Le simple vitrage

Une réputation à la hauteur de ses performances?

Depuis la première réglementation thermique, en 1974, la part du simple vitrage installée ne cesse de baisser. En cause, sa très faible résistance thermique qui en fait une véritable "passoire" thermique. Mais ce désamour est-il justifié?

Un fonctionnement simple

transferts thermiques d'un vitrageLe simple vitrage laisse passer environ 90% du flux lumineux solaire. Le principal transfert thermique est donc le rayonnement (solaire ou de la pièce). Cependant, les deux autres types de transferts thermiques, la conduction et la convection sont aussi présents et ne sont pas négligeables, notamment la conduction.

Que donnent les chiffres?

Avec un calcul "simple", on peut se rendre compte facilement des performances médiocres d'un simple vitrage. Voilà ce que l'on obtient :
température avec un simple vitrage

Cela donne une résistance thermique de 0,16m².K/W. Pour un m² de simple vitrage, c'est 140W de déperditions qui s'en vont directement chauffer les oiseaux... Pour se rendre compte des faibles performances, on peut noter que la RT 2005 impose une résistance minimum d'une fenêtre de 0,38m².K/W, soit plus du double.

La condensation? Oui, mais pourquoi?

La condensation se forme lorsque la vapeur d'eau contenu dans l'air ("l'humidité de l'air") se condense en eau liquide. Cela arrive lors que l'air (chaud) est en contact avec une paroi plus froide. Vous pouvez retrouver ici plus d'informations sur le condensation. Comme on l'a vu plus haut, on considère une température intérieure de 19°C. En considérant une humidité relative de 40%, on a un point de rosé à 5°C. Or, d'après les calculs, la température de la paroi intérieure de la vitre est de 1,2°C. Il y aura donc apparation de condensation et potentiellement de moisissures.

Avantages

Inconvénients

Envisager de changer ses fenêtres

Si vous envisagez de faire appel à un professionnel pour le changement de vos fenêtres, il est important de réaliser différents devis pour chiffrer précisément votre projet et faire baisser les prix par une mise en concurrence. Pour obtenir rapidement plusieurs propositions, vous pouvez utiliser une application de devis en ligne, gratuite et sans engagement comme Enchantier:

Votre demande de devis a bien été enregistrée.
Nos entreprises partenaires (Enchantier, 123 Devis ou Travaux.com) prendront contact avec vous très prochainement par mail ou par téléphone pour plus de précisions sur votre projet et pour vous mettre en relation avec des artisans disponibles et proches de chez vous.
Pensez à vérifier que vous ne recevez pas les mails dans vos "spams".

Devis Fenêtres / portes-fenêtres

  • Votre projet
  • Vos coordonnées
  • * *
  • *
  • + *
  • * *

logo artisan qualibatChoix du professionnel: Il vous faut ensuite choisir de préférence un artisan RGE Qualibat (Reconnu Garant de l'Environnement). Cela vous permettra de sélectionner une entreprise évaluée régulièrement. Privilégiez plutôt ceux qui se déplacent à votre domicile pour réaliser une étude technique et qui restent disponibles et réactifs. Demandez également à visiter des chantiers de manière à obtenir des retours d'expériences de la part d'anciens clients. Enfin, exigez une attestation de l'assurance décennale qui couvre les travaux réalisés.

Analyse des devis: Vérifiez que les devis proposés sont exhaustifs, ils doivent notamment préciser le coefficient "Uw". Ce coefficient rend compte des déperditions thermiques "Châssis + Vitrage". Vous pourrez ainsi comparer la qualité des fenêtres entre plusieurs offres. Dans tous les cas, choisir un "Uw" inférieur ou égal à 1,3 W/m²K. Attention néanmoins, c'est la qualité de la pose qui sera déterminante dans la performance des fenêtres.

Conclusion

Le simple vitrage est clairement dépassé. S'il demeure moins cher que le double vitrage, ses performances en font le pire élève de l'isolation thermique du bâtiment et ce, même si des "prétendus" films isolants sont posés. Le simple vitrage est souvent l'un des points rénové en priorité et donc à juste titre, même si un changement d' huisseries est toujours coûteux à l'investissement. Le double vitrage demeurera le choix à privilégier en cas de rénovation. Il est en effet bien plus adapté et moins coûteux que le triple vitrage, même s'il est moins performant au niveau thermique. Pour plus d'informations sur le choix des menuiseries, consultez notre guide pour choisir des fenêtres performantes et économiques.

Laisser un commentaire ou poser une question




#3 - Benjamin (Admin) - 18.08.17

Bonjour anna,
Le double fenêtrage est encore très rare dans nos régions. Il l'est beaucoup moins dans certaines régions d'Europe de l'Est mais est mis en place dès la conception du bâtiment.

Lorsqu'il s'agit de rénovation, la pose d'une 2ème fenêtre apporte une isolation thermique et acoustique supplémentaire.

Cependant, lorsque la pose se fait à l'intérieur, cela pose des problèmes d'encombrement supplémentaires.

Lorsque la pose se fait à l'extérieur, il faut généralement mettre un appui de fenêtre supplémentaire, ce qui est souvent compliqué, en plus d'un permis de travaux qui doit être validé. Cela diminue également l'aspect esthétique des fenêtres déjà existantes.

Dans tous les cas, par l'intérieur ou par l'extérieur, le double fenêtrage pose des soucis de :
- Surchauffe en été (pour des fenêtres bien exposées)
- Pertes de luminosité
- Risques accrues de condensation entre les 2 fenêtres, avec éventuellement de la buée.


#2 - anna - 01.08.17

Bonjour,
Pourquoi ne parlez-vous pas de double fenêtrage ? C'est une solution qui peut être intéressante en rénovation quand les fenêtres d'origine sont de bonne qualité et ont un intérêt esthétique. Cela peut aussi permette une amélioration considérable de l'isolation, pour un coût moins élevé qu'en changeant les fenêtres.

#1 - Benjamin (Admin) - 25.07.16

Bonjour églantine,
Sur des fenêtres très anciennes, qui sont très probablement en simple vitrage, le passage en double vitrage augmentera considérablement l'isolation thermique, mais également acoustique. Cela apportera aussi un confort supplémentaire (moins d'infiltration d'air).

#0 - églantine - 03.07.16

Bonjour, je suis en train de m'orienter vers des travaux de ma maison qui a moins 200ans J'ai des fenêtres très anciennes à battant, est-ce qu'une rénovation des fenêtres peut se faire tout en accroissant l'isolation thermique ? merci de votre conseil
Remonter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies vous permettant d'accéder à des services et offres adaptées à vos centres d'intérêts et nous permettre de mesurer l'audience.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez-ici.