Les chaudières au gaz naturel

Avec le développement du gaz de ville, le chauffage au gaz est à la mode et prend progressivement la place du chauffage fioul en rénovation. L'apparition des chaudières gaz à condensation en a fait un moyen de chauffage très efficace répondant aux exigences de la RT 2012 et particulièrement adapté aux planchers chauffants. A l'inverse, les chaudières classiques ou les convecteurs individuels deviennent de plus en plus obsolètes.

Les chaudières gaz classiques

schema principe chaudiere gaz classiqueOn parle ici des chaudières classiques par opposition aux chaudières à condensation. Le principe est extrêmement simple : on brûle du gaz et les fumées créées passent dans un échangeur où circule l'eau qui alimente ensuite le circuit de chauffage ou d'eau chaude.

Les chaudières classiques au gaz ont généralement un rendement avoisinant les 93% (sur PCI), qui dépend évidemment de la qualité de la chaudière (plus ou moins isolée par exemple), de sa pose ou encore de la régulation (qui pilote les températures de consigne et induit plus ou moins de cycles marche/arrêt).

Les chaudières basse température

chaudière gaz muraleLes chaudières basse température ne sont ni plus ni moins que des chaudières classiques. Elles ont souvent été présentées comme une révolution, mais la seule nouveauté, c'est de limiter la température de départ, généralement à 40°C, ce qui est suffisant pour un plancher chauffant ou des radiateurs basse température qui sont très grands. De ce fait, la chaudière va avoir un meilleur rendement qu'une chaudière fonctionnant avec une température classiques, c'est-à-dire plutôt autour des 70 à 80°C.

Les chaudières gaz à condensation

Récupérer la chaleur des fumées

schema principe chaudiere gaz à condensation Les chaudières à condensation fonctionnent sur le même principe que les chaudières classiques. Cependant elles permettent de récupérer la chaleur latente contenue dans la vapeur d'eau des fumées. On obtient ainsi un rendement supérieur qui peut atteindre plus de 105% sur PCI. Cette technique s'avère un peu plus onéreuse à l'achat, mais l'investissement est très vite rentabilisé car on améliore sensiblement les performances. Les chaudières gaz à condensation sont aujourd'hui le standard en matière de chauffage au gaz.

condensation température fumée Mais pour fonctionner de manière optimum, le retour du chauffage doit être le plus froid possible pour mieux faire condenser la fumée et récupérer plus de chaleur. Une chaudière gaz à condensation sera ainsi beaucoup plus efficace sur un circuit de plancher chauffant où le retour du chauffage est d'environ 30°C, que sur un circuit de radiateurs classiques où le retour est plutôt autour de 50°C. Ceci étant dit, les radiateurs sont souvent surdimensionnés, il est donc tout à possible de diminuer un peu les températures de départ (et donc de retour), sans altérer le confort thermique. La chaudière tournera certes plus longtemps (ce qui n'est pas gênant), mais "condensera" plus et consommera ainsi moins d'énergie.

A noter : à l'inverse des chaudières à condensation au fioul, il n'y a pas besoin de traitement particulier des conduits car la combustion du gaz ne produit pas de dioxyde de souffre.

Prix d'une chaudière gaz à condensation (hors installation)

Il faut compter entre 2 000 et 3 000€ TTC pour une chaudière gaz 25 kW sans ballon d’eau chaude intégré (ballon d’appoint de 40L) et entre 3 000€ et 4 000€ TTC avec ballon d'eau chaude intégré (120 L environ) :

Prix d'une chaudière gaz à condensation installée par un professionnel

Ces devis concernent une rénovation avec un système de plomberie fonctionnel, mais avec un changement de toute la fumisterie. La chaudière gaz à condensation n’intègre pas de ballon d’eau chaude. Pour ce type d'installation, chaque projet est unique mais en remplacement d'une chaudière existante, on peut tabler sur un budget d'environ 6 000€ TTC (hors aides financières). On remarque que le prix "catalogue" des chaudières est le même partout, c'est sur l'installation (raccordement, main d'œuvre...) que les prix varient.

ModèlesPrestations (Prix HT)Total HT
Devis 1 (Installateur A)Bosch Condens 4500WT 25 kWChaudière : 3 367€ Pose : 3 154€6 521€
Devis 2 (Installateur B)De Dietrich Vivadens 25 kWChaudière : 3 220€ Pose : 2 290€5 510€
Devis 3 (Installateur B)De Dietrich Inovens 25 kWChaudière : 4 306€ Pose : 2 290€6 596€
Devis 4 (Installateur C)De Dietrich Vivadens 25 kWChaudière : 3 220€Pose : 1 000€4 220€

Pour le même travail (devis 2 et 4), l'artisan C revient à environ 1 300€ HT de moins que l'artisan B. Cependant, l'artisan C a passé à peine 5 minutes à étudier le projet au domicile du client, alors que l'artisan B est resté plus de 45 minutes. L'artisan B a également été plus réactif dans l'élaboration des devis et pour répondre aux questions du client alors qu'il a fallu relancer plusieurs fois l'artisan C. De plus, la remise exceptionnelle de 600€ HT du devis 4 questionne. Par conséquent, même si la différence de prix est importante, le choix final se portera sur l'artisan B qui semble plus digne de confiance.

Vous l'aurez compris à la lecture des devis ci-dessus, pour tirer les prix vers le bas, il convient d'obtenir plusieurs chiffrages pour mettre les entreprises en concurrence. Pour cela, vous pouvez utiliser une application de devis en ligne, gratuite et sans engagement comme Enchantier :

Votre demande de devis a bien été enregistrée.
Nos entreprises partenaires (Enchantier, 123 Devis ou Travaux.com) prendront contact avec vous très prochainement par mail ou par téléphone pour plus de précisions sur votre projet et pour vous mettre en relation avec des artisans disponibles et proches de chez vous.
Pensez à vérifier que vous ne recevez pas les mails dans vos "spams".

Devis Chaudière

  • Votre projet
  • Vos coordonnées
  • * *
  • *
  • + *
  • * *

logo artisan qualibatLe recours à un artisan RGE (Reconnu Garant de l'Environnement) Qualibat est indispensable pour bénéficier des aides financières en vigueur. Cela vous permettra en outre de sélectionner une entreprise évaluée régulièrement. Privilégiez les professionnels qui se déplacent à votre domicile pour réaliser une étude technique précise et ne signez pas les devis AVANT d'avoir monté vos dossiers d'aides financières. Portez attention à la réactivité et à la disponibilité de votre interlocuteur et enfin, exigez une attestation de l'assurance décennale qui couvre les travaux réalisés.

Les convecteurs gaz individuels

convecteur gazLes convecteurs gaz (aussi appelé radiateurs au gaz) sont des éléments de chauffage individuels. C'est-à-dire que chacun d'entre eux à une alimentation en gaz et une sortie de fumée. Cette solution était le plus souvent utilisée en complément d'une cheminée (pour les pièces les plus grandes ou les plus éloignées) et avec une alimentation en propane. Les convecteurs gaz deviennent obsolètes pour de nombreuses raisons comme les risques d'intoxication au monoxyde de carbone, la présence (sur les vieux modèles) d'une veilleuse gaz (qui consomme donc en permanence, même radiateur éteint), le manque de confort thermique (courant d'air généré) ou encore l'absence de régulation.

Si les convecteurs gaz assurent un rôle de chauffage principal, mieux vaut s'orienter vers un changement complet, avec par exemple l'installation d'un poêle à granulé, d'une chaudière gaz (et donc d'un chauffage central) ou encore un remplacement avec des radiants électriques.

S'ils ne servent qu'en appoint, le changement par des radiants électriques, permet de s'affranchir des contraintes du gaz pour un meilleur confort thermique (attention de bien ajuster votre abonnement électrique selon la puissance installée) et cela pour un investissement réduit.

Ventouse ou conduits de fumée classique?

Le système de ventouse

exemple de sortie ventouseLes ventouses sont deux tubes concentriques, le plus souvent horizontaux, d'arrivée d'air et de sortie des fumées. Grâce à cela, la chaudière est "indépendante" et ne nécessite pas que la pièce dans laquelle elle est installée, soit particulièrement ventilée. Cela rend par exemple possible l'installation d'une chaudière gaz (à condensation) à l'intérieur d'une maison RT 2012 en préservant l'étanchéité du bâtiment et donc sans nécessité d'un conduit de cheminée, onéreux et modifiant parfois la conception entière du bâtiment. En rénovation, la ventouse est posée lorsqu'il n'y a pas de tubage dans le conduit de cheminée et que celui coûte trop cher (maison à étage par exemple).

Toutefois, l'installation d'un conduit en ventouse n'est pas toujours possible, notamment dans les sous-sol ou les caves urbaines, où la sortie sur la route est à proscrire (risques de dégradation importants). Enfin, il faut toujours respecter une distance minimale de sortie que ce soit avec les obstacles (qui causeraient des perturbations dans l'alimentation en air) ou les fenêtres (risques de rentrées des fumées à l'intérieur des bâtiments).

Les conduits de fumées classiques

tubage conduit de fuméesLes conduits de fumées classiques peuvent continuer à être utilisés, dans le neuf ou rénovation, y compris si l'on pose une chaudière gaz à condensation. Toutefois, les conduits doivent être tubés, c'est-à-dire que l'on va y insérer un tube isolé. Cela permet d'éviter la condensation excessive qui aurait lieu sans cela et notamment dans le cas des chaudières à condensation ou basse température.

PCI, PCS et rendement des chaudières

Le rendement d'une chaudière se calcul comme cela : rendement = Energie produite / Energie consommée

Une chaudière avec un rendement de 90% va par exemple consommée 10 kWh (de gaz, de fioul ou de tout ce que l'on veut) pour restituer 9 kWh de chauffage.

Dans le cas des combustibles utilisés dans les chaudières, l'énergie consommée dépend du PCI et du PCS.

Dans le calcul du rendement, on doit utilisé le PCS, en effet, c'est la quantité maximum d'énergie que l'on peut récupérer. Mais avant l'apparition des chaudières à condensation, on considérait la chaleur latente comme non récupérable. On a alors pris l'habitude de calculer les rendements en PCI. C'est pourquoi aujourd'hui, certains constructeurs annoncent des rendements supérieurs à 100%. Cela signifie simplement que c'est une chaudière à condensation et que le calcul du rendement a été fait avec le PCI au lieu du PCS.

Ce n'est pas très grave en soi. Il faut par contre garder à l'esprit que ce que l'on paye en achetant le fioul ou du gaz, c'est le PCS. En payant 1 kWh de fioul, on ne pourra jamais obtenir 1,1 kWh de chaleur à la sortie d'une chaudière, comme pourrait le faire croire un rendement (sur PCI donc) de 110%, même si c'est une chaudière à condensation parfaite.

L'efficacité énergétique saisonnière (ETAS)

Pour pouvoir mieux comparer les performances des chaudières, ces dernières doivent désormais afficher leur efficacité énergétique saisonnière (etas). Ce n'est ni plus ni moins qu'un rendement sur toutes une saison, en intégrant donc les variations de la température extérieure.

Depuis Septembre 2015, l'effacité énergétique saisonnière est prise en compte pour le calcul des certificats d'économies d'énergie, à la place du rendement "classique". Cela pourrait donc être prochainement le cas pour le crédit d'impot développement durable.

Diagrammes d'Ostwald

Pour calculer le rendement des chaudières mais surtout la quantité des polluants rejetés, on utilise les diagrammes d'Ostwald. Ils permettent de déterminer en fonction de l'excès ou du manque d'air, les quantités rejetées de CO2, de CO ou de SO2, etc.
Diagramme d'Ostwald du gaz de Lacq

Avantages du chauffage gaz

Inconvénients du chauffage gaz

Conclusion

Les chaudières gaz constituent une très bonne solution de chauffage et de production d'eau chaude sanitaire, que ce soit en rénovation en remplacement du fioul, ou dans le neuf, où elles sont en concurrence avec les poêles à granulés. Dans l'idéal, optez pour une chaudière gaz à condensation, bien plus performante.

Laisser un commentaire ou poser une question




#107 - aprost - 08 Octobre 2017

bonjour,
j'ai actuellement une maison de 120 m2 très mal isolé qui est tout électrique avec grosses factures edf.

j'hésite sur ces solutions :
1/ poêle à granulé piazetti à 11, 5 kw (prix 7000 eur posé) + radiateurs électriques existants
2/ changement total pour tout au gaz
prix chaudière fisquet 25 kw + 15 radiateurs +raccordement gaz de ville : 17 000 eur

Merci pour votre aide.
Cordialement

#106 - Jean libercourt - 08 Octobre 2017

Bonjour,
Je suis sur le point d'installer un insert au gaz de ville GODIN.
Plain pied, 110 m2
Qu'en pensez vous.

#105 - Benjamin (Admin) - 11 Juillet 2017

Bonjour Caroline,
Il y a relativement peu de retours sur les chaudière à granulés Easypell.

Toutefois, le fait que la marque soit une sous-marque de Okofen (référence absolue des chaudières bois et pellets) et qu'un seul modèle soit proposé (= optimisation des coûts conception/production/SAV) semble indiqué qu'il n'y a pas ... de contre-indication à choisir cette solution.

#104 - Kris - 16 Juin 2017

Bonsoir Benjamin,
Merci pour vos conseils concernant les chaudières Viessman.
J'ai donc en effet commandé le modèle Vitodens.
Excellente continuation

#103 - Serge - 08 Juin 2017

Merci pour vos explications. Grace à vous, j'ai pu remettre de l'eau dans ma chaudière.
Ce n'était pas évident: La toute petite manette se trouvait tout au fond, sur un tuyau raccordé à l'arrivée principale de l'eau.
Encore merci à vous.

#102 - Caroline - 07 Juin 2017

Bonjour,

propriétaires depuis 1 ans,nous envisageons de changer notre chaudière fioul de 25 ans contre une chaudière à granulés Easypell. Nous sommes intéressés par cette chaudière car notre consommation énergétique est déjà assez faible à la base et les chaudières bois plus haut de gamme ne seront jamais amorties.
Avez vous des retours sur ces chaudières présentées comme "low cost" ? Nous accepterions de mettre les mains dans le cambouis pour maitriser l'investissement, mais nous n'y connaissons pas grand chose.

Merci par avance.

#101 - Benjamin (Admin) - 06 Juin 2017

Bonjour,
@Kris : Viessman est une marque très connue avec de bon modèle. la Vitodens est très à la mode. Même si vous pouvez lire par ci par là qu'il y a des problèmes c'est dû justement au grand nombre vendu et bien souvent à une mauvaise pose de l'installateur. Pour la marque ACV je suis beaucoup plus réservé, a priri le SAV est loin d'être efficace notamment dans la gestion des pièces détachées. Donc à prix équivalent, je n'hésiterai pas longtemps...

@Serge : Pour augmenter la pression l'installation, il faut rajouter de l'eau.
Pour cela, généralement (mais la notice n'est pas très clair) il faut se mettre en mode chauffage seul et ouvrir l'arrivée d'eau (peut-être déjà ouverte s'il y a la production d'eau chaude) jusqu'à ce que le manomètre arrive à 1 bar.

#100 - Serge - 05 Juin 2017

Bonjour,
J'ai emménagé depuis peu dans une nouvelle maison. Celle-ci est équipée d'une chaudière à condensation BOSCH. C'est la WBC 25C RNTH.
La pression est de 0.7 bar et d'après la notice, elle devrait être entre 1 et 1.5 bar.
Sachant que rien n'est écrit sur la notice, pouvez vous me dire comment je dois faire pour ajouter de l'eau? (quelles vannes ou boutons dois-je tourner ou appuyer)
D'avance merci pour votre concours.

#99 - Kris - 04 Juin 2017

Bonjour,
Je vais installer une chaudière à gaz à condensation et mon installateur me propose pour le même prix un modèle Vitodens 222-W de chez Viessmann et un modèle Prestige 24 Excellence de chez ACV. Mon installateur me "pousse" vers le modèle de chez ACV mais je n'avais jamais entend parler de cette marque avant. Pouvez-vous me conseiller SVP ?
Grand Merci à vous !

#98 - Benjamin (Admin) - 14 Avril 2017

Bonjour 4PP,
La Chappée est pour moi relativement intéressante (la moins chère des 3?).
Elle n'est pas surdimensionnée (=100 W/m² en sachant que la maison est ou va être isolée et qu'il y a un appoint) + un ballon d'eau chaude de 40L pour un bon confort quotidien (et un débit suffisant pour assurer un bon turnover de douches lorsqu'il y a du monde).


L'hydromotrix pourquoi pas, elle a une mini-accumulation pour avoir de l'eau chaude directement + ensuite un fonctionnement en instantanée.

L'hydroconfort est surdimensionnée.

Les 2 marques proposées sont de très bonnes marques.

#97 - 4PP - 11 Avril 2017

Et zut j'en ai oubliée un et je ne sais pas éditer!!

Ça doit lire--------

"Chappée condensation Platinum Duo horizontale - ballon 40L - 3.24kw"

OU

"Chaudière murale gaz Frisquet Hydroconfort condensation ECS 80L à accumulation
visio 14-20kW complète".

OU

Frisquet Hydromotrix Visio



Mes excuses:-/

#96 - 4PP - 11 Avril 2017

Bonsoir, comme indiqué ailleurs sur ce site je suis en plein dans mon projet rénovation.

C'est une maison de 140m2 de 1977, habité a plein temps à deux avec des divers aller et venus des enfants/amis etc (je suis étranger donc des visiteurs plusieurs fois par an pour un WE voir plus, mais rarement en hiver!)

J'ai vais changer les fenêtres/porte d'entrée et améliorer l'isolation.

Pour remplacer le chaudière Gaz de ville (20ans) en compliment d'une poêle buche ou pellets on me propose

"Chappée condensation Platinum Duo horizontale - ballon 40L - 3.24kw"
OU
"Chaudière murale gaz Frisquet Hydroconfort condensation ECS 80L à accumulation
visio 14-20kW complète".

Ce n'est pas exactement les mêmes machines, ni le même prix!

Je me demande même s'ils ne sont pas surdimensionner?

Si vous avez des retours sur ces appareils? ou d'autres suggestions/avis

Merci d'avance.

Bien cordialement,
4PP

#95 - Xavier (admin) - 11 Janvier 2017

Bonjour Fred,

En faisant la simulation directement sur la plateforme Netatmo, il semble bien que votre chaudière n'est pas compatible :
https://check.netatmo.com/wizard/no/boiler/de_dietrich/DTGE120FFDiematic/

Dommage, car ce thermostat est vraiment bien (notre test devrait sortir la semaine prochaine). Vous pouvez également vos diriger vers le Salus IT500 qui propose de belles prestations pour un faible prix. Par contre, il n'y a pas d'anticipation de la remontée en température (contrairement au Netatmo) :
http://conseils-thermiques.org/contenu/test-thermostat-connecte-salus-it-500.php
https://www.amazon.fr/gp/offer-listing/B00FKRS514/ref=as_li_ss_tl?ie=UTF8&condition=new&linkCode=sl2&tag=conseithermi-21&linkId=9180711dea3b0d0cbdbe2253992cab9f

Le WarmUp 4ie Wifi est très bien également (avec anticipation de la chauffe) et est accessible en ce moment chez Amazon (135€ environ) :
http://conseils-thermiques.org/contenu/test-thermostat-connecte-warmup-4ie-wifi.php
https://www.amazon.fr/Warmup-contr%C3%B4leur-WiFi-Noir-Onyx/dp/B01HR49886/ref=as_li_ss_tl?ie=UTF8&qid=1481106400&sr=8-1&keywords=warmup+4ie+wifi&linkCode=sl1&tag=conseithermi-21&linkId=9d4d35eb9ac3d1e13ebe1744b29ae1b6

Par contre, il n'y a pas de liste de compatibilité pour ces 2 produits, il faut donc envoyer un mail au service technique pour vous assurer que ce sera bon. (Au pire, vous pourrez bénéficier d'un retour gratuit chez Amazon). Voici le lien pour Salus :
http://www.saluscontrols.fr/technical-support/

WarmUp a un tchat en ligne :
http://www.warmupfrance.fr/votre-projet/

Bonne lecture et bon courage dans votre choix. Tenez-nous au courant,

#94 - Fred - 11 Janvier 2017

Bonjour,
Je possède actuellement une chaudière à gaz de dietrich diematic DTG 120FF je veux faire installer un thermostat d'ambiance. Je voulais savoir si le thermostat d' ambiance netatmo était compatible? Si celui- ci n' était pas compatible auriez- vous des modèles à me proposer.

Merci

Cordialement
Fred

#93 - Benjamin (Admin) - 03 Janvier 2017

Bonjour Solhehin,
Vous ne donnez aucune précision quant aux performances thermiques de la maison.

Au niveau des pistes d'amélioration :
- Isolation (ou complément d'isolation) dans les combles
- Régulation performante du chauffage
- Si ballon ECS Électrique : Envisager la production avec un ballon ECS Thermodynamique
- Si chauffage au gaz > 15 ans : Envisager le remplacement par une chaudière gaz à condensation (sauf si déjà à condensation).
- Envisager le remplacement des ouvrants.

Si en chauffage électrique, il faut bien voir qu'il y a un facteur de 2,58 entre les consommations réelles et les consommations du DPE (qui sont donc 2,58x les consommations réelles).
Voir cet article sur ce sujet : http://conseils-thermiques.org/contenu/conversion_energie_primaire_finale.php

Pour des conseils plus précis et personnalisés, dites-en plus sur l'état actuel du bâtiment (éventuellement par mail : conseils.thermiques at gmail.com

#92 - Conseille, Solehin ISHMAEL - 31 Décembre 2016

Bonjour madame/monsieur,

J'ai une maison de 360m2 sur 3 étages construite dans les annees 80 et habité par 2 adultes et 1 enfant ayant un très mauvais DPE.

Est-ce que vous pouvez me proposer un système de chauffage et les optimisations possibles?

Je vous remercie de me repondre.

Cordialement,
Solehin ISHMAEL

#91 - Xavier (admin) - 25 Octobre 2016

Bonjour Sebinou,

L'inconvénient du poêle à granulés est qu'il n'y a qu'un seul point chaud, il n'est donc pas possible de réguler finement les pièces éloignées de l'appareil. La solution de facilité est alors de mettre des radiateurs électriques en appoint, pour réguler les températures au besoin, même si cette solution n'est pas très en accord avec la RT 2012.

La solution "Chaudière gaz + PC + Radiateurs" permait une régulation plus fine. Les radiateurs dans les chambres seront de petites puissances (max 750W), ils ne sont pas si volumineux (60 cm de large en général) et il existe plusieurs choix (à déterminer avec votre installateur).

Enfin, dans votre conception, n'oubliez pas que les apports solaires constitueront votre principale source de chauffage :
http://conseils-thermiques.org/contenu/bioclimatisme.php

Bon courage,

#90 - Sebinou - 25 Octobre 2016

Bonjour, je suis actuellement entrain de préparer mes plans pour une future construction de maison sur base de rt2012.
Je but actuellement sur la solution de chauffage.
La maison aurait une surface d environ 120m2 avec rdv plus étage.
L ECS serait produite grâce à un ballon thermodynamique.
Sachant que je souhaite pouvoir régler la température des pièces différemment selon les pièces grâce à des thermostat sans fil, la solution d'une chaudière gaz à condensation avec plancher chauffant au rdc et radiateur sur cette même chaudière dans les chambres serait une bonne solution plutôt qu'un poêle à granulés?
Les radiateur seraientre ils trop volumineux dans les chambres?
Une autre solution serait elle plus judicieuse?
Merci d'avance pour votre aide.

#89 - Benjamin (Admin) - 23 Octobre 2016

Bonjour,
Théoriquement en oui, dans les faits, les exigences du DTU seront dures à réaliser. A commencer par exemple par la hauteur de la sortie (40 cm au dessus du faitage de la maison).
L'étanchéité sera également difficile (mais pas impossible) à obtenir.

#88 - gigi13 - 23 Octobre 2016

Merci pour votre réponse précédente.
Pourriez vous me dire si une sortie en ventouse à travers une toiture de véranda ( plaque en polycarbonate ) est possible et conforme ?

#87 - Benjamin (Admin) - 23 Octobre 2016

Bonjour gigi13,
Avec le crédit d'impôt de 30% la différence de prix est normalement relativement faible.
Avec un climat comme le votre, la condensation sera plus efficace que là où l'hiver est rigoureux.
Aucun impact négatif donc à installer une chaudière gaz à condensation.

#86 - gigi13 - 23 Octobre 2016

Bonjour je réside sur Marseille et j aimerais changer ma vieille chaudière à gaz elm leblanc GLS 23 kw.
Est ce vraiment intéressant de choisir la solution de la chaudière à condensation dans notre région? Ou réinstaller une chaudiere classique suffirait ? Sachant que le prix est vraiment différent entre ces 2 chaudières.

#85 - Benjamin (Admin) - 30 Août 2016

Bonjour JM12,
Malheureusement, cela ne m'étonne pas que le chauffagiste vous conseille de remplacer la chaudière. En effet, la marque Toffel est très peu développée en France et il n'est pas facile de se procurer des pièces de maintenance. De plus, il n'est pas normal que la chaudière ait besoin d'être détartrée aussi souvent.
Si la chaudière que vous mettez en place atteint le niveau de performance du CITE (du crédit d'impôt), alors la TVA sera à 5,5% en plus de bénéficier de 30% de crédit d'impôt.

#84 - JM12 - 29 Août 2016

Notre chaudiere de 11 ans, construction neuve, ne produit plus d'eau chaude ballon entartré, c'est une tiffel reducnox 30, l'installateur est à présent en retraite. Un autre chauffagiste nous indique qu'il n'aurait pas installé cette marque et nous dit qu'il faut changer entièrement la chaudière, il l'a déjà détartré plusieurs fois mais maintenant plus possible. 4500 euros d'investi pour seulement 11 ans ça fait mal, on attend le devis mais il nous dit qu'avec une De Dietrich pas de problème et que si le ballon a le même souci, dans 11 ans, il sera alors en mesure de le changer sans problème sur cette marque qu'en pensez- vous ? quelle sera la TVA ?

#83 - Benjamin (Admin) - 29 Août 2016

Bonjour Cathy,
Il n'y a aucune raison pour que vous ne bénéficiez pas du Crédit d’impôt et de la TVA à 5,5%.
La chaudière répondant bien aux exigences techniques.

#82 - Cathy - 26 Août 2016

J'ai un devis pour le remplacement d'une très vieille chaudière à gaz propane par une chaudière à gaz à condensation ( Bosch 4500). L'artisan a prévu une tva à 10%. Est ce normal ou une erreur de sa part ?
Merci

#81 - Benjamin (Admin) - 08 Août 2016

Bonjour tifillou,
Mieux vaut choisir une chaudière à condensation.
En effet, une chaudière à condensation peut avoir des régimes d'eau assez élevés où elle devient une chaudière classique ("haute température"). A l'inverse, lorsque les besoins sont faibles, la chaudière pourra condenser et vous ferez des économies de gaz.
D'autant que dans 90% des cas, les radiateurs installés sont surdimensionnés, ce qui permet des retours de chauffage avec des températures basses et donc de condenser plus facilement (= meilleure rendement et économie).
Généralement, sur une chaudière bien réglée, on commence à condenser quand la température de retour du chauffage est inférieure à 55°C, soit plus de 90% du temps.
Idéalement, il faut choisir une chaudière (ou une régulation externe), avec une sonde extérieure, ce qui permet d'ajuster plus facilement la température de départ et donc de retour du chauffage en fonction des conditions extérieures. (s'il ne fait pas trop froid dehors, la chaudière va faire partir l'eau à 40°C plutôt qu'à 50°C), pour la même température à l'intérieur.

#80 - Tifillou - 07 Août 2016

Bonjour,
J'ai actuellement un chauffage central avec une chaudière Franco-Belge au charbon, installée depuis 40 ans sans aucun problème. La maison est de 1950, moyennement isolée, sans mitoyenneté, dans le Nord. Quand nous avions des hivers qui duraient avec des -10° la chaudière à 55° nous donnaient 21° en permanence. Depuis que nous n'avons plus d'hiver aussi rigoureux, la chaudière est à 45/50° pour avoir 22/23°. Les radiateurs sont en fonte d'alu. J'envisage de remplacer par une chaudière gaz à condensation pour des raisons pratiques car en vieillissant, le charbon devient contraignant. Ma question pose sur une chaudière à basse ou haute température. Laquelle choisir?
Cordialement.

#79 - Benjamin (Admin) - 29 Avril 2016

Bonjour,
@frank : Le chauffage au sol a gaz (plancher chauffant) fonctionne avec une chaudière au gaz. Il n'y a donc pas de production de chaleur électrique.
Le plancher chauffant est une solution confortable et relativement économique.
De là à dire combien par mois, il faut demander à Madame Irma.

@Dani : Justement, si le changement de chaudière n'a rien réglé, c'est qu'il y a bien un problème en amont.
Le détendeur se situe généralement à proximité du compteur gaz.
Dans votre cas, il faudrait essayer de le réarmer.
Pour une surface de 50m², un coût correct se situe effectivement entre 3500 et 4000€. Cela dépend toutefois des changements éventuels sur l'évacuation des fumées (tubage).

#78 - capri - 29 Avril 2016

J'ai à peu près la même surface. J'ai un devis de 3600 euros, à mon avis c'est correct car il y a 8 ans j'avais demandé un devis pour voir, c'était 3800 euros.
Le prix des chaudières à condensation a baissé.

#77 - Dani - 28 Avril 2016

serait-il avantageux pour moi de remplacer ma chaudière classique (Gaz de ville) par une chaudière à condensation? et combien cela pourrait me couter? (Surface 50M2 environ)

#76 - Dani - 28 Avril 2016

Benjamin:
Quelle question !!! Bien sur qu'il y a du Gaz je te rappelle que le problème existait avant le remplacement de la chaudière.Ou se trouve le Détenteur ??
Merci quand même pour ta réponse

#75 - franck - 28 Avril 2016

je veux faire construire le constructeur me parle de chauffage au sol a gaz est ce que c bien ? est ce que ca fonctionne qu' au gaz ou avecde l 'electricité aussi? et combien par mois ca ferai pour une maison de 115 m2 merci

#74 - Benjamin (Admin) - 09 Avril 2016

Bonjour capri,
Oui, si les radiateurs ont plus de 15 ans, ils sont forcément surdimensionnés ce qui garantie à la chaudière à condensation un bon rendement avec des températures de retour assez faibles.
De plus, la chaudière à condensation ouvre le droit au crédit d'impôt de 30%, ce qui permet de compenser le surcoût entre chaudière gaz classique et à condensation.

#73 - capri - 09 Avril 2016

Bonjour,
J'ai une petite maison 70m2, avec 3 m de hauteur sous plafond sur 50m2, des radiateurs classiques en fonte d'alu et une La chaudière est dans un local extérieur à la maison (ancien WC du début du siècle) est ce une bonne idée de remplacer la chaudière par une chaudière à condensation et je cherche un comparatif qualité de chaudières. Merci pour votre réponse

#72 - Benjamin (Admin) - 09 Avril 2016

Bonjour,
@chantal : Oui c'est possible mais cela va être pénalisé dans le calcul des consommations. Si vous avez un cellier, cela serait l'emplacement idéal pour le système.
@Dani : Etes-vous sûr qu'il y a bien du gaz? La canalisation ne serait-elle pas coupée car si vous l'avez changée, cela peut provenir de là... (Absence de gaz ou débit trop faible). Vérifier le compteur (plombé ou non?) et le détendeur. .

#71 - Dani - 08 Avril 2016

Je possède un 2 pieces de 50m2 environ doté d'un chauffage au GAZ classique. La chaudière se met en sécurité systématique lorsqu'on ouvre l'eau chaude du coup je n'ai pas l'eau chaude. même en la remplaçant je n'ai pas réglé le problème. Avez vous une idée de la cause??

#70 - chantal - 17 Mars 2016

Bonjour,Pour une maison neuve à la norme rt 2012 est il possible de mettre une chaudière hybride de type mira c de chafotteaux dans un garage non chauffé?
comment choisir la puissance de la pac 3 kw 6 kw 8kw ?

#69 - Benjamin (Admin) - 04 Février 2016

Bonjour Pierrot31,
Une sonde extérieure est surtout utile :
- Dans le cas d'un plancher chauffant, pour anticiper la relance ou l'arrêt du chauffage
- Dans le cas où les apports solaires sont très importantes, et l'inertie du bâtiment importante, pour la encore anticiper la relance ou l'arrêt du chauffage.

Cela est donc relativement indépendant de type de chaudière, même si, très souvent, les PAC en posssèdent une.

Dans votre cas, il ne me semble pas indispensable de mettre une sonde d'extérieur sauf si vous êtes en plancher chauffant.
La régulation avec un thermostat pièce par pièce suffira à limiter les risques de surchauffe.

#68 - Pierrot31 - 03 Février 2016

Bonjour, nous venons d'acheter une maison équipé d'une chaudière classique. Dans le logement actuel nous utilisions un thermostat connecté Qivivo, mais nous souhaitons gérer le chauffage en multizone (un thermostat connecté par pièce + une centrale de pilotage). De ce que j'ai lu, cela ira bien avec notre chaudière classique mais j'ai lu que ce n'étais pas aussi bien adapté aux chaudière à condensation. Je n'ai pas trouvé pourquoi ils déconseillaient ce système, certain disent que cela peut marcher mais qu'il faut une sonde de température extèrieure. Je ne sais pas si vous connaissez ce système ou si vous avez un avis, mais je suis preneur de vos conseils.
Merci pour cet article très bien fait et très complet.

#67 - Benjamin (Admin) - 14 Décembre 2015

Bonjour Nanou,
Concernant le radiateur de la cuisine, il est probable que le robinet thermostatique soit bloqué en position fermé. Pour le vérifier, dévisser la tête thermostatique, et essayer de tirer/pousser la petite "pointe" que vous verrez une fois la tête dévissée. Celle-ci doit être relativement facile à bouger.

Pour ce qui est du bruit dans le radiateur de la chambre + peu de chauffage, il y a sans doute de l'air dans le réseau. Il faut donc purger les radiateurs. Pour cela, couper la chaudière (ou mettez-là en mode été), dévissez doucement la vis de purge (vis côté en haut côté opposé au robinet (thermostatique ou non) jusqu'à ce qu'il n'y ait plus d'air (=quand il y a un filet d'eau au lieu de quelques gouttes). Il faut y aller doucement et ne pas oublier de mettre un récipient (bol ou autre) en dessous de la vis car cela va couler un peu.

Concernant le problème en lui-même sur la chaudière, pas assez d'infos pour répondre... Peut-être la vanne 3 voies qui est restée bloquée. Dans ce cas, tapoter un peu dessus pour essayer de la débloquer. Normalement, vous devriez l'entendre (ronron ou grrrrr) et/ou la voir bouger au moment au la chaudière se met en route.

Bon courage

#66 - Nanou - 14 Décembre 2015

Bonjour,

Je viens d’emménager (2 semaines)dans un appart de 75 m2 équipée du chaudière à gaz de type Chaffoteaux & Maury HYRIA II installé dans la cuisine et avec thermostat d'ambiance installé dans le séjour.
Un radiateur dans la salle de bain sans robinet thermostatique de même dans le séjour.
Les 2 chambres et le cuisine sont équipés de radiateur avec robinet thermostatiques.
Pas de radiateur dans le hall et couloir.
Le radiateur de la cuisine ne chauffe pas même a 21 C° sur le thermostat d'ambiance, il reste glacé au niveau du robinet où une très légère chaleur se diffuse.
Les boutons de réglages sur la chaudière sont pour:
1 - type de chauffage en mode HIVER (chauffage + eau chaude sanitaire avec mini accumulation)
2 - le réglage eau chaude est au niveau moyen ( entre maxi et mini)
3 - le réglage radiateur est au niveau moyen (entre maxi et mini)
Le thermostat d'ambiance est réglé en mode LUNE (économie permanent) à 17-18-19 C° selon la chaleur
Le radiateur de la chambre principale fait du bruit dans les tuyaux. Le robinet thermostatique est réglé à III celui de l'autre chambre inoccupée à I
Pourtant la chambre inoccupée est plus agréable à vivre que la chambre principale.
Hier soir, les radiateurs ne chauffaient pas. J'ai pourtant fait varié le thermostat d'ambiance ne mode * (soleil) rien n'y fait
Le radiateur souffle du vent mais n'arrive pas à la chaleur optimale.
Or, lors de l'allumage d'il y a 2 semaines, il chauffait à fond avec beaucoup de bruit.
Certes, j'avais éteint le thermostat d'ambiance par agacement et laissé la chaudière en mode eau chaude sanitaire. Mais je l'ai rallumé depuis 4 jours et depuis rien ne fonctionne.
Le voyant de la chaudière rets fixe sur la température 30 C° et lorsque la chaudière essaye de se mettre en marche lorsque je change le thermostat d'ambiance les voyants 30-40-50-60 C° se mettent à clignoter puis reste fixe , les radiateurs commencent à chauffer légèrement puis plus rien.
Bon, je ne vais pas écrire un roman.
J'ai contacté l'entreprise d'entretien mais elle ne passera que le 28 décembre pour le radiateur de la cuisine inactif, entre temps j'ai froid.
Auriez vous des solutions à me proposer. Je ne suis pas bricoleuse et je ne connais personne qui pourrait le faire car nouvellement arrivée dans la région Lorraine. Le chauffage au gaz est nouveau pour moi.
Je vous remercie par avance, de toutes les informations nécessaires que vous pourriez-m'apporter?
Bien cordialement,

#65 - Benjamin (Admin) - 03 Décembre 2015

Bonjour,
Effectivement, ils ont raison, il faut un tubage spécifique pour les chaudière à condensation. Celui-ci se compose d'un tubage avec du polypropylène. Il y a également une pente à prévoir pour évacuer les condensats correctement (généralement dans la chaudière).

#64 - Georges - 03 Décembre 2015

Bonjour, je vais changer ma chaudière gaz classique pour une chaudière à condensation
2 installateurs de chaudières me disent que le tubage de ma cheminée, qui est en inox, doit être changé pour un tubage en plastique adapté aux acides générés par la combustion. Est-ce exact?
Je vous remercie de votre réponse

#63 - Benjamin (Admin) - 01 Décembre 2015

Bonjour aliko,
Tout dépend de comment est fait votre réseau?
Monotube? Bitude?
Vous pouvez également regarder à équilibrer votre réseau. (vanne en pied de radiateur). Attention cependant à faire cela avec précaution (1/4 tour par 1/4 de tour maximum).

#62 - aliko - 27 Novembre 2015

Bonjour j'ai installé une chaudière mural valable pour plus que 13 radiateurs je n'ai installé que 10 mon problème est que les trois dernier radiateur ne chauffe pas j'ai purgé mais sans résultat es ce que j'installe une autre pompe accélératrice plus grande que celle de la chaudière au départ ?

#61 - Benjamin (Admin) - 20 Novembre 2015

Bonjour syl85,
En cherchant rapidement, on voit effectivement pas mal de sujets sur des pannes de chaudière saunier duval. Mais cela est dû à 2 raisons :
- Popularité, effectivement, vu son prix accessible, elle se vend bien. Donc mécaniquement il y a plus de risque de pannes sur un nombre important
- 80% des pannes viennent de l'installation et/ou de la pose

Choisissez votre installateur avec soin (un technicien qui vient 7 fois dans l'année ce n'est pas normal, surtout sur une chaudière qui n'a "que" 15 ans).
Et demandez-lui ce qu'il vous propose/ce qu'il connaît le mieux. Cela évitera d'avoir des techniciens qui ne connaissent pas la chaudière ou qui n'ont pas l'habitude de travailler avec cette marque (menu de la chaudière, maintenance, sav...). Même si cette chaudière est très courante.

#60 - syl85 - 19 Novembre 2015

bonjour
Notre chaudiere gaz de ville saunier duval isofast 28 E a 15 ans et une pièce de 300 euros est à changer dessus, cette année nous avons du faire intervenir le technicien environ7 fois. Aujourd'hui au vu de l'age et des frais à générer, nous pensons la remplacer par une chaudière gaz à condensation, par contre certains nous déconseillent la saunier duval f30 et nous conseillent plutôt une frisquet pour notre maison de 100 m2 habitable avec 7 chauffages. Qu'en pensez-vous? merci de votre conseil

#59 - isis - 15 Octobre 2015

Merci Benjamin!

#58 - Benjamin (Admin) - 15 Octobre 2015

Bonjour isis,
Si la chaudière et les canalisations se trouvent à l'intérieur, la mise hors gel par la chaudière ou le thermostat d'ambiance) assurera une température aux alentours de 8°C. Ce qui sera suffisant pour préserver l'intégrité de la chaudière et du réseau.
Si à l'inverse, la chaudière et/ou les canalisations passent en zone non chauffée, mieux vaut alors, en plus de mettre la chaudière hors gel, isoler les tubes (calorifuge), mettre environ 20% d'antigel dans le circuit (relativement cher mais nécessaire) et vidanger le circuit d'eau chaude sanitaire.

Dans tous les cas, faites passer quelqu'un de temps en temps pour être sûr que la chaudière fonctionne.

#57 - isis - 14 Octobre 2015

bonjour à tous,
peut on laisser une chaudière à gaz de ville allumée en hors gel pour l'hiver en cas de gel et si oui, y a t il un danger et des précautions à prendre?
Merci

#56 - Xavier (admin) - 21 Septembre 2015

Bonjour Varona,

Je complète le propos de Benjamin. Pour une utilisation secondaire, vous pouvez choisir une chaudière à granulés avec une réserve intégrée qu'il faudra recharger tous les 4-5 jours. Je pense par exemple à un modèle du type Easypell (de chez Okofen) qui reste abordable (à partir de 5600€ HT hors pose) et performant (réserve de 125 kg). Elle nécessite une place relativement modeste puisqu'il n'y a pas de silo à mettre. Pour une place encore plus réduite, le modèle Pellematic Smart (réservoir de 28 kg à recharger tous les 2 jours environ) pourra faire l'affaire. Cette chaudière sera également un plus en cas de revente.

Voir notre guide du chauffage au bois:
http://conseils-thermiques.org/contenu/guide_chauffage_bois.php

Bonne réflexion,

#55 - Benjamin (Admin) - 21 Septembre 2015

Bonjour,
@varona : Changer du fioul ou propane n'est vraiment pas une bonne solution. Les chaudières au granulé deviennent de plus en plus intéressantes d'un point de vue économique. Et il y a 30% de crédit d’impôt sur l'investissement.
Dans le pire des cas, installez une chaudière fioul à condensation, avec une aération (naturelle) près de la chaudière pour éviter les odeurs (+ éventuellement cloison autour de la cuve + aération)

@Baggio : Il n'y a aucune contre-indication à mettre une chaudière dans un garage ou dans n'importe quel local non chauffé. A ceci près que celui-ci ne doit jamais geler.
Pour ce qui est du conduit de cheminée. Il est autorisé de mettre au maximum 2 coudes à 90°. Dans votre cas, un seul suffirait donc cela ne pose a priori pas de problème. C'est une solution fréquente, y compris dans la même pièce, d'avoir une sortie horizontale d'1 à 2m, un coude à 90°, et la sortie vers le toit.
Pour moi, c'est juste que le constructeur est habitué à faire comme ça et ne veut pas changer. (et s'il le fait, cela risque de vous coûter cher...).

#54 - Baggio - 21 Septembre 2015

Bonjour,

Nous construisons une maison de 135m² en ile de France, et nous aurons une chaudière à condensation, y a t-il une réglementation quand à l'installation de la chaudière dans un garage, sous-sol, buanderie.. etc ?
je souhaite installer la chaudière dans le garage mais le constructeur me dit que ce n'est pas possible...
Sinon si je renonce à l'installer dans le garage, serait-il possible de l'installer à l'intérieur de la maison et faire passer l'évacuation de la chaudière par le garage (collé à la pièce ou sera installé la chaudière) et utiliser un coude ?

Merci

#53 - varona - 21 Septembre 2015

Bonjour,
Nous venons d'acquérir une maison de vacances dans l'Oise (picardie) de 125m2. Actuellement il y a une chaudière au fioul au sous-sol, vieille de 18 ans (odeur de fioul au sous-sol) Nous allons la remplacer, mais il n'y a pas le gaz de ville, faut-il dans ce cas privilégier une chaudière granulés ou le propane resterait quand même intéressant? Merci pour votre réponse :)

#52 - Benjamin (Admin) - 23 Juillet 2015

Bonjour papy59,
Pas de soucis pour garder le tubage.
Comme écrit dans l'article, une chaudière basse température est une chaudière classique, travaillant... à basse température.
Une chaudière à condensation récupère l'énergie contenue dans les fumées et est donc plus performante. Par ailleurs, seules les chaudières à condensation sont éligibles au crédit d’impôt (de 30%).

#51 - papy59 - 22 Juillet 2015

bonjour,je voudrais changer ma chaudiére au gaz classique et vieille par une chaudiére a condensation,ma cheminée est tubée,puis je conserver le meme tubage ,et quelle différence y a t-il entre une chaudiére a condensation ,et une chaudiére basse température? merci pour vos conseils!

#50 - Baboun 66 - 21 Juillet 2015

Merci Xavier de ces commentaires... cela me permets d'avancer dans ma réflexion.

#49 - Xavier (admin) - 21 Juillet 2015

Bonjour Baboun 66,

A titre personnel, j'ai une maison RT 2012 de 124m² (R+1) dans le sud Mayenne et la solution "poêle à granulés (7000€ TTC) + ballon thermodynamique PAC (2500€ TTC)" est passée sans problème.

Le poêle à granulés peut chauffer jusqu'à 100m² hors salle de bain. Pour les chambres nous sommes restés sur des panneaux rayonnants classiques.

Aussi si cette solution ne "passe" pas, vous avez la possibilité de réduire un peu la surface totale de la maison. (Moins de coûts de construction, moins d'entretien et moins de frais de chauffage.)

Peut-être aussi voir si la solution "poêle à granulés + chauffe-eau gaz" est envisageable? Elle sera peut-être moins coûteuse.

Pour vous faire une idée, vous pouvez consulter les plans de la maison et le suivi de chantier ici:

http://conseils-thermiques.org/contenu/construire_maison_architecte.php

Un autre article fondamental pour la gestion des apports solaires:
http://conseils-thermiques.org/contenu/bioclimatisme.php

Bon courage et tenez-nous au courant,

#48 - Baboun 66 - 21 Juillet 2015

Bonjour,
Merci de votre réponse. Il s'agit d'une maison de 130m2 tout en RDC. Un séjour et cuisine ouvert (grandes baies vitrées de 3 mètres) et bien orienté sud est/sud ouest de 60m2, 3 chambres une salle de bain et une salle d'eau. Ce serait une PAC air/eau avec plancher chauffant (cout important) ou Poêle à granulés + chaudière gaz pour les radiateurs chambres et ECS. Les radiateurs basse température sont-ils si imposant pour les chambres de 11 à 13m2 ? C'est la différence de cout à l'instalation de ces 2 solutions que je cherche à estimer, sachant que l'hiver en Gironde n'est pas si terrible et queles solutions les + chères et "à la mode" ne sont pas toujours les plus judicieuse et rentabilisées au bout de beaucoup d'années et nous ne sommes pas de toute jeunesse !!! Merci pour votre attention.

#47 - Benjamin (Admin) - 20 Juillet 2015

Bonjour,
Oui la solution chaudière gaz + Pôele est conforme à la RT 2012.
Impossible d'estimer la différence de prix, cela dépend de la surface de la maison, de la technologie de la PAC (géothermique sans doute, sonde horizontales? verticales? sur nappe?).

Mais au delà du prix, c'est aussi toute la configuration de la maison qui est à penser en fonction des 2 solutions... Ne serait-ce que pour l'emplacement de radiateurs basse température qui sont imposants et prennent donc de la place sur les murs!

Selon la configuration de la maison (étage, surface, orientation, ...) il est également envisageable de faire poele au RdC + plancher chauffant au gaz à l'étage avec production d'ECS avec la même chaudière gaz...

#46 - Baboun 66 - 15 Juillet 2015

Bonjour, Dans le cadre d'une construction neuve sur 1500m2 en Gironde, on me propose systématiquement une PAC et un plancher chauffant. Sauf 1 personne qui me dit que dans mon cas (j'ai le gaz de ville à la porte)je peux mettre une chaudière gaz à condensation avec ECS et qu'avec un poële à pellets pour la pièçe de séjour (50m2) et des radiateurs basse température pour les autres pièces le cout sera bien moindre et que j'ai mon "Energie renouvelable" pour répondre aux obligations de la RT2012. Qu'en est-il et quel est cette différence de prix avec une PAC/plancher chauffant. Merci pour votre attention.

#45 - Benjamin (Admin) - 24 Juin 2015

Bonjour chogaz,
Non, il n'y aura aucune obligation d'installer une chaudière à condensation en septembre.
D'où tenez-vous cette "information"?

#44 - chogaz - 23 Juin 2015

Est-il vrai qu'à partir de septembre en cas de changement de chaudière il faudra mettre une chaudière à condensation?

#43 - Benjamin (Admin) - 03 Juin 2015

Bonjour MarieP,
L'évacuation de la chaudière n'est probablement pas en cause.
Est-ce que la cave est (correctement) ventilée?

#42 - MarieP - 01 Juin 2015

bonjour, nous avons une chaudiere à condensation depuis 9 ans. Elle est dans notre cave. Quand nous avons acheté la maison il y a10 ans la cave était saine , elle devient de plus en plus humide est ce que cela peut provenir de la chaudiére? La seule évacuation que nous avons c est un tuyau qui sors de la chaudiere et qui s écoule dans un trou dans le sol? Merci cordialement MarieP

#41 - Benjamin (Admin) - 10 Mai 2015

Bonjour Jacky,
Les cuves enterrées en fioul ne sont pas vraiment des cadeaux...
La dépose/pose d'une nouvelle cuve à fioul n'est pas économique.
Il y a peut-être moyen, selon l'organisation de la maison, de mettre en place une cuve non enterrée, c'est beaucoup moins cher.
Ou bien effectivement passer en gaz, mais tout dépend du coût du raccordement. A noter qu'il y a 30% de crédits d'impôts sur les chaudières gaz à condensation. Vous pouvez effectivement essayer de vendre votre chaudière fioul d'autant qu'elle est récente.
Le passage au gaz apporte également une plus-valu en cas de vente.
A noter que justement, dans le cas d'une vente, la cuve enterrée au fioul, si elle ne sert plus, doit avoir été neutralisée, ce qui représente un coût mais est obligatoire (et vous n'êtes donc pas obligé de le faire maintenant).

#40 - Jacky - 06 Mai 2015

Bonjour,

J'ai acheté une chaudière à fuel à condensation voici 7 ans. problème : la cuve enterrée est poreuse et contient désormais de l'eau ... Soit je remplace la cuve, soit je passe au gaz de ville dont le raccordement est proche de la maison. Quelle est la meilleure solution ? Est ce que ma chaudière fuel peut se revendre d'occasion ?
Cout de l'investissement ?
merci

#39 - Benjamin (Admin) - 04 Mai 2015

Bonjour biboune,
Si c'est comme chauffage d'appoint, il faudrait connaître le chauffage principal ainsi que la surface de la maison pour répondre précisement...
Il ne faut pas non plus tout mélanger : hésiter entre le fioul et le propane, ce n'est pas pareil que d'hésiter entre un chauffage au sol ou par radiateur...
Entre le propane et le fioul, difficile de choisir car ce sont des énergies de moins en moins utilisées...
Le fioul est globalement moins cher que le propane et la cuve ne nécessite pas de système d'abonnement.
Cependant, le propane permet l'installation d'une chaudière gaz à condensation (très adapté pour le chauffage au sol), dont le rendement est 15% meilleur qu'une chaudière classique. Il existe bien des chaudières à condensation au fioul mais elles sont plus chères.

Concernant l'abonnement pour une cuve propane, 11€/mois c'est le prix, si la maintenance de la cuve est comprise.
/! MAIS /! que vient faire le constructeur là-dedans??! C'est à Antargaz, Totalgaz et consort qu'il faut demander un prix!
Et bien lire pour combien de temps cela engage : 3 ans MAXIMUM.

#38 - biboune - 30 Avril 2015

nous avons pour projet une maison de plein pied a 1000 m altitude un constructeur nous propose comme chauffage d'appoint le gaz sachant que nous n'avons pas gaz de ville....
avantages?incovenients?entretiens?
Ils nous a explique que nous ne payons que la consommation tous les mois avec un abonnement mensuelle de 11 euros ....le plein de cuve ce fait automatiquement avec fournisseur grace a capteur"informatique" il voit si notre cuve est presque vide....
est ce plus avantageux que chauffage fuel ou au sol???
investissement de depart + lourd?
JE VOUS REMERCIE

#37 - Benjamin (Admin) - 04 Avril 2015

Bonjour jgarciajimenez,
Si la ventilation est suffisante (même ponctuel), avec une entrée basse, il ne devrait pas y avoir de problème d'humidité excessive gênant le fonctionnement de la chaudière.

#36 - jgarciajimenez - 25 Mars 2015

Bonjour
J'ai une chaudière Frisquet à ventouse dans une pièce d'environ 16 m². J'ai l'intention d'installer dans cette pièce une salle de bain d'environ 4m² qui incluerait la chaudière. Cette salle de bain disposerait d'une fenêtre et d'une ventilation actionnée par l'interrupteur ainsi qu'une sortie basse dans la porte.
Y aura-t-il un risque de détérioration de la chaudière pour cause d'humidité ?

#35 - Benjamin (Admin) - 20 Février 2015

Bonjour pchartier,
La puissance de la chaudière correspond plutôt à la quantité de chaleur captée par l'eau du circuit de chauffage (qui serait plutôt égale au débit d'eau x (Tdépart-Tretour).
La consommation relevée correspond elle à la consommation du brûleur, qui peut déjà avoir une puissance différente de celle de la chaudière. De plus, il ne faut pas oublier de travailler avec la conversion en PCS et non en PCI (soit 10% de plus).
Enfin, le brûleur module en permanence sa puissance et donc de consomme pas "plein pot" donc un écart entre votre relevé et la puissance max.

#34 - pchartier - 18 Février 2015

bonjour,
j'ai une chaudière au gaz De Dietrich de 15kW
lorsqu'elle se dit fonctionner au maximum elle indique 14.5kw
si je fais 1 top gaz de 1mn je relève une consommation gaz g20 H de 8l(litres)soit 480 l/h soit une puissance correspondant à 5.3kW
sur ma facture de gaz le coefficient de conversion est de 11.05
j'en déduis donc que ma chaudière ne fourni pas 14.5kW loin s'en faut
mon chauffagiste déclare que pour lui cette chaudière fonctionne correctement et que le service technique De Dietrich lui confirme que l'on ne devait pas compter comme ça
merci de votre avis

#33 - Benjamin (Admin) - 07 Février 2015

Bonjour,
@rené : Oui, il faut mettre en place un tubage.

@Bigs : Passer de fioul au propane n'est pas du tout rentable. Le propane est en effet au même prix, voire plus chère et pose plus de soucis (location cuve, etc...).
Je vous conseille donc de faire faire des devis pour l'installation d'une chaudière fioul à condensation, avec un tubage de la cheminée.

#32 - Bigs - 05 Février 2015

On envisage de changer la chaudière Fioul par une à gaz sachant que nous n'avons pas le gaz de ville, étant à la campagne.
Que nécessite ce changement :
Tubage de la cheminée actuelle qui ne l'est pas ?
Location ou achat de contenant pour le stockage du gaz ?
Stockage du gaz à l'extérieur ? (actuellement cuves à fioul dans la cave) , cuve enterrée ou hors sol ?
Ce changement vu son investissement est-il économique ?
Merci pour vos réponses. Cordialement

#31 - rené - 03 Février 2015

Je remplace ma chaudiere gaz classique (20 ans) par une chaudière à condensation. Suis-je obligé de remplacer le tubage de ma cheminée?
Merci

#30 - Benjamin (Admin) - 26 Octobre 2014

Bonjour,
Non, ce n'est pas judicieux du tout!
Cela s'appelle tout simplement une arnaque... N'acceptez et ne signez rien du tout...

Une chaudière gaz à condensation est une très bonne solution est sa durée de vie est de 15 minimum. Il n'y a donc aucune raison à changer maintenant.
C'est une technique classique des commerciaux (arnaqueurs) de dire que le crédit d'impôt+la baisse de la facture gaz compensera le crédit.
En réalité il n'en ai rien. Votre facture d'électricité augmentera et le gain financier sera donc nul pour un investissement très conséquent.

Je vous invite à m'envoyer les coordonnées du commercial qui vous a démarche et/ou d'envoyer ce contact à l'espace info energie de votre secteur (numéro gratuit : 0 810 140 240) afin que cette entreprise puisse être référencée et donc éviter de futures arnaques...

Encore une fois, ne signez rien et n'acceptez rien, si c'est trop tard, contactez rapidement votre espace info energie, qui vous expliquera les modalités de rupture de contrat, notamment grâce au délai de rétraction.

D'une manière général, il ne faut accepter aucune offre d'un commercial/démarcheur.
Il faut mûrir son projet et réaliser plusieurs devis pour faire joueur la concurrence.

#29 - rogers - 26 Octobre 2014

Bjr ,
Est il judicieux de remplacer chaudière a condensation de 4 ans de marque 'wissmann' pour pompe à chaleur ?
Merci de vos réponses
Ps : maison de 94 bien isolée + plancher chauffant

#28 - rogers - 26 Octobre 2014

Bjr, on me conseille de changer ma chaudière 'wissmann' de 4 ans pour une pompe chaleur , quand pensez.vous ?
Réduction impôt + plus de dépense au niveau gaz , mais crédit sur 10 ans qui serait financé par l'adsence de facture gaz ......
Merci de vos réponses
Cldt

#27 - Benjamin (Admin) - 23 Octobre 2014

Bonjour,
Oui bien sûr, les chaudières à condensation peuvent être pilotées par un thermostat sans fil.

#26 - gegelaboule - 23 Octobre 2014

Bonjour, puis je installer un thermostat sans fil avec une chaudiere a condensation
Merci de votre reponse

#25 - Benjamin (Admin) - 23 Octobre 2014

Bonjour,
C'est une chaudière à condensation gaz, ni plus, ni moins. Certes la technologie est différente (chambre de combustion différente donc "meilleur mélange" air+gaz), mais les rendements sont identiques à ceux d'une chaudière gaz condensation classique.
L'un de ses atouts est le peu de pertes thermiques (chambre de combustion entourée d'eau), sans cela, rien d’exceptionnel.
Côté inconvénient, ils sont tout de même importants. Le premier étant le prix. Le deuxième, c'est le peu de puissance de chaudière disponible. Le minimum étant à 20kW, puis 32kW, ce qui est déjà assez important pour un particulier. Le bruit, le système semble générer beaucoup de vibrations qui peuvent créer un bruit sourd et se propager par les tuyaux.
Il faut un réglage très précis donc un professionnel très qualifié, ce qui peut poser problème, notamment ne cas de panne.

En d'autres termes, vu les performances des chaudières gaz à condensation classiques aujourd'hui, et leur principal avantage d'un prix peu élevé, la solution pulsatoire AUER me paraît peu intéressante.

#24 - patrick - 22 Octobre 2014

Bonjour, pourriez-vous me donner votre avis sur la chaudière gaz AUER pulsatoire ?

Merci !

#23 - Benjamin (Admin) - 23 Avril 2014

Bonjour,
Effectivement, 1m3 de propane produit plus de kWh que le GDV. Cela n'a cependant aucun rapport avec le rendement d'une chaudière qui met en regard l'énergie contenue dans le produit et la chaleur effectivement obtenue.

#22 - renovator - 13 Avril 2014

En conclusion je comprends que les chaudieres ECS au propane (GPL) ont une technologie nettement moins avancée que celle au GdV car elles ont un rendement nettement moins bon.
Pourtant, les mesures du PCS sont supérieures pour le propane par rapport au GdV.
Parlez vous alors de rendement sur le plan financier et non pas calorique?

#21 - Benjamin (Admin) - 05 Janvier 2014

Bonjour,
La règle, c'est une distance minimale entre la ventouse et un ouvrant de minimum 0,4m. Donc si c'est à plus de 2m, il n'y a légalement rien à redire.
Après, à l'amiable, vous pouvez peut-être lui indiquer que des solutions existent pour éviter une gêne (pose d'un coude en sortie, tubage plus haut, ...).

#20 - 2roland - 31 Décembre 2013

Mon voisin veut installer une chaudière à gaz de ville, contre notre mur mitoyen avec échappement des gaz sur notre terrasse à moins de 2 mètres des fenêtres de notre chambre et face à notre séjour. A-t-il le droit? quels en sont les inconvénients pour nous?

#19 - saad - 28 Décembre 2013

j'ai une chaudière ferroli b11bs
anomalie:bruit assordissant durant la phase chauffage
magre la purge du systeme
veillez m'orienter

#18 - bibi47 - 05 Décembre 2013

Merci pour la réponse dont le contenu est possible sauf que la chaudière fonctionne toujours dans les mêmes conditions et ce, depuis son installation. Qu'est ce qui fait que la hausse de T° dérange maintenant.Je ne suis qu un amateur et bricoleur.Merci et je suis toujours à la recherche de la solution tout en me chauffant aux conditions présentes.

#17 - Benjamin (Admin) - 04 Décembre 2013

Bonjour,
Difficile de dire.
Peut-être un problème au niveau du relais thermique qui se déclencherait au-dessus d'une certaine température...

#16 - bi - 17 Novembre 2013

J'ai une chaudière gaz à condensation de marque STEME Thermique de 3 ans d'age qui présente actuellement le problème suivant:
Je ne peux plus régler le bouton de chauffage( reglage de 0à 90°)au delà de 40°,en effet a des températures supérieures la chaudière fonctionne jusque atteindre l'affichée ,s'arrête et ne redémarre plus tout en provoquant un bruit anormal au niveau du mécanisme gaz et blocage du relais incorporé .
Remerciements anticipés pour l'aide

#15 - Benjamin (Admin) - 03 Octobre 2013

Bonjour,
@Laulau68 :
Oui les panneaux solaires permettront une réelle économie (cela dépend toutefois de où se situe votre projet) mais ils peuvent être indispensables pour passer la RT 2012 puisqu'il convient d'avoir une source d'énergie renouvelable (d'autres solutions existent bien entendu).

#14 - manouche60 - 24 Septembre 2013

L'air frais aspiré peut être humide et peut-il détériorer la chaudière à condensation

#13 - Laulau68 - 15 Septembre 2013

Bonjour

Nous sommes entrain de construire une maison RT2012 de 150 m2. Nous avons pour le moment opté pour un chauffage au gaz de ville. Nous nous posons par contre la question du chauffage de l'ecs. Pensez vous que des panneaux solaires permettraient une réelle économie? Nous avons un surplus de 4800 Euros pour la pose de deux panneaux solaires reliés à un ballon de 300L.
Merci pour vos réponses

#12 - Benjamin (Admin) - 16 Avril 2013

Bonjour,
Il est évidemment très difficile de pouvoir vous donner un prix pour l'installation d'une nouvelle chaudière et donc d'un retour sur investissement.
Toujours est-il que les chaudières à condensation ou non d'ailleurs actuelles sont tout de même largement plus performantes que celles d'il y a 40 ans, d'autant que ces dernières ont perdu de leur performance initiale.

Je vous conseiller donc simplement d'effectuer quelques devis (idéalement sur place) qui vous éclaireront sur le coût de votre projet.

#11 - acrepuscule - 12 Avril 2013

Bonjour,

Peut on mettre une extraction verticale sur une ancienne chaudière des années 70 ?
Est il nécessaire de changer les radiateurs ?
Combien coûterait l'installation d'une nouvelle chaudière à condensation pour un pavillon de 65m² hors sous sol avec environ 8/9 radiateurs ? Dans le cas présent quelles seraient les éco d'énergie ?
Merci de vos réponses.

#10 - Benjamin (Admin) - 12 Février 2013

Bonjour,
Effectivement, c'est nécessaire dans la plupart des cas pour éviter justement qu'il y est condensation.
A noter que c'est également nécessaire dans le cas d'une chaudière à condensation, sensiblement pour les mêmes raisons (d'autant que la cheminée d'origine est généralement poreuse...).

#9 - zipal - 05 Février 2013

bonjour! je prévois de remplacer chaudière fioul par chaudière gaz basse température ( et non pas condensation). le tubage de la cheminée (par tube inox) est il nécessaire dans ce cas ? l'installateur m'affirme que oui.

#8 - Benjamin (Admin) - 23 Janvier 2013

Tout d'abord BONJOUR!.......
Pour répondre à vos questions, il manque beaucoup d'éléments (région, isolation, habitude, ...) , d'où des "peut-être" et des "aucune idée"...

-28 KW pour 15 radiateurs --> Peut-être.
-sonde ext.+bruleur modulant : avantages --> Meilleure régulation = gain de consommation
-les anciens radiateurs prévus pour eau 60/70 °C conviennent-ils ? --> Pas vraiment, on condense plus avec des températures de retour faible. Cependant, les radiateurs étant généralement sur-dimensionner, on peut espérer fonctionner à un régime légèrement inférieur.
-économie annuelle en m3 de gaz raisonnablement obtenable --> Aucune idée.

Poêle d'appoint au bois.Questions :
-puissance 9 KW pour 150 m3 : OK? --> Peut-être
-raccordement sur cheminée en briques 20 *20 OK sans tubage ? --> Sujet très complexe qui dépend en grande partie de l'état de votre cheminée, par où elle passe, etc...
-précautions à prendre ( feu de cheminée) avec poêle à bois moderne ( meilleur rendement car combustion plus complète ); risque de dépôt de goudron ? --> Il y a toujours un risque avec ou sans tubage, que ce soit le goudron ou le feu de cheminée.--> Ramoner régulièrement et efficacement, ainsi qu'avoir un bois toujours de qualité (humidité toujours inférieure à 20%, voire moins si possible, diminue fortement ce risque.

#7 - CLHA - 23 Janvier 2013

Poêle d'appoint au bois.Questions :
-puissance 9 KW pour 150 m3 : OK?
-raccordement sur cheminée en briques 20 *20 OK sans tubage ?
-précautions à prendre ( feu de cheminée) avec poêle à bois moderne ( meilleur rendement car combustion plus complète ); risque de dépôt de goudron ?
Merci d'avance

#6 - CLHA - 23 Janvier 2013

J'envisage de remplacer chaud.gaz (1977)par chaud. à condensation.Questions:
-28 KW pour 15 radiateurs OK?
-sonde ext.+bruleur modulant : avantages ?
-les anciens radiateurs prévus pour eau 60/70 °C conviennent-ils ?
-économie annuelle en m3 de gaz raisonnablement obtenable ( 15 , 20 , 30 % ?)
Merci d'avance pour votre aide

#5 - kty - 21 Janvier 2013

bonjour

je prévois d'installer une chaudière à condensation avec ventouse dans ma cave. Quelles sont les conditions nécessaires pour installer une chaudière murale ?

#4 - Benjamin (Admin) - 18 Octobre 2012

Bonjour,
Il est obligatoire d'avoir une conduit d'évacuer des fumées. En effet, les chaudières à condensation ont besoin d'une "ventouse", c'est-à-dire d'un tube qui évacue d'une part les fumées et d'une autre part faire rentrer de l'air neuf. Ces ventouses, peuvent être horizontales (majorité des cas)ou verticales.
A noter qu'un conduit de cheminée classique (d'une ancienne chaudière) peut être réutiliser pour une chaudière gaz condensation.
En résumé, il faut bien une évacuation des fumées et une entrée d'air (dans le cas de la condensation), mais cela ne nécessite pas un conduit de cheminée traditionnel.
On peut préciser qu'un conduit d'évacuation des fumées doit obligatoirement être installés dans les logements neufs équipés à l'électricité depuis le 1er septembre 2006.

#3 - jean pierre - 18 Octobre 2012

Bonjour,
comment sont évacués les gaz, faut il un conduit de cheminée ?

#2 - hilde068 - 18 Octobre 2012

bonjour,
avez vous pensé aussi a vérifier si vous avez assez de radiateurs dans votre logement?

#1 - Benjamin (Admin) - 15 Octobre 2012

Bonjour,
Non, la puissance de la chaudière ne fera pas augmenter la température de votre logement, sauf, si votre chaudière actuelle tourne en continue sans pouvoir atteindre la température de consigne, mais j'en doute, surtout ces jours-ci où nous sommes qu'en demi-saison. En effet, les régimes de température (températures de départ et de retour du chauffage), ne dépendent pas vraiment de la chaudière. Cette température est généralement réglable, pensez à la vérifier.

Peut-être y a t-il un problème sur votre circuit chauffage...(Avez-vous pensé par exemple à purger les radiateurs?).

Bon courage!

#0 - momopapy - 15 Octobre 2012

Bonjour,
Dans mon F3 j'ai un chauffage gaz avec une chaudière de 10kw et j'ai froid!!Avec une chaudière de 18kw peut-on augmenter la température?
Merci pour votre réponse.
Remonter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies vous permettant d'accéder à des services et offres adaptées à vos centres d'intérêts et nous permettre de mesurer l'audience.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez-ici.