Réduire sa consommation de granulés de bois

Les français consomment en moyenne 2 tonnes de granulés par an pour un budget d’environ 650€. Il existe pourtant de nombreuses astuces pour réduire sa consommation de granulés même si tous les poêles ne se valent pas de ce point de vue-là. En amont de votre achat, Conseils thermiques vous guide sur les critères techniques qui déterminent la consommation d’un poêle à granulés. En aval de votre achat, vous trouverez un inventaire des bonnes pratiques d’utilisation.



réduire consommation granulés de bois

1. Consommation d’un poêle à granulés : tous les modèles se valent-ils ?

La consommation d’un poêle à granulés à l’instant T dépend directement de la puissance de l’appareil. Si l’on croise les consommations horaires annoncées par les différents constructeurs, on constate qu’il existe une relation linéaire entre la consommation et la puissance (plus la puissance augmente, plus la consommation augmente) :

Puissance (kW)Consommation (Kg/h)SourceRelation Puissance/Consommation
1.20.28Hobenconsommation poele granulés
2.40.8MCZ
3.50.6Piazzetta
4.71.18Hoben
61.4Laminox
6.31.45MCZ
81.8MCZ
10.22.2Laminox
11.32.6Piazzetta

On pourrait donc croire de prime abord que tous les poêles à granulés se valent au niveau de la consommation de granulés. Si cela est vrai à un instant T (tous les poêles qui fonctionnent à une puissance de 8 kW consomment environ 1.8 kg/h), ce n’est plus le cas en utilisation réelle où la puissance nécessaire n’est pas constante. Il faut en effet porter attention à plusieurs paramètres (gestion de la puissance par le poêle, puissance minimum, programmation) qui sont détaillés dans la suite de l’article.

2. Gestion de la puissance : un critère technique important

Nous venons de voir que la consommation dépend directement de la puissance de fonctionnement. Pour réaliser des économies de granulés, il faut donc que le poêle choisisse en permanence la puissance la mieux adaptée en fonction de la température à atteindre. Voici les 3 technologies que l’on retrouve sur le marché :

gestion puissance linéaire poele granulés gestion puissance 5 paliers poele granulés gestion puissance 2 paliers poele granulés
TechnologieGestion linéaire de la puissance
(Haut de gamme)
Gestion par palier de la puissance
(Moyen de gamme)
Gestion binaire de la puissance
(Entrée de gamme)
Fonctionnement Le poêle épouse au mieux les besoins de chauffage en adaptant exactement sa puissance au besoin du moment. Le poêle dispose généralement de 5 puissances, il choisit le palier de puissance le plus adapté en fonction de la température de consigne. La régulation de la puissance est donc légèrement moins fine. Le poêle chauffe d’abord à la puissance définie par l’utilisateur puis passe en puissance minimum quand la température de consigne est atteinte. Il n’y a pas d’adaptation en temps réel.
Exemples de marques Hoben, Rika, Harman, Alpenwood CMG, MCZ, Thermorossi, Heta La majorité des poêles du marché
Plus d’infos Test du poêle Hoben H7 Test du poêle MCZ Ego Test du poêle Palazzetti Lola

On pourra retenir qu’une gestion fine de la puissance optimise la consommation de granulés en évitant de chauffer au-delà de ce qui est nécessaire. Toutefois, tous les modèles proposent une fonction "Eco" qui permet d'arrêter le poêle si la température grimpe trop malgré la modulation.

3. Puissance ralentie : une donnée à prendre en compte

Un poêle à granulés fonctionne la plupart du temps à puissance minimale, à fortiori si la maison est correctement isolée. De ce fait, il est important de choisir un appareil qui puisse abaisser sa puissance autant que possible. Cela permet de réduire la consommation de granulés et d’allonger les cycles de fonctionnement pour préserver la bougie d’allumage. Voici 3 exemples concrets pour une même puissance maximale :


Ralenti faible < 2 kWRalenti normal = 2 à 2.5 kWRalenti Elevé > 2.5 kW
ralenti poele granule hoben h6 ralenti poele granule mcz ego ralenti poele granule ravelli olimpia
Hoben EclipseMCZ GioRavelli Olimpia
Puissance de 1.9 kW à 7.9 kWPuissance de 2.4 kW à 8.1 kWPuissance de 3.2 kW à 8 kW

4. Programmation : 20% d’économie à la clé !

Afin de consommer le moins de granulés possible, un poêle à granulés doit fonctionner au plus près des besoins c’est-à-dire en présence des utilisateurs. L’ Ademe estime en effet à 20% les économies de chauffage réalisables grâce à un thermostat programmable. Pour cela, le poêle doit offrir de nombreuses possibilités de programmation tout en restant facile d’utilisation. Encore une fois, tous les appareils ne se valent pas et il faut vérifier si les possibilités offertes correspondent à votre mode de vie. Voici quelques exemples :


Panneau de commande Marques Plage Horaires Nombre de températures de consigne Exemple de notice
panneau commande poele granule cadel Cadel4 par semaine1 valable pour toutes les plages notice poele granule
panneau commande poele granule cmg CMGIllimitée par jour3 choix par plage notice poele granule cmg
panneau commande poele granule edilkamin Edilkamin4 par semaine1 valable pour toutes les plages notice poele granule edilkamin
panneau commande poele granule harman Harman*4 par jourChoix libre pour chaque plage notice poele granule harman
panneau commande poele granule hoben Hoben*7 par jourChoix libre pour chaque plage -
télécommande poele granule MCZ MCZ6 par semaineChoix libre pour chaque plage notice poele granule mcz
panneau commande poele granule Palazzetti Palazzetti6 par semaineChoix libre pour chaque plage notice poele granule palazzetti
panneau commande poele granule piazzetta Piazzetta2 par semaineChoix libre pour chaque plage notice poele granule piazzetta
panneau commande poele granule ravelli Ravelli4 par semaineChoix libre pour chaque plage notice poele granule ravelli
panneau commande poele granule rika Rika2 par jour1 temp. de chauffage
1 temp. de réduit
notice poele granule rika

*Panneau de commande couleur tactile : très facile à programmer, même sans notice.

5. Pilotage du poêle par Smartphone : un outil intéressant

Vous l'aurez compris à la lecture du tableau précédent, exception faite des meilleurs modèles avec panneau de commande tactile, la programmation native des poêles à granulés est souvent limitée et peu intuitive. Deux solutions permettent de corriger en partie ce problème et offrent de nouvelles possibilités d’économiser des granulés :

Utiliser un thermostat connecté externe : Ce dispositif est compatible sur la plupart des appareils récents même s’il convient toujours de vérifier cette information sur la notice. L’ajout d'un thermostat connecté intelligent présente de nombreux avantages :

Le thermostat connecté permet donc d’économiser des granulés en apportant un plus grand confort d’utilisation. De plus, le prix de ce dispositif est tout à fait correct au regard des prestations apportées :

Attention cependant, tous les poêles ne se comportent pas de la même façon et l’utilisation d’un thermostat connecté n’est pas toujours pertinente. Consultez notre test complet du thermostat Netatmo relié à un poêle à granulés pour en savoir plus.

application wifi poele granuleUtiliser l’interface internet du fabricant : De plus en plus, les poêles à granulés sont compatibles avec une « option Wifi » proposée généralement entre 140€ et 300€ HT. Ces applications permettent de mieux gérer vos temps de chauffe et surtout de faciliter la programmation de l’appareil. Attention néanmoins, toutes les applications n’offrent pas cette dernière possibilité.

Retenons que si la programmation native de votre poêle n’est pas assez exhaustive pour correspondre à votre mode de vie ou si vous ne vous en servez pas car celle-ci est trop compliquée, une application Smartphone sera un plus pour économiser des granulés.

6. Température : quel réglage pour économiser des granulés ?

Selon l’Ademe, au-delà de 20 °C, chaque degré supplémentaire entraine une surconsommation d’environ 7%. C’est pourquoi l’agence de l’énergie préconise une température de confort (en cas de présence) de 19°C et une température de réduit (en cas d’absence) de 16°C. Néanmoins, dans le cas des poêles à granulés, il y a généralement un écart constaté de 2 à 3 °C entre la température à proximité du poêle et la température mesurée dans les espaces les plus éloignés.

Aussi, on pourra définir une température de confort autour de 21°C de manière à ce que l’ensemble de la maison soit suffisamment chauffé. Pour la température de réduit, elle dépend directement du comportement thermique de votre maison. Plus votre maison remontera vite en températures, plus on pourra baisser la température de réduit sans impacter sur le confort des utilisateurs.

remontée températures poele granulés

Cas d’une remontée en température matinale très rapide avec une maison très bien isolée
(Poêle à granulés Laminox Idro Jessica)

Pour donner un ordre d’idée, on pourra fixer la température de réduit entre 16°C (remontée rapide en températures) et 18°C (remontée lente en températures).

7. Vaut-il mieux chauffer en continu ou par intermittence ?

D’un point de vue purement énergétique, il y a toujours intérêt à baisser au maximum la température de consigne en cas d'absence. Il faut alors trouver un équilibre entre les économies d’énergies réalisées et le confort ressenti.

Cas d’un poêle normalement dimensionné : Utiliser le mode Eco

Il est ici préférable d’éteindre le poêle lorsque la température est atteinte. Voici 2 exemples concrets :

a. Poêle allumé toute la nuit en continu à puissance minimum (12 heures)

consommation granulés bois chauffage continu

Poêle MCZ Ego, fonction No Air – Consommation de granulés : 7.1 kg

b. Poêle éteint la nuit, rallumé 2h30 avant le lever

consommation granulés bois chauffage intermittent

Poêle MCZ Ego - Ventilation Auto – Consommation de granulés : 3.5 kg

Dans le premier cas, la consommation est importante mais les températures varient peu. Dans le second cas, la consommation est deux fois plus faible avec des écarts importants de température. Toutefois, c’est bien ce dernier réglage le plus adapté car la chute des températures pendant la nuit n’a pas d’influence sur le confort thermique des habitants et la maison est bien chaude au lever.

Pour que le poêle s’éteigne une fois la température atteinte, il faut activer la fonction généralement nommée « Eco ». Ainsi, la courbe des températures obtenues au cours de la journée prend cette forme :

consommation granulés bois mode eco

Allure de la courbe des températures en Mode ECO (chauffage intermittent)

On distingue ici 3 cycles de chauffe assez longs pour préserver la bougie d’allumage et avec une amplitude de température satisfaisante (2°C) pour assurer un bon confort thermique.

Cas d’un poêle sous-dimensionné ou d'une maison mal isolée

On aura ici tendance à laisser tourner le poêle à faible puissance en cas d’absence pour préserver le confort de l’occupant, car la puissance du poêle ne permet pas une remontée en température rapide. Exemple avec le témoignage d’une utilisatrice d’un poêle Rika Como (9 kW) dans une maison de 150m² :

« Au départ, j’éteignais le poêle la nuit pour un redémarrage à 5h30 le matin. Malheureusement, les températures le matin n’étaient pas suffisantes. Du coup, je le laisse désormais tourner la nuit avec une puissance de 30%. Au réveil, il fait assez chaud et j’augmente la puissance en cas de présence pendant la journée. »

consommation granulés bois température constante

Allure de la courbe des températures SANS utiliser le Mode ECO (chauffage continu)

8. Entretien : assurer une combustion de qualité

Pour réduire la consommation des granulés, leur combustion doit être la meilleure possible. Une vitre noire au bout de quelques heures de fonctionnement doit alerter l’utilisateur. Il faut alors observer plusieurs points :

bonne combustion poele granuleQualité des granulés : Des granulés qui créent du mâchefer (croute de cendre) ont tendance à boucher très rapidement les orifices pour l’air comburant au niveau du creuset. Il faut alors un nettoyage quotidien.

Entretien régulier et annuel : Il est important d’aspirer régulièrement la chambre de combustion et de réaliser le ramonage annuel obligatoire pour évacuer la suie au niveau du conduit.

Recours à l’installateur : Si ces points ne règlent pas le problème, votre installateur peut régler le débit d’air comburant du poêle de manière à ce que la combustion bénéficie d’assez d’oxygène pour se faire dans les meilleures conditions.

9. Prix des granulés : comparer avant d’acheter !

Si comparer le prix des granulés ne diminue pas directement votre consommation, cela a au moins le mérite d’alléger votre facture (différence de prix pouvant atteindre 20% en fonction des enseignes). Les meilleurs prix se situent souvent avant la saison de chauffe (produit d’appel) et après l’hiver (écoulement des surstocks).

En termes de qualité, il faut se diriger vers des pellets normés Din Plus, En Plus A1 ou NF Haute performance. L’idéal étant de tester 2-3 sacs de granulés avant son achat pour la saison.

Conclusion : Comment réduire sa consommation de granulés ?



Cette question doit d’abord être posée avant même l’achat du poêle à granulés. Il faut s’orienter vers un produit facile à utiliser (écran intuitif ou application Smartphone) et dont la programmation correspond effectivement à votre mode de vie. N’hésitez pas à solliciter plusieurs installateurs pour obtenir différentes propositions.

Pour cela, Conseils Thermiques s'associe à plusieurs partenaires afin de vous mettre en relation avec des artisans locaux certifiés RGE. Vous pourrez ainsi étudier plusieurs propositions techniques et commerciales gratuitement et sans engagement.

Je souhaite rencontrer des entreprises >

La plupart des travaux de rénovation énergétique donnent droit à des subventions (prime énergie). Si vous avez déjà un devis (non signé), vous pouvez encore y prétendre.

Je souhaite obtenir ma prime énergie >

En aval de votre achat, il conviendra d’utiliser la programmation hebdomadaire pour chauffer le moins possible en cas d'absence, de définir une température de consigne raisonnable (21°C), d’entretenir régulièrement votre appareil et de faire jouer la concurrence au moment d’acheter vos granulés de bois.

Enfin, il est important de considérer l’ensemble des performances thermiques de la maison et garder à l’esprit que c’est avant tout la bonne isolation de votre logement qui réduira de façon sensible votre consommation de granulés et améliorera votre confort. Bien avant toutes les optimisations possibles sur l'utilisation de l'appareil.

Laisser un commentaire ou poser une question




#58 - Bol2riz - 20 Novembre 2020

Merci pour vos conseils.

Je vais faire ça effectivement.

Bon weekend à tous

#57 - Xavier (admin) - 20 Novembre 2020

Bonjour Bol2riz,

Avec un Netatmo, le poêle chauffe à puissance constante (celle qu'a choisi l'utilisateur sur le panneau de commande). Il n'y a donc pas de plus-value concernant la combustion.

Par contre, il apporte les plus suivants par rapport au fonctionnement classique :

- sonde déportée à placer à un endroit adapté dans la maison
- réglage possible de la sensibilité du poêle
- pilotage à distance
- simplicité de programmation et grande liberté logicielle

Disons que quand le logiciel de base est "moyen" (ce qui arrive souvent), le Netatmo apporte pas mal de souplesse. Mais je vous conseille de tester le poêle au moins 3 mois avec le fonctionnement par défaut (qui vous conviendra peut-être très bien).

A bientôt,

#56 - Bol2riz - 20 Novembre 2020

Bonjour Xavier,

Me revoila avec une question.

J'ai vu sur une de tes autres publication que le Thermostat Netatmo semble plutôt un bon achat couplé avec une carte Micronova.

https://conseils-thermiques.org/contenu/test-thermostat-netatmo.php

Avec ce dernier si je comprends bien je devrais être en mesure de retrouver le même comportement de chauffe qu'avec une gestion linéaire.

Ai-je bien compris ?

Merci par avance

#55 - Bol2riz - 19 Novembre 2020

Merci pour votre retour.

#54 - Xavier (admin) - 19 Novembre 2020

Bonjour,

@Marife : Pour consommer le moins possible, il faut :

- Réduire au maximum la température quand vous êtes absent.
- Mais retrouver une maison assez chaude à votre retour pour garder un certain confort.

Pour préserver la durée de vie du poêle, il faut éviter de l'allumer plus de 3 fois par jour.

Vous pouvez programmer l'appareil en gardant en tête ces repères. Par exemple, un jour où vous travaillez toute la journée, vous pouvez programmer le poêle ainsi :

- Cycle 1 : 4h - 8h (vous vous levez avec une maison chaude)
- Cycle 2 : 15h30 - 23h (si vous rentrez à 17 h, la maison sera chaude).

Le mode Standby peut être intéressant en mi-saison quand il ne fait pas trop froid. Mais si vous voyez que le poêle fait le "yoyo" (plus de 3 cycles ON/OFF par jour), il faut désactiver la fonction.

@Bol2riz : D'après la notice, le pilotage semble fait par une carte micronova classique avec une modulation binaire "soit la puissance choisie par l'utilisateur / soit la puissance minimale" :
https://carronlugon.ch/file/142290__KLOVER-SOFT-100-Mode-d-emploi.pdf

A voir à l'usage !

A bientôt,

#53 - Marife - 18 Novembre 2020

Bonjour vaut il mieux regler le,poele j ai un freepoint en mode stand bye la journée ? Ou l eteindre dans le cas où nous sommes absents la journée ! Ou le programmer ? Merci beaucoup

#52 - Bol2riz - 17 Novembre 2020

Bonjour,

Premièrement, merci pour ce site et toutes ces informations. J'y ai beaucoup appris sur bien des sujets.

J'ai une petite question concernant le poêle que j'ai commandé mais qui n'est pas encore livré.

Savez-vous quelle type de régulation de chauffage est utilisée sur un Klover Soft 80/100 ? Savoir si c'est une gestion linéaire ou par paliers de puissance ? Je ne crois pas que ça soit du binaire.

Bonne journée à tous.

#51 - Xavier (admin) - 02 Novembre 2020

Bonjour Mumu,

Idéalement, il faudrait vérifier les postes d'isolation avant de changer de chauffage (murs et toit voire sol si rénovation lourde).

Pour le poêle, il n'est probablement pas possible de chauffer de façon homogène une telle surface, surtout si des espaces sont cloisonnés. Il vaut mieux tabler sur une surface maxi chauffée autour de 100 m² et garder des appoints électriques dans toutes les pièces qui peuvent se fermer.

Un poêle à granulés à convection naturelle favorise la répartition verticale de la chaleur (qui peut monter avec un escalier ouvert par exemple). Une ventilation supérieure fera de même (diffusion plus rapide et plus profonde). Vous en saurez plus à cette adresse qui vous donnera des exemples pratiques pour comprendre la répartition de la chaleur que l'on peut espérer avec un poêle :
https://conseils-thermiques.org/contenu/poele-granule-chaleur.php

A bientôt,

#50 - Mumu - 23 Octobre 2020

BONJOUR
Je me renseigne concernant l'achat d'un poêle à pellets.
Ma maison étant assez cloisonnée: Année 80
rez de chaussée: hall d'entrée, escalier pour accéder à l'étage , 2 chambres , une salle bain
Au rez de chaussée , le hall d'entrée dessert séjour, avec double porte , une chambre ,une salle de bain et une cuisine avec une porte ouverte sur une véranda récente plein sud, un poêle à pellet me permettrait il de chauffer toute la maison de 125 m2?
Ou au moins le rez de chaussée
On me conseille, étant donné ce type de maison un poêle à pellets à convection naturelle 8 kw
En vous remerciant
Mumu

#49 - jo.jul - 02 Octobre 2020

Bonjour, Jai un poêle à granules dont la cheminée n'a pas encore été ramonée cette année.J'attends le ramoneur d'ici 15 jours. Depuis que je l'ai rallumé la vitre noirci. Ma question est donc : puis-je le laisser allumer quand je ne suis pas là. En cas de problème de tirage va t-il s'éteindre tout seul. J'essaie d'avoir le chauffagiste, mais il est trop débordé je pense. Merci beaucoup

#48 - fifi - 30 Septembre 2020

pour chauffer ma maison faut il être en mode dynamique écho ou en mode confort écho pour faire quelques économies je vos remercie

#47 - antho590 - 27 Septembre 2020

Bonjour à tous, venant d'acquérir une maison avec un poele à granulés duo hydroair MCZ 22 que j'ai allumé ce week-end, je me suis aperçu que le système ne chauffait pas correctement les radiateurs, ceux près du poele sont tièdes et ceux dans les chambres aux étages sont froids. Dois-je modifier la fonction "hydroair" en a désactivant ou bien y-a-t-il une manipulation particulière à effectuer svp ? merci ! ;-)

#46 - Xavier (admin) - 31 Août 2020

Bonjour mikado3876,

C'est possible selon les références qu'un même corps de chauffe servent pour des puissances proches. Dans ce cas, le logiciel natif est reconfiguré pour que les paliers de puissances 1, 2, 3, 4, 5 correspondent.

Si vous êtes dans cette configuration, votre modèle existe en version 9 kW chez le fabricant (vous devriez pouvoir le vérifier facilement en tapant "référence du poêle + 9 kW" sur un moteur de recherche).

A bientôt,

#45 - mikado3876 - 25 Août 2020

Bonjour
je viens de faire installer un poêle a granule . Alors que je rencontre des soucis
avec la connection je m'aperçois que le poêle qui ma été installe ne correspond ps a la facture . le poêle installé a d'une puissance de 6kw alors que nous avions signé pour un 9kw; Le vendeur m'a indiqué qu'il avait modifier les réglages de puissance car c'est le même modele pour 2 puissances; Je trouve cela bizarre . Cordialement ;

#44 - contactvec - 13 Juillet 2020

bonjour
merci pour votre réponse, mais avant le locataire se chauffais avec un poêle a bois, le propriétaire ne fera pas de travaux d’isolation, il fait installer un poêle a granulé actuellement et ne s'engagera pas sur d'autre frais, si en effet il faut compter 1000 cela fait quasiment 100 euro de chauffage par mois, donc hors budget pour moi. en tout cas merci beaucoup pour votre réponse.

#43 - Xavier (admin) - 13 Juillet 2020

Bonjour contactvec,

La logique serait vraiment d'isoler d'abord le logement pour réduire les besoins en énergie quitte à changer le chauffage plus tard. Le poêle risque d'être surdimensionné par rapport aux besoins réels. Vous pourriez peut-être évoquer le sujet avec le propriétaire car il sera gagnant à faire les travaux "dans le bon ordre".

Concernant la consommation de granulés, c'est difficile de vous répondre car les facteurs sont nombreux (les habitudes de vie jouent également). Vous pouvez peut-être partir sur 3 tonnes soit 1 000€ de chauffage. Idéalement, il faudrait la facture du précédent occupant pour connaître le nombre de kWh consommés.

A bientôt,

#42 - contactvec - 11 Juillet 2020

bonjour,
voila mon questionnement: j'ai visité un logement ou le propriétaire va faire installer un poêle a granule, le logement a un DPE E donc pas très bien isolé, surface 66 m2 environ, dans les hautes alpes, altitude 1650 hiver rigoureux et 2 mois et demi sans soleil l'hiver, quel serait le coup estimé environ pour le chauffage ou combien de tonne passées à l'année? je n'ai pas d'information sur le poêle a granulé a par que le propriétaire a dit que c'était un poêle performant avec wifi, il passe par une société pour l’installation qui s'appelle le ' hérisson vert' a saint martin de queyriere 05
merci pur votre réponse

#41 - Xavier (admin) - 03 Février 2020

Bonjour Jean-Marie,

C'est heureusement la première fois que nous croisons ce cas. La difficulté va être de prouver que la pointe vient bien du sac de granulés. Je vous suggère de contacter l'ADIL qui pourra vous renseigner sur l'aspect juridique (service public gratuit) :
https://www.anil.org/lanil-et-les-adil/votre-adil/

A bientôt,

#40 - JEAN-MARIE - 01 Février 2020

Une pointe a été découvert dans le poêle à granulés. Celle-ci a bloqué la vis et fait griller le moteur. Est-ce que je peux me retourner contre le fournisseur ? Avez vous déjà rencontré ce problème?

#39 - Sandrah - 31 Janvier 2020

Bonjour Xavier.
Merci beaucoup pour votre conseil
J’essayerai votre suggestion et reviens vers vous pour vous tenir au courant .
Encore merci
Sandrah

#38 - Xavier (admin) - 31 Janvier 2020

Bonjour Sandrah,

La puissance va jouer sur la chaleur dégagée par le poêle.
La ventilation va jouer sur la rapidité avec laquellese diffuse la chaleur.

En mettant votre poêle à puissance 5 et ventilation 5, vous verrez ce que peut faire votre poêle "au maximum". (Il peut être bruyant par contre).

Dans cette configuration, il faut aussi monter la température (ex : 26°C). Sinon, dès que le poêle atteint sa température, il passe à puissance 1.

Vous pouvez donc faire un essai P5/V5/T30°C pendant 2 heures par exemple pour voir ce qu'il se passe. En théorie, la puissance est plutôt bien dimensionnée pour votre surface.

Pour les températures, il faut bien prendre des mesures à mi-hauteur. Parfois, la sonde est en position basse et les températures mesurées sur le poêle de cette manière sont assez différentes des "vraies" températures.

A bientôt,

#37 - Sandrah - 28 Janvier 2020

Bonjour Xavier,
Merci pour votre réponse.
Pour être plus précise. Nous avons une maison qui fait 100 m2 sur 2 étages (étage 1 + combe amenagé). Le séjour où il y a poêle fait 30 m2 et le 1er étage fait environ 40m2 (pallier + 3 chambres). On nous a donc conseillé un poêle qui fait 6.5 Kw. On a pris le freepoint flûte. Je ne compte pas le comble car il faut sûrement un poêle canalisable pour chauffer jusque là haut.
Le poêle au rez de chaussé est mis en face de l’escalier (Trémie ouvert). Au début on regle le poêle en P3 V auto temp 22degre. Je n’avais que 17 degre au 1er. Et dans le séjour où il y a le poêle je n’atteint même pas les 20. Vous trouvez ça normal?
Si je monte en flamme 4 ou 5 comme vous l’avez suggéré, faut il que je monte aussi la température du poêle ? Et pour la ventilateur , mieux vaut le laisser en automatique ou le passer aussi en mode manuel (V1 à V5).
Encore merci pour votre attention et votre aide

#36 - Xavier (admin) - 23 Janvier 2020

Bonjour Sandrah,

Les températures ont tendance à "s’harmoniser" quand les cycles de chauffe sont longs (même si on a toujours des écarts de 2 à 4°C). Vous pouvez essayer de programmer le poêle 1h30 avant votre arrivée au domicile en flamme 4 ou 5 par exemple.

Après, si la trémie de l'escalier n'est pas ouverte sur la pièce où se situe le poêle, il y aura toujours de grandes différences.

A bientôt,

#35 - Sandrah - 22 Janvier 2020

Bonjour
Nous venons d’installer un poêle freepoint 6,5kW. Pour le moment nous n’allumons que le soir. Je trouve que la température met du temps à monter. Nous avons une maison à étage. Je règle la température Du poêle qui est au rez de chaussée à 22 dégré. (Flamme 3, ventilateur automatique). Et je n’ai que 17 degre au 1er étage. Pour avoir une température de 19, faut il donc que je monte encore la température du poêle, ou augmenter niveau flamme ?Qu’en pensez vous ? Merci
Remonter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies vous permettant d'accéder à des services et offres adaptées à vos centres d'intérêts et nous permettre de mesurer l'audience.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez-ici.