Quelle puissance choisir pour son poêle à granulés ?

La puissance d’un poêle à granulés constitue un critère majeur d’achat. Il n’est cependant pas toujours facile de la déterminer avec précision car les facteurs sont nombreux et les avis parfois divergents. Conseils Thermiques vous donne quelques repères à travers des études de cas concrets.



puissance-poele granule

Puissance mini et puissance maxi, deux données à prendre en compte

Il est d’abord important de préciser quelques termes car la puissance d’un poêle, si elle s’exprime toujours en kW dans le cas qui nous intéresse, peut avoir plusieurs significations :

Puissance maximale

Il s’agit de la quantité de chaleur maximale que va pouvoir fournir le poêle. Dans la suite de l’article, on parlera de « puissance » pour « puissance maximale ». On détermine cette puissance de manière à ce que l’appareil puisse réchauffer la maison, même le jour le plus froid de l’hiver.

Lorsque l’on hésite entre 2 puissances qui pourraient convenir, il vaut toujours mieux choisir la puissance la plus faible de manière à favoriser le fonctionnement du poêle à haut régime. En effet, une flamme plus vive laisse moins d’imbrûlés (étincelles qui jaillissent de la flamme). En conséquence, la vitre et le poêle s’encrassent moins vite. Cela favorise également les plus longs cycles de chauffe et une meilleure homogénéité des températures.

poele granule puissance maximale

Pour mieux comprendre, voici les propos d’un installateur recueillis par un particulier : "Vous devez prendre l'appareil qui est capable de vous chauffer le moins et non pas le plus pour garantir un confort général entre chauffe et maintien d'une température ambiante, sans pics, ni creux". Voir le retour d’expériences sur cette installation de 8kW pour une surface de 115 m².

Puissance minimale

La puissance minimale sera probablement la puissance la plus utilisée par votre appareil. Dans les faits, lorsque le poêle a atteint la température souhaitée, il passe à puissance 1. Cette puissance minimale doit pouvoir « maintenir » la température désirée après la montée en température de la maison.

Dans les maisons neuves, très performantes thermiquement, la puissance minimale a son importance. En effet, elle doit être la plus faible possible de façon à ce que les cycles de chauffe restent assez longs et éviter ainsi les à-coups. Aussi, une faible puissance minimale entraine également une faible consommation de granulés à puissance réduite (voir point suivant).

poele granule plage puissance

De façon très pratique, la puissance mini standard est de 2.5 kW. Les appareils les plus performants conçus pour la très haute performance énergétique ne dépassent pas 1.2 kW. A l’inverse, les appareils les moins optimisés peuvent atteindre 3.5 kW voire 5 kW.

Consommation et puissance

La consommation de granulés est directement liée à la puissance de chauffe. La consommation à l’instant T est globalement identique sur tous les modèles :


Puissance kWConso. de granulés kg/heure
1.20.3
2.50.6
3.50.8
61.5
81.9
92.2
11.52.7

Repères essentiels sur la puissance maximale

Voici quelques repères généraux pour vous guider dans le choix d’une puissance cohérente par rapport à votre logement. Attention toutefois, le diagnostic de la « bonne puissance » reste complexe à établir et nécessite souvent un avis expérimenté :


Type de logementIsolationDimensionnement pour 100 m²
Maison RT 2012
(Construite après
le 1er janvier 2013)
30-40 cm (combles), 15-20 cm (murs), 15 cm (sol)
Double vitrage performant
Bonne étanchéité à l’air
600 W pour 10 m²6 kW
Maison RT 2005
(Construite après
le 1er janvier 2006)
20-30 cm (combles), 10-15 cm (murs)
Double vitrage performant
Etanchéité à l’air moyenne
800 W pour 10 m²8 kW
Maison ancienne
rénovée
20 cm (combles), 10 cm (murs)
Double vitrage ou survitrage
Etanchéité à l’air mauvaise
1 000 W pour 10 m²10 kW
Maison
ancienne
Le niveau de performance thermique est insuffisant pour envisager
la mise en place d’un poêle à granulés. Celui-ci risquerait d’être surdimensionné.
Il est bien plus cohérent d’investir dans des travaux d’isolation
pour réduire sa dépense énergétique.

Si vous voulez ajuster plus finement (notamment si vous n'avez pas une hauteur sous plafond standard), vous pouvez également utiliser cet abaque qui se base sur le volume à chauffer plutôt que sur la surface. Le calcul du volume (en m3) s'obtient simplement en multipliant la surface de la pièce (en m²) par la hauteur sous plafond (en m) :


Climat / IsolationMauvaiseMoyenneBonneRT2012
Doux40 W/m335 W/m330 W/m315 W/m3
Tempéré50 W/m340 W/m335 W/m320 W/m3
Froid60 W/m350 W/m340 W/m325 W/m3

Puissance et diffusion de la chaleur

Ce serait cependant une erreur de limiter le choix de la puissance à la seule surface du logement. En effet, il faut bien considérer la surface « à chauffer » et donc prendre en compte la répartition de la chaleur. Elle dépend à la fois de la technologie de l’appareil (convection naturelle, ventilation frontale ou supérieure, canalisable) et de la position du poêle dans la maison.

poele granule diffusion chaleur

Pour mieux comprendre, prenons l’exemple de cette longère à rénover de 110 m². Le dimensionnement serait logiquement de 11 kW sur une base de 1 kW pour 10 m². Cependant, en fonction de la position du poêle, ce dimensionnement pourra évoluer du simple au double :

Position 1 : Dans ce cas, la chaleur ne pourra se diffuser que dans le salon car l’espace est trop cloisonné. De plus, l’appareil est trop excentré pour envisager un modèle canalisable (gaines trop longues). Il est donc inutile de choisir une puissance élevée au risque de surchauffer l’espace salon. Un appareil de 6 kW suffira amplement.

poele granule longere

Position 2 : En position plus centrale, on peut privilégier un appareil avec une ventilation frontale pour envoyer de la chaleur vers la chambre, mais aussi avec une canalisation arrière pour desservir efficacement le salon. L’étage sera aussi en partie réchauffé avec la montée naturelle de la chaleur. On peut donc choisir une puissance autour de 11 kW pour cet usage.

La suite de l’article propose d’autres études de cas pour tenter de mieux cerner le lien entre puissance et diffusion de la chaleur.

Puissance pour une maison de 100 m²

Dans cette maison de plain-pied moyennement isolée, le poêle est en position centrale. Dans ce cas, une ventilation frontale n’apporte pas grand-chose et il est préférable de s’orienter soit vers un poêle à granulés à convection naturelle, soit vers une soufflerie supérieure.

puissance poele granule pour 100 m²

La puissance théorique est autour de 10 kW, mais comme des travaux importants de rénovation énergétique sont prévus, une puissance de 8 kW peut suffire. Cela favorisera en plus des cycles de chauffe longs et une meilleure homogénéité des températures. Exemples de modèles possibles : Haas + Sohn 2.17, Rika Kapo, Palazzetti Béatrice.

Puissance pour une maison de 120 m²

Dans cette habitation à étage moyennement isolée de 120 m², le poêle est placé le long d’un mur périphérique. Il faut donc choisir une ventilation frontale de façon à « pousser » la chaleur vers le fond du RDC. A l’étage, une gaine canalisable peut desservir la chambre 4 pour une chaleur bien homogène. L’autre chambre bénéficie de la chaleur montante en laissant les portes ouvertes. De cette façon, le poêle participe au chauffage de toute la maison et on peut dimensionner la puissance autour de 12 kW.

puissance poele granule pour 120 m²

Attention toutefois, à 120 m², on arrive souvent à la « limite » de l’acceptable pour un poêle à granulés. A titre de comparaison dans le neuf, un poêle à granulés classique est limité à une surface de chauffe de 100 m². Exemples de modèles possibles : Piazzetta P163T, Hoben H11c.

Puissance pour une maison de 150 m²

Dans cette maison neuve très bien isolée de 150 m², la configuration est idéale et un poêle à granulés peut suffire. En effet, on retrouve un plan cubique réparti sur 2 étages et un appareil en position centrale.

puissance poele granule pour 150 m²

Dans ce cas, un poêle à granulés canalisable est bien adapté. Une courte gaine peut desservir le couloir directement au-dessus du poêle qui bénéficiera aussi d’une montée naturelle de la chaleur. Les portes des chambres devront être ouvertes. La puissance pourra être de 9 kW selon un dimensionnement de 600 W pour 10 m². Cependant dans les faits, les modèles avec une canalisation ont plutôt une puissance de 10-12 kW car souvent conçus pour la rénovation. Exemples de produits possibles : MCZ Ego Maestro Comfort Air, Hoben H11c.

Consulter plusieurs professionnels

Il est important de consulter plusieurs avis pour faire un choix éclairé :

Pas de réponse unique : Bien souvent, pour une même configuration, il peut y avoir plusieurs solutions techniques valables. Par exemple, un premier professionnel vous propose un appareil canalisable et un second un poêle à convection naturelle. Si le premier modèle obtiendra probablement de meilleurs résultats en termes de diffusion de la chaleur, le second sera plus silencieux. Il est intéressant de connaître toutes les possibilités afin de poser un arbitrage cohérent.

pose poele granule canalisable Hoben H11c

Catalogue limité : Il est également possible qu’un professionnel ne dispose pas du produit idéal pour votre projet :

Pour ne pas perdre le marché, il vous proposera tout de même une solution de son catalogue même si elle n’est pas optimale.

Baisse de prix : C’est mécanique, rencontrer différents professionnels et le faire savoir oblige les artisans à proposer le prix le plus juste.

Pour cela, Conseils Thermiques s'associe à plusieurs partenaires afin de vous mettre en relation avec des artisans locaux certifiés RGE. Vous pourrez ainsi étudier plusieurs propositions techniques et commerciales gratuitement et sans engagement.

Je souhaite rencontrer des entreprises >

La plupart des travaux de rénovation énergétique donnent droit à des subventions (prime énergie). Si vous avez déjà un devis (non signé), vous pouvez encore y prétendre.

Je souhaite obtenir ma prime énergie >

logo QualiboisPensez à toujours vérifier la certification Qualibois du professionnel qui permet de bénéficier des aides financières en vigueur pour les logements de plus de 2 ans.

Conclusion



Le bon dimensionnement de la puissance d’un poêle à granulés n’est pas une chose aisée car il dépend de nombreux facteurs notamment le niveau d’isolation, la région d’habitation et la diffusion de la chaleur dans l’habitat. En ce sens, confronter plusieurs avis de professionnels est utile pour apercevoir l’ensemble des possibilités et faire ses arbitrages. Pour aller plus loin, vous pouvez consulter ces différents relevés de températures ainsi que nos différents guides d’achats sur les poêles à convection naturelle ou les appareils canalisables.

Laisser un commentaire ou poser une question




#83 - Gui6974 - 23 Septembre 2020

Bonjour,

Merci pour la qualité de vos conseils et tests qui donnent un bon éclairage quant aux modèles et fonctionnements des différents poêles.
Concernant une maison à étage de 70m2 par étage, disposant actuellement d'une cheminée en position centrale (avec conduit passant entre les chambres du haut), le rez de chaussée étant tout ouvert autour de la cheminée, quel système suggéreriez vous ? Convection naturelle ou ventilé ? Quelle puissance ?
L'isolation des murs est de 10cm et 20 en combles perdus.
D'avance merci de votre réponse,
Guillaume

#82 - Coralie - 12 Septembre 2020

Bonjour, nous souhaitons chauffer notre pièce principale de 55m2. Cette pièce est en L (longueurs maximum 10m et 7m60) et le poele serait dans l'angle de la pièce contre un mur extérieur. Dans cette configuration, est-ce qu'un poele à convection naturelle serait adapté ? Merci beaucoup si vous avez un avis. Bonne journée

#81 - Xavier (admin) - 11 Septembre 2020

Bonjour zed,

Comme vous l'aurez lu dans l'article, il n'est pas possible de chauffer 160 m² avec un poêle à granulés de façon homogène (même avec un poêle canalisable). Choisir un chauffage pour chaque étage se justifie donc, d'autant si les espaces sont très ouverts (configuration favorable aux poêles).

Si on se base sur une estimation de 35W par m3, on se situerait autour de :
- 6.860 kW en bas (80*2.45*35)
- 7.420 kW en haut

Pour le poêle à granulés au RDC, vous trouverez de nombreux modèles autour de 7-8 kW. Une soufflerie frontale sera préférable si le poêle se situe en périphérie de l'espace ouvert.

Pour le poêle à bois, on trouve des appareils labellisés Flamme Verte 7 étoiles à moins de 1 000€ (voire moins de 500€) en GSB. Donc je pense que vous pouvez privilégier un appareil récent (plus performant) sans que cela ne coûte trop cher.

A l'étage, cela signifie qu'un appoint électrique sera nécessaire lorsque que vous ne pourrez pas alimenter le feu. Un chauffage existe peut-être déjà en ce sens. Il faut aussi considérer la manutention qui peut être fatigante.

Vous pouvez tenter de recontacter les pros avec le projet de 2 chauffages, les puissances proposées devraient être faibles.

A bientôt,

#80 - zed - 11 Septembre 2020

Bonjour,
Merci pour cet article, qui m'éclaire déjà.
Nous rencontrons de vrais questionnements quand au chauffage principal de notre maison. Celle ci fait 80 m2 par étage, pour 2.45 de hauteur sous plafond en bas et 2.65 en haut.Elle est très bien isolée (fenêtres neuves , 15 cm murs, 30 cm combles, mais rien au sol) et se trouve dans un endroit très humide (à coté d'un lac, nous avons 2 cours d'eau sur notre parcelle, terrain d'argile toujours en eau à 40 cm même l'été). Mais la configuration de la maison est telle que les deux étages sont très séparés : un escalier à l'extrémité permet d'aller d'un étage à l'autre, mais cet escalier est vraiment isolé. L'air entre les deux etages communique peu. Une dalle béton sépare les deux etages. De plus, la pièce où il y a l'escalier communique avec un grand espace à l'étage, très ouvert.
Nous nous demandons si nous ne devrions pas mettre deux poeles distincts ? (il existe 2 boisseaux), un à granulé en bas et l'autre à bois (d'occasion) en haut ?
On nous a parlé de systèmes de poëles avec soufflerie. Cela sera t il suffisant pour chauffer l'ensemble de la maison au vue de cette configuration un peu particulière ? Les chauffagistes qui sont venus nous vendent tantot 10, 12 ou 14 KW/h ...
Si vous pouviez m'adresser un avis, cela serait vraiment super, l'hiver approche ...
Cordialement

#79 - Xavier (admin) - 02 Septembre 2020

Bonjour moltes,

Merci pour encouragements :-). Voilà ce que je peux vous dire concernant votre projet :

Technologie : Dans votre configuration, un poêle de type Nobis (convection naturelle + air pulsé sur demande) me parait cohérent.

Puissance : Si on considère une bonne isolation dans un climat tempéré, le besoin devrait se situer autour de 35W/m3. Avec une hauteur standard (2.5 m), cela donne les estimations suivantes :

- Pour 100 m² ==> 8.7 kW (100*2.5*35)
- Pour 80 m² ==> 7 kW (Ici, on ne considère pas toute la surface car le poêle ne peut pas chauffer de façon homogène des pièces éloignées).

A mon sens, il vaut vraiment mieux rester sur une puissance de 7-8 kW plutôt que d'aller sur 11 kW. Vous rediscuter avec le pro autour des principes suivants évoqués dans les recommandations professionnelles du programme PACTE. Il est "recommandé de ne pas surdimensionner l'appareil de chauffage" pour les raisons suivantes :

- "Phases d'arrêt et démarrage plus importantes"
- "Phases de ralenti prolongés pouvant entraîner une surchauffe"
- "Mauvaise combustion, usure prématurée des composants, diminution du rendement accompagnée d'une augmentation de la consommation de granulés".

Pour illustrer dans votre cas, la puissance mini d'un poêle de 7-8 kW chez Nobis est de 3.5 kW mais de 4.7 kW sur un modèle de 11 kW. Cela signifie que vous risquez une surchauffe en mi-saison même à puissance mini avec un poêle trop puissant.

Chauffage principal : Aussi, il faut considérer que si le poêle à granulés sera bien la source d'énergie principale, un appoint dans les chambres permet de fermer les portes à l'envie et garder une température minimale pendant la nuit. Dans la pièce de vie, le poêle ne peut pas assurer de mode hors-gel de façon prolongée (on peut imaginer un chauffage d'appoint électrique laissé en mode hors-gel pour les longues absences en hiver).

Bonne réflexion et à bientôt,

#78 - moltes - 01 Septembre 2020

Bonjour,



Merci pour cet article très intéressant, et avec un point de vue qui tient compte des réalités du terrain (les autres articles sont souvent réduits à dire qu'il faut 10kw par m2 et débrouille toi avec ça).



Mais je m'interroge sur notre projet. Il s'agit d'une maison de 100m2 (50m2 à chaque niveau) en RT2005, et nous souhaitons que le poêle à granulés devienne le chauffage principal. A savoir aussi que la pièce où il sera est le séjour, qui compte beaucoup de baies vitrées, et n'est pas juste à côté de l'escalier qui monte à l'étage.

En fait, cela ressemble à la configuration de la maison de ce lien, à la différence que dans notre cas le poêle se situerait dans leur véranda: https://conseils-thermiques.org/contenu/poele-granule-nobis-avis.php

Nous pensons partir sur un poêle avec convection naturelle + option air pulsé (pour en cas de besoin)

Si je suis les recommandations de l'article, un poêle de 8kw pourrait suffire. Pour cette surface, il serait souvent à plein régime, ce que vous conseillez notamment pour diminuer l'encrassement.

Au vu de la description du logement, est-ce que cela vous semble correspondre, ou vaudrait-il mieux voir quelque chose d'un peu plus puissant ?

En toute transparence, un installateur est passé et nous propose un modèle Nobis à 11kw, indiquant qu'il n'est pas bon qu'un poêle soit trop souvent à plein régime pour la consommation.

Merci à vous :-)

#77 - Xavier (admin) - 17 Août 2020

Bonjour Faca,

Avec une hauteur sous plafond de 7 mètres, il sera probablement nécessaire d'installer des ventilateurs de plafond pour pousser la chaleur vers le bas.

De base, le poêle à granulés diffuse principalement la chaleur par convection (chauffage de l'air) ce qui fait que la chaleur va monter.

Un chauffage par rayonnement serait plus adapté. Il faut faire venir un chauffagiste pour voir les options qui s'offrent à vous selon l'usage de la grange.

A bientôt,

#76 - Faca - 16 Août 2020

Bonjour, je recherche un système de chauffage de style poêle à granulé mais une immense surface, une grange de 116m2 mais surtout un volume de 840 m3 car hauteur sous toit. Le toit isolé, dalle isolée et fenêtres neuves. Quelleq sont les possibilités qui se proposent à moi ? Il y a t'il un poêle qui peut répondre à ma demande. Cordialement

#75 - Xavier (admin) - 01 Juillet 2020

Bonjour Marine,

Si on considère un besoin moyen de 40 W par m3, cela donne une puissance théorique de 14.6 kW. Mais en pratique, un poêle à air ne pourra probablement pas chauffer tout ce volume et rester sur une puissance de 12 kW me parait judicieux. Cela reste bien sûr à confirmer par une visite technique d'un installateur.

Vous trouverez à cette adresse un abaque pour faire une estimation du besoin de chauffage selon les m3, le niveau d'isolation et la région :
https://conseils-thermiques.org/contenu/installateur-poele-granule.php

A bientôt,

#74 - Marine - 30 Juin 2020

Bonjour,
Je rénove des combles dont le volume est de 365m3, surface rez de 77m2 et surface mezzanine de 29m2. Le bien sera isolé et de nouveaux chassis posés. J'aimerais installer un poelle à pellet au centre du bien dont deux conduits permettent de souffler de l'ai chaud dans deux pièces voisines. Une puissance de 12kw est-elle adaptée selon vous ?

#73 - Xavier (admin) - 24 Juin 2020

Bonjour Flo52,

Concernant le conduit, il est préférable de retuber au bon diamètre (entre 80 et 100 mm pour un poêle à granulés selon la hauteur). Le conduit du poêle à bois devrait être entre 150 et 230 mm.

Pour la puissance, il sera difficile de chauffer 130 m² avec un seul point chaud. Vous pouvez peut-être dimensionner le poêle pour 100 m² et rester sur de l'appoint électrique pour le reste de la maison. La puissance dépend aussi de la répartition des pièces. Vous pouvez tabler sur une puissance entre 9 et 11 kW je pense. Vous trouverez plus d'infos à cette adresse :
https://conseils-thermiques.org/contenu/poele-granule-chaleur.php

Pour le magasin, le SAV n'est à mon avis pas une option si vous voulez que votre achat soit durable. Si vous êtes bricoleur, vous devriez trouver votre bonheur sur des sites comme Top Chaleur ou ses concurrents. Sur Amazon, cela dépend du vendeur (Amazon n'est que "la plateforme" de vente) mais à priori, vous n'aurez pas forcément de plus-value sur ce site.

Une alternative est d'opter pour des poêles de GSB type Freepoint en passant par un pro et de profiter des aides financières.

Pour le choix du poêle, une ventilation supérieure favorisera la montée de la chaleur (par opposition à une ventilation frontale).

A bientôt,

#72 - Flo52 - 23 Juin 2020

Bonjour ,
Nous habitons actuellement dans une maison construite dans le année 1990 avec un étage . Nous avons actuellement un poêle à bois . Nous souhaitons changer pour le granulé afin de mieux maitrisé la température qui actuellement reste principalement dans la pièce du bas . La maison faiT130 mètre carré . Peut on installer un poêle à granulé en reprenant les conduits de notre poêle à bois ?
Actuellement nous avons un modèle de poêle sur Amazon en 9kw .
En lisant l argile je me demande si un 9kw est suffisant .
Faut il plutôt commander sur le site de top chaleur pour être certain d avoir un SAV qui tient la route ?
Merci pour votre aide

#71 - Xavier (admin) - 15 Juin 2020

Bonjour CHRELICEL,

Un poêle à granulés nécessite au moins une pièce de 30 m3 et n'est pas vraiment prévu pour chauffer un si petit espace. De plus, la puissance de la bougie fait que les panneaux solaires vont être beaucoup sollicité pendant la phase d'allumage (et vous aurez besoin du poêle les jours où le soleil sera rare).

Dans votre configuration, il me semble qu'il est préférable d'utiliser une solution sans électricité type un petit poêle à bois de péniche (4 kW et volume réduit) . Un poêle à granulés sans électricité type Bronpi Free 6 (3 à 5 kW) peut aussi être une option mais il sera plus volumineux.

A bientôt,

#70 - CHRELICEL - 13 Juin 2020

Peut-on installer un poêle à granules dans un cabanon de 20 m2? si oui quelle puissance en KW pour ne pas étouffer et quelle serait sa consommation électrique car il devrait fonctionner avec panneaux solaire totalisant 550 watts
Pour une réponse personnalisé utiliser l'adresse mail en privé.
Merci!

#69 - Xavier (admin) - 11 Mai 2020

Bonjour Mitch,

Je vais tenter d'être plus explicite :)

- Display peu intuitif : Le panneau de commande a un petit écran ce qui fait que la navigation sera un peu laborieuse au début et nécessitera le recours à la notice. Cette observation est valable surtout pour la programmation car les réglages basiques (puissance et température) se règlent en 1 clic.

- Ventilation indexée sur la puissance : Un poêle à granulés chauffe généralement de 1 à 5, c'est la puissance. Il diffuse la chaleur grâce à un ventilateur tangentiel qui peut aussi de régler de 1 à 5, c'est la soufflerie. Cette soufflerie peut être bruyante et c'est un plus de pouvoir la régler. Sur les modèles basiques, la soufflerie suit la puissance : Puissance 1 = Soufflerie 1, Puissance 2 = soufflerie 2 ...

Cela signifie qu'un haut niveau de puissance (3, 4 ou 5) sera bruyant. Il vaut donc mieux programmer ces temps de chauffe pendant votre absence, c'est pour ça que je vous parlais de la programmation. Dans votre cas, vu la faible surface à chauffer, vous devriez utilisez principalement les puissances 1 et 2 qui devraient être confortables d'un point de vue sonore.

Pour la puissance, il faut viser dans votre cas une faible puissance ralentie afin de ne pas surchauffer la pièce. Ici, on est à 3.5 kW ce qui est plutôt élevé (on trouve des modèles à 2.5 kW) mais les techniciens de Top Chaleur devrait pouvoir abaisser cette valeur.

Après, si vous souhaitez un poêle autour de 1 000€ avec un raccordement sur le dessus, les modèles vont être très rares et le Vulcano répond plutôt bien à cette attente.

A bientôt,

#68 - Mitch - 08 Mai 2020

Merci pour votre réponse rapide et votre avis ; je ne comprend pas (je suis un novice dans ce domaine) voir : votre commentaire sur le display et ventilation indexé sur la puissance avec programmation ajustable pour le niveau sonore ? à savoir que je souhaite surtout maintenir une température agréable dans le salon (35/m2 vu que nous ne chauffons pas spécialement les autre pièces sauf période froid intense..peut être trop puissant vu la surface .Ps: ce poêle est vendu normalement 1899€ promo confinement ? 799€ ? . C'est le - cher que j'ai pu voir sur le net avec sortie verticale et je dois dire que je deviens hésitant ne sachant plus que faire...Encore un grand merci pour vos conseils de spécialiste.
Cordialement.

#67 - Xavier (admin) - 06 Mai 2020

Bonjour Mitch,

Niveau dimensionnement, un poêle de 9 kW avec une ventilation frontale est bien adapté à votre configuration.

Pour le poêle, il chauffera bien la maison tout en considérant que pour moins de 1 000€, vous aurez logiquement un produit d'entrée de gamme :

- Finition acier (masse de 75 kg)
- Display probablement pas très intuitif
- Ventilation indexée sur la puissance
- Bougie en acier

Vous avez tout de même un creuset en fonte et un raccordement sur le dessus ce qui est assez rare pour le prix demandé.

Donc le poêle fera le job de chauffer la maison mais il faudra probablement utiliser la programmation pour ajuster le niveau sonore. Le SAV de Top Chaleur tient la route et pourra vous épauler efficacement.

A bientôt,

#66 - Mitch - 05 Mai 2020

Bonjour , j'habite dans le Sud de la France( altitude 530m entouré de bois) dans une maison 95/m2 de plein pied rectangulaire de 2001 isolation je dirais moyenne.Je souhaite remplacer mon insert (situé sur le mur au milieu du salon / SàM de 35m/2 dirigé vers les autre pièces via un couloir 1 m de large) par un poêle à granule avec une sortie sur le dessus(gain de place)On m'a conseillé voir un poêle Vulcano SMS de 9kw Qu'en pensez vous pour la puissance et le choix? Merci pour vos conseils.
Cordialement.

#65 - Xavier (admin) - 22 Avril 2020

Bonjour Pierre,

Pouvez-vous m'envoyer un plan du logement avec la position du poêle pour vous faire une réponse précise (conseils.thermiques at gmail.com) ?

De prime abord :

- On compte plutôt 20 W par m3 à chauffer dans une maison neuve. Cela se traduit généralement par un appareil entre 6 et 8 kW pour 120 m².

- Votre poêle devra être raccordé à l'air extérieur (c'est le cas de 99.9% des poêles du marché). Il n'y a pas d'obligation d'un poêle "certifié étanche" si votre appareil est posé de façon classique (sortie de cheminée au dessus du faitage). Plus d'infos ici :
https://conseils-thermiques.org/contenu/poele-granule-etanche.php

- Un seul point chaud pour 120 m² sera peut être un peu juste, il faut prévoir des arrivées électriques dans tous les cas.

A bientôt,

#64 - Pierre - 16 Avril 2020

Bonjour,
Ma maison est sur deux étages. Le rez de chaussée est sur vide sanitaire et l'étage est mansardé. La surface au sol est d'un peu moins de 60m² au sol sur 2 étages.
Je voudrais un poêle à granule avec un turbo pour pulser l'air au deuxième, mail je n'y comprends rien.... Quelle est la puissance recommandée pour la surface, quelle est la différence entre un poêle "étanche" ou non, quelle marque choisir, ... J'avoue être complètement dépassé.
L'artisan qui est sur place et qui s'occupe de l'éléctricité me disait de prendre un 12kw, mais en tenant compte que c'est une construction neuve et très bien isolée et que le deuxième étage est mansardé, cela me paraît excessif... Pourriez vous m'aider s'il vous plait?
Cordialement

#63 - Xavier (admin) - 10 Février 2020

Bonjour Jacotte,

Non, un poêle est plutôt prévu pour chauffer 100 m² (voire 120-130 m² avec des gaines canalisables) mais vous ne pourrez pas avoir une chaleur suffisamment homogène pour 250 m².

Il faut soit passer sur une solution "hydro" type chaudière, soit compter sur un chauffage d'appoint électrique.

A bientôt,

#62 - Jacotte - 09 Février 2020

Maison avec un étage,actuellement chauffage insert bois bien centré, nous aimerions un poele â pellet en remplacement, ces poeles sont ils assez puissant pour chauffer 250 m2?
SVP BESOIN DE VOS conseils merci








#61 - Xavier (admin) - 06 Février 2020

Bonjour Lolo,

On dimensionne généralement 40W par mètre cube (on parle bien de m3 et pas de m2) pour un logement moyennement isolé. On peut descendre à 30 W par m3 si l'isolation est bonne. Cela donne une puissance max autour de 4.5 à 6 kW. Le Rika Livo sera parfait pour cet usage :
https://conseils-thermiques.org/contenu/test-poele-granule-rika-livo.php

L'option RAO (raccordement sur le dessus) permettra de gagner de la place.

A bientôt,

#60 - Lolo - 02 Février 2020

Poele a granules pour un volume de 150 m3 bien isole
Avec escalier vers etage le conduit devra passer dans une chambre au dessus de l’emplacement du poele ou en efft pueut etre une gaine sur le palier assez petit
Silencieux
Merci pour vos conseils
Remonter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies vous permettant d'accéder à des services et offres adaptées à vos centres d'intérêts et nous permettre de mesurer l'audience.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez-ici.