Une maison en kit tout confort !

Les kits permettent de construire soi-même sa maison tout en ayant l’expérience et le soutien d’un constructeur au début des travaux. Mais combien de temps faut-il ? A quel prix ? Et quel bilan après 15 ans ? Conseils thermiques vous propose le retour d’un couple qui s’est lancé dans cette aventure !chalet en madrier

Le projet en un coup d’œil

Les propriétaires souhaitent construire une maison type chalet avec une vue dégagée en participant au chantier. Voici ces principales caractéristiques :


CaractéristiquesMaison de 118 m²
Prix : 1100€ du m²
Isolation mursLaine de verre, Ep. 10 cm
R = 3,1 m².K/W
Isolation toitureLaine de verre, Ep. 15 cm, R = 4,70 m².K/W
Isolation solAucune
ChauffagePlancher chauffant hydraulique alimenté par une chaudière gaz
Poêle à bois en appoint + émetteur rayonnant dans les chambres
VentilationVMC simple flux hygro B
Eau ChaudeChauffe-eau alimenté par la chaudière gaz

Choix et conception de la maison

Le couple souhaite construire une maison type chalet pour son côté esthétique et chaleureux. Le terrain se situe sur la jolie commune de Gruffy (Haute-Savoie), à quelques pas d’Annecy, il fait 1000 m² et présente une pente de 30%.

permis chalet kit madrier

Choix du professionnel et plan

La première rencontre avec le professionnel s’est faite lors d’un salon et son catalogue correspondait bien aux critères de notre couple. Le choix s’est donc fait naturellement vers l’entreprise Sierra et Labat, spécialisée dans la charpente et la construction de maisons individuelles.

Notre couple avait comme objectif une maison composée de 4 chambres d’une superficie de 100 m² environ. Ils trouveront cette maison de 118 m² dans le catalogue du constructeur correspondant à leur critère et dans leur budget. Ils ont pu apporter quelques modifications sur les plans proposés comme l’emplacement de l’escalier ou des WC. Voici les plans de la maison :

plans chalet kit madrier

La maison est bien orientée, la salle à manger bénéficie d’une exposition Sud et Ouest, le salon à l’Ouest, une grande partie des chambres à l’Est et la chambre parentale au Sud et à l’Ouest.

Solutions techniques retenues et déroulement du chantier

Les propriétaires se sont occupés de toute la maîtrise d’œuvre. Une gestion qui nécessite une rigueur et un investissement conséquent mais qui leur a permis d’être libres dans leurs choix. Le constructeur a été un bon support et ils ont pu se laisser guider par les entreprises recommandées par ce dernier. De bout-en-bout le chantier a duré une année, un temps relativement court lorsqu’on participe à un maximum de travaux tout en gardant une activité professionnelle.

Le terrassement et la maçonnerie

Vu la pente du terrain, un gros volume de terre doit être décaissé pour pouvoir couler les fondations et maçonner le sous-sol. Les raccordements sont passés pour la viabilisation du terrain. Ces opérations ont duré un peu plus d’un mois.

terrassement et maconnerie chalet kit madrier

Le montage du kit

Les murs et la toiture ont été assemblés en un peu plus d’un mois avec 3 personnes en moyenne. Le fournisseur du kit avait informé le couple de cette durée avec un minimum de 2 à 3 personnes sur le chantier : 1 semaine pour le rez-de-chaussée, 1 semaine pour l’étage et une semaine pour la toiture. Les propriétaires avaient une notice détaillée, tout élément est noté, il suffit d’assembler comme dans un jeu de construction !

notice chalet kit madrier

Le principe de la construction en madriers est simple : il s’agit d’empiler les morceaux de bois taillé pour former les murs. Le fournisseur du kit passe quelques temps pour livrer toutes les pièces et poser les premiers madriers.

montage chalet kit madrier

Toiture, menuiseries extérieures et isolation :

Le pare-pluie et les tuiles ont été mis en place directement après l’assemblage de la charpente. Des opérations assez délicates à mettre en œuvre pour des particuliers et assez physique. Le pare-pluie a été fixé à l’aide d’agrafes et les tuiles en ardoise sont fixées au-dessus de liteaux.

Une fois que la maison est protégée par le toit, il convient de poser les menuiseries extérieures. Le kit prévoyait d’emblée les emplacements et les ouvrants correspondants. Ce sont aussi les propriétaires qui s’occuperont de cette étape.

Les menuiseries extérieures posées, la maison est hors d’eau hors d’air. L’isolation des murs se fait par l’intérieur avec de la laine de verre en panneaux de 10cm d’épaisseur (R=3,1) glissés entre les montants. Les madriers ont aussi un rôle à jouer dans l’isolation des murs, dans notre cas ils font 7cm d’épaisseur, soit un R=0,5 environ. C’est pourquoi il était indispensable de venir isoler les murs.

Les rampants sont isolés à l’aide de rouleaux de laine de verre (épaisseur : 15 cm) entre les chevrons.

couverture, menuiseries et isolation du chalet kit madrier

Poêle à bois

Le choix s’est orienté sur un poêle à bois pour son aspect convivial et chaleureux. Le couple avait aussi déjà une expérience avec le bois.

Les particuliers ont installé le conduit de fumées allant du salon jusqu’à dépasser le faîtage. Il a été isolé avec de la laine de roche. Le poêle à bois a été installé la deuxième année après leur arrivée par une entreprise à proximité.

L’approvisionnement en buches se fait non loin de la maison. La consommation est d’environ 4 stères de bois par an.

poele a bois du chalet kit madrier

Bilan après 15 ans


Tassement du madrier :

Les constructions en madriers sont sujettes au tassement. Les premières années, certaines d’entre elles peuvent bouger de 10 cm. Les fournisseurs ou constructeurs prévoient en conséquence ces phénomènes en laissant par exemple un espace libre entre les murs en madrier et les parties fixes. Dans notre cas, les propriétaires ont bien pu constater le tassement sans que cela pose de problème. La maison est maintenant stabilisée.

Entretien du bois :

Le madrier donnant sur l’extérieur est entretenu tous les 3 à 5 ans selon l’exposition et la façade avec une lazure.

Le lambris intérieur a été repeint dans la partie « salle à manger / salon » de la maison au bout de 10 ans pour apporter plus de lumière à cette pièce. Celui-ci ne requiert pas d’entretien.

Consommations et entretien des appareils :

Après 4 années de relevés des consommations de gaz et d’électricité, le DPE de la maison est noté D pour le côté « énergie » et pour les « gaz à effet de serre ». La facture énergétique annuelle est comprise entre 800 et 1000€.

L’entretien de la chaudière coûte environ 150€ par an. Elle a eu quelques petites pannes sans gravité.

En ce qui concerne le plancher chauffant, un désembouage a été réalisé en quinze ans.

Enfin, la pierre réfractaire du poêle à bois a été changée suite à une fissure.

Appréciation générale :

La famille de 4 dorénavant se sent bien dans la maison, le bois apporte du confort et du bien-être. Même s’ils reconnaissent que l’isolation n’est peut-être pas des plus performante. L’un d’entre eux précise : « Le bois craque régulièrement et on peut aussi avoir une certaine lassitude [du bois] au final...Par contre c'est très simple de fixer un tableau au mur ! ». Le bois nécessite aussi un entretien assez contraignant si on le fait soi-même et très couteux si on fait appel à une entreprise.

Au sujet des plans de la maison, le sous-sol intégral est aussi un vrai plus. Mais la principale erreur de conception serait les WC qui se situent trop proches du salon. La taille de certaines fenêtres aurait pu aussi être revue à la hausse.

Prix du chalet

Ici, les dépenses ont pu être calculées au plus près du budget puisque la maîtrise d’ouvrage était gérée par le couple :


EntreprisesCoûts (€)
Terrassement15 500
Maçonnerie29 500
Kit chalet*62 000
Electricité (VMC comprise)8 000
Chauffage (gaz + elec)5 000 + 2 000
Plomberie6 000
SOUS TOTAL128 000

*Le kit comprend : les murs en madriers, la charpente, les cloisons, l’isolation et les menuiseries extérieures

L’auto construction permet de réduire considérablement les coûts. On arrive en effet à un prix de 1100€/m². On rappelle tout de même que notre couple s’est investi fortement sur une période de deux mois, et a continué les « finitions » encore 4 mois après que la maison soit hors d’eau hors d’air. Le chantier a duré une petite année avant qu’ils puissent habiter dans la maison.

Dans tous les cas, pour obtenir le prix le plus juste, il convient de réaliser au moins 3 chiffrages de votre projet.

Pour cela, Conseils Thermiques s'associe à plusieurs partenaires afin de vous mettre en relation avec des artisans locaux certifiés RGE. Vous pourrez ainsi étudier plusieurs propositions techniques et commerciales gratuitement et sans engagement.

Je souhaite rencontrer des entreprises >

Avantages et inconvénients



AvantagesInconvénients
Moins coûteux qu'une maison toute faite...Mais compétences minimales recquises
Satisfaction de constuire "sa" maisonTemps d'investissement important
Solution technique pérenne (anticipation du tassement)Faible inertiedonc nécessite des aménagements pour le confort d'été
Utilisation de matériaux biosourcésPersonnalisation limitée pour les plans
Accessibles à presque tous !Entretien du bois et lassitude possible

Conclusion


MinimaleMoyenneMeilleure
OrientationOrientation standard suivant l’alignement de la routeOrientation SudOrientation Sud + protections solaires
ConceptionPlan typeBâti fixe, intérieur sur-mesurePlan sur-mesure
Confort hiverRT 2012RT 2012 +Niveau passif ou positif
Confort étéFaible inertieFaible inertie + aménagementsForte inertie
EcologieMaison maçonnée
+ isolants synthétiques
Maison ossature bois
+ isolants synthétiques
Maison ossature bois
+ isolants biosourcés
PrixElevé : > 1700€ du m²1450 à 1700€ du m²Faible < 1450€ du m²

Autoconstruire une bonne partie de sa maison apporte une réelle satisfaction et permet de réduire les coûts. Les axes à améliorer serait d’apporter une isolation complémentaire pour encore plus de confort et d’agrandir certaines ouvertures pour plus de lumière ! Vous l’avez compris donc, le charme du chalet est à portée de main !

Pour plus d’informations sur les maisons en bois consultez notre article dédié !

Laisser un commentaire ou poser une question




#2 - Laura (admin) - 23 Septembre 2020

Bonjour Meba,

Tout d'abord, le pare-vapeur doit être placé coté chaud (avant le placo).
184mm de laine de bois plus les murs au total vous permettra d'atteindre un bon confort, au delà de la RT2012.
Néanmoins pour la toiture, si vous pouviez atteindre davantage 300mm cela serait préférable (les 240mm restent tout de même au dessus des critères minimum de la RT2012).

Le puits canadien est intéressant, nous vous conseillons en premier lieu de vous renseigner sur le taux de radon dans votre région. Le puits canadien couplé à une VMC double flux est un système faisant économiser de l'énergie. Nous vous mettons en garde sur le fait qu'il s'agit de systèmes coûteux qui ne seront peut être pas rentabilisés, par contre votre confort sera nettement meilleur.

Si vous souhaitez chauffer votre eau chaude grâce à des panneaux solaires,le ballon sera doté d'une résistance thermique (ce ne sera pas un ballon thermodynamique).

Pour votre système de chauffage, tout dépend dans quelle région vous vous situez et la rigueur climatique. Pour plus d'information, vous pouvez nous contacter sur cette adresse mail :
conseils.thermiques@gmail.com

A bientôt,

#1 - Meba - 22 Septembre 2020

Bonjour,

J'ai un projet de construction de maison, (que j'aimerais passive), et je ne sais pas trop si je dois insister sur l'isolation et me passer de chauffage (ce que je préfèrerais), ou le contraire.

Actuellement j'ai trouvé une société qui facilite l'auto construction avec des blocs d'ossature bois (facibloc). Dans ces blocs, il y a un panneau osb 12mm pour le contreventement, une épaisseur de laine de bois de 144mm, et un Fiber Tech (contreventement et parepluie) 16mm.
en extérieur je viendrai ajouté un parement en ciment composite ou résine acrylique.
En intérieur pare-vapeur puis 40mm de laine de bois pour casser les ponts thermiques; et enfin du placo.

C'est une maison plain pied 96m² intérieur. Pour la toiture je compte mettre un toit en bac acier, un pare-pluie, 240mm de laine de bois, de l'osb, pare-vapeur, une deuxième couche de laine de bois 40mm pour casser les ponts thermiques; du placo.

Voilà pour ce qui est de la maison, la société qui propose ces blocs, n'a pas beaucoup d'épaisseurs différentes pour les murs, leur site indique murs RT2012 et RE2020, ce qui est plutôt rassurant; mais ça me parait léger.


Concernant le chauffage (dont j'aimerais me passer ou presque), je me suis intéressé aux puits canadiens: renouvellement de l'air, chauffage en hiver, clim en été. La société LePuitCanadien a un système tout compris. "AirSain Concept" puit canadien, vmc double flux, ballon thermodynamique, chauffage d'appoint électrique.
Est-ce que tout ça est nécessaire ? Suffisant ? Insuffisant ? Est-ce une bonne idée de couplé ce ballon avec un panneau solaire thermique ? ou de le remplacer ?

Merci d'avance pour les réponses que vous pourrez m'apporter.

Cordialement
Remonter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies vous permettant d'accéder à des services et offres adaptées à vos centres d'intérêts et nous permettre de mesurer l'audience.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez-ici.