Quelle diffusion de la chaleur avec un poêle à granulés?

diffusion chaleur poele granuleLe poêle à granulés présente l’inconvénient de n’offrir qu’un seul point chaud pour une grande surface à chauffer. De ce fait, il n’est pas facile d’appréhender la répartition des températures dans les différentes pièces. Comment va se diffuser la chaleur dans la maison ? Un poêle ventilé sera-t-il plus efficace ? Un poêle canalisable sera-t-il plus adapté chez moi ? Conseils Thermiques vous propose des exemples concrets pour mieux comprendre comment se diffuse la chaleur avec un poêle à granulés.

Quels sont les écarts de température avec un poêle à granulés ?

Selon la réglementation thermique 2012, un poêle à granulés classique, utilisé en tant que chauffage principal, peut chauffer jusqu’à 100 m² (hors salle de bain) en garantissant un bon confort thermique. En pratique, cette injonction se vérifie plutôt bien. Pour cette surface, les retours d’expériences montrent qu’il y a généralement un écart de 2 à 3 °C entre les températures mesurées près du poêle et celles relevées aux extrémités, ce qui est acceptable. Exemples avec une maison à étages et une maison de plain-pied :

diffusion chaleur poele granule maison étage plain pied

  1. Maison de plain-pied RT 2005 de 92m² habitables chauffée avec un poêle à granulés Jotul PF 910.
  2. Maison à étages de 1982 de 90 m² habitables chauffée avec un poêle à granulés Cogra Harman Accentra.

Il est possible de chauffer au delà de 100m² en acceptant des écarts de température un peu plus grands :

diffusion chaleur poele granule maison plain pied

Maison de plain-pied faiblement isolée de 1981 de 130m² habitables chauffée avec un poêle à granulés Hoben H7

Un poêle à granulés, avec ou sans ventilateur pour propulser la chaleur?

Pour répondre à cette question, Conseils Thermiques a mesuré les températures obtenues dans une même maison avec deux poêles de puissance identique (8 kW).

Les poêles sont placés au centre d’une une maison très bien isolée de 124 m². Voici les températures obtenues après 1h30 de chauffe :

comparaison poele granule avec sans ventilateur rez chaussee

Au rez-de-chaussée, la montée en température est plus rapide avec le poêle à granulés ventilé.

comparaison poele granule avec sans ventilateur etage

A l’étage, la chaleur est mieux diffusée avec le poêle à convection naturelle principalement dans l'espace ouvert au niveau de la trémie. On peut émettre l’hypothèse que le poêle ventilé serait plus avantagé en étant positionné en face de l’espace ouvert du salon (position représentée en pointillé rouge au niveau du RDC). Dans ce cas, la ventilation frontale du poêle fait que la chaleur se diffuse dans « le mauvais sens ». La diffusion est en outre freinée par le bar de la cuisine. Le poêle à convection naturelle ne rencontre pas ses difficultés car la chaleur se diffuse par le haut.

Dans les deux cas, malgré des écarts de 2.5 à 3°C, le confort thermique reste satisfaisant même si la différence de températures se ressent d’un étage à l’autre. Des radiateurs électriques sont conservés dans les chambres pour assurer une température minimale la nuit et lors du coucher au cœur de l’hiver.

Un poêle à granulés, pour des espaces ouverts

Si la chaleur se diffuse plutôt bien les portes ouvertes, ce n’est absolument pas le cas avec les portes fermées. En laissant un thermomètre enregistreur dans une pièce à la porte fermée, voici les résultats :

diffusion chaleur poele granule chambre fermee

Dans ce cas, les cycles de chauffe du poêle n’ont aucune influence sur les températures de la chambre fermée. L’obligation de laisser les portes ouvertes au niveau des chambres peut poser des problèmes d’intimité, il est donc judicieux de garder des chauffages d’appoint dans ces pièces ne serait-ce que pour affiner les températures obtenues avec le poêle.

Un poêle à granulés canalisable, pour quoi faire?

Le poêle canalisable limite en partie le problème d’un point chaud unique pour toute la maison en diffusant une partie de la chaleur par des gaines canalisables. Ce type d’appareil se destine donc principalement aux espaces plus cloisonnés ou allongés. On peut alors tabler sur une surface maximale d’environ 120 m². L’intérêt est surtout d’améliorer la diffusion de la chaleur, plus que d’augmenter la surface maximale à chauffer. Généralement, il y a 1 ou 2 sorties d'air chaud qui permettent de desservir jusqu’à 4 pièces. Néanmoins, la puissance canalisée reste limitée à environ 2.5 kW ce qui représente une surface à chauffer d'environ 25 m². La longueur maximale des gaines est également à prendre en compte : de 6 à 15 mètres selon les fabricants. Plusieurs cas de figure sont possibles :

Chauffage à proximité du poêle : Une gaine traverse simplement la cloison derrière (ou au-dessus) du poêle pour réchauffer le RDC (ou l’étage). C’est le cas le plus courant et le moins coûteux qui permet de chauffer efficacement en limitant très fortement les pertes de charge liées à la longueur des gaines.

diffusion chaleur poele granule canalisable

Chauffage éloigné du poêle : Une (ou plusieurs gaines) amène la chaleur loin du poêle. L'exemple le plus classique dans une maison de plain-pied est de chauffer la pièce de vie avec l'appareil, puis d'envoyer une gaine dans le couloir qui dessert les chambres (voire des gaines directement dans les chambres si la distance le permet). A noter que cette installation est plus délicate et plus coûteuse (plus de main d’œuvre et de matériaux, plus de réglages à faire, prix de l'entretien plus élevé). Exemple :

diffusion chaleur poele granule canalisable avec gaine

Maison de plain-pied RT 2012 de 123 m² habitables chauffée avec un insert granulés canalisable MCZ Vivo 90.

Dans cette configuration, la présence du patio au centre de la maison rend l’utilisation d’un poêle classique impossible en tant que chauffage principal. La gaine mesure 10 mètres ce qui représente un maximum dans ce cas.

Aussi, un poêle canalisable possède deux à trois ventilateurs, ce qui peut occasionner une gêne auditive. Pour limiter ce phénomène, il faut veiller à choisir un modèle dont chaque ventilateur peut se régler indépendamment, voire se couper totalement. N'hésitez pas à consulter notre comparatif du bruit des poêles à granulés pour en savoir plus. Enfin, notons qu’ il n’y a généralement qu’une seule sonde de température (souvent placée dans le salon) pour commander tous les espaces chauffés.

Un poêle à granulés pour une grande hauteur sous plafond ?

Le poêle à granulés est un chauffage par convection qui diffuse la chaleur en réchauffant directement l’air. Cela produit un phénomène naturel de stratification (chaud en haut, froid en bas). De ce fait, le poêle à granulés est peu recommandé pour des grandes hauteurs sous plafond (supérieures à 3 mètres). On lui préférera des chauffages par rayonnement comme le poêle de masse. En conséquence, il vaut mieux éviter de placer son poêle directement sous la trémie de l’escalier au risque de voir la chaleur « s’envoler ». Exemple avec le poêle Rika Induo installé sous la trémie dans cette maison à étages de 1989 d’environ 140m². On voit clairement une différence de 3 à 5°C à l’étage par rapport aux températures du RDC :

diffusion chaleur poele granule escalier

ventilateur poele granule hauteur plafondSi vous souhaitez quand même vous équiper d’un poêle à granulés avec une forte hauteur sous plafond, il est possible d’installer des déstratificateurs qui rebrassent la chaleur piégée en hauteur vers le bas. Ce sont de gros ventilateurs de plafond dont le coût avoisine les 200€. Cela a bien sûr un impact esthétique sur la pièce.

ventilation par le bas poele granule Poêle à granulés et orientation de la ventilation : 3 cas possibles

Ventilation par le haut : On réservera ces poêles plutôt pour des positionnements centraux (et non placés directement sous un escalier).

Ventilation frontale : On placera ce type de poêle plutôt dans un coin de la maison.

Ventilation par le bas : On mettra également ce type de poêle plutôt dans un coin de la maison en veillant à ce qu’un espace suffisant soit disponible devant l’appareil. Ce système autorise des hauteurs sous plafonds un peu plus importantes (2m70 environ).

Voici un retour d’expériences sur ce point, où l’utilisateur est plutôt déçu par son poêle à ventilation par le haut, placé dans un coin dans une maison à étage de 110 m² :
Avec la soufflerie vers le haut : T° Salon = 22°C, T° Cuisine (en face du poêle) = 16°C, T° Etage = 18°C
En plaçant un ventilateur sur le poêle : T°C Salon = 21°C, T° Cuisine = 19°C, T° Etage = 18.5°C

Les matériaux de parements ont-ils une incidence sur la diffusion de la chaleur?

Non, l’objectif du poêle à granulés est de répondre le plus rapidement possible à un besoin de chaleur immédiat, il se doit donc d’être réactif. A ce titre, les finitions en pierre ou céramique ne sont pas assez massives pour apporter une vraie inertie au poêle (moins de 100 kg) : les montées et descentes en température restent rapides (même si les pierres restent tièdes après l’extinction). A titre de comparaison, l’habillage d’un poêle de masse pèse entre 800 kg et 4 000 kg et est réchauffé par un circuit de fumées très long, ce n’est pas le cas des poêles à granulés. Les finitions apportent donc principalement une touche esthétique au poêle.

Conclusion : Où placer mon poêle à granulés pour une diffusion optimale de la chaleur ?

En se basant sur ces données empiriques, on constate qu'il est bien possible de chauffer une maison entièrement avec un poêle à granulés. Voici ce que l'on peut retenir pour obtenir la meilleure diffusion de la chaleur avec un poêle à granulés :


Technologie Surface max. Type de logement Position idéale
Poêle à granulés
à convection naturelle
(ou poêle ventilé "vers le haut")
100 m²
Hauteur plafond < 3 m
Plain-pied compact
Maison à étage
Espaces ouverts
Au centre de la maison
Pas directement sous l’escalier
Poêle à granulés ventilé
ventilation frontale
ou "par le bas"
100 m²
Hauteur plafond < 3 m
Plain-pied compact
Maison à étage
Espaces ouverts
En face du plus grand espace ouvert
A l’opposé de l’escalier (étage) ou du couloir qui dessert les chambres (plain-pied)
Poêle canalisable 120 m²
Hauteur plafond < 3 m
Plain-pied étendu
Maison à étage
Espaces plus cloisonnés
Entre 2 espaces cloisonnés pour limiter le plus possible la longueur des gaines

Si vous envisagez l’achat d’un poêle à granulés, vous avez tout intérêt à rencontrer plusieurs professionnels pour comparer différentes solutions. Cela permettra également faire baisser les prix par une mise en concurrence. Pour cela, vous pouvez utiliser une application de devis en ligne, gratuite et sans engagement comme Enchantier :

Votre demande de devis a bien été enregistrée.
Nos entreprises partenaires (Enchantier, 123 Devis ou Travaux.com) prendront contact avec vous très prochainement par mail ou par téléphone pour plus de précisions sur votre projet et pour vous mettre en relation avec des artisans disponibles et proches de chez vous.
Pensez à vérifier que vous ne recevez pas les mails dans vos "spams".

  • Votre projet
  • Vos coordonnées
  • * *
  • Vous êtes
  • Votre situation *
  • *
  • de *
  • * *

logo QualiboisPensez à toujours vérifier la certification Qualibois du professionnel qui permet de bénéficier des aides financières en vigueur pour les logements de plus de 2 ans.

En parallèle, consultez les offres commerciales près de chez vous :

Vos coordonnées


Vos coordonnées sont nécessaires afin de recevoir une offre nominative (procédure automatique), elles ne seront transmises à aucun tiers. Cette précaution évite une diffusion non maîtrisée des réductions sur internet.

Pour en savoir plus sur les poêles à granulés, consultez nos 8 conseils pour choisir un appareil adapté à votre besoin et découvrez notre comparatif des marques avec plus de 70 enseignes recensées.

Laisser un commentaire ou poser une question




#26 - Thorgis - 31 Mai 2018

Bonjour Xavier,

un grand merci pour votre retour et votre réactivité !

Ainsi, si je souhaite chauffer correctement RdC & étage (quitte à me passer des grille-pain de l'étage) : Canalisable. Si je sais me contenter d'une chauffe confortable en bas et un petit bonus pour le haut (via le plafond qui chauffe ou si à terme la porte séparant l'étage reste ouverte) : convection naturelle ou forcée feront l'affaire. Forcée si je souhaite une diffusion plus rapide de la chaleur. De ce que j'ai pu lire, globalement les deux marques sont au coude à coude niveau qualité. J'ai la chance d'avoir des installateurs chevronnés près de chez moi (Lille). Visiblement la première solution impose une pose plus onéreuse / contraignante (poêle, gaines, etc) pour un gain qui ne le justifie à mon avis pas (assez). On se contentera donc de la seconde et qui sait, on aura peut-être une bonne surprise (21° en bas et 19° en haut ?).

Du coup, voilà qui simplifie l'équation. Reste maintenant à choisir entre RIKA Corso / SUMO ou HOBEN H7.

Côté pose, l'installateur Hoben préconise un H7 face au + grand volume à 45°. D'après lui la cheminée n'est pas à utiliser car le voisin a son toit + haut que le mien. Il compte donc l'installer avec ventouse verticale (+ poujoulat). Le tout sortirait de manière verticale sur le terrain du voisin (reste à voir si ce dernier est d'accord, si c'est bien à + de 8cm de son abris de jardin installé contre le mur de ma maison). A noter qu'avec cette configuration, l'abris de jardin du voisin permettrait de couper les vents dominants Sud/Sud-Ouest...
Pour RIKA, plus "simple". Eux ne semblent pas gênés par la maison du voisin pourtant plus haute que la mienne et préconiser d'utiliser le conduit de cheminée. Ils conseillent de ne pas prendre le risque de le démonter (fragilisation et écroulement) et comptent s'y raccorder en mettant le poêle devant. Ce qui me gêne avec le CORSO c'est la praticité pour l'entretien, j'ai l'impression que porte & tiroirs ne s'ouvrent pas de manière suffisamment ample.

#25 - Xavier (admin) - 31 Mai 2018

Bonjour Thorgis,

Voilà ce que je peux vous dire sur votre projet. A mon avis, le choix doit se faire plutôt sur un modèle canalisable (qui pourra chauffer au moins 2 chambres avec une gaine séparée en Y) ou un modèle "normal" qui ne chauffera que le RDC.

Pour avoir une montée de la chaleur vers l'étage avec un poêle classique, il faudrait carrément supprimer la cloison de l'entrée. En laissant la porte ouverte sur cette cloison, vous devriez réchauffer un peu l'entrée mais je pense que le gain à l'étage ne sera pas suffisant. Porte fermée, il n'y aura aucun gain à l'étage ou dans l'entrée.

Pour le conduit, il y a toutes les chances pour que le installateurs ne prennent pas de risque et réalisent un tubage bien étanche.

Pour répondre à vos questions :

1. Comme le bas est assez compact, je pense qu'un modèle à convection naturelle peut suffire même si un poêle ventilé devrait permettre une meilleure répartition côté cuisine. La montée en température dépend de la saison et du réglage de la température la nuit. Je pense que 2 heures, c'est vraiment le maximum (il faut environ une heure dans une maison RT2012 de même superficie).

2. Porte de l'entrée/escalier fermée, le gain de chaleur sera nul que ce soit avec un Rika ou un Hoben (ou n'importe quelle autre marque). Il faut s'orienter vers un poêle canalisable à ce moment là.

3. En règle générale, les poêles à granulés ont inertie assez faible (justement pour rester réactifs). Si vous optez pour une finition en acier sur un Rika, il n'y aura pas de soucis de ce côté là. Même avec un manteau en pierre, l'inertie reste compatible avec une certaine réactivité (on est très loin des poêles de masse).

4. Non, la régulation native est prévue pour une hystérésis -1°C / +1°C donc le poêle se coupe quand la température souhaitée est dépassée de 1°C. On se situe quasiment sur le même schéma que Hoben (hystérésis -1°C / +0.5°C) avec aussi une adaptation en temps réel de la puissance de chauffe.

5. La ventilation Hoben est en position haute mais elle souffle "en oblique" vers le bas. Ca ne devrait pas poser de problème siles obstacles sont à partir de 1m50 devant le poêle. A titre de comparaison, Piazzetta a une ventilation par le bas (départ en position basse) :
https://conseils-thermiques.org/contenu/test-poele-granule-piazzetta-p163T.php

Pour aller plus loin, je vous invite à regarder l'article sur les poêles canalisables ainsi que les articles sur le Hoben H11c et le Rika Domo :
https://conseils-thermiques.org/contenu/poele-granule-canalisable.php
https://conseils-thermiques.org/contenu/test-poele-granule-canalisable-hoben-h11c.php
https://conseils-thermiques.org/contenu/test-poele-granule-rika-domo.php

Bonne lecture et tenez-moi au courant,

#24 - Thorgis - 30 Mai 2018

Bonjour,

Ca fait maintenant 3 semaines que j'étudie le projet (devis, forums, articles & tests, etc).
Ce soir, le 3 ème devis sera établi. Aussi, je me permets ce message sur le site pour avoir votre avis.

Maison de 1985 structure bois, à priori plutôt bien isolée.

RdC : Env. 75m² avec
- une entrée + couloir + WC (la porte menant aux pièces de vie est fermée à cause des chats qui n'ont pas le droit de monter),
- salon,
- SàM,
- cuisine ouverte,
- garage fermé et véranda fermés pour l'isolation (l'accès au garage se fait depuis la cuisine)

Etage : Env. 50m² avec
- 3 chambres
- SdB.

Actuellement c'est tout électrique (env. 150€ / mois). Les chauffages sont des "grille-pain" âgés. Au RdC, sur les 3 présents, un seul fonctionne encore... Le but étant de faire baisser la facture électrique tout en gagnant en confort (programmation optimisée (pour éviter surconsommation de granulés), 20/21° homogène, montée en température pas trop lente, et gagner quelques degrés à l'étage sans avoir à utiliser de trop les grille-pain du haut). En //, il est prévu de colmater quelques fuites énergétiques (véranda et la porte-fenêtre de la SàM menant à la rue) + isolation correcte des combles.

Un conduit de cheminée existe déjà (boisseaux) dans le salon mais on ignore s'il est en bon état.

Mon coeur balance entre convection naturelle (RIKA Corso ou Filo) et convection ventilée (HOBEN à priori H7).
Le RIKA serait positionné dans la SàM dos au conduit de cheminée (sous réserve). Il ne serait donc pas en plein centre de l'espace de vie (mais au milieu du mur le plus long).
Le HOBEN serait à 45° orienté face à tout l'espace de vie. (si la porte menant à l'escalier de l'étage était ouverte, j'imagine que la soufflerie permettrait une montée en température plus efficace).

Qu'en pensez-vous ?

Mes craintes / questions :
1. La convection naturelle des RIKA permettra-t-elle d'avoir une température homogène au RdC ? En 2H, 4H ?
2. Je peux espérer chauffer un peu l'étage avec la convection naturelle des RIKA ? (même si la porte menant à l'entrée puis à l'escalier est fermée)
3. Avec les RIKA, j'ai peur d'étouffer à 24° en bas pour avoir 17° en haut. J'ai raison d'avoir peur ? L'inertie des RIKA va un peu à l'encontre de ce qu'on recherche dans un poêle à pellets non (montée rapide en T°, faible inertie pour rendre la modulation de la puissance et la programmation efficace) ?
4. Avec RIKA toujours, ma crainte c'est d'avoir un poele "qui ne s'éteint jamais" : toujours en train de l'alimenter en pellets.
5. Côté HOBEN, c'est la ventilation qui me chiffonne (apparemment ça souffle par le bas). Quid si j'ai des obstacles sur le chemin suivi par l'air soufflé (table basse, chaises, etc). ?

#23 - Xavier (admin) - 14 Mai 2018

Bonjour sand,

Pas facile de comprendre l'organisation de votre maison qui semble assez atypique. Pouvez-vous nous envoyer un plan à conseils.thermiques (arobase) gmail.com?

Vous pouvez préciser l'emplacement du poêle et aussi les raisons du changement du poêle de masse (contrainte de manutention peut-être?).

A bientôt,

#22 - sand - 14 Mai 2018

bonjour
Nous habitons une ferme en pisé rénovée d'environ 130m2 sur 2 niveaux, environ 65m2 par etage. Nous sommes actuellement chauffé en bas par un poele de masse a bois et en haut radiateur electriques. Nous envisageons de remplacer le poele par un granules mais nous ne sommes pas certain que ce soit la bonne solution.En effet, comme beaucoup d'ancienne ferme, le rdc est "coupé" par 2 murs porteurs tres épais qui donne : une petite entrée, ensuite a droite une ouverture de 0.80x2m sans porte accede à la cuisine d'environ 16m2 qui est elle séparée de la salle à manger à sa droite également par le 2em mur épais dans lequel il y a deux ouverture aux extremitées .
Et dans l'une des ouvertures se tient le poele de masse.
Donc en fait, les pieces se succèdent en longueur.
Précision, le poele est positionné " au pied" du départ de deux escaliers sans portes, coté cuisine donnant sur l'étage des chambres et coté salle à manger donnant au dessus sur le salon.
Nous sommes perplexes par rapport à l'acheminement de la chaleur jusqu'à l'entrée notamment et sur le choix du type de ventilation à utiliser.
Désolé pour la complexité et la difficulté de représenter ma maison par des mots.
Qu'en pensez vous ?
Par avance merci

#21 - Xavier (admin) - 02 Mai 2018

Bonjour subbiani,

Effectivement, la configuration de votre maison (gros volumes + conception étendue) fait qu'il ne sera pas possible de la chauffer avec un seul point chaud. Avec un insert à granulés, vous devriez chauffer sans problème le premier demi-niveau mais il y aura une différence importante avec le second demi-niveau (probablement 4 °C sur les chambres 2 et 3). Pour limiter cette différence, il faudra privilégier des cycles de chauffes assez longs (au moins 3 heures) pour que la chaleur ait le temps de se diffuser. Un chauffage d'appoint me parait indispensable côté nuit.

A bientôt,

#20 - subbiani - 28 Avril 2018

merci beaucoup pour votre réponse,je vais vous envoyer le plan afin que vous compreniez mieux.

#19 - Xavier (admin) - 27 Avril 2018

Bonjour subbiani,

Je n'ai pas assez d'éléments pour vous répondre avec précisions (vous pouvez nous joindre un plan en précisant la position du poêle à conseils.thermiques arobase gmail.com).

Avec une telle surface et un tel volume, on approche probablement du maximum acceptable pour un poêle à granulés canalisable mais cela reste envisageable. Tout dépend ensuite de la répartition des espaces dans la maison. Une puissance d'au moins 11.5 kW sera probablement nécessaire.

Voici notre dernier article publié sur les poêles à granulés canalisables pour mieux comprendre la répartition de la chaleur :
https://conseils-thermiques.org/contenu/poele-granule-canalisable.php

Ainsi que le test du Piazzetta P163T qui pourrait vous convenir :
https://conseils-thermiques.org/contenu/test-poele-granule-piazzetta-p163T.php

A bientôt,

#18 - subbiani - 26 Avril 2018

pardon j'ai fais erreur c'est 120 m2 et 330 m3

#17 - subbiani - 26 Avril 2018

Pour une maison a demi étage d'une superficie de 130m3 avec le salon en bas un poele canalisable chauffera t'il assez en sachant que le salon a une hauteur de 4 mètres ?

#16 - Xavier (admin) - 23 Avril 2018

Bonjour Ben,

A voir ce que vous dit l'étude thermique mais avec 6.3 kW, le modèle H5 devrait largement suffire. La finition "classic" sera moins coûteuse.

A bientôt,

#15 - Ben - 23 Avril 2018

Bonjour,

Sur une construction neuve plein pied 100m2 habitable, avec un poele hoben en chauffage principal que conseillez vous entre le H5 et le H7 ?
Merci pour votre retour.
Cordialement.

#14 - Ourson - 11 Avril 2018

Bonjour Xavier merci pour votre réponse très complète bonne journee

#13 - Xavier (admin) - 09 Avril 2018

Bonjour Ourson,

Je pense qu'il est possible de réutiliser votre récupérateur de chaleur mais pas forcément dans les même conditions qu'actuellement. En effet, pour votre usage, il faut un poêle à granulés canalisable. La puissance canalisée est de l'ordre de 2 à 3 kW ce qui n'est probablement pas suffisant pour chauffer 4 pièces. Il faudrait donc un appareil avec 2 ventilateurs supplémentaires (2 fois 2-3 kW) type Rika Domo avec 2 multiair ou MCZ Club Comfort Air par exemple.

Pour limiter le bruit, vous pouvez aussi envisager de ne canaliser que 2 pièces (1 ventilateur supplémentaire seulement) et laisser les portes ouvertes des 2 autres pièces si la répartition des espaces le permet.

A bientôt,

#12 - Ourson - 06 Avril 2018

Bonjour je possède une maison de 80m2 actuellement faucher avec un poêle à bois et récupérateur de chaleur qui diffuse dans 4pieces .je voudrais faire la même choses avec un poêle à granulés sortie de chaleur par le dessus. Une bouche au plafond pour récupérer la chaleur via mon diffuseur déjà existant croyez vous que se soit possible.Merci d'avance pour votre réponses cordialement

#11 - Xavier (admin) - 20 Mars 2018

Bonjour Nanouc72,

Ce n'est pas impossible, mais la solution peut être compliquée à mettre en œuvre et moins efficace que ce que vous avez en l'état :

- La longueur des gaines doit être (en général) entre 5 et 8 mètres afin que la chaleur se diffuse efficacement. Cette distance varie selon les constructeurs et les modèles.

- La puissance canalisée est autour de 2-3 kW ce qui peut être un peu juste pour 3 chambres.

Il faut demander à votre installateur mais il vous proposera peut être une solution avec une gaine séparé en Y (vers 2 chambres) et un chauffage électrique d'appoint dans la chambre la plus éloignée).

A bientôt,

#10 - Nanouc72 - 19 Mars 2018

Bonjour nous avons un poêle à granulé avec un double moteur dont un qui est relié dans le couloir pour distribué dans les chambre j’aimerai mettre des bouches dans les 3 chambres afin de pouvoir fermer les portes des chambres est ce possible merci d’avances pour vos conseils

#9 - Julien - 13 Mars 2018

Bonjour Xavier,

Merci pour ton retour, je suis effectivement intéressé par le contact du constructeur français de poele.
Concernant la selection grace à votre orientation, je pense à equiper la maison d'un poele Hoben (H6), ou Jolly Mec (Cristel ou Odette), ils sont avec evacuation des fumées par le dessus et ventilation frontale. J'attends un devis pour le jolly Mec.

Pour un suivis de la construction de la maison container, c'est avec plaisir. J'ai fait une étude energetique de la maison et partager ces informations avec vous serait forcément productif.

Cordialement,
Julien

#8 - Xavier (admin) - 08 Mars 2018

Bonjour Julien,

Sur un plain-pied de 105m² même très compact et bien optimisé, je pense que vous obtiendrez de meilleurs résultats dans les chambres avec une soufflerie frontale (même si un poêle à convection naturelle pourrait suffire).

Pour votre question concernant la fumisterie, je n'ai les compétences assez fines pour vous répondre avec précision. A mon avis, le mieux serait de s'orienter vers un poêle avec raccordement par le dessus qui sera la norme dans 2-3 ans. Plusieurs constructeurs ont déjà des modèles de ce type : Hoben H6, Jolly Mec Botero 2, MCZ (option UP) pour les poêles ventilés et Rika Filo RAO pour un poêle à convection naturelle.

Si vous souhaitez rester sur du Made In France, une boite se développe dans le sud de la France et devrait lancer sa production avec un modèle de ce type (rond + raccordement dessus). Un exemple du prototype assez bon marché (2 000€ TTC) sur lequel nous avons un très bon retour d'expériences (à paraître prochainement) :
https://www.manomano.fr/poele-a-granules-et-pellets/poele-a-granules-elite-9kw-avec-reservoir-23kg-fabrication-francaise-rendement-9050-5573733?referer_id=684540

(Je pourrais vous mettre en relation si vous êtes intéressé).

Par ailleurs, cela nous intéresse de faire la couverture médiatique d'une maison conteneur. Si cela vous intéresse, nous pourrions rédiger un suivi de chantier des premières constructions.

A bientôt,

#7 - julien - 07 Mars 2018

Bonjour,

J'ai une question concernant le choix d'un poele avec ventilation frontale ou ventilation sur le dessus.
Apres lecture de vos tests, le poele beatrice et le hoben h5 ont retenus mon attention.
Je développe un concept de maison en containers maritimes.
Est ce que la ventilation frontale ferait une vraie difference pour mon plan ?

Merci de votre aide

#6 - Xavier (admin) - 19 Février 2018

Bonjour Dertadam,

Je n'ai pas les compétences pour vous répondre précisément sur la VMC. Normalement, la VMC DF n'a pas un débit suffisant pour contribuer à la diffusion de la chaleur dans les pièces de la maison. Aussi, j'attire votre attention sur la puissance canalisée du H11c (et des autres) qui n'est "que" de 2 kW (surface de 20 à 30 m² selon l'isolation) et n'est pas prévue pour chauffer entièrement un étage mais plutôt 1 ou 2 pièces adjacente(s). Je vous joints une version bêta de notre test par mail (merci de ne pas la diffuser!).

A bientôt,

#5 - Dertadam - 18 Février 2018

Bonjour, en remplacement d'un insert fissuré avec récupérateur de chaleur à l'étage, et après multiple recherche, nous souhaitons partir sur un Hoben H11 canalisable en récupérant le moteur existant, mais pas le circuit d'air chaud très mal fait. Mais notre problématique est la suivante, nous avons un réseau tous neuf de vmc double flux qui souffle dans les chambres, et ce réseau d'air chaud qui seras juste à côté, j'ai peur que les pièces ne chauffe pas correctement. Donc j' aimerai faire rentré l'air chaud directement par les Bouches de la vmc. Cela est il possible ? Ou préchauffer l'air entrant ?
Merci pour votre réponse et tout l'aide que votre site nous as apporté.
Cordialement

#4 - seb greb - 08 Février 2018

Bonjour, je souhaiterais installé a poêle a granule , en chauffage d'appoint du salon, la maison est déjà chauffé via chaudière gaz.
Je souhaiterais l'installé à la place de l'insert ouvert. le salon fait 30 m2 avec des hauteurs sous plafond de 2,80 m.
Par contre j'ai peur que le thermostat installé dans le salon soit leurrer par l'apport de chaleur du poêle et que les chambres à l'étage soit moins bien chauffées car la chaudière se déclenchera moins. qu'en pensez vous ? est ce un choix judicieux ?
Cordialement

#3 - Xavier (admin) - 15 Janvier 2018

Bonjour Alain,

Votre cas n'est pas simple car chauffer 180m² avec un seul point chaud est peu commun (la mezzanine ouverte doit jouer un rôle important). Si un appareil sans canalisation suffisait à avoir une répartition relativement homogène, je ne pense pas qu'un poêle canalisable soit nécessaire (à voir selon le plan de la maison).

La question qui va se poser est plutôt celle de la puissance car un insert de 12 kW par exemple peut chauffer à 15 kW avec une charge de bois importante. Un poêle à granulés est incapable de faire ça, il faut donc bien le dimensionner car il n'y a pas de marge de manœuvre vers les puissances supérieures. A priori, pour 180 m², on serait plutôt sur 14 kW (puissance généralement maxi. pour un poêle à granulés). En ce sens, les modèles sélectionnés me paraissent un peu "faibles" (mais il faut voir précisément le niveau d'isolation et la répartition des pièces).

Aussi, la question de l'orientation de la soufflerie va être importante. A priori, la mezzanine joue un rôle aspirant et une ventilation frontale pourra mieux s'opposer à ce phénomène. A mon avis, la ventilation supérieure (qui va amplifier le phénomène) reste à éviter (ça semble être le cas du Tumi par exemple). Par exemple, un modèle type MCZ Club 14 kW pourrait convenir.

Vous pouvez nous envoyer votre plan pour plus de précisions avec les caractéristiques de la maison (année de construction) et la position du futur poêle (conseils.thermiques arobase gmail.com).

A bientôt,

#2 - Alain - 14 Janvier 2018

Bonjour,

J'envisage de changer mon insert à bois pour un poele à granule. Actuellement lorsque nous sommes là en permanence l'insert permet de chauffer toute la maison (100 M2 en bas, 80 M2 à l'étage) sinon nous avons un complément électrique.

On me propose :
- un poele HETA Green 200pierre ollare puissance 3.5-9.1Kw
- un poele fonte flamme TUMI puissance de 2.4 à 12 kw
- un poele 10kw Alaska Stoveitaly

Les deux premiers sont sans possibilite de canalisation à l'étage. Le 3ème peut-être canalisé avec 2 bouches de sortie à l'étage.

Que me conseillerez-vous sachant que la maison est de 1988 et que nous envisageons également le changement des fenetres et velux avec volet roulant au dessus.

Faut-il opter pour des poêles simples sans canalisation à l'étage ou en prévoir une ?

Pensez-vous que nous pourrions chauffer pareil qu'avec l'insert même l'étage ? Sachant qu'actuellement l'étage n'est pas fermé mais ouvert avec une mezzanine. La cheminée est dans la pièce principale.

Merci par avance pour votre aide et vos avis sur les différentes possibilités car nous sommes un peu "perdus" et perplexes face à ce choix.

#1 - Xavier (admin) - 04 Décembre 2017

Bonjour didier,

Dans votre cas, la chaleur monte déjà naturellement vers la trémie de l'escalier et ce phénomène est amplifiée par la ventilation supérieure.

Difficile de corriger cette situation à moins de poser un ventilateur frontal sur le dessus du poêle (attention aux matériaux combustibles). Vous pouvez mettre le poêle en mode silence pour éviter d'avoir 2 souffleries. Ce ne sera pas très esthétique mais cela vous permettra de voir si le confort est amélioré.

Vous avez par exemple des ventilateurs Stirling (qui tourne grâce à la chaleur) mais ces appareils sont plutôt conçus pour les poêles à bois (températures de surface plus chaude) et je ne sais pas si cela fonctionne bien sur un poêle à granulés.

A bientôt,

#0 - didierleberre - 20 Novembre 2017

Bonjour , je possède un poêle Jotul F920 à ventouse mural.
Diffusion de la chaleur par le haut ,placé a environ 3 métres de la trémie d'escalier. Maison de 1995 de 85 m2 mitoyenne d'un coté avec 3 chambres a l'étage. J'ai du mal a chauffer la partie basse (salon, cuisine ,toilette et petite entrée )alors que dans la cage d'escalier et dans les chambres j'obtiens une température plus importante. J'aimerais avoir des conseils d'utilisation (niveau de chauffe, ventilation ou convection etc....) pour optimiser la chaleur de ma maison.Merci par avance.
Cordialement.
Ps: Le poêle à été installé le 15 décembre 2016
Remonter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies vous permettant d'accéder à des services et offres adaptées à vos centres d'intérêts et nous permettre de mesurer l'audience.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez-ici.