XConseils ThermiquesConseils Thermiques

Ce contenu indépendant vous est proposé gratuitement. Pour nous aider à maintenir ce service, merci de prendre 1 minute pour nous soutenir! et rejoignez notre dessin de remerciement!

N'hésitez pas à partager cet article ou nous suivre : Suivez nous sur facebook Suivre Cthermiques sur Twitter Suivez-nous sur Google Plus flux rss

Conseils Thermiques

La ventilation mécanique contrôlée simple flux

Présentation

module de vmc simple fluxEn plus d'être obligatoire (dans le neuf), la présence d'une VMC quelle qu'elle soit est beaucoup plus avantageuse que la ventilation naturelle. Nous allons voir ici le cas de la VMC simple flux, qui reste encore très courante dans le neuf, malgré l'apparition de la VMC double flux ou de la VMC double flux thermodynamique.

Le principe de la vmc simple flux

Le fonctionnement d'une VMC simple flux est basé sur un extracteur électrique (un ventilateur inversé), qui est situé généralement dans le grenier, et qui aspire l'air vicié (humide ou pollué) pour faire rentrer de l'air neuf (aussi appelé frais). L'air est extrait par le bouches d'extraction, qui sont situées dans les pièces de service, c'est-à-dire celles contenant un point d'eau (cuisine, salle de bain, WV, etc.), puis évacué vers l'extérieur via des gaines et une sortie en toiture. L'extracteur aspire l'air, ce qui créé une dépression dans la maison : l'air de l'extérieur va ainsi rentrer dans la maison grâce aux bouches d'entrées d'air situées dans les pièces principales (salle à manger, salon, chambre, bureau...).

Schéma d'une VMC Simple Flux

schéma d'une vmc simple flux

Les technologies de VMC simple flux

La VMC simple flux auto-réglable

C'est le modèle de base si l'on peut dire puisque les entrées d'air comme les bouches d'extraction sont auto-réglables, c'est-à-dire qu'elles vont s'adapter à la pression afin de garantir un débit constant tout au long de l'année. Elle ne dépend donc pas du climat ou des activités des occupants.

La VMC simple flux hygroréglable

VMC simple flux hygro A

Avec une VMC simple flux hygro A, les bouches d'extraction sont hygroréglables (les entrées d'air sont quant à elles autoréglables), c'est-à-dire qu'elles régulent le débit d'air en fonction du taux d'humidité dans l'air intérieur. Cela va permettre de mieux évacuer l'humidité notamment lorsque la salle de bain ou la cuisine sont utilisées. La VMC hygro A est cependant de moins en moins utilisée dans les bâtiments d'habitation, elle est en effet plus destinée aux locaux tertiaires.
prix Prix d'un kit de vmc simple flux hygro A (4 pièces) : de 250 à 500€

VMC simple flux hygro B

La VMC simple flux hygro B reprend le principe de la VMC hygro A mais cette fois ce sont à la fois les bouches d'extraction et les entrées d'air qui sont hygroréglables. Cela permet d'avoir une meilleure régulation afin d'évacuer au mieux l'humidité et de limiter les déperditions de chaleur par renouvellement d'air. La VMC hygro B était le standard dans les maisons neuves jusqu'à la fin des années 2000.
prix Prix d'un kit de vmc simple flux hygro B (4 pièces): de 300 à 500€ (selon la régulation, mécanique ou électronique)

Et les VMC microwatt?

Les systèmes de VMC dit basse consommation ou "microwatt", sont souvent des systèmes hygro B puisque destinés à des bâtiments d'habitation. Alors que les extracteurs classiques consomment environ 45W, les systèmes microwatt permettent de descendre en dessous de 15W. Cette différence de 30W peut paraître faible mais il ne faut pas oublier qu'une VMC tourne toute l'année ce qui nous donne une différence 262kWh/an soit une économie de 30€/an. Sachant qu'un système microwatt vaut environ 150€ de plus à l'achat, cela nous donne une rentabilité au bout de 5 ans environ, ce qui est assez peu.

De part leur consommation d'énergie, les VMC hygro B basse consommation (microwatt) sont donc parfaitement adpatées aux maison RT 2012 et sont d'ailleurs les systèmes les plus fréquemment utilisés, comment dans cet exemple de maison RT 2012.
prix Prix d'un kit de vmc simple flux hygro B microwatt : de 350 à 650€ (selon la régulation, mécanique ou électronique)

Les technologies des bouches de VMC Simple Flux

Les bouches auto-réglables

Les bouches auto-réglables restent constamment avec la même ouverture. Toutefois, un ajustement du débit, à l'aide d'un clapet (registre) est possible. Ce réglage est fait une fois pour toute à l'installation et est fonction notamment du nombre de pièces, afin d'avoir un débit d'air suffisant dans la maison, sans toutefois trop ventiler. A noter que le clapet peut se situer directement au niveau du raccordement de la gaine sur le caisson de VMC.

Les bouches hygroréglables

Bouche de vmc simple flux hygroréglable Les bouches hygroréglables ont une ouverture qui dépend de l'hygrométrie de la pièce. Le fonctionnement se base sur le principe d'une "cordelle" qui se tend plus ou moins en fonction de l'humidité et qui ouvre donc plus ou moins le clapet qui régule l'ouverture. Les bouches hygroréglables doivent être installées uniquement si le moteur est de type hygroréglable. Ce n'est en effet pas la même technologie de moteur (moteur à débit constant/moteur à pression constante).

Les bouches à détection de présence ou à ouverture manuelle

Il est de plus en plus fréquent de voir des bouches d'extraction à détection de présence. En plus d'être hygroréglable, lors d'une détection de présence, l'ouverture maximum de la bouche va être forcée, afin d'augmenter le débit d'extraction. Cela est particulièrement utile dans une salle de bain ou des WC, et évite d'augmenter la vitesse de la VMC (qui aurait pour effet de ventiler plus dans toutes les pièces). On agit ainsi au plus près du dégagement d'humidité. A noter que les bouches d'extraction à détection de présence fonctionnement à l'aide de piles.

Des bouches à ouverture manuelle existent également. Elles fonctionnement là aussi sur la base d'ouverture maximum de la bouche, mais à l'aide d'une action manuelle, soit avec une cordelette (dans les petits logements notamment), soit avec un interrupteur si la bouche (généralement de la cuisine) est alimentée électriquement.

Bien choisir et bien poser sa ventilation simple flux

[Arnaque] Ventilation à régulation thermique (VRT)

Présentation

Depuis quelques années, des démarcheurs peuvent vous proposer de vous installer une Ventilation à Régulation Thermique (VRT). Sous cette appellation, se cache en réalité une VMC tout à fait classique. Le problème, c'est le prix excessif évidemment, couplé à des promesses qui ne peuvent pas être véritables, à savoir une baisse des consommations du chauffage de 20% à 50%.

Il est donc clair que cette proposition est une arnaque, alors évitez-là!

Que faire si j'ai été démarché?

Il faut savoir que les démarcheurs sont rarement, voire jamais, de bonnes occasions. Si vous avez un projet, mieux vaut le mûrir patiemment et prendre le temps de faire plusieurs devis pour avoir une fourchette de prix cohérente.

Si toutefois, le démarcheur, qui est souvent très bon, a réussi à vous faire signer quelques choses, rétractez-vous dès que possible avant que le délai de rétractation ait expiré. De plus, si vous n'êtes pas sûr mais également pour signaler l'arnaque, n'hésitez pas à contacter les associations de consommateurs locales mais également l'espace info-energie qui pourra vous orienter sur de vrais systèmes et sont au courant des arnaques en cours.

Ne les laissez pas gagner de l'argent sur votre dos!

plusAvantages de la VMC Simple Flux

moinsInconvénients de la VMC Simple Flux

Conclusion

Parce que c'est un système simple, efficace, qui ne demande que très peu d'entretien et consommation peu d'énergie, la VMC simple flux a encore de beaux jours devant elle. C'est d'ailleurs le plus souvent ce type de VMC qui est choisi pour les maisons neuves respectant la RT 2012, au détriment de la VMC double flux. Pour les rénovations, elle reste un très bon choix, mais entre en concurrence avec la ventilation par insufflation.

Sur le même thème

Publicité

Laissez un commentaire ou une question





Commentaires et questions

#282 - Benjamin (Admin) - 05.02.16

Bonjour mustango,
La première chose à faire est de vider les gaines. Pour cela il suffit de les débrancher du caisson moteur et de les soulever pour que l'eau descende (attention à bien mettre quelque chose sous les bouches car il peut y avoir beaucoup d'eau à descendre!).
La 2ème étape serait d'isoler ces gaines, car le fait que la VMC ne fonctionnait pas n'est pas la seule explication à cette présence de condensation.
Pour cela, vous pouvez entourer les gaines, sans trop serrer, de quelques centimètres de laine de verre (stochée).

#281 - mustango - 05.02.16

bonjour mon locataire a debrancher la vmc pendant la location je viens de m apercevoir que les rous des bouches couler l eau je suis monter voir les gaines etaient remplies d eau avant de remettre en route que dois je faire merci

#280 - Benjamin (Admin) - 21.01.16

Bonjour,
En terme de performance acoustique, il n'y a pas photo. Le Bahia est à 33 dBA contre 50 dBA pour le modèle Silencio.
(En sachant que quand on augmente de 3dB, c'est 2 fois plus fort.)
Le Bahia est également meilleur sur la conso électrique (encore plus si l'on choisit un modèle "microwatt"), d'autant que la vitesse se régulera automatiquement (même si la maison est relativement humide) et de base, il y a au moins une bouche avec détection de présence (WC).

#279 - Alex - 20.01.16

Bonjour,

Je possède un appartement ancien de 30m² et de 3,5m de hauteur sous plafond à Bordeaux. C'est au dernier étage et j'ai des combles qui possèdent une hauteur d'environ 1,2m. J'ai des problèmes d'humidité sur un mur en pierre non isolé. Une aération "passive" constituée d'un tuyau PVC de diamètre 100 est relié de mon plafond à la toiture. D'ailleurs ce tuyau non isolé laisse retombé de l'eau lorsqu'il fait froid par condensation.
Je souhaite installer un système de ventilation pour renouveler l'air de la pièce principale-cuisine, de la SDB-WC et également dans le placard qui est adossé au mur non isolé.
Je n'ai pas mesuré le taux d'humidité mais les sources sont nombreuses, cuisine, douche WC, sèchage du linge et exposition nord.
Je souhaite donc installer une VMC simple flux mais j'hésite entre une autoréglable modèle "HBH silencio" et une Hygroréglable Aldes modèle "bahia Hygro basic".
Le bruit est un critère important car comme c'est un studio c'est aussi la chambre mais les données en bruit d'aspiration semblent identiques.
Le modèle autoréglable, d'après les données constructeurs, en petite vitesse va extraire 15m3/h pour les petites bouches et 30m3/h pour la bouche de la pièce principale.
Le modèle hygro va extraire entre 6 à 45 m3/h pour les petites bouches avec un taux d'humidité variant de 43 à 75% et entre 10 à 60m3/h pour la bouche principale avec le même taux d'humidité.
Sachant que l'humidité va être importante pendant toute la période hivernale je pense que le modèle hygro débitera les même valeurs que le modèle autoréglable. Est ce que je fais fausse route?
Je me pose cette question pour la consommation d'énergie pour chauffer l'appartement.
J'ai chiffré le coût total pour chaque modèle:
Le modèle autoréglable 255€
Le modèle hygroréglable 484€

Merci de m'apporter votre avis sur ce sujet
Cordialement

#278 - Benjamin (Admin) - 15.01.16

BONJOUR miro,
La plupart des VMC possèdent 2 vitesses, réglables par un bouton.
Si ce n'est pas le cas, où si vous souhaitez, PONCTUELLEMENT, éteindre la VMC, rien n'empêche de mettre un interrupteur "déporté" coupant l'alimentation de la VMC.

#277 - miro - 15.01.16

comment se commande la ventilation
par un bouton?
ceci pour ne pas entendre de bruit souffle en permanence

#276 - Benjamin (Admin) - 06.01.16

Bonjour hervé,
Si vous installer une VMC, il faut des entrées d'air dans les pièces de vie.
En mettre dans les fenêtres n'est pas possible. Par contre il est relativement aisé d'en mettre au-dessus, dans le mur ou idéalement dans le coffre de volets roulants si vous en avez.
Les bouches d'extraction doivent quant à elle se situer dans les pièces de service (=pièce avec un point d'eau).
Selon la surface et le taux d'humidité de votre maison, il serait peut-être plus judicieux de regarder du côté des extracteurs individuels (à mettre dans les pièces de service et notamment la SdB).
Une ventilation par insufflation peut également être envisagée car elle est plus facile à mettre en place q'une VMC car il n'y a qu'une seule bouche si le logement n'est pas trop grand. Une VMI nécessite cependant des grille d'extraction au dessus des ouvrants comme la VMC.

#275 - herve - 06.01.16

je ne possède pas de ventilation au dessus de fenêtre double vitrage puis-je installer une VMC (quel type) afin d'éviter
de la moisissure sur les murs.Peut-on mettre des bouches d'extraction dans les chambres et salon.

#274 - Benjamin (Admin) - 05.01.16

Bonjour Alex13,
Normalement, il y a "une tresse" qui, quand elle est humide, se rétracte et ouvre ainsi le clapet.
Pour vérifier que cela fonctionne correctement, vous pouvez assécher complètement la bouche et vérifier qu'elle se ferme bien. Si ce n'est pas le cas, c'est qu'elle est défectueuse (vous pouvez comparer avec une autre bouche qui semble fonctionner).

#273 - Alex13 - 05.01.16

Bonjour Benjamin
Effectivement je suis équipés de bouches hygroréglables mais le débit d'aire reste constant quelques soit la présence d'humidité ou pas dans la salle de bain. J'ai démonté les bouches d'aération pour voir comment cela fonctionnait. Elles possèdent bien un volet qui pourrait agir sur le débit d'air en fonction de l'humidité mais celui reste toujours fixe. Ouverture maximale. Quel est l'élément mécanique qui agit sur le système d'ouverture ou de fermeture du volet en fonction de l'humidité ?

#272 - Benjamin (Admin) - 04.01.16

Bonjour Alex13,
Normalement avec les bouches hygroréglables, le débit varie tout seul en fonction de l'humidité et donc en fonction de l'utilisation ou non de la Salle de Bain.
Cela étant dit, rien empêche de mettre une bouche avec détection de présence.

#271 - Alex13 - 04.01.16

Bonjour,

Actuellement je possède pour ma maison RT2012 une VMC simple Flux Type B. Peut t'on mettre dans les salles de bains de bouche d'aération avec des détecteurs de présence tel que celle déjà mis en place dans le WC ?
Merci pour votre prochaine réponse

Cordialement

Alexandre

#270 - Benjamin (Admin) - 22.12.15

Bonjour darling,
En rénovation, les extracteurs ponctuels sont plus faciles à poser et sont souvent pilotable manuellement. Cela permet de ne ventiler que lorsqu'il y en a vraiment besoin (surplus d'humidité), le restant de la ventilation étant fait en ventilation naturelle (mauvaise étanchéité à l'air du bâtiment).
La VMC SF ventilera en permanence en plus de la ventilation naturelle ce qui peut augmenter sensiblement les déperditions par renouvellement d'air, ce qui n'est pas intéressant si le taux d'humidité n'est pas trop élevé.

#269 - darling - 16.12.15

bjr je suis en train de réaliser une vmc simple flux mais mon client ne veut pas de caisson alors je compte utiliser des extracteurs axiale
le rendement sera t il bon?

#268 - Benjamin (Admin) - 08.12.15

Selon la faisabilité, le plus simple et le plus rentable est peut-être de poser une sortie en 160mm plutôt que de garder la sortie en 125mm.
Cela étant dit divers modèles BC en rejet 125mm sont dispo, quelques exemples :
- VMC SF Bahia microwatt de chez Aldès (pour la trouver, faire une recherche google : VMC Microwatt Rejet bidiamètre)
- VMC SF Hygro BC de chez HBH (pas de retour sur la marque et conso en vitesse max élevée : 40W // 11W en vitesse réduite)

#267 - jeanmi77 - 08.12.15

Merci pour votre réponse, toujours adaptée, je n'arrive pas a trouver une VMC simple flux hygroréglable microwatt (BC) rejet 125, soit elles sont microwatt rejet 160, soit rejet 125 mais pas microwatt ou BC.

#266 - Benjamin (Admin) - 08.12.15

Bonjour jeanmi77,
L'isolation des gaines, qui évitent la condensation, est indispensable avec une VMC DF. En VMC SF, c'est conseiller pour ne pas avoir d'eau susceptible de "goûter" par les bouches. Toutefois, si c'est en-dessous l'isolation, il n'y aura pas de problème. Le réseau de gaines peut donc tout à fait être gardé en l'état, seules les bouches seront à remplacer par des bouches hygroréglables.

Concernant la sortie, il faut savoir qu'il est interdit de mettre une réduction sur le rejet.
- Soit vous trouvez un modèle avec un rejet de 125mm (moins courant, mais on trouve des modèles Aldès Bahia, j'ai vu des systèmes Atlantic aussi (microwatt)). Il faut donc regarder un peu au niveau des différents fabricants (Aldès, unelvent, atlantic...).
- Soit vous changer la sortie en mettant un diamètre 160.

#265 - jeanmi77 - 08.12.15

Bonjour
Suite au message #256 et 257 du 01/12, VMC hygroréglable micro watt est' elle compatible avec le réseau existant, soit gaines souples non isolées, mais sous l'isolation (laine de verre) des combles, ou est il obligatoire de refaire installation avec gaine isolée. De plus la sortie rejet doit être en 160, alors qu'actuellement c'est en 125. Tout cela est il possible en rénovation, ou dois je me contenter d'un remplacement par VMV autoréglable. Merci

#264 - Benjamin (Admin) - 03.12.15

Bonjour,
@speedoos : les bouches à détection de présence se déclenchent dès l'entrée dans la pièce (détection de présence comme une lumière par exemple). Elle se coupe après une certaine temporisation.

@KustY : Oui, s'il y a plus d'une bouche non utilisée, il faut impérativement mettre au moins une bouche "à l'air libre", c'est-à-dire comme vous dites, 2/3m avec quelques coudes. Attention à ne pas aspirer d'isolant ou trop de poussière...

#263 - KustY - 03.12.15

Bonjour,

J'ai installé une VMC Bahia Microwatt Compact en rénovation.

Le caisson est dans une chambre au 2° étage (dans un coffrage), au 1°
étage au dessous la SDB et au RDC la cuisine et un WC.
La sortie de toit est située juste au dessus du caisson (environ 60cm de
gaine).
L'ensemble du circuit est donc à la vertical (caisson-SDB-cuisine et WC
légèrement décalé au RDC).

Tous fonctionne très bien hormis le fait qu'il y a un fort bruit
d'aspiration d'air au niveau des bouches. Je pense qu'il n'y a pas assez
de perte de charge.

J’aurais souhaité pourvoir régler la vitesse du caisson mais ce n'est
pas possible sur la microwatt Compact.

Est ce que d'après vous, ajouter sur une des sortie non utilisée, 2/3
mètres de tuyaux "entortillés" dans le coffrage permettrait de réduire le
bruit d'aspiration ?

Merci pour votre aide.

#262 - speedoos - 02.12.15

Bonsoir Benjamin,
Merci pour cette confirmation et complement d'explication. Une petite question subsidiaire si vous voulez bien : dans le cadre de bouches WC à detection de presence, le système fonctionne t'il tant qu'il y a une presence, ou avec une tempo? En cas de tempo, se déclenche t'elle de suite ou s'il y a eu un "minimum de presence"?

#261 - Benjamin (Admin) - 02.12.15

Bonjour speedoos,
Oui, c'est cela. La puissance varie en fonction du débit "demandé" par les bouches.
Le modèle que vous indiquez est l'un des plus courants.
A noter que le moteur n'a qu'une vitesse (logique puisque vitesse constante) mais la "grande vitesse" est commandée par un interrupteur sur la bouche de la cuisine (qui est celle avec le plus gros diamètre).
De plus, des bouches à détection de présence (WC / SdB) existent pour demander plus de débit quand on occupe les pièces.

#260 - speedoos - 01.12.15

Bonsoir Benjamin,
En reprenant votre réponse à jeanmi77 de ce matin, je vois que vous conseillez une VMC microwatt hygrovariable "bi-vitesse". En me renseignant sur le modèle ALDES BAHIA OPTIMA, j'ai cru comprendre que le moteur tournait toujours à la meme vitesse, mais sa puissance consommée serait function du debit d'air regale par les bouches d'aspiration : pouvez vous confirmer ou m'indiquer la reference d'un modèle microwatt + hygrovariable + "bi-vitesse"?
Merci d'avance, et "bon vent"

#259 - Benjamin (Admin) - 01.12.15

Bonjour cesrial,
Si en remplacement d'une VMC DF, quelqu'un vous a proposé une VMI, alors mieux vaut choisir un autre quelqu'un...
En effet, alors que la VMC DF récupère les calories perdues pour préchauffer l'air, la VMI préchauffe l'air avec une résistance électrique!
Vous n'allez donc faire aucune économie, bien au contraire!

Si vous êtes un peu bricoleur, sachez que vous pouvez remplacer la VMC DF vous-mêmes.
Pensez au passage à isoler les gaines qui sont en volume non chauffé (ex dans le grenier) ainsi que de changer les bouches par des bouches hygroréglables.

#258 - cesrial - 01.12.15

Bonjour
Ma maison est équipée d'1 vmc df de 1981.Elle s'est mise à faire du bruit.Du coup j'ai contacté quelqu'un qui va rechercher dans la même marque.Par contre il me me propose aussi 1 VMI en remplacement .Je ne comprends pas les économies que je pourrai faire.Merci de m'indiquer ce que vous en pensez

#257 - Benjamin (Admin) - 01.12.15

Bonjour jeanmi77,
Une type A est effectivement adaptée si vous ne pouvez pas changer vos entrées d'air (qui sont des des ouvrants).
Pas de marque en particulier, même si le leader reste Aldès. Il faut surtout choisir une basse consommation (type microwatt) + bi-vitesse. (vous pouvez d'ailleurs installer des bouches à détection de présence, cela se fait de plus en plus notamment dans le neuf).
Bien suspendre le module pour éviter la transmission des bruits de variation. Et s'il y a une gaine en plus, la boucher ou la laisser à l'air libre dans les combles avec un peu de pertes de charge, et en évitant qu'il y ait un risque d'aspirer l'isolant.

#256 - jeanmi77 - 01.12.15

Pavillon de 1987 équipé d'une vmc simple flux de l'époque. J'envisage sont remplacement par une vmc hygrovariable, type A étant le plus approprié en rénovation. Quel type ou marque de vmc choisir, est ce facile à remplacer moi même, je suis assez bricoleur, quel piège à éviter. L'hygro B impose des prises d'air différentes dans les aérations portes et fenêtre, donc incompatible je suppose. Merci du renseignement.

#255 - Benjamin (Admin) - 28.11.15

Bonjour jmb,
La vph est bien une ventilation, une ventilation par insufflation.
Les filtres (present sur toutes les vmi mais egalement sur les vmc df) permettent d'éviter de faire rentrer certains polluants. Mais cela dépend de sa taille et donc de son prix sachant qu'il faut le nettoyer régulièrement ainsi que de le remplacer tous les ans.

#254 - JMB - 28.11.15

Je corrige juste mes fautes de frappe

Merci beaucoup. ça rejoint mon intuition.
Cela dit si je me fais l'avocat du diable, pourquoi considérez vous que la VPH n'est pas une ventilation? Quel que soit le sens du flux, il y a bien un flux qui traverse la maison ? Le seul argument que je trouvais assez positif, c'est le filtre. Mais je ne me rends pas compte du fait de savoir si c'est efficace ou non. De toutes façons le prix me paraissait prohibitif...

#253 - Benjamin (Admin) - 27.11.15

Bonjour jmb,
Si vous avez déjà une vmc qui fonctionne il est inutile de la changer. Les pertes par renouvellement ne sont pas de 20% et il est indispensable de ventiler pour un habitat sain.
Changer par une vph (vmi) n'est donc pas recommandé d'autant que le prix est plus que prohibitif. L'installation d'une vmi coûte 3000€ maximum.
Passez votre chemin et à côté de cette arnaque.

#252 - JMB - 27.11.15

un démarcheur vient de m'expliquer que ma VMC (simple flux) augmente de 20 à 25% mes déperditions d'énergie et m'explique que la seule façon de pallier ces pertes serait d'installer une ventilation positive de l'habitat (par insuflation). J'habite un pavillon de plus de 30 ans de 180 mx2 (100 +80 à l'étage) mais je suis assez dubitatif sur le coût qu'il m'annonce (entre 5000 et 10 000€). Corroborez vous ces chiffres ?

#251 - Benjamin (Admin) - 23.11.15

Bonjour Magalie,
Non, il n'est pas recommandé de couper sa VMC, celle-ci doit normalement fonctionner 24/24h. Surtout que dans votre cas, l'humidité est importante (>70%).

Lorsque la VMC a 2 vitesses, on choisira la vitesse la plus élevée lors des utilisations que vous citez (cuisine, douche).

#250 - Magalie P. - 23.11.15

Bonjour,
J'ai une vmc simple flux mais je voudrais savoir si il est conseillé de l’éteindre et de de l'allumer juste pour la douche ou la cuisine, parce que ma salle de bain n'a pas de fenêtres et que j'ai 73% d'humidité dans la maison merci

#249 - Benjamin (Admin) - 22.11.15

Bonjour,
Encore une fois beaucoup d'imprécision.
Bien sûr que les entrées d'air étaient faites pour aérer. De nombreux bâtiments n'étaient pas raccordés au gaz et en étaient équipés.

La pollution de l'air intérieure est largement supérieure à celle de l'air extérieure. Les pollutions intérieures sont en effet extrêmement nombreuses, à commencer par la cigarette, les pollutions dues à la cuisine, à la peinture, aux colles et celles liées à l'usage de l'eau et l'humidité qui va avec...
La régulation de l'hygrométrie par les murs existent, cela s'appelle la perspirance, et ce n'est pas compatible avec des isolants type isolant mince (que vous semblez préconiser).
En outre, les pollutions spécifiques (cuisine, humidité de l'utilisation d'une salle de bain, etc.) peuvent difficilement être "résolue" uniquement avec les murs, y compris en ossature bois.

#248 - Willy FURTER - 22.11.15

Bonjour Benjamin
Au sujet des escaliers, la solution existe en les remplaçant par un ascenseur, mais pas ceux développés actuellement mais adaptés à la fonction qu'ils doivent remplir. J'en développe un modèle que je désire mettre en place dans la maison prototype, simple, bon marché et sûr, ce procédé permettra à chacun quelque soit son handicap physique, de vivre dans un habitat à étages, même pour les personnes âgées.
En ce qui concerne le risque d'incendie, les instances du Bâtiment obligent les constructeurs à utiliser des produits difficilement inflammables, d'installer des portes coupe-feu, des issues de secours etc..,privilégiant la protection plutôt que la lutte, alors qu'une tête Sprinkler, installée judicieusement, arrête tout départ de feu, dès la première minute. Il suffit d'étudier et de mettre une installation adaptée à l'habitat. J'en ai développé un.
La pire pollution n'est pas la cigarette mais la fumée des gaz d'échappement des voitures que les VMC introduisent dans les logement.
Au sujet des bouches d'aération, elles n'étaient pas faites pour faire entrer de l'air froid mais, à cette époque, le gros risque pour l'habitat étaient les fuites de gaz, dont les canalisations et les raccords posaient problème. On ne parlait pas de formaldéhyde car le mobilier était fait de sapin, de chêne ou de noyer.
Je ne suis pas thermicien mais je reste persuadé que la VMC, installée afin de lutter contre l'humidité de la construction béton, n'a pas lieu d'être installée dans les maisons à ossature bois par exemple, à moins que ces dernières soient conçues ave ces produits contenant des formaldéhydes.
Ce n'est pas de régulation thermique dans, mais par, les murs que je propose, afin de chauffer ou rafraîchir l'habitat sans perturber son atmosphère.
Je n'ai pas la science infuse mais je constate des problèmes et recherche le pourquoi et le comment les éliminer pour le bien être des habitants
Bon dimanche

#247 - Benjamin (Admin) - 21.11.15

Bonjour Willy,
La réflexion est intéressante, mais il faut faire attention à ne pas aller trop loin.
80 morts dans les escaliers? et il ne faut plus les utiliser?
Idem pour les détecteurs de fumées inefficaces et qui pénaliserait les fumeurs ou les cuisiniers! Franchement là je ne vois pas. Quand a priori pour vous, on prône une ventilation efficace pour éliminer les polluants, on devrait savoir que le pire pour la pollution intérieure reste probablement la cigarette.
Encore un point, pour avoir fait du dimensionnement de système chauffage/clim/eau de magasin, évidemment que des systèmes incendies sont installés!
Savez-vous qu'il y a eu 10 tués par des vaches en 10? Oui, il vaut mieux arrêter d'élever des vaches.
Car au passage, quand on parle de bioclimatisme, on parle forcément de compacité et les maisons à étage constituent une réponse cohérente, qui plus est dans les petits collectifs (R+1 ou R+2) qui sont sans aucun doute l'avenir de la construction.

La ventilation n'est pas vraiment inhérente à la construction en béton mais plutôt à l'étanchéification des bâtiments qui est intervenu avec les constructions d'après-guerre (béton + ouvrant plus étanche).
Concernant les bouches d'aération, elles étaient le plus souvent placées en bas pour respecter les mouvements de l'air, et ainsi profiter de la convection naturelle. L'air frais rentre par la bouche en bas et ressort par les défauts d'étanchéité dus en particulier aux ouvrants.

Vivre dans un habitat avec un taux d'humidité est à 100%, oui cela est possible. Mais cela augmentera considérablement les risques de condensation dans les murs. De même, il faudra chauffer plus car la sensation de chaleur diminue lorsque le taux d'humidité augmente.

Dire que la VMC double flux est la seule à pouvoir assurer un débit minimum au contraire de la vmc simple flux n'est pas logique. En effet, les bouches d'entrée d'air d'une VMC simple flux provoque forcément un minimum de ventilation naturelle supplémentaire.
D'autant qu'il faut bien comprendre qu'aucune maison n'est vraiment étanche, loin de là, y compris en RT 2012. Alors que c'est l'un des critères pour avoir une VMC Double Flux performante, à la fois au niveau de la ventilation que de l'efficacité thermique du système.

Mais lorsque l'on parle de régulation de l'humidité dans les murs (et donc de la nécessité bien réelle d'avoir une perspirance), je ne vois pas très bien comment on peut proposer une maison avec des isolants mince réfléchissants qui sont complètement imperméable à la vapeur d'eau.

#246 - Willy FURTER - 21.11.15

Bonjour Bricolo
Je ne suis qu'un retraité qui constate les erreurs du Bâtiment et qui cherche à y remédier.
Le mal logement est un sujet d’actualité et les moyens employés actuellement pour y remédier n’y répondent pas de façon satisfaisante.
Mon exemple personnel:
En 1973, contremaitre dans une fonderie, j’ai fait construire une grosse maison, en briques isothermes, et j’ai passé mes hivers à abattre des arbres, les débiter,afin de confectionner les 60 stères permettant son chauffage.
Pris dans le feu de la vie courante, j’ai estimé ça normal et ça me procurait une activité physique et une aération de l’esprit.
J’ai poursuivi ensuite une carrière de constructeur de machines spéciales, répondant aux besoins de l’industrie, afin d’améliorer les conditions de travail et la productivité.

Arrivé à la retraite, j’ai constaté qu’il faisait froid dans une maison soi-disant bien isolée.
Je me suis rendu compte des défauts de la construction actuelle et j’ai cherché à y remédier.

J’ai donc établi, comme on le fait dans l’industrie, un cahier des charges, listant tous les besoins à satisfaire ainsi que les problèmes à solutionner.

Un exemple:
800 morts par an dans les incendies est un sujet suffisamment grave pour qu’une réponse sérieuse y soit apportée.
L’installation de détecteurs de fumée n’est pas une réponse sérieuse. leur mise en service n’est pas contrôlée et pénalise les fumeurs et les utilisateurs de planchas.
Alors que dans les halls de stockage et les grandes surfaces, des têtes d’extinction stoppent efficacement tout départ de feu, cette technique est ignorée par les instances du bâtiment, préférant installer des portes coupe-feu et des produits difficilement combustibles.
J’ai une solution concernant l’habitat particulier aussi bien que collectif, applicable aussi bien en neuf qu’en rénovation.

Autre exemple:
300 défenestrations dont principalement des enfants doivent être pris en compte.
Des milliers de doigts pincés et de collisions dans les portes et fenêtres encombrent les services d’urgence des hôpitaux.
80 morts sur chutes dans les escaliers n’empêchent pas les constructeurs à continuer d’en installer, alors qu’ils deviennent inaccessibles avec l’âge.

J’apporte une solution sûre, sérieuse et bon marché à ces problématiques ainsi qu’à bien d’autres, tout aussi nécessaires pour le bien-être des habitants.

La construction utilisant le béton a permis de construire plus rapidement des habitations. La vibration du béton, afin de chasser l’air et d’obtenir des parois lisses, a diminué considérablement leur résistance thermique, accentuant les ponts thermiques tout en favorisant le transfert d’humidité. Cette humidité, faisant pourrir le plâtre à l’intérieur des habitats, a nécessité l’installation d’une VMC, qui n’a de contrôlé que le nom.

Alors que jadis, les pièces principales des habitations étaient équipées de bouches d’aération situées, en position basse, évacuant naturellement les gaz nocifs tels que le CO2 ou le radon, plus lourds que l’air, les VMC, installées en haut des pièces, pompent l’air le plus humide, donc le plus chaud, dédaignant les gaz nocifs, dans lesquels pataugent les gamins.
Pire, elles introduisent, par temps de pluie, un air froid, chargé d’humidité, accentuant l’effet contre lequel elles devraient lutter. L’installation de VMC hygro-réglables, nécessitant l’installation sur les fenêtres de dispositifs freinant le passage de l’humidité, ont diminué le taux d’humidité tout en réduisant leur efficacité.
Un autre problème est apparu, le taux de formaldéhyde est devenu dangereux pour la santé des habitants.
La création des VMC double flux est censée pallier à ces inconvénients mais elles ne sont efficaces que si les portes et fenêtres sont fermées, créant une dépression nuisible au moral et à la santé des habitants.

Je propose donc un autre mode constructif respectueux de la nature et utilisant les bienfaits qu’elle nous donne.

Le béton n’est pas la solution, les isolants thermiques actuels non plus, ce qui fait que pour pouvoir montrer qu’une autre voie est possible, la construction d’une maison témoin est nécessaire, non pas avec les banques qui obligent à utiliser des techniques et des produits reconnus par les instances du Bâtiment, mais par une campagne publicitaire de grande envergure, sensibilisant tout le monde car les solutions apportées ne concernent pas que le neuf, mais tous les habitats actuels.

SI JEUNESSE SAVAIT, SI VIEILLESSE POUVAIT.

Cordiales salutations

#245 - Bricolo - 21.11.15

Le commentaire de Willy Furter est intéressant : Doit-on positionner les bouches d'extraction au niveau du sol plutôt qu'au plafond ?
Certes, de nombreux polluants gazeux sont plus lourds que l'air, mais cet air étant en mouvement j'ai tendance à penser que le flux d'air généré par la VMC SF, s'il est suffisamment puissant, entraînera les polluants et la vapeur d'eau en même temps que l'air ambiant, jusqu'au plafond... ainsi que la chaleur qu'il transporte.
Il faut un débit minimal de 0,6 vol/h, jamais atteint avec une VMC SF hygro B, dites-vous ?
J'ai lu que la pollution extérieure y était généralement inférieure à celle à l'intérieur d'une maison, ce qui confirmerait vos dires (mais infirmerait le risque de polluer plus son intérieur qu'il l'est !)… Ceci dit, même dans les maisons rarement ou mal aérées, dans celles sans VMC par exemple, les polluants s'évacuent quant même, probablement lentement, mais au moins partiellement, sinon ils ne feraient que croître jusqu'à ce que l'accumulation des plus lourds remplace l'air sain, je suppose !
Bien cordialement.

#244 - speedoos - 21.11.15

bonjour benjamin
je constate que je ne vous avais meme pas remercie pour votre reponse a mes interrogations de fevrier, veuillez m'en excuser.
je me permets de revenir pour condolider mon choix. dans ma maison ou j'ai 2 zones (1 avec sdb + wc, l'autre avec cuisine + sde) separees par un plafond rampant, vous m'aviez conseiller de remplacer mes 2 VMC anciennes par des VMC basse consommation type microwatt : puis je m'orienter vers un modele bahia sf type optima microwatt et puis je ne remplacer qu'un groupe à la fois : le cas echeant, lequel privilegier?
d'avance, merci pour le retour
cordialement

#243 - Willy FURTER - 21.11.15

Quelle ventilation pour une bonne qualité de l’air intérieur ?

La ventilation hygroréglable n’est pas du tout économe en énergie, cela ne marche pas, ce n’est plus une solution et il faut vite l’abandonner. C’est ce qu’a déclaré Olivier Sidler (Enertech), l’un des plus éminents spécialistes français du génie climatique, lors du récent colloque Défis Bâtiment Santé. Il a insisté plus particulièrement sur le « manque de performances énergétiques et sanitaires » de la ventilation simple flux hygro B et il a estimé que la ventilation hygroréglable « ne permettra jamais » de fournir 0,6 vol/h, valeur minimale pour maintenir les concentrations de CO2 et de formaldéhyde à un niveau acceptable. Il a ajouté que la garantie de débits d’air permettant d’assurer des concentrations de formaldéhyde satisfaisantes, passait « obligatoirement » par la ventilation double flux en zone climatique H1 (NDLR : c’est-à-dire dans une grande moitié est de la France).
Il n'est pas du tout question d'humidité, ce qui ne me surprend pas car on peut vivre sainement dans 100% d'humidité ( il suffit de sortir la tête de l'eau pour respirer). Trêve de plaisanterie. L'obligation actuelle réside dans l'élimination des polluants, mais effectivement elle était à mon avis destinée à l'élimination de l'excès d'humidité dans les construction en béton vibré, passoires à humidité. C'est la raison pour laquelle elles pompaient l'air humide, donc le plus chaud, en partie haute des pièces. Maintenant le problème a changé mais pas la façon d'utiliser la VMC (qui n'a d'ailleurs de contrôlée que le nom). En effet, les polluants CO2, formaldéhyde, radon sont plus lourds que l'air. Dans les constructions anciennes, ils étaient évacués naturellement par les bouches d'aération situées en bas des pièces, permettant de garder l'air le plus chaud dans le logement.
Si on veut conserver la VMC, qui, pour moi pollue plus qu'elle n'assainit car elle fait pénétrer de l'air chargé des gaz d'échappement, des fumées, de l'humidité et autres pollutions extérieures, sans contrôler la qualité de l'air expulsé, alors installons les bouches d'aspiration au sol, là où l'air est le plus vicié et le plus froid, réduisant ainsi le besoin en chauffage.
Cordiales salutations

#242 - Benjamin (Admin) - 10.11.15

Bricolo,
Les avis diffèrent sur le fait de boucher ou non les gaines de ventilation inutilisées. Lorsqu'il n'y en a qu'une, l'impact est faible.
Mais ici, avec 3 bouches, je vous conseillerai d'en boucher 2 et d'en laisser une dans les combles avec 3/4 mètres de gaines. Cela permettra de :
- Refroidir suffisamment le moteur (selon la technologie utilisée) si les bouches utilisées sont plutôt fermées
- Limiter le fait d'avoir un débit trop important dans les bouches utilisées.

#241 - Bricolo - 10.11.15

Merci pour ces conseil.
Je vais mettre 1 bouche d'extraction par pièce équipée d'un point d'eau (sdb, wc) et 2 (aux angles nord) dans la pièce principale composée d'une cuisine, d'un point d'eau indépendant et de l'actuel cellier (machine à laver et sèche-linge) ; pièce de 50 m² avec des flux d'air très canalisés, en raison d'ouvertures qu'au sud), ceci dans la partie rénovée, après travaux de mise hors air.
Restera 3 bouches d'extraction à installer dans la partie à rénover (sdb, wc, future cellier).

Compte tenu de la configuration souhaitée, il me semble tout indiqué de partir sur une VMC SF hygro-réglable B pour T7, avec 3 bouches en attente durant quelques temps. Une solution avec des VMP multipliant les appareils et les coûts.

Reste une question :
Est-il préférable de mettre un bouchon sur les entrée en attente ou de les utiliser « en pure perte » dans la partie ouverte à tous vents… en disposant les gaines (sans bouche d'extraction) prés des murs (comme on le ferait en laissant quelques mètres de gaine ouvertes dans le grenier) ?

#240 - Benjamin (Admin) - 10.11.15

Bonjour Bricolo,
En ventilation ponctuelle ou répartie (donc extracteurs à utilisation ponctuelle), il faut compter au moins 2 extracteurs. Un dans la cuisine et l'autre dans la SdB. Éventuellement 1 dans les WC selon la configuration.
Après cela dépend comme vous le dites des volumes, de l'occupation, de l'étanchéité à l'air, du taux d'hygrométrie actuel, du climat.
Dans tous les cas, les extracteurs doivent être près des points d'eau (comme les bouches d'extraction des VMC).
Si vous partez sur une VMC classique : Une bouche par pièce où se situe un point d'eau.

#239 - Bricolo - 10.11.15

Bonjour Benjamin,

Vous me confirmez ce que je craignais !

Ceci dit, je souhaite tendre rapidement vers une maison hors air (et hors eau, bien sûr), déjà pour la partie rénovée, entre autre en obstruant momentanément le foyer de la cheminée ouverte, lorsqu'elle n'est pas utilisée (et en coupant la VMC, si problème, lorsqu'elle l'est, soit moins de 10 % du temps). Un apport en air extérieur, dédiée pour le poêle, semble également réalisable.
Dans quel(s) cas préconisez-vous plusieurs bouches d'extraction, dans une salle à manger où se trouve la cuisine ouverte ? Et dans une chambre où se trouve une SdB ouverte ? Est-ce lié à la surface de la pièce ? Au nombre d'occupant (2 dans mon cas) ? Au nombre d'ouverture et/ou à leur disposition dans la pièce, facilitant, ou non, un flux d'air parcourant l'ensemble du volume (ici, des ouvertures qu'au sud me font craindre un flux d'air très localisé) ? Au taux d'hygrométrie ambiant initial, qui diminuera probablement une fois la/les bouche(s) installée(s) ?

D'avance merci.

#238 - Benjamin (Admin) - 09.11.15

Bonjour Bricolo,
Compte-tenu de la faible étanchéité à l'air de la maison (y compris de la partie rénové), il me semble plus judicieux de mettre en place des extracteurs, qui serviront de "soutien" à la ventilation naturelle (=extraction ponctuelle lors de l'utilisation de la SdB par exemple).
Cela permet également de ne pas diminuer le tirage de la cheminée et du poêle.

Une fois que l'autre partie sera hors d'eau/hors d'air, vous pourrez y installer ces extracteurs pour assécher progressivement cette partie. Pour le moment, avec une étanchéité à l'air inexistante (pas de véritable fermeture), cela ne sert à rien de ventiler.

#237 - Bricolo - 06.11.15

Re-bonjour Benjamin,

Merci pour cette réponse particulièrement rapide !

La faible surface est toute relative : Les surfaces indiquées sont des surfaces au sol . La partie rénovée fait 87 m² et celle à rénover environ 120 m². A terme cela fera plus de 200 m² habitable (les greniers étant des surfaces perdues), raison pour laquelle 2 « petites » VMC me paraissaient une solution envisageable.
De plus, cela permettrait de faire tourner les 2 VMC SF à temps plein, l'une pour les pièces moins humides de la partie rénovée (hygro régulée, généralement à basse vitesse d'extraction), et l'autre pour les 2 pièces humides de la partie à rénover (rdc et étage), avec une VMC hygro A (modifiable ultérieurement en B, si ça existe) ou B (qui sera alors probablement en haute vitesse d'extraction tout le temps).
D'après vos réponses, avec une seule VMC SF hygro B, les pièces humides imposeront la vitesse d'extraction aux autres, n'est-ce pas ?
Si c'est le cas, cela me pousse plutôt à choisir 2 VMV distinctes. Mais à terme, il n'y aura qu'une cuisine… sans parler des doutes évoqués plus loin.

Les restrictions techniques sont faibles. Il y a peu de pièces (donc de murs). Les planchers étant en bois et les murs en pierre (épaisseur 60), il me semble réaliste d'installer les bouches d'extraction, et le passage des gaines plutôt par les plafonds.
Outre une porte à chaque niveau, un seul percement des murs est prévu pour les tuyaux, câbles et autres fils (et éventuellement gaines VMC), entre parties rénovée et non rénovée.

Dans la partie rénovée, il y a des entrées d'air en haut des fenêtres, par le foyer ouvert, et probablement par divers autres fentes ou trous.

Pour l'autre partie, actuellement et pour 2 ans, pas d’huisserie, mais quelques planches pour limiter l'accès aux plus gros animaux !
Les ouvertures se trouvant uniquement sur la façade sud, j’envisageais de disperser les extracteurs au nord… à 5 ou 6 m des ouvertures. Une implantation plus traditionnelle étant prévue après travaux.
Seulement, est-ce utile, compte tenu des entrées d'air disproportionnées ? Vais-je seulement aspirer l'air extérieur (et intérieur… ce sera sensiblement le même vue la taille des ouvertures !) et le renvoyer dehors sans qu'il se charge de l'humidité intérieure, faute de chauffage dans cette partie ?

Dans ce cas, une VMC unique, pour la partie rénovée, est préférable, avec les extracteurs excédentaires en attente, comme vous le proposez, mis en œuvre lors de la mise hors air et du chauffage, dans l'autre partie. Et cela règle le problème de la cuisine unique.

Qu'en pensez-vous ?

#236 - Benjamin (Admin) - 06.11.15

Bonjour Bricolo,
Compte-tenu de la faible surface, mettre en place 2 VMC me paraît surdimensionné.
2 solutions sont possibles comme vous le mentionnez :
- 1 VMC avec 2/3 attentes dans le grenier
- Des extracteurs dans les pièces humides

L'avantage de la 2ème solution, c'est de pouvoir rajouter facilement des extracteurs dans la partie à rénover et de les faire tourner 24/24h, tandis que dans l'autre partie les extracteurs ne pourront tourner que sur des plages horaires ou en mise en marche manuelle.

Mais le choix est aussi conditionné par les "restrictions" techniques.
Pour les extracteurs : Est-il possible de faire des percements dans les murs?
Pour la VMC : Y a-t-il des entrées d'air sur les fenêtres ou est-il possible d'en mettre dans le mur? Est-il possible de faire des percements dans le plafond pour faire passer les gaines?

#235 - Bricolo - 06.11.15

Bonjour Benjamin,
J'ai lu avec beaucoup d'intérêt vos réponses et certaines ont déjà répondu à certaines de mes interrogations. Je vous en remercie.

Je viens d'acquérir une longère en Bretagne, d'avant 1900. Elle se compose d'une partie rénovée vers 1980 (cheminée ouverte + poêle à bois, laine de verre sous toiture et double vitrages). L'autre partie est non rénovée (sol terre sous toiture fibrociment ; pas de chauffage ni d'huisserie, ni de point d'eau) , mais un taux d'hygrométrie de près de 100 % dans les murs !!!
Après quelques travaux de drainage et la mise réellement hors eaux, je souhaite y installer une VMC SF hygro B, qui me semble la plus adaptée.

Le rdc rénové est une pièce unique de 50m², avec seulement des ouvertures au sud.
Dois-je y prévoir plusieurs extracteurs d'air (coin cuisine / coin évier+machine à laver+sèche linge / coin opposé aux fenêtres et portes) ?
Pour assainir la partie non rénovée (60m² au sol sur 2 niveaux), avant travaux d'ici 2 ans, j'envisage d'y installer également plusieurs extracteurs d'air.
Mais est-ce que ce sera utile, en l'état, dans ce type de bâtisse ?
Si oui, dois-je prévoir 2 VMC SF distinctes, compte tenu de leur usage différent ? Peut-être 1 VMC hygro B et 1 VMC hygro A (modifiable en B) ?
Ou sinon 1 VMC SF maintenant et 1 VMC SF dans 2 ans, lorsque la partie à rénover sera hors air… Mais à terme, peut-on faire fonctionner 2 VMC simultanément dans une même maison ?Quel impacte cela aura sur les flux d'air et éventuellement le bruit ?
Ou dois-je préférer une seule VMC SF, dont j'utiliserais seulement la moitié des entrées durant 2 ans , et la totalité ensuite ? Mais va-t-elle fonctionner correctement ainsi les deux premières années ?

Je reste à votre écoute.

#234 - Benjamin (Admin) - 15.10.15

Bonjour caisse,
Normalement si la maison a été bien conçue, elle ne devrait pas avoir besoin d'une climatisation, sauf dans le sud (zone H3). C'est d'ailleurs contraire à la RT 2012 (puisque vous allez consommer plus que ce qui a été calculé).

Ceci étant dit, la VMC Simple Flux est parfaitement adaptée à un système de climatisation, surtout s'il est à air soufflé (type split système). La VMC Double Flux a intérêt dans le rafraichissement lorsque l'on passe en puits canadien.
Le chauffage par le sol (en hydraulique) se prête bien à un système de rafraichissement lorsqu'il est couplé à une pompe à chaleur notamment.

#233 - caisse - 12.10.15

Je viens de construire une maison R.T 2012. Chauffage par le sol VMC simple flux.
J'envisage l'installation d'une climatisation. Dois je installer une VMC double flux?
Merci

#232 - simpletflux - 12.10.15

Bonjour Benjamin,
malheureusement, je n'ai pas pensé à faire une mesure d'hygrométrie avant :(
quant aux taches éventuelles, celles que j'ai repérées et qui sont récurrentes sont les 'moisissures' situées dans le bas des velux. lorsque j'avais posé la question de prévention au fabricant : "laisser la barre de manoeuvre ouverte" (pourquoi avoir une position 'fermée' dans ce cas ?)

#231 - Benjamin (Admin) - 12.10.15

Bonjour simpletflux,
Après vos expérimentations, ainsi que vos modifications, avez-vous constaté une baisse de l'hygrométrie (voire une baisse "visible" de l'humidité : tâches, ...).

#230 - simpletflux - 02.10.15

Bonjour,
test-'bouche-cuisine'-bouchée, sans cache :
sdbbas=0,6 (vs_0,5)
wc=0,7 (vs_0,3)
sdbhaut=0,8 (vs_0,5)
ça ne passe pas du simple au double et j'ignore ce l'on peut en déduire...

#229 - simpletflux - 30.09.15

re-bonjour,
*des sorties de toit comme celle utilisée pour la vmc, il y en a 3 : pour ventiler la toiture j'imagine. les deux autres étant inaccessibles, j'ignore si elles sont reliées à quelque chose. je pense que non.
ce qui conduirait à laisser en place et ouverte, celle reliée actuellement à la vmc et ajouter une sortie supplémentaire en 160mm.
*je vais essayer le test de la 'cuisine-bouchée' :)
mais "re-cuisine tous les autres caches enlevés=1,2 et avec son propre cache=0,8" : on n'est déjà plus dans les clous réglementaires (1,02m/s)
*"vérifié le réglage des bouches d'extraction et avez testé les vitesses sans?" : dans mon installation, les bouches d'extraction d'air dans les pièces n'ont pas de réglage et ont le 'fameux cache' présenté dans le post précédent. l'autre bout de la gaine, côté caisson, est connecté à une 'bouche-entrée-de-caisson' : j'ai enlevé tous les 'volets' limitant le débit. les derniers tests de vitesse ont été faits sans le 'cache-bouche-dans-les-pièces'.

#228 - simpletflux - 30.09.15

Bonjour,
le fameux 'cache bouche d'extraction' se présente comme ça :
http://pix.toile-libre.org/upload/original/1443601588.jpg
http://pix.toile-libre.org/upload/original/1443601724.jpg
http://pix.toile-libre.org/upload/original/1443601754.jpg
ce qui me semble ajouter du 'frein' au flux d'air.

y a-t-il une raison pour cette forme ?
simple camouflage esthétique ?
car je ne vois pas très bien comment ça pourrait créer un 'effet venturi' : il y a plus de vitesse d'air sans qu'avec, mesure avec l'anémomètre.

#227 - Benjamin (Admin) - 30.09.15

Bonjour,
@vero15 : une VMC autoréglable est faite pour tourner à vitesse constante (selon une perte de charge estimée et des bouches à débit constant). Avec des bouches hygroréglables, la pression va varier ce qui risque de fatiguer beaucoup plus vite le moteur, qui va être obligé de plus ou moins "forcer" selon l'ouverture des bouches.
Dans votre cas, je ne pense pas que cela soit de la "faute" du moteur, celui étant conçu pour travailler à pression constante et donc s'adapter en permanence.
Normalement, à 40% d'humidité, les bouches d'entrées et d'extraction sont en position "fermée". Est-ce bien le cas? Ne restent-elles pas en position ouverte? (ou au moins certaines d'entre elles?).

@simpletflux : Si il y a une réduction 125>100, alors c'est contraire à la réglementation, y compris il y a 25 ans. Il est donc logique que vous perdiez de la puissance d'aspiration. Pouvez-vous changer la sortie de toit? (éventuellement en 160mm, au cas où vous devriez changer la VMC, les récentes étant souvent avec une sortie en 160mm).
Une VMC Hygro B pourquoi pas. Mais difficile de savoir ce que ça donnera.
Mettre une "plus puissante", ce n'est pas une bonne idée. Car cela veut dire mettre des gaines inutiles sans bouche dans le grenier et risquer de faire pas mal de bruit dans les gaines qui n'ont pas de problème (ex de la cuisine).
Avez-vous essayer de "boucher" la bouche de la cuisine et de voir si ce n'est pas elle, avec peu de pertes de charge, qui déséquilibre tout le réseau?
Question subsidiaire, je ne me souviens plus, avez-vous vérifié le réglage des bouches d'extraction et avez testé les vitesses sans?

#226 - simpletflux - 29.09.15

Bonjour,
j'avais fait le test compresseur et l'air passait, peu mais passait.
j'ai recommencé en augmentant la pression et le débit d'air a été ressenti, par la personne à l'autre bout, comme une 'entrée d'air' dans une chambre.
*le test avec la gaine d'évacuation déconnectée améliore la performance :
cuisine=2,6m/s ; sdbhaut=0,7 ; sdbb=0,6 ; wc=0,5
*cela m'a permis de contrôler la connexion à la sortie de toit : adhésif plus ou moins bien appliqué.
après remontage avec une réduction 125>100 et collier cerflex :
cuisine avec 'cache bouche d'extraction'=1,3 et 1,6 sans
sdbbas avec cache=0 (non mesurable par l'anémomètre), sans=0,5
wc avec cache=0, sans=0,3
sdbhaut avec=0, sans=0,5
re-cuisine tous les autres caches enlevés=1,2 et avec son propre cache=0,8.

1/ avec ce réseau de gaines : jouable la vmc hygro-b ?
2/ comme les gaines ne sont pas bouchées mais vraisemblablement pas très 'droites' : choisir le modèle le plus puissant ?

#225 - vero15 - 29.09.15

Effectivement ma VMC Bahia n'a qu'une seule vitesse modulée par le taux d'humidité.Elle a fonctionné normalement durant 5 ans( sur petite vitesse principalement avec des moments sur la grande vitesse) mais depuis 1 an, elle reste sur la grande vitesse: grosse aspiration au niveau des bouches et bruit ++.
Le taux d'hygrométrie est de 40% dans la salle de bain au nord.
Pourquoi le changement par une VMC autoréglable ne résoudra pas le problème puisque le taux d'humidité ne sera pas pris en compte? Pour quelle VMC dois-je alors changer? Quelle solution préconisez-vous?

#224 - Benjamin (Admin) - 28.09.15

Bonjour simpletflux,
Concernant vos problèmes dans les gaines, s'il y a 0 aspiration, cela veut dire que la gaine est bouchée...
Avez-vous essayer de mettre les gaines sous pression (compresseur) et voir s'il en ressort quelques choses? Attention, mettez la pression progressivement, et vérifier que l'air sort à la sortie, il ne faut pas mettre trop les gaines sous pression. Vous pouvez également vérifier qu'il n'y a pas de fuite (qui créerait du bruit avec la pression).
Quant à savoir si un moteur plus puissant serait mieux, si les gaines sont bouchées, il n'y aura aucune différence...

Pour l'évacuation, aujourd'hui le standard est une sortie en 160mm mais avant, on trouvait souvent des sorties en 125mm, ce qui n'est pas forcément gênant, et ne peut pas correspondre aux problèmes que vous évoquez avant.
Il faut simplement avoir une sortie de 160mm quand on a une gaine d'évacuation de 160mm (et ne pas avoir une réduction pour une sortie de toit de 125mm).
Au pire, vous pouvez refaire des tests de vitesse en supprimant la gaine d'évacuation...

#223 - simpletflux - 28.09.15

autre point qui attire mon attention : la sortie de toit.
ici, la gaine d'extraction, diamètre 125mm, est connectée à une sortie en triangle :
http://pix.toile-libre.org/upload/original/1443427975.jpg
vu de l'intérieur :
http://pix.toile-libre.org/upload/original/1443429465.jpg
et l'impression que ça me donne est que la section de 125 est rétrécie à la connexion :
*cela ne freine-t-il pas l'évacuation ?
*et dégrade la performance de l'ensemble ?
*si, comme indiqué précédemment par Benjamin, le diamètre ne plus être réduit, était-ce conforme lors de l'installation il y a 24 ans ?
*cela suppose-t-il bien, pour l'installation d'une nouvelle vmc, de créer une nouvelle sortie au nouveau standard 160mm ?

#222 - simpletflux - 28.09.15

Bonjour,
suite :)
*pour la cuisine, diamètre 125mm, sauf erreur, le volume d'air extrait doit être de 45m3/h, soit une vitesse de 1,02m/s
*pour les autres pièces, diamètre 80mm, avec un volume d'air extrait de 15m3/h, cela donne une vitesse de 0,83m/s
**ici, les mesures par anémomètres donnent :
*vitesse-2 > cuisine=1,0m/s=acceptable ; wc et sdb-bas=0,3m/s et sdbhaut=0,... : pas bon :(
*vitesse-1 > cuisine=0,4 ; autres pièces=non mesurables : pas bon du tout...

bien qu'ayant raccourci et 'linéarisé' (tendu) les gaines accessibles, il reste des différences importantes entre les pièces, notamment la sdb du haut.
est-il utile/judicieux d'orienter le choix de vmc-hygro-b vers un modèle acceptant 7 pièces plutôt que 4 ou 5 : est-il plus "puissant" et donc capable de mieux s'adapter à un 'mauvais' réseau de gaines, présentant vraisemblablement des pertes en charge plus importantes ?

#221 - Benjamin (Admin) - 28.09.15

Bonjour vero15;
Certains modèles de Bahia n'ont qu'une "seule vitesse" (modulée par l'humidité), cela doit être le cas de la votre. Mais difficile de savoir à quelle vitesse tourne la VMC et si elle est "à fond" en permanence (où alors le savez-vous par le bruit ou ?)...
Mais cela pourrait provenir d'une pièce plus humide que les autres (ex d'une salle de bain au nord).
Essayez d'effectuer des relevés d'hygrométrie un peu partout, cela vous aidera sans doute à comprendre où pourrait se situer cet écart éventuel d'hygrométrie entre les pièces.

L'hygrométrie minimum se situe aux alentours de 35% donc vous avez un air sec, mais pas forcément de trop, et il faut savoir que plus l'air est sec, plus la sensation de chaleur est présente donc il y moins besoin de chauffage... (Par contre en dessous de 35% ce n'est plus agréable).

Mettre une VMC auto-réglable ne résoudra pas le problème.

#220 - vero15 - 24.09.15

Puis-je changer le caisson de ma VMC hygroB Bahia de Aldès qui tourne constamment sur la grande vitesse par un caisson de VMC auto réglable?
L'hygrométrie de la maison est de 35 à 40%, le changement du condensateur n'a rien modifié et les gaines paraissent sèches mais difficiles d'accès car coincées sous les lambourdes du plancher du grenier.Merci.

#219 - Benjamin (Admin) - 17.09.15

Bonjour,
@alex,
Cela dépend des modèles puisque certains sont réglés par le moteur et la bouche, d'autre uniquement par une bouche manuelle ou non, idem pour le moteur qui peut être à commande manuelle, etc...
Le tout est d'avoir une ventilation suffisante, surtout après une douche ou autre, ce qui semble être ici le cas.

@natha : Un grenier se ventile généralement de manière naturelle. A la limite une ventilation ponctuelle (un extracteur) peut être mis en place. Mais il ne faut pas relier le grenier avec une VMC et encore moins VMC DF.

#218 - natha - 14.09.15

Dans une maison avec enveloppe en ouate de cellulose y compris en sous pente de toiture, le 2e etage mansardé est à usage de grenier. faut il y mettre une ventilation avec des bouches reliées à la VMC Double flux ?

#217 - alex - 14.09.15

Oui mais du coup quand je prend une douche et vu que la bouche d'aspi dans cette pièce est ouverte en permanence (vu dans les kits vendu )il n'y aura pas d'accélération du moteur pour évacuer le surplus d'humidité ?

#216 - Benjamin (Admin) - 14.09.15

Bonjour alex,
Il faut mettre des bouches hygroréglables partout.
Oui c'est le moteur de la VMC qui ralentit ou accéléré. Il est fait pour travailler à pression constante. Quand on ouvre une bouche, la pression diminue et il compense par une augmentation de la vitesse.

#215 - alex - 13.09.15

Bonjour j'ai une maison avec 1 etage avec salle de bain et toilette en haut avec les chambres
en Bas j'ai ma cuisine et mon salon avec un poêle à bois
je souhaite installer une vmc hygro
dois je mettre des entrées d'air hygroreglable ?
si oui dois je les mettre partout où seulement en haut ?
merci pour vos réponses

#214 - alex - 09.09.15

Bonjour pour une vmc hygro
si les bouches d'extraction reste ouvertes ou ne s'ouvre q u'en cas de présence c donc le caisson de la vmc qui augmente ou ralentie l'aspiration?
merci pour la réponse

#213 - Benjamin (Admin) - 09.09.15

Bonjour Dav1654,
Aucun soucis pour poser une VMC hygro B dans une maison, y compris avec un chauffage électrique. La VMV hygro B est le standard depuis maintenant plus d'une dizaine d'années pour tous les logements indépendamment de leur type de chauffage.

#212 - Benjamin (Admin) - 09.09.15

Bonjour,
Je n'avais pas compris qu'il y avait déjà 3 couches.
Dans ce cas, rajouter une couche ne me semble pas réellement pertinent...
En effet, cela n'aura que peu d'impact sur les déperditions, qui concernent sans doute beaucoup de ponts thermiques, le manque d'isolation au plancher, etc...

Il y a sans doute d'autre investissement plus rentable.

#211 - Dav1654 - 08.09.15

Bonjour,
un installateur venu faire une étude chez moi pour pose d'une VMC hygro me déconseille la VMC type B avec le chauffage électrique. Les capteurs d'entrée d'air pourraient être perturbés avec ce type de VMC. Le type A serait plus adéquate. Pourriez-vous me donner votre avis?
Merci. Cdlt,
David

#210 - vero15 - 08.09.15

Je nettoie les bouches régulièrement, elles me paraissent sèches et le modèle "bahia" n'a pas de bouton pour régler la vitesse.
Je pense changer le caisson mais j'ignore ce qui déclenche la vitesse 1 ou 2.
L'hiver dernier, j'ai désobturé une bouche inutilisée du caisson pour diminuer l'aspiration et la perte de chauffage... Quelle est en moyenne l'hygrométrie d'une maison?Merci.

#209 - Benjamin (Admin) - 08.09.15

Bonjour,
@vero15 : Vérifiez que les bouches sont bien sèches et contrôler l'hygrométrie de la maison. Avez-vous un moyen manuel de changer la vitesse?

@coco17 : Généralement, la variation de bruit indique un probable problème au niveau des roulements...Vu l'âge du moteur, plus de 25 ans, ça ne serait pas étonnant. Si le caisson est démontable, vérifiez les roulements. Vous pouvez en acheter pour pas cher.

@simpletflux : Pour tester je vois 2 solutions. Passage d'un fil électrique, mais selon la surface intérieure ça peut être difficile ou "mise sous pression" avec par exemple un compresseur (mais molo quand même!).

@alex : Mettre des bouches hygroréglables sur un moteur autoréglable, c'est possible, mais ça ne sert quasiment à rien car le moteur est fait pour tourner à vitesse constante (et non pas à s'adapter en fonction de la pression comme un moteur hygroréglable).

#208 - alex - 08.09.15

Bonjour j'ai une vmc simple flux installée depuis qq années
je voudrai que cela fonctionne en hygroreglable
suffit il de changer les bouches d'extraction et les entrées d'air en hygroreglable ou faut il changer aussi la vmc ?
merci pour votre réponse

#207 - simpletflux - 08.09.15

Bonjour,
tout en encourageant coco17 :)
voici les dernières nouvelles :
le fameux papier est en réalité une feuille très mince de cuivre.
joue-t-elle un rôle par sa dilatation ?
je l'ai remplacée par un morceau de plastique tel que les 'blister'-emballage (dans mon cas, qui protégeait un ensemble de deux cerflex pour gaine vmc) :
http://pix.toile-libre.org/upload/original/1441702399.jpg
http://pix.toile-libre.org/upload/original/1441702450.jpg
donc remise en place (avec utilisation de connecteurs wango à levier à la place d'une barre de connexion type domino : beaucoup plus pratique pour les démontages fréquents) : test papier-toilette :
*cuisine en vitesse 1 = ok, ce qui n'était pas le cas avant
*wc, sdb1 et 2 = échec vitesse 1 et 2, :(

pb : les gaines sont de type pvc-armé et, pour wc, sdb1 et 2, diam-80, me semblent longues, non optimisées pour réduire les coudes, mais surtout sont inaccessibles sur la quasi-totalité de leur parcours, car, à part la petite partie de comble réservée pour le caisson vmc et les arrivées des gaines, il n'y a pas de comble/grenier, les plafonds grimpant jusqu'en haut...
il faudrait, j'imagine, casser du placo et des lambris pour retrouver les gaines :(
quoi faire ?
1/ une idée 'géniale' pour tester ces gaines ?
2/ abandonner le réseau de gaines en place et envisager des solutions d'extraction directe dans les pièces ?
3/ se résoudre à casser les aménagements intérieurs car un réseau vmc centralisé est plus efficace/confortable/discret ?

merci d'avance
cordialement
simpletflux

#206 - simpletflux - 08.09.15

Bonjour coco17,
au vu de ma propre expérience, très récente :), je donnerais une dernière chance à l'appareil en place : démontage, nettoyage, remontage, test.
c'est aussi ce que j'essaye de faire !
dans tous les cas les pbs d'accès difficiles, que j'ai également, restent à surmonter :)
bon courage !

#205 - coco17 - 04.09.15

Nous avons une VMC simple flux à 2 vitesses installée dans les combles depuis 1988, elle est suspendue à la fermette bien d'aplomb ; j'ai nettoyé le caisson en 2010 ; maintenant il m'est difficile d'y avoir accès car en 2012 nous avons rajouté de la laine de roche
Depuis plusieurs mois le moteur est très bruyant par moments, ensuite plus un bruit, nous la faisons fonctionner sur 2 de temps en temps . Cà nous inquiète un peu, d'autant plus que nous n'avons pas d'interrupteur pour l'arrêter, juste possibilité de la mettre sur 1 ou 2 ; serait il plus prudent de changer ce caisson à votre avis

#204 - vero15 - 04.09.15

Ma VMC hygro B, installée dans une maison neuve(2007), reste constamment sur la grande vitesse depuis 1 an alors qu'auparavant, elle était sur la vitesse lente et ne passait sur la grande vitesse qu'après les douches.
J'ai nettoyé le caisson et les bouches mais rien n'y fait.Dois-je changer le moteur ou les bouches?Merci.

#203 - Benjamin (Admin) - 03.09.15

Oui, un anémomètre du genre pour mesurer la force du vent...
Effectivement, débit = vitesse x section !

#202 - simpetflux - 03.09.15

merci Benjamin !
* bouche supplémentaire inutilisée : je l'ai bouchée.
* mousse : je me demande si cela ne sert pas à 'capter' les poussières et particules graisseuses qui auraient tendance à se coller sur les parois : avec la forme de la gaine, le flux d'air est peut-être 'tournant', ce qui collerait les particules, qui du coup sont stoppées, avant d'entrer dans le ventilateur... (?) ce qui plaide en effet pour l'y laisser :)
* papier : il est placé 'en force' et réagit un peu comme une lamelle d'entrée d'air auto-régulée : elle peut se placer de façon convexe ou concave en appuyant dessus mais je me demande si le flux d'air seul arrive à la mouvoir...
le papier ressemble à du papier de verre, sans le verre :)
je vais tester comme il est.
* anémomètre : du genre pour mesurer la force du vent à l'extérieur ?
comme celui-là par exemple :
http://www.uship.fr/anemometre-skywatch-xplorer-1-art_fr_98.html
il effectue une mesure de vitesse en m/s
x le diamètre de la gaine ne devrait-on pas arriver à sortir du m3/h ?

#201 - Benjamin (Admin) - 03.09.15

Ok.
Donc les "entrées", correspondent bien à l'arrivée des gaines d'extraction :)
Concernant la bouche supplémentaire. L'idéal est de rajouter un gaine de 3/4m pour avoir une perte de charge. Mais il et également possible de la boucher (=généralement plus de débit pour les autres).

Laisser la mousse ou non? Normalement je dirais qu'il faut plutôt la retirer car elle n'a pas grand chose à faire là si ce n'est pour limiter le débit... Mais s'il n'y a pas de problème d'humidité dans la cuisine, ni d'odeurs persistante, pourquoi pas là laisser.

Concernant le papier, aucune idée. Aujourd'hui, les gaines se fixent directement (comme celle de votre cuisine), sur les entrées de la VMC. Ce sont les entrées qui possèdent les volets de réglage (mais la votre semble en avoir aussi avec les tiroirs). Je pencherais pour un dispositif "à l'ancienne" pour éviter d'encrasser le moteur en retenant la poussière et autre, est-ce qu'il y a un amas de poussière "derrière" le papier?. (Apparemment, ça doit limiter le débit aussi car cela prend la moitié du diamètre aux vues des photos non?). A choisir, si le papier est trop endommagé, je le remplacerai par un papier de même nature (papier cartonné a priori?).

Il faut un anémomètre pour connaître le débit. Mais là encore, s'il n'y a pas de bruit + pas de problème d'humidité/d'odeurs, je laisserai les tiroirs comme ils sont...


#200 - simpetflux - 03.09.15

Bonjour Benjamin,

le caisson se présente ainsi :
http://pix.toile-libre.org/?img=1441285627.jpg

les entrées dont je parle sont les entrées dans le caisson, scotchées en orange et la bouche est celle-ci :
http://pix.toile-libre.org/?img=1441285760.jpg

donc, ici, la bouche est installée sur le caisson et non dans la pièce.
j'ai d'ailleurs constaté que la bouche rouge, non connectée à une gaine, n'était pas bouchée, ce qui, sauf erreur, est en contradiction avec la nécessité de traquer les fuites...

l'entrée 'cuisine' en diamètre 125, n'a pas de bouche et est connectée directement, avec une 'réduction' de diamètre par de la mousse :
http://pix.toile-libre.org/?img=1441286028.jpg

le 'papier' de la 'bouche-papier', de plus près :
http://pix.toile-libre.org/?img=1441286096.jpg

à votre avis :

1/ peut-on/doit-on remplacer le 'papier' et par quoi ?

2/ faut-il laisser la mousse ?

3/ comment mesure-t-on le débit pour savoir s'il faut laisser ou enlever le 'tiroir' ?

#199 - Benjamin (Admin) - 03.09.15

Bonjour simpetflux,
Qu'appelez-vous par entrées d'air? Car dans une VMC SF, les entrées d'air se situent au niveau des murs...
Vous parlez donc sans doute des gaines d'extraction?

Sinon concernant le tiroir, il permet de réguler le débit (par exemple du simple au double), pour adapter le débit dans chaque pièce et notamment pour la cuisine (qui nécessite un débit plus important).

#198 - simpetflux - 03.09.15

Bonjour,
j'ai démonté le caisson de l'installation actuelle : je nettoie, vais réinstaller pour vérifier si toutes les gaines marchent.
sur le caisson, fimec_type-gmi-prefa_48-75w, les entrées sont connectées via une 'bouche' avec une 'membrane-papier' régulateur.
et ce papier présente des déchirures/cassures.

par quel type de papier ou matériau peut-on le remplacer ?

par ailleurs, la bouche présente un 'tiroir', qui, une fois enlevé, agrandit la section et le débit d'air.
sur quels critères les enlever pour tout ou partie des arrivées d'air ?

merci d'avance.
cordialement.

#197 - Benjamin (Admin) - 01.09.15

Bonjour Eric67-91,
On fait souvent appel à des sociétés dans le cas d'installation avec des filtres, comme les VMC Double Flux par exemple.
Mais en VMC SF, l'encrassement est normalement assez limité puisque les poussières sont aspirées et ne représentent donc pas un risque pour les habitants.
Il est seulement conseiller de nettoyer les bouches 1 fois par an à l'eau savonneuse (mais attention, pas la partie qui gère l'hygrométrie!).
Vérifiez au passage que le débit est suffisant (pas de coude) et qu'il n'y a pas d'eau dans les conduits (risque de condensation dans les tuyaux dans les combles).

#196 - Eric67-91 - 31.08.15

Bonjour,
En démontant les grilles de ma VMC simple flux, j'ai observé un encrassement assez notable sur la partie que je peux voir. J'ai peur que cela ne finisse par entraver le bon fonctionnement de l'installation. Existe-il des methodes ou des societes specialises dans ce type de nettoyage ?
Merci d'avance
Eric

#195 - Benjamin (Admin) - 16.08.15

Oui, une VMC serait efficace, et je dirais même qu'elle est indispensable si c'est une pièce de vie!
Même si les murs sont traités un jour, la présence d'une ventilation restera l'un des meilleurs moyens pour avoir un air "respirable"...

#194 - chica - 16.08.15

beaucoup d'humidité dans ma cave enterrée, et de fait dans la chambre qui y demeure. J'ai acheté un déshumidificateur, plutôt efficace si allumé en permanence. mais bonjour ma facture d'électricité! est-ce-qu'une VMC pourrait être efficace? Je sais que le meilleur moyen d'y remédier serait d'injecter un produit dans le mur mais voilà je n'ai pas vraiment les moyens.
Merci pour votre réponse

#193 - Benjamin (Admin) - 13.08.15

Bonjour,
Comme je l'ai mentionné dans le précédent commentaire, il existe des bouches avec détection de présence. Qui ainsi ont un débit plus grand lorsque cela est nécessaire (en plus d'avoir une ouverture régulée par l'hygrométrie). On gère donc plus ou moins l'extraction là où elles sont installées.
Mais ensuite, comme il n'y a qu'un extracteur pour toutes les pièces, il n'est pas possible d'ajuster le débit pièce par pièce. A ceci près que le débit se régule tout seul, d'une part par les entrées/sorties hygroréglables mais également par le diamètre de la gaine.

Il y a peu de chance pour que le positionnement ne soit pas bon... Il faut juste éviter d'avoir une bouche trop près d'une fenêtre.

Oui il y a des différences de qualité. Déjà très souvent par la consommation électrique + les plages de variation de débit (hygrorégulation + vitesse1/vitesse2). Ensuite, y a une qualité difficile à évaluer comme par exemple la qualité des roulements qui sont la cause la plus courante de panne. On peut également retenir le bruit, qui n'est pas une donnée essentielle en VMC SF mais qui doit quand même pouvoir être comparée. Ainsi que la "resistance à l'encrassement" de l'extracteur (étanchéité à la poussière, etc.).

Oui, il vaut mieux isoler les gaines lorsque cela est possible, si on change le bloc c'est une bonne occasion. Les gaines pehd répondent à des exigences "alimentaires" c'est à dire qu'elles sont anti-bactériennes et sans PVC (qui est relativement nocif pour la santé). Elle provoque également moins de pertes de charge (donc le moteur consomme un peu moins pour avoir un débit équivalent). Cependant, cela est surtout intéressant en VMC Doufle Flux, où les pertes de charge sont une donnée plus importante, de même que la qualité "hygiénique" des gaines, puisque l'on souffle de l'air qui va être respirer ensuite... En VMC SF, on se contente d’évacuer donc que l'air soit un peu "sale" en sortant, ce n'est pas très grave et n'a pas d'impact sur la santé. L'isolation des gaines permet elle d'éviter la condensation, qui pourrait soit remplir les gaines et donc empêcher le bon fonctionnement de la VMC, soit faire que de la condensation redescende à l'intérieur créant de l'humidité (alors qu'on veut faire le contraire), en ramenant au passage des bactéries...

#192 - simpletflux - 13.08.15

et aussi :)
* y a-t-il, à votre connaissance, des différences importantes de qualité, par exemple chez aldes et sp-unelvent, entre les modèles proposés en magasin de bricolage (aldes chez cast., sp chez ler.) et les autres modèles de leur gamme respective ?
* les gaines en place actuellement semblent "basiques" : pvc autour d'un fil acier. le type de gaine pehd (optiflex de aldes par exemple) présente-t-il, bien que restant, sauf erreur, à isoler, un intérêt déterminant ?

#191 - simpletflux - 13.08.15

Bonjour Benjamin et merci pour votre réponse !
* certains modèles de vmc simpleflux-hygro-b comprennent-ils des réglages permettant d'individualiser la puissance d'extraction en fonction des pièces ou de leur éloignement du bloc extracteur ? si oui, cela présente-t-il un intérêt ?
* sinon, suffit-il de reprendre le positionnement prévu à l'origine par l'électricien ou une(des) mesure complémentaire est-elle utile pour vérifier que l'installation/implantation existante est optimale ?
cordialement

#190 - Benjamin (Admin) - 12.08.15

Bonjour JMarc,
Non, les VMC ne disposent de fusible intégrés (sinon il pourrait se déclencher et mettre du temps avoir de savoir que la VMC ne fonctionne plus).
Elle doivent d'ailleurs normalement être sur un circuit dédié (un fusible uniquement pour la VMC), avec un fusible de faible intensité (2A). Cela permet d'éviter les risques d'incendie.

Dans votre cas, le plus probable ce sont l'usure des roulements... Ce sont des pièces d'usure qui sont la cause la plus courante de bruits, surtout comme vous les décrivez.
Si vous êtes bricoleur, vous pouvez regarder si les roulements sont changeables, cela n'est pas toujours le cas, mais quand c'est possible, c'est mieux (un roulement coûte environ 10€).
Mais la dégradation des roulements peut avoir entraîner une surchauffe et donc une panne complète du moteur.

#189 - JMarc - 12.08.15

Bonjour et merci pour votre site. Une question sur la sécurité du caisson VMC. Dispose-t-il d'un disjoncteur intégré ? Mon moteur s'est arrêté mais rien n'a disjoncté sur le tableau électrique. Je n'ose pas le faire car elle est couplée à d'autres postes (J'attends une intervention sur ma VMC (simple flux hygroréglable) qui s'est arrêtée après avoir émis un bruit aigu pendant quelques mois puis ces jours-ci être passé à un ronflement plus fort et plus grave. Elle à 16 ans et j'ignorais totalement qu'il fallait l'entretenir...). D'avance merci. Bien cordialement.

#188 - Benjamin (Admin) - 12.08.15

Bonjour simpletflux,
Parmi les caractéristiques techniques qui peuvent être retenu : la présence de 2 débits différents, avec des bouches d'extraction hygroréglable mais aussi avec détection de présence (WC/Salle de Bain), cela devient de plus en plus courant.
Il est également intéressant de comparer la puissance puisque 1W pendant toute une année représente 1€. Ainsi, un modèle qui consomme 10W de plus, coûtera 10€ de plus par an en électricité, cela peut donc faire la différence entre 2 modèles équivalent.
Concernant la sortie de toit, à ma connaissance, il n'y a pas d'obligation d'avoir une gaine de sortie en 160 mm. Il faut par contre veiller à ce que la sortie de toit ait le même diamètre que la sortie de rejet de la VMC. Autrement dit, il ne peut pas y avoir de réduction sur la partie rejet de la VMC.
Par contre, les chatières ou tuiles de rejets sont interdites en diamètre inférieur à 160 mm, cf. Nouveau DTU 68.3 pour la ventilation.
A noter d'ailleurs que ce même DTU impose des gaines ventilés en volume non chauffé.

#187 - simpletflux - 11.08.15

Bonjour,
et un grand merci pour ce site !
la vitesse 1 de ma vmc simple flux (non hygro) de 1991 est très-très lente : le test du papier toilette est un échec !
la vitesse 2 semble fonctionner normalement puisque le papier a très envie de partir dans la gaine :)
le caisson est installé dans les combles avec un accès pas très facile.
installation jamais nettoyée et très grasse.
gaines non isolées, fixées au caisson par de l'adhésif.
j'envisage le remplacement par une hygro-b, que je souhaiterais poser moi-même.
3x 80mm, 1x125 (cuisine), 1x125 en évacuation
* y a-t-il, outre le nombre d'entrées, des caractéristiques techniques et/ou de dimensionnement à prendre en compte (puissance,...) ?
* la nouvelle réglementation impose une sortie de toit en diamètre 160mm. rester en 125 va-t-il diminuer le rendement/qualité de fonctionnement ?
merci d'avance
cordialement

#186 - Benjamin (Admin) - 20.07.15

Bonjour Anne,
Dans un premier temps, je pense qu'il faut voir ce que cela donne avec ouvertures sur les fenêtres + aérateur motorisé dans la cuisine et la SdB.
Peut-être que cela suffira.

Dans un deuxième, il faudra voir si cela provient réellement du manque d'aération ou de remontées d'humidité par le sol...

#185 - Benjamin (Admin) - 20.07.15

Bonjour Patrick,
Soit vous pouvez la remplacer vous-même (ce qui est à la porté de quasiment tout le monde...) auquel cas il suffit de faire un tour dans un magasin de bricolage.
Soit vous la faite installer et du coup faites faire des devis à des électriciens...

#184 - Anne - 18.07.15

Bonsoir

Je viens d'acheter une vieille maison en bord de mer. Le mur entre le salon et la cuisine est épais de 50cm et présente d'importantes traces d'humidité et de salpètre des deux côtés. Actuellement, il n'y a pas de VMC par contre je suis une accro de la ventilation naturelle. Je dois faire changer des fenêtres et ai prévu d'en choisir avec systèmes d'aération. Je voudrais aussi faire installer des aérateurs motorisés à la place des grilles existantes dans la cuisine et la sdb.
Par contre, je me pose la question de la VMC. Vue la configuration de la maison et l'épaisseur des murs, j'ai l'impression que les travaux vont être gigantesques et onéreux ?!
Je précise que la maison est sur 3 niveaux (RDC avec cuisine, 1er étage avec chambres et sdb puis les combles qui devraient être aménagées dans les années à venir).
Est ce possible d'installer un système sur ce type d'habitation ancienne ?
Merci pour vos réponses

#183 - Patrick - 11.07.15

précision à mon message précédent : en région lyonnaise

#182 - Patrick - 11.07.15

Bonjour,
je cherche à remplacer une VMC de 1979, avec 2 entrées (100mm+125mm) et une sortie (175mm). Où pourrais-je trouver une telle VMC (simple flux) ?

#181 - Benjamin (Admin) - 10.07.15

Bonjour Fée nini,
A ma connaissance, pas de distance minimum à respecter... D'autant que normalement, les entrées d'air sont dans les pièces principales et les bouches d'extraction dans les pièces de service.
En même dans le cas d'une pièce qui a les 2 fonctions, on a généralement un choix suffisant d'emplacement pour ne pas les mettre juste à côté...
Si vous avez une autre entrée d'air dans la pièce, vous pouvez peut être diminuer un peu (pas complètement!) la section de l'entrée d'air la plus proche de la bouche d'extaction...
Rien à voir avec la labellisation BBC.

#180 - Fée nini - 10.07.15

J ai acheté un appart rt 2005
Ils ont mis la bouche extraction près de la baie vitrée ou se trouve l'entrée d air. Quel est la distance minimum entre l entrée d air et la sortie ?
Bien sûr étant à côté il n y a pas de balayage. Le bbc peut il être mis en cause ?
La pièce de vie est faite de la cuisine + séjour

#179 - Benjamin (Admin) - 30.06.15

Bonjour FRAMBOISE,
Oui, une VMC Simple Flux est suffisant.
Pour mieux comprendre les différences entre les 2, je vous conseiller d'aller voir notre article sur la VMC DF.
http://conseils-thermiques.org/contenu/vmc_double_flux.php
En rénovation, le passage de VMC SF à DF est très rare.

#178 - FRAMBOISE - 24.06.15

Merci pour votre réponse,les menuiseries viennent d'être toutes changées et les grilles d'aération sont nettoyées régulièrement. Et quelle différence avec une VMC DOUBLE FLUX?D'après des commentaires, apparemment une simple flux est suffisant, est ce exact??
CORDIALEMENT

#177 - Benjamin (Admin) - 24.06.15

Bonjour,
@Patoune : Le moteur ne nécessite pas réellement d'entretien spécifique.
Vous pouvez cependant ouvrir (si c'est possible) le caisson de moteur et voir s'il n'y a pas de poussière à l'intérieur pas exemple. Vérifier aussi que le caisson soit bien de niveau pour éviter l'usure prématurée des roulements.

@FRAMBOISE : Aujourd'hui, les VMC sont moins bruyantes et consomment moins d'énergie (environ 3 fois moins), il peut donc être intéressant de la changer, mais c'est loin d'être obligatoire. Cela dépend également de l'étanchéité générale de la maison (menuiserie, présence de grille d'aération, ...)?

#176 - FRAMBOISE - 22.06.15

Bonjour, nous avons une VMC SIMPLE FLUX depuis 1983, devons nous revoir une VMC plus performante ou celle ci est toujours suffisante
merci d'avance
cordialement

#175 - Patoune - 14.06.15

Bonjour,
Notre construction de 2007 possède une vmc hygro a avec moteur dans les combles. Nous entretenons régulièrement les grilles (cuisine, s.d.b et toilettes) pour ce qui est du moteur, quel entretien devons nous effectuer ? s.v.p merci de m'apporter une réponse Cordialement

#174 - Benjamin (Admin) - 22.05.15

Bonjour Lila,
La ventilation Basse Pression et la ventilation hybride sont 2 concepts similaires, à savoir l'ajout d'un module permettant de faire de la ventilation mécanique par le biais des conduits de ventilation naturelle, de manière plus ou moins permanente.

C'est aujourd'hui ce qui est le plus utilisé dans la rénovation des immeubles possédant des conduits de tirage naturel.

#173 - Lila - 21.05.15

Bonjour,
Je suis étudiante, et actuelement je fais un petit travail de recherche sur les differents systemes de ventilation.
ma question est, quel systeme est le mieu adapté pour la réhabilitation des batiments ayant une deja des conduits de ventilation naturelle?
Et aussi la difference entre ventilation hybride et ventilation basse pression ?
Si vous avez de la doc a me proposer aussi ca serai parfait!
Mecri

#172 - Benjamin (Admin) - 13.05.15

Bonjour,
En rénovation, la VMC SF n'est pas toujours évidente à mettre en place, notamment lorsque le passage des gaines n'est pas possible dans les combles, comme c'est le cas dans la configuration que vous décrivez.
Dans ce cas, le plus simple est d'installer une VMP (Ponctuelle). On mettre donc 1,2 ou 3 ventilateurs dans les pièces humides (SdB, WC, cuisine) qui se chargeront d'évacuer l'humidité. Généralement, ces systèmes sont temporisés évitant ainsi des pertes de chaleur trop importantes en cas d'inoccupation. Cependant, pour que cela fonctionne, il faut qu'il y a des grilles d'aération dans les pièces de vie (et les chambres), mais cet impératif existe aussi pour la VMC.

Concernant le système Inventer, il y a très peu d'installations en France et donc très peu de retour. Apparemment, l'un des inconvénients est le bruit, car le système change de sens toutes les 70 secondes ce qui changent le bruit.
Je reste également très prudent vis-à-vis des systèmes allemands dans l'habitation. Il ne faut en effet pas oublier que le climat Allemand est continental, tandis qu'à Nantes, il est océanique, ce qui n'apporte pas du tout les mêmes caractéristiques tant au niveau de la température que de l'humidité.

#171 - Nolwenn B. - 13.05.15

Bonjour,

J'ai rénové une maison il y a presque 10 ans, en auto-construction, sans me soucier de la ventilation de celle-ci. Je profite d'un projet d'extension pour améliorer la circulation d'air car la maison est humide l'hiver d'une part, et d'autre part je vais avoir deux chambres aveugles qui donneront sur une pièce de vie. J'ai vu un électricien pour l'installation d'une VMC (simple flux), et je ne suis pas très satisfaite de sa proposition d'autant plus que les gaines seront forcément apparentes car je n'ai pas de combles (sous-pentes).

Je voulais donc savoir vers qui (professionnels, association) je pouvais me tourner pour avoir des conseils avisés. Je suis tombé sur le système de ventilation allemand 'Inventer' et je voulais avoir un avis sur ce procédé. Pouvez-vous m'éclairer ou me transmettre quelques contacts avisés ?

J'habite à Rezé (44).
Merci par avance pour votre réponse.

#170 - Benjamin (Admin) - 04.05.15

Bonjour,
Effectivement, la VMC SF peut paraître disproportionnée et est surtout difficile à mettre en place.
A l'inverse, je pense qu'une VMP est tout à fait adaptée. Je vous conseille donc d'installer un aérateur dans votre SdB. La plupart des systèmes sont activables manuellement. Il suffira de le laisser tourner quelques heures / jours pour résoudre vos problèmes d'humidité.

#169 - Florent D. - 04.05.15

Bonjour,

tout d'abord, je voulais vous remercier pour votre site et toutes ces informations. Vos dossiers m'ont particulièrement éclairé.

Nous habitons un vieil appartement en région parisienne de 60 m2. La peinture du plafond de la douche s'est craquelée et nous pensons que cela est dû à une mauvaise aération. Nous possédons des doubles vitrages qui ont une aération naturelle (ouverture en haut des fenêtres)

A la lecture de votre site, la VMC simple flux me semble disproportionnée et la VMP aussi.
Je pensais ajouter comme dans notre cuisine une entrée et sortie d'air par un trou en haut et en bas du mur.

Qu'en pensez-vous ?


Je vous remercie,

Florent

#168 - Benjamin (Admin) - 04.05.15

Bonjour,
@Romain : Dans votre cas, l'installation d'une VMC ne permettra pas de faire des économies de chauffage. C'est le cas lorsque l'on supprime la ventilation naturelle qui induit des débits d'air non contrôlés (celle-ci est limitée chez vous si vous avez des ouvrants récents, même pourvu d'entrée d'air).

Vous ne précisez pas la nature de votre projet de rénovation partielle. Toutefois, si vous isolez vos murs et vos combles, ce qui me paraît être l'une des priorités (!), il peut être intéressant de poser une VMC, surtout dans le cas de la pose d'un pare-vapeur (type papier kraft sur laine de verre). En effet, les fuites d'air seront réduites et les risques de condensation augmenteront.

@billy62 : Oui, il est tout à fait possible d'utiliser de la mousse expansive pour boucher les défauts ponctuels d'étanchéité. Attention toutefois à ne pas en abuser si les fuites sont importantes.

@HL : Il existe des VMC compactes qui s'installent à l'intérieur du logement. Compte-tenu du fait que vous ne souhaitez pas avoir de bouches, il serait sans doute judicieux de se tourner des VMP (Ventilation Mécanique Ponctuelle) :http://conseils-thermiques.org/contenu/ventilation_mecanique_ponctuelle.php

Cela se traduit par la pose d'aérateur/extracteur d'air qui vont assurer une ventilation minimum. On pourrait par exemple penser à installer un module dans votre SdB, mais aussi dans vos WC ou votre cuisine, selon les besoins (surface, configuration, etc...). Cependant, cela ne sera efficace que s'il y a des entrées d'air dans les pièces où l'humidité est présente. Il faut donc installer des grilles de ventilation, généralement dans les murs (il n'est pas conseillé de percer des fenêtres, surtout en PVC).

#167 - HL - 03.05.15

bonjour,
Je suis propriétaire d'un appartement qui souffre de problème de condensation (surtout dans les chambres et le salon du coté de l'immeuble qui n'est pas mitoyen). Au-delà des problèmes liés à l'isolation des murs, je pense que les problèmes d'humidité sont dus au changement des fenêtres (pvc) dans lesquels il n'y a pas de d'ouvertures (je compte en faire si le système d'aération le nécessite). Je voudrais installer une VMC mais je n'ai pas accès aux combles. Je pense pouvoir faire une ouverture dans la salle de bain (si le syndic m'y autorise) et éventuellement créer un faux placard pour y installer une VMC. Mais je voudrais éviter de tirer des gaines parce que je n'ai pas de couloir et que l'air peut passer sous les portes. Quels types de moteur dois-je utiliser alors ? En vous remerciant de l'attention que vous voudriez bien porter à ce courrier.
Cordialement
HL

#166 - billy62 - 30.04.15

BONJOUR
Apres avoir utilisé un crayon fumigène pour détecter les fuites d'air l'utilisation de mousse expansive peut elle être suffisante avant de poser un isolant.
merci pour votre aide.

#165 - romain - 30.04.15

Bonjour,

Je suis en maison individuelle (130 m2) construite fin 1970, avec une isolation peu performante (murs aglo + couche d'"isolation" en briquette), et disposant d'une ventilation naturelle (entrées d'air aux fenêtres des chambres + pièce de vie, 2 extractions directes naturelles en cuisine rdc et sdb n+2).
Lors d'une rénovation partielle, je me pose la question d'installer une VMC SF Hygro A (pour ne pas changer les entrées d'air de chaque pièce). Je n'ai pas de problème d'humidité.

Cela représenterait-il une économie réelle de chauffage ? Je crains que la VMC implique au contraire un flux d'air plus important que la ventilation naturelle actuelle.
Des avis ?

Merci.

#164 - Benjamin (Admin) - 27.04.15

Bonjour Laura,
Pour moi, c'est une désignation de l'entreprise qui a fait le DPE (pour faire les calculs de conso théoriques).
Une VMC n'est pas étanche ou non étanche.

#163 - laura - 26.04.15

Bonjour je souhaite acquérir un appartement...
j'étudie le diagnostique énergétique de ce dernier et j'aurai une question par rapport au système de ventilation. .
ventilation mécanique auto réglable <après 1982> non étanche
dois je m'inquiéter de la non étanchéité de la ventilation ?
merci

#162 - Benjamin (Admin) - 18.04.15

Bonjour,
@Gauthier : Il n'y a pas d'élément chauffant dans une VMC Double Flux, uniquement un échangeur.
Certains systèmes existent avec un chauffage thermodynamique sur VMC, on parle alors de VMC Thermodynamique.

@loupi : Oui, pour les WC, non pour la cuisine. Réglementairement parlant, il faut bien avoir une ventilation basse dans la cuisine lors qu'il y a une cuisinière au gaz (et à fortiori quand il y a une chaudière gaz également).

#161 - loupi - 09.04.15

Appart 60m2 de 62. nous allons poser un extracteur permanent sdb et un intermittent wc il existe des ventilations sur les fenêtres. Ainsi qu'une ventilation basse en cuisine et wc et haute en cuisine et wc Peut-on fermer entièrement ou à moitié la ventilation basse de la cuisine (chaudière a gaz et cuisinière) et celle du wc? Merci pour votre réponse

#160 - Gauthier - 08.04.15

bonjour,
est ce que une ventilation double flux + une boiler thermodynamique ou il y a un boiler thermodynamique compris avec ventilation double flux?
merci

#159 - Benjamin (Admin) - 04.04.15

Bonjour Julie,
Je ne vois absolument aucune contre-indication à avoir une hotte à extraction en plus de la VMC...
De plus, la hotte ne fait pas doublon comme on peut le voir de temps en temps, puisque elle ne sert que pour un usage très ponctuel, lors d'une pollution spécifique due à la cuisson.

#158 - Julie - 26.03.15

Bonjour,

Je pense que vous allez pouvoir m'éclairer sur un sujet sur lequel je lis tout et son contraire...
Nous faisons construire une maison RT 2012, avec une VMC hygroréglable.
Nous souhaitons poser une hotte à extraction dans la cuisine, je lis un peu partout que cela peut perturber le bon fonctionnement de la VMC, et même provoquer des intoxications (ce qui me semble un peu bizarre).
Que faire pour éviter cela ?
Abandonner la hotte à extraction ?
Merci par avance pour votre aide !

#157 - Benjamin (Admin) - 24.03.15

Bonjour Antoine,
Ce qui était plus ou moins interdit en BBC et déconseillé en RT 2012, c'est la réalisation de percement (notamment d'une grande largeur), car cela créer un gros trou dans la membrane d'étanchéité. Il faut donc veiller à faire ça "propre", pour conserver l'étanchéité du bâtiment.
Par ailleurs, s'il y a suffisamment d'entrée d'air sur la VMC, il n'y a pas de risque de la "casser". Je vous conseillerais toutefois d'utiliser des gaines isolées. En effet, l'air extrait du garage pourrait effectivement condenser.

#156 - Antoine - 20.03.15

Bonjour,

Je suis dans le même cas que la question #13 :

J'ai fait passé lors de la construction une gaine VMC en attente dans la gaine technique du logement pour évacuer l'air humide du garage (au dessus de la machine à laver); je suis en train d'isoler le garage(placo 1cm + isolant de 5cm) et je pense mettre une entrée d'air EHT de chez Aldes.

Votre réponse est que ce n'est pas réglementaire seulement d'un point de vue BBC ou RT 2012 ? Ou y a t'il un risque de casser le groupe VMC ? Ou y a t'il y un risque de condensation entre air chauffé et air froid (plus remarquable en hiver)et d'avoir une fuite d'eau ?

Pour rappel :

#14 - Benjamin (Admin) - 31.01.13

Avec une maison BBC il est normalement interdit de faire des percements, notamment au niveau des murs isolés, que ce soit pour des raisons d'isolation mais également d'étanchéité.
Cependant, pour résoudre votre problème ...

#13 - Stéphane - 29.01.13

Pensez-vous alors qu’aspirer l’air du garage est non réglementaire ?

#155 - Benjamin (Admin) - 24.02.15

Bonjour,
@speedoos : Il n'est pas possible de mettre à la fois une VMC SF et une VMC DF dans la même maison. Je vous conseille plutôt de remplacer vos 2 VMC anciennes par des VMC basse consommation (type microwatt), qui consomme beaucoup moins que les précédents (gain pouvant être d'environ 50W par bloc, soit plus de 50€ d'économies d'électricité par an).

@bk : L'ensemble des gaines est-il isolé, notamment la conduite de sortie en toiture?

#154 - bk - 23.02.15

bonjour benjamin
merci de ta reponse
mes gaines de la vmc sont deja isolé, mais ce des wc linterrieur est tremper

#153 - speedoos - 22.02.15

Bonjour,
J'habite une maison construite en 1995 de 160 m2 en région bordelaise, chauffage électrique, avec un bloc cuisine - salle d'eau indépendant du bloc sdb - WC : les 2 blocs sont séparés par le salon dont le plafond est rampant, empêchant tout passage de gaine. Nous avions fait installé par conséquence 2 groupes vmc, qui commencent à donner des signes de fatigue.
Y aurait-il un intérêt à remplacer les deux groupes par des vmc double flux, ou l'une des deux?
A défaut, Quel(s) système(s) serai(en)t optimisé(s)?
Merci d'avance de votre aide.

#152 - Benjamin (Admin) - 14.02.15

Bonjour Bk,

Pour éviter ce problème de condensation qui se forme dans les gaines, il faut les isoler (mettre de la laine de verre autour) ou les remplacer par des gaines isolantes.

#151 - Benjamin (Admin) - 14.02.15

Bonjour Elodie,

Le plus rentable et le plus efficace dans votre cas est de mettre une VMC simple flux hygro B microwatt.

Attention, il faut vérifier qu'il y ait des entrées d'air au niveau des fenêtres (soit dans la fenêtre en haut, soit dans le mur) pour que l'air rentre bien dans la maison. A défaut, il faudra en faire.

#150 - Elodie - 14.02.15

Bonjour,
Je me permets de vous contacter afin de vous posez une question. Nous avons construit une maison neuve que nous habitons depuis 2008, nous avons un chauffage en géothermie et nous n'avions pas mis de VMC faute de budget ! aujourd'hui nous souhaitons en installée une le &quot;conseiller géothermie&quot; nous avez conseiller une double flux, mais après plusieurs lectures d'articles, nous somme un peu perdu ! que nous conseillez-vous ? notre habitation est de 150 m2 avec une seule salle de bain, un wc ! je vous remercie d'avance pour votre réponse, cordialement.

#149 - bk - 14.02.15

bonjour j habitte une maison neuf depuis 2ans la vmc simple ne doit pas trop fonctionner je dois vider les tuyaux plein deau chaque semaine jaimerais savoir c quoi le bleme merci

#148 - Benjamin (Admin) - 07.02.15

Bonjour,
@TETE 29 : L'eau se forme avec de la condensation qui s'accumule. Pour éviter ce soucis, il faut éviter au maximum les "points bas" et/ou isoler les gaines qui passent dans le grenier.
Ce n'est pas normal que les odeurs soit transférées d'une pièce à l'autre. Êtes-vous sûr que la gaine de la hotte n'est pas bouchée? Sinon il se peut que la hotte soit "trop puissante" et que cela refoule dans les autres gaines... Peut-être pouvez-vous essayer de mettre des clapet anti-retour sur les gaines de WC + SdB

@billy62 : La sortie d'une VMC se fait par le toit. Une hotte me paraît effectivement nécessaire. Il existe cependant des hottes sans sortie de ventilation (à charbon). Cela peut être une solution si une hotte sur ventilation n'est pas possible.

#147 - billy62 - 05.02.15

Bonjour
J'envisage d'installer d'installer une VMC simple flux hygro B une bouche dans la salle d'eau et l'autre dans la cuisine ouverte sur le séjour.
Est il utile en plus de mettre une hotte dans le cuisine?
Je pense que la VMC doit être suffisante sachant qu'il s'agit d'une rénovation et non d'une BBC.
Cette VMC doit elle impérativement sortir par le toit ou en ventouse sous un abris.
Merci pour votre aide et vos conseils.

#146 - TETE 29 - 31.01.15

Bonjour, j'ai une vmc simple flux entretenue chaque année. A chaque entretien, je retrouve de l'eau dans les gaines (sdb,wc). De plus l'air de la hotte cuisine se retrouve dans les autres pièces (odeur de cuisson dans les wc + sdb). est ce normal ?

#145 - Benjamin (Admin) - 30.01.15

Bonjour,
@Marc24,
L'intérêt d'une détection de présence c'est d'avoir une vitesse rapide uniquement quand il y en a besoin... En dehors de ces courtes périodes, la VMC tourne au ralenti, d'où des consommations électriques et de chauffage réduites.

#144 - Marc24 - 17.01.15

Bonjour,
Je souhaite changer une vmc simple flux des années 90 par une simple flux hygro b basse consommation. Dans la plupart des kits proposés, il y a détection de présence dans les WC, quel intérêt ? D'après ce que je comprends la détection de l'humidité se fait au niveau des bouches cuisine et sdb et on parle souvent de "pile" au niveau de la cuisine, à quoi peut-elle servir ? On me dit aussi qu'il faut que je change les anciennes gaines par des isolées alors qu'elles sont noyées dans l'isolation des combles (laine roche vrac) et que je vais en doubler l'épaisseur dans le même temps.
Par ailleurs, j'ai le rejet qui se fait en toiture avec une tuile spéciale. Puis-je utiliser la gaine de rejet aussi pour la hotte aspirante en les reliant ? Y a-t'il des risques de condensats ?
Merci

#143 - Benjamin (Admin) - 15.01.15

Bonjour az01x26,
la VMC a pour vocation :
- d'assurer un renouvellement d'air pour limiter la concentration en CO2 en particulier
-de permettre d'évacuer l'humidité contenu dans l'air (différence froid/chaud) et due aux activités intérieures (douches, cuisines, ...). Cela aussi bien pour le bien des personnes que less appareils et du bâtiment en lui même (limitation des risques de condensation)
-d'évacuer les diverses autres polluants qui proviennent soit, là-aussi, des activités humaines (vernis à ongles, colles, ...) ou dégagés par les différents objets ou meubles (notamment les COV rejetés par les meubles en bois).

De ce fait, il est préférable que la ventilation tourne de manière continue, avec une modulation avec le paramètre humidité qui est celui pouvant causer le plus de problèmes en habitat individuel.

Dans des bâtiments plus importants comme une salle de spectacle ou salle des fêtes, on peut mettre en place une ventilation uniquement lorsqu'il y a de la présence, car la concentration en C02, l'accroissement de l'humidité et l'apport de polluants n'interviennent que pendant cette période d'occupation. En dehors, en période d'inoccupation, il n'y a donc pas de besoin évident de ventilation, d'autant que les volumes des salles et le manque d'étanchéité intérieure et extérieure font qu'un renouvellement est déjà assuré en permanence.

#142 - az01x26 - 14.01.15

@Benjamin: merci pour les précisions !

Et pourquoi les constructeurs de VMC ne proposent pas des VMC avec capteurs de polluants pour déclencher la ventilation seulement quand le taux de polluant augmentent trop? Ce serait quand même moins aléatoire qu'une Hygro B qui est censée s'ouvrir lorsque l'humidité augmente ...

#141 - Benjamin (Admin) - 13.01.15

Bonjour az01x26,
Souvent la VMC a un disjoncteur particulier. Il est alors possible, très simplement, de mettre un contacteur horaire à côté de ce disjoncteur. (Mais peu importe où la VMC est branchée, c'est quasiment toujours faisable).
Mais il est également possible de mettre un "simple interrupteur". Attention également de vérifier que vous n’êtes pas en "grande vitesse" tout le temps, ce qui pourrait renforcer cette impression de perte de chaleur.

#140 - az01x26 - 08.01.15

"Vous pouvez parfaitement couper votre VMC pendant quelques heures sans que cela ne pose de problème."

Existe t il des VMC "commandable" par que en générale, elles sont cablées dans les combles et pour les arréter, ce n'est pas simple ....

#139 - Benjamin (Admin) - 08.01.15

Bonjour gribouille,
Vous pouvez parfaitement couper votre VMC pendant quelques heures sans que cela ne pose de problème.

#138 - Benjamin (Admin) - 08.01.15

Bonjour Nico,
Unelvent est une marquée très connue, l'un des principaux concurrents d'Aldès.
Ce modèle ozeo cc, est équivalent au "microwatt" de Aldès avec une consommation d'électricité très faible et des caractéristiques globalement identiques (Modèle unelvent moins bruyant).
Ce sont les systèmes les plus posés dans le neuf.

#137 - Nico - 08.01.15

Bonjour,

Je suis actuellement en phase de construction sur une maison individuelle RT2012 et j’ai fait le choix d’une VMC simple flux Hygro B.

L’électricien me propose un bloc de chez ozeo cc unelvent.

Avez-vous des retours sur ce produit ?
Est-ce que tous les produits se valent ?
Y a-t-il des marques/modèles mieux réputés ?

Idéalement est ce que des organismes indépendants ont réalisés des tests sur ce type d’équipements ?

Merci

#136 - manace - 06.01.15

bonjour, guy.

pour répondre à la question de passer la vmc en vitesse 2 lors de l'utilisation de la douche. cela ne représente aucun intérêt, en effet les groupe vmc simple flux ont un double débit qui n agit que sur la bouche cuisine. les autres manchons de connexions du groupe(wc et sdb) sont pourvu d'une languette plastique qui vient réduire la section de passage de l'air lorsque la vitesse augmente. donc en résumé en petite ou en grande vitesse, dans les pièces sanitaires, le débit est identique !!!

#135 - yannou17600 - 05.01.15

bonjour
je reviens sur ma VMC Simple j'ai fait un essais je l'allume le matin quand mon conduit a pris la chaleur ,et l'etiend le soir quand je vais me coucher et la elle fonctionne
car si je la laisse la nuit quand je remets du bois le matin la elle aspire la fumé donc je l’éteint le soir et c bon comme sa enfin je vais y arriver cella était quand même bien dommage de mettre 650€ dans la VMC pour la laisser éteinte

#134 - gribouille - 05.01.15

notre poele à bois se trouvant dans la cuisine où se trouve également une VMC simple flux, nous avons l'impression que la chaleur s'en va en même temps! et de chauffer pour rien...Y a -t-il un inconvénient à stopper le fonctionnement de la VMC pour quelques heures?

#133 - Micke40 - 04.01.15

Merci de votre réponse ,
Finalement j'ai descendu le bloc VMC des combles, je l'ai nettoyé et j'ai réglé sur 30m3/h le débit des toilettes et de la SDB et j'ai baissé celui de la cuisine qui était sur t4/t5 pour le mettre sur T2/T3 ( T3 chez nous). Il y avait aussi de l'eau dans le conduit de la SDB que j'ai vidé. Voila depuis c'est mieux forcemment mais c'est du boulot :-)

#132 - Benjamin (Admin) - 31.12.14

Bonjour Micke40,
Si la VMC SF fonctionne correctement, il ne devrait pas y avoir d'apparition de moisissures.
Êtes-vous sûr que cette dernière fonctionne correctement, et ce partout?
Test : Mettre un papier fin type papier toilette et voir si celui-ci reste collé ou non.
Cela étant dit, c'est normal si il y a plus de bruit dans la cuisine car le débit réglementaire est plus important.

Pour le remplacement par une hygro-réglable, mieux vaut tout changer. En effet, le moteur est fait justement pour fonctionner en modulant le débit. Si les bouches ne régulent pas (entrées ou extraction), le risque est que le moteur est un trop grand débit = perte d'énergie + usure prématurée.

#131 - Micke40 - 29.12.14

Bonjour,
Je viens d'acquérir une maison des années 70 (briques creuses) il y a trois mois.
J'ai une VMC simple flux mais des apparitions de moisissures noir sur les murs de la SDB.
On entend beacoup la VMC dans la cuisine et très peu dans les WC et la SDB.
Je pensais passer à une VMCSP hydro réglable.ma question est : puis je changer seulement les extracteurs et entrée d'air existant par des hydro réglables ou dois je tout changer? Et est-ce normal que l'on entende bcp bcp plus la VMC dans la cuisine ?

#130 - Benjamin (Admin) - 22.12.14

Bonjour chauffagebois,
Pourquoi pas pour remplacer une bouche. La multiplicité des entrées d'air, permettant une renouvellement d'air homogène, doit cependant être conservée.

#129 - chauffagebois - 19.12.14

Quid d'une VMX simple flux, mais en remplaçant les entrées d'air froid des fenêtres pas une entrée d'air préchauffé par son passage dans un local chaufferie?

#128 - Benjamin (Admin) - 19.12.14

Bonjour guy,
Pour que cela se mette en route automatique, il faudrait un contact piloté par un hygromètre, ce qui n'est je pense pas forcément évidemment...
Ce qui est plus faisable et très courant, c'est d'asservir le bouton de la lumière de la salle de bain (ou un détecteur de présence) à la vitesse 2 de la VMC.

#127 - guy - 16.12.14

Bonjour,
J'ai une VMC simple flux avec un interrupteur à 2 position (ATLANTIC éolix). Puis-je y ajouter un système qui déclencherait automatiquement la vitesse rapide lorsqu'on prend une douche ?

#126 - Benjamin (Admin) - 14.12.14

Bonjour mammiecuriseuse,
Quand il fait très froid, il y a un risque accrue de condensation dans un grenier non isolée avec des gaines non isolées. L'apparition de condensation n'est pas grave en soi. Toutefois, s'il y a trop de condensation et qu'il y a des endroits ou peut s'accumuler cette eau (point bas), alors le tuyau risque progressivement de se boucher. Quand il fait très chaud, on risque d'aspirer l'air chaud et augmenter la température dans sa maison. Il est cependant difficile d'en quantifier l'impact réel. En cas de forte chaleur, il peut tout à fait être envisagé de couper la VMC la journée pour la mettre le soir (ventilation nocturne), en plus de l'ouverture des fenêtres.

Concernant le chauffage au bois, la VMC est plutôt son ennemi. En effet, l'aspiration de la VMC s'oppose généralement au tirage naturel des appareils au bois. En présence d'une VMC (et même en règle général), mieux vaut donc choisir un appareil avec une entrée d'air dédiée .
(différence entre étanche, arrivée d'air dédiée, ... :
http://conseils-thermiques.org/contenu/guide_chauffage_bois.php#1_4

#125 - jean - 13.12.14

merci benjamin de la réponse ...en effet je comptais faire l’évacuation 125 avec une pente bien reguliere et isolée+++jusqu'au dessous de ma terrasse ou la sortie serait accessible (si besoin) et emprisonnée dans une cage aérée (insectes /rongeurs...) cordialement

#124 - mammiecurieuse - 13.12.14

avec une vmc simple-flux que se passe-t-il quand il fait très froid ou très chaud? peut-on couper la vmc.,avec quelles précautions pour éviter la condensation dans les tuyaux?par ailleurs pour un chauffage à bois performant la vmc est-elle utile ou indispensable?
merci

#123 - Benjamin (Admin) - 13.12.14

Bonjour yanou17600 :
Peu importe la VMC moins forte ou non, il y a aura toujours le même soucis. Il faudrait plutôt se renseigner de ce qui est faisable sur l'insert. Une entrée d'air dédiée avec arrivé directement dans l'insert serait la meilleure solution. (J'avais en tête un diamètre d'entrée d'air de 160mm mais ça serait à confirmer).

#122 - Benjamin (Admin) - 13.12.14

Bonjour Jean,
Oui, c'est possible de "souffler" sur 3 mètres. Cependant, il faut s'assurer que la gaine de possèdera pas de point bas mais bien une pente régulière, sinon il pourrait éventuellement y avoir accumulation de condensation. Le tuyau serait alors en partie bouché et l'efficacité de la VMC deviendrait moindre et il y aurait un risque d'usure prématurée du moteur.
Pour éviter les risques de condensation et en particulier si c'est difficile d'accès, mieux vaut également prévoir une gaine isolée.

#121 - yanou17600 - 12.12.14

merci Benjamin pour ta réponse je vais lui faire consulter ta réponse et peu être voir et remplacer par la même occasion la VMC par une moins forte ou voir si on peu faire une bouche d'aire de quelle grosseur ?
mais tout de même merci pour l'info .

#120 - chianti - 12.12.14

@jean: Il existe des chauffe-eau thermodynamique combinés à des VMC qui se placent en sous-sol et qui aspirent bien l'air vicié du 1. étage. Mais côté surpression, pour pousser l'air vicié 2 mètres vers le bas, il faut consulter la fiche technique de la VMC ou le fabricant.

#119 - jean - 12.12.14

bonjour...je me permet de reposer ma question ..j'ai du mal la formuler car je ne comprend pas la réponse la voici:
...je rénove une ancienne maison en pierre ....je compte mettre le bloc moteur VMC simple flux dans ma salle de bain( ou il y aura aussi les toilettes) ....et avec tout de même une bouche d'extraction vers la cuisine :....QUESTION: Pour l'évacuation de l'air principale en 125 (rejet de l'air viciée) plutôt que de percer mon mur de pierre de 80 cm d'épaisseur au niveau du moteur VMC qui sera au-dessus de la toilette dans la salle de bain (et comme je suis en train de préparer la dalle cuisine /salle de bain) peut-on du coup descendre l'extraction de 125 de 2metres environ, passer sous la future dalle et faire une sortie sous ma terrasse par le seuil de ma porte de cuisine?? ce qui donne une distance totale avant l'air libre sous terrasse de 3 mètres environ. Ouf est ce clair ???Cordialement

#118 - Benjamin (Admin) - 11.12.14

Bonjour,
@yannou17600 : C'est parfaitement logique et cela illustre bien le problème qui a déjà été évoqué à savoir la compatibilité entre une VMC et un insert. Dans votre cas, il semblerait que la VMC est une aspiration trop importante ce qui a pour effet de perturber le tirage (le tirage se fait par l'intérieur!).
L'une des solutions serait de créer une entrée d'air dédiée à votre insert. Je suis surpris que votre électricien n'ait pas détecté (peut-être ne veut-il pas?) d'où venait le problème...

@Mimi : Oui, c'est tout à fait possible. Beaucoup de personne pense pouvoir réduire le facture énergétique en bouchant leurs grilles de ventilation. Or, cela ne fait gagner que peu de chose et pose surtout des risques sanitaires (humidité, accumulation de polluants, ...).
La seule solution c'est effectivement de contacter le syndic, (le propriétaire?). Après ce sont des questions juridiques, il y a pas mal d'exemple en cherchant un peu mais la majorité des réponses, c'est que ce sont de toute façon des procédures longues!
Parlez-en aussi à vos voisins pour savoir s'ils ont le même problème...

@jean : Je ne pense pas que mettre sa VMC en dessous des bouches d'extraction pose un réel problème. Il faudra simplement veiller à ne pas trop "cintrer" les gaines, afin que les pertes de charge (qui seront plus importantes que dans une pose classique), ne soient trop importantes et viennent perturber l'extraction.

#117 - jean - 11.12.14

bonjour ...je rénove une ancienne maison en pierre ....je compte mettre le bloc VMC simple flux dans ma salle de bain ou il y aura aussi les toilettes ....avec tout de même une bouche vers ma cuisine....QUESTION:plutôt que de percer mon mur de pierre de 80 cm au niveau du moteur qui sera juste au dessus de la toilette (et comme je suis en train de préparer la dalle cuisine /salle de bain) peut on du coup descendre l'extraction de 2metres environ,passer sous la future dalle et faire une sortie sous ma terrasse par le seuil de ma porte de cuisine??ouf est ce clair ???cordialement

#116 - Mimi - 10.12.14

Bonsoir,
Je viens d'emménager dans un appartement avec une vmc collective, malheureusement elle est très bruyante.
Après signalement au syndic on m'a répondu que la cause venait du fait que d'autres locataires avaient surement bouchés leurs bouches d'extractions augmentant ainsi la force d'aspiration de mes bouches?
Est-ce vrai selon vous?
Que puis-je faire?, cela devient vraiment insupportable.
Merci d'avance pour vos réponses.

#115 - yannou17600 - 10.12.14

bonjour
je viens de faire poser une VMC simple dans mes combles au moi de septembre aspiration parfaite ,mais sérieux probleme je me chauffe a l'insert et dés que je l'ais allumé j'ais été obligé de l’éteindre car on ne se voyais plus dans la fumé donc obligé de l’éteindre pourriez vous me donner un petit conseil car l’électricien qui me la posé ne comprend pas pourquoi
merci donc le résultat des frais pour rien car si je peu l'allumer que l’été quand les fenêtre sont ouverte j'en ais point de besoin

#114 - Benjamin (Admin) - 07.12.14

Bonjour Vincent,
Une VMC doit s'installer à la fois dans les pièces principales (salon, chambres, ...) avec des grilles d'entrée d'air mais aussi dans les pièces de services (WC, Salle de bain, ...) où seront situés les bouches d'extraction. Il n'est donc que difficilement envisageable d'avoir une VMC uniquement pour des chambres.

#113 - Vincent - 05.12.14

Merci pour votre réponse. L'isolation est effectivement programmée, notamment lors de la réfection complète de la toiture. Mais, pour autant, peut-on placer une VMC dans les chambres ?
Merci !

#112 - Benjamin (Admin) - 04.12.14

Bonjour,
@chianti : Non, poser un moteur VMC verticalement n'est pas une bonne solution. Le moteur est fait pour tourner sur un axe horizontal et non vertical, faute de quoi les frottements ne seront pas les mêmes donc plus de frottements, plus de consommations électriques et une durée de vie moindre. De plus, il ne faut pas que le moteur chauffe non il faut laisser le moteur "respirer".

@Vincent : Je ne sais pas ce que veut dire entièrement rénovée. En effet, vu ce que vous dites, il me semble que le problème principal est l'isolation. Avant même de penser à la pose d'une VMC (qui sera ensuite une bonne chose), il faut surtout penser à isoler votre maison! Cela permettra de diminuer votre facture, d'augmenter votre confort, de limiter les problèmes d'humidité et de moisissures si toutefois l'isolation est bien posée...

N'hésitez pas à faire faire des devis! Cela ne vous engage à rien et vous aurez une idée de combien cela pourrait vous coûter et des solutions proposées. Dans ce genre de problème, mieux vaut prendre son temps, penser global et ne pas mettre un pansement sur une jambe de bois...

Bon courage et tenez nous au courant!

#111 - Vincent - 04.12.14

Bonjour,
Je suis propriétaire d'une vieille maison 4 façade, entièrement rénovée il y a 12 ans.
J'ai beaucoup d'humidité dans mes chambres, toutes situées à l'étage. Même si la toiture est vétuste et mérite d'être remplacée, je pense qu'il s'agit essentiellement de condensation puisque la moisissure est visible dans les angles des pièces, donc aux points froids (l'un des pignon n'est pas du tout isolé).
Je voudrais savoir si une VMC simple flux hygro B est judicieuse dans ce cas et si elle peut-être installée dans les chambres.
Merci beaucoup pour votre site, très intéressant.
Vincent

#110 - chianti - 30.11.14

Bonjour
Peut-on poser le caisson VMC verticalement ? Ils existent des modèles avec une hauteur de seulement 13.5 cm, qui conviendraient parfaitement pour une installation à l'intérieur d'un mur un peu élargi.
Merci de votre réponse.

#109 - Benjamin (Admin) - 30.11.14

Bonjour orvert,
Oui, l'hygro B est la plus adaptée dans les maisons individuelles puisqu'elle permet de réguler correctement l'humidité en fonction des besoins (donc débit variable = moins de pertes par renouvellement d'air).
Les VMC sont généralement posées par des électriciens, voire des plombiers.

#108 - orvert - 30.11.14

Bonjour,
Je suis propriétaire d'un appartement de TYPE T3 qui est en rez de villa, dans un environnement humide (Pins. L'appartement est très humide, traces noires sur les murs, moisissures. Les portes fenêtres sont en double vitrage mais sans grille d'aération. Je comptais en installer et installer une VMC simple flux. Pouvez vous me dire s'il faut une hygro B? et quels sont les professionnels qui sont capables d'installer ces VMC des électriciens ? des plaquistes ? Merci de votre réponse.

#107 - Benjamin (Admin) - 26.11.14

Bonjour daniel,
une gaine en alu suffit généralement. Il n'y a normalement pas ou peu de risque de condensation (aspiration de l'humidité). Attention cependant à ne pas créer de point bas dans laquelle pourrait s'accumuler de l'eau et boucher les gaines et/ou remonter jusqu'à goutter dans les pièces.
Les gaines isolées sont surtout préconisées pour les VMC DF, où le phénomène de condensation est à proscrire totalement puisque l'air est ensuite soufflé, il faut donc qu'il soit le plus sain possible.
Après, si votre grenier est très bien isolé ou si le climat est rude, autrement dit si la température du grenier peut être très basse, mieux vaut peut-être "investir" dans une gaine isolée, le surcoût n'est pas non plus énorme et vous aurez 0 risque (ou presque) d'avoir des soucis.

#106 - daniel - 26.11.14

je désire savoir et connaitre quelle gaine à utiliser pour une vmc simple flux posée dans un comble non chauffé (gaine alu; isolée;ou autres. merci

#105 - Benjamin (Admin) - 26.11.14

Bonjour grandpère,
Au contraire, les VMC, qu'elles soient simple ou double flux et si elles sont posées correctement, permettent de réguler correctement l'humidité dans la maison. A condition cependant que l'étanchéité à l'humidité soit correctement pensée : http://conseils-thermiques.org/contenu/etancheite_humidite.php
Normalement avec une VMC, il n'y a pas de pièce laissée pour compte et mal ventilée.
En parallèle, pour réduire les consommations de chauffage et avoir un meilleur confort (en évitant justement les parois froides, etc...), la seule solution, c'est l'ISOLATION! (et ça rime en plus)...
Là encore il faut mieux bien se renseigner avant de partir bille en tête (toujours la même histoire d'humidité, de pare-vapeur et compagnie)...

Isolation + VMC = baisse de la facture + Meilleur confort + Maison saine (pour le bâtiment et les occupants)

#104 - Xavier (admin) - 22.11.14

Bonjour Mady,

Non malheureusement, changer de système de chauffage ne vous occasionnera que des dépenses supplémentaires...
Le confort peut être différent mais les consommations resteront identique.
Dans votre cas, comme vous n'allez pas refaire l'isolation, la meilleure option est d'équiper vos radiateurs avec des thermostats afin de réguler au mieux la température.
Avec une programmation adaptée à votre mode de vie, vous pourrez garder un confort équivalent tout en réduisant votre consommation, et donc votre facture...
L'investissement est modeste, mais vous pouvez demander à votre propriétaire de régler la note... (Baisser les charges fixes constitue une plus-value pour son appartement.)
Dans le cas contraire, vous pourrez toujours emporter vos programmateurs le jour de votre départ.

#103 - MADY - 22.11.14

J HABITE UN STUDIO DE 30 M2 CONSTRUIT DEPUIS 1990 JE CHAUFFE AVEC DES RADIATEURS ATLANTIC JE PAIE ENVIRON 60 EUROS PAR MOIS PENSEZ VOUS QUE DESRADIATEURS SAUTER A SINERGIE SERAIENT PLUS ECONOMIQUES J AI LA V M C SIMPLE UN BALLON D EAU DE 150 L ET JE SUIS LOCATAIRE
MERCI DE ME RENSEIGNER

#102 - grandpere - 22.11.14

Bonjour; simple flux, double flux ne règlent pas le taux d'humidité trop élevé à l'intérieur des pièces de la maison,ni les zones plus froides et moins ventilées, sources de moisissures; en fait! je cherche comment concilier efficacement aération, taux d'humidité de l' air dans les diverses pièces tout en réduisant le coût du chauffage; merci pour vos idées.

#101 - Benjamin (Admin) - 14.11.14

Bonjour,
@titou123 : Lorsque l'on est en configuration double flux, il n'y a justement pas d'entrée d'air dans les fenêtres ou les murs... C'est l'une des principales différences avec une VMC SF qui en nécessite.

@Pascal : Concernant l'entretien d'une VMC Simple Flux, il est recommandé un dépoussiérage des entrées d'air et des bouches d'extraction 1 à 2 fois par an avec un simple chiffon. Pour le ventilateur, une fois tous les 2 ans environ, un coup de pinceau pour enlever la poussière sur le ventilateur.
Sur le modèle Aldes Bahia, il est accessible en dévissant les 4 vis du bloc moteur. Attention de bien couper l'alimentation avant!
Les notices des VMC SF Aldes Bahia Compact microwatt ou non se trouve ici :
http://pro.aldes.fr/upload/documents/Notice_A4_%20Bahia-Compact-Microwatt%20_11028931-A_BD.pdf
http://pro.aldes.fr/upload/documents/Bahia_Compact_Notice_11028998b.pdf

#100 - Pascal - 14.11.14

Bonjour
Ma VMC est de marque Aldes Bahia compact et je me demande si il faut régulièrement l'ouvrir pour nettoyer le ventilateur et surtout comment l'ouvrir ? Je n'ai pas trouvé la réponse sur le site Aldes
Merci

#99 - titou123 - 14.11.14

Bonjour,
J'envisage de changer les menuiseries de ma maison et de passer en double vitrage 4/16/4. Ces menuiseries neuves sont en flèche de 15 et donc pas de grilles d'aération sur celles-ci cela ne se fabrique pas)
Quelle serait la solution car nous ne souhaiterions pas passer en VMC double flux au vue de son prix et de sa consommation électrique annuelle.
Merci de votre réponse
dt

#98 - Benjamin (Admin) - 11.11.14

Bonjour antoinettenanou,
Le modèle que vous indiquez est une VMC Double Flux, ce qui impose la mise en place de nombreuses gaines...
Pour faire votre choix (et que nous puissions vous aider), il faut connaître :
-L'âge de votre maison,
-L'étanchéité des ouvrants,
-La présence et la quantité d'isolant dans les murs,
-L’existence ou non d'une VMC,
-Le devis totale de la pose de la VMC proposée.

Dans tous les cas, nous vous conseillons de privilégiez les investissements sur l'isolation et de faire plusieurs devis par plusieurs artisans différents ainsi que de ne jamais répondre aux sollicitations des démarcheurs.

#97 - isis-osiris - 11.11.14

message concernant une VMC simple flux horizontale car le dessus est une terrasse demande de conseils

#96 - antoinettenanou - 11.11.14

bONJOUR,
Une entreprise se propose de m'installer une VMC RT2012 KIT FLUX MAISON'AIR DF72 rendement thermique 72%,FILTRATION CLASSE G3 d'une valeur de 750€00 HT.
J'ai une maison de 120 m2.
Cette VMC est elle valable pour ma maison ou que me conseillez vous ?
Merci de vous lire
à très vite,
cordialement,
antoinette

#95 - Benjamin (Admin) - 02.11.14

Bonjour pataf,
Difficile de répondre puisque vous ne donnez aucune indication sur la date de votre maison, l'étanchéité des ouvrants, etc...
Cependant, la pose d'une VMC doit être globale, elle touchera toutes les pièces et ce sont donc des travaux assez lourds qui doivent être prévus et réfléchis. Comme cela ne semble pas être le cas et que vous souhaitiez uniquement la rénovation de votre SdB, je vous le déconseille, cela semble être un peu du forcing de la part de l'entreprise...?
Cela dépend cependant du prix auquel est vous le propose (?) et de votre projet global pour votre maison mais dans tous les cas, faites plusieurs devis pour comparer les entreprise, même si vous devez choisir une autre entreprise que celle qui intervient aujourd'hui pour rénover votre SdB
Il ne faut pas par ailleurs oublier que l'action la plus rentable, c'est l'isolation.
Tenez-au courant.

#94 - pataf - 02.11.14

Bonjour,
nous sommes en train de faire refaire entièrement notre SDB de 1x25.x2.6 avec une fenêtre PVC. La société de travaux nous propose une VMC Hydro B (ref 66680 catalog plateforme du bâtiment) pour résoudre nos pbs de moisissures. Qu'en pensez-vous?.
Cdlt
pataf

#93 - Benjamin (Admin) - 02.11.14

Bonjour chianti,
Non en neuf, il convient de mettre en place des systèmes de ventilation centralisées (VMC). Meilleure efficacité énergétique, meilleure étanchéité, ... Rien ne joue en la faveur des VMI qui sont réservés à la rénovation quand la pose de gaine n'est pas possible. Dans votre cas en neuf, la pose des gaines est prévue dès le départ et ne posera donc pas de problème particulier.

#92 - Benjamin (Admin) - 02.11.14

Bonjour Isis,
Aucune difficulté particulière, il suffira d'avoir un conduit d'évacuation horizontal, ce qui existe et est assez courant. Cependant, il faudra faire bien attention à l’acoustique. Préférez-donc un système peu bruyant et veillez aux fixations du moteur, il ne faut pas qu'elle transmettre les vibrations.

#91 - Benjamin (Admin) - 02.11.14

Bonjour Gégé : Je ne comprend pas pourquoi vous ne souhaitez pas changer vos grilles d'aération en hygroréglables? Cela vous permettra en effet d'économiser de l'énergie plus que le changement du moteur seul. De plus, les moteurs sont conçus pour fonctionner avec des bouches adéquates, c'est pourquoi je ne conseillerai pas la pose d'un moteur de VMC hygro avec des entrées d'air auto-réglables, cela pourrait être contre-productif au niveau de la consommation électrique.

#90 - chianti - 30.10.14

Bonjour,
Est-ce que je peux mettre en place pour une construction neuve (2 salles de douche avec WC, une cuisine et une arrière-cuisine) des VMI (Individuelle) ? Je veux éviter les gaines.
Merci d'avance !

#89 - isis - 27.10.14

Bjr, comment installer une VMC en rez-de-chaussée sans ouverture au plafond(terrasse) mais sur les côtés (murs extérieurs)latéraux
Quel système choisir ?
Merci d'avance

#88 - Gégé - 25.10.14

J'ai une VMC simple flux avec entrées d'air autoréglables.
Bien que ne voulant pas passer au système hygroréglables
(A OU B) puis je mettre en place un groupe VMC hygroréglable micro-watt pour gagner, un peu, en consommation électrique du groupe lui même ?
Merci d'avance de votre avis.

#87 - Benjamin (Admin) - 23.10.14

Bonjour,
@mb1410 : Qu'est-ce qu'une VMC Spécial Humidité, et quels sont les travaux spécifiques dont vous parlez?

Une VMC a pour rôle d'évacuer l'humidité de l'air, il est donc peu probable que cela est l'effet inverse.
Des solutions existent pour éviter les remontées d'humidité par les sols que la mise en place de matériaux étanches. Attention toutefois, l'humidité des murs et des sols est un des terrains des jeux privilégiés d'arnaqueurs. Cela impose donc une grande prudence quant aux solutions qui peuvent vous être proposer (généralement les solutions de bons sens sont les plus efficaces...) et surtout la nécessité de faire plusieurs devis pour avoir plusieurs avis et plusieurs prix!

@christelle123 : Une VPH fonctionne sur le même principe qu'une ventilation par insufflation avec une chauffage intégré. La ventilation est obligatoire peut importe la saison donc elle doit continuer de fonctionner y compris l'été. Seul les systèmes de ventilation avec de la récupération de chaleur auront une technologie propre en été, à savoir le by-pass de l'échangeur, mais ce n'est pas votre cas.

@Lis : Il se peut que votre VMC, surtout si elle est récente, possède deux vitesses. Vous pouvez donc vérifier qu'elle soit à la vitesse la plus faible (et n'utilisez la vitesse plus élevée que lors de l'utilisation des pièces d'eau). Si vous pensez que votre isolation n'est pas en cause (pas évident à vérifier...) peut-être est-ce également un problème d'étanchéité (mauvaise étanchéité des portes ou des fenêtres, trous au niveau des prises électriques, ...).

#86 - Lis - 22.10.14

Bonjour,
Je viens d'aménager dans ma maison en bois et j'ai une VMC hygro B, l'après midi il fait chaud grâce au soleil mais le matin la t° a vraiment bcp descendu je perd facile 5°C alors que je suis sûre que mon isolation est nikel, je me demande si la VMC ne retire pas tous l'air chaud car dans la pièce de vie elle fonctionne en permanence. le clapet d'entrée d'air est presque toujours grand ouvert (en tout les cas quand je regarde) Est ce parce que ma maison est humide ? merci pour votre réponse

#85 - christelle123 - 14.10.14

Bonjour
J'ai une VPH comble est ce qu'elle s'arrête de fonctionner pendant l'été parce qu'il fait trop chaud ?

#84 - mb1410 - 11.10.14

Bonjour. Nous avons mis en place une vmc speciale humidité dans une residence secondaire de 1920 en bordure de mer car nous avons des problemes d humidite dans une partie du sol le long d unmur de façade. Des travaux spécifiques ont ete réalisés mais se peut il qu une vmc avec bouche dans toutes les pieces attire l humidite des murs ou des sols et ainsi produise l effet inverse du but recherché ? Merci de votre avis. Cordialement.

#83 - Benjamin (Admin) - 09.10.14

Bonjour,
@Véro : Les hottes et les VMC fonctionnent de manière indépendante. Il n'y a donc aucune synchronisation entre les 2.

@Thomas :
Les entrées d'air d'une VMC hygro B, s'ouvrent plus ou moins en fonction de l'humidité, mais ça vous ne le voyez ou l'entendez pas. Les entrées d'air ne sont pas toujours installées dans les coffres de volets roulants mais parfois directement dans les ouvrants.
Apparemment, un détecteur de présence pilote votre VMC pour qu'elle tourne plus vite (vous l'entendez) lorsque vous utilisez les salles de bain et WC. C'est une solution très utilisée dans le neuf.
En neuf, les poêles doivent être étanches et donc avoir une entrée d'air extérieure (ils ne prennent pas du tout l'air intérieur).
Il ne faut donc surtout pas faire d'entrées d'air supplémentaires!

@ Yves D :
si vous en avez la possibilité (nombres d'entrée sur le module de VMC), il faut mieux installer une bouche supplémentaire, de même diamètre que la salle de bain. Une autre solution est de ne pas fermer complétement (jusqu'en haut) une des 4 cloisons et ainsi de laisser un espace pour que l'air circule et puisse être aspirer facilement par la VMC.

#82 - Yves D - 02.10.14

Bonjour et merci pour ce site et vos réponses.
Ma question concerne une VMC SF déjà en place : je rajoute un wc séparé (=entouré de 4 murs !) dans la salle de bain. Comment placer les bouches d'extraction et régler les debits pour garder l'efficacité de l'extraction de la sdb et néanmoins éviter l'arrivée d'odeurs des wc : une nouvelle bouche d'extraction dans les wc au même débit que celle de la sdb ? ou de débit supérieur ? ou bien une seule bouche dans les wc (mais l'efficacité sera-t-elle suffisante pour la sdb ?)

#81 - Thomas - 01.10.14

Juste un petit complément par rapport à mes questions précédentes : pour le 1er étage j'entre-ouvre très légèrement le velux situé dans la cage d'escalier...est-ce suffisant si je mets 2 grilles d'aération dans les murs entourant le poêle à granulés (il est encastré et est entouré de placo MO) : Une qui donnera dans le séjour salon et une dans le bureau Adèle l'autre côté ?
Merci encore (désolé pour la longueur et les fautes de frappe!)

#80 - Thomas - 01.10.14

Déjà, bravo pour vos réponses pertinentes et merci d'exister !
J'ai une maison neuve dans laquelle j'ai fait fait installer une VMC SF hygro type B qui d'ailleurs ne semble pas tenir compte du taux d'humidité mais simplement de notre présence dans les pièces sdb et WC avec l'ouverture plus importante de la bouche lorsqu'on rentre dans ces pièces (je ne sais si c'est bien normal ..), bref je n'ai aucune entrée d'air et pourtant je n'ai aucune traces de condensation. Est-ce réellement un problème ? Est-ce parce que nous aérons quotidiennement ?
Dois-je impérativement installer des entrees d'air dans les coffrets de volets roulants ?...
Je me chauffe avec un poêle à granulés et j'ai vu que vous indiquiez qu'il était possible de profiter de l'entrée d'air (chez moi cest un simple tube PVC qui relie le sol du RDC avec le vide sanitaire) pour créer cette ventilation "automatique" de la maison ? Si oui comment savoir qu'elle dimension de grilles utiliser ?...
Merci beaucoup

#79 - Véro - 29.09.14

Bonjour,
Je voudrais savoir si quand la hotte de la cuisine se met sur le système de VMC simple flux et, le cas échéant, comment les 2 systèmes se synchronisent. Merci pour votre réponse. Véronique

#78 - Benjamin (Admin) - 21.09.14

Bonjour,
Malheureusement en habitat individuel, il faut une gaine par bouche. Plusieurs piquages (bouches) sur une même gaine nécessiterait en effet des réductions progressives des gaines et donc des calculs approfondis pour avoir les débits souhaités dans les pièces, ainsi qu'un moteur de VMC adéquat.
Deux autres solutions sont possibles, avec la VMR (Répartie) et la VMP (Ponctuelle), qui permettent de s'affranchir des problèmes de gaines.

#77 - flo - 13.09.14

Bonjour, nous venons d'acquerir une maison de 1900 et faisons changer les fenêtres, nous souhaiterions installer une VMC qui desservirait 3 pieces (un VC, une salle de bain et une cuisine) et se servir d'un conduit existant où il n'y a la place que pour faire passer une seule gaine. Peut-on avec une seul gaine desservir 3 pièces? quels seraient les inconveignants possibles?
Merci d'avance

#76 - Arthur (Admin) - 13.09.14

Bonjour,

Tout d'abord, il est nécessaire, pour une bonne qualité de l'air, de ventiler votre habitation. L'installation d'une VMC SF est une solution à cette problématique.
L'extracteur d'humidité dans la salle de bain n'est pas nécessaire si votre ventilation est bien dimensionnée. Sur ce site internet nous ne vous conseillerons pas de marque de caisson pour la simple raison que nous offrons un service gratuit et neutre de toutes démarches commerciales, donc pas de PUB.
De toute manière, l'installation de ce type d'appareil doit être faite par un artisan qualifié qui vérifie les pertes de charges du réseau pour bien dimensionner la ventilation et donc avoir les bons débits dans chaque pièce. Ce qui répond donc à votre dernière question sur la position de votre caisson, il faudra que l'artisan calcul la distance de gaines entre le caisson et la bouche. Cette position (moteur RDC et bouche au 1er) augmentera sensiblement les pertes de charges du réseau, ce qui demandera une plus forte puissance donc plus de consommation électrique et plus de bruit dans votre cuisine.
Une autre solution serai de faire un espace technique proche de votre ancien conduit de chaudière à l'étage, mais attention encore ici au bruit du caisson dans la chambre.

#75 - Lud - 29.08.14

Bonjour,

Dans le cadre d'une rénovation, nous souhaiterions installer une VMC SF autoréglable dans notre habitation (de 1910-1920 donc moyennement étanche) composée :
- d'une cave (env 10-15 m2 très humide!)
- au RDC : salle d'eau (douche+toilettes), cuisine et salon et salle à manger (ouverts)
- au 1er étage : 1 salle de bain (y compris toilettes)+chambres (avec entrées d'air)

Nous avions l'intention initialement de mettre 1 bouche dans la cave (car humide), 1 dans la cuisine, 2 dans la salle d'eau du RDC, 1 dans la salle de bain du 1er étage...
Nous souhaitons mettre un caisson silencieux dans un placard de la cuisine car pas possible de le mettre dans les combles puisque chambre aménagée...
Pour la salle de bain du 1er étage, nous pensons utiliser un ancien conduit de chaudière pour faire passer les gaines...

-Qu'en pensez-vous?
-Par rapport à la salle de bain du 1er étage, ne faut-il pas mieux un extracteur d'humidité?
-Quelle(s) marque(s)- puissance conseillez-vous?
- Nombre de décibels que vous conseillez pour avoir quelque chose de silencieux..?
- N'est ce pas gênant d'avoir le moteur positionné sous les gaines (si moteur positionné au RDC et 1 bouche située au 1er étage)?

Merci pour vos conseils.


#74 - Benjamin (Admin) - 28.08.14

Bonjour,
Il est plus logique de travailler avec la marque. En effet, la courbe de puissance des moteurs (et donc des débits) varient en fonction des marques. Il en est de même pour les bouches dont le débit d\'entrée varient en fonction de l\'humidité de manière différente.
Théoriquement pour une même marque, les 2 (moteurs et bouches) ont des caractéristiques plus cohérentes.
Ceci étant dit, si les bouches sont standards et bien dimensionnées, il y a peu de risque qu\'il y ait une incompatibilité notable.

#73 - PTITEJU66 - 27.08.14

Bonjour,
Nous sommes en plein projet construction et j'aurai besoin d'aide concernant les bouches d'entrée d'air pour une VMC HYGRO TYPE B. Certains menuisiers les vendent directement et d'autres me disent qu'elles doivent être de la même marque que la VMC. Quelqu'un peut m'aider ? Merci d'avance !

#72 - Benjamin (Admin) - 02.08.14

Bonjour,
@Arnold : Vous posez la question mais vous avez en fait la réponse. Dans votre configuration, la VMC DF paraît très compliquée à mettre en place et comme elle n'est en aucun indispensable, s’orienter vers la VMC SF est pour moi la meilleure solution.
Si elle est bien dimensionnée, il n'y a pas de risque de bruit en particulier avec la VMC SF, il faudra toutefois par exemple prévoir 2 bouches dans la grande pièce. Sinon trop de débit nécessaire donc soit pas assez de renouvellement d'air , soit débit trop important dans la seule gaine et donc bruit.

@Ondine37 : D'après Règles de l'art du Grenelle de l'environnement 2012, il y a une hauteur maximale uniquement lorsque ce sont des conduites souples où la hauteur maxi est de 6m. Il n'y a donc pas de problème dans votre cas.

#71 - Ondine37 - 27.07.14

Puis-je installer une vmc simple flux dans un local technique situé au rez-de-chaussée et brancher cette vmc sur une cheminée de ventilation, hauteur de la vmc par rapport à la sortie de la cheminée sur le toit environ 6 métres
Salutations et merci

#70 - Arnold - 20.07.14

Bonjour,
Je pense être au bon endroit pour être enfin éclairé sur l'intérêt simple/double flux.

Je vais essayer d'être clair et concis:

Nous achevons la rénovation d'une grange en Picardie et se pose la question de l'installation de la VMC.
Nous chauffons par géothermie avec chauffage au sol et il nous a été recommandé de poser une VMC double flux.
La maison est composée d'une pièce principal en rdc de 90m2 avec une cuisine de 20m2 ouverte sur le reste qui regroupe entrée, salon, séjour, sàm et bar.
A l'étage 3 chambres une sdb et un wc.
3 fenêtres en bas ont une entrée d'air mais les 4 fenêtres de l'étage n'en ont pas.
Le faux plafond du rdc ne permet pas de communiquer dans toute la pièce car de chaque côté des 3 grosses poutres et il est d'espace irrégulier entre 30 et 80 mm, le passage de gaines d'un bout a l'autre est impossible.
Nous avons la possibilité de descendre une gaine du grenier a la cuisine qui se trouve a l'extrémité de la pièce ppale.
Puis nous avons un conduit de cheminée qui traverse le grenier, l'étage pour arriver au centre de la pièce du rdc et qui ne sera pas utiliser car projet de cheminée abandonné.

Donc nos interrogations sont les suivantes:

Dans cette configuration la VMC double flux est-elle indispensable?
SI OUI : avez vous des astuces pour passer les gaines et restituer l'air au rdc? Combien de bouches nécessaires pour la grande pièce?
Est ce jouable de percer le conduit de cheminée (inutilisé) dans le grenier pour passer une gaine isolée dedans pour aller au rdc?

SI NON: quel serait l'impact thermique d'une simple /rapport a une double(circulation d'air frais..)?
Puis financièrement quelle serait la surconsommation? A ce jour nous payons 1900€/an d'électricité incluant le fonctionnement de la PAC.

Puis dans les 2 cas comment être sur de ne pas avoir de nuisance sonore liée au fonctionnement de la VMC? (Bruit dans les gaines et bouches surtout)

Bon voilà j'espère que vous avez tous les éléments pour pouvoir me venir en aide pour Faire le bon choix qui serait le meilleur compromis cout/confort finalement.

Je vous remercie 1000 fois par avance.

#69 - Benjamin (Admin) - 24.05.14

Bonjour,
@tibu44 : Je ne pense pas que mettre des bouches et un caisson de différentes marques ne pose pas réellement de problèmes. Cependant, il faut veiller à ce que les courbes des bouches débit/humidité soient similaires pour que la fonction hygro B fonctionne correctement. Idem pour les caissons vérifier la similitude entre les courbes de puissance absorbée/débits.

@kochka : Bonjour, même avec une VMC un poêle à bois fonctionnera bien. Cependant, un poêle étanche est plus performant d'un point de vue thermique car il limite les pertes thermiques. A noter que les grilles de ventilation peuvent servir de grilles d'arrivée d'air frais mais elles doivent alors être correctement dimensionnées pour cela.

@Joss : Peu de systèmes (voire très très peu) propose un système sans cuisine. Cela fera donc un moteur qui tournera en partie pour rien (uniquement SdB et WC)+ un autre système pour la cuisine. Cela me semble assez peu optimiser pour une construction neuve... Il faut bien se rappeler que la VMC tourne 24h/24h...

#68 - Joss - 14.05.14

Projet de maison individuelle RT2012, avec VMC hygro B. Le moteur VMC sera installé dans les combles partie nuit et va permettre de ventiler Salles de bains et WC, en revanche, la cuisine ne peut pas être raccordée. Quel type de ventilation ponctuelles conseillez-vous ?
Merci beaucoup

#67 - kochka - 13.05.14

Re-bonsoir !
J'ai oublié de préciser que la VMC sera de type B.
Merci encore.

#66 - kochka - 13.05.14

Bonsoir,
Nous construisons un chalet vers Chamonix (Alpes du Nord) et nous avons porté notre décision sur une VMC simple flux hygroréglable car nous aimerions profiter de l'ouverture de la baie vitrée le printemps, l'été et l'automne (le chalet étant exposé plein sud). L'hiver la température peut descendre vers -20° et nous avons donc opté pour un chauffage au sol comme source de chaleur principale. Nous souhaiterions un poêle à bois comme chauffage d'appoint, faut-il prendre un poêle étanche avec arrivée d'air extérieur ? Un poêle classique fonctionnera t'il correctement ? Merci pour votre aide.

#65 - tibu44 - 26.04.14

Bonjour,

Votre post est intéressant, complet et à la mérite d'être clair !
En plein projet de rénovation, je me pose la question de la compatibilité entre les caissons VMC et les bouches d'extraction Hygro.

En effet, en plus des économies d'énergie, je souhaite allier le confort acoustique (caisson monté dans le placard d'une chambre) et l'esthétique des bouches d'extraction. Mais je n'arrive pas à réunir les 2 dans une seule marque.

Pour être plus précis, je voudrais savoir si je peux monter un caisson Aldes Bahia Compact micro-watt avec des bouches Atlantic Hygrocosy ?
Si oui, quelles sont les points vérifier ?


D'avance merci,
tibu44

#64 - Benjamin (Admin) - 23.04.14

Bonjour,
@Eupen : Il est tout à fait impossible d'annoncer un prix cela dépend totalement de la configuration de la maison, étages ou non, nombres de pièces à équiper, difficulté de passage des gaines, etc...
Il est toujours possible de faire des percements dans les murs extérieurs pour mettre en place les grilles d'arrivée d'air. Une autre solution est la mise en place d'un système double flux, qui nécessite plus de passage de gaine, un coût sans doute plus élevé (quoique...) mais pas de percement dans les murs.
@Jul : En bouchant la sortie de la cuisine, qui est normalement la plus importante, il est fort probable que les débits des autres deviennent plus élevés ce qui peut également générer du bruit (gaines devenues sous-dimensionner) et ce malgré les bouches hygroréglables. Il est possible pour pallier à ce problème de laisser la bouche cuisine ouverte avec une longueur de gaine de 1 ou 2m + la bouche au bout. Thermiquement, cela reste dommageable avec un volume d'air non négligeable renouvelé inutilement...

#63 - Jul - 12.04.14

Bonjour
Tout d'abord merci pour ce site bien renseigné.
Je viens d'installer une vmc simple flux. Je ne peux pas y relier ma cuisine donc je n'y relie que un wc et 2 sdb. Le débit me paraît très important.
Que dois je faire de la bouche en 125 destinée à la cuisine? La relier à la plus grande sdb (30m3) ? Ou la boucher? Ou la laisser telle quelle ouverte dans le coffrage?
Merci d'avance

#62 - Eupen - 12.04.14

Bonjour,
J'ai demandé un rapport énergétique de ma vieille maison et l'audit recommande d'installer un système qui combine l'alimentation en air naturel à une évacuation de l'air mécanique. Il faudrait donc placer des grilles de ventilation (si possible, pas aux fenêtres : elles sont neuves) et un ventilateur d'extraction relié à des bouches d'extraction. Quel budget prévoir (matériel + main-d'oeuvre) ?
Un grand merci.

#61 - Projet - 07.04.14

Bonjour, je suis actuellement un BTS Énergétique et suite à un projet sur un EHPAD j'aurai quelques question à vous poser. un batiment composé de 12 chambres est alimenté par 4 VMC simple flux. Dans l'absolu il n'y a que 3 VMC (150m3/h, 300m3/h et 360m3/h) à poser, une VMC étant déjà poser. Selon vous, quel serai la meilleure solution de VMC (hygro A, hygro B, microwatt)et leurs coûts approximatifs. Merci d'avance.

#60 - Benjamin (Admin) - 30.03.14

Bonjour,
Le débit ne sont pas nuls (loin de là) même lorsque l'air est très sec. Il y a donc toujours un minimum de renouvellement d'air pour évacuer l'air vicié et pollué...

#59 - bekaanju - 28.03.14

Avec les vmc hygro vous traiter l'humidité, mais que faites vous de l'air vicié ou pollué, dans ce cas si pas d'humidité vous vivez dans une boite hermétique!!!

#58 - Benjamin (Admin) - 09.03.14

@nomade :
Bonjour,
Oui il existe des ventilateurs autonomes, c'est ce que l'on appelle de la VMP (voir notre article sur ce sujet). Concernant les débits, ce sont des débits classiques type "Cuisine", "Salle de bain", "WC"...

@camillonette :
Bonjour,
Euh... Si votre menuisier ne sait pas cela, c'est étrange... Classiquement, ce sera des bouches d'entrée d'air hygroréglable...

@monia :
Bonjour,
Effectivement, une VMC hygro B permet de mieux ajuster le débit d'air selon l'humidité dans la maison. Concernant votre problème de condensation, cela peut en effet diminuer l'efficacité de la VMC (moins d'air peut passer dans les canalisations). Pour éviter la condensation dans les gaines, il peut être envisager d'isoler les gaines du grenier.

#57 - monia - 26.02.14

bonjour,
ma VMC doit être en panne (le fusible est bon et il y a du courant qui arrive au grenier au la vmc est placée.
Je pense qu\'après 18 ans c\'est peut être normal.
Elle doit être simple flux.
Je pense la remplacer. J\'ai un chauffage électrique.
je me demande si une VMC hydro ne serait pas mieux.
J\'ai quand meme un souci c\'est que je dois vider les tuyaux plastiques qui courent dans le grenier au moins deux fois par an. Un vendeur m\'a dit que dans ce ce cas la vmc ne fonctionnerait pas
pouvez vous me conseiller ?
MERCI

#56 - camillonette - 19.02.14

bonjour
pour la rénovation d\'une maison le thermicien,sur son rapport m\'impose une vmc simple flux hygro B
de son coté le menuisier pour commander les baies alu me demande quelles bouches d\'entrée d\'air il doit prévoir ???PORRIEZ VOUS ME GUIDER merci

#55 - nomade - 05.02.14

Bonjour,
Je suis en pleine rénovation d'une maison, j'installe une arrivée gaz dans la cuisine pour les plaques, j'ai un conduit de cheminée inutilisé dans cette pièce où je veux raccorder mon tubage, suis je obligé de mettre une VMC SF (je n'ai pas vraiment la place) ou existe t'il des extracteurs autonome fonctionnant comme une VMC j'ai déjà prévu les entrées d'air sur les nouvelles fenêtres des autres pièces ainsi que la circulation sous les portes. Et quel débit doit avoir cette extracteur pour être dans les normes ? Merci !

#54 - Benjamin (Admin) - 03.02.14

Bonjour,
@Manou : Si il y a des entrées d'air dans les autres pièces comme cela doit être le cas, non il n'y a pas besoin de cette entrée supplémentaire dans la cuisine. Cela n'a rien à voir avec la présence d'une cuisine au gaz.

@Beryl 29 : Les bouches de ventilation sont rarement au centre de la pièce et cela ne pose pas de soucis particulier.

#53 - beryl 29 - 01.02.14

Bonjour,
Les ouvertures d'aspiration d'une VMC simple flux doivent elles au centre des plafonds dans les pièces humides, leur emplacement dans le coin du plafond serait il un inconvénient.
Merci pour votre réponse.

#52 - beryl 29 - 01.02.14

Bonjour,
Les ouvertures d'aspiration d'une VMC simple flux doivent elles au centre des plafonds dans les pièces humides, leur emplacement dans le coin du plafond serait il un inconvénient.
Merci pour votre réponse.

#51 - Manou - 31.01.14

J'ai fais installer une VMC , je cuisine au gaz faut t' il laisser une ouverture en bas de la cuisine . Merci de me repondre

#50 - Benjamin (Admin) - 19.01.14

@Guildark : Bonjour, dans votre cas, la VMC n'est pas réellement responsable, à mon avis, du refroidissement de vos toilettes. En effet, si la fenêtre est étanche comme elle devrait l'être, la VMC va extraire l'air des toilettes et donc faire rentrer de l'air plutôt chaud des autres pièces ce qui aura pour effet de réchauffer la pièce. Cependant, si la fenêtre n'est pas assez étanche, la VMC va faire rentrer directement de l'air froid et il y aura effectivement un refroidissement important. A noter que sur la plupart des modèles récents il y a plusieurs vitesses, vérifier donc si vous ne pouvez pas diminuer la vitesse et l'étanchéité de la fenêtre (joints, pas de bouche d'entrée d'air, ...)


@pralines : Bonjour, une VMC doit marcher en permanence 24h/7j. Cependant si vous pensez que la VMC est surdimensionnée (vitesse trop élevée) vous pouvez l'arrêter à certains moments de la journée comme lorsque votre habitation est vide. Mais il ne faudrait pas oublier de la mettre en route lorsque vous êtes présent ou pire quand vous utilisez de l'eau (Douches, cuisine, ...)

#49 - pralines - 04.01.14

bonjour combien de temps doit ton laisser fonctionner la vmc par jour

#48 - Guildark - 02.01.14

Bonjour, j'ai une vmc simple flux avec une bouche hygroreglable dans la salle de bain , une à détection dans les wc et une à bouton dans la cuisine.
Le ballon d'eau chaude était prévu dans les toilette et après modification il est ailleurs de ce fait les toilette sans fenêtre sont extrêmement froide tout le temps...
En effet , même si la grille ne s'ouvre que lorsque qu'elle nous détecte , elle laisse cependant énormément d'air passer... Ce qui a pour effet de rendre les toilette très froide...
Y a t'il un moyen de modifier le flux d'air des toilette?
Merci d'avance.

#47 - Benjamin (Admin) - 27.12.13

Bonjour,
@Myka : Votre ventilation étant récente, elle doit posséder 2 vitesses. Peut-être est-elle toujours à la vitesse la plus élevée? Vérifiez-donc si vous n'avez pas d'interrupteur pour changer la vitesse (peut-être directement sur le module). sinon vous devez avoir la possibilité de mettre une horloge.
Quel modèle est le module?

@pythocobra67 : Oui, cela peut-être tout à fait normal, malheureusement tous les modules ne sont pas bi-vitesse. Si il ne faut pas arrêter la ventilation de manière permanente, vous pouvez la mettre en priorité lorsque vous utilisez le plus les pièces de service (cuisine, SdB, cellier, buanderie). Vous pouvez sans doute ajouter (ou remplacer l'interrupteur) une horloge.

#46 - pythocobra67 - 24.12.13

bonjour,j'ai une vmc hygro b simple flux avec un commutateur simple (one et off) et pas de double vitesse ,est-ce normal? risque t'on une facture élevé si je la laisse tourner toute l'année 24/24! cdt.

#45 - Benjamin (Admin) - 22.12.13

Bonjour,
Les inconvénients d'arrêter une VMC pendant plusieurs mois seraient de voir des moisissures apparaître et une odeur de renfermé (parfois difficile à évacuer ensuite) d'autant que l'air marin est souvent humide...
Cela dépend cependant de la ventilation naturelle qui existerai sans la ventilation mécanique. Autrement dit, est-ce que la maison est étanche à l'air? (hors bouches au-dessus des fenêtres).

#44 - miel - 14.12.13

Bonjour
Nous avons un pavillon au bord de la mer inoccupé de fin septembre au début juillet, est-il nécessaire de laisser fonctionner la VMC ?
Quels seraient les inconvénients si elle ne fonctionne pas pendant ce laps de temps
Merci de votre réponse dans ma boite de messagerie
Bien cordialement

#43 - myka - 14.12.13

j'habite une maison neuve de 2011 j'ai une vmc simple flux un chauffage au sol les entrées d'air ce situe par une simple encoche dans le cadre des fenètres ,en hivers la vmc est insupportable tellement elle abaisse le chauffage a 16° alors que la maison est a 20° sans cette vmc comment je pourrais régler ce problème cordiallement.

#42 - Benjamin (Admin) - 04.12.13

@myginza :
Bonjour,
Je n'ai pas bien compris, la VMC a cessé de fonctionner normalement mais fonctionne en vitesse 2?
Un module de VMC basse consommation pourrait, il me semble être un bon investissement au vue du rapport qualité/Prix et permettrait de revenir à un niveau de ventilation moindre.
Car la ventilation est nécessaire mais qui dit surventilation dit surconsommation de chauffage...

#41 - moissac - 30.11.13

locataire d studio de 30 m2 je ne peux regler la v m c que dans la cuisine et je ne sais pas bien comment faire!il y a une bouche d air dans la s d b et ds les wcmerci!!

#40 - stefano - 20.11.13

Pour Danielle
Reponse : les 2! il ne faut surtout pas l'arreter

#39 - stefano - 20.11.13

Pour la bouche de VMC qui goutte, c'est parceque la gaine qui va de cette bouche au moteur de VMC ( dans le comble ou dans une pièce attenante)forme à un endroit un point haut (une bosse) qui bloque la condensation, celle ci "redescent" sous forme d'eau sale. Il faut juste modifier qq peu le parcours de la gaine.

#38 - dany - 19.11.13

Pourquoi ma vmc goutte dans ma maison par les ouvertures du plafond? Que faut il faire. Merci pour une réponse.

#37 - myginza - 17.11.13

Bonjour,

Ma VMC (15 ans) vient de s'arrêter de fonctionner. Suite à conseil d'un spécialiste, j'ai laissé tourner ma VMC en permanence, mais je n'avais pas fait attention que j'étais en vitesse 2. Est-ce que cela se répare ou vaut-il mieux changer le bloc?
Merci de vos conseils

#36 - CHARLOTTE52 - 13.11.13

bonjour,
je viens d'acheter une maison (construction 1990 environ, en parpaing). il y a une VMC. La VMC est-elle destinée à assainir l'air ou bien est-elle nécessaire pour éviter d'éventuelles moisissures ou humidité ?
Cordialement
Danielle

#35 - Perfectionniste - 12.11.13

Bonjour,
Je réalise un caisson sur toute la largeur de la pièce (dimensions en cm : 71 x 12 x 258)la bouche arrivant des combles est située d'un côté l'axe à 32 cm du mur,faut-il faire une séparation sur la longueur ( exemple à 60 / 65 cm )de façon à mieux canaliser l'air de la pièce ?
Merci d'avance.

#34 - ZIZZOUE - 25.10.13

Bonjour, dans notre maison dont la rénovation vient de se terminer (micro-pieux, etc...) il y a plus d'humidité qu'auparavant (moisissures et sensation de linge humide) je précise que nous avons changés toutes nos fenêtres bois double vitrage pour idem en PVC et que notre habitation ne possède pas de VMC et que nous envisageons de faire installer une PAC air/air dans les semaines à venir; d'où ma question : une PAC, une VMC hygro réglable et une cheminée, feront-elles bon ménage et surtout, y aura-t-il enfin un air sain et bon rendement ? MERCI de bien vouloir essayer de me répondre.

#33 - BEBS - 16.07.13

Bonjour,
je cherche le prix moyen d'un VMC simple flux de
30 , 60 et 90 m3/h.En débit variable de 0 à 100.
Merci

#32 - Benjamin (Admin) - 30.06.13

Bonjour,
La pose d'une ventilation (VMP ou VMI) pourrait effectivement intéressante mais peut-être suffirait t-il de mettre en place des aérations (grille en bas de mur ou rabotage de la porte par exemple), si c'est possible évidemment (mais de toute façon, cela sera nécessaire si vous installer un système de ventilation).

#31 - miclaudy - 23.06.13

Bonjour,
Je suis propriétaire depuis douze ans d'une maison qui a environ 25 ans. Cette maison a un semi sous-sol. Une cloison délimite une partie "cave" dans laquelle, chaque été, il y a une humidité telle qu'il y a de l'eau sur le sol. l'autre partie enterrée (contigüe) est également humide mais pas au point d'avoir cette eau. Ce phénomène ne se produit pas en hiver, il ne s'agit donc pas d'infiltration. La partie "cave" n'est pas du tout ventilée, la pièce adjacente, elle, dispose de quelques aérations sur les fenêtres et sur la porte. Cette maison ne possède pas de VMC. Pensez-vous qu'un tel équipement pourrait venir à bout de nos problèmes ? Je précise qu'il n'est pas possible de faire des aérations naturelles dans cette partie de la maison.

Cordialement

#30 - Benjamin (Admin) - 02.06.13

Bonjour,
@Mr.Torres :
Pour réduire le bruit de la VMC, il faut vérifier la vitesse de celle-ci et la diminuer si elle est trop rapide.
Si le problème persiste, il existe des pièges à son qui servent justement à "piéger" le bruit de la VMC.

@fred :
Si des bouches sont déjà présentes un système de VMI pourrait être mis en place simplement (pas besoin de sortie pour l'air extrait).
Vous pouvez également envisagé la pose d'une VMP qui permet de n'avoir qu'un petit module que vous mettez en route quand vous le souhaitez.

#29 - fred - 26.05.13

bonjour,
j'ai un sous sol enterré, il y à juste des bouches d'aération dans les murs mais cela ne suffis pas, cela reste humide on m'a conseillé une VMC, je ne sais pas laquelle mettre pour résoudre le problème.

#28 - Mr.Torres - 14.05.13

Comment réduire le bruit de la vmc

#27 - Benjamin (Admin) - 12.05.13

Bonjour,
Ce sont bien des ENTREES d'air qu'il faut dans les pièces principales (donc dans les chambres). Les "sorties" d'air, que l'on appelle bouches d'extraction se situent quant à elles dans les pièces de service : Cuisine, Salle de bain, WC, ...

#26 - Maurice - 12.05.13

Bonjour a tous
J'aimerais apporter quelques renseignements pour etre plus clair.Une maison doit pouvoir respirer , donc il faut obligatoirement des bouches d'entrés dans les chambres et des bouches de sorties dans les pièces principales. Si dans la chambre la bouche ne peut etre mise sur la fenetre rien n'interdit de la mettre sur un mur ou au plafond , mais il faut en mettre une. L'air va re.sortir par la porte et rejoindre soit la salle de bain ou la cuisine ce qui fait qu'il faut un espace sous la porte de 10 mm minimum (15 c'est bien )Ensuite il vaut mieux boucher les sortie inutilisées, la vmc sera plus éfficace.Lors de l'achat il faut veiller à la consommation et au bruit (db)la puissance doit etre la plus faible possible de mème que les db. Je préconise de la laisser tourner toujours en petite vitesse, elle regulera automatiquement.A partir du moment ou les fenetres sont ouvertes assez longtemp dans la journée(en été) la vmc peut etre arrètée.Il est bien évident qu'une maison bien isolée diminura fortement la présence d'humidité.

#25 - Benjamin (Admin) - 12.04.13

Bonjour,
Il faut en effet, toujours boucher les piquages non utilisés.
Votre VMC est-elle hydro ou auto-réglable?
Concernant le bruit, où se situe t-il (quelle(s) pièces(s)? Peut-être la VMC est-elle plus puissance que l'ancienne? N'avez-vous pas de réglage du débit pour tester cette hypothèse?

#24 - calou - 03.04.13

Bonjour, je viens d'installer une VMC simple flux pour remplacer la mienne "en panne". J'ai remis les bouchons de l'ancienne sur les sorties non utilisées (comme sur l'ancienne et comme le vendeur me l'a conseillé). Cependant, sur la notice, c'est écrit que les piquages non utilisés restent ouverts tels qu'ils sont livrés. J'ai eu peur d'aspirer l'air des combles... mais je trouve que l'aspiration est "pas mal" bruyante au niveau des bouches ! Est-ce à cause de ça ? Dois-je enlever les bouchons ? Cordialement.

#23 - Benjamin (Admin) - 03.04.13

Bonjour,
La pose de la VMC SF devrait permettre de résoudre vos problèmes d'humidité, y compris dans les chambres, même si cela n'est pas normal que vous ayez des problèmes dans ces pièces.
Pourquoi n'extrait-on l'air que dans les pièces avec un point d'eau? Car elles sont les pièces normalement les plus humides d'une part, et d'autre part parce que les autres pièces servent de points d'entrée d'air (via les ouvertures dans ou au-dessus des fenêtres).
Mettre des points d'extraction poserait des problèmes de surconsommation et d'inconfort (bruit + courant d'air).
Avez-vous à tout hasard changé vos fenêtres dans les chambres?

#22 - delph - 02.04.13

Bonjour. Je pense que je vais opter pour le simple flux pour la rénovation de notre vieille maison. Mais est ce que je peux installer des bouches dans les chambres qui moisissent ou dois je en mettre seulement dans les pièces d'eau et pourquoi?
Merci d'avance

#21 - delph - 02.04.13

Bonjour. Je pense opter pour le simple flux pour la rénovation de notre maison mais je me demande si je peux mettre des bouches dans les chambres qui moisissent ou si il faut uniquement en mettre dans les pièces d'eau et pourquoi?

#20 - Benjamin (Admin) - 25.02.13

Bonjour,
Les entrées d'air ne sont généralement percées directement dans les menuiseries, mais juste au-dessus de celles-ci (éventuellement dans le coffre des volets roulants.

#19 - latigresse - 21.02.13

avec des meunuiserie en aluminium impossible de faire des entree d'air alors comment faire?

#18 - Benjamin (Admin) - 20.02.13

Bonjour,
En réalité, il faut dissocier la problématique de la ventilation des questions d'isolation ou de perméabilité à l'air. En effet, il est, mais je crois que vous l'avez compris, absolument nécessaire d'avoir un renouvellement d'air suffisant. Ce flux d'air apporte effectivement des pertes supplémentaires, mais normales (nommées déperditions par renouvellement d'air).
La VMC simple flux a l'avantage d'une part, lorsque l'on est en hygro B (soit la grande majorité des projets), d'avoir un débit d'air entrant maîtrisé en fonction notamment de l'humidité relative de l'intérieur. De plus, la consommation faible des moteurs, permet, a contrario de la VMC DF, de consommer peu d'énergie pour son fonctionnement propre. Enfin, il n'y a que très peu d'entretien à réaliser.
Si l'on parvient à réduire de manière sensible les consommations électriques propres de la VMC DF, le problème se posera peut-être différemment mais aujourd'hui, la VMC simple flux reste une solution cohérente dans de nombreux projets, y compris bien isolés et avec une bonne étanchéité.

#17 - gege - 18.02.13

Apres avoir lu vos tres bons articles sur les VMC et les différents commentaires, quelque chose m'échappe toujours et me font hésiter entre VMC SF ou DF: A quoi bon avoir une maison BBC, super-isolé, avec une bonne étanchéité, si c'est pour au final avoir une VMC simple flux qui, en hiver, va aspirer de l'air froid par les bouches d'aération ?

#16 - Benjamin (Admin) - 01.02.13

Bonjour,
L'article est en cours de révision et devrait sortir très prochainement.
Nous notons vos remarques pertinentes.
Merci.

#15 - Guillaume - 01.02.13

Bonjour,

1 - Dans votre article, vous avez fait une erreur en indiquant que "la VMC simple flux hygro A est que les entrées d'air sont hygroréglables,...". La VMC simple flux hygro A est composée de bouches d'extractions hygroréglables dans les pièces humides et d'entrées d'air AUTOREGLABLE dans les pièces de vie.
2 - Vous utilisez le mot "Microwatt" dans votre article et dans votre réponse du 7/11/2012.
Le mot "Microwatt" est une marque du fabricant ALDES et non une typologie de motorisation. Ce sont des VMC simple flux hygroréglable moteur BASSE CONSOMMATION.

#14 - Benjamin (Admin) - 31.01.13

Bonjour,
Avec une maison BBC il est normalement interdit de faire des percements, notamment au niveau des murs isolés, que ce soit pour des raisons d'isolation mais également d'étanchéité.
Cependant, pour résoudre votre problème, vous pourriez installer une VMP dans le garage qui permettra de ventiler ponctuellement (ou en permanence mais ça ne devrait pas être nécessaire).
A noter que la pose d'une simple grille de ventilation pourrait peut-être suffire. Certes le garage sera sans doute un peu plus froid (avec la VMP aussi puisque une grille est nécessaire), mais il sera beaucoup plus sain...(notamment pour évacuer les polluants de la voiture ou des peintures, solvants, etc...

#13 - Stéphane - 29.01.13

Mon garage est très étanche, ce qui provoque des moisissures…
Cependant une VMC a été installée dans la pièce attenante au garage, il s’agit de l’arrière cuisine.
Je voudrais alors profiter de la 2nd entrée de cette VMC pour aspirer l’air du dit garage, ce qui techniquement est possible (en gros un perçage de mur, et une gaine de 50cm à passer).
Mon électricien me dit que ce n’est pas réglementaire, mais je n’ai pas plus d’explication…
A noter que ma maison possède le certificat BBC, la partie BBC s’arrêtant à l’arrière cuisine.
Pensez-vous alors qu’aspirer l’air du garage est non réglementaire ?

#12 - Benjamin (Admin) - 25.01.13

Bonjour,
Non, il faut absolument des entrées d'air. En effet, s'il n'y en a pas, les fuites d'air (dues aux défauts d'étanchéité) ne seront probablement pas suffisant pour assurer un bon renouvellement d'air ce qui risque de rendre la VMC totalement inefficace.

#11 - RV - 24.01.13

Une VMC simple flux de type B peut elle fonctionner dans une habitation dont les fenetres n'ont pas de trappes d'aeration pour l'entrée d'air ?
Merci de votre reponse et bonne journée

#10 - obermec - 21.11.12

Bonjour
Nous avons une cheminée à foyer fermé et j'ai l'impression que l'air est aspiré par le conduit de fumée. Cela sent le fumoir tout le temps. En sachant que les fenêtres sont neuves (3 ans) et que les entrées d'air sont faites à ce niveau. Que faire pour remédier à ce tirage inversé. La VMC simple flux est en petite vitesse.

#9 - Benjamin (Admin) - 08.11.12

Bonjour,
Dans votre cas, la VMC Simple flux serait sans doute la meilleure solution. Mais si vous ne voulez pas faire de prise d'air, c'est impossible tout simplement.
Il ne faut pas tout confondre à propos de l'étanchéité à l'air. Quand on en parle, c'est hors prise d'air, le bâtiment sera donc considéré comme étanche à l'air même avec les grilles de ventilation, qui sont nécessaires pour le VMC Simple Flux.
Mais attention, dans un logement qui souhaite atteindre le label (ou le niveau) BBC, et donc la RT 2012, le choix de la VMC est déterminant et seul un bureau d'étude thermique permet de dire avec précision quel est le gain énergétique de la VMC DF (s'il existe).

#8 - jeap - 07.11.12

Bonjour,
je réalise un logement BBC dans une maison individuelle. Je ne suis pas convaincu de l'intéret économique d'y installer une VMC double Flux. Je veux donc installer une VMC simple flux (extraction dans la cuisine, salle de bain et WC). Dans ce cas comment réaliser l'apport d'air neuf dans la mesure où le logement est étanche à l'air de par sa conception (bien entendu il n'y a donc pas de prise d'air sur les menuiseries extérieures).

#7 - Benjamin (Admin) - 07.11.12

Bonjour,
Oui, il existe tout à fait des VMC pour 7 pièces. Pour ce qui est de conseils, je vous conseille les VMC SF micro-watt (basse consommation) qui consomment considérablement moins que les VMC SF classique. Peut-être même regarder du côté de la VMC Double flux. Car avec 9 pièces, cela représente un quantité importante d'air évacué donc une VMC DF pourrait être intéressante : a voir, selon le budget et la possibilité technique de passer les gaines dans un premier temps...
Pour ce qui est de l'emplacement des bouches, je pense que c'est un problème de courant d'air. En effet, l'air froid va rentrer par en bas et par gravité, va y rester. L'air réchauffé aura alors plus de mal à se mélanger que quand l'air froid est en haut (à mi-hauteur), où la convection naturelle jouera très bien le rôle de mélangeur. Donc effectivement, cela pourraitêtre intéressant de passer uniquement par les bouches du haut, notamment pour le confort...

#6 - SébLeOuf - 05.11.12

Bonsoir,
Tout d'abord merci pour ces explications !
Peut-être pourrez-vous m'aider....
Dans notre maison en rénovation, nous avons fait le choix d'installer un cabinet de douche dans chaque chambre.
2 WC et Cuisine compris, nous avons besoin d'extraire l'air de 7 pièces d'eau.

Existe-t-il des VMC simple flux hygro B dimensionnée pour ce type d'installation ?
Peut-être avez-vous également des conseils à me donner ?

Nous avons fait faire un DPE en dehors de celui réalisé par les vendeurs et le technicien nous a demandé de faire boucher les prises d'air basses de la maison et de re-dimensionner celles situées en haut des bâtis de fenêtre.

Cette maison est de 1957...Les fenêtres en double-vitrage et PVC.

...Que pensez-vous de cette demande de ce technicien ?

En vous remerciant par avance pour les réponses que vous pourrez mes fournir.

Sébastien

#5 - Benjamin (Admin) - 28.10.12

Bonjour,
Je vous invite tout d'abord à lire cet article sur l'étanchéité à l'air http://conseils-thermiques.org/contenu/etancheite_air.php
Vraisemblablement, votre ventilation n'est plus suffisante pour assurer une bonne évacuation de l'humidité. Vérifiez que votre VMC fonctionne correctement et aérez 10-15 minutes par jour.

#4 - joss - 28.10.12

Bonjour,
j'ai changé toutes mes fenetres et portes il y a 3 semaines et depuis je constate des problèmes de buèe en bas des carreaux et beaucoup d'humidité ambiante . c'est un professinneml qui a installé ces fenetres de marque maugin type hpe 4/16/4 .avez vous une solution?

#3 - Benjamin (Admin) - 30.09.12

Bonjour,
Pour répondre à votre question, il faut d'abord savoir quel type de fenêtres avez-vous (Simple ou double vitrage) et où se situe la buée (entre les deux vitres?).

#2 - lainpat - 30.09.12

bonjour,
Je trouve de la buée sur les fenêtres des chambres. J'ai une vmc simple flux tout le temps en route que dois-je faire? merci a vous

#1 - Benjamin (Admin) - 19.08.12

Bonjour,
Quand il fait très chaud vous pouvez effectivement couper votre VMC. A une condition cependant, soit vous ouvrez les fenêtres la nuit, soit vous mettez la VMC en vitesse maximale la nuit, ou les 2.

#0 - patch - 17.08.12

Quand il fait très chaud, faut t'il couper sa VMC
Remonter

Si vous aimez, partagez!

Suivez nous sur facebook Suivre Cthermiques sur Twitter Suivez-nous sur Google Plus flux rss