L’isolation des combles perdus

La toiture représente environ 20 % des déperditions de chaleur d’un logement et encore plus si celui-ci n'est pas isolé. C'est pourtant le cas de 2/3 des logements en France construits avant 1974. L’isolation des combles perdus est donc une mesure efficace pour réduire significativement sa consommation d’énergie et à moindre coût. Choix des isolants, points de vigilance, prix de la pose et aides financières, on vous dit tout dans ce guide complet et accessible à tous!deperdition thermique isolation combles perdus

Comment savoir s'il faut refaire l'isolation des combles perdus?

Si vous avez accès à vos combles, il y a plusieurs signaux qui peuvent vous alerter sur l'état général de votre isolation :

isolant combles perdus humideIsolant mouillé : Si votre isolant est de type "laine minérale" (laine de verre ou laine de roche), vérifiez qu’il est bien sec car les performances de l'isolation se dégradent de manière irréversible en présence d'eau. L'humidité venant de l'extérieur (intempéries, fuite d'un tuyau...) mais aussi celle venant de l'intérieur (risque de condensation en l’absence de pare-vapeur). Si la laine minérale est mouillée et que les conditions de séchage ne sont pas réunies, il faut envisager un renouvellement. Si toute la maison présente des traces de condensation, il faut envisager une solution de ventilation pour traiter ce problème.

Le tassement : Les laines minérales peuvent se tasser sous leur propre poids, ce qui diminue leur épaisseur et leurs performances, surtout si l’épaisseur posée initialement était faible. Une isolation des combles qui fait moins de 15cm doit vous alerter. Pour rappel, la durée de vie d'une laine minérale est de 25 ans environ (faible épaisseur).

Le phénomène de vagues : Si votre isolation a été mal posée, elle peut présenter des vagues. Les rouleaux de laine minérale ont été déposés directement sur les lambourdes sans aucune découpe. Il se crée alors un effet de circulation d'air au niveau des lambourdes qui diminue considérablement l'efficacité de l'isolation.

Si vous n'avez pas accès à vos combles, il existe des dispositifs à distance comme la caméra thermique par exemple. Attention cependant si vous louez vous-même ce matériel, car son utilisation et l'interprétation des résultats sont délicates. Pour des mesures optimales, il faut utiliser la caméra thermique pendant la saison de chauffe (radiateurs allumés) lorsqu'il fait froid dehors (inférieure à 5°C). Pour cibler au mieux les économies d'énergie possibles, vous pouvez vous diriger vers un bureau d'études thermiques qui sera plus qualifié pour mener cette opération.

Les différentes techniques pour l’isolation des combles perdus

Isoler au plus près du volume chauffé : Il y a toujours intérêt à isoler au plus près du volume chauffé, c’est-à-dire au niveau du sol dans le cas des combles perdus. Si les combles sont habités, il faudra isoler au niveau des rampants de toiture.

L’isolation des combles perdus en vrac : L’isolation de la toiture avec un isolant en vrac est adapté si vos combles sont difficiles d’accès. L’isolant projeté avec une machine se niche dans tous les coins ce qui assure une bonne continuité de l’isolation, les ponts thermiques sont ainsi réduits. Cette technique vous sera toujours proposée par les professionnels car elle rapide à mettre en œuvre et donc peu coûteuse. Elle ne nécessite en effet aucune découpe et ne génère aucune chute. Il est possible de louer une machine de soufflage pour environ 200€ la journée si vous souhaitez réaliser vous-même cette pose. Cela vous privera en revanche des aides financières ce qui n’est pas forcément judicieux (voir point suivant).

techniques isolation combles perdus

Isolation en vrac (Edition du Moniteur) et en rouleaux (Ademe)

L’isolation des combles perdus en rouleaux : L’isolation de la toiture en rouleaux se fait généralement en 2 couches. La première couche se pose entre les solives, ce qui crée un pont thermique à cet endroit. La deuxième couche vient donc recouvrir ces solives pour assurer la continuité de l’isolation. Cette pose est plus accessible au particulier (aucune machine spécifique) mais moins prisée des professionnels (coût de main d’œuvre important comparé à la solution précédente). Notons qu’il existe aussi des solutions monocouches mais qui pourront être moins efficaces (moins bon traitement des ponts thermiques).

Le rôle du pare vapeur : Le pare-vapeur limite les risques de condensation de vapeur d’eau dans l’isolant ce qui peut dégrader à la fois l’isolant (souvent sensible à l’humidité) mais aussi la charpente. Le pare vapeur se place du côté chauffé. Lorsque la pose est réalisée en 2 couches, la première couche sera munie d’un pare-vapeur coté intérieur, tandis que la seconde sera « nue » (c’est-à-dire sans pare-vapeur ou avec un pare-vapeur lacéré). Dans tous les cas, l’isolation doit se faire sur un support parfaitement sec et les éventuels problèmes d’humidité doivent être traités en amont.

Les aides financières pour l’isolation des combles perdus

isolation combles perdus vracL’isolation de la toiture est souvent la priorité numéro 1 car elle réduit significativement la consommation d’énergie tout en ayant un coût très faible. Néanmoins, pour être efficace et bénéficier des aides financières en vigueur, il faut respecter deux conditions :

1. Epaisseur à mettre en œuvre : Pour l’isolation des combles perdus, il faut viser une résistance thermique (notée R, qui caractérise le pouvoir isolant) d’au moins 7 m²·K/W ce qui correspond à environ 30 cm d’un isolant traditionnel. Cette valeur vous sera systématiquement proposée par défaut par les artisans car elle leur permet d’être très compétitifs sur le marché (accès aux aides financières).

Néanmoins, Conseils Thermiques vous recommande de privilégier une résistance thermique supérieure jusqu’à 10 m²·K/W soit 40 cm d’isolants environ. D’une part, le surcoût sera faible car la partie relative à la main d’œuvre restera quasiment identique (projeter 40 cm au lieu de 30 cm avec une machine ne demande guère plus de temps) et d’autre part, vous anticiperez sur les règlementations à venir. Ainsi, votre bien sera valorisé durablement et il ne sera plus nécessaire de repenser l’isolation de la toiture avant très longtemps (ce qui ne sera de toute façon plus rentable).

isolation combles perdus2. Une pose dans les règles de l’art : La seconde condition à respecter pour obtenir les aides financières est de confier la pose à un artisan RGE (Reconnu Garant de l’environnement). Celui-ci pourra vous guider dans les dispositifs d’aides et réaliser une pose « dans les règles de l’art ». Cela signifie qu’il respecte les Documents Techniques d’Application (DTA) de l’isolant choisi (voir point suivant).

Prix d’une isolation des combles perdus

Prix d’une isolation des combles perdus : En prenant en compte les aides financières, l’isolation de la toiture est très rentable. Il faut compter entre 12 et 18€ du m² TTC posé selon les isolants et l’épaisseur choisis. C’est globalement le prix de la fourniture si vous achetez vous-même l’isolant en grande surface de bricolage. Il y a donc tout intérêt à passer par un professionnel RGE.

Mise en concurrence : Pour obtenir le prix le plus juste, il faudra mettre les entreprises en concurrence (au moins 3). Pour cela, vous pouvez utiliser une application de devis en ligne gratuite et sans engagement comme Enchantier :


Votre demande de devis a bien été enregistrée.
Nos entreprises partenaires (Enchantier, 123 Devis ou Travaux.com) prendront contact avec vous très prochainement par mail ou par téléphone pour plus de précisions sur votre projet et pour vous mettre en relation avec des artisans disponibles et proches de chez vous.
Pensez à vérifier que vous ne recevez pas les mails dans vos "spams".

Devis Isolation des combles (sol ou sous-pente)

  • Votre projet
  • Vos coordonnées
  • * *
  • *
  • + *
  • * *

Cette mise en concurrence vous permettra également d’avoir plusieurs propositions (type d’isolants et épaisseur). Voici quelques exemples de devis pour une isolation des combles perdus de 70 m² réalisée chez le même artisan (prix hors aides financières) :


PrestationLaine de verreLaine de rocheOuate de cellulose
Isolation par soufflage1 150€ HT
(soit 16.5€ HT du m²)
1 516€ HT
(soit 22€ HT du m²)
1 820€ HT
(soit 26€ HT du m²)
R = 7 m²·K/W
Passage toiture à 2 endroits
Pose de piges graduées de contrôle
Repérage des boitiers électriques
Pose d’un cadre autour de la trappe

Isolation des combles à 1€ : Pour les foyers les plus modestes, le faible prix de l’isolation des combles associé à des aides financières généreuses fait que l’isolation de la toiture peut être gratuite ou presque. Consultez notre article dédié à l'isolation à 1€ pour en savoir plus.

Comparatif des isolants pour les combles perdus

Quel isolant choisir pour l’isolation des combles perdus? Voici un panorama des isolants les plus courants pour l’isolation de la toiture :


IsolantConditionnementBiosourcéEpaisseur mini.Confort d’étéPrix
Laine de verreVracNon32 cmFaible
Rouleau28 cmFaible
Laine de rocheVracNon31.5 cmMoyen€€
Rouleau30 cmMoyen€€
PolyuréthaneMousseNon17.5cmFaible€€
Ouate de celluloseVracOui35 cmFort€€
Laine de boisVracOui35 cmFort€€€

Vous constaterez qu’aucun isolant n’est parfait et le choix résultera forcément d’un arbitrage selon les critères qui vous tiennent à cœur. La suite de l’article vous propose quelques pistes pour vous aider à choisir l’isolant qui convient le mieux à votre besoin.

Mais alors, quel isolant choisir pour ses combles ?

La laine de verre, le choix économique

La laine de verre vous sera très souvent proposée en premier car c’est l’isolant le moins coûteux et le plus utilisé. Tous les artisans connaissent ce produit. En revanche, la densité de la laine de verre étant faible, elle ne jouera pas un rôle significatif dans le confort d’été. Exemple de mise en œuvre :

Caractéristiques TechniquesPouvoir IsolantConfort d’étéPrix TTC
VisuelNomMarqueEpaisseur - cmR - m².K/WPlancher boisPlancher bétonau m²
laine verre flocon comble perduComblissimoIsover357.5+InsuffisantTrès bon12€
Puls’R 47Ursa9€
ComblissimoIsover4710+++Minimum15.6€
Puls’R 47Ursa12€

Si vous recherchez le confort d’hiver au meilleur prix, la laine de verre est probablement l’isolant qu’il vous faut. Consultez notre article dédié à la laine de verre pour en savoir plus.



La laine de roche, le choix intermédiaire

La laine de roche offrira des performances assez proches de la laine de verre en hiver mais sa meilleure densité lui confère un léger avantage sur le confort d’été. Le produit est également maîtrisé de tous les artisans. Exemples de mise en œuvre :


Caractéristiques TechniquesPouvoir IsolantConfort d’étéPrix TTC
VisuelNomMarqueEpaisseur - cmR - m².K/WPlancher BoisPlancher Bétonau m²
laine roche rouleauRockAir - JetrockRockWool31.57+InsuffisantTrès bon12.5€
368++14.2€
40.59+++Minimum16€
Le Flocon 2267+Insuffisant24.2€
308++Minimum27.9€

Si vous recherchez un isolant bon marché qui apportera une petite plus-value en été, la laine de roche vous apportera satisfaction. Pour aller plus loin, rendez-vous sur notre page dédiée à la laine de roche.

La ouate de cellulose, le choix technique

La ouate de cellulose possède une forte capacité thermique et une forte densité, elle apporte une vraie plus-value sur le confort d’été. Exemples de mise en œuvre :

Caractéristiques TechniquesPouvoir IsolantConfort d’étéPrix TTC
ouate de cellulose en vracNomMarqueEpaisseurR - m2.K/WPlancher bois ou bétonau m²
UnivercellSoprema28 cm7+Très bon11€
40 cm10+++16€
OuatecoOuateco27 cm7+17€
38 cm10+++24€

Si vous recherchez un isolant à la fois écologique et performant en été, la ouate de cellulose sera faite pour vous. Notons enfin que la laine de bois sera également une excellente alternative pour des prestations comparables mais son prix sera plus élevé.



L’isolation des combles perdus : une priorité

Vous l’aurez compris, isoler ses combles est à la fois très efficace et peu coûteux, ce qui en fait un investissement très rentable. Il faudra obligatoirement viser une résistance thermique de 7 m²·K/W pour avoir un impact significatif sur la consommation d’énergie. La pose devra être confiée à un artisan RGE pour être éligible aux aides financières en vigueur. En complément, une isolation des murs par l'extérieur peut-être envisagée. Elle améliore le confort hiver comme été et peut être réalisée sans déménagement des occupants. Pour aller plus loin, consultez notre article dédié à l'isolation à 1 euro.

Laisser un commentaire ou poser une question




#18 - Taldy - 13 Septembre 2019

N'est-il pas gênant de noyer une partie de la charpente (en fermettes) sous un isolant soufflé par rapport à une éventuelle surveillance des insectes xylophages?

#17 - Laura (admin) - 12 Août 2019

Bonjour alex30,
Premièrement, la laine de verre en place présente des signes de vieillissement ? Car si elle a été bien posée depuis une dizaine d'années, elle devrait pouvoir jouer son rôle pour une vingtaine d'années.
Si elle est en bon état, demandez à un artisan si il est possible d'apporter une dizaine de cm de ouate de cellulose (ça ne sera pas aussi efficace que 20 ou 30 cm pour le confort d'été).
Si elle présente déjà des signes de faiblesses (mauvaise mise en œuvre), je ne peux que vous recommander une isolation en ouate de cellulose pour vos combles perdus. Il s'agit d'isolant présentant le meilleur rapport performance été/hiver/prix/écologie.
Le confort d'été est un critère primordial pour l'isolation des combles et effectivement la ouate de cellulose est beaucoup plus performante que la laine de verre. Pour les performances en hiver, certaines laine de verre peuvent être plus performantes que la ouate de cellulose mais il suffit de rattraper cela en apportant plus d'épaisseur en ouate de cellulose.
Et je vous conseille de prendre contact avec un conseiller FAIRE pour savoir à quels aides vous pouvez prétendre :
https://www.faire.fr/trouver-un-conseiller

A bientôt,

#16 - alex30 - 07 Août 2019

bonjours j ai une maison construite en 2009 donc rt 2005 avec 30 cm de laine de roche en rouleau j ai fait faire un devis et je souhaiterai savoir si remplacer mes 30cm ainsi que le porjete à 1€ qui est prevue est moins bon isolant que la ouate de cellulose qui m a etait proposé et presente comme un super resistant,super longevité dans le temps environs 50 ans,je precise que je suis dans le sud de france donc forte chaleur l ete là ou la ouate de cellulose ce comporte bien apparemment et pour l hiver?merci

#15 - Laura (admin) - 19 Juillet 2019

Bonjour ag,
Vous trouverez plus d'informations sur notre page dédiée à l'isolation à 1€ :
https://conseils-thermiques.org/contenu/isolation-1-euro.php

Il n'y a pas de plafond de ressource pour bénéficier de cette aide, le montant de celle-ci va cependant varier selon vos revenus et vos travaux.

A bientôt,

#14 - Laura (admin) - 19 Juillet 2019

Bonjour Lauriane,
Il est possible que vous puissiez bénéficier des CEE, votre facture pour l'isolation de la toiture sera surement supérieure à 1€. Si vos combles sont "perdus", d'un point de vue thermique (et économique), souffler de la ouate de cellulose (par ex) sera plus intéressant (à voir avec vos fils électriques si cela est possible).

Le mieux est de demander plusieurs devis à des artisans.
Les CEE sont cumulables avec d'autres aides financières donc n'hésitez pas à vous renseigner auprès de conseillers FAIRE (indépendant et gratuit) :
https://www.faire.fr/trouver-un-conseiller

A bientôt,

#13 - ag - 17 Juillet 2019

Bonsoir,

Je n'arrive pas à savoir s'il y a toujours un plafond de revenus pour bénéficier de l'isolation des combles à 1€. Je ne trouve pas l'info et j'entends tout et son contraire...
Pouvez-vous m'éclairer ?

Merci beaucoup !
Anne

#12 - Lauriane - 16 Juillet 2019

Mes combles sont isolées par le sol depuis la construction de la maison il y a 20 ans. Peut on envisager une isolation à 1€ par la toiture car nous sommes gênés par les fils électriques. Le cas échéant quelle isolation choisir ?
Merci pour votre retour.

#11 - Laura (admin) - 25 Juin 2019

Bonjour plumes,
La ouate de cellulose comporte un adjuvant rodenticide (anti-rongeur) et elle serait moins "accueillante" pour les rongeurs que la laine de verre. Elle s'avère donc être un bon choix dans votre cas.
Le chanvre est un isolant aussi intéressant : non consommable et peu dégradable pour les rongeur. La chènevotte aura un coût plus élevé cependant et à cause de son poids, il faudra s'assurer de la solidité des plafonds.
Au moment d'enlever la laine de verre, il est primordial de chercher d'où viennent les rongeurs et de venir poser des grilles anti-rongeurs au maillage très fins.

A bientôt,

#10 - plumes - 25 Juin 2019

En posant de la ouate de cellulose dans mes combles,comment risque de se comporter les rongeurs qui ont tendance à habiter dans mon actuelle laine de verre ?? Je préférerais qu'ils ne viennent pas s'installer dans la ouate de cellulose.

#9 - Laura (admin) - 20 Février 2019

Bonjour PMCO,
S'agit-il d'une laine minérale (verre ou roche) ? Est-elle en bon état ?
Cela peut être une bonne idée car les 30 cm sont un minimum pour atteindre la RT2012. Cependant, le coût des travaux ne sera pas forcément rentabilisés.
Sachez aussi que si vous apportez le double d'épaisseur d'isolant, vous ne pouvez pas penser que votre confort va doubler. Ce sont les premiers centimètres qui sont les plus importants.
Si vous ajoutez 20 centimètres, vous atteindrez le niveau BBC, ce qui apportera déjà un gain de confort thermique. Surtout si vous vous trouvez dans une région de France où la moyenne des températures est assez basse.
Sur le long terme, c'est difficile à analyser avec l'évolution du prix de l'énergie, mais l'isolation est effectivement le poste prioritaire pour faire des économies d'énergies.
A bientôt

#8 - PMCO - 19 Février 2019

Bonjour à vous

Je suis propriétaire d'une maison RT2005 en R+1 avec une isolation des combles perdus par projection de laine soufflée sur une 30taine de cm.
La maison date de 2010 et je me demande si cela ne vaut pas le coup de renforcer cette isolation (voire quasiment la doubler) en resoufflant de la laine.

De votre point de vue l'opération serait-elle judicieuse à long terme ?

Merci

#7 - BELFEGOR - 08 Novembre 2018

Là j'aurai et pare pluie depuis l'interieur entre les chevrons et sous les liteaux, plus un frein vapeur ( et pas un pare vapeur ) après l'isolant.

#6 - Benjamin (Admin) - 08 Novembre 2018

Bonjour BELFEGOR,
Soit c'est un pare-pluie et il est posé côté extérieur, soit c'est un pare-vapeur et il est posé à l'intérieur.
Il est obligatoire de poser un pare-vapeur.

#5 - BELFEGOR - 08 Novembre 2018

Bonjour,
Dans le cas d'une isolation de rampants ( comble perdus ) avec le la laine de bois, est-il nécessaire de mettre un pare pluie, depuis l'intérieur ? Ou une membrane quelconque favorisant la lame d'air ? C'est indiqué dans un devis, car ce serait obligatoire d'après un DTU ... je suis sceptique.

#4 - Laura (admin) - 22 Octobre 2018

Bonjour Bob,
Les prix sont très variables selon le type de chantier (accès à vos combles, quantité d'isolants à retirer). Le coût s’échelonne généralement entre 5 et 15 € du m² HT.
La réalisation de plusieurs devis vous permettra d'y voir plus clair.

#3 - Bob - 08 Août 2018

Bonjour à tous,
L'enlèvement de l'isolant existant et le nettoyage des lieux avant la mise en place de la nouvelle isolation, n'apparaissent pas dans les estimations avez un ordre d'idée.
Merci pour votre attention.

#2 - Benjamin (Admin) - 08 Août 2018

Bonjour FRANCOIS,
Bonjour, si les combles sont ventilés (et hors climat montagne), le pare-vapeur n'est pas obligatoire pour la ouate de cellulose (cf. Avis techniques).
Toutefois, il est plus prudent d'en poser un dans tous les cas car le frein vapeur va aussi jouer le rôle de pare-poussière (souvent utile) + peut-être que dans 10 ans, un pare-pluie sera installé et les combles ne seront plus ventilés + permet de déplacer plus facilement la ouate si besoin est d'avoir accès au plancher.

Donc pour résumer, pas toujours obligatoire mais toujours recommandé.

#1 - FRANCOIS - 28 Juillet 2018

Bonjour à tous !
Pensez-vous qu'un frein vapeur (hygrovariable ou non) est indispensable lorsque l'on souffle de la ouate de cellulose dans les combles, ou peut-on faire abstraction ?
merci d'avance pour ces précieux conseils
Remonter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies vous permettant d'accéder à des services et offres adaptées à vos centres d'intérêts et nous permettre de mesurer l'audience.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez-ici.