Les chaudières à granulés

Les chaudières à granulés constituent une alternative économique et écologique intéressante aux modes de chauffage traditionnels au fioul ou au gaz. Il existe cependant de nombreux produits sur le marché avec des prix allant du simple au quadruple. Et il n’est pas toujours évident d’identifier les différences techniques entre les modèles. Conseils Thermiques fait le point et vous guide vers une chaudière à granulés adaptée à votre besoin.



chaudière à granulés

Fonctionnement d’une chaudière à granulés

Fonctionnement : Les granulés sont livrés par un camion souffleur (1) et entreposés dans une pièce attenante ou un silo (2). Ils sont ensuite acheminés par une vis sans fin ou un aspirateur dans la chaudière (3). L’allumage se fait automatiquement à l’aide d’une bougie (4) et les résidus de combustion tombent dans le cendrier (5). La chaleur est parfois transmise à un ballon tampon (6) qui stocke l’énergie produite. Il la redirige vers le réseau de chauffage et/ou d’eau chaude sanitaire (7) selon le besoin. Dans le cas d’une chaudière à condensation, l’énergie des fumées est en partie récupérée (8).

fonctionnement chaudière à granulés

Un ballon tampon est-il obligatoire ? Un ballon tampon peut être facultatif car la chaudière à granulés est capable de moduler sa puissance. Cela diminue le volume et le prix de l’installation. Toutefois, il faut toujours se fier aux préconisations des fabricants qui recommandent parfois son usage en systématique. En effet, le ballon tampon permet d'allonger les cycles de fonctionnement de la chaudière. Cela favorise le rendement et diminue l'usure de l'allumeur.

Chaudière à granulés et eau chaude sanitaire (ECS)

Chaudière à granulés et eau chaude sanitaire : Une chaudière à granulés est tout à fait capable d'assurer l'ECS. En pratique, il y a même tout intérêt à privilégier cette solution car les granulés de bois constituent une énergie compétitive, deux fois moins coûteuse que l'électricité. C'est d'autant plus vrai que le surcoût à l'installation reste assez faible.

chaudière à granulés et eau chaude sanitaire

Chaudière à granulés et ECS, un duo gagnant

Comment gérer l'eau chaude sanitaire en été ? En été, si la consommation d’eau chaude est faible, il peut être intéressant d’utiliser une résistance électrique plutôt que de mettre en marche toute la chaudière. Il suffit d’actionner l’interrupteur présent au niveau du ballon.

chaudière à granulés et eau chaude sanitaire appoint électrique

Si la consommation d’eau chaude sanitaire est importante (famille nombreuse), un fonctionnement aux granulés se justifie. Il est aussi possible d'ajouter des panneaux solaires thermiques à l’installation qui se suffiront à eux-mêmes en été.

Puissance d’une chaudière à granulés

Surface à chauffer : Une chaudière à granulés peut chauffer de très grandes maisons, même faiblement isolées. Il n’y a pas vraiment de limite si ce n’est qu’il reste bien plus cohérent de refaire son isolation avant de changer son mode de chauffage. On peut retenir que lorsque la surface dépasse les 100 m², une chaudière à granulés apporte une vraie plus-value par rapport à un poêle à granulés en termes de confort thermique. En effet, les multiples radiateurs permettent une chaleur bien plus homogène qu’avec un seul point chaud.

puissance chaudière à granulés

À gauche, chaudière 18 kW pour une maison de 120 m². À droite, 47 kW pour 450m².

Puissance maxi : La puissance maximale de la chaudière est à dimensionner par l’installateur et fait intervenir de nombreux paramètres : isolation, géographie, température souhaitée… A titre indicatif, voici quelques repères concernant le besoin en chauffage pour une hauteur sous plafond de 2m50 :


Isolation/Surface100 m²150 m²200 m²
Mauvaise12.5 kW19 kW25 kW
Moyenne10 kW15 kW20 kW
Bonne8.5 kW13 kW17.5 kW
Logement neuf5 kW7.5 kW10 kW

Pour l'eau chaude sanitaire, il n'est pas nécessaire de surdimensionner la chaudière pour cet usage dans le cas où la maison est isolée. Le dimensionnement du ballon se fait principalement selon le nombre d'habitants et la température de stockage de l'eau. On compte par exemple un besoin de 56 L d’eau à 40°C par personne.

Puissance minimum : Les chaudières à granulés sont capables de moduler leur puissance pour s’adapter à différents besoins. Dans une maison bien isolée où les besoins sont très faibles, il vaut mieux choisir une puissance minimum la plus basse possible, c’est à dire autour de 2 kW. Il se peut aussi qu’un ballon tampon s’avère indispensable.

Performances d’une chaudière à granulés

Chaudières classiques : Les chaudières à granulés sont pilotées par un automate, sorte de petit ordinateur. Il s’assure en permanence que la combustion au niveau du brûleur est optimale. Pour se faire, il ajuste en temps réel la quantité d'air comburant et de granulés brûlés. De ce fait, la plupart des chaudières à granulés du marché affichent un rendement d’au moins 89% et sont estampillées « classe 5 » selon la norme EN 303-5, soit le meilleur classement possible.

automate chaudière à granulés

L’automate est le cerveau de la chaudière à granulés. Il centralise toutes les informations et optimise la combustion.

Chaudières à condensation : Les chaudières à granulés à condensation se démarquent néanmoins sur ce point en utilisant l’énergie résiduelle contenue dans les fumées. Celles-ci sont refroidies jusqu’à leur condensation. Cela libère de la chaleur qui est exploitée par le système de chauffage. Le gain est d’environ 6 points de rendement selon les installations. Mais ces appareils sont encore assez rares et représentent un surcoût assez important (+ 3 000€ environ). Il faut donc avoir une consommation importante de granulés pour amortir l’investissement.

chaudière à granulés à condensation

Les chaudières à granulés à condensation avec un corps de chauffe en inox ne constituent pas (encore) la norme.

Performances environnementales : Les chaudières à granulés sont un moyen efficace de lutter contre le changement climatique avec des émissions de carbone très faibles. L’Ademe les estime à 33 g de CO2 par kWh contre 330 g pour le fioul et autour de 250 g pour le gaz.

Installation d’une chaudière à granulés

Une installation de chaudière à granulés prend de la place et il faut considérer plusieurs éléments :

La chaudière à granulés : La chaudière à granulés est assez imposante d'autant qu'il faut ménager un espace de circulation autour de celle-ci. Les distances recommandées sont propres à chaque produit mais on peut retenir un écart minimum de 50 à 60 cm à l’arrière et sur les côtés.

installation chaudière à granulés

À gauche, chaudière standard. À droite, chaudière collée au mur avec raccordements supérieurs (Source : Enemcon).

Les modèles les mieux optimisés sont plus compacts et peuvent être posés en angle et entre deux éléments d’une buanderie. Sur ces chaudières, tous les raccordements se situent sur le dessus : fumée, hydraulique, aspiration des granulés. Certains appareils peuvent s’intégrer dans une profondeur de 60 cm.

Le ballon tampon (souvent facultatif) : Pour un ballon tampon isolé sur 10 cm, le diamètre est d’environ 85 cm (500L) ou 99 cm (1 000L). Notons que le ballon est parfois directement intégré à la chaudière.

chaudière à granulés à condensation

Chaudière à granulés ÖkoFEN Smart XS avec ballon de 335L intégré.
Réalisation : SARL Robert Déchamp (76).

Dans le neuf, la place « annexe » coûte cher et on s’orientera plutôt vers des appareils compacts. En rénovation, cela a souvent moins d’importance.

Arrivée d’air et fumisterie : Une chaudière à granulés a besoin d’une arrivée d’air pour que la combustion se fasse. La chaufferie doit donc obligatoirement être ventilée. Les fumées sont quant à elles évacuées par un conduit vertical qui débouche au-dessus du faitage.

chaudière à granulés sortie ventouse

Certaines chaudières sont homologuées pour une pose en ventouse. Réalisation : Soleneo Energies Nouvelles (31)

Les rares appareils certifiés étanches peuvent se poser directement en ventouse à l’aide d’un conduit concentrique. Cela permet une plus grande souplesse d’installation.

Des solutions de stockage des granulés pour tous les espaces

Le stockage des granulés est une autre contrainte à prendre en compte dans son projet. A titre d’exemple, une maison mal isolée de 150 m² aura besoin d’environ 4 tonnes de granulés par an pour se chauffer. Dans une maison neuve de la même surface, une seule tonne suffira. Il existe de nombreuses solutions techniques pour répondre à ses différents besoins.

Chargement manuel : Pour les espaces contraints par la place, les chaudières disposent d'un réservoir intégré de 35 à 350 kg. Cette réserve suffit généralement pour une semaine d'autonomie. Elle est à recharger manuellement « sac par sac ». Ce système est donc assez contraignant mais permet de limiter les coûts d’installation.

chaudière à granulés chargement sac

Sur cette chaudière à granulés Domusa Teknik, un hublot permet d’estimer rapidement la quantité de pellets restants dans la trémie. Réalisation : Hoornaert Nicolas (02)

Chargement automatique : Si la place le permet, on vise le plus souvent une autonomie annuelle pour davantage de confort. Aucune manutention n'est requise dans ce cas puisque la livraison des granulés se fait par un camion souffleur. La présence des utilisateurs n’est pas non plus indispensable.

tuyau camion souffleur granulés de bois

La livraison des granulés se fait comme pour le fioul. Attention toutefois, la distance entre le camion souffleur et la buse de remplissage ne peut pas excéder 20 mètres au risque de dégrader les pellets.

La solution la plus fréquente consiste à installer un silo textile préfabriqué d'une capacité de 2 à 8 tonnes. Il en existe de toutes les formes avec une hauteur souvent ajustable.

chaudière à granulés avec silo de stockage

« Non môssieur, je ne suis pas gros ! ». Réalisation : Servignat Eco Energies (01).

Voici quelques exemples de volumes occupés :


Long. mLarg. mHaut. mCapacité
Silo standard en entonnoir
1.71.722 T
1.71.72.452.9 T
1.71.72.953.7 T
2.042.042.453.9 T
2.32.32.454.7 T
2.92.32.456.3 T
Silo compact à fond plat avec ressorts
1.841.842.44 T
2.581.841.852.4 T
2.582.041.853.3 T
2.582.582.48.5 T

Une autre possibilité consiste à construire un silo sur-mesure pour épouser aux mieux l’espace disponible voire pour carrément transformer une pièce attenante en lieu de stockage. Il s’agit de créer un système de double pente pour concentrer les granulés au milieu à la manière d’un entonnoir.

chaudière à granulés avec silo de stockage sur mesure

Création d’un silo sur-mesure. Des sondes d’aspiration disposées au fond assurent le transport des granulés. Réalisation : Plomberie Chauffage Avolem (63)

Que le silo soit préfabriqué ou non, un système d’aspiration transporte les granulés vers la chaudière. Cela amène une certaine souplesse car la réserve n’est pas obligatoirement collée à la chaudière et peut se placer dans une pièce adjacente. La longueur des tuyaux d’aspiration reste limitée à 20 mètres.

transport des granulés entre le silo et la chaudière

Le convoiement des granulés se fait de façon 100% automatique, sans aucune action de l’utilisateur.

Tout est possible : On retiendra qu’il existe le plus souvent une solution technique simple à mettre en œuvre pour s’adapter à la place disponible. Notons également qu’il est tout à fait possible d’opter pour un système à chargement manuel dans un premier temps pour des raisons budgétaires puis de faire évoluer le système a posteriori vers un chargement automatique. Enfin, en cas de manque de place, la réserve de granulés peut même s’envisager en extérieur : soit sous un abri, soit carrément enterrée.

Entretien d’une chaudière à granulés

Toutes les chaudières à granulés ne se valent pas au niveau de l’entretien.

Brûleur : Les chaudières à granulés les plus basiques (et les moins chères) disposent d’un creuset classique pour la combustion des granulés. Cela suppose un nettoyage quotidien afin de laisser les orifices qui amènent l’air comburant bien dégagés.

entretien du bruleur d'une chaudière à granulés

Sur un brûleur classique, un nettoyage très régulier est impératif.

Les appareils plus évolués intègrent un système de racloir pour un entretien toutes les deux semaines. Sur les modèles haut de gamme, le nettoyage est totalement automatique et ne requiert qu'un entretien annuel par le professionnel.

chaudière à granulés sans entretien bruleur

Sur ce foyer dit « volcan », les granulés arrivent par le bas et chassent continuellement les imbrûlés vers le cendrier. L'entretien est automatique.

Nettoyage des échangeurs : Les fumées chaudes issues de la combustion des granulés passent dans des tubes pour céder leur chaleur à l'eau. Ceux-ci doivent être nettoyés quotidiennement pour garantir un échange thermique de bonne qualité. Sur les appareils d'entrée de gamme, l'utilisateur doit activer une manette afin de les brosser. Sur les chaudières plus confortables, ce raclage des échangeurs est effectué automatiquement à chaque démarrage et à chaque fois que nécessaire. Les résidus tombent dans le bac à cendres placés dessous.

nettoyage des échangeurs de chaleur

Ici, les turbulateurs (ressorts) sont remontés automatiquement puis lâchés brutalement dans les tubes afin d’en déloger les cendres.

Elimination des cendres : Les cendres sont à vider toutes les semaines si la chaudière est munie d’un simple bac. Les meilleurs appareils sont dotés d’un compacteur de cendres avec une réserve plus grande pour une élimination des résidus tous les trimestres environ.

entretien des cendres d'une chaudière à granulés

A retenir : Si vous passez par un professionnel, ce dernier a toutes les chances de vous proposer un modèle 100 % automatique où il suffit de vider périodiquement le bac à cendres. Il n'y a ainsi presque aucun changement des habitudes par rapport à une ancienne chaudière au fioul ou au gaz. Les chaudières les plus basiques qui demandent un nettoyage quotidien sont souvent vendues sur internet à des prix très agressifs. Elles se destinent davantage à ceux qui veulent réaliser la pose par leur soin.



Entretien exceptionnel : Dans les deux cas, un entretien exceptionnel est requis. Il consiste en un nettoyage approfondi de la chaudière (brûleur, corps de chauffe, tubage) afin qu’elle conserve ses performances initiales. Dans le cas contraire, les résidus de combustion se fixent sur les parois et diminuent la qualité de l’échange thermique et donc le rendement. Les organes de sécurité sont également contrôlés et la chaudière est remise en route pour vérifier la qualité de la combustion. Une attestation de maintenance est alors délivrée. L’opération coûte autour de 250€.

Chaudières à granulés et choix du professionnel

Certification Qualibois : Pour être éligible aux aides financières, il faut impérativement se diriger vers un professionnel certifié Qualibois « module eau » qui a été spécifiquement formé sur l’installation des chaudières à granulés. Il peut s’agir d’un chauffagiste traditionnel (qui installe aussi du gaz ou du fioul) ou d’un artisan spécialisé dans le chauffage au bois (poêle, insert, chaudière). Dans tous les cas, vous pourrez trouver la liste des professionnels sur le site du gouvernement.

professionnel chaudière à granulés

Choix du professionnel : L'idéal reste de s'orienter vers une marque qui dispose d'un vrai réseau d'installateurs formés par ses soins et qui couvre tout le territoire national. Une carte interactive des professionnels sur le site du fabricant vous renseignera sur ce point. L’idée est bien d’investir dans du matériel qui pourra être entretenu sur toute sa durée de vie.

Aides financières : De nombreuses aides financières sont disponibles pour les logements existants. Elles se chiffrent généralement en milliers d’euros ce qui fait que même si l’investissement initial est parfois élevé, la solution est souvent compétitive à moyen voire court terme. Plus d'informations sur cet article dédié aux aides pour les chaudières à granulés.

Garantie des produits : En fonction de la gamme de chaudières choisies, la garantie va de 2 ans (produits italiens) à 5 voire 7 ans (produits autrichiens).

Prix d’une chaudière à granulés

Prix d’une chaudière à granulés : Le prix d’une chaudière à granulés varie entre 2 000 et 15 000€. Des différences de prix importantes mais qui se justifient toujours par des choix techniques : rendement, compacité, optimisation du nettoyage, qualité de la régulation, compatibilité avec des panneaux solaires… Au total, on peut chiffrer un projet d’installation par un professionnel entre 12 000 et 25 000€, hors aide financières. Voici quelques exemples pour mieux comprendre…

Devis 1 : Il s’agit d’une chaudière Easypell d’ÖkoFEN pour une maison de 150 m² assurant uniquement le chauffage avec une régulation basique. Un conduit de fumée préexiste.


PosteDescriptionMontant HT
ChaudièreEasypell 16 kW7 000€
HydrauliqueGroupe de sécurité, tuyauterie
Module hydraulique chauffage
Purgeurs, vase, raccords vase
Raccords Calorifugeage tuyauterie
3 000€
RégulationThermostat programmable500€
FumisterieTubage 8 mètres linéaires
Accessoires pour raccordement
1 500€
InstallationMise en service300€
Total12 300€

chaudière à granulés easypell

Chaudière à coût optimisé Easypell d’ÖkoFEN

Devis 2 : Même chaudière, mais on ajoute un réseau de chauffage supplémentaire, un ballon d’eau chaude sanitaire et une régulation plus performante. Le conduit de fumée est à créer.


PosteDescriptionMontant HT
ChaudièreEasypell 16 kW7 000€
HydrauliqueBallon 200 l
Module hydraulique ECS
Groupe de sécurité, tuyauterie
Module hydraulique chauffage*2
Purgeurs, vase, raccords vase
Raccords Calorifugeage tuyauterie
7 500€
RégulationAccessoires câblage ECS
Moteur pour V3V x 2
Régulation climatique connectée
1 500€
FumisterieConduit isolé 8 mètres linéaires
Accessoires pour raccordement
3 000€
InstallationMise en service300€
OptionExtension de garantie 5 ans300€
Total19 600€

Prix au kWh : Le coût à l’utilisation est particulièrement intéressant car le prix au kWh du granulé de bois reste compétitif par rapport aux énergies fossiles, surtout lorsqu’il est acheté en vrac :


EnergiePrix au kWh
Granulés (vrac)9 cts
Granulés (sacs)10 cts
Gaz de ville*13 cts
Fioul16 cts
Electricité18 cts
Gaz en citerne19 cts

Mise en concurrence : On retiendra que la chaudière à granulés est particulièrement intéressante en rénovation. Elle bénéficie de nombreuses aides et d’un faible coût d’utilisation. Elle peut en outre s’adapter à différents budgets en fonction de la prestation attendue. Pour obtenir le meilleur prix, il convient cependant de mettre en concurrence plusieurs professionnels.

Obtenir gratuitement un devis pour une chaudière à granulés
Vos coordonnées






En validant ce formulaire, j'accepte que mes coordonnées soient transmises uniquement à nos partenaires identifiés et exclusivement dans le cadre de ce service de mise en relation. Plus d’informations sur notre page relative à la protection des données

Ces travaux de rénovation énergétique donnent droit à des subventions (prime énergie). Si vous avez déjà un devis (non signé), vous pouvez encore y prétendre.

Je souhaite obtenir ma prime énergie >

Frais annexes : Il faut ajouter le prix de l’entretien annuel autour de 250€ comprenant le ramonage. La consommation électrique de la chaudière en fonctionnement varie de 30 à 120 W en fonction du degré d’optimisation des différents éléments, soit une cinquantaine d’euros par an maximum.

Comparatif des chaudières à granulés

Vous l’aurez compris, il existe des chaudières à granulés à tous les prix. Le but ici n’est pas de représenter tous les modèles mais de comprendre les tendances du marché. Pour simplifier, il y a trois offres principales :

Chaudières basiques : Des modèles avec de l'entretien régulier mais avec un prix très agressif. On trouve plutôt des acteurs italiens type Edilkamin, Extraflame, Laminox, Palazzetti, Red, Ravelli… Ces marques proposent aussi des chaudières intermédiaires pour mieux correspondre au marché français.

Chaudières intermédiaires : Des appareils entièrement automatiques positionnés sur un prix moyen. On peut citer Domusa Teknik (Espagne), Easypell (Autriche) ou Morvan (Croatie).

Chaudières haut de gamme : Des chaudières automatiques avec des caractéristiques particulières (raccordement sur le dessus, pose en ventouse, condensation) qui restent logiquement plus coûteuses. On recense plutôt des fabricants autrichiens type Hargassner, Fröling ou ÖkoFEN.


VisuelRéférenceP. max kWEntretien*CompacteVentouseCondensationPrix
Etna
Tonnara
16QuotidienNonNonNon+
Red
Selecta
15-20-25-
30-35
10 joursNonNonNon+
Klover
Ecompact
15-18-23-
27
2-3 moisOuiNonNon++
Domusa Teknik
Bioclass IC
12-18-25-
35-45
2-3 moisNonNonNon++
Easypell12-16-20-
25-32
2-3 moisNonNonNon++
Morvan
GM Easy
12-18-24-
36-48
2-3 moisNonNonNon++
ÖkoFEN
Compact
10-12-14-
16-18-22-
25-28-32
2-3 moisOuiOuiNon+++
Hargassner
NanoPK
6-9-12-15-
20-25-32
2-3 moisOuiOuiOption+++
Fröling
PE1
7-10-15-
20-30-35
2-3 moisOuiOuiNon+++
ÖkoFEN
Condens
10-12-14-
16-18-22-
25-28-32
2-3 moisOuiOuiOui++++

*2-3 mois : Vidange du bac à cendres uniquement.

Avantages et inconvénients de la chaudière à granulés


AvantagesInconvénients
Très bien subventionnée en rénovationChère à l’achat (haut de gamme)
EcologiqueStockage des granulés
Peu chère à l’utilisationEntretien régulier (entrée de gamme)
Peu chère à l’achat (entrée de gamme)Rechargement manuel (entrée de gamme)
Quasi sans entretien (haut de gamme)Pas de « flamme » dans le salon
Rechargement automatique (haut de gamme)-
Fiable-

Conclusion : Des chaudières à granulés pour tous les budgets !




Les chaudières à granulés sont une excellente alternative en remplacement d’une ancienne chaudière au fioul, au gaz ou au charbon. L’investissement est bien subventionné et permet de profiter d’un combustible peu cher et écologique. Il faut en revanche considérer la place nécessaire à l’installation et au stockage des pellets. L’entretien régulier est aussi une contrainte si vous optez pour un modèle d’entrée de gamme.

Dans tous les cas, assurez-vous que le fabricant dispose d’un réseau d’installateurs suffisamment dense pour pouvoir assurer le SAV tout au long de la durée de vie de la chaudière.

En prolongement, consultez ces retours d'expériences sur une chaudière à granulés à condensation ÖkoFEN ou les modèles Laminox Idro, Morvan ou Easypell plus abordables. Notre dossier sur les poêles à granulés hydro qui permettent de profiter d’une jolie flamme dans le salon pourrait aussi vous intéresser. Nos guides d’achat sur les poêles à granulés « à air » et canalisables seront également des lectures possibles.

Laisser un commentaire ou poser une question




En validant ce formulaire, j’accepte que mon message soit affiché de façon publique. Nous vous recommandons de ne pas diffuser d’informations personnelles : téléphone, mail, adresse... L’association Conseils Thermiques conserve des données pour le bon fonctionnement de ce service. Plus d’informations sur notre page relative à la protection des données.

#318 - Xavier (admin) - 22 Septembre 2022

Bonjour Arnaud,

L'article est dispo en version "bêta" si vous voulez jeter un oeil (les changement seront à la marge et le fond est là).
https://conseils-thermiques.org/contenu/chaudiere-granule-condensation.php

Concernant les granulés de bois, la situation devrait être transitoire car la filière s'organise pour produire davantage de granulés. Ce n'est pas tant un soucis de matière première que de capacités de production. Vous trouverez une note détaillée à ce sujet ici :
https://conseils-thermiques.org/contenu/prix_tonne_granule.php

Avant votre achat, il faudrait vous assurer d'une commande auprès d'un distributeur de pellets.

Pour le prix des matériaux, difficile de vous répondre car cela dépend du contexte international.

A bientôt

#317 - Arnaud - 21 Septembre 2022

Bonsoir
Merci pour ces précisions.
Les devis OKOFEN établis pour ma maison (chaudière + solo stockage + installation complète) semblent donc pertinents.
Je n’ai pas de plancher chauffant mais étant dans le Nord, nous avons une saison de chauffe plus longue que le reste de la France… je partirais donc plus pour une condensation.
Quant aux pellets, outre le prix qui grimpe cette année, et prêche donc en faveur de la condensation, c’est le risque de difficultés d’approvisionnement en ce moment et pour l’hiver qui arrive qui me laisse dans le doute quant à l’opportunité de faire maintenant la bascule vers une nouvelle chaudière (avant hausse des prix annoncée par OKOFEN pour fin septembre)… ou garder par sécurité ma chaudière actuelle (sans pénurie de fuel).
Bref il faut que je me décide très vite mais ce n’est pas évident.
Si vous avez un avis sur ma situation, je suis preneur !
Merci d’avance.

#316 - Xavier (admin) - 19 Septembre 2022

Bonjour Arnaud,

Je suis entrain de rédiger l'article à ce sujet :-) Il devrait sortir en fin de semaine. Je vous colle le résumé :

"En résumé, on peut considérer qu’une chaudière à granulés sera d’autant plus pertinente que :
• Les émetteurs de chaleur fonctionnent à basse température
• La saison de chauffe est longue (plus simple de condenser en mi-saison)
• La consommation de granulés est importante
• Les granulés sont chers"

Ainsi qu'un tableau de synthèse :
https://conseils-thermiques.org/contenu/images/tableau-recap.png

En bref, ça vaut le coup si la chaudière peut condenser. Ce sera le cas si vous avez un plancher chauffant ou si le régime d'eau de vos radiateurs "classiques" a changé suite à des travaux d'isolation.

A bientôt

#315 - ARNAUD - 15 Septembre 2022

Bonjour
suite à nos échanges et vos conseils du printemps dernier (merci !), j'ai reçu plusieurs devis pour chaudières (DOMUSA, HARGASSNER et OKOFEN) avec des prix variant de 19.500€ (DOMUSA BIOCLASS 35Kw) à 30.000€ (HARGASSNER nano PK25).
OKOFEN me semble plus intéressant mais une différence de 3.000€ entre la PELLEMATIC COMPACT 28Kw (20.500€) et la PELLEMATIC CONDENS 28Kw (23.200€)...la condensation vaut-elle réellement ce surcoût SVP ?

#314 - Ttakon - 29 Août 2022

Merci pour votre réponse

#313 - Xavier (admin) - 29 Août 2022

Bonjour jeannel,

Pour votre consommation de granulés, vous pouvez tabler sur au moins 9 T de granulés. L'estimation se base sur le fait que le pouvoir calorifique du fioul vaut deux fois celui des granulés. 1L de fioul = 2 kg de granulés.

Je comprends votre désarroi car les infos données en amont semblent erronées et proposer une chaudière à rechargement manuel à des seniors n'est pas acceptable.

Il faut contacter l'Adil de votre département (service public gratuit) et le faire savoir à vos interlocuteurs pour mettre gentiment la pression. Ce service pourra vous guider dans les démarches pour faire peut-être valoir un défaut de conseil.
https://www.anil.org/lanil-et-les-adil/votre-adil/

L'idéal serait que l'entreprise vous installe un silo correctement dimensionné qui se rajoute à la chaudière.

Bon courage et à bientôt,

#312 - jeannel - 29 Août 2022

C'est encore jeannel, cette fois c'est pour une idée de la consommation en granulés que le commercial a je pense sous estimé. chaudière 20 W Moretti avec une capacité de 300 kilos de réserve. J'ai 20 radiateurs dont 8 qui seraient Hors gel dans certaines parties de la maison. donc 12 à alimenter non pas dans une surface mais des volumes - 8 m de hauteur sur 77 m2 dont 2 mezzanines en + de 60 et 10 M2 m2 et 30 M2 env.sous hauteur normale. Le commercial me disait 4 à 5 tonnes de pellets par saison. ( quand on vit que j'utilisais 4500l de fioul au mieux! ) Vu la fiche technique Moretti, je lis conso mini = 1.3 kg /h et maxi 4.6 kg/h. en faisant la moyenne je trouve 3 kg /h donc 4/6 jours d'autonomie auxquels je ne crois pas d'ailleurs vu ma maison et je n'arrive pas à m'entendre avec l'équipe de techniciens de BTE qui ne parlent pas francais et dont le responsable ( au tel sans avoir vu les lieux) trouve normal que j'aie à charger manuellement 300 kilos par semaine ( je suis âgée et le haut du silo à charger arrive à hauteur de ma tête ) il n'entend pas poursuivre avec ma demande d'un silo externe automatique =j'ai une chaudière " normale" et toujours pas de réponse sur la compatibilé d'un silo externe avec Moretti d'ailleurs, ( à qui j'ai envoyé une demande selon vos conseils) je suis devant un problème immense qui génère beaucoup de stress. Que faire ?

#311 - Xavier (admin) - 29 Août 2022

Bonjour ttakon,

De notre côté, nous n'avons pas ces retours (qui sont souvent difficilement vérifiables). Mais si les pro locaux ne veulent pas installer cette chaudière, il faut étudier d'autres alternatives. Ce qui compte, c'est bien d'avoir un soutien technique localement après la vente de la chaudière. Je vous conseille de contacter le fabricant pour savoir où se situe la station technique la plus proche. Vous trouverez les coordonnées ici :
https://conseils-thermiques.org/contenu/chaudiere-granule-domusa-teknik.php#12

A bientôt,

#310 - ttakon - 26 Août 2022

bonjour, je projete de remplacer ma chaudiere fioul (45 ans) par une chaudiere domusa bioclass35kw ic de chez Domusa, cependant j'ai des retour de professionnel qui ont arreté cette marque car trop de pannes à répetition je ne sait plus quoi faire, fiabilité? le cout de l'installation 19000€

#309 - jeannel - 16 Août 2022

Merci pour les réponses apportées si bien documentées.Je vous ferai un retour du produit après expérimentation à l'automne.cela valait bien un don...

#308 - Xavier (admin) - 16 Août 2022

Bonjour Jeannel,

Nous n'avons pas encore de retour sur ce produit qui semble assez récent. En décembre 2021, un internaute nous avait signalé que les produits Moretti de la gamme "hydro" n'étaient pas encore commercialisés en France (commentaire #210). Il faut donc voir ce qu'il en est du réseau de pro formé "Qualibois eau". Il se peut que le SAV soit délégué à un prestataire. Je vous conseille de contacter Jacques Pipard, importateur de la marque. IL devrait pouvoir vous renseigner sur ce qu'il en est précisément dans votre région :
Téléphone : 07 68 18 96 19
Email : contact@jpdistrib.fr

En ce qui concerne le produit, les prestations sont tout à fait satisfaisantes : bon rendement, bougie quartz de technologie récente, nettoyage auto du bruleur et de l'échangeur. Il semblerait même que vous ayez un moteur de vis sans fin silencieux (idem pour le raclage des échangeurs) en lien avec son installation possible en intérieure probablement. Le fabricant n'en est pas à son premier appareil hydro.

A bientôt

#307 - jeannel - 12 Août 2022

Bonsoir, je reviens vers vous à propos de la chaudière Moretti Design Tank qui m'a été posée par les artisans d'Alesia ( BTE) à la place de "easytech" modèle zaegel held dont je vous avais parlé dans le dernier post et en laquelle j'avais confiance.Je m'aperçois que la Moretti est une chaudière " d'intérieur" ce qui explique le coté design magnifique qui n'a rien à faire dans une chaufferie extérieure d'ailleurs. Auriez-vous des infos ou des retours sur ce produit ? je suis preneuse ! j'ai confiance en vos analyses toujours bien documentées. Merci d'avance

#306 - Xavier (admin) - 10 Août 2022

Bonjour Lulu,

L'efficacité des produits est comparable. Les deux chaudières sont automatiques du point de vue de l'entretien. Au niveau esthétique, vous aurez une vis sans fin à l'intérieur chez Domusa.

Mais le point de vigilance réside dans le SAV, il faut demander à votre installateur qui va assurer le suivi de la chaudière.

Chez Domusa, ce devrait être une station technique, un magasin local prestataire. Il faut voir où il se situe.

Chez HS France, c'est le prestataire Bio Services. Idem, il faudrait les appeler pour voir s'ils peuvent être réactifs près de chez vous.

A bientôt

#305 - Lulu - 10 Août 2022

Bonjour. On m'a proposé une chaudière HS France Loki 25 KW à la place de la Domusa teknik Bioclass IC25 initialement prévue sur le devis. Ces deux modèles sont-ils équivalents ? Sur le site HS France, je ne trouve pas le modèle Loki... Merci par avance des réponses que vous pourrez m'apporter.

#304 - jeannel - 08 Août 2022

hé bien merci pour votre réponse si bien développée. Finalement BTE m'a livré et monté au dernier moment pour cause de rupture easytech une MORETTI design Tank que je trouve un peu trop belle pour être honnète à vrai dire... la connaissez vous ? à suivre donc quand il y aura des pellets dsponibles. En ce qui les concernent, même s'ils augmentent de façon spectaculaire ils resteront je suppose et espère moins chers que le fioul car si je m'en tiens à ma consommation saisonière habituelle qui est de 4500 l en moyenne le remplissage serait de l'ordre de 6500 Euros (au cours du jour bien redescendu,) je ne pense pas que les pellets puissent atteindre un tel niveau. Merci et compliments pour vos conseils

#303 - Xavier (admin) - 08 Août 2022

Bonjour,

@pj03 : Si la PAC est sous-dimensionnée, il y a un risque que vous ayez froid l'hiver. Je vous conseille de télécharger l'application "PAC réno" (fiable et gratuite) où vous pourrez rentrer précisémentles caractéristiques thermiques de votre maison afin d'avoir une idée du dimensionnement qu'il faudrait.

@Jeannel : Votre entreprise a de l'ancienneté et a bien sa certification Qualibois eau à jour. Je ne connaissais pas ce matériel qui n'a pas de raison d'être mauvais : meilleure classe de performance, nettoyage auto du bruleur et des échangeurs.

Il faut surtout voir ce qu'il en est du support technique pour faire durer le produit le plus longtemps possible. Sur ce point, il est à priori gérer par un partenaire français Bio services qui s'occupe aussi de la marque HS France. Le gérant est le président du Syndicat français des chaudiéristes biomasse (SFCB) donc ils devraient donc avoir l'expérience nécessaire pour épauler l'installateur en cas de besoin. Je pense que vous pouvez les contacter si vous avez besoin d'être rassurés :-).

Pour l'approvisionnement en granulés, c'est effectivement "tendu" en ce moment au même titre que tout le marché de l'énergie. Je vous copie un commentaire en ce sens. Je vais mettre à jour notre article sur les granulés de bois car vous êtes très nombreux à vous interroger sur ce point et c'est bien normal :

" Les raisons de l'augmentation du prix des granulés sont multifactorielles. Le marché de l'énergie est très "incertain" en ce moment avec le contexte international. Le gaz a augmenté de +80% et l'électricité +35% ce qui ne "se voit pas" pour le moment grâce au bouclier fiscal. Cela modifie l'équilibre préexistant et les acteurs recherchent des énergies plus intéressantes comme les granulés. Cela crée un déséquilibre entre l'offre et la demande et donc une augmentation mécanique des prix (vente au plus offrant).

En plus, l'Europe importait des granulés depuis la Russie (2Mt en 2021), la biélorussie (0.6 Mt) et l'Ukraine (0.4 Mt) dont ces livraisons sont incertaines.

En France, la capacité de production de granulés devient inférieure à la consommation depuis 2021. Cela oblige donc à une certaine importation de l'ordre de 16% et donc à des prix très élevés puisque le marché est très tendu. Il va falloir probablement entre 2 et 5 ans pour augmenter significativement la production le temps de créer de nouvelles unités de granulation.

Enfin, ceci est aggravé par le comportement des utilisateurs qui assez "naturellement" vont avoir tendance à stocker plus de granulés qu'ils n'en auraient besoin pour la saison.

La solution serait de "rationner" l'approvisionnement (à 7 sacs par passage) pour assurer une livraison en flux tendu.

Bref, la saison prochaine s'annonce compliquée et ce, pour tous les secteurs de l'énergie. La semaine dernière, les grands énergéticiens appelaient par exemple à une sobriété dès à présent pour éviter les pénuries. Un contenu sur la consommation d'un poêle à granulés va aussi être publié cette semaine.

@Eric : Les prix que vous rapportz semblent assez cohérents. Les produits n'offrent pas tout à fait les mêmes prestations. La chaudière Thermolab est plus comparable à la chaudière Easypell de ÖkoFEN. Voici les différences Thermolab/Compact :

- rendement légèrement inférieur (82% efficacité énergétique saisonnière contre 86%)
- compacité inférieure
- pas d'installation en ventouse possible

A voir si cela vaut la différence. Pour bien faire, vous pourriez comparer la Easypell avec la Thermolab. Côté suivi, la Thermolab devrait bénéficier du service technique de Seguin, distributeur du produit.

A bientôt

#302 - Eric - 31 Juillet 2022

Bonjour, merci pour vos réponses précises sur mes interrogations sur mon changement pour une chaudière à granulés. Je viens de recevoir mon deuxième devis pour une chaudière de marque Thermolab type Elios de puissance 25 kwatts avec ballon tampon de 500 l et avec un silo métallique de 2 tonnes pour un total de 16 211 euros.

C'est 3200 euros de moins que mon premier devis avec une chaudière Okofen Pellematic compact 10kw.
Qu'en pensez vous ?

#301 - Jeannel - 30 Juillet 2022

Bonjour merci pour la clarté de votre site qui a si bien attiré mon attention le mois dernier que j’ai postulé pour un devis et une entreprise ( une seule) m’a répondu pour la’pose d’une chaudière à granulés. Je n’ai donc pas pu comparer de devis et ai accepté très vite la proposition (BTE les artisans d'alésia)car je leur ai fait confiance d’emblee étant passée par votre site. Ma chaudière qui sera posée lundi est une "easytec " modèle Zaegel'held 6 à 22 KW pour 200 M2 environ dans maison ancienne isolée moyennement.Que pensez vous de cette marque et modèle que je ne vois pas figurer sur votre site ? Ai-je bien fait ? Je suis un peu stressée du fait que cela s'est fait très vite et je m aperçois que je ne peux trouver de pellets nulle part en ce moment. Merci de votre réponse

#300 - pj03 - 29 Juillet 2022

isolation de la maison:
sous la dalle du rez de chaussée 20cm de polystyrene
10cm de laine de verre entre les murs etles cloisons
sous les combles perdus 20cm de laine de verre
sous les rampants 10cm de polystyrène
double vitrage à toutes les fenêtres et baies.
seule la grande baie triangulaire au dessus de la porte d'entrée n'a pas de volet
porte d'entrée en bois non isolée
un fournisseur de pac et de chaudière gaz m'a déconseillé la pac en raison des grands volumes du salon et de l'entrée
avec mes remerciements

#299 - Xavier (admin) - 27 Juillet 2022

Bonjour pj03,

La chaudière dégage forcément un peu de chaleur car il y a toujours des pertes mais le but est clairement de ne pas chauffer le local technique. La chaudière est donc bien isolée et les tuyaux sont calorifugés (gaine isolante autour de la tuyauterie).

Dans votre cas, la priorité parait de renforcer l'isolation afin de diminuer votre besoin en énergie (passer à 15 000 kWh au lieu de 25 000 par exemple). C'est un investissement rentable car la part d'énergie économisée n'est plus jamais soumise à l'inflation. De plus, ces travaux sont durables (mini 30 ans) et sans entretien.

Vous pourriez ensuite choisir un chauffage bien dimensionné à votre nouveau besoin. Généralement, le choix du chauffage se fait entre une PAC air-eau et une chaudière à granulés. Dans votre région en zone H1 (froid), j'aurais plutôt tendance à vous conseiller la chaudière à granulés dont les performances sont constantes (indépendemment de la météo). Une PAC géothermique (un peu plus rare) peut aussi s'envisager. Il faut voir si vous trouvez un pro près de chez vous. Dans ce cas, la chaleur est prise dans le sol et les performances varient très peu selon la météo.

Voici quelques lectures qui devraient vous intéresser :
https://conseils-thermiques.org/contenu/remplacement-chaudiere-fioul.php
https://conseils-thermiques.org/contenu/chaudiere-granule-ou-pompe-chaleur.php
https://conseils-thermiques.org/contenu/pompe-a-chaleur-geothermique.php

A bientôt

#298 - Xavier (admin) - 27 Juillet 2022

Bonjour Eric,

En effet, le marché de l'énergie est en ce moment complètement bouleversé. Les tensions sur les énergies fossiles (gaz, pétrole) font que la demande augmente sur les autres énergies (élec, granulés) avec les augmentations de prix que l'on connaît. La saison prochaine va être tendue en termes d'approvisionnement et si vous n'êtes pas pressé, ça peut valoir le coup d'attendre un peu.

Pour les énergies, une chose est quand même à peu près sûre, c'est que le fioul est "mort" du fait de ses très fortes émissions de CO2 : 330 g le kWh contre 30 g pour le granulé. Les aides devraient toujours dans les années à venir encourager une transition vers des énergies compatibles avec le réchauffement climatique (PAC, granulés).

Pour votre besoin, une chaudière totalement automatique avec un silo de 3 T devrait suffire. Un devis à 20 000€ chez ÖkoFEN dans le contexte actuel parait assez compétitif (et pas forcément beaucoup plus élevé que l'avant crise).

Pour la marque Thermolab, elle bénéficie effectivement de l'appui du groupe Seguin qui dispose d'un centre de formation en France. La chaudière est bien 100% automatique également. Il faudrait voir s'il y a d'autres pro dans votre région qui peuvent prendre le relai si votre installateur ferme ses portes. La force du réseau ÖkoFEN est qu'ils ont des centres techniques régionaux partout. A voir aussi si la différence de prix est importante.

Pour la prime, le montant de 9 000€ de Maprimerénov' comprend bien le bonus de 1 000€. Pour les 4 000€, il s'agit bien des aides privées dites CEE. Le montant est bonifié dans le cadre du coup de pouce chauffage qui aide à passer le cap des énergies fossiles.

Bonne réflexion et à bientôt

#297 - pj03 - 23 Juillet 2022

bonjour une chaudière a granulés dégage-t-elle de la chaleur dans son local d'installation ? maison de 180m2 de 1990 occupée le plus souvent par 2 personnes (3 pièces en général non chauffées)-isolation de 1990)-grande entrée avec mezzanine,grand salon-salle à manger- avec chaudiére à gaz de 32 ans consommation annuelle de 25000Kw (avec ballon ecs raccordée au gaz) quel type de chauffage envisager ? montluçon allier- merci ,votre site est très intéressant

#296 - Eric (Aisne) - 15 Juillet 2022

Bonjour, déjà bravo pour votre site qui détaille bien et explique bien les différentes technologies actuelles pour se chauffer.

Donc je viens vers vous pour des infos pour un changement d'une chaudière à fuel.

J'ai commencé à faire des devis, j'hésitais entre le PAC et la chaudière à granulé mais actuellement je penche plutôt vars le granulé plus fiable dans la durée.

Voilà les données de ma maison : j’habite du coté de St Quentin dans L'Aisne en Picardie dans une maison construite en 2006 de 140 m², avec combles emménagés, bien isolée. Mon chauffage est au fuel avec chaudière chappée (fonctionne très bien) dans mon sous-sol avec 12 radiateurs sans que mon cumulus soit relié à ce chauffage central, j’ai une cuve à fuel à coté en plastique de 3000 l, je consomme en gros 1300 l par an.

j'ai déjà reçu un devis pour une chaudière okofen Pellamatic compact 10 kw avec silo de stockage 230 x 184 pour un total de 19459 euros.

Et je vais recevoir un autre devis bientôt, d'un chauffagiste local implanté depuis près de 30 ans, pour la même technologie mais avec une autre marque, je pense moins chère, un peu moins sophistiqué et moins connus, Thermolab, j'ai vu qu'il y a quelques années sur ce forum, vous disiez que cette marque était peu connue et qu'un utilisateur avait une panne avec cette marque, je n'ai pas vu d'autres avis. Mais depuis, je pense qu'elle s'est agrandi, elle est française, d'Auvergne, depuis peu s'est associé avec Seguin Groupe, spécialiste des cheminées et système de chauffage, très réputé.
On me propose cette chaudière Thermolab Elios 15 kw avec silo et cuve tampon. https://www.thermo-lab.fr/portfolio-view/chaudieres-a-granules-de-bois-elios/

Vous en pensez quoi ? et si quelqu'un de ce forum a déjà eu affaire avec cette marque, quel est votre avis ?

Et aussi petite question sur les primes de l'état, je peux en gros avoir cela :
Chaudière aux granulés : 9 000 € MaPrimeRénov’Jaune + 4 000 € de prime à la conversion + 800 euros pour enlever ma cuve à fuel.
Les 1000 euros rajoutés depuis début avril par l'état se rajoute ou sont déjà compris dans la prime rénov de 4000 euros ?
Aussi le coup de pouce, cela correspond à quoi ? au CEE ( prime des fournisseurs d'énergies).

Voilà j'espère avoir été à peu près clair :)

Merci si vous pouvez me renseigner.

PS : j'oubliai, quand j'ai parlé à un chauffagiste bientôt à la retraite et avec beaucoup d'expérience pour un devis m'a dit d'attendre après l'hiver, de garder mon installation actuelle qui fonctionne très bien, de remettre du fuel pour tenir l'hiver, 1500 euros au plus et que les tensions internationales s'apaisent un peu normalement, pas se précipiter dans la panique actuel (comme pour acheter les granulés qui explosent en prix) pour changer enfin ma chaudière. vous en dites quoi ? pas évident tout cela, peur de perdre les primes d'aujourd'hui et de toucher moins l'année prochaine. En plus, le prix du baril de pétrole baisse actuellement, cela n'aide pas pour changer actuellement.

#295 - Xavier (admin) - 04 Juillet 2022

Bonjour Pat,

Ce n'est pas prévu dans la programmation à court terme mais je garde l'idée :-).

A priori, ces chaudières se positionnent sur la gamme intermédiaire avec un entretien automatique (bruleur, échangeur, compacteur de cendres) et de nombreuses possibilités de stockage. La gamme ne semble pas proposer de chaudières étanches (pose en ventouse) ou de modèles à condensation mais qui restent encore rares.

Il faut contacter GF Services qui assure le SAV pour voir si vous avez du monde près de chez vous.

352 rue Victor Hugo
42120 Commelle-Vernay
Tél. : 04 77 67 18 70
info@gfservices.fr

A bientôt
Remonter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies nous permettant de mesurer l'audience de façon anonyme sans utilisation de données personnelles.
Plus d’informations sur notre page relative la protection des données.