Les poêles à granulés à convection naturelle

Les poêles à granulés à convection naturelle sont très prisés pour leur fonctionnement silencieux. Ils ne sont cependant pas adaptés à toutes les situations. Fonctionnement, prix et niveau sonore, Conseils Thermiques vous propose un guide d’achat complet pour mieux comprendre cette technologie.



poele granule convection naturelle



Fonctionnement des poêles à granulés à convection naturelle

fonctionnement poele granule convection naturelleLes poêles à granulés (ou à pellets) à convection naturelle sont des appareils sans ventilation. Ils s’opposent aux poêles à granulés ventilés (dits à « convection forcée ») qui disposent d’une soufflerie pour propulser la chaleur.

Les poêles à pellets à convection naturelle diffusent donc la chaleur plus lentement que les appareils ventilés mais aussi plus silencieusement, grâce à l’absence du moteur de soufflerie.

Environ 30% de la chaleur se diffuse par rayonnement direct à travers la vitre et 70% par convection naturelle, principalement par le dessus de l’appareil.

Comme pour les poêles ventilés, les poêles à pellets à convection naturelle sont totalement automatiques : ils s’adaptent à la température voulue et sont programmables.

Diffusion de la chaleur avec un poêle à convection naturelle

Comme la chaleur monte naturellement, les poêles à granulés à convection naturelle sont plus adaptés pour des maisons à étage et des maisons compactes. Idéalement, il faudra les placer au centre de l’espace.

diffusion chaleur poele granule convection naturelle

La chaleur se diffuse principalement par le haut de l'appareil, le mouvement d'air chaud active l'anémomètre (1.26 m/s)

A contrario, dans une habitation de plain-pied, un poêle ventilé offrira de meilleures performances. Pour mieux comprendre, voici trois exemples de diffusion de la chaleur :

Maison à étage avec poêle à convection naturelle au centre (usage intermittent)


temperature poele granule convection naturelle

Dans cet exemple, le poêle à convection naturelle est idéalement placé. Il est utilisé en mode Eco (le poêle s’arrête lorsque la température est atteinte) avec des cycles de chauffe d’environ 2-3 heures. Au maximum, l’écart de température est de 2.6°C ce qui est très acceptable avec un seul point chaud. Voir le test du modèle Haas + Sohn 2.17 pour avoir tous les éléments.

Maison à étage avec poêle à convection naturelle au centre (usage continu)


temperature poele granule convection naturelle

Ici, la configuration est également idéale. Les écarts sont de 2°C environ grâce à une utilisation en feu continu qui favorise la diffusion lente de la chaleur. Voir le test du modèle MCZ Cap.

Maison de plain-pied avec poêle à convection naturelle dans un coin (usage continu)


temperature poele granule convection naturelle

Dans ce cas, le poêle à granulés sans ventilation est moins efficace et les écarts peuvent aller jusqu’à 4 °C selon le témoignage de l’utilisateur :

« Concernant les températures, cela dépend de la température extérieure. Actuellement, il fait entre 7°C et 11°C. Je règle le poêle sur 21°C. Il s'allume à 20°C, se coupe à 22°C et l'inertie du poêle fait monter la température à 23°C dans le salon. Dans le séjour il fait 21°C, dans la chambre 1 21°C, et dans la chambre 2 19.5°C. Quand nous avons eu -7°C extérieur, je réglais le poêle à 23°C pour avoir plus de 19°C dans la chambre 2. »

Pour une répartition de la chaleur acceptable, les cycles de chauffe doivent être assez longs. Voir le test du poêle à granulés Rika Sumo pour en savoir plus.

Poêle à granulés à convection naturelle : des appareils silencieux

poele granule convection naturelle silencieuxL’intérêt majeur des poêles à pellets à convection naturelle est qu’ils sont généralement plus silencieux que leurs homologues ventilés. En effet, la ventilation qui occasionne la plus grande gêne sonore, est absente sur ces modèles.

De ce fait, les poêles à convection naturelle seront particulièrement adaptés aux utilisateurs de poêles à bois qui désirent changer de combustibles pour des raisons pratiques (fonctionnement automatique, entretien moindre) mais qui ne souhaitent pas être incommodés par le bruit.

Seul le motoréducteur qui entraine la vis sans fin peut créer une nuisance. Celui-ci est le plus souvent intermittent et s’active toutes les 4 secondes environ pour faire tomber des granulés dans le creuset (« Vvvvv », « Vvvvv »). Sur les modèles hauts de gamme, généralement plus coûteux, ce motoréducteur tourne en continu et est inaudible.

A titre d’exemple, voici un exemple de relevés sonore sur le modèle Haas + Sohn HSP6 (motoréducteur intermittent) :


Echelle du bruit adaptée aux poêles à granulés (dB)
32 à 36 Très silencieux 42 à 44 Supportable > 1 heure
36 à 38 Silencieux 44 à 46 Supportable = 1 heure
38 à 40 Très acceptable 46 à 49 Supportable < 1 heure
40 à 42 Acceptable > 49 Urgence uniquement

bruit poele granule haas sohn hsp 6ActivitéBruit (dB)ActivitéBruit (dB)
Petite flamme33 à 36Allumage 1 – 1’3044.5
Flamme moyenne36 à 38Allumage 2 – 1’3042
Grande flamme42Extinction – 15’42.5
Nettoyage du brûleur45Eteint32

Le principal bruit à forte puissance vient en fait du souffle de la flamme, le motoréducteur s’entend davantage à puissance minimale. Pour en savoir plus, consultez notre sélection de poêles à granulés silencieux ainsi que notre comparatif du bruit.

Prix d’un poêle à granulés à convection naturelle

Les poêles à pellets à convection naturelle coûtent entre 1 500€ et 6 000€ HT selon la technologie et la qualité des matériaux employés. L’entrée de gamme se situe chez Freepoint en grande surface de bricolage (modèle Easy, 1 500€ TTC). Le moyen de gamme est bien représenté par la marque Haas + Sohn avec un bon rapport qualité/prix (modèle HSP2, 2 166€ HT) tandis que le haut de gamme démarre autour de 3 000€ HT (Nobis A8 / Rika Livo).

prix poele granule convection naturelle

En prenant en compte l’installation, on se situe généralement entre 4 000 et 7 000€ HT (hors aides financières). Voici un exemple de devis pour le poêle à granulés à convection naturelle Rika Filo dans une maison de plain-pied :

PrestationsPrix HT
Rika Filo (poêle à convection naturelle très silencieux)3 355€
Option RAO (sortie supérieure des fumées)200€
Option habillage ardoise crème200€
Thermostat Wifi Netatmo165€
Conduit de fumées Poujoulat PGI 80/130 double paroi en inox.
Comprenant le terminal noir, le solin, le support au toit,
la coquille isolante, la plaque de distance de sécurité, le support plancher.
650€
Kit de dévoiement à 45° pour tubage PGI 80/130132€
Raccordement sur tubage PGI 80/130 en attente au plafond comprenant :
Té de décendrage, élément prise d'air, tubage 1m45 + télescopique
le tout en noir, collerette plafond blanche.
520€
Pose du conduit de fumées isolé350€
Forfait main d’œuvre : raccordement du tubage sur
le conduit existant au plafond, mise en place et mise en route du poêle,
explications sur le fonctionnement avec la remise du manuel en français.
390€
Total5 962€

Si vous envisagez l’achat d’un poêle à granulés, il faudra dans tous les cas mettre les entreprises en concurrence pour obtenir le meilleur prix.

Pour cela, Conseils Thermiques s'associe à plusieurs partenaires afin de vous mettre en relation avec des artisans locaux certifiés RGE. Vous pourrez ainsi étudier plusieurs propositions techniques et commerciales gratuitement et sans engagement.

Je souhaite rencontrer des entreprises >

La plupart des travaux de rénovation énergétique donnent droit à des subventions (prime énergie). Si vous avez déjà un devis (non signé), vous pouvez encore y prétendre.

Je souhaite obtenir ma prime énergie >

logo QualiboisPensez à toujours vérifier la certification Qualibois du professionnel qui permet de bénéficier des aides financières en vigueur pour les logements de plus de 2 ans.

Comparatif des poêles à granulés à convection naturelle

Les poêles à pellets à convection naturelle ne sont pas en position dominante sur le marché. Il est possible de dresser une liste assez exhaustive des marques qui proposent ce type d’appareils, même si tous les modèles ne peuvent pas être représentés ici :

VisuelMarqueModèlePuissance kWMotoréducteurSortie dessusRéservoir kgEtanchePrix HT
comparatif poele granule convection naturelleFreepointEasy6.7IntermittentNon16Oui1 550€
comparatif poele granule convection naturelleRavelliAlfa S7.2IntermittentOui15Oui2 200€
comparatif poele granule convection naturelleHaas + SohnHSP28IntermittentNon17Non2 279€
comparatif poele granule convection naturelleNobisA8 Quadra Top8ContinuOui15Oui2 850€
comparatif poele granule convection naturelleHaas + SohnHSP6 Grande8IntermittentNon32En option3 000€
comparatif poele granule convection naturelleFondisFranck6 ou 8ContinuNon25Non3 000€
comparatif poele granule convection naturelleRikaFilo8ContinuOui26Oui3 800€
comparatif poele granule convection naturelleRikaSumo9ContinuOui40Oui4 500€
comparatif poele granule convection naturelleHaseCalgary6ContinuNon22Non4 500€
comparatif poele granule convection naturelleStuvP108ContinuNon15Oui4 500€
comparatif poele granule convection naturelleAnimo*Pure10ContinuOui50Oui5 800€

* Le modèle Animo Pure est un des rares poêles à convection naturelle canalisable. C’est-à-dire qu’il est possible de chauffer une à deux pièces adjacentes à l’appareil en envoyant de la chaleur via une gaine isolée. Cela implique bien sûr la présence d’un petit ventilateur. Consultez notre article dédié aux poêles à granulés canalisables et un retour client sur cet appareil pour en savoir plus.

Les critères d’achat d’un poêle à granulés à convection naturelle

Type de motoréducteur : Pour les personnes les plus sensibles au bruit, il faut préférer un motoréducteur continu qui est totalement silencieux. Dès qu’il y a un peu d’agitation dans la maison, un poêle avec motoréducteur intermittent (moins couteux) se fait toutefois vite oublié. Cette donnée n’est jamais précisée sur les fiches techniques des appareils, il faut donc demander l’aide du revendeur. Sinon, vous pouvez approcher votre oreille de la paroi latérale du poêle et voir si vous constatez ou non un ronronnement régulier (« Vvvvv », « Vvvvv »).

Taille de la vitre et forme du creuset : Un poêle à granulés à convection naturelle offre une flamme lente comparable à celle d’un poêle à bois (contrairement aux poêles à granulés ventilés). Pour en profiter, il faut choisir une large vitre. Le creuset (endroit où tombent les granulés) est généralement plus large lui aussi.

flamme poele granule convection naturelle

Sortie supérieure : Une sortie des fumées supérieure permet de gagner de la place par rapport au mur (environ 20 cm).

Autonomie : Il faut compter une consommation d’environ 15 kg par jour. Un réservoir de 20-25 kg permet d’oublier de recharger son poêle la veille pour un redémarrage le matin.

Etanchéité : Un poêle à convection naturelle étanche peut s’installer en zones 1, 2 et 3 alors qu’un modèle classique n’est compatible qu’en zone 1.

etancheité poele granule convection naturelle

Zones d'installation - Poêle à convection naturelle rayonnant Rika Revo 2

Manteau accumulateur : La présence d’un manteau accumulateur de chaleur permet de profiter d’une chaleur plus rayonnante et plus confortable. En contrepartie, la montée en température est plus lente. On peut citer le modèle Rika Revo 2 avec une masse d’accumulation de 90 kg (5 100€ HT).

Consommation : Les consommations en fonctionnement sont identiques pour tous les appareils de puissance identique (entre 600 g et 2 kg de granulés par heure selon le réglage). C’est plutôt la qualité de la régulation (gestion des puissances, intuitivité) et l’utilisation de l’appareil (éteindre ou baisser la température en cas d’absence) qui vont être déterminantes pour optimiser sa consommation de granulés.

Conclusion : Des poêles à granulés silencieux



Les poêles à granulés à convection naturelle correspondront parfaitement aux habitués des poêles à bois qui désirent un fonctionnement moins contraignant, tout en conservant une belle flamme et un environnement silencieux. Ces poêles sans ventilation sont particulièrement performants dans les maisons compactes à étage où la chaleur se diffuse plus facilement. Les tests des poêles à pellets à convection naturelle Haas + Sohn HSP 6, Nobis A9 et Rika Livo devraient vous intéresser ainsi que notre top 20 des appareils silencieux.

Laisser un commentaire ou poser une question




#52 - Xavier (admin) - 06 Août 2020

Bonjour Chani,

Oui, je ne saurai pas vous renseigner avec une grande précision sur les inserts.

Pour les modèles qui ne sont pas ventilés, je pense que l'air est pris en partie basse par une grille. Il circule ensuite autour de l'insert où il monte puis ressort en partie haute (l'air chaud monte car sa densité est plus faible). Vous pouvez voir un schéma à cette adresse :
https://conseils-thermiques.org/contenu/insert-cheminee.php

A bientôt,

#51 - Chani - 06 Août 2020

Merci Xavier pour vos liens qui m'ont bien éclairée.

j'avais une question sur les diamètres de sortie et le tubage actuel de mon insert mais votre réponse à Pascal y répond.

Il me reste la question suivante : comment un poêle à convection naturelle et un insert à convection naturelle peuvent-ils donner le même capacité de chauffage à puissances égales vu que l'insert a 3 côtés enfermés ?
Je pose la question car même lorsque les questions portent sur les inserts les réponses font toujours référence aux poêles.
Merci

#50 - Xavier (admin) - 06 Août 2020

Bonjour Pascal,

Effectivement, tous les poêles à granulés ont une sortie des fumées en 80 ou 100 mm (Rika) car la température des fumées n'est pas la même que sur un poêle à bois.

Généralement, l'installateur conserve le tubage existant en 150 mm pour retuber l'intérieur au bon diamètre.

A bientôt,

#49 - pascal - 05 Août 2020

Merci beaucoup pour votre réponse,
Je note pour le MCZ ALYSSA Air Maestro 6kW qui a l'air effectivement interressant coté tarif.
Par contre je viens de réaliser que tous ces modèles ont en commun d'être en diamètre 80 pour la sortie de fumée. Or mon tubage (sortie en zone 1, longueur un peu plus de 6 m) est en 150. A priori une juxstaposition de plusieurs réductions est inenvisageable. Du coup que faire dans ce cas là, dois-je intégralement le remplacer ou le laisser en place en y "insérant" le tubage de 80 ?

#48 - Xavier (admin) - 04 Août 2020

Bonjour Chani,

D'après nos relevés sur les poêles à granulés canalisables (c'est la même technologie). Il n'y aucun doute sur le fait que la chaleur est mieux diffusée avec les gaines ventilés d'autant mieux que celles-ci sont courtes et directes. Voici l'article dédié ainsi qu'un retour d'expérience sur un insert canalisable :
https://conseils-thermiques.org/contenu/poele-granule-canalisable.php
https://conseils-thermiques.org/contenu/avis-insert-granule.php

La contrepartie est le bruit généré par les ventilateurs.

A bientôt,

#47 - Xavier (admin) - 04 Août 2020

Bonjour Pascal,

Je vais tenter de répondre à vos questions :-)

- Le pouvoir calorifique du granulés est un peu meilleur que celui des bûches (4.8 contre 4 kWh/kg). Cela s'explique car les granulés sont moins humides du fait de la norme. Un poêle à bûches de 6 kW peut bien délivrer plus que sa puissance nominale car on peut le mettre en surcharge en augmentant le nombre de bûches (3 au lieu de 2 pour atteindre 8 kW par exemple). Cette adaptation est impossible avec un poêle à granulés. Sinon, un poêle de 6 kW (à granulés ou à bûches) qui fonctionne à puissance nominale pendant 1 heure devrait délivrer 6 kWh.

- Concernant la convection "forcée" ou "naturelle", cela joue sur la répartition de la chaleur. Un poêle à convection forcée va diffuser la chaleur plus loin et plus vite (vers l'avant en cas de soufflerie frontale ou vers le haut en cas de soufflerie supérieure) qu'un poêle à convection naturelle. La contrepartie est un bruit supérieur dans la pièce de vie (même si certains produits ventilés sont très silencieux). Pour un ventilateur "externe", nous n'avons pas pu en tester mais il me semble que ce n'est pas très adapté aux poêles à granulés dont la température de surface est plus faible qu'un poêle à bois. Les utilisateurs rapportent souvent un fonctionnement très silencieux (pas de bruit) mais une diffusion de la chaleur également limitée (je ne pense pas qu'on puisse comparer ce système à un poêle ventilé).

- Pour le mode "nuit" des poêles ventilés (pas de soufflerie), il est effectivement limité à la puissance 1 sur la plupart des modèles (pour ne pas que le poêle surchauffe). Cela peut occasionner une baisse progressive de la température (car la puissance du poêle ne couvre plus les déperditions de la maison). Mais en ce qui concerne les économies d'énergie, il est logique de baisser la consigne la nuit (se coucher à 22°C par exemple et avoir une baisse jusqu'à 18°C). Il faut juste bien comprendre que le "mode silence" relève parfois (souvent) d'un argument marketting plus que d'une réelle plus-value. Pour autant, il vaut mieux choisir un poêle dimensionné au plus juste pour le faire fonctionner le plus possible à sa puissance nominale avec la meilleure combustion possible.

- Pour le choix d'un modèle silencieux qui reste abordable, vos choix du HSP 2.17 et du Rika Livo sont cohérents. J'attire votre attention sur le fait que le modèle Rika sera plus silencieux du fait de son motoréducteur continu. Je rajoute à cette liste le modèle MCZ Alyssa (6 kW) qui est un poêle ventilé (soufflerie très bien gérée + motoréducteur silencieux, mode "silence" anecdotique mais inutile) très silencieux avec un prix médian. Voir le test sur le Ego Maestro de 8 kW :
https://conseils-thermiques.org/contenu/test-poele-granule-mcz-ego-maestro.php

Je ne connais pas d'instalallateurs en particulier dans votre région, vous pouvez consulter l'annuaire FAIRE (référencement des pros RGE) et notre article consacré au choix d'un installateur sérieux :
https://www.faire.gouv.fr/trouvez-un-professionnel
https://conseils-thermiques.org/contenu/installateur-poele-granule.php

Avant de vous engager sur un devis, pensez à demander votre prime CEE (autour de 150€, c'est toujours ça de pris) et de regarder les aides publiques (autour de 1 000€ selon vos revenus) :
https://conseils-thermiques.org/contenu/credit-impot-poele-granule.php

A bientôt et tenez-nous au courant,

#46 - Chani - 01 Août 2020

Bonjour,
Nous avons un insert bois que nous voudrions changer pour un insert à pellets.
Il est installé dans la pièce principale contre le mur du couloir qui dessert la cuisine, les chambre et les sanitaires.
Il est surmonté d'une hotte en briques réfractaires dans laquelle nous avons percé 2 évents, un dans la pièce principale pour redistribuer l'air chaud et un dans le mur du couloir. Ca marche, la chaleur est bien mieux distribuée dans la pièce principale, les chambres et la cuisine.

Pensez-vous que si nous mettions un insert à convection naturelle nous obtiendrions des résultats équivalents ou bien faut-il envisager un insert avec une sortie canalisable vers le mur du couloir et une ventilation en façade pour la pièce principale ?

Merci.


#45 - pascal - 28 Juillet 2020

Bonjour,
Pleins d'infos, merci ! néanmoins plusieurs questions, merci d'avance.
Etant entendu qu'on ne tient pas compte du temps nécessaire à la préparation du feu, ai-je raison de penser qu'un poêle a granulé a convection naturelle de même puissance nominale (6 kW) et de même masse qu'un poêle a buche acier délivrera moins de puissance pendant la 1ere heure de fonctionnement ? ceci parce que la combustion (supposée optimale) des buches dégage plus d'énergie (puissance délivrée > puissance nominale) et donc monte plus haut la température de surface du poêle ?
Ou n'est-ce pas plutôt le contraire parce que le poêle a granulé atteint plus vite sa puissance nominale ?
En l'absence de courbes "puissance délivrée en fonction du temps" chez les constructeurs, difficile d'estimer cette différence. Même chose entre un poêle à convection forcée et un poêle a granulé à convection naturelle de même puissance ?
De ce que je lis en mode "nuit" (soufflerie désactivée) un poêle a convection forcée de 6 kW (70 m2 correctement isolés RT 2005, 3 pièces attenantes i.e. pas de couloir, position centrale du poêle) ne pourra pas maintenir la chaleur ainsi en hiver. La solution n'est-elle pas alors de prendre un modèle un peu plus puissant quitte a ne jamais fonctionner "a fond" ?
Et pendant que j'y suis … quid d'un ventilateur "externe" soufflant dessus un poêle à convection naturelle pour booster son fonctionnement ? efficacité ? niveau de bruit inferieur ou supérieur a un convection forcée?
Si je mets de coté l'option poêle a buche ainsi que pellet a convection forcée (mes critères principaux voire exclusifs sont le niveau de bruit et le cout d'achat) a priori j'arrive au Haas + Sohn HSP 2.17 ou a défaut Rika Livo, qu'en pensez-vous ?
Question subsidiaire : quel (bon) installateur de ces produits en Franche comté ?
Merci encore pour la profusion et la clarté des infos !

#44 - Xavier (admin) - 05 Juin 2020

Bonjour Utopiachristo,

Merci pour vos encouragements !

Pour Austroflamm, nous avons testé un poêle l'année dernière avec un motoréducteur classique (et la différence était nette avec un produit de type Rika), un motoréducteur continu était déjà à l'étude.
https://conseils-thermiques.org/contenu/test-poele-granule-austroflamm-polly.php

Austroflamm peut constituer une bonne alternative à Rika (comme Hase, Wodtke ou Nobis par exemple). Les appareils sont très massifs (qualité de fabrication et bon rayonnement) et de bonne facture.

A revoir avec le professionnel mais il me semble que le Clou Compact n'a pas de panneau de commande par défaut. Si vous voulez le programmer, il faut nécessairement un thermostat connecté de type Netatmo :
https://conseils-thermiques.org/contenu/test-thermostat-netatmo.php

Le prix du Compact Cloud devrait aussi être supérieur au Livo mais plus travaillé d'un point de vue esthétique. Après, tout est une question d'arbitrage...

A bientôt,

#43 - Utopiachristo - 04 Juin 2020

Merci Xavier pour votre réponse complète ! Je tiens également à vous féliciter pour votre site qui permet à tous de bien comprendre le fonctionnement des différents poêles à granulés.
Je pense effectivement me tourner vers le rika livo mais en faisant différents devis chez des installateurs qualibois, l'un d'entre eux m'a expliqué que le modèle Clou Compact de Austroflamm possédait désormais un motoreducteur continue également. Qu'en pensez-vous ?
Bien cordialement

#42 - Xavier (admin) - 02 Juin 2020

Bonjour Utopiachristo,

Un poêle autour de 6 kW devrait suffire à chauffer vos 50 m². Pour un fonctionnement "le plus silencieux possible", il vous faut un poêle doté d'un motoréducteur continu (la vis sans fin ne fait pas de bruit).

Vous devriez trouver votre bonheur sur le Rika Livo qui est le plus accessible de la gamme Rika :
https://conseils-thermiques.org/contenu/test-poele-granule-rika-livo.php

La gamme A8 de chez Nobis pourra aussi convenir (pas de test encore mais un retour sur un produit A9 qui sera comparable "technologiquement') :
https://conseils-thermiques.org/contenu/poele-granule-nobis-avis.php

Nous ne connaissons pas d'installateurs spécifiques sur Strasbourg, mais vous devriez trouver chaussure à votre pied sur les annuaires des fabricants ou sur FAIRE (annuaire des pro RGE) :
https://www.faire.gouv.fr/trouvez-un-professionnel

Un guide pour trouver un pro sérieux :
https://conseils-thermiques.org/contenu/installateur-poele-granule.php

A bientôt,

#41 - Utopiachristo - 31 Mai 2020

Bonjour,
Je voudrais changer mon poêle à bois actuel par un poêle à granulés à convection naturelle. Il s'agit de chauffer un salon d'une cinquantaine de m2. Je souhaiterais qu'il soit le plus silencieux possible et que la flamme soit bien visible. Niveau budget, je recherche le meilleur rapport qualité prix. Quels modèles me conseillez-vous ? Quelle entreprise compétente connaissez-vous dans le secteur de Strasbourg nord ?
Merci d'avance pour votre réponse
Bien cordialement

#40 - Xavier (admin) - 25 Mai 2020

Bonjour Magalie,

Il faut voir ce que préconise l'étude thermique mais à priori, un poêle de 6 kW devrait suffire si vous n'avez pas des plafonds anormalement hauts. Le calcul de la puissance devrait se situer autour de 20W par m3.

A titre de comparaison, la maison "test" où le Livo a été installé fait 124 m² (avec un besoin de 6.5 kW en Mayenne) et l'appareil a toujours été bien dimensionné (comme tous les autres modèles de 6 kW).

A bientôt,

#39 - Magalie - 23 Mai 2020

Bonjour,

Merci pour ce site, véritable mine d'informations !
Nous sommes en cours de construction d'une maison ossature bois à étage de 120m2 habitable (Finistère).
On nous a proposé le modèle Livo de chez Rika. Pensez vous que la puissance de ce modèle est suffisante ou est il préférable de passer sur le modèle Filo par exemple ? A noter que le poêle sera situé au centre de la maison dans la pièce de vie (proche entrée/escalier).
Merci beaucoup

#38 - Xavier (admin) - 10 Février 2020

Bonjour Nathalie,

Je ne peux pas vous aider avec si peu d'infos d'autant que les propositions sont très différentes.

Pouvez-vous me faire parvenir un plan sommaire de la maison en précisant la position du poêle, le niveau d'isolation (ou année de construction) ? (conseils.thermiques at gmail.com)

Dans l'attente, je vous invite à lire ces articles :
https://conseils-thermiques.org/contenu/poele-granule-chaleur.php
https://conseils-thermiques.org/contenu/puissance-poele-granule.php

A bientôt,

#37 - Xavier (admin) - 10 Février 2020

Bonjour Frankois,

Oui, ce choix me parait bien adapté à l'usage : poêle très silencieux et très confortable du fait de son rayonnement. Vous pouvez opter pour l'option RAO pour gagner un peu de place sur l'installation (raccordement sur le dessus).

Pour gagner quelques euros (500€ je pense), le Filo sera aussi un bon choix mais vous n'aurez pas le décendrage automatique (pas forcément indispensable en appoint).

A bientôt,

#36 - Frankois - 09 Février 2020

Bonjour et bravo pour votre site qui nous permet d'y voir plus clair.
Nous possédons une cheminée INVICTA que nous voudrions remplacer par un poêle à pellets à convection naturelle en chauffage d'appoint (utilisation des radiateurs électriques lorsque les températures sont clémentes).
Surface à chauffer : 100m2 sur 2 étages (salon-salle à manger au rdc +
étage : 3 chambres + salle d'eau).
L'emplacement du poêle sera situé au centre de la pièce contre le mur opposé et face à l'escalier qui mène à l'étage.
Après avoir consulté plusieurs marques, nous avons opté pour la marque RIKA (SUMO 9kw).
Ce choix vous paraît-il compatible ?
Merci pour votre réponse
Salutations

#35 - Nathalie - 09 Février 2020

Bonjour,
Nous avons déjà un poêle à granulés en ventilation qu'il faut changer. Nous avons rencontré trois revendeurs dont deux retenus. Malheureusement, l'un est sur des poêles à convection naturelle et l'autre à convection ventilé. Nous ne savons pas ce qui serait le plus intéressant pour nous.
Les modèles serait un 11kw de Piazzetta gamme premium Line ou un poly de austroflamm de 8kw.
Nous aimerions un bon compromis entre un poêle silencieux et une bonne diffusion de chaleur, homogène, et efficace.
Merci pour vos conseils.

#34 - Xavier (admin) - 06 Février 2020

Bonjour mata,

Le choix de Rika est un très bon choix sur le confort acoustique. Le modèle Livo de 6 kW sera le plus adapté.

Concernant la pose en zone 3, c'est effectivement interdit dans le neuf. Mais vous pouvez faire une pose en zones 1 ou 2 sur un projet neuf. Vous trouverez des infos sur la pose en ventouse à cette adresse :
https://conseils-thermiques.org/contenu/poele-granule-ventouse.php

A bientôt,

#33 - mata - 06 Février 2020

Bonjour,
merci tout d'abord pour ce site.
je voulais acheter un poele à granule rika livo ou filo pour une petite maison de 40 m2 de plein pied à installer dans le salon. Je cherche un poele vraiment silencieux car la personne qui va habité dans cette maison est hyperaccoustique. La personne que j'ai contacté chez Rika de mon département me dit qu'on ne peut pas installer ce poele en zone 3 dans une construction nouvelle en bois. Sur votre site, vous dites que c'est possible. Je ne sais plus quoi penser. Merci de votre aide

#32 - Xavier (admin) - 03 Février 2020

Bonjour Rory,

Votre description laisse penser qu'un poêle à convection naturelle ne sera pas le plus adapté. Il pourra chauffer en silence la pièce dans laquelle il se trouve.

Un poêle ventilé devrait être plus efficace mais sera aussi plus bruyant.

D'une façon générale, les poêles ne sont pas vraiment prévus pour les maisons "en long" avec une position excentrée. Vous pouvez nous faire parvenir un plan à conseils.thermiques at gmail.com pour plus de précisions.

A bientôt,

#31 - Rory - 01 Février 2020

Bonjour et bravo pour votre site qui est une mine d’informations !
Ma femme et moi avons acheté une maison de bourg de 130m2 dans un petit village en Auvergne. Elle vient d’être entièrement rénovée niveau isolation. Nous voulons installer un poêle à pellets pour diminuer la consommation du chauffage électrique mais nous hésitons vraiment entre un poêle à convection naturelle (rika et animo) ou soufflant(piazzeta). Malheureusement aucun vendeur ne fait les deux et du coup chacun défend son poêle mais nous ne savons pas ce qui serait le mieux pour nous.
C’est une maison sur deux niveaux et demi, en L, la pièce pièce au rdc qui accueillera le poêle n’a pas d’étage au dessus et elle est un peu excentrée du reste de la maison.
Le silence et la fiabilité des poêles à convection naturelle nous tente, mais la chaleur sera t-elle bien répartie ?
Merci d’avance pour vos conseils !
Bon week-end,
Rodolphe

#30 - Xavier (admin) - 24 Janvier 2020

Bonjour Castanier34,

Pouvez-vous me faire parvenir un plan sommaire de la maison en présisant la position du poêle (conseils.thermiques at gmail.com) ?

Ce sera plus facile pour vous aider car un poêle à granulés ne pourra pas chauffer une telle surface de façon suffisamment homogène. Un poêle canalisable apporte une vraie plus-value dans la répartition de la chaleur (surtout dans une maison très bien isolée). Exemple :
https://conseils-thermiques.org/contenu/test-poele-granule-canalisable-hoben-h11c.php

Pour le faible encombrement, il faut choisir un poêle avec un raccordement sur le dessus (type Rika Filo RAO par exemple)

Pour le PGI, il ne sera probablement pas compatible avec votre maison à étage car la hauteur maximale se situe autour de 7 mètres (variable selon les fabricants). L'arrivée d'air risque donc de ne pas être suffisante.

A bientôt,

#29 - castanier34 - 24 Janvier 2020

Je précise aussi que la maison (RT 2012) sera en climat méditerranéen à faible altitude. J'ai dit vouloir un modèle à convection naturelle mais si un modèle ventilé est plus adapté à ma situation, je prends... J'attends également votre retour sur la puissance à prévoir sachant que le poêle fonctionnerait toute la journée et que nous sommes rarement absents de la maison. Merci.
Remonter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies vous permettant d'accéder à des services et offres adaptées à vos centres d'intérêts et nous permettre de mesurer l'audience.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez-ici.