L'isolation de la toiture : les combles aménageables

C’est bien connu : la chaleur monte ! La toiture représente en effet 20% des déperditions de chaleur dans un logement, c’est pourquoi son isolation est primordiale. Comment procéder si vous souhaitez profiter de l’espace de vos combles ou si ceux-ci sont d’ores et déjà aménagés ? Quels sont les meilleurs isolants ? À quel prix ? Conseils thermiques passe au crible cette technique d’isolation.

Dans quel cas mettre en œuvre une isolation des combles aménageables ?

La toiture représente un point sensible de notre habitation. En effet, il s’agit de la paroi avec le plus de déperditions de chaleur l’hiver et à l'inverse, elle accumule beaucoup de chaleur l'été.

De nos jours, on cherche à gagner de la surface habitable et la toiture présente alors deux fonctions : l’isolation d'une part et la protection de la maison contre les intempéries d'autre part. Dans ce contexte, deux options se présentent à vous : l’isolation des rampants par l’intérieur ou l’isolation la toiture par l’extérieur.

ponts thermiques isolation des combles aménageablesLorsque vous souhaitez conserver votre toiture, l’isolation des rampants par le dessous est la technique qui s’impose à vous de fait. Cette technique requiert cependant une attention particulière en ce qui concerne les ponts thermiques. En effet, assurer la continuité entre les isolants de toute la maison permettra de réduire l’apparition de ponts thermiques. C’est pourquoi on prendra garde aux jonctions entre les hauts de murs et la toiture en elle-même (source photo : www.imagerie-centre.be).

Les différentes techniques d’isolation des combles aménageables

Les rampants peuvent être isolés par l’intérieur de deux manières. L’une consiste à fixer des rouleaux ou panneaux semi-rigides, elle peut être envisagée dans un chantier d’auto-construction. Et l’autre, mise en œuvre avec des isolants en vrac, sera le choix économique lorsqu’on fait appel à des professionnels.

Fixation de panneaux ou de rouleaux isolants

laine de verre rouleau comble aménageableLors d’une rénovation, les panneaux ou rouleaux à peine surdimensionnés peuvent être intercalés entre les poutres en deux couches superposées afin d’obtenir un résistance thermique satisfaisante (R = 7 m².K/W minimum).

Pour sa préservation, l’isolant doit être impérativement recouvert d’un frein vapeur car la toiture déjà en place est normalement constituée pour ne pas laisser passer les transferts de vapeur d’eau. Un parement intérieur viendra ensuite habiller le tout.

On peut trouver sur le marché des isolants en panneaux semi-rigides ou sous forme de rouleaux (laine de verre, laine de bois, ouate de cellulose…). Ce type de produit est un peu plus cher que les isolants en vrac utilisés pour l’insufflation mais les panneaux semi-rigides peuvent être posés par de bons bricoleurs (vous économisez alors sur le prix de la main d’œuvre).

Pour éviter l’apparition de ponts thermiques, les panneaux doivent être fixés au plus juste contre les chevrons et la pose de l’isolant en couches croisées permettra de les réduire considérablement.

isolation des combles aménageables en couches croisées


Insufflation d'isolants en vrac

Solution économique si on fait appel à un professionnel, les isolants en vrac peuvent être utilisés pour l’isolation des rampants. Soit l’isolant est soufflé à l’intérieur d’une membrane d’étanchéité soit derrière des panneaux OSB qui jouent le rôle de la membrane. La membrane présente l’avantage de voir par transparence si l’isolant s’insère correctement dans les rampants.

isolation des combles aménageables par insufflation Source : ADEME

La densité de l’isolant insufflé est primordiale pour éviter le tassement, c’est pourquoi faire appel à un professionnel peut être rassurant pour la durabilité de votre isolation. Certains proposent de revenir quelque temps après les travaux (1 à 2 mois) pour compléter en isolant si besoin.

Les isolants utilisés peuvent être à base de laines minérales (laine de verre ou laine de roche) ou biosourcés (laine de bois en vrac ou ouate de cellulose).

Quel est le meilleur isolant pour l'isolation de la toiture?

L’isolation des rampants induit des produits soit sous forme de panneaux, rouleaux ou en vrac. Puisqu’il s’agit d’une isolation par l’intérieur, on cherchera à perdre le moins de surface habitable et donc l’isolant le plus « efficace ». Les produits disponibles possèdent une efficacité thermique assez proche donc elle ne représente pas un facteur discriminant. Par contre, un critère très important à prendre en compte : le confort d’été. Comme nous l’avons déjà précisé, la toiture est un point sensible d’accumulation de chaleur l’été. Prenez donc bien cet aspect en considération lors de votre choix.


IsolantConditionnementBiosourcéEpaisseur mini.Confort d’étéPrix
Ouate de celluloseVracOui29 cmFort
Panneau28 cm€€€
Laine de boisVracOui30 cmFort
Panneau / rouleau28 cm€€
Laine de verreVracNon33 cmFaible
Panneau / rouleau26 cm€€
Laine de rocheVracNon26 cmMoyen
Panneau24 cm€€€
Textiles recyclésPanneau / rouleauOui26 cmMoyen€€€
Laine de moutonPanneau / rouleauOui24 cmFaible€€€

Si vous faites appel à des artisans pour vos travaux d'isolation, la ouate de cellulose et la laine de bois en vrac constituent les meilleurs choix, car ces produits concilient confort d'été, coût et bilan écologique favorable.



Les aides financières pour isoler votre toiture

aides financières travaux rénovationDe nombreuses aides financières sont disponibles pour isoler votre logement. Différentes aides peuvent financer une partie de votre projet selon vos ressources : crédit d’impôt, Eco PTZ, TVA à taux réduit, Habiter mieux de l’ANAH, les CEE, les chèques énergie. Pour en savoir plus, consultez notre article dédié aux aides financières.

Lors de votre projet, pour être efficace et bénéficier des aides financières en vigueur, il faut respecter deux conditions :

1. Epaisseur à mettre en œuvre : il faut viser une résistance thermique (notée R, qui caractérise le pouvoir isolant) d’au moins 6 m².K/W pour l’isolation des combles aménageables. Ces valeurs vous seront souvent proposées par défaut par les artisans car elles leur permettent d’être très compétitifs sur le marché (accès aux aides financières).

Néanmoins, il s’agit d’un minimum et Conseils Thermiques vous recommande de privilégier une résistance thermique supérieure si la place le permet (R = 7-8 m².K/W). D’une part, le surcoût sera faible car la partie relative à la main d’œuvre restera quasiment identique et d’autre part, vous anticiperez sur les réglementations à venir. Ainsi, votre bien sera valorisé durablement et il ne sera plus nécessaire de repenser l’isolation des combles aménageables avant très longtemps (ce qui ne sera de toute façon plus rentable).

2. Une pose dans les règles de l'art : la seconde condition à respecter pour obtenir les aides financières est de confier la pose à un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Celui-ci pourra vous guider dans les dispositifs d’aides et réaliser une pose « dans les règles de l’art ».

Prix d’une isolation des combles aménageables

Pour l’isolation des rampants avec une laine de verre classique et une finition avec des plaques de plâtre (sans compter la dépose éventuelle de l’ancien isolant) il faut compter entre 40 et 60€ HT/m². Prenons l’exemple de combles aménageables à isoler pour 70 m² :

L’isolation des combles en général représente les travaux d’isolation les moins chers pour une amélioration notable du confort et des économies d’énergie considérables. Nous soulignons qu’il s’agit là d’un prix avant déduction de potentielles aides financières.

Pour obtenir le prix du marché le plus juste, il faut mettre les entreprises en concurrence (au moins 3).

Pour cela, Conseils Thermiques s'associe à plusieurs partenaires afin de vous mettre en relation avec des artisans locaux certifiés RGE. Vous pourrez ainsi étudier plusieurs propositions techniques et commerciales gratuitement et sans engagement.

Je souhaite rencontrer des entreprises >

La plupart des travaux de rénovation énergétique donnent droit à des subventions (prime énergie). Si vous avez déjà un devis (non signé), vous pouvez encore y prétendre.

Je souhaite obtenir ma prime énergie >

Avantages et inconvénients de l'isolation des combles aménageables



AvantagesInconvénients
Accessible aux bons bricoleurs (panneaux)Traitement des ponts thermiques
Coût modéréCombles inaccessibles le temps des travaux
Pas de réfection de la toiturePerte de hauteur sous plafond

Conclusion

L’isolation des rampants par le dessous est la technique la plus répandue en France. Pourtant, ce type de travaux d’isolation nécessite une très bonne mise en œuvre car elle comporte quelques points sensibles. Mais bien menée et si la toiture ne nécessite pas de rafraîchissement, l’isolation des rampants reste une priorité dans votre habitation afin de gagner en confort l’hiver comme l’été. Nos articles dédiés à l'isolation des combles perdus et à l'isolation des murs par l'intérieur pourraient aussi vous intéresser.

Laisser un commentaire ou poser une question




#27 - Marion - 10 Août 2020

Merci beaucoup Laura !

#26 - Laura (admin) - 10 Août 2020

ReBonjour Marion,

La laine de roche possède un bilan écologique plus favorable.
Les plaques de polystyrène vous feront gagner quelques centimètres. Elles sont aussi mieux adaptées si votre cave est très humide.
A vous de voir !
Mais ces deux types d'isolation seront parfaites dans votre cas.
Mieux vaut mettre de coté la mousse PU.

A bientôt,

#25 - Marion - 10 Août 2020

Bonjour Laura,
Merci pour votre réponse si rapide.
Globalement mieux vaut la mousse PU, la laine de roche ou les plaques de polystyrène (équivalent isolation du plafond d'un garage) ?
Merci...
Marion

#24 - Laura (admin) - 10 Août 2020

Bonjour Marion,

Nous vous recommandons alors des plaques de polystyrène (plus compactes) ou de la laine de roche si vous avez le choix.
En ce qui concerne l'épaisseur, tout dépend le produit choisit, mais le R doit être au minimum de 3 m².K/W (il s'agit d'un minimum le mieux est d'être autour de 4).
Ceci correspond à environ 10cm de polystyrène ou de laine de roche.

A bientôt,

#23 - Marion - 10 Août 2020

Bonjour Laura,
Merci de votre réponse si rapide !
Il va être difficile d'aérer la cave : c'est une cave... donc pas de fenêtres. Est-ce que les émanations sont vraiment nocives ?
Le matériau qu'ils utilisent c'est ENERTITE®. Suivant les indications de votre fiche technique, est-ce qu'une épaisseur minimale de 15 cm est nécessaire ?
Sinon, avec d'autres artisans, j'ai le choix entre de la laine de roche et des plaques de polystyrène extudé.
Est-ce que c'est préférable ?
Bien à vous,
Marion

#22 - Laura (admin) - 10 Août 2020

Bonjour Marion,
Oui, pour l'isolation d'un sous-sol la mousse PU peut être un bon choix.
Nous vous recommandons de questionner l'artisan sur la mise en œuvre : étanchéité, propreté du chantier, déchet mis à la décharge. Et de bien aérer après l'application.
Pour plus d'informations sur le polyuréthane, nous avons rédigé une fiche technique :
https://conseils-thermiques.org/contenu/polyurethane.php

A bientôt,

#21 - Marion - 10 Août 2020

Bonjour,
Je souhaite faire isoler (avec le dispositif à 1 €)la cave semi enterrée de ma maison ancienne.
Le professionnel que j'ai contacté me propose la mousse PU projetée à cellules ouvertes.
Est-ce le bon choix ?
Merci de vos conseils.

#20 - Laura (admin) - 10 Août 2020

Bonjour Lorelei,

Pour réduire le coût, il serait judicieux de mettre plus d'épaisseur de laine de bois.
Nous vous recommandons de privilégier une résistance thermique = 7-8 m².K/W si la place le permet.
Tout dépend les produits que vous choisissez, mais cela correspond à environ 10 cm de liège en panneau + 24 cm de laine de bois en panneau.
Pour plus d'information sur ces isolants, nous avons rédigé des fiches techniques :
https://conseils-thermiques.org/contenu/laine-de-bois.php
https://conseils-thermiques.org/contenu/isolation-liege.php

A bientôt,

#19 - Lorelei - 09 Août 2020

Je souhaite isoler mes rampants (env 80m2) en croisant du liege (en 1er) et de la laine de bois(2eme couche).
Pouvez-vous me conseiller sur l'épaisseur necessaire pour chaque matériau? Sachant que cela sera dans des combles aménagés (chambres)?
Afin d'avoir un déphasage correct...
Merci d'avance de votre aide.

#18 - Laura (admin) - 07 Juillet 2020

Bonjour Mag,

Nous vous conseillons d'enlever la couche d'isolant mince si vous disposez d'assez de place pour arriver aux performances thermiques minimum recommandées. Demandez l'avis de l'artisan.
La fibre de bois sera plus efficace pour le confort d'été et tout aussi efficace l'hiver, donc nous vous recommandons la fibre de bois.

A bientôt,

#17 - Mag - 23 Juin 2020

Bonjour,
Je voudrais refaire mon isolation et la toiture en même temps.
Est il préférable de retirer ma n ancien isolant mince avant de oser le nouveau. On nous a proposé 2 devis : l’un avec des panneaux de fibre de bois entre les chevrons et un autre au-dessus. Second devis, laine de roche entré panneaux entre les chevrons et un panneaux de fibre bois par dessus.
Que me conseillez vous ?

#16 - Laura (admin) - 04 Mai 2020

Bonjour Christine,

Effectivement, s'il s'agit d'un complex auto porteur il faut faire appel à un charpentier-couvreur.
Il pourrait être possible de venir poser des caissons porteurs remplis d'isolants : paille, ouate de cellulose ou fibre de bois. Ces caissons sont préparés en usine et déposés très rapidement sur site.

A bientôt,

#15 - Laura (admin) - 04 Mai 2020

Bonjour Julie,

Effectivement, l'isolation avec des panneaux semi-rigides est la plus "simple" pour des particuliers.
Pour ce qui est du choix de l'isolant, nous vous recommandons la laine de bois, la ouate de cellulose ou laine de coton et laine de chanvre. Ce seront des produits efficaces pour le confort d'été.
La laine de bois et la ouate de cellulose seront les isolants les moins chers.
Les panneaux biofib trio en chanvre/lin/coton sont faciles à se procurer et présentent beaucoup de qualités.
Les rouleaux offrent une moins bonne tenue et sont du coup plus difficile à poser par rapport aux panneaux.

A bientôt,

#14 - Julie - 30 Avril 2020

Bonjour
J'aimerai isoler mes combles amenageable qui ne sont actuellement pas du tout isolé. Mon grenier sera transformé en chambre (nous sommes exposé plein Sud donc il faut absolument un très bon déphasage)
Sachant que je ferai moi même les travaux j'hésite avec plusieurs isolant l'Ouate de cellulose en panneaux (pose plus facile ?) ; laine de coton ; laine de bois ; chanvre/lin/coton en panneau ou rouleau
Merci d'avance

#13 - Christine - 24 Avril 2020

Bonjour,
je reviens vers vous ( 9 février), je voulais remplacer mes 15 cm de polystyrène de toiture par de la laine de bois. vous m'aviez conseillé une pose entre chevrons.
Sauf que j'ai découvert que je n'avais pas de chevrons! Ou plutôt qu'ils sont intégrés au complexe isolant autoporteur de polystyrène avec d'un coté du BA13 et de l'autre des chevrons destinés aux liteaux.
Que faire dans ce cas? je suis obligée de me débarrasser de ces panneaux sandwich. Il faudra demander à un couvreur ou charpentier de placer des chevrons sur les pannes? Pour quelle isolation?
Merci de vos conseils

#12 - Laura (admin) - 31 Mars 2020

Bonjour Badre,

Il faut placer une membrane pare-vapeur coté chaud. Donc non la membrane ou la plaque OSB ne doit pas être placée coté tuile, mais avant le placo.

Il doit par contre y avoir des panneaux pare-pluie entre la couverture et la ouate de cellulose.

A bientôt,

#11 - Badre - 28 Mars 2020

Bonjour,
Voilà j ai un comble aménagable à isoler, je pense opter pour la ouate de cellulose vrac à souffler pour avoir le confort d été et d hiver.
J ai une question sur la membrane ou l osb qu il faut mettre, c est bien juste derrière les tuiles qu il faut la mettre ?
De l autre côté la ouate sera directement en contact avec le Placo du plafond ?
Merci beaucoup

#10 - Laura (admin) - 10 Février 2020

Bonjour Christine,
Si c'est possible pour vous, il vaut mieux enlever le polystyrène et le remplacer par la laine de bois.
Des panneaux de laine de bois peuvent venir s'intercaler entre les chevrons.
Il est recommandé de venir poser une membrane d’étanchéité coté chaud si vous pouvez en assurer la continuité (pose dans les règles de l'art).

Pour plus d'informations sur la laine de bois :
https://conseils-thermiques.org/contenu/laine-de-bois.php

A bientôt,

#9 - Christine - 09 Février 2020

Bonjour Laura,

Dans ma maison datant de 1993, l isolation de la toiture est composée de 15 cm de polystyrène avec du Ba13. Ceci donne sur une mezzanine et un vide sur séjour. J habite dans l Herault et je souhaite améliorer le confort d été en plus du confort d hiver. J avais pensé à de la laine de bois en panneaux.
Pouvez vous me dire s il est nécessaire de retirer tout le polystyrène ? Quelle mise en place me conseillez vous si j interviens par l intérieur?
En vous remerciant

#8 - Laura (admin) - 18 Novembre 2019

Bonjour micheline 13,

Le gros point fort de l'isolation des combles perdus, c'est le coût et le fait qu'il y ait moins de contraintes pour poser l'isolant.
Il sera plus intéressant pour vous d'isoler les combles par soufflage, car si vous ne vous servez pas de l'étage, vous isolez au plus près du volume chauffé.
Effectivement il faut penser à la revente de la maison, car dans ce cas, même s'il sera possible de re-gagner l'étage en posant un plancher, cet espace ne sera pas isolé en toiture et très bien isolé au plancher (donc le chaud du rez de chaussée ne se ra pas ou peu transmis). Les futurs propriétaires seront forcés un jour ou l'autre d'isoler la toiture si ils veulent profiter des combles aménageables.
Tout dépend dans combien d'années vous pensez vendre, même si c'est parfois dur à estimer.

Si la maison risque d'être vendue dans moins de 10-15 ans, nous vous conseillerons plutôt d'isoler les rampants.

Sur le choix de l'isolant, la ouate de cellulose et la laine de bois vous apporteront un très bon confort d'été comparé aux autres isolants.

A bientôt,

#7 - micheline 13 - 17 Novembre 2019

Bonjour,
l'isolation de mes combles étant devenue peu efficace(a40ans)je voudrai la refaire;mes combles sont aménageables, mais étant seule maintenant je ne vais pas les aménager ;un entreprise me propose de souffler de la laine de roche comme pour des combles perdues;(me dit que c'est mieux que de remettre des rouleaux de laine de verre)Est ce une bonne solution?car lors de la vente de ma maison, si les nouveaux propriétaires veulent aménager ces combles,comment pourront ils faire ?l'artisan me dit qu'ils pourront faire un plancher en tassant les flocons.....
Le fait d'isoler par soufflage comme des combles perdues est elle une bonne solution ou est il préférable d'isoler autrement?
Merci beaucoup pour votre aide

#6 - Laura (admin) - 07 Mai 2019

Bonjour Balaguère,

Nous avons fait un article dédié à l'isolation à 1€ à cette adresse :
https://conseils-thermiques.org/contenu/isolation-1-euro.php
Il s'agit d'un dispositif très intéressant si on reste sur ses gardes sur certains points. Nous détaillons tout cela dans cet article.

A bientôt,

#5 - Balaguère - 06 Mai 2019

Bonjour,
Que penser des offres d'isolation des combles à 1€ ?
A bientôt ...

#4 - Laura (admin) - 24 Janvier 2019

Bonjour Olivier,
Premièrement il faudrait vérifier l'état de la laine de verre en place (35 ans). Les travaux d'isolation s'envisagent sur le long terme alors autant repartir d'une base saine si la laine de verre en place est vieillissante.
Deuxièmement il faudrait s'assurer que la structure actuelle supporte le nouveau complex isolant + placo.
De plus nous émettons une réserve sur les transferts d'humidité lorsque vous aurez ajouter le deuxième complex.
L'isolant mince vous apportera un gain thermique faible en hiver et ne vous fera en aucun cas gagner en confort d'été.
A bientôt.
Remonter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies vous permettant d'accéder à des services et offres adaptées à vos centres d'intérêts et nous permettre de mesurer l'audience.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez-ici.