Le Diagnostic de Performance Energétique

Présentation

Depuis le 1er janvier 2011, l'élaboration d'un diagnostic de performance énergétique (en plus d'un diagnostic plomb, amiante et électricité) est obligatoire pour vendre ou louer un logement. Cette exigence devrait permettre de favoriser les rénovations énergétiques.

Comment ça marche?

Un technicien vient vérifier la présence d'une vmc, relever la quantité d'isolant et le type de chauffage... Ensuite, à l'instar d'une étude thermique, il va définir le niveau de performance énergétique du bâtiment suivant l'échelle suivante :
echelle de dpe
Un logement de catégorie A sera équivalent à une maison ayant un label BBC, les maisons ayant un indice G sont généralement des maisons datant d'avant 1975.

Spécialiste...ou pas

Le problème des DPE effectués lors des transactions immobilières est qu'ils sont, dans la plupart des cas, réalisés par des personnes qui ne sont pas spécialistes en thermique et qui font tous les diagnostics en même temps. Cela peut peut-être suffire pour les transactions, mais dans l'optique d'une véritable réflexion sur les consommations d'énergie du bâtiment, en envisageant par exemple une rénovation énergétique, il est important de faire appel à des auditeurs énergétiques. Ces derniers, spécialistes, établiront un véritable diagnostic thermique et selon les prestations pourront proposer et chiffrer des solutions d'amélioration et même effectuer le travail de maîtrise d'oeuvre (choix des artisans, suivi de chantier, etc.).

Conclusion

Le DPE est obligatoire lors de la vente ou la location d'un logement, cependant les résultats restent très approximatifs... Il n'est pas rare d'obtenir un résultats différent pour chaque entreprise et ce, pour un même bâtiment! Cela vient du fait que les relevés ne sont généralement pas réalisés par des spécialistes. Ce DPE est donc peu fiable... A l'inverse, dans le cas d'une construction de maison, il est toujours obligatoire de faire une étude thermique RT 2012 bien plus précise.

Laisser un commentaire ou poser une question




#3 - Benjamin (Admin) - 15 Novembre 2017

Bonjour Isabelle,
L'une des raisons peut être que la maison est en tout électrique, ce qui était encore possible en maison RT 2005 mais qui est très pénalisée (cf. facteur de 2,58, explication ici : http://conseils-thermiques.org/contenu/conversion_energie_primaire_finale.php).
Si ce n'est pas le cas, alors le professionnel c'est trompé ou n'est pas ... professionnel.

Vous pouvez effectivement commencer par regarder s'il est bien habilité à faire des DPE en vérifiant le numéro d'accréditation sur http://diagnostiqueurs.application.developpement-durable.gouv.fr/index.action

#2 - Isabelle - 18 Octobre 2017

Bonjour, mon logement a été catégorisé en classe E alors qu'il date de 2010 ... N'y a t il pas une erreur ? Sachant que l'indice G correspond à une maison datant d'avant 1975 ... Mon logement est isolé, avec des doubles-vitrages. Comment savoir si l'organisme qui a effectué ce DPE est bien un professionnel ?

#1 - Benjamin (Admin) - 19 Janvier 2017

Bonjour pâquerette,
Savoir combien paye les anciens propriétaires vous permettra peut-être de répondre vous-mêmes à cette question!

Si le bâtiment est isolé un minimum (mur) + avec des fenêtres pas trop vétustes (= surtout pas de l'alu), alors cela doit être un critère d'achat parmi d'autres.
Si ce n'est pas le cas, alors le chauffage électrique est un frein majeur.

Vérifiez bien comment est régulé le chauffage électrique (présence d'un thermostat central? fil pilote (peu probable)?)

#0 - pâquerette - 14 Janvier 2017

je dois acheter un appartement(immeuble construit en1989) équipé en chauffage electrique.D'après tout ce que je viens de lire c'est un système ni ecologique ni economique.Est ce que pour autant vous deconseilleriez l'achat d'un tel logement?
Remonter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies vous permettant d'accéder à des services et offres adaptées à vos centres d'intérêts et nous permettre de mesurer l'audience.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez-ici.