Rentabilité des panneaux solaires

Avec un tarif d’achat de l’électricité qui a atteint jusqu’à 60 cts le kWh, les panneaux solaires photovoltaïques étaient jadis un investissement très rentable... Trop même, pour permettre un développement serein de la filière. Aujourd’hui, les conditions tarifaires sont moins intéressantes mais le prix des panneaux a significativement chuté et les pistes de monétisation sont plus nombreuses. Voici un guide qui détaille les différents modèles économiques pour valoriser sa production et vous donne des repères pour éviter les arnaques.



rentabilite panneau solaire

5 modèles économiques pour rentabiliser sa production

Pour mesurer efficacement la rentabilité d’une installation photovoltaïque, il faut avoir en tête les différentes pistes de valorisation de l’énergie solaire. En voici un aperçu :


Modèle économiqueDescriptionEn 1 mot
Vente totaleToute la production d’électricité est vendue à EDF OA
(Obligation d’Achat) à un tarif réglementé garanti 20 ans.
Classique
mais efficace
Autoconsommation
et vente du surplus
Une part de l’électricité produite est autoconsommée
et réduit la facture d’électricité. Le surplus est vendu
sur le réseau à EDF OA ou à un fournisseur tiers.
Pour les gros
consommateurs
Autoconsommation
totale
Une part de l’électricité produite est autoconsommée.
Le surplus est bridé ou cédé gratuitement au réseau.
Pour les petites
installations
Autoconsommation
avec batterie
Une part de l’électricité produite est autoconsommée.
Le surplus est stocké sur une batterie
pour un usage ultérieur.
Pour les sites
isolés uniquement
Autoconsommation
avec stockage virtuel
Une part de l’électricité produite est autoconsommée.
Le surplus est placé sur un « compte solaire »
pour un usage ultérieur.
Modèle éco.
en développement

Bon à savoir : Même si vous choisissez de vendre tout ou partie de votre production, les électrons vont toujours au plus court. Soit directement chez vous, soit chez vos voisins. Ainsi, même si vous choisissez le modèle « vente totale », vous autoconsommerez une partie de l’électricité produite, mais cela ne se verra pas sur votre facture.

Coûts à prendre en compte concernant la rentabilité des panneaux solaires

Frais d’installation : Ils concernent le matériel et leur pose. Il faut compter entre 2 et 3€ du Wc si vous faites appel à un professionnel, soit environ 7 500€ pour une installation classique de 3 kWc.

rentabilite installation panneau solaire

Si vous réalisez la pose vous-même, ce prix est divisé par 2 ou 3. On table plutôt sur un tarif entre 0.8 et 1.5€ du Wc selon la taille de l’installation, soit environ 3 300€ pour 3 kWc.

Frais de raccordement : Ils couvrent le branchement de l’installation. Pour une installation en vente totale qui nécessite la pose d’un nouveau compteur, le coût se situe entre 500 et 1 500€. Pour l’autoconsommation avec vente du surplus, les frais se limitent à une mise en service de 50€. Si vous avez un ancien compteur, celui-ci sera changé gratuitement par un compteur communiquant Linky. Enfin, il n’y a pas de coût de raccordement pour une installation en autoconsommation totale.

Frais de fonctionnement : Les panneaux photovoltaïques sont très fiables (garantie minimale de 10 ans) et ont une durée de vie très longue (25 à 40 ans). Toutefois, ce n’est pas le cas de l’onduleur qui se change en moyenne tous les 10 ans. Comptez environ 0.4€ par W, soit 1 000€ pour un onduleur de 2 500 W, utilisé classiquement sur une installation de 3 kWc.

rentabilite onduleur panneau solaire

L’onduleur est le point faible d’une installation photovoltaïque

Il faut aussi prendre en compte les frais annuels liés à la Taxe d’Utilisation des Réseaux Publics d’Electricité dite « TURPE ». Ils se situent autour de 40€ TTC (vente totale), 25€ TTC (autoconsommation avec vente du surplus), ou 0€ (autoconsommation totale).

Enfin, des frais d’assurance peuvent se rajouter. Il faut contacter votre assurance pour savoir si le contrat multirisque habitation couvre ou non les panneaux solaires.

Comparatif de la rentabilité des panneaux solaires

rentabilite panneau solaire selon la régionOn se propose de dresser un comparatif pour tenter de mesurer la rentabilité des panneaux solaires selon la région et le modèle économique choisi. On se place toujours dans les conditions suivantes :




Vente totaleAutoconso. + vente surplusAutoconso. totale
InstallationPuissance3 kWc3 kWc3 kWc1 kWc550 Wc
InstallateurProProSoi-mêmeSoi-même
Pose au sol possibleNonNonOuiOui
Elec. consommée0%30%30%50%75%
Conditions
tarifaires
Vente surplusEDF OAEDF OAFournisseur tiersNon
Tarif achat au kWh18.53 cts10 cts5 cts0 cts
Contrat garanti20 ans20 ans1 anSans
Injection surplusSans limiteSans limiteSans limiteMax 3 kWc
InvestissementInstallation7 500€7 500€3 300€1 300€900€
Raccordement1 000€50€50€0€
Consuel170€170€170€Non
PrimeNon1 170€NonNon
FraisTurpe40€/an25€/an25€/an0€
Maintenance50€/an50€/an50€/an25€/an12.5€/an
Gain sur 20 ans
et
Rentabilité
Lille465€184€1221€452€645€
18.7 ans19.5 ans15.8 ans16 ans13.3 ans
Paris1661€844€1622€567€769€
16.8 ans18 ans14.7 ans15.3 ans12.5 ans
Nantes2553€1402€1972€687€891€
15.5 ans17 ans14 ans14.7 ans11.7 ans
Bordeaux3 469€1914€2 244€728€974€
14.3 ans16 ans13.3 ans14.4 ans11.3 ans
Marseille6 200€3 507€3152€937€1238€
11.8 ans14.7 ans11.7 ans12.7 ans10 ans

Repères sur la rentabilité des panneaux solaires

Rentabilité des panneaux solaires : Une installation photovoltaïque bien étudiée est rentable mais la rentabilité n’est pas « magique » non plus. Elle se situe toujours entre 10 et 20 ans. Rares sont les systèmes dans l'habitat qui génèrent un revenu.

Région : Les panneaux solaires seront d’autant plus rentables qu’ils sont installés dans une région ensoleillée. La production d’électricité sera plus importante, et l’installation mieux valorisée.

pose soi même panneau solaire

Mettre la main à la pâte : Des panneaux solaires à installer soi-même sont souvent rentables plus rapidement. Mais comme il s’agit souvent de petites installations, le gain final n’est pas très élevé.

Vente totale : La vente totale reste un modèle économique performant bien qu’il ne bénéficie d’aucune prime. L’autoconsommation avec vente du surplus sera probablement moins rentable (mais cela dépend du profil de consommation).

Rentabilité des panneaux solaires : Attention aux fausses promesses !

Au regard des éléments déjà évoqués, il convient d’être prudent face aux propositions de certains commerciaux. A titre d’exemple, voici une étude de rentabilité trouvée sur un site marchand :


Consommation heures pleines4 500 kWh/an
Production annuelle3 716 kWh/an
Investissement3 750€
Taux d’autoconsommation80 %
Amortissement6 ans
Gain net (20 ans)12 327€

Plusieurs choses interpellent ici. Un taux d’autoconsommation de 80% est très improbable même en ayant recours à un gestionnaire intelligent coûteux qui n’est pas chiffré ici. De plus, on se base sur une augmentation de l’électricité de 5% par an ce qui est une hypothèse très favorable au photovoltaïque. Enfin, on ne prend par en compte le coût des supports des modules ni les frais de fonctionnement : TURPE, maintenance…

On trouve aussi des arnaques pures et simples avec des économies annuelles qui défient toute réalité :

arnaque rentabilité panneau solaire

En bref, une rentabilité inférieure à 10 ans doit toujours vous questionner ! Nous vous conseillons vivement de réaliser plusieurs devis pour confronter les offres.

Pour cela, Conseils Thermiques s'associe à plusieurs partenaires afin de vous mettre en relation avec des artisans locaux certifiés RGE. Vous pourrez ainsi étudier plusieurs propositions techniques et commerciales gratuitement et sans engagement.

Je souhaite rencontrer des entreprises >

Les outils « Evaluer mon devis photovoltaïque » et « Autocalsol » vous permettront de mesurer facilement et gratuitement le sérieux des devis.

Vente totale, une manière efficace de rentabiliser son installation

Maintenant que les choses sont plus claires, la suite de l’article revient en détails sur chaque modèle économique. Commençons par la vente totale qui consiste à vendre toute sa production d’électricité à EDF OA. Il s’agit de la manière « historique » de rentabiliser ses panneaux mais qui reste toujours d’actualité.

panneau solaire vente totale

Puis-je installer mes panneaux solaires moi-même ? Non, il faut impérativement que l’installation soit réalisée par un professionnel disposant d’une des qualifications suivantes :

Puis-je poser les panneaux au sol ? Non, la vente totale ne concerne que les panneaux solaires implantés sur un bâtiment :

Pour maximiser la production, les panneaux doivent être orientés plein sud si possible.

Quel est le tarif d’achat ? Le tarif d’achat est défini par l’arrêté tarifaire du 9 mai 2017 et varie tous les trimestres (le plus souvent à la baisse) selon le nombre d’installations. Il se situe autour de 18 centimes du kWh pour une installation de 3 kWc. La durée du contrat est de 20 ans.

panneau solaire surimposition

Les panneaux peuvent être posés en surimposition sans nécessité d’assurer l’étanchéité du toit

Suis-je imposé sur mes revenus ? Non, si l’installation est inférieure à 3 kWc. Une installation de 3 kWc (une dizaine de panneaux) est donc « l’installation classique » pour le particulier.

Et après 20 ans ? Votre installation photovoltaïque produira toujours. Vous pourrez vendre votre production à un fournisseur tiers.

Quelles sont les démarches ? Les démarches administratives sont complexes et seront le plus souvent déléguées au professionnel. On peut citer une demande d’autorisation d’urbanisme auprès de la mairie, une demande de raccordement auprès d’Enedis et l’établissement du contrat d’achat auprès d’EDF OA.

Que se passe t-il si je vends ma maison avec mon installation photovoltaïque ? Vous pouvez conserver les revenus de vos panneaux ou changer le nom du contrat afin que le nouveau propriétaire en bénéficie.

Pourquoi choisir la vente totale ? Grâce à ce format, vous pouvez contribuer efficacement à la production d’énergie solaire avec une « grande » installation. Cela vous procure un revenu annuel régulier sans changer vos comportements.

Autoconsommation avec vente du surplus, à étudier pour les gros consommateurs

L’autoconsommation est un modèle économique plus récent qui permet de réduire sa facture d’énergie en autoconsommant une partie de l’électricité produite. Cela rend les foyers moins dépendants vis-à-vis des augmentations du prix de l’électricité. Le surplus est vendu à un fournisseur d’énergie.

A qui puis-je vendre mon surplus ? Si vous passez par un professionnel, vous vendrez votre surplus à EDF OA qui vous le rachètera à un tarif subventionné par l’Etat au prix de 10 cts le kWh avec un contrat sur 20 ans.

installation panneau solaire

Sinon, il faut passer par un fournisseur tiers type Enercoop, Planète Oui ou EkWateur. Le tarif est moins intéressant, autour de 5 cts le kWh avec un contrat à renouveler tous les ans ou tous les 3 ans selon le fournisseur. Voir un exemple de contrat type.

Dans les deux cas, le prix du kWh « acheté au réseau » (environ 16 cts) sera supérieur au kWh « vendu » (5 à 10 cts). Il y a donc tout intérêt à autoconsommer le plus possible l’électricité produite, sans quoi la rentabilité sera difficile.

Comment connaître mon taux d’autoconsommation ? La part d’électricité autoconsommée varie en fonction du profil de consommation. Mais il faut considérer que les panneaux solaires produisent uniquement la journée et environ 3.5 fois plus en période estivale. Il faut donc avoir des besoins pendant la journée et en été. Cela n’est pas évident car c’est souvent à cette occasion que les logements sont inoccupés (vacances) et que les besoins sont les plus faibles.

A titre d’exemple, le service public FAIRE indique que le taux d’autoconsommation moyen se situe entre 20 et 30% pour une installation supérieure à 1 kWc.

Puis-je installer les panneaux solaires moi-même ? Puis-je les poser au sol ? Oui dans les deux cas, mais il faudra vendre la production à un fournisseur tiers. Le contrat EDF OA n’est valable que pour les installations implantées sur les bâtiments et posées par un professionnel qualifié.

onduleur oscaro power panneau solaire

Ai-je le droit à une prime ? Oui, vous avez le droit à la prime à l'autoconsommation si vous passez par un professionnel. La prime s’élève à 390€ par Wc si la puissance de l’installation est inférieure ou égale à 3 kWc (234€ par an pendant 5 ans). Le tarif est ensuite dégressif pour une installation plus puissante. Autrement dit, ces installations se situent généralement entre 2 et 3 kWc.

Quelles sont les démarches ? Comme pour la vente totale, elles sont complexes et il faut mandater un professionnel pour s’en occuper.

Serai-je autonome en électricité ? Non ! En l’absence de batterie, la production s’arrête s’il y a une panne sur le réseau.

Pourquoi choisir l’autoconsommation avec vente du surplus ? Si vous avez des consommations électriques importantes, notamment en été, vous serez moins dépendants des augmentations du prix de l’électricité. Dans le cas contraire, la vente totale ou l’autoconsommation totale semblent de meilleures options.

Autoconsommation totale, pour les petites installations

L’autoconsommation totale consiste à autoconsommer sa production et à céder gratuitement le surplus (ou à le brider).

Je ne vois pas quels pourraient être les avantages d’une telle solution ?! Ce n’est pas évident de prime abord mais cette solution est la plus rapidement rentable car une large part de l’électricité produite est consommée.

Elle autorise en plus la pose par soi-même avec un kit solaire acheté dans le commerce et les panneaux peuvent être posés au sol. De plus, les contraintes administratives sont très limitées : pas de Consuel obligatoire en utilisant un kit pré câblé, pas de frais de raccordement, pas de demande d’urbanisme si la pose est au sol, pas de TURPE… Une simple déclaration en ligne à Enedis suffit.

panneau solaire

Et les inconvénients ? Il faut déjà réaliser la pose pour limiter les frais d’installation. Ensuite, ce modèle économique concerne généralement les « petites installations » avec une puissance inférieure ou égale à 1 kWc. La rentabilité peut donc être rapide mais les économies générées restent faibles (autour d’une centaine d’euros par an). Aussi, la production d’énergie solaire est limitée.

Stocker l’énergie solaire dans une batterie : rentable ou pas ?

Stockage dans une batterie physique : Les batteries sont encore coûteuses et peuvent doubler le prix d’une installation photovoltaïque résidentielle. Elles ne sont pas rentables pour les particuliers. En revanche, leur usage se justifie pour les sites isolés. Voir notre article sur les panneaux solaires autonomes pour en savoir plus.

stockage energie solaire batterie

Batterie au Lithium Enphase (Oscaro Power) – Batterie dématérialisée (Mylight)

Stockage dans une batterie virtuelle : Ce modèle économique est encore « en développement » et ne permet pas de bénéficier de la prime à l’autoconsommation. Il n’y a pas de frais de matériel à engager mais des coûts de stockage virtuel qui se situent généralement entre 20 et 80€ par an selon la puissance crête de l’installation. Les kWh produits en trop sont comptabilisés sur un compte solaire et peuvent être réutilisés à n’importe quel moment. Attention cependant, financièrement parlant, vous ne pourrez valoriser que 38% du surplus. Consultez notre article dédié au stockage virtuel pour en savoir plus.

Quand investir dans des panneaux solaires ?

Vous l’aurez compris, un projet photovoltaïque bien étudié est rentable. Il permet d’investir son argent de façon « utile » en participant à la transition énergétique. Mais si votre but est de « gagner de l’argent » ou de « faire des économies », ce n’est pas forcément le choix le plus pertinent.

ouate de cellulose

En effet, il va être beaucoup plus facile et moins onéreux de réduire votre consommation d’énergie avant d’envisager de produire votre électricité. C’est bien connu, l’énergie la moins chère est celle que l’on ne consomme pas ! Un projet photovoltaïque se justifie donc après les pistes suivantes :


ActionRessources
1.Réduire sa facture d’énergie
avec un investissement limité
Réduire sa facture de chauffage, d’eau et
d’électricité en adoptant les éco-gestes et
en mettant en place du petit matériel.
2.Isoler son logementDiminuer durablement sa consommation
d’énergie en isolant les combles,
les rampants, les murs et le sol.
3.Changer son vieux chauffage pour
profiter d’un meilleur rendement et
d’un prix de l’énergie plus intéressant
Remplacer sa chaudière au fioul par
une chaudière à granulés.
Installer un poêle à granulés en
complément de son chauffage électrique.

Investir dans l’énergie solaire sans installer de panneaux

Une autre façon de soutenir la filière photovoltaïque est d’investir dans des grands projets sous la forme de prêts (vous donnez de l’argent que l’on vous rembourse avec des intérêts) ou d’actions. Voici quelques acteurs spécialisés :


Les taux d’intérêt se situent entre 3 et 5% avec des risques maîtrisés, ce qui est intéressant. En effet, les chantiers retenus font souvent partie des appels à projet menés par la Commission de Régulation de l’Energie (CRE).

Conclusion : Des panneaux rentables pour des projets bien étudiés



La rentabilité des panneaux photovoltaïques se situe entre 10 et 20 ans selon la région et le modèle économique choisi. Investir dans des panneaux solaires est donc une manière intéressante de participer à la transition écologique.

Toutefois, il sera bien plus intéressant d’un point de vue économique et écologique de commencer par réduire ses consommations d’énergie en appliquant les bons gestes (eau, électricité et chauffage) et en isolant son logement (combles, rampants, mur, sol).

Pour ceux qui souhaitent investir dans l’énergie solaire sans installer de panneaux, des plateformes de financements participatifs existent.

Pour aller plus loin, consultez notre guide général sur les panneaux solaires, nos astuces pour autoconsommer au maximum l’électricité et un retour d’expérience pratique sur une installation de 1 kWc. Notre guide anti-arnaques pourrait aussi vous intéresser.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies vous permettant d'accéder à des services et offres adaptées à vos centres d'intérêts et nous permettre de mesurer l'audience.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez-ici.