Récapitulatif des aides financières disponibles pour les travaux de rénovation

Article mis à jour en février 2019

Envisager des travaux de rénovation énergétique présente de nombreux avantages. Cela permet à court terme d'alléger votre facture d'énergie et d'améliorer votre confort au quotidien. Votre patrimoine est en outre valorisé à plus long terme dans le cadre d'une revente. L'État encourage fortement ces travaux de rénovation dans le cadre de la transition énergétique. L'objectif est d'améliorer les performances des logements existants et de lutter contre la précarité énergétique. De nombreuses aides financières sont donc proposées : Crédit d'Impôt pour la Transition Energétique (CITE), Programme Habiter Mieux, Certificats d'Economies d'Energie, Eco-prêt à taux 0, TVA réduite, Exonération de la taxe d'habitation... Il n'est pas toujours évident de s'y retrouver parmi tous ces sigles, d'autant que la plupart des dispositifs sont cumulables. Voici un panorama des différentes aides financières disponibles pour ne pas passer à côté d'un coup de pouce bienvenu.

Synthèse des aides financières en vigueur

Avant de préciser en détail le contenu de chaque dispositif, il est important d'avoir une vue d'ensemble des différentes aides financières afin de mieux cerner les conditions de chacune et les montants récupérables.


Conditions d’octroiTravauxMontant
CREDIT IMPOT TRANSITION ENERGETIQUE – CITE (Aide publique)
   aide financiere credit impot transition energetique cite    Proprio. - Locataires
Sans conditions de ressources
Logement > 2 ans
Tous travaux d’économie d’énergie
hors chaudières fioul
30% des dépenses éligibles
Sauf fenêtres (15%) et dépose cuve à fioul (50%)
Env. 2 400€ par personne, 4 800€ par couple
Par période de 5 années consécutives
PROGRAMME "HABITER MIEUX" de l'Agence Nationale de l’habitat (Aide publique)
aide financiere habiter mieux anah Proprio.-Bailleurs-Copro.
Sous conditions de ressources
Logement > 15 ans
Travaux ponctuels
(chauffage, isolation)
ou démarche globale
(performances logement + 25%)
Revenus très modestes :
50% prix HT des travaux, max 10 000€
Revenus modestes :
35% prix HT des travaux, max 7 000€
CERTIFICAT D'ECONOMIES D'ENERGIE - CEE (Aide privée)
aide financiere certificat economie energie Tous les publics
Tous les secteurs
Logement > 2 ans
Tous travaux d’économie d’énergie
Bonus isolation
Bonus changement de chauffage
Aides délivrées par les fournisseurs d’énergie
ou les grandes surfaces sous diverses formes :
primes énergie, bons d’achats….
ECO PRÊT A TAUX ZERO (Incitation financière)
eco pret taux zero Propriétaires / Bailleurs / Copro.
Logement < 1er janvier 1990
Travaux d’économies d’énergie,
d’assainissement et d’intérêts collectifs (copro.)
20 000€ sur 10 ans : bouquet de 2 travaux
30 000€ sur 15 ans : bouquet de 3 travaux
(10 000€ sur 10 ans par logement: en copropriété)
Durée de remboursement minimale de 3 ans
TVA REDUITE 5.5% ou 10% (Incitation financière)
aide financiere tva 5.5% Propriétaires / Locataires / Bailleurs / Copropriétés
Logement > 2 ans
Travaux d’économies d’énergie
Autres travaux de rénovation
TVA réduite matériel et main d’œuvre :
5,5%: Economies d’énergie
10%: Autres travaux de rénovation
En parallèle de ces dispositifs certaines régions, départements ou communes peuvent apporter des soutiens supplémentaires en fonction des politiques locales. Celles-ci sont souvent corrélées à des conditions de ressources.

ATTENTION! Pour toutes ces aides, le recours à un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) est obligatoire.

Aides financières pour les travaux de rénovation énergétique : Que retenir ?

Les aides financières sont multiples car elles font intervenir plusieurs secteurs (privé, public) et plusieurs échelles (nationale, locale). Pour autant, il est possible de retenir quelques tendances générales :

Aide ou Incitation ? Il faut bien distinguer les 2 termes. Les "aides" vous donnent de l'argent (CITE, Habiter Mieux, CEE) alors que les "incitations" favorisent votre investissement (Eco prêt à taux 0, TVA réduite).

Priorité aux logements existants : Les 2/3 des bâtiments datent d’avant les années 70 et n'étaient contraints à aucune réglementation thermique au moment de leur construction. Les aides financières portent donc essentiellement sur la rénovation et non sur la construction (première RT en 1974).

rge reconnu garant environnementPriorité aux travaux rentables réalisés par des professionnels : L'État ne va pas distribuer des aides sans contreparties. Il faut systématiquement qu'un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l'Environnement) assure les travaux de rénovation. Cela garantit d'une part une certaine qualité de mise en oeuvre et permet de relancer le secteur du bâtiment. D'autre part, le matériel choisi doit répondre à un cahier des charges très précis afin de garantir des économies d'énergie réelles (Voir plus bas). Retenons par exemple que l'isolation des combles doit avoir une résistance thermique minimale de 7 m².K/W (soit environ 30 cm d'isolants). À l'inverse des équipements comme les pompes à chaleur air/air, dont les performances énergétiques ne sont pas suffisantes comparées au standard actuel, ne bénéficient d'aucune aide.

Des dispositifs intéressants et souvent cumulables : Les différents dispositifs sont pratiquement tous cumulables et il n'a jamais été aussi rentable de réaliser des travaux de rénovation énergétique. Seuls les Certificats d'Economies d'Energie (CEE) ne sont pas cumulables avec le programme Habiter Mieux (car cette aide fait déjà intervenir les CEE par ailleurs). Selon votre situation financière, il se peut que vos travaux soient financés à hauteur de 80% à 100%. Les aides financières sont donc loin d'être négligeables.

point renovation info serviceDes démarches administratives complexes : La multitude des dispositifs fait qu'il n'est pas toujours évident de s'y retrouver. Heureusement, l'Etat a mis en place un numéro unique afin de guider les bénéficiaires des aides financières. Ce numéro est gratuit et totalement indépendant, il s'agit d'un service public. Sinon, vous pouvez prendre contact directement avec votre correspondant au niveau local (service public gratuit également), vous trouverez ses coordonnées directement sur le site du gouvernement.

cite credit impot transition energetiqueLe Crédit d'Impôt pour la Transition Energétique (CITE)

Le Crédit d'Impôt pour la Transition Energétique est probablement l'aide financière la plus connue car elle touche un très large public. Voici ce qu'il faut retenir de ce dispositif :

Qui peut prétendre à cette aide ? Les propriétaires ou locataires d'une résidence principale (maison ou appartement) achevée depuis plus de 2 ans. Aucunes conditions de ressources requises.

Et pour les copropriétés ? Les copropriétés peuvent bénéficier du Crédit d'Impôt pour la Transition Energétique pour réaliser des travaux sur les parties communes. Chaque personne aura en outre le droit de bénéficier du CITE pour son logement individuel.

Le Crédit D'Impôt pour la Transition Energétique, pour quels travaux ? Les travaux qui contribuent à améliorer la performance énergétique de votre logement. Classiquement, on retrouve les travaux d'isolation (sol, murs, toiture), le remplacement des fenêtres ou le changement de mode de chauffage (hors fioul). Attention cependant, les produits installés doivent répondre à des critères techniques précis afin de garantir des performances suffisantes. Vous pouvez retrouver ces différents critères techniques sur le site des impôts. Retenons le critère de la résistance thermique pour les travaux d'isolation que les devis doivent impérativement mentionnés :

Critères techniques d'éligibilité crédit impot pour la transition énergétique pour des travaux efficaces d'isolation et de changement des ouvrants

Critères techniques d'éligibilité CITE pour des travaux efficaces d'isolation

Par quel professionnel ? L'artisan doit impérativement être dans la majorité des cas RGE (Reconnu Garant de l'Environnement) afin de prétendre à cette aide financière. Attention! L'artisan RGE doit obligatoirement se déplacer à votre domicile afin d'établir les devis pour assurer une véritable adéquation entre vos besoins réels et la solution proposée. En effet, une visite préalable est indispensable à l'obtention du Crédit D'Impôt pour la Transition Energétique. Veillez donc à ne rien signer en magasins ou dans des salons. De plus, l'artisan devra être le plus exhaustif possible dans ces devis et bien préciser les critères techniques (les valeurs Uw et Sw pour un vitrage par exemple) pour que le dossier CITE soit complet.

Montant de l'aide : Le montant de l'aide est fixé à 30% du montant TTC sur le matériel acheté via le professionnel. Dans le cas de travaux d'isolation, les 30% s'appliquent également sur la main d'oeuvre dans une limite de 100€/m² pour une isolation intérieure et de 150€/m² pour une isolation extérieure. Les dépenses éligibles sont plafonnées pour une période de 5 années consécutives à 8 000€ pour une personne seule (environ 2400€ d’aide), 16 000€ pour un couple (environ 4800€ d’aide). Ces plafonds sont majorés de 400€ supplémentaires pour chaque personne à charge (enfants, seniors...)

Attention ! Les travaux concernant le changement des fenêtres en simple vitrage ne bénéficient que d'un taux de 15% dans la limite de 100€ par fenêtre. A l'inverse, la dépose d'une cuve à fioul est subventionnée à hauteur de 50% mais uniquement pour les ménages modestes (volonté de voir cette source d'énergie disparaitre).

Comment bénéficier du Crédit d'Impôt pour la Transition Energétique ? Il faut remplir la ligne dédiée sur votre déclaration de revenus. Pour des travaux achevés en 2019, le CITE vous sera remboursé en 2020. Si vous ne payez pas d'impôts, vous pouvez quand même prétendre au CITE puisque l'Etat vous remboursera sous forme d'un chèque ou d'un virement bancaire. Le récent prélèvement à la source (PAS) ne change rien à ce sujet.

Le Crédit d'Impôt pour la Transition Energétique est-il cumulable avec d'autres aides ? Oui, le CITE est cumulable avec toutes les autres aides financières (y compris le prêt à taux 0). Néanmoins, le montant des travaux éligibles tient compte des subventions obtenues par ailleurs.

Les aides de l'ANAH (Agence Nationale de l'Habitat) à travers le programme Habiter Mieuxagence nationale de l'habitat anah aides financieres

Les aides de l'ANAH sont les plus importantes mais elles sont logiquement réservées aux personnes les plus modestes. Elle concerne les propriétaires occupants, les bailleurs et les copropriétés en difficulté n'ayant pas bénéficié d’un prêt à taux zéro au cours des 5 dernières années. Le logement concerné doit avoir plus de 15 ans. Voici les plafonds de ressources à respecter en 2019 :


Plafonds ressources – Île de FrancePlafonds de ressources – Autres régions
Nombre de personnesMénages très modestes (€)Ménages modestes (€)Ménages très modestes (€)Ménages modestes (€)
120 47024 91814 79018 960
230 04436 57221 63027 729
336 08043 92426 01333 346
442 12851 28930 38938 958
548 19858 67434 78444 592
Perso en plus+ 6 059+ 7 377+ 4 385+ 5 617

Plafonds applicables en 2019 à comparer au revenu fiscal de 2018 ou à celui de 2019 (si disponible).

1. Le dispositif « Habiter mieux sérénité » pour un ensemble de travaux

Travaux éligibles : Les travaux qui contribuent à améliorer les performances énergétiques des logements d’au moins 25%. Un diagnostic préalable doit être effectué par un opérateur spécialisé (forfait de 560€). Les travaux doivent être réalisés par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l'Environnement).

Montant :

aides financières anah travaux renovation energetique

2. Le dispositif « Habiter Mieux Agilité » pour une action ciblée

Travaux éligibles : Changement de chauffages ou de chaudière / Isolation des murs ou des combles. Travaux réalisés par un professionnel RGE.

Montant :

Le programme "Habiter Mieux" de l'ANAH est-il cumulable avec d'autres aides ? Oui, les aides de l'Anah sont cumulables avec toutes les aides citées dans cet article (CITE, EcoPTZ, TVA réduite et aides locales) à l'exeption des Certificats d'Economies d'Energie (car ceux-ci sont inclus dans les aides de l'Anah).

Les Certificats d'Economies d'Energie - CEE

certificats economie energie ceeLe dispositif des certificats d’économies d’énergie (CEE) a été mis en place par l’Etat dans le cadre de la loi POPE (Programme fixant les Orientations de la Politique Energétique). Il doit permettre d'économiser de l'énergie d'une manière globale en imposant aux différents fournisseurs d'énergie (EDF, Engie, Alterna, Total...) de favoriser l'efficacité énergétique de leurs clients (ou d'eux-mêmes). Les montants ne sont pas les plus importants (de l'ordre de centaines d'euros) mais tout le monde peut y prétendre. Que retenir des CEE?

Qui peut proposer des Certificats d'économies d'énergie ? Les fournisseurs d'énergie, les grandes surfaces qui vendent du carburant (Auchan, Carrefour, Leclerc...), les grandes surfaces de bricolage (Brico-Depôt, LeroyMerlin, Castorama...), les sites spécialisés en ligne ou les artisans directement peuvent proposer des CEE.

Un certificat d'économies d'énergie, c'est quoi exactement ? Un certificat d'économies d'énergie peut être assimilé à une action cotée en bourse. En effet, lorsque les obligés réalisent (ou font réaliser) des travaux d'économies d'énergie, ils génèrent une certaine quantité de CEE qui va ensuite être revendue sur un marché. L'unité des CEE est le kWhCumac pour kWh CUMulés et Actualisés, c'est-à-dire la quantité théorique d'économies d'énergie réalisée sur la durée de vie du matériel posé (par rapport à une référence).

Les certificats d'économies d'énergie, pour quels travaux ? Attention, avant toute chose, il faut savoir que les dossiers CEE se montent AVANT la signature des devis! Les travaux doivent répondre à des exigences précises permettant effectivement des économies d'énergie et être réalisés par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l'Environnement). Les fiches d'actions standardisées permettent de savoir rapidement, en fonction de la nature et de la quantité des travaux effectués, le nombre de kWhcumac qui pourront être obtenus. Vous pouvez consulter l'ensemble des fiches standardisées directement sur le site du gouvernement. À titre indicatif, voici les travaux qui ont le plus bénéficié de CEE :

travaux renovation eligibles certificats economie energie

Travaux ayant le plus bénéficiés de Certificats d'Economies d'Energie (Ministère du développement durable)

Quelle forme peut prendre un CEE pour le particulier ?

Quel montant pour les certificats d'économies d'énergie ? Les montants dépendent bien sûr des travaux réalisés, les sommes en jeu se chiffrent généralement en centaines d'euros. Attention, le montant des primes n'est pas fixé à l'avance et il existe de nombreux écarts de prix (du simple au double). Il vaut donc mieux comparer les offres avant de s'engager d'autant que l'on ne peut valoriser ses travaux qu'UNE seule fois. Attention aux comparateurs en ligne dont les pratiques peuvent induire en erreur : affichage des primes de leurs partenaires uniquement, montant annoncé alléchant mais obsolète... La plupart des fournisseurs de CEE proposent des simulations en ligne, comparer soi-même est donc assez facile.

À noter que depuis début 2016, l'Etat a choisi d'orienter les certificats d'économies d'énergie vers les personnes en situation de précarité énergétique. De ce fait, les personnes avec des revenus modestes peuvent bénéficier de prime énergie "bonifiée". À titre d'exemple, des travaux d'isolation donneraient lieu à l'une des aides suivantes :

Certificats Economies energie comparatif des offres

Panorama des aides possibles pour des travaux d'isolation des combles de 60m² dans l'Ain, maison chauffée à l'électricité, revenus fiscaux inférieurs à 32 260 €.

Les certificats d'économies d'énergie sont-ils cumulables avec d'autres aides ? Oui, les certificats d'économies d'énergie sont cumulables avec toutes les aides citées dans cet article (CITE, EcoPTZ, TVA réduite et aides locales) à l'exeption des aides de l'Anah qui font déjà intervenir les CEE par ailleurs.

Les primes « Coup de pouce », des CEE boostés jusqu'au 31 décembre 2020!

Les travaux les plus efficaces disposent d’une bonification à travers 2 dispositifs spéciaux de CEE :

La prime « coup de pouce chauffage »

Il s’agit de remplacer une ancienne chaudière au charbon, au fioul ou au gaz (basse énergie) par un système plus performant. Les montants sont très incitatifs :


PrimesRevenus modestesSans conditions
Remplacement d’une chaudière par…
Chaudière bois
Pompe à chaleur (air/eau, eau/eau, hybride)
Chauffage solaire
4 000€2 500€
Chaudière gaz à haut rendement1 200€600€
Réseau de chaleur (énergie renouvelable)700€450€
Remplacement d’un chauffage au charbon par…
Chauffage au bois800€500€

La prime "coup de pouce isolation"

En plus du crédit d'impôt isolation (aide publique), certaines entreprises peuvent vous proposer une prime spéciale dans le cadre des CEE (Certificats d'Economies d'Energie). Les montants sont très incitatifs :


TravauxMénages modestesAutres ménages
Isolation des combles et toiture20 €/m²10 €/m²
Isolation de planchers bas30 €/m²20 €/m²

Notons enfin que ces primes coup de pouce ne sont pas cumulables avec les CEE classiques ni avec les aides de l’Anah (Programme « Habiter Mieux »). Elles restent compatibles avec les autres dispositifs détaillés sur cette page : CITE, prêt à taux zéro, TVA réduite.

aides financières travaux rénovationL'Eco Prêt à Taux Zéro - EcoPTZ

Attention ! Ce dispositif devrait connaître une simplification au 1er mars 2019 en supprimant l’obligation de faire plusieurs travaux.

L'Eco Prêt à Taux Zéro est probablement l'incitation financière la plus forte si vous envisagez de faire plusieurs travaux de rénovation énergétique. Les banques conventionnées avec l’Etat (quasiment toutes) peuvent vous prêter jusquà 20 000 ou 30 000€ selon la somme de travaux envisagée. Il n'y a en outre aucune condition de ressource requise, le public est donc très large. Que retenir de l'Eco Prêt à Taux Zéro ?

Qui peut prétendre à cette aide ? L'Eco Prêt à Taux Zéro s'adresse à tous les propriétaires (occupants, bailleurs, copropriétés) dont les logements ont été achevés avant le 1er janvier 1990, sans aucune condition de ressources.

Quel montant pour l'Eco Prêt à Taux Zéro ? Il y a plusieurs dispositifs assez hétéroclites. Retenons le principal qui permet l'obtention d'un prêt sans intérêt pour des bouquets de travaux visant les économies d'énergies. Pour les copropriétés, le montant est fixé à 10 000€ par logement pour une action simple. Les copropriétaires peuvent en outre bénéficier de l'EcoPTZ à titre individuel. Pour les particuliers, le prêt est fixé à 20 000€ pour un bouquet de 2 travaux réalisés puis à 30 000€ pour un bouquet de 3 travaux réalisés. Ce prêt devra être remboursé sous 10 ans (20 000€) voire sur 15 ans (30 000€) avec un minimum de 3 ans.

montants eco pret taux zero ecoPTZ

Montants de l'Eco Prêt à Taux Zéro en fonction du public concerné et des ressources financières (Ademe)

L'Eco Prêt à Taux Zéro, pour quels travaux ? Les travaux éligibles sont les mêmes que pour le Crédit Impôt pour la Transition Energétique (les critères à respecter sont indiqués ci-dessus). Les travaux doivent également être réalisés par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l'Environnement). Pour constituer un "bouquet" de travaux, les travaux choisis doivent se répartir dans les catégories suivantes :

L'Eco Prêt à Taux Zéro est-il cumulable avec d'autres aides ? Oui, l'EcoPTZ est cumulable avec toutes les autres aides détaillées dans cet article.

Les autres aides financières: TVA réduite, Exonération de la taxe d'habitation et Aides locales

En parallèle de ces dispositifs, il existe 3 aides supplémentaires qui sont cumulables avec tous les dispositifs évoqués précédement.

tva 5.5La TVA réduite : Cette incitation financière s'applique aux logements de plus de 2 ans. Il s'agit de la plus simple à mettre en oeuvre puisque le particulier n'a rien à faire, la TVA réduite est inscrite directement sur le devis réalisé impérativement par un artisan RGE (Reconnu Garant de l'Environnement). Il suffira de confirmer par écrit l'âge du logement et la nature des travaux réalisés. La TVA réduite concerne le matériel acheté ainsi que la main d'oeuvre. Le taux de 5.5% est réservé uniquement aux travaux d'économies d'énergie éligibles. Les critères techniques sont les mêmes que pour le Crédit Impôt pour la Transition Energétique indiqués ci-dessus. Le taux de 10% s'applique pour les travaux de rénovation générale (qui ne visent pas spécifiquement la performance énergétique). Toutefois, pour les appareils énergivores (climatisation, hammam) ou pour les travaux de remise à neuf, le taux de 20% est maintenu.

L'exonération de la taxe d'habitation (de 50% à 100%) : Toutes les communes ne participent pas à cette incitation financière, il faut donc en premier lieu contacter votre mairie pour savoir si ce dispositif est mis en place. Pour y prétendre, il faut avoir réalisé des travaux d'économies d'énergie qui respectent les critères d'éligibilité du Crédit Impôt pour la Transition Energétique indiqués ci-dessus et dans les proportions suivantes:

exonération taxe habitation travaux renovation

Montants de l'Eco Prêt à Taux Zéro en fonction du public concerné et des ressources financières (Ademe)

Les aides locales : En sus de toutes les aides disponibles au niveau national, des régions, départements ou communes peuvent vous aider à améliorer la performance thermique de votre logement. Vous pouvez consulter la liste des départements concernés directement sur le site de l'ANIL (Agence Nationale pour l'Information sur le Logement).

Trouver un artisan RGE (Reconnu Garant de l'environnement)

Faire chiffrer ses travaux de rénovation énergétique

Vous l'aurez compris, le recours à un artisan RGE est indispensable pour obtenir des aides financières. Il est en outre indispensable de faire chiffrer votre projet de rénovation énergétique pour monter vos dossiers et affiner votre budget. Il convient de réaliser au moins 3 devis par travaux pour faire baisser les prix par une mise en concurrence. Pour obtenir rapidement plusieurs propositions, vous pouvez utiliser une application de devis en ligne, gratuite et sans engagement comme Enchantier:



Privilégiez les installateurs qui se déplacent à votre domicile pour réaliser une étude technique précise. En effet, pour certaines aides financières, c'est un pré-requis indispensable (CITE notamment). Observez aussi leur réactivité: l'artisan est-il disponible? Prend-il la peine de vous rappeler rapidement? Enfin, exigez une attestation de l'assurance décennale qui couvre les travaux réalisés.

Un artisan RGE est-il vraiment fiable ?

Qu'est ce que la mention RGE ? Le label RGE (reconnu garant de l'environnement) est une qualification mise en place par l'état qui atteste de bonnes pratiques en termes :

liste logo RGEPlusieurs organismes ont suivis cette démarche et tous les labels ci-après sont RGE :

De plus la mention RGE garantie que l'entreprise labelisée:

Mises en garde : Ce label est payant et de nombreux artisans n'ont pas les moyens financiers ou humains de suivre la formation et d'obtenir ce label. Un artisan reconnu dans le quartier fera peut être de meilleurs travaux qu'une entreprise ayant pignon sur rue avec un label. Dans tous les cas, exigez le certificat de qualification pour s'assurer de la validité du label. Certains artisans se servent du logo RGE pour attirer un maximum de clients. De plus, ne vous fiez qu'aux labels cités, en effet, les labels privés sont souvent des contrats ou echange de contact entre professionnels, ce ne sont donc pas des labels de qualité de travaux (exemple avec les partenaires EDF Bleu Ciel). Repérez les artisans labelisés RGE sur le site renovation-info-service.gouv.fr.

Se faire aider pour ses travaux de rénovation énergétique

Si vous êtes un peu perdu parmi la pléthore de dispositifs disponibles ou si vous vous souhaitez de l'aide concernant l'analyse de vos devis, faites vous aider gratuitement par les espaces info énergie.

Des informations gratuites, de qualité et objectives

logo ademeLes Espaces Info Energie sont des points d’informations gratuits, pour les particuliers, pour toutes les questions relatives à leurs projets relatifs à l'habitat (construction, rénovation, installation de systèmes à économies d’énergie, gestes pour consommer moins d’énergie ou eau). Ces organismes, présents dans chaque département, sont portés par différentes structures telles que des collectivités territoriales ou des associations (Agence Locale de l'Energie en particulier). Les Espaces Info Énergie sont des organismes publics indépendants créés par l'Ademe (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie) pour sensibiliser et informer le grand public de manière objective.

Allô j'écoute!

logo espace info energieLa principale mission des Espaces Info Energie est le conseil aux particuliers grâce à la mise en place d’un standard national ouvert tous les jours de la semaine de 9h à 18h. Durant ces permanences, le conseiller répond aux questions des particuliers en recherche de conseils. Les Espaces Info Energie reçoivent également sur rendez-vous, afin de rentrer plus en détails dans le projet du particulier et d’aborder des points plus techniques (mise en œuvre, analyse de devis, estimation de consommation). Les conseils des EIE sont toujours totalement gratuits et désintéressés, alors n'hésitez pas!

Se faire aider dans le suivi des travaux par un maître d'oeuvre ou un architecte ?

Pour des travaux "mineurs" comme le changement d'un équipement il ne serait pas judicieux de faire appel à un tel prestataire. Pour les travaux nécessitant plusieurs corps de métiers ou pour un montant conséquent l'appel à un maître d'œuvre ou un architecte se justifie. Les travaux concernés sont classiquement ceux d'une isolation (extérieure ou intérieure) avec le changement des menuiseries ou du système de chauffage. Le maître d'œuvre va coordonner le chantier pour qu'il dure le moins longtemps possible en répondant au plus près à vos attentes.

Conclusion: Les aides financières, de vraies ressources dans ses travaux de rénovation énergétique

Il existe de nombreux dispositifs d'aides pour financer les travaux de rénovation énergétique: Crédit d'Impôt pour la Transition Energétique, Eco Prêt à Taux Zéro, Aides de l'ANAH, Certificats d’Economies d’Energie, TVA à taux réduit, exonération de la taxe d'habitation et aides locales. On peut regretter que ces dispositifs ne soient pas plus unifiés pour favoriser les démarches administratives qui restent parfois fastidieuses. Néanmoins, l'Etat met à disposition des conseillers info rénovation formés sur cette thématique qui vous répondent gratuitement, il ne faut donc pas hésiter à les solliciter (numéro national gratuit: 0 808 800 700). Ces aides restent très intéressantes sur le plan financier et imposent des performances thermiques minimum et donc de réelles économies d'énergie. Gardez à l'esprit qu'un professionnel RGE est obligatoire si vous souhaitez bénéficier de ces aides. Exigez que le professionnel se déplace à votre domicile pour réaliser une étude technique et que les devis soient exhaustifs et fassent apparaitre clairement les critères techniques demandés. Attention, prenez le temps de faire le tour de toutes les aides financières disponibles AVANT la signature des devis car certains dossiers se montent avant votre engagement auprès du professionnel (CEE notamment). Pour aller plus loin, consultez les différentes étapes pour amorcer votre rénovation énergétique.

Laisser un commentaire ou poser une question




#45 - Fred - 06 Février 2019

Bonjour,

Un vrai casse tête... J'ai un dossier en cours avec L'ANAH (habité mieux agilité) Je change ma vieille chaudière fuel pour une pompe à chaleur air/eau. Je suis éligible à une aide de 35% (facture H-T). Mais à ce jour personne est en mesure de m’affirmer si la prime coup pouce ( 4 000€) d'après mes revenus 2017 est cumulable avec les 35% de l'ANAH. FAIRE me dit de voir avec L'ADEME qui dit de voir avec l'ANIL etc... ect...

#44 - Xavier (admin) - 22 Janvier 2019

Re Deg,

J'ai mis à jour ma réponse car elle comportait une coquille, je voulais parler de "plafond de ressources" et non pas de "conditions de ressources" :

Bonjour Deg,

En 2019, la pose d'un poêle à granulés sera bien éligible également à un crédit d'impôt de 30% en tant que "chauffage utilisant une source d'énergie renouvelable".

Toutefois, cette aide sera soumise à un plafond dont le montant doit être défini par un décret à paraitre au cours de l'année. Il se peut donc que l'enveloppe totale n'évolue pas significativement.

A bientôt,

#43 - Xavier (admin) - 22 Janvier 2019

Bonjour Deg,

En 2019, la pose d'un poêle à granulés sera bien éligible également à un crédit d'impôt de 30% en tant que "chauffage utilisant une source d'énergie renouvelable".

Toutefois, cette aide sera soumise à un plafond dont le montant doit être défini par un décret à paraitre au cours de l'année. Il se peut donc que l'enveloppe totale n'évolue pas significativement.

A bientôt,

#42 - Deg - 19 Janvier 2019

Bonjour
N'ai vu sur ce site officiel que la pose peut bénéficier également de 30%
https://www.economie.gouv.fr/particuliers/credit-impot-transition-energetique-cite

Mais c'est un peu flou, Est-ce valable pour la pose d'un poêle à granule ? Car vous n'en parlez pas dans votre article.
Merci d'avance

#41 - Laura (admin) - 16 Janvier 2019

Bonjour Nath,

Plusieurs aides sont disponibles :
- Crédit d'impôt, les CEE et la TVA 5.5% sans conditions de ressources
- L'éco prêt à taux zéro à condition que l'achat fasse partie d'un bouquet de travaux d’économies d'énergies, et les aides de l'Anah sous condition de ressources.

Pour en savoir plus, vous pouvez téléphoner un conseiller FAIRE (faire.fr), ou vous rendre dans l'espace info-énergie le plus proche de chez vous.

A bientôt

#40 - Nath - 15 Janvier 2019

Bonjour
Je suis propriétaire d’une maison construite en 2000. Je souhaite changer mon mode de chauffage par un poêle à pellets. Je vis seule .
À quelle aide puis-je prétendre? Et où puis je me renseigner?
Merci pour votre aide.

#39 - Xavier (admin) - 07 Janvier 2019

Bonjour francky,

Désolé pour le délai de réponse (congés). Vous devriez pouvoir bénéficier de l'ensemble des aides décrites dans le tableau au début de l'article y compris celle de l'Anah soumises à conditions de ressources.

Le plus simple serait d'aller dans votre espace info Energie local (service public) afin qu'il vous guide spécifiquement (et gratuitement) dans les démarches. Vous trouverez le lieu le plus proche de chez vous à cette adresse :
https://www.faire.fr/trouver-un-conseiller

A bientôt,

#38 - francky - 23 Décembre 2018

Bonjour,
Je possède une maison de110 m² chauffage électrique construite en 1985
je pense faire installer un poêle à pellet
Mon RFR est < 40000 euros pour 5 personnes résidant dans le foyer.

De quelles aides puis-je bénéficier ?
Par avance merci

#37 - Xavier (admin) - 14 Décembre 2018

Bonjour steff,

A priori, vous pouvez bien bénéficier des aides "sans conditions de ressources" : CITE, CEE et des avantages fiscaux (TVA 5.5% et PTZ zéro si la maison date d'avant 1990 pour un bouquet de travaux).

N'hésitez pas à contacter le service public gratuit qui maîtrise parfaitement ce dispositif complexe, ils vont renseigneront précisément sur les démarches : 0 808 800 700. Il sont normalement réactifs.

A bientôt,

#36 - steff - 13 Décembre 2018

bonjour
acquereur d'une maison depuis 1 mois je désire changer insert cheminéé par un poele granules revenu fiscal reference superieur à 40000 euros couple avec 2 enfants ai je droit à des aides à part le CITE merci

#35 - Xavier (admin) - 03 Décembre 2018

Bonjour violettevt,

Dans votre maison de plus de 2 ans, vous aurez bien droit au crédit d'impôt sur les poêles dont nous parlons plus longuement ici (argent public) :
https://conseils-thermiques.org/contenu/credit-impot-poele-granule.php

Mais également aux CEE (argent privé) avec une aide d'une grande surface alimentaire par exemple.

La prime de QuelleEnergie n'est pas une aide en soit mais reprend tous les dispositifs possibles. Elle ne sera donc pas cumulable.

Le plus simple est que vous contactiez directement les pouvoirs publics. C'est gratuit et totalement indépendant : 0 808 800 700. Ils pourront faire le point avec vous sur toutes les aides disponibles (y compris celles soumises à conditions de ressources).

Tenez-nous au courant,

#34 - violettevt - 03 Décembre 2018

Bonjour,
ma maison date de 2008 et je souhaite installer un poele à granulés, je suis perdue dans les aides, j'aurais droit à 30% de crédit d'impôt sur le poele et 208€ de prime via le site quelle énergie. puis-je y ajouter une prime de certaines GS (leclerc) et autre. Pouvez- vous m'aider. Merci

#33 - Xavier (admin) - 16 Octobre 2018

Bonjour Christian 50,

Oui, la mise en place d'un chauffage individuel au bois rentre bien dans le cadre de toutes les aides mentionnées ici. On en parle plus spécifiquement à cette adresse :
https://conseils-thermiques.org/contenu/credit-impot-poele-granule.php

Concernant le projet, c'est plutôt une bonne idée car vous allez bénéficier d'un prix au kWh beaucoup plus avantageux (6-7 cts pour le granulés, 14-15 cts pour l'électricité) et vous aurez une énergie principalement renouvelable.

Après, il faut voir le projet dans son ensemble et pas qu'avec une approche par le "chauffage". Par exemple, si votre isolation des combles est vieillissante (20 ans) ou insuffisante, il est plus judicieux de la remettre à niveau en premier. C'est à la fois moins cher et plus rentable :
https://conseils-thermiques.org/contenu/isolation-comble-perdu.php

Pour le poêle à granulés, il faut bien choisir l'emplacement et la technologie de façon à ce que la diffusion de la chaleur soit la plus homogène possible :
https://conseils-thermiques.org/contenu/poele-granule-chaleur.php

N'hésitez pas à revenir vers nous pour votre projet ou si vous souhaitez plus de précisions.

A bientôt,

#32 - Christian 50 - 15 Octobre 2018

Bonjour,
Je souhaite remplacer mes radiateurs vieux de 20 environ par un poêle à granulés. Pourriez-vous me dire si ces travaux rentrent dans le cadre d'aides ou de crédit d’impôt. Est ce un bon choix ??
Merci pour la réponse

#31 - Xavier (admin) - 04 Octobre 2018

Bonjour Félix,

Oui, vous aurez droit aux aides notamment le crédit d'impôt mais en tant que locataire, la situation reste particulière. Je vous invite à contacter les pouvoirs publics au numéro national gratuit: 0 808 800 700. Ils pourront vous aiguiller au mieux dans les démarches et vous aider à argumenter auprès de votre propriétaire.

Vous pouvez également consulter notre guide pour faire des économies d'énergie en tant que locataire :
https://conseils-thermiques.org/contenu/reduire-facture-energetique-locataire.php

A bientôt,

#30 - Felix - 03 Octobre 2018

Bonjour
Je suis au chômage et j'ai des revenus de 925€.
Je suis locataire dans un appartement de 60 m2 et j'ai un système de chauffage électrique et j'ai des mensualités très élevées.
Je voudrais installer un système de poele a pelletes.
J'aimerais savoir si j'ai le droit à une aide.
En vous remerciant

#29 - Xavier (admin) - 25 Septembre 2018

Bonjour Patricia,

Vous pourrez à coup sûr bénéficier du crédit d'impôt (entre 600 et 1600€ selon le poêle choisi) et du CEE (entre 100 et 200€ selon vos revenus). Nous détaillons le cas spécifique des poêles à granulés à cette adresse :
https://conseils-thermiques.org/contenu/credit-impot-poele-granule.php

La TVA sera aussi directement réduite à 5.5% sur le devis. Attention cependant de bien choisir un artisan RGE Qualibois.

A bientôt,

#28 - Patricia - 24 Septembre 2018

Bonjour,
Je suis propriétaire d’un maison construite dans les années 30. Actuellement j’ai une cheminée comme chauffage d’appoint à bois. J’envisage de la remplacer par un poêle à pellets. Je suis également obligée d’effectuer des travaux de tubage .Je suis imposable sur le revenu et je suis en couple marié
À quelle aide puis je prétendre ?
Merci
Patricia

#27 - Xavier (admin) - 18 Septembre 2018

Bonjour Françoise,

Si votre maison a plus de 2 ans comme cela semble être le cas, vous avez droit aux aides financières et notamment le crédit d'impôt (30% sur le matériel ce qui est très intéressant) mais aussi aux CEE (100 à 200€ selon vos revenus).

Nous détaillons plus simplement les dispositifs à cette adresse :
https://conseils-thermiques.org/contenu/credit-impot-poele-granule.php

En parallèle, vous pouvez contacter les pouvoirs publics qui vous renseigneront gratuitement et avec pertinence sur les démarches à suivre : 0 808 800 700.

A bientôt et bon courage dans cette épreuve,

#26 - Françoise - 18 Septembre 2018

Bonjour,
je suis propriétaire de ma maison, le chauffage de ma maison est au gaz de ville, durant la maladie de ma fille (leucémie décédée en juin, je suis en arrêt depuis janvier 2017 ) pour avoir une température correcte, j'ai dû mettre les radiateur au maximum j'ai eu un surplus de facturation près de 1000 euros de gaz.
je souhaiterai faire installer un poêle à granule
Ai je droit à des aide ? ou puis je me renseigner ?
En vous remerciant de vos réponses et conseils

#25 - Xavier (admin) - 13 Août 2018

Bonjour Maëva,

Malheureusement, aucune aide financière n'est possible dans le neuf. Les aides se concentrent sur le logement ancien souvent peu performant d'un point de vue thermique.

Je vous invite à lire l'article sur l'économie de la construction pour construire une maison la moins coûteuse possible en restant sur des prestations de bonne qualité :
https://conseils-thermiques.org/contenu/economies_construction.php

A bientôt,

#24 - Maëva - 11 Août 2018

Bonjour je me permet de vous écrire, j aurais aimer savoir si pour une construction de maison neuve on peut avoir des aides ?
En vous remerciant cordialement Loriller Maeva

#23 - Xavier (admin) - 18 Juin 2018

Bonjour Jean,

Désolé, je vous ai répondu trop vite.

La VMC hygro n'est pas éligible au crédit d'impôt!

Elle est en revanche bien éligible aux CEE.

Je fais la modification sur le commentaire précédent.

A bientôt,

#22 - Xavier (admin) - 14 Juin 2018

Bonjour Jean,

Non, il n'est pas possible de bénéficier du crédit d'impôt pour le renouvellement d'une VMC hygro.

Vous pouvez néanmoins faire une demande de CEE sur les sites des grandes surfaces alimentaires (je viens de le faire sur Carrefour et Auchan). Vous pouvez obtenir une aide non négligeable selon vos revenus (autour de 100€). Attention toutefois, seules les VMC basse consommation sont éligibles selon la fiche standardisée : "Le caisson de ventilation est un caisson basse consommation, c’est-à-dire qu’il a une puissance électrique absorbée pondérée inférieure ou égale à 15 WThC dans une configuration T4 avec une salle de bain et un WC."

A titre informatif, un kit VMC hygro B coûte autour de 350€ TTC (il faudra rajouter si possible les entrées d'air et la pose).

A bientôt,

#21 - jean - 14 Juin 2018

nous devons faire vérifier la vmc simple de notre maison et peut-être la changer par une vmc hygro régulée. Pouvons nous prétendre à une aide économie d'énergie

#20 - Xavier (admin) - 13 Novembre 2017

Bonjour lolo,

Je vous renvoie sur nos différents articles sur la ventilation pour y voir plus clair car chaque ventilation correspond à un usage spécifique même so la VMC Simple Flux s'adapte à la plupart des situations.
http://conseils-thermiques.org/contenu/isolation.php
http://conseils-thermiques.org/contenu/vmc_simple_flux.php

A bientôt,

#19 - lolo - 12 Novembre 2017

Bonjour pour choisir ma vmc que me conseillez vous et chez qui

#18 - Daithi - 09 Octobre 2017

Merci Xavier, c'est bien les dates qui me pose souci. Bien que décider et "prêt!" il a fallu que j'attends l'accord de l'ANAH avant de lancer la machine. Et leur accord m'est parvenu APRÈS le 26/09 :-(
Degeu!
Merci quand même........

#17 - Xavier (admin) - 09 Octobre 2017

Bonjour Daithi,

L'arrivée de ces mesures est très brutale. Pour pouvoir bénéficier du crédit d'impôt de 30%, il faut pouvoir justifier d'une signature des devis avant le 26 septembre ainsi que du versement d'un premier acompte (avant le 26 septembre également) comme le relaye le ministère de la transition écologique :
https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/prolongation-du-credit-dimpot-transition-energetique-en-2018-en-faveur-des-economies-denergie-et

Voilà pour les infos. Pour l'espoir, je ne vois que le bulletin de vote...

En espérant que vous pourrez bénéficier des offres attendues. Tenez-nous au courant,

#16 - Daithi - 08 Octobre 2017

Bonjour, grâce a ce site les travaux de rénovation vont bientôt commencer, avec des divers aides que vous m'avais fait découvrir!
Justement, notre dossier Anah était accepter après des MOIS d'attente, mieux vaut tard que jamais.......sauf que!!!
Le menuisier m'indique (ce vendredi 6/10) que M Macron à décider de baisser de 30 à 15% les crédits d’impôts sur les menuiseries (mon plus gros budget!) avec effet rétroactif!!! le 27/9!!!!!
Les infos que j'ai pu trouver sur le web me le confirme! je suis dégouter! Je ne peux pas fait machine arriére sinon je perds l'Anah mais mon budget a pris une sacré coup!!
Des infos? (ou de l'espoir!?!) svp
Cordialement,
Daithi

#15 - Xavier (admin) - 13 Mars 2017

Bonjour Pietro,

Cela fonctionne bien pour un poêle à granulés si la pose est réalisée par un professionnel Qualibois et si l’appareil respecte ces contraintes (normalement, ils le font tous) :
- Norme NF 14785
- Rendement (désigné «η») ≥ 70 %
- Taux de CO (désigné « E ») ≤ 0,3%
- Indice de performance environnemental (désigné I) ≤ 1
- Émissions de particules ≤ 90 mg/Nm3

A bientôt,

#14 - Pietro - 12 Mars 2017

Bonjour et ce que sa marche pour un poêle à granulé merci de me repondre .salutation

#13 - Xavier (admin) - 24 Novembre 2016

Bonjour darsonval,

Oui, selon le site du gouvernement, le CITE est bien reconduit en 2017 selon l'article 10 du projet de loi de finances pour 2017 :
"Article 10
Prorogation du crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) et ouverture du cumul avec l'éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) sans condition de ressources. "

http://www.assemblee-nationale.fr/14/dossiers/loi_finances_2017.asp

Pour bénéficier des aides financières, il faut que la chaudière respecte les critères d'éligibilité techniques à savoir une efficacité énergétique saisonnière supérieure ou égale à 90% :

"Les chaudières à haute performance énergétique, individuelles ou collectives, utilisées pour le chauffage ou la production d'eau chaude sont éligibles. Elles doivent respecter les conditions suivantes :
- lorsque la puissance est inférieure ou égale à 70 kW, l’efficacité énergétique saisonnière pour le chauffage, définie selon le règlement (EU) n°811/2013 de la commission du 18 février 2013, doit être supérieure ou égale à 90%"
http://conseils-thermiques.org/contenu/documents/criteres-techniques-eligibilite-aides-financieres.pdf

A bientôt,

#12 - darsonval - 24 Novembre 2016

Bonjour à tous,
Est ce que les chaudières à condensation fioul sont éligibles au Crédit d'impôs en 2017?
Merci.

#11 - Xavier (admin) - 14 Novembre 2016

Bonjour jacques,

Hélas, votre maison doit avoir plus de 2 ans avant de pouvoir bénéficier des aides financières... Le seul moyen de tirer les prix vers le bas lors d'une construction est de faire jouer la concurrence en demandant plusieurs devis et de faire les bons choix de conception :
http://conseils-thermiques.org/contenu/economies_construction.php

A bientôt,

#10 - jacques - 13 Novembre 2016

²Les aides financières ne semblent être prévues que lors d'une rénovation. Qu'en est-il lorsque on envisage l'installation d'un poêle à pellets lors de la construction d'une maison neuve ?

#9 - Xavier (admin) - 19 Septembre 2016

Bonjour Nadine,

Comme vous vous en doutez, les démarches ne sont jamais simples. A terme, on devrait tendre vers un document unifié qui prendra en charge toutes les aides. En attendant, je vous joints la démarche à suivre selon le site du gouvernement :
http://www.impots.gouv.fr/portal/deploiement/p1/fichedescriptiveformulaire_10406/fichedescriptiveformulaire_10406.pdf

Ce sont basiquement les cases cases 7AA à 7B de cette page (comme indiqué sur votre source):
http://www.impots.gouv.fr/portal/deploiement/p1/fichedescriptiveformulaire_10368/fichedescriptiveformulaire_10368.pdf

N'hésitez pas à contacter le numéro national gratuit 0 808 800 700 pour plus de précisions.

A bientôt,

#8 - Nadine L - 15 Septembre 2016

Bonjour, nous envisageons de nous équiper très prochainement d'un chauffe-eau thermodynamique. Nous aimerions savoir si les démarches pour bénéficier du crédit d'impôt transition énergétique sont simples. Nous avons trouver ce site qui explique comment déclarer, est-ce la bonne procédure pour déclarer ?

#7 - Xavier (admin) - 05 Septembre 2016

Bonjour Merveilles,

Pour le poêle:
- Si vos espaces sont assez ouverts, vous pouvez vous orienter vers un modèle ventilé classique. Dans le cas contraire, un modèle canalisable avec une gaine vers la véranda sera préférable.

- Au niveau de la puissance, il faut choisir un appareil autour de 9 kW avec un réservoir d'au moins 20 kg (30 kg si possible car le poêle sera allumé longtemps).

- A titre d'exemple, ce modèle pourrait convenir: http://conseils-thermiques.org/contenu/test-poele-granule-rika-como.php

Pour les aides:

- Aux yeux de l’administration, vous entrez dans la case "Revenus très modestes":
http://www.anah.fr/proprietaires/proprietaires-occupants/les-conditions-de-ressources/

- Vous avez donc droit à toutes les aides précisées ici:
http://conseils-thermiques.org/contenu/aides-financieres-travaux.php#1

- Et notamment l'aide de l'Anah à hauteur de 50 % du montant des travaux.

- Ces aides sont cumulables (hors CEE qui est compris dans l'aide de l'Anah)

Pour le choix du professionnel, nous n'avons pas de contact direct dans cette région. Il est important de rencontrer les artisans avant de s'engager et de vérifier leur certification Qualibois. Voici les conseils à suivre:
http://conseils-thermiques.org/contenu/poele_granule.php#2

Pour vous faire aider dans vos démarches et notamment à travers les aides financières, je vous invite à vous diriger vers l'Espace Info Énergie de votre région (Service public gratuit et compétent) :

ADIL de l'Oise - EIE
Par téléphone : 03 44 48 61 30
Permanence téléphonique : 9h-12h30 et 14h-17h30 du lundi au vendredi
Par email : eie.adil60@wanadoo.fr

Bon courage et à bientôt,

#6 - Merveilles - 05 Septembre 2016

Bonjour,
nous habitons dans l'Oise. Nous sommes une famille de 6 personnes dont 1 enfant polyhandicapé. Nous sommes entrain d'agrandir la maison afin qu'on puisse mettre une sdb et un chambre pour personne handicapé au rdc. Nous souhaitons installer une poêle à granules à bois, car notre enfant est la plupart du temps à la maison et nous devrons donc chauffer tous les jours de 8h00-22h00. Notre salon et véranda isolation thermique fera 80m2. Par terre c'est du parquet, nos fenêtres sont triples vitrages, par contre la maison n'est pas isolée ( elle date de 1932). Quelle poêle sera plus adaptée à notre maison? Vous avez une liste des professionnelles compétents et fiables? Nos revenus imposable 2016 s'élève à 36.996 euros.( nous payons donc 0 euros d'impôts) Nous avons droit à quelle aide financière?
Je vous remercie de vos promptes réponses

#5 - Xavier (admin) - 01 Septembre 2016

Bonjour Sylvain,

Oui, vous pouvez. Cela dépend en fait de votre situation familiale et du montant déjà perçu par le crédit d'impôt. Pour les 5 années consécutives (après vos premiers travaux, comprises entre le 1er janvier 2005 et le 31 décembre 2016), vous avez le droit à :

- 8 000 € si vous êtes célibataire
- 16 000 € pour un couple soumis à imposition commune.
Cette somme est majorée de 400 € par personne à charge (enfant ou adulte).

(Il faudra donc déduire de cette somme, les montants déjà perçus.)

A bientôt,

#4 - SYLVAIN - 01 Septembre 2016

Bonjour,

Nous avons deja eu il ya neuf droit a un credit d'impot pour la'achat d'un poele à bois flamme verte.
Nous allons faire l'acquisition d'un poele à granulé, est ce que nous pouvons redemander un crédit d'impot pour ce nouveau poele ?

salutations

#3 - Xavier (admin) - 10 Juillet 2016

Bonjour al62300,

Si on s'en réfère aux "Critères d’éligibilité techniques spécifiques à chaque équipement", il semblerait bien que le bardage ventilé puisse bénéficier de l'Eco PTZ et du CITE:
http://conseils-thermiques.org/contenu/documents/criteres-techniques-eligibilite-aides-financieres.pdf (PAGE 6)

(Attention CITE = AVANT la signature des devis)

Toutefois, pour en voir la certitude, je vous invite à contacter les services gouvernementaux au 0 808 800 700 qui connaissent très bien ses questions ainsi que les rouages administratifs complexes. Ce service est totalement gratuit et indépendant.

Tenez-nous au courant,

#2 - al62300 - 05 Juillet 2016

bonjour nous devons mettre un bardage par une société RGE nous avons 83 mètre carré pour un montent de 24000€ nous avons droit au crédit d’impôt un crédit EDF a quoi d'autre peut ont prétendre en aide .
cordialement

#1 - Xavier (admin) - 24 Juin 2016

Bonjour Emilie,

Au regard de votre situation (faibles revenus et habitation ancienne) vous pouvez prétendre à toutes les aides ou incitations disponibles:

- Aides:
Programme Habiter Mieux Anah "revenus modestes"
CEE

- Incitations:
CITE
Eco prêt à taux zéro de 30 000€ pour un bouquet de 3 travaux
TVA 5.5

Le mieux est de contacter le service gouvernemental qui connait très bien les rouages administratifs, les conseillers pourront vous guider dans le choix des travaux (privilégiez l'isolation puis les menuiseries et le mode chauffage) et surtout dans les délais de mise en œuvre afin de profiter de chaque offre au maximum. Voici le numéro national gratuit: 0 808 800 700. Vous pouvez également contacter l'espace info énergie de votre région. Vous trouverez ces coordonnées ici:
http://www.renovation-info-service.gouv.fr/trouver-un-conseiller/step1

A bientôt,

#0 - Emilie_ansieaux@yahoo.fr - 23 Juin 2016

Bonjour nous devons installer un poèle à pelet dans la longere de mon compagnon en bauge et étant en invalidité à 80 pr cent j habite séparément car je perds l aah pour un dépassement du plafond de 50 euros de l aah par an et l anah tout seul dépasse également de très peu alors on a droit à rien alors qu on vis plus que modestement et vu les travaux on est obligé de faire nous même car ça nous reviendrais à 70 000 le notaire à estime et à l anah il faut quand même avoir l argent car on est endetté au maximum et je n ai pas eu le droit sur la maison pour l acheter car il pouvait acheter seul mais pas avec moi car l à location adulte handicapé bien que mon invalidité soit à vie n est pas prise en compte que conseiller vous merci beaucoup
Remonter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies vous permettant d'accéder à des services et offres adaptées à vos centres d'intérêts et nous permettre de mesurer l'audience.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez-ici.