Quelle puissance choisir pour son poêle à granulés ?

La puissance d’un poêle à granulés constitue un critère majeur d’achat. Il n’est cependant pas toujours facile de la déterminer avec précision car les facteurs sont nombreux et les avis parfois divergents. Conseils Thermiques vous donne quelques repères à travers des études de cas concrets.



puissance-poele granule

Puissance mini et puissance maxi, deux données à prendre en compte

Il est d’abord important de préciser quelques termes car la puissance d’un poêle, si elle s’exprime toujours en kW dans le cas qui nous intéresse, peut avoir plusieurs significations :

Puissance maximale

Il s’agit de la quantité de chaleur maximale que va pouvoir fournir le poêle. Dans la suite de l’article, on parlera de « puissance » pour « puissance maximale ». On détermine cette puissance de manière à ce que l’appareil puisse réchauffer la maison, même le jour le plus froid de l’hiver.

Lorsque l’on hésite entre 2 puissances qui pourraient convenir, il vaut toujours mieux choisir la puissance la plus faible de manière à favoriser le fonctionnement du poêle à haut régime. En effet, une flamme plus vive laisse moins d’imbrûlés (étincelles qui jaillissent de la flamme). En conséquence, la vitre et le poêle s’encrassent moins vite. Cela favorise également les plus longs cycles de chauffe et une meilleure homogénéité des températures.

poele granule puissance maximale

Pour mieux comprendre, voici les propos d’un installateur recueillis par un particulier : "Vous devez prendre l'appareil qui est capable de vous chauffer le moins et non pas le plus pour garantir un confort général entre chauffe et maintien d'une température ambiante, sans pics, ni creux". Voir le retour d’expériences sur cette installation de 8kW pour une surface de 115 m².

Puissance minimale

La puissance minimale sera probablement la puissance la plus utilisée par votre appareil. Dans les faits, lorsque le poêle a atteint la température souhaitée, il passe à puissance 1. Cette puissance minimale doit pouvoir « maintenir » la température désirée après la montée en température de la maison.

Dans les maisons neuves, très performantes thermiquement, la puissance minimale a son importance. En effet, elle doit être la plus faible possible de façon à ce que les cycles de chauffe restent assez longs et éviter ainsi les à-coups. Aussi, une faible puissance minimale entraine également une faible consommation de granulés à puissance réduite (voir point suivant).

poele granule plage puissance

De façon très pratique, la puissance mini standard est de 2.5 kW. Les appareils les plus performants conçus pour la très haute performance énergétique ne dépassent pas 1.2 kW. A l’inverse, les appareils les moins optimisés peuvent atteindre 3.5 kW voire 5 kW.

Consommation et puissance

La consommation de granulés est directement liée à la puissance de chauffe. La consommation à l’instant T est globalement identique sur tous les modèles :


Puissance kWConso. de granulés kg/heure
1.20.3
2.50.6
3.50.8
61.5
81.9
92.2
11.52.7

Repères essentiels sur la puissance maximale

Voici quelques repères généraux pour vous guider dans le choix d’une puissance cohérente par rapport à votre logement. Attention toutefois, le diagnostic de la « bonne puissance » reste complexe à établir et nécessite souvent un avis expérimenté :


Type de logementIsolationDimensionnement pour 100 m²
Maison RT 2012
(Construite après
le 1er janvier 2013)
30-40 cm (combles), 15-20 cm (murs), 15 cm (sol)
Double vitrage performant
Bonne étanchéité à l’air
600 W pour 10 m²6 kW
Maison RT 2005
(Construite après
le 1er janvier 2006)
20-30 cm (combles), 10-15 cm (murs)
Double vitrage performant
Etanchéité à l’air moyenne
800 W pour 10 m²8 kW
Maison ancienne
rénovée
20 cm (combles), 10 cm (murs)
Double vitrage ou survitrage
Etanchéité à l’air mauvaise
1 000 W pour 10 m²10 kW
Maison
ancienne
Le niveau de performance thermique est insuffisant pour envisager
la mise en place d’un poêle à granulés. Celui-ci risquerait d’être surdimensionné.
Il est bien plus cohérent d’investir dans des travaux d’isolation
pour réduire sa dépense énergétique.

Si vous voulez ajuster plus finement (notamment si vous n'avez pas une hauteur sous plafond standard), vous pouvez également utiliser cet abaque qui se base sur le volume à chauffer plutôt que sur la surface. Le calcul du volume (en m3) s'obtient simplement en multipliant la surface de la pièce (en m²) par la hauteur sous plafond (en m) :


Climat / IsolationMauvaiseMoyenneBonneRT2012
Doux40 W/m335 W/m330 W/m315 W/m3
Tempéré50 W/m340 W/m335 W/m320 W/m3
Froid60 W/m350 W/m340 W/m325 W/m3

Puissance et diffusion de la chaleur

Ce serait cependant une erreur de limiter le choix de la puissance à la seule surface du logement. En effet, il faut bien considérer la surface « à chauffer » et donc prendre en compte la répartition de la chaleur. Elle dépend à la fois de la technologie de l’appareil (convection naturelle, ventilation frontale ou supérieure, canalisable) et de la position du poêle dans la maison.

poele granule diffusion chaleur

Pour mieux comprendre, prenons l’exemple de cette longère à rénover de 110 m². Le dimensionnement serait logiquement de 11 kW sur une base de 1 kW pour 10 m². Cependant, en fonction de la position du poêle, ce dimensionnement pourra évoluer du simple au double :

Position 1 : Dans ce cas, la chaleur ne pourra se diffuser que dans le salon car l’espace est trop cloisonné. De plus, l’appareil est trop excentré pour envisager un modèle canalisable (gaines trop longues). Il est donc inutile de choisir une puissance élevée au risque de surchauffer l’espace salon. Un appareil de 6 kW suffira amplement.

poele granule longere

Position 2 : En position plus centrale, on peut privilégier un appareil avec une ventilation frontale pour envoyer de la chaleur vers la chambre, mais aussi avec une canalisation arrière pour desservir efficacement le salon. L’étage sera aussi en partie réchauffé avec la montée naturelle de la chaleur. On peut donc choisir une puissance autour de 11 kW pour cet usage.

La suite de l’article propose d’autres études de cas pour tenter de mieux cerner le lien entre puissance et diffusion de la chaleur.

Puissance pour une maison de 100 m²

Dans cette maison de plain-pied moyennement isolée, le poêle est en position centrale. Dans ce cas, une ventilation frontale n’apporte pas grand-chose et il est préférable de s’orienter soit vers un poêle à granulés à convection naturelle, soit vers une soufflerie supérieure.

puissance poele granule pour 100 m²

La puissance théorique est autour de 10 kW, mais comme des travaux importants de rénovation énergétique sont prévus, une puissance de 8 kW peut suffire. Cela favorisera en plus des cycles de chauffe longs et une meilleure homogénéité des températures. Exemples de modèles possibles : Haas + Sohn 2.17, Rika Kapo, Palazzetti Béatrice.

Puissance pour une maison de 120 m²

Dans cette habitation à étage moyennement isolée de 120 m², le poêle est placé le long d’un mur périphérique. Il faut donc choisir une ventilation frontale de façon à « pousser » la chaleur vers le fond du RDC. A l’étage, une gaine canalisable peut desservir la chambre 4 pour une chaleur bien homogène. L’autre chambre bénéficie de la chaleur montante en laissant les portes ouvertes. De cette façon, le poêle participe au chauffage de toute la maison et on peut dimensionner la puissance autour de 12 kW.

puissance poele granule pour 120 m²

Attention toutefois, à 120 m², on arrive souvent à la « limite » de l’acceptable pour un poêle à granulés. A titre de comparaison dans le neuf, un poêle à granulés classique est limité à une surface de chauffe de 100 m². Exemples de modèles possibles : Piazzetta P163T, Hoben H11c.

Puissance pour une maison de 150 m²

Dans cette maison neuve très bien isolée de 150 m², la configuration est idéale et un poêle à granulés peut suffire. En effet, on retrouve un plan cubique réparti sur 2 étages et un appareil en position centrale.

puissance poele granule pour 150 m²

Dans ce cas, un poêle à granulés canalisable est bien adapté. Une courte gaine peut desservir le couloir directement au-dessus du poêle qui bénéficiera aussi d’une montée naturelle de la chaleur. Les portes des chambres devront être ouvertes. La puissance pourra être de 9 kW selon un dimensionnement de 600 W pour 10 m². Cependant dans les faits, les modèles avec une canalisation ont plutôt une puissance de 10-12 kW car souvent conçus pour la rénovation. Exemples de produits possibles : MCZ Ego Maestro Comfort Air, Hoben H11c.

Consulter plusieurs professionnels

Il est important de consulter plusieurs avis pour faire un choix éclairé :

Pas de réponse unique : Bien souvent, pour une même configuration, il peut y avoir plusieurs solutions techniques valables. Par exemple, un premier professionnel vous propose un appareil canalisable et un second un poêle à convection naturelle. Si le premier modèle obtiendra probablement de meilleurs résultats en termes de diffusion de la chaleur, le second sera plus silencieux. Il est intéressant de connaître toutes les possibilités afin de poser un arbitrage cohérent.

pose poele granule canalisable Hoben H11c

Catalogue limité : Il est également possible qu’un professionnel ne dispose pas du produit idéal pour votre projet :

Pour ne pas perdre le marché, il vous proposera tout de même une solution de son catalogue même si elle n’est pas optimale.

Baisse de prix : C’est mécanique, rencontrer différents professionnels et le faire savoir oblige les artisans à proposer le prix le plus juste.

Pour cela, Conseils Thermiques s'associe à plusieurs partenaires afin de vous mettre en relation avec des artisans locaux certifiés RGE. Vous pourrez ainsi étudier plusieurs propositions techniques et commerciales gratuitement et sans engagement.

Je souhaite rencontrer des entreprises >

La plupart des travaux de rénovation énergétique donnent droit à des subventions (prime énergie). Si vous avez déjà un devis (non signé), vous pouvez encore y prétendre.

Je souhaite obtenir ma prime énergie >

logo QualiboisPensez à toujours vérifier la certification Qualibois du professionnel qui permet de bénéficier des aides financières en vigueur pour les logements de plus de 2 ans.

Conclusion



Le bon dimensionnement de la puissance d’un poêle à granulés n’est pas une chose aisée car il dépend de nombreux facteurs notamment le niveau d’isolation, la région d’habitation et la diffusion de la chaleur dans l’habitat. En ce sens, confronter plusieurs avis de professionnels est utile pour apercevoir l’ensemble des possibilités et faire ses arbitrages. Pour aller plus loin, vous pouvez consulter ces différents relevés de températures ainsi que nos différents guides d’achats sur les poêles à convection naturelle ou les appareils canalisables.

Laisser un commentaire ou poser une question




#111 - Xavier (admin) - 05 Novembre 2020

Bonjour Habib,

Les devis semblent cohérents et correspondent au prix du marché. La seule "marge d'action" reste de faire jouer la concurrence. Attention, il est possible que la garantie Piazzetta ne s'applique pas sur l'électronique (qui est ce qui est susceptible de tomber en panne).

La principale différence entre les produits choisis vient de l'orientation de la ventilation. Le ISOLA de Brisach à une ventilation supérieure. Il sera bien adapté au centre de l'espace et plutôt dans une maison à étage. Le P136 de Piazzetta dispose d'une soufflerie frontale. Il sera bien adapté "dans un coin" et plutôt dans un plain-pied.

A bientôt,

#110 - Xavier (admin) - 05 Novembre 2020

Bonjour alain48,

Nous n'avons pas beaucoup de retours sur les poêles hydro car les installations sont rares. Je pense que vous pouvez en premier lieu tenter de trouver un professionnel qui a de l'expérience dans ce domaine et voir quels appareils ils vous proposent. Des marques comme Klover ou Laminox sont spécialisés de longue date dans cette technologie. Mais vous trouverez aussi des références chez MCZ ou Palazzetti (qui commercialisent aussi des chaudières).

Ce retour d'expériences d'un bon bricoleur qui a installé son poêle lui-même devrait vous intéresser :
https://conseils-thermiques.org/contenu/poele-granule-hydro-avis.php

En terme de puissance, on devrait se situer autour de 12 kW (40 W par m3) pour le chauffage uniquement.

A bientôt,

#109 - Habib - 04 Novembre 2020

Bonjour à tous,

J'ai reçu un second devis pour le Poêle à granulés PIAZZETTA P136

le total livré déposé pour 5.350 € TTC avec 5 ans de garantie contre 2 pour le modèle ISOLA de brisach.

Merci pour votre aide

#108 - Habib - 03 Novembre 2020

Bonjour xavier, bonjour à tous

Je voudrais connaître votre avis sur un devis de chez Brisach

+Poêle à granulés ISOLA 3008 euros ttc
+Kit de raccordement 80 ajustable 222 euros ttc
+Kit tubage maison plein pied 80 pour 189 euros
Kit entrée air 116 euros
Pose et mise en service 962 euros
Déplacement et livraison 116 euros

Soit 4612 euros ttc en tout

Vous en pensez quoi ? Quelle marge de négociation j'ai ? Faut il voir ailleurs, même si avec le confinement j'ai l'impression qu'ils sont tous fermés ? Quest ce que vous proposez a Lyon ?

Merci

#107 - alain48 - 03 Novembre 2020

Bonjour
j'habite en lozère dans un chalet 120m2 300m3 bien isolé à 1100m d'altitude j ai actuellement un poêle à bois de 12kw qui chauffe l'ensemble du chalet ,avec une pièce le salon qui monte en température plus difficilement ( pièce semi ouverte par rapport au reste de la maison), j'aimerais installer un poêle hydro ventilé, ce qui me permettrais en posant un radiateur dans le salon d'avoir un température égale dans toutes les pièces
si vous pouviez me conseiller quel modèle de poêle
je vous en remercie par avance
Alain

#106 - alain48 - 03 Novembre 2020

bonjour
je possède un chalet de 300m3 ou 120m2 en Lozère 1100m,j'ai actuellement un poêle à bois de 12kw qui chauffe une grande partie des pièces sauf le salon ,j'aimerais installer un poêle pellet hydro ventilé et mettre un radiateur dans le salon
je suis un peu perdu on me propose 12kw ou le double 24kw je vous remercie pour votre aide
Alain

#105 - Xavier (admin) - 02 Novembre 2020

Bonjour,

Nbz : Un appareil de 6 kW devrait suffire si la hauteur sous plafond est standard. Je pense qu'une ventilation frontale sera un plus pour répartir la chaleur horizontalement. Voir nos relevés :
https://conseils-thermiques.org/contenu/poele-granule-chaleur.php

Des appareils de type MCZ Alyssa ou Palazzetti Marianne (6 kW) pourraient convenir par exemple.

Big : Une petite puissance de 6 kW devrait suffire. Mais le poêle à granulés n'est pas très adapté avec les milieux cloisonnés et la chaleur risque de ne pas être correctement répartie. Une ventilation frontale sera probablement un plus.

Selaria : Il faut d'abord renforcer l'isolation avant de changer de chauffage (ou au moins prévoir le poêle en conséquence de la nouvelle isolation). Si le but est de chauffer le RDC, un poêle de 8-9 kW semble bien adapté.

A bientôt,

#104 - Nbz - 01 Novembre 2020

Bonjour. Je souhaiterais installer un poêle à pellet pour une surface de 50 m2. Il s'agit d'un grand espace rectangulaire regroupant le séjour et la cuisine/salle à manger. Je possède déjà une installation gaz condensation pour la maison mais je souhaite renforcer le confort du rez-de-chaussée commun. Le poêle doit s'installer entre les deux espace contre un mur avec l'évacuation vers le haut (plate-forme cuisine). Un conseil sur la puissance et le modèle ? Merci

#103 - Big - 30 Octobre 2020

Bonjour, je loue momentanément une petite maison dont la surface au sol fait 60 m2 mais divisée en 3 pièces séparées par des portes qui sont ouvertes en permanence., soit un volume à chauffer d’environ 150 m3. La maison dispose d’un nouveau système de chauffage électrique par accumulation qui fonctionne correctement mais qui est fort peu pratique à l’utilisation et un peu gourmand. La maison dispose d’une bonne isolation refaite récemment. Comme la maison reste inoccupée la journée, j’aimerais installer un poêle à pellets programmable mais vu la taille de la maison, qu’elle serait la meilleure solution en terme de puissance ?
Merci à vous

#102 - Selaria - 28 Octobre 2020

Bonjour, j'ai fait 2 devis pour l'installation d'un poele à granules. Le Rdc fait 80m2 salon, salle à manger et cuisine tout ouvert et plafond 2m90 de haut (la cuisine est un peu en retrait par rapport au salon salle à manger. Il faut imaginer un "L" la partie la plus à droite du L etant la cuisine lol). Maison en rénovation date 1960. Le premier devis la proposition du commercial est pour un poele 15kw avec thermostat (slim 15 de chez DZ france). Le second, Grazia 8kw (palazzetti). Les 2 placeraiznt le poele au même endroit
au centre dz la maison. Pourquoi y a t'il un telle différence en terme de kw sur les 2 devis? Lequel choisir? J'ai lu ici que trop puissant n'est pas l'idéal mais je veux chauffer au mieux mes pièces. Merci pour votre retour :)

#101 - Xavier (admin) - 12 Octobre 2020

Bonjour Habib,

Non, je pense que la solution "poele + radiateurs" sera meilleure : installation moins lourde et moins chère, moins de bruit du poêle au niveau du salon, pas de transmission acoustique entre les chambres et le salon via les gaines.

Bon courage dans votre projet et à bientôt,

#100 - Habib - 12 Octobre 2020

Bonjour Xavier,

Je vous remercie pour votre retour très clair.

Est ce que diffuser la chaleur via les combles (avec canalisations) soit dans le couloir soit dans les chambres serait une meilleure idée (niveau ergo, financier ...)

En vous remerciant

#99 - Xavier (admin) - 12 Octobre 2020

Bonjour Habib,

Un poêle avec une ventilation frontale semble être idéal dans votre cas.

Il faut prévoir des radiateurs dans les chambres (pour pouvoir fermer les portes à l'envie et garder une température minimale la nuit).

Au niveau du salon, vous pouvez prévoir un radiateur sur roulettes de 3 kW d'appoint. Il pourra servir en cas de panne du poêle et pour assurer un mode hors-gel en cas d'une absence prolongée en hiver.

Au quotidien, les radiateurs électriques seront "juste" une énergie d'appoint. Pensez à prendre des appareils programmables facilement pour que le "mariage" se fasse bien avec le poêle.

A bientôt,

#98 - Habib - 10 Octobre 2020

Bonjour

Une maison de plein pied 100 m2, la poele a granules se retrouve au milieu du salon et en face du couloir qui dessert les chambres (4) est ce qu'il faut prévoir des radiateurs ? Quelle puissance ? Faut il prévoir des conduits dans les combles ?

Merci

#97 - Xavier (admin) - 09 Octobre 2020

Bonjour Antoine,

C'est vrai qu'une chaudière à granulés coûte cher mais cet investissement est bien soutenu par les aides financières :
https://conseils-thermiques.org/contenu/credit-impot-chaudiere.php

Nous n'avons pas de retour sur la chaudière Bronpi qui est effectivement relativement peu coûteuse. A noter que le bruleur doit se nettoyer une fois par mois. Il faut par contre se poser la question du suivi du produit car il ne doit pas y avoir beaucoup de professionnels formés sur ce produit.

Vous pouvez aussi regarder du côté de la chaudière Easypell (6 000€ HT) qui est complètement automatique et surtout, qui dispose d'un service technique présent partout en France. Un article est à venir sur ce modèle la semaine prochaine (en cours de relecture).

Dans votre cas, le chauffage central reste la solution la plus durable.

A bientôt,

#96 - Antoine - 08 Octobre 2020

Merci pour votre réponse.

C est a dire que le budjet d une chaudiere a granulé avec l installation est tres cher et prend de la place.
Avez vous des retour sur la marque Bronpi qui est moins cher et compact (hydro confort)
me semble il ?

#95 - Xavier (admin) - 08 Octobre 2020

Bonjour Carol,

Un poêle à granulés ne peut pas chauffer 160m² de façon homogène, surtout dans un plain pied. On le dimensionne plutôt pour 100 m² dans une maison neuve.

Aussi la puissance de 6 kW me semble correcte pour chauffer autour du poêle. Une puissance de 9 kW n'apportera pas de plus-value dans la diffusion de la chaleur.

Vous pouvez essayer d'allumer le poêle pendant votre absence (ou votre nuit) en poussant la soufflerie à son maximum. Cela va faire beaucoup de bruit mais va aider à pousser la chaleur.

Pour les zones qui sont trop éloignées du poêle, des appoints électriques sont nécessaires.

A bientôt,

#94 - Xavier (admin) - 08 Octobre 2020

Bonjour Antoine,

Cela me parait un peu "ambitieux" pour les raisons suivantes :

- La pose en ventouse reste "délicate" et assez contrainte : https://conseils-thermiques.org/contenu/poele-granule-ventouse.php

- Les poêles à granulés, même les moins puissants, risquent de surchauffer les pièces (qu'il faudrait idéalement isolées).

- Dormir à côté d'un poêle à granulés en fonctionnement, c'est compliqué (surtout à l'allumage) à moins de mettre assez cher.

- Vous aurez des coûts de maintenance et d'entretien multipliés par 3 (sauf si vous le faites vous-même).

Mais en même temps, si vous n'avez pas de chauffage central, les possibilités sont limitées : poêles, radiateurs électriques (coût de l'énergie très élevé) ou PAC air-air (fiabilité douteuse d'autant si vous avez 3 appareils).

Une solution alternative serait peut-être d'isoler à fond et de mettre des chauffages électriques.

A bientôt,

#93 - Carol - 07 Octobre 2020

Bonsoir,
Nous habitons une maison de plain pied Natilia (ossature bois) d une superficie de 160 m2.
Le cosntructeur nous a "vendu" un poele à granules de la marque edilkamin modele mya eco nous expliquant que ce serait suffisant 6kw.
Or il fait très chaud dans la pièce à vivre mais dans les autres pièces il fait froid.
Comment compenser ? Avec un poele de 9 kw.
Un tres merci pour votre analyse et votre site.

#92 - Antoine - 07 Octobre 2020

Bonjour et merci pour votre site très bien documenté.
J'ai deux maison mitoyennes qui ne feront plus qu'un après les travaux. La première partie est chauffée par un bon poêle à bois godin.
Le RDC de la deuxième partie est un atelier et l'étage 3 chambres, toute séparée par des murs en pierre de 60cm avec une hauteur de plafond de 2,2m elles font entre 22 et 25m2.
Serait il judicieux d'installer trois petit poêle a granulés (ventouse) dans chaque chambre ?
Car ni un poêle avec répartition ni une chaudière sont envisageable au vu de la configuration.
merci de votre réponse

#91 - Xavier (admin) - 05 Octobre 2020

Bonjour Nath,

La puissance maxi de votre poêle est probablement de 10/10. Quand le poêle atteint la consigne demandé (ex : 21°C), il passe automatiquement en puissance 1 (pour maintenir la température).

C'est probablement ce qui explique votre observation.

A bientôt,

#90 - Xavier (admin) - 05 Octobre 2020

Bonjour Phil,

Le poêle à granulés de 6 kW (la plus petite puissance possible) devrait bien pouvoir chauffer l'ensemble.

Mais la difficulté vient du fait que l'air chaud monte. Un ventilateur de type déstratificateur sera peut être à prévoir dans l'espace salon.

Aussi, il sera difficile de trouver un poêle canalisable de cette puissance (ces appareils sont conçus plutôt pour la rénovation).

En partant du principe que la chaleur montera quoi qu'il arrive, il faudrait placer le poêle dans le bureau et orienter une soufflerie vers la salle de jeu (je ne sais si cela est possible sur votre plan).

Un appareil de type MCZ Alyssa / Red Dalia / Palazzetti Marianne pourraient convenir (6kW) mais il y en a surement d'autres.

A bientôt,

#89 - Xavier (admin) - 05 Octobre 2020

Bonjour Sophie,

Voilà ce que je peux vous dire d'après votre description.

Pour l'arrivée d'air, il est probable qu'un conduit concentrique n'offre pas de bons résultats et qu'une arrivée d'air directe (type un trou dans le mur) soit nécessaire.

En effet, si le conduit concentrique est trop haut (comme dans une maison à étage), l'air qui est pris au niveau du toit risque de se réchauffer et de remonter. Dans ce cas, l'arrivée d'air sera insuffisante.

Généralement, les fabricants s'engagent sur une longueur maxi de 6 mètres (4.5 mètres pour les plus "prudents" et jusqu'à 8 mètres pour les plus "ambitieux"). Avec une arrivée d'air directe, l'apport en air comburant est garanti.

Pour la technologie, vu la position centrale et la petite surface à chauffer, toutes les technologies devraient offrir de bons résultats. Un poêle à convection naturelle sera généralement plus silencieux (mais ce n'est pas toujours le cas).

Pour la puissance, l'idéal serait de renforcer l'isolation avant de changer de chauffage (mais ce n'est pas toujours possible). S'il s'agit de chauffer "uniquement" les 50 m², une puissance de 6 kW devrait suffire. Je vous renvoie au tableau en début d'article. Si on prend une base de 50 W/m3 (mauvaise isolation, climat tempéré) et une hauteur sous plafond de 2.5 mètres, on obtient une puissance théorique de 6 kW :

50 m² * 2.5 m * 50 W/m3 = 6 250 W soit 6.2 kW

A bientôt,

#88 - Sophie - 04 Octobre 2020

Bonjour,

nous venons d'emmenager dans une maison qui date de 1980 essentiellement chauffée au chauffage électrique avec une cheminée très peu utilisée par les anciens propriétaires. Configuration de la maison : grande pièce de vie de 50m² au RDC et 4 chambres à l'étage.
Nous souhaiterions remplacer la cheminée du salon par un poele à granulés pour chauffer essentiellement la pièce de vie (salon/cuisine ouverte), pièce de 50 m² en forme de L. Le poele serait situé au centre du L, contre le mur intérieur. Nous avons consulté plusieurs installateurs et avons eu des recommandations différentes sur le type de poele ou la puissance : convection naturelle ou forcée ? Puissance recommandée par le dernier installateur de 8 à 10kW, ce qui nous parait beaucoup étant donné la superficie à chauffer. Et enfin, deux des installateurs nous ont dit qu'il faudrait envisager un trou dans le mur extérieur pour l'appel d'air (pas de vide sanitaire), car un tube double flux ne fonctionnerait pas dans notre cas. Nous sommes perplexes car nous avions entendu que cela fonctionnait bien et ne comprenons pas pourquoi cela ne serait pas le cas pas dans notre configuration.

Merci par avance de votre aide !
Cordialement,

Sophie
Remonter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies vous permettant d'accéder à des services et offres adaptées à vos centres d'intérêts et nous permettre de mesurer l'audience.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez-ici.