Laine de verre ou laine de roche ?

La laine de verre et la laine de roche sont deux laines minérales aux caractéristiques assez proches, si bien qu’il est parfois difficile de choisir entre les deux. Pourtant, dans le détail, ces deux isolants ne répondent pas forcément aux mêmes besoins. Utilisation, prix, confort, Conseils Thermiques vous livre des éléments pour les départager.

laine de verre ou laine de roche



Laine de verre ou laine de roche : des caractéristiques proches

La laine de verre et la laine de roche sont deux laines minérales issues d’une fusion de matériaux : celle du sable et du verre pour la première, celle du basalte pour la seconde. Leurs caractéristiques techniques sont proches sans être identiques :


Laine de verreLaine de roche
Pouvoir isolant (W/m.K)0.032 à 0.0460.033 à 0.044
Confort d’étéFaibleMoyen
Isolation phoniqueBonneBonne
Résistance au feu (A à E)A1A1
Durée de vie (Années)>50>50
BiosourcéNonNon
Adapté au bâti ancienNeutreNeutre
PrixTrès faibleFaible
Comble perduOuiOui
Mur et cloison intérieur
Rampant
Toiture (sarking)
Mur extérieur
Plancher basNon

On retiendra que la laine de roche est un peu plus dense que la laine de verre ce qui lui confère un meilleur confort en été. En revanche, la laine de verre possède un pouvoir isolant légèrement supérieur ce qui pourra être utile sur les faibles épaisseurs d’isolants, surtout en isolation par l’intérieur. Elle est en outre un peu moins chère.

Pour le reste, les caractéristiques des deux laines minérales sont identiques :


AvantagesInconvénients
Bonne durée de vieCraint les dégâts des eaux
Ecobilan favorable sur l’ensemble du cycle de vieMatières premières non renouvelables
Isolants connus de tous les artisansProduit potentiellement cancérogène
Bonne isolation phoniquePas de propriétés hygroscopiques
IncombustibleCraint les rongeurs
Performances certifiées Acermi-

Laine de verre ou laine de roche : une différence de prix

Le prix de l’isolant est souvent le premier critère de choix. Si l’on compare les prix posés pour le même usage, on s’aperçoit que la laine de verre est plus avantageuse d’un point de vue financier même si les deux isolants restent très bon marché :


Laine de verreLaine de roche
UtilisationR m2.K/W*Prix HT / m²
Combles perdus7 à 1016 à 20€20 à 25€
Rampants (sans finition)6 à 825 à 35€27 à 45€
Rampants (avec plaques de plâtre)6 à 860 à 80€62 à 125€
Murs (isolation intérieure, sans finition)3.7 à 620 à 25€24 à 30€

*R représente la résistance thermique. Plus celle-ci est élevée, meilleur est le pouvoir isolant.

Prenons maintenant deux devis réalisés dans les mêmes conditions pour une isolation des combles perdus par soufflage d’isolants en flocons :

L’avantage est clairement en faveur de la laine de verre qui sur cet exemple est environ 25% moins coûteuse que la laine de roche. Dans tous les cas, pour obtenir le prix du marché le plus juste, il faudra mettre les entreprises en concurrence.

Pour cela, Conseils Thermiques s'associe à plusieurs partenaires afin de vous mettre en relation avec des artisans locaux certifiés RGE. Vous pourrez ainsi étudier plusieurs propositions techniques et commerciales gratuitement et sans engagement.

Je souhaite rencontrer des entreprises >

Ces travaux de rénovation énergétique donnent droit à des subventions (prime énergie). Si vous avez déjà un devis (non signé), vous pouvez encore y prétendre.

Je souhaite obtenir ma prime énergie >

rgeQu'il s'agisse de laine de verre ou de laine de roche, vous pouvez bénéficier d'aides financières et notammant de l'isolation à 1€ pour réduire la facture de vos travaux d'isolation, si votre habitation date de plus de 2 ans et si les travaux sont réalisés par un professionnel RGE.

Cependant, il ne faut pas s’arrêter au seul prix et regarder poste par poste quel est le confort apporté par chacun des isolants, notamment en été. C’est ce qu’on se propose de faire dans la suite de cet article pour l’isolation intérieure.

Combles perdus (rouleaux) : laine de verre ou laine de roche ?

En termes de prix, la laine de verre reste légèrement moins coûteuse sans que cela soit vraiment significatif :

Laine de verre
Caractéristiques TechniquesPouvoir IsolantConfort d’étéPrix TTC
VisuelNomMarqueÉpaisseur - cmR - m2.K/WPlancher boisPlancher bétonau m²
laine verre rouleau comble perduTH40Ursa287+InsuffisantTrès bon8.3€
307.59€
TI212Knauf307.510.5€
IBR KraftIsover307.510€
328++12€
4010+++15€
Laine de roche
laine roche rouleauNomMarqueÉpaisseur - cmR - m2.K/WPlancher BoisPlancher Bétonau m²
1. RoulRockRockWool205.1+-8€
2. RoulRock102.354.9€
1 + 2307.45+InsuffisantTrès bon12.9€
1 + 14010.2+++Minimum16€

La différence se fait plutôt au niveau du confort d’été. Du fait de sa plus forte densité, la laine de roche sera un peu meilleure sur ce poste notamment pour les maisons à faible inertie. La ouate de cellulose ou la laine de bois sont aussi de très bonnes alternatives sur ce point.

laine de verre ou laine de roche combles perdus en rouleau

Laine de verre ou laine de roche (isolation des combles perdus sur plancher bois R = 10 m².K/W)

Concernant la pose, on remarque que la laine de roche devra obligatoirement être installée en 2 couches croisées alors que la laine de verre existe en monocouche (déroulée « à plat »). Pour limiter les ponts thermiques au niveau des solives, le déroulement de 2 couches croisées reste toujours préférable.

Combles perdus (vrac) : laine de verre ou laine de roche ?

Le prix est encore une fois inférieur pour la laine de verre, mais dans des proportions assez faibles :

Laine de verre
Caractéristiques TechniquesPouvoir IsolantConfort d’étéPrix TTC
VisuelNomMarqueÉpaisseur - cmR - m2.K/WPlancher boisPlancher bétonau m²
laine verre flocon comble perduComblissimoIsover357.5+InsuffisantTrès bon12€
Puls’R 47Ursa9€
ComblissimoIsover4710+++Minimum15.6€
Puls’R 47Ursa12€
Laine de roche
laine roche rouleauRockAir - JetrockRockWool31.57+InsuffisantTrès bon12.5€
368++14.2€
40.59+++Minimum16€
Le Flocon 2267+Insuffisant24.2€
308++Minimum27.9€

Le choix technique penche légèrement en faveur de la laine de roche qui contribue à assurer un meilleur confort d’été. Exemple avec 40.5 cm d’isolants où la laine de roche permet d'atténuer un peu plus les températures et de gagner 1 heure de déphasage :

laine de verre ou laine de roche vrac

La laine de roche offre un meilleur confort d'été que la laine de verre à épaisseur égale

Notons enfin sur ce point que la référence « Le Flocon 2 » se fait par épandage manuel (râteau), il possède une meilleure densité (50 kg par m³ contre 23 kg par m³ pour la laine de roche à souffler) d’où ses meilleures performances sur le confort d’été.

Combles aménagés : laine de verre ou laine de roche ?

Au niveau du prix, la laine de verre se démarque fortement sur ce poste avec des tarifs allant du simple ou double :


Laine de verre
Caractéristiques TechniquesPouvoir IsolantConfort d’étéPrix TTC
laine verre rouleau comble aménageableNomMarqueÉpaisseur - cmR - m2.K/WEntre chevronsau m²
Isoconfort 32Isover10 + 106.2+Insuffisant15€
Isoconfort 35226.2513.4€
246.8514.5€
267.40++Minimum15.5€
288+++17€
Laine de roche
laine de roche rockplusRockplusRockWool206.05+Minimum32€

En revanche, les panneaux de laine de roche sont environ 3.5 fois plus denses que ceux en laine de verre et offrent un confort d’été légèrement meilleur :

laie de verre ou laine de roche panneau

Un arbitrage sera à faire entre le prix et la contribution au confort d'été

Notons enfin que la pose de la laine de verre offre des solutions monocouche alors que la laine de roche nécessite une pose en 2 couches pour une épaisseur supérieure à 20 cm (voir la fiche détaillée sur la laine de roche pour en savoir plus).

Laine de verre ou laine de roche pour l’isolation intérieure des murs

Pour les structures en brique, le choix de la laine de verre s’imposera. L’isolant est à la fois plus performant en hiver à épaisseurs égales (moins de perte de surface habitable) et un peu moins coûteux tout en garantissant un bon confort d’été.


Laine de verre
Caractéristiques TechniquesPouvoir IsolantConfort d’étéPrix TTC
laine verre rouleau mur isolation intérieureNomMarqueÉpaisseur - cmR - m2.K/WOssatureParpaingBriqueau m²
GR 32 rouléIsover123.75+InsuffisantTrès bon10.5€
TH32Ursa144.35++11.1€
GR 32 rouléIsover13.5€
165+++15€
Laine de roche
rockplusRockplusRockwool12.53.75+InsuffisantTrès bon17€
144.2++19€
164.8Minimum22€
206.05+++Bon29€

Pour les maisons à ossature bois ou en parpaings, il faudra mettre en œuvre au moins 16 cm de laine de roche pour contribuer un minimum au confort d’été dans cet espace où la place est limitée. Il sera probablement plus judicieux d’aller vers des panneaux en ouate de cellulose de forte densité ou de la laine de bois.

Conclusion : Un choix d’isolant différent selon les besoins d’isolation





Si vous êtes en recherche d’un confort d’été, la laine de roche sera un peu plus performante car plus dense. On la privilégiera donc davantage pour l’isolation des rampants ou des combles perdus, surtout sur un plancher bois. Dans tous les cas, il faudra viser la plus forte épaisseur possible sur ces postes.

Si vous n’êtes pas en recherche d’une optimisation du confort d’été, la laine de verre sera souvent une option moins coûteuse. Pour l’isolation intérieure des murs en briques, la laine de verre se démarque par son prix et son efficacité (moindre épaisseur nécessaire à performance égale). Le confort d’été est ici principalement assuré par le matériau porteur.

Pour l’isolation des maisons à faible inertie où on recherchera un bon confort d’été, la ouate de cellulose ou de la laine de bois offriront de meilleures alternatives.

Laisser un commentaire ou poser une question




#90 - toto - 30 Septembre 2021

Bonjour je dois isoler mes plafonds après avoir enlever le plafond lambris je souhaite réaliser deux couches d'isolant?
je suis en gironde, pouvez vous me dire quelle épaisseur d'isolation et comment la réaliser en deux couches?
cordialement

#89 - Xavier (admin) - 30 Août 2021

Bonjour Pierrick,

A ma connaissance, ce n'est pas possible car l'espace autour du tubage doit être ventilé.

A bientôt,

#88 - Pierrick - 27 Août 2021

Bonjour.
J'ai le coffrage (placo) d'un conduit de cheminée (l'un montant de la cheminée du voisin du
dessous et l'autre de la chaudière à gaz du sous sol). Dans l'espace entre le placo et le conduit (en parpaing) puis je mettre de la laine de verre?

Merci d'avance.
Cordialement

#87 - Xavier (admin) - 28 Mai 2021

Bonjour Thomaslier,

L'isolant mince est imperméable à la vapeur d'eau donc vous ne pouvez pas mettre une couche de laine de verre devant. La vapeur d'eau qui traverse la laine de verre se retrouvera piégée par le multicouche. Elle va condenser et dégrader la laine de verre.

A bientôt

#86 - Thomaslier - 27 Mai 2021

Bonjour,
J'ai fait l'isolation de mes rampants avec l'isolation à 1€, ils m'ont mis un multicouche et je voudrais rajouter une épaisseur, je pensais mettre de la laine de roche en 100 est ce que c'est bon ?

#85 - Xavier (admin) - 27 Mai 2021

Bonjour Titi16,

Oui, à condition qu'il n'y ai pas de revêtement parevapeur entre les 2 isolants. Le meilleur choix serait probablement de retirer l'isolant existant pour contrôler sa bonne mise en œuvre pour refaire une installation propre et durable.

A bientôt

#84 - Titi16 - 25 Mai 2021

Bonsoir, puis je faire rajouter de la laine minérale par dessus de la laine de roche ? Par avance merci

#83 - Xavier (admin) - 30 Avril 2021

Bonjour toto,

Il est toujours préférable d'enlever l'existant pour s'assurer que la nouvelle isolation sera efficace et compatible.

Par exemple, si l'isolation actuelle est en polystyrène (étanche à la vapeur d'eau) et que vous mettez de la laine de verre, la vapeur d'eau va se retrouver bloquer entre les isolants et condenser. Cela va détériorer le nouvel isolant.

Voici un autre exemple pour les combles :
https://conseils-thermiques.org/contenu/isolation-1-euro.php#6

Bon courage

#82 - toto - 25 Avril 2021

bonsoir xavier
je dois réaliser une nouvelle isolation sur une ancienne maison.
Dois je enlever l'ancienne isolation des murs interieurs ou puise je venir poser un nouveau doublage et placage en periphérie de l'ancienne isolation?
cordialement

#81 - Xavier (admin) - 06 Avril 2021

Bonjour francisomn,

C'est possible si les isolants sont de la même nature (isolants fibreux). Mais par exemple, vous ne pouvez pas mettre d'isolant imperméable à la vapeur d'eau par dessus un isolant minéral (un isolant mince). Cela bloquerait la migration de la vapeur d'eau qui condenserait dans l'isolant = dégradation définitive.

Si 2 couches se superposent, la deuxième couche doit être nu (sans revêtement kraft, ou celui-ci doit être lacéré).

Le plus économique pour obtenir un bon confort d'été est de privilégier des isolants denses avec une forte capacité de chaleur. La laine de bois sera meilleure sur ce poste que les autres isolants.

Vous pouvez faire des simulations sur ce site :
https://www.ubakus.com/fr/calculateur-valeur-u/

A bientôt

#80 - francisomn - 05 Avril 2021

Bonjour,
Est-il possible de si on choisit de mettre 2 couches d'isolant, de combiner différents isolants. Je souhaite isoler les rampants de ma maison dans le nord : donc du froid, mais également du chaud (élévation des températures l'été pour les 50 prochaines années)?
Par exemple 16mm laine de roche + 16mm laine de verre côté nord
Ou 16mm laine de bois et 16mm laine de verre côté sud.

#79 - Xavier (admin) - 25 Mars 2021

Bonjour François B,

Peut-être pouvez-vous envisager la possibilité d'une isolation par l'extérieur. Cela permettrait de ne pas empiéter sur la surface habitable et de conserver l'inertie de vos murs (importante pour le confort d'été). Corrélée à une isolation des combles, cette solution devrait être efficace. (Il faut aussi envisager l'isolation du sol éventuellement).

Voici une lecture qui devrait vous intéresser sur ce point :
https://conseils-thermiques.org/contenu/isolation-interieure-ou-exterieure.php

D'une façon générale, on considère une isolation efficace des murs avec une résistance thermique autour de 3.7 m2.K/W (soit 12 cm d'isolants selon les performances).

A bientôt,

#78 - Francois B - 23 Mars 2021

Bonjour,

Dans le cadre de l'achat de ma maison, je souhaiterais profiter du temps qui m'est donné avant d'emmenager complètement pour améliorer un peu l'isolation.

C'est une maison de 1978, construite d'après les diagnostiques en béton banché avec ITI briques. Elle est mitoyenne par deux côtés (est et ouest).

Le diagnostique a préconisé une nouvelle isolation des combles ce qui sera fait, mais les murs intérieurs du bas sont recouverts de lambris, que je souhaterais enlever. J'ai pensé à cette occasion réaliser une contre cloison et aurais souhaité en profiter pour faire au mieux niveau energétique, mais la maison n'est pas très grande et je ne voudrais pas perdre trop de place. La consommation actuelle electrique n'est pas énorme (1200 euros par an pour les propriétaire actuels) et nous aurons un poele à granules qui nous fera aussi économiser sur la facture.

Est ce qu'une contre cloison sur ossature avec un isolant laine de verre/roche même fin (pour ne pas perdre trop de place) va améliorer un peu le confort sur ces murs, aussi bien thermique que phonique ? Ou est ce que comme je ne rentre pas dans une démarche d'isolation globale cela ne sert à rien et autant coller mes plaques de platre sur le mur brique pour ne pas perdre trop de place ?

#77 - Xavier (admin) - 19 Mars 2021

Bonjour Jean B,

Voici quelques éléments de réponse :

1. Pour bénéficier des aides, il faut viser une résistance thermique d'au moins 7 m².K/W (environ 30-35 cm d'isolants) pour les combles perdus et 4.5 m².K/W (pour les toitures terrasses). C'est donc bien plus que 10 cm.

2. Une pose en 2 couches à joints décalés permet de mieux traiter la jonction entre les rouleaux mais je ne sais pas si cela joue significativement sur la performance globale. Le cahier de prescription technique "Mise en œuvre des procédés d’isolation thermique rapportée en planchers de greniers et combles perdus" ne le précise pas en tout cas.

3/4. Même si ce sont les premiers cm d'isolants qui sont les plus efficaces, il est préférable de viser le R maximum dans la mesure où ces travaux vous engagent pour 30 ans. Si l'isolant n'est pas posé sur un plancher béton (qui apporte de l'inertie), le confort d'été est directement proportionnel à la densité de l'isolant et à son épaisseur. Difficile d'obtenir un bon confort avec 20 cm d'isolant quel qu'il soit. Vous pouvez faire des simulations sur le site Ubakus :
https://www.ubakus.com/fr/calculateur-valeur-u/

A bientôt,

#76 - jean B - 17 Mars 2021


Bonjour,
Je suis propriétaire d'un petit logement ++sous-comble++ dans un immeuble parisien (pré-haussmannien) datant de 1835 environ dans le Xème arrondissement. La copropriété envisage de refaire la toiture zinc de l'immeuble fin 2021 début 2022, car sa précédente réfection remonte à plus de trente ans.

Je précise que la pente intérieure des combles où j'habite est d'environ 40° à 45° au maximum. L'isolation actuelle consiste, suite à un sondage effectué lorsque j'ai remplacé les 2 Vélux, en une couche très abîmée de laine de verre de quelques centimètres (10 au maximum), sous les voliges, ce qui fait de l'appartement une authentique passoire thermique.

Les devis de réfection de toiture qui ont été fournis, il est vrai fin 2019 et donc l'entrée en vigueur (?) de la nouvelle RT, prévoient bien sur de remplacer les voliges mais de mettre en isolant une couche de laine de roche de 10 cm, donc quasi identique à l'épaisseur de laine de verre existante.

Mes questions sont les suivantes :

1/ Quelles sont les normes d'isolation qui sont/seront obligatoires (RT 2020..) ? 10 cm de laine de roche sont ils suffisants (cette faible épaisseur me semble étonnante)
2/ Je ne pense pas pour des questions liées à la rehausse de la toiture zinc que nous puissions aller au delà de 20 cm d'isolant (laine de roche)
-est il préférable de croiser deux couches de 10 cm plutôt qu'une seule de 20 cm ?

3/ le R est il suffisant pour des combles habités ?

4/ quid du déphasage thermique avec 20 cm de laine de roche ?

#75 - Xavier (admin) - 18 Février 2021

Bonjour B2,

Oui, il faut enlever l'ancien isolant afin d'être tout à fait sûr que la nouvelle isolation sera performante. En voici quelques raisons :

- L'isolant actuel est peut être mal posé. S'il est posé par dessus des solives par exemple (présence de vagues), cela crée une circulation d'air en sous-face (très grande dégradation des performances supposées de l'isolation).

- L'isolant actuel est peut-être dégradé par des rongeurs qui ont creusé des galeries dedans (ce qui va aussi dégrader le prochain isolant).

- L'isolant actuel a peut être été tassé de façon mécanique si vous avez stocké des choses dessus par exemple. Vous risquez aussi de marcher dessus en mettant en œuvre le nouvel isolant.

- En soufflant le nouveau sur l'ancien, vous risquez de tasser l'isolant existant qui ne jouera plus son rôle. Cela peut créer un pont thermique sur le pourtour de la maison (et induire des risques de condensation).

- Au niveau de la sécurité, il faut voir des éléments chauffants (conduit de cheminée, spots encastrés) ont bien été traités par le premier isolant.

- Selon la nature du plancher, la masse qu'il peut supporter n'est pas infinie.

- Enlever l'isolant permettra de poser un pare-vapeur en sous-face si cela est nécessaire.

A bientôt,

#74 - B2 - 18 Février 2021

Faut il enlever la laine de verre déjà posée il y a 30 ans avant de souffler un autre isolant ?

#73 - Laura (admin) - 09 Février 2021

Bonjour Toni,

Nous ne connaissons pas ce produit particulièrement, pourquoi ne pas demander à la marque directement ?

Sinon des panneaux de polystyrène pourraient convenir. Lors de la pose, les joints entre les panneaux et les murs doivent être scotchés (scotch spécifique).

A bientôt,

#72 - Toni - 08 Février 2021

Bonjour, je souhaiterais isoler le plafond de mon garage en hourdis, sans avoir à faire de faux plafond, j'ai trouvé une seule solution et il s'agit du produit Panodal alu de chez isover à cheviller au plafond. Sachant que l'humidité de mon garage oscille entre 60 et 70% d'humidité ( j'ai un déshumidificateur),au dessus la maison a un chauffage au sol basse température couplée à une pompe à chaleur, est-ce une solution adaptée ? Merci

#71 - Laura (admin) - 01 Février 2021

Bonjour nanar,

Pour évaluer et comparer la performance thermique d'un isolant, il faut que vous preniez le coefficient thermique R (doit être renseigné sur votre devis ou sur la fiche isolant).

Sur le plan phonique, les laines minérales se valent entre elles. Pour que celle-ci soit efficace, il faut soigner la pose (jonction entre les fenêtres et les murs).

A bientôt,

#70 - nanar - 29 Janvier 2021

bjr je cherche un conseil pour isoler murs en parpaing ext de par l'int j'ai deux options 1)laine de verre en 120 ou 2) laine de roche en 100 que dois je choisir pour le meilleur rendement en1) thermique en 2) phonique en sachant que en 120 j'aurais des tapées de fenêtre de 140 donc par rapport a la laine de roche en 100 tapés de 120 je gagne 2cm partout merci pour un conseil.

#69 - Laura (admin) - 22 Janvier 2021

Bonjour PM,

Pour comparer les performances d'un isolant, il faut regarder le "R" renseigné dans les caractéristiques du produit.
A un R égal, si la densité est plus forte, le confort d'été sera normalement meilleur. Ce n'est pas l'unique facteur à prendre en compte.

A bientôt,


#68 - Laura (admin) - 22 Janvier 2021

Bonjour Audrea,

La ouate de cellulose est probablement le meilleur choix pour l’isolation acoustique. À épaisseur et densité égales, cet isolant sera plus performant que la laine de verre. Petit bémol : lorsqu’elle est soufflée ou projetée de manière trop dense, elle peut vite perdre son efficacité acoustique.

Pour plus d'informations, nous avons rédigé un article dédié à l'isolation phonique :
https://conseils-thermiques.org/contenu/isolation-phonique.php

A bientôt,

#67 - PM - 20 Janvier 2021

Bjr
est ce que la densité de la laine de roche influence l'isolation. je possède de la laine de roche de 70Kg en 60mm d'épaisseur, cela équivaut il a une épaisseur plus importante de densité standard (25kg)?
slts
Remonter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies nous permettant de mesurer l'audience.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez-ici.