La construction d’une yourte de A à Z

Anne-Sophie Bobey et Olivier Dauch ont fondé La Maison Voyageuse en 2005. Un atelier spécialisé dans la fabrication de yourtes d’habitation contemporaines, écologiques et sur-mesure. Ils partagent avec nous leur projet de construction de leur yourte d’habitation.

Contexte de la construction de cette yourte

En quelques mots, cette yourte de 80 m² constitue une habitation principale conforme à la réglementation. L’idée était de créer une maison saine avec un excellent bilan environnemental. Les matériaux utilisés sont donc pour la plupart locaux et biosourcés (bois de proximité, laine de moutons, ouate de cellulose) et l’architecture bioclimatique de la yourte tient parfaitement compte de la course du soleil. Vous pouvez retrouver la solution technique détaillée sur un autre article. En voici le plan :

plan construction yourte

Permis de construire, des démarches longues et complexes

Les démarches autour de l’obtention du permis ont été longues et fastidieuses. La yourte fait partie d’un projet de camping, support d’un écolieu en devenir, le Champ des Colibris. En tant que tel, il a donc fallu déposer non pas un permis de construire classique, mais un permis d’aménager. Cette procédure est plus lourde car elle intègre une dimension d’accueil du public (sécurité incendie, adaptation aux handicaps…).

Le temps de traitement est aussi plus long (6 mois contre 2 habituellement) et le nombre d’intervenants augmente. Par exemple, en préalable au dépôt du permis, un dossier de 30 pages a été nécessaire auprès d’une administration régionale pour savoir si une étude d’impact environnementale était nécessaire. Si la réponse avait été positive, le projet n’aurait pu se faire faute de moyens, cette étude coûtant facilement la moitié du budget total…

fabrication toile yourte

Il aura fallu un peu plus d’un an pour que le projet soit accepté (septembre 2013 à octobre 2014). Certaines personnes comme les pompiers chargés de la commission de sécurité ont été très réceptifs au projet. D’autres fonctionnaires au niveau départemental ont imposé des démarches supplémentaires, lourdes et pas toujours pertinentes.

Pour des projets de yourte d’habitation plus classique, l’obtention du permis de construire reste heureusement plus facile même si les dossiers sont longs à monter. En général, depuis la RT2012, peu de permis sont refusés car la conformité à une norme aussi exigeante rassure les mairies et les administrations.

Suivi de construction de la yourte

Travail en atelier : La yourte a demandé environ 5 mois de travail en atelier à 2, parfois 3.

fabrication yourte en atelier

Préparation du terrain : Comme le terrain disposait de suffisamment de terre, la pose des plots se fait de manière réversible pour minimiser l’impact environnemental (pas de béton). Des pieux en bois sont simplement plantés à environ 1m50 dans la terre avec un enfonce pieux prêté par des amis paysans. L’essence choisie est locale (acacia) et aussi résistante que le tek.

fondation yourte

En 2 journées au total, les fondations étaient en place et de niveau : 1/2 journée de repérage des emplacements, 1/2 journée pour la mise en place et 1 journée pour tracer les niveaux et les couper avec un ami bûcheron. Une solution fiable, rapide, naturelle et économique !

Montage du plancher : En 6 jours, le plancher est monté avec l’aide de plus d’une douzaine de personnes qui se relaient à nos côtés.

montage plancher yourte

Montage de la yourte : Un mois plus tard, c’est au tour du montage de la yourte et de l’ossature de la mezzanine avec l’aide d’une quinzaine de personnes en chantier participatif. Durée de l’opération : 8 jours. La yourte est alors habitable et les aménagements moins urgents se font au fil de l’eau.

montage yourte

Assainissement phytoplanté : Cette étape se déroule un an après, en 2 jours. Elle s’effectue avec le soutien théorique de l’association Graine d’Eau et 6 personnes venues prêter main forte.

assainissement yourte

Poêle rocket : Encore 1 an plus tard, le poêle à granulés est remplacé par un poêle rocket qui avait été choisi depuis le début. Consultez l’article dédié à ce sujet.

Extension ossature bois à venir : Une annexe en ossature bois viendra compléter la yourte avec une fonction de stockage, de production d’électricité (panneaux solaires photovoltaïques) et d’eau chaude sanitaire (ballon solaire en thermosiphon).

Un chantier participatif et solidaire pour construire cette yourte !

Chantier participatif : La construction de la yourte a fait l’objet de nombreux chantiers participatifs (plancher, yourte, assainissement, poêle rocket, cabanon technique). Ils représentent un échange entre des personnes désirant une aide pour la réalisation de travaux et des personnes qui viennent chercher un savoir apporté sur place. Ces travaux sont donc aussi l’occasion de faire vivre pleinement l’écolieu du Champ des Colibris. Cette démarche s’inscrit parfaitement dans la transmission de savoirs et de techniques écologiques. Une centaine de personnes se sont succédées sur ces chantiers participatifs, une belle aventure.

chantier participatif yourte

Financement participatif : Un appel à un financement participatif a également été lancé sur la plate-forme Ulule pour l’aménagement de la yourte. Cette campagne a mobilisé 80 personnes et a été un moment fort qui a témoigné du rayonnement de ce projet écologique. L’occasion de faire quelques rencontres sympathiques et le plein d’énergie !

Solidarité locale : Le hameau de Sourbins sur la commune de Najac en Aveyron, est un village très vivant où la solidarité et l’entraide sont quotidiennes. Les 31 habitants du hameau (contre 14 au début du projet) disposent ensemble de toutes les compétences et du matériel nécessaire à la réalisation de projets de construction : menuiserie et toiles, maçonnerie, terrassement, électricité, plomberie, jardinage et autres... La vie commune se fait en bonne intelligence et le projet atypique de la yourte a été très bien accueilli.

La yourte à l’épreuve de l’étanchéité

Pour respecter la réglementation, la yourte doit faire preuve d’une bonne étanchéité à l’air pour éviter les pertes de chaleur par un renouvellement d’air non maîtrisé. Le seuil maximal est fixé à 0,6 m3/(h.m2) pour ce test pour une yourte d’habitation « normale ». Dans ce cas, où la yourte est aussi un lieu d’accueil, le seuil était fixé à 0.9 m3/(h.m2). Olivier Dauch nous livre son ressenti sur cet aspect de la réglementation :

Une yourte certifiée RT 2012, c’est possible ? Oui, bien sûr, tout dépend en fait de la membrane d’étanchéité à l’air utilisée. Nous avons déjà validé des tests sur des yourtes RT2012 à 0,17 m3/(h.m2) soit presque 4 fois mieux que l’exigence attendue.

etancheite air yourte

Est-ce un bon critère technique ? Je trouve que cette imperméabilité à l’air est trop forte. Elle est liée, partiellement en tout cas, à l’imperméabilité à la vapeur d’eau. En France, les normes constructives imposent d’utiliser des membranes à l’intérieur de l’habitat qui sont très fermées à la diffusion de la vapeur d’eau. La raison principale en est certainement que l’isolant le plus utilisé aujourd’hui encore, la laine de verre, est très sensible à la vapeur d’eau qui finit par la détruire en quelques années.

Qu’est-ce qui change avec les isolants biosourcés ? Les isolants naturels sont très fréquemment de bons régulateurs de l’hygrométrie, la laine de mouton que nous utilisons étant l’un des meilleurs dans ce domaine.

isolation yourte

Mais un problème se pose si nous bloquons l’isolant derrière une membrane d’étanchéité à l’air qui ne laisse pas passer la vapeur d’eau. Dans ces conditions, l’isolant, même hygrophile, ne peut réguler l’hygrométrie puisqu’il n’est pas en contact avec elle. C’est le cas de tous les appartements placo / laine de verre avec des problèmes d’humidité constants liés à la condensation dans la maison. Moisissures, champignons, mauvaises odeurs et parfois pire…

Que faire alors ? Nous contournons ce problème en utilisant des membranes différentes pour l’étanchéité à l’air, les plus ouvertes possible à la diffusion de la vapeur d’eau.

Comme pour notre yourte, le seuil de tolérance était plus élevé, c’était l’occasion de vérifier la perméabilité à l’air de nos toiles de yourte, sans membrane supplémentaire. Nous avons donc imaginé une toile un peu différente que celle que nous faisons en général, afin de renforcer son imperméabilité sans utiliser d’autres matériaux. Le résultat au test est de 0,85 m3/(h.m2) ce qui correct par rapport à nos objectifs. En revanche, cela n’est pas reconductible pour un habitat où il faut 0,6 maxi.

Peut-on en définitive concilier perspirance et étanchéité à l’air ? Nous savons aujourd’hui atteindre l’objectif de perméabilité fixé par la RT2012, et même au-delà, tout en gardant des membranes suffisamment perméables à la vapeur d’eau pour utiliser la régulation hygrométrique naturelle de la laine de mouton. C’est le gage d’une ambiance très saine dans la yourte, sans aucun artifice mécanique. En effet, les VMC simple ou double flux sont normalement là pour éviter les problèmes d’humidité mais ces systèmes ne sont pas toujours installés dans les règles de l’art.

Focus sur l’activité de la maison voyageuse

fabrication yourteLe voyage commence en 2005 où Anne-Sophie Bobey et Olivier Dauch se spécialisent dans la construction de grandes yourtes d’habitation, même s’il leur arrive de réaliser des yourtes pour d’autres usages. Ils nous racontent leur activité et l’évolution de leur métier.

Assistance au permis de construire : A partir de 2008, de plus en plus de nos clients se sont tournées vers le permis de construire pour sécuriser leur installation du point de vue règlementaire. Il était important de pouvoir continuer à le faire après le virage important de la RT2012 pour laisser la possibilité à ceux qui le souhaitent d’obtenir un permis de construire pour leur yourte.

La mise en conformité avec la réglementation : Le passage à la RT2012 n’a pas été simple, loin de là, d’un point de vue technique comme règlementaire. Cette réglementation a le principal défaut de favoriser la construction industrielle au détriment des artisans et des filières courtes.


Elle nous a cependant permis, à nous fabricant comme à nos clients, de mieux comprendre le comportement thermique de nos habitats et certains enjeux environnementaux. Ce passage fut aussi l’occasion de valoriser le comportement thermique de nos yourtes et d’en finir avec les doutes sur l’insalubrité supposée de ces habitats.

Notre force est de pouvoir réaliser des yourtes réellement sur-mesure grâce à l’utilisation de l’outil informatique pour la conception des yourtes.

Accompagnement aux autoconstructeurs : Nous accompagnons également souvent des autoconstructeurs en concevant leur yourte, en leur fournissant des matériaux ou des parties de yourtes ou en échangeant simplement autour de nos pratiques.

Et pour la suite ? Ces dernières années, nous faisons énormément de recherches autour de notre système constructif en vue de mieux comprendre ses avantages et inconvénients, d’améliorer nos pratiques, de diminuer nos impacts environnementaux et de ne pas nous laisser dépasser par un contexte règlementaire très exigeant et en évolution constante.

Notre yourte au Champ des Colibris à Najac est notre habitat mais c’est aussi un laboratoire qui nous permet d’essayer, de comprendre, d’améliorer notre fabrication.

Envisager une habitation atypique

La construction d'une habitation atypique se mêle souvent à un projet d'autoconstruction. Dans ce cas, le recours à un professionnel se révèlera indispensable pour vous aider dans votre démarche : dessin des plans, suivi administratif, assistance technique sur chantier... Pour rencontrer rapidement plusieurs professionnels, vous pouvez utiliser une application de mise en relation gratuite et sans engagement comme Enchantier :


Votre demande de devis a bien été enregistrée.
Nos entreprises partenaires (Enchantier, 123 Devis ou Travaux.com) prendront contact avec vous très prochainement par mail ou par téléphone pour plus de précisions sur votre projet et pour vous mettre en relation avec des artisans disponibles et proches de chez vous.
Pensez à vérifier que vous ne recevez pas les mails dans vos "spams".

  • Votre projet
  • Vos coordonnées
  • * *
  • Vous êtes
  • Votre situation *
  • *
  • de *
  • * *

Conclusion : Une démarche cohérente et reproductible

Cette yourte a été murement réfléchie depuis la conception des plans en passant par le choix des matériaux et des systèmes puis par leur mise en œuvre. Elle apporte aujourd’hui entière satisfaction à ses occupants été comme hiver. Pour aller plus loin, découvrez la solution technique détaillée de ce projet ainsi que le retour d’expériences de la vie à l’année. La fabrication du poêle rocket pourrait aussi vous intéresser tout comme le système constructif de la maison ossature bois.

Laisser un commentaire ou poser une question




Pas encore de commentaire ou de question. Remonter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies vous permettant d'accéder à des services et offres adaptées à vos centres d'intérêts et nous permettre de mesurer l'audience.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez-ici.