Chaudière à granulés ou pompe à chaleur ?

Le choix entre une pompe à chaleur (PAC) et une chaudière à granulés se pose souvent en milieu rural ou périurbain en remplacement d’une vieille chaudière au fioul. En effet, les autres alternatives (gaz propane et radiateurs électriques) ont un coût d’utilisation élevé et ne constituent pas des solutions durables. Alors comment faire un choix éclairé entre ces 2 systèmes ? Conseils Thermiques tente un comparatif objectif.



Chaudière à granulés ou pompe à chaleur ?

En 1 coup d’œil


Pompe à chaleur air-eauChaudière à granulés
FonctionnementPlus performante dans le sud et en zones
tempérées. Préférence pour les émetteurs
« basse température ».
Situation géographique sans
impact sur les performances.
Tout type de chauffage.
InstallationFaible volume
Compatible avec une ancienne chaudière
Chaufferie nécessaire
CombustiblePas de stockage (électricité)Stockage granulés à l’intérieur
Rechargement annuel
BruitAttention au positionnement de l’unité
extérieure pour le voisinage
Faible. Phase de remplissage des
granulés à programmer
EcologieIntérêt environnemental si COP > 2.58
Attention aux fluides frigorigènes
Combustible renouvelable
Faible impact sur l’effet de serre
FiabilitéFragilité des composants électroniques
Pas de compatibilité entre constructeurs
Pièces génériques adaptables
Prix TTC posé12 000 à 15 000€15 000 à 20 000€
Prix d’utilisation9 centimes le kWh (dépend des performances pour la PAC)

Fonctionnement

Pompe à chaleur air-eau

Fonctionnement : La pompe à chaleur air-eau va capter l’énergie de l’air extérieur puis la transmettre au réseau de radiateurs dans la maison par l’intermédiaire d’un fluide frigorigène :

Principe de fonctionnement d'une pompe à chaleur

Principe de fonctionnement d’une pompe à chaleur (Induscabel.be)

Configurations : On distingue 2 catégories de PAC. Celles conçues uniquement pour le chauffage (35 à 55°C) et celles capables de chauffer aussi l’eau chaude sanitaire (> 55°C). On trouve aussi des appareils ayant une fonction de rafraichissement pour les planchers chauffants ce qui peut être intéressant dans le sud (diminution de la température ambiante de 3 à 4°C).

Chaudière à granulés

Fonctionnement : La chaudière va brûler des granulés dans une chambre de combustion. L’énergie est transmise à l’eau et stockée au niveau de la chaudière ou d’un ballon tampon. Elle alimente le réseau hydraulique en fonction des besoins.

Principe de fonctionnement d'une chaudière à granulés

Principe de fonctionnement d’une chaudière à granulés (Induscabel.be)

Configurations : Une chaudière à granulés est capable d’alimenter tous les types d’émetteurs : plancher chauffant, radiateurs, eau chaude sanitaire.

Performances

Pompe à chaleur air-eau

Performances : La performance d’une pompe à chaleur dépend beaucoup de son contexte d’installation. On peut retenir qu’une PAC sera d’autant plus performante que :

Performances des pompes à chaleur selon la situation géographique

Le COP d’une pompe à chaleur air / eau dépend des températures extérieures

Points de vigilance : La performance d’une pompe à chaleur est indiquée par son COP (coefficient de performance). Mais celui-ci est toujours calculé dans des conditions précises. Par exemple :

ConditionCas concretCOP*Exemple
+7°C / 35°CClimat doux / Plancher chauffant4.25Un COP de 2.5 signifie que
pour 1 kWh d’électricité acheté,
2.5 kWh sont produits.
+7°C / 55°CClimat doux / Radiateurs2.5
-7°C / 55°CClimat rigoureux / Radiateurs1.66

* Modèle Atlantic Alféa Excellia 11

Le COP est donc utile pour comparer les produits entre eux. Mais seule une visite technique sérieuse par un professionnel pourra dimensionner correctement l’appareil et déterminer les performances réelles. A noter qu’une chaudière existante peut venir en relève d’une PAC si les températures extérieures sont trop basses.

Chaudière à granulés

Performances : La performance d’une chaudière à granulés ne dépend pas du climat extérieur. Elles affichent généralement un rendement supérieur à 90% (pouvoir calorifique inférieur). Cela s’explique car les granulés sont normés (bon pouvoir calorifique) et la combustion optimisée (tirage forcé, sonde Lambda). Il existe des chaudières à granulés dites « à condensation » qui récupèrent encore davantage d’énergie au niveau des fumées.

Performances chaudière à granulés

Les performances d’une chaudière à granulés sont constantes

Points de vigilance : Tous les granulés ne se valent pas pour autant et il est important d’en choisir de bonne qualité pour éviter un bourrage de la vis sans fin : sac transparent avec peu de poussière visible, peu de micro-granulés, livraison sur palette sous cellophane, stockage en intérieur.

Installation

Pompe à chaleur air-eau

Volume de l’installation : Une pompe à chaleur se compose d’une unité extérieure reliée à un module hydraulique placé à l’intérieur. L’installation est donc compacte et ne nécessite aucun stockage de combustibles.

installation pompe à chaleur

La PAC a l'avantage de la compacité. Réalisation : Honoré Plomberie & Energie.

Modification de l’existant : Une PAC occasionne un abonnement électrique supérieur (et plus cher) et une modification du tableau électrique.

Nuisances sonores : L’unité extérieure comprend une soufflerie. Elle peut être une source de bruit pour l’usager, mais surtout pour le voisinage ce qui peut créer des tensions. Voici quelques recommandations :

bruit pompe à chaleur

Attention aux nuisances sonores (AFPAC)

Installateur : Il faut s’orienter vers des installateurs avec la certification QualiPAC « module chauffage et ECS ».

Chaudières à granulés

Volume de l’installation : Une chaudière à granulés est plus volumineuse et nécessite une chaufferie dédiée. Il faut prendre en compte la chaudière, la réserve de granulés et éventuellement, un ballon tampon.

volume installation chaudière à granulés

L’installation d’une chaudière à granulés nécessite un minimum de place

Nuisances sonores : La chaudière est plutôt silencieuse en fonctionnement et n’occasionnera pas de gêne. En revanche, le système d’aspiration qui remplit automatiquement le réservoir lorsqu’il est vide est bruyant, de même que le nettoyage automatique des échangeurs. Ces phases restent brèves et il est heureusement possible de les programmer pour qu’elles ne surviennent pas la nuit.

Installateur : Il faut s’orienter vers des installateurs avec la certification Qualibois « module eau ».

Aspects pratiques

Pompe à chaleur air-eau

Approvisionnement en combustibles : L’électricité est toujours disponible et il n’y a aucune démarche particulière à faire. La pompe à chaleur peut fonctionner sur un groupe électrogène.

entretien pompe à chaleur

Entretien annuel d’une pompe à chaleur(Ets CVCE – Lunan 46 100)

Entretien : Il faut simplement vérifier régulièrement que l’air circule librement autour de l’unité extérieure (pas de feuille collée) et réaliser un dépoussiérage des grilles. Un entretien annuel par un spécialiste reste indispensable pour maintenir les performances de l’appareil.

Chaudières à granulés

Approvisionnement en combustibles : Dans le cas où la chaudière est alimentée par un silo, un remplissage annuel par camion souffleur est nécessaire. Si la chaudière est à rechargement manuel, il faut l’alimenter en sacs tous les 3-4 jours.

nettoyage chaudiere granule automatique

Nettoyage automatique de la grille de combustion par un système de crémaillère

Entretien : S’il s’agit d’une chaudière automatique, un simple contrôle de la grille de combustion et du cendrier tous les 3 mois suffit. Il n’y a quasiment aucune différence avec une chaudière fioul. Pour les chaudières plus basiques, un nettoyage du creuset est nécessaire quotidiennement ou tous les 15 jours selon sa technologie. Un entretien annuel par un professionnel est aussi obligatoire.

Aspect environnemental

Pompe à chaleur air-eau

En France, l’électricité qui provient majoritairement de la production nucléaire (72%). On considère qu’il faut produire 2.58 kWh d’électricité (au niveau des centrales) pour en consommer 1 kWh (dans la maison). Il y a donc un bénéfice environnemental pour la PAC lorsque son COP est supérieur à 2.58.

pompe à chaleur r410a

De plus, les PAC utilisent des fluides frigorigènes ayant un Pouvoir de Réchauffement Global élevé (R410a, R134a) mais qui tend à s’améliorer (R32) :

FluidePRGExemple
CO21Concrètement, cela signifie
qu’1 kg de R410a rejeté a le même
pouvoir de réchauffement que 2088 kg de Co2.
Les fluides avec un PRG > 750 seront interdits
dès 2025 (réglementation européenne).
R2903
R32675
R134a1 430
R410a2088

Le taux de fuite se situe autour de 2% par an et 5% en fin de vie.

Chaudières à granulés

Les granulés de bois sont issus du compactage des résidus de scierie et ont un impact limité sur l’effet de serre comparativement aux autres énergies selon l’Ademe :

émissions de co2 par chauffage

Emissions de CO2 pour 1 kWh de chauffage (Données : label E+C-)

Fiabilité

Que ce soit pour les PAC ou les chaudières à granulés, une étude de l'AQC (Agence Qualité Construction) indique que la plupart des problèmes résultent d’incidents électriques.

Elle explique notamment que "les compresseurs et les cartes électroniques des pompes à chaleur semblent être des composants relativement fragiles par rapport à d'autres appareils". De plus, beaucoup de fabricants se sont retirés du marché et il est parfois impossible de s'approvisionner en composants. De fait, les réparations peuvent être très coûteuses (changement de la PAC).

dépannage d'une pompe à chaleur

Intervention sur une pompe à chaleur. Réalisation : Eco Solutions (17)

Concernant les chaudières à granulés, l'enquête précise que « l'indisponibilité des pièces détachées peut être contournée en adaptant des composants plus modernes ». De même, « des produits génériques peuvent être adaptés ».

Dans les deux cas, les fiches standardisées du ministère de l’environnement indiquent une durée de vie conventionnelle de 17 ans.

Prix d’achat et d’utilisation

Pompe à chaleur : Le coût d'une pompe à chaleur fournie et posée se situe autour de 12 000 à 15 000€.



Chaudière à granulés : Pour une chaudière à granulés, la fourchette est un peu plus large. Comptez entre 15 000 et 20 000€. Mais ce système est mieux subventionné par les aides et le reste à charge devrait être comparable avec la pompe à chaleur. Le prix peut notamment varier selon la présence ou non d'un silo de stockage pour les granulés.

Obtenir gratuitement un devis pour une chaudière à granulés
Vos coordonnées






En validant ce formulaire, j'accepte que mes coordonnées soient transmises uniquement à nos partenaires identifiés et exclusivement dans le cadre de ce service de mise en relation. Plus d’informations sur notre page relative à la protection des données

Ces travaux de rénovation énergétique donnent droit à des subventions (prime énergie). Si vous avez déjà un devis (non signé), vous pouvez encore y prétendre.

Je souhaite obtenir ma prime énergie >

Coût à l'utilisation : Le coût d’utilisation pour les granulés se situe autour de 8-9 cts le kWh ce qui est 2 fois moins cher que l’électricité. Pour la PAC, on peut considérer que c’est équivalent en moyenne mais cela dépend bien sûr des performances. L’Ademe indique qu’en fonctionnement, une PAC « coûte entre 3 et 7€/m² par an pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire hors abonnement d’électricité. ». On peut donc avoir un prix d’utilisation qui varie du simple au double.

Avantages et inconvénients


Pompe à chaleur air-eauChaudière à granulés
Avantages
Bonnes perf. en conditions favorablesEcologique
Faible coût d’utilisationFaible coût d’utilisation
Sans entretien quotidienPeu chère à l’achat (entrée de gamme)
Rafraichissement possible en étéQuasi sans entretien (haut de gamme)
Faible volume à l’installationRechargement automatique (haut de gamme)
Intérêt environnemental si COP > 2.58Pièces de rechange adaptables
Inconvénients
Prix d’achat élevéPrix d’achat élevé (haut de gamme)
Prix maintenance et fiabilité composantsStockage des granulés
Gaz à effet serre très puissantsEntretien régulier (entrée de gamme)
Problèmes de voisinage (bruit)Rechargement manuel (entrée de gamme)
Augmentation abonnement élec.Pas de « flamme » dans le salon

Conclusion : Pompe à chaleur ou chaudière à granulés, comment choisir ?



La situation géographique reste un bon indicateur pour choisir entre une pompe à chaleur et une chaudière à granulés :

Zones chaudes (H3) : La PAC sera plus performante dans ces zones et les utilisateurs pourront bénéficier d’une éventuelle fonction de rafraichissement (plancher chauffant). Le bémol porte sur la fiabilité des composants électroniques et les tensions éventuelles avec le voisinage.

Zones tempérées (H2) : Les performances se valent. Les chaudières à granulés bénéficient d’un fonctionnement plus fiable et plus écologique. On les préférera si la place le permet.

Zones froides (H1) : L’avantage va aux chaudières à granulés.

Pour aller plus loin, consultez notre guide d’achat sur les chaudières à granulés et un retour d’expérience sur une installation. Notre article sur les différents types de pompes à chaleur devrait aussi vous intéresser.

Laisser un commentaire ou poser une question




En validant ce formulaire, j’accepte que mon message soit affiché de façon publique. Nous vous recommandons de ne pas diffuser d’informations personnelles : téléphone, mail, adresse... L’association Conseils Thermiques conserve des données pour le bon fonctionnement de ce service. Plus d’informations sur notre page relative à la protection des données.

#78 - AvZ - 27 Avril 2022

Pardon, je nettoie toutes les 600h, non 200...

#77 - AvZ - 27 Avril 2022

Bonjour,
je suis sur le point d'acquérir un ancien moulin à eau. Est-ce qu'on peut combiner PAC avec l'énergie hydraulique facilement?

P.S. Dans ma villa actuelle, j'utilise une chaudière à pellets - un vrai bonheur comparé au mazout! Entretien toutes les 200h d'utilisation, prix de chauffage réduit énormément :-)

#76 - Xavier (admin) - 11 Avril 2022

Bonjour eliane,

Les chaudières à granulés d'entrée de gamme nécessitent en effet un nettoyage quotidien. Mais dans les faits, elles sont très peu distribuées en France où le marché se porte davantage sur des chaudières quasi autonomes en termes d'entretien et de rechargement.

Sur ces appareils, il faut vider le bac à cendres tous les deux mois environ et c'est tout. Les granulés sont acheminés automatiquement depuis un silo à recharger chaque année par un camion souffleur. Une fois par an, un nettoyage approfondi par un technicien est requis (obligation légale comme pour les autres chaudières).

Des acteurs comme ÖkoFEN, Hargassner, Domusa, Morvan (et bien d'autres) proposeront ce type d'appareils.

A bientôt

#75 - eliane - 09 Avril 2022

bonjour j ai une ancienne ferme qui plus de200 ans avec une superficie de 110 m2 avec une chaudière a gaz avec un ballon a gaz qui a près de 30 ans, je voulais mètre un chaudière a granulé avec un ballon solaire mais on me dit que que pour la chaudière ses beaucoup d entretien tous les 2 a 3 jours que me conseillez vous , je suis dans le 89 a SENS . merci

#74 - Xavier (admin) - 05 Avril 2022

Bonjour MM,

La difficulté sera probablement plus de trouver un pro formé qui a déjà de l'expérience sur cette technologie.

Vous pouvez rechercher sur cette annuaire à la rubrique "chaudiere bois" pour avoir des pro avec la certification Qualibois module "air et eau" :
https://france-renov.gouv.fr/fr/trouvez-un-professionnel

Du côté des marques, vous pouvez regarder chez MCZ, Klover, Laminox ou Palazzetti par exemple. Si vous comptez faire la pose vous-même, un SAV type Interstoves ou Top Chaleur sera un bon choix.

Quelques articles en ce sens :
https://conseils-thermiques.org/contenu/poele-granule-hydro.php
https://conseils-thermiques.org/contenu/poele-granule-hydro-avis.php

A bientôt

#73 - MM - 04 Avril 2022

Bonjour,
Quelles sont les bonnes marques poêle granulé hydro, capable de renvoyer l'eau chaude dans des radiateurs existant en l'absence de fonctionnement de la chaudière gaz existante ?

#72 - Xavier (admin) - 24 Mars 2022

Bonjour marco,

Probablement celle dont le SAV est le meilleur avec une bonne implantation locale. Je peux vous citer les marques ÖkoFEN ou Hargassner qui sont les marques historiques et qui sont très bien implantées. Mais cela ne vous empêche pas d'étudier la concurrence.

A bientôt

#71 - marco - 24 Mars 2022

quelle est la chaudiere la plus fiable

#70 - Xavier (admin) - 15 Mars 2022

Bonjour Hélène,

Si vos radiateurs sont en bon état, ils devraient être compatibles avec les deux systèmes de chauffage.

Pour la PAC, on vous a chiffré un modèle "basse température" qui ne correspond probablement pas à vos radiateurs. Mais le pro a peut-être estimé lors de sa visite technique que les radiateurs étaient surdimensionnés et qu'il était possible d'abaisser leur température de fonctionnement.

Cela va améliorer le rendement de la PAC qui aura besoin de moins élever la température captée depuis l'extérieur. Il faut demander des précisions à votre installateur sur ce dimensionnement.

A bientôt

#69 - Hėlène - 14 Mars 2022

Bonjour,
J'ai acheté il y a 5 ans une maison (72m2) de 1974 chauffée au fioul (chaudiere chappee d'origine).
Je compte la changer par une chaudière a granulés ou Pac air/eau (j'habite dans le Maine et Loire). Les radiateurs existants sont en acier et je souhaiterais savoir s'ils sont compatibles avec ces 2 systèmes de chauffage . Le devis Pac reçu indique des T° de 35 a 55°C alors qu'actuellement ma chaudière fioul est réglée sur 70°C.

#68 - Cecile - 10 Mars 2022

Bonjour,

J' hésite entre une PAC et une chaudière à pellets. Aucun des pros ne se positionne clairement dessus, mais les 2 solutions fonctionneraient bien pour mon habitation.

Entre l'augmentation des tarif élec (pour l'instant bloqués) et l'augmentation des prix des granulés (explosion de la demande) et difficultés d'approvisionnement des pellets, quelle énergie vous semble sur le long terme la plus économique svp? PAC ou granulés (à performances égales).

Merci de vos éclairages.

#67 - Liliwill - 08 Mars 2022

Bonjour nous habitons une maison de 230m2, nous sommes 6 à la maison. Nous allons changer toiture, mettre des panneaux photovoltaiques, nouveaux châssis, isoler les murs par l extérieur et les caves. Nous habitons à charleroi en Belgique. Nous hésitons entre une chaudière à granules avec boiler thermodynamique ou une pompe à chaleur. Nous avons reçu deux devis pour une pompe à chaleur air/ eau équipée d un ballon de 230 litres de marque daikin alther3. Nos radiateurs sont d anciens convecteurs au gaz et le boiler de 200 litres est relié à la chaudière au gaz. Que nous conseillez-vous ? La pompe à chaleur va t elle suffire à combler nos besoins en chaleur et aurons-nous assez d eau chaude ? Nous consommons 9000 kwh/ an d électricité et 4000 m3 de gaz. L installation devrait produire 15000 kwh. Merci d'avance pour vos conseils.

#66 - Xavier (admin) - 04 Février 2022

Bonjour Christine,

En zone H1, une chaudière à granulés semble mieux adaptée (performances égales même par grand froid). Le devis devrait être un peu plus élevé mais comme les aides sont plus avantageuses, le reste à charge devrait être identique.

Sur ce point, je vous renvoie sur cet article tout récent où vous devriez trouver toutes les infos utiles avec les liens de redirection qui vont avec :
https://conseils-thermiques.org/contenu/aide-chaudiere-granule.php

A bientôt

#65 - Christine - 03 Février 2022

Bonjour et merci pour cet article très instructif. Nous venons de nous installer dans une longère ancienne dans le 89. Nos premiers travaux seront de changer les fenêtres , isolation des combles et changement chaudière. Nous hésitons effectivement entre une pompe à chaleur et une chaudière à granules , 2 entreprises sont venues mais pas encore le devis . Nous avons également bien des difficultés à comprendre le ou les dossiers à remplir pour les demandes d'aides. Une aide ?, des suggestions ? merci

#64 - Xavier (admin) - 05 Janvier 2022

Bonjour Leo,

L'article des échos traite de la situation des Etats-Unis. En France, la production de granulés suit la consommation et augmente de façon significative chaque année. La filière se voit parfois reprocher de planter des résineux (pousses plus rapides) en remplacement des feuillus (forêts plus diversifiées et résistantes aux changements). Dans tous les cas, ce modèle d'auto-suffisance devrait perdurer, même si la matière première peut bien sûr augmenter.

Pour l'électricité, le prix de l'énergie augmentera également dans les années à venir (vieillissement du parc nucléaire).

Le choix d'une chaudière à granulés me parait plus judicieux dans votre cas (performances). Un poêle à bûches (très fiable, sans électronique, sans électricité, combustible moins cher) pourra éventuellement compléter l'installation dans un second temps (ou pour profiter d'une belle flamme dans le salon).

Vous pouvez prendre un second avis auprès du réseau FAIRE si vous le souhaiter : 0 808 800 700 (service public de l'énergie, gratuit et indépendant).

A bientôt,

#63 - Leo - 28 Décembre 2021

Bonjour et merci pour votre site qui est vraiment topissime.

Nous allons acquérir une maison de 140m2,des années 30, dans l'Oise. Nous allons refaire l'isolation et nous aimerions également remplacer la chaudière à fioul. Si j'ai bien compris, le plus pertinent serait d'installer une chaudière à pellets (zone H1). Néanmoins, j'avoue ne pas être à l'aise à cause de la filière d'approvisionnement des pellets. Face à l'engouement des français pour cette méthode de chauffage et d'après l'article que vous avez mis en commentaire (planete.lesechos), ne doit-on pas s'attendre à une règlementation stricte de la production de pellets (à long terme certes) et donc à une réduction de la production/augmentation des prix?
Dans ce cas, un PAC air/eau malgré son rendement moins bon en zone H1, combiné à un poêle à granulé ou buches pour les jours froids, ne serait-il pas plus "sûr" - dans le sens où nous ne serions pas dépendant que d'une seule source d'énergie - pour les années à venir?
Merci pour votre aide et bonnes fêtes à vous,

#62 - Xavier (admin) - 07 Décembre 2021

Bonjour Guillaume,

Vous avez tout intérêt à choisir un appareil avec une marque reconnue dont le réseau d'installateurs est bien implanté. C'est le cas des "gros" fabricants autrichiens (Fröling, Hargassner, ÖkoFEN). Vous trouverez des alternatives, probablement moins coûteuses, chez Morvan (chaudière croate avec réseau et SAV français) ou Domusa (chaudière espagnole).

https://conseils-thermiques.org/contenu/chaudiere-granule-domusa-teknik.php

https://conseils-thermiques.org/contenu/chaudiere-granule-morvan.php

Votre devis de 18 000€ est certes cher mais il est dans la moyenne. Il faut bien sûr faire d'autres devis mais le prix ne devrait pas forcément bouger de façon significative.

Une alternative est d'opter pour une chaudière EASYPELL (le petit prix d'ÖkoFEN) qui est à rechargement manuel. Elle coûte environ 3 000€ de moins. Vous trouverez un retour à cette adresse :
https://conseils-thermiques.org/contenu/chaudiere-granule-easypell.php

A bientôt

#61 - Guillaume - 06 Décembre 2021

J'ai eu un premier devis à 18000€ (chaudière+ ballon tampon + fumisterie, pose et raccordement) pour une pelletmatic home d'Okofen :O c'est terriblement cher je trouve.

#60 - Guillaume - 06 Décembre 2021

Je précise que nous ne serons que 2 ou 3 dans ce logement.

#59 - Guillaume - 06 Décembre 2021

Bonjour, je fais construire une maison de 110m2 en zone H1 qui sera RT 2012 quelle chaudière à granulés me conseillez vous ?
Merci !

#58 - Xavier (admin) - 03 Décembre 2021

Bonjour MichelM,

Nous n'avons pas de retours et je ne sais pas si cela existe. Une solution de ce type serait très chère et comme les granulés peuvent se suffire à eux-mêmes avec un prix de l'énergie attractif, il n'y a pas forcément d'utilité au couplage avec une PAC.

Peut-être qu'une chaudière mixte bûches et granulés pourrait bien convenir à votre usage ?
https://conseils-thermiques.org/contenu/chaudiere-mixte.php

- Prix attractif des bûches
- Relai automatique en granulés
- Pas de baisse de performances avec les températures

A bientôt

#57 - MichelM - 03 Décembre 2021

Bonjour
En rénovation la PAC air/eau est souvent connectée a un réseau de radiateurs existants. Par -15°C/-20°C extérieur la PAC a du mal a fonctionner, une performance réduite et consomme plus d'électricité.
Avez-vous des exemples de couplage PAC avec chaudière/poele à granules pour maintenir la performance requise (c'est un peu une chaufière hybride PAC/Bois.
Nota : actuellement avant rénovation nous avons 2 chaudières en parallèle Bois et Fioul pour chauffer le réseau de 7 radiateurs fonte.
Merci pour votre retour.

#56 - Dan - 23 Novembre 2021

Merci pour vos informations qui vont bien m’aider.
Bonne journée
Dan

#55 - Xavier (admin) - 23 Novembre 2021

Bonjour,

@DAN : D'après votre description, l'arbitrage penche plutôt du côté de la chaudière à granulés pour avoir des performances stables en hiver. A-20°C, le rendement de la PAC sera fortement dégradé. Vous trouverez le détail dans l'article ci-dessus.

@Sylvain : La priorité est bien de mettre le paquet sur l'enveloppe pour réduire le plus possible les déperditions du logement et augmenter le confort d'été. Le changement de chauffage vient ensuite avec un dimensionnement mieux adapté.

Les deux solutions semblent se valoir. Je vous conseillerais de faire chiffrer les deux options. L'arbitrage économique sera probablement en faveur de la PAC (pensez à demander les options de garantie). Cette solution sera d'autant plus intéressante si vous avez un plancher chauffant (rafraichissement en été).

La chaudière à granulés n'est pas forcément à exclure, notamment si vous vous servez du chauffage central les jours où il fait le plus froid (moins bonne performance de la PAC mais ça n'arrive pas forément beaucoup de jours dans l'année chez vous).

Je pense que vous y verrez plus clair avec des devis en main et une fois que vous aurez rencontrer des pro.

A bientôt et tenez-nous au courant
Remonter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies nous permettant de mesurer l'audience de façon anonyme sans utilisation de données personnelles.
Plus d’informations sur notre page relative la protection des données.