L'isolation par l'extérieur des murs de votre maison

L’isolation par l’extérieur de votre maison, comme son nom l’indique, a pour but d’améliorer le confort thermique en ajoutant des isolants sur les parois de l’habitat en contact avec l’extérieur. Comparé aux autres techniques d’isolation, elle se révèle très efficace thermiquement et préserve votre surface habitable. Mais comment procéder ? Quels isolants choisir ? Et à quel prix ? Conseils thermiques vous répond en détails.isolation des murs par l'exterieur dans un projet de rénovation

Dans quel cas mettre en œuvre une isolation par l’extérieur ?

L’isolation par l’extérieur est la solution idéale pour améliorer considérablement votre confort thermique si vous avez une contrainte de surface habitable ou si vous ne pouvez pas quitter votre logement pendant les travaux.

Elle augmente bien sûr le confort d'hiver en améliorant la performance des parois. Celles-ci représentent tout de même 20 à 25% des déperditions dans le cas d'une maison non isolée. Mais l'isolation extérieure des murs renforce aussi le confort d'été en apportant de l'inertie à l'habitation car elle « garde » l’épaisseur des murs à l’intérieur du volume isolé.

Enfin, si vous pensez à refaire votre façade, ces travaux peuvent être envisagés dans le même temps.

Les différentes techniques d'isolation par l'extérieur

L’isolation extérieure peut se réaliser de 3 manières différentes selon le matériau de construction : isolation enduite, avec un bardage, ou mise en place d’un double mur. Ces différentes techniques induisent des rendus esthétiques différents :

Isolation avec enduit

isolation des murs par l'extérieur avec un enduitL’isolation peut être fixée à l’aide de chevilles (privilégiez celles en plastique pour limiter les ponts thermiques) soit collée grâce à un mortier-colle (ou les deux) directement sur le mur de façade de votre habitation. L’isolation sera recouverte d’un premier enduit d’accrochage avec un treillis d’armature en fibres de verre, puis d’une couche de fond pour égaliser et d’un enduit de finition. Source photo : Chanvribloc

Isolation avec bardage

isolation des murs par l'extérieur avec un bardageDans ce cas, une ossature fixée sur le mur extérieur sert de support à l’isolation. L’isolation est protégée des intempéries par un pare pluie et un bardage. On peut distinguer les parements de bardage traditionnels en bois, les panneaux de bois, la terre cuite ou les bardages composites. Il doit y avoir une lame d’air entre le bardage et l’isolant pour évacuer la vapeur d’eau provenant de l’intérieur.

Il est possible de mettre une ou deux couches d’isolants, la deuxième couche pourra servir de pare pluie. Vous pouvez par exemple associer deux panneaux de fibre de bois, celui placé le plus à l’extérieur traité pare-pluie. Sur un support irrégulier, les isolants en vrac pourront être la solution idéale pour épouser au mieux le bâti et réduire le coût des opérations.

L’ossature peut être fixée directement contre le mur avec des chevrons ou à l’aide de pattes d’équerre. Dans le premier cas, l’isolant est intercalé dans l’ossature et les ponts thermiques se situeront au niveau des chevrons. Dans le second cas, l’isolant peut être glissé sous les chevrons et les ponts thermiques se résumeront aux fixations métalliques.

Voici un exemple de rénovation mettant en place l’isolation extérieure avec bardage.

Murs maçonnés à double parois ou double mur

isolation des murs par l'extérieur à double murL’isolation extérieure avec double mur, comme son nom l’indique comporte : un mur intérieur et un mur extérieur entre lesquels on vient coller ou fixer mécaniquement un isolant (coulisse). Le mur intérieur est porteur tandis que le mur extérieur sert de parement. Les deux murs sont fixés à l’aide de systèmes d’ancrage (platine de solidarisation), qui seront équipés d’une rondelle pour fixer l’isolant au besoin.Source photo : xella.be

Il est possible de prévoir une lame d’air entre l’isolant et le mur de parement si celui-ci est très peu perméable, la condensation créée pourra alors s’évacuer aisément.

Quel isolant choisir ?

Dans le cas de l’isolation extérieure, l’épaisseur de l’isolation n’est plus une contrainte pour la surface habitable. Néanmoins, en projet de rénovation le rajout d’un isolant épais sur le mur pourra poser problème si les menuiseries sont posées coté intérieur du mur. Pour ces zones, la solution est de choisir un isolant plus performant.

Les matériaux choisis pour l’isolation extérieure de bâti ancien ne doivent pas couper le transfert de vapeur d’eau de l’intérieur vers l’extérieur. Ils doivent donc être perméables, ce qui est le cas des isolants biosourcés mais pas du polystyrène qui reste pourtant très utilisé pour des raisons économiques. Si vous avez déjà des problèmes d'humidité dans votre logement, nous vous conseillons dans un premier temps de régler ces problèmes et de ventiler de manière mécanique votre logement. Dans un deuxième temps, dirigez vous putôt vers des isolants avec une bonne capacité hygroscopique.



IsolantEpaisseur minimale (cm)BiosourcéPrix
Béton cellulaire35Oui€€€
Brique de chanvre30Oui€€€
Fibre de bois rigide15Oui€€€
Panneaux de liège15Oui€€€
Paille de blé37Oui
Laine de verre12Non€€
Laine de roche13Non€€
Polystyrène expansé14Non



Les aides financières pour isoler votre maison

aides financières travaux rénovationUn certain nombre d’aides financières sont disponibles pour isoler votre logement. Différentes aides peuvent financer une partie de votre projet selon vos ressources : crédit d’impôt, Eco PTZ, TVA à taux réduit, Habiter mieux de l’ANAH, les CEE, les chèques énergie. Pour en savoir plus, consultez notre article dédié aux aides financières.

Lors de votre projet, pour être efficace et bénéficier des aides financières en vigueur, il faut respecter deux conditions :

1. Epaisseur à mettre en œuvre : il faut viser une résistance thermique (notée R, qui caractérise le pouvoir isolant) d’au moins 3.7 m².K/W pour l’isolation des murs en façade. Ces valeurs vous seront souvent proposées par défaut par les artisans car elles leur permettent d’être très compétitifs sur le marché (accès aux aides financières).

Néanmoins, il s’agit d’un minimum et Conseils Thermiques vous recommande de privilégier une résistance thermique supérieure (R = 5 m².K/W). D’une part, le surcoût sera faible car la partie relative à la main d’œuvre restera quasiment identique et d’autre part, vous anticiperez sur les réglementations à venir. Ainsi, votre bien sera valorisé durablement et il ne sera plus nécessaire de repenser l’isolation des murs avant très longtemps (ce qui ne sera de toute façon plus rentable).

2. Une pose dans les règles de l'art : la seconde condition à respecter pour obtenir les aides financières est de confier la pose à un artisan RGE (Reconnu Garant de l’environnement). Celui-ci pourra vous guider dans les dispositifs d’aides et réaliser une pose « dans les règles de l’art ».

Prix d'une isolation des murs par l'extérieur

L’isolation par l’extérieur nécessite beaucoup de technique et une grande application pour qu’elle soit durable dans le temps. Une attention toute particulière devra être donnée aux tours de baies, aux bas et hauts de murs et à la mise en œuvre de l’enduit. C’est pourquoi nous vous conseillons fortement de faire appel à un professionnel qualifié ayant déjà de l’expérience pour réaliser de tels travaux.

Isolation des murs par l'extérieur : avant / après

A titre d'exemple, voici un devis pour une isolation par l'extérieur des murs sur une surface de 96 m² avec un nouvel habillage en bois de la façade (photo ci-dessus). Le prix est d'environ 150€ HT du m² :

Pour obtenir le prix du marché le plus juste, il faut mettre les entreprises en concurrence (au moins 3).

Pour cela, Conseils Thermiques s'associe à plusieurs partenaires afin de vous mettre en relation avec des artisans locaux certifiés RGE. Vous pourrez ainsi étudier plusieurs propositions techniques et commerciales gratuitement et sans engagement.

Je souhaite rencontrer des entreprises >

La plupart des travaux de rénovation énergétique donnent droit à des subventions (prime énergie). Si vous avez déjà un devis (non signé), vous pouvez encore y prétendre.

Je souhaite obtenir ma prime énergie >

Avantages et Inconvénients



AvantagesInconvénients
Inertie = confort d'étéSurcoût lors d'un projet de construction
Réduction des ponts thermiquesL'esthétique peut poser problème
Protection des structures porteusesNe s'adapte pas à tous les bâtiments existants
Réduction des risques de condensation

En rénovation, cette technique présente encore d’autres avantages car les travaux peuvent être envisagés lors du renouvellement de la façade, sans modifier la surface habitable et sans déménager les occupants.

Conclusion : L'isolation par l'extérieur, très efficace mais coûteuse

Pour conclure, l’isolation par l’extérieur présente un certain nombre d’avantages malgré son prix élevé. Elle peut se révéler très intéressante lors d’un projet de rénovation surtout si vous projetiez de renouveler votre façade. Cette technique d’isolation est très répandue dans l’Europe du Nord, mais en France il peut manquer encore des professionnels spécialisés. L'isolation des murs par l'extérieur est souvent envisagée après celle des combles perdus ou des rampants qui reste également très efficace et moins coûteuse.

Ce projet de rénovation avec une isolation par l’extérieur pourrait aussi vous intéresser.

Laisser un commentaire ou poser une question




#70 - Maniere - 23 Novembre 2020

Desirant deposer un dossier de demandes d 'aides pour réaliser une opération d 'isolation thermique de deux murs exterieurs, je souhaiterai savoir si le remplacement de volets bois type Z ( tres lourds , probleme de feuillures ) par des persiennes bois peut etre pris en compte dans l ' aide envisagée .
Agreez ....

#69 - Mathmarg - 18 Novembre 2020

J ai oublié d indiquer que les panneaux unilin sont protegés par un bardage wersalit avec une lame d air entre les deux composants.

#68 - Mathmarg - 18 Novembre 2020

Bonjour nous avons effectué une ITE en panneau polyerthane marque unilin sur un mur parpaings recouvert de crepi très abîmé noirci. Nous avons fait confiance à l artisan qui a posé l i
solant sans retirer ou traiter le crepi.
Nous avions dejà une ITI en polystyrène. Nous habitons en montagne à 850 m d altitude. La technique utilisée est elle conforme? De plus dans le cadre de travaux de rénovation de notre séjour nous souhaiterions oter notre ITI en polystyrène pour la remplacer par de la laine de chanvre. Est ce possible et si oui faut il utiliser un pare vapeur? Merci de vos réponses

#67 - Laura (admin) - 16 Novembre 2020

Bonjour Manu,

L'idéal est de respecter le coté respirant de la pierre, il faut donc s'orienter vers un isolant laissant passer les transferts d'humidité.
La laine de bois sera surement le meilleur compromis. Mais cela est aussi possible avec de la ouate de cellulose, paille, laine de chanvre...

A bientôt,

#66 - Manu - 10 Novembre 2020

Bonjour je possède une maison classique en moellons ! quelle isolation serait la mieux ? Et quel matériaux pour que les murs respire le mieux ? Merci

#65 - Laura (admin) - 06 Novembre 2020

Bonjour momo,

Pour la rénovation, il n'y pas "d'obligations" à respecter la nouvelle réglementation thermique.
Cependant si vous souhaitez bénéficier des aides financières, il faut simplement que l'isolant soit certifié et qu'il respecte les minimums (R=3.7 m².K/W pour l'isolation des murs). Il s'agit d'un minimum et nous recommandons de plutôt partir sur un R = 5 m².K/W pour atteindre un bon confort thermique.

Pour une maison ossature bois, nous vous conseillons vivement la laine de bois qui est très performante en hiver mais aussi en été.

A bientôt,

#64 - momo - 03 Novembre 2020

sur une maison ossature bois construite en 1989 ( avec laine de verre de l'époque )quel isolant extérieur avec bardage bois me conseillez-vous ? isolant qui doit correspondre aux nouvelles dispositions 2021

#63 - Laura (admin) - 21 Octobre 2020

Bonjour jolef,

Normalement, il n'y pas de raison que vous ayez une sensation de froid plus grande qu'avant.
Assurez vous que votre système de ventilation renouvelle l'air correctement dans votre logement.

A bientôt,

#62 - jolef - 18 Octobre 2020

bonjour,
l'isolation de ma maison avec du polystyrène vient d'être terminée et aussitôt j'ai eue cette sensation de froid dés que les plaques ont été posées. Si fait que j'ai perdu le confort d'avant !!!
Et qu'il faut que je mets 22° au thermostat pour avoir 20° dans la maison.

#61 - Laura (admin) - 14 Octobre 2020

Bonjour Carine,

Si votre maison est en béton banché avec une ossature bois, il est tout à fait possible d'enlever le bardage pour venir isoler la maison de l'extérieur.

A bientôt,

#60 - Carine - 13 Octobre 2020

Peut on le faire sur une maison avec mur en bois et béton banché?

#59 - Laura (admin) - 29 Septembre 2020

Bonjour Kevin,

Une fois que vous êtes propriétaire occupant, vous pouvez prétendre aux aides disponibles.

Il est tout à fait possible d'isoler sur du pisé.
Il ne faut pas casser le coté respirant de la maison, donc il faudra choisir un isolant qui laisse passer les transferts d'eau.
Le mieux est de faire appel à un artisan connaissant le pisé.

A bientôt,

#58 - Kevin - 15 Septembre 2020

Bonjour , je devrais bientôt acquérir une ancienne maison avec une façade qui est partiellement manquante sur du pizay..
Ya t'il un délai minimum (propriétaire)avant de pouvoir bénéficier des aides et peut on isoler sur du pizay ?
Cordialement

#57 - Laura (admin) - 14 Septembre 2020

Bonjour Phénix,

Vu que les parpaings ne laissent pas passer les transferts d'eau, il n'y a pas d'obligation à enlever le crépi.
Souvent les plaques de polystyrène sont collées et chevillées.
Le mieux est de demander conseil à un professionnel car l'isolation des murs par l'extérieur comprend quelques points de vigilance : débords de toit, gestion des ouvrants ...

A bientôt,

#56 - Phénix - 10 Septembre 2020

Pour rénover les façades et isoler par l’extérieur les murs d’un pavillon Phénix construit en 1978, faut-il poser l’isolant sur les plaques de béton rendues à l’état brut ou suffit-il de faire tomber le crépi friable ? Le polystyrène doit-il être ensuite chevillé ou collé ou les deux ? Merci de m’éclairer.

#55 - Laura (admin) - 10 Septembre 2020

Bonjour Choupette,

Il est tout à fait possible d'isoler des murs en pierre ou en pisé par l'extérieur.
Pour respecter la capillarité des murs et ne pas provoquer des problèmes d'humidité, il faudra choisir des isolants ouvert aux transferts de vapeur d'eau comme la laine de bois, la ouate de cellulose ou le chanvre.
La finition devra aussi se faire avec un enduit respirant ou un bardage bois.
A noter qu'il faudra enlever l'ancien enduit non respirant (ciment) si c'est le cas.

A bientôt,

#54 - Choupette - 09 Septembre 2020

Peut-on isoler par l'extérieur des vieux murs en pierre et pisé ?

#53 - Laura (admin) - 25 Août 2020

Bonjour Tess,

Le mieux serait de savoir quelle isolation a été faite et à quel endroit.
Lors de l'achat de votre maison, vous avez du recevoir le DPE (obligatoire depuis 2007), qui mentionne l'isolation de votre maison.
Il est possible de réaliser un audit énergétique pour en savoir plus sur la cause des murs froids. A la fin de cet audit, le technicien vous proposera des axes d'amélioration.

A bientôt,

#52 - Tess - 21 Août 2020

Bonjour, ma maison date des années 70. Une société est venu pour me proposer une isolation extérieure qui finalement est déjà posée. Ce qui m'a étonné étant donné qu'il existe une différence de température dans les différentes chambres et l'hiver certains murs sont froids. Est ce normal ? Faut il refaire une isolation dans ce cas ? merci à vous.

#51 - Laura (admin) - 10 Août 2020

Bonjour Marie-Louise,

Vous pouvez avoir le droit aux CEE pour les résidences secondaires. L'isolation des murs par l'extérieur est éligible mais la réfection de la toiture non.
Cette aide ne provient pas de l'Etat mais des entreprises qui vendent de l'énergie. Pour plus d'informations, consultez notre article sur l'isolation à 1€ :
https://conseils-thermiques.org/contenu/isolation-1-euro.php

L'aide dépend de votre niveau de ressource.

A bientôt,

#50 - Marie-Louise - 08 Août 2020

Bonjour, je dois faire en urgence des travaux dans la résidence secondaire que j'ai hérité de mes parents (construite en 1966): changer le toit(car il pleut dans la maison), isoler les murs par l'extérieur (car ils s'effritent et il fait froid dedans, du mois de novembre au mois de mai). Puis-je obtenir une aide de l'Etat? Quel budget prévoir? Merci

#49 - Mélanie81 - 16 Juillet 2020

Merci Laura pour votre réponse qui m’aide à prendre ma décision.
Je fais également l’isolation des combles et du plancher bas. Ça devrait donc aller et être complémentaire.
Je ne suis pas très fan du polystyrène mais si c’est efficace ok. Surtout que les professionnels travaillent beaucoup avec ce matériau avec lequel ils ont donc l’habitude. Il vaut peut être mieux une bonne isolation au polystyrène qu’une mal maîtrisée à la fibre de bois...

#48 - Laura (admin) - 16 Juillet 2020

Bonjour Mélanie81,
La brique joue le plus grand rôle pour votre confort d'été. La laine de bois sera plus efficace mais le confort d'été sera tout à fait honorable avec du polystyrène couplé à la brique.
Un point négatif pour le polystyrène : les fumées toxiques dégagées lors d'incendie.

Pour le confort d'été, l'isolation de la toiture avec un isolant conférant un très bon confort d'été est primordiale. C'est le point faible de la maison pour la chaleur.

A bientôt,

#47 - Mélanie81 - 16 Juillet 2020

Bonjour,
Je souhaite isoler ma maison des années 70 construite en briques, à ce jour non isolée. Ayant une faible surface habitable je souhaite faire une isolation extérieure. Elle est sur 3 niveaux : rez de jardin garage et buanderie/1er étage salon cuisine/ 2ème étage chambres et salle de bain.
J’ai déjà vu plusieurs professionnels et tous semblent me dire que l’idéal est d’isoler au polystyrène expansé pour son efficacité et l’épaisseur minime à comparer à la fibre de bois. Il faut dire que 80% de leur chantier est avec ce matériau avec lequel ils ont surtout l’habitude de travailler...
Pourtant j’ai un doute sur le confort en été, habitant dans le Tarn dans le sud ouest où nous souffrons de plus en plus des chaleurs. La fibre de bois est plus chère certes, mais ne sera-t-elle pas mieux? Ou étant donné la maison d’origine (brique et crépis) la différence minime de confort et d’énergie ne vaut pas la différence de prix entre les 2 isolants?
Remonter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies vous permettant d'accéder à des services et offres adaptées à vos centres d'intérêts et nous permettre de mesurer l'audience.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez-ici.