Installer des panneaux solaires soi-même

De nombreux sites marchands proposent désormais des kits solaires à poser soi-même. Le but est de démocratiser l’énergie solaire en proposant une installation « facile ». Pourtant, un utilisateur lambda sera vite perdu s’il ne possède pas le vocabulaire technique et quelques compétences en électricité. Voici donc un tutoriel complet à destination des néophytes. Il s’agit d’une installation au sol avec les panneaux photovoltaïques branchés sur une prise et sans nécessité de toucher au compteur électrique. Mode d’emploi « pour les nuls ».



installer panneau solaire soi même

  1. Analyser et réduire ses consommations
  2. Choisir la bonne puissance
  3. Acheter ses panneaux
  4. Préparer son installation
  5. Mise en place des supports
  6. Installation des panneaux
  7. Branchements des panneaux
  8. Mise en service
  9. Conformité réglementaire
  10. Recours à un professionnel ?

Etape 1 : Analyser et réduire ses consommations électriques

Le but de cette installation à poser soi-même est de produire pendant la journée une partie de l’électricité nécessaire à ses consommations, c’est ce qu’on appelle l’autoconsommation. Pour bien débuter, il faut donc connaître précisément sa consommation d’électricité.

installer panneau solaire soi même sur une prise

Talon de consommation : On commence par relever sa consommation instantanée à plusieurs moments de la journée quand aucun appareil particulier ne fonctionne. Elle renseigne sur le « talon de consommation », c’est-à-dire les appareils qui fonctionnement quasiment en continu : ventilation, box internet, réfrigérateur… Pour cela, on peut utiliser le compteur Linky en pressant 4 fois la touche « + ». Dans notre cas, on se situe autour de 250 W.

calcul consommation electricite

Analyse plus fine : Ensuite, on s’intéresse à la consommation de chaque appareil en utilisant notamment un Watt-mètre (20€). Voici un tableau récapitulatif non-exhaustif dans ce cas :


Talon< 100 W
Toujours couvert par des panneauxFacilement couvert par des panneaux
Plaque à induction (veille)100 WCharge vélo élec.60 W
Réfrigérateur90 WTV Led 32’50 W
VMC35 WEcran PC 23’35 W
Box internet9 WPC Portable25 W
Chauffe-eau8 WLecteur DVD16 W
Chargeur téléphone5 WUltra portable8 W
Appareils en veille0 à 20 WBox TV5 W
Autour de 1000 W> 1 000 W
Peut être couvert par des panneauxDifficile à compenser avec des panneaux
Ballon thermodynamique850 WCafetière Senseo1 400 W
Robot cuisine1 000 WMini Four1 470 W
Micro-onde (p. max)1 150 WPlaque à induction1 000 à 2 500 W
Aspirateur filaire550 à 1 300 WRadiateur électrique1 000 à 3 000 W
Scie sauteuse260 WFour2 500 W
Perceuse200 WBouilloire2 815 W

On remarque que les appareils électriques qui chauffent sont très énergivores et dépasseront le plus souvent les capacités de production.

Réduction des consommations : Dans ce cas, l’analyse poussée a permis notamment de détecter des veilles inutiles : 13 W pour le lecteur DVD et 15 W pour le chargeur de vélo électrique. De plus, la plaque à induction consomme plus de 100 VA (Volt Ampère) en veille. Cette énergie n'est pas facturée mais autant éteindre complètement cet appareil pour éviter une consommation inutile.

Etape 2 : Choisir la puissance de ses panneaux solaires

Dimensionnement de la puissance : Les panneaux solaires vont alimenter tous les équipements de la maison qui consomment en période solaire. L’objectif de cette installation à poser soi-même est de couvrir le talon de consommation, soit environ 250 W. On considère qu’un panneau photovoltaïque produit environ 75% de sa puissance crête dans des conditions normales. Ainsi, un panneau standard de 275 Wc produira le plus souvent autour de 200 W.

puissance panneau solaire photovoltaique

Pour couvrir notre talon de consommation, il faut donc 2 panneaux solaires pour une puissance totale de 550 Wc et plutôt 400 W la plupart du temps. Le surplus sera utilisé pour faire fonctionner d’autres appareils ou sera injecté sur le réseau. A noter qu'avec des panneaux solaires plus récents qui font minimum 400 Wc, un seul module peut suffire. Consultez notre article dédié à la puissance des panneaux solaires pour en savoir plus.

Evolution : A terme, on envisage d’alimenter le chauffe-eau thermodynamique avec les panneaux solaires car c’est un appareil qui peut fonctionner en journée, pendant longtemps et avec une consommation modérée. Dans ce cas, il faudrait investir dans 4 panneaux supplémentaires. Cette évolution peut se faire a posteriori (14 panneaux maximum). Il faudra simplement investir de nouveau dans des frais de port ce qui diminue la rentabilité (100€).

Etape 3 : Acheter ses panneaux solaires et calculer la rentabilité

Acheter des panneaux solaires à poser soi-même : Il existe de nombreux sites internet qui proposent la vente de panneaux solaires photovoltaïques à poser soi-même. En voici quelques-uns par ordre alphabétique :

coffret pré cablé panneau solaire

Lors de votre recherche, il faut se limiter aux « kit en autoconsommation » avec un coffret AC pré-câblé (en photo ci-dessus). Voici l’appel d’offres réalisé dans ce cas :


OffreMatérielObservations
MonkitSolaire
1 080€
2 panneaux- 600 Wc
2 fixations équerres
1 Micro onduleur*
1 coffret pré câblé
Câbles nécessaires
Le service technique a répondu rapidement et
avec précision à nos interrogations avant l’achat.
Oscaro Power
877€
2 panneaux- 550 Wc
2 fixations plastiques
1 Micro onduleur*
1 coffret pré câblé
Câbles nécessaires
Le kit a été créé par le service technique car il n’est
pas proposé de base au catalogue. Le service
technique a répondu rapidement et avec précision
à nos interrogations avant l’achat.
Allô! Solar
539€
2 panneaux- 550 Wc
2 Micro-onduleurs*
Sans coffret
Sans câbles
Ici, le prix est très bas mais tout n’est pas
compris. Pas de fixation au sol, pas de coffret, pas de compteur
d’énergie dans le coffret par exemple. Tout peut
s’acheter séparément mais il faut « s’y connaître »
pour bien choisir. Service technique non contacté.

*Certains micro-onduleurs peuvent se connecter sur 2 panneaux, d’autres non. C’est ce qui explique la différence de quantité.

Le choix s’est porté sur le site Oscaro Power qui était le mieux placé niveau tarif avec un service adapté aux novices.

kit panneau solaire à installer soi même

Nous conseillons dans tous les cas de faire vérifier votre kit par le service technique. Cette prestation est gratuite et permet un achat serein.

Rentabilité des panneaux solaires à poser soi-même : Avant de passer à l’achat, on étudie la rentabilité du système sur le site evaluer-mon-devis.photovoltaique.info, un outil gratuit proposé avec le soutien de l’Ademe. L’opération se fait sans inscription et en 3 minutes chrono :

installer panneau solaire soi même

On constate que la rentabilité se fait en 10.5 ans. Comme le matériel est aussi garanti 10 ans, on ne risque pas grand-chose. Sur 20 ans, l’installation aura été totalement remboursée. Voici les hypothèses retenues :

Etape 4 : Réception des panneaux solaires et pré-requis à l’installation

Réception : Le transporteur convient à l’avance d’un rendez-vous au domicile et la palette est reçue quelques jours après la commande. Le matériel est bien protégé et l’emballage réduit au strict nécessaire.

reception panneau solaire à installer soi même

A noter que le kit est fourni sans aucune notice ! Des vidéos sont présentes sur la chaîne YouTube du site marchand mais les néophytes ne se sentiront probablement pas assez « pris par la main » pour mener le projet à son terme. C’est l’objet de la suite de cet article.

La réception est l’occasion de « faire connaissance » avec le matériel. Attention, la fiche mâle (prise) n’est pas fournie :

unboxing panneau solaire à installer soi même

Pré requis à l’installation : Il s’agit d’installation de 2 panneaux solaires photovoltaïques posés au sol et branchés sur une prise. Cette installation nécessite impérativement que la prise soit protégée au niveau du tableau électrique par un disjoncteur 30 mA.

Compétences requises : L’installation a été réalisée par une seule personne, sans compétence particulière en bricolage ou en électricité. Il reste préférable d’être deux, notamment pour porter les panneaux solaires de 19 kg.

Outils nécessaires :

outils pour installer panneau solaire soi même

Important ! Nous vous conseillons de réaliser l’installation aux heures d’ouverture du service technique. Cela permettra de lever les doutes s’il y en a. N’hésitez pas non plus à consulter leur guide pratique sur les différentes étapes d’un projet solaire photovoltaïque.

Dans ce cas, Oscaro Power a été contacté pour la fixation du micro-onduleur et la mise à la terre des panneaux. L’équipe technique est pédagogique et compétente, il ne faut pas s’en priver. Elle a également réalisé la relecture technique de cet article, un grand merci à elle !

Etape 5 : Pose des bacs plastiques Rénusol

Préparation du support : On commence par tondre à l’endroit où seront placés les panneaux. On peut dérouler une toile tissée pour faciliter l’entretien futur. Cela permet aussi de déplacer les panneaux dans une certaine mesure (glissement facile). Attention à ce que la bâche ne puisse pas faire d’ombre sur les panneaux.

installer bac rénusol panneau solaire

Pose et lestage des bacs Rénusol : On positionne ensuite les bacs à l’endroit souhaité et on assure le lestage avec des pierres, du sable ou tout autre matériau lourd (de vieux carreaux en faïence dans ce cas). On vérifie que le lest ne dépasse pas du support.

installer bac rénusol panneau solaire

Fixation du micro-onduleur : Dans un des bacs, il faut prévoir un espace pour fixer le micro-onduleur (et poser le coffret dans un second temps).

fixation micro onduleur posé soi-même

Ici, on le visse dans une planche maintenue par le lestage. Attention, la norme impose que le support soit incombustible. Cette planche devra être remplacée par un rail métallique. Il est aussi possible de fixer directement le micro-onduleur sur le cadre métallique du panneau (vis auto foreuses fournies).

Etape 6 : Installation des panneaux solaires

Fixation des supports sur les panneaux solaires : On retourne les panneaux solaires pour accéder au cadre et on positionne les barres de fixation. Attention, elles ne doivent pas être trop excentrées au risque de ne pas s’adapter sur le bac plastique.

installer panneau solaire soi même

Pour le vissage, on commence par le côté où il y a des trous pré percés. Le boulon muni d’une rondelle est maintenu sous le cadre avec une clé tandis que l’on visse la tête par-dessus. Les pâtes de fixation à l’extrémité doivent regarder vers le haut.

installer panneau solaire soi même

On répète l’opération à l’autre extrémité, percée d’un trou oblong.

Libérer les câbles : Les câbles fixés par un collier de serrage peuvent être libérés.

installer panneau solaire soi même

Fixation du câble de terre de 60 cm : Sur chaque panneau, on visse le petit câble de terre sur le cadre à l’endroit du symbole.

installer panneau solaire soi même

Pose d’un panneau sur son socle : On peut dès à présent fixer un des panneaux sur le support en plastique. Le second bac, qui accueille le micro-onduleur, sera « refermé » plus tard.

Pour cela, on positionne le panneau muni de ses barres sur le support en plastique de façon centrée. On vérifie que les câbles de branchement soient à proximité du second panneau. Il est plus facile d’être deux pour cette étape. On clipse ensuite une pâte métallique sous chaque extrémité des barres de façon à ce que les trous se superposent.

installer panneau solaire soi même

On assemble le tout à l’aide des vis auto-foreuses fournies. Une visseuse est préférable à cette étape mais à défaut, le perçage peut se faire facilement avec un tournevis.

installer panneau solaire soi même

Préparation aux branchements : Sur le panneau fixé sur son support, on sort les câbles de l’intérieur du bac (y compris le fil de terre).

Etape 7 : Branchement des panneaux solaires

Vue d’ensemble

A ce moment là, il faut prendre le temps de comprendre le schéma global qui suit pour bien se situer dans les étapes.

branchement panneau solaire installer soi même

Pour rappel, voici la couleur des fils :

electricite couleur fil

1 – Les branchements sur le coffret

On commence par réaliser tous les branchements sur le coffret. Cela permet de travailler confortablement en intérieur avant de déplacer le coffret à proximité des panneaux.

1a. Sortie inutilisée : On remarque que la « Sortie Terre Maison » ne sera pas utilisée dans cette configuration car la mise à la terre se fait grâce à la prise électrique. Attention, cela n’est valable que pour une pose au sol et uniquement si la prise est protégée par un disjoncteur 30 mA.

1b. Branchement à la terre : On commence par couper une longueur de fil adaptée (environ 2m50 ici). On ouvre ensuite le coffret en déverrouillant les 4 attaches avec un tournevis plat.

branchement panneau solaire installer soi même

On dénude ensuite le fil de terre et on le connecte sur le boîtier jaune. On referme après le coffret.

branchement panneau solaire installer soi même

1c. Branchement du câble AC à la « Sortie AC » : Pour réaliser ce branchement, un connecteur femelle est requis. On commence par séparer le cache en plastique du connecteur à l’aide d’un tournevis plat. On l’enfile ensuite le long du câble AC.

branchement panneau solaire installer soi même

On dénude ensuite le câble AC puis les 3 fils que l’on branche en respectant l’ordre indiqué. Attention, comme il s’agit d’un fil souple, des embouts de fils (non fournis) sont nécessaires. On replace le cache en plastique sur le connecteur et on réalise le branchement sur le coffret.

branchement panneau solaire installer soi même

1d. Branchement du câble APS sur « l’Entrée AC » : On réalise la même opération que précédemment sauf que l’on utilise un connecteur mâle.

branchement panneau solaire installer soi même

2 - La mise en place de la fiche mâle (prise)

Cette fiche n’est pas fournie, il faut s’en procurer une dans un magasin de bricolage pour environ 5€. On dénude d’abord l’extrémité du câble AC de façon à faire apparaître les 3 fils. Puis on dénude chaque fil sur 8 mm environ.

branchement panneau solaire sur prise

Il faut ensuite passer le câble AC dans la fiche mâle. Comme le câble est de grosse section, il sera nécessaire de scier l’extrémité de la fiche pour adapter son diamètre. On connecte ensuite les 3 fils sur la fiche en plaçant le fil de terre au milieu. L’ordre n’a pas d’importance pour la ligne et le neutre.

3 – Les branchements sur le micro-onduleur

A cette étape, on peut placer le coffret proche du bac et du micro-onduleur.

3a. Branchement vers le coffret : Il suffit de clipser les 2 raccordements jusqu’à entendre un « clic ».

panneau solaire branchement micro onduleur

3b. Branchement vers les panneaux : Il suffit de connecter les câbles du premier panneau sur les entrées notées « 1 » du micro-onduleur et de procéder de même pour le second panneau.

4 – Les branchements sur les panneaux solaires

Il ne reste que le fil de terre à connecter aux panneaux. A son extrémité, on vient « pincer » le système d’accroche rapide du premier panneau solaire (inutile de dénuder le fil).

branchement terre panneau solaire

On procède de même pour le second panneau solaire qui doit être sur le chemin du fil de terre.

Etape 8 : Mise en service de l’installation photovoltaïque

Prise de photos : Si vous êtes novice, nous vous conseillons de prendre des photos de l’ensemble des branchements et de soumettre votre installation à l’appréciation du service technique. Une fois le check-up réalisé, il suffit d’actionner les disjoncteurs au niveau du coffret, de refermer le bac puis de brancher la prise.

branchements panneau solaire

Attention, dans ce cas, le coffret est placé de façon provisoire. La norme impose qu’il se situe entre 80 et 180 cm de hauteur sur un support incombustible.

Vérification : Pour s’assurer que l’installation fonctionne, rendez-vous au niveau du compteur Linky. S’il y a du soleil, la consommation instantanée doit baisser. Ici, elle devient nulle. Mission réussie, les panneaux solaires couvrent bien le talon de consommation de la maison !

installer panneau solaire branché sur une prise

Au niveau du coffret AC, la led présente sur le compteur d’énergie doit également clignoter et d’autant plus vite que la production est importante.

Débrancher l’installation : Le temps de se mettre en règle avec Enedis.

Etape 9 : Se mettre en conformité réglementaire

Avant de pouvoir profiter de son installation posée soi-même, il faut la déclarer à Enedis qui assure la distribution de l’électricité. Il s’agit de répondre à un questionnaire détaillé qui nécessitera probablement de s’y prendre à plusieurs reprises. L’opération prend environ 3 heures au total pour un néophyte.

Création d’un compte : Rendez-vous sur le site dédié au raccordement d’Enedis pour créer un compte.

installer panneau solaire soi même déclaration Enedis

Créer une demande de raccordement en suivant ces étapes : Ajouter une demande > Nouveau raccordement > Production seule > Inférieure ou égale à 36 kVA > Suivant.

A ce stade, vous trouverez les coordonnées de votre agence Enedis locale qui pourra vous renseigner avec précision si vous avez des questions sur les champs à renseigner qui sont assez nombreux. Nous vous conseillons vivement de réaliser une « simulation » avant d’envoyer définitivement la demande. Voici quelques points à noter :

Validation : La demande est validée directement par Enedis ou par accord tacite à partir de 15 jours après la dépose du dossier. Vous pouvez désormais profiter d’une électricité renouvelable produite localement.

Envisager la pose par un professionnel

Si ces opérations vous paraissent inaccessibles, vous pouvez envisager la pose par un professionnel. Dans ce cas, le coût de l’installation est logiquement plus élevé, comptez 2 à 3€ du Wc. Pour obtenir le meilleur prix, il convient de mettre en concurrence différents installateurs.

Pour cela, Conseils Thermiques s'associe à plusieurs partenaires afin de vous mettre en relation avec des artisans locaux certifiés RGE. Vous pourrez ainsi étudier plusieurs propositions techniques et commerciales gratuitement et sans engagement.

Je souhaite rencontrer des entreprises >

Conclusion : Poser des panneaux solaires soi-même, c’est possible !



Cette installation de panneaux solaires posés au sol et à brancher sur une prise est la plus facile à réaliser soi-même. Elle ne nécessite pas de compétences particulières en bricolage, pas de matériel spécifique et très peu de contraintes administratives (autoconsommation totale).

Cette configuration n’est cependant pas parfaite, vous pouvez découvrir les avantages et les inconvénients des panneaux solaires posés au sol pour aller plus loin. Nos pistes pour améliorer son autoconsommation devraient aussi vous intéresser.

Laisser un commentaire ou poser une question




En validant ce formulaire, j’accepte que mon message soit affiché de façon publique. Nous vous recommandons de ne pas diffuser d’informations personnelles : téléphone, mail, adresse... L’association Conseils Thermiques conserve des données pour le bon fonctionnement de ce service. Plus d’informations sur notre page relative à la protection des données.

#100 - Xavier (admin) - 23 Novembre 2022

Bonjour Manu,

Oui, c'est à peu près ça.

Il y a quand même une subtilité car vous pouvez vendre votre surplus d'énergie à un fournisseur tiers type JPME (Je Produits Mon Electricité) même en auto-installant. Mais dans ce cas, vous ne pourrez pas vendre à EDF OA. Le tarif d'achat n'est donc pas garanti et varie selon le prix de marché (assez intéressant en ce moment). Cette option est valable pour une assez grande installation type 3 kWc ou plus qui génère assez de surplus. Les démarches sont un peu plus contraignantes (passage du Consuel notamment) mais prises en charge par le fournisseur tiers moyennant finances. Vous divisez le coût d'installation par 3 environ.

Pour la réinjection gratuite, elle est prévue par la loi, je vous renvoie au #95. Cette solution est plutôt prévue pour les "petites" installations < 2 kWc.

A bientôt



#99 - Manu - 21 Novembre 2022

Bonjour,
Si je comprends bien, pas de réinjection rémunérée ni de primes si l'on installe soi-même son kit en auto consommation ?
Par contre on peut réinjecter gratuitement son excédent ?
Merci.

#98 - Xavier (admin) - 14 Novembre 2022

Bonjour,

@Michael : Non, pas de passage par un pro, pas d'aides possibles.

@Gianni : Il faut regarder la puissance de votre résistance électrique. Si elle est de 2 400W (comme c'est souvent le cas), il faudra environ 3 000 Wc pour tout couvrir par temps ensoleillé (soit 8 panneaux de 375 Wc). Vous pouvez aussi envisager une résistance moins puissante pour le chauffe-eau, elle chauffera plus longtemps. La puissance des panneaux sera à ajuster en conséquence.

A bientôt

#97 - Michael - 13 Novembre 2022

Peut on obtenir une aide l'Etat pour l'achat d'un kit de panneaux solaires ?

#96 - Gianni - 09 Novembre 2022

Combien faudrait il de panneaux solaires pour réaliser moi même une installation simple pour alimenter uniquement et directement mon balón eau chaude ?

#95 - Xavier (admin) - 08 Novembre 2022

Bonjour Fabrice,

En effet, il y a bien une ambiguïté sur ce point. La loi autorise cette réinjection :

Article L315-5
Modifié par LOI n°2017-227 du 24 février 2017 - art. 11
Les injections d'électricité sur le réseau public de distribution effectuées dans le cadre d'une opération d'autoconsommation à partir d'une installation de production d'électricité, dont la puissance installée maximale est fixée par décret, et qui excèdent la consommation associée à cette opération d'autoconsommation sont, à défaut d'être vendues à un tiers, cédées à titre gratuit au gestionnaire du réseau public de distribution d'électricité auquel cette installation de production est raccordée et rattachées au périmètre d'équilibre de ce dernier. Ces injections sont alors affectées aux pertes techniques de ce réseau.

Article D315-10
Créé par Décret n°2017-676 du 28 avril 2017 - art. 2
La puissance installée maximale mentionnée à l'article L. 315-5 est fixée à 3 kilowatts.

Mais, la convention CACSI d'Enedis indique bien que la puissance moyenne injectée sur 30 min doit rester inférieure à 10 W.

Cette "contradiction" fait bien grincer des dents et anime des débats passionnés. Des sites marchands disent qu'il n'y a pas de soucis, d'autres s'en tiennent à la mesure la plus contraignante.

A bientôt,

#94 - Fabrice - 08 Novembre 2022

Bonjour, super tutoriel. Par contre votre dernier paragraphe semble en contradiction avec les infos du site Oscaro qui précise qu'il n'y a plus de tolérance pour la reinjection gratuite à 3kw chez EDF, mais seulement 10w... et que donc toute installation d'autoconsommation devrait passer par la déclaration AVEC injection, ce qui implique CRAE et consuel...
J'ai tout installé en suivant votre tutoriel et en pensant pouvoir l'éviter... un conseil?
Merci d'avance et merci pour faire avancer les EnR de toutes façons.

#93 - Xavier (admin) - 07 Novembre 2022

Bonjour Mano,

Souvent, votre assurance habitation comprend déjà une assurance pour vos panneaux mais le seul moyen d'en être sûr est d'appeler directement votre assurance.

Vous pouvez aussi envisager de poser les panneaux au sol (les risques "panneaux" et "maison" sont ainsi indépendants.

Pour vos fixations, en cherchant "cheville mur béton tuto" vous devriez trouver des vidéos explicites.

A bientôt

#92 - Mano - 03 Novembre 2022

Bonjour..autre question..je veux poser contre mur extérieur en béton une lampe solaire sans fil électrique.. je sais où la mettre mais comment je ne sais pas..quelle mèche,comment troué, la profondeur..je ne suis pas trop bricoleuse.. merci

#91 - Mano - 03 Novembre 2022

Bonjour..si je pose moi même mes panneaux solaires sur mon toit..si par malheur..il y avait le feu ou autre dans la maison,comment serai je assurer...merci

#90 - Xavier (admin) - 31 Octobre 2022

Bonjour KelvinSir29,

Vous pouvez tout à fait avoir une installation solaire autonome avec des batteries sans être relié au réseau et sans demander d'autorisation particulière (une tiny house avec peu de besoins en électricité par exemple). Mais dès que vous vous connecter sur le réseau public d'électricité, il y a des démarches à faire pour garantir la conformité de l'installation. C'est le cas si vous êtes en autoconsommation avec batterie et surplus injecté sur le réseau par exemple.

A bientôt

#89 - Lio - 27 Octobre 2022

Bonjour
Mon installation électrique est composé de plusieurs tableaux électrique , si j'ai bien compris peut importe où est relié l'onduleur sur mon installation électrique , tableaux ou prises électrique , l'électricité produite par les panneaux sera consommée par moi avant d'être éventuellement réinjecter dans le réseau.
Sinon est il possible d'installer l'onduleur juste après le compteur électrique du fournisseur , afin que l'électricité soit distribuée aux différents tableaux électrique.
Cordialement

#88 - Nicolas - 27 Octobre 2022

Bonjour . J'ai une installation qui date de 2010 , donc obligé de revendre à EDF(ce qui n'est pas plus mal , vu le traif de rachat) , mais après ??? Donc je voudrais savoir s'il sera possible de connecter mon onduleur à mon réseau domestique et si oui, serai-je obligé de faire tirer un câble de cet onduleur situé dans le garage à mon compteur qui lui est dans le salon , ou pourrai-je comme décrit dans des vidéos sur une prise ( vu la puissance délivrée , ça risque d'être chaud(dans tous les sens du terme ).
En plein été j'arrive à 16kw/jour .

Merci .

#87 - KelvinSir29 - 24 Octobre 2022

Bonjour,
Je suis tombé sur votre site suite à la recherche d'un poêle à bois !
Je reviens vers ma question
En photovoltaïque ou solaire, on ne peut être autonome sans autorisation de l'état ???

Bien cordialement,
KelvinSir29

#86 - Xavier (admin) - 07 Octobre 2022

Bonjour Thibault,

Le site Oscaro Power indique bien que "si vous êtes consommateur triphasé et producteur en monophasé, l’autoconsommation marche quand même. Le compteur fait la somme des consommations/productions sur les trois phases à chaque pas de temps de mesure. Donc si une phase injecte (-) et les autres consomment (+), votre compteur fera la somme des 3 et ne comptabilisera que la différence."

Mais je ne sais pas ce qu'il en est précisément sur ce compteur qui n'est pas un Linky. Il faut demander au site marchand pour avoir la confirmation.

A bientôt et tenez-nous au courant

#85 - Thibault - 06 Octobre 2022

Bonjour Xavier et merci pour vos articles très instructifs.
J'ai envie de passer le pas de produire mon talon mais après m'être renseigné pas mal j'ai encore une question très importante.

Je raccorderais le coffret sur une prise reliée au tableau secondaire de la maison sur lequel il y a un différentiel 30 mA.
Il est noté 3x230 V sur le tableau secondaire (aussi sur le principal). Cela veut-il dire que toutes les phases profiteront de la production ? Je n'ai pas envie de produire que sur une seule phase.
Pour info j'ai un compteur Landis Gyr E230.
Merci.

#84 - Xavier (admin) - 08 Septembre 2022

Bonjour Guillaume,

Si vous voulez une indépendance du réseau, il vous faut :

- une (ou des) batterie(s)
- un onduleur hybride avec une fonction "alimentation de secours" ou "back-up"

Dans le cas présenté ici, il s'agit d'une installation basique raccordée au réseau. L'onduleur a une fonction de découplage. Si le réseau est défaillant, la production s'arrête. Aucune autonomie possible donc.

Si votre but est d'être autonome sur quelques heures, vous pouvez peut-être envisager un groupe électrogène, voire une batterie lithium raccordée au réseau (sans panneau). Elle se recharge sur le réseau et le "remplace" en cas de panne. Solatek propose par exemple ce produit depuis peu pour répondre justement à cette demande.

Après, il faut espérer qu'il y aura pas besoin de délestage si un effort collectif est fait. Si nécessaire, les coupures devraient être inférieures à deux heures et sur des plages horaires spécifiques : 8h-13h et 17 h 30 à 20 h 30). Ce n'est pas évident que cela requiert un investissement aussi important.

A bientôt

#83 - Guillaume - 07 Septembre 2022

Bonjour,

Je m'intéresse a la production de solaire et vos explication sont un très bon début de compréhension. Mon objectif, compte tenu des annonces gouvernementales récente et flippante est d'avoir l'autonomie sur le fonctionnement de ma chaudière a granule en cas de coupure électrique (2kW instantanée / 2kW/h d'autonomie). Je me posais 2 question sur votre explication :
- Vous avez directement branché votre installation à la prise de courant. Est ce que l'onduleur synchronise le signal avec celui du réseau ?
- Vous dites dans un poste, que l'installation alimente toutes la maison (independament du réseau de disjoncteur), mais si la ligne sur laquelle est raccordé l'installation fournit trop, y a t-il un risque de tomber le disjoncteur sur le quel la ligne est raccordée ?

Merci pour vos réponse

#82 - Xavier (admin) - 05 Septembre 2022

Bonjour Corephelie,

Pour le talon de consommation, il faut regarder sur le Linky quand rien de particulier ne fonctionne. Il suffit d'appuyer 4 fois sur la touche "+". Vous devriez voir apparaitre une valeur autour de 350 VA.

Ensuite, vous pouvez brancher la pompe de la piscine pour voir à combien monte la consommation.

A priori, avec deux panneaux de 400 Wc (soit 600 W de production environ quand il y a du soleil), vous devriez pouvoir couvrir ces deux usages.

Vous pouvez envisager davantage de panneaux si vous avez notamment un chauffe-eau électrique qui peut tourner la journée.

A bientôt

#81 - Corephelie - 04 Septembre 2022

Bonjour déjà merci pour toutes ces explications. Je souhaiterais installer des panneaux solaires pour soulager mes factures mais je ne sais pas quelle puissance il me faut. Ce serait notamment pour faire fonctionner min moteur de filtration piscine puis la conso talon pour le reste je fais tout tourner en heures creuses lave linge lave vaisselle etc... Ça semble si simple quand vous expliquez !

#80 - Xavier (admin) - 26 Août 2022

Bonjour Babelou,

Ce prix semble au dessus du prix du marché. Peut-être pouvez-vous regarder du côté de Effy ou Sunology home qui ne devraient pas se situer au dessus de 3€ du Wc.

Si vous optez pour cette piste, cela vous permet de vendre votre surplus à un prix intéressant.

Sinon, vous pouvez envisagez la pose par vous-même. Dans ce cas, le surplus est difficilement valorisable et il vaut mieux opter pour une petite installation. 4 panneaux à brancher sur une prise (1 600 Wc) pour 1 800€ par exemple.

Dans tous les cas, installer des panneaux solaires n'est pas la première mesure à prendre si vous voulez baisser vos factures. Il faut en premier lieu creuser la piste de l'isolation puis d'un chauffage performant. La production d'énergie renouvelable vient dans un troisième temps.

A bientôt

#79 - Babelou - 26 Août 2022

Bonjour devis pour 3 kw 14000€ par ED. EN. ?!? Est-il facile de poser soi-même des panneaux svp pour soulager mes factures ? D’avance merci

#78 - Xavier (admin) - 25 Août 2022

Bonjour Romano,

En pratique, vous consommez déjà l'électricité que vous produisez car les électrons vont au plus court. Ils sont donc consommés par vous et vos voisins. Simplement, cela ne se voit pas sur votre facture d'électricité. A ma connaissance, il est bien possible d'avoir une installation en vente totale (ce que vous avez actuellement) et d'ajouter une installation en autoconsommation totale (comme détaillé dans l'article). Il s'agira d'une installation indépendante et déclarée comme tel.

Je vous invite néanmoins à prendre confirmation auprès du réseau Faire (service public gratuit) :
https://france-renov.gouv.fr/espaces-conseil-fr

A bientôt

#77 - Romano - 25 Août 2022

Bonjour
Je suis déjà producteur (3kw)depuis 12 ans
Avec un contrat qui ne m'autorise pas à consommer directementl'électricité produite par mes panneaux mais qui sont très avantageux sur le plan financier.
La question est de savoir si je peux installer des panneaux en autoconsommation sans que mon contrat de production soit remis en cause et me permette donc une installation supplémentaire.
Merci de votre réponse et de votre aide

Romain SIMON¿¿¿¿¿¿?¿
Remonter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies nous permettant de mesurer l'audience de façon anonyme sans utilisation de données personnelles.
Plus d’informations sur notre page relative la protection des données.