Les aides à la rénovation en 2023


Mise à jour : Janvier 2023.

Envisager des travaux de rénovation énergétique présente de nombreux avantages. À court terme, cela allège votre facture d'énergie et améliore votre confort. À long terme, c’est votre patrimoine qui est valorisé sur le marché de l'immobilier. L'État encourage fortement ces travaux de rénovation avec de nombreux dispositifs mais il n’est pas toujours évident de s’y retrouver. Conseils Thermiques tente une synthèse claire et « digeste ».



aides financières travaux rénovation

Synthèse des aides à la rénovation en 2023


DispositifConditionsType de travauxMontant
AIDES PUBLIQUES - 1 dispositif au choix
MaPrimeRénov’
Une aide très large
avec un montant
connu d’avance.
Tous les revenus
Propriétaire, Bailleur
Logement > 15 ans
Résidence principale
Tous travaux
Sauf isol. combles
Sauf isol. plancher
Sauf PAC air-air
Forfait selon tvx et revenus.
Ex chaudière à granulés :
4 000 à 10 000€
Plafond : 20 000€ sur 5 ans
MaPrimeRénov’
Sérénité

Pour rénover
en 1 étape les
logements précaires.
Revenus très modestes
et modestes seulement
Propriétaire, Bailleur
Logement > 15 ans
Résidence principale
Lot de travaux
Gain énerg. > 35%
Accompagnement
obligatoire
Pourcentage des travaux
50% du total : très modestes
Aide max : 15 000€
35% du total : modestes
Aide max : 10 500€
AIDE PRIVEE – Cumulable avec MaPrimeRénov’
CEE
Une aide
pour tous.
Tous les revenus
Prop, Loc, Bailleur
Logement > 2 ans
Principal ou second.
Tous travaux
Dont isol. combles
Dont isol. plancher
Dont PAC air-air
Forfait selon tvx et revenus.
Ex chaudière à granulés :
150 à 5 000€
INCITATIONS FINANCIERES – Cumulables avec tout
Eco-Prêt à taux 0
Pour investir
« en douceur ».
Tous les revenus
Propriétaire, Bailleur
Logement > 2 ans
Tous travaux
Sauf PAC air-air
Prêt sans intérêt
Jusqu’à 50 000€
A rembourser sous 20 ans
TVA 5.5%
Pour favoriser
le passage à l’acte.
Sans conditions
Prop, Loc, Bailleur
Logement > 2 ans
Principal ou second.
Tous travaux
Sauf PAC air-air
TVA directement
réduite sur le devis

A noter qu’en parallèle, certaines régions ou départements proposent des aides locales.

A retenir des aides à la rénovation en 2023 – Point financier

Aides publiques et privées : On distingue les aides publiques qui sont soumises à conditions de ressources (portée très large) et les aides privées, souvent ouvertes à tous.

Aides et incitations : Il faut bien distinguer les 2 termes. Les « aides » vous donnent de l'argent (MaPrimeRénov’, CEE) alors que les « incitations » favorisent votre investissement (Prêts, TVA réduite).

Aides selon les revenus : Pour connaître son revenu fiscal, il suffit de se rendre sur votre dernier avis d’imposition, au niveau de l’encart en haut à gauche.

revenu fiscal référence maprimerenov

Les revenus fiscaux sont classés selon 4 catégories : très modestes, modestes, intermédiaires, élevés. Ils sont parfois associés à une couleur pour faciliter les démarches.


Revenus Île de France
PersonneTrès modestesModestesIntermédiairesElevés
122 461€27 343€38 184€>
232 967€40 130€56 130€>
339 591€48 197€67 585€>
446 226€56 277€79 041€>
552 886€64 380€90 496€>
Pers. sup+ 6 650€+ 8 097€+ 11 455€>
Autres régions
PersonneTrès modestesModestesIntermédiairesElevés
116 229€20 805€29 148€>
223 734€30 427€42 848€>
328 545€36 591€51 592€>
433 346€42 748€60 336€>
538 168€48 930€69 081€>
Pers. sup+ 4 813€+ 6 155€+ 8 744€>

Pas d’effet d’aubaine : En cas de cumul des aides, il y aura obligatoirement un reste à charge de 10% (revenus très modestes), 25% (modestes), 40% (intermédiaires) ou 60% (élevés). Cela permet une participation de chacun selon ses moyens et évite l’arrivée d’offres trop alléchantes type « pompe à chaleur à 1€ » avec une qualité de mise en œuvre insuffisante.

arnaque pompe à chaleur

Attention aux fausses promesses !

Pas d’aides a posteriori : Attention, tous les dossiers d’aides à la rénovation se montent AVANT la signature des devis. Ne signez donc jamais rien avant d’avoir le feu vert sur vos différentes demandes.

Des dispositifs cumulables : Les différents dispositifs sont pratiquement tous cumulables et il n'a jamais été aussi intéressant de réaliser des travaux de rénovation énergétique :


MaPrime
Rénov’
MPR
Sérénité
Aides
locales
CEEEco Prêt
Taux 0
Prêt avance
rénovation
MaPrimeRénovXOuiOuiOuiOui
MPR SérénitéXOuiOui*OuiOui
Aides localesOuiOuiOuiOuiOui
CEEOuiOuiOuiOuiOui
Eco Prêt Tx 0OuiOuiOuiOuiX
Prêt avance réno.OuiOuiOuiOuiX

A retenir des aides à la rénovation en 2023 – Point technique

Priorité aux travaux professionnels : Il est obligatoire de passer par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’environnement). Il devra impérativement réaliser une visite technique préalable pour proposer une solution adaptée au logement.

professionnel RGE Reconnu Garant Environnement

Priorité aux logements existants : Les aides publiques se focalisent sur les résidences principales de plus de 15 ans qui sont occupées au moins 8 mois par an. Attention, une exception est prévue dans le cas du remplacement d’une chaudière fioul où les logements de plus de 2 ans sont éligibles. Les aides privées concernent quant à elles les habitations de plus de 2 ans qu'elles soient principales ou secondaires.

Priorité à la rénovation « globale » : Les aides privilégient un ensemble de travaux cohérents plutôt que des actions ponctuelles. En effet, les études montrent que les rénovations en une seule étape constituent le moyen le plus efficace d’atteindre des performances réelles après travaux. Une bonne coordination évite en plus les pathologies dans la maison.

rénovation globale performante

Une rénovation performante ne s’improvise pas...

Par exemple, si vous remplacez vos fenêtres sans anticiper une prochaine isolation des murs par l’extérieur, un dormant « élargi » ne sera pas prévu. La future isolation ne pourra donc pas « épouser » au mieux la fenêtre. Cela va créer un pont thermique (rupture dans la continuité de l’isolation) et engendrer une baisse de performances ainsi qu’un risque de condensation à cet endroit.

interface fenetre isolation extérieure

Les lots « Isolation » et « Menuiseries » doivent être envisagés en même temps pour des performances optimales. Infographie : Tramico.

Priorité aux équipements performants : Le matériel éligible aux aides doit répondre à un cahier des charges très précis afin de garantir des économies d'énergie réelles et durables. Les pompes à chaleur air-air, les moins performantes, sont par exemple exclues des aides publiques.

La suite de l’article rentre plus en détails dans chaque dispositif.

MaPrimeRénov’ : Une aide proportionnée aux revenus

Résumé : MaPrimeRénov est l’aide publique la plus large. Elle est accessible à tous les revenus et à tous les publics (propriétaires occupants, bailleurs, syndicats de copropriétaires). Attention toutefois, seuls les logements de plus de 15 ans sont éligibles. Pour le remplacement d’une chaudière au fioul, le seuil reste toutefois à 2 ans.

logo maprimerenov

Travaux et montant de l’aide : Un montant forfaitaire est défini selon le type de travaux et les revenus avec un plafond fixé à 20 000€ par logement sur 5 ans. Voici les principaux travaux :


TravauxTrès modestesModestesInter.Elevés
PAC géothermique11 000€9 000€5 000€0€
Chaudière à granulés ou plaquettes11 000€9 000€5 000€
Chauffage solaire combiné11 000€9 000€5 000€
Chaudière à bûches9 000€7 500€4 000€
PAC Air / Eau5 000€4 000€3 000€
Chauffe-eau solaire4 000€3 000€2 000€
VMC double flux3 000€2 500€1 500€
Poêle à granulés3 000€2 500€1 500€
Poêle à bûches2 500€2 000€1 000€
Foyer fermé (bûches ou granulés)2 500€1 500€800€
Chaudière gaz haute performance1 200€800€0€
Chauffe-eau thermodynamique1 200€800€400€
Dépose cuve fioul1 200€800€400€
Audit énergétique500€400€300€
Remplacement simple vitrage100€ / équip.80€ / équip.40€ / équip.0€ / équip.
Isolation murs par l’extérieur75€/m²60€/m²40€/m²15€/m²*
Isolation toiture terrasse75€/m²60€/m²40€/m²15€/m²*
Isolation rampants25€/m²20€/m²15€/m²7€/m²*
Isolation murs par l’intérieur25€/m²20€/m²15€/m²7€/m²*

* A partir du 1er février 2023, les plus hauts revenus n’auront plus droit aux aides « par geste » mais pourront bénéficier du bonus à la rénovation globale.

Bon à savoir : On remarque que l’isolation des combles perdus et des planchers bas n’est pas comprise dans MaPrimeRénov’. Cela s’explique car les CEE (aide privée) couvrent déjà une bonne partie de ces dépenses.

Une rénovation performante doit atteindre une étiquette B.

Bonification : Pour favoriser les rénovations globales les plus efficaces, trois bonifications sont proposées. Pour en bénéficier, il faut obligatoirement réaliser un audit énergétique auprès d’un professionnel qualifié qui utilise un logiciel de calcul reconnu.


BonusConditionsTrès modestesModestesInter.Elevés
Sortie
de passoire
Sortir d’une étiquette
énergie F ou G
1 500€1 500€1 000€500€
Bâtiment Basse
Consommation
Atteindre l’étiquette
énergie A ou B
1 500€1 500€1 000€500€
Rénovation
Globale
Gain énerg. de 55%
Pas d’augmentation des
gaz à effet de serre
Non éligibles7 000€*3 500€*

* A partir du 1er février 2023, plafonds relevés à respectivement 10 000 € et 5 000 €.

Démarches : La demande se fait sur le site gouvernemental www.maprimerenov.gouv.fr. Il faut créer un compte pour réaliser une demande et fournir les pièces justificatives suivantes : devis du professionnel, revenu fiscal, informations sur le logement... L’objectif affiché est que la prime arrive au plus tard 15 jours après la fin des travaux. Cela peut être plus long en pratique.

Accompagnement obligatoire : Attention, à partir du 1er septembre 2023, le recours à un tiers de confiance baptisé « Mon Accompagnateur Rénov » sera obligatoire. Cet impératif s’appliquera à partir de deux gestes de travaux si la demande de prime est supérieure à 10 000€.

En savoir plus : Consultez notre article détaillé sur le dispositif MaPrimeRénov’.

MaPrimeRénov Sérénité : Une aide pour les ménages modestes

Résumé : MaPrimeRénov’ Sérénité concerne les propriétaires aux revenus « très modestes » et « modestes » occupant un logement de plus de 15 ans et qui sera encore occupé pendant 3 ans. L’idée est de guider ces ménages vers une rénovation énergétique performante en une seule étape.

logo maprimerenov serenite

Travaux et montant de l’aide : Le dispositif favorise les lots de travaux et impose un gain énergétique d’au moins 35 % (audit requis). Le montant maximum des travaux est toutefois fixé à 30 000€ (35 000€ au 1er février 2023). MaPrimeRénov' Sérénité finance les travaux à hauteur de 50% pour les foyers très modestes (soit 15 000€ d'aides maxi) et de 35% pour les foyers modestes (soit 10 500€ d'aides maxi). Ces montants peuvent être bonifiés si vous respectez les conditions suivantes :

Accompagnement obligatoire : Pour mener à bien un tel projet, il est impératif de se faire accompagner par un conseiller spécialisé qualifié de « Mon Accompagnateur Rénov’ ». Cette obligation est valable depuis le 1er janvier 2023 si le montant des travaux dépasse 5 000€. Le conseiller vous aide à définir les travaux utiles et faire la demande d’aide.

Cumul : Attention, ce dispositif n’est pas compatible avec MaPrimeRénov’ (choix entre les deux aides). Il est en revanche cumulable avec les CEE.

Bon à savoir : MaPrimeRénov’ Sérénité subventionne un bouquet de travaux. Ainsi, si vous changez vos fenêtres en complément d’autres actions, ce dispositif sera bien plus intéressant que MaPrimeRénov’ « classique » qui valorise très peu ce poste.

Démarches : Il faut réaliser une demande en ligne sur le site de l'ANAH (Agence NAtionale de l'Habitat).

Certificats d’Economies d’Energie (CEE) : une aide privée pour tous !

Résumé : L’Etat impose aux acteurs privés de contribuer à la transition énergétique en apportant une aide financière à leurs clients. Cette aide est très large car elle s’adresse à tous (propriétaire, locataire ou bailleur) peu importe leurs ressources. Les offres « isolation à 1€ », aujourd’hui disparues, viennent par exemple de ce dispositif.

infographie certificat économie énergie

Plus largement, il peut s’agir :

Conditions de ressources : Tous les ménages peuvent en bénéficier mais certaines primes sont augmentées pour les revenus modestes dont voici les plafonds.


Pers.Île-de-FranceAutres régions
127 343 €20 805 €
240 130 €30 427 €
348 197 €36 591 €
456 277 €42 748 €
564 380 €48 930 €
Pers. sup.+ 8 097 €+ 6 155 €

Travaux individuels et montant de l’aide : La plupart des travaux de rénovation énergétique sont éligibles que ce soit l’isolation ou les systèmes de chauffage performants. Les montants se chiffrent généralement en centaines, voire en milliers d’euros car les CEE les plus efficaces sont bonifiés.


Prestations / PrimesRevenus modestesSans conditions
Travaux d’isolation
Isolation combles et toiture8 €/m²7 €/m²
Isolation planchers bas5 €/m²4.5 €/m²
Remplacement d’une chaudière fioul par…*
Chaudière bois5 000€4 000€
Pompe à chaleur (air/eau, eau/eau, hybride)
Chauffage solaire
Remplacement d’une chaudière gaz ou charbon par…**
Chaudière bois4 000€2 500€
Pompe à chaleur (air/eau, eau/eau, hybride)
Chauffage solaire
Remplacement d’un poêle au charbon par…
Chauffage au bois800€500€
Installation d’un thermostat programmable
Sur chauffage indiv. existant150€150€

* Valable dans le cadre du dispositif « coup de boost fioul », uniquement pour les opérations engagées jusqu'au 30 juin 2023 et achevées au plus tard le 31 décembre 2023.

** Bonus est attribué même si la chaudière remplacée est un modèle récent dit « à condensation ».

Travaux de rénovation globale : Si vous envisagez une rénovation globale et performante en une étape, il existe une prime CEE coup de pouce baptisée « Rénovation performante d'une maison individuelle ». Pour en bénéficier, les travaux doivent permettrent de baisser de 55% la consommation d'énergie du logement avec au minimum une action sur l'isolation. Cela suppose un audit énergétique en amont des travaux et un contrôle en aval.

infographie certificat économie énergie

Le montant de l'aide est directement proportionnel aux économies d'énergie réalisées mais elle se chiffre généralement en plusieurs milliers d'euros. C'est donc une prime tout à fait intéressante y compris pour les foyers aux revenus intermédiaires ou élevés car la dévaluation est faible par rapport aux revenus modestes (14 à 20% seulement). Vous trouverez plus d'infos sur le site du gouvernement.

Cumul : Les CEE sont compatibles avec l’ensemble des aides.

Démarches : Pour obtenir le prix des travaux le plus juste, il faut comparer au moins 3 devis différents mais aussi faire des simulations de primes chez les fournisseurs de CEE.

Pour cela, Conseils Thermiques s'associe à plusieurs partenaires afin de vous mettre en relation avec des artisans locaux certifiés RGE. Vous pourrez ainsi étudier plusieurs propositions techniques et commerciales gratuitement et sans engagement.

Je souhaite rencontrer des entreprises >

Ces travaux de rénovation énergétique donnent droit à des subventions (prime énergie). Si vous avez déjà un devis (non signé), vous pouvez encore y prétendre.

Je souhaite obtenir ma prime énergie >

Il est aussi possible qu’un fournisseur de CEE vous contacte directement. Nous vous conseillons dans ce cas de toujours prendre le temps de la réflexion et de ne pas vous engager tout de suite.

En savoir plus : Sur le site du ministère de la transition écologique et solidaire.

Eco Prêt à taux zéro : Pour un investissement « en douceur »

aides financières travaux rénovationRésumé : L'Eco Prêt à Taux Zéro est un prêt « gratuit » pour financer ses travaux de rénovation énergétique. Il est valable jusqu’au 31 décembre 2023 et s'adresse à tous les propriétaires (occupants, bailleurs, copropriétés) dont les logements ont été achevés il y a plus de 2 ans.

Travaux et montant du prêt : Tous les travaux de rénovation énergétique sont concernés. Le montant emprunté doit être remboursé sous 20 ans :

Démarches : Il suffit de se rendre chez son banquier muni du formulaire emprunteur (lien vers le site du service public sur lequel vous trouverez également des informations supplémentaires sur l’Eco Prêt à Taux Zéro).

Prêt Avance Rénovation : Financer facilement le reste à charge

Résumé : Engager des travaux de rénovation globale reste coûteux et malgré les nombreuses aides, il n’est pas toujours évident de financer le reste à charge. Le recours à des prêts bancaires peut aussi s’avérer compliqué, notamment pour les foyers modestes ou âgés. Le Prêt Avance Rénovation est une réponse à ces difficultés.

pret avance rénovation

Il permet de couvrir le reste à charge sous la forme d’un prêt hypothécaire. Celui-ci ne sera remboursé que lors de la vente du logement ou dans le cas d’une succession. Ainsi, des travaux ambitieux et efficaces peuvent être réalisés sans fonds propres.

Montant : Le montant du prêt dépend de la valeur du bien. L’idée est de considérer que des travaux de rénovation énergétique augmentent la valeur du logement ce qui permet de rembourser le prêt.

Banques : Pour l’heure, le Crédit Mutuel et la Banque Postale proposent le Prêt Avance Rénovation. L’Etat quant à lui se porte garant auprès des banques à hauteur de 75% de la perte éventuellement encourue.

Exemple : Un couple de retraités entreprend la rénovation globale du logement qu’ils occupent depuis longtemps. Les travaux reviennent à 40 000€, financés à hauteur de 60% par les différentes aides. Le reste à charge de 16 000€ pourra être avancé par le Prêt Avance Rénovation.

Les autres aides à la rénovation

En parallèle, il existe 3 autres dispositifs cumulables avec ceux évoqués précédemment.

La TVA réduite : Cette incitation financière s'applique aux logements de plus de 2 ans. Il s'agit de la plus simple à mettre en œuvre puisque le particulier n'a rien à faire, la TVA réduite est inscrite directement sur le devis réalisé (matériel et main d’œuvre).

poele à granulés et aide financiere

La pose d’un poêle par un professionnel permet de bénéficier d’une TVA avantageuse.

L'exonération de la taxe foncière pendant 3 ans (de 50% à 100%) : Toutes les communes ne participent pas à cette incitation financière, il faut donc en premier lieu contacter votre mairie pour savoir si ce dispositif est mis en place. Pour y prétendre, il faut avoir réalisé des travaux d'économies d'énergie en ayant engagé les montants suivants :

Les aides locales : En sus de toutes les aides disponibles au niveau national, des régions, départements ou communes peuvent vous aider à améliorer la performance thermique de votre logement. Vous pouvez consulter la liste des départements concernés directement sur le site de l'ANIL (Agence Nationale pour l'Information sur le Logement).

Besoin d’aide… pour les aides ?

Cela n’est pas évident de prime abord mais le dispositif des aides tend à se simplifier année après année et à gommer ses incohérences. Pourtant, un néophyte aura probablement encore bien du mal à s’y retrouver.

France Rénov’ : Heureusement, il existe un service public de l’énergie baptisé France Rénov’. Il prend la suite des Espaces Conseils FAIRE et des Points Rénovation Information Service.

France Rénov

Rôle : L’objectif de ce réseau est d’informer de manière neutre et objective d’un point de vue technique (aide au choix des travaux) et financier. Pour ce faire, il est possible de prendre rendez-vous avec un conseiller local sur le site france-renov.gouv.fr ou de les appeler directement au 0 808 800 700 (appel et service gratuit).

Mon Accompagnateur Rénov’ : Un interlocuteur pourra vous rediriger vers une personne de confiance qualifié de « Mon Accompagnateur Rénov’ » qui pourra suivre votre projet de bout en bout. Il peut s’agir d’un membre de l’Espace Conseil France Rénov ou d’un tiers de confiance, mandaté à cet effet. Cet accompagnement est dans certains cas obligatoires afin que l’argent public soit utilisé de façon optimale. Il peut être gratuit si votre collectivité a mis en place un financement dédié.

Outils : Le site internet comprend également une liste des professionnels certifiés RGE ainsi qu’un simulateur d’aides.

Conclusion : Des aides à la rénovation nombreuses mais encore complexes



Bonne nouvelle, de nombreux dispositifs existent pour aider à la rénovation performante des logements. Pour les foyers modestes, il est même possible de rénover efficacement tout son logement sans fonds propres. Le revers de la médaille vient du fait qu’il est encore difficile de s’y retrouver même si les mécanismes se simplifient. Voici les points à retenir :

Pour aller plus loin, découvrez un projet de rénovation ambitieux de type BBC (Bâtiment Basse Consommation). Les résultats sont au rendez-vous car tous les travaux sont anticipés et coordonnés.

Enfin, si vous avez un projet précis, consultez nos articles spécifiques dédiés aux aides :

Laisser un commentaire ou poser une question




En validant ce formulaire, j’accepte que mon message soit affiché de façon publique. Nous vous recommandons de ne pas diffuser d’informations personnelles : téléphone, mail, adresse... L’association Conseils Thermiques conserve des données pour le bon fonctionnement de ce service. Plus d’informations sur notre page relative à la protection des données.

#417 - didi - 26 Janvier 2023

Bonjour, je fais suite au demandeur de prime renov, pour le systeme solaire combine, ainsi que divers produits comme; poele a granule, ballon solaire, ventilation double flux ou touts autres type de demandes. CONTACTER MOI AU 0763891313 DYLAN

#416 - didi - 26 Janvier 2023

Bonjour, je fais suite au demandeur de prime renov, pour le systeme solaire combine, ainsi que divers produits comme; poele a granule, ballon solaire, ventilation double flux ou touts autres type de demandes.

CONTACTER MOI AU 0763891313
DYLAN

#414 - Xavier (admin) - 13 Janvier 2023

Bonjour amdd,

Oui, à priori, vous allez pouvoir bénéficier de toutes les aides en vigueur.

La première étape est de se faire accompagner pour définir une stratégie de rénovation globale. Vous pouvez joindre un conseiller France Rénov' qui pourra vous aiguiller sur les choix techniques et financiers ((0 808 800 700, service public gratuit). Il vous mettra si besoin en relation avec un "accompagnateur rénov'" qui pourra suivre votre rénovation.

Au niveau financier, la "stratégie" est la suivante :

- Chiffrer le projet global
- Retirer le montant des aides possibles
- Compléter le reste à charge en demandant un éco-prêt à taux zéro.
- Le montant du prêt doit être "compensé" par les économies d'énergie réalisées. (Vous payez votre prêt plutôt que vos factures d'énergie).

A bientôt

#413 - amdd - 10 Janvier 2023

Bonjour, je suis proprietaire d'une maison ancienne jusque la habitée par ma mère qui était usufruitière, je souhaite la rénover entièrement
pour l'habiter , toiture isolation sol chauffage fenetres, tout est a refaire une vrai passoire je ne suis pas imposable sur le revenu, ai je droit aux aides
merci pour votre reponse
cordialement

#412 - Xavier (admin) - 06 Janvier 2023

Bonjour Jean-Louis,

Je ne sais pas vous répondre. Si vous avez acheté une "grange" qui ne faisait pas office d'habitation, il y a un changement d'usage et dans ce cas, il n'y a pas le droit aux aides. Mais si cette maison était habitée, cela doit changer la donne. Il faut contacter votre espace conseils FAIRE qui pourra vous donner une réponse fiable : 0 808 800 700 (service public gratuit).

A bientôt

#411 - Jean-Louis - 20 Décembre 2022

Je fais l'acquisition d'une maison très ancienne sans chauffage. Est ce que je suis éligible à une aide pour une chaudière à bois dans la mesure où il ne s'agit pas de la rénovation/amélioration de quelque chose qui n'existe pas ?

#407 - Laura (admin) - 29 Septembre 2022

Bonjour Cathy,

Les aides financières de l’État sont accordées seulement dans le cas d'un remplacement de simple vitrage.
Il est possible de bénéficier des CEE, mais le montant est très faible, 100€ au maximum.

A bientôt,

#406 - Cathy - 28 Septembre 2022

Bjr Je souhaite remplacer mes doubles vitrages au total 3 grds fenetres et remplacer mes volets coulissants contre la passoire thermique.
Est ce possible? j suis co-proprietaire en residence principale 86 m et non imposable pour 2021. Chauffage collectif gaz avec repartiteurs
Puis je beneficier de la prime Renov ? Merci de votre reponse.

#404 - Laura (admin) - 05 Septembre 2022

Bonjour Gimo,

Il y a peu d'aides financières pour la pose de panneaux photovoltaïques : aides locales, prime à l'autoconsommation et le tarif d'achat est subventionné par l'Etat.
Vous trouverez plus d'informations sur notre article dédié :
https://conseils-thermiques.org/contenu/aide-financiere-solaire-PV.php

A bientôt,

#403 - gimo - 04 Septembre 2022

Bonjour j'ai 76 ans
ai-je droit à une aide pour la pose de panneaux photovoltaïques

#402 - Xavier (admin) - 18 Août 2022

Bonjour tonylebrerton,

Les aides sont réservées uniquement aux maisons existantes (plus de 15 ans ou plus de 2 ans selon les dispositifs). Les maisons RE2020 sont déjà extrêmement performantes.

A bientôt

#401 - tonylebrerton - 17 Août 2022

Bonjour et merci pour tous ce site!
Je suis dans la catégorie de ménage modeste et j'envisage de faire construire. Je me demandais s'il y avait des aides pour construire une maison RE 2020?
Merci d'avance

#400 - Xavier (admin) - 16 Août 2022

Bonjour Tarmine,

Malheureusement, il n'existe pas d'aides pour les radiateurs électriques qui ne sont pas des chauffages très performants.

Peut-être pouvez-vous creuser la piste de l'isolation de la maison ? Ces travaux sont soutenues par les aides et diminueront votre besoin en énergie. De ce fait, la PAC pourrait être bien dimensionner par la suite et votre facture d'énergie baissera.

Vous pouvez prendre rendez-vous avec un conseiller France Rénov' (service public) qui vous aidera à cibler au mieux vos travaux :
https://france-renov.gouv.fr/espaces-conseil-fr

A bientôt

#399 - Tarmine - 13 Août 2022

Bonjour, J'ai 1 ancienne maison en pisé et le chauffage actuel fonctionne avec une pompe à chaleur air-air vieillissante et sous-dimensionnée. Le plus simple serait de modifier le chauffage par des radiateurs électriques à inertie, aurai-je droit à des aides ?
Merci

#398 - lechercheur123 - 11 Août 2022

Bonjour,

Je vois que les primes CEE Coup de pouce de type "Rénovation performante d'une maison individuelle" (BAR-TH-164) ne sont pas citées dans la catégorie des aides CEE. Après c'est vrai qu'il y a beaucoup d'aides différentes donc c'est difficile de toutes les citer :)

Pour une rénovation globale avec une forte isolation, l'aide peut se montrer très intéressante, celle-ci n'étant pas plafonnée et étant proportionnelle au gain énergétique. C'est même valable pour les foyers intermédiaires ou aisés, car la dévaluation n'est que de 14% par rapport aux foyers modestes et très modestes.
Par exemple, pour des travaux en cours dans ma maison, cette prime seule m'économise plus de 14 000€, en plus de 20 000€ de Ma Prime Rénov (isolation combles, murs, sol, remplacement chaudière gaz ancienne par PAC air/eau, VMC DF, et ballon thermo).

Par contre, les démarches pour obtenir cette aide sont un peu lourdes :
- Il faut trouver un "pollueur" (voir ici : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F35755 )
- Réaliser un audit énergétique
- Monter le dossier
- Faire un contrôle avant travaux
- Faire les travaux
- Faire un contrôle après travaux

J'aimerais donc savoir si d'autres personnes ont monté un dossier pour cette aide, et avoir un retour sur les différents contrôles qui sont effectués.

Cordialement,

#397 - Xavier (admin) - 23 Juin 2022

Bonjour Nounou95,

Je vous conseiller de prendre un rendez-vous avec un conseiller FAIRE (service public gratuit) qui pourra vous aider à prioriser vos travaux, vous orienter vers des systèmes adaptés et vous guider dans les aides financières.

Les combles perdus sont certainement les travaux prioriraites (à la fois relativement accessibles, efficaces, durables et sans entretien).

Pour le choix du chauffage, il faut peut-être envisager en premier lieu de conserver votre chauffage central. Les principales alternatives sont alors :

- La pompe à chaleur air-eau avec un chauffe-eau thermodynamique.

- La chaudière à granulés (qui assurera aussi l'eau chaude sanitaire). Mais il faut de la place.

Vous trouverez un comparatif à cette adresse :
https://conseils-thermiques.org/contenu/poele-granule-ou-pompe-chaleur.php

A bientôt

#396 - Nounou95 - 22 Juin 2022

Bonjour j’ai besoin de conseil pour la rénovation Énergétique de demain Maison elle datent des années 50 j’ai actuellement une chaudière a gaz de 15 ans et mon chauffe-eau gaz également a plus de 20 ans ,j’ai le projet de changer les deux on m’a proposé une pompe à chaleur air eau un chauffe eau thermodynamique ou électrique avec programmation heure pleine heure creuse ,un poil à granules ma maison a été isolé à moitié par les murs extérieurs en 2021 j’ai bénéficie de la Prime Renove pour ces travaux,mes combles j’ai le projet désolé les combles perdus j’ai une surface habitable de 105 m² j’hésite entre tous ses modes de chauffage proposer je vous avoue que je suis perdu je fais parti des foyer très modeste et je suis seul avec quatre enfants que me conseillez-vous ??

#395 - Xavier (admin) - 13 Juin 2022

Bonjour GG776,

Vous aurez bien droit aux CEE mais cette prime ne sera pas bonifiée. Le montant devrait se situer autour de 200€.

Aussi, je vous invite à considérer les alternatives renouvelables (pompes à chaleur, chaudières à granulés) car toutes les aides vous incitent à choisir une énergie moins carbonée. Environ 230 g de CO2 par kWh pour le gaz de ville contre environ 50 g pour une PAC ou 30 g pour un chauffage au bois.

A bientôt

#394 - GG776 - 12 Juin 2022

Bonjour,
Nous avons acquis notre première maison en septembre 2020. Cette maison date de 1997 et est équipée de l'un des tout premiers modèles de chaudière à condensation? La chaudière à 14 ans et arrive en fin de vie.
Nous souhaitons la remplacer par une autre chaudière au gaz à condensation éligible aux aides.
Nous sommes dans la catégorie des revenus modestes or Ile de France.
Si j'ai bien compris, nous avons le droit à la prim rénov à hauteur de 800 € ? Mais a-ton de droit à l'aide CEE sachant que nous avons déjà une chaudière à condensation ?
Merci
Remonter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies nous permettant de mesurer l'audience de façon anonyme sans utilisation de données personnelles.
Plus d’informations sur notre page relative la protection des données.