Pourquoi et comment ventiler sa maison ?

Pour garantir un air sain dans votre maison, le renouvellement de l'air est indispensable. Il existe des technologies adaptées à chaque logement. Voici quelques conseils pour conserver un air de bonne qualité et un panorama des différentes solutions de ventilation existantes.

Pourquoi renouveler l'air intérieur?

ventiler maisonArrêtez de respirer, ça pollue!

Tous les êtres vivants, qu'ils soient animaux ou végétaux respirent. Ils consomment alors de l'oxygène et rejettent du CO2. Si une maison, ou n'importe quel habitacle (voiture par exemple), n'est pas ventilée, le taux d'oxygène va diminuer ce qui peut être à terme dangereux. En ventilant, on amène de l'air neuf qui permet d'apporter de l'oxygène. Le développement des virus est également limité lorsque la maison est bien ventilée.

Evacuer l'humidité

Les êtres vivants rejettent aussi de l'humidité, par la respiration ou la sudation entre autre, mais nos activités en rejettent également, notamment dans la cuisine, la salle d'eau, la buanderie... Toutes ces pièces avec des points d'eau constituent d'ailleurs les pièces de service, qui seront équipées de bouches d'extraction de ventilation (là où l'air sera aspiré). L'évacuation de l'humidité est primordiale pour éviter l'apparition de salpêtre et donc de maladies respiratoires, ou la dégradation du bâti.

Eliminer les polluants

L'activité humaine, avec la cuisson des aliments, les cheminées ou l'utilisation de bombes aérosols, provoquent le rejet de polluant qu'il est vital d'évacuer. Le CO par exemple (monoxyde de carbone) est rejeté lors d'une combustion incomplète et s'il n'est pas évacué rapidement, les risques d'intoxication et de mort sont élevés (plusieurs centaines de personnes en France meurent chaque année d'une intoxication au CO!). Il faut donc se munir d'une détecteur de monoxyde de carbone, notamment lorsque l'on possède une cheminée ou un poêle. C'est peu onéreux et ça peut vous sauver la vie!

Une problématique nouvelle

La pollution de l'air intérieur est une nouvelle thématique qui est aujourd'hui de plus en plus pointée du doigt, notamment par l'ADEME. Des campagnes de mesures doivent ainsi être effectuées dans les écoles ou les crèches. En effet, contrairement à ce que l'on pourrait penser, l'air intérieur est généralement plus pollué que l'air extérieur. Ceci est dû au fait que les polluants sont "piégés" à l'intérieur, notamment les COV (Composé Organique Volatile). On peut ainsi noter le cas du formaldéhyde (entre autres: Benzène, Toluène, Xylène,....), classé comme "cancerigène certain" et que l'on trouve un peu partout : tabagisme, combustion de la cheminée, colle, encens, produits cosmétiques et dans la plupart de nos meubles ...

Comment ventiler sa maison?

La ventilation naturelle

Bien avant l'avènement des moteurs électriques qui équipent aujourd'hui les VMC, la ventilation a été mise en place. Bien que de moins en moins courante, la ventilation naturelle est encore présente dans les vieilles maisons. Souvent négligée, la ventilation a un rôle important à jouer dans le confort de la maison. En effet, le renouvèlement de l'air permet d'améliorer l'hygiène d'un bâtiment en évacuant des polluants comme les COV. De plus, il permet d'éviter l'apparition de moisissures dans les endroits humides comme les salles de bain.

Principe

La ventilation naturelle fonctionne grâce à 2 phénomènes physiques. Le premier est la convection. L'air plus chaud des pièces monte et créé une dépression qui amène de l'air froid et donc de l'air neuf. Voilà un petit schéma montrant l'application de l'effet de convection pour "faire" de la ventilation naturelle

schéma ventilation naturelle

Le deuxième phénomène est le vent, en effet, le vent est une différence de pression, qui lorsqu'il souffle sur les ouvertures de la maison permet une circulation d'air à l'intérieur de celle-ci.

Avantages

Inconvénients

La ventilation mécanique ponctuelle (VMP)

ventilation mécanique ponctuelleLes ventilations mécaniques contrôlées (VMC) requièrent, dans la majorité des cas, un caisson dans le grenier ainsi que des gaines, reliant ce caisson aux bouches des différentes pièces. Hormis lors d'une rénovation, il peut être nécessaire de mettre en place une ventilation mécanique, notamment si l'étanchéité des ouvrants est renforcée. La ventilation mécanique ponctuelle peut alors être une bonne alternative.

Le principe de la ventilation mécanique ponctuelle


schéma de principe d'une ventilation mécanique ponctuelle

Les ventilateurs, qui sont alimentés électriquement et individuellement permettent de créer une dépression dans le bâtiment. L'air vicié sera donc évacué au profit d'air neuf qui rentrera, grâce aux grilles d'aération (qui doivent être situées le plus bas et le plus éloignées possible du ventilateur). Prix des extracteurs indépendants, autour de 100€ :


Avantages

Inconvénient

Les ventilations mécaniques contrôlées

Il existe également des systèmes de ventilation centralisés qui permettent de renouveler l'air de toute la maison de façon automatique. Ces systèmes font l'objet d'articles spécifiques:

Envisager une installation au meilleur prix

Si vous envisagez de faire appel à un professionnel pour installer votre ventilation, il est important de réaliser plusieurs chiffrages afin de mettre les entreprises en concurrence et faire baisser mécaniquement les prix. Pour obtenir rapidement plusieurs propositions, vous pouvez utiliser une application de devis en ligne, gratuite et sans engagement comme Enchantier :

Votre demande de devis a bien été enregistrée.
Nos entreprises partenaires (Enchantier, 123 Devis ou Travaux.com) prendront contact avec vous très prochainement par mail ou par téléphone pour plus de précisions sur votre projet et pour vous mettre en relation avec des artisans disponibles et proches de chez vous.
Pensez à vérifier que vous ne recevez pas les mails dans vos "spams".

Devis VMC

  • Votre projet
  • Vos coordonnées
  • * *
  • *
  • + *
  • * *

logo artisan qualibatIl vous faut choisir de préférence un artisan RGE (Reconnu Garant de l'Environnement) Qualibat. Cela vous permettra de sélectionner une entreprise évaluée régulièrement. Privilégiez plutôt les installateurs qui se déplacent à votre domicile pour réaliser une étude technique précise. Observez leur réactivité: l'artisan est-il disponible? Prend-il la peine de vous rappeler rapidement? Enfin, exigez une attestation de l'assurance décennale qui couvre les travaux réalisés.

Conclusion

Pour garantir un air sain dans la maison, quelques gestes simples suffisent. Il faut, dès que c'est possible, aérer 5-10 minutes par jour (en coupant le chauffage et en ouvrant "en grand" pour ne pas refroidir durablement les parois). Il faut veiller à avoir une ventilation efficace et de ne pas boucher les aérations au-dessus des fenêtres. On s'efforcera également de ne pas fumer à l'intérieur et de bricoler le plus possible à l'extérieur.

Laisser un commentaire ou poser une question




#55 - Sergio56 - 19.05.17

Bonjour,
Dans la rénovation d'une maison de 115 m² un pro me conseille l'installation d'une VMI. Le coût de chauffage de l'air insufflé n'est-il pas élevé ? Peut-on y adjoindre un panneau solaire ? Peut-on stocker l'électricité dans une batterie pour la nuit ? Il me déconseille le puits canadien.
Cordialement.
Serge

#54 - CENDRINE - 18.05.17

bonjour benjamin
merci de votre réponse et voici le complément d'info
j habite dans les Côtes d'Armor 22 en région Bretagne, rase campagne avec poule ânes chien dans le voisinage...
en prévisions avec 2 chambres sous pente env 15m2 (toiture neuve charpente et ardoise) et un toilette a l'étage, pas de combles, je n ai pas un gros budget,
Pour le chauffage je me renseigne auprès de votre groupe "chauffage" mais je pensais à un poêle a bois
pour l'isolation j'aimerais du chanvre.
je ne sais pas si cela à son importance j'envisage de faire un assainissement avec roseaux
merci de votre retour
bonne journée
Cendrine

#53 - Benjamin (Admin) - 17.05.17

Bonjour Cendrine,
Entre une VMC Simple Flux et une VMC DF, il y a de nombreux critères qui jouent plus ou moins en faveur de l'une ou l'autre de ces 2 solutions :
- La surface totale (plus elle est grande, plus la VMC DF est intéressante)
- La présence d'un étage (plus cher dans les 2 cas, mais surtout pour la DF)
- Le climat
- La possibilité de coupler la DF avec un puit canadien (+ appoint poêle par exemple)
- Le budget initial
- l'environnement (sonore en particulier)

Difficile donc de vous orienter sans quelques infos supplémentaires...

#52 - CENDRINE - 15.05.17

bonjour

dans le cadre d une rénovation complète maison de 15x5 au rdc 1 ch 1sdb wc 1 cuisine ouverte avec salon
le chauffage n'est pas encore déterminé peut être sol ou poêle à bois
vitrage sur le sud
assez bricoleur (euse)
que me conseillez vous
d avance un grand merci

#51 - Benjamin (Admin) - 27.12.16

Bonjour schupbach,
Je pencherais plutôt pour une infiltration venant de la toiture (ou d'un appartement au-dessus?) plutôt qu'à une absence de ventilation.
En effet, il est peu probable que la condensation due à l'absence de ventilation ait fait autant de dégâts en 6 mois...
Maintenant que vous avez ouvert votre mur, vous pourrez voir s'il y a des écoulements d'eau quand il pleut (éventuellement quand il pleut fort) ou si c'est plutôt quand il fait très froid dehors (= condensation accrue).

#50 - schupbach - 18.12.16

Ma ventilation fonctionne mais pas celle de ma voisine du dessus,a t elle pu créer un pont thermique à ma dalle de plafond et dalle de son sol? son plafond a éclaté. Elle pense que c'est à cause de sa panne de hotte de cuisine pendant plus de six mois. J'ai isolé un garage plein nord, la paroi était saine, je me suis apercu qu'il y avait de l'eau vers mes conduites d'eau qui partent depuis le sol et restent à un mêtre du sol, mais j'ai aussi ouvert vers le plafond, c'est trempe de bas en haut et le plombier m'a dit que ce n'était pas mes conduites d'eau. Est ce le comportement de ma voisine qui ne change pas son groupe moteur , une entrée d'eau depuis la toiture ou le passage d'une souris. En plus il y a de l'air qui souffle depuis derrière mon isolant. Il n'était ni mouillé, ni moisi. Mon garage est sous sa hotte de cuisine, son four et frigo. pourquoi de la condensation derrière le placco et polystirène(9 cm). J'y ai un chauffage, mais je tempère à 18 degré, jamais de surchauffe. Merci

#49 - pascale - 06.12.16

merci Benjamin,pour votre aide.

#48 - Benjamin (Admin) - 05.12.16

Pascale,
Dans le cas d'une simple peau, la ventilation en sous face (haute et basse) permettra d'évacuer la condensation. Celle-ci sera toujours présente mais devrait être absorbée par le feutre. À noter que 10 cm est loin d'être optimal et explique aussi pourquoi il y tant de condensation ( l'air est encore chaud et condense plus facilement sur la sous-face froide du bac acier).

#47 - pascale - 05.12.16

quelle rapidité de réponse! nous avons posé 1 bac acier muni d'1 feutre,il y a 3 ans.Quelques gouttes s'écoulaient de temps à autres mais nous n y prétions pas trop d attention car nous devions refaire le plafond quelques cm plus bas car nous étions persuadé que la laine de verre été en contact avec le bac acier. Les travaux terminés toujours le meme problème mais plus visible car auparavant le plafond contenait des matériaux qui empèchaient l'eau de s'écouler(vitres,briques polistyrène). aujourd'hui,nous avons 1 plafond incliné en BA13 hydro puis laine de verre avec pare vapeur de 10 cm lame d'air de 2 cm puis bacacier.merci avecfeutre.

#46 - Benjamin (Admin) - 05.12.16

Bonjour pascale,
Ce n'est pas déperdition mais bien condensation qu'il fallait lire.
En effet, en aspirant d'un côté de l'air froid, et de l'autre de l'air chaud, les risques de condensation dans le caisson de VMC sont très importants. Cela risque de faire des poches d'eau dans les gaines et donc soit qu'il n'y ait plus de ventilation dans la maison (gaines obstruées par l'eau), soit que de l'eau coule jusque dans les bouches à l'intérieur du logement...

Mais la question est le chantier a-t-il été fait dans les normes? La réponse est probablement non, puisque la lame d'air est généralement de 4 cm (entre autres).

Il existe par ailleurs des feutres qui absorbent la condensation (qui s'évapore ensuite) car il n'est pas normal que de la condensation coule le long des mur.

Pouvez-vous me dire couche par couche qu'est-ce qu'il y a? (étanchéité/ isolation/bac acier/lame d'air/isolation/parement intérieur?) Y a-t-il un pare-pluie, un pare-vapeur et où? De quand date le chantier?

#45 - pascale - 05.12.16

merci de votre réponse mais je pensais que la VMC permettrait d' aspirer l humidité en + grosse quantité étant donné que lorsqu'il gèle,dans l après midi l 'humidité coule le long de la toiture puis le long du mur intérieur et ext. Deux chatières règleraient-elles le problème?Qu'entendez-vous par déperdition à l'intérieur du caisson?Merci .

#44 - Benjamin (Admin) - 04.12.16

Bonjour pascale,
Il vaut mieux en ventilation naturelle avec des grilles d'aération/chatière.
La VMC risque d'augmenter les déperditions et surtout de provoquer des déperditions à l'intérieur du caisson de VMC.

#43 - pascale - 04.12.16

Bonjour,nous avons 1 problème de condensation dans 1 extention entre notre plafond et notre toiture bac acier avec pare vapeur .Entre les deux 1 couche de laine de verre et 1 lame de circulation d air de 2 cm.Apres renseignement pris,il serait nécessaire d avoir d'avoir 1 isolation type chatière ou grille d aération dans le mur.L'installation d une gaine reliée a notre vmc existante règlerait-elle le problème?merci de votre attention

#42 - Benjamin (Admin) - 26.11.16

Bonjour Vanessa,
Je n'ai pas bien compris :
- Les WC et la SdB sont séparés?
- Il y a une bouche d'extraction dans la SdB (ou un extracteur?)
- Rien dans les WC à part une grille de ventilation naturelle?

#41 - Vanessa - 23.11.16

Bonjour,

Nous sommes en location dans une vieille maison rénové. Nous avons une grille de ventilation naturelle avec un radiateur à eau à proximité dans cette partie de pièces se trouve les wc et la salle de bain ou il fait assez froid l'hiver. Nous avons une vmc dans la salle de bain. Est ce qu'il faut que je condamne me ventilation ? J'ai peur de consommer en excès sur le chauffage. Le radiateur est allumé mais il fait toujours aussi froid.

Merci

#40 - Benjamin (Admin) - 03.10.16

Bonjour K-Pillar,
Il y a une différence entre pièces bien isolées et pièces hermétiques et/ou non "perméables" à la vapeur d'eau.
Lorsque la circulation de la vapeur d'eau est bien pensée (exemple de frein vapeur avec ensuite des matériaux de moins en moins imperméables + des entrées d'air suffisamment bien dimensionnées avec une ventilation efficace, il n'y a pas de soucis à avoir une isolation et une étanchéité à l'air performantes...

#39 - K-Pillar - 02.10.16

Merci beaucoup pour votre réponse.
Tous les ouvrants de la maison sont équipés d'entrées d'air. Quant à l'isolant ... costaud .
De fait, on se récupère des ponts thermiques à l'étage du dessous ;-) ... plutôt snifff .
Mais c'est pas bien compliqué à rattraper, me semble t-il. Besoin de refaire l'isolation de la cuisine.
Et on arrive à la quadrature du cercle : une fois que l'on s'est emmitouflé dans des pièces hermétiques, que faisons nous de l'humidité?

Merci beaucoup pour vos conseils quand à la motorisation à installer.

Nous aimerions nous orienter plutôt vers une "grosse" VMP. Pas envie d'entendre à longueur de journée tourner un réacteur mais plut^t de pouvoir contrôler au mieux ses nuisances sonores.

Cordialement

#38 - Benjamin (Admin) - 25.09.16

Bonjour K-Pillar,
Avec la ventilation de 4 pièces humides, le plus efficace serait sans doute de mettre en place une VMC sur cette partie (moteur dans le cellier avec 4 bouches d'extraction). Cela permettrait d'avoir un flux d'air maîtrisé et de diminuer les risques de gêne auditive inhérente à un gros ventilateur.

Vous dites avoir refait l'isolation, notamment à l'étage. Avez-vous mis un isolant mince? Est-ce que cela concerne aussi le remplacement des ouvrants? Si oui, sont-ils équipés de grilles d'entrées d'air?
En plus de la solution de ventilation au RdC, il serait de toute façon intéressant de mettre 1 ou 2 extracteurs dans les pièces avec un point d'eau de l'étage.

Avec un débit calculé comme celui-là, vous pourriez faire des tests d’aérodynamisme dans votre cellier! Si en plus les pièces de vie n'ont pas d'entrées d'air, la maison va être complètement en dépression (absence d'entrée d'air pour compenser l'extraction) et le moteur va faire plus de bruit et s’abimer rapidement.
Pour un T5 ou plus, les débits de ventilation réglementaires sont :
- Cuisine : 135 m3/h
- Salle de bain : 30 m3/h
- WC : 30 m3/h
- Cellier et autres pièces avec point d'eau : 15 m3/h

Dans le cas d'une VMC Simple Flux :
- Volume cuisine : 45 m3/h
- Volume total : T5 = 105 m3/h + 15 m3/h par pièce de vie supplémentaire (T7 = 135 m3/h)

Dans le cas d'une VMC hygroréglable :
- Volume total : 5m3/h par pièce (T5 = 20 m3/h)

Cela fait donc, pour un système de ventilation ponctuel comme évoqué dans ce cas, un total de 210 m3/h (pour le RdC), ce qui est très loin des estimations (???) du site mentionné qui évoque un total de 1000 m3/h !! Avec ce débit de 1000 m3/h, c'est sûr adieu les problèmes d'humidité mais bonjour bruit, courants d'air, inconfort et facture d'énergie triplée!

#37 - K-Pillar - 24.09.16

Ouppsss: Cuisine : 470m3/h

Cordialement

#36 - K-Pillar - 24.09.16

Bonsoir

Petites précisions :
Calculs d'extraction d'air faits sur base du site ooreka :
Cuisine : 240m3/h, cellier : 180m3/, SDB : 240m3/h, WC : 60m3h/h (calculs mini besoins)

Cordialement

#35 - K-Pillar - 24.09.16

Bonsoir
Nous avons acheté il y a 3 ans une maison ancienne (vers 1910) qui a subit des travaux d'agrandissement dans les années 80 . La maison est semi enterrée coté Nord sur un bon mètre de profondeur.
Et depuis, nous assistons impuissants à la progression des attaques de l'humidité du coté Nord. Apparition de salpêtre dans le cellier au RDC.
Avons refait l'isolation de l'étage... cela n'a pas arrangé les choses au RDC du coté Nord ou se trouvent les pièces humides : cuisine, cellier, salle de bains, WC ainsi qu'une petite entrée donnant sur un escalier menant à l'étage.
Impossible d'installer une vmc. Pas de grenier pour contenir le moteur, pas possible de percer la chape de l'étage pour faire passer des tuyaux etc...
Je pense installer pour commencer un gros extracteur dans le cellier qui tire l'air sur les pièces humides avoisinantes et qui posent problème..
Ai je tort ?
Sinon, de quel type de machine dois je m'équiper?
Bien que le cout de l'installation soit un critère du choix de l'installation, le premier est malgré tout la nuisance sonore que cela peut engendrer. Nous n'avons pas du tout envie d'entendre un Concorde décoller dans notre maison.
Je crois savoir qu'un niveau sonore de 15 - 20db à + de 50 Hz doit être supportable.
Pour corser la chose, deux chatons viennent de s'installer à la maison : temporairement, presque plus possible d'ouvrir les fenêtres, de peur d'une évasion qui risquerait de se terminer par une perte.
Merci pour vos conseils.

Cordialement

#34 - Benjamin (Admin) - 30.08.16

Bonjour Abdel,
Selon toute vraisemblance, la ventilation dans votre maison est insuffisante.
Lorsque vous êtes présent, vous pouvez ouvrir en grand les fenêtres et l'activité fait qu'il y a un minimum de ventilation (ouvertures des portes par exemple).
Les fenêtres ouvertes en battant ne permettent donc pas une ventilation naturelle suffisante, peut-être est-ce dû à la configuration de la maison (étages? SdB ou WC sans fenêtre...).
Dans ces pièces humides, la mise en place d'un extracteur d'air, programmable permettrait sans doute une meilleure aération, y compris lorsque vous êtes présent.

#33 - Abdel - 20.08.16

Bonjour

chaque année je part 1 mois en vacance et je laisse les fenêtres ouverte en battant, lors que je reviens j'ai une odeur de moisissures dans tout la maison, y a t'il une solution ?
merci

#32 - Benjamin (Admin) - 25.07.16

Bonjour,
L'apparition de moisissures dans une pièce où les fenêtres viennent d'être changés signifie que la ventilation n'est plus suffisante. Comme vous avez une VMC SF, cela est probablement dû à l'absence de grille d'entrée d'air dans la fenêtre? Si c'est le cas, il faut normalement mettre une grille d'entrée d'air dans le mur. Une grille dans le plafond est également envisageable, mais il faut que les débits correspondent à ceux pourquoi la VMC est conçus, sinon il y a un risque de déséquilibre et donc de bruit dans cette chambre.

#31 - Jacky - 20.07.16

Apparition de moisissures plafond et mur dans une chambre où la fenêtre a été changée par fenêtre double vitrage PVC.L'habitation date de 1995 avec VMC simple flux. Je suppose que les entrées d'air fenêtre ne sont pas assez conséquentes.Une entrée d'air par le plafond serait -elle adéquate et suffisante, ou installation d'un extracteur?MERCI du renseignement

#30 - Benjamin (Admin) - 01.07.16

Bonjour Aulali,
Il est toujours possible de rajouter des grilles de ventilation, qui seront au-dessus des fenêtres (donc percement dans les murs).
Mais l'absence de ventilation et la présence d'une infiltration d'eau sont 2 critères importants concernant la salubrité d'un logement.
Dans votre cas, je vous propose de contacter la DDASS (autorité compétence en matière d'insalubrité) et/ou la Mairie (Pouvoir de police du maire concerne également l'insalubrité).

Bon courage!

#29 - Aulali - 21.06.16

Bonjour, j habite depuis bientot 3 ans dans une maison de 110 m2 en location (organisme hlm) depuis 2 ans a peu pres je rencontre des pb d humiditer de moississure (murs, plafond, meubles, vetements) je rencontre egalements suite a sa des pb de sante bronchite a repetition allergie mycoses aux pieds. La maison comporte une aeration ancienne au rez de chaussee dans mes wc et une autre egalement a l etage dans ma salle de bain aucune autre ventilation dans mon logement sachant que j ai une chaudiere a gaz dans ma cuisine et aucune ventilation dans celle ci ni les autres pieces. Malgres que j ai prevenu mon bailleur et qu il a constater les faits celui ci a fait changer mes fenetres porte fenetre sans aeration dans celle ci bien sur et le dit aujourd hui qu il ne peut plus rien faire a l heure actuelle pour la ventilation etant donner que les fenetres sont deja poser. De plus, ils viennent de refaire ma facade et apres nettoyage de ma gouttiere celle ci est percer a plusieurs endroit qui me cause depuis des gros pb d infiltration d eau dans mon garage (inonder) Donc ma question est: ont il le droit de nous laisser vivre dans ses conditions? Et que puis je faire si il ne font rien qui contacter? Merci de votre aide

#28 - Benjamin (Admin) - 23.05.16

Bonjour,
Cela est possible, mais la plupart des VMC sont faites pour fonctionner avec une cuisine et une salle de bain.
Il faudra donc boucher les gaines inutilisées ou les laisser dans le grenier pour celle de l'étage.
Mais cela peut générer du bruit et des courants d'air.

Il faudra donc réussir à équilibrer les 2 systèmes pour qu'il n'aspire pas trop et avec le maximum de confort.

#27 - Rémi - 23.05.16

Merci Benjamin, Est-il contre indiqué ou pas d'installer 2 VNC (une dans le sous-sol pour assainir le sous-sol+RDC, une dans les combles pour assainir le 1er). Cela m'éviterai de faire passer trop de gaine d'extraction.

#26 - Benjamin (Admin) - 23.05.16

Bonjour Rémi,
Avec une VMI, mieux vaut être présent, cela permet en effet de gérer au mieux le système de préchauffage de l'air. Préchauffer l'air permet de diminuer encore le taux d'humidité mais est très consommateur d'électricité. La facture risque d'être salée...

Avec une VMC, le taux d'humidité diminuera également et les dépenses en électricité seront limitées. C'est la solution à privilégier sur une habitation secondaire.

#25 - Rémi - 22.05.16

Bonjour,
Je souhaite installer une VNC ou VNI dans un vieux pavillon en bord de mer (donc a fort taux d'humidité). Y a t il des précautions à prendre dans le choix VNC ou VNI lié à l'air marin ? L'objectif est d’assainir les pièces lorsque le pavillon n'est pas occupé et éviter les apparitions de taches de moisissures sur plafonds et murs.
Merci

#24 - Benjamin (Admin) - 16.03.16

Bonjour jacques,
Effectivement, avec une chaudière gaz ou un chauffe-eau gaz, seule une VMC gaz est autorisée (ou entrée d'air suffisante dans le mur), sauf si chaudière étanche.
Dans le cas d'un appareil de cuisson gaz, cette nécessité n'existe pas et une VMC classique est possible, sous conditions. (ex : pas d'entrée d'air en plus de la VMC).

#23 - jacques - 13.03.16

ATTENTION à certains conseils : avec une chaudière à gaz atmosphérique dans la cuisine, l'aération basse tout au moins est obligatoire pour ne pas risquer de s'asphyxier, et dans ce cas, on ne peut pas installer de VMC ni de hotte à extraction qui perturberaient la combustion de la chaudière, ce n'est pas aux normes, et le technicien qui fait l'entretien refuserait de le faire car installation dangereuse.

#22 - Benjamin (Admin) - 19.02.16

Bonjour Olivier V.,
Vous pouvez placer une extracteur couplé à un hygrostat, qui permettra de faire fonctionner l'extracteur qu'au-dessus d'un taux d'hygrométrie que vous pourrez régler.
Au niveau des marques, Aldès est le leader en matière de ventilation, et produit aussi des extracteurs. Il y a aussi Atlantic, Unelvent...
Pour l'hygrostat, pas de marque particulière à conseiller.

#21 - Olivier V. - 19.02.16

Bonjour,
je souhaite obtenir une hygrometrie constante (de l'ordre de 50%)pour un garage independant de 35M2 ou 80m3
merci de vos conseils

#20 - combdan - 04.02.16

C'est ce que je pensais. Je vais informer le locataire et vérifier moi-même quand je serai sur place (fin février). Merci beaucoup.

#19 - Benjamin (Admin) - 04.02.16

Bonjour combdan,
99% de chance pour que les bouches aient été fermées.

#18 - combdan - 03.02.16

Bonjour,
Je loue un logement ancien qui est resté non loué quelques mois mais où, à l'occasion de travaux ponctuels avant de relouer, je n'ai jamais eu de problèmes sensibles d'humidité. Depuis qu'il a été reloué, les murs, le sol, les vitres des fenêtres condensent énormément d'eau. Qu'a-t-il pu se passer pour que changement incompréhensible ait lieu ? (la ventilation est celle des anciens bâtiments, naturelle : pour 25 m2 et 3 pièces, il y a une ouverture haute dans la cuisine et une ouverture basse dans la salle d'eau). Je n'ai pas pû le vérifier, habitant à 600 km, mais sont-elles bouchées ou bien un chien de porte empêche-t-il la circulation de l'air ? Le locataire partira seulement après un mois de présence à cause de ce problème et cela n'est jamais arrivé.Explication possible ? ('ce ne sont pas des remontées capillaires selon toute évidence)

#17 - Benjamin (Admin) - 23.01.16

Bonjour Pierrot,
Lorsqu'il y a une VMC et des entrées d'air qui en incombent (donc dans les pièces principales), il NE faut PAS installer d'entrée d'air direct dans la cuisine (que ce soit une aération basse ou haute).
C'est interdit et clairement indiqué dans la norme (NF DTU 61.1).
Je vous invite donc à bouche l'aération basse qui est inutile, voire contre-productive dans le cas présent.

#16 - Pierrot - 23.01.16

Bonjour, ma cuisine est équipée d'une plaque de cuisson gaz de ville.
J'ai fait installer une VMC simple flux ainsi qu'une aération basse.
Faut il également prévoir une aération haute ?
Merci d'avance.
Cordialement

#15 - Benjamin (Admin) - 23.11.15

Avez une différence de température, les risques de condensation resteront toujours élevés mais la présence d'un déshumidification peut s'envisager dans la véranda (coût entre 100 et 300€).
La mise en place d'une VMC ne résoudra pas réellement le problème puisque il se situe exclusivement dans la véranda à cause d'une température trop basse des montants (en alu probablement sans rupteur de ponts thermiques).

Vous pouvez par ailleurs essayer une montée en température progressive dans la véranda qui ne devrait normalement pas provoqué l'apparition de condensation.

#14 - annie - 23.11.15

re bonjour, Benjamin;
merci pour votre patience. pour ^tre plus précise, j'ai déjà essayé de moins réduire la température la nuit. (dans la journée, le poele est réglé à 19/20°, 21 ces deux derniers jours, il a fait plus froid!) et laissé un petit 18 pour la nuit. le problème n'a pas été réglé; je retrouve une forte humidité, matérialisée par des gouttes sur la partie alu (les montants et le termotop) , voire une petite flaque d'eau (condensation) aux angles. ceci dit, il est vrai que la partie véranda, moins isolée, reste pus fraiche que le reste de la maison; je ne suis pas sûre de pouvoir régler cette difficulté de ''choc thermique'' que je comprend tout à fait. raison pour laquelle, je voulais y adjoindre un moyen supplémentaire; d'ou ma demande de conseil concernant une VMC simple flux avec sorties dans la véranda, ou un déhumidificateur pour essayer de compenser cette production intempestive d'eau. qu'en pensez vous?

#13 - Benjamin (Admin) - 23.11.15

Bonjour annie,
Si vous réduisez la température de manière trop importante, il y aura toujours un choc thermique important entre l'air chaud produit par le poêle et les vitres encore froides de la véranda.
Une baisse de température de 3°C la nuit permet déjà des économies importantes, au-delà, les économies deviennent très faibles.
Vous pouvez donc essayer de garder une température d'1 ou 2°C supérieure la nuit dans la véranda et voir si le problème persiste.

#12 - annie - 23.11.15

merci de votre conseil Benjamin. en effet, je réduis la température la nuit de manière conséquente. y a -t-il d'autres alternatives, par exemple un déhumidificateur? et de quel type? (chimique ou électrique ordre de prix, peut être ? ) ou encore une sortie d'air basse? quelle serait la solution la plus rationnelle et la moins couteuse. le taux d'humidité est de 57 pour cent le matin, et monte jusqu'à 67 voire 70 pour cent ensuite. merci pour votre réponse.

#11 - Benjamin (Admin) - 23.11.15

Bonjour annie,
Tout dépend de votre taux d'hygrométrie actuel, que vous pouvez mesurer avec un thermomètre/hygromètre (trouvable un peu partout en grande surface ou sur internet pour moins de 10€).
Si celui est à plus de 60%, alors la VMC pourra assécher l'air de manière sensible et limiter l'apparition de la condensation. Celle-ci se forme à la fois parce que l'air est humide, mais surtout du fait de la différence importante de température entre l'air chauffé par le poele et la température des vitres de la véranda.

#10 - annie - 22.11.15

bonjour. depuis que l'isolation des combles de ma maison (bois ossature bois) (isolation par ouate de cellulose) et que j'ai fait installér un poele à granulés, une forte condensation se forme sur les baies vitrées de ma véranda (double vitrage et toiture termotop) laquelle est ouverte sur les pièces à vivre. comment rémédier à cela? il n'y a pas de vmc. cela résoudrait-il le problème? ou l'installation d'un déhumidificateur? merci d'avance de votre conseil

#9 - Benjamin (Admin) - 19.10.15

Bonjour Denis63,
Il n'y a pas de VMC obligatoire dans les logements existants.
Par contre s'il y en a une, elle doit fonctionner. L'entretien d'une VMC Simple Flux est très simple. Un nettoyage des bouches à l'eau+savon une à 2 fois par an. (Attention à ne pas mouiller la partie sensible si la VMC est de type hygroréglable).

#8 - Denis63 - 29.09.15

Bonjour

J'habite un HLM des Années 1960 , quel est le type de VMC obligatoire et quel doit en etre l'entretien

Merci beaucoup

Cordialement

#7 - juju - 16.03.15

Nous avons essayé de changer de marque de marque de granules, cela ne change rien.
L odeur est toujour la meme, ca commence a sentir au bout de 15 min de marche du poele et jusqu'a ce qu'il s arrete. Ensuite nous obligé d'ouvrir les fenetre pour aerer la maison.

#6 - Benjamin (Admin) - 15.03.15

Re-Bonjour,
Cela aurait pu provenir d'un soucis dans le vide-sanitaire dans le cas où la prise d'air du poêle se faisait par le vide-sanitaire.
Mais si j'ai bien compris, la prise d'air se fait dans la pièce. Avez-vous essayer plusieurs types de granulés?
Est-ce que l'odeur est toujours aussi présente, ou bien fluctue t-elle selon si le poele est en marche, vient de s'éteindre, est froid, vient d'être nettoyer, ...?

#5 - juju - 15.03.15

Le poele fonctionne normalement. Nous avons fais installer des aerations aux fenetres. L odeur sort vraiment du poele il ne sagit pas d un probleme de canalisation. Visiblement personne n a jamais rencontré ce probleme et l instalateur du poele n a plus de solution.

#4 - Benjamin (Admin) - 15.03.15

Bonjour juju,
Effectivement, avec une VMC, la maison est en dépression. Cela peut gêner le bon fonctionnement du poêle.
Est-ce le cas du votre? Fonctionne t-il normalement, et comment se fait l'arrivée d'air? (dédié, dans la pièce, ...).

L'une des explications pourrait être une arrivée d'air par le vide-sanitaire ayant une mauvaise ventilation ou des canalisations défaillantes = mauvaise odeur.

#3 - juju - 15.03.15

Peut il y avoir un lien entre une mauvaise odeur qui sort d un poele a granule et un disfonctionnement de la vmc? Nous ne comprennons pas d ou vient le probleme et l instalateur du poele nous a dit que notre maison etait en depression a cause de notre vmc.

#2 - Benjamin (Admin) - 02.08.14

Bonjour,
Peu importe le type de ventilation, le fait est qu'il en faut une. La VMC SF est beaucoup plus simple à mettre en place en rénovation et cela me semble donc être la première approche à avoir dans votre cas.

#1 - popki - 31.07.14

Bonjour
Vitre intérieure humide l'hiver. Meuble en bois et canapé en tissu sente le moisi Quelle VMC choisir ?
Double flux ?
Merci

#0 - Benjamin (Admin) - 28.02.13

Bonjour,
Les modifications ont été faites, merci de votre retour!
Remonter