Conseils Thermiques Conseils Thermiques

La ventilation mécanique contrôlée double flux

La VMC double flux, est sans doute un des systèmes les plus plébiscités par les internautes.... et peut-être à tort! C'est en tout cas ce que nous allons essayer de déterminer ici. Si vous ne savez pas comment fonctionne une VMC, mieux vaut jeter un coup d'oeil sur le fonctionnement VMC simple flux, avant de passer à la VMC Double Flux.

Schéma de principe de la VMC double flux

schéma vmc double flux Le système permet par le biais d'un échangeur (bloc sous le toit) de récupérer la chaleur de l'air extrait (en orange) pour la transférer à l'air soufflé (en bleu puis vert). Il n'y a pas de mélange entre l'air extrait et l'air soufflé, il n'y a qu'un échange de chaleur. L'air est extrait dans les pièces dites de service : Cuisine, salle de bain, wc, cellier... Bref, toutes les pièces disposant d'un point d'eau. L'air est soufflé dans les pièces dites principales : salon, salle à manger, bureau, chambre,...

A noter que le caisson doit obligatoirement se trouver en volume isolé (pas d'installation en combles perdus isolés avec de la laine déroulée sur le plancher par exemple). De plus, toutes les gaines qui passent en volume non isolé doivent être calorifugées, pour éviter l'apparition de condensation qui serait dangereux pour la santé des occupants.

Le module doit également rester accessible pour que l'entretien puisse être réalisé régulièrement.
prix Prix d'un kit de VMC double flux : de 750 à 3000€

Choisir et entretenir sa VMC Double Flux

Se diriger vers un modèle certifié: Il existe 2 types de certifications: NF 205 (norme française) ou Phi (norme allemande du Passivhaus Institut, plus exigeante). Elles garantissent des rendements satisfaisants (visez un rendement NF > 90% et/ou un rendement Phi > 84%) et une consommation électrique des 2 ventilateurs raisonnable (visez une consommation NF inférieur à 50 W-Th-C et/ou une consommation Phi autour de 0,30 Wh/m3).

Bien dimensionner son débit : Il convient de choisir une VMC Double Flux adapté au volume de sa maison. Un surdimensionnement entraine une surconsommation et un asséchement de l'air. Lors de l'installation, le professionnel doit équilibrer les débits bouche par bouche à l'aide d'un anémomètre.

Vérifier le confort acoustique : Le bruit des ventilateurs est à étudier (généralement autour de 40 dB chacun) ainsi que l'isolation acoustique des gaines.

Bien positionner la VMC Double Flux :

Des gaines durables : Il faut choisir dans tous les cas des gaines isolées (pour éviter l'apparition de condensation). Privilégiez des gaines rigides (ou semi-rigides) aux gaines souples dont la longévité est meilleure et dont les pertes de charge sont plus limitées.

Un entretien rigoureux : Pour être performante, la VMC Double Flux doit être entretenu régulièrement: changement des filtres (air insufflé et air extrait) tous les 6 mois, dépoussiérage de l'échangeur et des bouches, nettoyage des conduits tous les 10 ans. Assurez-vous donc que le dispositif soit facilement accessible et que les références des filtres soient bien précisées par votre installateur (prix des filtres autour de 20€). Ormis le changement de filtres, les autres entretiens sont globalement identiques VMC simple flux

Envisager une installation au meilleur prix : Si vous envisagez de faire appel à un professionnel pour installer une VMC double flux, il est important de réaliser plusieurs chiffrages afin de mettre les entreprises en concurrence et faire baisser mécaniquement les prix. Pour obtenir rapidement plusieurs propositions, vous pouvez utiliser une application de devis en ligne, gratuite et sans engagement comme Enchantier :

Fermer X

Votre demande de devis a bien été enregistrée.
Nos entreprises partenaires (Enchantier, 123 Devis ou Travaux.com) prendront contact avec vous très prochainement par mail ou par téléphone pour plus de précisions sur votre projet et pour vous mettre en relation avec des artisans disponibles et proches de chez vous.
Pensez à vérifier que vous ne recevez pas les mails dans vos "spams".

J'obtiens en 2 minutes jusqu'à 5 devis gratuits de vmc double flux

Devis VMC

  • Votre projet
  • Vos coordonnées
  • * *
  • *
  • + *
  • * *

logo artisan qualibatIl vous faut choisir de préférence un artisan RGE (Reconnu Garant de l'Environnement) Qualibat. Cela vous permettra de sélectionner une entreprise évaluée régulièrement. Privilégiez plutôt les installateurs qui se déplacent à votre domicile pour réaliser une étude technique précise. Observez leur réactivité: l'artisan est-il disponible? Prend-il la peine de vous rappeler rapidement? Enfin, exigez une attestation de l'assurance décennale qui couvre les travaux réalisés.

Comparaison de technique avec la VMC simple flux

schéma comparaison différence vmc simple et double flux

Alors qu'avec une VMC Simple Flux, la température de soufflage est celle de l'air extérieur, ce qui peut provoquer de l'inconfort et refroidie la maison, la température de soufflage de la VMC descend rarement en-dessous des 10°C.

Système rentable ou non?

Il est très difficile de savoir si le système sera rentable ou non. En effet, cela dépend du climat, de sa taille, de ses besoins de renouvellement d'air, etc.. Outre ces paramètres, le prix des systèmes est variable (selon l'efficacité de l'échangeur) et les consommations électriques des ventilateurs sont plus élevées qu'avec une VMC simple flux (40W pour une VMC DF contre 15W pour une VMC SF). Certains constructeurs sortent aujourd'hui des modèles un peu plus économes, mais dont le prix est plus élevé. Faire une étude comparative entre les deux solutions (léger surcoût possible du bureau d'études, mais toutefois nécessaire) permet de savoir si les consommations d'énergie (chaleur récupérée-consommation électrique) permettront réellement de faire des économies.

Avantages d'une VMC Double Flux

Inconvénients d'une VMC Double Flux

Le puits canadien

Présentation

Le puits canadien, ou provençal, est un système géothermique permettant de capter la chaleur du sol, afin de préchauffer l’air neuf arrivant dans la maison en hiver. A contrario, en été, il permettra de rafraîchir l’air.

Le puits canadien est la solution la plus efficace pour rendre rentable une VMC double flux. Elle permettra en effet d'avoir une température d'air soufflé plus élevée et des consommations d'énergie moindres. Si un puits canadien peut être monté soi-même, il faut cependant faire attention lors de la pose, notamment dans les zones avec des risques de présence de radon.

Comment fonctionne un puits canadien?

Le puits canadien est un procédé très simple qui consiste à faire passer l’air neuf arrivant dans la maison dans un conduit souterrain. L’entrée du conduit se fait au plus loin de l’habitation afin que la surface d’échange soit maximale. La distribution de l’air dans la maison s’effectue ensuite le plus souvent grâce à une VMC Double flux. Le conduit est placé à environ 2m sous terre. En effet, la température du sol (en été ou en hiver) varie très peu (environ 10°C). L'air neuf aura donc une température constante de 10°C ce qui permet un préchauffage plus intéressant qu'avec une VMC double flux seule. En été, cela permet d'avoir une climatisation quasiment gratuite.

Schéma de principe d'un puits canadien


schéma vmc double flux

Les technologies de puits canadien

Le puits canadien à air

Le puits canadien à air est le plus traditionnel. Les kits sont souvent appelés LEWT. Le conduit fait généralement 200mm de diamètre et doit avoir une pente constante pour que les condensats éventuels soient évacués correctement. Le puits canadien à air est sensible à la présence de radon. Cependant, le ventilateur de la VMC double flux qui est couplé au système suffit généralement à aspirer la quantité d'air neuf nécessaire.

Le puits canadien à eau (glycolée)

Le puits canadien à eau, ou eau glycolée dans les régions où le risque que le sol gèle existe, est très différent de son homologue à air. Tout d'abord, le conduit n'a pas besoin de pente, il n'y a pas de risque de condensats ni de problème de radon. La longueur du conduit sous terre est généralement plus importante qu'un puits canadien à air, mais le diamètre du tube est généralement 5 fois plus petit. (Pour rappel, l'eau échange 4 fois mieux que l'air). Cependant, un circulateur d'eau est nécessaire ce qui induit des consommations électriques supplémentaires. De plus, il faut également rajouter un échangeur (entre l'air neuf à préchauffer et l'eau (glycolée)). Enfin, les kits, SEWT, sont généralement moins chers. Le puits canadien à eau a donc de sérieux atouts. Si les performances thermiques ne sont pas forcément supérieures au puits canadien à air, puisqu'il requiert un circulateur et un échangeur supplémentaire, son prix est moins élevé. Attention toutefois en auto-construction du puits canadien, l'installation est légèrement plus complexe, notamment avec la mise en charge du circulateur.

Les contraintes d'un puits canadien (à air)

Avantages d'un puits canadien (à air ou à eau)

Inconvénients d'un puits canadien (à air ou à eau)

La VMC double flux thermodynamique

Présentation

Après la ventilation double flux, on trouve désormais des solutions plus "complètes", comme la ventilation double flux thermodynamique qui va permettre, en plus de ventiler, de chauffer l'air, de climatiser voire même deproduire de l'eau chaude.

Le principe de la vmc double flux thermodynamique

Le principe est la combinaison d'une VMC double flux et d'une pompe à chaleur. Au-lieu de capter les calories de l'air extérieur, la PAC va ici capter l'énergie contenue dans l'air extrait. Elle la transmettra ensuite à l'air neuf qui sera soufflé. Cela permet d'avoir une température constante pour la PAC et ainsi de meilleures performances (COP de 3 en moyenne). A noter que l'on peut avoir un recyclage d'une partie de l'air, notamment pour avoir un débit d'air plus important. Dans la majorité des cas, le sytème peut-être réversible, c'est-à-dire qu'il peut climatiser.

schéma principe tzen vmc double flux thermodynamique prix Prix d'une VMC double flux thermodynamique : de 7000 à 15000€ (pose incluse)

Limitation aux maisons "passives"

Les puissances des VMC double flux thermodynamique sont assez faibles, en moyenne 3 à 5 kW. Hors, seules les maisons dites "passives" situées dans des zones climatiques favorables (H3) peuvent intégrer ce système de façon optimal. La question se pose alors de la rentabilité puisque ces maisons ont par définition de faibles besoins de chauffage, leur facture énergétique ne sera donc pas élevée de base. Pour les maisons ayant des besoins énergétiques plus élevés, il conviendra de mettre un autre système de chauffage, ce qui fait évidemment perdre de l'intérêt à la VMC double flux thermodynamique.

Rentabilité

Comme souvent sur ce genre de sytème, l'investissement initial et les coûts supplémentaires d'entretien annuel ne permettront généralement pas d'avoir une quelconque rentabilité.

Avantages d'une VMC Double Flux Thermodynamique

Inconvénients d'une VMC Double Flux Thermodynamique

Conclusion

Bien que le système ait l'air attrayant sur le papier, on ne peut pas s'attendre à des miracles. En effet, il ne constitue pas d'avancée technologique réelle mais plus l'apparition d'un système tout-en-un. Cependant, il est fort possible que l'installation soit au final moins fiable, avec un prix d'achat plus élevé et donc une rentabilité inexistante. Certains systèmes vont plus loin en proposant en plus la production d'eau chaude sanitaire.

Conclusion

La VMC double flux est un système qui ne peut pas être réellement considéré comme économique ou écologique. En effet, le surcoût d'investissement n'est pas toujours compensé par les économies d'énergie annuelles, d'autant que des frais d'entretien doivent également y être ajoutés. La VMC double flux est ainsi utilisée dans moins de 50% des maisons respectant la RT 2012, le reste étant équipé avec une VMC simple flux. Le puits canadien est cependant une bonne solution pour rendre rentable une VMC Double Flux et donne la possibilité de faire du rafraîchissement l'été.

Dans tous les cas si vous choisissez d'installer une VMC double flux :

Laisser un commentaire ou poser une question




#232 - Benjamin (Admin) - 20.04.17

Bonjour jafa09,
Si c'est une VMC Double Flux, alors celle-ci doit normalement être en volume chauffée. Si ce n'est pas le cas, il n'est pas étonnant d'avoir de la condensation dans le groupe moteur.

Dans tous les cas, VMC Simple ou Double Flux, les gaines doivent être isolées pour ne pas avoir de risque de condensation.

#231 - jafa09 - 20.04.17

j ai de l'eau qui se met et reste a l intérieure de la vmc, comment ca se fait et que je faire pour y remédier ? merci

#230 - Libelluz - 06.02.17

Bonjour Benjamin,
merci beaucoup pour cette réponse très rapide !
La surface c'est 138m2 + 55m2 de sous-sol.
Le fumiste nous a fait une simulation et le poêle canalisable permettrait de répartir la chaleur aussi bien dans les chambres éloignées de la pièce de vie où se trouvera le poêle que dans le sous-sol.
Dans ce cas, comme nous serons à la campagne (pas trop de gêne de bruits), j'en conclue après avoir lu votre réponse qu'on pourrait se contenter du poêle canalisable... La chaleur est-elle aussi agréable ?
Bien à vous

#229 - Benjamin (Admin) - 06.02.17

Bonjour Libelluz,
L'avantage de la VMC DF serait déjà une filtration de l'air entrant + moins de bruit de l'extérieur (car pas d'entrée d'air dans les fenêtres), avec également moins de sensation de courants d'air froid. (Donc les avantages classique d'une VMC DF).

Le coût de 14000€ me paraît un peu surdimensionné pour un poele + VMC DF à bouches chauffantes (même si ces dernières ne sont pas données!), surtout si vous posez la VMC vous-mêmes.

Concernant l'hygrométrie, peu de différence entre une VMC SF et DF.

Pour ce qui est de l'homogénéité, elle sera sans doute plus grande avec la VMC DF à bouches chauffantes puisque cela supprimera les éventuels à-coups qu'il pourrait y avoir avec un poêle.

En réalité, c'est aussi choisir entre une solution tout au bois, ou une solution avec appoint électrique. Donc c'est aussi un choix écologique (et économique car le prix de l'électricité n'est pas le même que celui du bois et même des pellets).

Vous ne précisez pas un point important à savoir la surface et la configuration (étage).
Car toutes les pièces ne seront pas forcément reliables au poêle (puissance + longueur limitée), ce qui donne un avantage aux bouches chauffantes.

#228 - Libelluz - 06.02.17

Bonjour,

nous faisons construire une maison ossature bois dans le sud bretagne dans un endroit qui bénéficie d'un micro-climat. Nous aurons une bonne isolation avec 22cm de ouate de cellulose dans les murs. Notre chauffage principal sera un poêle à bois. Problème: le poêle sera éloigné des chambres.

Question : nous hésitons entre deux systèmes qui permettront de répartir la chaleur :
- le poêle à bois étanche et régulable avec système de ventilation permettant de répartir la chaleur via des gaines dans les chambres et le sous-sol (poêle Piazetta)
- un poêle à bois sans ventilation et répartiteur de chaleur + VMC double-flux avec bouches chauffantes dans les pièces qui nécessite un apport supplémentaire de chaleur pour un coût VMC DF (posée par nous même) + poêle d'environ 14000euros.

Quel serait l'avantage de la VMC DF dans notre cas ?
L'homogénéisation de la température ? La régulation de l'hygrométrie (nécessaire dans les maisons en bois qui ont tendance à être sèches..) ? Mais est-ce que la SF hygroréglable B ne suffit pas pour ce point précis ?
Bref, le surcout vaut-il la peine ?

Merci d'avance pour vos éclairages :-) !

#227 - Benjamin (Admin) - 04.02.17

Bonjour loli du 57,
A aucun moment nous disons que la VMC DF ne vaut pas mieux qu'une VMC SF.
Il faut simplement avoir à l'esprit que ce n'est pas forcément rentable.
Le gain sur le bruit est également difficile à estimer car si on diminue les bruits extérieurs, il y a un risque de transmission de bruits du moteur dans les gaines.
Pour ce qui est de la qualité de l'air, si on ne change pas les filtres régulièrement ou s'il y a de la condensation dans les gaines (mauvaise pose avec passage de gaines non isolées, ...), c'est pire que mieux...

Si l'on veut à coup sûr que sa VMC DF soit rentable, alors il faut envisager la présence d'un puits canadien.

#226 - loli du 57 - 03.02.17

Quand je lis ça je tombe de ma chaise !! prétendre qu'une VMC double flux ne vaut pas mieux qu'une simple flux !! mais qui a écrit cet article ??? Vous parlez des VMC DF d' il y a 15 ans !!! Maintenant avec les moteurs asynchrones et les échangeurs antalpiques on obtient un confort absolue pour un prix devenu raisonnable !!! Evidemment ce système est à mettre dans des maisons neuves et bien isolées !!! Concernant le bruit, si l'artisan connaît son job (calculs des débits pulsion/reprise + dimensionnement adaptés des gaines) ...AUCUN désagrément à prévoir !! (et plus de poussière rentrant par les fenêtres. .). Et pour ce qui est de l'entretien ....1h tous les 6 mois ... ça ne devrait tuer personne !!! (Rq: les filtres sont à changer au minimum 1fois par an ...en fonction de l'air que vous aspirez et rejetez ..).

Olivier . (Technicien de maintenance: Clim, Chauffage et Ventilation.)

#225 - Benjamin (Admin) - 05.12.16

Bonjour marmotte89,
Est-ce bien une VMC Double Flux, qui doit normalement se situer en zone chauffée...
Où se situe l'isolation?
Si les combles manquent de ventilation (étanchéité parfaite), alors il faut plus se tourner vers une ventilation de la toiture (tuile de ventilation, chatières, etc... Selon la configuration existante.

#224 - marmotte89 - 01.12.16

Bonsoir,
J'ai fait construire ma maison en bois, il y a 3 ans. Une VBMC double flux est installée dans les combles pour la partie habitée. Mais j'ai des problèmes d'humidité dans les combles.
La toiture comporte un pare vapeur qui retient l'humidité intérieure. Que dois-je faire : isoler un mur du garage ou installer une VMC simple flux hygro affectée aux combles pour les assainir ?
Merci

#223 - Benjamin (Admin) - 15.11.16

Bonjour Darius,
Comment est isolé le grenier? Si c'est de l'isolant au sol alors la vmc n'est pas dans un local isolé...
Si la perte de chaleur est importante la température soufflée devrait être aux alentours de 15°C...
Le risque en local non chauffé est surtout l'apparition de condensation.
Vérifiez où est l'isolant dans le grenier, mesurez la température soufflée et vérifiez surtout que la sortie de l'air vicié est correctement raccordé au caisson.

#222 - darius - 15.11.16

Bonjour,

J'ai acheté un appartement (au dernier étage) équipe d'une VMC double flux. Je me pose la question à quel point il est important de placer la VMC dans un local chauffé.

Ma VMC est placé au grenier qui +/- bien isolé (mais pas chauffé) et j'ai l'impression que l'air soufflé est très froid. C'est comme si j'aurais une fenêtre ouverte tout le temps, si je chauffe ça ne deviens pas vraiment chaud dans les salles.

Vu que le promoteur/constructeur (Thomas Piron) ne répond et ne réagit en principe sur aucune question et demande je n'ai même pas envie de le contacter au sujet. Est-il une option de simplement éteindre la VMC?

#221 - Benjamin (Admin) - 23.10.16

Bonjour Agatha58,
Non, cela n'existe pas, un système de ventilation, quel qu'il soit, impose une sortie de l'air vicié à l'extérieur.
Car la ventilation évacue non seulement l'humidité (comme la sortie d'un sèche-linge) mais aussi tous les autres polluants.
Il faut donc une entrée d'air neuf et une sortie de l'air vicié à l'extérieur.

#220 - Agatha58 - 23.10.16

Question peut être idiote...Existe-t-il des systèmes qui ne nécessitent pas une évacuation vers l'extérieur comme pour le sèche linge à condensation... ? Merci

#219 - Benjamin (Admin) - 17.10.16

Bonjour Alaircon,
Oui la VMC DF a des avantages par rapport à la VMC SF, notamment concernant le confort.
La filtration dépend des modèles et il faut que les filtres soient changées régulièrement pour être efficace.
Pour le bruit, les VMC DF sont plus bruyantes intrinsèquement que les VMC SF, surtout si la pose n'est pas parfaite on peut vite se retrouver avec une transmission du bruit du moteur dans les pièces de vie. Toutefois, le fait de ne pas avoir d'entrée d'air dans les fenêtres permet de réduire les bruits de l'extérieur, qui sont plus ou moins gênants selon l'environnement du logement.
Concernant les conso électriques, si la VMC DF fait 30W, les VMC SF performantes font 10W pour le même débit. Ce qui fait déjà une différence de 25€/an et cela si tout va bien = pas trop de pertes de charge dans les gaines + filtres nettoyés et changés régulièrement.
Il faut rajouter à cela le surcoût d'investissement et souvent d'entretien (tout le monde ne nettoie pas ou ne change de filtres soi-même, même si cela n'est souvent pas réellement compliqué).

A noter que les performances des VMC DF sont très sensibles à l'étanchéité à l'air de la maison, car des entrées d'air parasites font s'effondrer les performances (d'où le peu de VMC DF en rénovation en plus des soucis de passages de gaines).

#218 - Alaircon - 17.10.16

Bonjour, désolé de vous contredire mais une ventilation double a certaine plus d'avantage qu'une simple flux en terme de confort, en terme d'économie de chauffage dans une maison BBC couplée à un plancher chauffant basse température. Les poussières allergènes sont stoppés par des filtrations (entrée et sortie) la différence de température (delta T) entre l'entrée de l'air et la consigne affichée au régulateur de température et réduite exemple : -5°C à 19°C = 24°C à relever pour une simple flux, alors que le double flux +10°C à + 19°C = 9°C à relever. Il n'est pas tout à fait exact de dire que le double flux est couteux en énergie. Pour exemple : chez Aldes le Dee fly cube 300 micro watt consomme très peu d’énergie de l'ordre d'une petite ampoule de 30 watt. Conclusion : économie d'énergie, protection des voies respiratoire, silence de fonctionnement, facilité de nettoyage des filtres (à porté de main). Je vous en parle, car j'ai installé se système chez moi.

#217 - fred - 04.10.16

merci pour cette réponse .nous avons en projet de faire l'isolation par l"extérieur de la maison ce qui réglera normalement le problème de l'étancheïté de la maison mais en attendant cela vos t'il le coup de l'installer quand même au moins pour la qualité de l'air et la régulation de l’humidité de la maison .

#216 - Benjamin (Admin) - 03.10.16

Bonjour,
@fred : Pour qu'une VMC DF soit efficace, l'étanchéité à l'air de la maison doit être la meilleure possible. Hors c'est rarement le cas en rénovation (surtout avec des contre-cloisons ventilés...). Pour envisager une VMC DF, vous devez donc préalablement travailler sur l'étanchéité à l'air (ouvrants, prises et gaines électriques...).

@Gaylor : Non ce n'est pas réellement possible. En effet, le chauffe-eau thermodynamique risquerait d'aspirer l'air de la VMC, ou inversement...
L'équilibrage entre les 2 réseaux (vanne 3 voies) + la pose de clapet anti-retour n'est pas techniquement ou financièrement envisageable.

#215 - Gaylor - 02.10.16

En faite je voudrais mettre un T sur mon branchement au sous sol pour recuperer de l air du puit canadien ( dont 1 entrée sur la vmc et l autre sur le chauffe eau thermo) et ma question c est : es ce possible? es ce que la vmc va aspiré assez d air nourrir les deux?

#214 - fred - 01.10.16

bonjour, nous venons d'acheter une maison de 1975 , assez mal isolée (faut il bien avouer ). isolation par l’intérieur avec doublage brique et vide d'air comme cela ce faisait a l'époque, ventilation par entrée d'air haute et basse des pièces d'eau et cuisine . équipée de double vitrage et combles que je viens de finir d'isoler . je réfléchit beaucoup a la pose d'une vmc df et surtout a son utilité dans le cas de mon habitation . pourriez vous me conseiller
merci d'avance

#213 - Benjamin (Admin) - 25.09.16

Bonjour,
@Philippe :
Vous pouvez utiliser ce petit outil gratuit qui permet de connaître les débits de ventilation à prendre en compte selon les caractéristiques de la maison. Il indique également la performance du système (qui dépend notamment du climat, de l'étanchéité à l'air du bâtiment...) :
http://www.fiabishop.com/content/40-logiciels?search_query=logiciel&results=3
N'hésitez pas à revenir vers nous si vous n'arrivez pas à utiliser cet outil.

@Gaylor :
Oui il est possible d'utiliser une VMC Double Flux avec un puits canadien, ce n'est d'ailleurs est des principaux avantages. A noter qu'il est aussi possible de faire fonctionner un ballon thermodynamique avec un puits canadien.

#212 - Gaylor - 24.09.16

Bonsoir peut on raccordé un thermodynamique à un puit canadien?

#211 - Philippe - 22.09.16

merci Benjamin pour vos conseils.
C'est bien ce que je pensais concernant la VMI + VMC...

Pour la solution VMC DF, sauriez-vous m'indiquer quel est la methode de calcul des débit a traiter ? (afin que je puisse réaliser cette petite etude)
Pour une maison de plain pied( 140m2 avec comble perdus, 3 chambres, bureau, cellier, cuisine ouverte sur salon sejour) auriez vous un modele a me recommander ?
(J'ai une contrainte de place, seul endroit envisagée pour l'installation de la VMC DF en volume chauffé est dans le cellier en pose murale)

Merci
Philippe

#210 - Benjamin (Admin) - 20.09.16

Bonjour Philippe,
La VMC Double Flux impose peut-être plus de contraintes techniques d'installation (passage de gaines) mais elle permet surtout de récupérer l'énergie perdue du chauffage par le renouvellement d'air... La VMI elle préchauffe l'air avec une résistance électrique... Ce qui n'implique pas la même consommation et donc la même facture d'électricité!
La VMI a également besoin d'un entretien régulier (présence de filtres) et est moins fiable (partie régulation température qui n'existe pas sur toutes les VMC DF).
Pour répondre directement à vos questions :
- Une VMC SF + VMI est viable -> Pas vraiment. Arriver à avoir un équilibrage sera très compliqué et cela augmente les risques d'avoir une gêne sonore (en plus du préchauffage électrique qui est une aberration).
- La plupart des VMI ne propose l'insufflation que par une bouche (et il n'y a pas 36 revendeurs).
- L'équilibrage se fait avec les bouches qui sont plus ou moins ouvertes (réglage dans la bouche, mais non dispo sur tous les modèles). Idéalement il faut utiliser un anémomètre, mais un équilibrage plus approximatif peut être suffisant en maison individuelle. Il faut tout de même faire une mini étude (réalisable soi-même) des volumes à traiter (m3/h) par bouche. Histoire d'avoir un volume d'extraction et d'aspiration le plus proche possible.
Mais certains modèles ont des plages de débits préréglés qui permettent de se passer de cette étape d'équilibrage. Toutefois, un équilibrage manuel permet d'avoir un système plus performant et un risque de gêne auditive diminué.

#209 - Philippe - 19.09.16

Bonjour,

Je suis en train de rénover une maison.
J'ai une contrainte de bruit importante dû a une route tres passante devant mon logement.
Coté isolation thermique et accoustique, j'ai fait ce qu'il faut.

Mais, je m'interroge pour la ventilation pour laquelle j'envisage 2 solutions :

- Mettre une VMC SF + un systeme de VMI (à la place des bouche d'entrées d'air classique au dessus des menuiseries qui laisseraient passer trop de bruit et ruineraient mes efforts sur l'isolation phonique)

- Mettre une VMC DF directement.


Ce qui me fait hésiter est le fait que la VMC DF présente un certain nombre de containtes (encombrement, entretien, cout élevé,...)


Quelques questions :

- mon idée de VMC SF (pour l'extraction) + VMI (pour l'insuflation) est-elle bonne ? est-ce viable ?

- Dans ce systeme, peut on distribuer l'insuflation sur plusieurs bouches, en prenant soin bien entendu de limiter les pertes de charges ? (l'air de la VMI sera pris dans les combles, filtré et préchauffé si necessaire, puis insufflé comme une VMC DF dans les pièces seches)

- dans le cas d'une VMC DF, j'ai compris qu'il fallait procéder a l'équilibrage des bouches d'insuflations.
En quoi cela consiste t-il concretement, et peut-on assez simplement le réaliser dans le cas d'une installation soi-meme ?

merci pour vos conseils et votre aide.
Philippe

#208 - Benjamin (Admin) - 19.09.16

Bonjour clo,
Il est tout à fait possible de mettre une hotte d'extraction avec une VMC Simple Flux. Son fonctionnement sera légèrement perturbé le temps d'utilisation de la hotte, mais rien de problématique.
Attention, même avec une hotte à extraction, il est impératif de mettre une bouche d'extraction dans la cuisine (et même si celle-ci est ouverte).

#207 - clo - 18.09.16

Bonjour,
Nous construisons (autoconstruction) une maison en ossature bois. Nous sommes soumis à la RT2012. La VMC sera une VMC simple flux hygroréglable. Pouvons-nous installer une hotte à extraction extérieure ou sommes-nous obligés de mettre une hotte à recyclage ? Merci d'avance pour votre réponse!

#206 - Frederic - 25.08.16

Merci! Si je me décide car c'est pas encore faitrop je vous dirais si ça fonctionne bien! Merci du conseil!

#205 - GIGI - 23.08.16

Frederic, tu sembles très attaché a ton puits canadiens, donc je n'essaierai pas de te faire changer d'avis. Pour les odeurs, tu peux envisager de prendre l'air en extérieur de ton vide sanitaire, par exemple à un mètre en hauteur le long de ton pignon. tu placera un filtre a cette entrée d'air (type G4) et une grille anti rongeur. Dans ton VS proprement dit, pour que l'échange soit meilleur,il faut que tu mette beaucoup de longueur de gaine, ce qui implique beaucoup de coude et donc beaucoup de pertes de charge. tu auras donc l'obligation de mettre un caisson de ventilation puissant pour combattre ces pertes de charge et assurer ton débit de renouvellement de l'air hygiénique minimum. Tu ne pourra pas avoir de ventilation naturelle pour tes seules combles avec ce système. l'air frais ne vas monté par convection, il faudra l'aider.
bon jus de cerveau !

#204 - Frederic - 22.08.16

Ok merci les gars mais je reste vraiment convaincu du système de puits canadien dans mon vide sanitaire... a votre avis quels sont les problème que je pourrais rencontrer et quels sont les équipements dont j'aurais besoin?
Chez le Roy merlin le gars ne m'as pas du tout aider! Il ne connaissait même pas les puits canadiens...

Je vous rappel que j'ai entièrement refait l'isolation de mes combles avec une isolation de 160mm et respecter le mur d'air entre les tuiles et l'isolant.
Mon plancher aussi à été doublé en isolant thermique et je compte mettre un isolant phonique supplémentaire.

Je suis déjà passer dans mon vide sanitaire ( oui j'ai déjà fais la rénovation du rdc et donc on a passer beaucoup de chose dedans plomberie, électricité!)
Et il y fais bien frais... alors c'est vrai que niveau prise d'air dedans ça doit pas être top à cause des odeurs. A voir mais de prendre l'air et de le refroidir dedans je pense que ça pourrait fonctionner. Reste à voir le prix de cette installation????

Merci de l'aide en tout cas les gars car chez leRoy merlin il a eu moins de réponse que vous!!

#203 - GIGI - 22.08.16

Frédéric, en complément de la réponse de de Benjamin, il existe des systèmes de ventilation par insufflation avec surventilation nocturne. à voir.

#202 - Benjamin (Admin) - 22.08.16

Bonjour frederic,
Je rejoins globalement l'avis de GIGI.
Il faut une longueur d'échanges assez importantes si l'on veut avoir une température réellement modifiée.
Je rajouterai que le vide-sanitaire à aussi un rôle dans l'isolation de la maison (même si cela dépend grandement de l'isolation du plancher et du mode de chauffage).
Refroidir ou chauffer l'air du vide sanitaire en y faisant passer un surplus d'air extérieur peut être contre-productif.

Si la chaleur est trop importante en été c'est que l'isolation n'est pas suffisante... Mais ce n'est pas toujours évident d'isoler correctement des combles aménagés quand l'épaisseur disponible est faible. Dans ce cas, il peut être intéressant, en complément d'une isolation classique suffisante, de mettre un isolant mince.

La surventilation nocturne permet également de refroidir simplement et sans surcoût.

#201 - GIGI - 22.08.16

Bonjour Fréderic
la prise d'air dans le vide sanitaire pose le problème des odeurs résiduelles dans cet espace qui se retrouve souvent humide et généralement mal ventilé. l'idée est excellente mais il faut vérifier ce point.En revanche prendre l'air a l’extérieur et le faire "courir" dans une gaine sous ta maison semble un peu juste pour faire descendre ou montée la température suivant les saisons. Un PC c'est au mini 30m de long à 2m en moyenne sous terre.
bon courage

#200 - frederic - 21.08.16

la chaleur est importante en été pardon!

#199 - frederic - 21.08.16

bonsoir benjamin!
je suis en train de creer des pieces dans mes combles, et comme on le sait la chaleur est assez importante en hiver! j'ai deja refait l'isolation et je reflechissais a un systeme de ventilation naturel inspiré du puit canadien mais dans mon vide sanitaire car pas vraiment la possibilité de creuser dans tout le jardin! tu pense que ca peut etre utile? en mettant les conduits sous terre mais pas trop profond dans mon vide sanitaire je pensais pouvoir avoir un air plus frais!
je me demandais aussi ou mettre la bouche d'aspiration de lair a savoir dans le vide sanitaire pour prendre lair frais diect ou dehors et le faire refroidir dans le conduis... je pense que ce sera efficace mais un avis exterieur me serait utile!
merci davance!

#198 - GIGI - 25.07.16

Bonjour Benjamin et Honza
Pour l'avoir expérimenté, j'ai mis un système de ventilation mécanique par insufflation, qui souffle dans le périmètre proche d'un poêle,( en fait c'est au plafond juste au dessus du poêle) permettant 4 choses : l'apport d'air comburant nécessaire au poêle, filtrer l'air entrant, déstratifier la chaleur stocké au dessus du poêle et, répartir dans la maison l'air chauffé par le poêle. 4 en 1. la solution de fermer ou ouvrir des bouches n'est pas perenne dans le temps, on finira toujours par oublié et il n'y aura plus de ventilation dans telle ou telle pièce.
bon courage

#197 - Benjamin (Admin) - 25.07.16

Bonjour Honza,
Normalement, les entrées et sorties d'air de la VMC sont équilibrées.
En fonctionnement du poêle, cela ne sera pas le cas, ce qui fait que la VMC n'aura pas un rendement optimum. Mais il n'y a pas plus de risques que cela, à part effectivement d'aspirer un peu d'air froid, mais sans arrivée d'air dédiée, il n'y a pas vraiment d'autres solutions... Au pire, vous pouvez prévoir de fermer la ou les bouches les plus proches (ex une extraction et une de soufflage). Mais il faut surtout voir à l'usage.

#196 - Honza - 23.07.16

Bonjour! Je veux installer un vmc double flux dans une maison 120 m2 sur deux etages. Au rdch j'ai un poele a bois et derrière le poele un arrivé de l'air pour que le poele puisse fonctionner. J'ai egalement une clapette pour fermer l'arrivée d'air quand le poele ne fonction pas. Pour eviter que l'air rentre dans la maison. Si j'installe un vmc double flux ca va causer des problemes? Car la maison devrait etre étanche. Je suppose que les jours quand le poele a bois ne foction pas le vmc va marcher normalement car l'arrivée d'air sera ferme. Mais en hiver les moments de chauffer avec le poele a bois la vmc va aspirer l'air froid de l'extérieur par ce trou, ou pas? Je sais qu'il y a des poeles a bois avec les arivees d'air fait uniquement pour les poeles par des conduits mais ce n'est pas mon cas. Il existe des solutions a part de fermer les arrives d'air? Merci!

#195 - gigi - 20.06.16

Bonjour Steph, est ce que dans le cadre de vos missions de sensibilisation, vous évoquer que l'achat d'une VMC DF pourra entrainer sous 3 à 5 ans un changement de l'échangeur du a l'encrassement? et est ce que vous évoquez également que le rendement annoncé par le constructeur de DF est réalisé avec des conditions particulières: 25° intérieur et 5° extérieur.le rendement d'une DF c'est comme nos conso de voiture.7litres au lieu de 5! une fois que l'on est informé, y a pas de problème. Depuis 2012 la VMC DF régresse de 37.000 unités à 26.000 unités !une fois que l'on est informé, y a pas de problème.Mais encore fait il informer.
Cordialement

#194 - steph - 17.06.16

Bonjour,
Je suis conseiller info énergie L’Agence Locale de l’énergie(ALE) est une association à but non lucratif qui a pour but de donner des informations au grand public sous forme de conseils et d’animations (Salons, visites de chantiers, conférences thématiques..). Dans le cadre de nos missions de sensibilisation grand public (professionnelles, futurs propriétaires, constructeurs...) nous souhaiterions étoffer notre matériel d'exposition et de démonstration et promouvoir ce type d’installation. Pourriez-vous nous aider à trouver quelque-chose ? Une piste ? Un devis pour une maquette de caisson double flux ?
Dans l'attente d'une réponse,
Bien à vous

#193 - Benjamin (Admin) - 06.03.16

Bonjour,
@yvy1970 : La liste de matériel est simple :
- grille d'entrée d'air dans les pièces principales
- bouches d'extraction dans les pièces humide (cuisine, SbB, WC).
- 1 groupe moteur d'extraction
- Gaines
- Sortie de Toit (ou en façade)
Avec probablement protection anti-insecte au niveau des grilles d'entrée d'air voire de la sortie de toit.

+ réseau électrique

#192 - Benjamin (Admin) - 26.02.16

Bonjour GIGI,
Il y a poussière et poussière.
Les poussières qui sont arrêtés par les filtres de VMC sont des poussières relativement grosses (pollens, germes, mais aussi toutes les poussières liées à l'activité intérieure).
Les particules fines sont plutôt stoppées par des filtres F8/F9.
Le problème, c'est cher, il faut qu'il soit changé souvent, il faut des filtres en amont et cela créé pas mal de perte de charge...
Pour aller plus loin contre la "lutte" contre la pollution intérieure par le trafic routier et les chauffages polluants, il faudrait des filtres à charbon actif.

Il n'y a pas d'interdiction de rentrer chez soi, mais les concentrations sont souvent plus élevées (il y a un plan pour contrôler la qualité de l'air intérieur des écoles et crèches par exemple...), de même que dans sa voiture par exemple. Mais les particules fines ne sont pas les seules responsables, les COV sont également coupables.

Mais de toutes façons, momo ne précise pas vraiment... "poussière, air sec" = pas précis...

#191 - GIGI - 26.02.16

Désolé Benjamin de ne pas être en parfait accord avec toi, mais la poussière qui se trouve a l’intérieur des logements, elle vient bien de l’extérieur, j'en veux pour preuve, les belles traces noirs sur les rideaux devant les grilles d'entrées d'air des VMC, ou autour de la portes d'entrée.
S'il était besoin d'un complément de preuve, les filtres des VMI ou VMC DF en entrée d'air attestent que l'air extérieur est "chargé"de poussière. En intérieur ce sont les COV qui sont nombreux, les Particules Fines c'est bien à l’extérieur, nous n'avons pas eu encore d'interdiction de rentrer chez soi pour cause de pic de pollution "intérieur".
Cordialement

#190 - Benjamin (Admin) - 25.02.16

Bonjour momo,
Effectivement, la VMC ne permet pas de filtrer, mais permet néanmoins d'évacuer la poussière, qui vient le plus souvent des activités intérieures (ne vient pas de l'extérieur).
Concernant les performances des filtres, très peu de différence entre les VMI et les VMC DF, cela dépend juste des modèles (et du coût des filtres).

#189 - GIGI - 25.02.16

Bonjour, filtrer l'air avec une VMC est impossible ! les seuls systèmes qui filtrent l'air entrant sont : La VMC double flux et la VMI. la solution la plus simple a mettre en oeuvre étant la VMI avec des niveaux de filtration tres élevés.

#188 - momo - 25.02.16

Bonjour,
Je m'interroge sur la possibilité de mettre une VMC pour filtrer l'air de ma maison; 2 étages dont combles aménagés de 80 m2 avec lambris sur sol, murs, plafond. Construction 1987. Exposition plein sud. Hourdis entre les étages. Double vitrage et beaucoup de poussières, air sec. Isolation des combles par laine de verre et isolant mince sous lambris. Fenêtres dans toutes les pièces y compris cellier, WC et salle de bains. Une VMC simple flux est-elle réalisable et me permettrait-elle de réduire l'excès de poussière engendré par un air sec? La pose d'une climatisation serait-elle possible alors. Merci de votre réponse.

#187 - yvy1970 - 25.02.16

Bonjour.Mon époux et moi sommes maintenant résidents en Afrique (zone tropicale). Pour mon pavillon, je souhaite faire un devis d'installation de VMC simple flux. puis-je vous envoyer le plan Archi pour que vous me fassiez un plan d'installation détaillé et la liste des achats à faire? je pourrai me fournir tout le matériel en France. je viens de recevoir un devis d'un technicien local. je souhaite m'assurer de sa compétence en la matière. car les VMC ne sont pas très connues ici. je ne souhaite pas être en face d'un borne au pays des aveugles. Merci d'avance.


#186 - Benjamin (Admin) - 26.01.16

Bonjour MT29,
Si la cheminée va jusqu'au faîtage de la toiture, alors vous êtes en zone 2 concernant l'évacuation des fumées (zone 1 si vous dépassez de 40 cm de la faitage).
En zone 2 (comme en zone 3), il faut un poêle certifié étanche CSTB ou fabriquant (le plus souvent le fabriquant "impose" un conduit de cheminée spécifique, exemple PGI de chez poujoulat).
Retrouvez tous les conseils concernant les conduits de cheminée des poêles à granulés ici : http://conseils-thermiques.org/contenu/poele_granule.php#9

Cela ne dépend en aucun cas du type de VMC ou du type d'arrivée d'air.

#185 - MT29 - 26.01.16

Bonjour,
Ma maison et équipée d'une VMC double flux.
Je voudrais faire installer un poele à granulés avec une entrée d'air frais extérieur réservée au poele et l'évacution des fumées par conduit de cheminée existant gainé tube inox qui débouche au faite de toiture.
Faut-il que j'achète un poele à granulés standard ou un poele à granulés "certifié étanche" par le CSTB ou un poele à granulés "validé étanche par le fabriquant ?
Merci par avance.

#184 - Nanouallier - 17.01.16

merci beaucoup, il reste donc que vers le caisson, merci et bonne soirée

#183 - Benjamin (Admin) - 17.01.16

Bonjour Nanouallier,
Il n'y a pas de filtre sur une VMC Simple Flux.
L'entretien est celui que vous avez réalisé à savoir nettoyage de bouches, aspiration au niveau des bouches, mais aussi au niveau des gaines du coté du caisson en fonction de leur état intérieur.

#182 - Nanouallier - 16.01.16

re...faut il changer les filtres comme vous dit, ou changer tout le tuyau en inox.
m'on mari a déja netyoé les bouches du plafond et beaucoup aspiré dedans,
ou sont les filtres
merci

#181 - Nanouallier - 16.01.16

merci pour vos réponse, c'est donc une simple flux, car il n'ay que salle bain, wc et cuisine.
amitiés cordiales

#180 - GIGI - 16.01.16

Kam bonjour, si vous avez des remontées capillaires, mettre une , deux ou trente VMC DF vous ne traiterez pas les remontées Cap. La ventilation qu'elle s'appelle VMC, VMR, VMI ne traite que les pathologies liées à l'Humidité de condensation. Les remontées cap ou les infiltrations ne seront pas traités en ventilant.

#179 - kam - 15.01.16

Bonjour,
Nous sommes en train d'acheter rez-de-chaussée, premier étage (avec deux caves) d'une maison ancienne 1800 que nous faisons rénover. C'est assez humide (remontées capillaires) mais jusqu'à présent mal chauffé et pas ventilé. Nous prévoyons d'installer un chauffage au gaz par le sol au rez-de-chaussée et de ventiler. L'une des entreprises m'a recommandé l'installation de deux VMC double flux dans les deux caves en m'expliquant que cela allait assécher les murs? pourriez vous me donner votre avis sachant que les autres me recommandent VMC simple ou hygro... Merci

#178 - GIGI - 12.01.16

@nanouallier : si c'est une VMC DF, cela signifie que depuis 2013, au minimum, les filtres n'ont pas été changé...

#177 - Benjamin (Admin) - 12.01.16

Bonjour,
@leto : Il est tout à fait possible de mettre une hotte à extraction avec une VMC DF. Il faut simplement veiller à prendre une hotte qui dispose d'un clapet anti-retour.

@nanouallier : Dans le cas d'une VMC SF, il y a des entrées d'air dans ou au dessus de certains ouvrants des pièces de vie (salon, chambres...). A l'inverse, avec une VMC DF, il y a des bouches de soufflage dans les pièces de vie.

#176 - nanouallier - 11.01.16

bonsoir
comment reconnaître si ma VMC ET SIMPLE OU DOUBLE FLUX.
NOUS AVONS aCHATé NOTRE MAISON EN SEPTEMBrE 2013...;
merci beaucoup

#175 - leto - 11.01.16

Bonjour, notre construction est en cours d'achèvement et nous allons installer une VMC double flux. La cuisine de 15m2 est fermée, une hotte à évacuation est-elle compatible avec la VMC double flux? Pouvez-vous nous donner votre avis?
Bien cordialement

#174 - Benjamin (Admin) - 08.01.16

Bonjour Minerve,
Les débits de la clim sont négligeables par rapport au volume brassé par la VMC "Air Chaud". Il n'y a donc pas d'utilité à faire tourner la clim pour tenter de brasser l'air.

#173 - MINERVE - 06.01.16

Bonjour
j'ai une clim réversible en gainable
j'ai équipé ma cheminée d'un insert poêle
j'ai mis une vmc air chaud pour reprendre la chaleur de la pièce de l'insert 27 °vers les pièces les plus éloigné
si je mets ma clim en route pour brasser l'air chaud et la répartir dans les pièces que me faut il faire

#172 - Cacou - 16.12.15

Merci pour la qualité de cet article .
Des fois on croit bien faire par ignorance.L'an dernier on voulait me coller une chaudière à condensation sur une installation faite pour de l'eau de T°>50°.
Surcoût inutile

#171 - Benjamin (Admin) - 01.12.15

Bonjour Gigi,
Même si ces calculs sont approximatifs et ne correspondent pas à tous les projets, cela donne effectivement un première idée, de pourquoi nous répétons que la VMC DF n'est généralement pas rentable.

Mais la VMC DF a quand même des avantages, notamment au niveau de l'absence de courant d'air froid, la réduction du bruit extérieur, la bonne compatibilité avec un puits canadien...

#170 - GIGI - 01.12.15

très rigolo ces débats de chiffres, mais posons l’équation pour que tout le monde comprenne:
une VMC DF annonce un rendement de 90% (je prend pour argent comptant) le calcul de ce rendement se fait sur un air extérieur à 5° et un air intérieur à 25°.(c'est comme votre voiture et la consommation normée) premier bémol.
même si les 90% sont atteint le jour de la pose, dans l'air extrait se retrouve l'air des WC, de la SdB et de la CUISINE. question : combien de temps le filtre sur l'air extrait reste "clean" ? et donc le rendement à 90% ? second bémol. même si les 90% sont atteint, ce sont 90% de l'air extrait par les systèmes de ventilation soit entre 20 et 25% de votre chauffage. vous avez donc 90% d’économie sur 20% soit 18% de votre chauffage. une maison bien étanche et bien isolé, va consommée combien par an ..... je prend volontairement 1000€. vous économisez donc 180 € par an. a cela il faut enlever la consommation des 2 moteurs (même s'ils sont microwatt ) le changement des filtres. troisième bémol;
et pourquoi n'est il pas évoqué la présence du réchauffeur (une résistance électrique simplement ) qui se trouve dans toutes les bonnes VMC DF performantes ?? quatrième bémol;
apres tout cela et je suis large il vous reste 100€ au bout du bout. donc ensuite c'est facile, les VMC DF qui annoncent 90% vous n'en trouverez pas a moins de 3/4000€.
je vous laisse faire la division.
le paradoxe est que plus on avance dans les RT moins on consomme de chauffage et plus on veut nous poussez vers la DF ??
je reste persuadé que les réponses ne sont pas dans l'analyse des chiffres, la VMC DF existe depuis 25 ans, elle représente 2% du marché, malgré qu'il n'y ait pas une émission de TV, un article de Presse qui ne poussent pas la DF dès que l'on parle de maison économique.
conclusion: la VMC DF c'est la solution ? pour Qui ? a qui profite le crime ?

#169 - Benjamin (Admin) - 06.11.15

Bonjour Ventileffi,
Bien sûr que l'écart diminue entre VMC simple flux et Double Flux.
Mais il n'est pas rare, encore aujourd'hui et pour des modèles grands publics (et pas forcément premier prix) de voir des consommations électriques de 70/80W...contre 15W pour une VMC SF microwatt.

Comme expliqué dans le document mentionné, la problématique de l'étanchéité à l'air est aussi prépondérante dans les performances des VMC Double Flux. Hors, malgré la RT 2012, l'étanchéité à l'air reste souvent un sujet à approfondir pour les artisans...

#168 - Ventileffi - 30.10.15

Bonjour Benjamin,
Merci pour votre réponse mais comme je l'ai déjà souligné les vmc double flux actuelles sont équipées de moteurs très basse conso aussi. Donc surcout de consommations trèèèès faible.
Comme vous le dites le surcout à l'investissement est "relativement" faible. Connaissez vous beaucoup de ménages modestes (70% des ménages gagnent moins de 3000€ en 2010) qui construisent et pour qui le moindre surcout de 1000 à 6000€ soit relatif? C'est justement pour ça que les simple flux hygro B à 300€ sont les plus installées.
Habitant à 30 kms de Besançon, département du Doubs je connais bien le climat de l'est! J'habite en zone rurale, dans la nature et la verdure, et cette année est la première où je n'ai pas pu rafraichir la nuit en ouvrant simplement les fenêtres. Je précise que j'habite une maison ancienne, pas en parpaings/laine de verre sans inertie orientée plein sud sans protection solaire! (ouf!) qui oblige à dormir sur le canapé en été (récurrent cette année chez beaucoup de connaissances).
Sur la fiabilité, dire qu'une vmc n'est pas fiable car si on n'entretient pas les filtres, les moteurs forcent, c'est comme dire que votre voiture n'est pas fiable car si vous ne faites pas la vidange et les filtres elle tombe en panne. La fiabilité ne vient pas forcément du produit ou de l'installation mais aussi du propriétaire. Donc une vmc DF est aussi fiable qu'une vmc SF.
J'ai consulté le lien, et comparer une simple flux hygro A ou Hygro B à une double flux, pour moi c'est comme comparer un tgv et une ferrari: ça n'a rien à voir. De plus, on ne connait pas les modèles et consos propres de chaque élément. Et quand je vois les graphiques de consommation entre les 2 types de vmc, je me dis qu'il y a un problème: la DF consomme presque 3 fois plus que la SF! Donc ils n'ont pas du prendre les meilleures qui ont aujourd'hui des moteurs microwatts, et quand y'en a deux c'est 2 fois la conso et pas 3. Il ne faut donc pas tirer de conclusions hâtives sur du matériel déjà ancien qui accuse des problèmes d'installation de la part des électriciens qui ne posaient jusque là que des SF autorèglable sans se préoccuper des débits! Quand on aura la comparaison SF hygrovariable très basse conso avec une DF hygrovariable (bouches hygro en aspiration) très basse conso (avec les mêmes moteurs), je suis presque sûr que les certitudes ne seront plus les mêmes.
Et pour le puit canadien, http://www.fiabitat.com/evaluer-la-rentabilite-financiere/, le premier comparatif entre VMC SF avec et sans puit canadien, montre que pour un surcout d'investissement de 3000€ (ce qui est peu cher) on économise 100€/an, voir moins dans l'autre cas. Donc puits canadien amorti sur 30ans...avec en plus les révisions et entretiens (filtres) à changer.
Donc en effet, ça dépend du projet et de la vision de chacun.

#167 - Benjamin (Admin) - 30.10.15

Bonjour Ventileffi,
Merci pour vos remarques.
Je vous invite à lire le dossier très intéressant : http://www.fiabitat.com/series/la-vmc-double-flux-a-la-loupe/
Qui explique justement que les rendements réels souvent souvent très loin des 90%, que parler de rentabilité dans un VMC DF n'est pas judicieux (surcoût consommation électrique + entretien).

Concernant la différence d'investissement qui rebuterait, le coût du système sur le total d'un projet de construction est relativement faible.

Pour ce qui est des puits canadien, il y a effectivement (comme mentionné dans l'article) des contraintes sur le terrain, notamment la présence de radon.
Mais vos arguments concernant le climat de l'est sont erronés. Il y fait souvent très chaud l'été (climat continental).

La fiabilité est moindre car avec les filtres qui s'encrassent, il y a des risques que les moteurs tirent plus et s'usent donc plus vite.

En terme de confort, la VMC DF a des avantages indéniables (acoustique, suppression de la sensation de courant d'air froid...). Mais d'un point de vue énergétique et économique, cela dépend de la nature du projet (surface, climat, utilisation...).

#166 - Ventileffi - 29.10.15

Bonjour et merci pour votre site qui informe les personnes s'intéressant au sujet.
Par contre, j'ai remarqué quelques coquilles.
Sur la double flux:
"plus agréable d'avoir de l'air entrant à 10°C plutôt qu'à -5°C": une bonne double flux bien dimensionnée et avec un bon rendement la température d'insufflation a moins de 1 °C d'écart avec l'air extrait, surtout en BBC ou RT2012.
"Rentabilité peu élevée voire inexistante": ça c'est vous qui le dites. Vu le rendement actuel des échangeurs, le DF s'amortit en moins de dix ans, et encore moins en autoconstruction. Faites le calcul!
"assez relativement difficile d'atteindre les exigences imposées par la RT 2012": Bof. La DF a connu un nouvel essor depuis le label BBC en 2007 dont la RT 2012 s'est très inspirée, dû au rendement d'échangeur qui est intégré au calcul thermique.
"Fiabilité des moteurs moindres": je ne vois pas pourquoi. Les moteurs les plus récents sont aussi des très basse consommation, et les vmc DF de 20 ou 30 ans ne sont pas des cas isolés.
Le fait aussi que les simples flux hygro B soient les plus installées en bbc ou rt 2012 ne vient pas de leur efficacité (supérieure) ni consommation des deux moteurs (compensée par l'échangeur) mais du COÛT moindre de la SF qui consiste à mettre les calories dehors.
Vous avez oublié de dire que la filtration des pollens peut être bien utile aux personnes allergiques, et que la DF permet (si la conception maison + ventilation est bonne) de réduire les écarts de température entre les pièces ventilées.
Sur le puit canadien:
"Le puits canadien est la solution la plus efficace pour rendre rentable une VMC double flux": faux. C'est la meilleure solution pour que la DF ne soit jamais amortie surtout dans l'est et Nord de la France, vu le coût que ça représente, la combinaison DF + PC sera amortie quand il faudra changer de ventilation. (calcul déjà fait pour moi).
Le puit canadien (couplé à une double flux) est réellement utile en été, lorsque l'échangeur de la DF est bypassé pour ne pas réchauffer l'air. En hiver un petit gain, mais vu les rendements d'échangeurs...En intersaison, aucun intérêt car l'air extérieur est bien souvent plus chaud que celui qui sort du PC. Et dans l'Est de la France on ne refuse pas un peu de chaleur en été!
"État des gaines et des filtres à contrôler très régulièrement (dû à la VMC double flux)": le PC a son propre filtre à vérifier (conseilé tous les mois), et dans la cas d'un sol à radon, le syphon des condensats doit être placé à l'intérieur du bâtiment, si c'est possible avec les pentes d'évacuation.
De plus il faut que le terrain et le sol s'y prète (pas de roche, pas de sol trop sec et sableux).
Le principal inconvénient étant le coût de ce système, mais couplé à une simple flux, pour les régions chaudes en été, c'est pas mal. Et peut être très bien (là je ne sais pas) avec une simple ventilation par insufflation: PC utilisé en hiver et été grâce à son ventilo (ou couplé à la ventil), et ventil (PC bypassé) seule utilisée en inter-saison pour ne pas refroidir la maison.
Tout ceci est vérifiable (internet + calculs).
Bonne continuation.

#165 - jipke - 13.10.15

merci Benjamin(AMIN)
Il se trouve que je n'ai pas d'entrée d'air dédiée... :o(
il ne me reste plus qu'à revendre mon poêle et trouver une autre solution. :o(
Encore merci.
JIPKE

#164 - Benjamin (Admin) - 12.10.15

Bonjour jipke,
Oui, une VMC Double Flux est compatible avec un poêle à bois, si celui-ci a un entrée d'air dédiée.

#163 - jipke - 10.10.15

une VMC double flux est-elle compatible avec un poêle à bois?

#162 - Xavier (admin) - 21.09.15

Bonjour Ulysse 61,

Désolé pour votre sinistre.
A notre connaissance, pour un foyer fermé, le tubage doit être effectué sur toute la longueur du conduit. De plus, lorsque la règlementation évolue, c'est généralement en faveur de la sécurité des usagers. Une mise aux normes actuelles est donc la meilleure option, niveau sécurité d'abord, niveau assurance ensuite.

Bon courage,

#161 - Benjamin (Admin) - 21.09.15

Bonjour moska,
Oui, mettez une bouche d'extraction dans la SdB, c'est important.
Pour ce qui est de l'isolation des gaines. Tant que l'on est en volume chauffé, cela ne pose pas de problème.
Il faudrait donc isoler les gaines qui sont dans le grenier, soit avec de la laine de verre (bricolage pas efficace), soit avec de vrais gaines isolées. Il faudra juste faire attention à faire de "jolis" raccord sans fuite.

#160 - ulysse61 - 20.09.15

Foyer fermé installé en 1989, tubage du foyer jusqu'à plancher supérieur avec raccordement dans conduit en boisseaux terre cuite de 200x400mm.
installation réalisé par un professionnel dans les normes du moment.
Un début d'incendie en mai 2015 avec intervention des pompiers.
Rapport d'expertise après test fumigène et passage caméra: pas de fuite sur le conduit de fumée existant, arrivée d'air frais existante, conduit encombré sur une partie du conduit.
Conclusion de la part de la compagnie d'assurance :
On à constater que la cheminée n'était pas tubée dans son entier ce qui pourrait engendrer de nouveau un sinistre incendie. Il vous appartient en qualité d'agir en bon père de famille et de faire le nécessaire pour la mise ne conformité.
Question: Est il obligatoire de tuber sachant que cette installation avait été faite dans les règles de l'art en 1989 et n'a jamais subit de modification et qu'à ce jour du 1er mai 2015 il n'y a eu aucun sinistre incendie.
Pourrais me satisfaire d'un débistrage du conduit et à nouveau me servir de cette installation sans avoir le risque de ne pas être couvert pas l'assurance en cas de nouveau sinistre.
Pour l'instant aucun geste de mon assureur.

Merci pour vos réponses les plus exactes afin que je puisse en débattre avec mon assureur.

#159 - moska - 17.09.15

Bonjour,
j'ai acheté une maison des années 80 dans laquelle il y a une ancienne vmcdf marque jacrey's ( qui n'existe plus) hors service. En rénnovant la sdb sans vmc je voulais profiter de tout réhabilter.... mais:
1. les gaines ne sont pas isolées.
2. la sdb ( ancienne chambre) possède une insufflation condamné; je peux utiliser le passage de la gaine pour installer une gaine d'extraction (isolé cette fois -ci) : est-ce que cela est compatible avec les gaines non isolées?;
3. je ne peux pas changer les gaines d'insufflation( diam. 60) car elles passent dans la toiture et plafond que je ne modifie pas.
4. je peux changer les gaines d'extraction( diam80) car l'accès possible.
5.maison d'un étage sur un sous sol complèt; plutot bonne isolation; fenetres d'orgine double vitrage, mais j'ai prévu de changer prochainement, chauffage gaz

Ma question:
- est -t-il outile d'installer une nouvelle vmcdf ou d'installer vmc sf ?

#158 - Benjamin (Admin) - 24.08.15

Bonjour PPC5740,
C'est exactement le sens des mes propos. Il est tout à fait possible de préchauffer ou refroidir l'air... C'est le principe même du puits canadien...
Mais cela est tout à fait différent de préchauffer de l'air avec la chaleur d'un poêle...

#157 - PPC5740 - 24.08.15

Bonjour Benjamin,
je voudrais revenir sur la dernière réponse:
"@PPC5740 : Aujourd'hui, aucun système de ventilation n'est conçu pour transporter de l'air chaud. Tout simplement car le renouvellement d'air n'est suffisant pour chauffer une pièce.
Le préchauffage de l'air est effectivement possible, c'est par exemple le cas avec le puits canadien qui permet également de faire de la climatisation en été (pour répondre à votre 2ème question). Mais je ne suis pas sûr que des kits de préchauffage d'air pour poêle existe. Cela serait vraiment une usine à gaz pour ne pas gagner grand chose au final."

Je suis bien conscient que la VMC DF ne sert pas de chauffage, mais si l'on réchauffe ou refroidit l'air en entrée cela devrait avoir une influence positive sur la consommation d'énergie!

#156 - Benjamin (Admin) - 16.08.15

Bonjour,
@Laura :
Pour savoir si vous avez besoin d'un humidificateur, il faut s'équiper d'un hygromètre. Cela ne coûte pas grand chose. Vous verrez ainsi le taux d'hygrométrie. En dessous de 40% on commence à parler d'air sec.
Les maisons RT 2012 (voire plus performante) ont tendance à avoir des taux d'hygrométrie assez bas. Cela permet de chauffer avec une température moins élevée, car la sensation pour le corps est meilleure avec un taux d'hygrométrie faible.
Les chauffages "à air" (type pac air/air) assèche également l'air. La VMC DF peut également y contribuer un peu.

@PPC5740 : Aujourd'hui, aucun système de ventilation n'est conçu pour transporter de l'air chaud. Tout simplement car le renouvellement d'air n'est suffisant pour chauffer une pièce.
Le préchauffage de l'air est effectivement possible, c'est par exemple le cas avec le puits canadien qui permet également de faire de la climatisation en été (pour répondre à votre 2ème question). Mais je ne suis pas sûr que des kits de préchauffage d'air pour poêle existe. Cela serait vraiment une usine à gaz pour ne pas gagner grand chose au final.

#155 - PPC5740 - 16.08.15

Bonjour,
peut-on combiné VMC DF et climatisation?
Cordialement.

#154 - Laura - 15.08.15

Bonjour
Ayant 2 bébé jaimerais savoir sil faut un humidificateur dair dans les chambres ?

#153 - PPC5740 - 30.07.15

Bonjour Benjamin,
@Sylvie,
Cet air chaud ne pourrait-elle être utilisée en préchauffage (air soufflée) puisqu'il existe une version (caisson électrique), en injecteur?

#152 - Benjamin (Admin) - 30.07.15

Bonjour,
@lorenzo76,
Le cellier fait partie des pièces de service (point d'eau) donc oui, il faut y mettre une bouche d'extraction.

@Sylvie : Non, une VMC DF ne peut pas répartir correctement la chaleur d'un poêle à granulé et n'est pas conçue pour. Poujoulat vend effectivement des systèmes de répartition de chaleur dotés d'un module de ventilation. Mais celui ci est destiné uniquement à répartir la chaleur (prise d'air dans la pièce où se trouve l'appareil de chauffage pour l'insufflé dans les autres pièces).
Ce n'est donc pas une ventilation à proprement parler qui renouvelle l'air dans la maison et fait évacuer l'humidité comme c'est le cas avec une VMC (SF, DF ou par insufflation).

#151 - Sylvie - 28.07.15

Bonjour,
Est ce qu'une VMC DF peut répartir la chaleur d'un poêle à granules. Poujoulat vend maintenant des conduits triple fonction : prise d'air extérieur, sortie de fumée et passage air vmc ; mais à environ 800/900 € ht. Est ce nécessaire ?
Merci pour vos réponses.

#150 - lorenzo76 - 26.07.15

Bonjour,
Je suis en cours de construction semi autoconstruction. Je cherche à savoir si une bouche d'extraction est nécessaire dans le cellier?
Ma ventilation est une double flux Duolix Max de chez Atlantic.
Le cellier sera équipé: De la pompe à chaleur Daikin combiné à la production d'eau chaude, du lave linge, du sèche linge, et deux congélateurs........autant dire qu'il y aura des calories à récupérer.

Merci par avance pour vôtre aide.

Cdlt

#149 - vincent78330 - 23.07.15

Merci pour cette réponse claire

#148 - Benjamin (Admin) - 23.07.15

Bonjout vincent78330,
Il faut partir sur vos premiers résultats. Mais bien sûr, on parle en volume traité, donc ici 150 m3 (et non 150+150).
Les modèles standards pour les T5/T7 vont généralement jusqu'à 160/170 m3.

#147 - vincent78330 - 22.07.15

Bonjour,
Je suis en train d'essayer de dimensionner ma VMC DF.
Je suis un peu perdu. Voici ma réflexion :

### Pièces à souffler ###
4 chambres enfants = 4 x 15 m3/h
1 chambre adulte = 30m3/h
Salon de 35m2 = 2 x 30 m3/h
===> Total = 150 m3/h

### Pièces à aspirer ###
1 cuisine = 45 m3/h
2 WC = 2 x 15 m3/h
2 Salle de bain = 2 x 30 m3/h
1 buanderie = 15m3/h
===> Total = 150 m3/h

### Calcul du débit avec le taux de renouvellement ###
Prenons un taux de 0,5 pour ma maison de 200m2 :
200 m2 x 2,5m x 0,5 = 250 m3/h

### Question ###
Pour choisir mon caisson, quel débit d'air doit-je prendre ? 150 m3/h ou 250 m3/h ou 300m3/h (soit 150 soufflé + 150 aspiré )

Merci par avance

#146 - Benjamin (Admin) - 20.07.15

Bonjour grandpere,
Une VMC SF ne sert qu'à aspirer... Donc il faudrait un module de VMC SF (qui aspire donc) et une de VMI (qui souffle) avec un raccordement de cette VMI sur le puits canadien...
Cela me paraît beaucoup plus complexe et plus cher à l'achat et à l'entretien qu'une VMC DF...
D'autant que cela poserait des problèmes d'équilibrage entre soufflage et aspiration...

#145 - PPC5740 - 20.07.15

Bonjour,
il me semble qu'il existe des kits de ce type, j'ai vu passer sur le net!

#144 - grandpere - 19.07.15

Bonjour; dans le cadre,rénovation d'un maison à la campagne, suite aux diverses lectures sur les VMC, ne pourrions nous pas imaginer une VMC simple flux pour l' extraction et une autre bien distinct pour insuffler l'air de remplacement venant d' un puits canadien "normalisé" deux VMC,encombrement plus facile à gérer tout comme la maintenance; pour les dépenses! peut-être plus gérables? Merci de votre attention et de vos prochaines remarques sur le sujet Goubert

#143 - Benjamin (Admin) - 10.07.15

Bonjour,
Généralement compte-tenu de l'étanchéité, il va y avoir tendance à aspirer plus que l'on insuffle, en particulier à l'échelle d'une pièce qui présence des défauts d'étanchéité.
Mais en théorie débit aspiration = débit insufflation et donc débit insufflation = débit aspiration.

Les pertes d'étanchéité les plus probables sont au niveau des ouvrants (entre appui de fenêtre et huisseries par exemple) et des prises/interrupteurs électriques.


#142 - PPC5740 - 09.07.15

Bonjour Benjamin,
en théorie, le débit d'aspiration est égal au débit d'insufflation, ou inversement?
Les pertes seraient dues soit à un manque d'étanchéité du bâtiment, soit à des fuites dans les gaines, mais surtout au rendement (étanchéité) des moteurs (ventilateurs, turbines)?

#141 - Benjamin (Admin) - 07.07.15

Bonjour PPC5740,
Difficile à dire car cela dépend de l'étanchéité générale du bâtiment...
Mais cela soulagera surtout la bouche d'extraction de la cuisine et donc le moteur d'extraction de la VMC DF qui pourrait forcer inutilement quand la hotte est en marche.

Je pense qu'il faut voir à l'usage, s'il n'y a pas l’apparition de courant d'air là où il y aurait un défaut important d'étanchéité et si cela ne gêne pas trop le fonctionnement de la DF (bruit anormal, refoulement d'odeur, ...).

#140 - PPC5740 - 07.07.15

Bonjour Benjamin,
merci pour ces réponses.
Les volumes étant importants, et les portes des chambres souvent ouvertes, la dépression ne serait-elle pas compensée?
Les différents débits restant à définir (aspiration /insufflation).

#139 - Benjamin (Admin) - 06.07.15

Bonjour,
Si la hotte a un clapet anti-retour, c'est possible. Pour que le VMC DF fonctionne bien, il faut en effet que la maison soit la plus étanche possible ce qui n'est pas le cas avec une hotte aspirante sans clapet.

En complément, il peut également être prévu de mettre en place une "vanne de compensation d'air". C'est une entrée d'air supplémentaire qui s'ouvre dans le cas d'une dépression importante, comme celle provoquée par une hotte aspirante. (à mettre dans la cuisine, par exemple s'il y a déjà une entrée ou sortie d'air directement sur l'extérieur)

#138 - PPC5740 - 06.07.15

Bonjour Benjamin,
Ma hotte aspirante (hotte filtrante avec fitrres, filtre à charbon, évacuation extérieure) est équipée d'un clapet anti-retour.
je veux bien croire, qu'une hotte aspirante puisse perturber le fonctionnement de la VMC DF, mais dans qu'elle mesure, son emploi est ponctuel pendant la cuisson?

#137 - Benjamin (Admin) - 05.07.15

Bonjour Bafouilles,
Notre article sur le chauffe-eau Thermodynamique : http://conseils-thermiques.org/contenu/ballon_eau_chaude_thermodynamique.php

Sachez par ailleurs, que la VMC DF doit impérativement être situé en local isolé...Donc dans votre cas en dessous l'isolant.

#136 - Benjamin (Admin) - 05.07.15

Bonjour PPC5740,
Une VMC DF ne peut pas vraiment fonctionner correctement avec une hotte aspirante car cela va tout déséquilibrer...
La meilleure solution serait donc de passer sur une hotte filtrante.

#135 - Bafouilles - 05.07.15

Bonjour,je construit actuellemeny ma maison.C'est une ossature bois isolé en ouate de cellulose et couverte en bac acier avec film anti condensation.Elle fait 54m2.Mes points faible sont la vmc double flux(que je veux faire intervenir également entre le bac acier et l'isolant) et le chauffe eau themodynamique.j'ai besoin de conseil clair sur le fonctionnement ,la mise en place et les prix.Merci.Cordialement.Lemonnier Ludovic

#134 - PPC5740 - 02.07.15

Bonjour Benjamin,
merci pour ce retour.
J'ai bien noté VMC DF dans une pièce isolée ( le garage est isolé, le cellier encore d'avantage).
Je m'interroge sur un autre point, j'ai une cuisine ouverte (cuisine, salon, salle à manger, couloir). La cuisine est équipée d'un hotte aspirante indépendante, d'une aspiration SF bouche hygro.
Comment bien définir le nombre bouche insufflation en fonction de ce volume important?
Merci d'avance.

#133 - Benjamin (Admin) - 02.07.15

Bonjour PPC5740,
Les tableaux de débits sont généralement indiqués sur les sites des constructeurs et dépendent de la configuration. (Ex : 3 pièces principales + 1 WC + 1 Salle d'eau = XX m3/h). Il n'y a pas besoin de faire une étude approfondie.

Il faut impérativement s'orienter vers un système avec by-pass (sinon vous allez réchauffer votre air entrant en été).

Faites bien attention aux consommations des moteurs, qui tournent 24/24h, en ayant à l'idée, qu'1W (24/24h) en plus c'est 1€ de plus sur la facture d'électricité...

Attention également, la VMC DF doit être dans une pièce isolée (pour éviter des risques de condensation).

#132 - PPC5740 - 28.06.15

Bonjour à tous,
cela fait un moment que je visite ce site que je trouve plein de renseignements très clairs, bravo.
j'avais dans mon ancienne habitation une VMC DF série AKOR T3/7, dont j'avais demandé l'installation au constructeur en 1989. Pendant 20 ans, de service, j'étais très satisfait du produit. Suite à divers souci au niveau des moteurs, j'ai décidé de remplacer le caisson. J'habitais en Lorraine, une maison de 88 m².
Aujourd'hui, je suis dans le Sud Ouest, une maison de 140 m², et je souhaite installer une VMC DF dans celle-ci, pour 2 raisons essentielles (bruits et poussière sèche en provenance de la rue, chaleur nocturne en été) La maison construite en brique (même le plafond) est très bien isolée, équipé d'une SF.
Je souhaite installer une VMC DF murale (soit dans le garage ou le cellier), plus accessible, entretien et contrôle facilités.
Je voudrais savoir vers quoi m'orienter et sur quel débit me baser, si possible avec by-pass?
Merci pour vos conseils éclairés.

#131 - reinsa11 - 08.06.15

Bonjour Benjammin
Merci pour la réponse;je vais effectivement prévoir la combinaison des deux solutions. Vous avez un site génial. Courage

#130 - Benjamin (Admin) - 07.06.15

Bonjour Reinsa11,
Une VMC tout seule ne pourra pas rafraichir suffisamment, meme en faisant de la surventilation nocturne.
Par contre un rafraichissement avec une VMC couplée à un puits canadien peut éventuellement être envisagé.

#129 - Reinsa11 - 05.06.15

Bonjour à tous

Je voudrais votre avis sur l'utilisation de la VMC dans les pays chauds pour le rafraichissment. Avec votre expérience pensez vous que cette technique peut etre viable si on sait que la température extérieure dans mon pays peut atteindre 46 dégrés en été. merci

#128 - dioumi - 03.06.15

Bonsoir
je pense que je vais opérer comme vous me le conseillez. de toutes façons il faut que je trouve une solution a ce problème récurant.
Je vous informerai du résultat
Merci encore de votre attention

#127 - Benjamin (Admin) - 03.06.15

Bonjour dioumi,
Si les combles sont correctement ventilés et n'accumulent pas les odeurs comme cela semble être le cas, alors oui, il ne devrait pas y avoir de problème...

De toute manière, rien n'empêche ensuite de déplacer l'entrée si cela ne va pas (côté opposé du toit, "sortie" horizontale, ...).

#126 - dioumi - 03.06.15

Bonjour Benjamin
Tout d'abord merci de l'intérêt que vous portez à mon problème.
J'habite à la campagne et effectivement tous les hivers je suis incommodé par cette odeur de fumée qui envahit mes chambres si je ne ferme pas mes arrivées d'air provenant de mes coffres de volets roulants.
La nuit , je dors donc la porte de la chambre ouverte afin d'éviter la condensation sur les vitres.
la cheminée du voisin est à une quinzaine de mètres mais je pense que la situation géographique est responsable de ce phénomène.
Nous sommes placés sur les hauteurs du village et voyons bien que les fumées provenant des cheminées sont très souvent rabattues sur les habitations .
Je pense essayer de placer une entrée d'air sur le pignon qui alimenterait mes 3 chambres afin de me passer des arrivées d'air des coffres qui a mon avis de part leur grandeur emmagasinent énormément d'air chargé d'odeur de fumée avant d'être distribué dans les chambres .
Par contre je ne pense pas avoir d'odeur dans les combles cela laisserait-il une opportunité pour une DF ?
Merci

#125 - Benjamin (Admin) - 02.06.15

Bonjour dioumi,
Si une distance minimal est respectée et les odeurs persistent, c'est peut-être aussi que votre voisin enfume tout le quartier car avec un usage normal et donc un tirage suffisant, l'odeur de fumée monte et se dissipe rapidement dans l'air. Et n'a donc pas de risque d'être reprise par une VMC.

Mais la sortie sur le toit était-elle bien placée? suffisamment distante, dans le sens des courants dominant ou non? à quelle hauteur par rapport à la cheminée?

Et y a t-il une odeur dans les combles?

#124 - dioumi - 02.06.15

Je ne comprends plus votre réponse après avoir lu le commentaire de Daniel222 qui me parait très logique pour preuve j'avais a l'époque sur mon toit une sortie de sèche linge et les odeurs de cheminée pénétrant jusqu'au tambour envahissaient la salle de bain idem pour la sortie de la hotte aspirante .
Par contre est-il possible de mettre l'arrivée d'air d'une VMC DF dans les combles ?



Ma question etait
#112 - dioumi - 18.05.15

je rejoins votre analyse concernant l'économie d'énergie réalisé avec une VMC double flux pas toujours prouvé.
J'ai chez moi une VMC simple flux qui fonctionne très bien mais l'air nouveau entrant par le coffre des volets roulants est pollué l'hiver a cause des fumées des cheminés des voisins et une odeur de bois brulé envahit mes chambres.
Le vendeur me dit qu'avec une VMC double flux les particules et odeurs seront retenus par les filtres.
J'ai un gros doute en ce qui concerne les odeurs car si l'air restitué dans les chambres a une odeur de fumée de cheminées cela serait insupportable.
Je souhaiterai svp avoir votre avis et si éventuellement il y aurait une solution.
Merci pour votre réponse.
Salutations

Votre réponse
#113 - Benjamin (Admin) - 22.05.15

Bonjour dioumi,
En mettant une VMC DF, il n'y aura en effet plus de problème d'odeur. En effet, la prise d'air de la VMC DF sera sur le toit. Si un écart mini est respecté avec la cheminée (au moins de 2m et idéalement plus basse) les risques d'odeur disparaissent.

Cependant, pour que cela soit valable, il faut que votre maison devienne "étanche" (la seule entrée d'air doit être celle de la VMC DF...).
Pour cela, je vous conseille de faire un test avec un "smoke-pen" ou "crayon-fumée" (conseils-thermiques.org/contenu/test_smoke_pen_bottle_matches.php).

Commentaire de Daniel222
#115 - daniel222 - 28.05.15

Désolé mais une prise d'air ne devrait pas se mettre sur le toit, certes c'est plus simple de faire sur le toit. Une bonne prise d'air au nord de Valence doit être en hauteur sous le toit sur la côté EST de la maison si ce côté EST n'est pas pollué par une route ou des ventilations WC ou autres évacuations aux odeurs pestilentielles.

Attention une VMC-DF même avec un filtre F7 ne supprime quasiment pas certaines mauvaises odeurs (fumées, WC, odeurs pestilentielles ...). Les mauvaises odeurs ne sont pas forcément des particules qu'un filtre F7 sait retenir, bien loin de là.

Merci pour votre réponse

#123 - Benjamin (Admin) - 29.05.15

Bonjour Audrey,
Il y a une extraction dans toutes les pièces disposant d'un point d'eau, donc cuisine, WC, SdB,... Mais pas couloirs. Après, il y a des entrées d'air dans les murs des pièces pour que l'air neuf entre dans les pièces de vie.
(Le schéma sur l'article de la VMC SF permet de se faire une meilleure idée).
Concernant la surventilation nocturne. Généralement les VMC ont plusieurs vitesses (souvent 2). On réserve la "grande" vitesse lorsque les besoins de ventiler sont plus importants, typiquement lors de l'utilisation de la SbB. Mais il est possible de mettre la "grande" vitesse également la nuit afin de rafraîchir la maison la nuit grâce à l'air extérieur plus frais. De fait, la maison va "stocker" (par inertie) du froid, et cela permettra de limiter la température intérieure en journée.

#122 - audrey - 29.05.15

Merci Benjamin pour vos réponses. Juste un doute:concernant la VMC SF, il n'y a des bouches d'entrées d'air que dans la cuisine, la salle de bain, wc et les couloirs et cela suffit vraiment à aérer toute la maison? et pourquoi "surventilation" nocturne? il y a un moteur qui peut s'activer la nuit pour faire circuler davantage d'air?
je me pencherai sur vos deux propositions

merci d'avance
Cordialement,
Audrey

#121 - Benjamin (Admin) - 28.05.15

Bonjour daniel222,
La prise d'air d'une VMC DF, qu'elle soit sur le toit, sous le toit ou dans les combles, doit effectivement toujours être "à l'abri" des mauvaises odeurs, sinon les risques de transmission dans toute la maison sont élevés.

#120 - Benjamin (Admin) - 28.05.15

Bonjour Audrey,
Il me semble intéressant de regarder du côté d'une VMC DF couplée avec un puits canadien qui permettra un "chauffage d'appoint" (hors gel si absence prolongée et donc poêle à cours de granulés) et un rafraichissement l'été (clim gratuite ou presque).
Cependant, si cette solution de puits canadien n'est pas retenue, je pencherais alors pour une VMC SF compte-tenu de la "petite" surface. Le rafraichissement pourra être obtenu en faisant une surventilation nocturne.
Pour le bruit, c'est la VMC SF qui est clairement la plus silencieuse (pas de bouche dans les chambres et les pièces de vie). Mais à l'inverse, les grilles d'entrées d'air (qui n'existent donc pas en VMC DF) transmettent légèrement plus le bruit extérieur, tout dépend donc de l'implantation de la maison (rue passante ou non).
Concernant le poêle à granulé, aucune contre-indication avec les VMC puisqu'il aura sa propre entrée d'air.

#119 - daniel222 - 28.05.15

Désolé mais une prise d'air ne devrait pas se mettre sur le toit, certes c'est plus simple de faire sur le toit. Une bonne prise d'air au nord de Valence doit être en hauteur sous le toit sur la côté EST de la maison si ce côté EST n'est pas pollué par une route ou des ventilations WC ou autres évacuations aux odeurs pestilentielles.

Attention une VMC-DF même avec un filtre F7 ne supprime quasiment pas certaines mauvaises odeurs (fumées, WC, odeurs pestilentielles ...). Les mauvaises odeurs ne sont pas forcément des particules qu'un filtre F7 sait retenir, bien loin de là.

#118 - Audrey - 25.05.15

Bonjour
Je suis en train d'étudier des plans pour construire une maison en bois de 60m2 dans le sud, certes, mais sur un site humide les 3/4 de l'année (au nord), qui comprend une cuisine sous véranda. Pour éviter le trop de chaleur en été et le froid l'hiver surtout dans cette véranda, quel type de ventilation me conseillez-vous?
je crains également particulièrement les nuisances sonores et donc le bruit des moteurs. Certaines VMC en produisent plus que d'autres?
Il est prévu également un poêle à granulés. Y-a-t il des contraintes d'étanchéité pour les différentes VMC (simple ou double flux)?

merci beaucoup pour vos réponses
Cordialement
Audrey

#117 - Benjamin (Admin) - 22.05.15

Bonjour dioumi,
En mettant une VMC DF, il n'y aura en effet plus de problème d'odeur. En effet, la prise d'air de la VMC DF sera sur le toit. Si un écart mini est respecté avec la cheminée (au moins de 2m et idéalement plus basse) les risques d'odeur disparaissent.

Cependant, pour que cela soit valable, il faut que votre maison devienne "étanche" (la seule entrée d'air doit être celle de la VMC DF...).
Pour cela, je vous conseille de faire un test avec un "smoke-pen" ou "crayon-fumée" (conseils-thermiques.org/contenu/test_smoke_pen_bottle_matches.php).

#116 - dioumi - 18.05.15

je rejoins votre analyse concernant l'économie d'énergie réalisé avec une VMC double flux pas toujours prouvé.
J'ai chez moi une VMC simple flux qui fonctionne très bien mais l'air nouveau entrant par le coffre des volets roulants est pollué l'hiver a cause des fumées des cheminés des voisins et une odeur de bois brulé envahit mes chambres.
Le vendeur me dit qu'avec une VMC double flux les particules et odeurs seront retenus par les filtres.
J'ai un gros doute en ce qui concerne les odeurs car si l'air restitué dans les chambres a une odeur de fumée de cheminées cela serait insupportable.
Je souhaiterai svp avoir votre avis et si éventuellement il y aurait une solution.
Merci pour votre réponse.
Salutations

#115 - Benjamin (Admin) - 13.05.15

Bonjour Ludivide2b,
Pour une maison de la taille de la votre, la VMC DF est forcément plus intéressante que pour des petites surfaces.
Cela étant dit, cela ne veut pas dire qu'elle est rentable.
Le choix doit plus se porter sur la capacité d'investissement de départ et le confort recherché, qui est plus important avec une VMC DF.

#114 - Ludivine2b - 07.05.15

Bonjour,

Nous devons installer une VMC dans notre maison (construction neuve RT2012) et j’aimerai savoir quels modèles vous conseilleriez : simple flux ou double flux ?

Superficie habitable 167m²
garage 30.40m²

totale superficie 197.40m²

Merci de votre réponse rapide

#113 - Benjamin (Admin) - 23.04.15

Bonjour,
@newty : Unelvent est une marque reconnue et le produit donc que vous mentionné semble adapté à vos besoins. Rien à rajouter donc!

@alto : Vous pouvez par exemple installer une petite VMC Simple Flux avec 2 bouches d'extraction.

#112 - alto - 22.04.15

Je dois installer une VMC dans un magasin de 35 metre carré épicerie fine avec des banques réfrigérer et du vin. Que me conseiller vous afin de ne pas perdre de la fraîcheur en été et bien sûr de la chaleur en hiver le magasin et actuellement équipé d'une climatisation réversible. J'attends vos conseils cdt

#111 - newty - 19.04.15

Bonjour,

Nous avons à choisir / installer une VMC dans notre maison (construction neuve RT2012) et j’aimerai savoir quels modèles vous conseilleriez en sachant qu'il est possible que je puisse avoir des prix intéressants chez Unelvent / Atlantic.

Voici, pour information, le nombre et superficies des pièces de notre maison :

Rdc

WC - 2 m2
Buanderie - 9,7 m2
Cuisine - 12 m2
Salle à manger / salon - 50 m2
Chambre d'amis - 9,5 m2
Bureau - 8 m2
Salle d'eau - 3,3 m2
Entrée - 8 m2

1er étage

Palier étage - 24 m2
WC - 2,8 m2
Salle de bain - 15 m2
Salle de jeu - 18 m2
Chambre parentale - 30 m2
Chambre enfant 1 - 13 m2
Chambre enfant 2 - 12 m2

TOTAL : ~ 220 m2 et 2,5 m de hauteur sous plafond pour la plupart des pièces

Quels modèles me recommandez-vous ? Je pensais à l'IDEO² 325 ECOWATT mais je préfère avoir l'avis de personnes plus expérimentées.

En vous remerciant par avance pour vos conseils

#110 - Benjamin (Admin) - 04.04.15

Bonjour fgh.,
Ce n'est pas une bonne réflexion que d'opposer une VMC Double Flux et un puits provençal, puisque "l'idéal" est de coupler les 2.
Il vaut donc mieux ce poser la question entre le choix de :
- VMC DF + puits provençal + chauffage d'appoint type poêle à granulé
- VMC DF + chauffage classique (qui peut-être aussi un poêle selon la surface, etc...)
Pour y répondre, il faudrait connaître votre région, la surface, le nombre d'étage, l'isolation, ...

#109 - fgh. - 31.03.15

Bonjour, lequel est plus rentable quand au échauffement d'un bâtiment ( en terme de prix et fonctionnement):installer 1-une Ventilation Mécanique Double Flux ou 2-un puits provençale ?

#108 - Benjamin (Admin) - 24.03.15

Bonjour alain6344,
Effectivement, les prises d'air doivent normalement être à 8m de toute source de pollution. Mais cela concerne plutôt les sorties horizontales, et des sources de pollution comme les ordures ou une rue à fort trafic routier (auxquels cas on recommande l'entée d'air en toiture).
J'ai du mal à croire que la VMC aspire tant de fumée que cela... A moins que l'entrée d'air soit à 20cm de la cheminée? Si c'est le cas, il faut déplacer l'entrée d'air, en respectant au moins 2m et surtout la placer plus basse que la cheminée.

Mais je pencherais plutôt pour un soucis de tirage et une phénomène d'aspiration de la fumée, mais à l'intérieur (et non au niveau de la cheminée).

Moyen simple de tester, débrancher la prise d'air neuf (donc prise d'air dans le grenier). S'il y a encore de la fumée à l'intérieur, alors cela confirme la thèse du manque de tirage...
Attention, l'entrée d'air neuf doit se faire à l'extérieur, ici, ce n'est que pour faire un test et doit donc être temporaire.

Pour résumé :
- Soit l'entrée d'air est trop près de la cheminée --> On déplace l'entrée d'air neuf à 2m et en dessous de la cheminée, voire on la place horizontalement.
- Soit c'est un problème de tirage et il faut voir si une arrivée d'air dédiée à la cheminée est possible pour éviter le manque de tirage.

#107 - Benjamin (Admin) - 23.03.15

Bonjour Champomy,
Normalement, le ratio est de 1:1.
On aspire autant que le souffle, que l'on soit en VMC SF, DF ou VMI.
Cela étant dit, ce n'est valable que si les infiltrations d'air naturelles sont négligeables.
Théoriquement dans votre cas, avec une VMC DF, la quasi totalité de l'air soufflée passe par le filtre...Sauf si vous avez des ouvrants peu étanches, mais dans ce cas, la VMC DF n'était sans doute pas le meilleur choix (plutôt VMI ou remplacement des ouvrants).

#106 - Champomy - 23.03.15

Bonsoir,
quelle est le ratio souflage et l'aspiration ?
En effet mon fils souffrant d'allergie, je souhaiterais profiter d'une VMC DF pour avoir un débit de soufflage d'air filtré supérieur au débit de l'air aspirée . Je pourrais ainsi avoir une pression différentiel positive et par conséquent limité les intrusion de pollen ou autre air pollué . J'ai les équipements nécessaire pour mesurer la pression différentielle entre la maison est l’extérieur , mais est il possible de brider ou régler les VMC DF sans la déterriorer ?
Merci

#105 - alain6344 - 23.03.15

bonjour, j'ai une VMC DF qui parfois récupère des odeurs de fumée de ma cheminée. y a t il une norme sur la distance entre la prise d'air et une sortie de cheminée ? sachant que dans certaines conditions la fumée englobe pratiquement toute la maison. j'ai entendu parlé d'une distance de 8m mais dans ce cas je ne peu pas avoir de VMC DF ?

#104 - Daniel222 - 18.03.15

Pour l'humidité il n'y a pas 36 raisons mais 2 essentiellement. Soit l'humidité est interne soit externe. Si interne, c'est que tu crées de l'humidité à l'intérieur du logement (séchage de linge, ...) donc sur les murs froids, ça mouille et ça moisi ! Solutions : ventilation et rien d'autre. Si humidité par l'extérieur (capillarité ou autre) il faut régler le pb par isolation externe ou interne, ou alors un traitement "spécial" dans la masse du mur pour éviter l'humidité. Tout le reste n'est que du marketing.
PS) humidité interne ou externe, tu enlèves la tapisserie moisie si dessous c'est clean c'est une humidité interne créée par l'occupant.

#103 - daniel222 - 18.03.15

VMI à 5000€ ... faut vite arrêter le délire d'un prix pareil ou alors ta maison fait 500m2 habitables !

Désolé mais oui une VMC-DF contre-courant te donne bien les 93% que la Paul Novus annonce (certif Passivhaus Institut) c'est incontestable !
Il y a mieux avec un échangeur c-c enthalpique où tu dépasse les 110% et c'est toujours incontestable !
Reste que si tu as -20° dehors d'abord ton échangeur seul (sans réchauffeur) gèle et risque d'éclater. Mais même si ça fonctionnait sans réchauffeur tu n'aurais pas grand chose comme air chaud en insuf !
D'où l'utilité réelle d'un PC ... mais à partir d'au moins -15° pendant 3 mois l'hiver (moyenne), sinon tu es proche du placébo !
Idem pour le thermique (peut-importe le truc), par -15° pendant 3 mois tu récupères ta chaleur où ? J'ai entendu un expert "radio" dire dans les combles ... oui c'est vrai à condition de chauffer les combles !
Rien ne se perd tout se transforme, pour autant il faut rester les pieds sur terre et pas rêver !!!

#102 - Benjamin (Admin) - 15.03.15

Bonjour G29,
Les réseaux de VMC et VMI sont très différents puisque les bouches ne sortent pas dans les mêmes pièces.
De ce fait, il faut mieux remplacer simplement votre module de VMC SF. Privilégiez un système économe en énergie (type "microwatt"), ayant une consommation d'environ 15W ou moins.

#101 - G 29 - 15.03.15

Bonjour,
J'habite en Bretagne,une maison ancienne avec une VMC SF (HS)
J'ai été démarché pour une VMI (cout:5000e posée)
Dilemme?-changer la VMC pour une VMC SF hygroréglable
-ou VMI
Merci

#100 - sigis - 06.03.15

D'accord avec Moun57. Après 1 hiver avec VMC double-flux, je confirme que même réglée au minimum (90m3/h), le flux d'air est quand même froid (15°C) sous les bouches et je rêverais d'une PAC pour le réchauffer l'air insufflé. Un conseil : investissez dans une VMC-DF+PAC!

#99 - Moun57 - 04.03.15

Bonjour
Je rejoint l'avis de DANIEL222. Cela fait plus de 30 ans que j'utilise une VMC double flux. Je ne pense pas avoir gagner de l’énergie, mais du confort avec une aération contrôlée . Je pense qu'une grosse partie des nuisances chimique des peintures ,dissolvant et autre ont été éliminé par la VMC évitant peut être de futur problème de santé ou allergie et de filtrer l'air entrant ( La région était très polluée une époque ) . Je n'ai jamais eu d'humidité , si ce n'est le jour ou un des moteurs est tombé en panne ( moteur chg par les nouveaux qui consomment moins); C'est en constatant l'humidité dans la salle de bain que je me suis aperçu que le moteur d'extraction était H/S.Pour finir les années où nous avons eu -17° , l'air qui sortait des bouches d’insufflation était à 7° pour 21° dans les pièces de vie et 15° dans les chambres . Pour moi l’idéal serait un double flux avec une régule de débit hydrométrique et une petite pompe à chaleur ( avec recuperation de l'air en sortie après l’échangeur) pour chauffer l'air entrant quand il fait froid.
Donc pour finir j en suis satisfait . C'est comme l'adoucisseur d'eau , on ne gagne pas sur la facture d'eau mais on gagne en confort. j'oublié ,"la marque" a son importance .....au bout de 30 ans "la marque" me fournie toujours des pièces et des moteurs pour l'entretient.

#98 - Benjamin (Admin) - 01.02.15

Bonjour mezig19,
Ce raisonnement de température d'équilibre n'existe qu'en échange statique (déperditions d'une maison, mélange de 2 fluides, ...), mais pas en échange dynamique (où il y a de la vitesse, même identique entre les fluides) comme c'est le cas dans un échangeur.
Imaginons par exemple 2 cas de figure.

Le 1er : 2 tubes d'une longueur infini, l'un dans l'autre (même débit, même fluide) allant dans le même sens (=co-courant). Un fluide est à 20°C, l'autre à 10°C. A la fin de mes tuyaux de longueur infini, la température des 2 fluides sera de 15°C. Cela semble justifié votre affirmation...
Mais dans le 2ème cas, on reprend la même chose, sauf que les fluides ne vont plus dans le même sens, ils sont maintenant à contre-courant.
Et bien d'un côté les 2 fluides seront à 20°C, et de l'autre côté, ils seront tous les 2 à 10°C.

Dans une VMC Double Flux, les fluides sont bien en contre-courant. De plus, l'échangeur est fait de telle manière que la surface d'échange soit la plus importante possible (plusieurs mètres carrés) pour se rapprocher le plus possible d'un échangeur d'une longueur infini. La surface est d'ailleurs un élément déterminant de l'efficacité de l'échangeur.

#97 - mezig19 - 31.01.15

Bonjour,

je reviens sur la question de JP BU du 08/01, rien ne se perd, rien ne se crée, en quantité d' énergie comme en chimie me semble t-il, si donc l' air qui traverse l' échangeur reçoit de l' énérgie c'est au détriment de l' air qui sort, si les fluides ont presque la même masse et la même vitesse les degrés gagnés par l' un sont perdus par l' autre, dans l' exemple de JP BU l' air entrant et l' air sortant atteignent 10° en même temps et il n' y a alors plus d' échange possible sauf par le truchement d' un système thermodynamique. (ou je mange mon chapeau)glups!

#96 - Benjamin (Admin) - 30.01.15

Bonjour,
@simrou,
Tout dépend d'où se trouve les traces d'humidité. En effet, cela peut aussi être dû à des remontés capillaires par le mur (tâches alors concentrées sur le bas du mur).
Sinon les tâches sont plus disparates (coin en haut des pièces, ...) effectivement cela est dû à la fois à une mauvaise isolation et une mauvaise ventilation.
Votre démarche est la bonne en commençant par ré-isoler et vérifier qu'il n'y a plus de rupture d'isolant où des points froids et donc de la condensation pourrait se créer. Ensuite, vérifiez que vous avez bien une bouche d'entrée d'air dans cette chambre (Dans ou au-dessus de la fenêtre) et que celle-ci n'est pas bouchée.
Vous pouvez aussi détalonner la porte pour permettre une passage d'air plus important.

@sigis : Je ne sais pas où vous avez vu que tout le monde coupait sa VMC SF l'hiver... Certains bouchent effectivement certaines entrées d'air ce qui n'est évidemment pas une bonne chose, mais la plupart la laisse tourner tout de même!

@Moun57 :Depuis 30 ans, les VMC DF ont beaucoup progressé! Les moteurs consomment beaucoup moins d'électricité et les échangeurs ont des performances nettement supérieur! Comme votre réseau est déjà existant, je vous conseille d'ailleurs de regarder à l'achat d'un nouveau module, tout comme de vérifier l'état de vos gaines et de vos filtres (encrassement, ...).

#95 - Moun57 - 22.01.15

Bonjour
Je possède une VMC double flux depuis 30 ans . J'ai toujours trouvé que des que la température descend en dessous de Zero ( j'habite en MOSELLE) le courant d'air qui entre refroidit tres vite la maison. Pourquoi ne pas crer une VMC avec échangeur avec un seul moteur a l'extraction . Gain de moteur , moins de courant d'air .Mais toujours l'utilisation de l’échangeur .
Merci d'avance pour votre réponse Salutations

#94 - sigis - 18.01.15

je rajouterais dans les avantages de la VMC DF le fait qu'elle équilibre l'humidité (que l'on appelle rapport de mélange exprimé en g de vapeur d'eau par kg d'air) entre l'extérieur et l'intérieur de la maison et empêche ainsi la condensation dans les murs et toutes ses conséquences (moisissures...). La VMC SF est sensée faire de même mais dans la pratique tout le monde éteint sa VMC SF en hiver pour éviter les courants d'air froid...

#93 - simrou - 15.01.15

Bonjour,

Nous avons de gros problèmes de moisissure dans une seul chambre de la maison ou nous dormons ma femme et moi. Cette chambre a toujours été la plus humide de la maison mais depuis un moment des tâches importante de moisisure son apparues. Je pense que l'isolant a du se tasser a certaines places et que cela crée des points froids je pense refaire l'isolation mais je ne pense pas que cela suffise car cette pièce a toujours pose problème. Il ya deja une vmc dans la maison avec bouche d'extraction dans les wc a cusine et la salle de bain pensez vous q une ventilation ponctuelle (déportée pour le bruit) puisse être une bonne solution.
merci

#92 - Benjamin (Admin) - 13.01.15

Bonjour JP BU,
Et bien en fait c'est possible. En effet, les technologies d'échangeurs font qu'il est possible de récupérer plus que "la moyenne" des températures (très grande surface d'échanges, vitesses, ...).
Une échangeur de 90% d'efficacité signifie que la VMC DF récupère 90% de la différence de température entre l'entrée et l'air extrait. Ex : Tentrée = 0°C // Textrait = 20°C
T° air insufflée = Tentrée + (Textrait-Tentrée)x efficacité échangeur = 0 + (20-0)*90 = 18°C.

Toutefois, c'est le calcul de cette efficacité qui peut poser question, et avec des calculs plus rigoureux, les échangeurs actuels auraient plutôt des rendements aux alentours de 60%.
Voir ces 2 documents techniques mais très intéressants : http://www.enertech.fr/pdf/46/methodes-determination-efficacite-echangeur-double-flux.pdf
www.thermique55.com/principal/chapitre6.pdf

#91 - JP BU - 08.01.15

Bonjour. J'aimerais avoir un exemple de calcul de temperature des entrees et sorties d'air sur un VMC a double flux. Je suis techniquement persuade que si Texterieur=0degre et Tinterieure=20degre comme le debit entree sortie de l'echangeur est identique la temperature de l'air insuflee a l'interieur est la moyenne des 2 temperatures c'est a dire 10 degre. Avez vous ce calcul ou explications. J'ai rencontre beaucoup de personnes,meme dans la profession, qui pensent a tort que la temp insuflee interne est de 20 degre . Merci. Salutations. Jean-Paul

#90 - Benjamin (Admin) - 05.01.15

Bonjour francar,
Si le dénivelé n'est pas trop important, cela ne pose pas forcément problème du point de vue de l'air (tirage naturel), reste cependant à gérer l'évacuation des condensats. Cela peut se faire par exemple avec un drain + lit de sable et éventuellement un mini-puisard vidable ou non (selon la région, la quantité de condensats sera différente) en bout, après la prise d'air.

#89 - francar - 31.12.14

Bonjour, une question de pente.

le sens de la pente permettant l'écoulement de la condensation est il important?
1 - pente vers la maison (ce qui est souvent présenté)
2 - pente vers la prise d'air (ce qui est ma configuration de terrain.)
merci de la réponse.

#88 - Benjamin (Admin) - 23.12.14

Bonjour daniel222,
Merci pour votre retour d'expérience très intéressant!

#87 - daniel222 - 21.12.14

Bonjour,
je ne suis pas professionnel pour autant j'ai chez moi une VMC-DF depuis plus de 35 ans. En 2011 j'ai acheté et changé moi-même ma VMC-DF et toutes les gaines, plus des améliorations d'isolation. J'ai réalisé un blog très complet sur ma recherche et mes travaux (recherche google "bricozone vmcdf"). C'est une vraie expérience avec du recul, une étude sérieuse des VMC-DF du marché, des conseils sur le choix du type de ventilation et les points à voir avant l'achat et des conseils de pose.
Je confirme qu'il ne peut pas y avoir de retour sur investissements. Je confirme que si je n'avais pas déjà le dispositif d'une VMC-DF, j'aurais installé une VMC-SF hygro ou une ventilation mécanique bien pensée (trous huisseries + portes détalonnées + petite aspiration SDB + aspiration naturelle WC et hotte évacuation externe en cuisine ... et c'est tout).
Une chose est certaine, en location il est illusoire de mettre une VMC-DF car effectivement l'entretien ne sera pas fait et la VMC-DF sera vite arrêtée par l'occupant avec toutes les conséquences d'humidité qui arriveront forcément.
Vos conclusions sur les différents systèmes sont assez justes. En fait je crois que l'avenir des VMC-DF sera uniquement et encore pour longtemps dans les seules maisons BBC, Passives ou RT2012 occupées par leurs propriétaires.
Et si personnellement je faisais construire une maison passive ou RT2020 je sais très exactement ce que je ferai en matière de ventilation et de chauffage ... je ne respecterai pas toutes les contraintes du label !

#86 - Xavier (Admin) - 11.12.14

Bonjour Steve,

L'humidité à plusieurs causes possibles:

- La condensation: Les habitants génèrent de la condensation naturellement (respiration) et par leurs actions (cuisine, douche...). Si le nombre d'habitants augmente, la condensation augmente de manière mécanique.
- Les infiltrations: Des "failles" dans le bâti (fissures, mauvaise étanchéité des fenêtres...) permettent à l'eau de s'infiltrer dans la maison.
- Des accidents: Une canalisation qui cède par exemple.

Votre description semble indiquer qu'il y a des problèmes d'infiltration ou d'accident. Pour en être sûr vous pouvez faire le test de la "feuille plastique". Scotchez une feuille plastique (ou aluminium) sur un mur sujet à l'humidité. Au bout de 48h, si l'extérieur de la feuille est humide, il s'agit d'un phénomène de condensation. A l'inverse, si l'intérieur de la feuille est humide, il y a des soucis d'infiltration. Ensuite, pour éviter la thèse de l'accident, il faut couper tous vos robinets d'eau et regarder votre compteur. S'il continue de tourner alors que tous les robinets sont fermés, il y a une fuite d'eau anormale, sinon, tout va bien.

Plusieurs solutions maintenant pour votre maison:

- Installez une VMC SF hygroréglable: Comme son nom l'indique, elle se régule automatiquement en fonction du taux d'humidité ambiant. En cas de condensation, c'est un investissement assez indispensable pour préserver votre maison. (1000€ environ). Attention, si votre problème n'est pas lié à la condensation, cela sera sans effet significatif.

- Aérer au moins 15 à 30 minutes par jour: Couper les chauffages et ouvrez en "grand". Ainsi, les parois n'ont pas le temps de se refroidir et le chauffage repart vite. (C'est l'inverse si vous ouvrez "un peu" mais longtemps.) Dans votre cas, le problème semble trop important pour être régler de cette façon. Encore une fois, on traite ici un phénomène de condensation.

- Acheter un déshumidificateur d'air qui peut absorber l'humidité. Un bon modèle coûte assez cher cependant: 200€. Il faut également faire attention au bruit. (A programmer avant le coucher.)

- Chauffez à une température acceptable (19°C-20°C) en présence des occupants.

Ces conseils restent assez généraux... Il faut d'abord bien identifier la source de l'humidité (condensation, infiltration ou accident) pour répondre au problème efficacement.

En cas de problèmes persistants, il faudra contacter un spécialiste. Attention cependant aux arnaques... Il n'existe pas de solutions miracles à 5000€... Si vous tombez sur un commercial au discours bien rôdé, laissez tomber.

Bon courage,

Bon courage,

Xavier & L'équipe de Conseils Thermiques
http://conseils-thermiques.org

#85 - Steve - 11.12.14

Bonjour,

J'habite dans une maison qui a été construite dans les années 70. Nous l'avons acheté il y a 5 ans.

Nous avons changés les châssis de fenêtres il y a 4 ans maintenant. Nous sommes passés en double vitrage.

Et depuis 2 ans, nous avons de l'humidité à l'étage mais juste dans notre chambre. La chambre de ma fille, la salle de bain et le bureau non aucun problème. A un tel point que l'on a du quitté cette chambre. Moisissure qui apparait en haut du mur coté fenêtre. Tout dans la chambre était toujours humide (couette, coussin, ...)

On nous a conseillé de mettre un VMC. Mais lequel ? simple ou double flux ?

Pouvez vous svp nous éclairer car nous ne savons pas quoi faire pour bien faire.

Merci.

#84 - Benjamin (Admin) - 07.12.14

Bonjour CassidyJames,
Si vous n'avez pas touché à l'étanchéité comme cela semble être le cas (isolation en toiture uniquement), alors la ventilation naturelle qui existait perdure. S'il n'y avait pas de problème d'humidité, il n'y a donc pas de raison d'installer une VMC.
De plus, une VMC Double Flux ne permet pas de transporter de la chaleur de façon conséquente et cela ne changera pas votre problème de mauvaise répartition de la chaleur.
Pour avoir une répartition plus homogène, vous pouvez regarder du côté des systèmes de distribution d'air chaud pour foyer fermé. Cela risque toutefois d'être compliqué à mettre en place du fait de la présence de la chambre à l'étage.

#83 - CassidyJames - 05.12.14

Bonjour, après lecture de tous les précédents commentaires je n'arrive toujours pas à savoir si nous devons installer une VMC DF, une SF ou rien du tout.
Voici notre configuration:
Maison vieille de 150 ans en pleine campagne, rénovée dans les années 80, 120m^ au sol et 140m^ au total car il y a une grande chambre en étage. Nous venons de refaire l'isolation avec 25 cm de panneaux fibres de bois au plafond (rien au mur car la caméra thermique ne montrait pas de déperdition de chaleur à ce niveau), la plus grande hauteur sous plafond est de 3,60m (maison mansardée). Nous n'avons pas de bandes d'aération aux fenêtres, seulement une sur celle de la salle de bain qui est la seule pièce équipée d'une VMC SF.
Nous avons aussi investi dans un large foyer fermé capable de chauffer 130m^.
Seulement, nous avons grâce à la cheminée 25 degré en hiver dans la grande pièce principale cuisine-salon-salle à manger de 60m^, mais comme il y a un étroit couloir pour mener aux chambres, même toutes portes ouvertes il n'y fait que 15-17 degré, voire moins la nuit, pensez vous donc que:
Nous devrions installer une VMC? Si oui, quel système? Et pensez vous que cela permettrait de faire monter la température des chambres grâce au phénomène de brassage d'air de la DF?
Merci d'avance

#82 - pkaisa - 04.12.14

Bonjour j ai un probleme d humidite et de moisissure dans ma maison de 1953.ces problemes sont apparu apres la pose d un crepi exterieur grese sans isolation car gros mur.on m a dit que pour remedier au probleme il fallait que je pose une vmc df etnon une vmc sf car celle ci agraverai le probleme vu vos commentaires je ne sais plus quoi penser et faire merci pour vos conseils

#81 - pkaisa - 04.12.14

Bonjour j ai un probleme d humidite et de moisissure dans ma maison de 1953.ces problemes sont apparu apres la pose d un crepi exterieur grese sans isolation car gros mur.on m a dit que pour remedier au probleme il fallait que je pose une vmc df etnon une vmc sf car celle ci agraverai le probleme vu vos commentaires je ne sais plus quoi penser et faire merci pour vos conseils

#80 - Benjamin (Admin) - 17.11.14

Bonjour Stephane R,
Un nettoyage une à 2 fois par an suffit. Un changement est à prévoir uniquement lorsque l'on constate que les filtres sont dégradés (et non simplement sales).

#79 - Stephane R - 17.11.14

Bonjour,
Merci pour votre article qui permet de voir un peu plus loin que l'avantage indéniable d'une VMC DF bien installée. Mon inquiétude à installer un tel système dans une maison est bien évidemment, qu'elle ne soit pas très bien installée ni réglée... Le risque encouru me paraît énorme si le professionnel en charge de l'installation n'est pas sérieux... Par ailleurs comment se passe l'entretien des filtres? Doivent-ils être remplacés ou simplement nettoyés?

#78 - Benjamin (Admin) - 16.11.14

Bonjour Lucian,
Oui, il est tout à fait possible d'utiliser des VMC DF dans les pays chauds. Elles permettront alors d'économiser de la climatisation en refroidissant l'air neuf grâce à l'air extrait plus froid.
Il est également possible, comme dans tous les climats, de coupler une VMC DF avec un puits canadien qui permettra une climatisation quasi-gratuite.

#77 - Lucian - 16.11.14

Bonjour!
Je travaille dans un domaine de la récupération et réinjection de l'énergie thermique dans les immeubles d'habitation.
J'aimerais savoir si on peut utiliser les VMC double flux dans les pays chauds (climat tropical)

#76 - Benjamin (Admin) - 14.11.14

Bonjour robine,
Cela me paraît très difficile de changer de choix de ventilation maintenant. C'est pour moi trop tard, car les attentes des différentes gaines sont déjà existantes. De plus, l'étude thermique a été faite en prenant en compte une VMC Double Flux...
Je suis par ailleurs un peu surpris que vous regrettiez déjà votre choix? Si une VMC DF a été budgétée, c'est plutôt une bonne chose pour votre confort ?!

#75 - robine - 13.11.14

Petite précision nous n'avons rien posé pour le moment.Nous sommes à l'étape de l'installation électricité plomberie.
C'est pourquoi, nous hésitons.
Cordialement

#74 - robine - 13.11.14

Bonjour,
Nous venons de construire notre maison, nous avons fait poser nos fenêtres celles-ci n'ont pas d'entrée d'air. Je regrette se choix nous voulions une VMC DF mais maintenant souhaitons une VMC SF. Que pouvons nous faire ? est-ce possible de les percer.
Vous remerciant par avance

#73 - Benjamin (Admin) - 11.11.14

Bonjour,
Il est difficile de passer d'une VMC DF par une VMC SF car cela impose de supprimer les gaines de soufflage et de mettre en place des entrées d'air.
Si par exemple, les entrées d'air n'ont pas été créés ou ne sont pas suffisantes, la VMC SF va plus tirer (conso moteur ++), sera moins efficace et risque de modifier le tirage de l'insert. En effet, elle aspira où c'est le plus facile et si l'insert n'est pas étanche, elle aspira l'air (+ les fumées) de l'insert qui fonctionnera également moins bien (moins d'air en arrivé/moins bon tirage...).

Que l'on soit en VMC SF ou DF, il vaut mieux mettre en place un conduit d'arrivée d'air dédiée pour un insert ou un poêle. Cela évite les entrées d'air supplémentaires, garantie un bon tirage et aucune interférence avec une ventilation.

#72 - Marylou - 11.11.14

Le fait de remplacer une VMC double flux par une VMC simple flux peut il avoir une incidence sur un insert qui dégage de la fumée dans la pièce alors que ce phénomème n'existait pas au paravant. Merci pour votre réponse

#71 - Benjamin (Admin) - 02.11.14

Bonjour Jean-Marie S,
Je ne vois pas réellement de contre-indication à la pose d'une VMC DF dans un bâtiment non chauffé. Les risques de condensation dans les gaines seront inexistants donc c'est plutôt positif.
Je vous conseille simplement d'avoir un système avec plusieurs vitesses, il est en effet inutile (et consommateur d'électricité) de beaucoup ventiler pendant votre absence. Un renouvellement minimum permettra d'évacuer l'éventuel humidité qui pourrait poser problème.

#70 - Jean-Marie S - 02.11.14

Bonjour, L'idée pourra vous paraître saugrenue à première vue, mais nous envisageons de mettre une VMC double flux dans une résidence qui n'est pas nécessairement chauffée l'hiver.
Ma question est de savoir s'il existe un risque d'élévation du taux d'humidité et de moisissures à l'intérieur de la maison spécifiquement lié à l'utilisation d'un dispositif à double flux lorsque la maison n'est pas chauffée l'hiver ?
Je précise que notre maison désormais équipées de fenêtres étanches n'est pas équipée de grille de ventilations, et qu'il est plus simple d'envisager de mettre des bouches de ventilation dans les pièces de vie raccordées avec des gaines isolées. Notre préoccupation première est moins la rentabilité économique que la sensation de confort, et le fait d'éviter à tout prix les atteintes de champignons de type mérule (pour le coup beaucoup plus onéreuses).
Merci par avance de votre réponse.

#69 - Benjamin (Admin) - 02.11.14

Bonjour Moulène,
En rénovation, il est plus opportun de passer en VMC SF. En effet, la pose de nouvelles gaines pour une VMC DF peut s'avérer compliqué et surtout onéreux. Il faut plutôt privilégier l'isolation. C'est en effet un investissement vite rentabilité, surtout que votre maison a déjà plus de 25 ans, et les performances thermiques n'est pas encore d'actualité!
2ème raison de ne pas choisir une VMC DF, la cheminée. Cela peut très bien fonctionné, comme ne pas fonctionné du tout ou obliger à faire une nouvelle arrivée d'air, ...
Je vous conseille donc de vous pencher sur l'isolation en premier, la mise en place d'une VMC SF et également la mise en place d'un insert, qui est beaucoup plus performante et moins polluant qu'une cheminée ouverte.

#68 - Moulène - 02.11.14

Bonjour,
Notre maison date de 1988 et nous avons le chauffage au gaz et une cheminée. Est-ce qu'il est possible de passer au VMC double flux ?
Cordialement,
Muriel Moulène.

#67 - Benjamin (Admin) - 02.11.14

Bonjour macash,
Effectivement, l'aéraulique est un domaine très complexe. Et quand on sait que la fermeture d'une porte peut changer complètement la circulation d'air, le bilan aéraulique est à étudier avec précaution...
Pour dom, il conviendrait également de vérifier que sa porte de salle de bain (intérieure donc) n'est pas trop étanche (sinon un petit coup de rabot bien placé...).

#66 - macash - 26.10.14

réponse à dom:
aspirer de l'air dans une pièce pour un bon renouvellement doit tenir compte d'une étude préalable afin de dimensionner correctement la puissance du moteur en le corrélant aux entres d'air; c'est ce que l'on appellle un bilan aéraulique. Il se peut dans ton cas que ton moteur soit suffisamment puissant, mais que tu n'aies pas assez de quantité d'air à entrer, donc ouvres la porte de la pièce d'à côté pour augmenter le volume entrant.C'est désormais souvent le problème rencontré depuis les dernières règlementations sur les étanchéités super efficaces (entre autre pour la RT 2012): celà ne sert à rien d'aspirer si tu n'as pas d'air à rentrer; tu crée une dépression alors que tu as besoin d'un flux d'air; donc il faut le faire rentrer..... par une entrée d'air qu'il faut canaliser pour la maîtriser et faire en sorte qu'il n'y ait pas de "zone d'ombre" dans tes pièces sinon tu verras apparaître des moisissures dans tous tes angles de plafonds qui ne recevront pas de brassage d'air; j'insiste peut-être, mais aujourd'hui comme toujours on impose des choses sans avoir parlé des dommages collatéraux alors qu'on les connaît, mais on s'en f... car avant que celà devienne problématique, la décennale sera passée!!!

#65 - Benjamin (Admin) - 21.09.14

Bonjour,
@conduitdaération :
En dehors d'un conduit en plastique souple où la longueur ne doit pas dépasser 6m, il n'existe aucune longueur limite. 12m est donc admissible. Le type de VMC et la forme de conduit ne devraient pas influer sur cette longueur maxi.

@famliycolo : Cela ne pose pas forcément de soucis, il faut juste une réduction qui va bien. Le plus gros risque serait une vitesse élevée dans le tuyau et donc un risque de bruit, mais pour de l'extraction, cela est moins gênant.

#64 - famliycolo - 08.09.14

Bonjour,

Aujourd'hui ma VMC DF AEROPLAST mise en service dans les années 77 a donné des signes de faiblesse qui me conduise à reflechir à son remplacement. Mon probleme est que son installation n'est pas faite aux normes d'aujourd'hui pour les bouches elles st en 60 mm ( sf cusine en 120)de diam), je pourrai adapter l'etage en mettant en diam 80 au plafond mais ne peut rien faire sur le RDC car il faudrait tout casser....
Est ce qu'il faut que je passe par un bureau d'etude pour definir mon besoin ou quels les criteres à retenir.
Merci de votre aide.

#63 - conduitdaération - 03.09.14

bonjour, pouvez-vous me dire si je peux installer une VMC avec 12m de longueur de "tuyau", en rez-de-chaussée, au fond d'une pièce...et ce jusqu'à la façade ,ET si oui, VMC simple flux ? et tuyau d'évacuation plat ? Merci infiniment. Mme RICOU

#62 - Benjamin (Admin) - 28.08.14

Bonjour,
Votre grenier est-il isolé? Les gaines de votre VMC sont elles isolées?
Dans une utilisation comme une douche, il n'est pas anormal de mettre la position rapide.
Avez-vous vérifier que la VMC fonctionnait correctement? (il suffit de mettre une feuille de papier genre essuie-tout, celle-ci doit alors tenir coller sur la bouche.)

#61 - dom - 27.08.14

questions:j ai fait poser une VMC DF a mon domicile
Celle ci est installée dans mon grenier.A ce jour l'aération de ma salle de bain n'est pas efficace plein de buée après une simple douche,évacuation après 10 minutes et en mettant la position rapide.Que faut il faire pour régler ce problème?

#60 - Benjamin (Admin) - 02.08.14

Bonjour,
Pour répondre à VMCDF concernant la rentabilité d'une VMC DF, vous pourrez trouver un document très intéressant ici :
http://www.fiabitat.com/doctypes/fiabitat-pdf-vmc-double-flux-loupe.pdf

La rentabilité n'est vraiment pas assurée et dépend réellement de chaque configuration.

#59 - Soleol - 31.07.14

Bonjour,

Je pense que certains points sont essentiels pour avoir une installation satisfaisante avec une VMC double flux. Pour faire le bon choix, il faut avant tout mettre en avant :
+l'étanchéïté à l'air du bâti
+la qualité du réseau de ventilation ( indispensable de passer des gaines semi flexibles ds le volume chauffé avec possibilité de nettoyer le réseau )....on voit trop d'électriciens poser des Vmc x flux sans savoir réellement ce qu'ils font ( utilisation de gaine souple isolé avec des coudes et zig zags qui démolissent le débit d'air et donc le rendement global du système)...
-choisir un caisson avec un rendement certifié passif haus ( rendement tenant compte du caisson avec le réseau et non du caisson à vide ...technique un peu douteuse de bcp de fabricants )
- et quoique certains disent, penser la vmc double flux avec son type de chauffage... Intéressant avec un poele à pellet qui convectionne( si entrée d'air indépendante ) car la ventilation contribue à la diffusion de chaleur ds le bâti, discutable avec un système rayonnant type pompe à chaleur si on raisonne efficacité thermique
+ penser aussi à la qualité d'air qui n'est pas un facteur mesurable économiquement ( du moins pas immédiatement )!
- savoir choisir un BE thermique et un installateur qui savent ce qu'est une VMC double flux !

Sinon on peut continuer à faire du gaspillage énergétique, ça fait bien les affaires des marchands de kWh qu'ils soient électriques ou fossiles...


#58 - VMCDF - 30.07.14

Merci de corriger certaines inepties : notamment l'affirmation "que la rentabilité est peu élevé (...) et qu'il serait difficile d'atteindre les exigences imposées par la RT2012 du fait des conso. élèc. du système" - ces dernières sont négligeables vis-à-vis des gains de récupération calorique obtenus (ce qui en fait un équipement quasi incontournable de la RT2012 - en particulier dans les régions soumis à un fort CLIMAT CONTINENTAL !!)

#57 - Benjamin (Admin) - 23.07.14

Bonjour,
@x53 : Une VMC DF n'est pas faite pour transporter de la chaleur. Cela peut poser des problèmes en cas d'incendie (assurance...). Normalement, un poêle bien positionné dans une maison qui n'est pas une passoire thermique permet de chauffer correctement plusieurs pièces voir tout un étage (plus encore dans le neuf) sans l'aide de subterfuge comme dans votre cas...

@Yves : Bonjour, vous avez raison, la condensation est l'ennemi n°1 de la VMC DF. Le bloc échangeur peut toutefois être positionné dans des combles non isolés (notamment en rénovation) si l'échangeur et surtout les gaines sont correctement isolées. Sinon condensation à coup sûr. Vérifier régulièrement surtout la première année d'installation car qui dit condensation dit air vicié (au lieu d'air neuf) que l'on insuffle dans la maison...

#56 - Yves - 28.06.14

Bonjour,

attention la 1ère grande erreur et de positionner le bloc échangeur dans l'espace non chauffé. Les chocs thermiques y seront importants d'où formation d'eau de condensation. Une VMC double-flux mal conçue est pire que de ne pas en avoir !

#55 - x53 - 05.06.14

Bonjour,
On m' installé un poele a granulé canalisable et on a mis la chaleur du poele directement dans l'aspiration de la VMC Double Flux, est-ce vraiment bien pour chauffer toute la maison ?

#54 - mrwatt - 08.05.14

Que me conseillez vous pour lutter contre des taches noires champignons au points froid d une cuisine dans une habitation que je loue et qui est a mon point de vue peu chauffée et peu aérée je pense mettre une ventillation mecanique individuelle........car peu emcombrante peu bruyante.....faible cosommation électrique....mais je trouve que ca revient un peu cher pour une piece de 80 metre cube, près de 2.500 € ........que me conseillez vous dans ce cas merci,

#53 - Chapter - 07.05.14

Merci pour votre réponse
Dans ce cas une simple flux suffirait, j'ai juste peur de refroidir mes chambres.

#52 - Benjamin (Admin) - 21.04.14

Bonjour chapter,
Le principe d'une VMC SF ou DF est de mettre la maison en dépression donc ce sera forcément le cas. De plus, une VMC ne doit pas avoir pour vocation de transporter de l'énergie mais uniquement d'évacuer l'air vicié. L'emplacement des bouches d'entrées d'air et de sortie doit également être respecté.
La pose d'une VMC DF ou SF dans les règles de l'art permettra de lutter efficacement contre vos problèmes d'humidité et les mouvements aérauliques permettront également une homogénéisation de la température.

#51 - chapter - 04.04.14

Bonjour j ai des problèmes d humidité dans les chambres de ma maisons de 1951 je voulais faire la chose suivante, je voulais mettre une aspiration pas loin de mon poele a bois et les refoulements d air pure dans mes chambres ainsi je chauffai mes chambres avec de l air pure et chassé ainsi l humidité la vmc df serait installer dans le grenier dont je viens bientot l ammenager et aussi lui mettre un rejet d air chaud, ma question est la suivante ce projet est il viable et ne vais je pas mettre la maison en dépression

#50 - Benjamin (Admin) - 07.03.14

Bonjour,

@mario42 :
Oui les VMC DF Thermodynamique existent bien. Le système que vous décrivez s'apparente à un puits canadien ou un système géothermique (selon le type de serpentin). Cependant, je trouve dommage de prendre le risque de refroidir la maison quand la pose d'un tel système est possible à côté. Dans votre cas, je ne sais pas si c'est le cas (tout dépend également du surcoût que cela pourrait engendrer).
Généralement, les panneaux solaires sont dimensionnés pour ne pas avoir de risque de surplus (qui est en réalité difficile à gérer ensuite). Dans ce cadre, je ne vois que peu d'intérêt à coupler ce système à la VMC DF Thermodynamique...
Vous pouvez cependant vous renseignez sur des ballons multi-énergie (type Rotex) qui doivent pouvoir produire de l'ECS et du chauffage (via VMC DF) en étant alimenté par un PAC géothermique voire du solaire.

@Kaouenn :
Je ne vois pas vraiment le rapport entre VMC DF et surchauffe?!
Concernant l'hygiène par exemple, si la VMC DF est bien posé (gaines isolées = pas de condensation) et qu'un entretien est fait régulièrement (nettoyage/remplacement des filtres) il n'y a pas de risque. Vous pouvez par exemple contacter l'Espace Info-Energie de votre secteur qui saura vous conseiller objectivement, gratuitement et en détail sur les différentes options et leurs avantages/inconvénients.

#49 - Kaouenn - 24.02.14

bonjour,
Nous faisons construire en bretagne une maison en bois, passive, qui dispose ausi d'une géothermie est d'un plancher chauffant,car nous ne nous satisfaisons pas d'un 19° assuré. Notre constructeur, et le thermicien nous déconseille une VMC DF , système sur lequel il semblerait que l'on revienne aujourd'hui pour différentes raisons (hygiène, surchauffe dans notre cas ... )
Qu'en est-il ? que choisir? qui croire?
Merci de votre attention.

#48 - mario42 - 20.01.14

Bonjour,
J'ai un projet de maison à 1250m d'altitude dans le 05, de plein pied 140m² total et 115m² habitable.
BBS :Toiture R10, Murs R8, sol R6, triple vitrage sur 13% de surface des murs, construite en bloc de coffrage isolant pour mur béton banché.
La dalle est sur vide sanitaire enterré au 2/3 vu le terrain en pente exposé plein sud.

Que pensez-vous de l'idée d'un serpentin enterré de 50 cm (ou plus si nécessaire) dans le vide sanitaire (isolé en mur lui aussi), qui alimenterait une PAC ou mieux, mais je ne sais pas si ça existe, une VMC DF thermodynamique?
Vu que le bâtiment est hyper isolé, la demande de chauffage sera sans doute faible, entrainant un faible refroidissement du sol.
l'ECS sera produite par un ballon solaire. Que pensez-vous de l'utilisation du "surplus" solaire des panneaux allant réchauffer ce serpentin?

merci d'avance de vos réflexions
cordialement
alain lemay

#47 - Benjamin (Admin) - 05.12.13

Bonjour,
@veve : Il faut bien comprendre l'efficacité d'un échangeur. C'est le % d'énergie récupérée par rapport à un échangeur parfait. Hors dans un cas idéal on ne récupère pas 100% de la chaleur. Différent système d'échangeur existe d'ailleurs et certains, notamment pour une VMC DF sont plus performants (contre-courant croisé). Pour savoir l'énergie réellement récupérée, il faudrait avoir les débits, les pertes par les gaines, etc... Certains labels ou certifications comprennent d'ailleurs tous ces paramètres et parviennent à sortir un rendement qui prend également en compte la puissance électrique consommée. Des précisions sur ce vaste sujet seront également ajoutées bientôt à cette page.

#46 - gizmoog - 05.12.13

Bonjour,

Lorsque l'on parle de double flux, je pense qu'il est nécessaire également d'aborder la notion de qualité d'air intérieur (une double flux renouvelle bien mieux qu'une simple flux hygroB par exemple), de pérennité du bâti (humidité bien mieux évacuée qu'avec une simple flux également), d'acoustique avec l'extérieur largement améliorée, etc.
Important de rappeler aussi qu'un choix énergétique ne peut se faire sans vision globale : une double flux dans une ancienne bâtisse très peu étanche à l'air (voire une nouvelle maison toute neuve, très peu étanche à l'air...) n'aura que peu d'intérêt car son rendement sera totalement dégradé. En revanche, sur un bâtiment de grande qualité thermique et très étanche à l'air, de niveau passif par exemple, une double flux est indispensable pour atteindre des niveaux de performance élevés.
C'est exactement comme le triple vitrage : du tripe vitrage dans une maison des années 70 non isolée est une hérésie. Du triple vitrage dans une maison passive est "obligatoire"...

gizmoog

#45 - veve - 28.11.13

comment pouvez vous dire que la df n'est pas rentable dans le sens ou une simple flux recrache 100% de l'air dehors et que la df que 8%

#44 - mir57 - 13.11.13

Bonjour 30 ans que je possède une VMC double flux et j'en suis très content . Entretient 2 fois par an chg filtre , 2 moteurs chg en 30 ans coût 120€. Pas de trous dans les murs , pas de trous dans les fenêtres=> pas de bruit. je vais bientôt la chg pour avoir une plus performante avec des moteurs qui consomment moins.

#43 - Benjamin (Admin) - 11.11.13

Bonjour,
@Joaquim : Oui le plus souvent, un insert est tout à fait compatible avec une VMC DF (et vice-versa). En effet, l'insert a généralement une entrée d'air réservée.

@argos124 : Oui cela est possible. Pas de soucis de connexion, il faut simplement un module qui accepte cette configuration, ce qui existe bien entendu (diamètre des gaines de ventilation différent selon les pièces donc entrées en conséquence sur le caisson).

#42 - argos 124 - 02.11.13

bjr
question
avec une VMC double flux ,peut on brancher deux salle de bain et wc ?
donc une a l'étage
pas me dire que oui !!
mais m'expliquer la connexion
merci
bien cordialement

#41 - Joaquim - 26.10.13

Bonjour,
J'ai un insert qui chauffe toute la maison.
Peut-ont installer une VMC double? Merci
Bonne soirée

#40 - Benjamin (Admin) - 25.10.13

Bonjour,
@dav : Si vous ne pouvez pas laisser les portes des chambres ne serait-ce qu'entre-baillées (ce qui suffirait peut-être), il peut éventuellement être tester de mettre des matériaux à forte inertie (type brique réfractaire, béton cellulaire, etc...) qui pourrait emmagasiner de la chaleur le jour et la restituer progressivement l'hiver...

@claire : La VMC DF, en hiver, refroidie toujours la pièce (mais de manière moins importante qu'une VMC SF, c'est bien là son intérêt), quelque soit la température de la pièce ou celle de l'air extrait.

@domi68 : Il est souvent difficile de mettre en place un VMC DF en rénovation, qui plus est dans un immeuble, à ce titre, il me semble qu'une VMC SF serait plus cohérente. Cela concerne les pièces de vie et les chambres pour des grilles d'aération et les pièces de service (avec un point d'eau donc cuisine, salle de bain, wc...) pour des bouches d'extraction reliés au caisson de VMC.

@Roberta Gonzales : Encore une fois, cela dépend des cas une VMC DF est souvent plus intéressante (écologique) pour des maison de grande surface ou dans des zones climatiques assez rude.

#39 - Roberta Gonzales - 25.10.13

Laquelle est la plus écologique ? La VMC simple ou la VMC à double flux ?

#38 - domi68 - 20.10.13

Bonjour,
J'habite en Alsace (il peut faire froid et humide en hivers), je suis en train de rénover un rez de chaussée (cave semi enterrée, situé dans un immeuble datant de 1863 sur 3 niveaux. Les façades sont en grès; le crépis extérieur en ciment donc non respirant. Je vais donc faire isoler les murs et le plancher. Le taux d'humidité étant important je m'interroge sur l’intérêt d'une VMC pour le confort et aussi pour éviter des dégâts dus à l’humidité. Pour le moment j' habite au 1er étage qui est déjà rénové, je n'ai pas de VMC, je me contente d'aérer correctement . Que faudrait il envisager, une SF, une DF, hygroréglable? J'aurai un chauffage au sol au gaz.
Cela concerne t il toutes les pièces?
Cordialement

#37 - claire - 16.10.13

Bonjour.
Nous habitons une ancienne maison que nous isolons petit à petit. Notre prochain projet est d'isoler notre toiture et de poser une VMC DF.
Nous nous posons une question.
Notre chauffage principal est un poêle à bois couplé à des radiateurs électriques pour tempérer la maison lorsque nous sommes absents. De ce fait, les chambres sont souvent plus chaudes que le gros volume salon + cuisine et notre SDB. Dans ce cas, ne risque t'on pas en installant une VMC DF de refroidir un peu plus les chambres qui sont chauffées par les radiateurs ? Nous habitons la Savoie et les hivers y sont longs. Les pièces à vivre sont tempérées à 14°C lorsque le poêle ne fonctionne pas alors que les chambres sont constamment à 17-18°C.

Cordialement

#36 - dav - 14.10.13

bonjour,
nous venons d’acquérir une maison BBC de plein pied de 89 M2 (MIKIT)avec comme seul chauffage un poêle a granules(plus un chauffe serviette dans salle de bain)et le constructeur(très mauvais que je ne conseil pas)nous dit que cela suffit et que si nous laissons les portes des chambres des enfants ouverte la température sera bonne dans celle-ci. Cependant après 1 mois 1/2 de chauffage avec les portes ouvertes toute la journée nous nous rendons compte que dans les chambres la température reste correcte (20°) mais la nuit lorsque nous fermons les portes la température baisse de 6° ( et la à 14 ° il fait très froid ). Avec aucun conseil de la part de MIKIT,que ferriez vous a notre place tout en sachant que la 1 ere année nous n'avons pas le droit de mettre des convecteurs électrique dans les chambres sous peine d'un remboursement immédiat du prêt EDF.
Nous comptons sur vos conseils.
Cordialement David

#35 - alexis - 08.10.13

la VMC DF pas économique et pas écologique?
vous n'exagérez pas un peu vous quand même?

#34 - Benjamin (Admin) - 03.10.13

Bonjour,
Si vous avez bien lu les 2 articles traitant du sujet, vous savez donc que cela dépend en grande partie des caractéristiques précises de votre projet (climat, orientation, surface, ...)

#33 - cedric - 26.09.13

BONJOUR
POUVEZ VOUS ME DIRE QUEL VMC CHOISIR POUR UNE CONSTRUCTION NEUVE POUR OSSATURE BOIS BBC .
VMC DF OU HYGROVARIABLE MERCI D AVANCE.

#32 - Benjamin (Admin) - 07.09.13

Bonjour,
Tout d'abord, je ne vois pas en quoi je cite des cas particuliers... J'ai aussi fait du BE donc j'ai vu de nombreuses configurations et modèles. Certes cela fait quelques années et les technologies évoluent vite mais en regardant les différentes notes techniques, je m'aperçoit qu'il n'y a que peu de différences (cf rendement échangeurs...).
Concernant les bypass, effectivement, si, et si seulement si, on coupe la VMC l'été, cela peut-être justifié mais cela est généralement dû aux climats où il fait chaud et sec l'été. Ce sont les caractéristiques d'un climat continental dont bénéficie notamment l'Allemagne, rien à voir avec le climat océanique qui beigne la majorité de notre pays... (cette différence de climat explique également pourquoi la VMC DF est plus intéressante outre-rhin...). Comparons ce qui est comparable.
Concernant la filtration et la pollution voire le bruit, la VMC DF peut effectivement être une bonne solution. Mais avant cela, il faut surtout se rappeler que l'air intérieur est beaucoup plus pollué que l'air extérieur, il faut donc surtout penser à bien ventiler pour évacuer les polluants, notamment lors d'activité à risque (cuisine, bricolage, ...).
Enfin, pour finir, vous le dites, la VMC DF, peut être pertinente dans des projets basse conso ou passifs, et je suis tout à fait d'acccord, mais c'est loin d'être garantie et il me semble plus cohérent d'envisager les 2 solutions avant la définition précise du mode de chauffage et de l'étude thermique par exemple. Ce sont les éloges de la VMC DF que l'on a vu fleurir un peu partout (forums, presse, ...) qui peuvent être dommageables pour des personnes non averties, même si cette tendance s'essoufle légèrement, peut-être grâce à Conseils Thermiques? Qui sait :)

#31 - ivaldir - 03.09.13

La question du retour sur investissement est subjective, puisque cela dépend de l'enveloppe isolante et du choix du système de chauffage. Voyez par exemple cette analyse sur cette question ici :
http://www.fiabitat.com/vmc-double-flux.php#3c
Sur ce principe, cela peut être pertinent sur les projets passifs, et très régulièrement sur des projets basse consommation, soit une part assez significative des projets de construction.

Par ailleurs, comment résolvez vous le problème des sites urbains ou la pollution de l'air rend nécessaire la filtration ?
L'article ci dessous est particulièrement intéressant sur ce sujet :
https://www.dropbox.com/s/4dv8glm1drkvdmb/b10fr-ventilation%20et%20particules.pdf

Enfin, je le redis, ne jugez pas une technologie en vous basant sur des cas particuliers. Que des fabricants proposent des produits bas de gamme, soit : cela ne signifie pas que toutes les VMC se valent. Mais qu'au contraire, il faut que le consommateur soit alerté sur les élements importants afin de déterminer son choix : par exemple sur les caractéristiques du caisson et des réseaux, sujet majeur.
Sachez enfin que des modèles sans bypass peuvent être pertinent si la VMC ne tourne que l'hiver tout simplement : c'est un bon moyen de réduire le cout d'investissement en réduisant la complexité du caisson, cela se voit assez régulièrement outre rhin, et ce serait également possible en France, puisque rien n'oblige à ventiler mécaniquement en été.

#30 - Benjamin (Admin) - 27.08.13

Bonjour,
Si mon calcul n'est apparemment pas correct (?), il n'en demeure que selon le calcul donné dans votre lien, au passage très intéressant, on en ressort avec une économie de 100 à 150€, soit un retour sur investissement de 5 à 20 ans (quand on dit que les VMC DF sont pertinentes que dans certains projets, il me semble que nous sommes dans le vrai...). A noter d'ailleurs qu'il faut théoriquement retrancher les frais d'entretien à ces économies...
Concernant la qualité des moteurs, quand je vois de grandes marques qui proposent encore des modèles non bypassables ou avec des efficacités d'échangeurs très faibles, on est en droit de se poser des questions...

#29 - ivaldir - 20.08.13

Bonjour Benjamin,
J'ai l'impression que vous associez VMC double flux aux machines d'entrée de gamme que l'on trouve chez leroy merlin ? C'est un domaine assez vaste ou les technologies ont nettement évolué depuis 10 ans. De nombreux produits haut de gamme (par exemple les produits certifiés passifs, ceux qui ont passé la NF 205) ont des consommations électriques entre 0.25 et 0.4 Wh/m3 pour les 2 ventilateurs.
Mes sources pour les économies, ce sont les calculs thermiques, je suis thermicien spécialisé sur ce sujet. Cela dit, c'est assez aisé à calculer :
Qvent = Volume x taux renouvellement d'air x (1 - RC) x Cp air x DJU

Vous pouvez vous reporter sur cette page pour un petit logiciel gratuit qui évalue les gains des systèmes VMC DF :
http://www.fiabishop.com/fr/content/16-nos-dossiers-sur-la-ventilation
Je vous conseille aussi la lecture du dossier sur les VMC DF et la RT2012.

Sur les moteurs, si vous partez du principe que si les utilisateurs ne changent jamais leurs filtres, les moteurs sont moins fiables, on pourrait aller assez loin en partant de tels postulats. D'une part, les technologies ont bien évolué depuis qq années, avec la généralisation des moteurs à courant continu, d'autre part, s'il est un message à faire passer, c'est bien sur la qualité de réalisation des installations.

Je ne reviens pas sur votre propos sur la consommation d'une maison de 100m² mais votre raisonnement n'est pas correct.

#28 - Benjamin (Admin) - 20.08.13

@arno :
Bonjour,
Vous confondez étanchéité à l'air et ventilation qui n'ont rien à voir.
Lors d'un test d'étanchéité, les éventuelles entrées d'air d'une VMC SF sont bouchées.
Vous avez cependant raison sur le point des maisons passives qui intègrent généralement des VMC DF d'ailleurs généralement certifiées Passiv'Haus car le label est plus contraignant qu'en France et cela est important du fait que les consommations électriques doivent réellement être minorées.

#27 - Benjamin (Admin) - 20.08.13

Merci de ces précisions cependant :
- Concernant les moteurs, effectivement, les constructeurs ont fait des efforts et intégrés des moteurs basse consommation (type microwatt).
Cependant, les consommations peuvent aller jusqu'à 60W environ et la présence de filtre fait qu'il n'y a pas qu'un doublement de la puissance électrique.
-J'aimerai avoir vos sources indiquant les économies d'énergie que vous annoncé. En effet, on estime plutôt à 10 ou 15% d'économies. Ce qui est relativement peu.
-Dans une maison BBC par exemple de 100m², la consommation annuelle sera de 5000kWh, 15% (meilleur cas) de moins cela fait 750kWh d'économisés. Une surconsommation électrique des moteurs de 30W en moyenne engendrera une hausse de 250kWh (plus de 600kWhEP) environ. Pour l'instant, la VMC a fait une économie de 500kWh soit 75€. On rajoute le coût d'entretien d'environ 100€ par an et le système n'est déjà plus rentable, sans même parler du surcoût de l'investissement.
-Le doublement des moteurs et la présence de filtre engendre inévitablement plus de problème de fiabilité, j'ai pu en avoir plusieurs expériences. Vous pouvez également jeter un coup d’œil à de nombreux forums de bricolage dont il en est question.

#26 - ivaldir - 16.08.13

Quelques précisions par rapport à votre dossier.
- Les puits canadiens ne sont pas nécessairement couplés à des VMC double flux
- Les consommations électriques annoncées pour les VMC DF ne correpondent pas aux modèles proposés. Ce sont les mm moteurs que les VMC SF, il n'y a simplement 10 ou 15 W en plus du au deuxieme moteur.
- L'affirmation "les gains d'énergie sur le chauffage ne compensent pas toujours la surconsommation électrique des 2 moteurs" est complétement fantaisiste : la conso électrique tourne autour de 350 kWh/a et les économies de 2000-2500 kWh/an.

Par ailleurs :
"Fiabilité des moteurs moindres" -> source ???

#25 - arno - 08.08.13

Bonjour,
Vous n'évoquez pas du tout le cas des maisons Passives, qui, dans leurs conception doivent obligatoirement être étanches à l'air. Donc une SF n'est pas possible. Le rendement de la DF doit bien sûr être très bon.
On sera dans le même cas de figure pour une maison BBC de bonne qualité, et bien étanche à l'air.
Notez qu'une maison passive n'a pas de système de chauffage (sauf appoint éventuel), puisqu'elle est chauffée par le soleil.
Vous pouvez voir notre blog sur le construction de notre maison passive. Je traite la question thermique ici: http://maisonsanschauffage.blogspot.fr/2013/03/etude-thermique.html

#24 - thalie - 19.07.13

on a regles la double flux a 15 et nos volet sont fermé la journée et le soir quand il fait plus frais on ouvre nos ouvertures

#23 - Benjamin (Admin) - 18.07.13

Bonjour,
@thalie :
Si votre puits canadien et votre VMC fonctionnent correctement, cette chaleur importante peut s'expliquer par des apports solaires trop importants. Essayer donc de fermer en partie les volets en journée, surtout côté Sud. De plus, pensez à bien aérer la nuit afin que la maison "stocke" du froid.

@jls :
Il faut que vos gaines de ventilation soient bien isolés sinon un risque important de condensation existent (différence air chaud vmc/cheminée froide). Concernant le nombre de coudes, en avoir 2 ne semble pas excessif.

#22 - jls - 17.07.13

...de plus, puis-je utiliser cette même cheminée (au grenier cette fois-ci) pour évacuer l'air vicié dans ce conduit (au dessus de la partie descente de la gaine) ?

#21 - jls - 17.07.13

Bonjour,
J'ai prévu d'installer une VMC DF dans une ancienne habitation(1984). Est-il possible d'utiliser un conduit de cheminée (non utilisé, bien sûr) pour passer la gaine du RDC (cuisine) au grenier, car il y a encore un 1er étage ? De plus, j'ai lu qu'il fallait un minimum de coudes dans les gaines. Est-ce qu'une bouche "collée" directement à la cheminée est souhaitable (au mur donc verticale mais avec un seul coude en montée)ou faut-il préconiser une bouche au plafond (faux-plafond) mais qui aura 2 coudes en montée + une section horizontale de la bouche à la cheminée ?

#20 - Karine - 10.07.13

Bonjour,
J'ai une maison neuve dont les murs sont super isolés, avec un puit canadien et une vmc double flux.
Malheureusement, avec les chaleurs, il fait 27 dans la maison, ce qui n'est pas normal, compte tenu des installations. D'où vient le problème ?
Merci de vos réponses.

#19 - Benjamin (Admin) - 25.03.13

Bonjour,
@nicole08 : Je m'excuse pour la réponse tardive. Il semblerait effectivement que la pose d'une VMC quelle qu'elle soit s'impose pour évacuer cette humidité. Puisque si j'ai bien compris, il n'y en a pas aujourd'hui?

@paco : Non, la VMC DF n'est pas un chauffage d'appoint, de près comme de loin. Pour ce qui est de l'association poêle/VMC DF, c'est toujours délicat. Le tirage d'air nécessaire au poêle (sauf poêle à entrée d'air propre) est toujours complexe et rajouter à ça un système DF pourrait poser problème avec un débit insuffisant. De plus, une VMC SF fera autant circuler l'air chaud des pièces principales vers les pièces de service (où se situent les bouches d'extraction). Pour une grande surfaces et des pièces très éloignées du poêle, il existe les récupérateurs de chaleur qui ont, eux, la véritable mission de souffler l'air chaud du poêle là où on le souhaite.
En résumé, la VMC DF dans votre cas, pourquoi pas, mais c'est loin d'être obligatoire.

#18 - paco - 24.03.13

Bonjour,
La VMC DF peut elle être utilisée comme un chauffage d'appoint à air, toute proportion gardée. Je m'explique. J'envisage de remplacer ma cheminée par un poêle. Le Système double flux peut il être mis à profit pour faire circuler l'air chaud du poêle dans toute la maison? C'est le conseil de mon chauffagiste. Remplacer la VMC SF par une VMC DF. C'est peut être, c'est certainement aussi son intérêt financier bien sûr! Merci

#17 - nicole08 - 28.02.13

J'ai un problème d'humidité dans ma maison à l'étage (salle de bain, chambres, couloir/escalier), murs et intérieurs de placards qui se noircissent. J'ai pensé à la VMC double flux mais après lecture de vos commentaires, je commence à avoir un doute.
Que me conseillez vous pour enrailler cette humidité (pour info : système de chauffage = chaudière fioul). De plus il semble qu'une DF consomme beaucoup d'électricité.
Ai je des solutions autres qu'une vmc pour éviter cette accumulation d'humidité, moins présente ou pas l'été car les fenêtres restent ouvertes la journée.
Merci de votre aide,
Cordialement,

#16 - Benjamin (Admin) - 25.02.13

Bonjour,
@Julien :
Effectivement, on peut commencer par dire que chaque projet est différent et c'est d'ailleurs le conclusion de notre article...
Pour la surconsommation d'énergie, si l'on regarde la différence de consommations d’électricité de la VMC DF et SF, c'est beaucoup moins évident. Surtout qu'il ne faut pas oublier le facteur 2,58 pour passer de l'énergie finale à primaire..
Une Double flux apporte un air sain et filtré, effectivement, il est filtré et donc peut diminuer la concentration en pollens par exemple. Cependant, si un entretien régulier n'est pas effectué, ce qui est trop souvent le cas, les filtres deviennent inefficaces (en plus d'augmenter les conso d'électricité) et il ne faut pas oublier les risques de condensation qui sont un véritable dangers pour la santé des occupants...

@manu :
Les problèmes de "compatibilité" entre un poêle et une VMC DF sont connus et aléatoire. Quelle type d'entrée d'air à votre poêle? Est-ce que le débit de votre VMC DF peut être réglé?

#15 - manu - 22.02.13

bonjour nous venons d enmenager dans une maison basse energie ossature bois nous avons opte pour une vmc double flux notre unique chauffage est un poele a bois haut rendement malheureusement lors du fonctionnement des deux nous remarquons un depot de poussiere pensez vous que le chauffage au bois sois responssable
nous avons un taux d humidite qui se situe entre 35 et 45 est il suffisant
la vmc doit t elle fonctionner en permanence

#14 - julien - 20.02.13

bonjour,
vous oubliez dans cette article que la principale fonction d'une ventilation est la qualité de l'air intérieure et la préservation du bâti.
une double flux apporte un air sain et filtré contrairement à une simple flux.
les pertes avec une ventilation SF représentent environ 20 % des déperditions totales d'une habitation correctement isolée et donc une surconsommation d'énergie de chauffage (on chauffe les oiseaux grâce à l'air vicié).
Les débits théoriques entrants en SF sont aléatoires suivant les conditions atmosphériques extérieures.
Pour comparer réellement l’efficacité électrique de différents système de ventilation on utilise la formule simple : puissance absorbée / débit.
Enfin chaque projet à ses particularités et ce qui peut être performant pour l'un ne l'est pas obligatoirement pour l'autre.
Merci

#13 - Arthurarobase - 10.12.12

enrichissez bien cette page

#12 - alain63 - 12.11.12

Bonjour,
Ma maison, bien isolée est équipée d'une VMC double flux couplée à un puits canadien. Parfait lorsqu'il fait très froid (-15 en février) ou très chaud (35 cet été) mais quid des périodes fraîches (entre 0 et 15 actuellement). Faut-il arrâter la VMC ? ( pendant la nuit ? ou lorsqu'on a l'impression qu'elle souffle de l'air frais ? ) Merci.

#11 - Benjamin (Admin) - 02.11.12

Bonjour,
Il faut effectivement un VMC Double flux pour le fonctionnement d'un puits canadien.
Le puits canadien, aussi appelé "puits provençal", est un choix tout à fait cohérent pour une maison dans le sud qui sera sujette à la climatisation. Je vous le conseille donc sans hésitation.

#10 - david30 - 02.11.12

Bonjour,

je vie dans le sud de la France. Après une longue recherche, je tombe sur pleins de VMC différente, je me suis arrêté un moment sur le puits canadien, mais visiblement il faut obligatoirement une VMC DF.

L'utilité du puits canadien serait notamment de diminuer la température des pièces en été et ainsi éviter la clim.

Est-ce que ça vaut le coup d'installer tout ça ? Ou est ce qu'il vaut mieux que je parte sur une VMC SF ? Sachant qu'on a beau être dans le sud je trouve qu'il fait quand même froid quand il fait 18°C à l'extérieur.

Merci !

#9 - Benjamin (Admin) - 06.10.12

Bonjour,
Pour moi, la solution n°1 s'impose.
Tout d'abord concernant le prix, 2000€ est un budget tout à fait suffisant pour une bonne VMC DF, si vous la montez vous même ce qui devrait être je pense le cas.
De plus, vous semblez ne pas avoir compris le principe d'une VMC Simple FLux : http://conseils-thermiques.org/contenu/vmc_simple_flux.php
En effet, les entrées d'air d'une VMC SF se font par les ouvertures, il n'y a donc pas possibilité de préchauffer l'air entrant...qui est un des gros avantages de la VMC DF.
Enfin, si on passe de VMC DF à VMC SF, que faire des gaines de soufflage? Cela pose alors des problèmes d'étanchéité à l'air, qui en cas de pose d'un poêle à bois peuvent poser problème.

#8 - Tierno - 06.10.12

Bonjour,
Pour faire suite à mon message du 05/10, voici quelques détails : il y a un an j'ai acquis une maison et la VMC DF (de 1986) vient de tomber en panne. Les gaines existantes sont en bon état.
1 - Si je remplace la VMC DF par une VMC DF (un billet de 2000€ à 3000€ mini à prévoir) 10/15 ans semblent nécessaires pour amortir cet achat.(Voire plus : je n'ai pas encore assez de recul sur ma conso)
2 - D'oùl'idée de la remplacer par une "simple" VMC SF hygroréglable. (Plus économique à l'achat et à l'entretien et moins fragile a priori, etc...)
Dans ce cas, je souhaitais en plus chauffer l'air entrant via un échangeur au niveau du conduit de fumée d'un futur poêle à bois.
Vaut-il mieux oublier le solution n°2 ?
Ou bien creuser un peu plus les avantages et inconvénients des deux projets ?
Merci d'avance !

#7 - Benjamin (Admin) - 05.10.12

Bonjour,
Sauf erreur, vous voulez remplacer une VMC Double Flux par une VMC Double Flux?
Bien entendu, c'est tout à fait pertinent puisque les gaines sont déja présentes et le surcoût par rapport à une VMC SF est donc en partie gommé.
Veillez à bien vérifier l'état des gaines pour savoir s'il n'y a pas de condensation, ce qui peut arriver, surtout lorsque une VMC DF est à l'arrêt.

#6 - Tierno - 05.10.12

Bonjour, ma VMC double flux a rendu l'âme après 30 ans passés ! Est-ce pertinent de la remplacer par une VMC double flux ?

#5 - Benjamin (Admin) - 22.06.12

Bonjour,
Si j'ai bien compris, vous cherchez à réchauffer l'air neuf, pour un meilleur confort?
La seule solution qui serait peut-êre envisageable est de mettre une bouche chauffante. Cependant, je n'ai pas de retour sur ce produit, qui plus est pour une vmc simple flux.

#4 - jean-pierre - 22.06.12

Bonjour,
Site bien rédigé et clair. Merci.
Pour rester simple... flux : avec des entrées d'air dans pièces à vivre qui courent dans gaines sur 3 ou 4 mètres le long des plafonds, puis-je prétendre pouvoir réchauffer cet air entrant ? Je suppose que la nature de la gaine y fait beaucoup ?
Je dispose d'un conduit cheminée direct vers toit (c'était pour chaudière gaz, supprimée). Notre appart est en RDC immeuble RDC+2+combles. Je mets juste un petit moteur VMC qui aspire mes pièces humides ? Dans ce cas je ne récupère pas la chaleur avant de l'évacuer.
Un internaute donne à qui veut son invention échangeur air-air
(http://ecnaroui.fr/)
Qu'en pensez-vous ? Je verrai bien ce caisson au plafond de mon dressing... (2.7 x 1.5 m).
Edit :
re-bonjour Désolé;, je n'avais pas vu vos échanges sur cet échangeur. On peut donc oublier la seconde partie de mon message initial.
Merci.

#3 - Admin - 15.05.12

Bonjour,
Oui, il est tout à fait possible de couper un VMC simple flux quelques jours, en particulier si une fenêtre est ouverture régulièrement. Cependant, il ne faut qu'il y a trop de dégagement de vapeur d'eau (salle de bain, cuisine,...). Sauf si la fenêtre est ouverte dans ces pièces lors de leur utilisation.
Pour la VMC double flux, c'est à l'inverse totalement contre-indiqué!

#2 - joel - 15.05.12

peut-on momentanément (quelques jours) couper une vmc sf dans une maison bien ventilée (fenêtre ouverte)? Merci

#1 - Admin - 12.04.12

Bonjour,
Dans une maison, la rentabilité d'une VMC double flux est plus que discutable. Dans des bâtiments de taille plus importante avec de grands volumes de renouvellement d'air, la VMC double flux peut en effet être une très bonne alternative.
Cependant, si la hauteur sous plafond est trop importante, cela peut poser des problèmes pour installer les bouches de soufflage qui ne pourront pas être au plafond.

#0 - Alguazil kévin - 11.04.12

Bonjour, si on installe une vmc double flux dans une usine de grande surface est ce que la rentabilité sera toujours inexistante ?
Remonter