Le plancher chauffant

Les planchers chauffants ont longtemps été décriés à juste titre et reviennent petit à petit à la mode. Il en existe de très nombreux types et nous allons tenter ici d'en faire une liste exhaustive, avec leurs avantages et inconvénients.

Historique

Le plancher chauffant est une technique assez ancienne puisqu'on en trouvait déjà il y a plus de trente ans. Cependant, à cette époque, les températures utilisées étaient celles des radiateurs, à savoir 50 à 65°C. A cette température, il se produit un phénomène de stratification de l'air avec notamment une température près de la surface du sol très élevée. Cela avait pour conséquence de faire gonfler les jambes et provoquait donc un inconfort certain. La technologie a donc été modifiée et elle revient aujourd'hui au premier plan en ayant gommé cet inconvénient (basse température).

L'architecture

Un sandwich

architecture d'un plancher chauffant

Un escargot en PER

plancher chauffant escargotLes tuyaux d'un plancher chauffant ne doivent jamais se chevaucher et pour cela, ils sont installés en escargot. Les tubes seront plus ou moins espacés selon la puissance voulue, ainsi, l'escargot sera plus compact dans une salle de bain. Le matériau des tubes est le PER (polyéthylène réticulé), il est plus souple et moins cher que le cuivre qui était utilisé auparavant. Il est également plus facile à mettre en place puisqu'il n'y a aucune soudure à faire. Prix des tubes PER, entre 0.3€ à 1.5€ le mètre linéraire :

Les plaques à plots (tubes à eau)

plaque à plots plancher chauffantLes plaques à plots permettent un placement très facile et très rapide des tubes. En effet, elles permettent de "coincer" les tubes sans matériel supplémentaire et les écarts sont directement intégrés avec les plots. Toutefois, les plaques à plots sont généralement peu isolantes ce qui en fait une solution très bon marché mais peu efficace thermiquement. Prix des dalles à plots, entre 10 à 20€ le m² :

Les plaques d'isolants rainurées (tubes à eau)

Pour pallier au défaut du caractère non isolant des plaques à plots, il existe des plaques d'isolants rainurées au préalable pour pouvoir passer les tubes de PER. Une installation qui se révèle assez simple donc et qui permet d'être plus efficace énergétiquement. Ces plaques peuvent être en fibre de bois, polyuréthane ou polystyrène. Le prix varie selon l'isolant choisit mais il faut compter entre 35 et 50 €/m² pour un kit complet avec les tubes PER.

Les plaques planes (tubes à eau)

 plaques planes et agrafeuse pour plancher chauffantLes plaques planes sont quadrillées pour permettre une installation la plus aisée possible (écart visible rapidement). Cependant, la mise en place des tubes se révèle tout de même plus complexe qu'avec les plaques à plots. De plus, les tubes sont ici maintenus avec des agrafes, enfoncées directement dans les plaques. Ces plaques en polyuréthane ont des caractéristiques thermiques sensiblement supérieures à celles des plaques à plots. Prix des dalles lisses en polystyrène, entre 5 à 15€/m² :

Les plaques planes (résistance électrique)

plancher chauffant electriquePour un plancher chauffant électrique, on utilise des plaques planes. Sur ces dernières, on vient ensuite poser un treillis sur lequel seront fixées les résistances à l'aide de rislan. Certaines résistances sont par ailleurs vendues directement attanchées à un treillis qu'il suffira alors de dérouler.

Les technologies de plancher chauffant

Basse température, une obligation

Qu'ils soient électriques ou à eau, les planchers chauffants doivent être alimentés en "basse température", c'est-à-dire de l'ordre de 30-25°C. Ceci est la condition sine qua none pour qu'il n'y ait pas de phénomène de jambes lourdes. À noter que des basses températures augmenteront l'efficacité d'une chaudière gaz à condensation (plus de condensation).

Le plancher chauffant électrique

plancher chauffant electriqueLe plancher chauffant électrique est une solution qui apporte plus de confort thermique que des convecteurs ou même des planchers rayonnants. Cependant, la régulation est plus difficile quoique plus aisée qu'un plancher chauffant à eau puisque les résistances peuvent être coupées instantanément. Il n'y a évidemment pas de possibilité de rafraîchissement.

Le plancher chauffant à eau

Le plancher chauffant à eau est aujourd'hui très utilisé. En effet, il permet d'avoir un meilleur confort thermique par rapport aux radiateurs ainsi qu'un encombrement quasiment nul. De plus, les régimes de températures d'eau qui sont (et doivent être) utilisés correspondent parfaitement aux capacités des pompes à chaleur (qui ont du mal à produire des températures élevées) ainsi que des chaudières basse température et à condensation.

plancher chauffant nourriceLe seul point noir est là encore la régulation. En effet, l'inertie de la chape flottante crée un déphasage important entre les apports qu'il peut y avoir dans la maison (notamment solaire) et la baisse effective de la température du sol. C'est pourquoi il n'est pas recommandé d'installer un plancher chauffant dans une maison très isolée et/ou très bien exposée avec de nombreux vitrages au sud. En effet, cela pourrait provoquer des surchauffes importantes au moindre rayon de soleil puisque les apports solaires s'additionneront de manière significative avec la chaleur produite par le plancher chauffant.

Côté alimentation, le plancher chauffant à eau est alimenté via une nourrice (photo ci-contre) ; chaque départ/retour correspond à une boucle.

Le plancher chauffant solaire

Il est possible d'alimenter un plancher chauffant grâce à des capteurs solaires. Une dalle plus importante pourra être mise en place pour avoir une inertie supérieure et donc compenser les périodes sans soleil. Une chaudière ou une pompe à chaleur pourra être mise en place comme appoint.

Le rafraîchissement

Certaines pompes à chaleur sont dites réversibles, c'est-à-dire qu'elles permettent de faire un rafraîchissement en été. Ce type de système est parfaitement compatible avec un plancher chauffant. Il ne faut cependant pas espérer un rafraîchissement très important. En effet, le sol doit rester à une température minimale, sinon il risque d'y avoir l'apparition de condensation. Il existe également de nombreux moyens pour éviter de climatiser.

Prix d'un plancher chauffant électrique

Il est possible de poser soi-même son plancher chauffant électrique à condition d'être très bon bricoleur. Pour vous donner une idée sur le prix que peut coûter une installation d'un plancher chauffant électrique (réalisée par un électricien) voici le devis réalisé lors d'une contruction de maison écologique en paille. Le coût s'élève à 2709€ TTC. Cette installation comprend l'équipement du rez de chaussée de 70 m² et un programmateur hebdomadaire multi-zone.

Si vous souhaitez faire appel à un professionel, il convient d'obtenir plusieurs chiffrages pour mettre les entreprises en concurrence et faire baisser les prix. Pour cela, vous pouvez utiliser une application de devis en ligne, gratuite et sans engagement.

Conclusion

Le plancher chauffant est une solution qui convient à la majorité des systèmes de production de chaleur. Le confort thermique est aujourd'hui assuré par des températures basses. Le seul point noir est la régulation. Certains automates performants arrivent tout de même à limiter cet effet négatif en anticipant au mieux les variations d'apports solaires et de température.

Laisser un commentaire ou poser une question




#177 - Jo - 18 Novembre 2020

Bonjour je suis en train de faire construire une maison en brique et je me pose beaucoup de questions pour le chauffage. Je suis électricien, pour moi il est intéressant de poser un chauffage au sol électrique mais je voudrais prévoir aussi un plancher hydraulique dans la même chape. Pour plus de précisions je pensais mettre mon isolant TMS de 80 mm, poser les tuyaux PER et poser la trame électrique par-dessus. Pour moi il ne devrait pas y avoir de problème car les deux chauffage sont à basse température.

#176 - Jo - 18 Novembre 2020

Pour plus de précisions je pensais mettre mon isolant TMS de 80, poser les tuyaux PER poser la trame par-dessus et couler la chape liquide de 6 cm

#175 - Jo - 18 Novembre 2020

Bonjour, je construit une maison en brique bien isolée. Je me pose beaucoup de questions pour le chauffage, je suis électricien donc bien plus intéressant pour moi de poser un plancher électrique mais je voudrais prévoir un hydraulique. Serait-il possible de poser un chauffage au sol hydraulique et électrique ?

#174 - Alain - 18 Novembre 2020

Bonjour,
J'ai une grande pièce de 35 m² en comble équipée en chauffage basse température électrique. Depuis l'an dernier lorsque le disjoncteur du chauffage est en service, ce dernier fonctionne en permanence. J'ai remplacé le thermostat mais cela ne change rien. Ne serais-ce pas un blocage thermique et si oui, comment puis-je y remédier. Merci
Cordialement

#173 - Lolo - 12 Novembre 2020

Bonjour je suis actuellement en train de rénover une vieille maison et j’aimerai savoir quel préparation du sol il faut pour installer ce type de chauffage sachant quon à tout casser le sol . Donc quel épaisseur de dalles? D’isolation ? De dalles avec les serpentins quel est le procédé
Cordialement

#172 - GuyFrancis5 - 10 Novembre 2020

Bonjour
Quelle est la puissance à prévoir par m2 dans un appartement BBC?

#171 - Grandjeff - 31 Octobre 2020

Bonjour,
Est-ce qu'on peut poser un chauffage au sol à eau sur une dalle existante sur sous-sol, dans une maison de 1975 ? J'ai entendu que maintenant l'entreprise peut rainurer la dalle pour encastrer les tuyaux dans les rainures : qq1 connait ? La dalle n'est pas isolé mais il y a un sous-sol.
Merci par avance.

#170 - Xavier (admin) - 15 Octobre 2020

Bonjour Civette67,

Si vous avez une forte hauteur sous plafond, c'est intéressant d'avoir un chauffage par rayonnement (qui chauffe les corps et les parois) comme un poêle de masse ou plancher chauffant.

Un poêle à bois bouilleur ne devrait pas pouvoir passer la réglementation car il n'a pas de régulation automatique (à voir avec l'étude thermique).

Vous pouvez peut-être regarder pour un poêle à granulés massif (type Rika Revo 2 par exemple) au RDC et compléter par des radiateurs à l'étage.

Si vous en avez la possibilité, n'hésitez pas à placer des fenêtres au maximum côté sud (chauffage gratuit en hiver). Il faudra les protéger par une casquette solaire en été.

A bientôt,

#169 - Civette67 - 13 Octobre 2020

bonsoir, je viens d'obtenir le permis de construire pour une maison à ossature bois à étage de 140m2 dans les Vosges avec un vide sur salon. J'hésite beaucoup sur le système de chauffage. La commune est dépourvue du gaz de ville et je n'ai pas prévu de chaufferie qui puisse accueillir un chaudière à pellets avec son silo. Un poêle de masse bouilleur avec un plancher chauffant hydraulique pour le RDC et des radiateurs pour l'étage pourrait il faire l'affaire ? Merci de vos conseils

#168 - Geo - 01 Octobre 2020

Bonjour depuis 2000 j’ai un chauffage au sol pompe à chaleur air eau basse température j’en suis très content. Avec le réchauffement que nous subissons je voudrait savoir si je peux couper mes lyres a l’étage. Car les températures dans les chambres sont finalement plus hautes. Est ce que cela peut avoir un impact sur le fonctionnement de ma pompe à chaleur.
Merci de vos conseils

#167 - Laura (admin) - 25 Août 2020

Bonjour Banou,

Il faut faire appel à un autre professionnel, cette surchauffe doit avoir une cause tout à fait identifiable.
Nous ne pensons pas qu'il est possible d'enlever quelques résistances, surtout que cela risque de créer des zones froides dans votre logement.

A bientôt,

#166 - Banou - 21 Août 2020

Bonjour,
Je viens d’acheter un studio dans une résidence de montagne disposant d’un système de hors gel au sol et plafond pour le premier étage. Dans mon cas, je suis au rez de chaussée et ce chauffage hors gel surchauffe faisant monter la température en plein hiver à environ 25/26c en pleine nuit. J’ai contacté le syndic pour tenter de réguler cela car invivable mais le technicien ne parvient pas à réguler. Comment faire à mon niveau ? Si je refais le sol, pensez vous que je puisse enlever partiellement les résistances sous le carrelage pour atténuer cette source de chaleur ? Pourrais je aussi mieux isoler en rajoutant une couche ou plusieurs couches par le dessus le carrelage actuel ? Je cherche des solutions. Des conseils ? Merci d’avance.

#165 - Amande - 16 Septembre 2019

Bonjour, pour la construction de ma maison, deux entreprises me proposent soit un plancher chauffant avec tube marque rehau, dont le coût est quasi double comparativement à l’autre entreprise qui me propose la marque Roth. Même taille des tubes...mais du coup y’a t’il une différence qualitative?
Merci pour vos conseils. Cordialement

#164 - Benjamin (Admin) - 22 Août 2019

Bonjour Titou64,
Il faut choisir un parque compatible plancher chauffant mais vous n'aurez dans ce cas pas de soucis puisque la température départ du plancher chauffant est désormais limitée à 35°C.

#163 - Benjamin (Admin) - 22 Août 2019

Bonjour Jérome,
Il faut passer par dessus.
Concernant le diamètre de la nourrice, cela dépend du nombres de départ et du diamètre des départs. Pour le diamètre des départs, cela se calcule avec la puissance par pièce et le plan de calepinage.

#162 - Jerome - 11 Août 2019

Les arrivées qui alimente la nourrice du plancher chauffant quel diamètre?
Faut t il les passer sous l isolant ou dessus .
Cordialement

#161 - Titou64 - 10 Juin 2019

Bonjour
Est-il possible de poser du parquet flottant sur un dalle de chauffage par le sol dans une résidence des années 50
Ai-je des risques de gonflement ou autres désagréments ?
Merci de me conseiller

#160 - syle - 26 Mai 2019

C'est dommage de ne pas chauffer sous la baignoire ou sous les receveurs douche. Ils sont préchauffés pour les pieds l'hivers. Et ce n'est pas perdu puisque ça chauffe la pièce pareil! Comme si c'était un carrelage. En +, les receveurs sèchent vite...

#159 - p38 - 26 Mai 2019

Bonjour, l'installation du chauffage par le sol de ma construction va commencer semaine prochaine ; mais dans la salle de bain la baignoire est installée? Question : pourquoi installer cette derniere avant chauffage au sol ??
Merci

#158 - Arthur (admin) - 10 Mai 2019

Bonjour corine,
Nous vous déconseillons l'ajout d'une console. Elle diffuse de l'air et provoque un inconfort thermique (courant d'air).
Le plancher chauffant est un bon système pour le chauffage de votre maison (pas de stratification de l'air).
Pour améliorer votre confort dans cette pièce, nous vous conseillons de vous renseigner sur la mise en place d'un poêle à granulés ou bois.
https://conseils-thermiques.org/contenu/poele_granule.php

A bientôt,

#157 - Arthur (admin) - 10 Mai 2019

Bonjour Jorden77,

Votre maison est récente, investir dans un nouveau système de chauffage serait contre-productif. Une pompe à chaleur est un système performant mais pas miraculeux. Ne vous fiez pas au nom de l'entreprise qui vous a contacté, il s'agit d'une entreprise privée pas d'un organisme public.

Généralement ces offres comprennent des prêts à la consommation à des taux élevés.
Tout d'abord éprouvez-vous le besoin de changer de système de chauffage ?
De quels radiateurs êtes-vous équipés à l'étage de votre maison ?
Si vous souhaitez faire de réelles économies nous vous conseillons de vous renseigner sur le chauffage grâce aux poêle à granulés ou bois (énergie la moins chère du marché).
https://conseils-thermiques.org/contenu/poele_granule.php

Il existe aussi des aides pour l'acquisition de ce type de chauffage. Le chauffage au sol pourra venir en appoint du chauffage au bois.

A bientôt,

#156 - Jorden77 - 09 Mai 2019

Bonjour à tous.
Je réside actuellement dans une maison de 2012 en Moselle. Le chauffage est au sol au rez-de-chaussée, une resistance coulée dans la dalle (pas d'eau). Je viens d'avoir au téléphone l'AFE (agence Française des energies) qui me propose une installation de pompe à chaleur gratuite. Si j'ai bien compris, ma facture restera la même jusqu'à ce que le materiel installé soit amorti (4-5 ans), une pompe à chaleur avec des radiateurs. Ce qui m'ennuie, c'est que je perdrai le confort du chauffage au sol... Existe-t-il à votre connaissance un moyen de l'utiliser avec la pompe à chaleur?

#155 - corine - 29 Mars 2019

bonjour.
Notre salon a un plafond cathédrale avec comme dimensions 260 cm de mur et 430 cm au faîtage. est ce qu'un plancher chauffant basse température air-eau est suffisant pour le confort. la maison est de plain pied, seul le salon bénéficie d'un plafond cathédrale. est ce qu'une console en plus est nécessaire. la maison est en région bordelaise. merci pour votre réponse.

#154 - Laurent - 31 Janvier 2019

nous consommons actuellement dans notre maison de petite surface et très bien isolée dans le nord : consommant 1800 Kwh electricité et 5OOO kwh gaz PCS avec un rendement de 85% soit 4250 kwh en année pleine . Vu que souvent nous partons sous des cieux plus clément (rentiers) nous nous demandons si une PAC air/air et quelques radiateurs radiants récupérés pour un prix symbolique auprès d'amis au logement mal isolé ne serait pas plus avantageux que le gaz avec son abonnement ,la chaudière avec son amortissement et son contrat d'entretien . en effet , tout compris et compte tenu du rendement de cette chaudière le kwh heure fourni par le gaz dans notre maison nous revient plus cher que de l'électricité en effet joule (que dire alors d'une PAC avec un cop de 2 ou 3 !
Remonter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies vous permettant d'accéder à des services et offres adaptées à vos centres d'intérêts et nous permettre de mesurer l'audience.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez-ici.