Les chauffe-eaux électriques

Les cumulus électriques sont des systèmes attractifs car le coût du ballon est assez bon marché pour rendre les autres systèmes moins rentables. Cependant, des systèmes consommant moins d'énergie sont désormais disponibles notamment avec la production d'eau chaude thermodynamique. chauffe-eau electriqueAvec la hausse du prix de l'électricité et la RT 2012, les ballons d'eau chaude sanitaire ont quasiment disparu du neuf, mais restent très présents en rénovation. Fonctionnement, choix, installation et entretien : suivez le guide de Conseils thermiques !

Fonctionnement du ballon d'eau chaude électrique

La production d'ECS électrique, aussi appelée cumulus est le système le plus courant actuellement, grâce à l'avènement du tout électrique il y a quelques décennies. Le ballon contient de l'eau (50 à 300 litres) qui va être chauffée grâce à des résistances en contact direct ou non :

Les résistances immergées ou thermo-plongées :

ballon d'eau chaude sanitaire à résistance immergée

C'est le modèle le plus courant et le moins cher. La résistance électrique est directement plongée dans l'eau. Cela pose deux problèmes majeurs. Le premier est le calcaire, celui-ci va en effet se déposer sur la résistance ce qui va faire chuter son efficacité. Le deuxième problème est un problème de maintenance. En effet, si l'on veut changer une résistance défectueuse, il faudra vider le ballon ce qui n'est pas forcément aisé.
prix Prix d'un ballon d'eau chaude sanitaire électrique à résistance thermo-plongée de 300L : de 350 à 700€

Les résistances stéatites

ballon d'eau chaude sanitaire à résistance immergée

Dans ce cas, la résistance est entourée d'un fourreau en stéatite (sorte de porcelaine) qui va la protéger du calcaire puisque la résistance ne sera plus en contact direct avec l'eau. De plus, le calcaire ne peut pas se déposer sur la stéatite. Ce système est donc très intéressant même si son prix est plus élevé qu'un ballon à résistance immergée. La maintenance est rendue plus facile puisque la résistance peut être changée sans avoir à vider le ballon. prix Prix d'un ballon d'eau chaude sanitaire électrique à résistance stéatites de 300L : de 500 à 1000€



Comment choisir son chauffe-eau électrique ?

Pour faire durer son installation et avoir un chauffe-eau au plus près de ces besoins, plusieurs paramètres sont à prendre en compte. Celui qui nous vient à l’esprit en premier : quel volume d’eau est nécessaire pour mon foyer ? Horizontal ou vertical ? Nous avons parlé des deux types de résistance, laquelle choisir ?

Quelle capacité choisir ?

La capacité du ballon d’eau chaude sanitaire va dépendre de votre consommation d’eau. En moyenne, une personne consomme 50L d’eau chaude par jour. Lorsqu’il n’y a qu’une personne habitant dans le foyer, on peut prendre un ballon de 75L pour faire face à toute éventualité. Voyez vos consommations habituelles : douche (40L), bain (150L) ou vaisselle à la main (30L). Il ne faut pas directement l’addition pour obtenir le volume du ballon car l’eau chaude contenue dans celui-ci est à une température de 65°C, et vous la consommez à seulement 40°C. On divise alors par 1.8 pour obtenir le bon volume.

Exemple d’une famille de 4 personnes prenant 3 douches, 1 bain, et faisant une petite vaisselle à la main (15L) par jour.

3 x 40 (douches) + 150 (bain) + 15 (vaisselle) = 285 L d’eau à 40°C

285 / 1.8 = 160 L

Le ballon doit donc faire au minimum 160 L, ce calcul c’est sans compter les éventuels imprévus ! On pourra partir sur un ballon de 200 L.

Ballon horizontal ou vertical ?

Le choix se fera surtout en fonction de la place que vous avez dans votre logement. Si vous manquez un peu de place, il existe des chauffe-eaux ultra plats et design.

Quel type de résistance choisir ?

Vous l’avez compris, il existe deux types de résistances : l’une en contact direct avec l’eau et l’autre échangeant sa chaleur grâce à un habillage en stéatite. Le choix dépendra de la dureté de l’eau (TH °f) de votre logement. Pour le savoir, sachez que l’eau est contrôlée régulièrement dans votre commune et que les résultats sont consultables en mairie.

TH (°f)0 à 77 à 1515 à 3030 à 40+40
Eautrès doucedouceplutôt dureduretrès dure

Au-dessus de 30°f, une résistance statique sera préférable pour garantir les performances de votre chauffe-eau.

Installer et entretenir son ballon électrique

Installer et entretenir un ballon électrique est à la portée des bons bricoleurs à condition de respecter certains points qui garantiront la durée de vie de votre appareil.

Installation d'un chauffe-eau électrique :

Pour limiter les consommations du ballon, le placer dans le volume chauffé de la maison vous permettra de faire des économies d’électricité. Si cela n’est pas possible, vous pouvez isoler votre chauffe-eau.

La fixation de votre chauffe-eau sera déterminée par son poids. En effet, vu toute l’eau stockée, votre ballon d’eau chaude peut vite atteindre un poids considérable. Vous pouvez fixer votre chauffe-eau sur une cloison si celui-ci a un volume inférieur ou égal à 100L. Au-delà, nous vous conseillons de le poser sur un socle.

Entretien de votre ballon d'eau chaude :

Nous vous recommandons cet entretien pour que votre appareil ait une durée de vie la plus longue possible. Une purge mensuelle depuis le groupe de sécurité (attention à bien couper le courant avant toute manipulation). Une vidange avec un détartrage peut être utile surtout si vous habitez dans une région où l’eau est calcaire.

Pour faire des économies, réglez votre chauffe-eau sur 65°C, c’est la température suffisante pour éviter tout risque de légionelles.

Faire appel à un professionnel

Si vous envisagez de faire appel à un professionnel, il est important de réaliser plusieurs chiffrages afin de mettre les entreprises en concurrence et faire baisser mécaniquement les prix. Pour cela, vous pouvez utiliser une application de devis en ligne gratuite et sans engagement.

Avantages et inconvénients



AvantagesInconvénients
Prix attractifSensibles au calcaire
Facile à mettre en placeDurée de vie assez courte
Peu de maintenanceÀ placer dans un volume chauffé (sinon pertes thermiques importantes)
-Prix de l'électricité

Il est également indispensable de tout mettre en œuvre pour réduire sa consommation d'eau ce qui permettra au ballon de moins fonctionner. C'est ainsi toutes les factures (eau et électricité) qui s'en trouvent allégées.

Conclusion

Vous l’aurez compris, les chauffe-eaux électriques présentent de nombreux avantages comme la facilité d’installation et son coût attractif. Seulement, sur le long terme, ce type d’équipement n’est pas le plus judicieux puisqu’il consomme de l’électricité, une énergie qui ne finira pas d’augmenter. Des systèmes consommant moins d’énergie comme la production d’eau chaude thermodynamique peuvent s’avérer être intéressants, consultez notre article.

Laisser un commentaire ou poser une question




#17 - Afontalive - 07 Mars 2021

Bonjour,
Existe-t-il des eau thermodynamique à faible emprise tel qu’ils existe pour les chauffe-eau plats traditionnels?
Merci d’avance pour votre retour et la qualité du site.
Aurélien

#16 - JLouX - 25 Mai 2018

@ Eleinad Plutot que de renvoyer l 'eau réchauffée par l ' echangeur dans le ballon de stockage, prévoyez de la renvoyer directement au robinet mitigeur de la douche. Le rendement global n 'en sera que meilleur. (Moins de soutirage d 'eau chaude, moins de pertes de stockage..)

#15 - eleinad - 22 Mai 2018

bonjour je construis ma maison moi meme et j'ai installé un echangeur pour récupérer la chaleur de l'eau de la douche et la réinjecter dans le chauffe eau électrique ; est ce que ça suffira pour la rt 2012 ; j'ai deux rangs de parpaings avec un espace de 20 cms qui sera comblé avec de la ouate de cellulose et j'ai un triple vitrage ; merci de votre réponse

#14 - Benjamin (Admin) - 15 Janvier 2017

Bonjour pompier68,
Certains ballons thermodynamiques ont des modes de fonctionnement différents comme par exemple l'optimisation de la production en journée (lorsque la température extérieure est la plus chaude).
Mais globalement il n'est pas illogique que le ballon s'allume plusieurs fois par jour.
Pour limiter cela, il est possible de sur-isoler le ballon afin d'en diminuer les pertes. Mais le ballon se mettra toujours en route lorsqu'un certain volume d'eau sera puisé pour garder la température dans le ballon.

#13 - pompier68 - 04 Janvier 2017

Bjr,
J'ai mon ballon thermodynamique qui s'allume régulièrement est ce normal peut on le réglé pour plus de production d'eau chaude en réserve pour qu'il s'allume moins.
Merci cordialement

#12 - Benjamin (Admin) - 03 Janvier 2017

Bonjour Arde71,
A 20°C, il n'y a pas de développement de légionellose (croissance à partir de 25°C)
De plus, à 60°C 90% des bactéries meurent dans les 5 minutes (à 50°C, 90% meurent en moins de 6h).

Avec un température d'eau à 55°C (recommandée), il vous suffira donc de chauffer le ballon 24h avant que vous arriviez pour qu'il n'y ait aucun risque.

Il vaut donc mieux, énergétiquement et d'un point de vue santé, le couper complètement que de le laisser à 30 ou 40°C qui correspond à la plage de température idéale pour le développement des bactéries!

#11 - Arde71 - 02 Janvier 2017

Bonjour Benjamin
Merci pour votre reponse .
On entend beaucoup de chose a ce sujet , qu'il vaut mieux baisser la temperature d'un chauffe eau plutot que de le couper completement si la maison n.est pas occupe durant un temps plus long (bacteries).
Mais etant donne que c'est dans une residence secondaire ,j'aurais aime pouvoir gerer la temperature plus facilement et plus precisement et ceci eventuellemetn a distance .
Cdt
Remonter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies nous permettant de mesurer l'audience.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez-ici.