Les panneaux solaires au sol

Les panneaux solaires photovoltaïques à poser au sol constituent une solution intéressante pour les particuliers : faciles à mettre en œuvre et rentables rapidement dans le cadre d’une autoconsommation totale. Mais ils présentent aussi des contraintes fortes, à commencer par l’emprise au sol dans le jardin. Conseils thermiques pèse le pour et le contre de cette installation.



panneau solaire au sol

Installation de panneaux solaires au sol

L’intérêt majeur des panneaux à poser au sol est que leur installation est réellement accessible à tous, le plus souvent sans outillage spécifique, ni compétences particulières en bricolage. En ce sens, cette solution est bien adaptée aux particuliers.

panneau solaire au sol jardin

Elle ne nécessite pas de monter sur un toit, pas de fondation au niveau des supports (lestage) et les panneaux solaires peuvent se brancher sur une prise si celle-ci est protégée par un disjoncteur. Pas forcément besoin d’accéder au compteur électrique donc si vous n’avez pas de compétences en électricité. Voici un aperçu des étapes.

Etape 1, pose du support et fixation des panneaux : Il faut choisir un endroit favorable (Est-Sud-Ouest) préservé des ombrages et y positionner les supports. Les panneaux viennent ensuite se fixer dessus.

pose panneau solaire au sol

Etape 2, branchements : Cela consiste à relier les panneaux (qui produisent l’électricité), l’onduleur (qui transforme le courant continu des panneaux en courant alternatif utilisable par le réseau domestique) et le coffret (qui assure la protection de l’installation).

Pour en savoir plus, consultez notre tutoriel complet et adapté aux néophytes pour installer soi-même des panneaux solaires.

Les différents supports pour les panneaux solaires au sol

Voici plus en détails les différentes solutions que vous pouvez envisager pour poser les panneaux solaires dans votre jardin.

Bac en plastique type Rénusol : le plus simple

Bac en plastique Rénusol (90€) : Il s’agit simplement d’un bac moulé en plastique qui se pose directement sur le sol. Des matériaux lourds de récupération se placent au fond du bac pour assurer le lestage : pierre, sable, béton… On visse ensuite des barres de fixation sur les panneaux photovoltaïques qui peuvent ainsi épouser la forme du bac. Le panneau solaire est maintenu sur son support grâce à des vis auto foreuses.

lestage panneau solaire au sol

Avantages : Le bac Rénusol est extrêmement facile à mettre en œuvre, une seule personne suffit et l’outillage reste très limité. La finition est « propre » puisqu’on ne voit aucun câblage. Garantie 10 ans.

Inconvénients : Ce type de support est posé au ras du sol ce qui le rend très sensible à la végétation. Des herbes hautes devant les panneaux solaires peuvent faire chuter le rendement. Pour contourner cet inconvénient, on peut dérouler une toile tissée sous les bacs afin de faciliter l’entretien. Attention, elle ne devra pas faire de l’ombre aux panneaux !

panneau solaire au sol bac rénusol

L’inclinaison de 15° n’est pas non plus optimale (idéalement 30°) mais permet de réduire la prise au vent. La perte de production reste cependant faible, 5% environ ce qui n’est pas très significatif sur une petite installation.

L’emprise au sol est assez importante car les panneaux solaires sont au format paysage, environ 1.8 m² par panneau (L = 1.7 m l = 1.05 m).

Support GSE Ground System : le meilleur choix technique

GSE – Ground System (350€ pour 4 panneaux) : Le GSE est un support métallique capable de recevoir 2 à 12 panneaux solaires. Il se compose de 2 rails parallèles sur lesquels viennent se fixer les panneaux. Il est maintenu au sol par des bacs métalliques qui reçoivent du leste, aucune fondation n’est requise.

panneau solaire au sol gse ground system

Avantages : Ici, le support est surélevé par rapport au sol ce qui rend l’entretien plus facile, on peut tondre devant ses panneaux sans problème. L’emprise au sol est un peu plus limitée (environ 1.4 m² par panneau) et l’utilisateur peut choisir l’inclinaison souhaitée de 10 à 40°. Garantie 30 ans.

panneau solaire jardin

Inconvénients : L’installation est plutôt facile mais nécessite d’être deux personnes et le montage du support prend environ 2 heures (nombreux boulons). Le câblage reste visible à l’arrière des panneaux.

Equerre à poser au sol type Schletter

equerre fixation panneau solaire au solEquerre (190€ pour 2 panneaux) : L’équerre à poser est une solution à mi-chemin entre le bac plastique et le support GSE. Elle est posée directement au sol et comprend 2 rails sur lesquels les panneaux sont fixés en portrait. Les montants de l’équerre sont reliés par un profilé qui reçoit le leste.

Avantages : L’installation est facile avec une faible emprise au sol et une inclinaison de 30°. Garantie 10 ans.

Inconvénients : Sensibilité à la végétation, finition avec câbles apparents.

Limites des panneaux solaires au sol

Si la pose de panneaux solaires au sol est la plus simple à mettre en œuvre, elle présente néanmoins des contraintes qu’il faut considérer :

Sol et ombrage : La première est d’avoir un jardin pour y poser les panneaux et que cet endroit soit le plus ensoleillé possible. En effet, le sol est très sensible aux ombrages puisque les ombres portées sont importantes à la différence d’une installation sur le toit. Il faut donc bien relever les ombrages de son jardin à différents moments de la journée pour trouver un emplacement adapté.

ombrage panneau solaire au sol

Entretien du jardin : Comme déjà évoqué, les panneaux au sol resteront très sensibles aux herbes hautes selon le support choisi.

Concurrence : La pose des panneaux entre en concurrence avec les autres usages du sol. Le jardinage, les jeux pour enfants, les coins détentes : terrasse, pergola, hamac, salon de jardin, piscine…

Exposition aux risques : La position au sol fait que les panneaux sont plus exposés au vol et aux risques domestiques : projection d’une pierre par une moissonneuse, jeux de ballon...

Comment valoriser sa production d’électricité au sol ?

Une autre contrainte à prendre en compte concerne la rentabilité des panneaux solaires au sol. En effet, ceux-ci ne sont pas éligibles au tarif d’achat subventionné par l’Etat. Comprenez qu’il n’est pas possible de vendre son surplus de la même manière qu’une pose en toiture. De la même façon, la prime à l’autoconsommation n’est pas accessible.

installation panneau solaire au sol

Sans ces leviers, il est difficile de rentabiliser une installation en passant par un professionnel. On peut donc retenir que les panneaux solaires au sol sont plutôt réservés à une pose par soi-même. Voici les options possibles :

Autoconsommation totale (conseillé) : Dans ce cas, l’électricité produite est consommée en temps réel et le surplus est injecté sur le réseau, sans valorisation possible. Ce mécanisme est intéressant car les démarches administratives sont quasiment inexistantes (voir point suivant). La rentabilité de l’installation provient des économies réalisées sur sa facture d’électricité. Ainsi, une installation de petite puissance (500 à 1 000 Wc) est généralement rentable en une dizaine d’années car la plupart de l’énergie est consommée. Consultez nos pistes pour optimiser son autoconsommation pour en savoir plus.

autoconsommation totale panneau solaire au sol

L’enjeu est de décaler ses consommations au moment où les panneaux produisent.

Vente du surplus à un fournisseur alternatif : Si EDF OA (Obligation d’Achat) n’est pas tenu de vous racheter votre électricité. Cela peut intéresser des fournisseurs alternatifs comme Enercoop ou Planète-OUI par exemple. Mais cela ajoute des contraintes administratives et des frais liés à l’utilisation du réseau. La rentabilité n’est donc pas évidente.

Stockage du surplus dans une batterie virtuelle : Une autre façon de valoriser son surplus est de « stocker » de façon virtuelle les kWh non consommés pour les réutiliser plus tard. Cela apparaît séduisant sur le papier mais comme précédemment, ce système occasionne des frais et des démarches administratives supplémentaires. La rentabilité n’est donc pas acquise notamment pour une petite installation. Consultez notre article dédié au stockage virtuel pour en savoir plus.

Quelles contraintes administratives pour des panneaux solaires au sol ?

L’installation de panneaux au sol est celle qui nécessite le moins de tracas administratifs si vous optez pour une autoconsommation totale. Voici les démarches à réaliser dans ce cas :

Panneaux solaires au sol et droit de l’urbanisme : Aucune démarche n’est nécessaire auprès de la mairie si les panneaux sont posés à moins de 1m80 du sol.

panneau solaire au sol

Demande de raccordement en autoconsommation totale au près d’Enedis : Il faut en revanche faire une demande de raccordement auprès d’Enedis. Pour une demande en « autoconsommation totale », l’opération est gratuite. Il faut tout de même compter environ 3 heures (en plusieurs fois) pour assimiler et répondre au questionnaire demandé. N’hésitez pas à demander des précisions à votre agence Enedis locale dont les coordonnées sont précisées sur l’interface.

Un consuel est-il obligatoire ? Non, si vous utilisez un coffret pré-câblé (souvent proposé dans les kits solaires des marchands).

Ai-je le droit d’injecter gratuitement de l’électricité sur le réseau ? Oui, la loi indique une tolérance jusqu’à une puissance totale de 3 kW.

Article L315-5
Modifié par LOI n°2017-227 du 24 février 2017 - art. 11

Les injections d'électricité sur le réseau public de distribution effectuées dans le cadre d'une opération d'autoconsommation à partir d'une installation de production d'électricité, dont la puissance installée maximale est fixée par décret, et qui excèdent la consommation associée à cette opération d'autoconsommation sont, à défaut d'être vendues à un tiers, cédées à titre gratuit au gestionnaire du réseau public de distribution d'électricité auquel cette installation de production est raccordée et rattachées au périmètre d'équilibre de ce dernier. Ces injections sont alors affectées aux pertes techniques de ce réseau.

Article D315-10
Créé par Décret n°2017-676 du 28 avril 2017 - art. 2

La puissance installée maximale mentionnée à l'article L. 315-5 est fixée à 3 kilowatts.

Prix des panneaux solaires au sol

Pose par soi-même : Vous l’aurez compris, la pose de panneaux solaires au sol est plus attractive si vous effectuez la pose vous-même. Dans ce cas, le prix se situe entre 0.8 et 1.5€ le Wc :



quatre panneau solaire pose au solPrenons l’exemple de cette installation :

Ici, l’installation est rentable en 10.5 ans ce qui est intéressant compte tenu de la garantie du matériel (10 ans minimum).

Pose par un professionnel : Si vous préférez une pose par un professionnel, une installation sur le toit sera sûrement privilégiée car cela ouvre d’autres pistes de monétisation. Il faudra plutôt compter entre 2 et 3€ du Wc mais il est toujours important de réaliser plusieurs devis pour comparer les prix.

Pour cela, Conseils Thermiques s'associe à plusieurs partenaires afin de vous mettre en relation avec des artisans locaux certifiés RGE. Vous pourrez ainsi étudier plusieurs propositions techniques et commerciales gratuitement et sans engagement.

Je souhaite rencontrer des entreprises >

Retour d’expériences sur des panneaux solaires dans un jardin

Pour rendre les choses plus concrètes, on se propose de recueillir le témoignage d’un autoconsommateur dans l’ouest de la France.

Pouvez-vous nous décrire votre installation ? Il s’agit d’une installation vraiment basique avec 2 panneaux (550 Wc), un micro-onduleur et un coffret de protection. Les panneaux sont branchés sur une prise.

branchements panneau solaire au sol

Pourquoi avoir choisi une pose au sol ? Je n’ai aucune compétence en électricité et techniquement, la pose au sol était la seule envisageable pour moi. Par exemple, je ne me sentais pas capable d’effectuer des connexions au niveau du compteur électrique.

Les panneaux gênent-ils dans le jardin ? Le terrain est assez grand (1 200 m²) mais au final, avec l’ombre de la maison, il n’y avait finalement pas beaucoup d’espace pour installer les panneaux ! Ils sont placés entre l’aire de jeux des enfants et la terrasse. Il y aurait plus de panneaux, cela pourrait poser problème. Au quotidien, le seul point dérangeant concerne la tonte, il faut débrancher puis rebrancher les panneaux.

ombre portée panneau solaire au sol

L’installation a-t-elle été difficile ? Avant mon achat, je me suis assuré que le site marchand disposait d’un vrai service technique qui a pu me guider avec précision. L’installation n’est pas vraiment difficile en soi mais nécessite une préparation sérieuse.

Seul, elle m’a pris deux jours. Le premier jour pour la mise en place des panneaux sur les supports et la compréhension des branchements (service technique contacté à cette occasion).

panneau solaire pose au sol

Le deuxième jour, pour les raccordements électriques (service technique contacté avant la mise en service). Une personne qui a des compétences en électricité peut boucler ça facilement en une journée.

Quel modèle économique avez-vous choisi ? Ici, l’électricité produite est le plus possible autoconsommée, le surplus est injecté gratuitement sur le réseau et va chez mes voisins.

Quel gain annuel ? Avec 2 panneaux, le gain est modéré et se situe autour de 70€ par an. Avec un achat de 900€, cela donne une rentabilité en 12 ans. Mais j’ai aussi « gagné » en réduisant mes consommations d’électricité. Je me suis par exemple aperçu que ma plaque électrique consommait 100 W en permanence en veille ! Une belle économie annuelle.

mesure consommation électrique

En sachant que ma facture d’électricité de base était de 600€ par an, le gain reste appréciable même si ce n’est pas uniquement l’aspect financier qui a motivé ma démarche.

Quels changements dans vos habitudes ? Le premier réflexe pour optimiser l’autoconsommation est de faire fonctionner les appareils (aspirateur, machine à laver, lave-vaisselle, vélo électrique) lorsqu’il y a du soleil. J’ai aussi programmé le chauffe-eau thermodynamique pendant la journée.

programmation appareils électriques panneau solaire

En plus, l’option « heure pleine / heure creuse » a été arrêtée et nous avons aussi changé de fournisseur pour acheter de l’électricité « vraiment verte » chez Ilek. Une manière d’être le plus cohérent possible.

On peut citer les fournisseurs Enercoop, Planète Oui, Urban Solar ou Plüm Energie, également distingués par le guide de l’énergie verte de Greenpeace.

Quelle consommation peut-on couvrir avec « juste » deux panneaux ? Il ne faut pas espérer couvrir la consommation d’appareils énergivores ! Lorsqu’il y a du soleil, les panneaux couvrent le fonctionnement normal de la maison (ventilation, frigo, box…), un portable relié à un écran 23 pouces, un second ordinateur portable et une télévision de 32 pouces.

panneau solaire au sol branchés sur une prise

Avez-vous un système pour mesurer la production ? Non, malheureusement. Ces systèmes restent vraiment trop chers pour une petite installation ! Ici, il fallait compter 220€ pour une supervision, cela représente 3.5 années d’économies sur la facture. J’utilise plutôt le compteur Linky qui donne la consommation instantanée de la maison. J’arrive à faire une estimation grossière de la production de cette manière.

Et si vous deviez peser le pour et le contre ? Le pour est le côté très vertueux de consommer sa propre électricité et d’avoir réalisé la pose soi-même. Le contre reste l’entretien du jardin à surveiller. Ici, les panneaux sont à proximité d’une haie qu’il faut entretenir régulièrement. Je note aussi le côté un peu « frustrant » de ne pas connaître sa production d’électricité « au Watt près » au jour le jour.

calcul taux autoconsommation

Le taux d’autoconsommation est de 68%. Encore quelques efforts pour atteindre les 75% désirés !

Le coffret de protection est quand même doté d’un compteur d’énergie pour connaître la production globale.

Avantages et inconvénients des panneaux solaires au sol


AvantagesInconvénients
Installation soi-même possiblePas de valorisation possible par EDF OA
Rentables en autoconsommation totalePas de prime à l’autoconsommation
De l’énergie verte produite localementNécessité d’un jardin
Choix aisé de l’orientationSensibilité aux ombrages
Nettoyage facileConcurrence avec les autres usages du sol

Conclusion : Intéressants pour les particuliers mais pas exempts de défauts

Les panneaux solaires au sol constituent donc une solution intéressante pour les particuliers qui souhaitent réduire leur facture d’électricité. L’installation par soi-même reste accessible au plus grand nombre et rentable assez rapidement si la puissance est correctement dimensionnée.

Attention toutefois aux ombres portées qui peuvent impacter fortement la production des panneaux. Le jardin devra aussi être entretenu régulièrement selon le support choisi. Pour aller plus loin, consultez les autres installations solaires possibles (toit, pergola, balcon…).

Laisser un commentaire ou poser une question




#3 - Xavier (admin) - 17 Août 2020

Bonjour xquepsg,

Le devis de 3840€ (soit 2.56€ du Wc) est cohérent avec une installation réalisée par un professionnel. Elle ouvre le droit à un contrat de vente avec EDF OA (autour de 18 cts le kWh, prix garanti 20 ans). Mais dans ce cas, autant aller directement sur 3 kWc pour vendre la totalité de l'électricité produite, surtout si vous êtes dans le sud. Ce sera probablement la configuration la plus favorable. Vous pouvez faire une simulation sur le site suivant :
https://evaluer-mon-devis.photovoltaique.info/

Les démarches seront à confier au professionnel. A noter que même si l'électricité est "vendue" d'un point de vue administratif, ce sera votre maison qui consommera en priorité l'électricité produite.

Si vous voulez installer vous-même, un contrat avec EDF OA (qui propose un tarif subventionné par l'Etat) n'est pas possible. Il faut alors se tourner vers des fournisseurs d'énergie tiers comme Planète Oui, EkWateur ou Enercoop avec des tarifs beaucoup moins intéressants (3 à 6 cts le kWh) et des démarches à réaliser. Les contraintes sont similaires avec le stockage virtuel (consuel obligatoire). Cette dernière option sera probablement la moins intéressante car vous ne pourrez valoriser financièrement que 30% de la part d'électricité produite. Cela occasionne aussi des frais d'abonnement et d'aller chez un fournisseur d'électricité spécifique.

Enfin, si vous souhaitez installer vous-même sans revente. Une puissance de 500 à 1 000 Wc devrait largement suffire (il ne faut pas mettre trop puissant de façon à limiter le surplus). L'investissement sera aussi limité et les démarches très faciles (un formulaire Enedis à compléter en ligne).

A mon sens, les options "vente totale de 3 kWc en passant par un pro" et "autoconsommation totale avec une installation par vos soins" sont les plus intéressantes. La première devrait rapporter plus d'argent au final mais avec un coût d'investissement plus élevé. La seconde rapportera assez peu mais aura du "sens" et n'occasionnera qu'un faible investissement.

A bientôt,

#2 - xquepsg - 16 Août 2020

Bonjour.
je fais construire et j'ai déjà obtenu vos conseils sur le chauffage. et j'en cherche sur les PV.
je souhaite que ma maison ait des PV.
j'ai un devis de 3840 euros pour la pose de 5 PV de 300w de marque global bourgeois, avec micro onduleur (aucune mention pour la supervision et la gestion comme envoy s) en autoconsommation sans revente.
A ce prix la, je peux me faire moi meme l'installation mais avec 3kWc de PV.
mais je me pose la question du surplus.
si j'installe moi-même, je ne pourrais pas revendre a EDF OA à 10cts le kWh ?
il me reste donc la solution de revente moins chère mais ca m'oblige à faire plusieurs démarches administratives et couteuses (consuel, etc)
et pour le stockage virtuel, je n'ai pas besoin du consuel alors?
merci

#1 - Antec - 14 Juillet 2020

Merci pour toutes ces infos. Je compte fais une installation similaire.

Pour l'option heure pleine / heure creuse, je pense que justement c'est encore plus intéressant car on va baisser notre consommation au moment où c'est le plus cher !
Remonter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies vous permettant d'accéder à des services et offres adaptées à vos centres d'intérêts et nous permettre de mesurer l'audience.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez-ici.