Chaudière à granulés ou pompe à chaleur ?

Le choix entre une pompe à chaleur (PAC) et une chaudière à granulés se pose souvent en milieu rural ou périurbain en remplacement d’une vieille chaudière au fioul. En effet, les autres alternatives (gaz propane et radiateurs électriques) ont un coût d’utilisation élevé et ne constituent pas des solutions durables. Alors comment faire un choix éclairé entre ces 2 systèmes ? Conseils Thermiques tente un comparatif objectif.

Chaudière à granulés ou pompe à chaleur ?

En 1 coup d’œil


Pompe à chaleur Air / EauChaudière à granulés
comparatif chaudiere granule et pompe à chaleurFonctionnementPlus performante dans le sud et en zones
tempérées. Préférence pour les émetteurs
« basse température ».
Situation géographique sans
impact sur les performances.
Tout type de chauffage.
comparatif chaudiere granule et pompe à chaleurInstallationFaible volume
Compatible avec une ancienne chaudière
Chaufferie nécessaire
comparatif chaudiere granule et pompe à chaleurCombustiblePas de stockage (électricité)Stockage granulés à l’intérieur
Rechargement annuel
comparatif chaudiere granule et pompe à chaleurBruitAttention au positionnement de l’unité
extérieure pour le voisinage
Faible. Phase de remplissage des
granulés à programmer
comparatif chaudiere granule et pompe à chaleurEcologieIntérêt environnemental si COP > 2.58
Attention aux fluides frigorigènes
Combustible renouvelable
Faible impact sur l’effet de serre
comparatif chaudiere granule et pompe à chaleurFiabilitéFragilité des composants électroniques
Pas de compatibilité entre constructeurs
Pièces génériques adaptables
comparatif chaudiere granule et pompe à chaleurPrix d’achat12 000 à 15 000€ TTC posé
Prix d’utilisation7 centimes le kWh (dépend des performances pour la PAC)

Fonctionnement

Pompe à chaleur Air / Eau

Fonctionnement : La pompe à chaleur Air / Eau va capter l’énergie de l’air extérieur puis la transmettre au réseau de radiateurs dans la maison par l’intermédiaire d’un fluide frigorigène :

Principe de fonctionnement d'une pompe à chaleur

Principe de fonctionnement d’une pompe à chaleur (Induscabel.be)

Configurations : On distingue 2 catégories de PAC. Celles conçues uniquement pour le chauffage (35 à 55°C) et celles capables de chauffer aussi l’eau chaude sanitaire (> 55°C). On trouve aussi des appareils ayant une fonction de rafraichissement pour les planchers chauffants ce qui peut être intéressant dans le sud (diminution de la température ambiante de 3 à 4°C).

Chaudière à granulés

Fonctionnement : La chaudière va brûler des granulés dans une chambre de combustion. L’énergie est transmise à l’eau et stockée au niveau de la chaudière ou d’un ballon tampon. Elle alimente le réseau hydraulique en fonction des besoins.

Principe de fonctionnement d'une chaudière à granulés

Principe de fonctionnement d’une chaudière à granulés (Induscabel.be)

Configurations : Une chaudière à granulés est capable d’alimenter tous les types d’émetteurs : plancher chauffant, radiateurs, eau chaude sanitaire.

Performances

Pompe à chaleur Air / Eau

Performances : La performance d’une pompe à chaleur dépend beaucoup de son contexte d’installation. On peut retenir qu’une PAC sera d’autant plus performante que :

Performances des pompes à chaleur selon la situation géographique

Le COP d’une pompe à chaleur air / eau dépend des températures extérieures

Points de vigilance : La performance d’une pompe à chaleur est indiquée par son COP (coefficient de performance). Mais celui-ci est toujours calculé dans des conditions précises. Par exemple :

ConditionCas concretCOP*Exemple
+7°C / 35°CClimat doux / Plancher chauffant4.25Un COP de 2.5 signifie que
pour 1 kWh d’électricité acheté,
2.5 kWh sont produits.
+7°C / 55°CClimat doux / Radiateurs2.5
-7°C / 55°CClimat rigoureux / Radiateurs1.66

* Modèle Atlantic Alféa Excellia 11

Le COP est donc utile pour comparer les produits entre eux. Mais seule une visite technique sérieuse par un professionnel pourra dimensionner correctement l’appareil et déterminer les performances réelles. A noter qu’une chaudière existante peut venir en relève d’une PAC si les températures extérieures sont trop basses.

Chaudière à granulés

Performances : La performance d’une chaudière à granulés ne dépend pas du climat extérieur. Elles affichent généralement un rendement supérieur à 90% (pouvoir calorifique inférieur). Cela s’explique car les granulés sont normés (bon pouvoir calorifique) et la combustion optimisée (tirage forcé, sonde Lambda). Il existe des chaudières à granulés dites « à condensation » qui récupèrent encore davantage d’énergie au niveau des fumées.

Performances chaudière à granulés

Les performances d’une chaudière à granulés sont constantes

Points de vigilance : Tous les granulés ne se valent pas pour autant et il est important d’en choisir de bonne qualité pour éviter un bourrage de la vis sans fin : sac transparent avec peu de poussière visible, peu de micro-granulés, livraison sur palette sous cellophane, stockage en intérieur.

Installation

Pompe à chaleur Air / Eau

installation pompe à chaleurVolume de l’installation : Une pompe à chaleur se compose d’une unité extérieure reliée à un module hydraulique placé à l’intérieur. L’installation est donc compacte et ne nécessite aucun stockage de combustibles.

Modification de l’existant : Une PAC occasionne un abonnement électrique supérieur (et plus cher) et une modification du tableau électrique.

Nuisances sonores : L’unité extérieure comprend une soufflerie. Elle peut être une source de bruit pour l’usager, mais surtout pour le voisinage ce qui peut créer des tensions. Voici quelques recommandations :

bruit pompe à chaleur

Attention aux nuisances sonores (AFPAC)

Installateur : Il faut s’orienter vers des installateurs avec la certification QualiPAC « module chauffage et ECS ».

Chaudières à granulés

Volume de l’installation : Une chaudière à granulés est plus volumineuse et nécessite une chaufferie dédiée. Il faut prendre en compte la chaudière, la réserve de granulés et éventuellement, un ballon tampon.

volume installation chaudière à granulés

L’installation d’une chaudière à granulés nécessite un minimum de place

Nuisances sonores : La chaudière est plutôt silencieuse en fonctionnement et n’occasionnera pas de gêne. En revanche, le système d’aspiration qui remplit automatiquement le réservoir lorsqu’il est vide est bruyant, de même que le nettoyage automatique des échangeurs. Ces phases restent brèves et il est heureusement possible de les programmer pour qu’elles ne surviennent pas la nuit.

Installateur : Il faut s’orienter vers des installateurs avec la certification Qualibois « module eau ».

Aspects pratiques

Pompe à chaleur Air / Eau

Approvisionnement en combustibles : L’électricité est toujours disponible et il n’y a aucune démarche particulière à faire. La pompe à chaleur peut fonctionner sur un groupe électrogène.

entretien pompe à chaleur

Entretien annuel d’une pompe à chaleur(Ets CVCE – Lunan 46 100)

Entretien : Il faut simplement vérifier régulièrement que l’air circule librement autour de l’unité extérieure (pas de feuille collée) et réaliser un dépoussiérage des grilles. Un entretien annuel par un spécialiste reste indispensable pour maintenir les performances de l’appareil.

Chaudières à granulés

Approvisionnement en combustibles : Dans le cas où la chaudière est alimentée par un silo, un remplissage annuel par camion souffleur est nécessaire. Si la chaudière est à rechargement manuel, il faut l’alimenter en sacs tous les 3-4 jours.

nettoyage chaudiere granule automatique

Nettoyage automatique de la grille de combustion par un système de crémaillère

Entretien : S’il s’agit d’une chaudière automatique, un simple contrôle de la grille de combustion et du cendrier tous les 3 mois suffit. Il n’y a quasiment aucune différence avec une chaudière fioul. Pour les chaudières plus basiques, un nettoyage du creuset est nécessaire quotidiennement ou tous les 15 jours selon sa technologie. Un entretien annuel par un professionnel est aussi obligatoire.

Aspect environnemental

Pompe à chaleur Air / Eau

pompe à chaleur r410aEn France, l’électricité qui provient majoritairement de la production nucléaire (72%). On considère qu’il faut produire 2.58 kWh d’électricité (au niveau des centrales) pour en consommer 1 kWh (dans la maison). Il y a donc un bénéfice environnemental pour la PAC lorsque son COP est supérieur à 2.58.

De plus, les PAC utilisent des fluides frigorigènes ayant un Pouvoir de Réchauffement Global élevé (R410a, R134a) mais qui tend à s’améliorer (R32) :

FluidePRGExemple
CO21Concrètement, cela signifie
qu’1 kg de R410a rejeté a le même
pouvoir de réchauffement que 2088 kg de Co2.
Les fluides avec un PRG > 750 seront interdits
dès 2025 (réglementation européenne).
R2903
R32675
R134a1 430
R410a2088

Le taux de fuite se situe autour de 2% par an et 5% en fin de vie.

Chaudières à granulés

Les granulés de bois sont issus du compactage des résidus de scierie et ont un impact limité sur l’effet de serre comparativement aux autres énergies selon l’Ademe :

impact du chauffage sur l'effet de serre

Impact du chauffage domestique sur l’effet de serre (Ademe – Bio Intelligence Service)

Fiabilité

fiabilite pompe à chaleurQue ce soit pour les PAC ou les chaudières à granulés, une étude de l'AQC (Agence Qualité Construction) indique que la plupart des problèmes résultent d’incidents électriques.

Elle explique notamment que "les compresseurs et les cartes électroniques des pompes à chaleur semblent être des composants relativement fragiles par rapport à d'autres appareils". De plus, beaucoup de fabricants se sont retirés du marché et il est parfois impossible de s'approvisionner en composants. De fait, les réparations peuvent être très coûteuses (changement de la PAC).

Concernant les chaudières à granulés, l'enquête précise que "l'indisponibilité des pièces détachées peut être contournée en adaptant des composants plus modernes". De même, "des produits génériques peuvent être adaptés".

Dans les deux cas, les fiches standardisées du ministère de l’environnement indiquent une durée de vie conventionnelle de 17 ans.

Prix d’achat et d’utilisation

Que ce soit pour une pompe à chaleur ou une chaudière à granulés, le coût d’achat est comparable et on se situe autour de 12 000 à 15 000€ TTC pour un produit installé. Pour obtenir le meilleur prix, il convient cependant de mettre en concurrence plusieurs professionnels.

Pour cela, Conseils Thermiques s'associe à plusieurs partenaires afin de vous mettre en relation avec des artisans locaux certifiés RGE. Vous pourrez ainsi étudier plusieurs propositions techniques et commerciales gratuitement et sans engagement.

Je souhaite rencontrer des entreprises >

La plupart des travaux de rénovation énergétique donne droit à des subventions (prime énergie). Si vous avez déjà un devis (non signé), vous pouvez encore y prétendre.

Je souhaite obtenir de ma prime énergie >

Le coût d’utilisation pour les granulés se situe autour de 7 cts le kWh ce qui est 2.5 fois moins cher que l’électricité. Pour la PAC, on peut considérer que c’est équivalent en moyenne mais cela dépend bien sûr des performances. L’Ademe indique qu’en fonctionnement, une PAC « coûte entre 3 et 7€/m² par an pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire hors abonnement d’électricité. ». On peut donc avoir un prix d’utilisation qui varie du simple au double.

Avantages et inconvénients


Pompe à chaleur Air / EauChaudière à granulés
Avantages
Très bonnes performances en conditions favorablesEcologique
Faible coût d’utilisationFaible coût d’utilisation
Sans entretien quotidienPeu chère à l’achat (entrée de gamme)
Rafraichissement possible en étéQuasi sans entretien (haut de gamme)
Faible volume à l’installationRechargement automatique (haut de gamme)
Intérêt environnemental si COP > 2.58Pièces de rechange adaptables
Inconvénients
Prix d’achat élevéPrix d’achat élevé (haut de gamme)
Prix de la maintenance et fiabilité des composantsStockage des granulés
Gaz à effet serre très puissantsEntretien régulier (entrée de gamme)
Problèmes de voisinage (bruit)Rechargement manuel (entrée de gamme)
Augmentation de l’abonnement électriquePas de « flamme » dans le salon

Conclusion : Pompe à chaleur ou chaudière à granulés, comment choisir ?

La situation géographique reste un bon indicateur pour choisir entre une pompe à chaleur et une chaudière à granulés :

Zones chaudes (H3) : La PAC sera plus performante dans ces zones et les utilisateurs pourront bénéficier d’une éventuelle fonction de rafraichissement (plancher chauffant). Le bémol porte sur la fiabilité des composants électroniques et les tensions éventuelles avec le voisinage.

Zones tempérées (H2) : Les performances se valent. Les chaudières à granulés bénéficient d’un fonctionnement plus fiable et plus écologique. On les préférera si la place le permet.

Zones froides (H3) : L’avantage va aux chaudières à granulés.

Pour aller plus loin, consultez notre guide d’achat sur les chaudières à granulés et un retour d’expérience sur une installation. Notre article sur les différents types de pompes à chaleur devrait aussi vous intéresser.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies vous permettant d'accéder à des services et offres adaptées à vos centres d'intérêts et nous permettre de mesurer l'audience.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez-ici.