Prix des chauffages électriques

A 15 cts le kWh, le chauffage électrique est très coûteux à l’utilisation mais reste souvent une solution privilégiée du fait de son faible coût d’achat. Pour rester cohérente et compétitive, une installation électrique doit donc coûter le moins cher possible, tout en étant confortable et performante. Voici un panorama des prix pratiqués ainsi qu’une sélection des meilleurs chauffages électriques.

Tous les prix indiqués dans l’article s'entendent TTC et correspondent à un chauffage horizontal de 1 000W avec le tarif le plus intéressant (mise en concurrence des magasins).

Chauffages électriques disposant du meilleur rapport qualité / prix

Au regard de l’étude de marché détaillée dans la suite de l’article, voici les chauffages qui semblent bénéficier du meilleur rapport qualité/prix grâce à un coût d’achat modéré et une régulation efficace :


VisuelMarqueRéférenceProg.PoidsConnectéNoticePrix TTC
PANNEAUX RAYONNANTS (Chambre, Cuisine, Salon en appoint)
thermor emotion 3ThermorEmotion 3Modifiable5.3 kgOuiPDF230€
atlantic tatooAtlanticTatouModifiable5.3 kgOuiPDF240€
RADIATEURS A INERTIE (Salon)
thermor kenya 3ThermorKenya 3Modifiable16 kgOuiPDF380€
atlantic calissiaAtlanticCalissiaModifiable16 kgOuiPDF410€
SYSTEME DE REGULATION
bridge cozytouch atlantic thermorAtlantic
Thermor
Bridge Cozytouch à connecter sur la box
pour le pilotage à distance des appareils
PDF90€

Vous trouverez ci-après les prix des chauffages électriques classées par technologie. En amont, voici une grille de lecture pour comprendre ce qui influence le prix :

La technologie (+ 100 à 500€ TTC) : La technologie de chauffe est ce qui impacte le plus le prix d’un chauffage électrique mais aussi le confort des occupants. Pour rappel, du moins confortable au plus confortable : convecteur > panneaux rayonnants > inertie (fluide, matériau métallique ou pierre). On se contentera de panneaux rayonnants pour les chambres tandis que des radiateurs à inerties seront préférables dans les pièces de vie.

La masse des appareils (+50 à 150€ TTC) : Plus un chauffage électrique est massif, plus lente sera sa montée en température. La part de rayonnement et de confort sera alors plus grande. Plus un radiateur est lourd, plus il y a de matériau accumulateur de chaleur et plus le prix est élevé.

La régulation (+50 à 150€ TTC) : La régulation est déterminante dans les économies d’énergie car elle permet de chauffer au plus près des besoins. Les meilleurs appareils disposent de capteur de présence (facultatif) et ont la possibilité de se commander à distance via une application Smartphone (recommandé). Voici les différents types de régulation en fonction de leur usage :


TypeUsageObservation
Thermostat mécanique sans fil piloteA bannirIl n’est pas possible de piloter le chauffage en dehors de la molette de base. Ce type de chauffage n’existe quasiment plus sauf très bas de gamme (produit à 30-40€).
Thermostat pilotable par fil pilotePour remplacer un chauffage dans une installationLe chauffage peut se piloter par un système de régulation externe. Installation pour bricoleur averti. Tous les chauffages mentionnés dans cet article sont compatibles fil Pilote.
Chauffage avec panneau de commandePour un chauffage isoléToujours prendre une programmation personnalisable plutôt que préenregistrée (non modifiable).
Chauffage connectéA privilégier lors d’un renouvellementPilotage à distance de plusieurs radiateurs, installation très facile.

Remarquons que les chauffages connectés prennent la place de leurs aînés dans tous les catalogues des marques. Les modèles anciens sont indiqués « jusqu’à épuisement des stocks » et sont donc déjà obsolètes. Conseils Thermiques vous recommande d’investir directement dans des chauffages connectés pour avoir une solution durable.

Prix des panneaux rayonnants

Les panneaux rayonnants assurent une montée en température rapide et un confort acceptable. On les utilise généralement pour les chambres. Prix de 150 à 300€ :


MarqueRéférencePoidsProgrammationIntelligentConnectéPrix TTC
ApplimoQuarto Plus5.3 kgNon (Fil Pilote)NonNon150€
ThermorAmadeus Evolution7 kgNon (Fil Pilote)OuiNon170€
AtlanticSolius5.6 kgNon (Fil Pilote)NonNon170€
ThermorAmadeus 25.6 kgNon (Fil Pilote)Non Non 170€
AirélecAixance 2 SAS5.3 kgNon (Fil Pilote)NonNon180€
NoirotAuréa 2 SAS5.3 kgNon (Fil Pilote)NonNon180€
AtlanticTatou5.5 kgModifiableOuiOui230€
ThermorEmotion 35.5 kgModifiableOuiOui230€
AtlanticSolius Ecodomo6.2 kgNon (Fil Pilote)OuiNon230€
NoirotAuréa Smart Ecocontrol5.3 kgModifiableOuiOui (+55€)*250€
AirélecAixance 2 Eco Prog5.3 kgModifiableOuiNon250€
ApplimoQuarto Smart Ecocontrol5.3 kgModifiableOuiOui (+55€)*255€
ApplimoQuarto Clic5.3 kgNon (Fil Pilote)OuiNon290€
AirélecAixance Smart Ecocontrol5.3 kgModifiableOuiOui (+55€)*370€

* Si les fils Pilote ne sont pas centralisés sur le tableau électrique.

Prix des radiateurs à inertie aluminium

Les radiateurs à inertie (corps en aluminium) proposent un meilleur confort thermique que les panneaux rayonnants. Conseils Thermiques n’a pas retenu de produit dans cette catégorie car le rapport qualité/prix est moins avantageux que les radiateurs à inertie fonte.


MarqueRéférencePoidsProgrammationIntelligentConnectéPrix TTC
ThermorMozart Digital10 kgPréenregistréeNonNon260€
AtlanticNirvana Digital10 kgPréenregistréeNonNon270€
AirélecNovéo digital prog8.4 kgModifiableNonNon280€
AirélecNoveo Digital Prog8.5 kgModifiableNonNon290€
AirélecNovéo EcoConso9.4 kgModifiableNonNon340€
AtlanticAgilia6 kgModifiableOuiOui360€
NoirotPalazzio Smart Ecocontrol8.4 kgModifiableOuiOui (+55€)*360€
ApplimoAdagio Smart Ecocontrol8.4 kgModifiableOuiOui (+55€)*375€
AirelecNovéo Smart Ecocontrol8.6 kgModifiableOuiOui (+55€)*380€
NoirotDouchka Smart Ecocontrol8.8 kgModifiableOuiOui (+55€)*410€
NoirotPlenitude Smart Ecocontrol9.4 kgModifiableOuiOui (+55€)*420€
ApplimoBella Smart Ecocontrol8.8 kgModifiableOuiOui (+55€)*430€
ApplimoNovalys Smart Ecocontrol9.4 kgModifiableOuiOui (+55€)*430€
ThermorOvation 3 Connecté13 kgModifiableOuiOui450€
AirélecInova Smart Ecocontrol9.2 kgModifiableOuiOui (+55€)*460€
AtlanticOniris PI Connecté13 kgModifiableOuiOui470€

* Si les fils Pilote ne sont pas centralisés sur le tableau électrique.

Prix des radiateurs à inertie fonte

Les radiateurs à inertie fonte offrent un bon confort thermique pour chauffer les pièces de vie tout en restant relativement accessibles.


MarqueRéférencePoidsProgrammationIntelligentConnectéPrix TTC
ThermorKenya 316 kgModifiableNonOui380€
AtlanticCalissia Connecté16 kgModifiableNonOui410€
AirélecFontea Digital18.5 kgNon (Fil Pilote)NonNon430€
NoirotAxiom Smart Ecocontrol18 kgModifiableOuiOui (+55€)*440€
AirélecDécofonte 2 digital prog16.5 kgModifiableNonNon440€
ApplimoPégase Smart Ecocontrol18 kgModifiableOuiOui (+55€)*450€
ApplimoLena Smart Ecocontrol23 kgModifiableOuiOui (+55€)*450€
NoirotBellagio Smart Ecocontrol18 kgModifiableOuiOui (+55€)*450€
NoirotCalidou Smart21.8 kgModifiableOuiNon460€
NoirotActifonte Smart Ecocontrol19 kgModifiableOuiOui (+55€)*480€
SauterMalao Connecté18 kgModifiableNonOui489€
AirélecFontéa Smart Ecocontrol18 kgModifiableOuiOui (+55€)*490€
AtlanticMaradja PI connecté21 kgModifiableOuiOui500€
ThermorEquation 3 PI21 kgModifiableOuiOui500€
AirélecStyl’fonte pro20 kgModifiableNonNon500€
NoirotActifonte Plus19 kgNon (Fil Pilote)NonNon500€
ApplimoSoleidou SmartEcocontrol21.8 kgModifiableOuiOui (+55€)*560€
NoirotCalidou SmartEcocontrol21.8 kgModifiableOuiOui (+55€)*560€
ApplimoViva fonte 219 kgNon (Fil Pilote)NonNon590€
AirélecAirédou Smart Ecocontrol21 kgModifiableOuiOui (+55€)*600€

* Si les fils Pilote ne sont pas centralisés sur le tableau électrique.

Prix des radiateurs à fluide caloporteur

Les radiateurs à inertie fluide proposent également une chaleur agréable pour les pièces de vie. Toutefois, le prix plus élevé que les radiateurs à inertie fonte et la présence de fluide qui peut occasionner de l’entretien fait que cette solution n’a pas été retenue.


MarqueRéférencePoidsProgrammationIntelligentConnectéPrix TTC
AtlanticAccessio Digital 210 kgModifiableNonNon200€
SauterBachata14 kgModifiableNonNon270€
ApplimoNovafluid14.1 kgNon (Fil Pilote)NonNon335€
NoirotArial11.2 kgNon (Fil Pilote)NonNon360€
ThermorBilbao 3 Connecté15 kgModifiableOuiOui450€
AtlanticGalapagos PI Connecté15 kgModifiableOuiOui470€

Quelle marque de chauffage électrique choisir ?

Acova, Airélec, Applimo, Aterno, Atlantic, Campa, Cayenne, Noirot, Rothelec, Thermor, Sauter… Les marques de chauffages électriques sont nombreuses et le marketing omniprésent. Pourtant, les principales marques appartiennent en fait aux mêmes groupes ce qui fait que le marché n’est pas si étendu que ce qu’on pourrait croire :


GroupeMarqueContact SAVFabricationGarantie
    Atlantic   AtlanticSite InternetFrançaise2 ans
ThermorSite InternetFrançaise2 ans
SauterSite InternetFrançaise2 ans
MullerAirélecSite InternetFrançaise2 ans
ApplimoSite InternetFrançaise2 ans
CampaSite InternetFrançaise2 ans
NoirotSite InternetFrançaise2 ans
ZendherAcovaSite InternetFrançaise2 ans
?*RothélecSite InternetFrançaise5 ans (électronique)
15 ans (matériaux)
AternoSite InternetFrançaise5 ans (électronique)
15 ans (matériaux)
CarreraCayenneSite InternetChinoise2 ans

*Au regard de la stratégie de communication, de leur localisation (67) et des garanties affichées, on peut supposer que ces marques appartiennent au même groupe.

Au niveau du positionnement tarifaire, c’est le groupe Atlantic qui semble tirer son épingle du jeu. Les systèmes de régulation connectés sont également meilleur marché que la concurrence.

Le groupe Carrera propose aussi des prix très agressifs (environ deux fois moins cher que Thermor) mais la marque ne propose pas de système de régulation centralisé et la fabrication n’est pas française (Chine).

Certaines marques comme Acova ou Campa se positionnent sur un secteur tarifaire très haut en proposant des radiateurs décoratifs sur-mesure au design recherché et personnalisable.

D’autres fabricants comme Aterno ou Rothélec ne communiquent pas leur prix publiquement en démarchant les particuliers directement au domicile ce qui laissent craindre des prix prohibitifs (des retours d’internautes parlent de 1 000€ à 2000€ le radiateur).

Notons enfin que la durée de garantie standard de 2 ans est relativement faible au regard de la technologie des radiateurs, ce qui n’encourage pas à se diriger vers des modèles couteux.

Prix d’une installation dans une maison de 120 m²

On se place désormais dans une maison de plain-pied de 120m² où le propriétaire décide de changer ses vieux convecteurs :

changement chauffage électrique maison 120

Il choisit les appareils les plus compétitifs au regard du besoin en équipant les chambres de 5 panneaux rayonnants et la pièce de vie de 5 radiateurs à inertie :


VisuelMarqueRéférenceProg.PoidsConnectéNoticePrix TTC
thermor emotion 3ThermorEmotion 3Modifiable5.3 kgOuiPDF230€
thermor kenya 3ThermorKenya 3Modifiable16 kgOuiPDF380€
bridge cozytouch atlantic thermorAtlantic
Thermor
Bridge Cozytouch à connecter sur la box
pour le pilotage à distance des appareils
PDF90€

Au total, son installation de chauffage électrique avec une bonne régulation lui revient à 3 140€ comme l’utilisateur pose lui-même ses radiateurs. Si vous n’avez pas de compétences en électricité, l’aide d’un professionnel est indispensable. On compte habituellement 90€ HT pour la pose d’un radiateur (TVA à 10%). Il faudra mettre les professionnels en concurrence pour obtenir le meilleur prix.

Rentabilité d’une installation de chauffages électriques

On étudie désormais la rentabilité de cette installation électrique en comparaison avec un poêle à granulés qui reste probablement la solution renouvelable la plus économique. Voici les hypothèses retenues (prix TTC) :


AppareilInvestissement
initial prix posé
Entretien
annuel
Prix énergie (€/kWh)RendementConso.UtilisationCoût
annuel
Durée vie
Chauffage électrique3 14000.15100%16 000100%2 40015 ans
Poêle à granulés*7 5002000.690%16 00090%96015 ans
Appoint électrique**000.15100%1 60010%24015 ans

*Poêle à granulés ventilé haut de gamme fabriqué en France (base Hoben H9).

**L’utilisateur garde ses vieux convecteurs en appoint qui ne représentent désormais plus que 10% de la consommation.

rentabilite chauffage électrique maison 120

On constate que le poêle à granulés est rentabilisé autour de la 4ème année ce qui intéressant financièrement, sans évoquer le bonus écologique de cette solution.

fournisseur énergie comparateurRemarquons que pour réduire efficacement le coût d’utilisation du chauffage électrique, il faut mettre en concurrence entre les différents fournisseurs d’électricité. En effet, EDF n’a plus de monopole sur ce marché depuis 2007 et les fournisseurs alternatifs proposent bien souvent des offres plus concurrentielles. Il est ainsi possible de réduire sa facture d’électricité de 10% sans frais, ni coupure ou tracas administratif. Pour comparer plusieurs offres, vous pouvez utiliser un comparateur gratuit et sans engagement comme Jechange.

Trouver le meilleur prix pour ses chauffages électriques

Vous l’aurez compris, les radiateurs électriques ne constituent pas une solution d’avenir, il faut donc s’équiper efficacement (technologie et régulation de qualité) et à petit prix. Le premier levier est de faire un état du marché et de sélectionner les meilleurs produits, c’est ce qui est proposé dans cet article. Le second levier est de comparer le prix des enseignes et elles sont très nombreuses à proposer la vente de chauffages électriques. On recense près de 25 magasins pour le radiateur à inertie fonte Thermor Emotion 3 issu de notre sélection, au point que le prix constructeur est totalement obsolète. Quelques exemples de prix relevés lors de la rédaction de l’article, de 370 à 500€ TTC :


Prix TTC relevés en fonction des sites marchands (livraison incluse)
Thermor – Prix fabricant599 €Econology413 €
ManoMano.fr372 € Domomat.com417 €
Materielelectrique.com372 € Domotelec433 €
Sanithermelec.fr377 €La Boutique de PKE433 €
Ligne Maison385 €Milea Habitat440 €
clicelec.com394 €RueDuCommerce440 €
Alliancelec395 €Outiz440 €
Maison Energy405 €RueDuCommerce465 €
Blanc Habitat408 €Fnac - Siemtech480 €
Le comptoir des énergies411 €Darty495 €
Mon-Habitat-Electrique.fr412 €eBay499 €

Aucun magasin n’est dans l’absolu plus ou moins cher qu’un autre, cela dépend vraiment des produits cherchés et des offres en cours. Il se peut donc que vous achetiez votre premier modèle de chauffage (panneau rayonnant pour les chambres) chez un premier marchand, puis votre second modèle (radiateur à inertie pour les pièces de vie) chez un concurrent et votre système de régulation chez un troisième vendeur. Certaines enseignes proposent même de s’aligner sur le prix concurrent le moins cher. Bref, prenez un peu de temps pour faire jouer la concurrence avant votre achat.

Conclusion : Choisir des chauffages efficaces et peu coûteux

A moyen terme, le coût de l’électricité rendra le chauffage électrique très peu intéressant en comparaison des solutions renouvelables comme un poêle à granulés par exemple. Il faut donc renouveler ses équipements en choisissant les plus efficaces en termes de régulation (produits connectés) et les moins coûteux. On peut garder à l’esprit qu’une installation cohérente ne doit pas dépasser 3 500€ TTC. Pour les chauffages, 250€ pour un panneau rayonnant et 400€ pour des radiateurs à inertie. Pour comprendre les différences de technologies entre les chauffages électriques, n’hésitez pas à consulter notre guide d’achat.

Laisser un commentaire ou poser une question




#13 - Sandace - 16 Octobre 2020

Merci pour votre retour rapide.

Donc, si je prends les radiateurs Fusion II de Noirot, je ne me tromperais pas et aurais un niveau de confort satisfaisant à moindre coût.

Sandace

#12 - Xavier (admin) - 16 Octobre 2020

Bonjour Sandace,

Si on considère une isolation moyenne et un climat tempéré, le besoin de chauffage se situe autour de 40 W/m3. Si vous avez une hauteur sous plafond standard (2.5 mètres), vous devriez retomber sur les puissances que vous indiquer. Par exemple :

Chambre : 15 (m²) * (2.5 (m) * 40 (W/M3) = 1 500 W

Pour le choix des radiateurs, vous êtes sur deux très bonnes marques donc il n'y a pas de "soucis" (le SAV français sera là au cas où).

Le Malao est un radiateur double coeur (c'est à dire à la fois rapide avec sa façade chauffante et confortable avec son inertie). Il pèse 18 kg (bonne inertie). Il est à réserver pour les pièces de vie si vous en avez les moyens.

Le Orosi est un radiateur uniquement "à inertie". Il est confortable mais met du temps à chauffer. Il pèse 11 kg et n'est pas connecté. Il sera bien pour les chambres mais pourra convenir aussi pour la pièce de vie si votre budget est limité.

Chez Noirot, les chauffages cités ne sont pas connectés et l'interface semble moins intuitive. Le Nymphe correspond en gros au Orosi (inertie 12.6 kg). Le Fusion au Malao (double coeur 19.4 kg) .

Je vous conseille d'opter pour le moins cher sans hésitation.

A bientôt,

#11 - Sandace - 15 Octobre 2020

Bonjour,
Je cherche à changer les radiateurs de mon appartement de 59m2. Pour le salon sur cuisine ouverte, je pensais mettre un 2000W et un 1000W,dans la chambre de 15m2 un radiateur de 1500W. Apres quelques recheches, j'hesite entre la marques Sauter (Maleo ou Orosi) et Noirot (Nymohe ou Fusion). Que me conseilleriez-vous? L'ecart de prix est assez important entre ces marques.
Merci de votre avis
Sandace

#10 - Xavier (admin) - 15 Octobre 2020

Bonjour Ben,

Le seul moyen de faire des économies de façon efficace est d'isoler son logement pour limiter son besoin en énergie. En améliorant le confort, on peut gagner un peu (car on chauffe moins fort pour atteindre le même confort) mais ce ne sera pas très significatif (surtout entre un radiateur double coeur et un radiateur à inertie qui est déjà confortable). La différence de prix ne me parait pas amortissable à l'utilisation.

Le radiateur double coeur peut se justifier pour les pièces à vivre. C'est une question d'arbitrage.

Pour le choix de la marque, il faut s'orienter vers une marque avec un bon niveau de SAV comme toutes celles qui suivent. Le groupe Altantic dispose des marques suivantes, équivalentes en terme de qualité (c'est le même fabricant) : Sauter, Ataltnic, Thermor. Le concurrent Noirot dispose des marques : Applimo, Noirot, Airélec. On peut aussi rajouter Accova en plus de ces deux entités.

Le prix entre les produits varient en fonction de la technologie ( panneau rayonnant < inertie < double coeur), de la masse des appareils ( de 10 à 20 kg généralement) et des options de confort (connecté ou non, oeil de détection ou non).

Pour la puissance, vous pouvez partir sur un besoin de 40W/m3 (qui correspond à un climat tempéré et une isolation moyenne). Pour une pièce de 10 m² avec une hauteur sous plafond de 3 m, cela donne le calcul suivant :

10 (m²) * 3 (m) * 40 (W/m3) = 1 200W.

(A voir selon votre hauteur sous plafond).

Pour le salon, si vous avez de quoi répartir les 3 radiateurs, ce serait un plus pour le confort mais pour cette surface, 2 radiateurs pourront convenir.

A bientôt,

#9 - Ben - 15 Octobre 2020

Bonjour Xavier,

Merci encore pour votre réponse si rapide et vos conseils, c'est très appréciable.
Il y a tellement de modèle, de technologie et de prix que l'on s'y perd !


Dans mon contexte actuel, je souhaite rester sur de l'électrique, tout en trouvant le meilleur rapport qualité/prix et en essayant de maximiser les économies d'électricité sur la durée (disons en une dizaine d'année voire plus).


Le prix d'un double coeur semble en effet plutôt dissuasif au premier abord.
=> Pensez-vous qu'au delà d'un confort de chauffe, l'investissement soit rentable sur du long terme (en comparaison avec une inertie classique) par rapport à des économies d'électricité ?


=> Si toutefois je décidais de passer à un double coeur, conseilleriez-vous plutôt la marque Sauter, par rapport à Thermor et Atlantic qui sont vos choix privilégiés sur de l'inertie sèche ? Est-ce une bonne marque pour des radiateurs car elle n'est pas spécialisée dans ce domaine ?
Peut-être parce que le prix du Sauter est quand même moins élevé que le double coeur Thermor ou Atlantic ?


=> Vu le prix, je pense que le double coeur est surtout intéressant pour une pièce à vivre. Qu'en pensez-vous ?
Pour les chambres et la cuisine, je partirai plutôt sur les radiateurs inertie sèche que vous préconisez. J'ai lu votre commentaire sur l'entretien du fluide qui me dissuade !


Par ailleurs, j'ai une dernière question sur la puissance.
Je suis dans un appartement de 1998 en île de France, au 6ème étage orienté sud pour le séjour et nord pour les chambres.
=> Pour une pièce à vivre de 30m2 : faut-il prendre 3 radiateurs de 1000W ou 2 de 1500W ?
=> Pour une chambre de 11,79m2 : faut-il prendre 1 radiateur de 1000W ou 1250 W
=> Pour une chambre de 10,82m2 : faut-il prendre un radiateur de 1000W ?
=> Pour une chambre de 13,55 m2 : faut-il prendre un radiateur de 1250W ou de 1500W ?


Merci beaucoup Xavier pour votre temps et vos retours.

A bientôt

#8 - Xavier (admin) - 15 Octobre 2020

Bonjour Ben,

Le choix technique des radiateurs à double coeur est intéressant. Ils chauffent vite au début grâce à une façade rayonnante (ce qui n'est pas le cas des radiateurs à inertie classiques) et ne sont pas agressifs (une masse accumulatrice prend ensuite le relai comme pour les radiateurs à inertie classiques).

Par contre, le prix est dissuasif, il faut compter au moins 500€ pour rester sur une marque avec un bon niveau de service (Sauter Malao par exemple). Si vous devez avoir un tel budget pour des chauffages électriques (qui sont très coûteux à l'utilisation), autant investir dans un chauffage au bois (plus confortable, plus écologique et soutenu par les aides).

En comparaison, un appareil de type Sauter Orosi (inertie fluide) va coûter autour de 230€.

Après, tout est une question d'arbitrage.

Pour vos chambres et la cuisine, un radiateur de type Orosi conviendra très bien pour un prix raisonnable (et comparable). Le fluide reste plus confortable à l'usage (mais moins réactif) que le panneau rayonnant (dont la part de convection est plus importante).

Après, si vous n'allez dans la chambre "que" au moment de dormir, un panneau rayonnant peut convenir.

A bientôt,

#7 - Ben - 14 Octobre 2020

Bonjour,

Merci beaucoup pour votre article très intéressant, ainsi que vos conseils.

Je souhaite remplacer les vieux convecteurs de mon appartement par des radiateurs à inertie.

Deux questions additionnelles :
1/ Je ne vois pas dans votre sélection de radiateurs à inertie à double coeur de chauffe. Est-ce que cela ne constitue pas un bon choix ? Le rapport qualité/prix n'est pas intéressant ?

=> Si cela constitue un choix intéressant, quels modèle conseilleriez-vous pour chauffer une pièce de vie ?
Je pense par exemple à des modèles comme le Thermor Equateur 4 ou le Atlantic Divali.

2/ Est-ce que vous conseillez de s'équiper de panneaux rayonnants dans les chambres et la cuisine, ou malgré tout un radiateur inertie est plus intéressant ?
=> Quels modèles de radiateur inertie conseilleriez-vous pour les chambres ou la cuisine ? Devrait-on rester sur le Thermor Kenya 3 ou Atlantic Calissia ?

Merci beaucoup et à bientôt

#6 - Xavier (admin) - 01 Juillet 2020

Bonjour Alois,

Un ramonage seul devrait coûter autour de 60€ et 180€ dans le cas où vous faites réaliser l'entretien exceptionnel du poêle par un professionnel (1 fois par an).

Concernant les chauffages électriques avec batterie associés à une installation en autoconsommation, cela me semble une solution un peu "hasardeuse" pour les raisons suivantes :

- Les panneaux solaires produisent 3.5 fois d'électricité en hiver par rapport à la saison estivale. Ils ne sont pas adaptés pour couvrir efficacement des besoins intenses en électricité comme des chauffages électriques.

- Une batterie possède un rendement (90% par exemple). De ce fait, quand vous stockez 10 kWh, vous ne pourrez en réutiliser que 9 (à voir le rendement chez Lancey).

- Les batteries sont coûteuses et périssables (même les batteries au Lithium qui acceptent des taux de décharge important). Le devis risque d'être élevé et les coûts de maintenance également.

- Le kWh électrique est environ 2.5 fois plus élevé que le kWh granulé (16 cts le kWh contre 7 cts environ). Même en autoconsommant une part, le coût d'utilisation final devrait être plus favorable au bois.

- Pas d'aides financières pour le chauffage électrique.

Je pencherais plus sur une solution "au bois" avec un entretien réalisé par un professionnel pour garantir une installation sécurisée. D'un point de vue économique, ce serait presque plus intéressant de faire changer votre poêle pour bénéficier des aides. Le choix le plus écologique serait de le remettre en état pour le faire durer.

A bientôt et tenez-nous au courant du chiffrage,

#5 - Alois - 30 Juin 2020

Bonjour,
J’étais sur une installation électrique et suis passé à un poêle à pellets que j’ai depuis 6 ans , suite à un incendie dans le tubage je réfléchis à repasser en électrique car les assureurs me demandent de passer à 2 ramonages par an soit 350€ et je vais commencer à rentrer dans pièces à changer du à l’usure, du coup cela me coûterait 1000€ par an .
Aujourd’hui j’ai installer 3kw de panneaux photovoltaïques dans mon jardin en autoconsommation et je regarde la solution de la marque Lancey , radiateur avec batterie intégré qui utilise les heures creuses pour se charger.
J’attends le devis et les garanties pour connaître le nombre de cycles de charge .
Un retour de votre part m’intéresse.
Bonne journée

#4 - Xavier (admin) - 06 Septembre 2018

Bonjour Laurent,

Merci de l'intérêt que vous portez à notre site. Le débat peut se résoudre assez vite car faire une maison neuve en tout électrique est probablement impossible car cette énergie est très pénalisée. Malus facteur2.5 par rapport au bois :
https://conseils-thermiques.org/contenu/conversion_energie_primaire_finale.php

N'y voyez aucune "morale", mais si on regarde la cohérence du projet (Maison bois écologique, isolation écologique, conception bioclimatique certainement), il parait plus judicieux de partir sur une énergie renouvelable pour le chauffage. Dans le cas d'un poêle à granulés, le coût de l'énergie reste 2.5 fois moins couteux (même si l'investissement initial sera supérieur).

Je vous invite à lire ce retour d'expériences sur une MOB proche de votre projet (sauf pour l'isolation et donc le confort d'été) :
https://conseils-thermiques.org/contenu/maison-ossature-bois.php

Aussi, deux tests de poêles à granulés qui offrent les meilleures performances dans une maison à étage :
https://conseils-thermiques.org/contenu/test-poele-granule-cadel-sweet-3.php
https://conseils-thermiques.org/contenu/test-poele-granule-canalisable-hoben-h11c.php

De notre point de vue, le chauffage électrique reste une solution de "dernier recours" pour le chauffage (une maison en rénovation où il n'y a pas la place d'installer une chaudière, ni un poêle et qu'aucun réseau de chauffage n'existe).

En espérant avoir été le plus objectif possible :)

A bientôt,

#3 - Mister Lorent - 06 Septembre 2018

Bonjour,

Je viens tout d'abord vous remercier et féliciter pour vos infos qui sont une véritable mine d'or ! vraiment.
A la lecture de cet article sur le chauffage électrique je suis finalement dans le doute. Nous souhaitons faire construire une maison ossature bois dans le 04 au dessus de Sisteron à 800m d'altitude. genre 140m2, 2 chambres au rez et un unique étage comprenant une grande chambre parentale (+sdb/WC). Grâce à vos conseils j'envisageais d'utiliser un plancher chauffant électrique, des radiateurs électriques à inertie dans les 3 chambres (pour une montée en température plus rapide) et également un poèle mixte granul/bois sans électricité au rez idéalement placé au centre . L'ouates de cellulose en plaques serait mon choix actuel isolation. Donc la lecture de cet article et sa conclusion sur l'intérêt moindre du chauffage électrique remet un peu en questions mes choix ! Quelle pourrait être votre réponse à mes doutes ? Merci d'avance. Laurent

#2 - Xavier (admin) - 18 Décembre 2017

Bonjour Castelin,

Les deux paramètres entrent en compte. Pour une maison correctement isolée, on part sur une puissance de 1 kW pour 10 m² avec une hauteur sous plafond standard (2m50).

Plus la hauteur du plafond augmente, plus il faut privilégier des chauffages par rayonnement pour limiter la stratification de l'air (chaud en haut, froid en bas).

A bientôt,

#1 - castelin - 16 Décembre 2017

nous habitons un appartement isolé correctement à Nantes
question:
quelle puissance de radiateur choisir en fonction des m2 ou du volume (plafond 2m50)?

Merci
Remonter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies vous permettant d'accéder à des services et offres adaptées à vos centres d'intérêts et nous permettre de mesurer l'audience.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez-ici.