Les aides financières pour les panneaux solaires photovoltaïques

Vous envisagez l’installation de panneaux solaires chez vous pour consommer et produire de l’énergie solaire. Le montage financier est une étape importante de votre projet, c’est pourquoi nous vous dressons la liste des différentes aides financières en vigueur et une analyse de la rentabilité. Suivez le guide !



Aides financières panneaux solaires photovoltaïques

Le tarif de rachat

Il existe peu d’aides financières pour installer des panneaux solaires photovoltaïques. Mais il faut savoir que lorsque vous revendez l’électricité solaire produite, le tarif de rachat est subventionné en partie par l’Etat. Ceci permet de fixer un tarif rendant possible une rentabilité pour les particuliers et un développement du solaire sur le territoire français.

Le tarif de rachat est primordial si vous souhaitez calculer la rentabilité de votre installation, car il va rester fixe toute la durée du contrat. Voici les tarifs de rachat en fonction de la puissance de votre installation :


Puissance de l'installationPrix au kWh si vente de la totalité (2020)
≤ 3 kWc0,1849 €
≤ 9 kWc0,1572 €
≤ 36 kWc0,1179 €
≤ 100 kWc0,1025 €
Puissance de l'installationPrix au kWh si vente du surplus (2020)
≤ 9 kWc0.10€
Entre 9 et 100 kWh0.06€

Il vous suffit de passer un contrat avec EDF OA (Obligation d'Achat), qui est mandaté par l’Etat pour acheter votre électricité produite. Le prix d’achat est garanti pendant 20 ans.

Pour bénéficier du tarif de rachat par EDF OA, l’installation solaire doit respecter les critères d’obligation d’achat :

Si vous ne respectez pas ces conditions, vous pouvez effectuer la demande de vente de votre électricité à un autre fournisseur d’énergie. Le tarif de rachat sera cependant plus faible (car non subventionné par l'Etat).

La prime à l'autoconsommation

La prime à l’autoconsommation est une aide de l’Etat qui s’adresse aux particuliers revendant leur surplus d’électricité solaire à EDF OA. Elle est versée sur les 5 premières années suivant l’installation des panneaux solaires. Elle dépend de la puissance de l’installation de manière dégressive :


Puissance de l'installationMontant de la prime
≤ 3 kWc390 €/kWc
Entre 3 et 9 kWc290 €/kWc
Entre 9 et 36 kWc190 €/kWc
Entre 36 et 100 kWc90 €/kWc

Pour pouvoir obtenir cette prime, il faut respecter les critères d’obligations d’achat afin de pouvoir faire la demande de raccordement. Cette demande provoque la demande de rachat du surplus et la demande de prime. Vous n’avez donc pas de formalités supplémentaires à effectuer.

Le crédit d'impôt

Il n’y a pas de crédit d’impôt pour l’installation de panneaux solaires photovoltaïques. Par contre les installations solaires thermiques et hybrides sont éligibles.

crédit impot

Pour les systèmes hybrides, ce n’est que la partie thermique qui ouvre le droit au crédit d’impôt. Il s’agit d’un forfait de 1000€ pour les revenus intermédiaires (entre 27 896 € et 44 124 €) en 2020.

Pour plus d’informations, consultez notre article sur les aides financières.

Les aides locales

Certaines collectivités encouragent les particuliers en leur octroyant des aides financières. Il vous faut vous renseigner auprès de votre mairie, département ou région. Nous vous présentons quelques exemples :

Sachez que les solaires citoyennes peuvent être éligibles à des aides non ouvertes aux particuliers.

La TVA à 10%

raccordement électrique formulaireLa TVA pour une installation solaire est normalement à 20%, elle peut être ramenée à 10% dans certaines conditions. L’installation doit avoir une puissance maximale de 3 kWc qu’on choisisse la revente totale, la revente du surplus ou l’autoconsommation totale.

Le taux sera normalement automatiquement appliqué par le professionnel RGE qui posera vos panneaux solaires. C’est donc juste une vérification à faire de votre part sur le devis présenté.

Les exonérations d'impôts

La vente de l’électricité grâce à une installation solaire génère un revenu supplémentaire. Ces revenus deviennent imposables à l’impôt sur le revenu si l’une de ces conditions est remplie :

Dans le cas où l’une des conditions est remplie, il vous faut déclarer tous les ans les revenus générés par l’électricité produite lors de votre déclaration de revenus. Ces revenus doivent être déclarés en tant que bénéfices industriels et commerciaux (BIC).

Cas d'une installation au sol

L’installation au sol de panneaux solaires photovoltaïques ne rentre pas dans tous les critères des aides financières.


Aides financièresEligibilité d'une installation au sol
Tarif de rachatNon éligible
Prime à l'autoconsommationNon éligible
Crédit d'impôtNon éligible
Aides localesA étudier
TVA à 10%Si pro RGE + puissance max de 3kWc
Exonération d'impôtsOui en respectant les conditions

Si l’installation dépasse une puissance de 100 kWc, il faut passer par un appel d’offre. Ceci est possible pour les entreprises, collectivités, associations ou autre collectif. Dans ce cas, les aides accordées sont différentes.

installation deux panneaux solaires au sol

Pour aller plus loin, vous pouvez consulter notre retour sur l’installation d’un kit solaire au sol.

Rentabilité d'une installation solaire photovoltaïque sans aides financières

Pouvoir prétendre aux aides financières nécessite de devoir respecter un certain nombre de conditions. Il peut être tentant de ne pas faire appel à un professionnel RGE ou poser les panneaux au sol pour réduire les coûts d’installation. Mais quels sont les bénéfices financiers et la rentabilité financière est-elle plus rapide ?

Voici un exemple pris d’une installation de 4 panneaux solaires au sol, réalisée par un particulier en autoconsommation totale :


4 panneaux / 1 100 Wc / 1 600€
Tx d’autoconso.30%40%50%60%*75%*
Rentabilité21 ans16 ans13 ans11 ans8.5 ans
Gain la 1ère année61€81€102€122€153€
Gain sur 20 ans- 44€476€997€1521€2300€

Grâce à un outil d’évaluation de l’ADEME et une hypothèse d’autoconsommation fixée à 50%, on estime la rentabilité de l’installation au bout de 13 ans avec un gain de 1000€ sur 20 ans. Ce sont des chiffres tout à fait satisfaisants. On peut en conclure que sans aides financières, ce modèle est tout à fait viable.

installation quatre panneaux solaires au sol

Consultez le retour sur cette installation pour plus d'informations.

En prenant en compte les aides financières, l’installation réalisée par un professionnel RGE aurait été environ deux fois plus coûteuse. Seulement d’autres pistes de rémunération auraient été ouvertes : revente totale ou autoconsommation avec revente du surplus. On obtient de manière générale une rentabilité de l’installation plus longue mais les gains sur 20 ans sont beaucoup plus importants.

Si vous souhaitez passer par un artisan et bénéficier des aides financières, nous vous conseillons de rencontrer au moins 3 professionnels pour étude et devis.

Pour cela, Conseils Thermiques s'associe à plusieurs partenaires afin de vous mettre en relation avec des artisans locaux certifiés RGE. Vous pourrez ainsi étudier plusieurs propositions techniques et commerciales gratuitement et sans engagement.

Je souhaite rencontrer des entreprises >

Prenez toujours le temps de la réflexion avant de vous engager et ne signez jamais rien le jour même. Consultez notre guide anti-arnaque pour en savoir plus.

Conclusion : quelques aides sous certaines conditions !



Vous avez pu le voir, même si elles ne sont pas très élevées, il existe quelques aides de l’Etat et des collectivités locales pour financer une partie de votre installation solaire. Pour une étude financière poussée, nous vous conseillons de faire une simulation personnalisée, car chaque projet est différent ! Consultez notre article sur la rentabilité financière d’une installation de panneaux photovoltaïque pour plus d’informations.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies vous permettant d'accéder à des services et offres adaptées à vos centres d'intérêts et nous permettre de mesurer l'audience.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez-ici.