Les isolants minces ou isolants multicouches

présentation isolants mincesLes isolants minces aussi appelés produits réfléchissants ou isolants multicouches sont arrivés il y a une dizaine d'année sur le marché de l'isolation. Recommandés par certains professionnels, leurs performances font débat et nous essayerons d’apporter ici une réponse concrète, en nous intéressant en particulier à la résistance thermique du produit.

Les isolants minces, un complément d'isolation seulement

Un isolant mince enveloppe des matériaux isolants (des bulles d’air par exemple) avec feuilles réfléchissantes. Ces feuilles limitent les échanges thermiques par rayonnement entre les matériaux ainsi séparés.

composition couches isolants minces

Le centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB) est chargé de donner les certifications techniques des produits. Selon différentes configurations de pose, il détermine les caractéristiques comme la résistance mécanique, la classification au feu mais aussi la résistance thermique. Longtemps, les isolants minces n’ont pas eu de certification. Certains produits en ont aujourd’hui, mais en tant que complément d’isolation et non en tant qu'isolant principal.

L’Ademe estime quant à elle qu’une isolation avec 2 cm isolants multicouches réalisée dans des conditions idéales (isolant mince entouré de deux lames d’air inertes) 2 cm d'épaisseur ne peut pas dépasser 2 m².K/W (performances comparables à 6 cm d’isolants traditionnels). On peut rappeler à titre de comparaison que la résistance thermique minimale requise est de 6 m².K/W pour des rampants.

Comment connaître le pouvoir isolant d'un isolant mince ?

La résistance thermique intrasèque : La résistance thermique intrinsèque est la capacité du produit à isoler, tout seul. Classiquement, les isolants minces font entre 3 et 50 mm d’épaisseur et ont une résistance thermique intrinsèque (certifiée) de 0.25 m².K/W pour les meilleurs soit une conductivité thermique de 0.033 W/m².K, pas beaucoup mieux que la laine de verre (0.035 W/m².K).

On peut par exemple citer l’isolant mince Airflex proposé par KDB, certifié Acermi et disposant d’un avis technique du CSTB pour la mise en œuvre. Le produit concurrent Trisolin 12 d’Actis affiche quant à lui une résistance thermique de 6.5 m².K/W pour une épaisseur de 5 cm mais ces performances ne sont pas certifiées.

pose isolants minces sur rampantsLa qualité de pose des isolants minces : La mise en œuvre de l’isolant multicouche va également être déterminante dans son efficacité. Il existe de très nombreuses techniques de pose, notamment pour l’isolation des combles, qui est le domaine de prédilection des isolants minces puisque la pose est relativement aisée et de nombreuses configurations sont possibles. On retiendra deux grandes catégories : 1 lame d’air ou 2 lames d’air. Exemple de performances thermiques :

  1. Avec 1 lame d’air, 160 mm d’isolant classique, isolant mince 30 mm, lame d’air non ventilée 20 mm : R = 5.3 m².K/W
  2. Avec 2 lames d’air, 100 mm d’isolant classique, isolant mince 30 mm, lame d’air non ventilée 25 mm : R = 4.8 m².K/W

Pour rappel, plus le R est élevé, meilleure est l’isolation. Les valeurs précédentes tiennent comptent des ponts thermiques et correspondent à environ 25 cm de laine de verre. Pour le même prix, d'autres techniques d'isolation plus efficaces et plus faciles à mettre en place existent.

Attention aux risques de condensation avec les isolants minces

isolation rampant isolants mincesDans tous les cas, il faut retenir que la plupart des isolants multicouches constituent une «une barrière à la vapeur d’eau » et jouent ainsi le rôle de pare vapeur. L'isolant mince doit toujours se trouver du côté intérieur (côté chaud). En effet, Si cela n'est pas respecté (exemple d'un rajout d'isolant après la pose d'un isolant mince), les risques de condensation sont très importants, ce qui pose ensuite des problèmes de dégradation des isolants voire de la structure même (charpente, etc.).

Si l'isolant mince est posé en complément d'une laine de verre (ou de tout autre isolant) déjà existante, il faudra s'assurer que celle-ci ne dispose pas d'un pare-vapeur ou bien il conviendra de le lacérer.

Bonne configuration : Parement intérieur / Isolant Mince / Lame d'air / Isolant classique (sans pare-vapeur, ou pare-vapeur lacéré) / Pare-Pluie + Ossature du toit

Mauvaise configuration : Parement intérieur / Isolant Classique (Avec ou sans pare-vapeur) / Lame d'air / Isolant mince / Pare-Pluie + Ossature du toit

Prix des isolants minces et aides financières

Les isolants multicouches restent assez coûteux avec un prix de 13€ du m² pour les produits certifiés. A titre de comparaison, cela représente le même prix que 32cm de laine de verre.

Si vous avez un projet d’isolation, il faudra dans tous les cas mettre les entreprises en concurrence pour obtenir le prix le plus juste, mais aussi pour connaitre plusieurs alternatives. Pour cela, vous pouvez utiliser une application de devis en ligne gratuite et sans engagement comme Enchantier :


Votre demande de devis a bien été enregistrée.
Nos entreprises partenaires (Enchantier, 123 Devis ou Travaux.com) prendront contact avec vous très prochainement par mail ou par téléphone pour plus de précisions sur votre projet et pour vous mettre en relation avec des artisans disponibles et proches de chez vous.
Pensez à vérifier que vous ne recevez pas les mails dans vos "spams".

Devis Isolation des combles (sol ou sous-pente)

  • Votre projet
  • Vos coordonnées
  • * *
  • *
  • + *
  • * *

logo rge reconnu garant environnementIl est bien possible de bénéficier des aides financières avec les isolants minces à conditions que la pose se fasse par un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) et en complément d’un isolant traditionnel car sinon, il ne sera pas possible de satisfaire le niveau d’isolation minimal requis. Consultez notre article dédié au crédit d'impôt isolation pour découvrir l'ensemble des aides disponibles.

Les polémiques autours des isolants minces

Au-delà des performances même des différents isolants multicouches, il existe plusieurs polémiques à leur sujet. Le but n’est pas ici de donner un avis, mais uniquement de les recenser.

L'impartialité du CSTB mise en cause : On l’a dit, le CSTB est l’organisme chargé de délivrer les performances des différents matériaux utilisés dans le bâtiment. Or, le CSTB aurait échangé des informations avec Saint Gobain et le Filmm (syndicat des laines minérales traditionnelles) dans le but de retarder les certifications des isolants minces, concurrents potentiels des isolants traditionnels.

artisan pose isolants minces toiture

Des arguments commerciaux parfois douteux : Les professionnels, pour vendre les isolants minces font référence à d’autres utilisations du produit. Le premier argument est la bouteille thermos (isothermiques). Or, ce qui joue réellement le rôle d’isolant dans une bouteille Thermos, ce ne sont pas les parois (analogie à l’isolant multicouche) mais bien la présence d’air inerte entre ces parois totalement étanches.

Autre cas souvent évoqué, les couvertures de survie (utilisées notamment par les pompiers). De nombreuses raisons expliquent ce choix par les pompiers, comme le fait qu’il n’y ait aucun problème de contact avec d’éventuelles plaies ce qui n’est pas le cas d’une couverture ou qu’elles sont imperméables. Elles permettent, c’est vrai, de limiter les pertes thermiques d’un corps notamment les pertes par rayonnement et convection, mais dans une maison, l'isolant mince étant recouvert d'une plaque de plâtre ou d'un lambris, le côté réfléchissant ne représente pas d'intérêt.

Avantages des isolants mincesrouleau isolants minces

Inconvénients des isolants minces

Conclusion : les isolants minces, utiles en complément

Les isolants minces ne respectent pas leurs promesses, d’un point de vue thermique. Le slogan « 5 cm d’isolant multicouche remplace 30 cm de laine minérale » n’est pas certifié. En revanche, les isolants multicouches ont un intérêt lorsque la place est très contrainte en complément d’une solution d’isolation traditionnelle. Placé côté intérieur de la paroi (côté chauffé), ils peuvent en sus jouer le rôle de pare-vapeur. Mais attention, il convient de respecter scrupuleusement les consignes de pose au risque de voir les performances très dégradées. Si vous recherchez un isolant très performant sur de faibles épaisseurs, le polyuréthane qui dispose du meilleur pouvoir isolant certifié, pourrait vous intéresser.

Laisser un commentaire ou poser une question




#16 - Laura (admin) - 18 Mai 2019

Bonjour eric17,

L'isolation est un sujet plein de ressources et nous avons encore de la matière à traiter, mais c'est dans nos projets de traiter ce type d'isolants encore peu connus.

A bientôt,

#15 - eric17 - 18 Mai 2019

Bonjour ,
Dans la catégorie des isolants minces il serait intéressant d'ouvrir un paragraphe ou plus sur les isolants sous vides .
Pour l'instant cela reste des produits économiquement assez
élitistes mais petit à petit il tend à se démocratiser .
Je pense au panneau genre Isovip ou l'on atteint un R= 4,55 pour une épaisseur de 31 mm seulement ou bien le Vacupor
qui est sensiblement équivalent .
A mon avis c'est l'isolant du futur surtout dans des endroits
ou le m² habitable et hors de prix .
En autre produit ou catégorie d'isolant mince il existe également l'aérogel d'Agitec qui lui à un R= 0,015 à 0,018 .
Et à mon avis il y a encore d'autres produits à citer mais comme ils sont très peu connus et bien malheureusement cela ne tend pas vers leurs démocratisations économiques

#14 - Laura (admin) - 17 Mai 2019

Bonjour Skamty,
Les isolants minces présentent des efficacités contrastés.
S'agit-il de l'isolation de murs donnant sur l'extérieur ? Êtes-vous limité au niveau de l'épaisseur à mettre en œuvre ?

A choisir, nous pensons qu'il est préférable de mettre une plus grande épaisseur de laine de bois. Car effectivement l'isolant mince bloquera tous les transferts d'eau.

A bientôt

#13 - Skamty - 16 Mai 2019

Bonjour,
Je renove actuellement ma maison et pour l'isolation je suis parti sur de la laine de bois 140mm en deux couches une horizontale (100mm) et une verticale (40mm) intégrée aux montants de ma cloison j'utilise le produits steico flex F036 les 140mm d'epaisseur fournissent une resistance thermique de 3,88 m2K/W ce qui est raisonnable mais j'aimerais mieux est ce qu'un isolant mince tel que ceux décrit dans votre article pourrais répondre a mes besoin ? S'il est installé sur un mur faut il qu'il soit avant ou apres la laine de bois ? Une lame d'air est elle nécessaire ? et si oui ventilé ?

#12 - wazz3737 - 17 Avril 2019

Bonjour, existe t'il des solutions pour isoler des portes, nous avons une porte dans notre cuisine taille 60 cms (les tailles minimales en commerce 63cms) donne sur notre garage qui n'est pas isolé, or l'hiver il y a un appel d'air entre la maison et le garage.

#11 - Laura (admin) - 05 Avril 2019

Bonjour Radin,
L'isolant doit simplement respecter un R minimum de 3.
Nous attirons votre attention sur l'efficacité réelle de cet isolant. D'autres solutions existent pour isoler votre plancher, nous les avons énumérées dans cet article avec leurs avantages et inconvénients :
https://conseils-thermiques.org/contenu/isolation-plancher.php
Les isolants minces sont plutôt recommandés en complément d'isolation et non comme isolation principale.

Je vous invite à consultez notre article sur l'isolation à 1€ :
https://conseils-thermiques.org/contenu/isolation-1-euro.php

Bonne réflexion !

#10 - Laura (admin) - 05 Avril 2019

Bonjour Cisou,
Il me parait primordial de d'abord vous intéresser de la composition de votre isolant actuel et dans quel état il se trouve. En cas de mauvais état autant déposer cette isolation et "repartir de zéro".
Si cette isolation est récente et en bon état oui vous pouvez apporter un complément avec ce genre de produit en étant très minutieux lors de sa pose.
Vous pouvez consultez notre article sur l'isolation de rampants pour plus d'informations :
https://conseils-thermiques.org/contenu/isolation-toiture.php

A bientôt

#9 - Laura (admin) - 05 Avril 2019

Bonjour Frençois,
Premièrement la qualité de pose d'un isolant est primordiale, peu importe l'isolant choisit et effectivement de celle-ci dépendra l'efficacité globale de l'isolation.
Les artisans ont bien raison de se méfier de ce genre de produit car ils sont souvent vendus comme miraculeux alors que ce n'est pas le cas.
Des études ont prouvé qu'ils n'isolaient pas mieux que des isolants peu denses mal posés.
Le meilleur moyen de savoir si le R de l'isolant est un calcul fiable, c'est de savoir si il est certifié acermi par exemple.
Aujourd'hui seuls trois isolants de ce type sont certifiés et obtiennent des R=1.5, ce qui est insuffisant pour une isolation des rampants.
Il vous faut aussi vous mettre en garde quant au blocage des transferts de vapeur d'eau entre l'intérieur et l'extérieur de votre maison ?
Il est toutefois possible d'utiliser les isolants minces comme complément d'un isolant traditionnel. Il est donc possible si vous doutez de son efficacité, d'ajouter un autre isolant en respectant la condition que l'isolant mince doit être placé dans votre cas coté chaud.

Bonne réflexion !

#8 - eric17 - 05 Avril 2019

@Frençois ,
Pour avoir un produit similaire au votre dans un grenier depuis 5 ou 6 ans je peux vous dire que c'est un produit satisfaisant à très satisfaisant vis-à-vis de la rétention de la chaleur du chauffage .
Personnellement j'ai fait un devis hier ou la personne posera d'abord un isolant mince puis du plaquage par dessus ceci sans aucune difficulté .
Selon moi un isolant mince est très souvent décrié à tort .
C'est la qualité de la pose qui prime avant tout .

#7 - Frencois - 04 Avril 2019

Bonjour j ai fait posé sous rampants un isolant mince .un r de 6,3. Comprenant 2 films réflecteur 270g/m2 4 films aluminisesn23u 140g/m2 3 ouates de polyester 450g/m2 2 laine de lin 600g/m2 . J ai ensuite fait venir des artisans pour faire du plaquage là dessus et tous me disent que c est un mauvais produits et ne veulent pas plaquer là dessus .
Il s agit d une isolation sous rampants de combles non aménagé . Le produit m’a été vendu comme l’isolant principal .

Qu en pensez vous ?
Me suis je fait avoir ?

Merci de vos réponse
François
I

#6 - Cisou - 19 Mars 2019

Je voudrais améliorer l'isolation d'un séjour de 40 m2 déjà isolé sous tuilage de 18 cm d'un produit isolant projeté entre les pannes et soutenu par du lambris. Côté intérieur chauffé j'envisage d'agrafer sur le lambris un isolant mince thermo-réflecteur de 13 composants 25 m/m d'épaisseur avec pare-vapeur étanche à l'air et à l'eau certifié EN 16012. Après quoi, je ferai poser un plafond CTENDU entre les poutres qui resteront apparentes. Est-ce une bonne solution ? que me conseillez-vous ?

#5 - Radin - 15 Mars 2019

Bonjour,
Dans le cadre de l'isolation à 1€,pour isoler un sous sol, on me propose de poser une isolation mince chevillée sur le hourdis.est ce une solution ?

#4 - Xavier (admin) - 01 Mars 2019

Bonjour dubois20,

Nous avons publié récemment un article sur l'isolation à 1 € où l'on détaille les "points de vigilance" pour détecter les arnaques :
https://conseils-thermiques.org/contenu/isolation-1-euro.php

Les isolants que vous décrivez ne sont pas certifiés Acermi, organisme qui valide les données constructeur. Et il y a de quoi douter (R de 4.2 m².K/W pour 3.5 cm d'épaisseur).

Je vous invite aussi à vous rapprocher du service public FAIRE qui pourra vous guider vers une solution technique certaine :
https://www.faire.fr/trouver-un-conseiller

A bientôt,

#3 - dubois20 - 28 Février 2019

BONJOUR bon dossier merci c 'est tres utile mais encore bien complexe
dans le cadre du programme isolation 1 EURO on subit une campagne eFFrenee de PUB , FLYBAT m 'a meme appele un dimanche , il faut croire que les enjeux sont enormes pour les societes
on me propose pour le sous sol en plafond d 'une maison en pise donc terre et plancher et brique des isolants minces,
Nous avons l' Actis Tetris : 3.5 cm d' épaisseur dérouler multicouche blanc

Nous avons également l' ATI : isolant mince de 1.4 cm d'épaisseur semi rigide finition Aluminium.
Bien que le prix 1 EURO pour materiel et MO soit séduisant, j'ai peur en particulier pour la non regulation humidité, etc
merci pour vos precieux conseils

#2 - Benjamin (Admin) - 28 Juillet 2018

Bonjour doyou,
Si vous refaites votre toiture, le mieux serait quand même de faire du sarking. Certes le budget est important mais cela vous fera faire de réelles économies d'énergies.

Concernant les produits que vous mentionnez.
Le Skyteck Pro a un avis technique CSTB. Le R est faible et il ne semble pas y avoir de film métallique qui diminue les rayonnements infrarouges (caractéristiques des isolants minces). C'est donc plutôt un pare-pluie amélioré qu'un isolant mince.
Le Ati Pro n'a aucun avis technique. Une feuille d'alu perforée qui ne provoquerait pas de soucis de condensation : A éviter en tout point.

Dans tous les cas, la surface d'isolant côté intérieur doit avoir un pare-vapeur avec une valeur Sd (résistance à la diffusion de la vapeur d'eau) plus élevée que les parois suivantes (donc supérieurs au pare-pluie).

Attention HPV ne veut pas dire grand chose, il faut bien vérifier les valeurs.

#1 - doyou - 24 Juin 2018

Bonjour,
Je désire refaire ma toiture et y apporter une meilleure isolation surtout pour l'été... la chaleur !
Actuellement, dans des combles aménagés mais pas habités, il a été mis de la laine de verre agrafée entre les chevrons qui doivent faire 75 mm d'épaisseur et espacés de 35 cm. Sur ces chevrons il y a des liteaux puis du lambris posé parallèlement aux chevrons.
A présent, j'aimerais amélioré cette isolation (par l'extérieur) avec un isolant mince agrafé sur les chevrons ! Je pense donc retirer cette laine de verre existante, et incorporer entre les chevrons sur 75/80 mm de la laine de roche... fibre de bois ou de chanvre, et poser dessus en contact un isolant mince : Skyteck Pro ou Ati Pro ?..... qui possèdent tout les deux un écran HPV et un pare-vapeur... sont donc transpirant ?
Aussi ma question : dois-je mettre un pare-vapeur dessous mon premier isolant ? Mon gros souci, c'est la condensation !!!
Qu'en pensez-vous ?..... et avez -vous d'autres solutions..... de mise en oeuvre, sachant que je ne veux pas faire de "sarking" (trop onéreux) !!!
Merci d'avance pour tous vos conseils !
Bien cordialement,
Remonter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies vous permettant d'accéder à des services et offres adaptées à vos centres d'intérêts et nous permettre de mesurer l'audience.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez-ici.