Les VMC hygroréglables

La VMC hygroréglable est un système de ventilation simple flux capable d’assurer le renouvellement de l’air aussi bien en neuf qu’en rénovation. Elle garantit à la fois un air sain (élimination des polluants) et la pérennité du bâti (évacuation de l’humidité). Conseils Thermiques vous guide dans le choix de ce système peu coûteux et performant.



Fonctionnement d’une VMC hygroréglable

Voici les différents éléments qui composent un système de ventilation hygroréglable :

fonctionnement vmc hygroreglable

1. Entrée d’air / 2. Bouche d’extraction / 3. Conduit / 4. Moteur VMC / 5. Sortie toiture

Le moteur de la VMC aspire puis extrait l’air vicié depuis les pièces techniques (salle de bain, WC, cuisine). La dépression ainsi créée fait que l’air neuf entre dans l’habitation par les entrées d’air au niveau des pièces principales (pièces de vie, chambres).

Dans le cas d’une VMC hygroréglable, le débit de ventilation est adapté pièce par pièce en fonction du taux d’humidité. Le renouvellement de l’air est ajusté au plus près des besoins ce qui optimise les consommations d’énergie que ce soit au niveau du chauffage (moins d’air chaud extrait) ou de la consommation électrique du moteur (moins puissant). On constate bien une augmentation de la puissance en fonction du débit d’extraction au niveau du groupe moteur :

debit vmc hygroreglable

Dans le cas d’une ventilation hygroréglable de type B. Les bouches d’extraction comme les entrées d’air modulent leurs débits selon l’humidité ambiante :

entrée d'air et bouche hygroreglables

On parle de ventilation hygroréglable de type A lorsque les bouches d'extraction sont variables selon l'humidité et les entrées d’air à débit fixe. Néanmoins, pour que l’installation reste cohérente et efficace, on privilégiera toujours la solution VMC hygroréglable de type B (entrées d’air et bouches variables selon l'humidité).

Dans tous les cas, la réglementation impose un fonctionnement continu de la ventilation avec des débits à respecter en fonction du nombre de pièces. Ce débit est réduit dans le cas d’une VMC hygroréglable :


Nombre de pièces1234567
Débit m³/h10101520253035

Installation d’une VMC hygroréglable

Il faut en premier lieu poser les manchettes au niveau des pièces techniques. Pour cela, on dessine la forme ronde en suivant le contour de la manchette puis on découpe le placo à l’aide d’une petite scie à main. On place ensuite les gaines isolées dans chacune des manchettes en respectant bien les diamètres : 125 mm pour la bouche cuisine, 80 mm pour les sanitaires.

installation vmc hygroreglable etape 1

On coupe ensuite l’alimentation de la VMC pour raccorder le groupe moteur. Celui-ci est généralement suspendu à l’aide d’une cordelette pour éviter les vibrations qui pourraient causer des nuisances sonores. Le raccordement électrique est très classique (Phase, Neutre, Terre). Lorsque le moteur a 2 vitesses, un interrupteur basculera la phase entre les 2 bornes prévues (généralement notée L1/L2 ou V1/V2).

installation vmc hygroreglable etape 2

On découpe ensuite les gaines pour les raccorder au moteur en veillant à éviter les coudes ou les longueurs inutiles. La jonction peut se faire à l’aide d’un collier de serrage ou grâce à un système de clip du fabricant. Les piquages non utilisés doivent être bouchés, idéalement avec un bouchon souvent fourni (ou au scotch en secours). Toutefois, si le moteur est surdimensionné, il peut être intéressant de mettre une gaine « en attente » dans le grenier. Cela permettra de ne pas sur ventiler l’intérieur ce qui provoquerait des pertes de chaleur inutile et parfois du bruit lié au flux d’air trop important. La gaine crée dans ce cas des pertes de charge supplémentaires.

installation vmc hygroreglable etape 3

On place enfin les bouches selon la finition choisie. Celle de la cuisine peut disposer d’une alimentation électrique pour fonctionner selon 2 vitesses.

installation vmc hygroreglable etape 4

Exemple d’une VMC hygroréglable dans une maison neuve RT 2012

Pour mieux comprendre le fonctionnement, on se propose d’étudier un cas concret. Une VMC hygro B Aldes Bahia est installée dans une maison neuve RT 2012 de 120 m² qui comprend 2 salles de bain, 1 WC et une cuisine. Une bouche d’extraction (en rouge) est donc installée dans chacune de ces pièces. Des entrées d’air (en bleu) assurent le renouvellement de l’air :

vmc hygroreglable maison neuve

Sur cette construction neuve, la longueur des conduits a été optimisée

Bruit : Le bruit de la ventilation au quotidien n’est absolument pas dérangeant. De base, le bruit est déjà assez faible (36 dB ou moins). De plus, le débit n’augmente qu’en cas d’activité ce qui couvre sans mal le flux d’air. Au niveau du caisson, le bruit est important (50 dB) mais celui-ci est placé dans les combles et ne représente aucune gêne au quotidien.

bruit vmc hygroreglable

Niveau sonore mesuré au niveau du caisson (50 dB), de la bouche cuisine vitesses 1 (33 dB) et 2 (36 dB)

Le seul inconvénient se situe au niveau des bouches à détection de présence. Dès que le capteur s’active, il ouvre brusquement la trappe dans un « clac » rapide (moins d’une seconde) et assez sonore qui fait sursauter au début. On s’y habitue ensuite rapidement.

bouche hygroreglable

Le mécanisme qui ouvre les bouches est bruyant

Confort : Les courants d’air froid sont limités par la pose des bouches d’entrée d’air dont le volet est orienté vers le haut.

Consommation : Sur cet ancien modèle, la consommation moyenne est de 33 W-Th-C, c’est 5 fois plus que sur les derniers produits sortis ! Lors du renouvellement, un moteur basse consommation sera privilégié (6.5 W-Th-C).

Entretien : L’entretien est simple et peu chronophage. Tous les 3 mois, on dépoussière les entrées d’air à l’aide d’un chiffon doux. Tous les 6 mois, les bouches doivent également être nettoyées.

vmc hygroreglable entretien bouche

Seul l’entretien au niveau du groupe moteur peut être contraignant car il faut accéder aux combles ce qui n’est pas toujours aisé. On ouvre l’appareil en déverrouillant les ergots puis on dépoussière la roue à l’aide d’un pinceau.

vmc hygroreglable entretien moteur

Avis : L’installation est bien optimisée (faible longueur de gaines et entrées d’air vers le haut) et aucune panne n’a été constatée en 4 ans d’utilisation. Cependant, la consommation du moteur est assez élevée comparée aux modèles actuels. Le changement du moteur seul pourrait ainsi faire économiser environ 30€ par an.

Critères de choix d’une VMC hygroréglable

Consommation : La consommation est un critère de choix primordial. En effet, il existe différents types de VMC hygroréglables qui n’offrent pas du tout les mêmes prestations :


Type de VMC HygroréglableConsommationPrix moteurCoût sur 10 ans
Ancienne génération40 W-600€
VMC hygroréglable classique20 W170€300€
VMC hygroréglable basse conso9 W250€135€

On constate que le surcoût pour un modèle basse consommation par rapport à un modèle classique (+80€) est amorti en 4.5 ans environ. Comme la durée de vie sur ce type de produit est d’au moins 10 ans, il y a tout intérêt à opter pour les VMC les plus performantes. Voici comment reconnaître une VMC hygroréglable basse consommation, les références fabricants sont suivies de la mention :vmc hygroreglable basse consommation

Notons que les marques des grandes surfaces de bricolage se contentent de VMC hygroréglables classiques.

Aide financière : Si vous passez par un professionnel pour l’installation de votre VMC hygro B, les modèles basse consommation sont éligibles au CEE (Certificats d’Economies d’Energies). Cela peut prendre par exemple la forme d’un bon d’achat chez une grande surface alimentaire. Les enseignes Auchan, Carrefour ou Leclerc par exemple ont toutes un site « prime énergie » dédié. En fonction de vos revenus, la prime s’élève autour de 100€ soit le surcoût pour un modèle basse consommation.

Bouches : Il faut s’assurer de choisir des bouches hygroréglables. Elles sont alimentées soit par piles (1 pile LR06 1.5V par bouche) soit sur secteur. Ensuite la commande peut être automatique (à détection de présence) ou manuelle (avec une tirette, une télécommande ou un interrupteur). Le design a également son importance et les modèles récents seront souvent plus discrets. Pour les utilisateurs les plus exigeants, il est possible de commander des bouches à la couleur de la décoration intérieure.

entrée air hygroreglable

Entrées d’air : Les entrées d’air doivent aussi être hygroréglables avec un flux d’air orienté vers le plafond pour plus de confort. Certaines entrées d’air sont munies d’un filtre à pollen qu’il faut changer au moins une fois par an. Niveau design, on trouve aussi des couleurs personnalisables.

Vitesse : Certains moteurs autorisent plusieurs niveaux de vitesse pour évacuer plus rapidement les polluants (cuisine). On peut citer les modèles HP (Haute Pression) chez Atlantic par exemple.

VMC hygroréglable connectée : Pour les technophiles, Aldes propose une ventilation connectée (EasyHome PureAir Connect). On peut notamment choisir le niveau de ventilation à l’instant T (quotidien, vacances ou boost), programmer le débit selon des plages horaires et consulter le niveau de polluants dans la maison (COV, CO2, Pollen). L’application rappelle à l’utilisateur le moment de l’entretien ou le changement des filtres :

vmc hygroreglable connectée

Prix des VMC hygroréglables

Le prix d’une VMC hygroréglable ne doit pas se résumer au tarif d’achat. En effet, la consommation d’électricité est décisive car l’appareil fonctionne 24h sur 24. Il faut retenir qu’une VMC hygroréglable basse consommation sera toujours plus rentable qu’un modèle hygroréglable classique.

Pour un moteur seul, le prix va d’environ 160€ (20 W-Th-C classique) à 240€ (9 W-Th-C basse consommation). Il n’est cependant pas recommandé d’installer un moteur hygroréglable si les bouches d’extraction et les entrées d’air ne sont pas elles-mêmes hygroréglables.

Bien souvent, les VMC hygroréglables sont commercialisées en kit dont le prix varie de 220€ (classique) à 300€ (basse consommation). Attention de bien comparer le prix des kits car les prestations peuvent être différentes. Par exemple, les éléments suivants peuvent ne pas être fournis : gaines isolées, interrupteur 2 vitesses, bouchon pour bouche non utilisée, piles… Le design des bouches a une influence sur le prix également.

Les trois fabricants principaux (Aldes, Atlantic et Unelvent) proposent des produits voisins dont les prix sont très proches. En ce sens, il n’y a pas un produit significativement moins cher qu’un autre. Il faut faire jouer la concurrence pour trouver les meilleures offres.

Prix de la pose d’une VMC hygro B

prix pose vmc hygroreglableL’installation est accessible à un bon bricoleur. Pour ceux qui n’ont pas les compétences ou le temps nécessaire, il faudra faire appel à un professionnel. Le prix pour la fourniture et la pose d’une VMC hygroréglable B basse consommation varie entre 700 et 1 500€ selon la complexité de l’installation :

À titre d’exemple, le devis obtenu lors du projet présenté en amont (maison neuve dans des conditions idéales, entrées d’air non comprises) :

Pour obtenir le meilleur prix, il sera nécessaire de mettre les entreprises en concurrence.

Pour cela, Conseils Thermiques s'associe à plusieurs partenaires afin de vous mettre en relation avec des artisans locaux certifiés RGE. Vous pourrez ainsi étudier plusieurs propositions techniques et commerciales gratuitement et sans engagement.

Je souhaite rencontrer des entreprises >

Comparatif des VMC hygroréglables

La plupart des produits sont certifiés par le CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment) ce qui permet de pouvoir les comparer de façon objective. Voici un échantillon représentatif du marché (prix des kits hors gaines):


VisuelMarqueDésignationPiquagesConso. W-Th-CBruitGarantiePrix moteurPrix Kit T3+
VMC HYGRORÉGLABLE B CLASSIQUE
comparatif vmc hygroreglableVorticeVort Hygroréglable
Penta
5 ø80 + 1 ø12545.5362NC107€
comparatif vmc hygroreglableLeroy MerlinEquation4 ø80 + 1 ø12527.236399€189€
comparatif vmc hygroreglableAldesEasyHome
Hygro Classic
4 ø80 + 1 ø12520.5372160€225€
comparatif vmc hygroreglableUnelventOzeo6 ø80 + 1 ø12518305185€181€
comparatif vmc hygroreglableAtlanticHygrocosy6 ø80 + 1 ø12520.7342190€259€
VMC HYGRORÉGLABLE B BASSE CONSOMMATION
comparatif vmc hygroreglableVorticeVort Hygroréglable
Penta ES
5 ø80 + 1 ø12515362NC236€
comparatif vmc hygroreglableUnelventOzeo Ecowatt6 ø80 + 1 ø1254.5305240€320€
comparatif vmc hygroreglableAldesEasyHome Hygro
Premium MW
5 ø80 + 2 ø1257.3362240€300€
comparatif vmc hygroreglableAtlanticHygrocosy BC6 ø80 + 1 ø1259362245€305€
VMC HYGRORÉGLABLE B COMPACTE BASSE CONSOMMATION
comparatif vmc hygroreglableAldesEasyHome Hygro
Premium Compact MW
4 ø80 + 1 ø1258.4362258€258€
comparatif vmc hygroreglableUnelventOzeo Flat Ecowatt4 ø80 + 1 ø1256.4NC5250€290€
comparatif vmc hygroreglableAtlanticHygrocosy BC
Flex
6 ø80 + 1 ø12510.1302260€408€

Avantages et inconvénients de la VMC hygroréglable


AvantagesInconvénients
Installation à la portée d’un bon bricoleurSolution hygroréglable A à éviter
Peu coûteuse (300€)Moteur non basse consommation à éviter
Faible entretienNe récupère pas les calories de l’air extrait
Très fiable
Confortable
Économe en énergie
Silencieuse (moteur dans les combles)
Système connu de tous les électriciens
Compatible neuf et rénovation

Conclusion 17/20 : La VMC hygroréglable, une solution indétrônable ?

La VMC hygroréglable est donc à la fois une solution peu coûteuse, confortable, efficace et peu exigeante en termes d’entretien. C’est donc un excellent choix, d’autant qu’elle peut être installée dans le neuf comme en rénovation. Pour plus de précisions, vous trouverez la présentation détaillée d'une VMC Unelvent Ozéo Ecowatt. Si votre budget est plus limité, la VMC autoréglable peut également être une bonne solution mais uniquement en rénovation. Pour en savoir plus, consultez toutes les technologies de VMC Simple flux. Les maisons à très haute performance énergétique (niveau passif) se tourneront davantage vers les VMC double flux pour plus de confort.

Laisser un commentaire ou poser une question




#48 - ThomasP - 02 Octobre 2021

@Doumé

Pas de soucis, j'ai la version compact de ce modèle pour ma part, le moteur de la VMC Aldes fonctionnera normalement avec 3 piquages c'est prévu, les obturateurs de piquages non utilisés sont livrés (2 max)

#47 - Doumé - 10 Septembre 2021

Bonjour,
Je souhaite installer une VMC simple flux hygro premium MW basse consommation de marque Aldes.
Je n’utiliserai pas tous les piquages existants sur cette VMC car je n’ai besoin que de 1 pour la cuisine, 1 pour la salle de bain, 1 pour WC. Les autres piquages seront bouchés et je me demande si de ce fait le fonctionnement de la VMC ne sera pas impacté. Puis-je avoir votre avis.
Merci



#46 - Nhroz - 04 Septembre 2021

Bonjour,
dans le cadre d'une rénovation, nous avons très souvent +60% d'humidité a l'étage ou il y a les chambres + salle d'eau.
Est ce qu'une vmc hygroréglabe soit la solution? Je pensais poser une bouche pour la sdb/+1 entrée par chambre (3).

Le seul hic a tout ceci, c'est les fenetres. Dans leurs jus... et peu étanche et pas de sortie d'air hygro b, est toujours ok pour poser une vmc dans ces conditions?

Merci a vous

#45 - Xavier (admin) - 23 Août 2021

Bonjour JFK,

Oui, un entretien régulier est requis mais peut être fait par le particulier. Voir le détail à cette adresse :
https://conseils-thermiques.org/contenu/entretien-VMC.php

Pour la pose dans des combles isolés, on suspend généralement le groupe moteur au dessus de l'isolant de façon à ce qu'il soit "désolidariser" de la maison (bruit).

A bientôt

#44 - JFK - 19 Août 2021

1-Ce dispositif nécessite-t-il un entretien régulier par un professionnel ?
2-Peut-il être installé sur le plancher des combles si celui-ci est isolé ?

#43 - Seb31 - 27 Mai 2021

Bonjour,
Faut-il remplacer les grilles d'aération positionnées sur les fenêtres munies d'un fil de "nylon" et veilles de 10 ans (VMC HYGRO B) ?
Merci par avance

#42 - Labrador75 - 10 Mai 2021

Peut-on remplacer la VMC ancienne (30 ans) d’un immeuble de 75 appartements par une VMC hygroreglable ?

#41 - Laura (admin) - 01 Février 2021

Bonjour mfm,

Il faudrait les démonter pour examiner si tous les éléments de vos entrées d'air sont en place (réglette ou mousse). Certaines d'entre elles sont réglables, à vous de voir si c'est le cas.

Il ne faut surtout pas les boucher au risque de ne pas assurer le bon renouvellement de l'air.

A bientôt,

#40 - mfm - 30 Janvier 2021

il y a beaucoup trop d'air avec les entrées d'air hygroréglables atlantic au niveau des fenêtres des chambres,quand il y a du grand vent je perd au moins 2 degres dans les pieces.
peut on mettre autres choses?
MERCI

#39 - Laura (admin) - 26 Janvier 2021

Bonjour Fredo,

L'idéal serait d'installer une ventilation efficace partout dans la maison. Les entrées d'air sur les fenêtres des pièces de vie (chambres, salon) et les sorties d'air dans les pièces d'eau (cuisine, salle de bain, buanderie).

L'avis d'un professionnel pourrait être utile vu qu'il s'agit d'une rénovation.

La VMI peut être aussi une solution puisqu'elle fait passer moins de gaines. Néanmoins elle présente aussi des inconvénients, pour plus de renseignements :
https://conseils-thermiques.org/contenu/ventilation_par_insufflation.php

A bientôt,

#38 - Laura (admin) - 26 Janvier 2021

Bonjour mamylulang,
Le fait d'avoir carrelé et poser du lambris PVC dans la salle de bain empêche l'humidité de s'évacuer comme elle le faisait avant.
Il faudrait vérifier l'état de fonctionnement de la VMC double flux actuelle.

A-t-elle été entretenue régulièrement ?
Les débits d'air sont suffisants pour évacuer l'humidité dans la salle de bain ?

Le mieux serait de faire venir un professionnel spécialisé dans la ventilation double flux pour qu'il puisse faire un diagnostic. Voici un annuaire des artisans RGE :
https://www.faire.gouv.fr/trouver-un-conseiller

En attendant, vous pouvez placer un absorbeur d'humidité pour limiter les dégâts et aérer cette pièce.

A bientôt,

#37 - Fredo - 19 Janvier 2021

Bonsoir,
Nous avons une maison de 100m carré RDC +2 construite en 1964.
Le sous bassement est en parpaing et les deux niveaux en briques rouge d'époque.
Nous avons isolé l'habitation et changé les fenêtres + portes.
Nous avons fréquemment de la condensation sur les fenêtres dans les chambres au deuxième étage et de l'humidité dans un petit coin rangement sur le palier du 2e.Et cela malgré l'utilisation d'un absorbeur d'humidité.
Lorsque nous recevons des amis, la porte d'entrée du 1er est couverte de condensation.
L'habitation est chauffée au gaz de ville, et est ventilée tous les jours
Une SDB sans VMC du fait de la présence de deux fenêtres.J'avais pensé que cela suffirait.
Comment résoudre ce problème?
Je pensais à une VMC hygroreglable que j'installerai au deuxième étage du fait de la cage d'escalier avec un plafond rabaissé et en pente.
Je profiterai de mes travaux en cours pour percer la dalle et mettre une bouche dans la SDB si cela est possible.

Qu'en pensez-vous et que me conseilleriez-vous?
Merci à vous,
Cordialement.

#36 - mamylulang - 12 Janvier 2021

Bonjour,
J'ai une maison tout électrique, d'environ 150 M2 construite en 1977. Les murs sont en béton cellulaire. Il y a 1 cuisine, 1 SDB , 1 WC et 1 cabinet de toilettes au RDC, 1 SDB,1WC au 1er étage. L'isolation dans les combles avec dans un premier temps de la laine de verre sous les tuiles et le plancher, recouverte avec des plaques de contreplaqué d'1 cm d'épaisseur. Par la suite, il a été mis sur le sol une épaisseur de 20 cm de laine de lin. A la construction, il a été installé une VMC double flux. En 2018, j'ai refait la SDB du RDC complètement carrelée sur les murs et des lambris de pvc au plafond posés sur des tasseaux.Depuis cette date cela fait deux fois que je nettoie le plafond car j'ai des traces noires qui apparaissent. Faut-il envisager de changer la VMC double flux ? Existe-t-il une VMC hygroréglable double flux et laquelle conviendrait le plus ? pour à peu près quel prix ? Les gaines existantes sont-elles adaptées pour cette nouvelle VMC ? Ce type de remplacement peut-il bénéficier du 1% Loi Hope ? Sinon quelle solution pour régler ce problème ? Saturateur d'humidité ? ou autre ? Merci pour votre réponse.

#35 - Xavier (admin) - 05 Janvier 2021

Bonjour Xavier,

Comme l'humidité présente dans l'air ne s'évacue pas, elle se condense là où l'air est le plus froid (autour des fenêtres).

Si vous avez déjà des entrées d'air aux fenêtres, j'aurais tendance à vous guider vers une VMC hygroréglable.

Les VMC double flux sont vraiment réservées aux bâtiment très performants et sont souvent pensées dès la conception :
https://conseils-thermiques.org/contenu/vmc_double_flux.php
https://conseils-thermiques.org/contenu/installation-vmc-double-flux.php

A bientôt,

#34 - Xavier (admin) - 05 Janvier 2021

Bonjour Jean,

Vous pouvez peut-être regarder du côté d'un extracteur de type Silent Dual de S&P qui module son débit en fonction de l'humidité de la pièce. Cela me semble bien adapté à votre configuration.

A bientôt,

#33 - Xavier - 03 Janvier 2021

Bonjour. J ai besoin d aide concernant le choix d une vmc. Nous avons construit en 2014.nous avons mis le paquet au niveau isolation. 2x200 en laine de verre au niveau des combles, parpaing isolé+100 laine de verre sur les murs. Au niveau des fenêtres en PVC avec grille aération dans les chambres. Au niveau du chauffage c est un poêle à bois. Nous rencontrons des soucis de condensation sur la partie basse des fenêtres quand il fait froid dehors (parfois ça coule). Par rapport à mon problème de condensation je pense mettre une vmc. Problème le choix. Vaut il mettre une vmc hygroreglable haut de gamme ou une double flux bas de gamme même si un peu plus coûteuse en bouchant les grille d aération des fenêtres. Merci pour votre réponse

#32 - Jean - 21 Décembre 2020

Bonjour,
Je rencontre des problèmes de ventilation dans une salle de bain. Je souhaites percer un trou vers l’extérieur et installer une ventilation qui se met en route en fonction de l’hygrométrie de la pièce, cad principalement au moment des douches.
Quels types de modèles, basse consommation, à piles ou pas, me conseiller vous ?
Merci
Jean

#31 - Luc - 17 Décembre 2020

Bonjour,
J'ai un doute.
Je souhaite installer dans une vieille maison une VMC simple flux hygro de type A de basse consommation.
Je ne trouve que des VMC hygro B ou des VMC auto.
Est-ce que les VMC Hygro de type A ou B ce sont les mêmes modèles et c'est le choix de poser ou pas des entrées d'air Hygro qui transforme le système en type A ou B ou bien je n'ai rien compris et il existe des VMC hygro de type A et d'autres de type B?

Merci.

#30 - Xavier (admin) - 14 Décembre 2020

Bonjour autre_pensee,

Il s'agit d'un modèle compact de la gamme "flex" chez Atlantic. Vous trouverez des équivalents chez Unelent (appellation "flat") ou Aldes ("Compact").

A bientôt,

#29 - autre_pensee - 11 Décembre 2020

BOnjour,

Quel est le modele d'entree d'air presenté en photo?
En effet, je n'arrive pas a trouver d'entree d'air hygro b avec flux dirigé vers le plafond et aussi discrete.

Merci

#28 - Laura (ad - 08 Décembre 2020

Bonjour BINGO911,

Les VMC fonctionnent de cette manière : l'air neuf rentre par les pièces de vie (salon, chambre, salle à manger...) et l'air vicié est extrait dans les pièces avec un point d'eau ( salle de bain, cuisine, WC...).
Vous pouvez déjà essayer d'installer un système suivant ces recommandations et voir si vos problèmes se résolvent.

A bientôt,

#27 - BINGO911 - 07 Décembre 2020

Bonjour, Je suis en maison, vieille en pierres. Les pièces "humides" en RDC, pas encore équipées en ventilation. Toutes les fenêtres ont des entrées d'air (même les pièces humides. On me dit que dans les pièces humides, il ne faut pas d'entrée d'air aux fenêtres s'il y a une VMC mais uniquement sortie (extraction, l'entrée se faisant via l'ajourage de la porte. Est ce exact ?
De plus, les chambres de l'étage sont plutôt humides, la chaleur monte. Que faire ?
D'avance merci pour vos réponses et éclairages.
Cordialement.

#26 - krom77 - 16 Novembre 2020

bonjour quel est l'impact sur la consommation de gaz ?

#25 - Xavier (admin) - 02 Juin 2020

Bonjour Dyce,

Lors de la rédaction d'un article sur les VMC Unelvent, le technicien nous avait mis en garde contre une réduction du diamètre de la sortie d'air. Cela oblige le moteur à compenser la réduction en tournant plus vite et génère plus de bruit :
https://conseils-thermiques.org/contenu/vmc-hygroreglable-sp-unelvent.php

A bientôt,
Remonter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies nous permettant de mesurer l'audience.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez-ici.