Le poêle de masse ou poêle à restitution lente de chaleur

Le poêle de masse, ou poêle à restitution lente de chaleur, est un mode de chauffage atypique et authentique dont l'utilisation nécessite un temps d'apprentissage. Comment fonctionne un poêle de masse? Est-il adapté à tous les logements? Comment choisir un appareil performant? Quels sont les avantages et les inconvénients de ce système? Voici un guide pour mieux comprendre les subtilités du poêle de masse.



poele masse

Principe de fonctionnement du poêle de masse

Le principe de base est le suivant : 1 ou 2 flambées quotidiennes doivent permettre de chauffer « en douceur » la maison pendant 24 heures. Explications :

Flambée intense : Une flambée intense de plusieurs kilos de bois s’effectue dans le foyer à très haute température. Cela permet d’utiliser une grande variété de bois et de générer une combustion propre. Les taux de CO (principal marqueur de la qualité de la combustion) et de particules fines émises par les poêles de masse sont parmi les plus faibles des chauffages bois. Les rendements des poêles de masse avoisinent ceux des poêles à granulés, soit environ 90% pour les modèles les plus performants.

Diffusion immédiate de la chaleur : Une partie de la chaleur produite va se diffuser directement dans la pièce pendant la flambée par la vitre et sur certains modèles par des grilles d'air chaud.

principe fonctionnement poêle masse inertie

Fonctionnement d'un poêle de masse (Vincent Pirard)

Diffusion lente de la chaleur : La majeure partie de la chaleur contenue dans les fumées (très chaudes au départ) va être récupérée. Pour cela, les fumées vont parcourir un circuit interne, réchauffant ainsi les matériaux accumulateurs. En sortie de conduit, les fumées sont les plus froides possibles : un maximum d'énergie a été transmise au poêle. Attention, les fumées doivent toutefois rester suffisamment chaudes pour éviter la condensation et pour que leur évacuation puisse se faire en tirage naturel, un des intérêts du poêle de masse étant de pouvoir fonctionner sans électricité.

Rôle des matériaux accumulateurs : Le poêle de masse se compose de matériaux accumulateurs (800 kg à 4000 kg). Il peut s'agir de faïence, de briques, de terre crue, de pierre ollaire, de stéatite ou encore de béton réfractaire. Ils vont stocker la chaleur et la rediffuser progressivement pendant des heures, principalement par rayonnement.

Puissance restituée dans la maison avec un poêle de masse

Forte puissance de combustion : Les poêles de masse ou poêles à restitution lente de chaleur sont plutôt des poêles avec une forte puissance de combustion (entre 10 et 40 kW) car ils brûlent rapidement une grande quantité de bois.

Faible puissance restituée : Ils ont en revanche une faible puissance restituée (la puissance "utile" pour chauffer la maison). C’est pourquoi ils sont plutôt destinés aux maisons correctement ou fortement isolées et aux personnes qui ne sont pas disponibles pour recharger un foyer tout au long de la journée. Leur puissance moyenne restituée est celle qui impacte directement le confort thermique des occupants. Elle ne dépend pas directement de la masse du poêle mais principalement de la quantité de bois brûlée par flambée divisée par la durée de restitution.

poele de masse tulikivi

Poêle de masse Tulikivi (Kidea Cheminée)

Courbe de restitution de la chaleur : La durée de restitution dépend quant à elle de la masse du poêle et de la conception même de l’appareil. Il est assez difficile pour un non spécialiste de s’y retrouver. Heureusement, la norme EN 15250 relative à ce type de poêle oblige les fabricants à publier les principaux points de la courbe de restitution de l’appareil. C’est à dire le temps qu’il faut pour que le poêle atteigne son maximum de puissance restituée et le temps qu’il mettra pour revenir à 50% puis à 25% de ce maximum. Il n’y a qu’à bien lire les notices techniques et les étiquettes (marquage CE) pour se faire une idée précise de la réactivité et de la durée de restitution de l’appareil. Voici un exemple avec un poêle de masse Hiemstra :

courbe de restitution de la chaleur pour un poêle de masse

Dans ce cas, le poêle atteint sa puissance maximale restituée en 2 heures, puis la chaleur va se diffuser lentement pendant 24 heures. 8 heures 30 après le pic, le poêle atteint 50% de sa puissance.

Puissance restituée d'un poêle de masse : Les puissances restituées par les poêles de masse vont de 1 à 10 kW selon la quantité de bois brûlée (brûlable) et la durée de restitution de l’appareil. Voici quelques exemples sachant que 1 kg de bois sec peut fournir environ 4 kWh :

Chambre de combustion de 6 kg : La puissance restituée sera d'environ 1 kW sur 24 heures ou 2 kW sur 12 heures (selon la durée de restitution)

Chambre de combustion de 20 kg : La puissance restituée sera d'environ 3 kW sur 24 heures mais seulement 1,5 kW si la conception de l’appareil fait que la chaleur est restituée sur 48 heures.

Un poêle de masse pour quel logement?

Principe : Comme les poêles de masse sont peu réactifs et ont une puissance restituée plutôt faible, ils se destinent davantage aux maisons bien isolées et/ou à forte inertie. En effet, comme la montée en température est lente, il faut que l'habitation résiste bien aux fluctuations des températures extérieures.

Et dans le neuf ? Pour être considéré comme un chauffage principal, la RT 2012 exige que les appareils soient pourvus d’une régulation automatique en fonction de la température intérieure. Ce n'est à priori pas le cas pour les poêles de masse mais pour autant, certains appareils sont bien compatibles avec les logements neufs. En effet, des constructeurs ont développé un système d’optimisation de la courbe de restitution de la chaleur, pour rendre leur poêle de masse compatible avec les besoins de chauffage d’une maison RT 2012. Exemple avec le système Regul’Thor 2012 (RT 2012) :

poele masse hiemstra regulation automatique

Le principe de fonctionnement est assez simple: le poêle stocke la chaleur de la flambée comme d'habitude, mais des écrans thermiques motorisés (isolants) vont influencer la courbe de restitution de la chaleur. Si la température intérieure du logement est trop élevée, les écrans thermiques vont s'abaisser pour que la chaleur soit conservée dans le poêle. A l'inverse, quand la température est insuffisante, les écrans thermiques vont se relever afin que la chaleur diffuse plus rapidement dans la pièce. Ainsi, il est possible d'avoir une régulation plus fine (sans que celle-ci soit totale) et sans modifier le fonctionnement même du poêle. Les écrans thermiques sont programmables en fonction de l'heure et de la température souhaitée, ils permettent une diminution de la température d'environ 3°C.

poele masse hiemstra regulation automatique

Point de vigilance : Dans les maisons bien exposées et sans inertie, un poêle de masse avec une restitution trop lente de la chaleur peut rendre la gestion des apports solaires difficiles. Avec un chaufage plus réactif (type radiateurs électriques, poêles à bois ou poêles à granulés), il suffit d’éteindre ou de stopper l’alimentation en combustible lorsque le soleil fait son apparition. Avec un poêle de masse (ou un plancher chauffant), ce n’est pas possible.

Quel confort avec un poêle de masse?

1 à 2 flambées par jour : La ou les 2 flambées quotidiennes (une le matin, une le soir) supposent d’avoir du temps et d’être capable d’assurer la manutention. Comme les flambées ne sont pas automatiques, il faut donc être présent au minimum une fois par jour pour gérer la combustion.

Gestion de la puissance : En plus de la conception du poêle, il y a plusieurs façons de réguler le niveau de puissance restituée par un poêle de masse. On peut par exemple adapter la charge de bois en fonction des températures extérieures et/ou adapter le nombre de flambées/jour, voire l’heure des flambées.

poele de masse tulikivi

Poêle de masse Mélèze

Confort thermique : En contrepartie de ces inconvénients, ce chauffage par rayonnement permet un excellent confort thermique, comparable à celui du soleil. Il évite en outre le phénomène de stratification de l’air (froid en bas, chaud en haut) lié au chauffage par convection et permet en général une bonne homogénéité des températures entre le sol et le plafond ou entre le RDC et l’étage. Il est idéal pour les maisons avec de grandes hauteurs sous plafond: mezzanine, séjours cathédrale...

Il s'agit certainement du système de chauffage au bois le plus agréable du point de vue du confort thermique. Pour que ce système soit efficace, il faut cependant qu’il soit installé de façon assez centrale avec des espaces ouverts, car le poêle ne chauffe par rayonnement que « ce qu’il voit » (comme le soleil).

Cuisine : En outre, il est possible d’utiliser son poêle de masse comme un chauffe-plat ou même comme un four (type four de boulanger).

Comment choisir un bon poêle de masse?

Attention aux confusions : Il faut d'abord bien différencier un poêle de masse d'un poêle à granulés "massif" avec un habillage en pierre ollaire (ou en stéatite). Un poêle de masse est pourvu d’un réseau de canaux internes dans lesquels circulent les fumées pour réchauffer la masse du poêle (plus de 800 kg) et est capable de restituer la chaleur par rayonnement pendant des heures. A l'inverse, un poêle à granulés est souvent plus léger (150 à 300 kg) et ne rayonne qu’à proximité et durant bien moins longtemps. En outre, il n’y a pas de circuit interne pour récupérer la chaleur des fumées. Il s’agit donc bien de 2 produits totalement différents :

poele de masse et poêle à granulés

A gauche, poêle de masse Nunnauuni / A droite, poêle à granulés Rika Revo

Courbe de répartition de la chaleur : Une flambée peut durer entre 1 et 5 heures et, en fonction de la conception du poêle (positionnement des masses, conductivité des matériaux, longueur et disposition des canaux internes dans lesquels circulent les fumées...), le poêle atteint sa puissance maximum au bout de 1 à 3 heures après la fin de la flambée. Il est vivement conseillé de bien lire les modes d’emploi pour s’assurer que l’utilisation de l’appareil correspond à votre rythme de vie. Exigez que votre installateur vous présente la courbe de restitution de la chaleur.

Critères techniques : 4 points à vérifier.

Installation d'un poêle de masse

Logiquement, un poêle de masse est assez encombrant. Comptez près d’1 m2 de surface au sol : 90 cm de largeur et 70 cm de profondeur avec zone de dégagement mini de 20 cm autour du poêle. Avec une hauteur de 1 à 2 mètres, le volume total est comparable à celui d’une chaudière classique.

position centrale poele masse nunnauuni

Une installation en zone 1 (sortie du conduit de cheminée à 40 cm au-dessus du faîtage) et un positionnement assez central dans un espace ouvert sont obligatoires. En outre, il faut que le sol qui réceptionne le poêle puisse supporter sans dommage son poids (de 650 kg à 4 tonnes).

Prix d'un poêle de masse

La fourchette de prix pour un poêle de masse (hors pose) oscille entre 4 000€ HT et 10 000€ HT. Comptez 20 000€ HT pour les poêles de masse sur mesure.

poele masse prix

Alsamini - Vincent Pirard - 4000€ HT, Nordoven 60 - Hiemstra - 8000€ HT, TLU2450/1 - Tulikivi - 10000€ HT

Si vous vous orientez vers ce type de chauffage, il convient de réaliser différents devis pour chiffrer précisément votre projet et faire baisser les prix par une mise en concurrence. Pour cela, vous pouvez utiliser une application gratuite et sans engagement comme Enchantier :

Votre demande de devis a bien été enregistrée.
Nos entreprises partenaires (Enchantier, 123 Devis ou Travaux.com) prendront contact avec vous très prochainement par mail ou par téléphone pour plus de précisions sur votre projet et pour vous mettre en relation avec des artisans disponibles et proches de chez vous.
Pensez à vérifier que vous ne recevez pas les mails dans vos "spams".

  • Votre projet
  • Vos coordonnées
  • * *
  • Vous êtes
  • Votre situation *
  • *
  • de *
  • * *

logo artisan qualiboisLe recours à un artisan RGE (Reconnu Garant de l'Environnement) Qualibois est indispensable pour bénéficier des aides financières en vigueur. Cela vous permettra en outre de sélectionner une entreprise évaluée régulièrement. Privilégiez les professionnels qui se déplacent à votre domicile pour réaliser une étude technique précise et ne signez pas les devis AVANT d'avoir monté vos dossiers d'aides financières. Observez aussi la réactivité de votre interlocuteur: l'artisan est-il disponible? Prend-il la peine de vous rappeler rapidement? Enfin, exigez une attestation de l'assurance décennale qui couvre les travaux réalisés.

Avantages du poêle de masse

poele masse hiemstra

Inconvénients du poêle de masse

Conclusion : Quel usage pour un poêle de masse ?



Le poêle de masse est un mode de chauffage atypique et authentique. C'est en outre un système fiable disposant d'un très bon rendement (combustion à très haute température). Du fait de sa faible puissance restituée, il sera particulièrement adapté aux maisons bien isolées ou aux petites surfaces. Pour un fonctionnement optimal, le poêle de masse devra se placer au centre d'un espace ouvert. Malgré ses limites (installation, régulation, manutention), ce chauffage par rayonnement offre un excellent confort thermique et apporte une touche singulière à votre logement. Si le poêle de masse bénéficie d'un système de régulation automatique, il sera tout à fait adapté à une maison neuve. Pour aller plus loin, un retour d'expérience sur un poêle de masse pourrait aussi vous intéresser tout comme notre article sur le poêle rocket (poêle de masse autoconstruit à très bas prix). Enfin, si vous avez besoin d'un système plus réactif et plus automatisé, vous pouvez vous orienter vers un poêle à granulés.

Laisser un commentaire ou poser une question




#15 - Marc - 19 Novembre 2018

Bonjour,
Question intéressante de JAcpr2louloupou! Sinon, y'a t-il des retours d'utilisateurs ou pouvez vous me dire comment peut-on faire pour le hors-gel (avec donc un chauffage par poêle de masse) quand on s'absente une semaine ou deux de la maison et qu'il fait -15°C dehors?
Merçi, cordialement.

#14 - Xavier (admin) - 28 Février 2018

Bonjour lulu45,

Tout est une question de confort (le poêle de masse rayonne davantage que tous ces concurrents et procure une chaleur très agréable) et de mode de vie, pour ne pas dire "philosophie de vie" (consacrer 1 heure à sa flambée, prendre son temps, profiter...).

Le poêle de masse peut se suffire à lui-même (il n'y a pas besoin d'un autre chauffage quand l'appareil fonctionne). Mais dans la mesure où celui-ci n'est pas automatique, il peut être doublé d'un autre système en cas d'urgence (mode hors-gel en cas d'inoccupation, impossibilité de faire le feu).

A bientôt,

#13 - Xavier (admin) - 28 Février 2018

Bonjour Niaina,

Nous avons un avis sur le poêle à bois Rika Nex (avec régul électronique mais peu importe ici) et un manteau accumulateur de 130 kg (155 kg pour le Imposa). L'utilisateur (chez qui je suis allé faire le "reportage) en est très content et la pierre rayonne bien. Eteint le soir, la pierre est encore tiède au lever. La pierre est logiquement plus chaude autour de la chambre de combustion et au-dessus du poêle (impossible de poser sa main dessus après quelques heures de fonctionnement).
https://conseils-thermiques.org/contenu/test-poele-bois-nex-rikatronic-4.php

Chez Contura, le résultat devrait être identique (masse totale autour de 250 kg).

Tenez-nous au courant,

#12 - Niaina - 28 Février 2018

Rebonjour, mea culpa. En effectuant ma demande a l'instant les commentaires viennent d'apparaître. Donc merci beaucoup de votre retour. Effectivement vu le tarif nous ne partirons pas sur le poêle de masse NORDPEIS car pas dans nos prix. En revanche, nous envisageons plus de partir sur un poêle à bois avec accumulation de chaleur. Cest un bon compromis entre le poele a bois classique et le poêle de masse. Nous voulions partir a la base sur un poêle à granulés.. ma question avait déjà été évoquée il y a 4 ou 5 mois sur ce forum...mais finalement en installant un chauffage principal au gaz on s'est dit que ça nous coûterait moins cher et que ce serait plus agréable de passer sur du bois buche d'une pour la chaleur qui est différente des granulés et de 2 pour le prix. Je vais tout de même regarder vos liens sur les poêles à granulés sans électricité.
Par contre, auriez vous du coup un avis sur les poêles à accumulation de chaleur de chez contura 590 T ou 690 T et sur le RIKA IMPOSA?

Merci d'avance

Bien cordialement

#11 - Lulue45 - 26 Février 2018

Quel est l'intérêt du poele de masse (enorme et peu esthetique)qui coûte une fortune, si on doit avoir un autre type de chauffage ? De plus, il faut faire une isolation performante de la maison...

#10 - Xavier (admin) - 23 Février 2018

Bonjour Niaina,

Difficile de vous donner un avis sur les poêles de masse Nordeis qui devrait être très fiables (car sans électronique) et très confortables (chauffage par rayonnement) comme tous ces type d'appareils. Il faut peut-être plutôt voir l'usage au quotidien. Comme vous êtes absent longtemps, vous n'allez pas forcément profiter beaucoup de la chaleur enveloppante du poêle et l'allumage nécessite une présence d'environ 1 heure (pour un dégagement max de la chaleur 4 heures plus tard).

Un chauffage plus réactif et sans rechargement de type poêle à granulés sans électricité conviendrait peut-être mieux à votre mode de vie ? Certains restent assez peu coûteux et font le job mais la qualité de chaleur ne sera pas la même :

https://conseils-thermiques.org/contenu/poele-granule-sans-electricite.php
https://conseils-thermiques.org/contenu/test-poele-granule-sans-electricite-laminox-fiorello.php
https://conseils-thermiques.org/contenu/avis-poele-granule-sans-electricite.php

A bientôt,

#9 - Niaina - 22 Février 2018

Bonjour, nous sommes en pleine rénovation. Après 6 mois de recherche, nous étions parti au depart pour un poêle à granulés pour chauffer les 100 m2 de RDV +100 m2 a letage avec ajout de chauffage électrique a l'étage. ..pour finalement changer totalement d'idées. ..nous allons installer unebchaudoere a gaz à condensation pour le chauffage principal de la maison et nous allons mettre un chauffage d'appoint ou principal pour le RDC qui sera donc un poêle à bois...aujourdh'ui ...je suis donc aller prospecter et suis allée chez 2 revendeur . 1 me propose des poeles a bois contura le 690 T ou le 620 T ou mieux (mon rêve inaccessible avec le tulikivi) un poêle de masse NORDPEIS Salzbourg L et le 2eme me propose un.poele RIKA imposa....j'ai demandé une visite technique a la maison bien évidemment..mais auriez vous un avis sur le NORDPEIS...Car j'ai envie de la chaleur d'un poêle à bois mais je nai pas envie de toutes les contraintes car rechargement toutes les 45 min sachant que nous ne sommes pas à la maison de 6h30 à 18h15...merci de votre retour. .

#8 - Georges Polomski - 28 Décembre 2017

Excellent article et site réalisé avec une très grande qualité. Mais il est trop "technique et contient beaucoup d' erreurs et de de contre-vérités ! Je me permet de vous répondre, en tant qu' utilisateur au quotidien depuis 2009, d' un poêle Tulikiwi de 2 tonnes, installé centralement dans le salon au 1er étage d' une "maison de village" de 150 m2 sur 4 niveaux (3 étages),avec une seule façade orientée à l'est, maison très mal isolée mais à forte inertie. En effet, comme la montée en température est lente, et que la maison résiste bien aux fluctuations des températures extérieures, Le poêle peut chauffer seul toute la maison de façon homogène, même le RdC et offre un excellent confort thermique !
De plus, il a un super rendement (1 stère de chêne par hiver ! + il est vrai, je fais "feu de tous bois": palettes,cageots,cartons,agglo,contreplaqué,boites de camembert... !
Et pas de ramonage, uniquement de la "pyrolyse" !
Conclusion
Après 9 saisons de chauffe, mon avis d'utilisateur sur ce produit est plus que positif. Le vrai atout du poêle de masse est qu'il diffuse une chaleur vraiment agréable, dommage que ce confort ne se ressente que l' hiver et après plusieurs flambées ! Une fois la phase de combustion maîtrisée, l'utilisation est excessivement simple et routinière.

Je ne suis pas d' accord avec:
"car ils brûlent assez rapidement une grande quantité de bois. Ils ont en revanche une faible puissance restituée (la puissance "utile" pour chauffer la maison). C’est pourquoi ils sont plutôt destinés aux maisons correctement ou fortement isolées et aux personnes qui ne sont pas disponibles pour recharger un foyer tout au long de la journée."
et...
"Du fait de sa faible puissance restituée, il sera particulièrement adapté aux maisons bien isolées ou aux petites surfaces. Pour un fonctionnement optimal, le poêle de masse devra se placer au centre d'un espace ouvert."
... et pratiquement tout ce qui suit dans le même paragraphe !

Par contre je suis tout à fait d' accord avec:
"Les poêles de masse ou poêles à restitution lente de chaleur sont plutôt des poêles avec une forte puissance de combustion (entre 10 et 40 kW) "

CONCLUSION DEFINITIVE :
Ne convient surtout pas à tous les types de maison...
et pour que le poêle rayonne au mieux, convient plutôt aux maisons plutôt mal isolées*, et compte tenue de la forte puissance restituée, cette puissance doit absolument pouvoir s' accumuler dans la masse des matériaux environnants, (murs, pierres, briques, faïences, meubles...) afin de pouvoir la restituer confortablement à ceux qui en profitent!
* ou très bien isolées, mais par l' extérieur de type HQE.

#7 - Fabrice - 07 Avril 2017

J'avais pas vu passer la réponse de Xavier, pas plus que je n'eût compris qu'il s'agissait d'un poele à pellets.
Le poêle à pellet est parfait comme chauffage autonome, il a un super rendement pour chauffer de l'air avec son petit ventilateur. S'en servir comme une chaudière me semble sortir du cadre, ou alors pourquoi pas mettre directement une chaudière dans le salon ?

#6 - Marc - 07 Avril 2017

Bonjour,
Merçi pour vos réponses à tous les deux. Je vais regarder cela de plus près et préparer mes plans!
L'idée du rayonnement direct par rapport à un transfert à de l'eau qui transfert à son tour à la maison me semble tout de même plus pertinente sur le papier (échange plus direct donc moins de perte; pourquoi faire plus compliqué, mise à part dans ce cas là pour garder le confort des pieds au chaud sans pantoufle!)
L'automatisation peut être un point sympa, mais avoir un système de chauffage qui ne dépend ni de l'électronique ni de l'électricité est vraiment un plus : pas de panne, pas de maintenance compliquée et couteuse, pas d'arrêt en cas de coupure du réseau électrique, réduction de la conso électrique en vue d'une auto-consommation...)
Merçi.
Cordialement.

#5 - Fabrice - 07 Avril 2017

Bonjour,

Je me permet de vous répondre, en tant qu'artisan, fabricant de poeles de masse hydro (pour que les choses soient claires !)
La progression dans le choix d'installation d'un "PDM" est généralement la suivante:
1- quelles surfaces sont directement ou indirectement chauffables par rayonnement.
2- Si on n'arrive pas à tout chauffer, quel besoins à combler, est-il plus judicieux de faire de l'air chaud ? de l'eau chaude ? Est-on sur des pièces à occupation permanente ? Nocturne ? occasionnelle ?
3- Quand on choisit de chauffer l'eau du chauffage central, il faut prévoir un ballon de stockage, pour que la flambée permettre de stocker suffisament d'eau chaude pour le temps où le poele restitue.
4- Le chauffage de l'eau chaude sanitaire peut se résumer à un échangeur supplémentaire dans le ballon.
Tout ça pour finalement poser plus de questions qu'apporter de réponses. Je vous propose donc de m'envoyer vos plans, et on s'appelle pour voir ensemble quelle partie du plancher chauffant le poele pourra supplanter, et la stratégie à adopter pour l'eau chaude.
A bientôt !

#4 - Xavier (admin) - 05 Avril 2017

Bonjour Marc,

Merci pour vos encouragements. Nous n'avons pas de retours d'expériences directs sur ce type d'installation (même si des pistes sont à l'étude car les demandes sont fréquentes). Pour avoir échanger à ce sujet avec des installateurs, le dispositif du poêle Hydro fonctionne bien. Il faut voir avec votre installateur si un ballon tampon (pour réguler la chaleur et éviter des cycles marche/arrêt trop fréquents du poêle) est nécessaire. A ce titre, demandez une première expérience de ce type d'installation car elles sont assez rares. Les avantages par rapport au poêle de masse sont l'automatisation (le poêle s'allume et s'éteint seul selon une programmation) et la réactivité (chauffage effectif en 20 minutes environ). Le poêle de masse, lui, ne tombe jamais en panne mais nécessite des allumages manuels ce qui reste contraignant. Le chauffage direct par rayonnement est plus agréable.

Voici la liste des marques qui proposent ce type de produit, peut-être pourrez-vous trouver un installateur près de chez vous :
Bronpi
Cadel
Cs Thermos
Chazelles (4 250€)
CMG
Cola (4 050€)
Edilkamin
Fair France (5 300€)
FETM R'eco
Ferroli (4050€)
Haas Sohn (poele à bois)
Jolly Mec
Klover
Laugil
Laminox Idro (3 770€)
Nordica Extraflame
MCZ
Moretti
Orchel
Palazzetti
Perge
Piazzetta
Ravelli
Thermorossi

A bientôt et tenez-nous au courant,

#3 - Marc - 03 Avril 2017

Bonjour,
Je vous remercie tout d'abord pour votre excellent article et pour votre site réalisé avec une très grande qualité. Mon mode de chauffage principal fonctionne actuellement avec une PAC relié à un planché chauffant à eau en basse température (en per). J'envisage l'achat d'un poêle de masse dans l'optique de le remplacer et ainsi que pour chauffer l'eau sanitaire (système cumulant chauffage par rayonnement pour la maison et serpentin dans un ballon pour l'eau chaude). Mais je viens d'avoir connaissance des poêles "hydro"(là, le système chaufferait toujours par le planché chauffant déjà existant). Avez-vous une connaissance ou un retour d'expérience sur ces derniers? Quel système des 2 serait alors le plus pertinent pour réaliser ce cumul, chauffage de la maison et chauffage de l'eau sanitaire?
Je vous remercie par avance pour votre réponse.
Cordialement.

#2 - Fabrice - 04 Janvier 2017

Bonjour,
Cet article est très bien fait.
Je suis le Fabricant du premier Poële montré en photo, le Rimandoule, merci !
Pour répondre à Play, oui, vous solutionnerez le problème de tirage en n'extrayant plus l'air de la maison avec la hotte. Mais avez vous une arrivée d'air spécifique pour votre poële ? C'est la première chose à faire si ce n'est pas le cas, permettre au poële de tirer son air de combustion directement dehors, quitte à fermer l'arrivée après la flambée, ça fait juste un truc en plus à fermer.
Bonne année à tous les amateurs de poëles de masse... et aux autres aussi !

#1 - Play - 02 Janvier 2017

bonjour
J'ai un poele tulikiwi type TLU2000
J'ai un soucis de refoulement de fumée quand je mets ma hotte de cuisine en marche même en fermant la porte intermédiaire cuisine -séjour.
Ma hotte a un conduit extérieur.
Si je supprime ce conduit extérieur et que je mets une hotte a filtre ,
Est ce que je supprimerais ce gros inconvénient ?

Très cordialement

Remonter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies vous permettant d'accéder à des services et offres adaptées à vos centres d'intérêts et nous permettre de mesurer l'audience.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez-ici.