Réduire sa facture d'électricité facilement et sans investissement

La consommation d'électricité des français a explosé ses dernières années, notamment la consommation d'électricité spécifique, c'est-à-dire celles des appareils électriques (ordinateur, télé, etc.). La facture moyenne est d'environ 500€/an pour un foyer, ne se chauffant PAS à l'électricité (hors abonnement), les sources d'économies sont donc réelles. Voici quelques gestes simples pour réduire durablement votre facture d'électricité.

1 Watt, le début de la fortune !


consommation energie appareils electrique ademe

Toutes les consommations électriques ont un impact sur votre facture et chaque watt inutile doit donc être évité. Ainsi, il faut savoir qu'un 1 Watt consommé pendant 1 an (24/24h) représente un coût annuel d'environ 1€ (voir le calcul) ! Voici un tableau qui nous montre les consommations de notre matériel informatique (source : Topten) :



ÉquipementConsommation d'énergie
Ordinateur portablede 30 à 100 kWh/an
Ordinateur fixede 120 à 250 kWh/an
Tablettede 5 à 15 kWh/an
Écran d'ordinateurde 20 à 100 kWh/an

Par ailleurs, le choix d'appareils électriques économes vous fera faire de belles économies. Il existe un guide spécialisé sur le sujet, alors pensez-y lors de leur renouvellement !

grive dans un frigoIdée n°1 : Optimiser les appareils de froid

Les appareils qui "produisent du froid", c'est-à-dire les réfrigérateurs et les congélateurs représentent 35% des consommations en électricité. C'est donc sur eux qu'il faut concentrer en priorité vos efforts.

La bonne température

La norme est simple, les aliments doivent être à une température maximale de +5°C en haut du frigo. Pour cela, la température du frigo doit être de +4°C dans l'étage supérieur, ni plus, ni moins. Pensez donc à vérifier régulièrement cette température, grâce à un simple thermomètre et réglez le thermostat en conséquence. Pour les congélateurs, la température recommandée est de -18°C, comme pour les frigos, pensez à la vérifier régulièrement. 1°C de moins représente une économie d'environ 5%.

frigo loin d'une source de chaleurLes éloigner des sources de chaleur

Plus il fait chaud dans la pièce, plus le frigo consommera pour "produire du froid". Il faut donc éviter au maximum de les mettre à côté d'une source de chaleur comme un four, des plaques, un radiateur ou derrière une baie vitrée plein sud...

Entretenir les appareils de froid

1mm de givre représente une surconsommation d'environ 10%. Il est donc important de dégivrer régulièrement ses appareils de production de froid (tous les 6 mois). De même, placer votre appareil à au moins 5 cm du mur de derrière et nettoyer la grille de derrière une fois par an, cela permettra à votre réfrigérateur d'évacuer correctement la chaleur et de moins consommer.

Le contrôle des joints est également important. Pour cela, placer une feuille entre la porte et le corps de l'appareil. Une fois fermé, la feuille ne doit pas bouger et vous devez avoir une résistance en essayant de l'enlever. Si ce n'est pas le cas, cela signifie que l'appareil n'est pas étanche. Un joint de frigo coûte entre 10 et 40€.

Lors d'un renouvellement...

etiquette energie appareil electronique Lors d'un renouvellement de vos appareils de froid, visez au minimum une étiquette énergétique type A+ et vérifiez la présence de l'écolabel européen, gage d'un matériel performant. Veillez à dimensionner au plus juste vos appareils qui resteront allumés toute l'année pour optimiser les consommations. Pour un réfrigérateur, on compte généralement 100L pour 1 personne puis 50L par personne supplémentaire. En ce sens, évitez les réfrigérateurs américains, très volumineux, très chers à l'achat et très énergivores.

Sachez que ces appareils disposent d'une classe climatique, il s'agit d'une plage de température ambiante idéale pour leur bon fonctionnement. Ce critère est important à prendre en compte car ces appareils pourront surconsommer en cas de dépassement ou s'arreter si la température est trop faible.

Idée n°2 : Surveiller les appareils électroménagers !


Supprimer les veilles

Comme nous l'avons vu précédement, 1 watt pendant un an coûte environ 1€ et les appareils en veille consomment de l'énergie. au moins une dizaine d'appareils restent en veille dans un foyer. C'est autant de watts que l'on peut facilement économiser. À titre d'exemple, une box télé consomme en moyenne 15W (soit 15€ par an). En la programmant avec une prise, on peut tout à fait l'éteindre la nuit afin de réduire d'un tiers son utilisation (soit 5€ d'économies/an). Un autre moyen très simple et très peu coûteux pour traquer les veilles, est la mise en place de multiprises avec interrupteur. Pour en savoir plus, consultez notre article dédié aux veilles des appareils électriques.

appareils en veille

Source : Wivaldy

Regarder autrement les écrans...

La télévision : La technologie Plasma est la plus énergivore avec des consommations de l'ordre de 400W pour un grand écran (50 pouces). Si elle est allumée 3 heures par jour, la facture annuelle est de 50€ ! Éteignez donc la télévision lorsque personne ne la regarde. Essayez de limiter le nombre de postes dans la maison et lors d'un renouvellement, optez pour une technologie LED, moins énergivore. La consommation dépendra ensuite directement de la taille de votre écran.

L'ordinateur de bureau : Un ordinateur fixe, couplé à un écran, consomme en moyenne 150W. Si il est en fonctionnement 3 heures par jour, la facture annuelle est d'environ 12€/an. Veillez à éteindre l'ordinateur si vous ne vous en servez pas. Configurez une mise en veille rapide, et lors d'un renouvellement, envisagez l'achat d'un ordinateur portable qui ne consomme en moyenne que 50W soit 5 fois moins d'énergie ou d'une tablette pour 5W.

Idée n°3 : Réguler la ventilation

bouche ventilation La plupart des systèmes de ventilation possèdent deux vitesses de fonctionnement. Le passage d'une vitesse à l'autre se fait généralement avec un interrupteur. Dans tous les cas, la vitesse minimum suffit à bien ventiler la maison SAUF à certains moments de la journée : lorsque la salle de bain est utilisée ou lors de la préparation des repas. En programmant ou régulant la ventilation pour que la vitesse soit maximale uniquement pendant ces périodes vous ferez d'importantes économies d'électricité (et de chauffage), tout en préservant une qualité de l'air suffisante.

cuisine écoloIdée n°4 : Cuisiner responsable

La cuisine n'est pas le poste de consommations d'électricité prépondérant, cependant quelques gestes simples permettre de réduire les consommations :

Les plaques de cuisson



ÉquipementCaractéristiquesConseils / Ecogestes
Plaques électriques, vitrocéramiquesPlaques chauffées par un corps en fonte, la chaleur est transmise par conduction
Pertes d'énergie par rayonnement, rendement énergétique faible
Éteindre les plaques avant la fin de la cuisson (inertie des plaques)
Les plaques à inductionChaleur localisée au niveau de la casserole
Rendement meilleur
Veille de l'écran tactile : pensez à couper la plaque lors d'une absence prolongée
Les gazinièresRendement énergétique satisfaisantVérifiez la couleur des pointes des flammes.
Bleues / orangées : ok.
Jaunes : envisager un réglage des injecteurs gaz.
Sécurité : changez le tuyau (date de péremption) régulièrement (20€ environ)

Dans tous les cas, le fait de mettre un couvercle peut faire gagner de 15 à 30% d'énergie. De plus, veillez à utiliser des casseroles adaptées à la taille des plaques (même diamètre).

Les autres appareils



ÉquipementConseils / Ecogestes
fourLe fourÉteindre le four quelques minutes avant la fin de la cuisson
Thermostat programmable = cuisson au plus juste
Contrôler l'étenchéité du four avec une feuille de papier (joint = 40€)
Frigo/CongélateurNe pas placer de plats encore chauds
Possibilité de placer des bouteilles d'eau dans votre congélateur qui aideront à conserver le froid
micro-ondeLe micro-ondeIdéal pour réchauffer les plats car la chaleur produite est directement localisée sur les aliments
La bouilloireMeilleure option si on ne chauffe pas plus d'eau que nécessaire et si elle est détartrée régulièrement
La cocotte-minuteSystème efficace qui consomme peu d'énergie et peu d'eau.
À utiliser sans modération !
Petits appareils (cafetières...)Attention aux veilles (voyants lumineux, horloge) : un consomètre pourra mesurer ses consommations

Idée n°5 : Améliorer l'éclairage

Éteindre les lumières

ampoule verte Éteindre la lumière dans le couloir ou dans la pièce que l'on vient de quitter devient un réflexe de plus en plus courant, heureusement. Mais pour éclairer le moins possible, pensez à optimiser les apports solaires (qui en plus apportent de la chaleur). Pensez donc à tailler régulièrement les arbres devant les fenêtres ou à mettre des rideaux plus fins - voir même les supprimer quand cela est possible, cela permet de moins éclairer artificiellement.

Choisir des ampoules qui consomment moins

Vous pouvez retrouver un comparatif complet des différents types d'ampoules. Il en ressort que toutes les ampoules (halogènes, fluocompactes-basse consommation et led) sont plus rentables que les ampoules à incandescence classiques. Quand l'une d'elles claque, choisissez donc des ampoules performantes avec des durées de vie élevées, mais pour des coûts qui doivent rester raisonnables sous peine que le changement ne soit pas rentable. De plus, la durée de vie n'est malheureusement pas une garantie et selon les usages et la qualité, elle peut être très en-dessous de celle indiquée sur les produits, prudence donc.

Où acheter des ampoules LED de bonne qualité ?

Voici une sélection d'ampoules LED présentant un très bon rapport/qualité prix :

Idée n°6 : Sécher le linge naturellement

fil à lingeDans la consommation moyenne, le lave-linge représente 7% de la consommation d'électricité spécifique soit environ 15€. En séchant le linge le plus fréquemment possible à l'air libre, vous pourrez faire des économies simplement et pourquoi pas arriver à vous passer complètement d'un sèche-linge ?

Idée n°7 : Utiliser les modes "éco"

Les lave-vaisselle et lave-linge sont deux postes importants de consommation d'eau. Pour économiser de l'énergie et de l'eau, il faut dans la mesure du possible les faire tourner à pleine charge et en mode "éco". L'essorage du linge vous permettra de faire sécher ensuite beaucoup plus rapidement.

Idée n°8 : Éviter de climatiser

Même dans les zones les plus concernées, il est possible de ne pas climatiser

Voici quelques solutions qui vous permettront de passer un été au froid, même dans les zones où l'été est chaud, en consommant peu d'électricité.

Climatisation ne doit pas rimer avec condensation

En effet, lorsque l'air est à 25°C, si la climatisation fait circuler de l'air à 20°C il y aura l’apparition de condensation au sol. La différence entre la température de l'air et au niveau du sol ne doit pas dépasser quelques degrés et donc le rafraîchissement sera long à mettre en place et peu efficace.

Conclusion

Il existe de nombreuses solutions pour éviter de climatiser son logement tout en y gardant une température supportable toute l'année. Toutefois, des solutions économiques en énergie, voire renouvelables existent lorsque cela demeure nécessaire.

Idée n°9 : Choix du fournisseur d'énergie et des offres

fournisseur énergie comparateurDepuis 2007, le marché de l'électricité est ouvert à la concurrence ce qui fait mécaniquement baisser les prix. Il est ainsi possible d'obtenir des propositions allant jusqu'à 15% de remise sur le tarif réglementé par l'Etat. Les économies sont donc significatives et le changement reste facile puisqu'il n'occasionne aucuns frais, ni coupure. Pour comparer plusieurs offres, vous pouvez utiliser un comparateur gratuit et sans engagement comme Jechange.

Certains fournisseurs d'énergie proposent des offres pour leurs nouveaux clients et promettent des tarifs attractifs. Vous pouvez vous renseignez directement auprès d'eux :



VattenfaltotalENI


Conclusion : les économies d'électricité, c'est facile !

En modifiant nos comportements et pour un investissement limité, il est tout à fait possible de faire baisser sensiblement ses consommations d'électricité. Pour encore plus d'économies, voici nos conseils pratiques pour faire baisser sa facture de chauffage et diminuer sensiblement sa facture d'eau.

Laisser un commentaire ou poser une question




#11 - jacques - 10 Mars 2019

pour un petit logement, genre studio, un radiateur d'appoint, genre radiateur Electrique bain d'huile peut être très intéressant, car on peut le mettre près de soi pour profiter pleinement de la chaleur, avant même que la pièce soit chaude, et on l'arrête ou on le baisse bien lorsqu'on s'absente. Mieux vaut l'arrêter tant qu'il ne fait pas trop froid, et par grand froid, le laisser vraiment au ralenti pour que la pièce reste douce lorsqu'on entre.
on peut se faire des bouillotes à rien ne coûte avec des bouteilles d'eau gazeuses ou de sodas qui sont plus résistantes. Ne pas mettre d'eau trop chaude, mais à environ 65 °. On peut prendre des bouteilles de 33 ou 50 cl, pour mieux répartir la chaleur notamment dans le lit.

Les rideaux devant les fenêtres, même s'ils sont fins pour la journée ralentissent le départ des calories vers la fenêre qui est plus froide que le mur.

Des tapis sur le sol, notamment des tapis de fitness premier prix coupent bien le froid du sol, notamment dans la salle de bain.

Un radiateur Electrique soufflant céramique est top pour la salle de bain, il chauffe très vite et on ne le fera fonctionner que le temps d'utilisation de la pièce, et comme la conso est surtout proportionnelle à la durée d'utilisation, elle restera très faible alors qu'on aura un bon confort.

#10 - Arthur (Admin) - 15 Janvier 2019

Bonjour Bloomington,
La réponse est tardive mais elle peut servir à d'autres internautes !
Ce réglage (1 à 5) ne correspond pas à une valeur de température.
L'eau du ballon ne doit pas descendre en dessous de 55°C (Légionelles). Donc il faut régler l'eau de votre ballon au plus proche des 55°C.
Pour ce faire, vous pouvez mesurer la température de l'eau de votre ballon réglé au maximum et si la température dépasse les 55°C, diminuer à 4 et répéter l'opération jusqu'à arriver au plus proche des 55°C.
A bientôt,

#9 - Bloomington - 13 Septembre 2018

Bonjour,
J'ai un ballon électrique individuel qui est réglable de 1 à 5.
Sauriez-vous me dire sur quelle valeur, il est conseillé de le régler?
Merci d'avance.

#8 - Benjamin (Admin) - 08 Août 2018

Bonjour Simone,
Il est vrai que les moteurs électriques tournants provoquent un pic de consommation à leur démarrage.
Cependant, c'est le cas pour de gros moteurs tournants (et c'est de moins en moins vrai grâce à des démarrages progressifs).
Pour de petits moteurs comme celui d'un ventilateur d'intérieur, la consommation du pic (qui ne dure que quelques secondes et avec une faible surintensité) est largement inférieur à la consommation de 10 minutes.

#7 - Simone - 03 Août 2018

Une argumentation s'est installée entre mon mari et moi. En ce moment à cause de la chaleur, nous avons un ventilateur électrique oscillant et lorsqu'il s'absente par exemple 10 minutes il ne l'éteint pas et il dit que ça coûte plus d'électricité de le rallumer que la consommation de 10 minutes. Est-ce vrai?
Merci bien

#6 - julpassions - 02 Novembre 2016

Bonjour,
La bouilloire électrique n'est pas "LA meilleure option", il s'agit seulement de LA moins mauvaise option lorsque l'on ne dispose que d'énergie électrique !
(Sans oublier toutes les pertes de production que vous mentionnez par ailleurs sur le site :
http://conseils-thermiques.org/contenu/conversion_energie_primaire_finale.php)

#5 - marco - 06 Mars 2016

Bonjour, je ne conseille pas la cocotte minute, mais il est certain que de nombreuses personnes l'utilisent, donc les conseils d'utilisation les concernent.
Pour les casseroles, mieux vaut les couvrir, on limite la vapeur, en plus on économise l'énergie.

#4 - marco - 05 Novembre 2015

bonjour, pour ce qui est de la cocotte minute, on peut encore plus économiser, en l'arrêtant juste avant que la soupape se mette à tourner. On la laisse arrêtée 5 à 10 mn, vu la température atteinte, ça continue de cuire GRATUITEMENT, et ensuite, on refait chauffer un peu en arrêtant juste quand la soupape va se remettre à tourner.

En plus, on évite de saturer l'air en humidité ce qui est néfaste au chauffage.

Si on a un sol froid en carrelage, en fin de cuisson on peut même poser la cocotte chaude sur le sol (le carrelage ne risque rien, et même la déplacer de temps en temps, ainsi on réchauffe le sol, et la cocotte refroidit plus vite. Et on ne l'ouvre que lorsque la température a bien baissé pour ne pas avoir de la vapeur, ou alors, on l'ouvre à l'extérieur.

#3 - marco - 17 Septembre 2015

BONJOUR, il faut éviter de faire sécher le linge à l'intérieur, ça sature l'air d'humidité, et c'est plus difficile de chauffer dans ces conditions, ça rend les logements insalubres. Et même les VMC ne sont pas prévues pour un tel usage.
Lorsqu'on achète une machine à laver, il faut la prendre avec un bon essorage, et autant que possible étendre dehors à l"abri de la pluie, et éventuellement finir de sécher à l'intérieur, en aérant la pièce plusieurs fois par jour pour évacuer l'humidité. Eventuellement un deshumidificateur électrique serait pratique et consommerait moins qu'un sèche linge.
Il existait il y a quelques années des essoreuses centrifuges qui tournaient à 2800 tours/mn. En 3 minutes, on avait un linge pas sec, mais pas loin. Il était super essoré, et séchait très vite.
Mais ce système plutôt écolo et consommant peu (3mn POUR 200 WATTS soit à peine 10 watts soit 0,15 centimes d'euro..
pour 2,5 kg de linge. Et la rapidité en plus.
Je ne comprends pas que les fabricants ne se mettent pas à en refabriquer.

#2 - Benjamin (Admin) - 23 Janvier 2013

Bonjour,
Évidemment tous ces conseils ou préconisations doivent être adaptées aux habitudes et convictions de chacun...

#1 - Luciole - 22 Janvier 2013

Bonsoir,
Je suis d'accord avec votre article sauf sur le conseil d'utiliser une cocotte-minute. En effet, celle-ci dégage une vapeur trop chaude (plus de 110 degrés) pour les aliments et les dégrade. La cuisson à la vapeur douce (95°C) s'avère bien meilleure pour la santé car elle préserve nutriments et vitamines. Elle est rapide (légumes cuits en 5 à 10 minutes, un poulet en 45 minutes, on peut y cuire des gâteaux, etc.). Alors j'économise partout où je peux dans la maison, mais pas au détriment de la santé alors tant pis pour les -3% d'économies sur la cuisson. On vit très bien sans machine à café, par exemple, sans robot de cuisine, etc.
Salutations cordiales.
Remonter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies vous permettant d'accéder à des services et offres adaptées à vos centres d'intérêts et nous permettre de mesurer l'audience.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez-ici.