Une maison en béton cellulaire, retour d’expériences

Cette maison bioclimatique construite en béton cellulaire se situe en Bretagne. Elle offre un niveau de performances proche d’une maison passive, en témoigne la température hivernale qui ne descend jamais sous les 18°C en l’absence de chauffage. Retour d’expériences.

Le projet en 1 coup d’œil

Cette maison bioclimatique vise la haute performance énergétique grâce à une enveloppe performante en béton cellulaire et une orientation bien étudiée afin de capter au maximum les apports solaires.


CaractéristiquesMaison de niveau passif de 143 m²
Isolation mursBéton cellulaire (40 cm) + Laine roche (7.5 cm)
R = 8.5 m².K/W
Isolation toitureLaine de roche (40 cm)
R = 10.2 m².K/W
Isolation solPolystyrène extrudé (20 cm)
R = 6.5 m².K/W
FenêtresDouble vitrage 4/20/4
Ug = 1.1 W/m².K
ChauffageApports solaires passifs
Poêle à bois
VentilationVMC Double Flux
Aldes Dee Fly Cube
Eau ChaudeChauffe-eau thermodynamique

Une maison bioclimatique pour capter l’énergie solaire

Cette maison de plain-pied en béton cellulaire se répartit en 3 blocs (garage, espace jour, espace nuit). Elle est également accessible en fauteuil roulant afin d’anticiper les vieux jours.

plan maison béton cellulaire

La maison présente un volume compact avec une forme proche du rectangle de façon à limiter au maximum les déperditions thermiques. On observe quelques décrochés de murs au niveau de l’entrée ou des chambres pour préserver tout de même un certain style architectural.

La maison tire parti d’une exposition Sud-Est / Sud-Ouest pour profiter au mieux de la course du soleil. La pièce de vie est largement vitrée sur les 2 façades Sud de façon à capter tous les apports solaires en hiver :

maison béton cellulaire façade sud

A l’inverse côté Nord, les ouvertures sont limitées. A l’extérieur du volume chauffé, le garage se positionne en espace tampon au Nord. L’entrée dans la maison se fait par une buanderie pour limiter la sensation de froid :

maison béton cellulaire façade nord

A l’intérieur, même logique, on retrouve les salles de bain côté Nord et les chambres en majorité ouvertes au Sud.

Une enveloppe performante en béton cellulaire

Le béton cellulaire est un matériau porteur qui joue également le rôle d’isolant grâce à sa structure alvéolée qui emprisonne l’air inerte. Consultez notre fiche dédiée pour en savoir plus.

Isolation : Au niveau du plancher bas, 20 cm de polystyrène extrudé assure l’isolation de la dalle. Le soubassement a été réalisé en 2 rangs de béton cellulaire afin de couper les ponts thermiques (rupture dans la continuité de l’isolation).

isolation dalle polystyrene extrude

Au niveau des murs, on retrouve également des blocs en béton cellulaire de 40 cm d’épaisseur (Cellumat Passifbloc) complétés par un doublage intérieur en laine de roche. Pour ne pas faire de saignées dans le mur, les gaines sont passées entre les blocs de béton cellulaire et la laine de roche. On retrouve cette même laine de roche au niveau des combles (40 cm).

maison béton cellulaire monomur

Au total, le niveau d’isolation est supérieur à l’exigence de la RT 2012 et se rapproche du niveau passif. Le confort d’hiver sera donc très satisfaisant. En été, le béton cellulaire apporte une réelle inertie au niveau des murs (déphasage supérieur à 12 heures et bonne atténuation des amplitudes thermiques). La laine de roche joue aussi son rôle dans les combles grâce à la forte épaisseur mise en œuvre (déphasage satisfaisant de 10 heures) même si la ouate de cellulose aurait été plus efficace sur ce poste (déphasage de 16 heures). Elle restait cependant plus coûteuse et avec comportement au feu un peu moins bon.

Vitrage : Un double vitrage très performant a été préféré a du triple vitrage. Cela représentait une économie de 30 à 40% et le double vitrage disposait d’un meilleur facteur solaire pour le but recherché (captation des apports solaires passifs).

fenetre maison béton cellulaire

Pour favoriser l’étanchéité à l’air dans le temps, les baies vitrées ne possèdent qu’un seuil vantail coulissant.

Des systèmes efficaces et peu coûteux

Poêle à bois contura 880Ventilation double flux : Pour rester cohérent avec une enveloppe très performante, une ventilation double flux a été privilégiée par rapport à un modèle simple flux. Elle permet de limiter les pertes de chaleur par renouvellement d’air, en récupérant les calories de l’air extrait grâce à un échangeur. L’air neuf extérieur est donc réchauffé avant de pénétrer dans la maison ce qui augmente également le confort. Toutes les gaines sont placées dans le volume isolé.

Chauffe-eau thermodynamique : Le chauffe-eau thermodynamique reste la solution la moins coûteuse pour répondre à la réglementation. Une pompe à chaleur récupère les calories de l’air extérieur pour le chauffage de l’eau. L’appareil est également placé dans le local technique (volume isolé).

Poêle à bois : Quand les apports solaires ne suffisent pas, un poêle à bois Contura 880 de 5 kW permet de réchauffer la maison. Le poêle possède bien une arrivée d’air dédiée pour éviter de prendre l’air dans la maison (installation en configuration étanche).

Suivi de chantier de cette maison en béton cellulaire

C’est le propriétaire, connaisseur des métiers du bâtiment, qui a assuré la maîtrise d’oeuvre en coordonnant les différents artisans. Le chantier aura pris environ 8 mois auxquels on peut rajouter 5 mois de conception. Malgré une bonne expérience, le phasage entre les artisans a été parfois compliqué (retard estimé à 1 mois au total) et cette tâche du suivi de chantier reste très énergivore. Le propriétaire ne conseille donc pas cette option à moins d’être très contraint niveau budget.

coulage dalle béton

L’entreprise de maçonnerie a été choisie pour son expérience dans la pose à joints minces du béton cellulaire. Le fabricant Cellumat a épaulé l’équipe par 3 fois : lors du montage du premier rang (partir sur une bonne base), pour le suivi des arases (qui recevront la charpente) et pour un prétest sur le contrôle de l’étanchéité.

maison béton cellulaire pose

Une attention particulière a aussi été portée à la mise en œuvre de l’enduit qui doit être assez souple pour absorber les chocs thermiques (le béton cellulaire emmagasine la chaleur). C’est un enduit monopass ZXT de VPI qui a été choisi. L’application doit se faire impérativement sur support sec par une température supérieure à 5°C et sans risque de gel dans les prochaines heures.

enduit béton cellulaire

Le test d’étanchéité qui valide la qualité de la mise en œuvre a été très concluant avec une valeur mesurée inférieure à 0,20 m3/(h.m2) soit trois fois mieux que la réglementation en vigueur.

Prix de cette maison en béton cellulaire

Le prix de cette maison en béton cellulaire est de 210 000€ soit environ 1500€ du m². Le total reste donc supérieur à celui d’une maison RT 2012 standard (à partir de 1300€ du m²) mais le surcoût reste acceptable compte tenu des prestations proposées (meilleur confort d’hiver et d’été).

charpente maison béton cellulaire

Ce prix attractif a été possible car le particulier a assuré lui-même le suivi de chantier (gain d’environ 10% du prix HT) et son expérience en tant que négociant lui a permis d’obtenir des tarifs préférentiels pour les fournitures. Dans le cas contraire, la maison en béton cellulaire aurait plutôt coûté entre 1600 et 1800€ du m².

Il convient dans tous les cas de rencontrer différents professionnels pour faire chiffrer votre projet et obtenir le meilleur prix. Pour cela, vous pouvez utiliser une application de devis en ligne gratuite et sans engagement comme Enchantier :


Votre demande de devis a bien été enregistrée.
Nos entreprises partenaires (Enchantier, 123 Devis ou Travaux.com) prendront contact avec vous très prochainement par mail ou par téléphone pour plus de précisions sur votre projet et pour vous mettre en relation avec des artisans disponibles et proches de chez vous.
Pensez à vérifier que vous ne recevez pas les mails dans vos "spams".

  • Votre projet
  • Vos coordonnées
  • * *
  • Vous êtes
  • Votre situation *
  • *
  • de *
  • * *

La certification Passivhaus n’a pas été retenue pour ce chantier car le surcoût reste important (environ 1500€) et le propriétaire reste sceptique quant à la plus-value lors de la revente. Il est convaincu que la présentation des factures d’énergie est un moyen efficace pour convaincre de la performance de l’habitation.

Au niveau des consommations, il faut compter 50€ par mois d’électricité tout compris (contre 200€ dans l’ancien logement) et 270€ pour une corde de bois à l’année.

L’entretien des systèmes revient quant à lui revient autour de 220€ par an : 100€ pour le changement régulier des filtres de la VMC Double Flux et 120€ pour le ramonage obligatoire du poêle à bois.

Avis sur cette maison en béton cellulaire

Pourquoi avoir fait le choix du béton cellulaire ? Cela répondait d’abord à une contrainte économique car la solution « béton cellulaire + doublage intérieur » reste une des moins coûteuses pour atteindre le niveau passif. Très concrètement, il faut compter environ 110€ du m² pour le mur : 68€ pour le bloc, 32€ pour la pose et 10€ de colle ou accessoires.

garage maison béton cellulaire

Pour mieux comprendre votre ressenti, quel est le climat de la région ? En Bretagne, les températures peuvent descendre jusqu’à -10°C en hiver mais la plupart du temps, on reste autour de 0°C. En été, il fait autour de 25°C.

Quelles sont les températures intérieures pendant le mois de juillet ? Lors des épisodes de forte chaleur, il fait 25-26°C dans la maison pour une température extérieure de 32°C. En règle générale, il y a toujours un écart de 5 à 6°C entre l’intérieur et l’extérieur. Il n’est pas envisagé de système de refroidissement.

maison béton cellulaire protection solaire

La casquette solaire est-elle suffisamment large pour protéger des rayons du soleil en été ? Non, la casquette étant installée en porte-à-faux, sa taille a dû être limitée à cause des contraintes de vents très forts dans notre région. Nous fermons donc les volets roulants extérieurs en été pour empêcher la pénétration des rayons du soleil. La casquette joue tout de même son rôle en limitant les apports solaires sur la façade (le béton cellulaire ombragé emmagasine moins la chaleur).

En hiver, comment se comporte la maison ? L’amplitude thermique est assez faible. Sans chauffage, la maison ne descend jamais en dessous 18°C et monte rarement au-dessus de 21-22°C.

Comment gérez-vous les apports solaires ? Les jours de beau temps, le poêle n’est allumé que le matin et consomme environ 3 bûches jusqu’à l’arrivée du soleil. Ce dernier prend ensuite le relai jusqu’au lendemain matin. Les jours où il pleut toute la journée, le poêle fonctionne en continu.

Le poêle à bois ne surchauffe-t-il pas rapidement l’habitation ? Si, la température peut vite grimper. Le poêle est le plus souvent utilisé à demi-charge et l’air comburant est rapidement placé au minimum de façon à laisser mourir le feu tranquillement. (Attention toutefois, cette combustion reste polluante. Un poêle à granulés avec régulation automatique de l'air comburant aurait pu être envisagé).

La ventilation double-flux est-elle une cause de bruit ? En été, nous la coupons l'après-midi car le bruit au niveau des bouches n’est pas acceptable. Nous la rallumons dès la mi- saison.

Le ballon thermodynamique est-il dérangeant ? Non, le local technique est réalisé en plaques acoustiques ce qui fait que la pompe à chaleur ne s’entend pas à l’intérieur du logement.

L’isolation phonique au niveau du bac acier est-elle satisfaisante ? Oui, le bac acier est en zinc avec 40 cm de laine de roche en sous-face, il n’y a aucun bruit dans la maison.

maison béton cellulaire bac acier

Qu’est-ce qui vous change par rapport à votre ancien logement ? Nous étions déjà sur une solution monomur avec des briques (pouvoir isolant environ 2 fois plus faible) mais la conception avait été moins soignée. Nous apprécions une maison vraiment très lumineuse et chauffée principalement par le soleil lorsqu’il fait beau. Sur l’année, les températures sont bien plus stables, c’est très agréable.

N’avez-vous pas peur d’une revente difficile avec ce niveau de performance ? Nous avons essayé de rester dans des prix raisonnables par nos choix de conception aussi bien au niveau des matériaux que des systèmes. Nous avons également participé activement au suivi de chantier pour réduire les coûts. Le haut niveau de performance énergétique et le caractère « accessible » de cette maison de plain-pied restent des prestations recherchées.

Quelle est la réaction des visiteurs ? « Il fait toujours bon chez vous », ce doit être la remarque qui revient le plus.

Avantages et inconvénients


MinimaleMoyenneMeilleure
OrientationOrientation standard suivant
l’alignement de la route
Orientation SudOrientation Sud
+ protections solaires
ConceptionPlan typeBâti fixe, intérieur sur-mesurePlan sur-mesure
Confort hiverBBCRT 2012Niveau passif ou positif
Confort étéFaible inertieFaible inertie + aménagementsForte inertie
Ecobilan
Bâti
Maçonnerie traditionnelleBéton cellulaireOssature bois
Ecobilan
Isolants
Non biosourcésMixBiosourcés
EnergieNon renouvelablesMixRenouvelables
PrixElevé : > 1700€ du m²1450 à 1700€ du m²Faible < 1450€ du m²

Une maison en béton cellulaire performante et abordable

Cette maison en béton cellulaire offre donc des performances intéressantes en hiver (enveloppe de niveau passif) comme en été (forte inertie) pour un surcoût raisonnable par rapport à une maison traditionnelle. Pour aller plus loin, découvrez notre article dédié au béton cellulaire ainsi qu’une deuxième construction labellisée Passivhaus avec ce même matériau. Une autre solution de maison passive à 1500€ du m² pourrait aussi vous intéresser.

Laisser un commentaire ou poser une question




Pas encore de commentaire ou de question. Remonter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies vous permettant d'accéder à des services et offres adaptées à vos centres d'intérêts et nous permettre de mesurer l'audience.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez-ici.