Poêle à granulés ou pompe à chaleur ?

Le choix entre un poêle à granulés et une pompe à chaleur air air se pose souvent lorsque l’habitation ne dispose pas d’un circuit de chauffage central. Ces systèmes constituent une bonne alternative aux radiateurs électriques qui nécessitent peu d’entretien mais coûtent très cher à l’utilisation. Voici un comparatif entre les deux solutions pour faire un choix cohérent selon votre situation.



poele à granulés ou pompe à chaleur ?

Comparatif entre la pompe à chaleur et le poêle à granulés



CritèrePompe à chaleur air-airPoêle à granulés
PerformancesMétéo-sensibles, système
inadapté au climat rigoureux
Situation géographique
sans impact sur les performances
Confort
en hiver
Confort thermique moyen
Mais gestion des températures
« pièce par pièce »
Bon confort dans la pièce de vie.
Mais diminution de la température
avec l’éloignement
Confort
en été
Possibilité de climatiser
(conso. électrique en plus)
Sans incidence
BruitUnité extérieure (voisinage et habitants)
Unité intérieure (moindre mesure)
Bruit possible au niveau
de la soufflerie et de l’extinction.
EntretienTrès limité
Adapté aux seniors
Contraignant
Inadapté aux seniors
EcologieIntérêt par rapport au chauffage élec.
Attention aux fluides frigorigènes
Energie locale, renouvelable
et faiblement émettrice de CO2.
FiabilitéFragilité des composants
Faible compatibilité entre fabricants
Coût de réparation élevé
Dépend beaucoup de l’entretien
Pannes réparables
Pièces génériques et accessibles
EsthétiqueSans plus-valueFlamme chaleureuse
Prix utilisationEntre 2 et 2.5 fois moins cher
que l’électricité
Entre 2 et 2.5 fois moins cher
que l’électricité
Prix posé5000 à 10 000€ TTC selon la puissance5 300€ TTC en moyenne
Eligible aux
aides publiques
NonOui (reste à charge entre 1 500
et 4 800€ selon les revenus)

Fonctionnement

Pompe à chaleur air-air : Elle capte la chaleur de l’air extérieur, élève son niveau de température puis la diffuse à l’intérieur du logement. L’élévation de la température est possible grâce à un fluide frigorigène qui circule en circuit fermé dans la PAC. Il va être successivement condensé puis évaporé selon les composants qu’il traverse.

fonctionnement pac air air

Ce cycle consomme de l’électricité mais au final, le système produit plus d’énergie qu’il n’en consomme. En été, il est possible d’inverser le cycle pour climatiser le logement.

Poêle à granulés : Des granulés de bois sont placés dans le réservoir et acheminés vers le creuset où ils vont être brûlés. Lors de l’allumage automatique, une bougie enflamme les granulés. Le feu est ensuite auto-alimenté par la chute régulière du combustible. Un extracteur des fumées assure à la fois l’apport en air comburant et l’évacuation des fumées. Le plus souvent, la chaleur est diffusée dans la pièce par rayonnement (directement à travers la vitre) et par convection (ventilateur de convection).

fonctionnement poêle à granulés

A retenir : Les deux systèmes nécessitent une alimentation électrique. La PAC air-air peut faire office de climatisation contrairement au poêle à granulés.

Performances

Pompe à chaleur : De par son fonctionnement, les performances de la pompe à chaleur sont météo sensibles et dépendent directement des températures extérieures. Ce système sera donc moins pertinent en zone H1 où le climat est assez rigoureux.

performances pompe à chaleur air air

De plus, la puissance nominale de la pompe à chaleur diminue avec le froid. A titre d’exemple, une PAC air-air d’une puissance nominale de 9.6 kW ne pourra délivrer que 8 kW à -7°C (baisse de 17%). Un appoint est donc le plus souvent nécessaire. Il peut s’agir d’une résistance électrique intégrée à la PAC, de radiateurs électriques ou d’un poêle à bois.

Les performances d’une pompe à chaleur sont souvent exprimées par le COP (Coefficient de Performance selon une température donnée) ou le SCOP (qui tient compte d’une saison entière). Mais attention, ces indicateurs ne traduisent pas les performances réelles, ils permettent en revanche de comparer les produits entre eux. On estime le COP réel autour de 2 à 2.5, on divise donc les consommations par 2 par rapport à un chauffage électrique classique.

poele à granulés performant

Poêle à granulés : Ici, l’énergie provient du combustible qui est normé. Les performances sont donc stables toute l’année et compatibles avec des hivers rigoureux. Une enquête de Que Choisir affirme que les performances affichées sur l’étiquette se traduisent effectivement en pratique « à 2% près ». Les rendements mesurés se situent autour de 85 à 90% selon les modèles ce qui témoigne « d’une combustion parfaitement maîtrisée et d’une technologie mature » selon l’association de consommateurs.

Pour choisir des granulés de bonne qualité, il faut privilégier des sacs transparents (peu de poussière visible, peu de tous petits granulés) avec une livraison sous palette (cellophane qui préserve de l’humidité). Les granulés devront être stockés en intérieur.


A retenir : Une pompe à chaleur est moins pertinente lorsque les hivers sont rigoureux contrairement à un poêle à granulés dont les performances sont constantes. Le coût d’utilisation est comparable entre les deux systèmes (autour de 7-8 cts le kWh).

Dimensionnement

Pompe à chaleur : Le professionnel doit impérativement réaliser un bilan thermique précis lors de sa visite technique pour choisir un modèle adapté. En cas de sous-dimensionnement, il fera froid dans la maison au cœur de l’hiver. En cas de surdimensionnement, la durée de vie de la pompe à chaleur sera écourtée car les composants seront trop sollicités (phases d’arrêts et de démarrages plus importantes).

Poêle à granulés : Le dimensionnement est également une étape importante même si le poêle à granulés est plus permissif de côté-là car il peut moduler sa puissance. Il faut cependant éviter de surdimensionner l’appareil pour prévenir de la surchauffe (même avec un fonctionnement au ralenti) et d’une usure prématurée des composants.

isolation des combles et poêle à granulés

Peu importe le chauffage choisi, il faut agir en priorité sur l’isolation du logement.

A retenir : En premier lieu, il faut toujours renforcer son isolation de façon à réduire durablement ses besoins de chauffage. Le choix d’un nouveau système s’effectue dans un second temps. Cela permet de dimensionner correctement le chauffage par rapport aux nouveaux besoins.

Confort

Pompe à chaleur : Les ventilo-convecteurs diffusent la chaleur uniquement par convection (chauffage direct de l’air) ce qui fait que le confort perçu est moyen (pas de rayonnement). En contrepartie, la température de chaque unité se règle de façon indépendante : on peut demander 17°C dans une chambre et 21°C dans le salon par exemple. Ce système assure aussi un mode hors-gel efficace. La PAC permet enfin de climatiser le logement en hiver.

confort pompe à chaleur air air

Un confort moyen en hiver, mais une régulation efficace.

Poêle à granulés : Le confort perçu est bon dans la pièce où est installé le poêle car la chaleur est diffusée par convection (chauffage de l’air) mais aussi par rayonnement (chauffage des parois et des personnes). La présence d’une flamme offre également un côté chaleureux. Certains modèles disposent de manteaux accumulateurs et offrent une certaine inertie. En contrepartie, la température diminue au fur et à mesure que l’on s’éloigne du poêle et on constate généralement des écarts entre 2 et 4°C dans les pièces éloignées du poêle. C’est pour cette raison qu’il faut conserver un appoint (souvent électrique) dans les chambres.

poêle granule confortable

Un bon confort dans la pièce de vie, mais un appoint nécessaire dans les chambres.

Aussi, le poêle à granulés ne peut pas assurer de fonction hors-gel car son réservoir est limité. En cas de longue absence en hiver, il faudra prévoir une solution de secours (un radiateur mobile placé en hors-gel dans la pièce de vie par exemple).

A retenir : La pompe à chaleur offre une solution deux en un (hiver et été). Le poêle à granulés apporte un meilleur confort dans la pièce de vie en hiver.

Bruit

bruit pacPompe à chaleur : L’unité extérieure est la plus problématique en termes de bruit et peut provoquer des tensions avec le voisinage. Il convient donc de respecter les principes suivants :

Les unités intérieures peuvent aussi être une source de bruit, notamment dans les chambres, même si les fabricants proposent souvent une fonction « sleep » (réduction de la ventilation).

Poêle à granulés : Plusieurs éléments peuvent occasionner une gêne sonore :


ElémentRôleObservation
SoufflerieElle refroidit le poêle et diffuse la chaleurElle est souvent réglable de 1 à 5 mais pas toujours.
Les poêles à convection naturelle n’en ont pas.
Vis sans finElle tourne pour faire tomber
les granulés dans le creuset
Une rotation « en continu » est plus performante
qu’un fonctionnement par intermittence.
Chute des granulésChute depuis la goulotteUn creuset en fonte atténue mieux le bruit que l’acier.
Phase d’extinctionRefroidit le poêleLa durée est de 15 à 30 minutes.

On observe donc des différences significatives sur ce point lors de nos tests selon la technologie du poêle et le soin apporté à la conception. Consultez notre comparatif du bruit et notre sélection de poêles silencieux pour en savoir plus.

bruit des poeles à granulés selon leur technologie

Poêle à convection naturelle / Poêle ventilé optimisé / Poêle ventilé standard

A retenir : Pour les deux systèmes, le bruit est un point à ne pas négliger.

Entretien

Pompe à chaleur : L’entretien est limité à un dépoussiérage pour l’unité extérieure et à un nettoyage régulier des filtres pour les unités intérieures. Dans l’ensemble, le système est peu contraignant et adapté aux seniors. Un entretien annuel par un professionnel est vivement recommandé même s’il n’est pas obligatoire.

entretien pompe chaleur air air

Poêle à granulés : L’entretien est ici une contrainte à bien prendre en compte avant son achat car un poêle à granulés nécessite une attention quotidienne en plein hiver (plutôt tous les deux à trois jours en mi-saison). Il faut notamment remplir le réservoir de granulés avec un sac de 15 kg ce qui peut être compliqué pour une personne âgée. Le bruleur doit être aspiré quotidiennement, la vitre se nettoie tous les deux jours environ. Le bac à cendres est à vider toutes les quinzaines.

entretien poele granule Marina

En sus, deux ramonages par an sont obligatoires (50€ par ramonage) et un entretien annuel par un professionnel est impératif pour préserver les performances du poêle (même s’il n’est pas obligatoire et réalisable par un bon bricoleur).

A retenir : La pompe à chaleur est bien moins contraignante que le poêle à granulés.

Fiabilité

Pompe à chaleur : La fiabilité est le point faible des pompes à chaleur. L’Agence Qualité Construction a révélé que les composants notamment le compresseur et la carte électronique sont « des composants relativement fragiles par rapport à d’autres appareils » et que « la majorité des composants de la pompe à chaleur ne sont pas réparables ». Cela entraine donc des coûts de maintenance élevés (1705€ TTC en moyenne selon l’étude) puisqu’il faut changer tout un sous-ensemble voire la PAC en elle-même en cas de problème.

fiabilité pompe à chaleur

A noter également que la pompe à chaleur est sensible aux coupures de courant et sera inadaptée si la fourniture d’électricité n’est pas de bonne qualité (coupures fréquentes).

Poêle à granulés : Les poêles à granulés ne sont pas exempts de défauts non plus sur ce point mais les appareils sont réparables avec des composants souvent génériques dont le prix reste accessible.


PiècePrix HTPiècePrix HT
Carte électronique150 à 300€Moteur vis sans fin100 €
Extracteur des fumées200€Télécommande100€
Panneau commande150€Ventilateur tangentiel75€
Bougie d’allumage75 à 150€Contacteur de porte40€
Creuset110€Sonde température ambiante15€

Les pannes mineures surviennent le plus souvent d’un manque d’entretien (des cendres restent dans le bruleur ce qui empêche l’air comburant de circuler). Il suffit alors de procéder à un nettoyage rigoureux et de relancer la machine. Ponctuellement, un élément peut être à remplacer comme la bougie d’allumage par exemple qui est une pièce d’usure.

A retenir : Un entretien régulier des systèmes prolonge leur durée de vie et maintient des performances optimales.

Bilan environnemental

unité console pompe à chaleurPompe à chaleur : La pompe à chaleur présente un intérêt environnemental par rapport au chauffage électrique puisqu’elle permet de diviser par deux les consommations. Toutefois, le bilan écologique est moins bon par grand froid quand lorsqu’un appoint électrique est nécessaire. L’énergie est alors fortement carbonée car le pic de demandes sur le réseau entraine le recours aux énergies fossiles. Le label E+ C- estime le bilan carbone de l’électricité à 210 g/kWh en moyenne pour le chauffage.

Autre point de nuance, la PAC emprisonne un fluide frigorigène qui est un puissant gaz à effet de serre en cas de fuites (estimées à 2% par an et 5% en fin de vie).

Poêle à granulés : Le poêle consomme très peu d’électricité (50 W en fonctionnement) et le bilan carbone est principalement lié à la combustion des granulés et estimé à 42 g/kWh selon l’Ademe.

A retenir : Le poêle à granulés est la solution la plus écologique mais la pompe à chaleur présente bien un intérêt environnemental par rapport aux radiateurs électriques.

Prix

Pompe à chaleur : On compte entre 5 000 et 8 000€ dans le neuf et plutôt 7 000 à 10 000€ en rénovation (modèles plus puissants et plus chers). Mais attention, ce système n’est pas éligible aux aides publiques. Une prime privée reste possible en rénovation, généralement autour de 1 000€.

pompe à chaleur ou poele à granulés

Poêle à granulés : On compte en moyenne 5 500€ pour un appareil posé par un professionnel. Ce chauffage est éligible aux aides publiques ce qui fait que le reste à charge se situe souvent entre 1 500 et 4 800€ selon vos revenus.

A retenir : Les aides financières incitent davantage au choix d’un poêle à granulés en rénovation. Dans le neuf, les prix sont comparables. Dans tous les cas, il faut mettre les entreprises en concurrence avant de signer un devis.

Pour cela, Conseils Thermiques s'associe à plusieurs partenaires afin de vous mettre en relation avec des artisans locaux certifiés RGE. Vous pourrez ainsi étudier plusieurs propositions techniques et commerciales gratuitement et sans engagement.

Je souhaite rencontrer des entreprises >

La plupart des travaux de rénovation énergétique donnent droit à des subventions (prime énergie). Si vous avez déjà un devis (non signé), vous pouvez encore y prétendre.

Je souhaite obtenir ma prime énergie >

Si vous décidez de réaliser l’installation vous-même, le prix de revient est plus faible mais il n’est pas possible de bénéficier des aides financières (publiques ou privées).


Avantages et inconvénients


Pompe à chaleurPoêle à granulés
Avantages
Performant dans les régions où l’hiver est douxAdapté à tous les climats
Prix au kWh intéressantPrix au kWh intéressant
Rafraichissement possible en étéConfort thermique satisfaisant en hiver
Bénéfice environnementalBénéfice environnemental +++
Entretien limitéFlamme chaleureuse dans la pièce de vie
Pas de stockage de combustibleTrès large choix de modèles
Mode hors-gelEligible aux aides financières
Inconvénients
Peu adapté au climat rigoureux (zone H1)Pas de mode hors-gel
Bruit (unité extérieure principalement)Bruit (sur certains appareils mal optimisés)
Confort moyen en chauffageStockage des granulés en intérieur
Fiabilité et coût de maintenanceMoins fiable qu’un poêle à bois (moteurs, sondes…)
Appoint nécessaireAppoint nécessaire (dans les pièces éloignées)
Si rafraichissement, conso. électriques en étéEntretien quotidien et exceptionnel
Fluide frigo. dangereux pour l’environnement-
Non éligible aux aides financières en rénovation-

Conclusion : Pompe à chaleur ou poêle à granulés ?

Aucun des deux systèmes n’est parfait et chacun pèsera le pour et le contre selon sa situation. On retient néanmoins que la pompe à chaleur est peu adaptée aux hivers froids contrairement aux poêles à granulés. En revanche, ce système convient mieux au seniors car il s’avère beaucoup moins contraignant en terme d’entretien. Il contribue également au confort d'été. En rénovation, les aides publiques incitent plutôt à se tourner vers le chauffage au bois alors que dans le neuf, l’investissement est comparable.

Pour en savoir plus, consultez nos articles spécifiques sur les pompes à chaleur air-air et les poêles à granulés. Une synthèse des avis d’utilisateurs sur les poêles à granulés pourrait aussi vous intéresser.

Laisser un commentaire ou poser une question




#2 - Xavier (admin) - 25 Septembre 2020

Bonjour dadou,

Nous avons fait un article dédié à ce sujet car cette notion est confuse (il y a deux définitions distinctes et le plus souvent les interlocuteurs ne parlent pas de la même chose).

https://conseils-thermiques.org/contenu/poele-granule-etanche.php

Retenez que si vous voulez faire une installation en ventouse horizontale (la sortie des fumées qui débouche en façade). Il vous faut un poêle certifié étanche par le CSTB. L'installation se fera avec un conduit concentrique (évacuation des fumée et arrivée d'air dans le même conduit apparent).

Pour vérifier si le poêle est compatible, vous pouvez chercher "CSTB + référence du poêle" pour trouver l'avis technique sur un moteur de recherche.

Vous trouverez toutes les subtilités de la pose en ventouse à cette adresse :
https://conseils-thermiques.org/contenu/poele-granule-ventouse.php

A bientôt,

#1 - dadou - 16 Septembre 2020

Bonjour,pourriez vous m'indiquer ce qu'est exactement un poele à granules étanche ou pas étanche et quelle installation il nécecitte ( double évacuation sortie de fumée et aspiration d'air) par le toit.C'est pour une maison de 1983 qui possédait une cheminée à bois.J'aurais eu envie d'installer le poele au milieu de la pièce principale qui n'a pas de conduit.On me parle de carottage dans ce cas... pas de double conduit.Je suis un pe bcp perdue. merci de votre aide
Remonter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies vous permettant d'accéder à des services et offres adaptées à vos centres d'intérêts et nous permettre de mesurer l'audience.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez-ici.