Le polyuréthane ou mousse de polyuréthane

Le polyuréthane possède le meilleur pouvoir isolant parmi les isolants usuels. Il sera donc très intéressant lorsque la contrainte de place est forte. Le polyuréthane est en outre très résistant à la compression et adapté en milieu humide ce qui lui confère une grande polyvalence. En revanche, le produit est inadapté au bâti ancien, a un mauvais comportement au feu, et ne contribue pas au confort d'été.



Le polyuréthane en un coup d’œil : 14/20

Les isolants en polyuréthane sont fabriqués à partir d’un moussage de polyols, de méthylène diisocyanate, d’agents gonflants et d’additifs. En ce qui concerne les panneaux, cette expansion est encadrée par 2 parements (généralement en aluminium) qui assurent l’étanchéité à l’air de l’isolant et sa pérennité. Son très fort pouvoir isolant fait que le polyuréthane est parfois qualifié de « meilleur isolant thermique ».


Pouvoir isolant (W/m.K)0.022 à 0.028
Confort d’étéFaible
Isolation phoniqueFaible
Résistance au feu (A à E)E
Durée de vie (Années)>50
BiosourcéNon
Adapté au bâti ancienNon
PrixMoyen
Comble perduOui
Mur et cloison intérieurOui
RampantOui
Toiture (sarking)Oui
Mur extérieurOui
Plancher basOui

Quelle épaisseur de polyuréthane pour une isolation efficace ?

Le polyuréthane nécessite peu d’espace pour obtenir de bonnes performances d’isolation en hiver. Voici une vue d’ensemble des épaisseurs à mettre en œuvre pour les principales utilisations :

IsolationEpaisseurR (m².K/W)*
Mousse de polyuréthane
Rampants15 cm6+
17.5 cm7++
20 cm8+++
Murs10 cm3.8+
11 cm4.2++
13 cm5.2+++
Polyuréthane en panneaux
Rampants14 cm6.3+
16 cm7.2++
Murs9 cm4++
11 cm5+++
Sol7 cm3.1+
9 cm4++
10 cm4.5+++

*R représente la résistance thermique. Plus celle-ci est élevée, meilleur est le pouvoir isolant.

La mousse de polyuréthane

Conditionnement : Le polyuréthane peut prendre la forme d’une mousse à injecter directement sur un support. Elle se présente sous forme liquide dans un fût et gonfle après sa projection. Ce procédé permet à l’isolant de se nicher partout et de limiter les ponts thermiques. Dans le même temps, cette mousse de polyuréthane expansive assure une fonction d’étanchéité à l’air (selon le CSTB).

polyurethane projete

Utilisation : La mousse de polyuréthane se destine à l’isolation intérieure de la toiture, des murs et des sols (isolant en sous-face de dalle et plancher intermédiaire) même si tous les usages ne possèdent pas d’avis technique. Deux fabricants se distinguent ici :


ProduitFabricantPouvoir isolantApplicationAvis CSTB
Isotrie 340Isotrie0.025 W/m.KMur intérieurTélécharger
Isotrie 240Sol sous-face de dalle
Plancher intermédiaire
Télécharger
Isolat PurIsolat0.026 W/m.KTélécharger

Epaisseur : Voici les épaisseurs de mousse de polyuréthane à viser en fonction des postes. Celle-ci doit être de 2 cm minimum et 20 cm maximum. La mousse de polyuréthane n’est pas compatible avec une autre couche d’isolant.


UtilisationEpaisseurPouvoir Isolant
R - m2.K/W
Confort d’étéPrix TTC
au m²*
Toiture
rampants
17.5 cm7.05++Plancher boisPlancher béton22€
20 cm8.05+++25€
Mur10 cm3.85+Bois / ParpaingBrique16€
11 cm4.25++17€
13 cm5.2+++18€
Sol8cm3.1+-11€
10 cm3.85++12€

*Pose incluse car celle-ci doit obligatoirement être faite par un professionnel sur support sain et non humide.

Confort : On remarque qu’il faut une épaisseur relativement faible pour atteindre des performances satisfaisantes en hiver. En revanche, l’isolant n’apportera que peu d’inertie thermique à la maison et ne protégera pas très efficacement contre la chaleur estivale :

isolation polyurethane

Dans cet exemple, l’isolant atténue assez peu la fluctuation des températures extérieures et le pic de température est rapidement atteint dans le logement (7.3 heures contre 12 heures idéalement).

Alternatives : Avec un pouvoir isolant encore plus fort, seul le polyuréthane rigide en panneaux (voir point suivant) pourra concurrencer la mousse de polyuréthane en terme d’épaisseur. Si vous n’êtes pas contraint par l’espace, de nombreux isolants s’offrent à vous : laine de verre ou laine de roche niveau économique, ouate de cellulose ou laine de bois pour le confort d’été.

Le polyuréthane en panneaux


panneau polyurethane

Conditionnement : Dans sa version rigide, le polyuréthane prend la forme de panneaux plutôt légers (densité de 32 kg/m3). Ils sont néanmoins très résistants et peuvent être utilisés pour les tous les cas de figure que ce soit pour l’isolation intérieure ou l’isolation extérieure en passant par les toitures terrasses. Voici quelques références produits :


ProduitFabricantPouvoir isolantEpaisseur - cmAvis CSTB
EnerthermIKO0.022 W/m.K3 à 20Télécharger
SopremaSoprema3 à 16Télécharger
EfigreenEfyos
Thane DallageKnaufTélécharger
Bouyer LerouxMur’max12.2Télécharger

Epaisseur : Les panneaux de polyuréthane ont une épaisseur allant de 3 à 20 cm selon les produits. Il suffira d’une faible épaisseur de polyuréthane pour atteindre de bonnes performances en hiver :


UtilisationEpaisseurPouvoir Isolant
R - m2.K/W
Confort d’été
Isolation intérieure
Prix TTC
au m²
Toiture terrasse
et rampants
16 cm7.25+Plancher boisPlancher béton60€
18 cm8.15++Plancher boisPlancher béton63€
20 cm9.05+++65€
Mur9 cm4.05++Bois
Parpaing
Brique44€
10 cm4.552€
11 cm5+++57€
Sol7 cm3.15+-38€
9 cm4.05++44€

Confort : En revanche, l’isolant n’apportera aucune plus-value en été. Seule une isolation des murs maçonnés par l’extérieur pourra atténuer significativement la chaleur estivale en incluant le matériau porteur à l’inertie thermique de la maison.

Prix d’une isolation en polyuréthane

Le polyuréthane en mousse à projeter reste assez bon marché car sa pose est rapide (pas de découpe) et nécessite peu de main d’œuvre (une personne suffit). Il faut compter entre 10 et 25€ du m² selon l’épaisseur choisie.

mousse polyurethane

Le polyuréthane en panneau est plus onéreux car il nécessite davantage de travail. On se situe autour de 50 à 70€ du m² hors finition selon le niveau d’isolation désiré.

Si vous avez un projet d’isolation, il faudra dans tous les cas mettre les entreprises en concurrence pour obtenir le prix le plus juste, mais aussi pour connaître plusieurs alternatives.

Pour cela, Conseils Thermiques s'associe à plusieurs partenaires afin de vous mettre en relation avec des artisans locaux certifiés RGE. Vous pourrez ainsi étudier plusieurs propositions techniques et commerciales gratuitement et sans engagement.

Je souhaite rencontrer des entreprises >

Ces travaux de rénovation énergétique donnent droit à des subventions (prime énergie). Si vous avez déjà un devis (non signé), vous pouvez encore y prétendre.

Je souhaite obtenir ma prime énergie >

rgeEn passant par un artisan RGE, votre isolation pourra, dans certains cas, bénéficier de l’isolation à 1€. Pour plus d'informations sur les aides financières consultez notre article dédié.

Le polyuréthane en questions

laine de verre acermiDu polyuréthane Acermi ? Acermi certifie exact le pouvoir isolant des matériaux par des contrôles indépendants. La mousse de polyuréthane, annoncée avec un lambda de 0.026 ou 0.025 W/m.K, n’est pas certifiée car elle se situe en dehors du champ de compétences de l’organisme. En revanche, la plupart des panneaux en polyuréthane le sont.

Polyuréthane 22 ou 28 ? Les panneaux de polyuréthane les plus performants possèdent une conductivité thermique de 0.022 W/m.K contre 0.028 W/m.K pour les moins isolants. Si vous êtes contraint par la place, il faudra faire attention à cette valeur et choisir la plus faible.

PUR ou PIR ? Le PolyURéthane (PUR) se décline également sous la forme de Poly-IsocyanuRate (PIR) qui possède des caractéristiques très proches à l’exception d’une meilleure réaction au feu (classement D s2 d0).

Peut-on poser du polyuréthane soi-même ? Concernant la mousse de polyuréthane, le recours à un professionnel est obligatoire car la pose nécessite des compétences fines, une formation spécifique et un équipement de sécurité adapté. Il faut aussi être capable de contrôler l’expansion de la mousse et la régularité de la couche obtenue ainsi que son épaisseur.

isolant polyurethane

La pose des panneaux de polyuréthane peut être assurée par un particulier

Un pare-vapeur est-il nécessaire ? Il faut toujours veiller à ce que la résistance à la vapeur d’eau de la paroi soit plus forte du côté chauffé. La plupart des panneaux de polyuréthane disposent d’un pare-vapeur intégré (couche d'aluminium, valeur Sd infinie), d’autres non.

Crise du polyuréthane et alternatives : Le MID (méthyl-di-isocyanate) est la matière première nécessaire à la fabrication du polyuréthane. Celle-ci est rare et le stock disponible implique inévitablement des fluctuations de prix.

Pour une isolation par l’extérieur, les alternatives sont le polystyrène expansé (PSE), le polystyrène extrudé (PSX). On peut également citer la laine de roche à haute densité, la fibre de bois et le liège.

Pour l’isolation intérieure, la laine de verre ou de roche, la ouate de cellulose et la laine de bois constituent de bonnes solutions.

Néanmoins, si vous êtes contraint par la place, aucune de ces alternatives ne pourra rivaliser en terme de pouvoir isolant et donc d’épaisseurs.

Quelle isolation phonique ? Le polyuréthane ne joue pas un rôle significatif dans l’atténuation des bruits. Il est même déconseillé si vous souhaitez avoir une bonne isolation phonique.

Quel comportement à l’humidité ? Le polyuréthane est insensible à l’humidité et imputrescible. Il pourra donc s’accommoder des milieux humides comme les caves ou les sous-sols sans risquer de détérioration. Il faut cependant apporter une attention particulière lors de la pose des panneaux. Vu qu'ils sont très hydrophobes, s'il y a des intertices entre ceux-ci, l'eau viendra s'y loger en priorité et peut rester bloquée derrière. Une bonne étanchéité entre les panneaux est donc indispensable.

polyurethane humidité

Le polyuréthane n’a pas de capacité hygroscopique (il ne peut pas réguler naturellement la vapeur d’eau). Il bloque l’humidité et empêche ainsi le mur de respirer, il est donc à proscrire dans le bâti ancien.

Quel comportement au feu ? Le polyuréthane est généralement classé E (voire D pour les meilleurs produits), sa réaction au feu est donc mauvaise. De plus, sa combustion génère des gaz mortels pour l’homme comme le cyanure d'hydrogène ou le monoxyde de carbone. Le polyuréthane ne doit jamais être en contact direct avec les cheminées et les conduits.

danger polyurethaneQuels dangers du polyuréthane sur la santé ? Selon la FDS (Fiche de Données de Sécurité), les panneaux rigides de polyuréthane ne sont pas classés « comme un produit dangereux » et ne nécessitent pas de précautions particulières si ce n’est les règles d’usage (port de gants pour les découpes, interdiction de fumer, bonne ventilation du lieu de travail si les découpes génèrent trop de poussières).

En revanche, la mousse de polyuréthane présente de nombreux risques car le diisocyanate est encore présent lors du moussage : irritation ou allergie cutanée, irritation des yeux, symptômes allergiques ou d'asthme, difficultés respiratoires par inhalation, susceptible de provoquer le cancer. Sa pose ne peut se faire que par un professionnel spécifiquement formé et exige des protections en conséquence (lunette de protection intégrale, gants et sous gants, combinaison intégrale, masque à filtre FFP2D).

Quel bilan environnemental pour le polyuréthane ? Le polyuréthane est un isolant synthétique né de la pétrochimie. L’énergie nécessaire à sa fabrication est importante (30kWh / kg soit 4 fois plus que la laine de verre et 15 fois plus que la ouate de cellulose). Néanmoins, sur l’ensemble de son cycle de vie (durée de vie de 50 à 75 ans), le polyuréthane apparait bien classé (A « très bon choix ») par le BRE (Building Research Establishment) notamment en comparaison du polystyrène extrudé (E « à éviter »).

Avantages et inconvénients du polyuréthane



AvantagesInconvénients
Meilleur pouvoir isolantCoûteux
Facilité de mise en œuvre (panneaux)Matières premières non renouvelables
Adapté aux milieux humidesMauvais classement au feu (vapeurs toxiques)
Connu de tous les artisans (panneaux)Mauvaise isolation phonique
Résistant à la compression (panneaux)Inadapté au bâti ancien
Produits certifiés Acermi (panneaux)Pas de plus-value sur le confort d’été
-Craint les rongeurs

Conclusion 14/20 : Un isolant très efficace mais pas exempt de défauts

Le polyuréthane possède un pouvoir isolant exceptionnel ce qui lui vaut parfois le qualificatif de « meilleur isolant thermique ». Cela représente effectivement un avantage majeur dans le cas d’une isolation intérieure où la place peut être limitée. En contrepartie, son influence sur le confort d’été est faible, son prix en panneaux élevé et son comportement au feu mauvais. En termes de tarif, les autres isolants synthétiques comme le polystyrène expansé ou le polystyrène extrudé seront une bonne alternative. Les personnes désireuses d’un isolant plus écologique se tourneront davantage vers la laine de bois ou la ouate de cellulose.

Laisser un commentaire ou poser une question




En validant ce formulaire, j’accepte que mon message soit affiché de façon publique. Nous vous recommandons de ne pas diffuser d’informations personnelles : téléphone, mail, adresse... L’association Conseils Thermiques conserve des données pour le bon fonctionnement de ce service. Plus d’informations sur notre page relative à la protection des données.

#135 - Florent - 16 Août 2022

Bonjour,
J'ai pour projet d'isoler le sol de mon atelier en ossature bois avec des panneaux polyuréthane de 60mm d'épaisseur.

Je poserai ces panneaux isolants sur une dalle béton armé de 12cm, elle même reposant sur un Film plastique d'étanchéité sous-dalle en polyéthylène au contact du sol.
Je souhaiterais faire couler une chappe liquide béton de 6cm au dessus des panneaux isolants.

J'ai donc fait un simulation thermique avec Ubakus pour connaître le point de rosée et le niveau de condensation. La condensation reste un problème pour ce système constructif au sol.

Existe t-il un moyen technique pour limiter la formation de condensation dans le sol dans mon cas d'utilisation de panneaux isolants polyuréthane.

Merci par avance.

#134 - papounet1959 - 11 Mai 2022

Bj je souhaite isoler le plafond (d un sous sol) ancien poutres et plancher au dessus duquel a ete pose un carrelage de sejour; des vrilettes ont ete detectees par diagnostic mais ont disparu apres traitement xylophene; pour eliminer tout risque de reinfestation et pour ameliorer l isolation thermique ( nouveau DPE 2022) puis je faire realiser une projection de mousse polyurethane est ce possible pour le bati ancien svp merci cordialement

#133 - Carole - 25 Avril 2022

Puis-je gicler de l'uréthane sur une cheminée en pierre?

#132 - nenette - 02 Février 2022

bonjour
j'ai un ancien chalet en bois 70 ans je voudrais isoler les combles perdus qui sert de stockage, plancher en bois avec en dessous très vielle laine de verre je fait actuellement des devis comme je veux stocker on me propose du polyuréthane tms posé sur le plancher mais j'hésite car très étanche a la vapeur d'eau ou fibre de bois rigide trop cher pour moi qu'en pensé vous? merci d'avance

#131 - Guigui - 23 Décembre 2021

Bonjour, j'aimerais votre avis.

Pour un toit-terrasse on m'a parlé d'isolation en polyuréthane de 16cm côté extérieur et de laine de roche de 20 cm côté intérieur (entre le plafond béton et le placo).

J'aurais aimé savoir si c'est une pratique commune et ce que cela pourrait donner niveau confort d'été.

Merci d'avance :)

#130 - Jeje - 19 Décembre 2021

Bonjour
je suis actuellement en rénovation appartement dernier étage.
Toiture plat bitume (bon etat) sur dalle béton (abîmé suite à la condensation) ou il y avait une isolation intérieur, un vide d aire une laine de verre ep 100 et placo =humidité
Je souhaite enlevé le placo, la laine,et p projeté de la mousse pu ep 260
Et placo
(on me déconseille une toiture froide et d autre me dise si c est une mousse projeté c OK)
Moi sa m arrangerait de pas refaire la toiture mais je préfère être sur de ne plus avoir de condensation
quel serait votre avis s'il vous plaît?
Merci de votre réponse
Cordialement

#129 - Edouarvet - 11 Novembre 2021

Bonjour, merci déjà pour tous vos bons conseils.
Je voulais isoler mes rampants en mousse de polyuréthane, maintenant j'en suis dissuadé.
Ma charpente est en fermettes anciennes de 4cm x 19 cm avec liteaux cloués dessus et tuiles.
Je pense laisser une lame d'air ventilée de 2 cm sous liteaux, sous cette lame d'air mettre entre les fermettes un film HPV qui évacuerait au dessus des murs l'eau provenant éventuellement d'une tuile défectueuse, et sous ce film des panneaux laine de bois semi-rigides, sous lesquels je veux placer du lambris PVC.
Mon questionnement serait :
a) - Me conseilleriez-vous de mettre des voliges ou autre entre les fermettes sous le film HPV et sur lesquelles seraient fixés les panneaux de laine de bois ?
b) - Puis-je placer le lambris PVC directement contre les panneaux de laine de bois ?
c) - Ou bien dois-je mettre un pare-vapeur entre les panneaux de laine de bois et le lambris PVC ?
d)- Si oui, puis-je mettre en guise de pare-vapeur de l'isolant multi-couche dont je dispose déjà ou bien est-ce inutile ?
e)- Pour terminer, quelle épaisseur de panneaux de laine de bois me conseilleriez-vous, sachant que l'ensemble peut dépasser un peu en dessous des fermettes dont j'augmenterais la hauteur de quelques centimètres (le moins possible en raison de l'espace disponible sous plafond mansardé)
Votre réponse me sera sincèrement très bénéfique et vous en remercie vivement.
À bientôt

#128 - Alain - 10 Novembre 2021

Bonjour, j'envisage de faire réaliser une ite. Le mur aujourd'hui est constitué de briquette de 5cm, parre vapeur sur laine de verre de 10cm, brique de 20cm.
Du polyuréthane (résistant aux rongeurs) de 10cm enduit a l'extérieur est il une solution correcte thermiquement et vis à vis de l'humidité.
Si non que me conseillez vous comme isolant?
Merci

#124 - Laura (admin) - 23 Août 2021

Bonjour Dan,

Pour choisir entre plusieurs isolants, il faut comparer la résistance thermique notée R. Plus elle est élevée, meilleures seront les performances thermiques (à épaisseur équivalente).

A bientôt,

#123 - Dan - 21 Août 2021

Bonjour,
Je souhaite poser un plancher rayonnant electrique sur une epaisseur de polyuréthane de 80mm.
Plusieurs marques existent, soprema, swisspor, knauf...
Les produits de ces fabriquant sont ils équivalents ?
Merci pour votre réponse

#122 - Xavier (admin) - 13 Avril 2021

Re Sylvain,

Merci pour votre soutien !
Le problème vient bien du multicouche qui constitue un élément imperméable. Il bloque de ce fait tous les transferts de vapeur d'eau à travers la paroi.

Je vous propose ce document très bien fait de l'Agence Qualité Construction qui revient en détails sur la migration de la vapeur d'eau dans les parois :
https://qualiteconstruction.com/wp-content/uploads/2018/12/PT-Migration-Vapeur-Eau-Parois-Renovation.pdf

A bientôt

#121 - Sylvain - 13 Avril 2021

Merci bcp. Je vous fais un don, bravo pour vos conseil.
Si je comprend bien, ce n'est pas que la plaque de polyuréthane touche le multicouche qui pose problème, mais le multicouche lui même ? Qui a pourtant été installé par un couvreur pro.
Belle journée.

#120 - Xavier (admin) - 13 Avril 2021

Bonjour Sylvain,

Par principe, la vapeur d'eau du logement a tendance a vouloir s'échapper vers l'extérieur en hiver. Une paroi doit donc être conçue pour être "de plus en plus ouverte" à la vapeur d'eau. De cette façon, si de la vapeur d'eau passe dans le mur, elle peut s'échapper.

Un isolant multicouche est très fermé à la vapeur d'eau. De ce fait, si de la vapeur d'eau passe le polyuréthane, elle va se retrouver bloquer au niveau de l'isolant multicouche d'où un risque de condensation.

Idéalement, il faudrait tout reprendre. Le fait de bien ventiler (évacuation de l'humidité) et de chauffer les pièces limite le risque de condensation mais ne l'annule pas.

Bon courage

#119 - Sylvain - 12 Avril 2021

Bonjour,

J'ai posé des panneaux polyuréthanes en rampant (habitable), en deux couches croisées, une de 7cm entre les chevrons, une de 10 cm vissée sur les chevrons, en veillant à l'étanchéité à l'air à chaque étape (adhésif et remplissage de mousse).

Or j'ai posé les panneaux entre les chevrons contre le multicouche, sans laisser de lame d'air. Le multicouche est posé à l'extérieur entre les chevrons et les liteaux/tuiles, avec une lame d'air sous les tuiles. Un copain m'a dit qu'il y avait un risque de condensation entre le polyréthane et le multicouche si ils se touchent. Qu'en pensez-vous ? Dois-je tout démonter :=( ? En sachant que le BA13 est déjà posé, bandes posées... ? Merci pour votre conseil.

#118 - Xavier (admin) - 23 Février 2021

Bonjour Sonia,

C'est bien ça, il faut respecter l'ordre suivant :

INTERIEUR
- Placo
- Lame d'air (pour protéger la membrane pare-vapeur de futurs percements)
- Membrane pare-vapeur
- Laine de bois
- Briques
- Enduit
EXTERIEUR

Vous trouverez un schéma page 45 de ce document :
https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/guide-pose-pare-vapeur-travaux-isolation.pdf

A bientôt,

#117 - Sonia - 22 Février 2021

Bonjour, suite à ma précédente question relative à l'isolation d'un mur en brique humide dans une chambre vous m'avez répondu ceci : "Il vaudrait mieux dans votre cas isoler avec un produit laissant passer les transferts d'humidité comme la laine de bois ou la ouate de cellulose avec une membrane assurant l’étanchéité hygrovariable. Enfin laisser une lame d'air avant les plaques de plâtre.
En ce qui concerne l'épaisseur, mettez le maximum possible (10cm serait idéal pour la laine de bois)." Je dois donc d'abord mettre la laine de bois contre les briques, y mettre par dessus le pare vapeur et ensuite laisser une lame d'air de 3cm et fixer le placo? Est ce bien les etapes? Merci

#116 - Laura (admin) - 20 Janvier 2021

Bonjour bv,

En partie parce que les panneaux de polyuréthane ont une masse volumique faible.
Cet isolant n'est pas recommandé en rénovation de bâti ancien car il ne laisse pas passer les transferts d'humidité (naturellement présents).
Nous vous recommandons une isolation des rampants avec de la fibre de bois ou de la ouate de cellulose.
A défaut, si les devis sont trop élevés, les laines minérales seront plus appropriées.

A bientôt,

#115 - bv - 18 Janvier 2021

Bonjour,
Pouvez-vous expliquer pourquoi le confort d'été d'un panneau de polyuréthane est "faible" alors que son isolation est plutôt bonne ?
Pourquoi est-il indiqué "inadapté" en rénovation d'ancien ?
De manière générale, on me propose du polyuréthane d'épaisseur 160 mm comme isolant des rampants à l'occasion de la rénovation d'une toiture en lauze (bâtiment très ancien), quel est votre avis ?
Merci

#114 - Laura (admin) - 18 Janvier 2021

Bonjour Berbast,

Avez-vous tout d'abord un système de ventilation performant ? Cela pourrait expliquer vos problèmes d'humidité actuels.

Pour ne plus avoir de problèmes d'humidité, il est plutôt conseillé de choisir des isolants capillaire (et non étanches comme le polystyrène).

Empêcher la circulation de l'air risque d'engendrer une accumulation d'humidité dans les murs.

A bientôt,

#113 - Berbast - 15 Janvier 2021

Bonjour.
je souhaite revoir l'isolation, des mûrs de mon habitation. Celle ci a été construite en 1986,sur vide sanitaire, mur de brique et contre cloison en briquette avec comme isolant des plaques de polystyrène. Les cloisons intérieures sont très froides au touché et des traces d'humidités apparaissent lorsqu'il fait froid et humide. Je ne pense pas avoir des remontées capillaires, puisque sur vide sanitaire, quant à l'isolant, il est détérioré, notamment par des mulots que j'ai eût entendu dans les cloisons. J'aimerais connaître votre point de vue si je procède a des injections entre les deux mûrs; est que si la circulation de l'air n'existe plus, cela pose t'il un problème. Merci pour les conseils que vous pourrez me donner.

#112 - Laura (admin) - 05 Janvier 2021

Bonjour Jpc31,

Avant toute isolation, il est primordial de résoudre les problèmes d'humidité en amont.
D'où viennent-elles ? Est-il possible de les limiter au maximum ?

Nous ne recommandons pas ce type d'isolant à cause de leur coté "étanche". Les panneaux texturés comme la laine de roche, la ouate de cellulose ou la laine de bois peuvent être utilisés.
A choisir, il vaut mieux choisir le polystyrène que le polyuréthane.

A bientôt,
Remonter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies nous permettant de mesurer l'audience de façon anonyme sans utilisation de données personnelles.
Plus d’informations sur notre page relative la protection des données.