L'isolation de la toiture par l'extérieur et le sarking

La toiture est le point sensible de votre maison en hiver comme en été. En effet, elle représente 20% des déperditions de chaleur dans votre logement. Encore assez peu mise en œuvre en France, l’isolation de la toiture par l’extérieur demeure pourtant efficace et peut être envisagée à l’occasion de la réfection de la toiture. Quelles sont les différentes techniques ? À quel coût ? Et quel est le meilleur isolant ? Conseils thermiques vous répond en détails.



isolation de la toiture par l'exterieur

Dans quel cas refaire l'iolation de la toiture par l'extérieur ?

L’isolation de la toiture par l’extérieur vous impose d’enlever votre toiture existante s’il s’agit d’une rénovation. C'est donc une opération plus couteuse que l’isolation des rampants par l’intérieur. On l’envisagera plutôt si votre toiture est vieillissante et que vous souhaitez la renouveler. Les travaux d’isolation et de couverture seront alors réalisés dans le même temps.

Néanmoins, si le coût des travaux ne vous freine pas, elle reste une technique d’isolation très efficace. Surtout en ce qui concerne le traitement des ponts thermiques avec la méthode du sarking.

L’isolation de la toiture par l’extérieur s’adresse donc aux personnes souhaitant garder le maximum de surface habitable sous les toits dans un projet de construction ou à l’occasion de la réfection de la toiture en réhabilitation.

Les différentes techniques d’isolation de la toiture par l’extérieur

L’isolation de la toiture par l’extérieur peut se réaliser deux manières différentes. Soit l’isolant est intercalé entre les chevrons qui constituent la toiture. Soit l’isolant est placé au-dessus de ces chevrons, c’est la méthode du sarking.

Pour rappel, les chevrons sont des éléments de structure du toit en bois. Ils sont positionnés perpendiculairement sur les pannes, relient le haut et le bas de la toiture et serviront de support pour le revêtement.

localisation des chevrons sur la toiture

L'isolation entre les chevrons

Il est possible d’isoler la toiture entre les éléments de structure de la charpente. L’épaisseur de l’isolant à mettre en œuvre peut passer au second plan puisqu’elle n’empiétera pas sur la surface habitable. Les isolants en vrac seront particulièrement adaptés car ils viendront simplement remplir les caissons de toiture à l’épaisseur souhaitée. Il s’agit de la solution qui permet de lier le côté pratique, économique et écologique.

Pour une isolation avec des bottes de paille, on fabriquera les poutres en I aux dimensions de celles-ci. Pour réduire les risques de ponts thermiques, les caissons doivent être dimensionnés au plus près de l’isolant (ou inversement !).

Dans ce cas précis, des caissons porteurs préalablement remplit de paille en atelier, ont été posés directement sur les pannes de la toiture. On peut alors choisir n’importe quel isolant en vrac comme par exemple de la ouate de cellulose. Une technique qui nécessite beaucoup de temps de préparation en atelier, mais qui permet de mettre la maison hors d'eau et hors d'air très rapidement.

isolation de la toiture avec des caissons porteurs remplis de paille

Au-dessus des chevrons : le sarking

isolation de la toiture avec le sarkingDans le cas d’une isolation selon le principe du sarking, un revêtement ainsi qu’un pare-vapeur sont posés au-dessus des chevrons. Viendra ensuite l’isolant (panneaux rigides), des panneaux pare-pluie et un contre lattage pour fixer la couverture si un débord de toit n’est pas nécessaire. Si un débord de toit est nécessaire alors on viendra poser des contre-chevrons qui constitueront des caissons remplis d’isolant (source photo : ADEME).

Le fait qu’il n’y ait pas d’éléments porteur entre l’isolant ne créée pas de rupture et donc limite au maximum l’apparition des ponts thermiques. Pour aller jusqu’au bout de la démarche, on viendra coller des rubans adhésifs sur les liaisons entre panneaux rigides.

Quel isolant choisir pour l'isolation de la toiture?

L’isolation de la toiture par l’extérieur peut se mettre en œuvre avec des produits isolants différents. Au sein des caissons ou entre les chevrons, des isolants souples ou en vrac pourront être utilisés. Tandis que les isolants posés directement au-dessus des chevrons seront des panneaux semi-rigides ou rigides.

L’efficacité thermique n’est pas le facteur à prendre en compte en premier lieu pour votre achat car l’épaisseur de l’isolant n’empiétera pas sur la surface habitable. En revanche, puisqu’il s’agit de l’isolation de la toiture, le confort d’été est primordial lors de votre choix.


IsolantConditionnementBiosourcéEpaisseur mini.Confort d’étéPrix
Polystyrène extrudéPanneauNon20 cmFaible
PolyuréthanePanneauNon20 cmFaible
Fibre de boisPanneauOui24 cmFort€€
Ouate de celluloseVracOui29 cmFort
PailleBotteOui-Fort
ChènevotteVracOui30 cmFort
LiègePanneauOui24 cmFort€€€

Notre conseil : l’isolant présentant le meilleur compromis coût/confort/mise en œuvre est la fibre de bois en panneaux.



Les aides financières pour isoler votre toiture

aides financières travaux rénovationDe nombreuses aides financières sont disponibles pour isoler votre logement. Différentes aides peuvent financer une partie de votre projet selon vos ressources : crédit d’impôt, Eco PTZ, TVA à taux réduit, Habiter mieux de l’ANAH, les CEE, les chèques énergie. Pour en savoir plus, consultez notre article dédié aux aides financières.

Lors de votre projet, pour être efficace et bénéficier des aides financières en vigueur, il faut respecter deux conditions :

1. Epaisseur à mettre en œuvre : il faut viser une résistance thermique (notée R, qui caractérise le pouvoir isolant) d’au moins 6 m².K/W pour l’isolation de la toiture par l’extérieur. Ces valeurs vous seront souvent proposées par défaut par les artisans car elles leur permettent d’être très compétitifs sur le marché (accès aux aides financières).

Néanmoins, il s’agit d’un minimum et Conseils Thermiques vous recommande de privilégier une résistance thermique supérieure si la place le permet (R = 7-8 m².K/W). D’une part, le surcoût sera faible car la partie relative à la main d’œuvre restera quasiment identique et d’autre part, vous anticiperez sur les réglementations à venir. Ainsi, votre bien sera valorisé durablement et il ne sera plus nécessaire de repenser l’isolation des combles aménageables avant très longtemps (ce qui ne sera de toute façon plus rentable).

2. Une pose dans les règles de l'art : la seconde condition à respecter pour obtenir les aides financières est de confier la pose à un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Celui-ci pourra vous guider dans les dispositifs d’aides et réaliser une pose « dans les règles de l’art ».

Prix d'une isolation de la toiture par l'extérieur

L’isolation de la toiture par l’extérieur est une opération d’isolation assez coûteuse. Comme pour l’isolation des murs par l’extérieur, elle nécessite un revêtement (la toiture). Les devis pour poser une nouvelle toiture s'élèvent en moyenne à 60€/m² (fourniture et pose) mais la dépose de l’ancienne toiture n’est pas comprise dans ce prix. Les cas étant tellement différent les uns aux autres, il est difficile de chiffrer cette opération.

Pour isoler votre toit et refaire la toiture dans le même temps, il faut compter entre 140 et 180€/m².

Pour obtenir le prix du marché le plus juste, il faut mettre les entreprises en concurrence (au moins 3).

Pour cela, Conseils Thermiques s'associe à plusieurs partenaires afin de vous mettre en relation avec des artisans locaux certifiés RGE. Vous pourrez ainsi étudier plusieurs propositions techniques et commerciales gratuitement et sans engagement.

Je souhaite rencontrer des entreprises >

Ces travaux de rénovation énergétique donnent droit à des subventions (prime énergie). Si vous avez déjà un devis (non signé), vous pouvez encore y prétendre.

Je souhaite obtenir ma prime énergie >

Avantages et inconvénients de l'isolation extérieure de la toiture



AvantagesInconvénients
Sarking : pas de ponts thermiquesTechnique plus onéreuse
Pas de perte de surface habitableMoins connue des artisans
Pas nécessaire de déménager durant les travaux-

Conclusion



Correctement mise en œuvre, l’isolation de la toiture par l’extérieur est une technique efficace pour parvenir à un très bon confort thermique, notamment avec la méthode du sarking. Le cout reste assez élevé par rapport à l’isolation des combles aménageables par exemple pour une rénovation. Néanmoins, si votre toiture est vieillissante et votre isolation aussi, c’est l’occasion de mener les travaux dans le même temps !

Laisser un commentaire ou poser une question




En validant ce formulaire, j’accepte que mon message soit affiché de façon publique. Nous vous recommandons de ne pas diffuser d’informations personnelles : téléphone, mail, adresse... L’association Conseils Thermiques conserve des données pour le bon fonctionnement de ce service. Plus d’informations sur notre page relative à la protection des données.

#78 - Jim - 04 Janvier 2023

Bonjour,

J'ai réalisé une isolation en sarking sur ma construction neuve. Je suis très mécontent du confort phonique (et surement défaut thermique). Il s'avère que l'artisan qui a réalisé le sarking a arrêté l'isolant côté intérieur du mur maçonné, et il me dit que c'est normal, c'est comme ça qu'il faut faire.. comment est réalisée l'isolation sarking en bord de toit ?

#77 - Laura (admin) - 25 Novembre 2022

Kartoush,
La couche croisée dont je parlais se situe coté intérieur (ou chauffé).
Pour visualiser, vous pouvez aller sur notre article :
https://conseils-thermiques.org/contenu/isolation-toiture.php#2

A bientôt,

#76 - Kartoush - 25 Novembre 2022

Bonjour
Vous me parlez de couches croisées dont une sur les chevrons sous les tuiles si je comprends bien
Cela signifie donc avec des liteaux
Maislaroiture de mavoisinz et la mienne forment un tout et je ne peux pas surélever par rapport à la sienne ( écoulement des eaux, etc.. )
Avez- vous yne autre solution ?

#75 - Laura (admin) - 25 Novembre 2022

Bonjour Kartoush,

Un isolant semi-rigide en panneau pourra être mis en place entre les chevrons, une couche croisée supplémentaire au dessus des chevrons réduira les ponts thermiques dus aux chevrons.

Pour la toiture, nous vous conseillons de choisir un isolant qui a la propriété d'assurer un bon confort d'été : laine de bois, ouate de cellulose, chanvre ...

Vous trouverez notre article dédié à l'isolation des rampants :
https://conseils-thermiques.org/contenu/isolation-toiture.php

A bientôt,

#74 - Laura (admin) - 25 Novembre 2022

Bonjour Geichlen,

Si cela est possible, l'idéal est d'isoler le plancher des combles (à moins d'avoir des travaux sur la toiture de prévus).

Les coûts seront réduits et l'isolation tout aussi efficace.

Un isolant comme la ouate de cellulose regroupe beaucoup de qualités dans ce cas.

A bientôt,

#73 - Laura (admin) - 25 Novembre 2022

Bonjour korianw,

Voici l'annuaire des artisans RGE :
https://france-renov.gouv.fr/annuaire-rge

A bientôt,

#72 - Kartoush - 24 Novembre 2022

Bonjour,
Je dois refaire une toiture - charpente et couverture- et isoler
Pas de sarking possible : ma toiture se trouve en prolongement de celle du voisin
Chevrons prévus : 75 mm tous les 500mm
Quel isolant choisir pour une rendement thermique optimal ?
Merci

#71 - Geichlen - 24 Novembre 2022

Bonjour
Nous avons un toit à la mansart, avec donc les chambres sous les brisis et les combles sous la 2ieme partie du toit.
Nous souhaitons isoler notre toiture, mais ne pas utiliser les combles. Une isolation par sarkling est elle recommandée, sur l’ensemble de la toiture, alors que nous aurons pas l’usage des combles ?
Faut il prévoir une isolation en plus du plancher des combles pour être au plus près du volume chauffé?
Merci

#70 - korianw - 20 Novembre 2022

Comment trouver une entreprise qui pratique le sarking à ou autour de Carcassonne?

#69 - BV - 04 Avril 2022

Bjr, je veux réaliser une isolation en sarking par l'extérieur de la toiture; est ce possible avec une toiture en fermettes et combles perdus ? merci de votre retour.

#68 - PenteDouce - 25 Janvier 2022

Bonjour,
Je dois faire refaire ma toiture (fausse ardoise des années 70) qui commence à être fatiguée.
Pente à 45°, 2 rampants de 7m par largeur 10m, soit une surface totale de 140m² avec 3 petites lucarnes triangulaires et une grande trapézoïdale.
Je désirerai donc par la même occasion compléter l'isolation existante entre les chevron (épaisseur 75mm)ou la refaire en même temps.
Quelles sont les différentes technique possible en restant sur une isolation par l'extérieur?
Je vise un R total (ITE + entre chevron) de 7.
Entre chevron, laine de roche ou équivalent en rouleau ou plaque.
Par dessus, panneau de laine de roche rigide ou pour minimiser l'épaisseur au maximum, polyuréthane.
Qu'en pensez-vous et quelles sont les autres solutions envisageables.
Merci pour vos idées,
Cordialement,
Didier.

#67 - Clerom - 16 Novembre 2021

Bonjour, Nous souhaitons faire réaliser l'isolation de notre toiture selon la méthode du sarking. Nous devons respecter la résistante thermique de R=7 et R=6 pour pouvoir bénéficier des aides. Le projet devra se faire dans les 6 mois à venir. Nous habitons Fuveau (13710). Merci aux entreprises de nous contacter pour établir des devis et ainsi lancer la réalisation de notre projet.
Nous avons également le projet de faire réaliser l'isolation des murs par l'extérieur avec des matériaux biosourcés. Nous attendons également les propositions des entreprises.
Merci

#64 - Romain - 27 Septembre 2021

Bonjour,

Merci pour votre site internet vraiment au top.

Vous recommander beaucoup la laine/fibre de bois pour l'isolation en toiture. Qu'en est-il de la ouate de cellulose?

Aussi, entre la ouate et la laine de roche, savez-vous quel isolant à le meilleur déphasage ?

Enfin, savez vous quelle est la différence entre la fibre de bois et la laine de bois?

Merci,
Cordialement
Romain

#62 - Laura (admin) - 08 Juin 2021

Bonjour Irdev,

Nous ne connaissons pas le produit cité. Sans certification Acermi, vous ne vous basez uniquement que sur les dires du fabricant.

Comme mentionné dans l'article, la laine de bois est une bonne alternative. Néanmoins, à même épaisseur, le R risque d'être plus faible.

A bientôt,

#61 - Irdev - 05 Juin 2021

Bonjour,
Nous souhaitons faire rénover l’isolation de notre toiture à 2 pans par l’extérieur afin de ne pas toucher aux combles aménagés, mais disposons d’une hauteur de chevrons de seulement 14 cm, avec actuellement. 12 cm de laine de verre entre chevrons.
Le sarking nous étant déconseillé pour des raisons de poids, il nous est proposé la solution VALTECH MIX GPE qui limiterait la surélévation du toit à 3 ou 4 cm pour un R affiché à un peu plus de 6.
Que pensez-vous de ce dispositif d’isolation pour lequel on ne voit pas de certification Acermi ? Avez-vous des retours sur l’efficacité de cette combinaison d’isolants? A défaut existe-t-il des alternatives évitant coûte que coûte les laines minérales et la pétrochimie ?
Merci de votre aide

#60 - écolocaterreducoin - 20 Mai 2021

pensez également à adopter de préférence un isolant rigide afin de supprimer le risque de tassement qui altère la capacité isolante du matériaux.
si bac acier, faites appel à un pro pour la pose qui pensera à vous ménager une sous face bien ventilée limitant la condensation (point de rosée)

#59 - Xavier (admin) - 26 Avril 2021

Bonjour NLP1973,

Pour obtenir le meilleur confort d'été possible, il faut choisir un isolant dense avec une forte capacité thermique et viser l'épaisseur la plus forte possible.

La ouate de cellulose et la laine de bois sont bien indiquées pour cet usage, vous pouvez faire des simulations du confort d'été sur ce site :
https://www.ubakus.com/fr/calculateur-valeur-u/?

Pour le choix, la laine de bois devraient satisfaire les 2 usages (rampants et toiture au niveau de la chambre de bonne). Idéalement, il faut choisir un artisan pour les 2 postes. Le plus simple sera surement qu'il pose la même chose.

A bientôt

#58 - NLP1973 - 19 Avril 2021

Bonjour,

Je souhaiterais avoir vos conseils pour refaire l'isolation de ma toiture qui n'a pas dû être refaite depuis 50 ans (peut-être même 90...).

La toiture principale de ma maison abrite des combles aménagées et j'ai une 2eme petite toiture d'une ancienne "chambre de bonne" en rez-de chaussée.

Actuellement, sur la toiture des combles il y a une poussière d'isolant et l'espace entre le lambris intérieur et les tuiles est d'environ 14 cm...
Il y fait une chaleur d'enfer l'été et l'hiver on se gèle (l'étage en dessous également car la chambre des combles est en openspace)...

Sur la toiture au rez-de chaussée même verdict mais en plus j'ai des rongeurs qui y nichent tous les hivers depuis 4 ans et prolongent leurs balades dans la doublure de mes murs qui est en laine de bois...

A votre avis, est-ce que je dois choisir 2 types d'isolants selon l'emplacement ou est-il mieux que je prenne le même ?

Je souhaite vraiment avec l'isolant le plus performant pour les combles (en prévision des canicules qui se suivent)...
Pour info je suis en Ile de France.

Avec mes remerciements.
Nathalie.

#57 - Laura (admin) - 08 Février 2021

Bonjour bernard,

20 cm de laine de roche pour l'isolation des rampants est un minimum, l'idéal serait 25cm.

Il faudrait aussi vérifier son état avant d'entreprendre des travaux car elle a quelques années à son actif. Une isolation tassée, comportant des irrégularités peut perdre grandement son efficacité.
Si elle présente des signes de vieillesse, mieux vaut la remplacer et en profiter pour mettre une épaisseur plus grande.

Nous ne recommandons pas l'utilisation d'isolant mince sauf en cas de manque de place.

A bientôt,

#56 - bernard - 05 Février 2021

bonjour je souhaite renover ma toiture maison de 1984 combles amenagées il y a une isolation de 20cm de laine de roche entre chevrons est ce suffisant ou faut -il envisager un isolant mince en complement ou autre technique
merci

#55 - bruno - 28 Janvier 2021

bonjour, la laine de verre a au moins 20 ans. Les combles sont aménagés, il semble que ce soit compliqué de remplacer l'existant avec toute la structure de maintien du placo ( rails ...) afin d'éviter des ponts thermiques ... de plus l'épaisseur disponible est d'environ 20 cm. Bref, on s'y perd. Merci de votre aide.
Remonter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies nous permettant de mesurer l'audience de façon anonyme sans utilisation de données personnelles.
Plus d’informations sur notre page relative la protection des données.