La laine de bois, un isolant performant été comme hiver

La laine de bois est le premier isolant écologique du marché. Elle dispose d’un pouvoir isolant légèrement inférieur aux isolants traditionnels et nécessite donc une épaisseur un peu plus importante pour obtenir les mêmes performances en hiver. En revanche, sa forte densité associée à une capacité thermique importante fait que la fibre de bois joue un rôle important sur le confort d’été. Elle conviendra donc parfaitement aux maisons à faible inertie de type ossature bois.

La laine de bois en un coup d’œil : 16/20

La laine de bois, aussi appelée fibre de bois, est obtenue par défibrage de chutes de bois ou d’arbres autrement inexploités. Elle est appréciée pour sa forte contribution au confort d'été et pour ses qualités hygroscopiques.


Pouvoir isolant (W/m.K)0.036 à 0.046
Confort d’étéExcellent
Isolation phoniqueBonne
Résistance au feu (A à E)E
Durée de vie (Années)>50
BiosourcéOui
Adapté au bâti ancienOui
PrixElevé
Comble perduOui
Mur et cloison intérieurOui
RampantOui
Toiture (sarking)Oui
Mur extérieurOui
Plancher basOui

Quelle épaisseur de bois pour une isolation efficace en hiver ?

Voici les épaisseurs de laine de bois à mettre en œuvre pour obtenir une isolation performante :

IsolationEpaisseurR (m².K/W)*
Combles
Perdus**
35 cm7.4+
40 cm8.4++
45 cm9.5+++
Rampants24 cm6.6+
Toiture
Sarking
24 cm6+
28 cm7++
36 cm9+++
Murs14.5 cm3.8+
16 cm4.4++
Murs
ITE
16 cm4++
20 cm5+++

*R représente la résistance thermique. Plus celle-ci est élevée, meilleur est le pouvoir isolant.
**Laine de bois soufflée

Prix de la laine de bois et aides financières

La laine de bois reste un isolant assez onéreux en comparaison des isolants traditionnels, voici les prix pratiqués selon ces utilisations (pose incluse) :

UtilisationR m².K/WPrix HT / m²
Combles perdus7 à 1035 à 45€
Rampants (sans finition)6 à 827 à 45€
Rampants (avec plaques de plâtre)6 à 862 à 125€
Toit (isolation extérieure)6 à 7.5100 à 250€
Murs (isolation intérieure)3.7 à 624 à 30€
Murs (isolation extérieure)3.7 à 5.580 à 150€

Prenons l’exemple de ce devis pour l’isolation des combles perdus :

Dans cet exemple, la laine de bois revient environ 30% plus cher que la ouate de cellulose. Elle ne vous sera donc pas forcément proposée de prime abord pour des raisons de compétitivité, bien qu’elle apporte une vraie plus-value sur le confort d’été. Pour obtenir le prix du marché le plus juste, il faudra mettre les entreprises en concurrence.

Obtenir gratuitement un devis pour vos travaux d'isolation






En validant ce formulaire, j'accepte que mes coordonnées soient transmises uniquement à nos partenaires identifiés et exclusivement dans le cadre de ce service de mise en relation. Plus d’informations sur notre page relative à la protection des données

Ces travaux de rénovation énergétique donnent droit à des subventions (prime énergie). Si vous avez déjà un devis (non signé), vous pouvez encore y prétendre.

Je souhaite obtenir ma prime énergie >

rgeDes aides financières peuvent être mobilisées pour réaliser une isolation en laine de bois : MaPrimeRenov, CEE, TVA à 5,5% et Eco-prêt à taux zéro. Consultez notre article sur aides pour l'isolation pour plus d'informations.

La laine de bois en vrac pour l’isolation des combles perdus


laine bois soufflée

Conditionnement : La laine de bois en vrac possède la plus faible densité de la gamme (de 30 à 45 kg/m3) et est adaptée pour l’isolation des combles perdus. Voici les principales références :


NomMarqueLambdaDensitéCapacité thermiqueAcermi*
ThermofibreGutex0.039 W/(m².K)25 kg/m32 100 (J/(kg.K))Non
ZellSteico0.038 W/(m².K)32 kg/m3

*Acermi est une association indépendante qui vérifie puis certifie les données constructeurs

La laine de bois en vrac est un produit encore assez récent sur le marché, ce qui explique que les performances des produits ne sont pas nécessairement certifiées "Acermi". Elle tend cependant de plus en plus à concurrencer la ouate de cellulose grâce à ses bonnes performances sur le confort d’été.

Comme cette dernière, la laine de bois en vrac a une plus faible densité et est sensible au tassement ce qui fait qu’on l’utilisera principalement pour les combles perdus. Pour l’isolation des combles aménagés ou des murs, les panneaux de fibre de bois seront plus adaptés (voir point suivant).

Épaisseur : Pour l’isolation des combles perdus, il faut viser au moins 35 cm de laine de bois pour atteindre la résistance thermique minimale de R = 7 m².K/W. Il faudra plutôt viser une résistance thermique de 8 ou 9 pour un surcoût modéré et des performances thermiques accrus et plus durables. Attention, le tassement de la laine de bois en vrac est de l’ordre de 10 à 20% selon les fabricants (les valeurs données dans le tableau tiennent déjà compte d’un tassement de 20%).


Caractéristiques TechniquesPouvoir IsolantConfort d’étéPrix TTC
laine bois en vracNomMarqueÉpaisseur - cmR - m².K/WPlancher BoisPlancher Bétonau m²
ThermofibreGutex357.4+Très bonTrès bon12€
ZellSteico
ThermofibreGutex408.4++13.8€
ZellSteico
ThermofibreGutex459.5+++15.4€
ZellSteico

Prix : À 25€ TTC le sac de 15 kg, le prix du produit brut reste très accessible et comparable à celui de la laine de verre ou de la laine de roche. La laine de bois en vrac nécessite cependant une machine de soufflage puissante.

Confort : Le confort est excellent à la fois en hiver et en été ce qui est une prestation rare. Seule la ouate de cellulose pourra prétendre à des performances comparables.

La laine de bois en panneau souple ou semi-rigide (fibre de bois)


panneau fibre bois souple

Ces panneaux souples ou semi-rigides sont constitués de fibres de bois et sont plus denses que la laine de bois en vrac (55 kg/m3 en moyenne). Ils sont utilisés pour l’isolation intérieure des combles perdus et aménageables et des murs. Voici les principales références :

NomMarqueAcermiLambda
W/(m².K)
Capa. thermique
J/(kg.K)
Densité
kg/m3
Épaisseur
cm
Flex 036SteicoOui0.0362 100554 à 24
Flex 038SteicoOui0.038504 à 24
ThermoflexGutexOui0.036504 à 24
ThermoroomGutexNon0.0391302 à 10
HolzflexHomathermNon0.038503 à 20
PavaflexPavatexOui0.038504 à 24
PavathermPavatexNon0.0381103 à 22
Flex 40IsonatOui0.038404 à 20

La plupart de ces panneaux de bois souples ou semi-rigides vient s’insérer dans une ossature secondaire ce qui les rendent particulièrement adaptés aux ossatures bois par exemple (il n'existe pas de rouleaux de fibre de bois à dérouler) . Pour les découpes, il faudra prévoir une surcote de 1% de manière à insérer l’isolant en pression entre les montants et limiter ainsi les ponts thermiques.

La suite de l’article détaille quelques solutions sans pour autant reprendre chaque référence pour des raisons de lisibilité.

La fibre de bois pour l’isolation des combles perdus

La fibre de bois se pose obligatoirement en 2 couches de manière à atteindre une performance suffisante.


Caractéristiques TechniquesPouvoir IsolantConfort d’étéPrix TTC
fibre bois panneau soupleNomMarqueÉpaisseur - cmR - m².K/WPlancher BoisPlancher Bétonau m²
Flex 038Steico20 +107.85+Très bonTrès bon40€
ThermoflexGutex20 + 108,1++35€
Flex 038Steico20 + 2010.5+++56€

De ce fait, la laine de bois en vrac soufflée et la ouate de cellulose pourront être préférées sur ce poste d’autant qu’elles sont deux fois moins coûteuses (mais davantage sujettes au tassement).

La fibre de bois pour l’isolation des combles aménageables

En revanche, pour l’isolation des rampants, les panneaux de fibre de bois les plus performants peuvent se poser en monocouche pour satisfaire les exigences minimales. Il est toutefois recommandé de poser les panneaux en deux couches croisées pour une isolation optimale :


Caractéristiques TechniquesPouvoir IsolantConfort d’étéPrix TTC
panneau souple fibre boisNomMarqueÉpaisseur - cmR - m².K/WEntre chevronsau m²
ThermoflexGutex246.6+Très bon25€
Flex 036Steico33€
PavaflexPavatex14.5 + 14.57.6++40€

La forte densité de la fibre de bois associée à une capacité thermique importante fait que le confort d’été est excellent ce qui est rare sur ce poste car les épaisseurs d’isolants sont généralement limitées.

La fibre de bois pour l’isolation intérieure des murs

Encore une fois, il y a tout intérêt à choisir les panneaux de fibre de bois avec le meilleur lambda (0.036 m².K/W) de façon à limiter au maximum l’épaisseur de l’isolant pour ne pas trop empiéter sur l’espace de vie. On comptera au minimum 14 cm pour une isolation efficace en hiver.


Caractéristiques TechniquesPouvoir IsolantConfort d’étéPrix TTC
panneau fibre boisNomMarqueÉpaisseur - cmR - m².K/WOssature ou ParpaingBriqueau m²
Flex 55Isonat14.54+InsuffisantTrès bon20€
ThermoflexGutex420€
ThermoflexGutex164.4++Minimum21€
Flex 55Isonat164.422€

Il faudra cependant plutôt viser 16 cm pour trouver un meilleur compromis confort d’hiver / confort d’été.

Les prix restent comparables aux laines de roche et laines de verre pour le même usage. Il parait intéressant d'opter pour la laine de bois car elle apporte une plus-value apportée sur le confort d’été. Les panneaux de ouate de cellulose pourront être une alternative sur ce poste.

La laine de bois en panneau rigide ou très forte densité (fibre de bois)

La laine de bois en panneaux rigides se présente sous la forme de fibre de bois à très forte densité (110 à 250 kg/m3) ce qui la destine à l’isolation par l’extérieur (ITE) des toitures, des murs et des planchers. Voici quelques références parmi les nombreuses présentes sur le marché :


NomMarqueAcermiApplication ITELambda
W/(m².K)
Densité
kg/m3
Épaisseur
cm
Prix pour 10 cm
Au m²
Steico ThermSteicoOuiMur façade ventilée, toiture0.0391104 à 3031€
ThermosafeGutexNon0.0381604 à 1230€
Multisol 110IsonatOui0.04111010 à 2430€
MultithermGutexOui0.0421404 à 1034€
Pavawall GFPavatexNonMur sous enduit0.0401304 à 1640€
Multisol 140IsonatOuiMur sous enduit, toiture0.0421402 à 2439€
Steico IntégralSteicoOuiMur sous enduit, toiture pare pluie0.0421406 à 2036€
DuoprotectIsonatOui0.0461802.2 à 1252€
UltrathermGutexOuiToiture pare pluie0.0461805 à 1640€



Isolation extérieure des rampants (Sarking) : Il faut miser au moins 24 cm en monocouche pour atteindre la performance minimale en hiver (R = 6 m².K/W). Dans ces conditions, le prix sera d’environ 70€ du m². Consultez notre article dédié à l'isolation de la toiture par l'extérieur pour en savoir plus.


panneau fibre bois rigide

Le sarking permet de réduire considérablement les ponts thermiques (Source : Avenir Rénovations)

Isolation extérieure des murs : On met en œuvre au moins 16 cm pour atteindre un confort d’hiver satisfaisant. Niveau tarif, on est autour de 50€ du m² en fourniture avec cette technique d'isolation, un prix au dessus de celui de la laine de roche par exemple.

Confort d’été : Le confort d’été sera ici assuré dans toutes les configurations du fait de la très forte densité et de la capacité thermique élevée de la fibre de bois.

La laine de bois en questions…

Une laine de bois Acermi ? Acermi est l’organisme indépendant qui certifie les performances d’un isolant. Tous les isolants en fibres de bois ne sont pas certifiés, c’est le cas de la laine de bois en vrac par exemple ou de certains panneaux. Cela peut-être lié au coût de la certification mais aussi à la date de sortie d’un produit. On observe souvent une différence de l'ordre de 0.01 à 0.02 W/(m².K) entre les données constructeurs et celles données par Acermi.

laine de bois acermi

Laine de bois 0.036 ou 0.046 ? Le pouvoir isolant de la fibre de bois varie assez fortement de 0.036 W/(m².K) pour les meilleurs produits à 0.046 pour les moins isolants. Par exemple, le produit Steico Flex 036 sera légèrement meilleur que son homologue Steico Flex 038 ce qui lui apporte un avantage en terme d’épaisseur. Dans la mesure du possible, il faut toujours essayer de comparer des données Acermi pour avoir la même base de référence.

La laine de bois peut-elle se tasser ? Pour la laine de bois en vrac moins dense, les fabricants indiquent un tassement entre 10 et 20% qu’il faut prendre en compte dans la quantité d’isolant choisie. Par exemple, 35 cm de laine de bois soufflée doivent être considérés comme 28 cm réels après tassement.

laine bois vrac

Les panneaux de fibre de bois, plus denses, sont moins sensibles au tassement. Cependant, pour des hauteurs importantes d’isolant (à partir de 2m80), une lisse de bois horizontale peut être insérée entre les panneaux pour éviter une charge verticale trop forte.

Un pare vapeur est-il nécessaire avec de la laine de bois ? Un pare vapeur doit généralement être posé côté intérieur (côté chauffé) de manière à limiter la migration d’air qui transporte de la vapeur d’eau. Cette dernière pourrait condenser dans l’isolant et le dégrader. Côté extérieur, la paroi doit être plus perméable à la vapeur d’eau de manière à permettre la bonne évacuation de celle-ci.

Comportement au feu de la laine de bois ? De par sa nature, la laine de bois est un isolant combustible (classé E, « contribution à l'embrasement généralisé est très importante »). La mise en œuvre exige donc certaines précautions même si sa combustion ne génère pas de produits toxiques (principale cause de décès lors d'un incendie). Dans le cas où un conduit des fumées traverse l’isolant, on enlève la laine de bois sur environ 20 cm et on comble par un isolant incombustible type laine de roche (densité de 70 kg/m3).

Quel danger pour la laine de bois ? Le principal risque survient lors de la découpe qui génère de la poussière (conjonctivite, rhinite, asthme). Pour s’en prémunir, il convient de porter un masque de type P2, des gants, une combinaison ainsi que des lunettes. Il faut si possible bien aérer l’espace de travail. Un outil de découpe adapté, type scie égoïne à 2 lames ou scie circulaire avec aspiration, limite la poussière.

danger laine bois

Comment réagit la laine de bois mouillée ? La laine de bois mouillée peut récupérer ses propriétés isolantes après séchage (ce qui n’est pas toujours possible en situation réelle). Elle n’est cependant pas prévue pour une pose en milieu humide. L’isolant ne doit donc pas être mis en contact un support humide ou sujet à des remontées capillaires. Il faudra alors préférer les isolants synthétiques : polystyrènes expansé, extrudé, polyuréthane ou le liège pour l’alternative écologique.

Quel bilan environnemental pour la laine de bois ? La laine de bois est assez gourmande en énergie pour sa fabrication. Pour les panneaux très denses par exemple, on mélange les fibres de bois à de l’eau et des adjuvants pour en faire une pâte avant de la faire sécher à haute température. En revanche, le caractère renouvelable du bois et son origine souvent locale (pour les fabricants français type Isonat) jouent en sa faveur. Sur l’ensemble de son cycle de vie, la laine de bois est classée « meilleur choix » à « très bon choix » selon les utilisations par le NIBE (Nederlands Instituut voor Bouwbiologie en Ecologie). Sa durée de vie est estimée à 75 ans comme les laines minérales.

Avantages et Inconvénients de la laine de bois



AvantagesInconvénients
Très bon confort d’étéLégèrement moins isolant qu’une laine minérale
Bon régulateur d’humidité (bâti ancien)Mauvais comportement au feu
Bonne isolation phoniqueCoûteuse
Isolant assez connu des artisansCraint les dégâts des eaux
Matières premières renouvelablesCraint les rongeurs
Performances généralement certifiées Acermi-

Quel est le meilleur isolant en vidéo




Conclusion 16/20 : la laine de bois, un isolant pour le confort d’été

La laine de bois est donc un isolant biosourcé, polyvalent et bien représenté (Steico, Isonat, Pavatex, Homatherm, Gutex) ce qui en fait l’isolant écologique le plus utilisé. On apprécie sa forte contribution au confort d’été et ses bonnes capacités hygroscopiques. En ce sens, la fibre de bois est particulièrement adaptée pour les maisons à faible inertie de type ossature bois ou pour l’isolation des combles perdus. La laine de bois concurrence directement la ouate de cellulose sur ce poste. Les inconvénients principaux restent son prix, supérieur à celui de la laine de verre ou la laine de roche, et son mauvais comportement au feu.

portrait lAucun robot n'a été maltraité pendant l'écriture de cet article. C’est bel et bien l’œuvre de deux humains passionnés ! Pour leur payer un café, vous pouvez faire un don à l’association. Merci ❤ portrait l

Laisser un commentaire ou poser une question




En validant ce formulaire, j’accepte que mon message soit affiché de façon publique. Nous vous recommandons de ne pas diffuser d’informations personnelles : téléphone, mail, adresse... L’association Conseils Thermiques conserve des données pour le bon fonctionnement de ce service. Plus d’informations sur notre page relative à la protection des données.

#156 - Pacodoso - 31 Mai 2024

Bonjour, je souhaite isoler des rampants dans des combles aménagés d'une maison de 1975, qui n'a pas de pare pluie. J'ai des tuiles béton Redland qui ont déjà 40 ans et qui montrent des traces d'humidité : les artisans rencontrés me disent que le remplacement / traitement peut encore attendre 5 à 10 ans, et nous n'avons pas le budget pour les remplacer tout de suite. Par contre, pour la première couche entre chevrons, est-ce que la fibre de bois est un bon choix par rapport à cette problématique d'humidité? Ou des matériaux comme la laine de roche ou laine de chanvre supportent autant/mieux l'humidité?

#155 - Boueni - 22 Mai 2024

Bonjour, je désire isoler ma maison en bois par l'extérieur, de façon à avoir moins chaud l'été. Puis je poser directement les panneaux de fibres de bois (110kg/M2), sur le bardage en mélèze ? Dois je mettre un pare vapeur entre le bardage et les panneaux bois? Est il judicieux de laisser un espace (2 ou 3cm) entre le bardage et les panneaux bois.
Je désire remettre du bardage bois à l'extérieur. Dois je mettre un pare pluie entre les panneaux bois et le nouveau bardage ?
Beaucoup de questions !!
Merci d'avance, si vous avez quelques réponses.

#154 - Franck - 25 Avril 2024

Bonjour,

J’aimerais faire une isolation intérieur avec des panneaux fibre de bois steico flex 36.
Avec une épaisseurs de 20cm.
Mur en moellons de 50cm , maison datant de 1930 (haut Savoie).
À t’il un danger par rapport au point de rosée ?
À t’il des d’autres risques à mettre une telle épaisseur ?
Merci et cordialement Franck

#153 - Elina - 06 Mars 2024

Bonjour,
Je souhaite isoler avec des panneaux de fibre de bois le plafond haut de mon garage (grande hauteur), au dessus duquel se trouve mon logement.
Dois je prévoir une protection particulière pour les canalisations qui courent au plafond et traversent la dalle, et qui seront donc au contact de l'isolant : alimentation ECS et chauffage (qui sont déjà calorifugées) ?

merci de votre retour

#152 - wady - 02 Février 2024

Bonjour,

Nous avons posé sur une maison ossature bois une Isolation thermique par l'extérieure type fibre de bois de 60 mm, il s'agit du modèle isonat multisol 140 bd. Cet isolant a été exposé ,sans aucune protection, à des intempéries régulières et intenses ( grosses périodes de pluie) pendant environ 2 mois. Vous parlez d'une certaine résistance à l'humidité et une capacité à récupérer ses caractéristiques thermiques de cet isolant. Avant de procéder à l'enduit, pensez vous qu'il serait nécessaire de remplacer cet isolant? Merci de votre avis. Cordialement

#151 - Laura (admin) - 28 Novembre 2023

Bonjour AF,

Le pouvoir isolant d'une paroi est bien donné par le coefficient U en W/m².K qui est l'inverse de la résistance (U=1/R). Donc effectivement, plus on ajoute de R, moins les performances sont significatives. Il faut trouver un équilibre pour mettre une épaisseur "suffisante pour ne plus y toucher pendant 25 ans" sans être "dans l'excès. Ces valeurs sont bien définies par les aides financières (R de 3.7 m².K/W pour les murs, 7 m².K/W pour les combles par exemple).

Pour le confort d'été, c'est la masse dans le volume isolé qui va être déterminante. Une ITE sur des murs maçonnés sera très performante, peu importe l'isolant choisi. Dans une configuration avec des combles sur plancher bois, mettre un isolant de forte épaisseur (R=10) permettra un meilleur confort en été car le toit est la partie de la maison recevant le plus d'énergie solaire.

En cas d'ITI, le confort d'été est atteint prioritairement en visant :

- Une forte épaisseur
- Un bon traitement des ponts thermiques
- Une bonne étanchéité à l'air

En respectant ces 3 points, le flux de chaleur "qu'il reste" sera très faible. Ce n'est que maintenant que rentre en compte le "déphasage" qui permet de différer l'arrivée de ce flux de chaleur. (Mais s'il est presque nul, cet impact n'est pas significatif).

A bientôt

#150 - AF - 28 Novembre 2023

Bonjour,
En mode hiver, lorsque l'on dépasse un R de 3, l'impact de l'épaisseur supplémentaire est faible. Se qui veut dire qu'en doublant l'épaisseur de l'isolant on ne double pas les économies. En mode été, il faut avoir une capacité thermique massique importante. Vos tableaux me rendent un peu dubitatif car il poussent visiblement à la consommation alors que justement la laine de bois répond à la contrainte été. Ceci n'est pas le cas des laines minérales pour lesquelles les épaisseurs de vos tableaux correspondent.

#149 - djunbi - 09 Octobre 2023

Bonjour,
j'aimerais savoir que me conseillez vous entre un frein vapeur et un pare vapeur.
Rénovation d'un étage d'une maison vielle grange , isolation en laine de bois plafond (vielle charpente) et mur ( mmur en brique ).
L'étage sera composé de deux chambre et d'une salle de bains.
En vous remerciant par avance Benj

#148 - Guillaume - 25 Septembre 2023

Bonjour je Renov une vieille maison de 230 m2 les murs sont en pierre. J’aimerais isoler par l’intérieur avec de la laine de bois est ce que 100 mm d’épaisseur suffisent ? Faut il mettre un pare vapeur ?

#147 - MagaP - 12 Septembre 2023

Bonjour, je veux isoler ma construction neuve en parpaing avec la fibre de bois en 160 mm.
Ma question est de savoir si on doit mettre une membrane pare vapeur ? Ou un enduit intérieur d'étanchéité ?
Concernant les combles perdus, nous sommes en charpente traditionnelle avec une couverture ardoise, nous envisageons l'isolation projetée, faut-il mettre un pare vapeur sous toiture également ?
Merci

#146 - Xavier (admin) - 21 Juillet 2023

Bonjour ChrisLC,

La réglementation vous impose une obligation de résultats mais ne vous impose pas la nature des matériaux à mettre en œuvre.

Au niveau des calculs, la laine de verre fera aussi bien (voire légèrement mieux) que la laine de bois.

Pour le confort d'été, la laine de bois amène un meilleur déphasage (la chaleur met plus de temps à rentrer dans la maison).

Mais si votre est isolation est "bonne", elle sera efficace même en été. "Bonne" signifie :

- Absence de ponts thermiques = bonne continuité de l'isolation entre toutes les parois. Pas de traversée de l'isolation avec des éléments conducteurs de chaleur : type suspente métallique, poutre métallique...
- Etanche à l'air = Normalement vérifiée par un test d'étanchéité dans le neuf.
- En épaisseur suffisante : Ici, vous pouvez partir sur 400 mm pour un léger surcoût.

De cette façon, le flux de chaleur va "très peu passer" et le déphasage a moins d'importance.

Le fait de ventiler votre toiture en amont de l'isolation participera aussi significativement au confort d'été sans surcoût. (A évoquer avec votre architecte).

A bientôt

A bientôt

#145 - ChrisLC - 20 Juillet 2023

bonjour je dois isoler, dans le cadre d'une construction neuve en briques éco norme RT2012, un plancher haut sous combles ; j'ai prévu de la laine de verre en 300 mm ép totale pour un R sup à 8,30 ; Or l'archi exige que je mette de la laine de bois (lambda à 0.036 contre 0.035 la laine de verre et même R) mais cela coûte bcp plus cher ! elle dit que c mieux pour l'été ? soit mais y suis-je obligé ? car elle dit que le technicien "rapport énergétique" a mis la laine de bois en 300 mm dans son rapport ! que faire ? merci bcp je suis coincé du coup dans mes travaux car j'ai commencé en laine de verre !! merci bcp de votre aide !

#144 - Laura (admin) - 19 Juin 2023

Bonjour Florent,
Vu la durabilité de la laine de verre, c'est une bonne idée de vouloir compléter cette isolation de base avec de la laine de bois.

Il faudrait s'assurer de la présence d'une membrane d'étanchéité après la laine de verre. Qu'il s'agissent d'un papier kraft ou d'une membrane, l'idéal est de le ou la lacérer et de poser une nouvelle membrane d'étanchéité après la laine de bois.

Si ce chantier est trop compliqué, on serait contraint de baisser l'épaisseur de la laine de bois pour respecter le garde fou : "la résistance thermique de l'isolant du doublage doit être inférieure ou égale de moitié à celle de l'isolant du mur" (règle des 2/3 - 1/3).
Il faudrait dans ce cas partir du environ 10cm de laine de bois. Attention ceci est valable uniquement si une membrane est bien présente après la laine de verre.

A bientôt,

#143 - florentdu - 15 Juin 2023

Bonjour, je souhaite améliorer l'isolation d'un rampant d'une maison de 2007 (rempant déjà isolé avec de la laine de verre, avec une épaisseur de 15 cm). Les poutres apparentes font 34 cm d'épaisseur ce qui me laisse de la place pour compléter l'isolation. Pensez vous qu'une bonne solution serait de compléter l'existant avec 15-20 cm de laine de bois calée entre les poutres (pour laisser les poutres apparentes et ne pas trop baisser le plafond) ? On aurait donc 15 cm de laine de verre + placo + 15 cm laine de bois + placo.
Avec tout çà je ne sais pas si je dois remettre un frein vapeur côté intérieur (et lacérer l'ancien frein vapeur ?) Merci !

#142 - So - 07 Avril 2023

Bonjour,

J'aimerai avoir un avis sur une situation.

Nous devons isoler le sol de notre maison par le dessus. En effet, il n'y a pas de vide ventilé ni de cave. Il s'agit d'une ancienne ferme à rénover. Notre entrepreneur nous propose 15cm de béton, laine de bois de 10cm, chevrons 5,5cm en sapin rouge, axe de 33cm et plancher en chêne de 22 mm (méthode de plancher à l'ancienne). Selon différents architectes, c'est suffisant et c'est bon pour le PEB.
Cependant, afin de bénéficier des aides, on nous informe qu'il faut "Pour le sol sur béton de 15 cm, en écartant par exemple les bois (largeur 5.5 cm) de 40 cm,n il faut une épaisseur de 21 cm d’isolant en lambda de 0.036 !!"

Qu'en pensez-vous?

Notre entrepreneur ainsi qu'un autre et les architectes trouvent que l'épaisseur est énorme et que techniquement pour le plancher à l'ancienne ça n'ira pas.

De plus, on parle de plus en plus qu'il faut isoler mais pas au point que la maison soit étanche et qu'il fasse étouffant. De plus, si c'est bon pour les valeurs PEB, pourquoi mettre une si grosse épaisseur?

La même question se pose pour les murs, pour les aides, ils rajoutent 3 bons cm en plus (17 au lieu de 14cm).

Je vous remercie d'avance.

#141 - Laura (admin) - 27 Février 2023

Bonjour Michel,

Merci pour vos encouragement.

Nous voyons quelques points qui pourraient alimenter votre réflexion :

Sur quels supports va être posé l'isolant ? Support régulier ou non ? un enduit de redistribution sera peut être nécessaire avant les blocs de chanvre qui épousent moins les formes du mur que la laine de bois.

Effectivement la finition a son rôle à jouer. La laine de bois se verra recouverte par un parement rigide comme le fermacell ou plaque de plâtre. Tandis que les blocs de chanvre pourront être enduit.

Pour les fixation de radiateurs, cela ne posera pas de problème pour les parements rigides mais il faudrait vérifier si cela est possible sur les blocs de chanvre.

D'autres pistes à creuser :

Etanchétité à l'air et gestion de la vapeur d'eau : après la laine de bois, une membrane d'étanchéité hygrovariable pourra être posée. Par contre, dans le cas des blocs de chanvre, la documentation technique mentionne que l'enduit assure l'étanchéité à l'air. Quid de la gestion de la vapeur d'eau dans le mur ?

Si vous avez des réseaux à faire passer, le vide technique derrière le parement rigide sera plus confortable.

A bientôt,

#140 - michmuch - 24 Février 2023

Bonjour, et d'abord merci pour cette mine d'or. Ce site est vraiment très complet et bien fait.

Pour notre maison ancienne en Corrèze avec des murs épais de 50cm, nous hésitons pour notre isolation par l'intérieur (les façades sont trop belles) entre fibre de bois et blocs de chanvre. Le potentiel isolant, confort été, phonique, et même le prix semblent relativement équivalents. Qu'est-ce qui devrait orienter notre choix ? (revêtement de finition, pose, fixation radiateurs)

Merci d'avance, et encore bravo pour ce site qui me bouffe toutes mes soirées :D
Michel

#139 - Xavier (admin) - 20 Février 2023

Bonjour Lulu,

Sur une isolation par l'extérieur, l'étanchéité à l'air est assuré généralement par le mur maçonné et il n'y a besoin d'une membrane comme en isolation par l'intérieur.

A bientôt

#138 - Lulu - 12 Février 2023

Bjr , je vais isoler une maison (en pierre qui n’a pas d’isolation intérieure ) par l’extérieur avec deux couches de laine de bois : 1er 80 mm + 100 mm suivit d’un pare pluie et d’un demi liteaux avant bardage fibro ciment . Ma question est : puis-je mettre une toile d’étanchéité à l’air entre le mur et la première couche de fibre de bois ? . D’avance merci. Cordialement lulu

#137 - Raph - 16 Novembre 2022

j'envisage une isolation sous rampants avec des panneaux de fibre de bois.
La toiture ancienne en tuiles ne possédant pas d'écran de sous-toiture, existe-t-il une variété de panneau avec une face protégée contre l'humidité?
Grand merci pour votre expertise.

#136 - Clo - 15 Octobre 2022

Bonjour,
Nous avons une maison dans l'Isère, en briques qui nous parait bien isolée pour l'hiver mais hélas qui monte à plus de 30 en été tout fermé.
On nous a conseillé d'isoler les combles perdus au sol avec de la fibre de bois de 12 cm..... qu'en pensez vous !

#135 - rick - 14 Juillet 2022

Bonjour,
concernant les isolants ayant de mauvais comportements au feu, des faiblesses par rapport aux dégâts des eaux et aux rongeurs; quelle est la position des Assurances Habitation concernant la pose de ces matériaux?
Existe-t-il des interdictions ou restrictions d'installation suivant les types de support ?
Merci par avance de votre réponse.

#134 - JP - 12 Juin 2022

Alors si jamais les unité du lambda sont fausses, le Lambda λ qui exprime la conductibilité thermique d'un matériau s'exprime en W/m.K et non en w/m2.K en divisant l'épaisseur d'un matériau en mètre par son λ on obtient sa résistance R en m2.K/W et en divisant 1/R on obtient la valeur U qui est la transmission thermique à travers la paroi avec l'épaisseur qui vient d'être calculé cette fois en W/m2.K Il faudrait je pense corrigé les valeur des Lambda sinon il peut y avoir confusion.
Remonter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies nous permettant de mesurer l'audience de façon anonyme sans utilisation de données personnelles.
Plus d’informations sur notre page relative à la protection des données.