Réduire sa consommation de granulés de bois

Les français consomment en moyenne 2 tonnes de granulés par an pour un budget d’environ 650€. Il existe pourtant de nombreuses astuces pour réduire sa consommation de granulés même si tous les poêles ne se valent pas de ce point de vue-là. En amont de votre achat, Conseils thermiques vous guide sur les critères techniques qui déterminent la consommation d’un poêle à granulés. En aval de votre achat, vous trouverez un inventaire des bonnes pratiques d’utilisation.



réduire consommation granulés de bois

1. Consommation d’un poêle à granulés : tous les modèles se valent-ils ?

La consommation d’un poêle à granulés à l’instant T dépend directement de la puissance de l’appareil. Si l’on croise les consommations horaires annoncées par les différents constructeurs, on constate qu’il existe une relation linéaire entre la consommation et la puissance (plus la puissance augmente, plus la consommation augmente) :

Puissance (kW)Consommation (Kg/h)SourceRelation Puissance/Consommation
1.20.28Hobenconsommation poele granulés
2.40.8MCZ
3.50.6Piazzetta
4.71.18Hoben
61.4Laminox
6.31.45MCZ
81.8MCZ
10.22.2Laminox
11.32.6Piazzetta

On pourrait donc croire de prime abord que tous les poêles à granulés se valent au niveau de la consommation de granulés. Si cela est vrai à un instant T (tous les poêles qui fonctionnent à une puissance de 8 kW consomment environ 1.8 kg/h), ce n’est plus le cas en utilisation réelle où la puissance nécessaire n’est pas constante. Il faut en effet porter attention à plusieurs paramètres (gestion de la puissance par le poêle, puissance minimum, programmation) qui sont détaillés dans la suite de l’article.

2. Gestion de la puissance : un critère technique important

Nous venons de voir que la consommation dépend directement de la puissance de fonctionnement. Pour réaliser des économies de granulés, il faut donc que le poêle choisisse en permanence la puissance la mieux adaptée en fonction de la température à atteindre. Voici les 3 technologies que l’on retrouve sur le marché :

gestion puissance linéaire poele granulés gestion puissance 5 paliers poele granulés gestion puissance 2 paliers poele granulés
TechnologieGestion linéaire de la puissance
(Haut de gamme)
Gestion par palier de la puissance
(Moyen de gamme)
Gestion binaire de la puissance
(Entrée de gamme)
Fonctionnement Le poêle épouse au mieux les besoins de chauffage en adaptant exactement sa puissance au besoin du moment. Le poêle dispose généralement de 5 puissances, il choisit le palier de puissance le plus adapté en fonction de la température de consigne. La régulation de la puissance est donc légèrement moins fine. Le poêle chauffe d’abord à la puissance définie par l’utilisateur puis passe en puissance minimum quand la température de consigne est atteinte. Il n’y a pas d’adaptation en temps réel.
Exemples de marques Hoben, Rika, Harman, Alpenwood CMG, MCZ, Thermorossi, Heta La majorité des poêles du marché
Plus d’infos Test du poêle Hoben H7 Test du poêle MCZ Ego Test du poêle Palazzetti Lola

On pourra retenir qu’une gestion fine de la puissance optimise la consommation de granulés en évitant de chauffer au-delà de ce qui est nécessaire. Toutefois, tous les modèles proposent une fonction "Eco" qui permet d'arrêter le poêle si la température grimpe trop malgré la modulation.

3. Puissance ralentie : une donnée à prendre en compte

Un poêle à granulés fonctionne la plupart du temps à puissance minimale, à fortiori si la maison est correctement isolée. De ce fait, il est important de choisir un appareil qui puisse abaisser sa puissance autant que possible. Cela permet de réduire la consommation de granulés et d’allonger les cycles de fonctionnement pour préserver la bougie d’allumage. Voici 3 exemples concrets pour une même puissance maximale :


Ralenti faible < 2 kWRalenti normal = 2 à 2.5 kWRalenti Elevé > 2.5 kW
ralenti poele granule hoben h6 ralenti poele granule mcz ego ralenti poele granule ravelli olimpia
Hoben EclipseMCZ GioRavelli Olimpia
Puissance de 1.9 kW à 7.9 kWPuissance de 2.4 kW à 8.1 kWPuissance de 3.2 kW à 8 kW

4. Programmation : 20% d’économie à la clé !

Afin de consommer le moins de granulés possible, un poêle à granulés doit fonctionner au plus près des besoins c’est-à-dire en présence des utilisateurs. L’ Ademe estime en effet à 20% les économies de chauffage réalisables grâce à un thermostat programmable. Pour cela, le poêle doit offrir de nombreuses possibilités de programmation tout en restant facile d’utilisation. Encore une fois, tous les appareils ne se valent pas et il faut vérifier si les possibilités offertes correspondent à votre mode de vie. Voici quelques exemples :


Panneau de commande Marques Plage Horaires Nombre de températures de consigne Exemple de notice
panneau commande poele granule cadel Cadel4 par semaine1 valable pour toutes les plages notice poele granule
panneau commande poele granule cmg CMGIllimitée par jour3 choix par plage notice poele granule cmg
panneau commande poele granule edilkamin Edilkamin4 par semaine1 valable pour toutes les plages notice poele granule edilkamin
panneau commande poele granule harman Harman*4 par jourChoix libre pour chaque plage notice poele granule harman
panneau commande poele granule hoben Hoben*7 par jourChoix libre pour chaque plage -
télécommande poele granule MCZ MCZ6 par semaineChoix libre pour chaque plage notice poele granule mcz
panneau commande poele granule Palazzetti Palazzetti6 par semaineChoix libre pour chaque plage notice poele granule palazzetti
panneau commande poele granule piazzetta Piazzetta2 par semaineChoix libre pour chaque plage notice poele granule piazzetta
panneau commande poele granule ravelli Ravelli4 par semaineChoix libre pour chaque plage notice poele granule ravelli
panneau commande poele granule rika Rika2 par jour1 temp. de chauffage
1 temp. de réduit
notice poele granule rika

*Panneau de commande couleur tactile : très facile à programmer, même sans notice.

5. Pilotage du poêle par Smartphone : un outil intéressant

Vous l'aurez compris à la lecture du tableau précédent, exception faite des meilleurs modèles avec panneau de commande tactile, la programmation native des poêles à granulés est souvent limitée et peu intuitive. Deux solutions permettent de corriger en partie ce problème et offrent de nouvelles possibilités d’économiser des granulés :

Utiliser un thermostat connecté externe : Ce dispositif est compatible sur la plupart des appareils récents même s’il convient toujours de vérifier cette information sur la notice. L’ajout d'un thermostat connecté intelligent présente de nombreux avantages :

Le thermostat connecté permet donc d’économiser des granulés en apportant un plus grand confort d’utilisation. De plus, le prix de ce dispositif est tout à fait correct au regard des prestations apportées :

Attention cependant, tous les poêles ne se comportent pas de la même façon et l’utilisation d’un thermostat connecté n’est pas toujours pertinente. Consultez notre test complet du thermostat Netatmo relié à un poêle à granulés pour en savoir plus.

application wifi poele granuleUtiliser l’interface internet du fabricant : De plus en plus, les poêles à granulés sont compatibles avec une « option Wifi » proposée généralement entre 140€ et 300€ HT. Ces applications permettent de mieux gérer vos temps de chauffe et surtout de faciliter la programmation de l’appareil. Attention néanmoins, toutes les applications n’offrent pas cette dernière possibilité.

Retenons que si la programmation native de votre poêle n’est pas assez exhaustive pour correspondre à votre mode de vie ou si vous ne vous en servez pas car celle-ci est trop compliquée, une application Smartphone sera un plus pour économiser des granulés.

6. Température : quel réglage pour économiser des granulés ?

Selon l’Ademe, au-delà de 20 °C, chaque degré supplémentaire entraine une surconsommation d’environ 7%. C’est pourquoi l’agence de l’énergie préconise une température de confort (en cas de présence) de 19°C et une température de réduit (en cas d’absence) de 16°C. Néanmoins, dans le cas des poêles à granulés, il y a généralement un écart constaté de 2 à 3 °C entre la température à proximité du poêle et la température mesurée dans les espaces les plus éloignés.

Aussi, on pourra définir une température de confort autour de 21°C de manière à ce que l’ensemble de la maison soit suffisamment chauffé. Pour la température de réduit, elle dépend directement du comportement thermique de votre maison. Plus votre maison remontera vite en températures, plus on pourra baisser la température de réduit sans impacter sur le confort des utilisateurs.

remontée températures poele granulés

Cas d’une remontée en température matinale très rapide avec une maison très bien isolée
(Poêle à granulés Laminox Idro Jessica)

Pour donner un ordre d’idée, on pourra fixer la température de réduit entre 16°C (remontée rapide en températures) et 18°C (remontée lente en températures).

7. Vaut-il mieux chauffer en continu ou par intermittence ?

D’un point de vue purement énergétique, il y a toujours intérêt à baisser au maximum la température de consigne en cas d'absence. Il faut alors trouver un équilibre entre les économies d’énergies réalisées et le confort ressenti.

Cas d’un poêle normalement dimensionné : Utiliser le mode Eco

Il est ici préférable d’éteindre le poêle lorsque la température est atteinte. Voici 2 exemples concrets :

a. Poêle allumé toute la nuit en continu à puissance minimum (12 heures)

consommation granulés bois chauffage continu

Poêle MCZ Ego, fonction No Air – Consommation de granulés : 7.1 kg

b. Poêle éteint la nuit, rallumé 2h30 avant le lever

consommation granulés bois chauffage intermittent

Poêle MCZ Ego - Ventilation Auto – Consommation de granulés : 3.5 kg

Dans le premier cas, la consommation est importante mais les températures varient peu. Dans le second cas, la consommation est deux fois plus faible avec des écarts importants de température. Toutefois, c’est bien ce dernier réglage le plus adapté car la chute des températures pendant la nuit n’a pas d’influence sur le confort thermique des habitants et la maison est bien chaude au lever.

Pour que le poêle s’éteigne une fois la température atteinte, il faut activer la fonction généralement nommée « Eco ». Ainsi, la courbe des températures obtenues au cours de la journée prend cette forme :

consommation granulés bois mode eco

Allure de la courbe des températures en Mode ECO (chauffage intermittent)

On distingue ici 3 cycles de chauffe assez longs pour préserver la bougie d’allumage et avec une amplitude de température satisfaisante (2°C) pour assurer un bon confort thermique.

Cas d’un poêle sous-dimensionné ou d'une maison mal isolée

On aura ici tendance à laisser tourner le poêle à faible puissance en cas d’absence pour préserver le confort de l’occupant, car la puissance du poêle ne permet pas une remontée en température rapide. Exemple avec le témoignage d’une utilisatrice d’un poêle Rika Como (9 kW) dans une maison de 150m² :

« Au départ, j’éteignais le poêle la nuit pour un redémarrage à 5h30 le matin. Malheureusement, les températures le matin n’étaient pas suffisantes. Du coup, je le laisse désormais tourner la nuit avec une puissance de 30%. Au réveil, il fait assez chaud et j’augmente la puissance en cas de présence pendant la journée. »

consommation granulés bois température constante

Allure de la courbe des températures SANS utiliser le Mode ECO (chauffage continu)

8. Entretien : assurer une combustion de qualité

Pour réduire la consommation des granulés, leur combustion doit être la meilleure possible. Une vitre noire au bout de quelques heures de fonctionnement doit alerter l’utilisateur. Il faut alors observer plusieurs points :

bonne combustion poele granuleQualité des granulés : Des granulés qui créent du mâchefer (croute de cendre) ont tendance à boucher très rapidement les orifices pour l’air comburant au niveau du creuset. Il faut alors un nettoyage quotidien.

Entretien régulier et annuel : Il est important d’aspirer régulièrement la chambre de combustion et de réaliser le ramonage annuel obligatoire pour évacuer la suie au niveau du conduit.

Recours à l’installateur : Si ces points ne règlent pas le problème, votre installateur peut régler le débit d’air comburant du poêle de manière à ce que la combustion bénéficie d’assez d’oxygène pour se faire dans les meilleures conditions.

9. Prix des granulés : comparer avant d’acheter !

Si comparer le prix des granulés ne diminue pas directement votre consommation, cela a au moins le mérite d’alléger votre facture (différence de prix pouvant atteindre 20% en fonction des enseignes). Les meilleurs prix se situent souvent avant la saison de chauffe (produit d’appel) et après l’hiver (écoulement des surstocks).

En termes de qualité, il faut se diriger vers des pellets normés Din Plus, En Plus A1 ou NF Haute performance. L’idéal étant de tester 2-3 sacs de granulés avant son achat pour la saison.

Conclusion : Comment réduire sa consommation de granulés ?



Cette question doit d’abord être posée avant même l’achat du poêle à granulés. Il faut s’orienter vers un produit facile à utiliser (écran intuitif ou application Smartphone) et dont la programmation correspond effectivement à votre mode de vie. N’hésitez pas à solliciter plusieurs installateurs pour obtenir différentes propositions.

Pour cela, Conseils Thermiques s'associe à plusieurs partenaires afin de vous mettre en relation avec des artisans locaux certifiés RGE. Vous pourrez ainsi étudier plusieurs propositions techniques et commerciales gratuitement et sans engagement.

Je souhaite rencontrer des entreprises >

La plupart des travaux de rénovation énergétique donnent droit à des subventions (prime énergie). Si vous avez déjà un devis (non signé), vous pouvez encore y prétendre.

Je souhaite obtenir ma prime énergie >

En aval de votre achat, il conviendra d’utiliser la programmation hebdomadaire pour chauffer le moins possible en cas d'absence, de définir une température de consigne raisonnable (21°C), d’entretenir régulièrement votre appareil et de faire jouer la concurrence au moment d’acheter vos granulés de bois.

Enfin, il est important de considérer l’ensemble des performances thermiques de la maison et garder à l’esprit que c’est avant tout la bonne isolation de votre logement qui réduira de façon sensible votre consommation de granulés et améliorera votre confort. Bien avant toutes les optimisations possibles sur l'utilisation de l'appareil.

Laisser un commentaire ou poser une question




#41 - Xavier (admin) - 03 Février 2020

Bonjour Jean-Marie,

C'est heureusement la première fois que nous croisons ce cas. La difficulté va être de prouver que la pointe vient bien du sac de granulés. Je vous suggère de contacter l'ADIL qui pourra vous renseigner sur l'aspect juridique (service public gratuit) :
https://www.anil.org/lanil-et-les-adil/votre-adil/

A bientôt,

#40 - JEAN-MARIE - 01 Février 2020

Une pointe a été découvert dans le poêle à granulés. Celle-ci a bloqué la vis et fait griller le moteur. Est-ce que je peux me retourner contre le fournisseur ? Avez vous déjà rencontré ce problème?

#39 - Sandrah - 31 Janvier 2020

Bonjour Xavier.
Merci beaucoup pour votre conseil
J’essayerai votre suggestion et reviens vers vous pour vous tenir au courant .
Encore merci
Sandrah

#38 - Xavier (admin) - 31 Janvier 2020

Bonjour Sandrah,

La puissance va jouer sur la chaleur dégagée par le poêle.
La ventilation va jouer sur la rapidité avec laquellese diffuse la chaleur.

En mettant votre poêle à puissance 5 et ventilation 5, vous verrez ce que peut faire votre poêle "au maximum". (Il peut être bruyant par contre).

Dans cette configuration, il faut aussi monter la température (ex : 26°C). Sinon, dès que le poêle atteint sa température, il passe à puissance 1.

Vous pouvez donc faire un essai P5/V5/T30°C pendant 2 heures par exemple pour voir ce qu'il se passe. En théorie, la puissance est plutôt bien dimensionnée pour votre surface.

Pour les températures, il faut bien prendre des mesures à mi-hauteur. Parfois, la sonde est en position basse et les températures mesurées sur le poêle de cette manière sont assez différentes des "vraies" températures.

A bientôt,

#37 - Sandrah - 28 Janvier 2020

Bonjour Xavier,
Merci pour votre réponse.
Pour être plus précise. Nous avons une maison qui fait 100 m2 sur 2 étages (étage 1 + combe amenagé). Le séjour où il y a poêle fait 30 m2 et le 1er étage fait environ 40m2 (pallier + 3 chambres). On nous a donc conseillé un poêle qui fait 6.5 Kw. On a pris le freepoint flûte. Je ne compte pas le comble car il faut sûrement un poêle canalisable pour chauffer jusque là haut.
Le poêle au rez de chaussé est mis en face de l’escalier (Trémie ouvert). Au début on regle le poêle en P3 V auto temp 22degre. Je n’avais que 17 degre au 1er. Et dans le séjour où il y a le poêle je n’atteint même pas les 20. Vous trouvez ça normal?
Si je monte en flamme 4 ou 5 comme vous l’avez suggéré, faut il que je monte aussi la température du poêle ? Et pour la ventilateur , mieux vaut le laisser en automatique ou le passer aussi en mode manuel (V1 à V5).
Encore merci pour votre attention et votre aide

#36 - Xavier (admin) - 23 Janvier 2020

Bonjour Sandrah,

Les températures ont tendance à "s’harmoniser" quand les cycles de chauffe sont longs (même si on a toujours des écarts de 2 à 4°C). Vous pouvez essayer de programmer le poêle 1h30 avant votre arrivée au domicile en flamme 4 ou 5 par exemple.

Après, si la trémie de l'escalier n'est pas ouverte sur la pièce où se situe le poêle, il y aura toujours de grandes différences.

A bientôt,

#35 - Sandrah - 22 Janvier 2020

Bonjour
Nous venons d’installer un poêle freepoint 6,5kW. Pour le moment nous n’allumons que le soir. Je trouve que la température met du temps à monter. Nous avons une maison à étage. Je règle la température Du poêle qui est au rez de chaussée à 22 dégré. (Flamme 3, ventilateur automatique). Et je n’ai que 17 degre au 1er étage. Pour avoir une température de 19, faut il donc que je monte encore la température du poêle, ou augmenter niveau flamme ?Qu’en pensez vous ? Merci

#34 - vévé - 20 Janvier 2020

bonjour Xavier,

je voulais surtout préciser que le noircissement de la vitre n'implique pas forcément une mauvaise combustion et que le remède consistant à augmenter le tirage aboutit alors à une surconsommation de granulés. J'ai constaté qu'un manque d'oxygène donne une flamme orange (précédent le débordement de granulés du brasier), un excès, une flamme blanche (les granulés dans le brasiers ne forment pas de braises et "sautent" à l'intérieur) et que la "bonne" combustion donne une flamme blanche au niveau du brasier, (constituent un petit lit de braise) et jaune ensuite. En fait, un bon brasier devrait avoir un fond dont la surface varie en fonction de la quantité de granulés brûlés, donc, en fonction de la puissance. C'est la taille unique qui oblige essentiellement d'avoir une consommation minimale assez importante, alors qu'un brasier dont la taille évoluerait permettrait de moduler la puissance avec un delta bien plus important. Mais vous êtes pas obligé de me croire ! En tous les cas, merci pour votre site et votre attention, bonne journée

#33 - Xavier (admin) - 20 Janvier 2020

Bonjour vévé,

Vous avez tout à fait raison. Un tirage trop fort fait que l'on perd de l'énergie qui s'en va dans les fumées. Le réglage de l'extracteur des fumées peut d'ailleurs se faire dans un sens (augmentation de la vitesse) ou dans l'autre (diminution de la vitesse). Il reste réservé au professionnel doit faire les ajustements pour trouver la "bonne" combustion.

A bientôt,

#32 - vévé - 19 Janvier 2020

vous écrivez "votre installateur peut régler le débit d’air comburant du poêle de manière à ce que la combustion bénéficie d’assez d’oxygène pour se faire dans les meilleures conditions"

C'est pas forcément vrai, un excès de tirage provoque aussi une surconsommation de granulés (jusqu'à plus de 30%). Certes, votre vitre sera propre, mais au prix d'une surconsommation de granulés. Perso, je préfère une vitre qui se salit plus vite avec une consommation réduite, que l'inverse. Donc, non, c'est une fausse idée. Il y a uniquement un tirage optimal, ni trop, ni trop peu. D'autant que les inserts étant à tirage forcé, le risque est surtout d'avoir un trop fort tirage que l'inverse au niveau de la combustion. Autrement dit, par expérience personnelle, il ne faut pas confondre combustion et refoulement dû à un tirage un peu faible, ceci, parce que si la quantité de granulés dans la chambre de combustion n'est pas constante, il y a des phases avec flamme importante et d'autres ,avec une flamme plus faible et où donc, les phases où la flamme est plis vive provoque un refoulement momentanée qui noircit la vitre. Mais augmenter le tirage pour y remédier est une très mauvaise idée, car cela provoque une surconsommation de granulés et une perte de rendement pour juste avoir une vitre plus propre. Ceci c'est mon expérience personnelle qui le dit, mais vous êtes pas obligé de me croire !

#31 - Xavier (admin) - 06 Janvier 2020

Bonjour zia,

Le Skia Fusion est un modèle puissant qui va de 4.6 à 11.5 kW. Il n'a pas de raison de consommer plus qu'un autre à puissance équivalente. En théorie, on devrait obtenir ces consommations (environ) :

- Puissance mini (4.6 kW) = 1.2 kg par heure soit 6 kg en 5 heures
- Puissance maxi (11.5 kW) = 2.7 kg par heure soit 13.5 kg en 5 heures (on retrouve le sac dont vous parlez)

A bientôt,

#30 - Xavier (admin) - 06 Janvier 2020

Bonjour Marie,

Votre consommation semble normale. Vous pouvez essayer de baisser encore un peu la nuit si cela ne se ressent pas sur votre confort la matin. Si vous augmentez la température, votre consommation augmentera (soit le poêle chauffera plus fort et consommera davantage, soit il chauffera plus longtemps pour atteindre la température demandée).

Sur votre appareil, ce doit être le réglage de la puissance (1 à 5) qui conditionne la consommation de granulés (et la capacicité de chauffe, il n'y a pas de mystère!).

A bientôt,

#29 - Bubu - 31 Décembre 2019

Réponse pour zia oui ça me parait énorme j ai fait installé un poêle mcz ego 10kw depuis le 16 décembre je consomme 1 sac de granulé en demandant 22 degré de consigne allumage de 5h à 9h00 - 11h30-14h00 - 16h30-21h00 - ma maison N est Pas bien isolé 140 m2 de 1985 avec des températures actuel la nuit de 3 degré . Il faudrait déjà vérifié la consommation donner par le constructeur sur les données techniques .

#28 - zia - 27 Décembre 2019

Je complète mon exposé en indiquant que notre maison est bien isolée, que la température demandé est de 20°c. Si on utilise pas la fonction écostop il faut 22 voir 23 dans notre maison.
Merci

#27 - zia - 27 Décembre 2019

Bonjour,
Nous venons de faire installer un poele de marque SKIA DESIGN modèle fusion In Hi qui fait 11.5 kw. Le poele fonctionne en programmation 5 heures par jour et consomme 1 sac par jour!!. nous trouvons la consommation excessive surtout quand je lis certain commentaires qui disent qu'ils consomment 1 sac par jour pour une utilisation en continu.
Notre installateur "godin" est venu nous faire un nouveau réglage il y a 1 semaine mais notre consommation reste pour nous anormal.. Qu'en pensez-vous?
Merci pour vos retours.

#26 - Marie - 22 Décembre 2019

Bonjour .
Nous avons une maison de 127m2 sur 2 niveau ; notre poele edilkzmin fait 11kw .
Nous mettons un sac par jour et une demande de chauffe de 21 degré. Il est en continu pas de programmation .je baisse la température la nuit a 20degré.
Notre consommation est elle normal?
Si je demande 23 degré pour pouvoir avoir une température de 19 ou 20 en haut ma consommation sera -t-Elle plus importante en granule?

#25 - Xavier (admin) - 18 Décembre 2019

Bonjour aurore,

Non, vous jouez uniquement sur la vitesse du ventilateur. Cela influe sur la rapidité de diffusion de la chaleur et sur le niveau sonore mais pas sur la quantité de granulés brûlés.

Seule la "puissance" fait varier la quantité de granulés.

A bientôt,

#24 - aurore - 18 Décembre 2019

bonjour j'aimerai savoir si je consomme plus de granulé si je met ma ventilation frontale a 4 au lieu de 2 .

#23 - Xavier (admin) - 12 Décembre 2019

Bonjour Miry32,

La longueur max des gaines est généralement de 8 mètres (mais cela dépend des fabricants). Il faut voir avec le pro Jolly Mec mais ça peut être une cause du manque d'air chaud. On en parle plus en détails sur cet article :
https://conseils-thermiques.org/contenu/poele-granule-canalisable.php

Aussi, la vitesse de ventilation au niveau de la canalisation peut également jouer. Il faudrait mettre les deux ventilateurs secondaires à fond pour voir si cela change. La puissance a également un rôlé (mettez le poêle à puissance 5 pour faire vos essais).

A bientôt,

#22 - Miry32 - 12 Décembre 2019

Bonjour!
J'ai fais installée il y a une semaine une poêle à granulés JM meltemi 14Kw avec un système de répartition de chaleur sur plusieurs pièces de ma maison. Le poêle fonctionne très bien, par contre les bouches dans chaque pièce ne dégage que très peu d'air et froid. Je rajoute que ma maison est en rdc et la distance dans les combles entre le poêle et les sorties d'air sont au plus court de 8m et au plus long de 12m.
Pensez vous que l'origine de ce souci de on répartition de l'air chaud viendrait de la longueur des gaines trop longues? j'ai pensé ça. Merci de vos conseils.

#21 - Xavier (admin) - 06 Décembre 2019

Bonjour Victoire,

Votre consommation n'est pas anormale. Ce poêle consomme 1.8 kg de pellets par heure à puissance maximale (ce qui est normal) soit 15 kg par jour dans votre cas, s'il tournait en permanence à puissance 5.

Vous faites déjà ce qu'il y a de mieux pour économiser les granulés (poêle éteint en période d'absence) mais cela peut jouer sur le confort (température de consigne pas atteinte rapidement). Pour regagner du confort (mais vous consommerez plus de granulés), il faut programmer le poêle plus tôt (4h30 le matin, 15h30 le soir par exemple) ou augmenter la température de consigne (car la température réelle est prise au niveau du poêle, ce qui signifie qu'il fait un peu plus froid dès qu'on s'éloigne).

A bientôt,

#20 - Victoire - 05 Décembre 2019

Bonjour, je viens d’acheter un Loop maestro 8kw de MCZ. Je suis un peu effarée par la vitesse à laquelle je dois recharger le poêle. Comme je travaille, je le programme pour fonctionner de 5h30 à 7h30 le matin et de 16h30 à 23h le soir (en auto). Il est éteint le reste du temps. Depuis son installation il y a 9 jours, j’ai utilisé 6 sacs de pellets. De plus, je trouve que la température de consigne (20°) est difficile à atteindre car il fonctionne la plupart du temps en puissance 5. Bon, les t° extérieures sont négatives pour l’instant et ma maison est mal isolée.
J’aimerais économiser des pellets mais ma façon de faire ne risque-t-elle pas d’abîmer plus vite le poêle (bougie, brasier...) ? qu’en pensez-vous ?

#19 - Xavier (admin) - 25 Novembre 2019

Bonjour Pascale,

Il se peut que la bougie d'allumage ne soit pas bien centrée avec le nouveau brasier (il y a donc des "pertes" et le poêle ne s'allume pas). Il faut contacter votre installateur afin qu'il vous fournisse la bonne pièce.

A bientôt,

#18 - Pascale - 24 Novembre 2019

J ai un poêle à pellets Moretti Fire mon brasier était fendu mais fonctionne toujours je l ai changé mais mon feu ne s'allume pas avec le neuf. Que faire? Merci de votre reponse
Remonter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies vous permettant d'accéder à des services et offres adaptées à vos centres d'intérêts et nous permettre de mesurer l'audience.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez-ici.