Réduire sa consommation de granulés de bois

Les français consomment en moyenne 2 tonnes de granulés par an pour un budget d’environ 650€. Il existe pourtant de nombreuses astuces pour réduire sa consommation de granulés même si tous les poêles ne se valent pas de ce point de vue-là. En amont de votre achat, Conseils thermiques vous guide sur les critères techniques qui déterminent la consommation d’un poêle à granulés. En aval de votre achat, vous trouverez un inventaire des bonnes pratiques d’utilisation.



réduire consommation granulés de bois

1. Consommation d’un poêle à granulés : tous les modèles se valent-ils ?

La consommation d’un poêle à granulés à l’instant T dépend directement de la puissance de l’appareil. Si l’on croise les consommations horaires annoncées par les différents constructeurs, on constate qu’il existe une relation linéaire entre la consommation et la puissance (plus la puissance augmente, plus la consommation augmente) :

Puissance (kW)Consommation (Kg/h)SourceRelation Puissance/Consommation
1.20.28Hobenconsommation poele granulés
2.40.8MCZ
3.50.6Piazzetta
4.71.18Hoben
61.4Laminox
6.31.45MCZ
81.8MCZ
10.22.2Laminox
11.32.6Piazzetta

On pourrait donc croire de prime abord que tous les poêles à granulés se valent au niveau de la consommation de granulés. Si cela est vrai à un instant T (tous les poêles qui fonctionnent à une puissance de 8 kW consomment environ 1.8 kg/h), ce n’est plus le cas en utilisation réelle où la puissance nécessaire n’est pas constante. Il faut en effet porter attention à plusieurs paramètres (gestion de la puissance par le poêle, puissance minimum, programmation) qui sont détaillés dans la suite de l’article.

2. Gestion de la puissance : un critère technique important

Nous venons de voir que la consommation dépend directement de la puissance de fonctionnement. Pour réaliser des économies de granulés, il faut donc que le poêle choisisse en permanence la puissance la mieux adaptée en fonction de la température à atteindre. Voici les 3 technologies que l’on retrouve sur le marché :

gestion puissance linéaire poele granulés gestion puissance 5 paliers poele granulés gestion puissance 2 paliers poele granulés
TechnologieGestion linéaire de la puissance
(Haut de gamme)
Gestion par palier de la puissance
(Moyen de gamme)
Gestion binaire de la puissance
(Entrée de gamme)
Fonctionnement Le poêle épouse au mieux les besoins de chauffage en adaptant exactement sa puissance au besoin du moment. Le poêle dispose généralement de 5 puissances, il choisit le palier de puissance le plus adapté en fonction de la température de consigne. La régulation de la puissance est donc légèrement moins fine. Le poêle chauffe d’abord à la puissance définie par l’utilisateur puis passe en puissance minimum quand la température de consigne est atteinte. Il n’y a pas d’adaptation en temps réel.
Exemples de marques Hoben, Rika, Harman, Alpenwood CMG, MCZ, Thermorossi, Heta La majorité des poêles du marché
Plus d’infos Test du poêle Hoben H7 Test du poêle MCZ Ego Test du poêle Palazzetti Lola

On pourra retenir qu’une gestion fine de la puissance optimise la consommation de granulés en évitant de chauffer au-delà de ce qui est nécessaire. Toutefois, tous les modèles proposent une fonction "Eco" qui permet d'arrêter le poêle si la température grimpe trop malgré la modulation.

3. Puissance ralentie : une donnée à prendre en compte

Un poêle à granulés fonctionne la plupart du temps à puissance minimale, à fortiori si la maison est correctement isolée. De ce fait, il est important de choisir un appareil qui puisse abaisser sa puissance autant que possible. Cela permet de réduire la consommation de granulés et d’allonger les cycles de fonctionnement pour préserver la bougie d’allumage. Voici 3 exemples concrets pour une même puissance maximale :


Ralenti faible < 2 kWRalenti normal = 2 à 2.5 kWRalenti Elevé > 2.5 kW
ralenti poele granule hoben h6 ralenti poele granule mcz ego ralenti poele granule ravelli olimpia
Hoben EclipseMCZ GioRavelli Olimpia
Puissance de 1.9 kW à 7.9 kWPuissance de 2.4 kW à 8.1 kWPuissance de 3.2 kW à 8 kW

4. Programmation : 20% d’économie à la clé !

Afin de consommer le moins de granulés possible, un poêle à granulés doit fonctionner au plus près des besoins c’est-à-dire en présence des utilisateurs. L’ Ademe estime en effet à 20% les économies de chauffage réalisables grâce à un thermostat programmable. Pour cela, le poêle doit offrir de nombreuses possibilités de programmation tout en restant facile d’utilisation. Encore une fois, tous les appareils ne se valent pas et il faut vérifier si les possibilités offertes correspondent à votre mode de vie. Voici quelques exemples :


Panneau de commande Marques Plage Horaires Nombre de températures de consigne Exemple de notice
panneau commande poele granule cadel Cadel4 par semaine1 valable pour toutes les plages notice poele granule
panneau commande poele granule cmg CMGIllimitée par jour3 choix par plage notice poele granule cmg
panneau commande poele granule edilkamin Edilkamin4 par semaine1 valable pour toutes les plages notice poele granule edilkamin
panneau commande poele granule harman Harman*4 par jourChoix libre pour chaque plage notice poele granule harman
panneau commande poele granule hoben Hoben*7 par jourChoix libre pour chaque plage -
télécommande poele granule MCZ MCZ6 par semaineChoix libre pour chaque plage notice poele granule mcz
panneau commande poele granule Palazzetti Palazzetti6 par semaineChoix libre pour chaque plage notice poele granule palazzetti
panneau commande poele granule piazzetta Piazzetta2 par semaineChoix libre pour chaque plage notice poele granule piazzetta
panneau commande poele granule ravelli Ravelli4 par semaineChoix libre pour chaque plage notice poele granule ravelli
panneau commande poele granule rika Rika2 par jour1 temp. de chauffage
1 temp. de réduit
notice poele granule rika

*Panneau de commande couleur tactile : très facile à programmer, même sans notice.

5. Pilotage du poêle par Smartphone : un outil intéressant

Vous l'aurez compris à la lecture du tableau précédent, exception faite des meilleurs modèles avec panneau de commande tactile, la programmation native des poêles à granulés est souvent limitée et peu intuitive. Deux solutions permettent de corriger en partie ce problème et offrent de nouvelles possibilités d’économiser des granulés :

Utiliser un thermostat connecté externe : Ce dispositif est compatible sur la plupart des appareils récents même s’il convient toujours de vérifier cette information sur la notice. L’ajout d'un thermostat connecté intelligent présente de nombreux avantages :

Le thermostat connecté permet donc d’économiser des granulés en apportant un plus grand confort d’utilisation. De plus, le prix de ce dispositif est tout à fait correct au regard des prestations apportées :

Attention cependant, tous les poêles ne se comportent pas de la même façon et l’utilisation d’un thermostat connecté n’est pas toujours pertinente. Consultez notre test complet du thermostat Netatmo relié à un poêle à granulés pour en savoir plus.

application wifi poele granuleUtiliser l’interface internet du fabricant : De plus en plus, les poêles à granulés sont compatibles avec une « option Wifi » proposée généralement entre 140€ et 300€ HT. Ces applications permettent de mieux gérer vos temps de chauffe et surtout de faciliter la programmation de l’appareil. Attention néanmoins, toutes les applications n’offrent pas cette dernière possibilité.

Retenons que si la programmation native de votre poêle n’est pas assez exhaustive pour correspondre à votre mode de vie ou si vous ne vous en servez pas car celle-ci est trop compliquée, une application Smartphone sera un plus pour économiser des granulés.

6. Température : quel réglage pour économiser des granulés ?

Selon l’Ademe, au-delà de 20 °C, chaque degré supplémentaire entraine une surconsommation d’environ 7%. C’est pourquoi l’agence de l’énergie préconise une température de confort (en cas de présence) de 19°C et une température de réduit (en cas d’absence) de 16°C. Néanmoins, dans le cas des poêles à granulés, il y a généralement un écart constaté de 2 à 3 °C entre la température à proximité du poêle et la température mesurée dans les espaces les plus éloignés.

Aussi, on pourra définir une température de confort autour de 21°C de manière à ce que l’ensemble de la maison soit suffisamment chauffé. Pour la température de réduit, elle dépend directement du comportement thermique de votre maison. Plus votre maison remontera vite en températures, plus on pourra baisser la température de réduit sans impacter sur le confort des utilisateurs.

remontée températures poele granulés

Cas d’une remontée en température matinale très rapide avec une maison très bien isolée
(Poêle à granulés Laminox Idro Jessica)

Pour donner un ordre d’idée, on pourra fixer la température de réduit entre 16°C (remontée rapide en températures) et 18°C (remontée lente en températures).

7. Vaut-il mieux chauffer en continu ou par intermittence ?

D’un point de vue purement énergétique, il y a toujours intérêt à baisser au maximum la température de consigne en cas d'absence. Il faut alors trouver un équilibre entre les économies d’énergies réalisées et le confort ressenti.

Cas d’un poêle normalement dimensionné : Utiliser le mode Eco

Il est ici préférable d’éteindre le poêle lorsque la température est atteinte. Voici 2 exemples concrets :

a. Poêle allumé toute la nuit en continu à puissance minimum (12 heures)

consommation granulés bois chauffage continu

Poêle MCZ Ego, fonction No Air – Consommation de granulés : 7.1 kg

b. Poêle éteint la nuit, rallumé 2h30 avant le lever

consommation granulés bois chauffage intermittent

Poêle MCZ Ego - Ventilation Auto – Consommation de granulés : 3.5 kg

Dans le premier cas, la consommation est importante mais les températures varient peu. Dans le second cas, la consommation est deux fois plus faible avec des écarts importants de température. Toutefois, c’est bien ce dernier réglage le plus adapté car la chute des températures pendant la nuit n’a pas d’influence sur le confort thermique des habitants et la maison est bien chaude au lever.

Pour que le poêle s’éteigne une fois la température atteinte, il faut activer la fonction généralement nommée « Eco ». Ainsi, la courbe des températures obtenues au cours de la journée prend cette forme :

consommation granulés bois mode eco

Allure de la courbe des températures en Mode ECO (chauffage intermittent)

On distingue ici 3 cycles de chauffe assez longs pour préserver la bougie d’allumage et avec une amplitude de température satisfaisante (2°C) pour assurer un bon confort thermique.

Cas d’un poêle sous-dimensionné ou d'une maison mal isolée

On aura ici tendance à laisser tourner le poêle à faible puissance en cas d’absence pour préserver le confort de l’occupant, car la puissance du poêle ne permet pas une remontée en température rapide. Exemple avec le témoignage d’une utilisatrice d’un poêle Rika Como (9 kW) dans une maison de 150m² :

« Au départ, j’éteignais le poêle la nuit pour un redémarrage à 5h30 le matin. Malheureusement, les températures le matin n’étaient pas suffisantes. Du coup, je le laisse désormais tourner la nuit avec une puissance de 30%. Au réveil, il fait assez chaud et j’augmente la puissance en cas de présence pendant la journée. »

consommation granulés bois température constante

Allure de la courbe des températures SANS utiliser le Mode ECO (chauffage continu)

8. Entretien : assurer une combustion de qualité

Pour réduire la consommation des granulés, leur combustion doit être la meilleure possible. Une vitre noire au bout de quelques heures de fonctionnement doit alerter l’utilisateur. Il faut alors observer plusieurs points :

bonne combustion poele granuleQualité des granulés : Des granulés qui créent du mâchefer (croute de cendre) ont tendance à boucher très rapidement les orifices pour l’air comburant au niveau du creuset. Il faut alors un nettoyage quotidien.

Entretien régulier et annuel : Il est important d’aspirer régulièrement la chambre de combustion et de réaliser le ramonage annuel obligatoire pour évacuer la suie au niveau du conduit.

Recours à l’installateur : Si ces points ne règlent pas le problème, votre installateur peut régler le débit d’air comburant du poêle de manière à ce que la combustion bénéficie d’assez d’oxygène pour se faire dans les meilleures conditions.

9. Prix des granulés : comparer avant d’acheter !

Si comparer le prix des granulés ne diminue pas directement votre consommation, cela a au moins le mérite d’alléger votre facture (différence de prix pouvant atteindre 20% en fonction des enseignes). Les meilleurs prix se situent souvent avant la saison de chauffe (produit d’appel) et après l’hiver (écoulement des surstocks).

En termes de qualité, il faut se diriger vers des pellets normés Din Plus, En Plus A1 ou NF Haute performance. L’idéal étant de tester 2-3 sacs de granulés avant son achat pour la saison.

Conclusion : Comment réduire sa consommation de granulés ?



Cette question doit d’abord être posée avant même l’achat du poêle à granulés. Il faut s’orienter vers un produit facile à utiliser (écran intuitif ou application Smartphone) et dont la programmation correspond effectivement à votre mode de vie. N’hésitez pas à solliciter plusieurs installateurs pour obtenir différentes propositions.

Pour cela, Conseils Thermiques s'associe à plusieurs partenaires afin de vous mettre en relation avec des artisans locaux certifiés RGE. Vous pourrez ainsi étudier plusieurs propositions techniques et commerciales gratuitement et sans engagement.

Je souhaite rencontrer des entreprises >

Ces travaux de rénovation énergétique donnent droit à des subventions (prime énergie). Si vous avez déjà un devis (non signé), vous pouvez encore y prétendre.

Je souhaite obtenir ma prime énergie >

En aval de votre achat, il conviendra d’utiliser la programmation hebdomadaire pour chauffer le moins possible en cas d'absence, de définir une température de consigne raisonnable (21°C), d’entretenir régulièrement votre appareil et de faire jouer la concurrence au moment d’acheter vos granulés de bois.

Enfin, il est important de considérer l’ensemble des performances thermiques de la maison et garder à l’esprit que c’est avant tout la bonne isolation de votre logement qui réduira de façon sensible votre consommation de granulés et améliorera votre confort. Bien avant toutes les optimisations possibles sur l'utilisation de l'appareil.

Laisser un commentaire ou poser une question




En validant ce formulaire, j’accepte que mon message soit affiché de façon publique. Nous vous recommandons de ne pas diffuser d’informations personnelles : téléphone, mail, adresse... L’association Conseils Thermiques conserve des données pour le bon fonctionnement de ce service. Plus d’informations sur notre page relative à la protection des données.

#118 - Xavier (admin) - 10 Février 2022

Bonjour Anne,

D'après votre description, il est possible que la sonde de température du poêle soit placée en position basse ce qui donne des températures assez éloignée de la température réelle de la pièce.

Il faut vous fier à votre thermomètre de référence, souvent placé à mi-hauteur dans une zone représentative.

Si vous souhaitez que le poêle s'arrête une fois la température atteinte, il faut activer le mode "Standby" ou "Eco" mais il faut veiller à ce que le poêle ne fasse pas le yoyo (pas plus de 3 allumages par jour).

A bientôt

#117 - Anne - 09 Février 2022

Bjr, En janvier 2022, j'ai fait l'acquisition d'un poele à pellets (Antigua de chez Anselmo COLA).Je n'arrive pas à régler la température : je programme l température à 19° or le poele affiche une température de 24° "modulat"...j'ai alors tenté de baisser la température à 17°, le poele affiche 24°. Je ne chauffe qu'une seule pièce d'une supreficie de 40m2. J'ajoute que ce poele fonctionne depuis 15 jrs et dans les premiers jours je n'ai pas constaté ce qui m'inquiète maintenant(24° pour 18 ou 19 programmés)Je n'arrive pas à joindre l'installateur et ce depuis plusieurs jours.

#116 - Xavier (admin) - 27 Janvier 2022

Bonjour Manou14,

Quand vous êtes absents plusieurs heures, vous pouvez éteindre le poêle et laisser vos radiateurs électriques à 15°C. Il faut programmer le poêle 1 à 2 heures avant votre retour selon le retour d'expérience.

Pendant votre présence, il est préférable de limiter les cycles ON/OFF à 3 par jour pour limiter l'usure de la bougie d'allumage. Pour cela, 2 solutions :

- Soit vous laissez le stop & go mais vous augmentez la sensibilité du poêle. Par exemple, extinction à +2°C, rallumage à -2°C. Mais cela peut provoquer de l'inconfort (fortes amplitudes).

- Soit vous enlevez le start & go. Dans ce cas, vous pouvez essayer de laisser le poêle à puissance 1 ou 2 pour limiter la surchauffe.

La température du poêle reste à prendre "avec des pincettes" si la sonde est position basse (ok si c'est une télécommande avec sonde intégrée).

A bientôt

#115 - Manou14 - 26 Janvier 2022

Bonjour,
Nous venons d'acquérir un poêle à granulés mcz club UP puissance 10 kW.
Notre maison est de 1999 norme Vivrelec, 130 m²,isolation moyenne je pense.
Nous tatonons encore au niveau des réglages : je trouve qu' avec le mode start and stop, le poêle s'arrête et redémarre trop souvent en journée, donc sûrement usure bougie et inconfort sonore.Quand il fonctionne sans start and stop, je trouve qu'au bout de qq heures il chauffe trop fort : 23 à 24 même si la consigne est à 18 !
D'autre part je ne sais pas trop comment faire la nuit, au début je l'avais éteint ( radiateurs électriques réglés à 15) avec rallumage vers 5h30.
Nous sommes souvent présents en journée ( travail de nuit ).
Le commercial me conseillé de le laisser en start and stop la nuit , et en mode auto vitesse 2 la journée.
Qu'en pensez vous ?

#114 - Xavier (admin) - 20 Janvier 2022

Bonjour Elliot,

Non, il n'y a pas de puissance "en dessous" de la puissance 1 car un poêle à granulés peut moduler jusqu'à environ 30% de sa puissance nominale.

Pour éviter la surchauffe, il faut activer le mode ECO. De de cette façon, le poêle s'arrêtera une fois la température demandée.

Il faut cependant éviter que le poêle fasse le yoyo (trop de cycles On/Off rapprochés). Vous devriez pouvoir régler la sensibilité du poêle pour éviter des redémarrages trop fréquents.

A bientôt

#113 - Elliot - 19 Janvier 2022

Bonjour,

Mon poêle MCZ Gio chauffe trop fort même en laissant sur la puissance minimum et en réglant le paramètre de consommation de granulés au minimum, alors que nous chauffons un volume de 150m³. Y a-t-il un autre moyen pour réduire la puissance?

Merci d'avance pour vos réponses!

#112 - Xavier (admin) - 17 Janvier 2022

Bonjour Marie,

Oui, pourquoi pas, mais sur cet appareil, la sonde de température est en bas et donc pas très fiable. Il ne faut pas que le poêle fasse le "yoyo" (plus de 3 allumages par jour). Sinon, vous allez vite user la bougie d'allumage.

Aussi, vous pouvez éteindre le poêle la nuit pour éviter de trop consommer. Vous pouvez par exemple l'éteindre 1 heure avant le coucher et le nettoyer avant la nuit. Ensuite, vous pouvez le programmer à 4 heures du matin par exemple pour retrouver une maison chaude au réveil.

A bientôt

#111 - Marie - 15 Janvier 2022

Je viens d'acheter un poêle Strauss 9kw nous l'avons programmé en mode temps et eco avec une température de 20 21 degrés est ce une bonne solution pour ne pas consommer trop de granulé merci pour votre réponse

#110 - Lid - 08 Janvier 2022

Bonjour Xavier,
Merci pour votre réponse !

#109 - Xavier (admin) - 05 Janvier 2022

Bonjour,

@Lid : Quand il fait froid et en votre présence, il vaut mieux laisser le poêle tourner en continu plutôt que de le faire s'arrêter et redémarrer sans cesse. Cela use la bougie et est inconfortable d'un point de vue sonore.

En cas d'absences (supérieures à 4 heures), vous pouvez éteindre le poêle et le programmer avant votre retour de façon à retrouver une maison chauffée (la durée d'anticipation dépend de votre logement et des conditions météo).

A la relance (suite d'une absence ou le matin par exemple), il faut régler le poêle sur une puissance suffisante afin que le poêle puisse atteindre la température de consigne (21°C par exemple). Ensuite, il faut passer en puissance 1 (voire 2) pour que le poêle garde cette température. Il compense ainsi exactement les déperditions de la maison.

Pour les chambres, elles doivent bénéficier d'un chauffage indépendant (type électrique) pour faire l'appoint. Le poêle est conçu pour chauffer le salon et les pièce ouvertes sur celui-ci (mas pas les pièces fermées). Vous ne gagnerez pas grand chose dans les chambres en mettant le poêle plus fort. La nuit, vous pouvez éteindre le poêle (relance à 4h du matin par exemple) et garder un mode Eco sur les radiateurs dans les chambres.


@Craco : La consommation d'un sac par jour est normale lorsqu'il fait froid (ça peut être 2 sacs si vous êtes présent toute la journée). Si vous éteignez déjà la nuit et que vous ne "surchauffez" pas la journée, vous ne pouvez pas faire mieux sauf à revoir votre isolation.

A bientôt

#108 - Craco - 21 Décembre 2021

Je pre ise poele stovy industrie marina 9kw

#107 - Craco - 21 Décembre 2021

Bonjour
J ai poele a granule 9kw pour maison plein pied 89 m carre j ai mis a 21 mais je trouve qu il chauffe pas assez j ai augmente a 23° mais je consomme 3/4 d un sac de 15 kilo je precise le poele est eteind la nuit quand pensez vous? J hesite a monter temperature car je veux pas mettre un sac tous les jours
Merci

#106 - lid - 21 Décembre 2021

Bonjour,
J'ai un poêle à granules fonte flamme tumi 12(puissance 12 kw). Ma maison est mal isolée. J'ai mis mon poêle en mode éco T° de consigne 21° (min 20° et max 22.2°, puissance 2/5) mais avec le froid en cette période il se déclenche quasiment toutes les 2h (un peu moins même) et consomme pas mal de granules (1 sac par jour). Que me conseilleriez-vous ?
La programmation : je trouve qu'avec ce mode les chambres à l'étage ont du mal à chauffer
Le laisser tourné en continu ? : Quelle température ? Quelle puissance ? en notre absence ? en notre présence ? Merci

#105 - Xavier (admin) - 16 Décembre 2021

Bonjour Anne63870,

Vous pouvez planifier une extinction le soir avant de vous coucher (ex : 21h) et faire l'entretien environ 40 minutes après.

Vous pouvez ensuite reprogrammer un allumage tôt le matin pour la relance (ex : 4 h).

En tout cas, il faut utiliser la programmation pour planifier un arrêt en vu du nettoyage quotidien.

A bientôt

#104 - Anne63870 - 15 Décembre 2021

si je laisse mon poêle fonctionner en modulation, il ne s'arrête jamais. Comment dois je faire pour l'entretien journalier?
S'il fonctionne en stand by pas de problème. je cale le nettohage quand il est froid (le matin avant redémarrage à température 21°)Merci

#103 - Xavier (admin) - 02 Décembre 2021

Bonjour Marie,

Normalement, la ventilation agit sur la vitesse du ventilateur tangentiel. Il prend de l'air en partie basse du poêle qui fait le tour de la chambre de combustion et est soufflé ensuite en partie haute.

Pour la puissance, ce réglage agit sur la durée de rotation de la vis sans fin (plus ou moins de granulés transportés).

Après, chez MCZ, il y a un bridage de la puissance par rapport à la ventilation. Par exemple, si vous mettez puissance 5 et ventilation 1, le poêle ne peut pas se refroidir correctement. Il bride donc sa puissance maxi.

Cela peut expliquer que lorsque vous changez votre ventilation, la puissance change également sans que vous en soyez informé. La formule mathématique est indiquée dans la notice mais je ne m'en rappelle plus exactement.

A bientôt

#102 - Marie - 02 Décembre 2021

Bonjour Xavier, j'ai un poêle mcz ego star canalisale 10kw. J'ai la nette impression, contrairement à ce que vous dites (qu'augmenter la ventilation n'augmente pas la conso de granulés) que lorsque je passe la ventilation de 1 a 2 par ex, la flamme est plus grande, plus vive, ce qui me semble indiquer une puissance supérieure alors que la puissance affichée n'augmente effectivement pas. Cela m'intrigue et j'aimerais avoir votre point de vue la dessus. Merci d'avance.

#101 - Xavier (admin) - 01 Décembre 2021

Bonjour Kimy,

En fait, la ventilation permet de diffuser plus ou moins vite la chaleur mais ça ne va pas augmenter la quantité de granulés brûlés.

Pour ça, c'est bien la puissance qu'il faut modifier.

(Vous pouvez toujours laisser la ventilation sur le réglage "auto".)

A bientôt

#100 - Kimy - 01 Décembre 2021

Petit oublie également, mais par rapport aux réglages, quand vous dites 4/5 c'est seulement sur le ventilateur ou la flamme également ?

#99 - Kimy - 01 Décembre 2021

Bonjour Xavier,

Je vous remercie pour votre réponse. Je vais essayer ce réglage dès aujourd'hui.

Qu'entendez vous par ventilateur ?

#98 - Xavier (admin) - 01 Décembre 2021

Bonjour Kimy,

Si vous avez froid, c'est que les déperditions de la maison sont supérieures à la puissance fournie par le poêle.

La meilleure solution serait bien sûr d'isoler pour réduire les déperditions.

Mais en l'attente, la solution consiste à augmenter la puissance du poêle (et donc la consommation de granulés). Vous pouvez essayer un réglage à 4/5, le temps d'atteindre la température souhaitée puis baisser à 2/5 pour la maintenir.

Avec ce réglage, si vous arrivez à remonter suffisamment la maison en température le matin (avec un allumage à 5h par exemple), ce n'est pas utile de chauffer la nuit.

Enfin, un ventilateur pour rebrasser la chaleur vers le salon peut être utile car sur votre appareil, vous avez une ventilation supérieure (qui pousse la chaleur vers le haut, en plus de la montée naturelle).

A bientôt

#97 - Kimy - 30 Novembre 2021

Bonjour,
Je dispose d'un poêle à granule de la marque CADEL de 7kw. Nous avons une maison (en location) très mal isolée (nous avons déjà demandé de revoir l'isolation mais le propriétaire traîne des pieds...). Notre maison fait 94m2 et le pôele est situé au niveau d'une grosse hauteur sous plafond qui mène à une mezzanine, autant vous dire que toute la chaleur va la haut... Mais à du mal à atteindre les chambres... Cet hiver nous avons beaucoup de mal à atteindre les 19degres avec le poêle... J'aimerais un conseil sur l'utilisation et les réglages. Je l'ai programmé sur ventilation à 2 sur 5, flamme 2 sur 5 également. Température à 21 (mais varie entre 16 et 18 ne va pas au dessus). Il est programmé pour être allumé entre 6h et 16h puis eteind pour procédé à un nettoyage environs tous les 2 jours. Se rallume à 18h jusqu'à 23h. Il est donc eteind la nuit et nous pouvons descendre jusqu'à facile 11degres. Vu que les températures n'arrivent pas à augmentées dois je peut être le laisser allumé la nuit ? Si j'augmente la ventilation ou la flamme je sais que je vais consommer des granulés à outrance... Je suis un peu perdu sur l'utilisation de ce poele et nous avons franchement froid.. Sachant que je suis en télétravail et que je suis à la maison quasi toute la journée.

Merci pour votre réponse

#96 - AceGuitoune - 26 Novembre 2021

Bonjour Xavier,
La solution deux est exactement celle que j'utilise en ce moment, et la seul optimisation à ce jour que j'ai trouvé. cela génère néanmoins des allumages assez récurent (même si actuellement l'hystérésis est plus faible, 0,5).
Mon plus gros soucis actuellement sont les chambres très froide en journée (étant en télétravail... pas évident, pas le choix de passer par l'electrique...)

Merci de l'aide ! Belle journée !

#95 - Xavier (admin) - 26 Novembre 2021

Bonjour AceGuitoune,

C'est sûr qu'avec une sonde qui ne capte pas des températures correctes, la régulation est difficile. Je vois deux options possibles qui vont nécessiter le recours à l'installateur (qui doit vous régler votre appareil) :

1. Rallongement de la sonde : Vous pourrez ainsi la positionner à l'arrière du poêle à mi-hauteur. C'est moche, mais ça marche. Cela suppose une intervention sur place du technicien.

2. Optimisation du Netatmo : L'idée est de laisser le poêle en ECO mais d'augmenter la durée des cycles de chauffe en modifiant un paramètre dans le menu technique.

- Mettre le poêle en ECO

- Mettre le poêle en puissance 3/5 (suffit le plus souvent pour remonter en température avec un bruit correct, surtout dans une maison neuve)

- Mettre une hystérésis assez importante sur le Netatmo. Au moins 1°C par exemple. Si température de 21°C, allumage à 20°C, extinction à 22°C.

- Rallonger le délai d'extinction du poêle une fois que la température est atteinte. C'est là que votre technicien doit vous guider, même par téléphone. En réglant la temporisation OFF à 30 minutes, le poêle ne va s'éteindre que 30 minutes après avoir atteint la consigne (ici, 22°C). Cela va rallonger la chauffe et pendant cette durée, le poêle devrait "moduler" et donc passer à puissance 1.

J'espère que ces pistes vous aideront.

A bientôt
Remonter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies nous permettant de mesurer l'audience de façon anonyme sans utilisation de données personnelles.
Plus d’informations sur notre page relative la protection des données.