L’isolation des combles perdus

La toiture représente environ 20 % des déperditions de chaleur d’un logement et encore plus si celui-ci n'est pas isolé. C'est pourtant le cas de 2/3 des logements en France construits avant 1974. L’isolation des combles perdus est donc une mesure efficace pour réduire significativement sa consommation d’énergie et à moindre coût. Choix des isolants, points de vigilance, prix de la pose et aides financières, on vous dit tout dans ce guide complet et accessible à tous!deperdition thermique isolation combles perdus

Comment savoir s'il faut refaire l'isolation des combles perdus?

Si vous avez accès à vos combles, il y a plusieurs signaux qui peuvent vous alerter sur l'état général de votre isolation :

isolant combles perdus humideIsolant mouillé : Si votre isolant est de type "laine minérale" (laine de verre ou laine de roche), vérifiez qu’il est bien sec car les performances de l'isolation se dégradent de manière irréversible en présence d'eau. L'humidité venant de l'extérieur (intempéries, fuite d'un tuyau...) mais aussi celle venant de l'intérieur (risque de condensation en l’absence de pare-vapeur). Si la laine minérale est mouillée et que les conditions de séchage ne sont pas réunies, il faut envisager un renouvellement. Si toute la maison présente des traces de condensation, il faut envisager une solution de ventilation pour traiter ce problème.

Le tassement : Les laines minérales peuvent se tasser sous leur propre poids, ce qui diminue leur épaisseur et leurs performances, surtout si l’épaisseur posée initialement était faible. Une isolation des combles qui fait moins de 15cm doit vous alerter. Pour rappel, la durée de vie d'une laine minérale est de 25 ans environ (faible épaisseur).

Le phénomène de vagues : Si votre isolation a été mal posée, elle peut présenter des vagues. Les rouleaux de laine minérale ont été déposés directement sur les lambourdes sans aucune découpe. Il se crée alors un effet de circulation d'air au niveau des lambourdes qui diminue considérablement l'efficacité de l'isolation.

Si vous n'avez pas accès à vos combles, il existe des dispositifs à distance comme la caméra thermique par exemple. Attention cependant si vous louez vous-même ce matériel, car son utilisation et l'interprétation des résultats sont délicates. Pour des mesures optimales, il faut utiliser la caméra thermique pendant la saison de chauffe (radiateurs allumés) lorsqu'il fait froid dehors (inférieure à 5°C). Pour cibler au mieux les économies d'énergie possibles, vous pouvez vous diriger vers un bureau d'études thermiques qui sera plus qualifié pour mener cette opération.

Les différentes techniques pour l’isolation des combles perdus

Isoler au plus près du volume chauffé : Il y a toujours intérêt à isoler au plus près du volume chauffé, c’est-à-dire au niveau du sol dans le cas des combles perdus. Si les combles sont habités, il faudra isoler au niveau des rampants de toiture.

L’isolation des combles perdus en vrac : L’isolation de la toiture avec un isolant en vrac est adapté si vos combles sont difficiles d’accès. L’isolant projeté avec une machine se niche dans tous les coins ce qui assure une bonne continuité de l’isolation, les ponts thermiques sont ainsi réduits. Cette technique vous sera toujours proposée par les professionnels car elle rapide à mettre en œuvre et donc peu coûteuse. Elle ne nécessite en effet aucune découpe et ne génère aucune chute. Il est possible de louer une machine de soufflage pour environ 200€ la journée si vous souhaitez réaliser vous-même cette pose. Cela vous privera en revanche des aides financières ce qui n’est pas forcément judicieux (voir point suivant).

techniques isolation combles perdus

Isolation en vrac (Edition du Moniteur) et en rouleaux (Ademe)

L’isolation des combles perdus en rouleaux : L’isolation de la toiture en rouleaux se fait généralement en 2 couches. La première couche se pose entre les solives, ce qui crée un pont thermique à cet endroit. La deuxième couche vient donc recouvrir ces solives pour assurer la continuité de l’isolation. Cette pose est plus accessible au particulier (aucune machine spécifique) mais moins prisée des professionnels (coût de main d’œuvre important comparé à la solution précédente). Notons qu’il existe aussi des solutions monocouches mais qui pourront être moins efficaces (moins bon traitement des ponts thermiques).

Le rôle du pare vapeur : Le pare-vapeur limite les risques de condensation de vapeur d’eau dans l’isolant ce qui peut dégrader à la fois l’isolant (souvent sensible à l’humidité) mais aussi la charpente. Le pare vapeur se place du côté chauffé. Lorsque la pose est réalisée en 2 couches, la première couche sera munie d’un pare-vapeur coté intérieur, tandis que la seconde sera « nue » (c’est-à-dire sans pare-vapeur ou avec un pare-vapeur lacéré). Dans tous les cas, l’isolation doit se faire sur un support parfaitement sec et les éventuels problèmes d’humidité doivent être traités en amont.

Les aides financières pour l’isolation des combles perdus

isolation combles perdus vracL’isolation de la toiture est souvent la priorité numéro 1 car elle réduit significativement la consommation d’énergie tout en ayant un coût très faible. Néanmoins, pour être efficace et bénéficier des aides financières en vigueur, il faut respecter deux conditions :

1. Epaisseur à mettre en œuvre : Pour l’isolation des combles perdus, il faut viser une résistance thermique (notée R, qui caractérise le pouvoir isolant) d’au moins 7 m²·K/W ce qui correspond à environ 30 cm d’un isolant traditionnel. Cette valeur vous sera systématiquement proposée par défaut par les artisans car elle leur permet d’être très compétitifs sur le marché (accès aux aides financières).

Néanmoins, Conseils Thermiques vous recommande de privilégier une résistance thermique supérieure jusqu’à 10 m²·K/W soit 40 cm d’isolants environ. D’une part, le surcoût sera faible car la partie relative à la main d’œuvre restera quasiment identique (projeter 40 cm au lieu de 30 cm avec une machine ne demande guère plus de temps) et d’autre part, vous anticiperez sur les règlementations à venir. Ainsi, votre bien sera valorisé durablement et il ne sera plus nécessaire de repenser l’isolation de la toiture avant très longtemps (ce qui ne sera de toute façon plus rentable).

isolation combles perdus2. Une pose dans les règles de l’art : La seconde condition à respecter pour obtenir les aides financières est de confier la pose à un artisan RGE (Reconnu Garant de l’environnement). Celui-ci pourra vous guider dans les dispositifs d’aides et réaliser une pose « dans les règles de l’art ». Cela signifie qu’il respecte les Documents Techniques d’Application (DTA) de l’isolant choisi (voir point suivant).

Prix d’une isolation des combles perdus

Prix d’une isolation des combles perdus : En prenant en compte les aides financières, l’isolation de la toiture est très rentable. Il faut compter entre 12 et 18€ du m² TTC posé selon les isolants et l’épaisseur choisis. C’est globalement le prix de la fourniture si vous achetez vous-même l’isolant en grande surface de bricolage. Il y a donc tout intérêt à passer par un professionnel RGE.

Mise en concurrence : Pour obtenir le prix le plus juste, il faudra mettre les entreprises en concurrence (au moins 3).

Pour cela, Conseils Thermiques s'associe à plusieurs partenaires afin de vous mettre en relation avec des artisans locaux certifiés RGE. Vous pourrez ainsi étudier plusieurs propositions techniques et commerciales gratuitement et sans engagement.

Je souhaite rencontrer des entreprises >

La plupart des travaux de rénovation énergétique donnent droit à des subventions (prime énergie). Si vous avez déjà un devis (non signé), vous pouvez encore y prétendre.

Je souhaite obtenir ma prime énergie >

Cette mise en concurrence vous permettra également d’avoir plusieurs propositions (type d’isolants et épaisseur). Voici quelques exemples de devis pour une isolation des combles perdus de 70 m² réalisée chez le même artisan (prix hors aides financières) :


PrestationLaine de verreLaine de rocheOuate de cellulose
Isolation par soufflage1 150€ HT
(soit 16.5€ HT du m²)
1 516€ HT
(soit 22€ HT du m²)
1 820€ HT
(soit 26€ HT du m²)
R = 7 m²·K/W
Passage toiture à 2 endroits
Pose de piges graduées de contrôle
Repérage des boitiers électriques
Pose d’un cadre autour de la trappe

Isolation des combles à 1€ : Pour les foyers les plus modestes, le faible prix de l’isolation des combles associé à des aides financières généreuses fait que l’isolation de la toiture peut être gratuite ou presque. Consultez notre article dédié à l'isolation à 1€ pour en savoir plus.

Comparatif des isolants pour les combles perdus

Quel isolant choisir pour l’isolation des combles perdus? Voici un panorama des isolants les plus courants pour l’isolation de la toiture :


IsolantConditionnementBiosourcéEpaisseur mini.Confort d’étéPrix
Laine de verreVracNon32 cmFaible
Rouleau28 cmFaible
Laine de rocheVracNon31.5 cmMoyen€€
Rouleau30 cmMoyen€€
PolyuréthaneMousseNon17.5cmFaible€€
Ouate de celluloseVracOui35 cmFort€€
Laine de boisVracOui35 cmFort€€€

Vous constaterez qu’aucun isolant n’est parfait et le choix résultera forcément d’un arbitrage selon les critères qui vous tiennent à cœur. La suite de l’article vous propose quelques pistes pour vous aider à choisir l’isolant qui convient le mieux à votre besoin.

Mais alors, quel isolant choisir pour ses combles ?

La laine de verre, le choix économique

La laine de verre vous sera très souvent proposée en premier car c’est l’isolant le moins coûteux et le plus utilisé. Tous les artisans connaissent ce produit. En revanche, la densité de la laine de verre étant faible, elle ne jouera pas un rôle significatif dans le confort d’été. Exemple de mise en œuvre :

Caractéristiques TechniquesPouvoir IsolantConfort d’étéPrix TTC
VisuelNomMarqueEpaisseur - cmR - m².K/WPlancher boisPlancher bétonau m²
laine verre flocon comble perduComblissimoIsover357.5+InsuffisantTrès bon12€
Puls’R 47Ursa9€
ComblissimoIsover4710+++Minimum15.6€
Puls’R 47Ursa12€

Si vous recherchez le confort d’hiver au meilleur prix, la laine de verre est probablement l’isolant qu’il vous faut. Consultez notre article dédié à la laine de verre pour en savoir plus.



La laine de roche, le choix intermédiaire

La laine de roche offrira des performances assez proches de la laine de verre en hiver mais sa meilleure densité lui confère un léger avantage sur le confort d’été. Le produit est également maîtrisé de tous les artisans. Exemples de mise en œuvre :


Caractéristiques TechniquesPouvoir IsolantConfort d’étéPrix TTC
VisuelNomMarqueEpaisseur - cmR - m².K/WPlancher BoisPlancher Bétonau m²
laine roche rouleauRockAir - JetrockRockWool31.57+InsuffisantTrès bon12.5€
368++14.2€
40.59+++Minimum16€
Le Flocon 2267+Insuffisant24.2€
308++Minimum27.9€

Si vous recherchez un isolant bon marché qui apportera une petite plus-value en été, la laine de roche vous apportera satisfaction. Pour aller plus loin, rendez-vous sur notre page dédiée à la laine de roche.

La ouate de cellulose, le choix technique

La ouate de cellulose possède une forte capacité thermique et une forte densité, elle apporte une vraie plus-value sur le confort d’été. Exemples de mise en œuvre :

Caractéristiques TechniquesPouvoir IsolantConfort d’étéPrix TTC
ouate de cellulose en vracNomMarqueEpaisseurR - m2.K/WPlancher bois ou bétonau m²
UnivercellSoprema28 cm7+Très bon11€
40 cm10+++16€
OuatecoOuateco27 cm7+17€
38 cm10+++24€

Si vous recherchez un isolant à la fois écologique et performant en été, la ouate de cellulose sera faite pour vous. Notons enfin que la laine de bois sera également une excellente alternative pour des prestations comparables mais son prix sera plus élevé.



L’isolation des combles perdus : une priorité

Vous l’aurez compris, isoler ses combles est à la fois très efficace et peu coûteux, ce qui en fait un investissement très rentable. Il faudra obligatoirement viser une résistance thermique de 7 m²·K/W pour avoir un impact significatif sur la consommation d’énergie. La pose devra être confiée à un artisan RGE pour être éligible aux aides financières en vigueur. En complément, une isolation des murs par l'extérieur peut-être envisagée. Elle améliore le confort hiver comme été et peut être réalisée sans déménagement des occupants. Pour aller plus loin, consultez notre article dédié à l'isolation à 1 euro.

Laisser un commentaire ou poser une question




#50 - Annie - 23 Novembre 2020

Bonsoir, J'envisage d'isoler les combles perdus avec de la ouate de cellulose. L'entreprise prévoit 32 cm d'épaisseur. Est-ce suffisant ? par ailleurs depuis 35 ans il y a 2 épaisseurs de laine de verre déroulée sur le plancher des combles. Faut-il la retirer ? Il paraît que la seconde couche a été posée à l'envers. J'ai des avis contradictoires. Merci à vous.

#49 - Laura (admin) - 19 Octobre 2020

Bonjour ninette,
Comme pour Ivan,

"Il est recommandé d'enlever la laine de verre surtout si elle présente des signes de vieillesse (humidité, tassement, vagues)."
"Avez-vous pris des renseignements sur la ouate de cellulose ? C'est pour nous le meilleur rapport qualité/prix/bilan environnemental.
Pour plus d'informations sur la ouate de cellulose :
https://conseils-thermiques.org/contenu/ouate-de-cellulose.php"

Vous pouvez même aller au delà du R=7 pour anticiper les futures réglementations thermiques et améliorer votre confort.

A bientôt,

#48 - Laura (admin) - 19 Octobre 2020

Bonjour Anthony,

Pour nous, la ouate de cellulose est le meilleur compromis. Pour plus d'informations sur cet isolant :
https://conseils-thermiques.org/contenu/ouate-de-cellulose.php

A bientôt,

#47 - ninette - 18 Octobre 2020

bonjour doit on enlever l'ancienne laine de verre puis remettre une couche de laine de verre de 32cm pour obtenir une isolation de r=7 merci de votre conseil.

#46 - Anthony - 16 Octobre 2020

Bonjour,

J'habite une maison dans la marne qui a été construite en 2008.
J'avais un projet d'aménagement de combles perdus qui va tomber à l'eau vu le prix des travaux mais j'aimerais améliorer l'isolation de mes combles.
Actuellement j'ai de laine de verre en vrac d'installer.
Quel est le meilleur compronis entre chaleur l'hiver et refroidissement l'été ?
Merci de votre retour

#45 - Laura (admin) - 15 Octobre 2020

Bonjour Ivan,

Il est recommandé d'enlever la laine de verre surtout si elle présente des signes de vieillesse (humidité, tassement, vagues).

Avez-vous pris des renseignements sur la ouate de cellulose ? C'est pour nous le meilleur rapport qualité/prix/bilan environnemental.
Pour plus d'informations sur la ouate de cellulose :
https://conseils-thermiques.org/contenu/ouate-de-cellulose.php

A bientôt,

#44 - Ivan - 13 Octobre 2020

Bonjour,
L'isolation des combles perdues (en laine de verre sur plancher) à été réalisée il y a 30 ans. Je mesure une vingtaine de centimètres d'épaisseur. Souhaitant souffler de la laine de verre, est il conseillé de retirer la vieille laine de verre avant de procéder à la nouvelle isolation ou n'est ce pas indispensable ?
D'avance merci.
Ivan

#43 - Laura (admin) - 07 Septembre 2020

Bonjour Tonton 76,

Oui il est possible de venir faire un plancher pour profiter de l'espace des combles.

Seulement il faut que le plancher ne repose pas sur la ouate au risque de la tasser. Des panneaux OSB peuvent faire l'affaire !

A bientôt,

#42 - Tonton 76 - 05 Septembre 2020

isolation combles perdues avec ouate cellulose
Puis-je recouvrir avec planches bois ?
Merci

#41 - Marie-France - 29 Août 2020

Je vous remercie beaucoup pour votre réponse, de bons conseils.

#40 - Laura (admin) - 28 Août 2020

Bonjour marie france,

Le fait qu'il s'agisse d'une maison BBC de 2013 induit une isolation minimale suffisante.
Si le plancher bas est déjà isolé et que vous n'avez pas d'impression de sol froid, une sur-isolation du vide sanitaire n'est pas être pas nécessaire.

En ce qui concerne l'isolation des combles, il faut faire un état des lieux de l'isolation actuelle : épaisseur et état. Si vous disposez déjà de 30-40 cm de laine minérale projetée en bon état et que vous êtes satisfait de votre confort et de vos consommations, ce chantier peut être reporté.

A bientôt,

#39 - Azucena - 27 Août 2020

Merci pour votre réponse, Laura.

#38 - marie france - 27 Août 2020

Bonjour
Est -il utile de faire une isolation des combles et du vide sanitaire sur une maison BBC de 2013?
Qu'en pensez-vous?

#37 - Laura (admin) - 11 Août 2020

Bonjour Azucena,

Si l'ancienne laine de roche était en bon état, il n'a pas de contre-indications pour souffler de la nouvelle laine par dessus.
La nouvelle isolation change le comportement de votre maison face à la chaleur. Le pic de chaleur peut être déplacé. Et sur de longue période de chaleur comme nous connaissons actuellement, la maison peut rester chaude plus longtemps. Mais à l'inverse, au début des chaleurs elle est restée froide plus longtemps par rapport à une plus faible isolation.
Nous vous conseillons d'aérer grandement pendant la nuit (là où doit se situer le pic de chaleur).
Cet hiver l'isolation sera forcément de meilleure qualité.

A bientôt,

#36 - Azucena - 10 Août 2020

Bonjour,

La société qui a réalisé des travaux d'isolation des combles chez moi a soufflé de la laine de roche sur une épaisseur, a priori, de 30 cm (sans doute par endroits mais pas partout), par-dessus l'ancienne laine de roche qui date de 35 ans environ. J'ai des doutes sur l'honnêteté du procédé et l'efficacité du procédé. La chaleur estivale rend la maison carrément invivable depuis ! J'en conclus que cette nouvelle isolation est peu performante et emmagasine la température extérieure et que, l'hiver prochain, nous risquons d'avoir froid... Qu'en pensez-vous ? Merci.

#35 - Laura (admin) - 06 Août 2020

Bonjour Jérémy,

Vous allez perdre en efficacité oui avec 10 cm d'isolant en moins.

Le surplus de laine de verre soufflée est difficilement réutilisable autre part qu'en combles perdus. Surtout si elle avait quelques années à son actif.

Pour isoler les rampants, nous vous conseillons des panneaux de laine de bois, à glisser entre les chevrons. C'est un isolant ayant la propriété d'être plus performant pour le confort d'été. Les panneaux permettent une pose relativement simple.

A bientôt,

#34 - Jérémy - 06 Août 2020

Bonjour, je dispose d'une maison rt2012 et je souhaite aménager les combles pour une salle de jeux et y entreposer quelques affaires . J'ai déja posé sur les solives un plancher OSB3 18mm ( j'ai fait la moitié de la surface possible pour le moment). Les solives du planché étant noyées sous l'isolant ( laine de verre soufflée environ 35cm) j'ai retirer une partie de l'isolant pour pouvoir poser le planché sur les solives. Du coup, la ou j'ai posé du planché il reste environ 20/22 cm de laine de verre soufflée + le planché OSB 18mm. Est ce que je vais perdre beaucoup en performance énergétique? Que faire du surplus de laine de verre soufflée que j'ai ôté? Je compte compenser en isolant les pentes de toit ( tuile + écran sous toiture) dans un deuxième temps, si vous avez un exemple simple à me suggèrer. Je souhaite réalisé moi même ces travaux car je doute fortement avoir droit à des aides fiscales, ayant une isolation RT2012 à la base.

Merci d'avance pour votre éclairage.

Cordialement !

#33 - Laura (admin) - 08 Juin 2020

Bonjour Patrick,

S'il s'agit de laine de verre déroulée en rouleaux et non intercalée entre les solives, effectivement l'efficacité doit être largement diminuée. D'autant plus si la laine de verre s'est tassée.
L'idéal serait de retirer l'ancienne laine de verre et de venir soufflée de la ouate de cellulose. La ouate soufflée pourra venir se loger dans tous les interstices.
Pour plus d'informations sur la ouate de cellulose (et une estimation du prix), vous pouvez consulter notre page dédiée à cet isolant :
https://conseils-thermiques.org/contenu/ouate-de-cellulose.php

A bientôt,

#32 - Patrick - 05 Juin 2020

Bonjour, j’ai une maison avec 140 m2 de combles perdus qui a 20 ans.l’isolation est faite avec deux couches de laine de verre posée sur les solives....donc avec du vide entre plafond et laine de verre et je pense que cela n’est pas parfait...qu.´en pensez vous ? Si cela est pas top, quel coût approximatif il y aurait à remplacer par 40 cm de ouate de cellulose ? Merci de votre réponse.salutations.

#31 - Laura (admin) - 25 Mai 2020

Bonjour Martin,

L'isolation des combles est bien l'opération de travaux à favoriser en premier lieu.
La ouate de cellulose soufflée est pour nous le meilleur compromis confort/coût/écologie.
Vous pouvez déjà commencer par cela et voir l'évolution de votre consommation énergétique et de votre confort.

Si vous changez les fenêtres ou isolez vos murs, il faudra mettre en place un système de ventilation pour assurer un renouvellement de l'air efficace.

A bientôt

#30 - Martin - 25 Mai 2020

Bonjour, Je recherche des conseils sur l'isolation d'une maison de la région Parisienne. Maison en meulière, non isolée. Nous souhaitons à minima isoler les combles. Je me demande s'il est vraiment nécessaire d'isoler les murs et d'ajouter un système VMC.
Merci d'avance

#29 - Laura (admin) - 27 Février 2020

Bonjour sophie,

Je vous conseille de bien prêter attention au devis qui vous sera proposé (épaisseur, produit isolant, R attendu, primes CEE).
A ma connaissance, les CEE sont délivrés dans le but de faire des économies d'énergies, avec une performance minimum attendue. Performance minimum surement atteinte avec les 30cm déjà présents dans vos combles.

Mais si tout est ok sur le devis, vous pouvez profiter de cette aide pour apporter plus de confort.
NB : la ouate de cellulose ou la laine de roche sont plus performante pour le confort d'été.

A bientôt,

#28 - Laura (admin) - 27 Février 2020

Bonjour Gerry,

La laine de bois est un très bon choix. C'est un isolant disposant d'un bon confort d'été et par sa composition, il s'adapte très au coté perspirant de la pierre.
Sur les conseils de pose, une isolation des murs par l'extérieur serait l'idéal pour conserver l'inertie de la pierre, mais est-ce possible dans votre cas ?

A bientôt,

#27 - sophie - 27 Février 2020

Bonjour, ma maison est RT 2012 avec environ 30 cm de laine de verre dans les combles, posée entre les solives . Le dispositif à 1euro me propose de la renforcer en déroulant une épaisseur supplémentaire de 15cm, est ce une bonne solution? Ou de faire l'isolation de mes rampants? Merci d'avance pour vos conseils!!
Remonter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies vous permettant d'accéder à des services et offres adaptées à vos centres d'intérêts et nous permettre de mesurer l'audience.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez-ici.