Comment choisir un radiateur électrique économique ?

Avec un prix de l’électricité qui ne cesse d’augmenter, il est logique de vouloir se diriger vers des radiateurs électriques économiques pour alléger sa facture. Mais attention, il ne faut pas s’arrêter au seul prix d’achat au risque d’avoir une mauvaise surprise... Voici des pistes concrètes pour choisir la solution la plus rentable à long terme.



radiateur electrique économique


Un radiateur électrique économique, qu’est-ce que c’est ?

L’électricité constitue une des énergies les plus chères du marché. Avec un coût d’utilisation autour 17 centimes le kWh, aucun radiateur électrique ne peut décemment être qualifié « d’économique ».


Prix pour 100 kWh
Soleil0€PAC air-eau8€
Bûches4.5€Gaz de ville8.5€
PAC géothermique7€Fioul9€
Granulés (sacs)7€Electricité17€
Granulés (vrac)8€Gaz propane20€

Sur cette base, on peut en déduire qu’un radiateur électrique sera le plus économique possible dans les conditions suivantes :

Faibles besoins de chauffage (impact très significatif) : Des radiateurs électriques seront d’autant plus cohérents pour chauffer des espaces réduits ou très bien isolés. Une bonne isolation agit en effet sur la consommation d’énergie globale du bâtiment. Ainsi, en coordonnant efficacement les travaux, on peut diviser par deux ses consommations et sa facture. De quoi se prémunir durablement de l’augmentation du prix de l’énergie. Les travaux d’isolation (sol, mur, toit, combles) sont donc à envisager avant de changer de chauffage si cela est possible.

isolation avant changement de radiateur électrique

Dans cette rénovation, le chauffage a été changé après l’isolation extérieure de la maison.

Bon confort de chauffe (impact moyen) : Un bon confort de chauffe permettra de ne pas trop augmenter la température pour se sentir bien. Cela limite mécaniquement la facture d’électricité.

Régulation précise (impact moyen) : Un radiateur électrique économique devra être capable de chauffer au plus près possible des besoins. Le minimum syndical est donc que le chauffage soit programmable.

Le contexte étant posé, la suite de l’article donne des pistes concrètes pour choisir des radiateurs électriques économiques.

Un radiateur électrique économique va de pair avec un bon confort

Des technologies qui ne se valent pas : Il existe différentes technologies de chauffage qui n’apportent pas le même confort à l’utilisateur. La restitution de la chaleur peut se faire par convection (chauffage de l’air) ou par rayonnement (chauffage des parois). Pour un maximum de confort, l’idéal est d’avoir un radiateur électrique qui combine les deux. Voici un tableau récapitulatif :


VisuelSystèmeConvectionRayonnementConfortPrix
convecteurConvecteur++++NonInsuffisant
Dessèche rapidement l’air
30 à 80€
panneau rayonnantPanneau
rayonnant
++++Correct
Dessèche l’air
50 à 300€
radiateur à inertieRadiateur
à inertie
++++Satisfaisant mais longue
montée en température
100 à 500€
radiateur double coeurRadiateur
à double cœurs
++++Satisfaisant avec montée
rapide en température
150 à 600€

À la lecture du tableau ci-dessus, on constate que le panneau rayonnant constitue le choix minimum pour espérer un confort correct. Si le budget le permet, on s’orientera vers des radiateurs à inertie (en prenant en compte que la montée en température sera beaucoup plus lente) voire des radiateurs double cœur (qui corrigent ce problème). On peut aussi envisager une solution hybride avec des panneaux rayonnants moins coûteux pour les chambres et des modèles à inertie pour les pièces de vie.

Lien entre confort et économies : Mais pourquoi ne pas acheter un convecteur qui est de loin le système le moins cher ? Il faut considérer que le confort ressenti et les consommations sont liés. En effet, avec un convecteur électrique qui réchauffe l’air de façon agressive, il faudra mettre le thermostat à 20°C pour obtenir un confort satisfaisant. Avec un panneau rayonnant qui chauffe davantage par rayonnement, une température de 19°C suffira pour atteindre le même confort ressenti.

confort thermique radiateur électrique

Le confort perçu dépend de la température de l’air et de celle des parois.

Or, l’Ademe estime qu’à 20°C, une différence de 1°C entraîne des différences de consommation de 7%. Pour rendre les choses plus parlantes, on compare donc la rentabilité d’un panneau rayonnant par rapport à un convecteur selon les hypothèses suivantes :


convecteur thermorpanneau rayonnant thermor
DésignationThermor EvidenceThermor Amadeus 2
TechnologieConvecteur électriquePanneau rayonnant
Prix TTC55€145€
T° de consigne pour
obtenir un bon confort
20°C19°C

convecteur et panneau rayonnant

Un convecteur sera moins confortable qu’un panneau rayonnant.

On remarque que le panneau rayonnant est rentabilisé au bout de 5 ans, soit une durée bien inférieure à sa durée de vie estimée.


Coût comparé entre un convecteur et un panneau rayonnant
Année0123456
Convecteur55€295€541€793€1052€1317€1588€
Panneau ray.145€368€597€831€1072€1318€1571€

Un radiateur électrique économique possède une bonne régulation

Il ne faut pas s’arrêter au confort ressenti pour trouver un radiateur électrique économique. Il faut aussi s’intéresser à la régulation du chauffage. Son rôle est de faire correspondre les consommations au plus près des besoins de chauffage, et tous les appareils ne se valent pas à ce niveau, loin de là. Prenons un exemple avec 4 produits représentatifs du marché en termes de régulation :


panneau rayonnantpanneau rayonnantpanneau rayonnantpanneau rayonnant
MarqueGénériqueBricélecBricélecThermor
RéférencePremier prixHE10EERHE10EPEEmotion 4
Prix50€110€130€230€
ProgrammationNonPréenregistréePersonnalisablePersonnalisable
Réglage du tempsNon1 heure1 heure30 minutes
Réglage des températuresTrès imprécis1°C1°C0.5°C
IntuitifOuiNonNonOui
Commande à distanceNonNonNonOui
JumelageNonNonNonOui
Détecteur de présenceNonNonNonOui
Economies d’énergie-++++++

Programmation et réglages : Si vous n’avez pas de thermostat externe, la présence d’un panneau de commande avec une programmation personnalisable est indispensable pour correspondre au mieux à votre emploi du temps. Ensuite, sa précision (réglage du pas de temps, du pas de température) et son intuitivité (facile à programmer) augmenteront les économies d’énergie. Par exemple, si vous pouvez régler à 20.5°C plutôt qu’à 21°C.

panneau de commande radiateur électrique économique

Un panneau de commande intuitif est un plus.

Intelligence du chauffage : De même, l’intelligence du chauffage (pilotage à distance, détecteur de présence, jumelage…) va encore permettre d’affiner les consommations pour les faire correspondre exactement à vos besoins mais aussi d’améliorer votre confort. Par exemple : le chauffage « sait » combien de temps met votre pièce pour remonter en température, il s’allume exactement quand il faut pour satisfaire la température voulue à l’heure souhaitée. Aussi, le fait qu’une modification sur un appareil soit prise en compte par tous les radiateurs de la même pièce (jumelage) favorise les économies d’énergie.

radiateur électrique économique intelligent

A gauche, radiateur connecté. A droite, système de détection automatique.

Impact sur la facture d’électricité : Pour tenter de quantifier le gain énergétique, on se base sur la fiche standardisée utilisée pour définir les aides financières. En considérant une durée de vie de 16 ans et la meilleure régulation possible, elle annonce une économie moyenne de 1700 kWh par chauffage pour une maison individuelle (soit environ 21€/an) et de 900 kWh par chauffage (11€/ an) pour un appartement. Pour une maison, le gain financier sur 16 ans compense le prix d’achat (340€).

radiateur électrique économique avec programmateur

L’ajout d’un programmateur externe permet de rénover une installation existante.

Rénover son installation : Notons pour terminer sur ce point qu’il existe un petit programmateur commercialisé autour de 50€ qui permet de moderniser l’interface de son chauffage plutôt que de le changer. Une alternative intéressante si le confort de vos chauffages vous satisfait.

L’utilisation d’un radiateur électrique économique

Maintenant que le choix d’une régulation performante est fait, il faut veiller à utiliser correctement le chauffage pour optimiser les consommations. Voici quelques astuces :


mode confortRégler la température
de Confort autour de 20°C.
A 20°C,+ 1°C sur la température de consigne
représente 7 % de consommation d’énergie en plus.
mode ecoRégler une température Eco
pour les absences
et la nuit (16 à 17°C).
Inutile de chauffer la maison
en votre absence ou la nuit.
Il faut baisser le plus possible la température
tout en s’assurant une remontée en températures
assez rapide le lendemain (1 à 2 heures).
programmationProgrammer
son chauffage
Adapter la programmation au plus près
de votre emploi du temps de manière à ne chauffer
que lorsque cela est utile.
volume de chauffeRéduire le volume
à chauffer
Fermer les portes de pièces non chauffées,
fermer les volets la nuit,
installer des rideaux épais côté intérieur,
refaire les joints des fenêtres.
Autant d’actions qui améliorent l’isolation
et le confort ressenti et tendent
à diminuer les consommations de chauffage.

N’hésitez pas à consulter notre article dédié aux économies de chauffage pour aller plus loin.

Radiateurs électriques économiques et prix d’achat

On trouve sur les marchés des produits fabriqués en France qui bénéficient d’une masse importante et d’une qualité de fabrication soignée. On peut citer les groupes Atlantic (marques Altantic, Thermor, Sauter), Noirot (marques Noirot, Applimo, Airélec), Zendher (marque Acova) ou encore Aterno. En contrepartie, ces appareils sont coûteux. Comptez au minimum 250€ pour un radiateur à inertie avec une régulation satisfaisante et plutôt 600€ pour un modèle double cœur.

finition radiateur électrique économique

La finition risque d’être approximative sur des radiateurs bon marché.

Des alternatives moins chères sont disponibles du côté des produits chinois comme Carrera, Cayenne ou Mazda (pour leurs appareils d’entrée de gamme). La finition est souvent moins qualitative et les appareils sont plus légers. Tablez sur environ 150€ pour un radiateur double cœur. Chacun fera donc son arbitrage selon ses attentes et son budget.



Pour l’installation, si vous n’avez pas de compétences en électricité, l’aide d’un professionnel est indispensable. On compte habituellement 90€ HT pour la pose d’un radiateur (TVA à 10% sur l’ensemble du devis). Il faudra mettre les professionnels en concurrence pour obtenir le meilleur prix.

Pour cela, Conseils Thermiques s'associe à plusieurs partenaires afin de vous mettre en relation avec des artisans locaux certifiés RGE. Vous pourrez ainsi étudier plusieurs propositions techniques et commerciales gratuitement et sans engagement.

Je souhaite rencontrer des entreprises >

Radiateur électrique économique et prix au kWh

À près de 17 centimes le kWh, on ne peut pas dire que l’électricité soit une énergie compétitive. Et comme la facture est directement proportionnelle au prix du combustible, il y a tout intérêt à vouloir payer son électricité moins chère. Voici 2 pistes d’optimisations sur ce point :

Faire jouer la concurrence (sans délai) : Vous pouvez utiliser comparateur pour trouver les tarifs les plus intéressants comme celui de Que Choisir par exemple (indépendant et gratuit). Généralement, on trouve des réductions entre -5 et -10% par rapport au tarif réglementé ce qui n’est pas négligeable. Le changement est en plus transparent pour le consommateur : pas de démarches compliquées (à la charge du nouveau fournisseur), pas de frais de résiliation, pas d’interruption de service.

Rejoindre une offre groupée (délai de 3 mois) : En vous associant à une offre groupée du type Que Choisir, vous pouvez faire jouer la concurrence de manière collective. Les gains sont de l’ordre de 15% mais il faudra patienter pendant quelques semaines et vous acquitter de frais de participation (10€).


ActionAvantagesInconvénients
Comparer
les offres
De 10 à 15% d’économies
Gratuit
Immédiat
Moins intéressant que de
rejoindre une offre groupée
Rejoindre une
offre groupée
De 15 à 20% d’économiesRétribution à la structure
organisatrice (de 10€ à 14€)
Délai de 2 à 4 mois

Quelles alternatives aux radiateurs électriques ?

Vous l’aurez compris, si les besoins de chauffages sont importants, les radiateurs électriques ne constituent pas une solution économique à long terme. Voici des alternatives possibles, même si le chauffage électrique reste parfois la seule solution envisageable de part sa facilité d’installation et d’entretien.


Système / PrixAvantagesInconvénientsEn bref
Poêle à bois
4 500€
Prix énergie +++
Fiable
Chaleureux
Indépendance élec.
Eligible aux aides
Conduit évac. fumées
Entretien quotidien
Manutention régulière
Régulation température
Entretien annuel
Stockage bûches
Un chauffage d’appoint 3 à 4 fois
moins coûteux que l’électricité.
Un bon choix en parallèle des radiateurs
en cas de présence au domicile.
Poêle à granulés
5 500€
Prix énergie
Programmable
Eligible aux aides
Conduit évac. fumées
Rechargement tous les jours
Entretien quotidien (5’)
Entretien annuel
Stockage granulés
Bruit (selon modèles)
Un chauffage automatique 2 fois moins cher
que l’électricité. Il peut remplacer les radiateurs
électriques dans les espaces ouverts.
PAC air-air
7 500€
Prix énergie
Clim en été
Faible entretien
Sans stockage
Non éligible aux aides
Confort moyen
Inadaptée au climat froid
Bruit (voisinage et occupants)
Fiabilité
Coût de maintenance
Un système 2 fois moins cher que l’électricité
mais inadapté aux hivers rigoureux
avec un confort en chauffage moyen (air pulsé).

Conclusion : Comment choisir un radiateur électrique économique ?

Un radiateur électrique économique va d’abord de pair avec un logement bien isolé dont le besoin de chauffage est faible. Pour tenter de réduire le coût à l’utilisation, on s’orientera vers une technologie confortable : panneau rayonnant à minima, radiateurs à inertie idéalement. On veillera ensuite à choisir une régulation performante pour optimiser les consommations sur le long terme. On essayera enfin de bien régler son chauffage et de faire jouer la concurrence pour payer moins cher son électricité.

Si cela est possible, une alternative reste à envisager : poêle à bois, à granulés ou PAC air-air. En prolongement, nos comparatifs radiateurs électriques ou poêle à granulés et radiateurs électriques ou pompe à chaleur devraient vous intéresser.

Laisser un commentaire ou poser une question




#79 - Xavier (admin) - 01 Avril 2021

Bonjour ML,

Ces 2 marques vous apporteront satisfaction au niveau du SAV.

Pour les produits, le modèle de Noirot est plus massif (18 kg) et aura davantage d'inertie et probablement de confort, mais il sera encore moins réactif.

Celui de Thermor est l'équivalent du Sauter Orosi je pense (conseillé précédemment). Il pèse 10 kg donc l'inertie sera moins importante. La programmation semble par contre plus intuitive sur ce modèle car l'afficheur est bien plus moderne.

Il faut attendre de voir le prix pour se décider car il devrait logiquement être significativement à l'avantage du Thermor. Ce sera à vous de trancher ;-)

A bientôt

#78 - ML - 30 Mars 2021

me revoila, je viens de faire faire un devis pour mes radiateurs (je n'ai pas encore le retour) mais le professionnel me propose un choix entre Noirot Bellagio ou Thermor Baléares (car j'ai un problème de dimensions)
A votre avis de PRO, que me conseillez-vous entre les 2 marques? Qualité, prix, confort, et durabilité etc... Merci encore une fois à vous. Cordialement.

#77 - Xavier (admin) - 23 Mars 2021

Bonjour ML,

Nous n'avons pas de très bons retours sur les produits chinois type Cayenne (durée de vie aléatoire, SAV difficile à joindre). Je vous conseillerais donc plutôt de rester sur des grands groupes type Atlantic (marques Atlantic, Thermor, Sauter) ou Noirot (Noirot, Airélec, Applimo).

Sauter reste probablement la plus accessible (Sauter Orosi par exemple, 11 kg, autour de 230€). Par contre, il faut prendre en compte que ces chauffages sont longs à monter en température (ça fera une grosse différence avec les convecteurs).

Une alternative serait de choisir des radiateur "double coeur" (film chauffant réactif en façade + inertie) mais le budget n'est pas le même (plutôt 500€ par chauffage).

A bientôt,

#76 - ML - 23 Mars 2021

Merci Xavier (admin) de votre réactivité d'hier et de votre réponse.
J'ai bien compris que je dois changer mes anciens radiateurs plinthes par d'autres et ailleurs (pb de hauteur). Que me conseillez-vous en inertie sèche? et quelle marque etc.... Bon courage et cordialement.

#75 - Xavier (admin) - 22 Mars 2021

Bonjour ML,

A priori, les radiateurs à inertie de type plinthe font autour de 30-40 cm. Cela ne me parait pas possible de changer de technologie de chauffage pour une pose en plinthe.

A bientôt,

#74 - ML - 22 Mars 2021

Actuellement 3 radiateurs plinthes (grille pain) hauteur 22 cm voir 25 cm possible (superficie totale de l'appart 54m2) et je souhaite changer mais j'ai du mal à trouver la bonne dimension pour rester sous plinthe (si possible) avec la bonne qualité pour un meilleur résultat. Merci de votre aide

#73 - Xavier (admin) - 18 Février 2021

Bonjour Jeff,

Vous avez parfaitement résumé la question. 1000W pendant 24 heures = 24 000 Wh ou 24 kWh. A 16 centimes le kWh, cela donne 3.84€. (Mais le chauffage ne fonctionne pas 24 heures puisqu'il s'arrête quand la consigne est atteinte puis redémarre ensuite). Cela signifie :

- Que l'on peut réduire sa facture significativement en isolant son logement (bati plus performant = moins de conso d'énergie = chauffage allumé moins longtemps).

- Que l'on peut réduire sa facture dans une moindre mesure en programmant plus finement son appareil (il ne chauffe quand lorsque nécessaire). Par exemple : 17°C la nuit et en l'absence des occupants, 20°C en cas de présence.

Donc si le confort de chauffe vous convient, vous pouvez garder vos radiateurs et tenter de les programmer plus finement. S'il n'y a pas de programmation intégré, vous pouvez regarder un dispositif de type Heatzy :
https://conseils-thermiques.org/contenu/programmateur-chauffage-electrique-fil-pilote-heatzy.php

Idéalement, il faudrait agir sur l'isolation mais en appartement, ce n'est pas chose facile.

A bientôt,

#72 - Jeff - 16 Février 2021

Je vous remercie pour vos conseils thermiques mais je suis un peu perdu avec toutes les offres du marché ma fille habite dans un appartement de 2 pièces de 47 m2 de 2010 moyennement isolé avec des radiateurs rayonnants atlantic de la même année qui explosent sa conso mensuel l'hiver en électricité ma question est par quoi les remplacer pour avoir une bonne qualité de chauffage et faire des économies d'Energie sans se prendre la tête avec de la programmation au degré près, on laisse par exemple 20° toute la journée mais j'ai déjà mon avis un radiateur de 1000w/24H = 1000w/24h d'électricité de dépensé peu importe la technologie... merci pour vos conseils.

#71 - Xavier (admin) - 25 Janvier 2021

Bonjour LALET et jean,

La seule façon efficace de réduire sa facture d'électricité est d'isoler son logement pour réduire sa consommation d'énergie.

Le changement de chauffage peut s'envisager pour avoir une régulation plus performante (le chauffage ne chauffe que lorsque cela est nécessaire) mais les gains seront modérés.

C'est aussi possible de moderniser son installation avec un dispositif de type Heatzy (programmation) :
https://conseils-thermiques.org/contenu/programmateur-chauffage-electrique-fil-pilote-heatzy.php

A bientôt,

#70 - LALET - 23 Janvier 2021

Bonjour,
Mon fils a un studio environ 15 M2 DE piece de vie.
tout electrique. il a une facture epouvantable en electricité avec des radiateurs electriques ( grllle pains). Est ce qu'un radiateur à inertie serait plus économique et combien de watts? MERCI

#69 - Jean - 04 Janvier 2021

Bonjour, j'ai depuis peu des radiateurs rayonnants
Je vois ma consommation électrique doublée
Est-ce normal ?

#68 - Xavier (admin) - 17 Décembre 2020

Bonjour AD,

Vous pouvez regarder un chauffage double coeur (chauffage rapide grâce à une façade rayonnante et confortable grâce à une masse accumulatrice).

Un internaute nous a fait part du Noirot Fusion 2 en promo chez Casto, cela semble une bonne occasion (masse de 28 kg d'après le site, régulation basique mais avec la possibilité de programmer des plages horaires choisies).

A bientôt,

#67 - AD - 16 Décembre 2020

Bonjour,

Il est assez malheureux que les seules alternatives ne pouvant poser d'évacuation des fumées soient le chauffage au gaz dangereux ou électrique gouffre énergétique

Toujours est-il que je vais potentiellement changer car le petit radiateur à IR courts est assez agressif au point de donner mal à la tête sans pour autant réchauffer la pièce,

Merci pour votre réponse,

#66 - Xavier (admin) - 14 Décembre 2020

Bonjour AD,

Oui, un "bain d'huile" est un radiateur à inertie liquide.

Quoi que vous choisissiez comme radiateur électrique, celui-ci sera un "gouffre économique" car l'électricité est la plus chère. On réserve donc l'énergie élecrtique pour le chauffage :

- aux petites surfaces (c'est votre cas pour une pièce)
- aux maisons extrêmement bien isolées

Les radiateurs à inertie permettront de mettre une température de consigne un peu moins forte (par rapport à des convecteurs) pour un avoir un même niveau de confort. Une régulation intuitive et performante est aussi un plus. C'est en ce sens que ces radiateurs peuvent faire des économies d'énergie mais cela joue "à la marge". Seule l'isolation du logement à un impact significatif sur les consommations (en les réduisant durablement ce qui préserve de l'augmentation du coût des énergies).

A bientôt,

#65 - Ad - 11 Décembre 2020

@Xavier Considérez-vous un bain d'huile comme un radiateur à inertie (liquide)?

Si j'ai bien compris, les chauffages à inertie permettent un gain de consommation, car bien qu'ils chauffent au même W ils n'ont pas besoin d'être allumé en permanence?

Des solutions de déshumidification sont envisagées, ainsi que de l'isolation intérieure d'appoint, mais je crains que le chauffage d'appoint électrique soit tout de même un gouffre, et le circuit électrique du logement collectif est sous-dimensionné;

Auriez-vous d'autres recommandations?

#64 - Xavier (admin) - 10 Décembre 2020

Bonjour,

@Jo : Vous pouvez partir sur un dimensionnement d'environ 40W/m3 soit 5 kW (50*2.5*40 = 5 000 W). Vous trouverez des modèles de type Sauter Orosi avec une régulation précise autour de 230€ (1 000W), cela me semble un bon compromis. Ils sont par contre longs à monter en température.

@Ad : Il faudrait se pencher finement sur votre taux d'humidité car chauffer de l'air humide n'est pas du tout rentable. Un système de ventilation peut être à envisager. Pour le chauffage, on devrait se situer sur un besoin autour de 800 W (même calcul que le message précédent). En ce sens, le "jus" tiré sera le même peu importe la technologie choise. Nous n'avons pas de retour pratique sur les chauffages IR. Il faudrait voir avec votre ressenti actuel. Si vous passez du temps dans la pièce, je vous conseillerais un radiateur à inertie (long à chauffer mais assez confortable).

A bientôt,

#63 - Ad - 09 Décembre 2020

Bonjour,

Je cherche à chauffer une chambre/pièce de vie/cuisine de 8m², n'ayant pas le volume pour installer une fumisterie, et craignant les dangers des chauffages à combustible sans aération, je me tourne vers les chauffages électriques;
Il y a de la condensation sur la porte vitrée simple vitrage qui donne sur la petite terrasse et un niveau d'humidité général assez élevé, ainsi qu'une contrainte budgétaire forte, une autre contrainte est de ne pas trop "tirer de jus", car l'élec a tendance à sauter (nombreuses personnes raccordées);

J'hésite donc entre panneau rayonnant, chauffage à inertie, chauffage à IR courtes et chauffage à IR longues. (Actuellement, un chauffage IR courtes 2*400W est installé).

Quelle serait votre recommandation pour une si petite surface?
Je suis tenté par un petit panneau mural à IR longues pour un bon confort thermique, un encombrement minimum, un assèchement des surfaces et une consommation faible; mais je suis hésitant au vu du prix d'achat et de la nouveauté de la technologie

Merci de votre réponse

#62 - jo - 08 Décembre 2020

Bonsoir , j'ai une maison bord de mer (plein vent) ,je désire maintenir la température à 13° l'hiver, l'isolation est bonne mais il y à la moitié en double vitrage avec volet roulant fermé à l'extérieur
Surface 50M2 H 2,50m
si je pose des radiateurs à inertie, quelle puissance est nécessaire .
Quel modèle me conseillez vous.
Merci d'avance de votre conseil

#61 - Xavier (admin) - 04 Décembre 2020

Bonjour Nadia,

Votre besoin devrait se situer autour de 1 500W. Vous pouvez prendre un radiateur à bain d'huile avec un sélecteur de puissance de 1 000 à 3 000 W. De cette façon, le radiateur pourra vous servir dans d'autres conditions. Avec un radiateur de ce type, la montée en température est longue mais la chaleur est douce. Certains appareils proposent une soufflerie en option pour plus de réactivité (chauffage agressif de l'air moins confortable). Une minuterie ou une programmation serait un plus (vous aurez chaud en arrivant dans la pièce).

Pour la facture d'énergie, vous pouvez la calculer avec les éléments suivants :

- Prix électricité : 0.16 euro le kWh
- Consommation : Puissance du radiateur X nombre d'heures de fonctionnement

Par exemple, vous utilisez le chauffage à 2 000W pendant 10 heures un jour de travail. Cela vous donne une consommation journalière de 2 0000Wh ou 20 kWh. Au niveau du prix, cela fait donc 20*0.16 = 3.2€.

A bientôt,

#60 - Nadia - 03 Décembre 2020

Bonjour,

Tout d’abord, je vous remercie pour votre site et des informations très intéressantes que l’on peut y trouver.

Avec la crise sanitaire, j’ai la chance de pouvoir télétravailler. Je me suis donc installée un bureau dans une pièce de 15m2 à l’étage que nous n’utilisons pas d’ordinaire, malheureusement, celle-ci n’est pas chauffée. Avec le froid qui arrive à grand pas, cela devient compliqué.

Je recherche un radiateur d’appoint à roulettes et là, je suis un peu perdue avec toutes les offres.
Pourriez-vous, s’il vous plaît, me conseiller ?

Egalement, mon partenaire me dit que nos factures d’électricité, de ce fait, vont augmenter considérablement. J’avoue que je ne me rends pas bien compte du coût que cela pourrait engendrer. Peut-être pourriez-vous m’indiquer une estimation en Euros des frais que cela entraînera sur notre facture d’électricité ?

Je vous remercie par avance pour votre réponse.

#59 - Xavier (admin) - 02 Novembre 2020

Bonjour Thi,

Vous pouvez estimer la puissance nécessaire en vous basant sur l'estimation moyenne de 40 W/m3 qui donne dans votre cas un besoin de 3.5 kW (avec une hauteur sous plafond standard).

Vous pouvez regarder du côté des radiateurs Sauter Orosi (bon confort et faciles à utiliser pour un prix contenu). 2 radiateurs de 1 000W et 1 de 1 500 W par exemple.

A bientôt,

#58 - Thi - 18 Octobre 2020

Bonjour,
J'ai une salle de séjour ouvert sur cuisine d'environ 35m2. Quels radiateurs adaptés me conseillez-vous?
Je vous remercie par avance.

#57 - Xavier (admin) - 15 Octobre 2020

Bonjour Audrey,

Pour les pièces de vie (chambres, suisine, salon), vous pouvez opter pour des radiateurs à inertie, longs à moner en température, mais confortables. On cite souvent l'appareil Sauter Orosi, pas torp cher avec un bon niveau de SAV (220€ pour 1 000W) mais les choix sont nombreux.

Pour la salle de bain, il vous faut un chauffage plus réactif. Un seche-serviette à fluides (lent) doté d'une soufflerie en plus (rapide). Vous trouverez des références à cette adresse :
https://conseils-thermiques.org/contenu/seche-serviette-electrique.php

Pour le couloir, un panneau rayonnant suffira.

Pour les puissances, on devrait se situer autour de 35W/m3 (bonne isolation dans un climat tempéré). Pour le salon, cela donne :

14 (m²) * 2.4 (m) * 35 (W/m3) = 1 176 W (1 250 W voire 1 500 W pour une référence du commerce).

Dans tous les cas, je vous invite à envisager des alternatives au chauffage électrique (très coûteux à l'utilisation) en regardant pour un poêle à bois par exemple (4 fois moins cher à l'utilisation) ou un poêle à granulés (2 fois moins cher à l'utilisation). Ces solutions sont en plus soutenues par les aides financières (plus écologiques et plus confortables). Même si le "bois" n'est pas forcément pour tout le monde (minimum de manutention et d'entretien).

A bientôt,

#56 - Audrey - 14 Octobre 2020

Bonjour,

J’ai comme projet d’acheter des radiateurs électriques pour ma maison.
La maison date de 1784 mais vient d’être isolé à neuf.
Voici les dimensions des pièces :
- Chambre : 12 m2
- Salle de bain : 6,4 m2
- Cuisine + salle à manger (ouverte sur un futur salon) : 43 m2
- Salon : 14m2
- Couloir (dressing) donnant sur chambre & salle de bain /toilettes : 7m2
La hauteur sous plafond est de 2,40

Quels radiateurs sont les plus adaptés pour chaque pièces ?

Je vous remercie par avance,
Remonter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies nous permettant de mesurer l'audience.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez-ici.