Avis sur une maison passive certifiée Passivhaus

Cette maison passive de 190 m² se situe en Alsace où l’hiver est réputé rigoureux et l’été ardent. Pourtant, la maison certifiée Passivhaus réussit à garder une température confortable toute l’année sans chauffage ni climatisation… Retour d’expériences.

Le projet en 1 coup d’œil

L’objectif de cette maison est d’exploiter au maximum l’énergie solaire tout en restant sur des systèmes nécessitant peu d’entretien :


CaractéristiquesMaison certifiée Passivhaus de 190 m²
Isolation mursBéton cellulaire + polystyrène (26 cm)
R = 9.8 m².K/W
Isolation toiturePolyuréthane (28 cm)
R = 13.15 m².K/W
Isolation solPolyuréthane (6 cm) + Polystyrène (17 cm)
R = 9.2 m².K/W
FenêtresSud : Triple vitrage, Uw = 0,74 W/m2.K
Nord : Triple vitrage, Uw = 0,66 W/m2.K
ChauffagePuits canadien hydraulique couplé VMC
Chauffage sur air via ballon solaire
Plancher chauffant en appoint (Bain)
VentilationVMC Double Flux - Zehnder Q 350
Eau ChaudePanneaux solaires thermiques - 11 m²
Eaux grisesRécupérateur d'énergie

Une conception bioclimatique soignée

Compacité du volume isolé : Avec un tel objectif, la conception se doit d’être particulièrement soignée. Ici, la forme rectangulaire sans décrochés de murs permet de limiter les déperditions thermiques et facilite la répartition de la chaleur.

maison passive compacte

Ouverture au sud : Pour capter les apports solaires passifs, la maison passive est largement orientée Sud avec des baies vitrées de 3 à 4 mètres au niveau des pièces de vie.

maison passive façade sud

Une étude des ombrages a permis de vérifier que l’habitation voisine ne masquerait jamais le soleil, même au 21 décembre où il est le plus bas. La façade Nord qui donne sur la rue reste vitrée à minima. La mitoyenneté fait qu’il n’y a pas d’ouverture à l’Est et à l’Ouest.

étude des ombrages sur une maison passive

Organisation des espaces : Au RDC comme à l’étage, les pièces techniques (salle d’eau, cellier, buanderie) sont placées au nord et jouent le rôle de tampon. A l’inverse, les pièces de vie bénéficient de la lumière et de la chaleur du Sud.

plan maison passive rdc

Remarquons que le RDC ne comporte pas de chambre. En effet, les propriétaires étant jeunes, le besoin d’une pièce de plain-pied ne se faisait pas sentir. Le choix a donc été fait de profiter de tout l’espace du bas plutôt que de le cloisonner. Pour autant, l’espace devant le bureau a été pensé comme évolutif de telle sorte que le moment venu, une simple cloison suffise à créer une chambre accessible avec un espace bain (raccordement également anticipé).

plan maison passive etage

Un bâti conçu pour la très haute performance énergétique

Une isolation renforcée : Les murs de cette maison passive certifiée Passivhaus sont composés de béton cellulaire qui joue à la fois un rôle porteur et une fonction isolante. Il s’agit d’un matériau « plein » qui offre de meilleures performances en termes d’étanchéité à l’air ainsi qu’une bonne adaptation en zone sismique, appréciable pour la région (Alsace).

mur béton cellulaire

Une isolation par l’extérieur en polystyrène renforce l’enveloppe et permet de tirer parti de l’inertie intéressante du béton cellulaire (confort d’été). Le sol et le toit plat sont respectivement isolés en polystyrène et en polyuréthane.

isolation maison passive sol polystyrene

Au final, on obtient une résistance thermique d’environ 10 m².K/W sur chacun des postes ce qui est presque deux fois plus exigeant que la réglementation actuelle.

Du triple vitrage performant : Pour aller de pair avec cette enveloppe renforcée, du triple vitrage a été posé. Au Sud, le facteur solaire est important (identique à du double vitrage) pour capter au maximum les apports solaires passifs. Toutes les fenêtres profitent de brise-soleil orientables pour se protéger de la chaleur en été.

brise soleil triple vitrage

Au nord, c’est logiquement l’isolation du vitrage qui a été privilégiée par rapport au facteur solaire.

Energie, un cercle vertueux et renouvelable

Conformément aux attentes des propriétaires, l’énergie renouvelable est captée puis redistribuée selon un cercle vertueux :

1. Un ballon tampon pour stocker l’énergie : Toute l’énergie de la maison passive est stockée dans un grand ballon tampon de 500 L. Il est principalement alimenté par 11 m² de panneaux solaires thermiques parfaitement orientés (45° Sud) et posés sur le toit plat. En été, l’énergie captée se décharge dans une piscine et assure son chauffage complet.

panneau solaire thermique sur ballon tampon

2. Une VMC double flux pour le renouvellement de l’air : Une VMC double flux assure le renouvellement de l’air. Elle limite au maximum les pertes de chaleur grâce à un échangeur performant qui récupère en grande partie les calories de l’air extrait. De plus, des filtres de type F7 en entrée bloquent le pollen et autres particules fines pour un air plus sain.

vmc double flux maison passive

3. Une VMC couplée au ballon tampon et à un puits canadien pour le chauffage : On retrouve toujours cette VMC au niveau du chauffage dans cette maison passive qui n’a pas besoin d’un chauffage traditionnel. L’air insufflé est ici préchauffé de deux façons. D’une part, grâce au ballon tampon (via les panneaux solaires thermiques) et d’autre part, grâce à un puits canadien hydraulique.

En effet, le terrain dispose d’une nappe phréatique dont la température reste constante toute l’année (12 à 13°C). Un faux puits de 6 mètres a donc été creusé. L’énergie de l’eau y est captée par un serpentin en cuivre, avant d’être transmise à la VMC double-flux grâce à un échangeur eau / air. Ainsi, la maison est réchauffée en hiver et rafraichie en été.

4. L’énergie des eaux grises récupérée : L’eau chaude utilisée pendant la douche représente une source d’énergie, produite grâce aux panneaux solaires thermiques. Pour éviter de la gaspiller, cette énergie est en partie récupérée pour rejoindre le ballon.

energie eau grise

5. Un entretien qui reste limité : On pourrait croire au premier abord que le nombre de systèmes en place rend l’entretien contraignant et coûteux. Il reste pour autant tout à fait acceptable :


SystèmeEntretienCoût
VMC DFChangement de 3 filtres
tous les 6 mois
60 à 100€ par an
Dispositif SolaireChoisi sans glycolAucun entretien
Récupérateur aux grisesAucun raccordement électrique
Simple échangeur en cuivre passif
Aucun entretien
Puits canadienFiltres au niveau de la VMC DF
(compris plus haut)
Pompe de circulation de 16 W
100 à 150€ tous les 10 ans
(durée de vie de la pompe)

A noter que tous les systèmes dans la maison passive sont regroupés dans un local technique de 5 m².

Suivi de chantier, une expertise nécessaire

Maison Prestige : C’est le constructeur Maison Prestige situé dans le Haut-Rhin qui s’est vu confier la réalisation du chantier. L’entreprise est spécialisée dans la construction passive depuis 30 ans. Il s’agit d’une équipe restreinte qui réalise une vingtaine de maisons par an sur les départements 67 et 68. Elle propose d’ailleurs des visites de maisons certifiées Passivhaus sur rendez-vous (03 89 41 68 49).

fondation maison passive

Délai : La maison a mis environ 9 mois à se construire sans soucis particulier lors des travaux. Cependant, le terrain étant situé sur une zone archéologique, le projet s’est vu retarder de 6 mois pour préserver des vestiges en vue d’une fouille ultérieure.

montage mur beton cellulaire

Choix des entreprises : La qualité du matériel ne suffit pas à construire une maison passive, il faut en effet que la mise en œuvre soit particulièrement soignée car les exigences d’étanchéité à l’air notamment sont draconiennes. Ici, les entreprises ont été formées par le constructeur à ce type de construction.

construction maison passive

L’expertise des industriels participent aussi à la réussite du projet en se rendant sur place. Le technicien Zehnder s’est rendu sur place pour la mise en service de la VMC double flux en veillant à mettre en place les meilleurs réglages en fonction de la vie de la maison et de ses habitants.

Etanchéité à l’air : Le résultat attendu est bien là puisque le test d’étanchéité mesure une surface de fuites équivalente à 74 cm² soit la taille d’un post-it ! C’est environ 5 fois plus performant que la norme actuelle (résultat de 0.12 m3/h/m2 sous 4 Pascal).

etancheite air maison passive

Finitions : La décoration a été assurée par le propriétaire bien que le constructeur propose le recours à un architecte d’intérieur. Des lignes épurées ont été privilégiées.

interieur maison passive

Prix de cette maison passive

Cette maison passive revient à 2 000€ du m² dans sa version prête à décorer (les finitions des sols et des murs restent à faire). C’est logiquement supérieur au prix d’une maison traditionnelle qui peut débuter dès 1300€ du m². Cependant, les prestations ne sont pas les mêmes.

maison passive cubique

Le confort dans cette maison passive est supérieur à la fois en été (grâce à l’inertie du béton cellulaire, au puits canadien et au rôle des brise-soleils) mais aussi en hiver (avec la captation des apports solaires et l’isolation renforcée). Les factures d’énergie, estimées à 15€ par an dans ce cas, sont également négligeables. La certification Passivhaus coûte entre 2000 et 3000€ mais reste facultative. Pour en savoir plus sur les certifications et labels, vous pouvez consultez notre article.

Dans tous les cas, il convient de rencontrer différents professionnels pour faire chiffrer de votre projet. Pour cela, vous pouvez utiliser une application de devis en ligne gratuite et sans engagement comme Enchantier :


Votre demande de devis a bien été enregistrée.
Nos entreprises partenaires (Enchantier, 123 Devis ou Travaux.com) prendront contact avec vous très prochainement par mail ou par téléphone pour plus de précisions sur votre projet et pour vous mettre en relation avec des artisans disponibles et proches de chez vous.
Pensez à vérifier que vous ne recevez pas les mails dans vos "spams".

  • Votre projet
  • Vos coordonnées
  • * *
  • Vous êtes
  • Votre situation *
  • *
  • de *
  • * *

Pour optimiser les coûts, consultez notre article dédié à l’économie de la construction.

Avis sur cette maison passive

Le propriétaire nous livre son ressenti sur sa vie quotidienne dans sa maison passive :

Pour mieux comprendre, quel est le climat de la région ? En Alsace, l’amplitude thermique est très forte. En hiver, les températures descendent jusqu’à -20°C et grimpent jusqu’à 35-40°C en été. Ici, le confort estival reste la plus grande préoccupation.

Quelles températures en été justement ? À l'intérieur de la maison, les températures restent agréables autour de 20 à 25°C maximum en fonction des fluctuations extérieures. La forte inertie de la maison y est pour beaucoup mais le rôle des brise-soleils est également essentiel. En effet, comme le vitrage au sud est conçu pour capter au maximum l’énergie solaire, une mauvaise gestion des brise-vues se fait rapidement sentir. Sans ce dispositif, la chaleur intérieure peut monter rapidement.

cuisine maison passive

La gestion des brise-soleils est-elle aisée ? Oui, le système est motorisé et très simple d’utilisation. Il faut simplement un temps d’apprentissage pour bien se protéger. En été, comme le soleil est très haut, les lames sont orientées quasiment à l’horizontal. C’est très agréable puisque la lumière pénètre quand même dans la pièce à l’inverse des volets traditionnels.

Et le puits canadien, joue-t-il un rôle également ? On gagne 1 à 2°C de fraicheur lorsque le puits canadien est en fonctionnement. Même lorsqu’il fait très chaud, l’intérieur reste autour de 23-24 °C ce qui est toujours confortable.

En hiver, comment réglez-vous le confort sans chauffage traditionnel ? Il est possible de régler la température l’air insufflé par les bouches de la VMC double flux. Dans les salles de bain, nous avons installé des planchers chauffants électriques pour plus de confort. La trame chauffante est placée sous le carrelage pour que le système chauffe rapidement.

panneau solaire thermique toit plat

La VMC double flux occasionne-t-elle une gêne sonore ? On entend le flux d’air si l’on y porte une attention spécifique mais au quotidien cela ne représente jamais une gêne. Le groupe moteur, lui, se situe dans le local technique isolé dont la porte reste fermée.

Qu’est-ce qui change le plus par rapport à votre ancien logement ? Beaucoup de choses, on passe du tout au tout ! D’abord les températures sont plus agréables car dans le précédent logement la fluctuation était forte, plutôt 15°C en hiver et 30°C en été. Ensuite, c’est la sensation d’air « plus sain » qui est palpable, même si on n’y fait plus attention maintenant. Par exemple, une éponge humide laissée dans la cuisine ou une serviette de bain sèchent très rapidement ce qui montre une bonne évacuation de l’humidité.

Quelle est la réaction des visiteurs ? Les gens qui rentrent dans la maison en été ont vraiment du mal à croire qu’il n’y a pas de climatisation.

Vu le très faible besoin en énergie, on pourrait imaginer une maison à énergie positive ? Oui, cette éventualité a bien été prévue en laissant la possibilité d’installer des panneaux solaires photovoltaïques pour produire de l’électricité. Il suffirait d’à peine un ou deux panneaux pour que cette maison passive produise davantage qu’elle ne consomme. Mais à la fin du chantier, nous avions d’autres préoccupations budgétaires, ce sera donc pour un peu plus tard !

maison passive etage

Côté budget, n’avez-vous pas peur d’une revente difficile avec ce niveau de performance ? C’est sûr que la maison passive est plus chère qu’une maison traditionnelle mais le niveau de prestations reste également rare. Cette rareté des maisons passives durera probablement encore de nombreuses années et augmente la valeur patrimoniale du bien.

Avez-vous envisagé l’utilisation de matériaux écologiques pour l’isolation ? Oui, la question s’est posée et l’idéal aurait été de faire une maison très économe en énergie avec des matériaux biosourcés. Mais en termes de budget, il reste bien moins coûteux d’isoler avec du polystyrène ou du polyuréthane. Ces matériaux ont en plus le mérite d’avoir une excellente durée de vie.

Avantages et inconvénients


MinimaleMoyenneMeilleure
OrientationOrientation standard suivant
l’alignement de la route
Orientation SudOrientation Sud
+ protections solaires
ConceptionPlan typeBâti fixe, intérieur sur-mesurePlan sur-mesure
Confort hiverBBCRT 2012Niveau passif ou positif
Confort étéFaible inertieFaible inertie + aménagementsForte inertie
Ecobilan
Bâti
Maçonnerie traditionnelleBéton cellulaireOssature bois
Ecobilan
Isolants
Non biosourcésMixBiosourcés
EnergieNon renouvelablesMixRenouvelables
PrixElevé : > 1700€ du m²1450 à 1700€ du m²Faible < 1450€ du m²

Conclusion : Des énergies gratuites et renouvelables bien utilisées

Cette maison passive certifiée Passivhaus remplit son cahier des charges en proposant un haut niveau de performance au niveau du bâti et une utilisation vertueuse des énergies. Ce résultat n’est possible que grâce à une conception bioclimatique bien étudiée et à une mise en œuvre soignée par des professionnels expérimentés. Cette qualité représente bien sûr un surcoût non négligeable par rapport à une construction traditionnelle mais apporte aussi davantage de confort. Pour aller plus loin, cette solution d’une maison passive à 1500€ du m² pourrait aussi vous intéresser tout comme cette construction en béton cellulaire.

Laisser un commentaire ou poser une question




#0 - RBETZ - 15 Septembre 2018

Très intéressante maison, qui ressemble fort à la nôtre au niveau "conception passif". Par contre, l'encombrement du local technique peut être fortement diminué en utilisant une armoire Stiebel-Eltron LWZ504, qui regroupe ballon d'eau chaude, pompe à chaleur et ventilation, le tout en interaction totale; possibilité d'y raccorder des panneaux solaires et/ou un puits canadien air/air...
Remonter

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies vous permettant d'accéder à des services et offres adaptées à vos centres d'intérêts et nous permettre de mesurer l'audience.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez-ici.