Les poêles à granulés

Les poêles à granulés connaissent un franc succès depuis plusieurs années. Ils sont à la fois accessibles à l'achat et peu coûteux à l'utilisation tout en constituant une solution écologique. Il reste pourtant bien difficile de s'y retrouver entre les différents produits tant l’offre est fournie. Voici un guide pour trouver un appareil adapté à vos besoins.



poêle à granulés

Fonctionnement d’un poêle à granulés

Les granulés de bois sont de petits cylindres issus du compactage des déchets de l'industrie bois. Grâce à leur combustion, un poêle à granulés produit de la chaleur. Son fonctionnement se décline en 3 phases :

Phase de démarrage (10 minutes) : A l’allumage, une vis sans fin (1) activée par un motoréducteur (2) alimente le foyer en granulés (3) à partir du réservoir. Dans le même temps, l’extracteur des fumées (5) amène l’air comburant. Une bougie d’allumage (4) vient enflammer ce mélange air/granulés : la combustion commence.

fonctionnement poele granule

Phase de combustion : Cette combustion est par la suite entretenue toute seule par la chute régulière des granulés. Le poêle dose tout seul la quantité de combustible et d’air nécessaire pour satisfaire la température désirée. Le plus souvent, un ventilateur (6) diffuse la chaleur dans la pièce. L’extracteur (5) évacue les fumées vers le conduit de cheminée.

Phase d’extinction (20 minutes) : Le poêle se refroidit pour être prêt à démarrer un nouveau cycle.

On retiendra que le poêle à granulés est un système automatique et programmable ce qui lui confère une grande souplesse d’utilisation par rapport au poêle à bois. En contrepartie, l’électronique qui apporte ce « confort » peut aussi être une source de panne (la bougie d’allumage est une pièce d’usure par exemple).

Performances d’un poêle à granulés

Rendement : Les poêles à granulés sont des appareils performants. Leur rendement se situe autour de 85 à 90%, c’est 12 points de plus en moyenne que pour un poêle à bois car la combustion est optimisée.

combustion poele granule

Ici, une sonde de flamme participe à l’optimisation de la combustion.

Pour être éligibles aux aides financières, les poêles à granulés doivent respecter les exigences du label « Flamme Verte 7 étoiles » (les performances sont obligatoires mais le label reste facultatif).


Rendement énergétique (%)≥ 87
Émissions de monoxyde de carbone (mg/Nm3)≤ 300
Émissions de particules (mg/Nm3)≤ 30

L'UFC Que Choisir note par ailleurs que le rendement affiché par les fabricants se retrouve désormais dans le foyer « à 2% près ». Ce n'était pas le cas il y a encore quelques années.

Bilan environnemental : Le poêle à granulés utilise une ressource renouvelable et son bilan carbone est très faible. L’Ademe l’estime à 42 g de CO2 par kWh. A titre de comparaison, comptez plutôt 314 g pour une chaudière au fioul.

Diffusion de la chaleur avec un poêle à granulés

On trouve plusieurs technologies pour diffuser la chaleur selon les appareils :

Les poêles à granulés ventilés : Ils sont dotés d’une soufflerie pour une diffusion rapide de la chaleur. Selon les modèles, elle est orientée vers l’avant ou vers le haut.

poele granule ventilé

A gauche, ventilation frontale. A droite, ventilation supérieure.

Les poêles à granulés à convection naturelle : L’air ambiant s’engouffre en partie basse puis remonte le long de l’appareil où il est en contact avec un échangeur de chaleur. L’air chaud ressort ensuite en partie haute sans nécessité d’une ventilation. Ces poêles sont donc plus silencieux mais diffusent moins loin la chaleur.

poele granule convection naturelle

Sur un poêle à convection naturelle, l’air chaud ressort en position haute.

Les poêles à granulés canalisables : Ils sont pourvus d’un ventilateur supplémentaire pour chauffer une pièce adjacente. Ils s’adaptent donc bien à une habitation un peu cloisonnée (cuisine fermée par exemple).

poele granule canalisable

Un poêle à granulés canalisable peut chauffer un espace cloisonné à proximité.

Position du poêle : Le mode de diffusion de la chaleur joue un rôle dans la position du poêle. Voici un récapitulatif.


TechnologieVentilation
frontale
Ventilation
supérieure
Convection
naturelle
Canalisable
LogementPlutôt plain-pied
Etage – 100 m²
Plutôt étage
100 m²
Plutôt étage
100 m²
Pièce cloisonnée
Jusqu’à 120 m²
PositionMur périphérique
Base escalier
CentraleCentralePrès pièce cloisonnée

Dimensionnement des poêles à granulés

La puissance d’un poêle à granulés s’exprime en kW et va généralement de 6 à 14 kW. Toutefois, il faut considérer qu’un poêle à granulés chauffe essentiellement la pièce dans laquelle il est installé. On le dimensionne donc généralement pour le salon et les espaces ouverts sur celui-ci : cuisine, couloir, hall… Les pièces fermées, comme les chambres, doivent posséder un chauffage indépendant même si le poêle peut contribuer à leur chauffage en laissant les portes ouvertes.

dimensionnement poele granule

Un poêle à granulés ne pourra pas chauffer toute une maison de façon homogène.

C’est au professionnel de définir finement la puissance de l’appareil lors de sa visite technique. On peut cependant donner cet ordre de grandeur selon le volume à chauffer :


Climat / IsolationMauvaiseMoyenneBonneNeuf
Doux40 W/m335 W/m330 W/m315 W/m3
Tempéré50 W/m340 W/m335 W/m320 W/m3
Froid60 W/m350 W/m340 W/m325 W/m3

Exemple : Une surface à chauffer de 80 m² avec une hauteur sous plafond de 2.5 mètres a un volume de 200 m3 (80 x 2.5). Avec une isolation moyenne et un climat tempéré, la puissance indicative est de 8 kW (200*40 = 8 000 W).

Installation d’un poêle à granulés

Pour qu’un poêle à granulés fonctionne bien, il faut obligatoirement un apport d’air nécessaire à la combustion et une évacuation des fumées. Plusieurs configurations sont possibles.

Installation classique : Sur une installation classique, la sortie des fumées doit impérativement se faire en zone 1, au dessus du faîtage. L’air comburant est le plus souvent pris à l’extérieur par un conduit séparé.

poele granule installation classique

Tous les poêles à granulés sont compatibles avec une pose en zone 1.

Installation en ventouse : Sur une installation en ventouse, la sortie des fumées peut se faire sans dépassement du faitage en zone 2, ou directement côté façade en zone 3. L’arrivée d’air se fait généralement par un conduit concentrique ce qui évite de faire un trou dans la maison. Une pose en ventouse est donc moins contraignante mais elle reste réservée aux poêles à granulés certifiés étanches.

poele granule installation ventouse

Une pose en zone 3 requiert un poêle à granulés étanche.

Certification Qualibois : Cette certification vous oriente vers une entreprise dont au moins une personne a suivi une formation spécifique pour installer un appareil dans les règles de l'art. Elle est par ailleurs indispensable pour bénéficier des aides financières en vigueur.

installateur poele granule qualibois

Attention toutefois, être Qualibois n'est pas toujours synonyme de compétence. Consultez notre article relatif au choix du professionnel pour en savoir plus.

Utilisation d’un poêle à granulés

Programmation : L’intérêt majeur des poêles à granulés est leur caractère automatique et programmable. On peut ainsi trouver une maison chaude à son réveil, contrairement à un poêle à bois. Toutefois, toutes les cartes électroniques n’offrent pas les mêmes possibilités en termes d’intuitivité ou de réglages (limite de 2 plages programmables par jour par exemple). Le marché tend vers les poêles connectés pour un pilotage à distance mais tous ne proposent pas encore cette option.

poele granule utilisation

Régulation : Autre avantage, ces appareils ajustent automatiquement leur puissance pour répondre à la consigne demandée. La plupart du temps, les poêles à granulés chauffent avec une amplitude de 1°C. Par exemple, avec un réglage à 21°C, ils démarrent à 20°C et s’éteignent à 22°C. Cette sensibilité peut être réglable ou non selon les modèles.

Rechargement : Un réservoir standard possède une capacité d’environ 20 kg ce qui impose un rechargement quotidien au cœur de l’hiver. Les modèles les plus généreux peuvent aller jusqu’à 50 kg (3 jours d’autonomie).

poele granule

Recharger directement « au sac » demande parfois un peu de minutie.

Stockage des granulés : Le stockage des granulés prend de la place d’autant qu’il faut les entreposer au sec et si possible à proximité du poêle pour éviter les transports fréquents. Un sac de granulés mesure environ 55 cm de profondeur, 40 cm de largeur et 15 cm d’épaisseur. Comptez 65 sacs pour une tonne de pellets soit un volume de 0,7 m3.

Entretien régulier : Le poêle à granulés n’est pas un système sans entretien même si celui-ci reste bien moins contraignant que sur un poêle à bois. En effet, un nettoyage quotidien est nécessaire au niveau du creuset afin que les résidus de combustion ne bouchent pas les orifices d’arrivée d’air. Cette opération prend 5 minutes environ mais nécessite que le poêle soit éteint. Les appareils les plus sophistiqués sont munis d’une grille de décendrage qui espace les entretiens ou d'une arrivée des granulés par le bas (nettoyage automatique).

entretien régulier poele granule

Cette routine est à bien prendre en compte dans l’utilisation.

Il faut aussi nettoyer la vitre lorsqu’elle est sale pour profiter de la vision du feu. Le cendrier se vide quant à lui toutes les deux semaines environ.



Entretien exceptionnel : Une maintenance exceptionnelle par un technicien qualifié est impérative chaque année pour garantir les bonnes performances de l’appareil et la sécurité de l’installation (entre 150 et 200€ TTC). Elle reste réalisable par un bon bricoleur.

entretien annuel poele granule

Plus d’infos sur notre article dédié à l’entretien des poêles à granulés.

Critères techniques d’un poêle à granulés

Bruit : On reproche souvent aux poêles à granulés d’être bruyants. Si les fabricants ont fait de gros efforts sur ce point, tous les modèles ne se valent pas, loin de là.

bruit poele granule

Certains produits sont ultra silencieux (Nobis), d’autres le sont moins.

Plusieurs critères principaux sont ici à prendre en compte :


SoufflerieElle doit pouvoir se régler de façon autonome, de 1 à 5 le plus souvent.
Un mode « silence » (vitesse 0 = arrêt) peut être un plus.
Vis sans finElle doit tourner en continu pour être parfaitement silencieuse.
CreusetPréférez plutôt un creuset en fonte (lourd) à un creuset en acier (léger).
Il sera plus efficace pour atténuer le son de la chute des granulés.

Poids : La masse des produits est souvent proportionnelle à la qualité matérielle. Un poêle à granulés de bonne facture pèse autour de 90 kg. Les écarts constatés vont de 60 à 200 kg.

poids poele granule

Bougie d’allumage : Les nouvelles bougies en céramique ou en quartz remplacent progressivement celles en acier. Elles équipent la plupart des nouveaux appareils mais ce n’est pas toujours le cas sur l’entrée de gamme. Elles permettent un allumage plus rapide et disposent d’une meilleure durée de vie théorique. Elles restent toutefois deux fois plus coûteuses.

Rayonnement et double vitre : Une simple vitre offre un rayonnement bien meilleur en façade (sensation d’un petit soleil à proximité du foyer).

double vitre poele granule

Les appareils « design » sont souvent dotés d’une double vitre, très esthétique, mais qui coupe une part de rayonnement.

Empiètement dans la pièce de vie : Un poêle à granulés peut prendre plus de place qu’escompté. Pour limiter la distance au mur, vous pouvez vous orienter vers un modèle qui se raccorde directement sur le dessus (plutôt que par l’arrière) ou opter pour un poêle plat.

Réseau de distribution des poêles à granulés

Les poêles à granulés sont des produits de grande consommation que l’on peut se procurer quasiment partout. Pour autant, toutes les enseignes n’offrent pas la même qualité de « service » et chacun fera son arbitrage selon ses attentes.

Magasins spécialisés : Un professionnel spécifiquement formé vous délivre des conseils avant votre achat (choix du modèle, puissance), pendant la pose (utilisation et entretien) et après (entretien annuel, dépannage). Le plus souvent, un showroom expose des poêles en fonctionnement et le catalogue de produits est assez large. En contrepartie, le prix des poêles est souvent plus cher.

installateur de poele granule

Un magasin spécialisé s’occupe de tout, de l’installation au SAV.

Grandes surfaces de bricolage ou de jardinage : Les poêles proposés sont souvent moins coûteux à prestations égales mais le catalogue est moins fourni. Aussi, il n'est pas évident de trouver des conseils qualifiés et les devis restent payants (45€, déduits si le projet se concrétise). Le principal point de vigilance vient du fait que la GSB sous-traite la pose et que vous ne pouvez pas rencontrer le professionnel avant sa visite technique. Selon les marques, il est possible que la responsabilité de l'installateur se limite à la pose et que le SAV soit assuré par un prestataire différent.

Internet : Un achat sur internet permet de bénéficier d'un prix très compétitif mais suppose des compétences solides pour installer et dépanner vous-même votre appareil. Il faut s’assurer que le site marchand dispose d’un réel SAV pour vous accompagner techniquement sur la durée de vie du produit. Généralement, les magasins de vente spécialisés proposent un bon niveau de service. Consultez nos tests des produits distribués par Interstoves, Mypoele, Poele Discount ou Top Chaleur pour en savoir plus.

poele granule top chaleur

Une offre en ligne trouvera son public auprès des bons bricoleurs.

Les foires et les salons (à fuir) : Les salons sont avant tout des évènements commerciaux dont le but reste de vendre des produits. Il convient donc d'éviter tout achat lors de ces occasions car la loi ne protège pas le consommateur. En effet, le droit de rétractation ne s'applique pas (15 jours pour changer d'avis).

Prix d’un poêle à granulés

Prix hors pose : Le prix des poêles à granulés hors pose varie de 1 000€ à 5 500€ HT. Le design et le caractère « étanche » des appareils sont probablement les critères qui influencent le plus le montant des appareils même si on trouve aussi des différences techniques. Sans surprise, c’est sur internet que les prix sont les plus compétitifs :



Prix posé : Le prix moyen d’un poêle à granulés posé par un professionnel est d’environ 5 500€ HT sans tenir compte des aides financières en vigueur. La facture dépend la complexité de l’installation et la quantité de fumisterie mise en œuvre. Dans tous les cas, il est important de réaliser plusieurs devis pour comparer les prix et les solutions techniques.

Pour cela, Conseils Thermiques s'associe à plusieurs partenaires afin de vous mettre en relation avec des artisans locaux certifiés RGE. Vous pourrez ainsi étudier plusieurs propositions techniques et commerciales gratuitement et sans engagement.

Je souhaite rencontrer des entreprises >

Ces travaux de rénovation énergétique donnent droit à des subventions (prime énergie). Si vous avez déjà un devis (non signé), vous pouvez encore y prétendre.

Je souhaite obtenir ma prime énergie >

Prix de l’énergie : Au final, l’investissement reste donc plutôt attractif d’autant que les granulés de bois restent une énergie compétitive à l’utilisation. Ils sont notamment deux fois moins chers que l’électricité.

Tests de poêles à granulés

Pour tenter d’y voir plus clair dans ce marché très fourni, Conseils Thermiques vous propose des tests et des retours d’expériences en situation. Il suffit de cliquer sur l'image pour accéder à la publication :

Poêles ventilés
comparatif poele granule ventiléHoben
H7
8 kW
4 790€
17/20
comparatif poele granule ventiléHoben
H6
7.9 kW
5 490€
17/20
comparatif poele granule ventiléMCZ
Ego
8 kW
2 500€
17/20
comparatif poele granule ventiléPalazzetti
Marianne
9 kW
3 690€
16/20
comparatif poele granule ventilé palazzetti beatricePalazzetti
Béatrice
9.1 kW
2 950€
16/20
comparatif poele granule ventilé cadel sweet 3Cadel
Sweet 3
6.5 kW
1 290€
15/20
comparatif poele granule ventilé Invicta
Nola 8
8 kW
1 250€
14.5/20
comparatif poele granule ventilé freepoint globeFreepoint
Globe
10.5 kW
1 910€
14/20
Poêles à convection naturelle
comparatif poele granule convection naturelleNobis
A8
8 kW
3 000€
18 /20
comparatif poele granule convection naturelleRika
Livo
6 kW
3 100€
17/20
comparatif poele granule convection naturelleAustroflamm
Polly 2.0
7.8 kW
4 350€
16/20
comparatif poele granule convection naturelleHaas+Sohn
2.17
8.2 kW
2 000€
14.5/20
Poêles canalisables
comparatif poele granule canalisableRika
Domo
10 kW
5 500€
18/20
comparatif poele granule canalisableAnimo
Pure
10 kW
5 500€
18/20
comparatif poele granule canalisable Hoben h11cHoben
H11c
11.5 kW
5 500€
16/20
comparatif poele granule ventiléCadel
Frame 3
9 kW
2 500€
15.5/20
Poêles mixtes granulés et boisPoêles sans électricité
comparatif poele granule mixteRika
Induo
10 kW
7 500€
Avis
comparatif poele granule mixteEdilkamin
Demy
10 kW
5 000€
Avis
comparatif poele granule convection naturelle laminox idro fiorelloLaminox
Fiorello
7.5 kW
1 580€
Avis
comparatif poele granule convection naturelle laminox idro fiorelloLaminox
Fiorello
7.5 kW
1 580€
Avis 2

Pour des raisons de lisibilité, tous les modèles ne sont pas affichés. L’ensemble des articles est accessible depuis le menu.

Avantages des poêles à granulés

Inconvénients des poêles à granulés

Résumé de l’article en vidéo

Pour terminer, un résumé de l’article qui traite le sujet de façon humoristique :

lien_youtube

Conclusion : Comment choisir le bon poêle à granulés ?



En plus d’être écologiques, les poêles à granulés sont des appareils relativement bon marché qui bénéficient d’un coût de l’énergie attractif. C’est ce qui explique leur succès.

Il faut toutefois considérer que l'achat d'un poêle à granulés est un investissement sur le long terme. La priorité est donc de trouver un installateur compétent qui vous accompagnera pendant toute la durée de vie du produit et vous permettra de bénéficier des aides financières en vigueur.

Si vous vous sentez capable d’assurer vous-même l’installation et le suivi de l’appareil, une offre en ligne sera bien adaptée et plus économique.

Attention cependant, car même si ce mode de chauffage apparait séduisant, il possède tout de même des contraintes à prendre en compte (pannes, entretien, rechargements). Pour aller plus loin, la lecture de cette synthèse sur les avis utilisateurs vous donnera une bonne idée de l’utilisation concrète du chauffage.

Laisser un commentaire ou poser une question




En validant ce formulaire, j’accepte que mon message soit affiché de façon publique. Nous vous recommandons de ne pas diffuser d’informations personnelles : téléphone, mail, adresse... L’association Conseils Thermiques conserve des données pour le bon fonctionnement de ce service. Plus d’informations sur notre page relative à la protection des données.

#999 - Kikou2419 - 21 Mai 2022

Bonjour,

Merci pour vos articles très précieux et que je parcours depuis plusieurs mois.
Notre projet arrive à maturation et nous comparons actuellement les offres.
Nous cherchons un poêle à granulés canalisable pour desservir le coin nuit et nous nous posons la question de la puissance.
Le revendeur rika que nous avons vu ce jour nous propose le sono. Tout semble parfait sur le papier mais la puissance de 7kwh nous semble peu juste.
La maison fait 94m2 de plain pied, avec espace de jour d'environ 53m2 et coin nuit à desservir en canalisable pour le reste des m2.

Pensez vous que ce poêle suffira, sachant qu'il s'agit d'une maison de fin 70' avec double vitrage récent, vmc simple flux et 30cm de laine de verre dans les combles ?

L'alternative serait le Domo, mais avec peur de l'encrasser, et plus cher. La responsable a été catégorique, le sono suffirait...

Merci d'avance,
Au plaisir de vous lire.

#998 - Louis - 03 Mai 2022

Merci beaucoup pour votre retour. Effectivement nous avions envisagé le poêle à bois, mais le fait qu'il ne soit pas programmable nous apparaît rédhibitoire.
Nous allons donc nous orienter vers un poêle à convection naturelle.
Merci encore et bravo pour ce site très complet !

#997 - Xavier (admin) - 02 Mai 2022

Bonjour Louis,

Voilà ce que je peux vous dire concernant votre projet.

- Un poêle à bois peut aussi être à creuser en parallèle d'une chaudière gaz. C'est un système très fiable (sans électronique donc quasiment pas de frais de pièces), avec un entretien limité (ramonage uniquement) et un coût de l'énergie plus faible que les granulés. Il pourra bien compléter la chaudière plus "high tech" mais les contraintes sont plus fortes que sur le granulé (démarrage, entretien, rechargement).

- Pour le poêle à granulés, une ventilation frontale va favoriser la diffusion de la chaleur en longueur. La convection naturelle, plutôt en hauteur. Voir cet article avec des relevés :
https://conseils-thermiques.org/contenu/poele-granule-chaleur.php

Vu votre attente et dans la mesure où vous avez un chauffage "d'appoint" performant, le critère du silence me parait à privilégier (type Rika, Nobis, Roma).

- Pour la puissance, il faut dimensionner le poêle uniquement pour la pièce à vivre et les espaces directement ouverts sur celle-ci. A priori, un maximum de 8 kW parait bien suffisant mais c'est à confirmer lors d'une visite technique. Voir cet article :
https://conseils-thermiques.org/contenu/puissance-poele-granule.php

- Pour les inserts, il s'agit de la même technologie que les poêles donc les performances sont identiques. Par contre, l'encastrement fait que le ventilateur de convection est souvent indispensable pour refroidir l'appareil. Les utilisateurs nous rapportent souvent des produits plus bruyants.

A bientôt

#995 - Louis - 01 Mai 2022

Bonjour,
Nous allons acquérir une maison à 2 niveaux de 160 mètres carrés de 1980, de classe énergie D avec isolation des combles récentes (33cm laine de verre) et murs en parpaings. La ventilation est naturelle (pas de VMC). Le chauffage est au gaz de ville avec chaudière à condensation récente, et il y a une cheminée au RDC comme chauffage d’appoint.
Nous souhaitons détruire la cheminée à insert qui est vieillotte et laide, pour la remplacer par un poêle à granulés, à la fois pour l’esthétique mais aussi pour un meilleur rendement thermique. Le poêle servira à chauffer le RDC, les chambres à l’étage seront chauffés par les radiateurs alimentés par la chaudière gaz. La surface au RDC comprend 80 mètres carrés de surface à vivre + 20 mètres carrés de garage.
Pour notre futur poêle nous hésitons sur :

-la ventilation du poêle : convection naturelle ou bien un poele ventilé avec possibilité de mode silence à puissance raisonnable.
Sachant que le foyer actuel de la cheminée sera juste à côté du salon/TV, il est important pour nous qu’il ne fasse pas trop de bruit. Nous étions donc très séduits par les poêles de Rika, qui sont absolument silencieux (nous les avons testés en showroom).
Cependant, la cheminée actuelle n’est pas en position centrale mais proche d’un coin de la maison, avec un dégagement de la chaleur le long du mur périphérique du salon et de la cuisine. L’escalier pour l’étage est lui situé dans le coin diamétralement opposé à celui de la cheminée.
Nous nous demandons donc si thermiquement un poêle ventilé ne serait pas plus judicieux pour chauffer les 80 mètres carrés du RDC et un peu les chambres de l’étage, en modulant la ventilation pour atténuer le bruit. Ou bien si un poêle à convection naturelle ne serait pas amplement suffisant pour chauffer l’ensemble du RDC en hiver et un peu les chambres de l’étage (l’avantage du silence).

-Nous hésitons aussi sur la puissance du poêle à prendre. Dans cette configuration et avec ce niveau d’isolation de la maison quelle puissance prendre ? 8kW ?

-Enfin nous nous sommes aussi intéressés aux inserts à granulés (en changeant l’esthétique de la cheminée actuelle). Ces inserts ont-ils un rendement aussi important que le poêle à granulés ? Quels sont les inserts silencieux et/ou capables de désactiver la soufflerie ?

Merci d’avance pour votre retour.
Cordialement,

#994 - Xavier (admin) - 26 Avril 2022

Bonjour Albert,

Oui, ces protections existent (thermostat de sécurité au niveau du réservoir de granulés, sonde de température des fumées dans l'extracteur) mais dans le cas d'une explosion, ça ne fonctionne pas.

Ce phénomène résulte d'une accumulation de gaz dans la chambre de combustion. Cela peut être dû à une bougie qui fatigue par exemple et peine à enflammer les granulés ou à un creuset mal positionné ce qui fait que le flux d'air de la bougie n'est pas bien aligné.

Pour éviter cela, il faut que le poêle soit pourvu d'une soupape de sécurité. Elle peut être :

- Inexistante : comme sur votre modèle à priori
- Dans la poignée : la porte s'écarte pour laisser s'échapper la pression
- Dans les charnières de porte
- Dans la chambre de combustion

Voici un exemple :
https://conseils-thermiques.org/contenu/images/poele-granule-stovia-mypoele-securite.png

Il faut demander des précisions à votre revendeur.

A bientôt

#993 - Albert - 26 Avril 2022

Après explosion de la vitre d un poele edilkamin je voudrais savoir s il existe des sécurités qui coupent automatiquement la combustion en cas de surchauffe merci

#992 - Antoine - 03 Avril 2022

Bonjour,
Et merci pour ce site exceptionnel !
J'ai du mal à trouver des infos fiables sur la question suivante : Peut-on oui ou non, poser un poêle à granulés sur un plancher chauffant ?
Cela peut-il perturber le fonctionnement de la chaudière par exemple ?

Merci bien,

Antoine

#991 - Xavier (admin) - 23 Mars 2022

Bonjour Anguiju,

Nous n'avons pas tester ces appareils mais vous trouverez un retour d'expériences client à cette adresse :
https://conseils-thermiques.org/contenu/poele-granule-stove-italy-avis.php

A bientôt

#990 - Anguiju - 22 Mars 2022

Bonsoir, auriez vous des informations concernant la marque Stove modèle shard ou oto plus. Cordialement

#989 - Xavier (admin) - 17 Mars 2022

Bonjour,

@Laurent : Un poêle à convection naturelle (comme le Rika Corso) favorise la montée de la chaleur. Le poêle devrait chauffer l'espace salon et cuisine sans problème. Pour l'étage, cela dépend de la position de la trémie de l'escalier.

Un poêle avec une ventilation frontale poussera plus loin la chaleur en longueur (en contrepartie d'un bruit de soufflerie).

Votre attente d'un apppareil "très silencieux" laisse penser qu'un poêle à convection naturelle sera plus confortable pour vous au quotidien. Pour limiter le budget, vous pouvez peut-être regarder un poêle moins design chez le même fabricant : Livo (6 kW) ou Filo / Sumo (8 kW) pourraient convenir et devraient être moins coûteux.

Dans tous les cas, vous pouvez aussi rencontrer d'autres pro pour comparer les offres.

@Fred : Oui, vous pouvez bien bénéficier d'une aide pour un poêle en complément. Vous trouverez le détail à cette adresse :
https://conseils-thermiques.org/contenu/aide-poele-granule-et-poele-bois.php

Vous pourrez ensuite (selon le modèle des aides 2022) prétendre à une autre aide pour le remplacement de la chaudière.

Vu l'âge de cette dernière, vous pouvez peut-être commencer par la remplacer par une chaudière à granulés qui vous offrira un prix au kWh plus compétitif pour le chauffage et l'eau chaude. Ensuite, vous pourriez envisager un poêle à bûches dans le salon (prix des bûches plus compétitif que les granulés, autonomie énergétique, côté chaleureux +++).

Pour les aides concernant les chaudières à granulés, c'est par ici :
https://conseils-thermiques.org/contenu/aide-chaudiere-granule.php

A bientôt

#988 - Fred - 16 Mars 2022

Bonsoir Nous avons une chaudière gaz de 25 ans Wiessmann, au sous sol, elle fonctionne très bien ...nous voudrions en plus, investir dans un poêle à granulés qui serait installé dans lesalon...tout en gardant notre chaudière..
Pouvons nous avoir des subventions pour cet achat ,( qui serait donc un complément)? si oui si dans quelques temps notre chaudière nous lâche pourrons nous en avoir de nouveau une aide financière ? Merci pour votre réponse

#987 - Laurent - 16 Mars 2022

Bonjour.
Nous souhaitons installer un poêle à granulés dans notre maison pour diminuer les factures de la chaudière au gaz.
Le poêle sera installé dans le salon de 35 m2 donnant sur un couloir, une cuisine ouverte et deux pièces en bas.
Trois autres chambres sont à l’étage mais pas au dessus du salon.
Nous souhaitons un poêle fiable et très silencieux.
On me propose un poêle rika corso 8kw.
Est ce un bon choix ou doit on installer un poêle ventilé pour espérer chauffer les chambres?
Merci pour votre excellent travail.

#986 - Xavier (admin) - 14 Mars 2022

Bonjour jacq,

Nous n'avons testé aucun de ces appareils donc pas simple de vous répondre finement. Voici quelques pistes de réfélexions :

- La puissance mini du Elledi semble particulièrement élevée (4.5 kW), cela peut faire que la maison continuera de monter en température, même à puissance 1. Ou alors, il faudra activer la fonction standby et les cycles peuvent être assez nombruex (usure de la bougie plus rapide, inconfort lié aux cycles d'extinction bruyants).

- Le Thermorossi est certifié étanche CSTB. Une pose en zone 1, 2 ou 3 est donc possible. Pose en zone 1 uniquement pour le Elledi (c'est à dire avec une sortie de cheminée qui dépasser du faitage).

- Il faut voir quelle marque sera susceptible de vous assurer le meilleur SAV si votre installateur initial ferme ses portes. Le site S-fires (qui importe thermorossi) dispose d'un tchat où vous pouvez les contacter. Pour Elledi, il y a un formulaire de contact. Il semble que cette marque appartient au groupe Ravelli.

A bientôt

#985 - jacq - 12 Mars 2022

Bonjour , tout d'abord merci pour votre article très interessant .
j'aimerai votre avis ; j'hésite entre deux poêles à granulé ventilé ;
le poêle elledi anastasia 10,2 kw rendement 87,2 -160 kg
le poêle thermorossi popstar 10 kw  rendement 94,2 et ventilation debrayable 139 kg ;
le premier avec évacuation derrière le second au dessus ; lequel vous paraît le meilleur ?

#984 - Xavier (admin) - 04 Février 2022

Bonjour Fifi,

Cela dépend de ce que vous voulez faire avec votre poêle. Un poêle à granulés électrique peut bien fonctionner une heure environ en fonctionnement avec un onduleur bien dimensionné. C'est donc une bonne solution pour les micro-coupures. Mais il sera difficile de démarrer sur un onduleur car la bougie (300 W pendant 7 minutes) consomme beaucoup d'énergie.

Si vous voulez rester plusieurs jours avec un poêle à granulés électriques. Il faut se diriger vers des appareils conçus spécifiquement pour cet usage. Vous pouvez regarder la gamme 24V de chez Skia Design par exemple.

A bientôt

#983 - Fifi - 02 Février 2022

Bonjour, je désire poser une question générale. Je préfèrerais acquérir un poêle à granulés avec connexion électrique pour la facilité d'emploi plutôt que sans connexion électrique. Cependant, en cas de panne de courant, est-il est possible de continuer à utiliser le poêle ou bien reste-t-on sans chauffage?? Autrement dit peut-on se passer temporairement d'électricité?? Merci d'avance de votre réponse. Fifi

#981 - Xavier (admin) - 10 Janvier 2022

Bonjour,

@Popeye : Je pense que l'extracteur des fumées se met à fond pour finir de brûler les granulés dans le creuset de façon à ce que le brûleur soit "relativement propre" pour un prochain allumage (comme pendant les phases de nettoyage régulier).

En parallèle, le ventilateur de convection se met aussi à fond pour diffuser la chaleur produite dans la maison plutôt que dans les fumées (pertes).

@Jamie : Nous n'avons pas de retour sur ces appareils donc je ne saurais pas trop vous conseiller. Il faut voir si cela est pertinent de brûler autre chose que des granulés (qualité normée du combustible, approvisionnement, rapport prix/énergie). S'il s'agit de brûler du bois bûches, cela peut être une solution si vous comptez utiliser ce combustible au moins la moitié du temps. Voir cet article :
https://conseils-thermiques.org/contenu/poele-mixte.php

A bientôt

#980 - Jamie - 09 Janvier 2022

Bonjour,

Je serais intéressé par un poêle poly combustible (ecoforest notamment). Qu'en pensez-vous ?

#979 - Popeye - 08 Janvier 2022

Bonjour et merci pour votre site très complet. Petite question sur la phase d’extinction du poele .Pourquoi la soufflerie est forcée ou pourqoui le refroidissement est il acceleree? En coupant l’arret de l’alimentation des pellets, cela devrait permettre une extinction plus « douce » et silencieuse. Est ce juste pour permettre un redémarrage plus rapide? Merci

#977 - bruno62117 - 29 Novembre 2021

bonjour Xavier,
Réponse post #1827.
La fonction StandBy est bien désactivée.J'ai éteint le poele, puis réallumé, celui-ci à fonctionné correctement du 23/11 jusqu'à aujourd'hui. Ce soir (29/11) il me paraît de nouveau bloqué. Il tourne à puissance 5 depuis 5 bonnes minutes alors que l'ambiant est à 22,4°C pour une consigne de 20°C. J'ai éteint le poele de nouveau. Y a t-il un temps à attendre pour que le poele passe en puissance 1 quand l'ambiant devient supérieur à la consigne ?
merci

#976 - Xavier (admin) - 29 Novembre 2021

Bonjour,

@JOCELYNE : Difficile de vous répondre sans connaître la référence du produit. Si cette fonction est possible, cela est indiqué dans la notice. Si vous ne trouvez pas en "farfouillant" dans les menus, c'est probablement que ce réglage fait partie du "menu technique". Dans ce cas, il faut contacter votre installateur qui vous guidera dans ce menu (un code est nécessaire) et vous aidera à modifier la valeur.

@Lou : Si vous avez un chauffage central, il me parait préférable de rester sur un chauffage à eau (meilleure régulation des températures pièce par pièce, meilleur confort). En première intention, à voir si une chaudière à granulés est envisageable ?

Dans le cas d'un poêle, un appoint électrique sera indispensable dans toutes les pièces fermées.

A bientôt
Remonter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies nous permettant de mesurer l'audience de façon anonyme sans utilisation de données personnelles.
Plus d’informations sur notre page relative la protection des données.