Les aides pour changer sa chaudière

Mise à jour : Février 2021

L’année 2021 marque la fin du crédit d’impôt qui est fusionné au dispositif MaPrimeRénov’. Au final, le montant des aides reste inchangé.

Grâce aux aides de l’Etat mais aussi aux subventions privées, il est possible de changer son ancienne chaudière à moindre coût. Ces primes se chiffrent souvent en milliers d’euros et sont accessibles au plus grand nombre. Voici un guide complet pour en profiter pleinement tout en évitant les erreurs de parcours.



crédit impot chaudière

Les aides pour changer sa chaudière en 1 coup d’œil

Il faut retenir que les aides sont :


Travaux/AidesMaPrimeRénov’CEETVA à 5.5%Eco Prêt Taux 0
PAC air-airX500 à 1 000€XX
PAC air-eau2 000 à 4 000€2 500 à 4 000€Pour tous
les appareils
si achat et pose
par un pro.
15 000€ (1 action)
25 000€ (2 actions)
30 000€ (3 actions)
PAC géothermique4 000 à 10 000€2 500 à 4 000€
Chaudière à bois bûches3 000 à 8 000€2 500 à 4 000€
Chaudière à granulés4 000 à 10 000€2 500 à 4 000€
Chaudière gaz0 à 1 200€600 à 1 200€

Conditions générales d’obtention des aides

Logement > 2 ans : Les aides pour changer sa chaudière concernent les propriétaires occupants des logements de plus de 2 ans. Les locataires sont donc exclus de ces dispositifs tout comme les maisons neuves.

Professionnel qualifié : Aussi, les travaux doivent impérativement être effectués par des professionnels RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Il n’est donc pas possible de bénéficier d’une aide si vous achetez votre matériel sur internet et réalisez la pose vous-même. En revanche, un achat en grande surface de bricolage avec une installation réalisée par un partenaire de l’enseigne est éligible.

Visite technique : Dans tous les cas, le professionnel doit impérativement réaliser une visite technique et noter sa date sur le devis. C’est une manière de s’assurer que le matériel proposé correspond aux besoins réels du logement.

Critères techniques pour bénéficier des aides

Attention, tous les modes de chauffage ne sont pas pour autant éligibles aux aides. Le législateur a défini des critères techniques précis pour chaque type de chaudière :


EquipementCritères techniques d’éligibilité
Chaudière Fioul/!\ Equipement NON ELIGIBLES /!\
Pompe à chaleur air-air/!\ Seulement éligible aux CEE /!\
SCOP ≥ à 3,9
Chaudière gaz/!\ Seulement éligible à MaPrimeRénov’/!\
Rendement saisonnier ≥ à 92 %
Pompes à chaleur
(autres que air-air)
Efficacité énergétique saisonnière :
≥ à 126 % si PAC basse température
≥ à 111 % si PAC moyenne ou haute température
Chaudière à bois bûchesRendement de classe 5 selon NF EN 303.5
Régulation de classe 4
Chaudière connectée à un ballon tampon
Chaudière à granulés
ou à plaquettes
Rendement de classe 5 selon NF EN 303.5
Régulation de classe 4
Chaudière avec un réservoir de 225 L

Priorité aux équipements faiblement émetteurs de CO2 : Les énergies fossiles sont les plus émettrices de CO2. On note que la chaudière au fioul est exclue de toutes les aides. La chaudière au gaz naturel est quant à elle seulement éligible à MaPrimeRénov’ et uniquement pour les foyers modestes. Pour les chaudières biomasses, des normes d’émissions strictes sont imposées.

critères techniques pour le changement de sa chaudière

Le bois constitue la solution de chauffage la plus écologique.

Priorité aux équipements performants : Seuls les équipements disposant d’un rendement suffisant sont éligibles aux aides. La pompe à chaleur air/air, réservée au logement bien isolé, est par exemple exclue de MaPrimeRénov’.

Aussi, les chaudières biomasses doivent respecter des exigences précises. Par exemple, un ballon tampon est obligatoire pour une chaudière bûches, de façon à favoriser la combustion en une seule fois et à haut rendement.

chaudiere bois maprimerenov

Chaudière bois + ballon tampon / Chaudière à granulés avec réservoir accolé

Les chaudières à granulés doivent quant à elles disposer d’une réserve de 150 kg (225 L) pour assurer une autonomie suffisante (environ 5 jours de chauffage sans rechargement).

Attention ! Veillez toujours à ce que les critères obligatoires soient mentionnés sur le devis ou justifiés par une documentation technique du fabricant.

La suite de l’article propose de rentrer plus en détails dans les différents dispositifs d’aides disponibles.

MaPrimeRénov’, une aide de l’Etat pour changer sa chaudière

Avec la fin du crédit d’impôt, MaPrimeRénov’ devient la principale aide de l’Etat pour financer ses travaux de rénovation énergétique.

Des primes proportionnelles aux revenus : MaPrimeRénov’ est une aide conditionnée à vos revenus. Pour savoir dans quelle « case » vous vous trouvez, rendez-vous sur votre dernier avis d’imposition qui précise votre revenu fiscal de référence dans un encadré en haut à gauche.

revenu fiscal référence maprimerenov

Il faut ensuite se référer au tableau ci-dessous. Dans notre cas, M. Tartempion habite en province et son foyer compte 4 personnes. Avec des revenus de 36 548€, il peut bénéficier du dispositif MaPrimeRénov’ dans la catégorie « modestes » :


Revenus Île de France
PersonneTrès modestesModestesIntermédiairesElevés
120 593€25 068€38 184€>
230 225€36 792€56 130€>
336 297€44 188€67 585€>
442 381€51 597€79 041€>
548 488€59 026€90 496€>
Pers. sup+ 6096€+ 7422€+ 11 455€>
Autres régions
PersonneTrès modestesModestesIntermédiairesElevés
114 879€19 074€29 148€>
221 760€27 886€42 848€>
326 170€33 547€51 592€>
430 572€39 192€60 336€>
534 993€44 860€69 081€>
Pers. sup+ 4 412€+ 5 651€+ 8 744€>

Des aides très incitatives : Avec des forfaits allant de 800 à 10 000€ en fonction des équipements, il n’a jamais été aussi intéressant de remplacer sa vielle chaudière :


Equipement / RevenusTrès modestesModestesIntermédiairesElevés
Pompe à chaleur air / eau4 000€3 000€2 000€Non
éligibles
Pompe à chaleur géothermique10 000€8 000€4 000€
Chaudière à bois bûches8 000€6 500€3 000€
Chaudière à granulés ou plaquettes10 000€8 000€4 000€
Chaudière gaz1 200€800€0€
Dépose chaudière fioul*1 200€800€400€

*L’objectif est clairement de renouveler le parc des chaudières au fioul par des équipements plus écologiques.

démarches maprimerenovDémarches : La demande se fait en créant un compte sur le site gouvernemental www.maprimerenov.gouv.fr et en fournissant les pièces justificatives suivantes :

Le temps d’attente varie de 15 jours (si le trafic est fluide) à plusieurs semaines.

Plafond : Le dispositif MaPrimeRénov’ est plafonné à 20 000€ par logement sur 5 ans. L’idéal est donc d’avoir une vue d’ensemble des travaux à mener (rénovation globale).

Les CEE (Certificats d’Economies d’Energie), une aide privée

certificats économies énergieDéfinition : Les CEE sont une aide privée cumulable avec MaPrimeRénov’. Elle peut être délivrée par un organisme spécialisé (Effy, Pass Rénov’…), un fournisseur d’énergie (Enercoop, EDF…), une grande surface de bricolage ou une grande surface alimentaire. Des artisans peuvent aussi vous proposer des CEE sous la forme d'une réduction sur le devis.

Montants : Le montant de l’aide est également proportionnel aux revenus mais notons cette fois que les foyers les plus aisés ne sont pas exclus de ce dispositif. Les sommes en jeu sont réellement intéressantes et donnent un vrai coup de pouce au projet. A titre d’exemple, voici le montant de la prime si vous remplacez votre ancienne chaudière au charbon, au fioul ou au gaz (basse énergie) par un des équipements suivants :


EquipementRevenus modestesSans conditions
Chaudière biomasse
Pompe à chaleur (air/eau, eau/eau, hybride)
Chauffage solaire
4 000€2 500€
Chaudière gaz à haut rendement1 200€600€
Réseau de chaleur (énergie renouvelable)700€450€

Démarches : Pour en bénéficier, il suffit de déposer un dossier en ligne chez le fournisseur choisi AVANT la signature du devis. Le délai de versement va de deux semaines à plusieurs mois.

Les autres aides pour changer sa vieille chaudière

Il existe deux autres dispositifs pour aider à l’investissement d’un nouveau chauffage, mais ces systèmes ne « donnent » pas d’argent. Ils favorisent simplement l’investissement et sont sans conditions de ressources :

TVA à 5.5% : Il s’agit d’une TVA à 5.5% sur la fourniture et la pose du matériel. Cette TVA s’applique directement sur le devis, sans aucune démarche à effectuer. Attention, la PAC air-air n’est pas éligible à cette fiscalité avantageuse.

Eco Prêt à Taux Zéro : Comme son nom l’indique, il s’agit d’un prêt sans intérêt jusqu’à 30 000€ pour financer vos travaux de rénovation énergétique. Il permet de bénéficier d’une trésorerie sans forcément avoir d’apport initial. Le montant emprunté doit être remboursé sous 15 ans :

Il suffit de se rendre chez son banquier muni du formulaire emprunteur (lien vers le site du service public sur lequel vous trouverez également des informations supplémentaires sur l’Eco Prêt à Taux Zéro).

Changer son ancienne chaudière, attention aux pièges !

En mobilisant l’aide de l’Etat MaPrimeRénov’, il n’est pas possible de faire financer ses travaux à 100%, même lorsque l’on a des revenus très modestes. En effet, le cumul des primes ne peut pas excéder 90% du montant total des travaux, il y aura donc toujours un reste à charge d’au moins 10%.

changement chaudiere

Changer sa chaudière ne pourra pas être gratuit !

Mais attention, car cela n’empêche pas certains commerciaux de faire des promesses qu’ils ne pourront pas tenir. Voici un exemple en cherchant « chaudière à 1€ » sur un moteur de recherche. Tous les liens payants cherchent à récupérer des coordonnées de particuliers sans pouvoir honorer leur engagement :

chaudiere bois maprimerenov

Il ne faut pas chercher bien loin sur internet pour trouver des offres surréalistes, prudence !

A noter qu’une offre de type isolation à 1€ reste possible car elle fait intervenir une aide privée qui peut financer la totalité des travaux.

Prix d’un changement de chaudière

En définitive, en cumulant les dispositifs publics et privés, voici le reste à charge sur lequel vous pouvez tabler si vous changez votre ancienne chaudière :


EquipementPrix
moyen
Très modestesModestes
MPR*CEEResteMPR*CEEReste
Chaudière granulés18 500€10 000€4 000€4 500€8 000€4 000€6 500€
Chaudière bûches16 000€8 000€4 000€4 000€6 500€4 000€5 500€
PAC géothermique18 500€10 000€4 000€4 500€8 000€4 000€6 500€
PAC air / eau12 200€4 000€4 000€4 200€3 000€4 000€5 200€
Chaudière gaz5 000€1 200€1 200€2 600€800€1 200€3 000€
EquipementPrix
moyen
IntermédiairesElevés
MPR*CEEResteMPR*CEEReste
Chaudière granulés18 500€4 000€2 500€12 000€0€2 500€16 000€
Chaudière bûches16 000€3 000€2 500€10 500€0€2 500€13 500€
PAC géothermique18 500€4 000€2 500€12 000€0€2 500€16 000€
PAC air / eau12 200€2 000€2 500€7 700€0€2 500€9 700€
Chaudière gaz5 000€0€600€4 400€0€600€4 400€

MPR* = MaPrimeRénov'

Ces données moyennes restent bien sûr indicatives. Il faudra dans tous les cas rencontrer plusieurs professionnels et faire le tour des aides disponibles avant de faire son choix.

Pour cela, Conseils Thermiques s'associe à plusieurs partenaires afin de vous mettre en relation avec des artisans locaux certifiés RGE. Vous pourrez ainsi étudier plusieurs propositions techniques et commerciales gratuitement et sans engagement.

Je souhaite rencontrer des entreprises >

La plupart des travaux de rénovation énergétique donnent droit à des subventions (prime énergie). Si vous avez déjà un devis (non signé), vous pouvez encore y prétendre.

Je souhaite obtenir ma prime énergie >

Besoin d’aide ?

Notons enfin que si vous êtes un peu perdu dans les nombreux dispositifs, il existe un numéro d’aide gratuit et indépendant du service public. N’hésitez pas à les contacter en cas de doute :

aide rénovation faire

Conclusion : Des dispositifs nombreux et très incitatifs pour changer sa chaudière

Pour les maisons de plus de 2 ans, les aides de l'Etat (MaPrimeRénov’) et privées (CEE) constituent un véritable coup de pouce pour changer son ancienne chaudière. Pour en bénéficier, le matériel doit respecter des critères techniques précis et être installé par un professionnel RGE. Faites toutefois attention aux promesses de chaudières ou pompes à chaleur à 1€, elles ne sont pas sérieuses.

Pour aller plus loin, consultez notre article dédié aux chaudières à granulés qui sont souvent privilégiées en remplacement du fioul ou notre guide pour vous aider à choisir entre une pompe à chaleur et une chaudière à granulés. Nos publications sur les aides sur l’isolation (investissement prioritaire par rapport aux autres postes) et les aides sur les poêles à bois pourraient aussi vous intéresser.

Laisser un commentaire ou poser une question




#2 - Xavier (admin) - 12 Novembre 2020

Bonjour Sebran,

Oui, vous pouvez bénéficier de MaPrimeRénov' dans une limite de 20 000 euros par logement sur 5 ans (il vous reste donc 7 000€) et également de la prime CEE. Pour les CEE, vous ne pourrez pas bénéficier de la prime dite "bonifiée" car votre chauffage est déjà performant (chaudière à condensation). Vous pouvez faire une simulation de CEE chez Effy par exemple :
https://urlz.fr/cPpL

Pour le coût à l'utilisation, on se situe autour de 7 cts le kWh en granulés et plutôt 16 cts pour le gaz en cuve ce qui fait que vous êtes dans une situation très favorable pour changer d'énergie.

Une chaudière de type ÖkoFEN sera très bien. Vous pouvez voir à quoi cela ressemble ici :
https://conseils-thermiques.org/contenu/chaudiere-granule-okofen.php

Vous pouvez regarder aussi du côté de chez Hargassner ou Fröling. Si le coût est trop élevé, la chaudière Easypell (à chargement manuel) pourra être envisagé :
https://conseils-thermiques.org/contenu/chaudiere-granule-easypell.php

A bientôt,

#1 - Sebran - 10 Novembre 2020

Bonjour, tout d’abord merci pour ces articles qui m’aident beaucoup à faire mon choix tant les sommes sont élevées quand on souhaite rénover et améliorer le rendement et le chauffage de la maison. Je voulais savoir si je pouvais bénéficier en étant un revenu très modeste, à la primrenov et à la prime si j’ai une chaudière à condensation gaz propane installée actuellement que je voudrais complètement enlever. Pour info, j’ai aussi bénéficié une aide de 13000€ pour le replacement des fenêtres et l’isolant ion intérieur de la maison en 2020. Notre projet est d’installer une chaudière à granules qui chauffera les radiateurs et l’eau chaude. Merci d’avance
Remonter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies vous permettant d'accéder à des services et offres adaptées à vos centres d'intérêts et nous permettre de mesurer l'audience.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez-ici.