Comment garder sa maison au frais en période de chaleur ?

Tout est dans le titre, nous connaissons des périodes de chaleur plus longues et plus fortes en saison estivale. Pourtant, quelques gestes simples permettent de maintenir une température acceptable la plupart du temps. Mais pour une réelle efficacité, une isolation du logement sera nécessaire quand cela est possible. Enfin, la climatisation s’imposera d’elle-même pour des personnes sensibles et fragiles. Conseils Thermiques vous propose un guide pour passer l’été au frais sans doubler sa facture d’énergie.

thermomètre

Pourquoi la température monte dans nos logements ?

Afin de faire baisser la température de la maison en période estivale, la première étape est d’identifier les sources émettrices de chaleur :

L’air extérieur : Ça parait évident, mais la principale source de chaleur provient de l’air extérieur qui monte en température au fil de la journée. Principalement, l’air rentre dans nos logements grâce à la ventilation, les fenêtres ouvertes, les infiltrations.

Les ouvrants : Les fenêtres et porte fenêtres sont vitrées pour laisser passer la lumière. Les rayons du soleil sont très appréciables en période hivernale, mais l’été ils peuvent vite faire monter la température.

Fenetre chaleur

La parois opaques : La température extérieure avec les rayons du soleil vont venir réchauffer les murs et la toiture. Cette chaleur emmagasinée va être ensuite restituée en partie à l’intérieur du logement.

Les aménagements extérieurs : Les abords de la maison avec les terrasses, pergolas, vérandas ou artificialisation des sols vont aussi dans certains cas être responsables d’une température élevée.

Les appareils électriques : Les appareils ménagers et l’éclairage peuvent aussi être à l’origine d’une montée en température dans les logements. En effet, l’énergie utilisée pour leur fonctionnement est ensuite transmise en chaleur. Sans parler des appareils produisant littéralement de la chaleur comme les appareils de cuisson.

Après avoir repéré ses sources émettrices de chaleur, il sera possible, dans la plupart des cas, de mettre en place des gestes simples pour faire baisser la température dans la maison.

Les gestes utiles pour faire baisser la température à la maison

Certains gestes simples permettent de réduire la montée en température du logement et donc de gagner en confort. C’est principalement grâce à l’aération, les protections solaires et l’adaptation des comportements quotidiens.

L'aération : Le but est de se débarrasser de la chaleur stockée dans la maison lors de fortes températures. Lorsque c’est possible, il faut donc ouvrir en grand les fenêtres la nuit et au petit matin.

Fenetre ouverture

Créer des courants d’air permettra aussi de faire baisser plus vite la température dans la maison. Particulièrement, si vous avez une maison à étage, l’ouverture des fenêtres en bas et en haut permettra d’évacuer l’air chaud qui monte naturellement.

Les stations météo ont l’avantage de pouvoir suivre l’évolution de la température intérieure. Sur les relevés ci-dessous on observe une nette différence entre le fait d’ouvrir les fenêtres la nuit ou non. La baisse de température est plus rapide et plus efficace.

Relevés température aération nocturne

Les fenêtres doivent être fermées dès que la température de l’air extérieur avoisine celle à l’intérieur de la maison.

Les protection solaires : Ici, on essaie de limiter au maximum le rayonnement solaire à l’intérieur. Dès les premiers rayons du soleil, on protège les fenêtres à l’aide de volets, stores, casquette ou auvents. Les protections doivent être adaptées à l’orientation et l’exposition de l’ouvrant. A l’ouest il faudra une protection verticale type volet ou store pour faire face au soleil rasant. A l’inverse, une ouverture au sud pourra bénéficier d’un rempart horizontal quand le soleil est haut type casquette ou auvent. Une étude avec un professionnel vous permettra d’installer les protections adaptées.

protection solaire casquette

La casquette solaire de cette maison permet de réduire les apports solaires l’été et laisse entrer le soleil l’hiver.

Les BSO ou brise soleil orientables peuvent être envisagés à la place des volets roulants car ils stoppent les rayons du soleil mais laissent passer la lumière.

protection solaire BSO

Les protections extérieures sont à privilégier. Dans le cas où ce n’est pas possible, on peut toujours utiliser des rideaux ou stores intérieurs mais leur efficacité est très limitée.

Les usages : L’électroménager et les appareils électriques en fonctionnement dégagent de la chaleur. On privilégiera quand c’est possible de reporter leur utilisation lorsque les températures sont plus fraîches (la nuit ou le matin).

Pour les appareils dégageant au sens propre de la chaleur comme les appareils de cuisson, limiter leur utilisation permettra de gagner en confort, en cuisinant des plats froids par exemple.

Tous les gestes pour économiser de l’énergie mis en place toute l’année seront particulièrement utiles lors des pics de chaleur !

Pour aller plus loin, si le budget le permet, les aménagements dans la maison seront plus durables et efficaces pour se protéger de la chaleur.

Ventiler et rafraîchir la maison


Ventilateur portatif : Les mouvements d’air et sa circulation peuvent améliorer grandement le confort lorsque tout a été mis en place auparavant.

Il existe des petits appareils portatifs se révélant bien pratiques pour suivre les utilisateurs dans différentes pièces. Ils sont aussi abordables niveau tarif et n’engendre pas de « travaux » dans la maison. Cependant, les ventilateurs apportent du confort uniquement dans la direction choisie par les utilisateurs. Il n’a pas pour vocation de rafraichir une pièce comme un climatiseur.

Ventilateur mobile

Le petit plus : placer un linge mouillé ou une bouteille d’eau glacée devant un ventilateur, l’évaporation de l’eau créé un refroidissement de l’air à proximité.


Il existe d’ailleurs des appareils utilisant ce principe. Le ventilateur brumisateur va venir souffler de la vapeur d’eau, ce qui va apporter une sensation de fraicheur supplémentaire.

Ventilateur brumisateur


Ventilateur fixe : Les brasseurs d’air fixés au plafond se révèleront beaucoup plus efficaces et plus silencieux du fait de leurs grandes pâles. Mais ils seront à l’inverse plus couteux et plus difficiles à mettre en place. L’aspect esthétique peut bloquer aussi.

Ventilateur plafond

Ces installations sont des projets à murir en amont : localisation des brasseurs, hauteur sous plafond disponible, technologies… Des professionnels spécialistes sauront vous guider.

Isolation de la maison : durabilité et efficacité

Nous l’avons vu, de bonnes habitudes de vie lors des pics de chaleur permettent de gagner en confort. Mais il existe des opérations à mener qui seront plus efficaces dans la durée comme l’isolation des parois.

On pense à l’isolation pour se protéger du froid mais elle peut aussi se révéler très utile en période estivale, à condition de choisir les isolants augmentant l’inertie de la maison.

Pour augmenter le confort en été, il faut choisir des isolants denses. La chaleur va mettre plus de temps à traverser ces isolants, c’est le déphasage. Il permet de lisser la montée en température de la maison et d’évacuer la chaleur lorsque les températures redescendent la nuit. D’une manière générale, les isolants biosourcés garantissent un bon confort d’été, on peut citer la laine de bois, la ouate de cellulose, le coton recyclé

Isolant confort d'été

A gauche : ouate de cellulose. Au centre : laine de bois. A droite : Textiles recyclés

La toiture est le poste à privilégier car c’est l’élément de la maison qui stocke le plus de chaleur. Elle représente aussi la plus grande proportion de déperdition de chaleur en hiver. On pourra ensuite venir isoler les murs qui subissent aussi un fort rayonnement solaire. Pour les constructions maçonnées, l’isolation des murs par l’extérieur présente l’avantage de bénéficier de l’inertie du mur qui est à l’intérieur, le confort est donc augmenté.

isolation toiture

Des aménagements qui font la différence

Voici d’autres aménagements à mettre en place à l’extérieur de la maison et qui s’inscrivent aussi dans la durée.

Végétaliser : Les abords du logement ont aussi leur rôle à jouer. Amener du végétal aux fenêtres, balcons ou sur les terrasses apporte de l’humidité avant que l’air ne rentre dans la maison. Dans un jardin, placer un arbre à feuilles caduques (qui tombent l’hiver) devant les baies vitrées au sud ou l’ouest permettra d’être protégé l’été et de bénéficier des apports lumineux l’hiver.

Sur ces mêmes orientations, une pergola au-dessus de la terrasse avec des plantes grimpantes à feuilles caduques également vous fera de l’ombre l’été et laissera passer le soleil l’hiver. De plus, les végétaux laissent circuler l’air contrairement aux matériaux bruts.

pergola végétale

Le choix des bonnes couleurs : Les différentes couleurs n’emmagasinent pas la chaleur de la même manière. Les couleurs plus foncées vont stockées la chaleur tandis que les couleurs plus claires vont réfléchir les rayons du soleil.

En cas de problématique, les revêtements clairs pourront être choisis pour les murs (Est ou Ouest), les abords de la maison et même la toiture.

Couleur claires maison

Les murs de cette maison sont clairs et une casquette solaire a été mise en place. La toiture reste par contre sombre.

Le choix des bons matériaux : Le béton ou la pierre disposent d’une forte inertie, ils stockent la chaleur la journée et la restitue la nuit. Pour les abords de la maison, on évitera ces matériaux qui empêchent un bon refroidissement nocturne.

Terrasse en bois

On préfèrera donc du bois ou des graviers de couleur claire pour les terrasses, les allées, ou le pourtour de la maison. Ces matériaux ont aussi l’avantage de permettre une bonne infiltration de l’eau dans le sol en cas d’averses, et donc un meilleur rafraichissement.

En dernier recours : la climatisation

Malgré une réflexion autour des aménagements et gestes mis en place pour faire baisser la température, le logement reste inconfortable. La climatisation est le moyen de rafraichir certaines pièces, à condition d’étudier ce projet en amont. Elle peut être aussi envisagée pour améliorer le confort de vie de personnes fragiles ou sensibles. Plusieurs systèmes existent, voici le détails du plus facile au plus difficile à installer :

A éviter - Le climatiseur mobile ou monobloc : Il s’agit d’une unité transportable de la taille d’une valise moyenne. L’air chaud puisé dans le logement est refroidi puis soufflé dans la pièce. En parallèle, l’excès d’air chaud produit est rejeté à l’extérieur par une gaine reliée à l’appareil. Ce système oblige donc de laisser une fenêtre ou porte ouverte, ce qui fait entrer de l’air chaud extérieur. Ces systèmes sont très énergivores et ont une efficacité médiocre. Ils permettent malgré tout de refroidir une zone restreinte.

Climatisateur monobloc


Il existe des modules de la même configuration avec une fonction split. La partie bloc ventilation est à l’intérieur mais la partie extraction de l’air chaud se place à l’extérieur. Il y a donc deux blocs reliés par un flexible. Cette configuration est plus silencieuse et compacte à l’intérieur. Il faudra néanmoins prêter attention au voisinage. C’est un système qui sera aussi plus coûteux que le précédent.

Climatisateur mobile split


Le climatiseur fixe split : Comme pour la version mobile une unité intérieure et une unité extérieure sont reliées par des gaines. Dans ce cas, vu leur coté pérenne, les gaines traverseront le mur ou le module sera fixé. Des travaux plus lourds sont donc nécessaires pour installer ce système. Par contre, l’efficacité sera plus grande que pour les systèmes monobloc, avec une consommation électrique moindre.

Le multi-split : C’est le même principe que pour le climatiseur fixe split sauf qu’il s’agit de plusieurs unités intérieures de climatisation reliées à une unité extérieure. Pour étaler les dépenses, il est possible de venir ajouter des unités intérieures dans un second temps.

Climatisateur fixe split


Avant de se lancer, un petit rappel des contreparties de la climatisation :

Si vous utilisez un climatiseur, la température de consigne ne doit pas être en dessous de 7°C par rapport à la température extérieure pour éviter les chocs thermiques. Comme tous appareils, l’entretien et le nettoyage régulier prolongeront la durée de vie de l’appareil et préserveront la qualité de l’air de votre logement.

Pour aller plus loin :

Il est aussi possible d’utiliser la température stable été comme hiver du sol (environ 12°C) pour refroidir l’air entrant dans la maison à l’aide d’un puits provençal (ou canadien). Un projet à envisager en construction ou lors d’une rénovation lourde.

puits provencal

Dans tous les cas, pour une solution adaptée à vos besoins nous vous recommandons de mettre des entreprises en concurrence pour comparer différents produits et prix.

Pour cela, Conseils Thermiques s'associe à plusieurs partenaires afin de vous mettre en relation avec des artisans locaux certifiés RGE. Vous pourrez ainsi étudier plusieurs propositions techniques et commerciales gratuitement et sans engagement.

Je souhaite rencontrer des entreprises >

Ces travaux de rénovation énergétique donnent droit à des subventions (prime énergie). Si vous avez déjà un devis (non signé), vous pouvez encore y prétendre.

Je souhaite obtenir ma prime énergie >

Conclusion : la climatisation n'est pas toujours indispensable !

Lorsque que la maison monte trop en température, on retiendra qu’il faut procéder par étape et ne pas agir sur le coup de l’urgence. En premier, les gestes qui peuvent éviter une élévation de température rapide. En deuxième, les quelques aménagements ou travaux qui pourront faire la différence. Et en dernier recours seulement, la mise en place d’une climatisation. Si cette dernière est envisagée, son achat doit être anticipé pour éviter la flambée des prix en saison estivale.

Laisser un commentaire ou poser une question




En validant ce formulaire, j’accepte que mon message soit affiché de façon publique. Nous vous recommandons de ne pas diffuser d’informations personnelles : téléphone, mail, adresse... L’association Conseils Thermiques conserve des données pour le bon fonctionnement de ce service. Plus d’informations sur notre page relative à la protection des données.

Remonter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies nous permettant de mesurer l'audience de façon anonyme sans utilisation de données personnelles.
Plus d’informations sur notre page relative la protection des données.