Conseils Thermiques Conseils Thermiques

Quelle marque de poêle à granulés choisir ?

comparatif marque poeles à granulésAvec plus de 70 marques recensées, l'offre de poêles à granulés est aujourd'hui tellement étendue qu'il devient très difficile de faire son choix. A cette situation s'ajoute un marketing parfois trompeur. Conseils Thermiques a donc mené un travail d'investigation auprès de chaque marque afin de proposer un comparatif objectif. Réactivité des enseignes, origine de fabrication, réseaux de distribution, garanties, prix... l'outil intègre de nombreux critères pour vous aider à choisir LA marque qui vous correspond le mieux.

Comparatif des marques de poêle à granulés

Par défaut, les marques sont affichées par ordre alphabétique. Il vous suffit de cliquer sur les critères en haut des colonnes pour les classer.
En cliquant sur une marque, vous accéderez à plus d’informations.
Un guide de lecture est disponible sous le comparatif.

Marque Réseau de distribution Garantie élec. Garantie Corps de chauffe Fabricant Fabrication Française Fourchette Prix HT Réactivité Mail (jour) Zones 2 ou 3

comparatif poele granule legende

Sources : Les informations ont été obtenues en croisant les notices des appareils, les sites des fabricants, les avis techniques du CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment) et bien sûr en contactant directement des marques. Conseils Thermiques n’a reçu aucun financement extérieur pour la rédaction de cet article (ni pour aucun autre d’ailleurs!). Voici les critères retenus par la rédaction pour établir ce comparatif des marques de poêles à granulés :

1. Réseaux de distribution : 3 choix possibles

Le choix de la rédaction : Réseau de revendeurs agrééslogo artisan qualibois

L’achat d’un poêle à granulés passe en premier lieu par un installateur agréé, et au mieux, formé par la marque. Cet interlocuteur de proximité aura la plupart du temps suivi la formation Qualibois (il faut le vérifier) qui vous permet de bénéficier des aides financières en vigueur (rénovation). Il vous accompagnera avant votre achat en vous conseillant sur le meilleur produit au regard de votre situation. Il vous installera ensuite votre matériel dans les règles de l’art et vous guidera lors de la mise en service (explication du fonctionnement et entretien). Enfin, il assurera le suivi après votre achat (suivi en cas de panne, entretien et ramonage). Il restera votre premier interlocuteur en cas de problème. En ce sens, le choix d’un installateur compétent prime sur la marque choisie. En outre, un grand nombre de revendeurs de la marque dans votre région vous assure un suivi de votre produit même si votre installateur initial ferme ses portes.

Le choix intermédiaire : Grande surface de bricolage (GSB)

Dans ce cas, vous ne bénéficiez pas toujours d’un conseil par un professionnel qualifié avant votre achat. L’installateur qui viendra vous installer votre appareil ne sera pas directement agréé par la marque. Celle-ci laisse la responsabilité à l’enseigne de choisir le professionnel compétent. Il faut alors s’assurer de la certification Qualibois. Notez que l’élaboration d’un devis est une prestation généralement payante en GSB (autour de 45€, déductible si le devis est signé). Si vous choisissez d’installer l’appareil vous-même, la marque peut vous proposer de faire vérifier la pose moyennant généralement finance. On ne peut que conseiller de faire contrôler l’installation par un professionnel qui pourra ainsi enregistrer votre garantie en bonne et due forme auprès de la marque. Cela permettra un meilleur suivi après la vente. En cas de problème, ce n’est pas l’installateur initial qui interviendra mais un réseau de techniciens gérés par la marque (prestataires de service).

choisir poele granule grande surface bricolage

Si vous vous orientez vers un produit GSB, privilégiez les marques qui vous encouragent à vérifier l’installation et à enregistrer le produit pour faciliter le suivi après-vente.

Le choix à éviter : Internet

Dans ce dernier cas, l’étape du conseil peut être totalement ignorée et très souvent, un professionnel formé ne sera pas là pour vous guider. Au niveau de la pose, certains sites vous encourageront à la faire vous -même, d’autres vous proposeront l’aide d’un technicien. Nous vous conseillons de choisir cette seconde option, toujours en s’assurant de la certification Qualibois du professionnel. Il faut également garder à l’esprit qu’une installation par vos soins entraine la plupart du temps l’annulation de toute garantie en plus de l’impossibilité de recourir aux aides financières.

"La garantie est annulée dans les cas suivants : L'installation n'est pas effectuée par un installateur qualifié Qualibois en respect des normes en vigueur et selon les prescriptions indiquées dans ce document."

"La responsabilité de Emaflam est limitée à la fourniture de l’appareil. […] L’installateur assume pleinement les responsabilités de son installation."

Notices des poêles Belleza Rio et Emaflam Hema vendus sur internet

Certains fabricants déconseillent même l’achat de leurs propres produits via internet ou refusent catégoriquement d’assurer la garantie :

éviter achat poele granule internet

éviter achat poele granule internet

Avertissements liés à l'achat d'un poêle sur internet sur les site de MCZ et Moretti Design

Au cours de ses recherches, Conseils Thermiques a identifié de nombreuses pratiques douteuses de la part de sites internet peu scrupuleux. Voici quelques signaux qui doivent vous alerter si vous souhaitez (quand même) acheter un poêle sur internet :

1. Des conseils orientés uniquement vers la vente : L'interlocuteur, qui n’est pas formé spécifiquement sur les poêles à granulés, veut absolument vous vendre son matériel quitte à mentir sur les caractéristiques de l'appareil. Lors d’une discussion sur un des plus gros sites de vente en ligne français, au sujet d’un poêle à granulé vendu 1 000€, nous apprenons que le poêle est fabriqué en France et garantie pièce, main d’œuvre et déplacement 2 ans. Après une recherche directement auprès de l’importateur du produit, nous constatons que le produit est en réalité de fabrication chinoise et qu’aucun professionnel n’est agréé par la marque pour le suivi de la garantie…

2. Des sites de ventes trop généralistes : Sur le site, on vend tout et n'importe quoi (piscine, barbecue...)

éviter achat poele granule internet

3. Des marques « fantômes » : On ne trouve aucune information sur la marque, aucun avis de client en dehors du site du vendeur. Bien sûr, aucune trace d’un quelconque site du fabricant (produits chinois la plupart du temps).

4. Un marketing axé uniquement sur le prix : On certifie par tous les moyens que son produit est le moins cher. Généralement, le prix ne dépasse pas 1 500€ TTC.

éviter achat poele granule internet

5. Une installation facile dans les règles de l’art : On vous informe qu'il n'y a aucun problème pour installer soi-même son poêle.

éviter achat poele granule internet

Ce même site vend par ailleurs des poêles de grandes marques garantis 4 ans au lieu de de 2...
Attention aux fausses promesses donc.

6. Des services qui manquent de transparence : Présence de numéros payants surtaxés qui mènent sur des serveurs vocaux génériques.

7. Vente de grandes marques sans leur accord : C’est bien simple, les marques qui passent par des revendeurs spécialisés ne souhaitent en aucun cas que leurs produits soient commercialisés sur internet.

Au regard de ces éléments, Conseils Thermiques vous conseille vivement de privilégier un réseau de revendeurs agréés afin d’avoir un suivi de bout en bout.

2. Garantie des poêles à granulés : Vérifiez avant d’acheter !

Etat du marché : Classiquement, la partie électronique et le corps de chauffe sont garantis 2 ans. Certaines marques étendent la garantie au corps de chauffe à 5 ou 10 ans. Une garantie plus élevée sur la partie électronique, point faible de l’appareil, est vraiment très rare ce qui en fait un critère discriminant.

Garantie électronique étendue gratuitement… Chiche? Dans ce contexte, Conseils Thermiques a proposé à toutes les marques de s’engager au-delà de la garantie électronique de 2 ans en proposant à ses internautes une extension gratuite. Cela constitue un véritable engagement qualitatif (limite de l’obsolescence programmée, sécurité financière pour le consommateur). Voici les enseignes qui ont répondu favorablement :

extension garantie poele granule extension garantie poele granule

extension garantie poele granule extension garantie poele granule

Cliquez sur les vignettes pour télécharger le document et présentez-vous chez votre revendeur pour bénéficier de la garantie supplémentaire.

Conseils Thermiques invite bien sûr toutes les marques à proposer une garantie électronique supérieure à 2 ans. Il suffit de nous fournir un document qui précise les conditions, il sera mis gratuitement en ligne sur le site.

Marketing parfois trompeur : Certaines marques ont une fâcheuse tendance à mettre en évidence uniquement la garantie la plus élevée (celle du corps de chauffe) ce qui peut induire en erreur. Pire, les marques qui distribuent d’autres appareils de chauffage au bois garantis 10 ans (poêles à bois ou inserts), communiquent essentiellement sur ce point. Il se peut que l’on trouve des garanties affichées de 10 ans alors que les poêles à granulés (électronique et corps de chauffe) ne sont garantis que 2 ans. Rien d’illégal évidemment, mais le consommateur est invité à la plus grande vigilance.

Extension de garantie : Si les marques restent assez frileuses à proposer des garanties étendues pour tous, il se peut que votre installateur local vous propose une extension de garantie. Cela peut prendre la forme d’un forfait qui inclut également l’entretien du poêle et le ramonage. Le prix de cette prestation se situe autour de 270€/an (170€ : ramonage et entretien ; 100€ : garantie). Le service est généralement valable 5 ans et proposé uniquement avant l’achat (pas de rétroactivité).

Conditions de garantie : Un point impératif avant l’achat est de vérifier ce que recouvre précisément la garantie notamment au niveau de la bougie d’allumage qui peut faire partie ou non des pièces dites « d’usure » (souvent hors garantie).

conditions garantie poele granule

Exclusions de garantie : Il faut également vérifier ce point avec attention. La plupart du temps, la garantie est annulée si un professionnel ne vous installe pas votre appareil. On trouve également des clauses d’exclusion abusives ou inapplicables :

"Lors du remplissage du réservoir, éviter de mettre la sciure qui peut être présente dans le fond du sac. Le non-respect de cette prescription est préjudiciable pour la sécurité de l’appareil et annule toute garantie." (Notice des poêles Kausiflam, vendus en GSB)

"Ne pas nettoyer correctement le poêle provoquera une combustion faible et annulera la garantie de celui-ci." (Notice des poêles Haverland, vendus sur internet)

3. Fabricants, assembleurs ou distributeurs ?

Les marques qui fabriquent : Ces marquent fabriquent elles-mêmes le corps de chauffe et les parties décoratives puis les assemblent et les distribuent. La partie électronique est généralement sous-traitée sauf mention contraire. On peut classer les distributeurs exclusifs (qui ne revendent qu’une seule marque en exclusivité) dans cette catégorie.

Les marques qui assemblent : Ces marques achètent (en Italie généralement) le corps de chauffe, les parties décoratives et la partie électronique puis les assemblent sur leur site de production. Elles distribuent ensuite les poêles en leur nom.

Les marques qui distribuent : Ces marques achètent des poêles à granulés à un fabricant et les distribuent en leur nom propre.

4. Origine de fabrication : Attention aux drapeaux tricolores… et aux autres !

attention logo made in franceLa plupart des poêles distribués en France proviennent d’Italie. Dans ce contexte, l’origine de fabrication, si elle n’est pas un gage automatique de qualité, devient un réel argument de vente. Il faut donc rester très vigilant face au marketing. On peut retenir qu’un drapeau français sur un site internet n’est pas toujours synonyme de fabrication française. En effet, certaines marques s’estampillent facilement « fabricant français» alors que la production de poêles à granulés est faite majoritairement en dehors de l’hexagone. Cette observation est valable pour tous les pays. Pour illustrer, voilà ce qu’on peut lire sur le site internet d’un distributeur :

"Nos clients méritent des poêles, cheminées et inserts d’une qualité irréprochable. C’est pourquoi nos produits sont intégralement fabriqués en Norvège avec les meilleurs matériaux leur garantissant ainsi une longévité inégalée sur le marché."

Si cette affirmation est valable pour les poêles à bois, tous les poêles à granulés de cette marque sont fabriqués en Italie. Si l’origine de fabrication est un critère important pour vous, regardez donc précisément l’onglet « fabrication » dans le détail des marques. Vous pouvez également consulter notre article relatif à la fabrication française d'un poêle à granulés

poele granule hase Quebec5. Prix : du simple au quadruple !

Les prix varient en fonction de la puissance bien sûr, mais les différences se font principalement au niveau de la finition (acier, céramique, pierre ollaire…) et de la technologie (ventilé ou non, canalisable, hydro). A titre d’exemple, entre les modèles Calgary (4 490€ HT) et Québec (5 990€) proposés par Hase, la différence de 1 500€ est uniquement liée à l’esthétique, la technologie étant exactement la même. Pour se situer, voici ce qu’on est en droit d’attendre pour un modèle classique (poêle ventilé Air de 9 kW, finition basique en acier) :

Pour tirer les prix à son avantage, il convient d’avoir plusieurs devis en main afin de mettre les professionnels en concurrence. Pour comparer rapidement différentes propositions, vous pouvez utiliser une application en ligne, gratuite et sans engagement comme Enchantier:

Fermer X

Votre demande de devis a bien été enregistrée.
Nos entreprises partenaires (Enchantier, 123 Devis ou Travaux.com) prendront contact avec vous très prochainement par mail ou par téléphone pour plus de précisions sur votre projet et pour vous mettre en relation avec des artisans disponibles et proches de chez vous.
Pensez à vérifier que vous ne recevez pas les mails dans vos "spams".

  • Votre projet
  • Vos coordonnées
  • * *
  • Vous êtes
  • Votre situation *
  • *
  • de *
  • * *

6. Fonctionnement des appareils : des différences techniques notables

En ce qui concerne le fonctionnement des poêles à granulés, celui-ci est directement lié à l'architecture électronique de l'appareil. De ce point de vue, il existe des différences sensibles entre les modèles que l'on peut répertorier selon 4 critères :

comparatif marque poeles à granulésModulation automatique de la combustion : Les meilleurs poêles choisissent seuls la puissance nécessaire en fonction de la température de consigne à atteindre. Les moins performants se contentent de chauffer à une puissance constante définie par l'utilisateur, puis de passer en puissance minimum quand la température de consigne est atteinte. Il y a un risque de ne jamais atteindre la température demandée si l'utilisateur encode une puissance trop faible.

comparatif marque poeles à granulésBruit et vitesse des ventilateurs : Les meilleurs modèles permettent de choisir le niveau de ventilation indépendanmment de la puissance, l'extinction des ventilateurs est parfois possible sous conditions. Les moins performants n'offrent pas cette possibilité. En conséquence, les fortes puissances peuvent être inutilisables car trop bruyantes.

comparatif marque poeles à granulésNombre de températures de consigne : Les poêles à granulés les plus aboutis permettent d'associer une température unique pour chaque plage horaire programmée alors que d'autres se contentent d'une seule température configurée sur l'appareil pour toutes les plages de programmation. Dans ce dernier cas, il n'est pas possible de mettre une température réduite la nuit et se réveiller avec une température de confort.

comparatif marque poeles à granulésProgrammation : Plus la liberté de programmation est grande, plus il est possible de chauffer au plus près de ses besoins et d'économiser ainsi des granulés de bois.

Voici un tableau récapitulatif qui classe les prestations des appareils : rouge (minimum requis), jaune (satisfaisant), vert (très satisfaisant). Attention, cet outil identifie les tendances générales des marques. Seule la notice spécifique d'un appareil peut renseigner avec précision sur le modèle choisi, demandez-là impérativement avant votre achat.


Marques comparatif poele granule puissance Modulation automatique de la combustion comparatif poele granule bruit Bruit et vitesse des ventilateurs comparatif poele granule température Nombre de températures de consignes comparatif poele granule programmation Programmation hebdomadaire
Hoben Modulation automatique
selon 85 paliers
Niveau de ventilation réglable
Mode Silence
Libre > 3 plages par jour
Rika Modulation automatique
selon 16 paliers
Poêle à convection naturelle Libre 2 plages de confort par jour en dehors temp. réduit
CMG Modulation automatique
selon 10 paliers
Réglage automatique
(fonction Ventilation Smart)
3 températures possibles > 3 plages par jour
MCZ Modulation automatique
selon 5 paliers
Niveau de ventilation réglable
Extinction possible sous conditions
Libre 6 plages par semaine
Thermorossi Modulation automatique
selon 5 paliers
Niveau de ventilation réglable 1 (Pas de réduit possible) 3 plages par jour
Palazzetti* Modul. auto. selon 2 paliers :
P. Constante / P. mini
Niveau de ventilation réglable
Extinction possible
Libre 6 plages par semaine
Ravelli Modul. auto. selon 2 paliers :
P. Constante / P. mini
Niveau de ventilation réglable
Extinction possible
Libre 4 plages par semaine
Extraflame
Piazzetta
Modul. auto. selon 2 paliers :
P. Constante / P. mini
Niveau de ventilation réglable Libre 4 plages par semaine
Cadel
Freepoint
Edilkamin
Modul. auto. selon 2 paliers :
P. Constante / P. mini
Niveau de ventilation réglable 1 (Pas de réduit possible) 4 plages par semaine
Invicta (gamme GSB)
Laminox Idro
Lincar
Modul. auto. selon 2 paliers :
P. Constante / P. mini
Niveau ventilation proportionnel à la puissance 1 (Pas de réduit possible) 4 plages par semaine

*Palazzetti et toutes les marques dérivées : Atlantic, Bosh, Casatelli, Cheminées Philippe, Fonte Flamme, Godin, Jotul, Royal, Tresco et certains modèles étanches Invicta et Chazelles.

7. Réactivité des marques : 70% des enseignes répondent

Si votre revendeur initial reste toujours votre premier interlocuteur, il se peut que vous ayez à vous tourner directement vers la marque (litige avec l’installateur, fermeture de l’enseigne, achat d’un logement avec un poêle préexistant). Conseils Thermiques a donc testé la réactivité des entreprises par mail en prétextant une panne courante de l’appareil. Les marques qui répondent (48/73 environ) le font généralement très rapidement (moins de 48 heures). Les enseignes ont également été contactées par téléphone pour obtenir des informations complémentaires. A noter que certaines marques ne répondent pas aux mails mais restent tout à fait accessibles au téléphone. Dans ce cas, la présence d’un interlocuteur français facilite les démarches.

8. Installations : zones 1, 2 ou 3

exclusion garantie poele granule

Installation possible en zones 1, 2 ou 3 avec un poêle certifié étanche (CSTB) ou validé étanche (préconisation constructeur). Infographie : Casatelli

Installation en zones 2 et 3 : Pour une installation de ce type, il faut choisir un poêle « certifié étanche » CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment) ou « validé étanche » par le constructeur. La pose en zone 3 reste à éviter si possible (risque de mise en sécurité du poêle en cas de vent fort et de salissures sur la façade) et est interdite dans le neuf. Attention, en règle générale, seuls quelques modèles de la marque sont certifiés. Il arrive assez régulièrement que des installateurs proposent des installations en zones 2 ou 3 sans que le poêle ne possède de certification. Prudence donc.

Installation en zone 1 avec des conduits séparés : il n’y a pas besoin de certification particulière.

Pourquoi certaines marques ne fabriquent pas leurs modèles certifiés étanches ? Pour répondre à la demande de leur client, les enseignes veulent avoir dans leur gamme des poêles « certifiés étanches ». Or, la certification coûte très chère (au moins 30 000€ soit 1 salarié à plein temps pendant 1 an). De ce fait, les marques achètent des poêles certifiés étanches directement auprès d’un autre fabriquant pour avoir une gamme complète.

Conclusion : Quelle marque de poêle à granulés choisir ?

Vous l’aurez compris, c’est à vous de trancher cette question en fonction des critères détaillés dans l’article. Pour un achat durable, nous vous conseillons de passer par un revendeur spécialisé Qualibois qui vous épaulera avant (conseils), pendant (installation et mise en service) et après votre achat (entretien, dépannage). Cela vous permettra en outre de bénéficier des aides financières en vigueur. Il faut ensuite porter une attention toute particulière aux garanties de l’appareil (durée et conditions) notamment au niveau de la partie électronique qui reste le point faible des poêles à granulés. Quelques enseignes se démarquent ici en proposant une garantie supérieure à 2 ans pour tous leurs modèles (Hoben, Cogra, Stuv, Laugil). Conseils Thermiques invite par ailleurs toutes les marques à faire de même pour ses internautes, il suffit de se manifester. Enfin, pour une installation en zone 2 ou 3, pensez à vérifier la certification étanche du poêle (CSTB ou constructeur). Pour le poêle à granulés en lui-même, retrouvez nos 8 conseils pour faire le bon choix.

Laisser un commentaire ou poser une question




#72 - Nzls93 - 20.02.17

Bonjour,
ayant parcouru les forums merci pour les informations déjà en ligne mais j'ai du mal à choisir mon poêle à granulé ?.
Nous faisons une extension (séjour + cuisine ouverte faite sur existant) qui fera 40m2 avec ouverture sur le salon de 20m2 qui lui donne sur le couloir avec étage et un bureau.
Nous avons actuellement un chauffage au fuel.
Nous voudrions mettre à poêle à granulé étanche (montage en zone 2) dans l'extension.
Nous avons vu plusieurs poêles (Hoben, hase, edilkamin, , superior et rika), très difficile de choisir nous recherchons un poêle facile à régler sans nuisance sonore, le prix réduit aussi notre choix, budget d'environ 5000€ monté.
la priorité est de chauffer l'extension 40m2, un 6-7 KW étanche devrait suffire ?, avec ou sans ventilation ?
Ai-je été clair vers quels produits m'orienterez vous car je suis un peu perdu car nous avons des discours contradictoires ??

Cordialement
Didier

#71 - Frédéric - 17.02.17

Merci de votre réponse
Je viens de signer pour un invicta arenga LPE 9 kW
Quand il sera installé et après quelques jours de fonctionnement je reviendrais pour donner mon avis
Cordialement
Frederic

#70 - Xavier (admin) - 17.02.17

Bonjour Frederic,

Votre poêle Invicta est fabriqué par CMG et effectivement, on est sur des prestations assez proches d'un MCZ. Nous venons de réaliser un test du modèle MCZ Ego qui devrait vous éclairer sur son fonctionnement :
http://conseils-thermiques.org/contenu/test-poele-granule-mcz-ego.php

Il faudrait que nous puissions tester un CMG dans nos locaux afin de comparer effectivement les produits notamment au niveau du bruit. La possibilité de régler la ventilation en pourcentage sur le CMG est intéressante car une fois le réglage réalisé selon votre confort acoustique, il n'y aura plus besoin d'y toucher. Sur le MCZ, il faut ajuster régulièrement le niveau de ventilation sur la télécommande. Je vais relancer CMG suite à votre demande afin qu'il nous envoie un appareil. Pour l'heure, je ne peux malheureusement pas vous aider beaucoup plus... Je reviens vers vous si nous avons une réponse positive.

A bientôt,

#69 - Frederic64 - 15.02.17

Bonjour
Je suis tombé sur ce site vraiment très complet et surtout pleins de renseignements très utiles
Je m'oriente vers l'achat d'un poêle a granules ou un invicta arenga lpe9 ou un mcz star 2.0 le mcz a un rendement théorique supérieur mais j'ai vu sur internet que certains corps de chauffe de chez mcz se fissuraient du a une combustion répété a puissance max mais je n'ai pas vu de gros problèmes chez invicta j'ai actuellement un insert et un volume de chauffe dans la pièce principale de 130 m3 a cause d'une mezzanine toute la chaleur monte avant de redescendre un poêle avec ventilation devrait atténuer ce problème majeur et un couloir de distribution en face. Le mcz fait 8kw et les prix avec la pose sont comparables. J'hésite la programmation est comparable
Pourriez vous m'aider??
Cordialement

#68 - Xavier (admin) - 14.02.17

Bonjour Pascal,

Nous n'avons pas eu de retours concernant ce poêle et d'éventuels problèmes. Le poêle est toujours présent sur le site d'Edilkamin ce qui laisse penser qu'il n'y a pas de défaut de sécurité et semble dater de 2015 (plutôt récent pour une sortie du catalogue). Pour le SAV, généralement, la plupart des pièces utilisées sont les mêmes d'un poêle à l'autre (hors finition) ce qui fait qu'il sera possible de dépanner le poêle même s'il n'est plus en production.

Après, si vos infos sont fiables ou si vous n'avez pas confiance dans votre revendeur, vous ne prenez aucun risque à changer de modèle ou d'enseigne.

Cordialement,

#67 - Xavier (admin) - 14.02.17

Bonsoir MSC,

Pour le test d'étanchéité, c'est bien l'ensemble des fuites d'air de la maison qui est comptabilisé.
Pour le conduit concentrique, il faut bien un poêle certifié étanche par le CSTB ou validé étanche par le fabricant. Voici par exemple ce que précise le document technique d'application du conduit Poujoulat PGI (conduit concentrique) :

"Les appareils doivent être à circuit de combustion étanche et titulaires d'un Avis Technique ou d’un Document Technique d’Application pour cette application."

Vous trouverez une liste des appareils compatibles ici ainsi que le fonctionnement du conduit concentrique :
http://conseils-thermiques.org/contenu/poele_granule.php#9
Dans ce cas, l'installateur aura le choix entre une pose en zone 1 ou en zone 2.

Sinon, vous avez la possibilité d'utiliser 2 conduits séparés avec un poêle "lambda" comme c'est le cas dans cette maison RT 2012 :
http://conseils-thermiques.org/contenu/test_poele_granule_haas_sohn.php
Dans ce cas, pose en zone 1 obligatoire.

A bientôt,

#66 - Pascal - 13.02.17

Un distributeur m'a proposé un poele à granulés de la marque EDILKAMIN modèle Kikka en déstockage.
Je me suis renseigné et je viens d'apprendre que cet appareil n'est plus fabriqué et serait même retiré du marché car il présente des dysfonctionnements graves notamment ils exploseraient et leur fiabilité n'a pas été démontrée.
Avez vous des informations sur ce sujet?
Merci

#65 - MSC - 13.02.17

Bonsoir,
Je fais construire une maison type RT 2012. Le bureau thermique a validé et préconisé un poele à granulés non étanche mais qui a satisfait les tests de perméabilité. La perméabilité est testée sur l'ensemble du bâti et non individuellement sur chaque matériel. On considère que c'e'st le système complet qui est étanche. Confirmez-vous ce point?
De plus le conduit mis en oeuvre est de type concentrique deux parois, c'est à dire que l'air comburant est amené par le conduit lui même à l'appareil et les fumées s'échappent par le conduit intérieur. Connaissez-vous cette technique? Quelles sont les prescriptions que l'installateur doit respecter?
Enfin, l'appareil n'est pas sous avis technique, est-ce un problème?
Merci pour vos réponses.

#64 - Xavier (admin) - 13.02.17

Bonjour Dave,

Merci de l'intérêt que vous portez à notre site. Nous ne connaissions pas cette marque (et ce n'est pas faute d'avoir essayer de toutes les recenser!). A la lecture de la notice, voici quelques points de réflexion :

- Fonctionnement sans électricité : Contrairement à ce qu'on pourrait croire de prime abord, il semble bien que le poêle va s'arrêter rapidement en cas de coupure d'électricité (l'alimentation en granulés s'arrête).

- Fonctionnement simple : Il ne semble pas y avoir de programmation hebdomadaire ce qui implique de ne pas pouvoir se réveiller le matin avec une température de confort. Cela ne va pas dans le sens d'une économie de granulés (chauffer au plus près de la présence des utilisateurs). Voir un exemple de test sans programmation :
http://conseils-thermiques.org/contenu/test_poele_granule_haas_sohn.php

- Diamètre de 120 mm : le tubage des fumées est de 120mm ce qui est assez atypique (on est plutôt sur 80mm ou 100mm pour des poêles à granulés, 150mm pour des poêles mixtes, et 150-230mm pour des poêles à bois). Il faut donc s'assurer de la compatibilité de l'installation avec des terminaux futurs.

- Prix de 2 337€ TTC qui me parait plutôt élevé au regard des prestations. Prix semblable à un freepoint par exemple avec une programmation hebdomadaire (même s'il n'est pas parfait).

- Trouver un professionnel Qualibois : Pour assurer la garantie de la notice, une pose par un pro doit être effectuée. Il ne semble pas y avoir de liste de pros agréés par l'enseigne, vous pouvez dnc avoir quelques difficultés à trouver quelqu'un pour l'installation.

Bonne réflexion et à bientôt,

#63 - Dave - 13.02.17

Bonjour,
J'envisage d'acquérir un poèle Bruno LUMIO, auriez-vous un retour sur ce modèle qui semble simple de fonctionnement?
Merci
votre site est vraiment intéressant.

#62 - Xavier (admin) - 13.02.17

Bonjour Géronimo,

Merci de l'intérêt que vous portez à notre site. Voici quelques éléments de réponse par rapport à vos questions :

1. Poêle ventilé ou non : Je pense qu'il vaut mieux s'orienter vers un modèle ventilé (avec un mode silence) car le poêle n'est dans un espace assez central et il faut envoyer de l'air chaud vers la cuisine.

2. Aspects pratiques :

- Pour la fiabilité, on compte quelques pannes aléatoires (3 à 5) par hiver qui se résolvent par un redémarrage et/ ou un nettoyage approfondi.

- En terme de durée de vie, les fabricants annoncent généralement 15 ans, on peut donc tabler plus raisonnablement sur 10 ans.

- Pour la consommation dans votre cas, je dirais que vous serez à une tonne maximum par hiver (300€).

- Pour la programmation, il vaut mieux un fonctionnement journalier des plages horaires (Rika, Hoben) que hebdomadaire (MCZ, Palazetti...). Les régulations sont en général assez "en retard" par rapport à ce qui se fait sur les chaudières. Du coup très peu de modèles proposent un mode vacances pour anticiper un retour après une absence prolongée (Hoben uniquement à notre connaissance) et trop peu proposent un mode Hors-Gel ou une température de réduit en dehors des plages de chauffe définies (Hoben, Rika, Palazzetti). Chez la plupart des concurrents, le poêle est totalement éteint en dehors des plages programmées.

- Pour l'emplacement de la cheminée, je garderais l'emplacement actuel en face de la cuisine qui permettra de chauffer plus efficacement les pièces de vie même si il y aura probablement un écart. Voir quelques exemples ici :
http://conseils-thermiques.org/contenu/poele-granule-chaleur.php

L'emplacement secondaire peut se justifier si vous choisissez un poêle canalisé avec deux ventilateurs (1 pour le salon et qui traversera la cloison pour chauffer vers le hall).

Néanmoins ce type d'appareil occasionne mécaniquement plus de bruit. Voir notre récent test du modèle MCZ Ego :
http://conseils-thermiques.org/contenu/test-poele-granule-mcz-ego.php

Dans tous les cas, un appoint électrique de secours sera nécessaire dans les chambres (porte fermée la nuit).

3. Rika, Hoben ou Palazzetti :

- Pour le Rika, nos retours sont plutôt bons également :
http://conseils-thermiques.org/contenu/test-poele-granule-rika-como.php
Cependant, j'ai une interrogation sur le bruit généré par le ventilateur en option car ce poêle est conçu "de base" pour un fonctionnement en convection naturelle donc je ne sais pas trop comment le facteur bruit peut être optimisé (il faudrait voir si vos amis ont cette option pour vous faire une idée).
Nous aurons l'occasion de voir un Domo en fonctionnement prochainement (début mars) qui fera l'objet d'un test in situ plus approfondi (sans ventilateur), je pourrais vous en dire davantage à ce moment là si votre achat n'est pas pressé.

- Pour le Hoben (ce serait mon choix pour l'avoir effectivement essayé pendant une saison de chauffe), le confort acoustique est au rendez-vous et la programmation est un peu plus complète :
http://conseils-thermiques.org/contenu/test-poele-granule-hoben-h7.php
Mais c'est évident que ce modèle est un peu cher (il faut opter pour une finition "classique" pour réduire un peu la note). Hoben s'engage aussi à notre initiative à "jouer le jeu" en augmentant sa garantie (ce qui a été proposé à toutes les marques):
http://conseils-thermiques.org/contenu/documents/garantie-hoben.pdf
http://conseils-thermiques.org/contenu/comparatif-poele-granule.php

- Pour le Palazzetti, on est un cran en dessous des autres modèles (pas d'écran tactile donc pilotage un peu moins intuitif, pas de gestion intelligente de la combustion, programmation moins fine) mais ce modèle devrait aussi être le moins cher. C'est surtout au niveau du bruit qu'il peut y avoir une différence. Nous n'avons pas pu le tester nous-même en situation mais je pense qu'on se situe sur un produit très similaire au MCZ Ego dont les niveaux sonores ne sont pas optimum (il faudrait écouter le poêle en ventilation 3 au magasin pour se faire une idée précise) :
http://conseils-thermiques.org/contenu/test_poele_palazzetti_ines.php
http://conseils-thermiques.org/contenu/test-poele-granule-mcz-ego.php

Voilà, en espérant avoir fait progresser votre réflexion!

A bientôt,

#61 - Géronimo - 13.02.17

Bonjour,
Merci pour tous les renseignements fournis sur votre site.
Cependant, j’hésite encore sur le choix du poêle à granules pour une maison de plain-pied de 79 m2.Combles isolés récemment (33cm ouate), fenêtres et baies vitrées pvc double vitrage Argon, murs moellons + brique intérieur 5 cm (année construction 1984-1985).

Je vous joins un plan de la maison avec l’emplacement de la cheminée actuelle où serait installé le poêle.

Également, un autre emplacement suggéré par un professionnel mais avec une nouvelle évacuation des fumées (+ 900 €).

Questions :
1. Convection naturelle ( avec ou sans option ventilateur) ou convection ventilée ?
2. Fiabilité, entretien, consommation pellets, programmation plages et arrêt du poêle automatique, etc…
3. 3 marques sélectionnées : RIKA COMO (avec option ventilateur), deux de mes amis sont équipés avec ce modèle et sont satisfaits. PALAZZETI Inès ou autre, HOBEN H 7 (la plus chère)
4. Ou votre choix…

Dans l’attente,

#60 - Xavier (admin) - 08.02.17

Bonjour Franck,

Malheureusement nous n'avons pas encore pu tester les poêles de la marque Strauss, je ne peux donc pas vous renseigner sur la qualité des produits. En ce qui concerne le prix, celui-ci est clairement imbattable, il faudra probablement prendre le modèle le moins puissant de la gamme pour votre maison RT 2012 (modèle Jura). Attention cependant, la puissance minimale de 3 kW pourrait être surdimensionnée par rapport à votre logement (voir en fonction de la surface). Le poêle Pure (4.5 à 10 kW) sera très sûrement inadapté. Voici le modèle Jura :
https://www.manomano.fr/poele-a-granules-et-pellets/poele-a-granules-strauss-jura-75-kw-2169328?referer_id=684540

Ce prix avantageux s'explique en grande partie par l'utilisation de matériaux classiques (finition en acier, design basique) et par le fait que la pose et le SAV sont assurés par le particulier avec une assistance uniquement par internet. Il faut donc avant tout voir si vous avez les compétences nécessaires pour entretenir et dépanner vous-même votre appareil. En cas d'une installation par un professionnel, la garantie passe à 1 an. Comme vous l'aurez compris à la lecture de l'article, de notre côté, nous recommandons plutôt de confier toute la partie technique à un installateur qualifié.

Concernant le fonctionnement en lui-même (selon la notice), il faut porter attention au bruit en mode automatique car il ne semble pas possible de dissocier la vitesse de ventilation indépendamment de la puissance (ce qui peut occasionner du bruit à forte puissance). Il ne parait pas non plus possible de couper totalement le ventilateur. Pour le reste, la programmation hebdomadaire semble plutôt exhaustive (4 plages par jour) avec une température de consigne pour chaque plage horaire définie et la puissance se module en fonction de la température désirée. Vous pouvez contacter la marque pour obtenir davantage d'infos à ce sujet : contact@poeles-strauss.fr

Pour la pose en zone 3 : Celle-ci est interdite dans le neuf. En rénovation, elle reste possible par une certification du CSTB ou un document officiel qui engage le constructeur auprès de son assurance en cas de problème. Il n'y a pas de document officiel dans ce cas. Contactée à ce sujet, la marque affirme avoir fait des tests en situation pour valider cette pose.
Vous pouvez consulter le commentaire #878 à ce sujet sur cette page :
http://conseils-thermiques.org/contenu/poele_granule.php

Vous pouvez bien installer ce poêle en zone 1 avec l'arrivée d'air dédiée dans votre maison RT 2012.

"Non canalisable" signifie que l'on ne peut pas rajouter de gaines pour distribuer la chaleur vers une autre pièce. Si votre maison est compacte, ce devrait être inutile. A ce sujet, je me permets de vous rediriger vers cet article si votre maison n'est pas encore sortie de terre, cela vous permettra de belles économies d'énergie :
http://conseils-thermiques.org/contenu/bioclimatisme.php

Bonne réflexion et à bientôt,

#59 - Franck - 07.02.17

Bonjour Xavier,

Je dois bientôt commander un poêle à pellets pour ma construction RT 2012 dans le 84 à Sorgues, avec installation droite proche du faitage en conduit isolé et entrée d'air vide sanitaire (retenu).

Pourriez-vous me renseigner sur la marque Strauss en terme
de rapport qualité prix et compatibilité RT2012(Strauss Pure retenu) et me dire exactement ce qu'il convient de penser dans le non en installation zone 3 (sortie en ventouse) ainsi que voulez-vous dire en employant le terme "non canalisable" ds votre description.
Je vous en remercie d'avance.
Franck

#58 - Xavier (admin) - 06.02.17

Bonjour Dan,

Nous n'avons pas de retour pratique sur ce produit. Voici quelques points de réflexion à la lecture de la notice :
http://conseils-thermiques.org/contenu/documents/notice-insert-granule-canalisable-pelkamin-12.pdf

Possibilité d'installation et bruit : Apparemment, on peut installer l'appareil soit avec une ventilation frontale, soit sans ventilation frontale mais avec deux ventilateurs pour propulser la chaleur vers deux autres pièces. Dans ce second cas, le salon est chauffé par convection naturelle ce qui permet de limiter le bruit (il n'y a pas trois ventilateurs). Chaque ventilateur peut cependant se régler indépendamment (indispensable). Il y a également une fonction "Relax" qui permet d'éteindre la ventilation pour un fonctionnement en convection naturelle plus silencieux même en mode chrono (programmation hebdomadaire). Attention dans ce cas, la chaleur ne se diffusera plus dans les bouches et seulement par rayonnement dans la pièce de vie. Cela permet de maintenir la température du salon en silence. Nous sommes en train de tester un poêle canalisable MCZ qui se comporte de cette façon, vous pourrez voir l'influence de la vitesse des ventilateurs sur le bruit de l'appareil (qui s'annonce assez significatif).

Fonctionnement : Il semble y avoir une gestion intelligente et automatique de la puissance par rapport à la température de consigne demandée ainsi qu'une programmation hebdomadaire qui parait assez pertinente (association de température par plage horaire) au regard de ce qui existe. Il faudra demander à l'installateur quels sont les seuils d'allumage et d'extinction du mode Standby (le poêle s'arrête quand la température est atteinte) et s'ils sont paramétrables (ex : Allumage = température de consigne - 1°C, Extinction = température de consigne + 1 °C). Il ne semble pas y avoir de gestions des absences possibles (mode Vacances) comme trop souvent.

Réservoir : Capacité de 17 kg me parait un peu juste au regard de la puissance de l'appareil.

Au total, le produit semble plutôt intéressant et assez proche de l'insert MCZ :
http://conseils-thermiques.org/contenu/test-insert-granules-mcz-vivo-90.php

Bonne réflexion et à bientôt,

#57 - Dan - 03.02.17

Bonjour, un ami m'a parlé de l'insert à granulés PELKAMIN 12 de la marque EDILKAMIN.
Connaissez vous ce matériel, est-il fiable et silencieux ?
Je vous remercie pour votre retour

Cordialement
Dan

#56 - Xavier (admin) - 30.01.17

Bonjour JG,

Désolé de la déconvenue que vous rencontrez avec la pose de votre appareil.

1. Est-il dans les "règles de l'art" de faire "descendre" la chaleur? La chaleur montant naturellement, il n'est pas logique de placer un émetteur de chaleur dans la partie haute d'un logement pour vouloir faire redescendre la chaleur. Il faudrait également savoir quelle est la puissance canalisée par la gaine qui à priori sera insuffisante pour chauffer tout un étage. Habituellement, on est plutôt aux alentours de 2 kW ce qui correspond à "une pièce adjacente" (20m² environ) et non à un étage entier. C'est d'ailleurs ce que spécifie la notice (même si elle ne donne pas la puissance exacte) :

"La quantité et la température de l’air de convection sont adaptées pour le chauffage d’une pièce, voire d‘une deuxième supplémentaire grâce au montage de 2 souffleries."

Pour autant, concernant les "règles de l'art", il n'est pas dit que cette installation ne soit pas conforme (au sens de "sans danger pour l'utilisateur"). C'est plutôt du côté du "devoir de conseils" qu'il pourrait y avoir un défaut. De ce point de vue, je vous redirige (Cf. Commentaire précédent) vers l'ADIL :
https://www.anil.org/lanil-et-les-adil/votre-adil/

Pour les coudes, la notice n'est pas très explicite et précise juste que "La conduite d’air de convection doit être la plus directe possible (minimisez au maximum les coudes)" Je vous invite donc à contacter le service technique Rika (en français, 03 44 75 72 50) pour obtenir des précisions :

- Votre installation est-elle recommandée par Rika dans votre cas?
- Des détails techniques sur le nombre de coudes (et les angles) et la longueur max. des gaines

2. Le vendeur ne répond plus a mes mels ! Il n'y a pas de solutions miracles dans ce cas, même si dans la mesure du possible, un échange constructif est toujours préférable. Si ce n'est pas possible, il faut passer par un intermédiaire : soit le service technique Rika qui forme les installateurs et qui pourra faire se déplacer le technicien s'il juge cela nécessaire, soit par l'Adil si elle estime que le "devoir de conseils" n'a pas été satisfait, soit par une association de consommateurs (type CLCV ou autre).

Bon courage dans ces démarches fastidieuses et tenez-nous au courant,

#55 - Xavier (admin) - 30.01.17

Bonjour Pokemon,

Votre situation semble confirmer ce que l'on pressentait : la ventilation par le haut est plus adaptée en position centrale, alors que la ventilation frontale est meilleure "dans un coin". Les températures que vous indiquez désormais se rapprochent des températures observées habituellement (2 à 3°C d'écart). A l'évidence, si vous avez de meilleurs résultats avec votre système, vous pouvez vous considérer comme "mal conseillés". Néanmoins, de son côté, l'installateur va estimer que son poêle est posé dans les règles de l'art et qu'il fonctionne correctement (ce qui est également vrai). La question est de savoir si "le devoir de conseil" a été respecté ou non. De notre côté, nous n'avons pas les compétences juridiques pour vous aider dans cette démarche, vous pouvez contacter l'Adil (Agence départementale pour l'Information sur le Logement) qui pourra vous renseigner avec plus de précision (service gratuit de l'Etat) :
https://www.anil.org/lanil-et-les-adil/votre-adil/

L'idéal reste bien sûr de trouver un compromis directement avec votre installateur. Par exemple, la substitution de votre appareil à ventilation vers le haut par un poêle d'expo. avec ventilation frontale (ce qui permettra en plus de comparer les solutions sans doute possible).

Bon courage et tenez-nous au courant,

#54 - Pokémon - 29.01.17

Bonjour je reviens vers vous.
Nous avons simulé à l'aide d'un petit ventilateur une soufflerie par l'avant nous arrivons à atteindre une température de 21 degrés dans notre couloir 19 degrés dans notre bureau est de 18,5 degrés de notre cuisine les températures ainsi sont beaucoup plus agréable et la différence de température ne se fait plus ressentir comme avant.
Nous avons contacter le vendeur en les montrant notre système lui trouve que ça ne simule pas assez bien un rendu quelqu'un poêle qui soufflent par l'avant nous affirme qu'il s'agit d'un problème d'isolation de notre maison. Or nous lui avons trouvé devant lui au bout de 30 minutes les températures de la maison ne cessait d'augmenter car nous avons fait notre petite installation avec le ventilateur après son arrivée.
Nous avons demandé un échange de produit à ce jour il ne peux satisfaire cette demande donc nous souhaitons un remboursement total car nous trouvons qu'il y a eu erreur.
Que pensez-vous de votre côté pensez-vous que nous avons été mal conseillé?
Est-il normal que le que l'installateur ne reconnaisse pas le problème?

Merci d'avance bien à vous

#53 - JG - 27.01.17

Bonjour, j'ai sollicité un vendeur agréé pour l'étude d'une solution de chauffage par poêle à granulés afin de chauffer le niveau principal "haut"d'habitation , ET le niveau inférieur ( partiellement enterré car terrain en pente): une cave voûtée et une entrée en rez de rue.
Il m'a été préconisé un poele RIKA domo multiair (installé au niveau principal) avec 1 soufflerie pour amener l'air chaud au niveau inférieur.)
Le vendeur m'a dit que ce seul poêle suffirait!

Mais à l'usage si le poele chauffe bien le haut, le bas ne gagne que 1 degré au mieux et la température reste autour de 10° !
J'ai signalé le problème au bout de 4 jours ... la suppression d'une grille de sortie m'a été proposée et des réglages du multi-air: mais rien ne change, sauf à faire fonctionner le poele à plus de 20° en continu ( ça monte jusqu'à 22 et + !!)) dans la pièce principale et mettre la soufflerie à fond ( on ne s'entend plus!)
Il y a , à la sortie du poele, une conduit horizontal de #70cm, un coude vers le bas, un conduit vertical d'environ 1 m, 1 T pour encoyer l'air d'un coté dans la cave et de l'autre dans l'entrée +1 coude vers une bouche de sortie.
1- question: Est-il dans les "règles de l'art" de faire "descendre" la chaleur? Le nombre de coudes limite -t-il le fonctionnement.
2- le vendeur ne répond plus a mes mels !

#52 - Xavier (admin) - 27.01.17

Re Sebast,

En fait, votre poêle Palazzetti chauffe à une puissance constante définie par l'utilisateur de 1 à 5. Quand il se rapproche de la température demandée, il passe tout seul en puissance 1 pour maintenir la maison chaude et éviter des extinctions répétées. Il faut donc bien paramétrer manuellement la puissance 5 dans votre cas.
Au regard de ce que vous décrivez (remontée en température très longue malgré la plus forte puissance avec un climat froid mais sans plus), le poêle semble être sous-dimensionné par rapport à votre besoin. Il faut soit choisir un poêle plus puissant (12 kW), soit regarder au niveau de l'isolation si une optimisation est possible à moindre coût (vérifier la présence de 30 cm d'isolant dans les combles par exemple, refaire les joints des ouvertures).

A titre de comparaison, ce matin (température de 0°C), il a fallu 1 heure pour remonter de 16°C à 21°C dans une maison très bien isolée de 120 m² (RT 2012) avec un poêle italien de 6 kW à puissance 5 et ventilation 5. Voici l'allure de la courbe de chauffe issue du thermostat Netatmo :
http://conseils-thermiques.org/contenu/images/montee-temperature-poele-granule-puissance-5-ventilation-5.png

http://conseils-thermiques.org/contenu/test-thermostat-netatmo.php

Tenez-nous au courant,

#51 - sebast - 27.01.17

Merci pour votre réponse !
Actuellement
nous avoisinons les -4°C quotidiennement, un temps de saison rien d'affolant, mais malheureusement il faut des heures (minimum 5h en continu, si ce n'est plus), de fonctionnement pour atteindre avec difficulté les 20°C.
J'ai testé 2 fournisseurs de Pellets (Woodstock, et une marque de Brico-dépôt) le résultat est le même..
J'ai testé également la pleine puissance (5) et ventilation au max (High), même chose, aucune différence !
Le poêle a 7 niveaux de ventialtion : 1, 2, 3, 4, 5, AUTO et HIGH.
Le technicien a déjà fait le nécessaire pour le paramétrage de la puissance, il l'a réglé au maximum, et d'après lui si l'on augmente encore, le poêle risque de se mettre en sécurité.
D'après le technicien, la flamme est correct (aspect, combustion).
Que voulez-vous dire par "La puissance encodée sur le poêle n'est pas suffisante" ?
Car pour moi, dans ce domaine, c'est le l'inconnu !!!! j'y perds mon latin...
Merci de votre retour

#50 - Xavier (admin) - 27.01.17

Bonjour sebast,

Effectivement, dans une maison normalement bien isolée avec un poêle plutôt bien dimensionné, ce résultat est plutôt surprenant même si 20-21°C reste raisonnable si vous avez les températures les plus froides de l'année en ce moment. Classiquement, le poêle est prévu pour remonter en température à forte puissance (ex: puissance 5, ventilation 3 pour garder un bruit raisonnable) puis maintenir la température de la maison en chauffant en continu à faible puissance (1 ou 2) et en supprimant la ventilation pour un meilleur confort acoustique. Par ce froid, il est normal que le poêle fonctionne en continue (à faible puissance) en maintenant simplement la température, car l'appareil compense juste les déperditions thermiques de la maison.
L'installateur devrait avoir une petite marge pour régler les paliers de puissances mais j'imagine que la puissance 5 représente déjà le maximum.
A mon avis, il pourrait y avoir 3 causes possibles :
- La puissance encodée sur le poêle n'est pas suffisante
- Le poêle a été sous-dimensionné par rapport aux caractéristiques thermiques de la maison et au climat
- Le poêle ne fonctionne pas comme il le devrait (les techniciens s'en seraient déjà rendu compte?)

En attendant votre installateur, essayez de mettre le poêle à puissance 5, ventilation 5 (même si cela va probablement faire trop de bruit) pour voir si la maison augmente sa température.

Tenez-nous au courant,

#49 - sebast - 26.01.17

Bonjour,
J'ai fait l'acquisition d'un poêle à pellets Palazetti modèle Béatrice 9Kw, mais malheureusement je rencontre un problème de chauffe dans la maison.
Celle-ci fait 127m2 habitable avec étage, environ 80m2 au rdc (d'une seule pièce) et environ 40m2 à l'étage, c'est une construction neuve de 2008.
Et malgré l'intervention à 2 reprises au technicien, nous n'arrivons pas à monter en température, soit 20-21°C maxi, malgré que le poêle fonctionne en continu...
Le paramétrage a été revu en totalité, mais aucun changement !
Avez-vous un conseil à m'apporter ?
A aujourd'hui, j'attends un retour du revendeur, soit on échange le produit, soit on change de modèle, soit je casse le contrat...
Merci de vos conseils

#48 - Xavier (admin) - 25.01.17

Bonjour Seb,

La puissance choisie semble en accord avec votre besoin. Le ralenti de 3.5 kW est assez élevé (on est plutôt à 2.4kW habituellement) mais ça ne devrait pas trop poser de problème si votre maison est ancienne et moyennement isolée. Au passage, la cheminée ouverte a un très mauvais rendement, il faudra utiliser en priorité le poêle.
Si le prix de 4 200€ TTC inclut l'installation, cela est très raisonnable. Vous pouvez comparer ce prix avec d'autres regroupés ici :
http://conseils-thermiques.org/contenu/poele_granule.php#4

Pour l'installation en zone 1, si le tubage passe dehors, il devra impérativement être isolé. N'oubliez pas de vous renseigner sur les aides financières si ce n'est pas déjà fait, notamment le crédit d'impôt transition énergétique :
http://conseils-thermiques.org/contenu/aides-financieres-travaux.php

A bientôt,

#47 - Xavier (admin) - 25.01.17

Bonjour Marie,

Nous n'avons pas encore de retour d'expériences sur les poêles Superior (fabriqués par Piazzetta). En règle générale, les niveaux de ventilation 1 et 2 sont très acceptables, le niveau 3 représente le maximum envisageable (les niveaux 4 et 5 ne sont utilisés qu'en cas d'urgence). Mécaniquement, plus il y a de ventilateurs, plus le poêle fait de bruit.

La différence majeure avec le MCZ est que le Superior ne choisit pas tout seul la puissance nécessaire pour atteindre la température de consigne. C'est à l'utilisateur de choisir une puissance et lorsque la température demandée est atteinte, le poêle passe en puissance 1. Si l'utilisateur n'a pas choisi une puissance assez élevée pour compenser les déperditions énergétiques de la maison, le poêle n'atteindra pas tout seul la température de consigne (contrairement au MCZ). Voici un tout récent test (en cours de relecture) sur un modèle MCZ canalisable (les modes de fonctionnement sont identiques):
http://conseils-thermiques.org/contenu/test-poele-granule-mcz-stream.php

Pour le bruit, il ne semble pas possible de couper la ventilation sur le Superior (vitesse de 1 à 4) mais attention, sur le MCZ, la fonction "No Air" n'est pas compatible avec le mode Timer (programmation hebdomadaire) que vous utiliserez le plus souvent. Cette fonction est pensée pour laisser le poêle tourner la nuit sans faire de bruit afin que la température de la maison ne descende pas trop.

A bientôt,

#46 - Xavier (admin) - 25.01.17

Bonjour tartine,

Votre demande rejoint le commentaire #31. En effet, ce poêle est surdimensionné pour votre espace qui ne nécessite probablement qu'une puissance de 4 kW maximum. Il faut donc choisir un modèle dont la plage de puissance est la plus large possible avec un maximum de 4. Ce type de poêle est très peu représenté sur le marché et le prix des rares modèles (Palazzetti Adagio, et Hoben H4) sera hors budget je pense. Demandez toujours un devis pour le palazzetti (autour de 3 000€ TTC probablement).

Si vous choisissez un poêle "classique", il faut viser la puissance max la plus faible possible (6 kW probablement). Si vous passez par un professionnel, il devrait être en mesure de vous régler les puissances 1,2 et 3 via le menu installateur afin qu'elles soient les plus faibles possibles.

Attention pour l'encombrement car sur les photos constructeurs, le tubage est souvent masqué dans un coffrage et on a l'impression que le poêle ne prend pas de place...

Pour les conduits, ils sont normalement standards (diamètre intérieur de 80mm), il suffira donc de "raccorder" le poêle sur votre installation.

Bonne réflexion et tenez-nous au courant,

#45 - Seb - 24.01.17

Bonsoir ,j'ai l'intention d'acheter un poêle à granulés de la marque Heta Green 200 olllaire 9kw au prix de 4200 plus le montage et le conduit en passant par le pignon directement pour remonté aux dessus du fettage sur 4m50 de haut en tout.maison en pierre isolation moyenne avec une cheminée ouverte avec un étage le tout pour 90 mètres carrés.vous pouvez me donné plus de renseignements sur le prix du poêle et l'a pause

#44 - Marie - 24.01.17

Bonjour,
Quelle poêle canalisable choisir entre le Sonia de la marque superior et le musca c air de mcz
Je n'ai pas trouvé si on pouvait couper les ventilations sur le Sonia?font ils beaucoup de bruit?

#43 - tartine - 24.01.17

Bonjour,
tout d'abord merci pour votre site ultra complet sur les poeles à granulés!
cependant j'ai une question: je souhaite changer mon poêle à granulés deville galaxie que je trouve trop imposant et trop grand au regard de ma pièce à chauffer (salon / cuisine = 34 m2 ) . Mon choix s'orientait vers le CASATELLI ARTURO mais j'ai un doute quant à la puissance mini de 2.2 et maxi de 8.2kw. qu'en pensez-vous?

de plus, est-il nécessaire de changer les conduits sachant qu'ils sont installés que depuis à peine 2 ans?

merci par avance pour votre réponse,

très cordialement,

#42 - Xavier (admin) - 23.01.17

Bonjour Cyril34,

Merci de l'intérêt que vous portez à notre démarche. Concernant votre projet :

- Il faut d'abord regarder du côté de l'isolation des combles voir si une optimisation est possible à moindre frais (idéalement 30 cm d'isolant), ce sera probablement l'investissement le plus rentable :
http://conseils-thermiques.org/contenu/isolation.php

- Pour votre facture d'environ 900€ à 15 cts/kWh (qui ne me parait pas si excessive), vous pouvez commencer par mettre les fournisseurs en concurrence pour tirer un peu les prix vers le bas. Direct Energie ou Engie propose des offres en ligne à -10% :
https://partenaires-conseilsthermiques.jechange.fr/energie/electricite/comparateur

- A moyen terme, il faut calculer... Vous devriez utiliser environ une tonne de granulés (300€) avec un entretien annuel de (180€) soit 480€. Vous ne supprimerez pas pour autant totalement le chauffage électrique (comptons 120€ pour un appoint dans les chambres quand il fait froid et le chauffage des salles de bain). On arrive sur un gain de 300€ par an qui ne tient pas compte des futures augmentations de l'électricité. Le granulé reste une valeur plus stable indépendante des conditions géopolitiques (production locale issue des déchets). La rentabilité n'est donc pas évidente mais il faut peser le pour et le contre (chauffage écologique, chaleur du bois...).

- Pour le confort, je vous invite à consulter cet article qui reprend des exemples concrets de températures :
http://conseils-thermiques.org/contenu/poele-granule-chaleur.php
Il y a généralement une différence d'environ 2 à 3 °C entre le RDC et les chambres.

- Pour le poêle, une puissance de 8-9 kW devrait suffire. Pour un poêle ventilé, un positionnement au RDC, en face de l'espace ouvert et en face de l'escalier serait idéal. La marque Cogra me semble très sérieuse (réactivité, garantie) mais nous n'avons pas pu tester d'appareil pour savoir s'il y a notamment une modulation automatique de la combustion. Je vais les relancer à ce sujet.

Voilà ce que je peux vous dire... Bonne réflexion et tenez-nous au courant,

#41 - Cyril34 - 22.01.17

Bonjour,
Je consulte votre site depuis quelques temps, où les explications sont simples et nombreuses. Il faut arriver à en tirer l'essentiel !
J'aurais besoin d'un conseil avisé.
Notre configuration :
Maison individuelle avec une pièce principale de 100 m2 que l'on souhaiterait chauffer à l'aide d'un poêle à granulés. (2 chambres en étage) Notre chauffage actuel est en clim réversible qui ne fonctionne qu'en hiver pour le chauffage. L'été notre maison est fraîche, donc pas d'utilisation pendant cette période. Je trouve que notre consommation électrique en hiver est très, voir trop élevé. (Conso estimé ~6000 kW/h pour le chauffage) Sans compter que la qualité de chauffe n'est pas des plus agréables.
Je pense investir sur un poêle à granulés, j'ai vu sur votre site les poêles Cogra et je me demande si l'investissement peut être rentabiliser au vu du coût de l'énergie qui augmente chaque année. De votre avis est ce un achat qui se limitera à la notion de confort ou peut on envisager le rentabiliser sur un moyen terme ~6 à 7 ans et quel serait pour vous le meilleur compromis dans mon cas.
Dans l'attente de votre conseil.
Merci

#40 - Pokémon - 17.01.17

Bonjour.
Merci pour votre réponse très rapide.
Nous allons avoir rdv avec l'installateur aujourd'hui ou demain.
Il nous a garanti qu'on aurait chaud dans tout le rez de chaussée il n'était pas sur pour l'étage alors que c'est tout le contraire qui se passe 18degres à l'étage ce matin avec les températures 21 dans le séjour et 15 dans l'entrée située devant le séjour.
Nous sommes tellement déçus de ce si gros investissement.
Nous espérons trouver une solution.
Bien à vous.

#39 - Xavier (admin) - 17.01.17

Bonjour Pokemon,

Je ne peux pas pas vous l'affirmer "scientifiquement" mais pour avoir écrit l'article sur la répartition de la chaleur et tester quelques appareils, il me semble en effet que la ventilation vers le haut ou la convection naturelle se prête davantage à un positionnement central et que la ventilation vers l'avant (et le bas) est plus adaptée pour chauffer des espaces en longueur :
http://conseils-thermiques.org/contenu/poele-granule-chaleur.php

Les écarts constatés sont généralement de 3°C à condition de bien ouvrir les portes (poêle à convection naturelle placé au centre ou poêle à ventilation frontale placé dans un coin).

Tenez-moi au courant,

#38 - Pokémon - 16.01.17

Bonjour merci pour tous vos conseils très utiles cependant j'ai moi aussi une question nous habitons actuellement une maison de 110 m2 dans laquelle nous venons d'installer un poêle à granules 8 kw nous avons le poêle depuis vendredi soir.
Dans notre salon salle à manger qui fait 31 mètres carrés nous avons actuellement 22 degrés le poêle et diriger vers le couloir celui-ci n'est qu'à 16 degrés nous avons un poele dont la soufflerie s'effectue par le haut du coup nous trouvons que notre plafond est très chaud, est-ce cela qui fait que la chaleur ne se diffuse pas aurions-nous dû prendre un poêle dans la chaleur se diffuse par l'avant?
Nous sommes quand même un petit peu déçue car nous avions bien dit au vendeur que c'était dans le but de changer notre mode de chauffage est au maximum de rentabiliser le chauffage à granulés.
Autant de différences de température d'une pièce à l'autre est étonnant non ?
Merci de nous répondre car nous sommes vraiment très perturbé l'investissement d'un poêle à granules est conséquent nous avons des doutes et surtout de la déception.
Merci

#37 - Xavier (admin) - 10.01.17

Bonjour Jeremy,

Merci de l'intérêt que vous portez à notre site.

1. Il faut réunir 3 conditions pour la pose en zone 3 fonctionne :

- Un poêle certifié étanche CSTB ou validé étanche par le fabricant, vous trouverez la liste ici :
http://conseils-thermiques.org/contenu/poele_granule.php#9

- Une évacuation des fumées doit être bien positionnée (à partir de la page 7) :
http://conseils-thermiques.org/contenu/documents/CPT_3708_poele_granule_etanche.pdf

- Pas d'exposition au vent dominant : Les notices évoquent un maximum de 12m/s
http://conseils-thermiques.org/contenu/documents/notice-poele-granule-bosch-stove53.pdf

Si un de ces 3 critères n'est pas respecté (comme cela semble être le cas pour vous), il ne faut pas réaliser ce type de pose.

2. Je ne suis pas électricien mais si l'on s'en réfère aux notices, le choses sont très claires :
"S’assurer que le réseau électrique dispose d’une mise à terre suffisante: si celle-ci est inexistante ou insuffisante,
procéder à sa réalisation selon les normes en vigueur."
http://conseils-thermiques.org/contenu/documents/notice-poele-granule-freepoint-etanche.pdf

3. Nous n'avons pas énormément de retours sur les poêles canalisables (des tests sur les modèles MCZ, Piazzetta et Hoben devraient arrivés prochainement). Vous pouvez peut-être commencer vos recherches avec ces 3 marques (MCZ, Piazetta = prix moyen, Hoben = ht de gamme). Il faut porter attention à la qualité de la programmation (correspond-elle à vos besoins), à la gestion des ventilateurs (possibilité de module la vitesse de chaque ventilateur indépendamment des autres), à la puissance obtenue en sortie de bouche et à la modulation de la combustion (le poêle adapte-t-il seul la puissance nécessaire ou chauffe-t-il à puissance constante).

Bonne réflexion et tenez-nous au courant,

#36 - jeremy - 09.01.17

Bonjour et bravo pour cet article.
Quelques questions:

Habitant dans une zone à Mistral et n'ayant d'autre solution technique évidente que la sortie en ventouse (zone3), je me demandais si des solutions techniques pouvaient protéger de la mise en sécurité récurrente des poêles à pellets en cas de vent, ou bien si se fier à la liste du CSTB était la seule solution viable ?

La terre n'est pas tirée dans les prises électriques de la pièce concernée par la pose du poêle. Est-ce un gros problème ? (beaucoup de radiateurs électriques n'utilisent pas la Terre...)

Enfin quel produit conseilleriez vous pour une maison de 100m2 en R+1 avec possibilité d'envoyer 2 canaux pour chauffer des chambres juste au dessus ?

Merci encore !

#35 - Xavier (admin) - 09.01.17

Re Thomas,

Merci de l'intérêt que vous portez à notre site. Pour votre magasin, il faut regarder si cette enseigne est relativement proche d'un autre revendeur Rika car j'imagine que le SAV national redirige en priorité vers les installateurs de proximité. De ce point de vue là, cette marque est normalement bien implantée (à vérifier avec votre adresse) et tient une carte interactive à jour donc je pense que le risque est faible :
http://www.rika.at/fr/revendeurs/

Ensuite, il faut regarder du côté de la compétence spécifique de votre installateur (certification Qualibois, expérience, assurance décennale, conseils avant la vente, réactivité, prix de l'entretien) qui normalement a dû être formé par la marque.

Si vous voulez nous faire un petit retour après votre installation, ce sera avec plaisir. Cela permettra d'enrichir le contenu du site et de guider encore davantage de personnes.

Dans tous les cas, prenez le temps de la réflexion et à bientôt,

#34 - Thomas - 09.01.17

Bonjour Xavier

Merci de votre retour rapide, votre site mérite vraiment d'être connu et vos conseils nous aident beaucoup.

Mon ultime demande porte sur l’installateur, il s'agit d'un magasin "Rika Shop" appartenant au réseau "LES EXPERTS CHALEUR BOIS". Le magasin est ouvert depuis seulement mi 2016, donc très peu de recul..
Qu'en pensez vous ? Est ce important où seul le SAV Rika suffira en terme de garantie ?

Encore merci pour votre aide.

Bien cordialement

Thomas

#33 - Xavier (admin) - 09.01.17

Bonjour Thomas,

1. Longueur du conduit : il faut se référer aux données constructeurs. Fonte Flamme dit PGI 80/130 avec prise d'air jusqu'à 8 mètres. Rika dit PGI 100/150 avec prise d'air de 3.5 mètres max. Il se peut donc que chaque installateur ait raison.
http://www.poujoulat.fr/media/raccordement_poele-granules_pgi.pdf
http://conseils-thermiques.org/contenu/documents/preconisations-rika-poele-granule-como.pdf

2. Nous n'avons pas de retour chez Fonte Flamme en particulier. Néanmoins, le panneau de commande semble être le même que pour Palazzetti. Au niveau de l'architecture électronique, Rika est mieux équipé (2 plages horaires par jour + maintien d'une température de réduit en dehors des plages) et plus intuitif. Vous verrez les différences ici :

http://conseils-thermiques.org/contenu/test-poele-granule-rika-como.php
http://conseils-thermiques.org/contenu/test_poele_palazzetti_ines.php

Au niveau du bruit, la ventilation "0" de palazzetti signifie une faible puissance de chauffe. Le reste du temps, cela reste un modèle ventilé qui sera plus bruyant. Nos retours convergent généralement vers ce constat : niveau 1-2 (très acceptable), niveau 3 (acceptable), niveaux 4-5 (inacceptable). Rika fonctionne toujours en convection naturelle (c'est ce que je choisirais dans votre cas : MOB RT 2012 110m² en position centrale). Vous pouvez aussi voir du côté de chez Hoben dans la même gamme de prix (poêle ventilé silencieux) où la régulation est encore plus fine (7 plages par jour + mode vacances, garantie 5 et 10 ans) :

http://conseils-thermiques.org/contenu/test-poele-granule-hoben-h7.php

Données en dB :

Fonctionnement 100% 45.5 44.5 41.5
Fonctionnement 80% 43.5 40.5 39
Fonctionnement 60% 40.5 38.5 37.5
Fonctionnement 40% 39.5 37.5 36.5
Fonctionnement 30% 38 36 35

En comparaison, les données enregistrées sur un Haas Sohn à convection naturelle (jugé plutôt silencieux) :

http://conseils-thermiques.org/contenu/test_poele_granule_haas_sohn.php

Grosse flamme : 42 dB
Moyenne Flamme : 38-40 dB
Petite flamme : 36-38 dB
Extinction : 42-48 dB

Nous testons en ce moment un poêle italien ventilé selon 5 niveaux (comme la plupart), voici les résultats :

P1 : 38.5 dB (très acceptable)
P2 : 41 dB (très acceptable)
P3 : 43.5 dB (acceptable)
P4 : 58 dB (inacceptable)
P5 : 60.5 dB (inacceptable)

Voilà ce que je peux vous dire pour vous aider. Tenez-moi au courant.

#32 - Thomas - 08.01.17

Bonjour,
Nous sommes actuellement en phase de terminer notre choix de poêle à pellet, qui sera l'unique moyen de chauffage de notre future maison (110m2, ossature bois, RT 2012, poêle en position centrale non situé sous l'escalier).
Nos critères de sélections sont les suivants : puissance 6Kw, rendement sup 90%, convection naturelle où système "débrayable", étanchéité reconnue, fiabilité et robustesse.
Voici mes 2 interrogations:
1/ Il faut compter environ 5,80m de conduit à l'intérieur de la maison + un peu moins d'un mètre à l'extérieur (si installation zone 1). Le premier installateur nous propose un conduit PGI de chez Pujulat alors que le second nous indique que la longueur est trop importante, il préconise un conduit type Therminox avec prise d'air dans la cloison. Qu'en pensez vous ?

2/ les deux modèles retenus sonts les suivants :
- Corso de chez Rika, convection naturelle uniquement, fabrication 100% Autrichienne, plus onéreux. Environ 800€ de plus que le second modèle.
- Axe 6 de Fonte Flamme, convection naturelle où ventilation forcée, corps de chauffe Italien (Palazzeti) garanti 5 ans et habillage Français, (électronique garanti 2 ans) idem Rika. Réputé étanche et plus abordable financièrement.
Quelles sont vos préconisations ? Avez vous des retours sur les modèles et plus
largement sur la marque Fonte Flamme?

Merci par avance pour votre aide qui nous sera très préciseuse.

Bien cordialement
Thomas

#31 - Xavier (admin) - 02.01.17

Re Mila,

Merci et bonne année à vous aussi!

D'une manière générale, il faut avoir une amplitude de puissance (différence entre la puissance maxi et la puissance mini) la plus large possible, cela permet :

- d'éviter des cycles marche arrêt trop fréquents et d'user prématurément la bougie d'allumage
- de garantir un bon confort thermique en évitant les à-coups

Dans votre cas spécifique (30 m² à chauffer). La puissance maxi nécessaire va être de 3 à 4 kW. Il faut donc un poêle qui puisse réguler de 1 à 4 kW.

Les modèles que vous avez choisi (je comprends que le design vous plaise) ont une puissance trop importante et comme il régule avec 5 paliers de puissance, vous risquez de vous retrouver avec ça :

Puissance 1 : 2kW (mi-saison froid)
Puissance 2 : 3.3 kW (hiver froid)
Puissance 3 : 4.5 kW (surchauffe)
Puissance 4 : 5.7 kW (surchauffe)
Puissance 5 : 7.5 kW (surchauffe)

Avec un poêle mieux adapté (Palazzetti Adagio et Hoben H4), cela donnerait ça :

Puissance 1 : 1.2kW (mi-saison doux)
Puissance 2 : 1.9 kW (mi-saison froid)
Puissance 3 : 2.6 kW (hiver doux)
Puissance 4 : 3.3 kW (hiver froid)
Puissance 5 : 4 kW (urgence = retour de vacances)

Malheureusement, comme votre besoin est très spécifique, il n'y a (à ma connaissance) que ces 2 modèles là qui correspondent d'un point de vue technique. Si vous souhaitez quand même partir sur un poêle "design", optez pour la puissance maxi minimum (autour de 6 kW) et la puissance mini minimum (autour de 2 kW). Cadel Bistrot3, Rika Miro...

Portez également attention à la fumisterie car le "joli poêle du magasin" prend plus de place que prévu une fois les tuyaux installés! Si le raccordement se fait par l'arrière, il faut bien compter 40 cm entre le mur et l'arrière du poêle.

Au final, si vous voulez plus le côté "déco" et chaleureux en appoint, vous pouvez aussi envisager une cheminée à bioéthanol (pas très économique en fonctionnement mais cela permet de réchauffer son intérieur sans travaux et avec un faible investissement le soir ou quand il y a des amis) :
https://www.manomano.fr/cheminee-bio-ethanol/cheminee-ethanol-copenhague-1173772?referer_id=684540

(Chauffage en votre présence uniquement)

A bientôt,

#30 - Mila - 02.01.17

Bonjour,
Merci Xavier pour cette réponse.
Après réflexion et simulation, j'envisage davantage un poêle à granulés de faible hauteur (inférieur à 75 cm) et de faible largeur (inférieur à 75 cm) compte tenu de l'endroit où je souhaite le placer dans la pièce principale qui fait en effet environ 30 m2. Le poêle ne chauffera que cette pièce. Pour l'instant, je n'ai trouvé que l'EDILKAMIN BRIO qui fait 67 cm de large et 66 de haut pour 7.5kw.
J'ai aussi vu l'Extraflame Teodora mais le desgn me plaît moins.

Qu'en pensez-vous? Avez-vous d'autres modèles à me conseiller correspondant aux critères recherchés (qui ne changeront plus, promis!).

Meilleurs voeux pour 2017!

#29 - Xavier (admin) - 02.01.17

Bonjour Mila,

Je ne sais pas quelle surface totale vous souhaitez chauffer car si vous voulez chauffer uniquement 25 m², il faut s'orienter vers un poêle de faible puissance avec un ralenti très bas (1.2 kW) et le choix de modèles est très limité (Ex : Palazzetti Adagio ou Hoben H4).

Les poêles plats ont généralement un ralenti un peu plus élevé (3 kW) c'est à dire que régler au minimum, il chauffe 30 m² environ (dépend du climat, de votre logement...). Voici quelques pistes si vous vous orientez vers ces modèles :

1. Palazzetti (ecofire Denise), Jotul (PF 910) , Godin = même fabrication
Vous trouverez un test ici :
http://conseils-thermiques.org/contenu/test-poele-granule-jotul-pf910.php
Et un autre à cette adresse (pour le fonctionnement du panneau de commande) :
http://conseils-thermiques.org/contenu/test_poele_palazzetti_ines.php

2. MCZ (Flair)

3. CMG (Darth)

Si on se base sur les notices, le CMG semble proposer les meilleures prestations avec une régulation automatique de la combustion sur 10 paliers (contre 5 chez MCZ et 2 chez Palazzetti) et une programmation plus exhaustive (pas de limite dans les programmes journaliers).

Au niveau du bruit, il reste acceptable à puissance moyenne et minimale. La puissance maximale ne s'utilise que ponctuellement car le bruit n'est pas acceptable dans une pièce à vivre. Dans votre cas, le poêle devrait chauffer à puissance minimale la plupart du temps.

Bonne réflexion et tenez-nous au courant,

#28 - Mila - 31.12.16

Bonjour,
je suis à la recherche d'un poêle à granulés à la fois extra plat et peu large pour le séjour qui fait environ 25m2. . J'ai identifié le Godin Pélissane (8kw). Qu'en pensez-vous? Est-il efficace, pratique et silencieux? En conseilleriez-vous d'autres?
Merci par avance pour votre réponse et joyeux réveillon!

#27 - Xavier (admin) - 12.12.16

Bonjour djiani27,

Je complète ma réponse suite à un échange avec le SAV en France cet après-midi. La marque est distribuée depuis 2010 en France via l'importateur belge Maison Henneton, ce qui explique son manque de notoriété pour l'instant. Il y aurait 200 installateurs en France. Les pièces détachées sont situées en Belgique. Le Sav est réactif (passage de l'Italie, à la Belgique à la France entre 11h40 et 15h!).

Pour la garantie, il serait bien précisé 5 ans sur les notices techniques sur le corps de chauffe (à vérifier par vos soins).

Pour la régulation, c'est bien ce que je vous avais indiqué (8 plages horaires par semaine et jusqu'à 4 par jour).

La fiche a été mise à jour.

En espérant vous avoir aidé,

#26 - Xavier (admin) - 12.12.16

Bonjour djiani27,

Effectivement, j'étais passé à côté de cette marque. J'ai appelé le siège social ce matin en Italie qui m'a redirigé vers un magasin en Belgique (maison henneton) pour obtenir plus d'informations en français (pas d'antenne en France donc). Les poêles sont garantis 2 ans et sont fabriqués par Tecno Cover Srl en Italie. Voici les conditions de garantie qui précise bien la durée de 24 mois et non 5 ans :
http://www.stoveitaly.com/fr/garanzie/

A confirmer, mais à priori : installation en zone 1 uniquement, SAV géré par l'installateur avec pièces détachées en stock en Italie

Au niveau de la régulation, les modèles proposent bien une programmation hebdomadaire avec la possibilité de paramétrer jusqu'à 8 plages horaires par semaine et d'en assigner jusqu'à 4 par jour. Un réglage de la température d'extinction est également possible au dixième de degré près. J'ai réussi à trouver une notice en anglais (avec des bouts en italiens):
http://conseils-thermiques.org/contenu/documents/notice-poele-granule-stove-italy-anglais.pdf

Le modèle compact est bien canalisable en option.

Il faut surtout connaître les revendeurs Stove Italy dans votre région afin de voir si la marque est bien implantée pour traiter les pannes éventuelles si votre installateur local ferme ses portes. Il n'y a pas de cartes des revendeurs sur le site. De mon côté, je vais envoyer un mail au magasin belge pour essayer d'en savoir plus et je mettrai la fiche à jour à ce moment là.

Dans tous les cas, n'hésitez pas à faire plusieurs devis pour avoir plusieurs éléments de choix.

Bon courage,

#25 - nayotte - 10.12.16

J'ai un poêle HOBEN H7 depuis 2 ans... 2 années de galère.
ce poêle ne fonctionne toujours pas correctement malgré de nombreuses interventions de l'installateur. Aujourd'hui, le revendeur et le constructeur INOVALP font la sourde oreille et attendent la fin de garantie.
conclusion: HOBEN, société made in France, fabrique de beaux poêle, mais son SAV est déplorable... achetez FRANCAIS !!!

#24 - djani27 - 08.12.16

Je complète mademande de ce jour. Sur le présent site il y a une liste référencée de plus de 70 marques et je n'y trouve pas la arque STOVE. Filiale d'une autre marque? Marque récente? Marque peu comercialisée en France? merci

#23 - djani27 - 08.12.16

bonjour
J'envisage d'acheter un poele STOVE Compact (italien). Je ne trouve aucun avis positif ou négatif sur les sites. L'installateur me précise qu'il a un contrat d'exclusivité avec STOVE ITALY. A priori le poèle est garanti 5 ans fonte et électronique. Par ailleurs ce poele serait à la fois ventilé et canalisable. Qui pourrait m'apporter un élément de réponse? Merci

#22 - Xavier (admin) - 06.12.16

Bonjour de2re2,

Nous n'avons pas encore de retours pratiques sur les marques JollyMec et CMG mais les marques se sont montrées réactives lors de notre enquête (surtout CMG). Palazzetti est probablement la marque qui distribue le plus de poêles en France en fabricant pour d'autres marques (Jotul, Atlantic, Bosch...). Je pense donc que les produits sont plutôt fiables. Pour le choix de votre appareil, quelques points de réflexion :

- Bruit : Si vous n'avez besoin que de 2 ventilateurs (1 pour la pièce principale, 1 canalisé), dirigez-vous vers le CMG ou le Palazzetti (avec mode ZeroSpeed Fan)
- Réservoir : JollyMec (30 kg soit presque 2 jours), Palazzetti et CMG (22 kg, plutôt 1 jour et demi)
- Régulation : ce devrait être CMG qui offre le plus de souplesse de ce point de vue (il faut cependant le vérifier avec la notice de votre appareil car elle n'est pas sur internet, je me base sur la notice d'un autre poêle car les panneaux de commande sont souvent identiques) suivi de Palazzetti et Jolly Mec (qui ne semble pas offrir une vraie modulation automatique de la combustion).

Pour ma part, si le Palazzetti est moins coûteux, ça me parait un choix intéressant. Mon second choix irait pour CMG (plus de flexibilité, mais pas de mode silence).

Pour vous aider à choisir, je vous transmets les notices, elles donnent une bonne idée de l'utilisation au niveau du panneau de commande :

http://conseils-thermiques.org/contenu/documents/notice-poele-granule-palazzetti-julie.pdf
http://conseils-thermiques.org/contenu/documents/notice-poele-granule-jolly-mec-idea.pdf
http://conseils-thermiques.org/contenu/documents/notice-poele-granule-cmg-eirene.pdf (Pas le bon modèle, à vérifier avec votre installateur)

Voici un retour d'expériences sur un Palazzetti :
http://conseils-thermiques.org/contenu/test_poele_palazzetti_ines.php

Enfin, il faut aussi (et surtout) tenir compte du sérieux de l’installateur :
http://conseils-thermiques.org/contenu/poele_granule.php#2

Bonne réflexion et à bientôt,

#21 - de2er2 - 05.12.16

Bonjour, j'ai selectionné jolly-mec idea, cmg rafale xw et palazzetti julie pro 2, 3 poëles étanches canalisés ; le palazetti est le seul où le ventilo peut être arrêté et le moins cher mais a selon certains la plus mauvaise réputation, le jolly-mec probablement le plus bruyant du fait des 3 ventilos, et le cmg sans doute entre les deux vu qu'il n'a qu'un seul ventilo et que ce sont des clapets qui orientent l'aire chaud ; avez-vous une préférence et un avis sur ces 3 modèles (fiabilité, bruit...) ? Merci d'avance

#20 - Xavier (admin) - 05.12.16

Bonjour michel,

Merci pour ce retour.
Effectivement, la régulation permet bien de moduler automatiquement la puissance de chauffe en fonction de la température demandée (avec 5 paliers de puissance).
Vous avez le choix entre 3 températures paramétrables (ex : Confort 22°C, Normal 20°C, Eco 17°C) que vous pouvez associer à des heures de fonctionnement (avec un pas de 30 minutes) pour chaque jour de la semaine. Cela constitue un "programme semaine". Comme il y a 4 "programmes semaines", vous pourrez utiliser un programme alternatif (programme n°2) pour vos vacances, sans modifier le programme habituel de votre semaine normale (programme n°1).

Les possibilités sont donc plus nombreuses que sur l'appareil Jotul / Palazzetti. Pour cette gamme de prix, même si l'interface n'est pas très facile d'accès, je pense que c'est ce qui se fait de mieux niveau régulation. Si vous voulez creuser cette question, je vous redirige vers notre récent test du Hoben H7 (haut de gamme) qui a une modulation linéaire de la puissance de chauffe (pas de paliers) mais cela n'a rien à voir niveau prix (du simple au double) :
http://conseils-thermiques.org/contenu/test-poele-granule-hoben-h7.php

Tenez-nous au courant et si vous sautez le pas pour le CMG, ce serait super de nous faire un retour.

A bientôt,

#19 - michel - 05.12.16

Bonjour Xavier
Je vous envoie la notice du CMG par mail.
En la lisant, je pense qu'il a bien une modulation automatique de la combustion.
Pouvez vous me le confirmer ?
Merci

#18 - Xavier (admin) - 02.12.16

Bonjour Michel,

Les rendements ne constituent absolument pas un critère de choix car il n'y a pas de référentiel commun comme nous l'expliquons ici (87% serait surement plus proche de la réalité) :
http://conseils-thermiques.org/contenu/poele_granule.php#4

Pour les poêles, le modèle Jotul est en fait fabriqué par Palazzetti, vous en trouverez un test ici sous l'appellation "Inès":
http://conseils-thermiques.org/contenu/test_poele_palazzetti_ines.php

La différence majeure se situe au niveau de l'étanchéité. Le poêle de Palazzetti est certifié étanche CSTB, vous pouvez donc l'installer en zones 1, 2 ou 3. Le modèle CMG ne peut s'installer qu'en zone 1. Il existe cependant le modèle "Han Avalon" qui possède également une certification CSTB :
http://www.cmgeurope.net/fra/produits/po%C3%AAle/han-3

Pour le reste, il n'y a pas de différences significatives, il faut se pencher :

- Sur la notice de l'appareil en ce qui concerne la régulation : Le modèle de Palazzetti a bien un mode "timer" avec 6 programmes possibles dans la semaine (3 plages horaires par jour max) qui tient compte de la température de consigne désirée et avec une modulation automatique de la combustion. Il faut voir si cela est pareil sur le CMG en demandant la notice à votre installateur (elle n'est pas sur internet) mais il y a de grandes chances que ce soit pareil. Voici les notices pour Palazzetti (et Jotul) :

http://conseils-thermiques.org/contenu/documents/notice-poele-granule-palazzetti-ines.pdf
http://conseils-thermiques.org/contenu/documents/notice-poele-granule-jotul.pdf

- La qualité de votre installateur, nous en parlons ici :
http://conseils-thermiques.org/contenu/poele_granule.php#2

En espérant vous avoir éclairé, tenez-nous au courant de la suite et de votre choix.

A bientôt,

#17 - Michel - 01.12.16

Bonjour Xavier,
Notre choix de poêle pourrait se faire entre les modeles suivants à convection forcée et désactivable :
- CMG Han 2 : modèle 2.7 KW/8.7 Kw rendement supérieur à 87 %
- JOTUL PF920 : modèle 2.24 Kw / 9.02 Kw rendement supérieur à 95 %

La notion de rendement est-elle importante ?
Le prix du second est supérieur de 1000 euros.
Qu'en pensez vous ?
Merci à l'avance

#16 - Xavier (admin) - 01.12.16

Bonjour Jiji,

Le STUV P10 est sorti très récemment donc nous n'avons pas de retour sur ce produit qui fonctionne par convection naturelle. Il n'aura donc pas de bruit de ventilateur. Il faut voir si la présence des 2 vis sans fin pour l'alimentation en pellets (au lieu d'une habituellement) n'est pas gênante en termes de bruit. L'idéal serait de se rendre chez un installateur pour écouter le modèle (le site internet précise bien la liste des revendeurs). Côté service, l'entreprise avait été très réactive lors de notre test et "fait l'effort" de proposer une garantie 3 ans sur l'électronique et 5 ans sur le corps de chauffe sous réserve d'enregistrer son produit.

Pour les produits à convection naturelle, vous pouvez vous orienter vers Rika, Hase, Haas + Sohn ou Palazzetti (gamme Silent), voici quelques retours :

http://conseils-thermiques.org/contenu/test-poele-granule-rika-como.php
http://conseils-thermiques.org/contenu/test-poele-mixte-rika-induo.php
http://conseils-thermiques.org/contenu/test_poele_granule_haas_sohn.php

Bonne réflexion et à bientôt,

#15 - Jiji - 01.12.16

Bonjour,
Je cherche un poele à pellets à convection naturelle. J'ai repéré le STUV P10 pivotant avec entrainement remontant des pellets ( et non par chute) . Autre critère : il est dit silencieux.
maison = 100 m2 à chauffer. Ossature bois; pièce principale à chauffer = 35m2 dominée par une cage d'escalier et mezzanine ( qui fera sans doute aspiration)
Qu'en pensez-vous ?
merci pour votre conseil

#14 - Xavier (admin) - 01.12.16

Bonjour Eve,

Désolé que vous soyez déçue suite à l'achat de votre maison. En théorie, votre poêle de 10 kW peut bien chauffer une maison de 76m² même si un appoint électrique peut-être envisagé dans les chambres afin d'ajuster les températures. En termes de consommation, il faut plutôt compter un sac par jour au coeur de l'hiver et 1 sac tous les 2-3 jours en mi-saison (règle générale qui dépend du niveau de performance de la maison).
Les tuyaux qui traversent votre palier sont isolés et sont effectivement dédiés uniquement à l'évacuation des fumées et non au chauffage de l'étage.
Pour une meilleure répartition de la chaleur, il faut impérativement laisser les portes ouvertes sinon la chaleur ne se diffuse pas.

Idéalement, il faudrait que vous nous envoyiez un plan de votre maison.

Pour le bruit, vous pouvez tenter de baisser le niveau de puissance ou de vitesse de ventilation à 3/5 si cela est possible (impossible de trouver la notice du produit). Aussi, programmez le poêle 1h à 1h30 avant votre retour à votre domicile pour passer sur une plus faible puissance quand vous serez chez vous.

1. Pour les questions juridiques, je n'ai pas les compétences pour vous répondre, je vous dirige donc vers l'ADIL (Agence Départemental pour l'Information sur le Logement) qui est un service gratuit des pouvoirs publics et qui vous aiguillera avec pertinence :
https://www.anil.org/lanil-et-les-adil/votre-adil/

2. Votre poêle est bien canalisable donc il est possible de rajouter une gaine pour propulser la chaleur, mais la longueur de la gaine est limitée (6 à 8 mètres généralement. Plus la gaine est longue, plus les pertes sont grandes. Je pense qu'il est préférable d'éviter de modifier le bâti ("faire des trous") sur le long terme (ce sera inutile quand vous changerez d'appareil).

3. Pour les radiateurs électriques, il est possible d'en placer dans les chambres en appoint. Il faut prendre des panneaux rayonnants basiques (150€) avec une programmation hebdomadaire et manière à les allumer uniquement quand cela est nécessaire (gain en consommation significatif). Vous trouverez des explications et quelques exemples de produits sur cette page :

5 000€ dans du chauffage électrique n'est pas raisonnable. Si vuos avez déjà vos arrivées électriques, il est assez facile de brancher vos radiateurs vous-même (il y a un exemple dans la page citée en amont). Il n'y a pas d'aides concernant les chauffages électriques (non renouvelable, prix au kWh deux fois supérieur au granulé). Pour les autres solutions, il faut en priorité envisager de refaire l'isolation (très bien subventionné car très rentable et très efficace en terme de performance énergétique) :
http://conseils-thermiques.org/contenu/isolation.php

Ensuite, il faut voir l'évolution avec votre matériel actuel, mais il est envisageable de remettre un poêle à granulés peut-être mieux adapté à votre maison (subventionné également). Voici toutes les aides possibles :
http://conseils-thermiques.org/contenu/aides-financieres-travaux.php

Enfin, pour avoir un autre avis indépendant, vous pouvez vous tourner vers votre Espace Info Energie local (service gratuit du gouvernement) :
http://www.renovation-info-service.gouv.fr/trouver-un-conseiller/step1

Tenez-moi au courant,

#13 - Eve - 01.12.16

Bonjour,

Je viens d'acheter une maison équipée de cet appareil dont la garantie vient de s'achever.

Ma maison est disposée ainsi : cuisine-salon de 30 m2 avec au milieu et contre le mur le poêle ; plus loin salle de bains et tout au fond : chambre. A l'étage : palier ouvert en haut de l'escalier avec chambre à droite et chambre à gauche. Au milieu du palier : tuyaux de cheminée.

Le vendeur m'a affirmé qu'il chauffait l'ensemble de la maison y compris l'étage (76 m2 au total) avec le poêle, le tuyau devant distribuer la chaleur.
De plus il chauffait à 22 ° avec 1 tonne de pellets par an (soit 1 sac pour 3 jours).

Je m'aperçois que :
- je ne peux chauffer que la cuisine-salon et pas le reste de la maison (l'installateur m'a dit que les tuyaux servent à l'évacuation des fumées et non à diffuser la chaleur) ;
- je consomme 1 sac par jour pour chauffer cette pièce ; avec 1 sac pour 3 jours je chauffe à 16° ;
- l'appareil fait énormément de bruit et couvre le son de ma télé.

1. J'ai été trompée par le vendeur : puis-je me retourner contre lui ?

2. L'installateur me propose de percer des ouvertures pour diffuser la chaleur vers le haut. Pour la chambre du fond il propose de raccorder l'arrière à un tuyau en aluminium pour diriger la chaleur. Ces deux solutions sont elles valables ?

3. Dois-je ajouter des radiateurs électriques ? Je viens de recevoir un devis de 5 000 euros ! Si oui, comment les choisir ?
Sinon, existe-t-il d'autres solutions et est-il possible d'obtenir des aides ?

Je vous remercie de m'apporter des précisions sur ces différents points. J'ai besoin d'un avis éclairé et indépendant afin de trouver une solution.

Cordialement,

#12 - Xavier (admin) - 30.11.16

Bonjour Christian44,

Malheureusement je ne connais pas du tout le marché du chauffage au bois en Espagne et la qualification des installateurs. Des marques de poêle à granulés existent depuis assez longtemps donc j'imagine que l'offre est suffisamment développée pour avoir un réseau d'installateurs compétents. Lors de l'enquête, c'est la marque espagnole Ecoforest qui m'a paru la mieux renseignée. Pour avoir plus d'infos, peut-être pourriez-vous contacter la marque en leur demandant la liste des revendeurs agréés près de chez vous :
http://ecoforest.es/es/contacto

En parallèle, vous pouvez essayer de demander aux espaces info énergie des départements limitrophes avec l'Espagne, ils auront peut-être des contacts à vous transmettre et vous renseigneront sur les structures locales en Espagne (si elles existent!) :
http://renovation-info-service.gouv.fr/trouver-un-conseiller/step1

Bon courage dans vos recherches et à bientôt,

#11 - christian44 - 29.11.16

Bonjour,
J'aurais dû être plus précis en indiquant que mon intérêt porte sur le marché espagnol et sur la formation des techniciens
Cordialement

#10 - Xavier (admin) - 28.11.16

Bonjour christian44,

Je ne comprends pas bien votre interrogation. Est-ce que vous questionnez la rentabilité d'un poêle à granulés dans un endroit où il fait chaud, ou votre question porte t-elle plutôt sur le marché espagnol et la formation des installateurs?

Cordialement,

#9 - christian44 - 28.11.16

Bonjour,
Résidant en Espagne entre Valencia et Alicante, pouvons nous, en toute conscience, faire l'acquisition d'un poêle à granulés
Merci pour votre réponse
Cordialement
Christian

#8 - Xavier (admin) - 18.11.16

Bonjour pitoupe,

Il n'est pas nécessaire de rendre la paroi de derrière incombustible si vous respectez les distances de sécurité. Avec un conduit isolé, il faut respecter généralement 8 cm à partir de l'extérieur du conduit. Voici un exemple en photo :
http://conseils-thermiques.org/contenu/images/pose_poele_10.jpg

Voici le document pour un conduit PGI qui précise que "s distances de sécurité à respecter sont les suivantes : 8 cm pour les conduits isolés" (page 3) :
http://www.poujoulat.fr/media/Avis-Technique-CSTB-PGI-14-13-1943.pdf

Les poêles à granulés chauffent bien la puissance qu'ils indiquent mais il faut choisir un appareil adapté à la configuration de son logement :
http://conseils-thermiques.org/contenu/poele_granule.php

Vous pouvez parcourir les différents retours d'expériences sur le site.

Peut-être aussi que le revendeur a une autre solution à vous proposer et qu'il ne veut pas poser un poêle... ?

Bonne réflexion et à bientôt,

#7 - pitoupe - 17.11.16

Bonjour

Nous prevoyons d'acheter et poser un poele a granulé.
le mur d'adossement est composé de : placo ( BA13 classique) puis brique puis polystyrene puis agglo
Un devis nous demande de poser une plaque de silicate de calcium et un autre devis rien du tout.
De ce fait, les devis vont du simple au double !

Que doit on réellement faire avec un granulé, sachant que selon le premier ceux ci ne chauffent pas trop

merci

#6 - ouragan - 11.11.16

ÉTONNANT. Un travail remarquable, vous méritez a etre mieux connu!

#5 - Xavier (admin) - 09.11.16

Bonjour Audrey,

Dans votre cas, vous pouvez partir sur un sur modèle de 7 à 9 kW environ. Si le poêle est installé en position centrale, vous pouvez vous contenter d'un poêle à convection naturelle très silencieux. Si vous avez le choix de l'emplacement, l'idéal serait de placer un poêle ventilé en face de la cage d'escalier (le poêle réchaufferait d'abord le salon puis la chaleur monterait vers l'escalier).
Au niveau du bruit et dans le cas d'un poêle ventilé, optez pour un modèle dont la ventilation peut se couper totalement.
Pour Skia Design, la marque est en restructuration donc assurez-vous de ne pas acheter un ancien modèle (la marque a été rachetée par France Flamme qui devrait reprendre la production).
Pour l'électronique, vous pouvez opter pour une marque qui propose une garantie supérieure à 2 ans mais il y en a peu. Dans les fait, une panne n'est pas très grave mais il faut surtout que le SAV soit réactif et que votre installateur de proximité soit disponible (il n'y a qu'en le rencontrant que vous saurez).
Enfin, je me permets de vous rediriger vers les aides financières car comme votre logement a plus de 2 ans, vous pouvez prétendre à de nombreux dispositifs :
http://conseils-thermiques.org/contenu/aides-financieres-travaux.php

Bonne réflexion et à bientôt,

#4 - Audrey - 05.11.16

Bonjour je souhaite installer un poêle à granulés dans une maison de 2012 de 80 m2 avec un étage.
Je ne sais pas s'il est préférable de mettre à convection naturelle ou ventilé.
J'ai eu un devis sur un SKIA DESIGN 7kw min Tower, un autre de Edelkamin modèle MYA que je trouvais bruyant.
Je suis perdue dans mes choix. On m'a parlé aussi de la marque RIKa mais qui est peut être plus chère. J'ai peur d'être embêtée par l 'electronique qui peut tomber en panne.
Merci par avance de vos conseils.

#3 - Xavier (admin) - 28.10.16

Bonjour eric,

Dans votre maison de 1974, le mieux serait de refaire en premier l'isolation (au moins des combles) pour réduire votre besoin de chauffage. Cela vous permettra de dimensionner au mieux votre installation de chauffage (et cela sera aussi plus rentable).
http://conseils-thermiques.org/contenu/isolation.php

Pour le poêle à granulés, si l'espace est ouvert au RDC:

1. Opter pour un poêle "air" classique : Vous pourrez partir sur un poêle ventilé d'environ 9 kW qui chauffera uniquement le RDC. Le chauffage des chambres sera assuré par des panneaux rayonnants.

2. Opter pour un poêle canalisable : Vous pourrez partir sur un poêle d'environ 14 kW avec 2 gaines qui insuffleront de l'air chaud à l'étage. Attention néanmoins, la longueur des gaines est limitée à 8 mètres (selon les modèles) et un poêle canalisable occasionne plus de bruit au niveau du RDC (2 gaines supplémentaires, ce sont aussi 2 ventilateurs supplémentaires). L'idéal est de pouvoir en écouter un en fonctionnement chez votre installateur.

Si l'espace est fermé au RDC :
3. Opter pour un poêle canalisable : Vous pourrez partir un poêle d'environ 9 kW avec 1 gaine qui traversera le mur dos au poêle pour chauffer tout le RDC. Le chauffage des chambres sera assuré par des panneaux rayonnants.

4. Opter pour un poêle canalisable : Vous pourrez partir un poêle d'environ 14 kW avec 1 gaine qui traversera le mur dos au poêle pour chauffer tout le RDC et 1 gaine qui chauffera le couloir des chambres. Un appoint sera probablement nécessaire dans les chambres.

Au vu de votre très grande surface, ma préférence irait pour la première ou la troisième solution qui permettrait de chauffer de manière assez précise le RDC. Il vaudrait mieux des émetteurs de chaleur indépendants pour le haut pour ajuster au mieux les températures, complétés par un renouvellement de l'isolation des combles.

Pour le choix du professionnel, il faut se rendre sur le site du gouvernement et identifier les professionnels certifié Qualibois (option "chauffage et/ou eau chaude au bois") de votre secteur puis les rencontrer pour leur demander un devis :
http://renovation-info-service.gouv.fr/trouvez-un-professionnel

Vous pourrez ensuite vous référer à notre guide pour choisir le bon professionnel :
http://conseils-thermiques.org/contenu/poele_granule.php#2

Bonne réflexion et à bientôt,

#2 - eric - 28.10.16

bonjour
nous habitons une maison en Bretagne
maison de 2 étages notre chauffage actuel est un poêle à bois d une puissance de 15kw.ce dernier est situé à l extrémité de la maison.
nous aimerions avoir des conseils sur l emplacement de l installation à effectuée (lieu et puissance et soufflerie possible ??)

la maison est de forme rectangulaire (90m2 rdc et 70 à l étage)

le poêle est sur une largeur et à ce jour l espace est cloisonné (projet de décloisonner en fonction de la futur position du poêle)

la maison est de 1974 (seul les vitrages ont été refait en double vitrage il y a 5 ans)

quel interlocuteur sérieux sur le département 56
merci

#1 - Xavier (admin) - 28.10.16

Bonjour Lili,

Merci pour l'intérêt que vous portez à notre démarche et pour vos encouragements.

1. et 2. Pour le mode de chauffage au bois et les chauffages électriques :

- Poêle mixte : Le système de Rika (modèle Induo) fonctionne sans tricherie : on peut bien passer du bois aux granulés sans problème (un test est à venir). Néanmoins, le prix du système (7500€ HT) est assez prohibitif (prix d'un poêle à bois + poêle à granulés). Aussi, il y a quelques inconvénients liés à l'usage des 2 systèmes (stockage des 2 combustibles, plus de technologie = moins de fiabilité). Dans les faits, vous risquez également de n'utiliser que le système à granulés, beaucoup plus automatisé et pratique.A moins d'être un vrai indécis (et d'avoir l'habitude de sa "bonne vieille bûche" du dimanche), ce système n'est pas forcément adapté.

- Poêle à pellet simple : il chauffera tout le RDC, mais pas les chambres. Vous pouvez prendre une puissance de 9 kW.

- Poêle à granulés canalisable : il chauffera une bonne partie de l'étage, mais il sera techniquement difficile de faire arriver une gaine dans chaque chambre. En général, une ou deux gaines desservent les couloirs. La longueur maximale des gaines est d'environ 8 mètres, selon les modèles. Ces modèles ont logiquement un ou deux ventilateurs en plus et occasionnent plus de bruit.

- Insert ou poêle canalisable : Il n'y a pas de différences de fonctionnement si ce n'est que l'insert coûte plus chère (mise en place d'un habillage) et que son réservoir est généralement un peu plus grand.

2 solutions à mon avis :

- Garder un poêle "simple" et plus silencieux au RDC et mettre les panneaux rayonnants dans les chambres. Les convecteurs pouront servir d'appoint au RDC au cas où. (Ou vous pourrez racheter des panneaux rayonnants à 50€ l'unité pour dépanner).

- Mettre un poêle canalisable si vous acceptez un peu de bruit. (Idem pour les chauffages électriques)

3. VMC

- Une VMC Simple Flux suffit dans votre cas. Elle est en outre moins chère, plus simple à installer et plus facile à entretenir. La VMC Double Flux est plus adaptée aux logements neufs très performants au niveau de l'étanchéité à l'air et nécessite des compétences techniques pointues.

- Il vaut mieux choisir un poêle installé "en configuration étanche" qui prend l'air en dehors de la maison. La plupart des modèles proposent une arrivée d'air dédiée (hors bas de gamme de grandes surfaces de bricolage) et le coût est très faible (kit d'arrivée d'air = 100€).

- Les débits de ventilation avec une VMC DF ne sont pas suffisants pour répartir la chaleur.

En espérant vous avoir guider...

A bientôt,

#0 - Lili - 28.10.16

Bonjour,

Je me permets de vous écrire, d'une part pour vous féliciter de la qualité de votre site (contenu, explications claires et détaillées,neutralité, mise en avant de solutions durables...) et d'autre part pour vous faire part d'une réflexion concernant un futur projet d'achat immobilier.
Je ne suis pas sûr d'avoir trouvé toutes les réponses à mes questions dans votre site (mais peut être n'ai je pas tout cherché...) et c'est pour cela que je vous expose mon cas.

Je m'apprête donc à acheter une nouvelle habitation dont voici les caractéristiques générales :
Maison individuelle de 1997, construction "traditionnelle" en brique en R+1 avec :
rdc = hall + séjour + cuisine (qui sera surement ouverte sur séjour à court terme) + cellier + garage traversant -> surface habitable 70m² environ avec plafonds à 2,5m
étage = 4 chambres + sdb + dressing -> surface habitable 50m² environ, surface plancher 90m² environ.
Toute la maison est à l'électrique (propriétaire actuel agent EDF) et est chauffée par des panneaux rayonnants (remplacement récent des convecteurs d'origine) au rdc et convecteurs d'origine à l'étage. Le tout est "piloté" par un thermostat général différencié avec 1 zone pour le rdc et 1 pour l'étage.
La maison est bien isolée : double vitrage, murs extérieurs brique + vide + parpaing + isolant/placo, combles isolés mais pouvant bénéficier d'une isolation supplémentaire. Elle dispose également d'une VMC simple flux.

N'étant pas moi même agent EDF et ayant quelques considérations éconologiques, il me semble indispensable de penser différemment le mode de chauffage. C'est bien là où ça se complique et où les différentes possibilités du marché rendent le bon choix plus complexe.
Je me permets de vous les énumérer, en espérant avoir quelques éléments de réponse.

1) installation d'un moyen de chauffage alternatif à bois. Mon choix premier irait vers un poil à pellet pour ses performances générales mais là encore quelques questions importantes :
- poêle à pellet exclusif ou mixte pellet/bûches (pour le coût moindre du bois vs pellet) ? quid des performances de ces appareils mixtes ?
- poêle à pellet "simple" ou canalisable pour "réchauffer" les chambres ? quels prérequis techniques pour le canalisable ? limites de distance vers les pièces à l'étage ? rapport surcoût/intérêt ?
- poêle à pellet canalisable ou insert canalisable ? quelles différences d'utilisation ? avantage/inconvénients de ces 2 solutions ? de manière générale quelles différences entre poêle et insert (canalisable ou non) ?

2) remplacement des moyens de chauffage existants. Idée 1ere = changer les panneaux rayonnant du rdc par des radiateurs à inertie et les convecteurs de l'étage par les rayonnants du rdc (tout ou partie selon puissance). Après lecture de certains de vos articles, l'idée serait plutôt de garder les rayonnants au rdc et changer uniquement les convecteurs dans les chambres pour rayonnants ou inertie (?).

3) réflexion sur la ventilation de la maison, ici aussi d'autres questions :
- VMC simple flux suffit-elle ou installation d'une double flux ? rapport coût/intérêt ?
- quelles conséquences sur l'installation d'un appareil de chauffage à bois/pellets (j'ai bien vu que selon les cas l'arrivée d'air dédiée ou non devait être prise en compte) ? surcoût sur les modèle de poêle ?
- l'utilisation d'une VMC double flux ne peut elle pas faire office de "canalisation" pour apporter l'air du rdc chauffé par le poêle (ou l'insert) à pellet (non canalisable dans ce cas) vers les chambres ?

Il y a sans doute des paramètres qui m'échappent encore et des questions auxquelles je n'ai pas pensé.
Dans tous les cas, je vous remercie par avance de l'intérêt que vous porterez à mon message et des réponses que, j'espère vous y apporterez.
Remonter