Les poêles à granulés hydro

Les poêles à granulés hydro, aussi appelés thermopoêles à granulés, sont capables de transmettre la plus grande partie de la chaleur produite à l’eau. Ils peuvent ainsi s’intégrer dans une installation de chauffage central comprenant radiateurs, plancher chauffant et même chauffe-eau. Retour sur cette technologie assez méconnue mais pourtant très efficace en rénovation.



poele granule hydro




Fonctionnement d’un poêle à granulés hydro

Définition : Un poêle à granulés hydro fonctionne comme une chaudière. La chaleur produite par la combustion des pellets est récupérée par un échangeur de chaleur puis transmise à l'eau. Cette eau est mise en circulation par une pompe et acheminée vers des radiateurs. Tout le système hydraulique nécessaire au fonctionnement est intégré dans l’appareil : circulateur, vase d'expansion et soupape de sécurité. On distingue 4 cas de figure possibles :

Chauffage uniquement : Dans ce cas, la demande de chaleur se situe au niveau de la sonde du poêle. Généralement, lorsque la température réelle est inférieure de 1°C à la température demandée, le poêle s’allume.

fonctionnement poele granule hydro chauffage direct

Chauffage + production d’eau chaude sanitaire instantanée : Le poêle à granulés hydro peut disposer d’une fonction « bouilleur » pour le chauffage de l’eau chaude sanitaire. La demande de chaleur peut alors venir soit de la sonde au niveau du poêle (température de l’air) soit du fluxostat au niveau du chauffe-eau (température de l’eau).

fonctionnement poele granule hydro eau chaude sanitaire

Chauffage + chauffe-eau : Le poêle à granulés hydro est branché en direct sur les chauffages (commande de chaleur par la sonde du poêle). Pour l’eau chaude sanitaire, un chauffe-eau amène une certaine souplesse à l’installation en conservant une quantité d’eau chaude disponible (commande de chaleur par l’aquastat du ballon).

fonctionnement poele granule hydro chauffe-eau

Chauffage + eau chaude avec ballon tampon : Ici, l’eau chauffée par le poêle à granulés hydro est stockée dans un ballon tampon avant d’être redistribuée selon les besoins de chauffage et/ou d’eau chaude sanitaire. C’est toujours le ballon tampon qui commande le poêle hydro :

fonctionnement poele granule hydro ballon tampon

Un ballon tampon est-il obligatoire ? Non, le poêle à granulés hydro est un système réactif qui peut fonctionner sans ballon tampon. Toutefois, le ballon tampon permet une plus grande souplesse dans l’installation et son utilisation reste recommandée. Il limite les arrêts et redémarrages trop fréquents au niveau du poêle et préserve ainsi la bougie d’allumage. Il autorise également l’intégration d’autres sources d’énergie dans l’installation (des panneaux solaires thermiques pour l’été par exemple).

Que retenir alors ? Le ballon tampon est utile pour augmenter et maintenir une quantité d’eau chaude importante pendant longtemps (cas d’une longue douche par exemple). On pourra retenir que si le poêle à granulés hydro chauffe l’eau chaude sanitaire, un ballon tampon ou un chauffe-eau est quasiment indispensable. Pour le dimensionnement, il faut compter au moins 20 L par kW (560L pour un poêle de 28 kW) ce qui nécessite un volume de stockage important. Pour limiter les pertes, le ballon tampon doit être installé si possible au plus près du poêle à granulés hydro.

Quel comportement du poêle à granulés bouilleur en été ? En mi-saison, la vanne 3 voies dirige le flux de chaleur uniquement vers l’eau chaude sanitaire. En été, il faut prévoir une énergie d’appoint (électrique ou solaire).

Et la chaudière ? Dans toutes ces installations, une chaudière peut être branchée en relais, même si ce n’est pas obligatoire. Généralement, le poêle à granulés hydro est envisagé pour le renouvellement d’une ancienne chaudière qui reste en place en dépannage.

Puissance et technologie d’un poêle à granulés hydro

Puissance des poêles à granulés hydro : Pour les modèles qui assurent uniquement le chauffage, la puissance varie généralement entre 11 et 24 kW. Les poêles à granulés hydro capables de chauffer l’eau chaude sanitaire ont plutôt une puissance comprise 22 et 34 kW.

puissance poele granule hydro

Les poêles à granulés hydro sont donc des appareils puissants, conçus pour la rénovation et capables de chauffer des surfaces importantes (200 m²). Pour le dimensionnement de la puissance de chauffage, on compte généralement 1 kW pour 10m², même si cette estimation doit toujours être affinée par l’installateur.

Puissance dédiée à l’air et puissance dédiée à l’eau : La répartition de la puissance Air/Eau est importante et peut varier d’un modèle à l’autre. Elle est en général tournée prioritairement vers l’eau (90% chauffage de l’eau / 10% chauffage de l’air) mais ce n’est pas toujours le cas. Si la pièce de vie n’est pas pourvue de radiateurs, on visera une puissance dédiée à l’air un peu plus importante.

poele granule hydro puissance air eau

Poêle hydro ventilé ou non : Il faut aussi prendre en compte la technologie car il existe des poêles hydro ventilés et d’autres non. Les poêles hydro ventilés disposent d’un ventilateur de convection forcée qui permet de propulser la chaleur dans la pièce où est installé l’appareil. Il faut se diriger vers ce type d’appareils si la pièce de vie n’est pas équipée de radiateurs. Exemple avec les produits Laminox Primula disponibles dans les deux options :

poele granule hydro ventilé

La ventilation permet alors de gagner rapidement quelques degrés supplémentaires (jusqu’à 6 kW généralement). En contrepartie, le fonctionnement est plus bruyant. Dans le cas d’un poêle à granulés hydro non ventilé, la pièce de vie ne bénéficie que de la chaleur par rayonnement à travers la vitre (jusqu’à 3 kW).

Installation des poêles à granulés hydro

installation poele granule hydroL’installation des poêles à granulés hydro est complexe et doit impérativement s’effectuer par un professionnel qualifié. L’installateur devra notamment :

Il y a donc une dimension « fumisterie » et une autre « plomberie ». De ce fait, Conseils Thermiques vous recommande de vous diriger vers les installateurs disposant de la certification Qualibois modules « Air » et « Eau ». Pour les reconnaître, ces professionnels installent généralement aussi des chaudières.

L’installation de poêles à granulés hydro reste assez rare, en témoigne le représentant français de Laminox Idro (marque spécialisée dans ce type de chauffage) : « En Italie, nous vendons 80% de poêles à granulés hydro et 20 % de modèles air. En France, ces proportions s’inversent! ». Il sera donc probablement nécessaire de rencontrer différents professionnels pour votre projet et on privilégiera toujours un installateur avec plusieurs références.

Utilisation d’un poêle à granulés hydro

Niveau utilisation, le poêle à granulés hydro se rapproche d’un poêle à granulés classique. Voici les actions possibles :

Mode Eco : Une fois la température haute atteinte, le poêle à granulés hydro passe à puissance minimum. En activant le mode Eco, il s’arrête si aucune demande de chaleur n’est exprimée pour économiser les granulés. Il faut toujours veiller à ce que le nombre d’allumages n’excède pas 3 ou 4 par jour pour préserver la bougie.

isntallation poele granule hydro ballon tampon

Installation du poêle à granulés hydro MCZ Flux avec ballon tampon (Atout Flamme 56)

Programmation : Les poêles à granulés hydro sont programmables souvent selon 3 températures (ex : confort - 20°C / maintien – 16°C / Super confort – 22°C) et 3 plages horaires par jour. Le fonctionnement est donc totalement automatique et la régulation permet des économies d’énergie.

Ventilation : Pour les modèles ventilés, il est généralement possible de paramétrer la vitesse de ventilation de 1 à 5. Parfois, cette ventilation peut être coupée totalement.

Entretien : L’entretien reste une contrainte comme sur les poêles à pellets classiques. Tous les deux jours, on aspire le creuset pour libérer les orifices d’air comburant et on nettoie la vitre. Le cendrier doit être vidé toutes les semaines environ.

entretien poele granule hydro

Entretien poêle à granulés MCZ Club Hydro (Bricozone)

Comme pour une chaudière, un entretien annuel approfondi est indispensable. L’installateur vérifie le joint d’étanchéité de la porte, la pompe de circulation, les échangeurs et les éléments hydrauliques. Il ramone aussi le conduit de cheminée.

Prix des poêles à granulés hydro

Les poêles à granulés hydro sont plus coûteux que les poêles à granulés classiques (3 000€ HT en moyenne) mais bien moins que les chaudières à granulés (de 5 000€ à 15 000€ HT).

Le prix des poêles à granulés hydro va de 3 500€ à 5 000€ HT pour les modèles assurant uniquement le chauffage. La plus-value pour un ventilateur de soufflerie est faible : environ 300€ HT (poêle hydro ventilé).

Pour les modèles avec ECS (Eau Chaude Sanitaire), les prix vont de 4 000€ à 6 000€ HT. Il faut rajouter le prix d’un ballon tampon, autour de 1 500€ HT. Généralement, le système de radiateurs est déjà présent.

D’un point de vue esthétique, il sera aussi intéressant de masquer les éléments hydrauliques et la fumisterie par un coffrage (entre 300 et 500€ HT).

poele granule hydro ecs solaire

Installation avec poêle hydro MCZ + ballon tampon 500 L + chauffage solaire (réseau proeco-energies)

Au total, une installation avec création d’une fumisterie reviendra entre 6 500€ et 11 000€ HT. Pour obtenir le meilleur prix, n’hésitez pas à mettre les installateurs en concurrence. Pour cela, vous pouvez utiliser une application de devis en ligne comme Enchantier :


Votre demande de devis a bien été enregistrée.
Nos entreprises partenaires (Enchantier, 123 Devis ou Travaux.com) prendront contact avec vous très prochainement par mail ou par téléphone pour plus de précisions sur votre projet et pour vous mettre en relation avec des artisans disponibles et proches de chez vous.
Pensez à vérifier que vous ne recevez pas les mails dans vos "spams".

  • Votre projet
  • Vos coordonnées
  • * *
  • Vous êtes
  • Votre situation *
  • *
  • de *
  • * *

Les poêles à granulés hydro sont éligibles aux aides financières si vous passez par un professionnel Qualibois.

Sur internet, on trouve des appareils autour de 2 000€ TTC mais ces offres sont réservées aux bricoleurs experts :



Critères d’achat d’un poêle à granulés hydro

Outre la puissance, la technologie et le prix déjà évoqués, voici les critères secondaires à prendre en compte :

Motoréducteur : Le motoréducteur active la vis sans fin qui fait tomber les granulés dans la chambre de combustion. Celui-ci peut-être intermittent et occasionner un bruit régulier (« Vvvvv », « Vvvvv » toutes les 4 secondes) ou continu (aucune gêne sonore). Sur les poêles à granulés hydro non ventilés, le motoréducteur est le principal facteur de bruit. Cette donnée est rarement mentionnée sur les fiches techniques et comme les poêles à granulés hydro sont peu exposés en magasin, il faudra poser la question directement au revendeur.

Creuset : Le matériau du creuset joue également un rôle dans le bruit et un creuset en fonte sera bien plus performant qu’un brasero en acier (moins de résonnance).

poele granule hydro mcz

Bougie d’allumage : Les bougies en céramique de dernière génération sont plus endurantes et plus rapides. On gagne environ 4 minutes sur un allumage. Ce n'est pas très significatif en soit mais sur les installations sans ballon tampon, où la réactivité est de mise et les cycles d’allumage plus fréquents, cela constitue un plus.

Réservoir : La consommation moyenne d’un poêle à granulés hydro est d’environ 20 à 25 kg par jour (en considérant des maisons en rénovation d’au moins 120 m²). Il faut donc viser au moins cette capacité. Niveau consommation annuelle, on peut donner une fourchette moyenne de 2 tonnes pour 120 m² soit 600€ de granulés (faible isolation).

Raccordement sur le dessus et design : Placé dans la pièce de vie, le poêle à granulés hydro sera aussi un élément de décoration. Les fabricants font de gros efforts sur ce point pour que les appareils ne ressemblent pas simplement à des « chaudières de salon ». On peut par exemple citer la marque Laminox Idro qui a travaillé avec un designer (Raul Frolla) pour sa collection hydro. Aussi, un raccordement des fumées sur le dessus permet une intégration plus harmonieuse dans la pièce. Les poêles à granulés hydro plats proposent plus souvent cette option :

poele granule hydro plat

Option Wifi : De plus en plus, le pilotage à distance est proposé en option moyennant un coût entre 150 et 250€ HT. Cela peut-être un plus pour remettre la maison en chauffe après une longue absence.

Avis sur les poêles à granulés hydro

Pour mieux comprendre, on se propose de relayer un avis concret sur un poêle à granulés hydro installé en chauffage direct.

Contexte : Maison de 1976 très mal isolée (double vitrage uniquement) d’une superficie de 120 m². L’objectif était de remplacer l’ancien insert bois trop contraignant en termes d’entretien.

Installation : Poêle à granulés hydro de 18.5 kW dont 15.5 kW dédiés à l’eau. L’appareil est situé dans le salon qu’il chauffe par rayonnement et convection naturelle (3 kW). Il y a également 4 radiateurs au RDC (salle à manger, salle de bain, cuisine, entrée) et 4 chauffages à l’étage (3 chambres, couloir). L’eau chaude sanitaire est assurée par un chauffe-eau électrique. Il n’y a pas de ballon tampon.

avis poele granule hydro

Utilisation : En plein hiver, il tourne en continu pour palier la mauvaise isolation. En mi-saison, on utilise la programmation sur 2 plages horaires (4h à 8 heures puis 16h à 23 heures).

Bruit : Sans ventilation, le bruit va d’un léger ronronnement à un très léger cliquetis mais globalement l’appareil ne représente pas de gêne. Il n’est pas nécessaire de hausser le ton ou de monter le son de la télévision.

Consommation : En hiver, la consommation va jusqu’à 3 sacs par jour pour une consommation annuelle de 2.5 tonnes (maison sans isolation). Les granulés sont achetés en 2 palettes (1 tonne chacune) puis stockés au sous-sol. En mars, l’utilisateur fait l’appoint en achetant des sacs par 10 ou 20.

Entretien : L’entretien est simple (nettoyage de la vitre, aspiration des cendres) mais contraignant car il faut y revenir souvent.

Bilan : Très content de l’appareil qui chauffe efficacement toute la maison tout en profitant d’une belle flamme dans le salon. Le caractère automatique du granulé est sans comparaison avec l’ancien insert bois, même si l’entretien reste quasiment quotidien.

Comparatif des poêles à granulés hydro

Il est impossible de comparer tous les poêles à granulés hydro du marché mais on se propose ici de citer quelques références afin de représenter toutes les technologies.

VisuelMarqueModèlePuiss. eau / air kWVentiléECS*Sortie dessusRéservoir kgEtanchePrix HT
comparatif poele granule hydroLaminoxPrimula13 (9.65 / 1.79)En optionNonNon20Non2890€
comparatif poele granule hydroMCZClio23 22.8 (18.7 / 4.1)OuiOuiNon26Non3460€
comparatif poele granule hydroPalazzettiRosa Idro15.3 (14 / 1.3)OuiNonNon25Oui3500€
comparatif poele granule hydroThermorossiSlimquadro13.3 (11.9 / 1.4)NonNonOui18Non3650€
comparatif poele granule hydroCadelIbis15 15.4 (13 / 2.4)OuiNonNon29Non3695€
comparatif poele granule hydroLaminoxTosca 1515 (10 / 4.5)NonNonNon25Non3770€
comparatif poele granule hydroMCZFlux16 (13.5 / 4.5)NonNonOui22Non4410€
comparatif poele granule hydroCadelAquos 2424.8 (22.7 / 2.1)OuiOuiNon70Non4935€
comparatif poele granule hydroLaminoxVictoria28 25.7 (21,7 / 4)OuiOuiNon35Non5340€

*ECS = Eau Chaude Sanitaire (option disponible sur les poêles à granulés les plus puissants).

Pour être tout à fait complet, on peut également mentionner les autres marques qui distribuent des poêles à granulés hydro : Bronpi, Cs Thermos, Chazelles, CMG, Edilkamin, Haas Sohn, Jolly Mec, Nordica Extraflame, Moretti, Piazzetta, Ravelli, Solzaima.

Les poêles à granulés hydro mixtes

On termine ce tour d’horizon des poêles à granulés hydro en évoquant les poêles hydro mixtes. Ils permettent de brûler du bois bûche qui reste moins cher à l’achat que les granulés (4 cts le kWh contre 7 cts environ) tout en profitant du caractère automatique des pellets lors des absences.

poele granule hydro mixte

On peut citer l’initiative autrichienne SHT Vario Aqua (à partir de 9 000€ HT) et le modèle italien Klover Dual (à partir de 6 500€ HT). Deux appareils qui disposent de 2 chambres de combustion pour brûler l’un et/ou l’autre des combustibles à l’envie.

Avantages et inconvénients des poêles à granulés hydro


AvantagesInconvénients
Ecologique et performantInstallation complexe réservée aux professionnels
AutomatiqueEnergie d’appoint nécessaire pour l’ECS en été
Plaisir de la flamme dans le salonFaible autonomie (1 à 3 jours)
Prix (plus avantageux qu’une chaudière à pellets)Prix (plus coûteux qu’un poêle à granulés classique)
Chauffage de l’ECSBallon tampon fortement recommandé pour l’ECS
Chauffe une grande surface de façon homogène-
Prix granulés (2.5 fois moins cher que l’électricité)-
Eligible aux aides financières-

Conclusion : Les poêles à granulés hydro, efficaces en rénovation

Les poêles à granulés hydro sont une excellente alternative en rénovation (maisons souvent mal isolées avec une surface habitable importante) où un poêle à granulés classique ne peut pas assurer une répartition correcte de la chaleur. En remplacement d’une ancienne chaudière, ils permettent de profiter d’un mode de chauffage écologique et esthétique pour un coût modéré. Pour chauffer de grands espaces, les chaudières à granulés ainsi que les poêles à granulés canalisables pourront également vous intéresser.

Laisser un commentaire ou poser une question




#62 - Xavier (admin) - 09 Septembre 2019

Bonjour Rade9,

On parle plus de la rénovation car l'installation est plus facile (préexistance du chauffage central). Aussi, les besoins en puissance sont différents : environ 1 kW pour 10 m² en rénovation et 600 W pour 10 m² dans le neuf.

Et avec un minimum autour de 12 kW, les poêles hydro sont plutôt dimensionnés pour la rénovation (surface de chauffe 120 m² en rénovation, 200 m² dans le neuf). Mais tout dépend de la surface des logements.

A bientôt,

#61 - Rade9 - 08 Septembre 2019

Bonjour,
Vous parlez que les poêles hydro sont efficaces en rénovation !!?
Ma question est si c'est avantageux de installer en neuf ?? Vu que les isolations sont bien plus performants.

#60 - Xavier (admin) - 16 Août 2019

Bonjour Anthony,

La priorité absolue est d'isoler votre logement. Cet investissement est très peu cher (notamment les combles) et permet de réduire durablement votre facture d'énergie :

https://conseils-thermiques.org/contenu/isolation-comble-perdu.php
https://conseils-thermiques.org/contenu/credit-impot-isolation.php

Le changement de chauffage doit s'envisager dans un second temps quand le besoin de chauffage a diminué. Sinon, vous risquez d'investir dans un chauffage surdimensionné.

Les poêles hydro les moins puissants pourraient correspondre à votre usage (à voir avec un installateur) tout comme un poêle à air classique (mais c'est dommage de ne pas utiliser votre réseau de chauffage central).

Une chaudière à granulés à rechargement manuel (peu coûteuse) peut aussi être envisagée car très bien subventionnée en ce moment :
https://conseils-thermiques.org/contenu/chaudiere-granule.php

En ce qui concerne le fioul, toutes les aides financières vous invitent à vous en passer et ce ne sera clairement pas un choix d'avenir.

A bientôt,

#59 - Anthony - 16 Août 2019

Bonjour.
Nous avons une maison de 90m2 des annees 50 mal isolée et actuellement chauffée au fuel. Nous souhaiterions changer le mode chauffage. On envisage la solution du poêle hydro, mais convient il pour une surface petite comme la notre? Ou devrait on plutôt mettre une chaudière fuel plus récente ?
Merci pour vos lumières.

#58 - Xavier (admin) - 12 Août 2019

Bonjour ANNE,

La solution est bien "valable" au sens où elle sera efficace et écologique. Mais à ma connaissance, les poêles hydro sont plutôt dimensionnés pour la rénovation. Votre besoin de chauffe devrait être assez faible (6 voire 8 kW pour le chauffage et peut-être 5 kW pour l'ECS) et je ne crois pas qu'il existe de tels modèles.

Une chaudière à granulés (plus "modulable") de type Easypell (ou autre modèle à coût optimisé) serait peut-être une bonne alternative. Les panneaux solaires pourraient être envisagés en "évolution".

A bientôt,

#57 - Xavier (admin) - 12 Août 2019

Bonjour Robin,

Si vous disposez d'un réseau de chauffage central, vous avez tout intérêt à partir sur un appareil "hydro" (poêle ou chaudière) qui pourra vous offrir une très bonne diffusion de la chaleur. Des brasseurs d'air dans la pièce de vie devraient améliorer le confort. Aussi, pensez à considérer la ventilation dans votre projet global (car avec le changement des fenêtres et une nouvelle isolation, il faudra obligatoirement une ventilation mécanique).

Si on compte un dimensionnement autour de 35 W /m3, on arrive à une puissance de 14 kW pour le salon et 5 kW pour les pièces déportées soit autour de 19 kW pour le chauffage. Je pense que vous pourrez trouver des modèles suffisamment puissant (probablement rajouter 5 à 10 kW pour l'ECS).

Le poêle hydro va être en concurrence avec la chaudière à granulés (prime de 2 500 à 4000€ en remplacement d'une ancienne chaudière) qui est un système plus automatique (rechargement et entretien) dont la garantie est aussi généralement plus longue. La cheminée pourrait alors être gardée en appoint :
https://conseils-thermiques.org/contenu/chaudiere-granule.php

A bientôt,

#56 - Robin - 10 Août 2019

Bonjour Xavier,

Nous avons un projet de rénovation d'un mas dans le Vaucluse (84) avec isolation des murs et plafonds, remplacement des menuiseries.

Au RdC nous aurons un gros volume ouvert cuisine/salle à manger/salon cathédrale représentant un volume de près de 400m3 (hauteur de 6m dans le salon de 50m2).

Il y a actuellement une cheminée à la jonction salle à manger/salon que nous souhaiterions remplacer par une poêle à pellets.
En lisant votre article, il semblerait qu'un poêle à pellets hydro pourrait nous correspondre avec éventuellement chauffage de l'ECS.

Qu'en pensez-vous? Pouvons-nous également envisager de chauffer les autres pièces avec ce même poêle (3 chambres de 15m2 à l'étage et 2 pièces supplémentaires de 15m2 au RdC)?

Merci par avance.

Robin

#55 - ANNE - 21 Juillet 2019

bonjour,
Vous parlez de l'intérêt du poêle à pellets hydro pour une rénovation, mais qu'en est il pour une maison neuve ? J'ai un projet de construction avec système de chauffage pellets hydro + ECS + panneaux solaires thermique s + bonne isolation. Est-ce valable ? Le maitre d'oeuvre dit que l'entretien du système sera coûteux (surtout le système des panneaux solaires). Merci de qqes conseils pour projets neufs.

#54 - Germain - 23 Mai 2019

Pellets: Oublier, effet de mode. Mon Ecoforest une m.....en plus attention à la pollution atmosphérique, plus de poussières qu'une chaudière à bois. L'idéal: une chaudière à bois mixte fuel. Si vous optez pour le poele hydro, ne compter que sur 11Kw, mais vous aurez le plaisir de voir la flamme et ne pas oublier que ce n'est pas une chaudière, il faut le recharger toutes les 3 heures.
Chez moi j'ai tout, y compris le chauffage solaire, et en tant que spécialiste non écolo, je conclus que rien n'égale une chaudière au fuel.

#53 - Xavier (admin) - 23 Mai 2019

Bonjour Brice,

La prime "coup de pouce chauffage" à laquelle vous faites référence concerne uniquement les "chaudières biomasses performantes" donc je pense que le poêle hydro est exclu de ce dispositif. Il faut donc plutôt compter 100€ de prime (et le crédit d'impôt qui se situe généralement autour de 1000€).

En achetant une chaudière à granulés italienne (moins chère qu'une autrichienne mais plus sommaire), la facture totale sera probablement plus intéressante.

En complément, je vous invite à joindre le service public qui pourra vous renseigner avec précision sur les différents dispositifs (0 808 800 700 - gratuit) :
https://www.faire.fr/trouver-un-conseiller

Et à consulter notre article sur les chaudières à granulés :
https://conseils-thermiques.org/contenu/chaudiere-granule.php

A bientôt,

#52 - Brice - 22 Mai 2019

Bonjour.
J'ai un projet de remplacement de chaudière fioul par un poêle à granulé hydro pour chauffer la totalité de ma nouvelle maison (120m carré).
Sans condition de revenu, pouvez vous me dire quelle sera le montant de ma prime energie ?
Lors de mes simulations sur les différents sites, je peux obtenir 108 euros pour un poêle à granulé classique et 4000 euros pour une chaudière à granulé.
Quel montant puis-je espérer ?
Cordialement

#51 - Emmanuel - 14 Mai 2019

Je souhaite plutôt un poêle qu'une chaudière par ce que j'ai déjà eu un poêle hydro (MCZ Nova première génération) et que je connais le principe de fonctionnement, que ça me permettait d'avoir une flamme dans le salon et que je pensais le poêle hydro moins cher qu'une chaudière.
J'aime beaucoup l'idée du poêle à habiller ainsi que la possibilité de bruler des bûches en complément du granulé, mais pas à ce tarif.
Privilégiant l'énergie "gratuite" je donne la priorité à un chauffe eau solaire, le bois étant chargé du complément.
Je vais allé creuser l'idée de la chaudière, mais pas une Okofen, une plus simple et moins chères..
Pour les aides, je me suis renseigné : suppression d'une ancienne chaudière et bas revenus = quasi 15000 € pour 20000 de dépenses ... mais les 10000 de l'anah peuvent aussi couvrir l'isolation, et je préfère diminuer le besoin, donc cette aide ira sur le poste "isolation".
Je vais donc continuer mes recherches en m'orientant plutôt vers une chaudière.
Cdlt

#50 - Xavier (admin) - 14 Mai 2019

Bonjour Emmanuel,

Merci pour ce retour et vos encouragements. Oui, c'est sûr que ça fait cher et qu'une chaudière devrait être plus compétitive et mieux subventionnée (2 500€ de prime CEE "coup de pouce chauffage" sans condition de ressources, sans oublier le crédit d'impôt).

Si jamais vous sautez le pas, nous sommes preneurs d'un retour d'expériences sur une chaudière ;).

Exemple avec cet avis sur un modèle à condensation (haut de gamme) :
https://conseils-thermiques.org/contenu/test-chaudiere-granule-okofen-condensation.php

Belle journée,

#49 - Jessica - 14 Mai 2019

Merci beaucoup pour cette réponse très complète Xavier !
Effectivement, après avoir creusé un peu sur le sujet poêle hydro vs poêle standard, votre réponse nous conforte encore plus dans le choix d'un poêle à bûches (pour l'amour de la belle flamme ;) ) "low tech", moins coûteux à l'achat et à l'entretien.
Encore merci pour ces précieux conseils.
Belle journée.

#48 - Emmanuel - 14 Mai 2019

Merci beaucoup Xavier
Je viens d'échanger avec le revendeur Iwona exclusif pour l'ouest. Un modèle Felix Aqua 13 kw faut 10 000€ ...
avec l'installation : conduits et branchements au circuit existant, sans habillage il faut prévoir 15 000 ttc ...
donc totalement hors budget, à ce prix il y a moyen d'avoir une Okofen milieux de gamme ...
Cdlt

PS : bravo pour le site et la qualité des informations présentes

#47 - Xavier (admin) - 13 Mai 2019

Bonjour Manu,

Très bonne question, même s'il faut mesurer le bruit que peut faire un système d'aspiration de granulés. A ma connaissance, je ne vois que la marque Iwona Pellet qui propose cette fonction. Et on est plus sur une cheminée que sur un poêle (et à mi-chemin avec une chaudière).

J'ai regardé du côté de Klover ou Laminox qui sont très spécialisés mais je n'ai rien trouvé.

A bientôt,

#46 - Manu - 11 Mai 2019

Bonjour
J'ai eu l'occasion de voir dans une brochure / plaquette publicitaire un poêle à granulés hydro ayant la possibilité d'être alimenté par un silo.
Connaitriez vous un poêle offrant cette possibilité ?

Merci

#45 - Xavier (admin) - 03 Mai 2019

Bonjour Nicos 70,

Il est bien possible en théorie de chauffer avec un poêle hydro et un ballon tampon mais trouver un modèle adapté ne sera pas forcément facile car les poêles hydros sont plutôt conçus pour la rénovation.

Avec une maison de 145 m² (et une hauteur standard sous plafond), votre besoin en chauffage devrait se situer autour de 8 - 9 kW (voir étude thermique). Les "petits" modèles sont plus autour de 11-13 kW. Il faudrait rencontrer un installateur dans votre région pour voir si un modèle pourrait correspondre.

Un poêle canalisable bien situé devrait pouvoir chauffer une grande partie de la maison avec un appoint électrique dans les pièces les plus éloignées. Il faut voir avec l'étude thermique si cela passe. Vous pouvez consulter des relevés de températures dans une maison RT 2012 de 124m² avec un poêle canalisable :
https://conseils-thermiques.org/contenu/test-poele-granule-canalisable-hoben-h11c.php

Les résultats sont satisfaisants et meilleurs qu'avec un poêle ventilé sans canalisation. Les écarts de températures seront toujours plus importants que sur un chauffage central et il faut considérer le bruit de la soufflerie.

A bientôt,

#44 - Xavier (admin) - 03 Mai 2019

Bonjour Laurent,

Le poêle hydro se comporte comme une chaudière. C'est le bon dimmensionnement de la puissance qui va faire qu'il pourra assurer (ou non) le chauffage de la maison par tous les temps.

Si le poêle est correctement dimmensionné, la limite vient du fait de la trémie qui nécessitera probablement 2 rechargements par jour dans des conditions très froides.

A bientôt,

#43 - Nicos70 - 02 Mai 2019

Bonsoir.
Nous construisons actuellement un pavillon sur 2 niveaux de 145 m2 et je recherche des informations concernant les poêle à pellets hydro.
Quel type de modèles me conseillez vous pour un branchement sur plancher chauffant RDC de 90 m2 et 3 radiateur à l'étage ?
Je me pose aussi la question de savoir si un simple poêle ventilé serait suffisant... sachant que la maison sera très bien isolé.

Merci pour vos réponses.

Nicolas

#42 - Laurent - 02 Mai 2019

Les poeles hydro sont il efficace quand les températures extérieur sont inférieur à 0 soit en hiver-10 la nuit pendant des semaines.

#41 - Xavier (admin) - 23 Avril 2019

Bonjour Jessica,

Pour ma part, j'aurais tendance à vous orienter vers une solution "low tech" pour un appoint occasionnel. Je pense par exemple à un poêle à granulés sans électricité (ou à bois) qui ne tombera pas en panne car sans électronique. Cela le rend bien adapté à une solution intermittente et l'investissement est peu cher. Il faut par contre considérer qu'il ne chauffera pas toute la maison comme le ferait un poêle hydro (RDC + appoint 1er étage uniquement).

Cet investissement peut aussi se différer le temps d'avoir du recul sur le comportement de la maison mais aussi de bénéficier des aides financières (n + 2).

Pour le choix "granulés ou bûches", le granulé sera plus pratique (1 rechargement toutes les 12 heures minimum dans votre cas, peu salissant, régulation plus fine) mais le combustible un peu plus coûteux (7 cts le kWh). Le bois sera plus authentique (belle flamme, combustible disponible dans la nature) mais plus contraignant (entretien, rechargement). Ma préférence irait pour la première solution mais c'est une question de "sensibilité". Voici quelques lectures intéressantes :

https://conseils-thermiques.org/contenu/poele-granule-sans-electricite.php
https://conseils-thermiques.org/contenu/test-poele-granule-sans-electricite-laminox-fiorello.php
https://conseils-thermiques.org/contenu/poele-bois.php

A bientôt,

#40 - Xavier (admin) - 23 Avril 2019

Bonjour Christian,

Vous pouvez regarder du côté des chaudières à granulés (plus automatisées du côté du nettoyage pour les plus performantes). Le modèle Easypell à rechargement manuel devrait correspondre à votre attente (simple, abordable, sans entretien ou presque). Vous pouvez consulter notre guide d'achat à cette adresse :
https://conseils-thermiques.org/contenu/chaudiere-granule.php

Ainsi qu'un retour d'expérience sur une solution chaudière + solaire tout en 1 (plus chère) :
https://conseils-thermiques.org/contenu/test-chaudiere-granule-okofen-condensation.php

A bientôt,

#39 - Jessica - 17 Avril 2019

Bonjour Xavier,

En pleine construction de notre maison BBC en Haute-Savoie, à 600m d'altitude, je tombe sur votre site qui est une mine d'or. Merci déjà pour tous ces conseils.

J'ai vu dans les commentaires précédents, une installation similaire à la nôtre. Nous avons 4 capteurs thermiques en toiture qui alimentent notre ECS ainsi que le chauffage de la maison via plancher chauffant (maison de 140m2 habitables, sur 3 niveaux dont 2 sont installés en plancher chauffant).

Sur l'installation solaire, nous avons également un appoint électrique en cas de mauvais temps prolongé. Le but n'étant pas de remettre d'éventuelles économies dans l'appoint électrique, l'installateur nous a fortement conseillé un poêle bouilleur comme appoint.

Seulement, nous sommes partagés d'une part sur le modèle à choisir entre granulés et bûches, et d'autre part sur la nécessité de cet appoint au vu de l'investissement de base.
D'après votre expérience, pensez-vous que cette appoint soit "vital" ? Et si oui, pour une flambée occasionnelle, privilégieriez vous du granulés ou des bûches ?
Remonter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies vous permettant d'accéder à des services et offres adaptées à vos centres d'intérêts et nous permettre de mesurer l'audience.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez-ici.