Comparatif des différents types d'ampoules : à incandescence, fluocompactes (basse consommation), halogènes, led

lampe LED filament Il est évident que les ampoules à incandescence et halogènes sont obsolètes compte tenu de la durée de vie et des consommations électriques des autres ampoules. Les LED concurrencent de plus en plus les ampoules fluo-compactes, même s'il faut sans doute mieux choisir une fluo-compacte de bonne qualité, plutôt qu'une ampoule LED bas de gamme. La comparaison des critères techniques s'avère parfois laborieuse pour comparer 2 ampoules. C'est pourtant une étape essentielle pour s'équiper d'une ampoule cohérente et non dangereuse pour la santé, surtout lorsque les durées de vie des produits se comptent en dizaines d'années.

Bien choisir son ampoule ?

Limiter les besoins en éclairage

bioclimatisme Pour faire des économies sur l'éclairage, la première étape est justement d'éviter au maximum d'éclairer. Pour cela, il faut tout d'abord bien penser sa maison en optimisant les apports solaires (qui limitent aussi les consommations de chauffage), grâce à une conception bioclimatique. Une bonne exposition de la maison et une vue dégagée peuvent en effet vous apporter plus de luminosité. Attention par exemple à la pousse des arbres qui risquent de créer de l'ombre à moyen terme. De plus, des pièces avec des couleurs claires et non-surchargées en meubles évitent d'éclairer inutilement.

Veillez également à bien choisir vos abat-jours, plus ils sont clairs, plus ils reflèteront la lumière et augmenteront d'autant la luminosité. Pensez à les dépoussiérer régulièrement, tout comme les ampoules elles-mêmes.

Partir de son besoin en lumens

Pour choisir l'ampoule la plus adaptée, il faut connaître son besoin en Lumens (lm) et non en Watt. Les Lumens représentent l'éclairement que va produire l'ampoule. Pour cela, un rapide calcul s'impose :

éclairage lumenCes valeurs de 12, 20 et 60 représentent le rendement lumineux (lm/W). Plus celui est élevé, mieux c'est puisque l'ampoule produira plus de lumière pour une consommation d'électricité moindre. Les LED sont les ampoules avec le rendement lumineux le plus important, il se situe généralement entre 80 et 95 lm/W.

Avec une production de lumens suffisante pour éclairer la pièce souhaitée, on choisira donc plutôt l'ampoule qui consomme le moins de Watt. Pour avoir un ordre d'idée, une différence d'1 watt, pendant 730h (2h/jour) représente un surcoût de 10 centimes d'euros sur une année.

La couleur et l'IRC

La "température de couleur" définit la teinte générale qu'aura l'ampoule. Ainsi, une température de 2 700K sera légèrement jaune, une 3 000K un peu plus blanche, tandis que 6 000K sera franchement blanche. La lumière du jour est de l'ordre de 6 400K.
Retenons que si vous voulez créer une ambiance "chaleureuse" (salon, séjour...), il faut s'orienter vers une température basse (2 700K). A l'inverse pour un éclairage qui favorise la précision (cuisine, bureau), il faut se rapprocher de la lumière naturelle avec des températures élevées (4 000-6 400K).

diagramme température de couleur ampoule

Diagramme des températures de couleurs des ampoules

L'indice de rendement des couleurs (IRC ou RA) indique si la couleur sera plus ou moins naturelle. Plus l'IRC est proche de 1, plus les couleurs se rapprocheront des couleurs en plein jour. Généralement, l'IRC est supérieur à 80, sans toutefois plus de précisions.

La durée de vie

Elle varie de 1000h à 50 000h selon les ampoules. Attention toutefois, la durée de vie générale des ampoules et en particulier des LED est très dépendante de leur température. Celle-ci peut varier dans des proportions importantes (mais inconnues de fait), entre les tests en laboratoire et l'utilisation quotidienne. Mieux vaut partir aujourd'hui sur un maximum de 25 000h, y compris lorsque 50 000h sont annoncées.

La durée de vie dépend également du nombre d'allumage/extinction que peut supporter l'ampoule. Là encore, c'est une donnée difficile à estimer et à vérifier. Globalement, les ampoules du même type ont la même résistance à l'allumage et à l'extinction.

La durée d'allumage

La durée d'allumage concerne en particulier les ampoules fluocompactes. Celles de mauvaise facture mettent jusqu'à plus d'une minute pour s'allumer de manière complète. Cela peut être dérangeant, en particulier dans des pièces où l'occupation est de quelques minutes.

Fiche de caractéristiques

test ampoule led lidl owim 1000lm 11w L'ensemble des différents critères de comparaison se retrouve normalement au dos des emballages des ampoules avec des formats se rapprochant globalement de celui ci-contre. Si des informations sont manquantes, cela signifie souvent qu'elles sont trop défavorables et il vaut donc mieux s'orienter vers un autre produit.

Calculer la rentabilité d'une ampoule

Pour calculer la rentabilité d'une ampoule par rapport à une autre, il faut prendre en compte la différence de prix d'achat, de durée de vie et de consommation électrique. Pour cela, nous avons créé un tableur excel très facile à utiliser.

Où acheter des ampoules à un prix abordable?

Un récent partenariat entre Philips et EDF permet d'acheter des ampoules LED de bonne qualité, à un prix très raisonnable. EDF participe à la baisse des tarifs des ampoules Philips (30%) et en retour, il recevra des certificats d'économies d'énergie. Le particulier peut ainsi trouver des LED à 4€ l'unité (vendues par lot de 2), rentables très rapidement. Une autre solution est d'acheter des ampoules par lot (pour toute sa maison ou en se groupant avec ses proches). On trouve alors à des LED autour 3€ l'unité :

Les ampoules à incandescence classiques

Fonctionnement d'une ampoule à incandescence classique

lampe à incandescence classique Un filament de tungstène est porté à une température très élevée (environ 2500°C). Le filament va ainsi rayonner dans le spectre du visible de l'œil humain et donc émettre de la lumière (à nos yeux). L'inconvénient de cette technique est que cette température va provoquer la sublimation (passe de l'état solide à l'état vapeur) du tungstène en réduisant ainsi l'épaisseur du filament et sa durée de vie. La vapeur produite va également se déposer sur les parois de l'ampoule et ainsi opacifier celle-ci ce qui en diminuera l'efficacité lumineuse.

De plus, la température induit inévitablement des pertes de chaleur. On estime ainsi que 5% de l'énergie absorbée par l'ampoule est restituée en lumière, le reste l'étant en chaleur. Ce défaut peut être légèrement nuancé par le fait que les ampoules sont plutôt utilisées en période de chauffage et qu'une partie de l'énergie sert donc au "chauffage" de la pièce.

L'obsolescence programmée

Sujet très abordé à l'heure actuelle, l'obsolescence programmée existe sur la majorité des appareils électriques. Elle consiste à brider intentionnellement la durée de vie d'un appareil pour que le consommateur en rachète plus souvent. Appliquée aux ampoules à incandescence, l'obsolescence programmée induit une durée de vie très faible (environ 1000h), mais qui ne semble pas en dévafeur du consommateur. En effet, en réduisant la tension, on augmente certes la durée de vie de l'ampoule. Mais il faut alors augmenter la puissance et donc la consommation d'énergie pour avoir la même quantité de lumière. 1000h est donc un compromis entre coût du renouvellement et coût de la consommation électrique.

Les ampoules retirées de la vente

sold outL'Union Européenne a fixé un abandon progressif des ampoules à incandescence classiques. Cela a commencé en 2009 avec les ampoules les plus puissantes (100W) pour se terminer fin 2012 pour les 25W.

A noter que l'UE n'est pas la seule à avoir effectué cette démarche puisque les Etats-Unis et le Canada l'ont également mise en place.

Avantages des lampes à incandescence classiques

Inconvénients des lampes à incandescence classiques

Les ampoules halogènes à incandescence

Fonctionnement des ampoules halogènes

lampe à incandescence classiqueComme dans une ampoule à incandescence classique, c'est un filament de tungstène qui est porté à haute température pour rayonner dans le visible et produire de la lumière. Cependant, les gaz halogénés (classiquement de l'iode ou du bromure) contenus dans l'ampoule vont empêcher la sublimation du filament ce qui va augmenter sensiblement la durée de vie (environ 2 fois plus importante que celle du lampe à incandescence classique). De plus, en évitant la sublimation, il n'y aura pas (ou moins et moins rapidement) de vapeurs de tungstène qui se déposeront sur les parois.

Mauvaise réputatition des ampoules halogènes

Les ampoules halogènes ont la réputation d'être très consommatrices d'énergie. Cela est de moins en moins vrai car la technologie halogène évolue (apparition de nouveaux gaz utilisés,...) et il existe aujourd'hui des lampes halogènes performantes (et donc toujours autorisées à la vente). Toutefois, les tubes halogènes sont toujours à éviter. En effet, ils sont souvent d'une grande puissance (supérieur à 100W) et ne servent que d'éclairage indirect.

Avantages des lampes halogènes à incandescence

Inconvénients des lampes halogènes à incandescence

Les ampoules fluocompactes - basse consommation

photo d'une ampoule fluo-compacteLes ampoules fluocompactes - fluorescentes et compactes - fonctionnent sur le même principe qu'un tube fluorescent appelé aussi "fluo" ou "tube néon", c'est en effet un tube fluorescent qui est replié sur lui-même. Ces ampoules captent aujourd'hui l'attention de tous, à la fois pour leurs bonnes capacités d'éclairage et leur "basse consommation", mais aussi sur les polémiques et les risques sanitaires présumés qui les accompagnent : pollution au mercure, production d'un champ magnétique, etc. Nous faisons le point.

Fonctionnement

Un ballast électronique (composant électronique qui agit sur le courant électrique) provoque une décharge électrique importante. Celle-ci va alors ioniser (créer un champ magnétique) les gaz contenus dans l'ampoule (argon et vapeur de mercure à basse pression). Cela va alors créer des rayonnements ultraviolets, donc invisibles à l'œil nu. La poussière fluorescente à la surface de l'ampoule (poudre de béryllium) va alors convertir ces rayonnements ultraviolets en rayonnements visibles (lumière).

Le risque d'intoxication au mercure

Les ampoules fluocompactes contiennent des vapeurs de mercure, 1 à 25mg (20 à 30mg dans les tubes fluo). Le mercure n'est pas dangereux lorsqu'il est à l'intérieur de l'ampoule. Cependant, en cas de casse il faut prendre quelques précautions.

Les ondes électromagnétiques

lampe de chevetDifférents rapports ont prouvé que les ampoules fluocompactes produisent une quantité importante d'ondes électromagnétiques, mais à courte distance (<30cm). Il est donc recommandé d'être à plus d'1m de l'ampoule, ce qui signifie qu'il faut éviter de mettre des ampoules fluocompactes dans les lampes de chevet ou de bureau notamment.

Les rayonnements UV

Certains anti-ampoules fluocompactes, invoquent le fait que ces ampoules produisent des rayons UV, qui sont dangereux pour la santé (cancer de la peau) et pour la vision (DMLA: Dégénérescence Maculaire Liée à l'Age) notamment pour les enfants (rétine non encore jaunie). Cependant, la poudre fluorescente a justement pour rôle de transformer les rayons UV produits par l'ionisation des gaz en lumière visible. Les rayons UV sont donc absorbés en quasi-totalité et le risque sanitaire du aux rayonnements UV est quasi inexistant.

Avantages des ampoules fluocompactes

Inconvénients des ampoules fluocompactes

Les LED (ou DEL)

Fonctionnement des LED

Ampoule ledLes LED ont de multiples applications et sont donc présentes dans la majorité des équipements électroniques. Le fonctionnement est toujours le même mais reste assez complexe. C'est en effet lors du déplacement d'électrons entre deux semi-conducteurs que de la lumière va être émise (selon le type de conducteur). Le principe est d'ailleurs très proche du fonctionnement d'un panneau photovoltaïque (inversé).

Une durée de vie toute relative

ampoule led guide pour choisirGénéralement les fabricants de lampes asiatiques achètent des alimentations toutes prêtes et montent le système LED et l’ampoule. L’alimentation a bien 50 000h de durée de vie à 25°C comme spécifié dans les tests, les LED aussi. Sauf qu'une fois mise dans l’ampoule, elle ne fonctionne plus à 25°C avec une convection d’air tout autour…. Elle est encapsulée dans le corps de la lampe qui est chauffé par les LED. L'alimentation fonctionne donc à 65, 75, 85°C voire plus en fonction de la qualité du produit.

Un des premiers éléments qui casse c’est le condensateur chimique. Si à 25°C il fonctionne bien 50 000h, à 35°C ce n’est plus que 25 000h, à 45°C 12 500h et à 55°C 6 750h... On divise par 2 la durée de vie chaque fois que l’on augmente la température de fonctionnement de 10°C.

Conclusion: on trouve des produits asiatiques avec des durées de vies réelles souvent proches de 6 000-8 000h (soit identiques à celle des fluo-compactes) et non pas 50 000h ! Les LED de marques (Philips, Osram, Samsung...), sont souvent mieux étudiées et évacuent notamment mieux la chaleur. Leur durée de vie est donc généralement meilleure. Mais pour en être sûr, il faudrait les tester pendant 5 000, 10 000 ou 50 000h...

Astuce : si vous avez possibilité de tester les LED avant l'achat, celles les moins chaudes "au toucher" seront probablement les meilleures. Lors des tests que nous avons effectués sur plusieurs qualités de LED, les températures allaient de 30 à 43°C (sur la partie du culot où se situent les composants électroniques sensibles).

(Cette partie de l'article a été réalisée avec l'aide de Cédric FUSTER, spécialiste du marché des LED. Son entreprise Eco technic fabrique des LED assemblées en France sur-mesure à destination des professionnels.)

Les risques pour la vision

Ampoule led apparentesLe principal risque pour la santé que peut provoquer la technologie LED est sur la vision. Ainsi, il ne faut utiliser que les ampoules qui ne laissent pas voir les LED apparentes. En effet, certaines LED produisent une lumière légèrement bleutée, celle-ci peut aggraver les DMLA (Dégénérescence Maculaire Liée à l'Age) ainsi qu'induire des problèmes de vision pour les jeunes enfants si les expositions sont prolongées.

Il faut donc s'équiper en ampoule LED possédant des "petits carrés jaunes", qui transforme toute la lumière bleutée en couleur non dangereuse.

Attention, un éclairage trop puissant ou trop concentré provoquera également de l'éblouissement, qui peut entrainer des fatigues visuelles.

Avantages des LED

Inconvénients des LED

Vous pouvez consulter tous nos tests d'amoules LED: Philips, Osram, Xanlite, Lidl... pour vous guider vers un choix approprié.

Comparatifs et équivalences des ampoules à incandescence vs. halogène vs. basse consommation vs. led

comparatif et équivalence des ampoules à incandescence, basse consommation, halogènes et à LED.png Comparatifs et équivalences des différentes ampoules: Incandescences / Halogènes / Basses Conso / LED

Vous pouvez télécharger le fichier excel de base ici pour pouvoir effectuer les modifications et calculer un temps de retour sur investissement le plus proche de votre projet.

EDIT : Prix moyens modifiés en Mai 2017

La lampe à incandescence classique, la mauvaise élève

On peut le voir grâce à ce comparatif, toutes les types d'ampoules sont rentables comparés aux ampoules à incandescence classiques et ce pour toutes les puissances en dépit des coûts d'achat plus élevés. On peut voir également que les temps de retour sur investissement sont très faibles, y compris pour des LED, qui sont les plus rentables et ce même pour une utilisation d'une seule heure par jour.

Conclusion


Il est évident que les ampoules à incandescence et halogènes sont obsolètes compte tenu de la durée de vie et des consommations électriques des autres ampoules. Les LED (voir nos différents tests) concurrencent de plus en plus les ampoules fluo-compactes, même s'il faut sans doute mieux choisir une fluo-compacte de bonne qualité, plutôt qu'une ampoule LED bas de gamme. La comparaison des critères techniques s'avère parfois laborieuse pour comparer 2 ampoules. C'est pourtant une étape essentielle pour s'équiper d'une ampoule cohérente et non dangereuse pour la santé, surtout lorsque les durées de vie des produits se comptent en dizaines d'années. Si le choix d'un éclairage performant contribue à réduire sa consommation, il existe également de nombreux gestes simples qui permettent de diminuer sensiblement sa facture d'électricité.

Laisser un commentaire ou poser une question




#157 - jean-marc vitse - 14 Août 2019

Je suis entièrement satisfait de votre présentation et des conseils lus. Merci

#156 - Mumu - 01 Août 2019

Bonjour, j'ai fait l'acquisition d'une lampe qui nécessite des ampoules (11 en tout) incandescentes de 15 W maximum. Ma question est de savoir si je peux les remplacer par des LED et si oui quelle puissance dois-je choisir ?
Merci pour votre aide !

#155 - Woudi Kherenc - 22 Juin 2019

« Différents rapports ont prouvé que les ampoules fluocompactes produisent une quantité importante d'ondes électromagnétiques » : la lumière étant elle-même une onde électromagnétique, rien n’est plus normale pour une ampoule que d’en produire !...

#154 - presnkimp03 - 17 Mai 2019

Bonjour

Pour quelle raison les ampoules à incandescence et halogènes consomment-elles davantage que les ampoules fluocompactes et ampoules LED et

#153 - presnkimp03 - 17 Mai 2019

Bonjour

Pour quelle raison les ampoules à incandescence et halogènes consomment-elles davantage que les ampoules fluocompactes et ampoules LED

#152 - pcxx32 - 17 Mai 2019

Attention aux ondes électromagnétiques des ampoules.
Suivant le sens de la prise électrique, elles peuvent même émettre des ondes basse fréquence si la lampe est ETEINTE.
Dans le tableau comparatif, il serait judicieux de rajouter une ligne concernant les ondes électromagnétiques.

#151 - BIBI - 29 Août 2018

Bonsoir Benjamin, un grand merci pour vos précieux conseils. Je vais donc me rendre dans un magasin spécialisé pour m'assurer que l'ampoule s'intègre.

#150 - Benjamin (Admin) - 27 Août 2018

Bonjour BIBI,
Vous pouvez vous tourner vers une ampoule R7S Dimmable entre 20 et 30 W. Il faut faire attention aux dimensions classiquement en longueur : 118mm, 78mm ; mais également à l'encombrement pour être sûr que l'ampoule s'intègre dans votre luminaire (notamment si celui-ci à une vitre).

Voici un exemple : https://amzn.to/2LvV29P

#149 - BIBI - 25 Août 2018

Bonjour, je souhaiterais changer mon ampoule R7S - 230V - Max 230W qui est sur un lampadaire halogène avec variateur de lumière, pour une ampoule la moins énergivore possible, mais conservant quand même la même intensité lumineuse. Que me conseilleriez-vous ? D'avance merci pour votre réponse. Cordialement

#148 - Benjamin (Admin) - 10 Août 2018

Bonjour Sroka,
Est-ce bien des ampoules LED qui sont installées ? En effet, la plupart des ampoules LED résistent bien aux allumages répétées (sauf pas de gamme mais pas toujours facile à identifier).

#147 - Sroka - 13 Juillet 2018

Bonsoir, je voulais savoir quelles ampoules je dois acheter pour la cage d’escalier de mon immeuble? Celles qui sont en place doivent être changées tous les mois... l’électricien a dit de prendre des ampoules spécial minuterie mais cette définition n’existe pas sur Internet... merci d’avance pour votre aide.

#146 - amicxjo - 02 Juin 2018

les ampoules led ont beaucoup évolué en manière de sécurité. Au début elle produisaient du bleu converti en blanc par le verre de l'ampoule aujourd'hui elles produisent directement la bonne lumière (surtout les lampes à filaments LED) quand au reproche qu'on leur fait d’être trop blanche (blanc froid) soit 4000k le soleil lui émet de 4500 à 9000k CQFD (Je ne vend pas de lampes led) . cordialement

#145 - artiste - 08 Mai 2018

Inconvénient des ampoules LED indice de rendu des couleurs parfait Ra
médiocre.
Avantage des ampoules LED indice de rendu des couleurs parfait Ra = 100

si vous voulez mettre en valeur un tableau, ou des couleurs, bannissez les ampoules LED

#144 - Benjamin (Admin) - 03 Mai 2018

Bonjour polo38,
Le taux de mortalité la première année est effectivement relativement important (mais concerne en réalité toutes les ampoules).
Les douilles autant que les lots d'ampoule peuvent être incriminés.

#143 - BERSYL - 30 Avril 2018

Bonjour,
Merci beaucoup pour votre rapide réponse, elle est conforme à mes attentes et prouve ainsi que certains vendeurs de luminaires ont encore à apprendre les bases de leur métier. Je viens de découvrir votre site, très intéressant, et vais en faire part à mes proches.

#142 - Benjamin (Admin) - 30 Avril 2018

Bonjour BERSYL,
Vous avez tout à fait raison, la puissance maxi à respecter est bien la puissance électrique consommée.
Vous pouvez donc mettre un équivalent 50W si l'ampoule consomme 30 W.
D'autant que parler de puissance lumineuse en W est une erreur, on parle d'équivalence par rapport à une ampoule incandescence, mais physiquement, cela ne correspond pas à grand chose.

#141 - BERSYL - 29 Avril 2018

Bonjour,
Je viens d'acheter une lampe articulée de bureau vendue pour 40W maxi. L'ampoule étant visible, je voulais m' orienter vers une ampoule halogène et le vendeur m'a formellement indiqué qu'il fallait retenir la puissance restituée et non la puissance consommée à savoir acheter une ampoule halogène d'une restitution inférieure à 40W et donc d'une puissance consommée de 28 à 30W. N'est-il pas dans l'erreur ?
Merci pour votre réponse.

#140 - Benjamin (Admin) - 17 Avril 2018

Bonjour AVZ,
Les spots extérieurs en LED sont indéniablement le meilleur rapport qualité/prix aujourd'hui.

#139 - polo38 - 27 Février 2018

bonjour et merci pour cet article très complet, j'ai un soucis avec des ampoules LED que j'ai commandé avec "mes ampoules gratuites", j'ai équipé tout l'appartement mais certaines ampoules ont claqué au bout d'un an environ, dans tous les cas ce sont des ampoules montées sur des douilles baïonettes, alors que celles à culots vis ont l'air de mieux tenir.
est'ce qu'il peut y avoir un problème de compatibilité avec ce type de douilles?
Merci pour votre réponse.

#138 - AVZ - 13 Février 2018

Merci pour votre réponse très utile pour moi. Pour d'autres raisons, si j'abandonne l'idée de l'infrarouge, vers quel spot extérieur puis je me tourner ? il me faut effectivement un éclairage jusqu'à une cinquantaine de mètres, et qui consomme le moins possible évidemment, sachant que celui ci va rester allumé toutes les nuits pendant environ un à 2 mois par an (il s'agit d'une surveillance pour les mises bas d'une jument !), en vous remerciant pour vos conseils,

#137 - Benjamin (Admin) - 12 Février 2018

Bonjour AVZ,
Toutes les technologies ou presque peuvent faire de l'infrarouge (incandescence classique ou halogène, ou LED).
Généralement l'infrarouge à incandescence est plutôt utilisé pour produire de la chaleur et est très énergivore.
Je vous conseille donc plutôt de regarder du côté des spots LED infrarouges qui sont peu onéreux et peu consommateurs (12 W pour un éclairage à 50m).
Par exemple : http://amzn.to/2nTs3Ee

#136 - AVZ - 09 Février 2018

Bonjour,
Quelqu'un pourrait il me donner un conseil : j'ai besoin d'éclairer pendant quelques nuits une zone de mon terrain surveillée par une caméra. J'hésite entre une infrarouge, une fluocompacte ou une led...y a-t-il une grosse différence de consommation entre une infrarouge et les deux autres ? Merci !

#135 - Benjamin (Admin) - 02 Février 2018

Bonjour Gael J,
Non il n'y a pas de risque. Il faut bien distinguer la puissance électrique et la puissance lumineuse.
Une LED de 12W consommera 12W d'électricité donc cela sera bien inférieur à 40W.
Elle produira par ailleurs une puissance lumineuse équivalente à celle d'une ampoule à filament d'une puissance électrique de 100W, mais cela ne pose pas de soucis, bien au contraire.

#134 - Gael J - 27 Novembre 2017

Bonjour,j'aimerais savoir si je peux faire fondre un fil d'une lampe qui donne un usage de 40w max (sans spécifications autres)avec une LED de 12Watts qui éclairent comme une ampoule de 100w environ?
Remonter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies vous permettant d'accéder à des services et offres adaptées à vos centres d'intérêts et nous permettre de mesurer l'audience.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez-ici.