Installer une VMC double flux dans une maison passive

Dans les maisons à hautes performances énergétiques, la VMC double flux s’avère un choix stratégique pour maîtriser les déperditions de chaleur dues à la ventilation. Dans cet article, nous nous intéressons à la mise en œuvre d’un tel système. Certaines étapes peuvent être réalisées par le particulier et de ce fait alléger la facture de l’installation. Conseils thermiques a suivi de près l’installation d’une VMC Double flux dans une maison passive pour vous éclairer.

Le choix du matériel et le prix

Les propriétaires construisent une maison en ossature bois avec une très haute performance énergétique. Cette maison fait 130 m², elle comporte 3 chambres, 2 salles de bain, une buanderie, un salon-séjour sur deux niveaux. Ils ont choisi de travailler avec Mr Labat Sébastien de Ventilea, une agence basée en Rhône-Alpes, qui nous accompagnera durant tout le chantier. Nous le remercions pour le temps passé et ses précieux conseils.

Ventilea

Mr Labat propose aux particuliers de les former pour les rendre suffisamment autonomes pour réaliser la pose. La facture s’en trouvera allégée (jusqu’à 2000 €) si vous avez du temps à y consacrer.

Les marques distribuées sont Zehnder et Paul. Le choix se portera vers la marque Zehnder avec le modèle COMFOAIR Q 350 adapté à la maison. En plus de ses très bonnes performances, ce modèle présente l’avantage de pouvoir changer les filtres facilement et d’avoir un accès très aisé à l’intérieur du caisson pour la maintenance. Mr Labat vend et dimensionne surtout des VMC DF Zenhder car l’entretien est confortable. Les gaines choisies sont en PEHD semi-rigides, elles sont résistantes et facilement lavables contrairement aux gaines souples.

Une installation de VMC double flux comporte :

Le devis pour cette maison s'élève à un peu moins de 10 000 €. Une installation complète, matériel et pose comprise, coûte généralement entre 6000 € et 10 000 €.

Le dimensionnement

Il est entièrement réalisé par l’artisan. Vous devez lui fournir le plan final de votre maison pour qu’il puisse placer de manière fictive dans un premier temps les sorties, les entrées d’air, les bouches de soufflage et reprise, le passage des gaines et la centrale double flux.

Un tableau d'équilibrage est défini pour sélectionner la centrale double flux et qui servira ensuite à la mise en service.

Une attention particulière est apportée au réseau aéraulique pour avoir un niveau acoustique le plus faible possible.

Les plans

Trous dans charpente pour passage gaines VMCLes plans réalisés par Sébastien Labat permettront de localiser où les gaines vont passer, les propriétaires pourront d’ores et déjà commencer à percer des trous dans la charpente aux endroits prévus.

Rappelons qu’une VMC double flux doit être accessible facilement et installée dans le volume chauffé de la maison. Même si les centrales double flux sont de plus en plus silencieuses, il est préférable de ne pas les placer à proximité des chambres à coucher. À noter aussi que les filtres doivent être accessibles, car ils devront être nettoyés ou changés une à deux fois par an. Les gaines passent également dans le volume chauffé pour éviter toute déperdition de chaleur.

Le repérage du caisson et les accès des gaines

Repérage caisson et passage gaines VMC double fluxL’échangeur et les répartiteurs seront placés au RDC dans la buanderie. Dans un premier temps, ils sont simplement matérialisés, pour savoir jusqu’où les gaines doivent aller.

Pour ce faire, un témoin-répartiteur est fabriqué et posé comme s’il s’agissait du « définitif ». Cette technique permet lors du passage des gaines de ne commettre aucune erreur au niveau de la longueur et de l’accessibilité. Toutefois, suivant l'avancement et la configuration du chantier les caissons peuvent être définitivement posés.

La fixation des bouches intérieures et des tubes d'extraction et de prise d'air

La sortie et l’entrée d’air finale se situe au-dessus de la buanderie, l’entrée d’air ne doit pas être exposée aux vents forts, car cela pourrait modifier le débit. La placer au Nord permet aussi d'éviter les grandes variations de température. Les tubes en polystyrène expansé sont fournis par Zehnder.

Pour l’extraction et le soufflage dans les pièces de la maison, il faut faire des trous au diamètre de la bouche dans le plancher, car les gaines vont venir de l’étage.

Prises d'air et bouches d'extraction VMC double flux

Gaines PEHD VMC double fluxLe passage et la fixation des gaines

Les gaines sont enroulées sur 50 mètres de longueur, un petit calcul de la longueur de chaque gaine permettra de ne pas vous retrouver avec plein de petits morceaux à la fin alors qui vous en faut 15 mètres pour votre dernier passage.


Il suffit ensuite de relier l’échangeur aux bouches situées dans chaque pièce desservie. Les gaines en PEHD se coupent facilement à l’aide d’un cutter et sont fixées à l’aide de collier métallique.

Fixation gaines VMC double flux

Remarque : être au moins deux facilite grandement la tâche pour pouvoir passer les gaines du bas vers l’étage de la maison par exemple.

La pose des caissons répartiteurs et du caisson VMC

Les boîtiers permettent de recueillir le flux d’air neuf et le flux d’air vicié venant de chaque gaine. Reliés à la centrale double flux, les caissons répartiteurs collecte l’air entrant et l’air vicié.

Caissons repartiteurs VMC double flux

La centrale double flux peut ensuite être installée. Elle est composée d’un échangeur, de deux ventilateurs, des filtres, de la résistance thermique, des by-pass et de la carte électronique. Le caisson est entièrement isolé pour éviter toute perte thermique.

Filtres G4 et F7 VMC double fluxLes filtres : nécessaires pour assurer une très bonne qualité de l’air, le filtre G4 permet de filtrer des plus grosses particules et le filtre F7 permet de filtrer les particules plus fines.

La résistance thermique permet de préchauffer l'air lorsque la température extérieure est trop basse afin d'éviter le gel de l'échangeur. Celle-ci se trouve dans la centrale double flux et permet de la faire chauffer au plus près des besoins contrairement à une sonde déportée à l’extérieur qui se met systématiquement en route en dessous d’une certaine température.

Echangeur VMC double fluxLes deux ventilateurs assurent l'extraction et l'aspiration de l'air.

L'échangeur : pièce maîtresse de la VMC double flux, il assure les échanges thermiques entre l’air neuf et l’air vicié.

En été, le By-pass permet à l'air neuf de ne pas passer par l'échangeur afin qu'il reste "frais".

L'équilibrage

Une fois le matériel installé, l’artisan réalise des mesures de débits afin d’équilibrer le réseau de ventilation dans la maison. Il s’agit d’une étape primordiale pour assurer un bon renouvellement de l’air et optimiser le rendement de l'échangeur.

Les critères de choix pour l'achat d'une VMC double flux

Le choix du professionnel qui installera votre VMC double flux peut s’avérer être déterminant quant à l’efficacité et la durée de vie de votre installation. N’hésitez pas à en savoir plus sur sa manière de procéder et où il se fournit, certains détails peuvent faire la différence.

Il est important de réaliser plusieurs chiffrages afin de mettre les entreprises en concurrence et faire baisser mécaniquement les prix. Pour obtenir rapidement plusieurs propositions, vous pouvez utiliser une application de devis en ligne, gratuite et sans engagement comme Enchantier :


Votre demande de devis a bien été enregistrée.
Nos entreprises partenaires (Enchantier, 123 Devis ou Travaux.com) prendront contact avec vous très prochainement par mail ou par téléphone pour plus de précisions sur votre projet et pour vous mettre en relation avec des artisans disponibles et proches de chez vous.
Pensez à vérifier que vous ne recevez pas les mails dans vos "spams".

Devis VMC

  • Votre projet
  • Vos coordonnées
  • * *
  • *
  • + *
  • * *

La VMC double flux en question

Quel entretien nécessite cette VMC double flux ? Le lavage des gaines peut se réaliser à l’aide d’un goupillon type de ramonage, avec des boules envoyées dans le réseau et aspirées en bout de gaine et il existe aussi aujourd’hui des robots qui font le ménage des gaines pour vous !

Le réseau doit être lavé tous les 7 à 10 ans cela dépend de la maintenance des filtres. Les « pré-filtres chaussette » pour les bouches de reprise doivent être lavé tous les 3 mois et se remplacent tous les 2 à 3 ans (un sachet de 10 coûte environ 30 €). Les filtres installés dans la VMC (F7 + G4) doivent être changés tous les ans et coûtent environ 50 €. Enfin le pré-filtre pour la bouche apportant l’air neuf coûte environ 25 €, il faut la surveiller régulièrement, car son encrassement dépend énormément des facteurs extérieurs comme les saisons ou l’emplacement de votre maison.

Est-ce que je peux ouvrir les fenêtres lorsque la VMC fonctionne ? Cela ne pose pas de problème ponctuellement en saison froide. En été si vous souhaitez ouvrir longtemps vos fenêtres, alors vous pouvez passer la VMC en mode "simple flux" ce qui économisera la consommation d'un ventilateur.

La VMC double flux est-elle envisageable dans un projet de rénovation ? Rappelons qu’il s’agit d’un système efficace dans des bâtiments performants thermiquement. Une VMC double flux est envisageable après une rénovation qui comprendra au minimum : une isolation extérieure des murs, des vitrages performants et une isolation des combles. Il faut bien avoir en tête qu’il faut de la place d’une part pour placer la VMC en elle-même et d’autre part prévoir de la place pour le passage des gaines, la réalisation d’un faux-plafond peut être nécessaire. D’ailleurs, des gaines plates existent pour économiser de la place.

Sur combien d'étages une VMC double flux peut être installée ? Ce système s’adapte à toutes les situations, il ne faut cependant pas mélanger un système simple flux avec un système double flux dans le même bâti.

Qu'est-ce que le rendement PHI, NF habitat ? NF habitat = norme française qui consiste en un calcul basique fait par le CSTB indispensable pour les calculs pour la RT 2012.
PHI = Passivhaus institut, formule allemande avec beaucoup plus de paramètres, qui est plus réaliste. La double certification est indispensable pour l’achat d’une VMC double flux.

Conclusion

La VMC double flux est un système qui s’envisage dans un bâtiment à très haute performance énergétique. Son installation et le choix du matériel sont déterminants pour que la VMC soit efficace et durable. Avec cet article, vous avez pu constater que certaines étapes étaient facilement réalisables par de bons bricoleurs. Ceci permet de faire baisser le devis de la ventilation si vous avez du temps à y accorder.

Laisser un commentaire ou poser une question




Pas encore de commentaire ou de question. Remonter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies vous permettant d'accéder à des services et offres adaptées à vos centres d'intérêts et nous permettre de mesurer l'audience.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez-ici.