MaPrimeRénov’, le guide 2024


Mise à jour : 15 mai 2024. Au 15 mai 2024, évolutions majeures dans le parcours MaPrimeRénov' « par geste » jusqu'au 31 décembre 2024 :

MaPrimeRénov’ est le principal dispositif d’aide publique pour la rénovation énergétique des logements de plus de 15 ans. Il remplace le célèbre « crédit d’impôt » et est ouvert à tous les propriétaires occupants. Les montants mobilisables sont toutefois proportionnels aux revenus des ménages. Voici un guide pratique pour bien comprendre la philosophie du dispositif et éviter les arnaques.

maprimerenov

Ce qu’il faut retenir de MaPrimeRénov en 2024

Le dispositif MaPrimeRénov’ se décline en 2 offres principales qui concernent les logements de plus de 15 ans. Elles ne sont pas cumulables :

MaPrimeRénov’ Parcours accompagné : Cette aide finance uniquement les rénovations ambitieuses qui ont pour objectif d’améliorer l’habitation d’au moins « 2 classes de DPE ». Pour atteindre cet objectif, un accompagnement par un professionnel appelé « Mon Accompagnateur Rénov’ » (MAR) est obligatoire. La prime mobilisable est proportionnelle au prix des travaux et aux performances atteintes.

maprimerenov en 2024

MaPrimeRénov’ Par geste : Cette aide ne concerne pas les revenus aisés. Les passoires énergétiques avec un DPE F ou G peuvent encore y prétendre jusqu'au 31 décembre 2024). Elle s’applique uniquement pour les travaux ponctuels « par geste ». L’idée est avant tout de financer le changement d’un chauffage carboné (gaz, fioul) par un système renouvelable (bois, granulés, solaire, pompe à chaleur). Des actions sur l'isolation et la ventilation sont aussi possibles sans nécessité de renouveler son chauffage.

poele mixte klover dual

Ici, un poêle mixte bois et granulés en version hydraulique remplace une chaudière au fioul.

Le montant de l’aide est connu d’avance selon le type de travaux et vos revenus. Par exemple, si vous optez pour un poêle à granulés, vous pourrez prétendre à une prime entre 1 000 et 2 500€.

Tableau comparatif : Voici un tableau de synthèse.


MaPrimeRénov’
Parcours accompagné
MaPrimeRénov’
Par geste
Quel revenu ?TousTous sauf « élevés »
Quel logement ?Construit > 15 ans
Résidence principale
Tous les DPE
Construit > 15 ans
Résidence principale
Tous les DPE sauf F et G*
Quel public ?Propriétaire et bailleurPropriétaire et bailleur
Quels travaux ?Au moins 2 gestes d’isolation
+ traitement de la ventilation
Action ponctuelle au choix
Accompagnement ?ObligatoireFacultatif
Quelle étude ?Audit énergétiqueDPE*
Quel montant ?Pourcentage des travaux
Aides maxi 63 000€
Montant fixe connu d’avance
Aide maxi de 20 000€ sur 5 ans
Cumul avec les
aides privées CEE ?
Non, CEE déjà inclusOui

*A partir du 1er janvier 2025.

Conditions de ressources pour bénéficier de MaPrimeRénov’

Quelque soit la formule choisie, le montant de MaPrimeRénov’ dépend de votre « revenu fiscal de référence ». Pour le trouver, rendez-vous sur la première page de votre dernier avis d’imposition.

revenu fiscal référence maprimerenov

Il vous suffit ensuite de vous reporter au tableau suivant pour voir dans quelle « case » vous vous situez. Les catégories de revenus sont parfois associées à des couleurs pour faciliter les démarches.


Revenus Île de France
PersonneTrès modestesModestesInterméd.Elevés
123 541€28 657€40 018€>
234 551€42 058€58 827€>
341 493€50 513€70 382€>
448 447€58 981€82 839€>
555 427€67 473€94 844€>
Pers. sup+6 970€+8 486€+12 006€>
Autres régions
PersonneTrès modestesModestesInterméd.Elevés
117 009€21 805€30 549€>
224 875€31 889€44 907€>
329 917€38 349€54 071€>
434 948€44 802€63 235€>
540 002€51 281€72 400€>
Pers. sup+5 045€+6 462€+9 165€>

Dans notre exemple, M. Tartempion habite en province et son foyer compte 4 personnes. Ses revenus de 36 548€ sont considérés comme « Modestes » (parcours jaune). Il peut bénéficier de MaPrimeRénov’ Parcours accompagné ou de MaPrimeRénov’ Par geste selon son projet

MaPrimeRénov’ Parcours accompagné ou MaPrimeRénov’ Par geste ?

Mais comment choisir l’aide la plus intéressante ?

Si votre maison est une passoire thermique : Si votre diagnostic de performance énergétique est mauvais avec une note allant de D à G, le parcours accompagné vers une rénovation globale est le plus adapté. Il sera même obligatoire pour les DPE F ou G à compter de 2025.

dpe pour les aides à la rénovation

Il permettra à minima un saut de deux classes du DPE, en gardant toujours à l’esprit qu’une « bonne rénovation » doit atteindre à minima une étiquette B. En contrepartie, ce projet reste complexe et suppose des travaux importants en site occupé ce qui peut avoir des incidences sur le quotidien. Notons que cette formule permet de bien valoriser le changement des fenêtres qui est par ailleurs très mal subventionné (car très peu efficace à lui seul).

chaudière à granulés éligible prime

La mise en œuvre d’une chaudière à granulés permet de bénéficier des aides publiques.

Si votre DPE est de classe C ou plus : On peut supposer que votre isolation est de bonne qualité et il est plus logique d’envisager une action ponctuelle dans ce cas comme le changement de son chauffage. Remplacer une chaudière au fioul par une chaudière à granulés permet par exemple de diviser son bilan carbone par 10 au niveau du chauffage.


EnergieEmissions de CO2
Bois type plaquettes24 g de CO2 par kWh
Bois type bûches ou granulés30 g de CO2 par kWh
Electricité pour climatisation64 g de CO2 par kWh
Electricité pour eau chaude65 g de CO2 par kWh
Electricité pour éclairage69 g de CO2 par kWh
Electricité pour chauffage79 g de CO2 par kWh
Gaz de ville227 g de CO2 par kWh
Gaz en cuve272 g de CO2 par kWh
Fioul324 g de CO2 par kWh
Charbon385 g de CO2 par kWh

MaPrimeRénov’, pour quels travaux ?

Que ce soit MaPrimeRénov’ Parcours accompagné ou MaPrimeRénov’ Par geste, les deux dispositifs ont le même objectif : réduire les émissions de CO2 pour limiter le réchauffement climatique tout en améliorant votre confort. Plusieurs garde-fous sont mis en place en ce sens.

Des professionnels certifiés : Pour favoriser des travaux de qualité, MaPrimeRénov’ impose que les professionnels soient titulaires d’une certification RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Il est par ailleurs impératif qu’ils réalisent une visite technique du logement pour établir un devis cohérent (où la date de cette visite doit être obligatoirement mentionnée).

professionnel RGE Reconnu Garant Environnement

Des équipements performants : L’aide MaPrimeRénov’ définit également des critères techniques stricts pour les équipements. Voici les principaux :


EquipementCritères techniques d’éligibilité
Chaudière fioul/!\ Equipements NON ELIGIBLES /!\
Chaudière gaz
PAC air-air
Pompes à chaleur
(sauf air-air)
Efficacité énergétique saisonnière :
≥ à 126% si elles fonctionnent à basse température
≥ à 111% si elles fonctionnent à moyenne et haute température
Chaudière à granulés
ou à plaquettes
Rendement de classe 5 selon NF EN 303.5
Régulation de classe 4
Chaudière avec un réservoir de 225 L
Isolation des mursR ≥ 3,7 à 4,4 m².K/W*
Isolation toitures terrassesR ≥ 4,5 à 6,6 m².K/W*
Isolation des rampantsR ≥ 6 m².K/W

*Les critères peuvent différés selon les aides. MaPrimeRénov’ Parcours accompagné est plus exigeante concernant l’isolation.

On note par exemple que les chaudières au fioul dont le renouvellement est interdit et au gaz, qui sont des chauffages très émetteurs de carbone, sont exclues du dispositif. Les climatiseurs (PAC air-air) jugés trop énergivores ne sont pas subventionnés non plus.

MaPrimeRénov’, quels risques d’arnaques ?

MaprimeRénov’ mobilise des sommes d’argent public très importantes, parfois plusieurs dizaines de milliers d’euros. Si le dispositif se veut relativement bien balisé juridiquement, des éco-délinquants arrivent toujours à se glisser entre les mailles du filet. Voici quelques points de vigilance.

MaPrimeRénov’ AVANT signature : Les dossiers pour les aides MaPrimeRénov’ se montent toujours AVANT la signature des devis. Ne signez donc rien avant d’avoir la confirmation que vos demandes sont bien traitées.

arnaque photovoltaique signature

Jamais de signature le jour même d’une proposition !

Reste à charge : Sauf rares exceptions, la mobilisation de MaPrimeRénov’ entraine systématiquement un reste à charge d’au moins 10%. Toute offre de travaux à 1€ doit donc vous alerter sur une arnaque potentielle.

arnaque pompe à chaleur

Méfiance, les arnaques ont pignon sur rue sur internet en tête des moteurs de recherches ou bien en évidence sur les réseaux sociaux.

Vérification : Dans tous les cas, pensez à vérifier la pérennité de l’entreprise avec laquelle vous comptez concrétiser. Voici quelques repères :


CritèreVérification
Une bonne santé financièreSur le site pappers
Une certaine ancienneté (5 ans)
et des références locales
Une certification RGESur le site gouvernemental
Une garantie décennale à jourA exiger par mail à l’entreprise
Un devis « sérieux »Coordonnées précises de l’entreprise
Détail des prestations
Prix « dans le marché »
Dates d’intervention
CGV avec bordereau de rétractation.

Il reste conseillé de toujours réaliser au moins 3 devis avant de prendre une décision.

Pour cela, Conseils Thermiques s'associe à plusieurs partenaires afin de vous mettre en relation avec des artisans locaux certifiés RGE. Vous pourrez ainsi étudier plusieurs propositions techniques et commerciales gratuitement et sans engagement.

Je souhaite rencontrer des entreprises >

Ces travaux de rénovation énergétique donnent droit à des subventions (prime énergie). Si vous avez déjà un devis (non signé), vous pouvez encore y prétendre.

Je souhaite obtenir ma prime énergie >

Ces précisions faites, la suite de l’article rentre plus en détails sur chaque dispositif.

MaPrimeRénov’ Parcours accompagné, une rénovation performante en 1 ou 2 étapes

Constat : Bien souvent, les logements sont rénovés par étapes. On commence par exemple par changer les fenêtres, puis la chaudière quelques années plus tard avant d’agir sur l’isolation. Or, cette « couche successive de travaux » ne permet pas d’obtenir des résultats efficaces en termes d’économies d’énergie.

renovation inefficace

Une rénovation « par étape » est souvent longue, coûteuse et peu efficace.

Par exemple, si on réalise l’isolation extérieure après la pose des fenêtres, il y aura des ponts thermiques importants au niveau des tableaux (rupture dans la continuité de l’isolation). Ils vont dégrader les performances mais présentent aussi des risques pour la pérennité du bâti et la santé des occupants. En effet, la vapeur d’eau contenue dans l’air risque de condenser sur les points froids avec un développement de moisissures.

Rénovation énergétique globale : Une rénovation énergétique dite « globale » consiste à planifier en une seule fois un ensemble de travaux coordonnés et cohérents entre eux. Pour un résultat garanti, un test d’étanchéité pourra être mené à la fin des travaux pour corriger les défauts de mise en œuvre.

rénovation globale performante

Une rénovation « globale » est le meilleur chemin vers la performance.

MaPrimeRénov’ Parcours accompagné : MaPrimeRénov’ Parcours accompagné est donc un dispositif pour accompagner les ménages vers une rénovation d’ampleur en 1 étape. Il concerne tous les propriétaires d’un logement principal de plus de 15 ans, sans conditions de revenus.

logo maprimerenov parcours accompagné

Plus précisément, les rénovations des logements D, F et E pourront être réalisées en 2 étapes sur une période de 5 ans maximum.

rénovation globale en 2 étapes

Travaux et montant de l’aide : Ce dispositif oblige à des lots de travaux et impose au minimum 2 gestes d’isolation (parmi toiture, mur, sol, fenêtre) et le traitement de la ventilation. Un gain énergétique d’au moins 2 classes de DPE est attendu. Le montant maximum des travaux est plafonné selon les performances atteintes et les revenus des ménages.


PerformancesPlafond dépensesTrès modestesModestesInter.Sup.
2 sauts DPE40 000€ HT80%60%45%30%
3 sauts DPE55 000€ HT50%35%
4 sauts DPE70 000€ HT
Bonus sortie de passoire*+10%+10%+10%+10%
Financement max**100%80%60%40%

* Si atteinte d’une étiquette D minimum en fin de travaux.
**Si cumul avec d’autres aides.

Accompagnement obligatoire : Pour mener à bien un tel projet, il est impératif de se faire accompagner par un conseiller spécialisé qualifié de « Mon Accompagnateur Rénov’ » ou MAR. Il est chargé de réaliser un audit énergétique en début de parcours puis d’évaluer la qualité des travaux en fin de parcours. C’est aussi un soutien sur toute la partie administrative de la rénovation. Cette prestation indépendante coûte aux alentours de 2 000€ et est financée en partie ou en totalité par les aides.


PlafondTrès modestesModestesInter.Sup.
2 000€ TTC100%80%40%20%

Exemple : Une passoire thermique avec un DPE en F est occupée par un ménage « Modeste ». MAR préconise des travaux d’isolation ainsi qu’un changement des systèmes de ventilation et de chauffage. L’habitation atteint ainsi l’étiquette B, soit un saut de 4 classes. Les travaux s’élèvent à 65 000€, un montant en dessous du plafond maximal. Pour calculer l’aide, un taux de 70% s’applique (60% + 10% de bonus). Le ménage obtient donc 45 500€. Le reste à charge de 19 500€ pourra être financé par un prêt à taux zéro.

Bon à savoir : Précisons qu’il est interdit de conserver un chauffage existant au fioul (ou au charbon) mais aussi d’installer un chauffage fonctionnant majoritairement aux énergies fossiles. Notons aussi la meilleure prise en compte du confort d’été qui est une nouveauté 2024. Ainsi, les brasseurs d’air fixes de plafond et les protections solaires au niveau des fenêtres font désormais partie des équipements éligibles à l’aide MaPrimeRénov’ Parcours accompagné.

MaPrimeRénov’ Par geste, pour une action ponctuelle

Résumé : L’idée est essentiellement de changer un chauffage (ou un chauffe-eau) polluant par un système moins carboné comme un appareil au bois ou une pompe à chaleur. Depuis le 15 mai 2024, il est également possible d'agir sur l'isolation sans obligatoirement renouveler son chauffage. La pose d'une VMC double flux devient de nouveau éligible, sous réserve de mener en parallèle un geste d'isolation.

logo maprimerenov par geste

Exclusions : MaPrimeRénov ne concerne pas les revenus « supérieurs ». Les logements classés F ou G au DPE peuvent encore y prétendre jusqu'au 31 décembre 2024.

Conditions : Elle est accessible aux résidences principales de plus de 15 ans. Seuil abaissé à 2 ans en cas de remplacement d’une chaudière au fioul.

chaudiere granule okofen

Une chaudière à granulés est une bonne alternative au fioul ou au gaz.

Travaux et montant de l’aide : Un montant forfaitaire est défini selon le type de travaux et les revenus avec un plafond fixé à 20 000€ par logement sur 5 ans. Attention, un geste d’isolation n’est possible qu’à condition de renouveler son chauffage. Voici les principaux travaux :


TravauxTrès modestesModestesInter.
PAC géothermique11 000€9 000€6 000€
Chauffage solaire combiné10 000€8 000€4 000€
Chaudière à granulés ou plaquettes7 000€5 500€3 000€
Chaudière à bûches5 500€4 500€2 000€
PAC air-eau5 000€4 000€3 000€
Chauffe-eau solaire4 000€3 000€2 000€
VMC double flux2 500€2 000€1 500€
Poêle à granulés1 800€1 500€1 000€
Poêle à bûches1 800€1 500€700€
Foyer fermé (bûches ou granulés)1 800€1 000€600€
Chauffe-eau thermodynamique1 200€800€400€
Dépose cuve fioul1 200€800€400€
Audit énergétique500€400€300€
Remplacement simple vitrage100€ / équip.80€ / équip.40€ / équip.
Isolation murs par l’extérieur75€/m²60€/m²40€/m²
Isolation toiture terrasse75€/m²60€/m²40€/m²
Isolation rampants25€/m²20€/m²15€/m²
Isolation murs par l’intérieur25€/m²20€/m²15€/m²

Bon à savoir : On remarque que l’isolation des combles perdus et des planchers bas n’est pas comprise dans MaPrimeRénov’. Cela s’explique car les CEE (aide privée) couvrent déjà une bonne partie de ces dépenses.

Un reste à charge obligatoire : Si vous avez recours à MaPrimeRénov’, il n’est pas possible que le cumul des aides couvre 100% du prix des travaux. En effet, un reste à charge est toujours obligatoire :

Démarches : La demande se fait sur le site gouvernemental www.maprimerenov.gouv.fr. Il faut créer un compte pour réaliser une demande et fournir les pièces justificatives suivantes : devis du professionnel, revenu fiscal, informations sur le logement... L’objectif affiché est que la prime arrive au plus tard 15 jours après la fin des travaux. Cela peut être plus long en pratique.

Cumul : MaPrimeRénov’ est notamment cumulable avec les aides privées (CEE) dont voici les principaux montants.


Prestations / PrimesRevenus modestesSans conditions
Travaux d’isolation
Isolation combles et toiture10 €/m²9 €/m²
Isolation planchers bas7 €/m²6 €/m²
Remplacement d’une chaudière fioul, gaz** ou charbon par…
Chaudière bois4 000€2 500€
Pompe à chaleur (air/eau, hybride)
Chauffage solaire5 000€*
Pompe à chaleur géothermique (eau-eau)
Remplacement d’un poêle au charbon par…
Chauffage au bois800€500€

Exemple : Un ménage modeste décide de renouveler sa chaudière au fioul par une chaudière à granulés pour un total de 20 000€. Elle peut obtenir une aide publique MaPrimeRénov’ de 7 000€ et une aide privée CEE de 4 000€ soit 55% du montant. Les 9 000€ restants peuvent être financés par un prêt à taux zéro, à rembourser mensuellement.

Besoin d’aide… pour les aides ?

Comme vous avez pu le voir, il n’est pas évident de s’y retrouver dans le dispositif des aides financières. Heureusement, il existe un service public de l’énergie baptisé France Rénov’ pour vous accompagner.

France Rénov

Un conseiller est joignable gratuitement et vous délivre des conseils à la fois techniques (choix des travaux) et financiers. Une rencontre physique est également possible dans un guichet local. N’hésitez donc pas à les contacter en cas de doute.

Conclusion : MaPrimeRénov’ Parcours accompagné et MaPrimeRénov’, vers la rénovation globale des logements

Les aides publiques sont incontournables pour financer ses travaux de rénovation énergétique. On distingue deux offres qui ne sont pas cumulables entre elles : MaPrimeRénov’ Parcours accompagné, pour les rénovations d’ampleur, et MaPrimeRénov’ Par geste, pour une action ponctuelle.

La première finance un pourcentage du montant total des travaux tandis que la seconde se base sur un forfait fixe par type de travaux. Dans tous les cas, une rénovation peut être considérée comme performante si elle atteint l’étiquette B du DPE. En cumulant ces primes avec les autres aides financières disponibles comme l’éco prêt à taux zéro, il est même possible de réaliser une rénovation globale sans apport.

Pour aller plus loin, vous pouvez consulter un exemple de rénovation globale ainsi qu’une rénovation de maison BBC très performante.

Enfin, si vous avez un projet précis, consultez nos articles spécifiques dédiés aux aides :

portrait lAucun robot n'a été maltraité pendant l'écriture de cet article. C’est bel et bien l’œuvre de deux humains passionnés ! Pour leur payer un café, vous pouvez faire un don à l’association. Merci ❤ portrait l

Laisser un commentaire ou poser une question




En validant ce formulaire, j’accepte que mon message soit affiché de façon publique. Nous vous recommandons de ne pas diffuser d’informations personnelles : téléphone, mail, adresse... L’association Conseils Thermiques conserve des données pour le bon fonctionnement de ce service. Plus d’informations sur notre page relative à la protection des données.

#94 - muc - 30 Avril 2024

Bonjour, estce qu'il faut obligatoirement gardé branché l'ancienne chaudière gaz et les radiateurs avant la validation de dossier ou une photo suffit ?

#93 - Julie56 - 22 Mars 2024

Merci encore Xavier ! vu les énormes différences dans les aides, je me questionne sur le fait de repartir sur un projet chaudière (Evolution de chez Guntamatic avec flamme visible) ! affaire à suivre ;)

#92 - Xavier (admin) - 22 Mars 2024

Re Julie,

Je ne crois malheureusement pas que ce soit possible :-(. Le poêle est défini comme "un chauffage indépendant" par la norme EN 14785 et il ne répond pas à la norme EN NF 303.5 définissant les chaudières :

https://www.klover.it/upload/products/61/download/eed455465d48b83fbf8164de5d28cc28.pdf

Si ces appareils étaient éligibles aux aides pour les chaudières, je pense que tous les fabricants communiqueraient là-dessus.

Vous pouvez prendre confirmation auprès de Laudevco, distributeur du produit en France.

A bientôt

#91 - Julie56 - 21 Mars 2024

Merci beaucoup Xavier, je n'avais pas repéré le chapitre "critères techniques d'éligibilité", c'est maintenant plus clair !! Du coup, le Dual de chez Klover ne peut-il pas entrer dans la catégorie chaudière à alimentation manuelle
associées à un ballon tampon (neuf ou
existant). En effet, nous avons bien un foyer pour les bûches et un ballon tampon... C'est peut-être un peu tiré par les cheveux ? Merci encore et bonne journée !

#90 - Xavier (admin) - 21 Mars 2024

Bonjour Julie56,

Merci pour vos encouragements et heureux que vous trouviez des infos utiles sur notre site :-).

A ma connaissance, les poêles mixtes peuvent faire l'objet d'une demande d'aide MaPrimeRénov' pour les poêles à granulés car ils respectent les critères d'éligibilité techniques. Voir page 47 de ce guide :
https://www.anah.gouv.fr/sites/default/files/2024-02/202402_Guide_des_aides_WEBA.pdf

Par contre, ils ne sont pas considérés comme des chaudières (silo de 225L requis notamment). Cela les rend moins "compétitifs" pour un service rendu assez proche.

C'est pareil pour le ballon tampon avec un serptentin solaire. L'aide n'est valable que pour un système complet avec au moins 6 m² de capteurs solaires (pour un système solaire combiné). (Page 48).

A bientôt

#89 - julie56 - 20 Mars 2024

Bonjour,
Et merci beaucoup pour ce site que je consulte régulièrement depuis qq mois, en plein projet de d'extension-rénovation de ma maison !
Petite question si jamais vous avez la réponse : nous allon justement installer le modèle de poêle mixte bois et granulés en version hydraulique que vous montrez en exemple : le Dual de chez Klover, en remplacement de notre chaudière gaz et en pérvoyant dès à présent un ballon tampon compatible panneaux solaires (à installer plus tard)
Pour ma Pim'Renov, savez-vous si ce poêle est cnosidéré comme poêle à granulé, poêle à bûches, chaudière granulé (puisque fonctionne comme une chaudière) ??
Peut-on aussi aller chercher une aide pour le ballon solaire quand bien même on n'installe pas les panneaux tout de suite ?
Ungrand merci d'avance pour votre éclairage si vous en avez un à m'apporter.

Bonne journée !

#88 - Laura (admin) - 19 Février 2024

Bonjour Clem185,
La question sur les travaux induits aux travaux de rénovation énergétique est sujette à interprétation en fonction des cas.
Effectivement les travaux d'électricité font partie de la liste mais il faut analyser ce que vous avez à refaire pendant votre rénovation.
Le mieux serait de prendre rendez-vous avec un conseiller France Renov pour y voir plus clair sur les détails de vos travaux.
A bientôt,

#87 - Clem185 - 17 Février 2024

Bonjour,

Merci pour cet article très complet. En revanche, serait-il possible d'avoir la liste des travaux éligibles (en détail) dans le cadre d'une rénovation globale (parcours accompagné)?
J'explique la situation : nous devons dans notre logement refaire l'électricité. On pourrait se dire qu'il n'y a pas véritablement de lien avec l'isolation. Cependant, refaire l'électricité implique de devoir coordonner les travaux et n'est pas totalement delié.
Aussi, j'ai trouvé sur le site de de l'ANAH une liste de travaux définie par la délibération n°2023-53 : annexe

Pouvez-vous me donner plus d'information?

Par avance merci.

#86 - alain42 - 16 Février 2024

Bonjour Laura, Merci pour vos infos bien documentées. J'ai déjà réalisé une partie des travaux d'isolation il y a 5 ans: combles, sous-sol et huisseries. L'isolation des murs est prévue cette année en ite, ainsi qu'une vmc hygroréglable. Le montant significatif des aides nous incite à envisager le changement de chaudière pour une énergie plus propre et moins onéreuse. Encore merci d'éclairer toutes ces mesures d'aide.

#85 - Laura (admin) - 16 Février 2024

Bonjour Alain42,
Oui c'est possible. Vous trouverez les informations utiles pour préparer et déposer votre dossier sur le site France Renov : https://france-renov.gouv.fr/aides/mpr
MaPrimeRenov est cumulable avec les CEE, des éventuelles aides de collectivités locales et un prêt à taux zéro si vous en avez besoin.

Nous attirons votre attention de réfléchir à l'isolation de votre logement. En effet, aujourd'hui, la seule manière de bénéficier d'une aide MPR pour isoler son logement (sur certains postes d'isolation) est de changer de système de chauffage en même temps.
Donc si vous souhaitez isoler votre logement dans un second temps et faire appel à une aide MPR, il vaut coupler cette opération maintenant.
A bientôt,

#84 - alain42 - 16 Février 2024

Bonjour, j'ai un projet de remplacer une chaudière gaz par une chaudière à pellets couplée à un système solaire combiné. Le budget est très important. Est-ce qu'il est possible de bénéficier de deux primes rénov, 8000€ pour la chaudière, + 8000€ pour le ssc. Merci, et bravo pour votre site!

#83 - Elisa63 - 13 Février 2024

Merci beaucoup pour votre retour, en effet c'est incompréhensible :-/. Pour ma part c'est le seul type de chauffage qui conviendrait car j'ai une maison ancienne difficilement bien isolable et situé à 900m d'altitude du coup on m'a fortement déconseillé une PAC....

#82 - Xavier (admin) - 13 Février 2024

Bonjour Elisa63,

Cette information est hélas exacte et peine à trouver des justifications techniques alors que dans le même temps, les aides pour les PAC ont augmenté.

Voici le compte rendu du budget de l'ANAH où cette décision est précisée :
https://www.anah.gouv.fr/presse/aides2024

A bientôt

#81 - Elisa63 - 12 Février 2024

Merci à vous. Un chauffagiste a qui j'ai demandé un devis vient de me dire que les aides MaPrimRenov vont baisser de 30% au 1er avril prochain pour l'installation des chaudières à granulés : je ne trouve pas d'infos à ce sujet sur les sites gouvernementaux. Avez vous des des infos à ce sujet ? Merci :)

#80 - Xavier (admin) - 12 Février 2024

Bonjour Elisa63,

Il faut que le "MAR" soit agréé pour cet usage et c'est probable qu'il n'y ait pas forcément grand choix pour le moment dans votre secteur local. Vous pouvez consulter la liste à cette adresse et choisir librement :
https://france-renov.gouv.fr/annuaires-professionnels/mon-accompagnateur-renov

A bientôt

#79 - Elisa63 - 09 Février 2024

Merci du retour. Petite question subsidiaire : peut on choisir le MAR nous même ou est il imposé par France Renov ? Pour mon cas le contact avec France Renov s'est révélé bof bof, personne difficile à joindre, peu réactive bref cela n'augure rien de très positif !

#78 - Xavier (admin) - 09 Février 2024

Bonjour Elisa63,

Merci pour vos encouragements ! Pas simple de s'y retrouver dans ce dispositif.

En pratique, le MAR (Mon Accompagnateur Rénov') assure une visite de fin de travaux ce qui suffit à les valider.

Idéalement, il faudrait réaliser un test d'étanchéité à l'air avant travaux, notamment si vous changez vos baies vitrées. En fonction des résultats, il faudrait ensuite définir une valeur cible avec les artisans et le MAR. Un nouveau test sera réalisé en fin de chantier qui permet de corriger les défauts de mise en œuvre.

C'est la seule façon efficace de "vérifier vraiment" que les performances seront au rendez-vous. Ce test est assez coûteux (700€ chacun) mais vaut chaque euro investi. Vous pouvez en parler à votre MAR dès le début du projet.

A bientôt

#77 - Elisa63 - 08 Février 2024

Bonjour, après avoir compulsé votre document de synthèse (merci pour le travail :), je me pose la question de savoir comment sont estimés/validés les gains de classements après les travaux de rénovations : faut il à nouveau refaire un DPE après les travaux ? Cordialement

#76 - Xavier (admin) - 02 Février 2024

Bonjour Masure,

Oui, à ma connaissance, c'est bien possible (restauration des barèmes en janvier 2024).

Mais, il est surement préférable de faire isoler votre logement afin de diminuer ses déperditions. Le poêle sera alors parfaitement adapté.

A bientôt

#75 - Masure - 01 Février 2024

Bonjour
Avec votre aide j’ai obtenu un poêle à granulés mais celui ci n’est pas suffisant pour chauffer la maison 60 m2 mal isolée puis je renouveler cette aide avéc vous après deux ans
Merci

#74 - Xavier (admin) - 30 Janvier 2024

Bonjour Eva,

Oui, vous aurez droit à l'aide MaPrimeRénov' et oui, vous devez faire un DPE.

On y perdrait son latin devant tous ces dispositifs ;-).

Bon courage et à bientôt

#73 - Eva - 30 Janvier 2024

Bonjour, si je change mon poêle à granulés qui ne fonctionne plus (pour lequel j'ai bénéficié du CITE) par un autre poêle à granulés, dois-je faire un DPE et aurais je le droit à maprimrenov (d'après le barême, 2000€)
Merci beaucoup

#72 - Julien - 26 Septembre 2023

Bonjour,
Plusieurs type d'audit existe, plus récemment devenu obligatoire, l'Audit réglementaire de vente permet-il d'obtenir les subventions MPR, CEE ou encore PTZ ?

#71 - Anne - 07 Juillet 2023

Oops Désolée Nous avons fait la Déclaration fin mai (à la date limite)
Remonter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies nous permettant de mesurer l'audience de façon anonyme sans utilisation de données personnelles.
Plus d’informations sur notre page relative à la protection des données.