Les poêles à bois avec four

Les poêles à bois avec four sont des appareils 2 en 1. Ils permettent à la fois de chauffer la maison et de retrouver le plaisir d’une cuisson d’antan, à l’œil, et sans assistance électronique. Comme cette demande est assez spécifique, les modèles restent assez rares. Conseils Thermiques vous guide dans le choix d’un produit durable à travers des critères techniques précis et un comparatif des modèles.


poele bois avec four



Chauffage et cuisson, des appareils 2 en 1

Fonction chauffage : Un poêle à bois avec four assure d'abord une fonction de chauffage. En brûlant des bûches bien sèches, la chaleur se diffuse autour du poêle par rayonnement à travers la vitre et les parements. Cela offre une agréable sensation de « petit soleil ». La chaleur se propage aussi par convection avec l’air ambiant qui se réchauffe au contact de l’appareil. Cet air chaud, plus léger, à tendance à monter. Il faut retenir qu’il fait souvent très chaud à proximité de l'appareil et de moins en moins à mesure que l'on s'éloigne.

poêle à bois avec four dans une cheminée

Un poêle à bois avec four apporte une touche chaleureuse à la pièce de vie.

Fonction cuisson : En modifiant le parcours des fumées, il est possible d'utiliser le four placé au dessus de la chambre de combustion. Les fumées, au lieu de s'échapper directement par le conduit, font le tour des parois du four. Il peut alors atteindre une température de 250°C. A noter qu'il faut allumer le poêle environ 1 heure avant le début de la cuisson.

Autonomie : Un poêle à bois avec four fonctionne sans électricité ce qui en fait une solution autonome du réseau pour se chauffer mais aussi pour cuisiner. Si vous avez la possibilité de faire votre bois, cela vous assure d’une part un combustible gratuit et d’autre part, une sécurité supplémentaire vis-à-vis de l’approvisionnement.

Fonctionnement d’un poêle à bois avec four

Un poêle à bois avec four ne dispose pas d’une régulation aussi précise qu’un four électrique. En effet, la température à l’intérieur du four dépend directement de la quantité de bois présent dans le poêle et du réglage de l’air.

De ce fait, la cuisson nécessite une certaine « expérience ». Il est plus facile de rôtir (cuisson courte) que de cuire des pièces délicates qui nécessitent une cuisson longue (gâteau). Pour obtenir la cuisson la plus homogène possible, il est conseillé de retourner le plat à la moitié du temps de cuisson.

cuisson poêle à bois avec four

Sur ce modèle, la plaque en vitrocéramique est aussi une plaque de cuisson.
Réalisation : Ambiance Habitat (26).

Pour faciliter le contrôle de la température, certains appareils proposent un thermomètre, mais qui reste souvent en option. Voici les temps de cuisson recommandés :

Au niveau de l’entretien, le four du poêle à bois se nettoie comme un four traditionnel et il faut éviter les décapants agressifs (anti rouille) ou les éponges avec grattoir. La graisse peut être enlevée à l’aide d’eau chaude savonneuse ou avec du bicarbonate quand le poêle est encore chaud. Après le nettoyage, le four doit être bien séché pour éviter la présence de résidus de nettoyant.

Notons qu’une hotte n’est pas nécessaire puisque les odeurs et la graisse de cuisson s’échappent par le conduit des fumées.

Four, chauffe-plat et plaques de cuisson

En plus des poêles à bois avec four, on trouve également des appareils avec chauffe plat ou plaque de cuisson.

Plaques de cuisson : Le dessus des poêles à bois est équipé d’une plaque en acier recouverte d’une peinture spéciale. La plaque possède généralement une manette de réglage sur 2 positions : réchauffer ou cuire. L’entretien s’effectue comme pour une table de cuisson normale. On peut citer les modèles Rika Cook et Austroflamm Lucy Cook. Les appareils Austroflamm Heidi et Bronpi Monza combinent à la fois le poêle à bois avec four et la plaque de cuisson.

poêle à bois avec four et plaques

A gauche, Bronpi Monza. A droite, Austroflamm Heidi.

Chauffe plat : Ici, l’intérêt est plus anecdotique. Une niche est généralement placée au-dessus du foyer avec un matériau accumulateur qui emmagasine la chaleur pour la restituer en douceur au plat mais la température n’est pas suffisante pour cuire.

Critères d’achat pour un poêle à bois avec four

Masse et épaisseur du corps de chauffe : Le premier critère qui doit attirer votre attention est la masse du poêle à bois avec four. En effet, celle-ci est souvent directement proportionnelle à la quantité de matériaux employée pour le corps de chauffe. Selon les produits, l’épaisseur va de 4 à 8 mm, soit du simple au double. Un poêle à bois avec four de moins de 100 kg (hors manteau) doit vous alerter et constituera plus un chauffage d’appoint qu’une solution durable.

poêle à bois avec four en fonctionnement

Ce poêle Max Blank pèse 323 kg. Réalisation : Aveyron Cheminées et Poêles (12).

Fonte ou acier : Il n’y a pas de différence qualitative entre les matériaux. La fonte, plus inertielle, va restituer la chaleur plus longtemps (6 heures) tandis qu’un appareil en acier va monter plus vite en température mais conservera moins la chaleur (2 heures). C’est bien la quantité de matière mise en œuvre qui fait la différence niveau durabilité. Côté design, l’acier reste plus « moderne » avec une finition lisse (contre granuleuse pour la fonte).

Rendement : Il faut privilégier des appareils récents qui disposent d'une double combustion. Ces poêles sont dotés d'une arrivée d'air à l'arrière de la chambre de combustion. Elle vient rabattre les gaz imbrûlés lors de la combustion primaire dans les flammes. Cela améliore de fait le rendement et limite les polluants.

poêle à bois avec four fonte flamme

Ce poêle Fonte Flamme Gusto affiche un rendement de 79%.
Réalisation : EURL Art et Pierre

Les poêles à bois avec four les moins bien conçus ont un rendement de l’ordre de 70% alors que les mieux finis affichent plutôt 85%. Cela fait donc une vraie différence de performances et de consommation à l’usage. Il faut vous fier au label Flamme Verte 7 étoiles qui assure un rendement d'au moins 75%.

Précisions des réglages : Comme l’efficacité d’un poêle à bois avec four dépend avant tout des réglages. Il est important que le poêle soit muni d’un dispositif intuitif. On doit pouvoir ajuster l’air primaire qui agit à la base de la flamme lors de l’allumage et l’air secondaire qui vient balayer la vitre pour qu’elle reste propre. Certains constructeurs proposent une seule molette pour les deux réglages.

poele bois avec four thermomètre

Accessoires : Pour comparer les poêles à prestations égales, il faut aussi prendre en compte les accessoires comme le thermomètre, les grilles ou le lèche frite. Les appareils peuvent également être équipés d’un humidificateur d’air.

Taille des bûches : Les poêles à bois avec four acceptent généralement des bûches de 33 à 50 cm. Il est facile de différencier les produits car un poêle autorisant des bûches de 50 cm est généralement moins haut (autour de 1m contre 1m40). Les bûches plus longues sont souvent moins coûteuses pour des raisons de stockage. A noter que pour atteindre de bonnes performances, il est impératif de brûler du bois sec avec 20% d’humidité maximum.

Garantie : La garantie va de 2 à 10 ans sur le corps de chauffe. Néanmoins, la plupart du temps, les pièces en contact direct avec le feu sont exclues de cette protection. Ce sont bien sûr les parties les plus sensibles et les plus à-même de se briser en "lançant" une bûche contre un foyer en vermiculite bien chaud par exemple (mauvaise utilisation). De ce fait, la garantie est plus souvent liée à une pratique commerciale qu'à un gage absolu de qualité.

Installation d’un poêle à bois avec four

Arrivée d’air : Il est toujours conseillé de raccorder son poêle sur l’extérieur (en configuration étanche) de façon à ce que l’air comburant ne soit pas pris dans la pièce. De cette manière, si la maison est rénovée (changement des ouvrants, amélioration de l’isolation), cela n’aura aucune incidence sur le fonctionnement du poêle. Attention, car tous les poêles à bois avec four ne proposent pas cette prestation.

installation poêle à bois avec four

Installation d’un poêle à granulés Romotop Lugo.
Réalisations : Feu Design (83-13) - Entreprise Ramona (Rouen).

Diamètre d’évacuation des fumées : Le raccordement des fumées se fait généralement sur le dessus en diamètre 130 mm ou 150 mm selon les produits. Le tubage doit obligatoirement déboucher en zone 1, en dehors des zones de turbulences. Les sorties en ventouse sont interdites (zones 2 et 3).

zone installation poêle à bois avec four

Ici, le poêle Godin Chamonix XXL est installé au niveau d’un conduit existant.
Réalisation : Cheminées Philippe et Godin (29).

Diamètre d’évacuation des fumées : Le raccordement des fumées se fait généralement sur le dessus en diamètre 130 mm ou 150 mm (voire 230 mm) selon les produits. Le tubage doit obligatoirement déboucher en zone 1, c’est-à-dire à plus de 40 cm au-dessus du faitage. Les sorties en ventouse sont interdites.

Encombrement : Un poêle à bois avec four rayonne et d’autant plus avec un manteau massif. Il convient de respecter les distances de sécurité. Celles-ci sont propres à chaque appareil mais pour donner une idée, on pourra retenir les données suivantes vis-à-vis des matériaux combustibles type placo :

Allumage : Un allumage non polluant se réalise en « top down » en disposant en croisillons d’abord les grosses bûches, puis les petites.

allumage poele bois

Au départ, il ne faudra pas rechercher les performances de chauffe mais laisser le poêle à allure réduite le temps que les matériaux se dilatent. De cette manière, les dégâts dus aux soudures et à la structure en acier seront évités.

Prix des poêles à bois avec four

Le prix des poêles à bois avec four varie de 500€ à 4000€ HT selon les prestations. Comptez plutôt 8 000€ HT pour un poêle de masse. On peut retenir que le prix d’un appareil est proportionnel d’une part à sa masse (quantité de matériaux utilisés) et d’autre part, à son niveau de finition (manteau massif, poignée travaillée, molette de réglage bien intégrée).

poêle de masse avec four

Un poêle de masse est assemblé sur place. Réalisation : Arte Rustica.

Le réseau de distribution joue aussi pour une bonne part. Ainsi, en achetant son matériel directement sur internet, le coût est souvent inférieur de 30% par rapport au prix en magasin. Mais attention, cette option est réservée aux bons bricoleurs (SAV à distance).

Pour l’installation par un professionnel, il faut compter entre 1 500 et 2 500€ HT en fonction de la longueur du tubage. Dans tous les cas, il convient de réaliser différents devis pour obtenir le meilleur prix et comparer les solutions.

Pour cela, Conseils Thermiques s'associe à plusieurs partenaires afin de vous mettre en relation avec des artisans locaux certifiés RGE. Vous pourrez ainsi étudier plusieurs propositions techniques et commerciales gratuitement et sans engagement.

Je souhaite rencontrer des entreprises >

Ces travaux de rénovation énergétique donnent droit à des subventions (prime énergie). Si vous avez déjà un devis (non signé), vous pouvez encore y prétendre.

Je souhaite obtenir ma prime énergie >

Notons que les poêles à bois avec four sont éligibles aux aides financières si l’installation est réalisée par un professionnel et que les performances respectent les exigences du label Flamme Verte.

Comparatif des poêles à bois avec four

Les poêles à bois avec four sont des modèles assez rares et tous les constructeurs n’en proposent pas dans leur gamme. Voici quelques références pour se faire une idée du marché.


VisuelRéférencePuiss.Rend.MassePrix
Bronpi
Monza
14 kW85 %145 kg+
La Nordica
Gemma Forno
8 kW85 %121 kg+
Panadero
Gourmet
7 kW81 %145 kg+
Godin
ECO 363102
11 kW76 %160 kg+
Thermorossi
Anna Easy
13 kW86 %243 kg++
Palazzetti
Eva S
8 kW77 %230 kg++
Godin
Chamonix
12 kW78 %270 kg++
Austroflamm
Heidi
7 kW79 %165 kg+++
Rika
Back
8 kW84 %180 kg+++
Max Blank
Nürnberg BF
6.5 kW85 %305 kg+++

Pour être plus exhaustif, on peut citer les marques Anselmo Cola, Arce, Fonte Flamme, Heta, Lacunza, Morso, Romotop, Seguin ou Wekos qui proposent également ce type d’appareil.

Avantages et Inconvénients des poêles à bois avec four


AvantagesInconvénients
Chauffage et cuisson dans un appareilAllumage manuel
Ecologique (si récent)Manutention des bûches
Autonomie électrique pour les 2 usagesFour moins précis qu’un modèle électrique
Aspect charmant et traditionnelNombre de modèles disponibles limités
Prix des bûchesFour non utilisable en été
Eligible aux aides financièresEntretien salissant

Conclusion : Un vrai moyen de chauffage, une cuisson « plaisir »



Les poêles à bois avec four permettent de retrouver le charme d’une cuisson d’antan, sans réglage électronique ou chaleur tournante. Ils offrent en plus une solution de chauffage performante et autonome du réseau électrique. Pour s’orienter vers du matériel de qualité, il est important de porter attention à la masse de l’appareil ainsi qu’au rendement, souvent révélateurs de la qualité de finition. Pour aller plus loin, consultez notre article dédié aux cuisinières à bois ainsi qu’aux cuisinières à granulés. La publication sur les poêles de masse pourrait aussi vous intéresser.

Laisser un commentaire ou poser une question




En validant ce formulaire, j’accepte que mon message soit affiché de façon publique. Nous vous recommandons de ne pas diffuser d’informations personnelles : téléphone, mail, adresse... L’association Conseils Thermiques conserve des données pour le bon fonctionnement de ce service. Plus d’informations sur notre page relative à la protection des données.

#44 - Xavier (admin) - 26 Septembre 2022

Bonjour Manu67,

Je pense que c'est bien un modèle avec four, il y a une vitre avec un thermostat pour la partie "four". Vous pouvez demander confirmation au fabricant.

A bientôt

#43 - Manu67 - 23 Septembre 2022

Le OVEN ECODESIGN - PANADERO 7kw est une variante du Panadero Gourmet qui a une sortie de fumée arrière. Ce modèle me conviendrait d'avantage. Mais son four est-il aussi efficace ou est-ce un chauffe plat? Mon but est de remplacer mon four électrique notammentpour cuire notre pain quotidien (à 210° pendant 25 minutes).

Pouvez vous me renseigner ?

#42 - Xavier (admin) - 12 Septembre 2022

Bonjour Nathy,

Ce n'est pas évident de vous répondre sans "voir" les produits. D'une façon générale, les poêles à bois sont peu technologiques et leur durée de vie conventionnelle est grande (au moins 12 ans). Au regard de sa masse, il n'y a pas de raison que le Bronpi ne soit pas un produit durable.

Il faut cependant demander à votre revendeur comment se passe la gestion des pièces d'usure. Je pense aux plaques en vermiculite qui semblent tapisser les parois de la chambre de combustion. Ce matériau est sensible aux chocs et se changent périodiquement. Vous pourriez prendre un lot lors de votre achat.

A bientôt

#41 - Nathy - 09 Septembre 2022

Bonjour Xavier et merci pour votre réponse,
Effectivement les prix sont très différents. Nous souhaitons un article de qualité pouvant durer dans le temps et pas seulement 5 ans
. Il y a également un soucis de disponibilité des produit à savoir que le Austraflamm ne pourrait être livré que début 2024 et le Bronpi fin octobre 2022. S'il y a une grande différence de qualité quand à la durabilité dans le temps, nous sommes prêts à attendre 2024. La question est donc : le Bronpi peut-il avoir une durée de vie proche de l'Austraflamm?
Bien à vous.

Nathalie

#40 - Xavier (admin) - 09 Septembre 2022

Bonjour Nathy,

Il faut en premier lieu voir le dimensionnement du poêle car le Monza fait 14 kW et le Pallas 9 kW. Vous trouverez des infos à ce sujet sur cette page :
https://conseils-thermiques.org/contenu/poele-bois.php

Pour le poêle en lui-même, il y a une différence de 60 kg en faveur du Austroflamm. Cela traduit certainement des matériaux plus épais et un effort du fabricant au niveau des finitions. Austroflamm vise clairement le haut de gamme. Bronpi va plutôt aller à l'efficacité mais avec une masse de 145 kg, ce ne sera pas un jouet non plus.

Il faut aussi voir la différence de prix. En qualité/prix, le Bronpi devrait être compétitif.

A bientôt

#39 - Nathy - 08 Septembre 2022

Bonjour,
Nous souhaitons installer un poêle à bois avec four et plaque de cuisson. Nous hésitons entre le modèle "Pallas" d'Austroflamm et le "Monza" de Bronpi. Le premier semble moins performant que le second mais le Bronpi est apparemment de moins bonne qualité avec une durée dans le temps moins importante que l'Austroflamm. Avez-vous un avis la dessus? Cordialement.

#38 - Xavier (admin) - 08 Septembre 2022

Bonjour Marie,

A priori, on devrait vous proposer la plus petite puissance disponible (autour de 6-8 kW) pour que le poêle ne soit pas trop surdimensionné.

Pour le choix du modèle, il faut viser un appareil avec un bon rendement (label flamme verte 7 étoiles) et une masse suffisante (120 kg). Il faut voir ce qu'on vous propose et à combien.

A bientôt

#37 - Marie - 07 Septembre 2022

Bonjour, Je suis propriétaire d'une petite maison 80m2. Je souhaite m'équiper d'un poêle avec four. Avez-vous des conseils à me donner...marque, puissance...merci pour votre réponse Cordialement

#36 - Xavier (admin) - 10 Août 2022

Bonjour Boumboum,

Pour un poêle à bois, les critères principaux sont les suivants :

- Puissance : Déterminée par le pro lors de sa visite technique (indispensable). Le poêle est dimensionné pour l'espace de vie et les pièces ouvertes sur celui-ci. Généralement, ça ne sert à rien de prendre trop puissant pour espérer chauffer toute la maison.

Rendement : Autour de 80%, vous pouvez vérifier la mention du label Flamme verte 7 étoiles qui garantit la performance des appareils.

Masse : Une masse mini autour de 100 kg pour avoir des matériaux épais.

Dans tous les cas, il faut rencontrer plusieurs pro pour comparer les produits et les prix.

A bientôt

#35 - Boumboum - 09 Août 2022

Bonjour. Comment savoir si on a bien choisi le poêle qui nous convient... j ai appelé une société ils m ont proposé 2 poêles et voilà.. comment trier le bon du mauvais?

Merci.

#34 - Xavier (admin) - 14 Juin 2022

Bonjour Gege,

Dans le contexte inflationniste lié au manque de matières premières, les poêles ont tendance à "subir" des augmentations régulières qui se cumulent. Il devrait être assez difficile de trouver un poêle à bois autour de 500€. Ces produits existent chez des revendeurs type Mano Mano mais je ne sais pas ce qu'il en est du service et les appareils n'ont pas de label Flamme Verte.

Vous pouvez aussi regarder chez Poele Discount qui distribue Bronpi et Panadero, le prix est légèrement supérieur mais le service devrait être meilleur.

A bientôt

#33 - Gege - 13 Juin 2022

Bjr pouvez vous m'envoyer les renseignements sur le poele cadel à 500 e et les mesures de buse derrière merci

#32 - Xavier (admin) - 17 Mai 2022

Bonjour Julien,

Oui, si on se base sur un besoin autour de 30 W par m3, on arrive entre 3 et 4 kW. Mais la plus petite puissance commerciale est souvent de 6 kW. Pour la puissance mini, elle vaut la moitié de la puissance maxi (demi-charge de bois).

Donc dans votre cas, vous devriez vous diriger vers un appareil de 6 kW (voire moins si vous trouvez).

Le meilleur rapport qualié/prix sera fait en choisissant un appareil flamme verte 7 étoiles (bon rendement) avec une masse suffisante (80-100 kg au moins pour avoir des matériaux assez épais).

A bientôt

#31 - Julien - 16 Mai 2022

Bonjour, Merci d'abord pour cet article.

J'ai une question sur la puissance du poêle. Pour un chauffage d'agrément dans une maison rénovée (au moins en C) dans une pièce de 45 m2 avec hauteur sous plafond de 247, les sites me proposent entre 2 et 4 kW de puissance. Du coup un poêle comme le Max Blank avec une puissance nominale de 6.5 est-il trop puissant(auquel cas beaucoup de poêle deviennent surdimensionnés non?)? Et si on part sur la puissance minimale vaut-il mieux le Max (à 3) ou le Rika (4kW)? Est-ce que l'économie sur la durée vaut le coût supplémentaire dans l'investissement?

Bien cordialement.

#30 - Xavier (admin) - 15 Mars 2022

Bonjour Coco,

Cet appareil semble en effet de bonne facture (masse de 133 kg) et performant (norme EcoDesign, rendement élevé). Le prix est en plus très attractif.

A bientôt

#29 - Coco - 14 Mars 2022

Bonjour,
Nous souhaitons changer notre insert contre un poele four.
Nous avons vu le modèle Gourmet de Panadero qui nous semble idéal. Qu'en pensez vous?
Merci

#28 - Xavier (admin) - 01 Décembre 2021

Bonjour Cracotte,

Il s'agit de 2 marques de référence et il sera difficile de les départager. Le sérieux et l'ancienneté de l'installateur me paraissent les critères les plus pertinents.

Concernant les produits, celui de Max Blank est moins puissant (à voir selon le volume à chauffer) et plus massif (> 300 kg). Il sera donc moins réactif mais restera chaud plus longtemps.

A bientôt

#27 - Cracotte - 30 Novembre 2021

Bonjour,
Nous hésitons entre 2 poêles bois avec four

Rika Back
Max Blank Toulouse

Que conseillez-vous entre les deux ?
Merci

#26 - Xavier (admin) - 15 Novembre 2021

Bonjour Yohan,

Conseils Thermiques est un média d'informations et ne réalise pas de pose d'appareils. Avec les aides, il y a toujours un reste à charge d'au moins 10%. Cela signifie que si votre reste à charge est de 200€, le devis total est de 2 000€. Cela parait assez peu pour des travaux de bonne qualité. Je vous invite à faire jouer la concurrence pour comparer.

A bientôt

#25 - Yohan - 14 Novembre 2021

Bonjour faite vous la pause poêle à bois avec four et vous occupez-vous de la prune renov car chez un professionnel on me propose de tout faire avec un petit poêle à bois pour 200 € tout inclus j'aurais préféré avec 1 four pouvez vous faire la même chose sans avance de tout ? Et avec maximum 400 de ma poche merci beaucoup

#24 - Xavier (admin) - 15 Juin 2021

Bonjour Jean Charles,

Dans le neuf, vous pouvez raccorder un appareil de ce type uniquement s'il dispose d'une arrivée d'air extérieur comme indiqué dans le document suivant p.33 et 34 :
https://www.programmepacte.fr/sites/default/files/pdf/recommandation-pro-rage-appareils-chauffage-divise-buches-habitat-individuel-01conception-neuf-2015.pdf

Des appareils sont compatibles, j'ai regardé le Rika Back et le MCZ Sava par exemple. Il faut vérifier la présence d'une arrivée d'air dédiée à l'arrière de l'appareil.

A bientôt,

#23 - Jean Charles - 09 Juin 2021

Bonjour,
Pourriez vous me conseiller sur un poêle avec four étanche ( la maison est neuve et en RT 2012) les 2 fournisseurs que nous avons contacter me dise que c est pas possible car non etanche. Donc si il en existe un on sera pas trop regardant sur la couleur ou la forme.
Merci d'avance.
Jean Charles

#22 - Nathalie - 01 Février 2021

Bonjour Xavier.

Merci pour vos réponses. Nous avions déjà étudié l'ensemble : installation d'une chaudière pellets (parce que dans cette maison c'est un panaché
radiateurs électriques antédiluviens + chaudière hydro fuel pout 1 radiateur dans la cuisine + 1 cumulus électrique pour ES...). Et il avait déjà fait établir des devis pour les fenêtres (mais 13 à changer donc nous allons devoir procéder tranquillement (nous ne sommes que deux donc pas d'une utilisation de certaines pièces même s'il faudra les chauffer quand-même). Pas de possibilité d'ouvrir plus vers le Sud. Le poêle four était une petite cerise sur le gâteau. Bon je vais revoir tous vos conseils pour les assimiler.Merci d'avoir pris le temps de répondre.Bonne continuation.Très cordialement.

#21 - Xavier (admin) - 01 Février 2021

Bonjour Nathalie,

Dans votre cas, il serait sans doute préférable d'envisager une rénovation "globale" en commençant par revoir les espaces (ouvrir des cloisons, ouvrir la maison au sud), puis agir sur l'isolation. La réflexion sur le mode de chauffage viendra après car celui-ci doit être le mieux dimensionné possible.

Par exemple, si vous achetez un poêle de 10 kW aujourd'hui et que vous refaites une rénovation efficace ensuite, l'appareil sera surdimensionné et donc moins performant (on essaye d'utiliser le poêle le plus possible à sa puissance nominale).

Pour le dimensionnement, on compte habituellement la pièce où est installée l'appareil ainsi que tous les espaces directement ouvert sur cette pièce (couloir RDC, salon, entrée, couloir de l'étage si la trémie de l'escalier est ouverte...). Les pièces "fermées" doivent avoir un chauffage indépendant.

Lorsque le volume à chauffer est bien déterminé (surface à chauffer X hauteur sous plafond), on compte le plus souvent autour de 40W par mètre cube. Mais cela dépend bien sûr de l'isolation et du climat (plutôt 15 W par mètre cube dans une maison neuve au sud et 60W pour une passoire dans le Nord). Vous trouverez un tableau récap à cette adresse :
https://conseils-thermiques.org/contenu/puissance-poele-granule.php#2

Les professionnels pourront vous guider précisément.

Je vous encourage à prendre rendez-vous avec un conseiller FAIRE (service public gratuit) pour y voir plus clair et surtout, faire les choses "dans l'ordre" :
https://www.faire.gouv.fr/trouver-un-conseiller

A bientôt,
Remonter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies nous permettant de mesurer l'audience de façon anonyme sans utilisation de données personnelles.
Plus d’informations sur notre page relative la protection des données.