Poêle à granulés ou radiateurs électriques ?

Le poêle à granulés et les radiateurs électriques offrent une solution de chauffage pour les maisons dépourvues d’un chauffage central. Pour autant, l’arbitrage n’est pas toujours facile entre ces appareils. Le poêle à granulés revient bien moins cher à l’utilisation mais suppose un entretien quotidien alors que c’est exactement l’inverse pour un chauffage électrique. Conseils Thermiques vous propose un comparatif objectif pour faire votre choix. A moins que la meilleure solution ne soit de combiner les deux systèmes…



poêle à granulés ou radiateurs électriques

Comparatif en un coup d’œil



CritèrePoêle à granulésRadiateurs électriques
PerformancesRendement autour de 85%Rendement de 38% (énergie primaire)
Confort
en hiver
Bon confort dans la pièce de vie.
Mais diminution de la température
avec l’éloignement.
Confort thermique mauvais (convecteur),
moyen (panneau rayonnant) ou bon
(radiateur à inertie). Régulation pièce par pièce.
BruitBruit possible au niveau
de la soufflerie et de l’extinction.
Faible incidence.
Bruits de dilatation selon les modèles.
EntretienContraignant
Inadapté aux seniors
Quasi inexistant
Adapté aux seniors
EcologieEnergie locale, renouvelable
et faiblement émettrice de CO2.
Energie électrique très carbonée en hiver
(forte demande sur le réseau)
FiabilitéRelative, dépend beaucoup de l’entretien
Pannes réparables
Pièces génériques et accessibles
Très fiable si marques réputées
Chauffage souvent changé en cas de panne
(faible investissement)
DesignFlamme chaleureuse
Grand choix de modèles
Sans plus-value. Quelques chauffages
designs existent (très coûteux).
Prix utilisationEntre 2 et 2.5 fois moins cher que l’électricité.
Entretien annuel à prévoir : 180€ environ.
Très élevé. Energie électrique
parmi les plus chères du marché.
Prix posé5 500€ TTC en moyenne150 à 600€ par radiateur
100€ la pose par radiateur
Eligible aux
aides publiques
Oui (reste à charge entre 1 500
et 4 800€ selon les revenus)
Non (prime privée uniquement)

Fonctionnement

Poêle à granulés : Le poêle à granulés est un chauffage au bois totalement automatisé et programmable. Des granulés de bois tombent depuis la réserve vers le foyer grâce à une vis sans fin. Le combustible est d’abord enflammé par la bougie d’allumage puis le feu est entretenu par la chute régulière des granulés. La chaleur est le plus souvent diffusée dans la pièce par une soufflerie.

fonctionnement poêle à granulés

Radiateur électrique : Le fonctionnement est ici bien plus simple. Un courant électrique traverse une résistance ce qui dégage de la chaleur. Soit le radiateur chauffe directement l’air (convecteur) soit il passe par une masse accumulatrice pour une diffusion plus douce de la chaleur (radiateur à inertie).

radiateur électrique à inertie sèche

Les radiateurs à inertie assèchent moins l’air

A retenir : Les deux systèmes utilisent de l’électricité pour fonctionner mais dans le cas du poêle à granulés, cette énergie est secondaire (environ 50 W en fonctionnement et 400 W à l’allumage). On peut donc envisager de le faire fonctionner plusieurs heures sur un onduleur ce qui n’est pas possible avec le chauffage électrique.

Performances

Poêle à granulés : Le rendement atteint entre 80 et 93% d’après une enquête de Que Choisir qui annonce que les données fabricants sont fiables « à 2% près ». Des résultats qui montrent une combustion « parfaitement maîtrisée » et une « technologie mature » toujours selon cette étude.

poele à granulés Morvan Sphynx

Pour obtenir de bonnes performances, il reste indispensable que l’installation soit bien réalisée (arrivée d’air et tirage suffisants) et que le combustible soit stocké au sec.

Radiateur électrique : Le rendement sur énergie finale (celle que l’on paye effectivement) atteint ici 100%. Pour 1 kWh acheté au réseau, 1 kWh est restitué. Mais si l’on considère l’énergie primaire (qui prend en compte les pertes liées à la production et au transport de l’électricité), ce rendement chute à 38% selon l’Ademe. Cela en fait un système bien moins performant qu’une pompe à chaleur air-air par exemple qui peut atteindre 100% sur ce point.

A retenir : Le poêle à granulés offre un prix au kWh environ 2 fois inférieur à l’électricité (8 cts le kWh pour les granulés de bois contre 16 cts pour l’électricité). Ce chauffage revient donc deux fois moins cher à l’utilisation.

Dimensionnement

Poêle à granulés : Le poêle à granulés constitue un unique point chaud ce qui fait que les températures ne sont pas homogènes dans toute la maison. Pour cette raison, on le dimensionne uniquement pour la pièce de vie et sur les espaces directement ouverts sur celui-ci : entrée, couloirs...

régulation chauffage électrique

Radiateur électrique : Les radiateurs électriques ont le mérite d’offrir une régulation pièce par pièce.

Repère : Quel que soit le chauffage retenu, on compte habituellement un besoin de 40 W/m3. Un repère à moduler selon les performances de la maison et la rigueur du climat :


Climat / IsolationMauvaiseMoyenneBonneRT2012
Doux40 W/m335 W/m330 W/m315 W/m3
Tempéré50 W/m340 W/m335 W/m320 W/m3
Froid60 W/m350 W/m340 W/m325 W/m3

Ex : Pour une pièce de 50 m² (hauteur sous plafond de 2.5 mètres, climat tempéré, isolation moyenne) le besoin serait de 5 000 W (50*2.5*40).

Installation

Poêle à granulés : L’installation d’un poêle à granulés ne s’improvise pas. Elle nécessite la mise en œuvre d’une fumisterie au bon diamètre et d’une arrivée d’air suffisante ce qui rend l’installation parfois compromise dans les appartements. Un professionnel sera la plupart du temps requis à moins d’être un excellent bricoleur.

installation poele à granulés et radiateur

L’installation d’un poêle est plus complexe que celle d’un radiateur

A noter que les poses dites « en ventouse » sont plus accessibles aux particuliers mais les risques d’erreurs restent nombreux.

Radiateur électrique : Par opposition, les radiateurs électriques peuvent s’installer partout et la pose par un bricoleur est plutôt aisée.

Confort

Poêle à granulés : Le poêle offre un bon confort dans la pièce de vie avec une chaleur qui se diffuse par rayonnement (à travers la vitre) et par convection (via la soufflerie). Le confort ressenti est logiquement moins bon à mesure que l’on s’éloigne de l’appareil. On estime généralement qu’un poêle peut chauffer autour de 100 m² de façon relativement homogène. Voici par exemple, les températures relevées dans notre maison témoin avec une utilisation continue et en laissant les portes des chambres ouvertes :

répartition de la température avec un poêle à granulés

Un système d’appoint, comme le chauffage électrique justement, est donc nécessaire. Il peut servir à maintenir une température minimale la nuit dans les chambres (si le poêle est éteint la nuit mais aussi pour maintenir une certaine intimité). Mais on note aussi qu’il n’y a pas de mode « hors-gel » sur un poêle car la contenance du réservoir est limitée. Encore une fois, un radiateur électrique pourra assurer une température minimale dans la maison en cas d’absence prolongée des occupants (un chauffage d’appoint sur roulette par exemple).

Radiateur électrique : Le chauffage électrique permet une régulation de la température pièce par pièce. Pour cette raison, il offre une bonne complémentarité avec le poêle à granulés.

température radiateur électrique

Ici, un relevé de température la nuit dans une chambre de bébé chauffée par un radiateur électrique.

Côté confort, celui-ci dépend directement de la technologie du radiateur. Il sera mauvais avec des convecteurs (chauffage direct de l’air), tout juste correct avec des panneaux rayonnants (davantage de rayonnement) et satisfaisant avec des radiateurs à inertie.

L’inconvénient de ces derniers réside dans leur lente montée en température. A noter que des radiateurs dits « double cœur » corrigent ce problème en ajoutant un film chauffant en façade mais ils restent onéreux.

Bruit

Poêle à granulés : Plusieurs composants du poêle à granulés sont susceptibles d’occasionner une gêne sonore pour les occupants. On peut citer les éléments suivants :


ElémentRôleObservation
SoufflerieElle refroidit le poêle et diffuse la chaleurElle est souvent réglable de 1 à 5 mais pas toujours.
Les poêles à convection naturelle n’en ont pas.
Vis sans finElle tourne pour faire tomber
les granulés dans le creuset
Une rotation « en continu » est plus performante
qu’un fonctionnement par intermittence.
Chute des granulésChute depuis la goulotteUn creuset en fonte atténue mieux le bruit que l’acier.
Phase d’extinctionRefroidit le poêleLa durée est de 15 à 30 minutes.

Tous les fabricants n’apportent pas le même soin à la conception acoustique et on relève de vraies différences entre les appareils sur ce point. Consultez notre comparatif du bruit pour approfondir ce sujet.

niveau sonore poele granule

Le niveau sonore de la ventilation compte pour beaucoup dans le confort acoustique.

Radiateur électrique : Le bruit est une problématique moins sensible concernant le chauffage électrique. On note cependant des bruits de dilatation qui surviennent parfois lorsque les matériaux changent de température. Cela va d’un léger cliquetis à un gros claquement qui pourra déranger dans une chambre.

Entretien

Poêle à granulés : Un entretien rigoureux est une condition sine qua non au bon fonctionnement de l’appareil et cette contrainte doit être bien mesurée. En effet, un poêle nécessite une attention quasi quotidienne (selon les conditions d’utilisation). Il faut notamment s’assurer que les trous au niveau du pot de combustion soient bien dégagés pour laisser passer l’air comburant. Dans le cas contraire, le poêle ne pourra pas se rallumer (pas d’oxygène pour la combustion).

entretien d'un poêle à granulés

Un nettoyage annuel approfondi est également impératif pour un coût moyen de 180€ TTC (ramonage inclus). Il peut être assuré par un bon bricoleur.

Radiateur électrique : Un simple dépoussiérage suffit ce qui fait que cette solution est adaptée à tous les publics.

Fiabilité

Poêle à granulés : Les poêles à granulés comportent des éléments électroniques qui assurent notamment la sécurité du système (pressostat, sondes de température). Des pannes ponctuelles peuvent donc survenir et nécessiter le remplacement d’un composant (la bougie d’allumage qui est une pièce d’usure par exemple). Heureusement, les appareils sont réparables avec des composants souvent génériques dont le prix reste accessible.


PiècePrix HTPiècePrix HT
Carte électronique150 à 300€Moteur vis sans fin100 €
Extracteur des fumées200€Télécommande100€
Panneau commande150€Ventilateur tangentiel75€
Bougie d’allumage75 à 150€Contacteur de porte40€
Creuset110€Sonde température ambiante15€

Les pannes mineures surviennent le plus souvent d’un manque d’entretien. Il suffit alors de procéder à un nettoyage rigoureux et de relancer la machine.

radiateur électrique pas cher

Les produits les moins chers à l’achat ne sont pas toujours les plus rentables à long terme.

Radiateur électrique : Le chauffage électrique est un système moins technologique et donc plus fiable. Toutefois, les retours d’expériences concernant les appareils d’entrée de gamme montrent souvent une durée de vie relative. On conseille donc de s’orienter vers des marques reconnues disposant d’un service après-vente français.

Design

Poêle à granulés : Les poêles à granulés apportent un côté chaleureux dans la pièce de vie grâce à une jolie flamme qui n’égale pas pour autant celle d’un poêle à bois. Côté design, chacun trouvera chaussure à son pied tant l’offre est fournie en termes de formes et de couleurs. Notons que le design impacte significativement le prix des appareils.

poele à granulés et radiateur design

Poêle à granulés Austroflamm Clou Pellet / Radiateur Atlantic Irisium (MGE Electricité)

Radiateur électrique : Ici, il n’y a généralement aucune plus-value esthétique, cela reste plutôt une contrainte d’avoir le chauffage visible. Certains fabricants font des efforts pour rendre les radiateurs plus attrayants (façade vitrée, en céramique sculptée, voire personnalisable). Les cheminées électriques tentent quant à elles d’imiter une flamme chaleureuse avec plus ou moins de réussite selon les produits.

Bilan environnemental

Poêle à granulés : Le poêle utilise une ressource renouvelable. Son bilan carbone est très faible. L’Ademe l’estime à 42 g de CO2 par kWh.

Radiateur électrique : A l’inverse, le chauffage électrique a un mauvais bilan carbone. Il est annoncé en moyenne à 210 g de CO2 par kWh selon le label E+C-. A titre de comparaison, le gaz naturel est affiché à 243 g de CO2 par kWh. Cette valeur peut à priori surprendre car les centrales nucléaires sont faiblement émettrices de CO2.

poele granule vs radiateur électrique

Mais il faut considérer que le chauffage électrique est très consommateur d’énergie et que tous les utilisateurs demandent l’électricité en même temps. Cela crée des pics de consommation sur le réseau, d’où le recours aux énergies fossiles (fortement carbonées) pour la production d’électricité. Contrairement aux idées reçues, les radiateurs électriques ne constituent donc pas une solution écologique, surtout par grand froid.

Prix

Poêle à granulés : Il faut compter en moyenne 5 500€ pour un poêle à granulés installé par un professionnel. En prenant en compte les aides qui favorisent ce chauffage, le reste à sa charge se situe entre 1 500 et 4 800€ selon les revenus.

Radiateur électrique : Un radiateur électrique de 1 000 W coûte généralement entre 150 et 600€ selon sa technologie. On peut retenir que l’on peut acquérir un radiateur à inertie de bonne facture pour 250€ environ. Il faut rajouter à cela 100€ de pose par chauffage. A noter que les radiateurs électriques ne sont éligibles aux aides publiques mais peuvent bénéficier d’une prime privée.

Peu importe le chauffage choisi, il faut réaliser plusieurs devis pour mettre en concurrence les professionnels. Pensez toujours à demander une prime AVANT la signature des devis.

Pour cela, Conseils Thermiques s'associe à plusieurs partenaires afin de vous mettre en relation avec des artisans locaux certifiés RGE. Vous pourrez ainsi étudier plusieurs propositions techniques et commerciales gratuitement et sans engagement.

Je souhaite rencontrer des entreprises >

La plupart des travaux de rénovation énergétique donnent droit à des subventions (prime énergie). Si vous avez déjà un devis (non signé), vous pouvez encore y prétendre.

Je souhaite obtenir ma prime énergie >

Avantages et inconvénients



Poêle à granulésRadiateur électrique
Avantages
Prix au kWh intéressantPeu cher à l'achat
Confort thermique satisfaisant en hiverInstallation facile
Bénéfice environnemental +++Confort satisfaisant (rad. à inertie)
Flamme chaleureuse dans la pièce de vieFiabilité et durée de vie
Très large choix de modèlesSans entretien
Eligible aux aides financièresSans frais d'entretien exceptionnel
Inconvénients
Pas de mode hors-gelTrès cher à l'utilisation
Bruit (sur certains appareils mal optimisés)Rentabilité à moyen terme
Stockage des granulés en intérieurPas écologique
Moins fiable qu’un poêle à bois (moteurs, sondes…)Confort mauvais (convecteur)
Appoint nécessaire (dans les pièces éloignées)Non éligible aux aides publiques
Entretien quotidien et exceptionnel-

Conclusion : Poêle à granulés ou radiateurs électriques ?



On peut retenir que les radiateurs électriques sont très coûteux à l’utilisation et peu écologiques. En ce sens, ils seront adaptés à une petite surface à chauffer ou à une maison extrêmement bien isolée. Dans le cas contraire, cette énergie ne peut pas être rentable à moyen terme et doit rester une solution d’appoint uniquement.

A l’inverse, les poêles à granulés sont deux fois moins coûteux à l’utilisation, offrent une vraie plus-value environnementale et sont encouragés par les aides financières. Mais ils ne sont pas exempts de défauts pour autant et supposent un entretien régulier, une fiabilité parfois relative et une température pas homogène dans toutes les pièces.

La bonne équation serait donc plutôt « poêle à granulés ET radiateurs électriques » car les deux systèmes sont assez complémentaires. Le chauffage électrique permet d’ajuster les températures loin du poêle (radiateurs dans les chambres) et d’assurer un appoint lors d’une maintenance de l’appareil (radiateur à roulettes). Une bonne programmation des chauffages électriques est indispensable pour les utiliser le moins possible (coût d’utilisation élevé).

En remplacement du chauffage électrique, le poêle à granulés est donc bien indiqué puisque les radiateurs pourront être « recyclés » en modernisant éventuellement la programmation avec un dispositif comme Heatzy par exemple.

Une pompe à chaleur air-air peut aussi être envisagée en alternative. Consultez nos guides « poêle à granulés ou pompe à chaleur » et « pompe à chaleur ou radiateurs électriques » pour en savoir plus.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies vous permettant d'accéder à des services et offres adaptées à vos centres d'intérêts et nous permettre de mesurer l'audience.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez-ici.