Le chauffage au fioul

Les chaudières au fioul sont encore très présentes dans l'habitat existant. Lors d'une rénovation, il peut s'avérer très coûteux de changer le système de chauffage (en installant une chaudière bois par exemple) voire impossible (pas de raccordement au gaz). Il peut alors être intéressant d'installer une chaudière fioul dite "à condensation", qui permettra pour un investissement modéré d'améliorer significativement les performances.chaudière fioul

Les chaudières au fioul ont été utilisées pendant de nombreuses années. Cependant, depuis les chocs pétroliers et plus récemment la prise de conscience écologique, elles ont quasiment disparu dans le neuf, mais restent très présentes en rénovation.

Les techniques de chauffage au fioul

Les chaudières classiques :

On parle ici des chaudières classiques par opposition aux chaudières à condensation. Le principe est extrêmement simple : on brûle du fioul dans une chambre de combustion. Les fumées très chaudes qui sont ainsi créées passent dans un échangeur où circule l'eau qui alimente ensuite les radiateurs (seuls émetteurs de chaleur compatibles avec les chaudières au fioul). Les chaudières au fioul classiques ont généralement un rendement de 87% (sur PCI)
prix Prix d'une chaudière au fioul classique, avec production d'eau chaude intégrée de 20 à 25kW : de 1000 à 3000€

Les chaudières à condensation:

schema principe chaudiere fioul à condensation

Les chaudières à condensation fonctionnent sur le même principe que les chaudières classiques. Cependant, elles permettent de récupérer la chaleur latente contenue dans la vapeur d'eau des fumées. On obtient ainsi un rendement qui peut attendre plus de 100% sur PCI, mais forcément moins de 100% sur PCS. (On paye 1kWh de fioul et on récupèrera forcément moins de 1kWh de chaleur). Cependant, cette technique s'avère assez coûteuse lorsqu'elle est mise en place sur une chaudière fioul. En effet, les fumées qu'elles rejettent contiennent du SO2 (dioxyde de souffre). En condensant la vapeur des fumées, l'eau se mélange au SO2 pour former de l'acide sulfurique qui est très corrosif. Il faut donc que le conduit d'évacuation des condensats et la chambre de combustion soient en céramique, ce qui s'avère onéreux. On notera enfin que ces systèmes ne peuvent pas être mis en place si vous n'êtes pas raccordé au tout à l'égout.
prix Prix d'une chaudière fioul à condensation, avec production d'eau chaude intégrée de 20 à 25kW : de 2000 à 6000€

PCI, PCS et rendement des chaudières

Le rendement d'une chaudière se calcule comme cela : rendement = Energie produite / Energie consommée

Une chaudière avec un rendement de 90% va par exemple consommée 10 kWh (de gaz, de fioul ou de tout ce que l'on veut) pour restituer 9 kWh de chauffage.

Dans le cas des combustibles utilisés dans les chaudières, l'énergie consommée dépend du PCI et du PCS.

Dans le calcul du rendement, on doit utilisé le PCS, en effet, c'est la quantité maximum d'énergie que l'on peut récupérer. Mais avant l'apparition des chaudières à condensation, on considérait la chaleur latente comme non récupérable. On a alors pris l'habitude de calculer les rendements en PCI. C'est pourquoi aujourd'hui, certains constructeurs annoncent des rendements supérieurs à 100%. Cela signifie simplement que c'est une chaudière à condensation et que le calcul du rendement a été fait avec le PCI au lieu du PCS.

Ce n'est pas très grave en soi. Il faut par contre garder à l'esprit que ce que l'on paye en achetant le fioul ou du gaz, c'est le PCS. En payant 1 kWh de fioul, on ne pourra jamais obtenir 1,1 kWh de chaleur à la sortie d'une chaudière, comme pourrait le faire croire un rendement (sur PCI donc) de 110%, même si c'est une chaudière à condensation parfaite.

L'efficacité énergétique saisonnière (ETAS)

Pour pouvoir mieux comparer les performances des chaudières, ces dernières doivent désormais afficher leur efficacité énergétique saisonnière (etas). Ce n'est ni plus ni moins qu'un rendement sur toute une saison, en intégrant donc les variations de la température extérieure.

Depuis Septembre 2015, l'effacité énergétique saisonnière est prise en compte pour le calcul des certificats d'économies d'énergie, à la place du rendement "classique". Cela pourrait donc être prochainement le cas pour le crédit d'impot transition énergétique.

Diagrammes d'Ostwald

Pour calculer le rendement des chaudières mais surtout la quantité des polluants rejetés, on utilise les diagrammes d'Ostwald. Ils permettent de déterminer en fonction de l'excès ou du manque d'air, les quantités rejetées de CO2, de CO ou de SO2, etc.

Avantages

Inconvénients

Envisager une installation de chaudière au fioul

Pour faire baisser les prix, il convient d'obtenir plusieurs chiffrages pour mettre les entreprises en concurrence. Pour cela, vous pouvez utiliser une application de devis en ligne, gratuite et sans engagement comme Enchantier :

Votre demande de devis a bien été enregistrée.
Nos entreprises partenaires (Enchantier, 123 Devis ou Travaux.com) prendront contact avec vous très prochainement par mail ou par téléphone pour plus de précisions sur votre projet et pour vous mettre en relation avec des artisans disponibles et proches de chez vous.
Pensez à vérifier que vous ne recevez pas les mails dans vos "spams".

Devis Chaudière

  • Votre projet
  • Vos coordonnées
  • * *
  • *
  • + *
  • * *

logo artisan qualibatLe recours à un artisan RGE (Reconnu Garant de l'Environnement) Qualibat est indispensable pour bénéficier des aides financières en vigueur. Cela vous permettra en outre de sélectionner une entreprise évaluée régulièrement. Privilégiez les professionnels qui se déplacent à votre domicile pour réaliser une étude technique précise et ne signez pas les devis AVANT d'avoir monté vos dossiers d'aides financières. Portez attention à la réactivité et à la disponibilité de votre interlocuteur et enfin, exigez une attestation de l'assurance décennale qui couvre les travaux réalisés.

Conclusion

Les chaudières au fioul sont encore très présentes dans l'habitat existant. Lors d'une rénovation, il peut s'avérer très coûteux de changer le système de chauffage (en installant une chaudière bois par exemple) voire impossible (pas de raccordement au gaz). Il peut alors être intéressant d'installer une chaudière fioul dite "à condensation", qui permettra un investissement modéré tout en améliorant significativement les performances. Il peut alors être intéressant d'installer une chaudière fioul dite "à condensation", qui permettra pour un investissement modéré d'améliorer significativement les performances. Les solutions de chauffage au fioul sont à éviter dans le neuf.

Laisser un commentaire ou poser une question




#55 - Lou5mar - 18.04.17

Bonjour, Sur chaudière De dietrich Euclide GTU (27/33 kw) de 1995, je constate perte d'eau par le dessous. Ai du, 2 fois, voici 2 semaines, recharger en eau mais, depuis, la pression semble stabilisée et la chaudière fonctionne apparement normalement. Quelle pourrait être la nature de l'incident. pb d'étanchéité du corps de chauffe ?? Donc grave ?? remplacement nécessaire ?? Merci pour votre avis

#54 - Benjamin (Admin) - 14.01.17

Bonjour pacounet,
Si le corps de chauffe est en bon état, les risques de panne très importante est relativement limité (mais existe forcément...). La pièce la plus importante et susceptible de tomber en panne est le brûleur. Celui-ci peut faire au moins 5 ans.
Une chaudière fioul à condensation sera intéressante même avec vos radiateurs. Ceux-ci sont en effet largement surdimensionnés (vu que les déperditions de la maison ont dû considérablement diminuer).
Une PAC pourquoi pas mais l'investissement n'est pas le même et généralement, on garde le fioul en appoint (en cas de grand froid). Cela permet de ne pas surdimensionner la PAC et d'éviter de la faire trop tourner par temps très froid. L'efficacité déprendra beaucoup du climat...
Le remplacement par une chaudière à pellet/plaquettes peut aussi s'envisager mais le coût est assez élevé et il faut pouvoir stocker le pellet. Pour une maison avec cette surface, cela peut être intéressant (car les chaudières à granulés ou plaquettes sont plutôt faites pour de grosses puissances).

#53 - pacounet - 14.01.17

merci de cette réponse.
la chaudière est d'origine (1970), le bruleur est plus récent (10 ans) et une régulation existe avec thermostat d'ambiance.
ma vraie question est de savoir si je dois changer cette chaudière (qui donne satisfaction, 2000L de fuel en 1 an pour la 1° année de chauffe de la maison) dont tous mes spécialistes me disent qu'elle a fait son temps, pour la remplacer par quoi ?
chaudière à condensation ? avec mon circuit de radiateurs, est-ce intéressant ?
changer d'énergie ? pellets ? PAC ?
rien ne m'a convaincu sauf qu'effectivement, le risque existe de voir une chaudière de 40 ans tomber en rade.
un avis ?

#52 - Benjamin (Admin) - 14.01.17

Bonjour pacounet,
Si la chaudière n'est pas trop ancienne vous pouvez dans un premier temps la conserver.
Par contre, avec les travaux effectués, vous pouvez baisser la température départ du chauffage.
Niveau régulation, vous ne précisez pas ce que vous avez mais mettez un thermostat d'ambiance avec réduction de température la nuit et en période d'inoccupation.
Vous réduirez ainsi vos besoins en énergie sans altérer le confort et donc en faisant des économies sans investissement supplémentaire.

#51 - pacounet - 12.01.17

bonjour,
je viens d'acheter une maison de 1970, 300m² à rénover.
j'ai déjà fait l'isolation des combles et les menuiseries.
le chauffage central est d'origine : chaudière fuel + radiateurs fonte (20). il fonctionne bien même si le bruit et les odeurs sont notables dans le cellier.
la production d'eau chaude est assurée séparément par un ballon électrique récent.
j'envisage de rénover l'installation.
toutefois, vu tout ce que je lis, j'hésite.
pour info, j'ai déjà utilisé le crédit d’impôt (donc pas avant 4 ans), le gaz ne dessert pas ma rue.
que me conseillez-vous ?

#50 - Benjamin (Admin) - 17.05.16

Bonjour flou le fioul,
Les réponses sur le rejet des condensats sont dans les textes de loi et notamment dans le code de l'environnement et le code de la santé.

Vous avez un recueil ici : http://assainissement.developpement-durable.gouv.fr/recueil.php

#49 - flou le fioul - 18.04.16

Merci pour la réponse sur les rejets de condensats
Ou doit on aller pour récupérer tout les normes actuelles vers qui conseilleriez vous d'aller merci encore pour la première réponse

#48 - Benjamin (Admin) - 18.04.16

Bonjour Kiki,
L'évacuation des condensats est possible en assainissement non collectif.
Ceci étant dit, cela nécessite, selon la nature des tuyaux, à mettre en place un neutraliseur pour diminuer l'acidité des condensats. Cette acidité pourrait en effet détériorer les canalisations (métalliques) et poser des problèmes pour la vie bactérienne de la fosse.
Le coût d'un neutraliseur est relativement faible (<100€), mais un entretien annuel est prévoir (entre 20 et 50€)... Le modèle le plus connu : Sentinel Condensafe+ .

#47 - Kiki - 18.04.16

Finalement j'ai trouvé un chauffagiste agrée qui a l'air sérieux et qui ne voit aucun problème pour installer une chaudière à condensation à fioul...
Par contre elle sera installée début juin, aurai je toujours le crédit d'impôt de 30 % pour ma déclaration de 2017, je n'ai trouvé des infos nulle part.
Merci de votre réponse

#46 - flou le fioul - 18.04.16

Bjr Décision difficile quelle chaudière de remplacement ? Alu silicium ou acier inox ? corrosion ! PH ? (mon eau est super calcaire!) cuve enterrée 1970 que dois mettre aux normes ? et là je lis pas de chaudière à condensation si pas de tout à l'égout ??? PATATRAS je suis avec une Fosse S où peut on trouver des informations objectives pour faire un choix rationnel et respectueux des normes actuelles et si possible à venir MERCI de votre retour les artisans et fabriquant privilégient tous leur propre solution sans trop d'objectivité

#45 - Benjamin (Admin) - 29.03.16

Oui, j'ai répondu sans relire les messages précédents.
L'évacuation des condensats se fait globalement de la même manière.
A savoir qu'une alternative avec une pompe de relevage peut être mise en place si nécessaire. (largement compensé par le crédit d'impot)
Il y a aussi un crédit d'impot de 30% et le professionnel doit être certifié Rge Qualifioul.

#44 - Kiki - 29.03.16

Je n'ai sans doute pas été assez précis, il s'agit d'une chaudière à condensation au fioul, est ce pareil?

#43 - Benjamin (Admin) - 29.03.16

Bonjour Kiki,
Effectivement, il faut évacuer les condensats via le tout à l'égoût.
Il est également vrai que les condensats sont acides (mais contrairement au fioul, cela ne pose pas réellement de problème).

Oui, il y a un crédit d'impôt de 30% sur les chaudières gaz à condensation.

Le professionnel doit par ailleurs être qualifié "Qualigaz"

#42 - Kiki - 29.03.16

Nouvel argument contre la chaudière à condensation, il faut évacuer des eaux acides et les relier au tout à l'égout .
Est-ce crédible?
Savez vous s'il y a un credit d'impôt sur une telle installation et s'il faut un agrément particulier pour pouvoir la poser.
Merci ´avance

#41 - Benjamin (Admin) - 10.03.16

Bonjour Kiki,
Justement, c'est plutôt un argument en faveur d'une chaudière à condensation.
En effet, les radiateurs étaient généralement dimensionner pour travailler en régime d'eau 80/60°C (voire 90/70°C)
A ces températures-là, effectivement, on ne condense pas.
Cependant, (j'espère que) votre maison est plus isolée que lors de sa construction? (notamment avec l'isolation des combles et le changement des ouvrants). De ce fait, les radiateurs sont surdimensionnés et une régime d'eau inférieur (ex 60/40°C) peut sans aucun doute suffire (et doit d'ailleurs déjà être mis en place).
On commence à condenser autour de 50-55°C.
Au pire, la condensation ne se fera qu'en demi-saison, là où les besoins sont faibles, mécaniquement à cette période, les retours d'eau sont assez froids pour condenser.
Il n'y a donc pas de réelle contre-indication à mettre en place une chaudière à condensation avec des radiateurs fontes.Le seul risque, c'est de ne pas beaucoup condenser et d'avoir de faibles gains énergétiques.
Mais avec les raisons évoquées ci-dessus, le risque est faible et sans réelle conséquence.

#40 - Kiki - 10.03.16

Il évoque la dimension des tuyaux et la puissance des radiateurs en fonte existants, sachant qu'il s'agit d'une maison de 1900 avec un chauffage central d'epoque.
Est-ce crédible?

#39 - Benjamin (Admin) - 25.02.16

Bonjour Kiki,
Quels sont ses arguments?
La principale contre-indication est la nécessité de changer le conduit de fumées.
Cela étant dit, le fait de pouvoir prétendre au crédit d'impôt permet de compenser de manière significative l'investissement du conduit de fumées.

#38 - Kiki - 25.02.16

Je viens d'acheter une maison ancienne qui possède une chaudière fuel en fonte, en état de marche, je voudrais faire installer une chaudière fuel à condensation, le chauffagiste agrée consulté me dit que ce n'est pas possible et préconise une chaudière e classique sans credit d'impôt et sans TVA allégée. Quelless peuvent être les contre indications, merci de m'éclairer.

#37 - MAGMA - 04.01.16

Bonjour Benjamin,
Merci pour vos conseils, que je vais essayer de suivre.
Cordialement.

#36 - MAGMA - 04.01.16

Bonjour Benjamin,
Merci pour vos conseils, que je vais essayer de suivre.
Cordialement/

#35 - Benjamin (Admin) - 04.01.16

Bonjour Magma,
A priori, les modèles d'occasion/reconditionné peuvent également avoir une garantie de 1 à 2 ans.
Oui, c'est reculer l'échéance, mais il serait dommage de changer entièrement la chaudière alors qu'elle n'a que 15 ans.

La PAC ne sera rentable qu'en chauffage principal, le secours (panne ou grand froid) pourra éventuellement se faire avec la chaudière existante.

L'isolation des combles est ok.

#34 - MAGMA - 30.12.15

bonjour Benjamin,
D'abord merci pour ce retour rapide.
Point 1: si j'ai bien compris, vous me préconisez d'installer du matériel d'occasion identique (ie Vaillant Calormatic MF) plutôt que d'installer un régulateur/afficheur neuf d'une autre marque ? J'en ai trouvé 1 sur ebay Allemagne mais sans aucune garantie et il me semblait que ce serait reculer l'échéance pour ce fichu afficheur lcd qui dans tous les cas rendra l’âme dans les mois ou années à venir...? En résumé ne faut-il pas mettre cette chaudière + le préparateur ECS à la poubelle ie tout passer par zéro ? !
Point 2: je raisonnais pour 1 PAC uniquement en relève: la solution granulés me parait peut-être onéreuse notamment ds l'optique d'1 relève ? ( en tous cas je n'ai strictement aucune expce en la matière sauf à avoir lu qlq livres là-dessus...).
Point 3: mes combles sont isolés avec la mousse de laine de roche initiale de 2001(environ 30 cm approximtvmnt posée par soufflage) sur lesquels j'ai récemment ajouté/posé (sans autre précaution (?))des plaques de laine de roche de 15 cm: faudrait-il faire autre chose ?
bilan global: j'ai 1 solution court terme (2ans ?) pour régler mon pb d'afficheur mais à long terme tout est "ouvert" !
Merci Benjamin.

#33 - Benjamin (Admin) - 30.12.15

Bonjour Magma,
Il me semble difficile (prix+technique) de changer toute la platine de régulation, qui plus est sur une chaudière qui a déjà 15 ans. Peut-être pourriez-vous vous tourner sur le marché de l'occasion et notamment auprès d'installateur de votre région, peut-être que certains ont déposé une chaudière similaire...
Concernant la PAC, il n'y a pas assez d'information pour répondre correctement. Cela peut effectivement être une bonne solution mais c'est un projet qui doit être réfléchi et être mis en concurrence avec d'autres solutions (poêle à granulé par exemple).
Cependant, la maison ayant déjà 15 ans et antérieure à la RT 2005, contrôler en priorité l'épaisseur de l'isolant notamment dans les combles/rampants.

#32 - MAGMA - 27.12.15

Bonjour Benjamin,
J'ai 1 chaudière fioul Vaillant VKO 22kW (maison de 160M2)de 1999 (année de fab) et installée neuve en 2001) associée à 1 préparateur d'ECS Vaillant. Tout va presque bien: l'afficheur LCD en face avant devient illisible (les LCD sont en fin de vie)=> impossible de mettre à l'heure, modifier plages horaires et consignes T° ECS etc. Cet afficheur qui est solidaure de lka platine de régulation chaudière (Calormatic VRC MF) n'est plus fabriqué et VAILLANT préconise d'installer leur nouveau matos sauf que d'1 point de vue câblages cela implique une refonte assez lourde me semble-t-il (non étudié ni chiffré à ce jour)et que mon mainteneur me semble peu compétent... Par ailleurs il le semble intéressant (= rentable) d'ajouter 1 PAC air/eau en relève, étant donnée l'économie d’impôt de 30% en vigueur en 2015/2016. Pensez-vous:
- qu'il soit réaliste et rentable de ne remplacer que la platine régulateur/afficheur chaudière (cf modules Siemens Staeffa etc) moyennant de substantielles modifs de câblages (= se repiquer directement sur les sondes T° et bruleur chaudière etc en shuntant la platine de relayage Vaillant) ? (et en supposant que j'ai trouvé 1 installateur compétent et motivé...!)
- que l"ajout d'1 PAC air/eau en relève soi rentable?

Merci d'avance.

#31 - Benjamin (Admin) - 16.12.15

Bonjour Jean-Jacques,
Avez-vous des problèmes de pression/température au niveau de l'eau chaude sanitaire? Cela pourrait en effet confirmer l'hypothèse d'un ballon entartré, qui n'est pour moi pas la cause des défauts de la chaudière.
De plus, il n'est pas forcément difficile de détartrer soi-même son ballon (généralement à l'acide).

Concernant la fuite d'air, généralement elle se produit avant le brûleur, mais impossible de répondre sans être sur place et tester...

Si effectivement le brûleur n'est pas réparable à bon prix, et compte-tenu que l'ensemble à 17 ans (+ corps de chauffe supposé entartré), le changement complet peut être la meilleure solution.

#30 - JEAN-JACQUES - 15.12.15

bonjour,
j'ai une chaudiére fioul CHAPPEE de 17 ans qui se met fréquemment en sécurité. Lorsque ça se produit j'appuie sur le bouton rouge qui se trouve sur le brûleur et elle repart pour 1/2 journée voir +.Les dépanneurs me disent qu'il faut changer la chaudière car cela est du au ballon (qui est avec la chaudière) qui est entartré et qu'il y a une fuite d'air au niveau du brûleur.Qu'en pensez-vous
merci pour la réponse

#29 - Benjamin (Admin) - 01.12.15

Bonjour bridche,
Comment est câblé le thermostat?
Etes vous sur que celui-ci fonctionne correctement?

#28 - bridche - 30.11.15

j ai une chaudiere de dietriche electrofioul gtef 137/12 diematic 100 de 23 ans..je rencontre un probleme depuit quelques jours// en manuel tout fonctionne//en automatique elle declanche a 29 degres+- j ai achete un thermostat mais je ne suis pas certain pouvez vous me conseiller??merci

#27 - Benjamin (Admin) - 04.10.15

Bonjour MICHOU,
Oui, les notices fioul à condensation précisent que le nettoyage du siphon et du condenseur doivent se faire tous les ans... Donc le technicien devrait vous le faire. Mais effectivement, l'accès au condenseur n'est souvent pas évident et impose le démontage de la façade arrière de la chaudière ce qui n'est pas forcément évidement (s'il n'y a pas la place...).

#26 - MICHOU - 26.09.15

Bonjour a tous
je recherche des informations concernant ma chaudière fioul De Dietrich a condensation. Dans la notice est indiquée qu'a chaque entretien il faut nettoyer le siphon et le condenseur mais le technicien ne le fait pas il dit que ce n est pas necessaire tous les ans. J ai constaté (sur la notice et la chaudière) que l accès au siphon et condenseur n est pas évidente et peu etre de ce fait aucun technicien n a envie de le faire...??
J aimerais avoir l avis d expert a ce sujet.
Merci
Cordialement
Michel

#25 - Benjamin (Admin) - 22.09.15

Bonjour pierre,
Qu'appelez-vous par ballon?
Les causes les plus probables d'une fuite sur un circuit de chauffage :
- Vase d'expansion (membrane percée)
- Fuite(s) sur canalisation (mais il faut parfois chercher assez longtemps)
- Fissure sur la chaudière (pas de fuite apparente car évaporation direct de l'eau) --> Cas le plus défavorable, aussi le plus rare, et le seul qui oblige à changer la chaudière.

#24 - pierre - 22.09.15

Bonjour Benjamin,
J'ai une chaudière fioul qui a 15 ans et dont le niveau de pression d'eau baisse régulièrement. La sonde et le ballon ont été changés et aucune fuite n'a été détectée... Aucun changement, le plombier me dit qu'il faut changer la chaudière. Qu'en pensez vous ?
Merci pour vos conseils

#23 - Benjamin (Admin) - 14.09.15

Bonjour valerie.
Effectivement c'est une solution. Si le gaz de ville passe, cela peut aussi être une très bonne alternative. Avant ces changements, il ne faut pas oublier de commencer par réduire les besoins énergétiques en isolant, en particulier les combles.

#22 - valerie - 09.09.15

Bonjour,
Dans le cadre d`un projet immobilier, je dois changer la chaudiere a fioul.
Je ne suis pas sure de vouloir repartir sur le chaffage au fioul mais je reflechis pour des radiateurs electriques + un poele a granule.

Pouvez-vous me conseiller?
Merci d`avance

#21 - Benjamin (Admin) - 02.09.15

Bonjour maja29,
Oui 2 ans c'est la durée de garantie classique des chaudières.
Certains parlent de garantie de 10 ans, mais cela ne concerne que la partie échangeur, qui ne cause quasiment jamais de soucis...
Tout ce qui est pompe, sonde, etc... = garantie de 2 ans

#20 - maja29 - 01.09.15

Merci pour cette information. Nous allons opter pour une chaudière à condensation. Par contre, le temps de garantie d'une chaudière n'est que de deux ans ? mon plombier me propose une Chappée garantie 2 ans. C'est une durée normale ?

#19 - Benjamin (Admin) - 01.09.15

Bonjour maja29,
Il vaut mieux choisir une chaudière à condensation car elles permettent de bénéficier du crédit d’impôts (CITE : http://conseils-thermiques.org/contenu/credit_impot_transition_energetique_cite.php) de 30% et comme elles sont plus performantes c'est gagnant-gagnant.
On ne change pas systématiquement le tubage du conduit lorsque l'on change une chaudière. Mais dans le cas d'un remplacement par une chaudière à condensation et sachant que le tubage à 30 ans, oui, il vaut mieux changer le tubage.

#18 - maja29 - 26.08.15

Bonjour,
nous avons une chaudière fuel depuis 30 ans, il s'avère que le tubage du conduit de la cheminée serait à changer. On me dit que cela ne vaut pas le coup de faire ce changement au vu de l'âge de notre chaudière. Qu'en pensez vous ?
Si je change de chaudière, faut il prendre une basse température ou une à condensation ? le gaz ne passant pas dans ma rue, il faudrait que je choisisse une chaudière fuel.
Faut il en cas de changement de chaudière, changer le tubage du conduit ?
merci pour votre aide,
Maja29

#17 - Benjamin (Admin) - 06.08.15

Pour moi le thermostat ou une des sondes est HS alors...

#16 - NLB - 06.08.15

Bonjour Benjamin, l'eau n'est pas plus chaude que d'habitude. le thermostat de la chaudière est sur le mini (30°). Si pas de besoin d'eau chaude, en augmentant le thermostat chaudière, le bruleur se met en marche. en augmentant légèrement le thermostat ecs le bruleur se met en marche aussi et la chaudière s'arrête qu'a 100°. la vanne 3 voie fonctionne et le circulateur aussi et je n'ai pas installé de régulation. Merci pour votre aide

#15 - Benjamin (Admin) - 05.08.15

Bonjour NLB,
Avez-vous remarquer que l'eau chaude est plus chaude que d'habitude? Car cela peut-être un mauvais retour de l'affichage du thermostat. J'ai en effet du mal à croire que les départs d'eau s'effectuent à 100°C.
Si elle est effectivement plus chaude, alors c'est le thermostat lui même qui est défaillant.
(Sinon, s'il y a une vanne 3 voies, fonctionne t-elle bien : pouvez vous la manipuler? Le circulateur fonctionne t-il bien?
Vous n'avez pas installer de système de régulation (récemment)?)

#14 - NLB - 04.08.15

Bonjour, je possède une chaudière Chauffage Français ECS ZXB30 HP. cet été le chauffage est coupé, mais la température de l'eau de la chaudière monte quand même a 100° (thermostat chaudière sur 70, thermostat ECS sur 55). quand la chaudière est en marche je diminue les thermostat mais elle continue à fonctionner jusqu'à atteindre les 100°. pouvez vous m'aider. d'avance merci

#13 - Benjamin (Admin) - 18.04.15

Bonjour mumujj15,
De nombreuses personnes sont sujettes à des démangeaisons au contact de l'eau, en particulier chaude. Je me tournerai donc plus vers un "problème" médicale comme une allergie, une peau sèche, etc... Mais ce n'est plus mon domaine!
Par ailleurs, pour être certain d'écarter la thèse du microbe dans le ballon, augmentez la T° de celui-ci pendant 1 à 2 jours.

#12 - mumujj15 - 09.04.15

bonjour, j'ai une chaudière qui fonctionne très bien mais lorsque l'on prend une douche on est pris de démangeaisons. Il m'a été dit que la bonbonnne à eau qui date de 1998 pouvait avoir un microbe à l'interieur, Est-ce possible.

#11 - Benjamin (Admin) - 30.06.14

Bonjour,
Un fluide caloporteur anti-gel n'est intéressant que quand il y a des risques de gel ce qui ne doit théoriquement pas arriver dans une chaudière fioul. Si toutefois la chaudière devait rester éteinte, le plus sûr pour éviter tout risque de gel et de dégradation est de la vidanger.

#10 - gedmond - 05.06.14

Est-ce que je peux remplacer l'eau de mon chauffage central (chaudière Fioul classique) par un fluide caloporteur antigel quelconque sans risque de détériorations du système ? Est-ce que ce fluide sera meilleur caloporteur que l'eau pour une meilleure diffusion de la chaleur ? Merci d'une réponse

#9 - Benjamin (Admin) - 23.04.14

Bonjour,
Le pot de combustion est le cœur de la chaudière, sa forme a donc une grande importance. De plus, les matériaux doivent également être très résistant à la chaleur en autre.
Le remplacement d'un pot de combustion coûte environ 300€ (hors m.o) mais cela semble malheureusement être nécessaire dans votre cas.

#8 - domi62 - 11.04.14

Bonjour,
je possede une chaudiere geminox fx 25 s,date d'installation 1996.Je me suis apercu que le pot de combustion était troué.j ai fait faire par un ami un pot de combustion en inox.Le probleme,c est qu il a fait le pot de forme conique Diametre 215 en haut,150 en bas.
pensez vous que cela puisse etre un probleme pour le bon fonctionnement de la chaudiere.
merci

#7 - keto - 09.04.14

bonjour
pouvez vous me dire combien de litres de fioul faut il pour réchauffer 1 M3 d'eau froide dans un bâtiment collectif

#6 - Benjamin (Admin) - 27.12.13

Bonjour,
@mimiyaya : Il est totalement impossible de le dire sans avoir plus de détails, mais ce type d'information est normalement présent sur le DPE qui est obligatoire lors d'une vente ou d'une location.

#5 - mimiyaya - 26.12.13

bonjour,
merci pour cet article qu est très intéressant.
j ai une question: pour une maison d'environ 100 m2 bien isoléé dans le nord est de la france;savez vous quel est le montant tarifaire pour une annéede chauffage au fuel?
je recherche une maison en location et bcp sont encore chauffées au fuel, mode de chauffage que je ne connais absolument pas!
merci avance!

#4 - Benjamin (Admin) - 06.12.12

Bonjour,
Tout dépend de quand la chaudière fait du bruit et de quel âge elle a. Essayez de localiser le bruit et de savoir si c'est uniquement lorsque le brûleur chauffe par exemple.
Dans tous les cas, vérifiez la propreté du filtre pompe qui est généralement à l'origine de ce type de problème (sifflement pompe).

#3 - grisette - 04.12.12

est-il normal que la chaudière à condensation fuel fasse un bruit un peu comme un sifflement que l'on entend dans toute la maison ?

#2 - Théo - 12.09.12

Super article merci !

#1 - Admin - 19.04.12

Bonjour
Sans préciser :
Votre région
La puissance de votre installation
Le niveau de performance que vous souhaitez atteindre
...
Il est tout simplement impossible de répondre à votre question.

#0 - dany - 19.04.12

Bonjour,
Quel est le prix de remplacement d'une chaudière fioul produisant l'eau chaude sanitaire?
Remonter