Vivre dans une maison en paille ? Elle ne s'envolera pas !

La paille utilisée pour l’isolation est celle du blé. L’agriculteur récolte la céréale et récupère la paille pour former des bottes. Sa composition en fait un isolant biosourcé qui associe forte perméabilité à la vapeur d’eau et régulation de l’humidité. Souvent envisagée en construction, elle s’adapte aussi parfaitement aux travaux de rénovation.dessin maison paille

La paille en un coup d'œil : 17/20



Pouvoir isolant (W/m.K)0.040 à 0.075
Confort d’étéExcellent
Isolation phoniqueTrès Bonne
Résistance au feu (A à E)E
Durée de vie (Années)60
BiosourcéOui
Adapté au bâti ancienOui
PrixFaible
Comble perduOui
Mur et cloison intérieurOui*
RampantOui*
Toiture (sarking)Oui
Mur extérieurOui
Plancher basNon

*Ces applications sont possibles mais la paille empiétera considérablement sur l'espace à vivre


Quelle épaisseur de paille pour une isolation efficace ?

L’isolation thermique avec les bottes de paille s’envisage au niveau des murs, de la toiture et du sol. L’épaisseur et la largeur d’une botte de paille sont fixes : 37 et 47 cm respectivement. La longueur et la densité peuvent varier, de 80 à 120 cm pour la longueur et entre 80 et 120 kg/m3 pour la densité.

dimensions d'une botte de paille
Botte de paile dimensions et densité - Source RFCP

Les bottes de paille peuvent être posées sur chant ou à plat. Choix décisif car la résistance thermique R ne sera pas la même pour chaque disposition (pour rappel plus celle-ci est élevée, meilleur est le pouvoir isolant).

Dans le cas des bottes posées sur chant, le flux d’air est transversal au sens des fibres. Ceci explique une résistance thermique plus élevée que pour les bottes posées à plat où le flux d’air est dans le sens des fibres.

Prix de la paille et aides financières

champ de bléLa paille est un isolant très économique, une botte de paille coûte jusqu’à 4€ (RFCP). Si on veut respecter une résistance thermique de 7 le prix au m² se place dans une fourchette de 5 à 7€.

Les travaux d’isolation dans les habitations de plus de 2 ans bénéficient des aides financières en vigueur si la pose est réalisée par un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

L’association Réseau Français de la Construction Paille propose un annuaire pour trouver le professionnel proche de chez vous.

Si vous souhaitez mettre des entreprises en concurrence, vous pouvez aussi utiliser une application de devis en ligne gratuite et sans engagement.

La paille pour isoler les murs

La mise en œuvre pour isoler les murs diffère s’il s’agit d’une rénovation ou de la construction d’une maison.

Isolation paille dans le cas d'une réhabilitation

On procédera à une isolation par l’extérieur de l’ancien bâti. La paille est intéressante dans ce type de rénovation, car sa capacité hygroscopique permet de laisser passer les transferts d’humidité. Les bottes de paille peuvent être fixées à l’aide d’une colle à la terre argileuse, mais il est très fortement recommandé de les placer dans une ossature bois. On pourra ensuite les recouvrir avec un enduit.

isolation extérieure paille réhabilitation

Confort : L'isolation par l'extérieur garantie un bon confort dans la maison car elle permet de supprimer certains ponts thermiques.

Alternatives : Difficile de trouver un isolant avec les caractéristiques se rapprochant de la paille ! Les blocs de chanvre sont très faciles à mettre en place à l’extérieur mais le coût sera supérieur. La ouate de cellulose qui sera plus économique ou la fibre de bois qui assurera un très bon confort d’été sont elles aussi deux alternatives intéressantes.

Isolation paille dans le cas d'une construction

Si vous décidez de construire votre maison en isolation paille, plusieurs choix s’offrent à vous :

Remplissage en botte de paille : les bottes de paille sont placées entre deux poteaux d’une ossature bois porteuse. Celles-ci seront recouvertes d’un panneau de contrevent qui pourra faire office de pare-pluie. Le bardage peut se fixer à l’aide de lattes support et contre lattes.

isolation murs remplissage paille

Caisson préfabriqué : les caissons remplis de bottes de paille sont préparés à l’avance en atelier pour être assemblés sur le chantier. Cette technique assure un gain de temps considérable sur le chantier et diminue les risques d’exposition aux intempéries. Par contre elle nécessite des moyens de levage imposant.

isolation murs caissons paille

Paille structurelle ou technique Nebraska : avec cette technique, la paille représente le matériau porteur pour la maison, il n’y a pas d’ossature bois. Les bottes de paille sont posées sur une lisse basse entre des montants, tenues par des sangles de compression, enfin une lisse haute vient fermer le haut du mur.

isolation paille structurelle

La paille pour isoler les combles

isolation combles pailleSimple et efficace, les bottes de paille peuvent être posées bien serrées au sol des combles. Attention d’être bien attentif à ce que le plancher supporte le poids des bottes de paille.

Et si vous souhaitez avoir des combles aménageables, vous pouvez fermer les bottes avec des planches posées sur des solives.

Alternatives : la ouate de cellulose soufflée, plus légère, s’avère aussi très intéressante pour l’isolation des combles perdus.

La paille pour isoler la toiture

isolation toiture pailleEn neuf ou en rénovation vous pouvez utiliser la paille pour isoler la toiture entre les éléments de la charpente. Il est possible comme pour les murs de poser des caissons porteurs déjà fabriqués en atelier et de les assembler sur le chantier.

Alternatives : les panneaux de fibres de bois, même associés à la paille peuvent se révéler très intéressants pour isoler la toiture.

La paille en questions...

Quelles assurances pour un chantier paille ? Le RFCP a rédigé un cadre de référence : « Les Règles Professionnelles de construction en paille – CP 2012 », qui résume les bonnes pratiques à adopter sur un chantier paille. Si les travaux ont été réalisés en respectant les préconisations de ce guide, alors les professionnels bénéficient des barèmes d’assurance standard comme l’assurance décennale.

La paille, un choix écologique ? On peut se poser des questions sur la concurrence qu’il pourrait y avoir entre nos ressources alimentaires et l’isolation des maisons. Premièrement, c’est bien la paille qu’on utilise pour l’isolation et non le grain. Deuxièmement, si on se mettait à construire toutes les maisons de France en paille, cela représenterait 10% de la production nationale. Pour finir, la paille ne subit que très peu de transformations, incite les circuits-courts et ne présente pas un déchet « à problème » en fin de vie.

Est-ce que je peux réaliser moi-même une isolation paille ? Beaucoup de personnes se lancent chaque année pour isoler leur maison avec des bottes de paille, que ce soit en rénovation ou en construction. La paille est en effet un isolant assez simple à poser nécessitant peu de matériel. Il n’empêche qu’il est important de respecter certaines règles pour s’assurer d’une bonne isolation, c’est pourquoi des formations existent.

Une botte de paille certifiée ? La paille n’est pas un matériau certifié. Par contre de nombreux rapports d’essais sont disponibles sur le site RFCP, le réseau français de la construction paille, qui s’est attaché à reconnaître la paille comme matériau de construction.

Quel est le comportement de la paille au tassement ? Les bottes de paille ont tellement été comprimées qu’elle ne se tassera pas dans le futur, sauf s’il y a eu détérioration. Sachez que certaines maisons en paille sont centenaires !

La paille craint-elle l'humidité ? La paille est putrescible lorsqu’elle est exposée d’une manière prolongée à l’eau. On fera alors attention à ce point, d’ailleurs un professionnel de la paille n’est jamais serein pendant une phase du chantier où la paille n’est pas protégée ! Un contrôle d'humidité est nécessaire lors de sa mise en œuvre, elle ne doit pas excéder 20%.

La paille présente-t-elle des dangers ? Non la paille ne présente pas de danger particulier, on utilisera les protections nécessaires en routine. Il est important de nettoyer régulièrement le chantier car la paille en vrac qui s'accumule peut être très inflammable. Le principal défaut de la paille sur un chantier : la poussière !

analyse cycle de vie de la pailleQuel bilan environnemental pour la paille ? La paille est l’isolant bio-sourcé par nature ! De plus l’énergie nécessaire à sa fabrication est faible (0.1 kWh/kg pour la paille contre 8 pour la laine de verre). Si on analyse l’ensemble du cycle de vie (fabrication, transport, utilisation, recyclage), elle apparaît bien classée selon le BRE (Building Research Establishment) : A « Très bon choix ».

Quel comportement au feu de la paille ? La paille est classée E au feu, comme une bonne partie des isolants. Elle ne propage pas la flamme et ne dégage pas de gaz toxiques et de gouttelettes enflammées. Sachez que lorsqu'elle est enduite, son classement remonte à B selon les Euroclasses. Vous devrez tout de même mettre en place un parement coupe-feu si vous isolez votre maison avec des bottes. Voici une vidéo qui teste la résistance au feu de la paille :

La paille craint-elle les rongeurs ? Ce qui intéresse les rongeurs, ce sont les grains ! Puisqu’ils ont été préalablement récoltés, la paille ne constitue pas un garde-manger pour les rongeurs. Grâce à son tassement, elle est peu dégradable.

Avantages et Inconvénients de la paille



AvantagesInconvénients
Très peu coûteusePas de labellisation (mais règles professionnelles)
Très bon confort d’étéFaible pouvoir isolant
BiosourcéeApprovisionnement
Bon régulateur hygroscopique (bâti ancien)-
Bonne isolation phonique-
Bilan environnemental très satisfaisant-

Conclusion: 17/20 : la paille, entre économie, écologie et confort d'été !

La paille connaît ses dernières années un engouement particulier. Pas étonnant, car il s’agit de l’isolant bio-sourcé le moins cher du marché ! Si vous disposez de place, la paille saura vous garder au chaud l’hiver et au frais l’été. Seul bémol : l’approvisionnement, consultez le RFCP pour connaître les professionnels proches de chez vous et il faudra garder patience, car il s’agit d’un produit annuel. Pour aller plus loin, lisez les retours sur les constructions en paille avec une maison bois et paille et construire une maison écologique en paille qui offrent un excellent confort thermique.

Laisser un commentaire ou poser une question




#17 - Laura (admin) - 27 Juillet 2020

Bonjour s badonnel,

Pouvoir isolant de la paille = 0.052W/(m.K)
Pouvoir isolant de la laine de roche = 0.033 à 0.044W/(m.K)

Pour 37cm de paille, on obtient un R=7,1
Pour 25cm de laine de roche, on obtient un R=7

La laine de roche est plus performante à même épaisseur.

A bientôt,

#16 - s badonnel - 26 Juillet 2020

Bonjour, dans avantages inconvénients vous indiquez en inconvénient 'faible pouvoir isolant alors qu'il me semble qu'à épaisseur égale elle possède le même pouvoir que la laine de roche ?

#15 - Laura (admin) - 07 Juillet 2020

Bonjour Pat,

L'inconvénient de désolidariser les bottes de paille est la diminution de la performance thermique.
Néanmoins avec 20-25 cm de paille en vrac, l'isolation devrait être suffisante pour le sol.

Pour plus d'informations, vous pouvez poser des questions au RFCP (réseau français de la construction paille) :
https://www.rfcp.fr

A bientôt,

#14 - Pat - 28 Juin 2020

Bonjour,
Je souhaite isoler le sol de ma future yourte (sur pilotis) en paille dans une dalle bois.
Je pense mettre 20-25 cm d'épaisseur (paille auparavant en bottes que je désolidarisai pour qu'elle soit moins épaisse). Cela me permettrait d'avoir des sections de bois moins hautes pour le solivage.
Qu'en pensez vous? Cette option est-elle suffisante pour obtenir un R adapté au sol SVP?
Merci, bonne journée

#13 - Pascal - 11 Mai 2020

Merci pour votre réponse.
Quel dommage qu'un isolant naturel, écologique, local, bon marché,efficace pour le déphasage, où l'on peut marcher dessus dans des combles perdus...ne puisse être installé.
En fait, je crois que ce sont ses qualités...qui l'empêchent d'ouvrir le droit aux aides ! Un comble (pas perdu !!!).

#12 - Laura (admin) - 11 Mai 2020

Bonjour Pascal,

Effectivement, il faut que l'isolant dispose d'une certification Acermi pour pouvoir prétendre aux aides financières.
Après avoir contacté Approche Paille, dans certaines régions, on peut commencer à voir des mesures expérimentales via le PACTE. Aussi, certaines antennes des compagnons bâtisseurs essaient d'ouvrir des programmes d'auto-réhabilitations accompagnées aux matériaux biosourcés.

A bientôt,

#11 - Laura (admin) - 11 Mai 2020

Bonjour Astrid,

Il faut que vos bottes soient compactées, que cela respecte les règles professionnelles. Il est possible de se procurer ses règles sur le site du RFCP :
https://www.rfcp.fr/les-regles-professionnelles/

Vu que la paille est dépourvue de grains, cela ne devrait en théorie pas attirer les rongeurs.
Mais si vous êtes déjà sujette à ce type d'invasion, nous vous recommandons de bien soigner votre enduit et toutes les jonctions qui pourraient se révéler être des portes d'entrée dans la paille.

A bientôt,

#10 - Laura (admin) - 11 Mai 2020

Bonjour dan 88,
Les bottes assurent une résistance thermique plus élevée que la paille en vrac.
Il vaut mieux poser les bottes de paille sur chant si c'est possible car le flux d'air est transversal aux fibres, donc la résistance thermique est meilleure (R=7.1). Cependant, si vous souhaitez mettre deux épaisseurs, les bottes posées à plat seront assez efficace pour garantir un très bon confort thermique (R=5.8*2=11.6).

En ce qui concerne la fibre de bois, il faudrait au minimum 35cm pour atteindre un R=8. Grossièrement, il faut compter environ 2 fois moins d'épaisseur pour arriver à la même résistance thermique.
Pour les combles perdus, la ouate de cellulose en vrac représente aussi un très bon compromis écologie/prix/confort. Pour plus d'informations :
https://conseils-thermiques.org/contenu/ouate-de-cellulose.php

A bientôt,

#9 - Astrid - 07 Mai 2020

bonsoir ,
je suis en train de tomber les murs de ma maison qui étaient faits de lambris et polystyrene et de souris mortes...... du coup je laisse le lambris d'un coté avec des tasseaux de bois et je souhaite remplir de paille pour faire de l'argile ensuite ou de la chaux . Est ce que je peux me fournir chez mes voisins agriculteurs et la tasser ou je dois trouver de la paille compactée ? j'ai lu que ça n'intéresse pas trop les rongeurs ,est ce juste ?..... j'en ai quelques uns tout le temps ....et je les laisse assez tranquille même si j'aimerais qu'ils déménagent ......
merci ,

#8 - Pascal - 07 Mai 2020

Je voudrais isoler les combles d'une maison des années 70 avec des bottes de paille. Hourdis, donc pas de problème de résistance de structure.
Je suis en train de demander les aides à l'isolation de l' Anah et Action logement et voudrais savoir si la paille sera acceptée. Faut-il une certification Acermi pour ouvrir les droits ? Le critère du "R" et un artisan RGE est-il suffisant ? Le conseiller local ne sait pas trop... Merci pour votre réponse.

#7 - dan 88 - 25 Avril 2020

bonjour ..je souhaiterai isoler les combles perdus avec de la paille ..est il preferable de mettre des bottes ou de la paille en vrac ?? si c est en botte je voudrai mettre 2 epaisseurs ??soit a plat (( 2x37 cms )) ou sur champ ((2x45 cms )) ....quel est la meilleur solution ??et quel sera la resistance thermique R de l une ou l autre des technique de pose ???quel epaisseur de fibre de bois faudrai t il pour correspondre a la paille ?? merci d avance pour votre reponse ....

#6 - Laura (admin) - 06 Avril 2020

Bonjour Fred94,

16 cm, ce ne sera pas suffisant pour isoler avec de la paille en toiture.
Vous pouvez isoler avec plus de largeur (36-37cm) en utilisant la technique du sarking.
Sinon en isolant alternatif, nous vous conseillerons la laine de bois. Mais encore une fois les 16cm ne suffiront pas pour avoir une isolation performante (28 cm serait idéal). Et il en est de même pour la laine de roche.

A bientôt,

#5 - Fred94 - 04 Avril 2020

Bonjour. Je voudrai isoler ma nouvelle toiture avec de la paille mais j ai une épaisseur de 16 cm est ce assez pour isoler ma toiture et est ce si bien isolant la paille mieux que la laine de roche
Merci

#4 - Laura (admin) - 06 Janvier 2020

Bonjour Flo,
Des bottes de pailles posées sur chant (37 cm) coincées entre les solives seront largement suffisantes pour l'isolation du plancher de la yourte.
Pour en savoir plus, nous avons rédigé un article complet sur la construction d'une yourte :
https://conseils-thermiques.org/contenu/yourte-contemporaine.php

A bientôt,

#3 - Flo - 01 Janvier 2020

Bonjour
je pensais isoler mon plancher de yourte avec de la paille (dans un coffrage donc), quelle épaisseur faut il prévoir ?
La yourte fait 5 m de diamètre.
Par avance merci!

#2 - Claire Viannenc Architecte - 28 Novembre 2019

Bonjour,
En soit il est possible d'isoler votre toiture en paille mais puisqu'il s'agit d'une toiture existante il faut vous assurer de l'épaisseur disponible pour limiter les découpes et de la capacité de votre toiture à supporter le poids des bottes en plus des contraintes habituelles (neige). De plus le phasage est très sensible en isolation sur toiture, la paille doit rester absolument protégée des intempéries.

#1 - cholroom7 - 31 Octobre 2019

bonjour,j' aimerai savoir s"il met possible de refaire l"isolation de ma toiture par l"extérieure avec de la paille car la laine de roche date de 1992 et elle sait tassée donc c"est pour cela que je vous pose la question
Remonter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies vous permettant d'accéder à des services et offres adaptées à vos centres d'intérêts et nous permettre de mesurer l'audience.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez-ici.