Les isolants minces ou isolants multicouches

présentation isolants mincesLes isolants minces aussi appelés produits réfléchissants ou isolants multicouches sont arrivés il y a une dizaine d'années sur le marché de l'isolation. Recommandés par certains professionnels, leurs performances font débat et nous essayerons d’apporter ici une réponse concrète, en nous intéressant en particulier à la résistance thermique du produit.

Les isolants minces, un complément d'isolation seulement

Un isolant mince enveloppe des matériaux isolants (des bulles d’air par exemple) avec feuilles réfléchissantes. Ces feuilles limitent les échanges thermiques par rayonnement entre les matériaux ainsi séparés.

composition couches isolants minces

Le centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB) est chargé de donner les certifications techniques des produits. Selon différentes configurations de pose, il détermine les caractéristiques comme la résistance mécanique, la classification au feu mais aussi la résistance thermique. Longtemps, les isolants minces n’ont pas eu de certification. Certains produits en ont aujourd’hui, mais en tant que complément d’isolation et non en tant qu'isolant principal.

L’Ademe estime quant à elle qu’une isolation avec 2 cm isolants multicouches réalisée dans des conditions idéales (isolant mince entouré de deux lames d’air inertes) 2 cm d'épaisseur ne peut pas dépasser 2 m².K/W (performances comparables à 6 cm d’isolants traditionnels). On peut rappeler à titre de comparaison que la résistance thermique minimale requise est de 6 m².K/W pour des rampants.

Comment connaître le pouvoir isolant d'un isolant mince ?

La résistance thermique intrasèque : La résistance thermique intrinsèque est la capacité du produit à isoler, tout seul. Classiquement, les isolants minces font entre 3 et 50 mm d’épaisseur et ont une résistance thermique intrinsèque (certifiée) de 0.25 m².K/W pour les meilleurs soit une conductivité thermique de 0.033 W/m².K, pas beaucoup mieux que la laine de verre (0.035 W/m².K).

On peut par exemple citer l’isolant mince Airflex proposé par KDB, certifié Acermi et disposant d’un avis technique du CSTB pour la mise en œuvre. Le produit concurrent Trisolin 12 d’Actis affiche quant à lui une résistance thermique de 6.5 m².K/W pour une épaisseur de 5 cm mais ces performances ne sont pas certifiées.

pose isolants minces sur rampantsLa qualité de pose des isolants minces : La mise en œuvre de l’isolant multicouche va également être déterminante dans son efficacité. Il existe de très nombreuses techniques de pose, notamment pour l’isolation des combles, qui est le domaine de prédilection des isolants minces puisque la pose est relativement aisée et de nombreuses configurations sont possibles. On retiendra deux grandes catégories : 1 lame d’air ou 2 lames d’air. Exemple de performances thermiques :

  1. Avec 1 lame d’air, 160 mm d’isolant classique, isolant mince 30 mm, lame d’air non ventilée 20 mm : R = 5.3 m².K/W
  2. Avec 2 lames d’air, 100 mm d’isolant classique, isolant mince 30 mm, lame d’air non ventilée 25 mm : R = 4.8 m².K/W

Pour rappel, plus le R est élevé, meilleure est l’isolation. Les valeurs précédentes tiennent comptent des ponts thermiques et correspondent à environ 25 cm de laine de verre. Pour le même prix, d'autres techniques d'isolation plus efficaces et plus faciles à mettre en place existent.

Attention aux risques de condensation avec les isolants minces

isolation rampant isolants mincesDans tous les cas, il faut retenir que la plupart des isolants multicouches constituent une «une barrière à la vapeur d’eau » et jouent ainsi le rôle de pare vapeur. L'isolant mince doit toujours se trouver du côté intérieur (côté chaud). En effet, Si cela n'est pas respecté (exemple d'un rajout d'isolant après la pose d'un isolant mince), les risques de condensation sont très importants, ce qui pose ensuite des problèmes de dégradation des isolants voire de la structure même (charpente, etc.).

Si l'isolant mince est posé en complément d'une laine de verre (ou de tout autre isolant) déjà existante, il faudra s'assurer que celle-ci ne dispose pas d'un pare-vapeur ou bien il conviendra de le lacérer.

Bonne configuration : Parement intérieur / Isolant Mince / Lame d'air / Isolant classique (sans pare-vapeur, ou pare-vapeur lacéré) / Pare-Pluie + Ossature du toit

Mauvaise configuration : Parement intérieur / Isolant Classique (Avec ou sans pare-vapeur) / Lame d'air / Isolant mince / Pare-Pluie + Ossature du toit

Prix des isolants minces et aides financières

Les isolants multicouches restent assez coûteux avec un prix de 13€ du m² pour les produits certifiés. A titre de comparaison, cela représente le même prix que 32cm de laine de verre.

Si vous avez un projet d’isolation, il faudra dans tous les cas mettre les entreprises en concurrence pour obtenir le prix le plus juste, mais aussi pour connaitre plusieurs alternatives.

Pour cela, Conseils Thermiques s'associe à plusieurs partenaires afin de vous mettre en relation avec des artisans locaux certifiés RGE. Vous pourrez ainsi étudier plusieurs propositions techniques et commerciales gratuitement et sans engagement.

Je souhaite rencontrer des entreprises >

Ces travaux de rénovation énergétique donnent droit à des subventions (prime énergie). Si vous avez déjà un devis (non signé), vous pouvez encore y prétendre.

Je souhaite obtenir ma prime énergie >

logo rge reconnu garant environnementIl est bien possible de bénéficier des aides financières avec les isolants minces à conditions que la pose se fasse par un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) et en complément d’un isolant traditionnel car sinon, il ne sera pas possible de satisfaire le niveau d’isolation minimal requis. Consultez notre article dédié aux aides financières pour découvrir l'ensemble des aides disponibles.

Les polémiques autours des isolants minces

Au-delà des performances même des différents isolants multicouches, il existe plusieurs polémiques à leur sujet. Le but n’est pas ici de donner un avis, mais uniquement de les recenser.

L'impartialité du CSTB mise en cause : On l’a dit, le CSTB est l’organisme chargé de délivrer les performances des différents matériaux utilisés dans le bâtiment. Or, le CSTB aurait échangé des informations avec Saint Gobain et le Filmm (syndicat des laines minérales traditionnelles) dans le but de retarder les certifications des isolants minces, concurrents potentiels des isolants traditionnels.

artisan pose isolants minces toiture

Des arguments commerciaux parfois douteux : Les professionnels, pour vendre les isolants minces font référence à d’autres utilisations du produit. Le premier argument est la bouteille thermos (isothermiques). Or, ce qui joue réellement le rôle d’isolant dans une bouteille Thermos, ce ne sont pas les parois (analogie à l’isolant multicouche) mais bien la présence d’air inerte entre ces parois totalement étanches.

Autre cas souvent évoqué, les couvertures de survie (utilisées notamment par les pompiers). De nombreuses raisons expliquent ce choix par les pompiers, comme le fait qu’il n’y ait aucun problème de contact avec d’éventuelles plaies ce qui n’est pas le cas d’une couverture ou qu’elles sont imperméables. Elles permettent, c’est vrai, de limiter les pertes thermiques d’un corps notamment les pertes par rayonnement et convection, mais dans une maison, l'isolant mince étant recouvert d'une plaque de plâtre ou d'un lambris, le côté réfléchissant ne représente pas d'intérêt.

Avantages des isolants mincesrouleau isolants minces

Inconvénients des isolants minces

Conclusion : les isolants minces, utiles en complément

Les isolants minces ne respectent pas leurs promesses, d’un point de vue thermique. Le slogan « 5 cm d’isolant multicouche remplace 30 cm de laine minérale » n’est pas certifié. En revanche, les isolants multicouches ont un intérêt lorsque la place est très contrainte en complément d’une solution d’isolation traditionnelle. Placé côté intérieur de la paroi (côté chauffé), ils peuvent en sus jouer le rôle de pare-vapeur. Mais attention, il convient de respecter scrupuleusement les consignes de pose au risque de voir les performances très dégradées. Si vous recherchez un isolant très performant sur de faibles épaisseurs, le polyuréthane qui dispose du meilleur pouvoir isolant certifié, pourrait vous intéresser.

Laisser un commentaire ou poser une question




#105 - Rogerlor54 - 12 Novembre 2021

Votre affirmation que le côté réflecteur est inutile est fausse, j'ai remplacer un Placo mort de 100mm par un multcouches de 18 couches et pour chauffer la pièce, mon radiateur tiède suffit alors qu'au paravant il devait être bien chaud.
Vous êtes en contradiction avec les derniers travaux de L'ADEME.

#104 - maricaillou - 23 Octobre 2021

De l'isolant URSA 28 cm a été posé au sol dans une maison ancienne, sans protection vers le haut (pas de plancher, pas de grillage). Est-ce pertinent de le recouvrir d'isolant fin ?

#103 - Gillou - 19 Octobre 2021

Bonjour
j ai le même problème que risette63. j ai un isolant multi couche posé sur chevron (bien étanche)et je voudrais compléter mon isolation pour aménager mes combles. comment puis je faire? je pensais laisser une bonne lame d aire et poser du polystyrène extrudé + placo.maintenant j ai un doute.merci.

#102 - pompon - 02 Octobre 2021

peut ont en mettre entre une dalle et un plafond en placo suspendue

#101 - Lamarquise - 13 Septembre 2021

Bonjour
Je voudrais isoler le toit quatre pentes de mon grenier qui sera par la suite habité. C est une vieille maison, le toit est composé de tuiles, de toles en fibrociment, ensuite de planches en châtaigner soutenu par des poutres de diamètres différents que je voudrais laisser visibles, le plus possible. J envisageait insolant mince et ensuite du placo, le plaquiste avec qui j ai rendez-vous samedi,n a parlé de laine de bois, il me dis que l isolant mince est peu performant. Qu en pensez-vous, je dois collecter des informations avant sa venue. Sachant aussi que mon budget est limité.
Merci de vos conseis

#100 - Victor - 06 Septembre 2021

Bonjour, nous sommes sur le point d'acheter une maison, mais nous nous interrogeons sur la pose de l'isolant mince.
Il s'agit d'une maison de 2009, avec pose d'un isolant mince agrafé puis scotché sur les chevrons du côté intérieur, seules les pannes sont visibles, il y a 2 lames d'air de chaque côté de l'isolant mince, dont celle côté extérieur ventilé par des chatières hautes et basses. Ensuite côté intérieur, il y a une laine de verre d'environ 20cm. Un avis sur cette pause, je ne trouve rien dans les avis techniques et dtu.
Merci.

#99 - Laura (admin) - 06 Septembre 2021

Bonjour stochastic,

Comme précisé dans l'article, les isolants minces peuvent être utilisés comme complément d'isolation en cas de manque de place.

Pour améliorer votre confort d'été, nous vous conseillons de partir sur de la laine de bois ou à défaut de la laine de roche.
L'isolant mince n'apporte que très peu de plus-value pour le confort d'été.

A bientôt,

#98 - stochastic - 03 Septembre 2021

Bonjour,

nous souhaiterions améliorer le confort thermique de notre R+2 sous toit (trop froid en hiver et trop chaud en été, différentiel avec le R+0 de 4/5° ces derniers jours). La maison est une construction de 1930, en briques + soubassement du type meulière, sans isolation des murs et un chauffage central au gaz.

L'isolation du toit est actuellement comme suit:
1. à l'intérieur: plaque de placo avec 5 cms de polystyrène collé dessus vers l'extérieur. Ce dernier est par ailleurs enveloppé avec du papier Kraft,
2. laine de verre entre les chevrons, max 100 mm (tassée et ayant perdu de sa malléabilité à des endroits), posée sur le papier kraft,
3. tuiles posées sur les linteaux.

Nous avons fait faire des devis par des professionnels (3), et tous ne jurent que par l'installation d'un isolant dit mince, du type Triso Super 12 ou Hybris d'Actis; soit lui seul ou alors laine de verre + isolant mince (ou l'inverse). Nous sommes un peu perdus...et en manque de retour d'expériences sur ces produits et/ou sur des rénovations sur une maison proche de la nôtre.

Sur cette base, quid du bénéfice de ces isolants minces? Vont-ils pouvoir procurer un mieux en été et en hiver? En dehors de ces propositions, quelles autres solutions pourraient être apportées?

Merci.

#97 - Laura (admin) - 30 Août 2021

Bonjour DEE,

L'isolant mince peut être utilisé en complément d'isolation lorsque la place ne le permet pas. La pose doit soignée en suivant les "règles de l'art".

Par contre si il est possible de mettre une épaisseur plus grande de laine de bois, ce serait préférable.

Le prix parait élevé mais il s'agit de produits couteux et le prix de pose peut être variable en fonction des régions.

A bientôt,

#96 - DDE - 26 Août 2021

Bonjour,
je souhaite refaire l'isolkation thermique de la toiture de notre maison. Aujourd'hui, de la laine de verre d'une épaisseur de 20 cm a été déroulée entre les chevrons et/ou sur le plafond intérieur qui est en plaquo-plâtre.
l'artisan couvreur me propose de mettre en œuvre de la laine de bois STEICO FLEX épaisseur 200mm R:5.25 entre les chevrons et un isolant multicouches ATI PRO R 6m²/w sous liteaux neufs.Pour ce dernier, il propose un prix de pose de 45,32 € HT/m².
Est ce que cette association est pertinente ?
est ce que le prix posé est correct ?
Je vous remercie.

Est

#95 - odola - 27 Juillet 2021

en ITI, et aussi sonore, pourquoi ne pas créer des espaces de vrai vide (pression hypo-barométrique), surtout sous les toits ?
Merci de votre réponse.

#94 - christine - 03 Juillet 2021

Bonjour,
que pensez vous du projet suivant:(fermette ancienne)
installer chevrons sur voliges anciennes en bon état (voliges=planches distanciées de 1/2cm env.), insérer des plaques de liège expansé de 8cm entre les chevrons, poser un pare pluie isolant mince (réflecteur isolant HPV Top toit 5cm)directement sur les chevrons. Une seule lame d'air: entre Top toit et tuiles?
Objectif: Isolation extérieure (sans trop rehausser la toiture) garder visibilité voliges dans combles à aménager. Eviter moisissures dans région de demi montagne avec bcp de brouillards et contrasts de température. Isolation peut être relativement faible, car chauffage avec notre propre bois. Rajouter éventuellement directement sur les voliges isolant mince pare vapeur (top combles)? (Toujours sans lame d'air pour éviter condensation) Est-ce que l'isolant mince pare pluie HPV Top toit permet d'éviter la condensation qui serait à craindre avec un isolant mince classique?
En vous remerciant

#93 - Laura (admin) - 08 Juin 2021

Bonjour Iru,

Nous conseillons les isolants minces par défaut dans les cas où la place manque. Ce type d'isolant n'apporte pas ou très peu de confort l'été, une caractéristique importante à prendre en compte pour l'isolation de rampants.

Si la place ne vous permet pas de mettre une épaisseur suffisante d'isolant, vous pouvez doubler un isolant mince.

A bientôt,

#92 - Iru - 02 Juin 2021

Bonjour,
Je pense utiliser du tetris super 12 (R:6,12)pour les rampants. Afin de améliorer le coef. thermique, est-il possible/recommandé de doubler le tetris?
Merci

#91 - Xavier (admin) - 31 Mai 2021

Bonjour Dobo,

Il ne faut pas mettre d'isolant étanche comme un isolant mince par dessus de la laine de verre. Cela va créer une barrière étanche à la vapeur. Celle-ci va condenser et dégrader la laine de verre.

Idéalement, il faudrait déposer la laine de verre et mettre en œuvre un isolant plus dense comme la laine de bois qui apportera une plus-value dans le confort d'été.

A bientôt,

#90 - Dobo - 30 Mai 2021

Bonjour,
J'ai en projet de refaire ma toiture et de profiter de l'aubaine pour essayer d'améliorer l'isolation en place posée depuis 25 ans.
Les combles sont aménagés avec placo et rails, au dessus duquel se trouve laine de verre de 20 cm avec pare vapeur vide d'air et les tuiles.
Mon idée de départ était, quand les tuile seront retirées, de remettre une épaisseur de laine de verre aux endroits où celle en place serait abimée où tassée.
De poser un 1er liteau sur lequel s'appuierait un isolant mince de 2 à 3 cm, avant un second liteau et les tuiles.
D'après les différents conseils, se serait la solution dans laquelle l'isolant mince est le moins efficace.
Or, je ne souhaite pas retirer toute la laine de verre en place ni le placo.
Dans cette configuration l'ajout de l'isolant mince est-il absolument inutile, auquel cas un film anti pluie sous les tuiles serait posé, ou la pose de cet isolant mince a t'elle des chances d'améliorer tout de même l'isolation des combles.
Sinon auriez vous une autre solution, sans avoir à tout refaire.
Merci d'avance

#89 - Marco67920 - 04 Mai 2021

Bonjour j'ai actuellement du tétris super 8 sur mes mur intérieur mais pour fixer mes rails à placo il va falloir que je les percent du coup puis je mettre aux endroit de perçage de la laine de roche ou verre, ou carrément ajouter de la laine de roche ou verre après avoir fixer mes rails ?

#88 - Manneken pis. - 28 Février 2021

A propos de la polémique...
L'homologue belge du CSTB français a également des sérieux doutes sur les peformances de ces produits !

Parmi les désavantages : la résistance au feu...

#87 - Xavier (admin) - 19 Février 2021

Bonjour papito38,

Pour isoler vos rampants, le principe est que la paroi doit être la plus fermée possible à la vapeur d'eau côté chaud et la plus ouverte à la vapeur d'eau côté froid. De cette façon, on limite la pénétration de vapeur d'eau dans l'isolant mais elle peut tout de même s'échapper si elle traverse. En pratique, cela donne :

Côté chauffé (intérieur)
- placo
- Pare-vapeur = limite la diffusion de la vapeur d'eau dans l'isolant et améliore l'étanchéité à l'air
- Laine de bois
- Ecran sous toiture HPV = protège de la pluie mais laisse aussi passer la vapeur d'eau éventuelle d'où le nom HPV (Haute Perméabilité à la Vapeur d'eau)
- Tuile
Côté froid (extérieur)

Un isolant mince est très fermé à la vapeur d'eau, il peut donc jouer le rôle de pare-vapeur s'il est posé de façon continue. Mais il ne peut en aucun cas se mettre à la place de l'écran de toiture HPV au risque de piéger l'humidité dans l'isolant et de le dégrader. En tout cas, il faut retenir qu'on ne peut jamais mettre un isolant mince "après" un isolant classique.

Il faut voir avec votre pro quel est l'intérêt d'utiliser un isolant mince à la place d'un pare-vapeur ?

Voici un guide de pose proposé par l'Ademe pour mieux comprendre :
https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/guide-pose-pare-vapeur-travaux-isolation.pdf

A noter qu'il faudra très certainement mettre 2 couches de laine de bois pour obtenir une isolation performante (et le recours aux aides).

A bientôt,

#86 - papito38 - 18 Février 2021

Je dois refaire ma toiture en tuile. Entre les chevrons il y a 12 cm de vielle laine 30 ans, que je voulais remplacer par de la laine de bois. Un charpentier me propose de mettre plutôt un isolant mince sur chevron à la place du pare pluie.Je pense que c'est ça Pare pluie réflecteur isolant HPV Top toit c'est à dire qu'il perméable. D'après vous c'est pas un bon plan.
PS: en dessous j'ai encore 20 cm de laine de verre.

#85 - risette63 - 26 Janvier 2021

merci de votre réponse, si je comprend bien, soit je laisse en l'état et je mets mon lambris, soit je dépose l'isolant mince et je refait (gloups!) .
cordialement

#84 - Laura (admin) - 26 Janvier 2021

Bonjour Maria, risette63, Sarah 2501,

Nous ne recommandons pas ces deux types d'isolants (polystyrène et isolant mince) pour l'isolation des rampants à part dans des cas de fortes contraintes de place.

Maria : si vous ne pouvez pas faire autrement, autant laisser le polystyrène. Pendant les travaux, il serait bien de profiter pour faire une inspection de l'état de la toiture et du polystyrène.

rafdu06 : si vous disposez de place, un isolant texturé au minimum de la laine minérale et au mieux une laine de bois seront préférables, surtout s'il s'agit d'un bâti ancien.

risette63 : nous ne savons pas vous répondre sur le fait de superposer deux isolants mince. Mais si vous en avez la possibilité, un isolant texturé (laines minérales ou laine biosourcées) vous apportera le confort d'été que l'isolant mince ne pourra vous apporter.

A noter que les travaux d'isolation doivent être accompagnés d'une réflexion sur la ventilation de la maison, elle doit être efficace pour limiter tous désordres par la suite.

A bientôt,

#83 - risette63 - 25 Janvier 2021

ma dernière question restant sans réponse, je la reformule ;
j'ai isolé mon rampant avec de l'isolant multicouche, ce qui était suffisant pour un grenier, mais souhaitant aménager ces comble, que puis je mettre en plus pour avoir un confort thermique suffisant, l'habillage final est prévu en lambris .
Merci pour vos réponses

#82 - Sarah 2501 - 23 Janvier 2021

Bonjour, pensez vous que je puisse mettre de l isolant thermique réflecteur à l interieur,dans ma cuisine derrière ma colonne four- frigo qui est directement sur le mur d angle en béton (pignon).
Aussi, derrière mon lave vaisselle sous la fenetre.
Car, je sens le froid arriver même si le plafond de ma cave est isolé mais pas le mur de façade.

Merci de votre retour,

Bien à vous,
Remonter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies nous permettant de mesurer l'audience.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez-ici.