Le puits canadien

Une ventilation efficace est primordiale pour assurer un air sain dans les logements. Le renouvellement de l’air amène en hiver de l’air froid et en été de l’air chaud venant de l’extérieur. Le puits canadien ou provençal permet justement de réchauffer l’air froid ou de refroidir l’air chaud avant d’arriver dans la maison. De quoi faire de belles économies d’énergie et de gagner en confort ! Suivez le guide de Conseils thermiques : fonctionnement, mise en place, choix des matériaux, avantages et inconvénients.




Principe et fonctionnement

Le puits canadien, ou provençal, est un système géothermique permettant de capter la chaleur (canadien) ou la fraicheur (provençal) du sol, afin de préchauffer ou de refroidir l’air neuf arrivant dans la maison.

Le puits canadien est un procédé très simple qui consiste à faire passer l’air neuf arrivant dans la maison dans un conduit souterrain. L’entrée du conduit se fait au plus loin de l’habitation afin que la surface d’échange soit maximale.

principe du puits canadien ou provencal Source : ADEME

La distribution de l’air dans la maison s’effectue ensuite le plus souvent grâce à une VMC Double flux, mais le système peut être utilisé aussi avec une VMC simple flux. Le conduit est placé à environ 2 mètres sous terre. En effet, la température du sol à cette profondeur (en été ou en hiver) varie très peu (environ 12°C). En hiver, l'air neuf aura donc une température constante supérieure à celle de l’air ce qui permet de faire des économies sur le préchauffage. En été, cela permet d'avoir un rafraîchissement de la maison quasiment gratuit.

Le puits canadien est la solution la plus efficace pour assurer la rentabilité d’une VMC double flux. Elle permettra en effet d'avoir une température d'air soufflé plus élevée et des consommations d'énergie moindres.

Installer un puits canadien

Quelques règles sont à respecter pour préserver la durée de vie du puits canadien et pour vous assurer de respirer un air « pur ». Car oui, l’air qui arrivera de la maison transitera par ces tuyaux et l’installation nécessite des travaux conséquents, raisons pour lesquelles il faut s’appliquer pendant la conception, les travaux et l’entretien.

Prise d'air extérieure

C’est le point de départ de l’installation, cette prise d’air doit être d’une hauteur minimale de 1,40m. On évitera de la placer à un endroit qui peut être soumis à davantage de pollutions : trafic, compost, poussières, plantes (pollen). Elle est équipée d’un filtre G3/G4 ET d’une grille fine empêchant l’entrée d’insectes et de grosses particules.

filtre et prise d'air extérieur puits canadien À droite : flitre / À gauche : prise d'air extérieure

Réseau de conduits

réseau de conduits du puits canadienLe réseau est enterré entre 1.5 m et 2.5 m pour des raisons pratiques (il pourrait être enterré plus profondément). Cette profondeur suffit à garantir un bon « rendement » de l’installation. Ils sont d’une longueur d’environ 35 mètres. Les conduits doivent avoir une pente minimale de 2% pour permettre l’évacuation des condensats. Ils doivent aussi passer à plus de 2 mètres des arbres et 1 mètre des arbustes ou des haies. Le conduit ne doit en aucun cas passer sous l’habitation au risque de capter la chaleur de la maison et donc la refroidir.

Le choix du tuyau est un élément clé de votre projet car l’air que vous allez respirer passera par celui-ci. Il doit être de « qualité alimentaire ». Les matériaux recommandés sont le grès vitrifié, le polypropylène et les gaines annelées en polyéthylène (adaptée aux puits canadien). Si vous êtes dans une région assez exposée au radon, sachez que les tuyaux en polypropylène sont étanches à ce gaz.

Regard de visite

Le regard permet de vérifier le bon état de l’installation et de placer une pompe qui évacuera les eaux lors de nettoyages. Il doit être d’une ouverture minimale de 300*100mm et être parfaitement étanche. Pour ce qui est du matériau, vous avez le choix entre ceux des tuyaux : le grès, le polypropylène et les gaines en polyéthylène.

Une bouche secondaire

Appelée plus communément By-pass, cette bouche permet de ponctionner l’air extérieur quand la température extérieure (18-24°C) est plus favorable que celle du sol. C’est le cas pendant les mi- saisons.

Ventilateur

À la toute fin de l’installation, on trouvera le ventilateur qui a pour fonction d’aspirer l’air de l’extérieur (prise d’air) vers l’intérieur de la maison.

En neuf ou en rénovation ?

Les travaux de terrassement sont conséquents : tranchée profonde de 2m sur 35 mètres de longueur. Ils sont plus difficilement envisageables en « rénovation » surtout dans le cas d’un jardin agrémenté d’arbres ou d’arbustes. Le système peut être couplé avec une VMC simple flux mais dans le cas de l’installation d’une VMC double flux, le chantier est faisable mais plus complexe !

Si un puits canadien peut être monté soi-même, il faut cependant faire attention lors de la pose, notamment dans les zones avec des risques de présence de radon. La pose du conduit doit aussi être particulièrement soignée, notamment la pente pour ne pas provoquer de condensats. En effet, en été, l’air chaud peut se condenser au contact de la paroi froide du conduit. Il faut donc penser à l’évacuation des condensats, en créant simplement une légère pente aboutissant à un siphon.

Entretien d'un puits canadien

L’air de votre maison transitera toute l’année par les réseaux du puits canadien / provençal. Un entretien régulier et contentieux vous permettra donc de garantir une bonne qualité de l’air. Ci-dessous, les opérations à réaliser avec les fréquences minimales pour chacune d’entre elles.



À entretenirFréquence d'entretien
Filtre prise d'airNettoyage tous les 4 mois
Changement tous les ans
Nettoyage réseauTous les 2 ans
Nettoyage bouches d'extractionTous les 3 mois


Le puits canadien à air

Le puits canadien à air est le plus traditionnel. Les kits sont souvent appelés LEWT. Le conduit fait généralement 200 mm de diamètre et doit avoir une pente constante pour que les condensats éventuels soient évacués correctement. Le puits canadien à air est sensible à la présence de radon. Cependant, le ventilateur de la VMC double flux qui est couplé au système suffit généralement à aspirer la quantité d'air neuf nécessaire.

Le puits canadien à eau (glycolée)

Le puits canadien à eau, ou eau glycolée dans les régions où le risque que le sol gèle existe, est très différent de son homologue à air. Tout d'abord, le conduit n'a pas besoin de pente, il n'y a pas de risque de condensats ni de problème de radon. La longueur du conduit sous terre est généralement plus importante qu'un puits canadien à air, mais le diamètre du tube est généralement 5 fois plus petit (l'eau échange 4 fois mieux que l'air).

Cependant, un circulateur d'eau est nécessaire ce qui induit des consommations électriques supplémentaires. De plus, il faut rajouter un échangeur entre l'air neuf à préchauffer et l'eau (glycolée). Enfin, les kits, SEWT, sont généralement moins chers. Attention toutefois en auto-construction du puits canadien, l'installation est légèrement plus complexe, notamment avec la mise en charge du circulateur.

Prix et choix du professionnel

Le prix d’un puits canadien est compris entre 1 500 et 5 000 € HT hors frais d’ingénierie, de terrassement (500 à 1000 €), d’installation et de paramétrage. Le prix peut varier du simple ou double selon la complexité du chantier. Si vous souhaitez mener ce chantier, des kits pour l'installation de puits canadien existent :



logo artisan qualibatIl vous faut choisir de préférence un artisan RGE (Reconnu Garant de l'Environnement) Qualibat. Cela vous permettra de sélectionner une entreprise évaluée régulièrement. Privilégiez les installateurs qui se déplacent à votre domicile pour réaliser une étude technique précise et qui ont déjà une expérience dans la pose d'une VMC double flux. Enfin, exigez une attestation de l'assurance décennale qui couvre les travaux réalisés.

Dans tous les cas, il est important de réaliser plusieurs chiffrages afin de mettre les entreprises en concurrence et faire baisser mécaniquement les prix. Pour obtenir rapidement plusieurs propositions, vous pouvez utiliser une application de devis en ligne, gratuite et sans engagement comme Enchantier :


Votre demande de devis a bien été enregistrée.
Nos entreprises partenaires (Enchantier, 123 Devis ou Travaux.com) prendront contact avec vous très prochainement par mail ou par téléphone pour plus de précisions sur votre projet et pour vous mettre en relation avec des artisans disponibles et proches de chez vous.
Pensez à vérifier que vous ne recevez pas les mails dans vos "spams".

Devis VMC

  • Votre projet
  • Vos coordonnées
  • * *
  • *
  • + *
  • * *

Avantages et inconvénients d'un puits canadien



AvantagesInconvénients
Système fonctionnant été comme hiverTuyau à une profondeur > 1,5 m
Confort thermique dans la maisonConsommations électriques plus élevées dû au fonctionnement du ventilateur (ces consommations seront compensées par les économies d’énergie réalisées)
Bruits extérieurs réduits (plus d’entrées d’air sur les fenêtres)Les moteurs tournent à plein régime si les filtres ne sont pas nettoyés régulièrement
Ecologique car ne fait pas intervenir de fluides frigorigènesRisque de condensation si mal installé ou arrêt prolongé du système
-Problème du radon pour les puits canadien à air


Conclusion

Le sol est une source d’énergie comme le soleil ou le vent, inépuisable et naturelle. Grâce à sa température constante, nous pouvons améliorer notre confort et réaliser des économies d’énergie considérables. Nous attirons simplement votre attention sur l’importance du sérieux et de la rigueur lors de l’installation de ce système (comme tout autre système de ventilation), surtout si vous êtes dans une région exposée au Radon. Pour coupler le puits canadien à votre future ventilation, les articles sur la VMC double flux et la VMC simple flux pourraient vous intéresser.

Laisser un commentaire ou poser une question




Pas encore de commentaire ou de question.
Remonter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies vous permettant d'accéder à des services et offres adaptées à vos centres d'intérêts et nous permettre de mesurer l'audience.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez-ici.